Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




-22%
Le deal à ne pas rater :
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
34.99 € 44.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 C'est une bonne nouvelle, mais... [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Myrielle Symphonie
Myrielle Symphonie
Commerce

Parchemins : 1354
Âge : 35 ans [17-07-1980]
Actuellement : Styliste / Assassin


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 7
FACECLAIM: Amy Adams


C'est une bonne nouvelle, mais... [PV] Empty
Ξ Sujet: C'est une bonne nouvelle, mais... [PV]   C'est une bonne nouvelle, mais... [PV] EmptyJeu 13 Mar - 8:54

C'est une bonne nouvelle, mais... [PV] Tumblr_n1xtjgLasm1qfa1wfo2_250
PV Damian

    Myrielle ne s'était pas tout à fait remise du mariage de son frère. Enfin, de son demi-frère. Clément n'avait absolument pas tenu compte de ses avertissements. Elle aurait aussi bien pu ne rien dire, ça aurait été pareil. Sur le moment ça l'avait agacé, maintenant, elle attendait. Clément devrait bien finir par prévenir sa femme de la malédiction qui pesait sur eux, sinon, il allait avoir des surprises. L'équilibre était fragile et Myrielle ne pourrait pas indéfiniment protéger son frère, surtout s'il n'en faisait qu'à sa tête. Un jour, il serait marqué, elle n'aurait plus le choix. Surtout avec la bonne nouvelle qu'elle venait d'avoir !

    Cette nouvelle, elle en avait bien entendu parler en premier lieu à Alexis, mais elle considérait qu'une deuxième personne devait être mise au courant. Elle avait donc demandé à Damian si elle pouvait passer le voir un de ces quatre chez lui ou ailleurs, finalement, il fut décidé qu'elle passerait pendant l'une de ses pauses au ministère. Pas l'idéal, surtout que Myrielle comptait emmener son fils – Alexandre, cinq ans presque six, la perfection incarnée petit garçon ou l'objectivité d'une mère – pour qu'il voit son oncle (qui était en fait son père, mais ça, Alexandre l'ignorait). Myrielle pria pour ne pas croiser Victoria, sa cousine par alliance – Alexis étant le cousin de Vickie si le lien direct vous manquez – qui était aussi la petite amie de Damian depuis un bon moment déjà et qui n'appréciait que moyennement Myrielle. Allez savoir pourquoi, n'était-elle pas la femme la plus adorable de la terre ? keuf keuf

    Toujours était-il que Myrielle se pointa pile à l'heure de la pause au ministère. Comme d'habitude, les hommes se retournèrent sur son passage. Il faut dire que sa cape de sorcière cachait à peine la robe fourreau moulante qu'elle portait en dessous, le tout agrémenté de dentelle au niveau du décolleté – généreux – et des bras. Myrielle était styliste, donc toujours élégante, même pour une sortie somme toute anodine. Elle tenait par la main son petit garçon qui suivait sagement. Il était plutôt du genre calme, elle supposait que ça venait des gênes de Damian car dans sa famille, personne n'était comme ça, ils étaient tous... explosifs !

    « Bonjour Damian ! » Dit-elle en allant droit vers son ami à qui elle fit joyeusement la bise. « Alexandre, on dit bonjour à tonton Damian ? » Alexandre leva son regard d'un bleu profond, plus proche de celui de Damian que de celui – bleu pâle – de Myrielle, sur sa mère, puis se tourna vers son pseudo oncle, lâcha la main de sa mère et s'approcha en tendant les bras pour que Damian se baisse « Bonjour tonton ». Puis il retourna vers sa mère. « Il est un peu farouche. » remarqua-t-elle en guise d'excuse même si son ami savait comment était Alexandre. Elle posa la main sur l'épaule du petit garçon et sourit à Damian.

    « Je suis venue t'annoncer une excellente nouvelle ! Je suis de nouveau enceinte ! Mais de manière naturelle cette fois. Tu te rends compte ? Ça avait à peine 20% de chance de se produire un jour et c'est arrivé alors que je n'ai pas encore 30 ans, c'est formidable, tu ne trouves pas ? Bien sûr, Alexis est ravi, mais je tenais à te le dire vu ton... implication. » Elle baissa les yeux vers Alexandre et lui remit une mèche de cheveux blonds cendrés correctement. Plus il vieillissait, plus il fonçait, il finirait sûrement châtain clair, voire châtain foncé, quand il serait plus grand. Comme la conversation allait sûrement prendre un tour sérieux en dépit de la bonne nouvelle (Damian aurait peut-être des questions), Myrielle demanda à son fils : « Tu veux aller jouer dans le couloir avec ta petite voiture mon cœur, je dois discuter avec tonton. Mais tu auras des gâteaux après. » Il obtempéra sans protester, peut-être à cause des gâteaux. Myrielle posa le jolie paquet enrubanné qu'elle venait de sortir de son sac sur un coin du bureau. « Alexandre ne se rend pas encore bien compte de ce que cela va signifier d'être grand frère, mais il l'a plutôt bien pris. » Elle espérait juste qu'il ne serait pas trop jaloux comme c'était parfois le cas quand les enfants ont un certain écart d'âge. Après tout, Myrielle avait toujours cru jusqu'ici qu'elle n'aurait que lui donc elle l'avait beaucoup couvé. Même si elle continuerait à aimer de tout son cœur son fils, elle se doutait qu'il verrait d'un mauvais œil sa maman s'occuper d'un autre bébé. Enfin, pas plus qu'un autre enfant. C'était plus Alexis qui poserait peut-être problème, c'était d'ailleurs aussi pour ça qu'elle avait voulu en discuter avec Damian qui était un de ses amis proches. Jusqu'ici, Alexis avait été un père exemplaire pour Alexandre tout en sachant que génétiquement il n'était pas son fils, mais quand il aurait vraiment un enfant à lui, elle craignait qu'il ne fisse de légère différence. Rien de méchant cela dit, elle connaissait son conjoint, il était doux, patient, bref, en un mot, adorable, mais elle craignait que ce ne soit naturel pour lui de préférer son véritable enfant à celui de Damian...


Rose Noire & Poignard
« La victime meurt face à un assassin. L'assassin, lui, meurt face au monde entier. » (⚡) Les Milles Symphonies de Dieu
Revenir en haut Aller en bas
http://site.voila.fr/yusuradreams/index.html

Invité
Anonymous




C'est une bonne nouvelle, mais... [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: C'est une bonne nouvelle, mais... [PV]   C'est une bonne nouvelle, mais... [PV] EmptyVen 14 Mar - 23:55


C'est une bonne nouvelle, mais... [PV] Tumblr_n216y54cxA1rxyuiqo5_250

Damian était resté très proche de certaines personnes qu’il avait connu à Poudlard. Un cercle d’amis plutôt restreint, qui ne remplissait sans doute pas une salle de concert. Mais cela lui convenait parfaitement. Myrielle était une de ces personnes qui étaient restées près de lui et qu’il voyait encore assez souvent. En même temps, ils avaient (techniquement) un enfant ensemble, donc cela était plutôt logique. Mais bon, Damian était loin de se sentir père, ce qui, dans une situation comme la leur, était plutôt bénéfique. Il avait justement rendez-vous avec la sulfureuse rousse lors de sa pause et étant sûr qu’elle arriverait à l’heure, Damian s’était arrangé pour que tout son travail soit fini à temps et Victoria n’étant pas dans les parages -elle ne semblait pas beaucoup aimer la rousse, enfin bon- et il était donc prêt quand elle arriva.

« Bonjour Myrielle ! » Il lui fit la bise et se pencha vers le jeune garçon, lui ébouriffant gentiment les cheveux « Salut bonhomme, ça va ? »

Alexandre, égal à lui-même reparti presque aussitôt. Quand il le regardait, Damian pouvait effectivement se voir, plus jeune -et moins foncé de cheveux, mais ça…- et on ne pouvait pas dire qu’Alexandre n’avait rien pris de lui. Ce que l’ancien Serpentard trouvait dommage. Il ne voulait pas qu’Alexis prenne mal le fait que ce garçon n’était pas vraiment son fils et bien qu’il n’avait jamais rien montré -du moins devant Damian- ça ne devait tout de même pas être évident. Mais Alexandre était un bon gamin et Myrielle une très bonne mère, alors si jamais problème il y avait, elle saurait sans doute le régler. Puis elle lui appris la grande nouvelle. Elle était enceinte, pour de vrai et d’Alexis cette fois-ci.

« C’est vrai ?! Je veux dire, c’est super pour toi, pour vous. Félicitations ! Tu attendais tellement ce moment… Je suis vraiment contente pour toi Myrielle, je sais que ça te tenait vraiment à coeur. »

Damian pris la rousse dans ses bras. Il était vraiment content pour elle, parce qu’il savait à quel point elle voulait un enfant. C’était pour cela d’ailleurs qu’elle avait cherché un donneur et qu’elle avait demandé à Damian s’il était d’accord. Mais si un miracle s’était produit, ce n’était pas plus mal, bien au contraire ! Il était en tout cas plutôt content qu’elle ait pensé à le prévenir, bien qu’il ne voyait pas trop pourquoi lui avant les autres. Certes, il était le père biologique d’Alexandre, mais bon, que cela apportait-il de plus ? Bien sûr, si jamais Myrielle et Alexis avaient besoin d’eux pour quoi que ce soit concernant Alexandre (genre, un séjour à l’hôpital, un don du sang ou n’importe quoi d’autre) Damian serait toujours présent. Tentant de rassurer son amie, il prit la parole :

« Je suis sûr qu’il fera un bon grand-frère, ne t’en fait pas. »

Après tout, Myrielle était hyper protectrice et lui, malgré le fait qu’il ait été séparé de Dawn pendant des années, ils s’étaient vite entendus quand ils s’étaient retrouvés. Alors franchement, Alexandre n’avait rien à craindre, non ? Désignant une chaise pour Myrielle -il fallait ménager les femmes enceintes, c’était bien connu-, Damian s’appuya sur son bureau.

« Alors, comment prépares-tu cette arrivée ? C’est une fille ou un garçon ? »

Damian avait posé exactement la même question cinq ans plus tôt, quand Myrielle lui avait annoncé que l’opération avait marché et qu’elle était enceinte. Elle ne savait pas encore le sexe du bébé mais on pouvait lire le bonheur dans ses yeux, et si Damian avait eut du mal à accepter l’idée au début -qu’il avait finit par accepter parce que bon, ce n’était pas une chose horrible qu’il allait faire, bien au contraire- il était désormais très content d’avoir pu aider son amie à construire sa famille. Certes, il approchait des trente ans et lui aussi commençait à vouloir une famille -surtout maintenant que sa soeur était mariée, il paraissait un peu retardataire, et sa mère lui parlait souvent d’héritier, quand Victoria n’était pas dans les parages, pour ne pas la brusquer- mais pour le moment, ce n’était pas vraiment dans ses plans.
Revenir en haut Aller en bas

Myrielle Symphonie
Myrielle Symphonie
Commerce

Parchemins : 1354
Âge : 35 ans [17-07-1980]
Actuellement : Styliste / Assassin


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 7
FACECLAIM: Amy Adams


C'est une bonne nouvelle, mais... [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: C'est une bonne nouvelle, mais... [PV]   C'est une bonne nouvelle, mais... [PV] EmptyDim 16 Mar - 11:27

    Quand elle était plus jeune, et à l'époque où elle espérait encore que Nathan, son frère aîné, assume sa part de la malédiction, elle rêvait d'une maison pleine d'enfants. Quand vous l'écoutiez à seize – dix-sept ans, avant la guerre autrement dit, elle vous parlait de cinq enfants au moins. Elle n'avait jamais eu de vraie famille, ou du moins celle qu'elle avait était complètement décousue : un frère violent et désormais absent, une grand-mère décédée, des parents dont elle n'avait aucun souvenir, un demi-frère avec qui elle avait des rapports changeants et une sœur adoptive qui vivait en France. Alors elle voulait s'en construire une, un nid douillet où elle pourrait être autre chose que la sulfureuse rousse aux poignards qu'elle avait toujours été obligée d'être. N'allez pas croire qu'elle n'aimait pas la violence, Myrielle avait été éduquée de telle façon que si quelqu'un osait la toucher ou toucher à un membre de sa famille, à un de ses amis, y recourir ne la ferait même pas ciller. Myrielle aimait se battre lorsque c'était sur un tatami ou sur un ring. Et faire couler le sang dans une ruelle ne la choquait pas. Mais ce n'était qu'un seul aspect de sa personnalité, à côté de ça, elle était quelqu'un d'aimant, de tendre, qui adorait les jolies choses et qui voulait le bonheur de tous. Malheureusement, Alexis, son amour, son amant, son compagnon du quotidien, était tombé malade peu après qu'elle soit sortie de Poudlard et remise de la violence de la guerre. Il avait guéri mais ses chances d'avoir des enfants avaient baissé de manière radicale alors Myrielle avait renoncé à en avoir beaucoup et avait cherché un donneur pour en avoir au moins un. De toute manière, après la guerre contre vous-savez-qui, Nathan avait disparu, laissant Myrielle pour seule réceptacle de leur malédiction familiale. Elle devrait forcément la transmettre à quelqu'un (et dernièrement, seul l'amour filial l'empêchait d'en filer une moitié à Clément), donc avoir cinq enfants, même si cela pouvait aussi diviser les effets de la malédiction par cinq n'était pas forcément idéal, non que cela change quoi que ce soit, un ou cinq, elle devait forcément transmettre la malédiction, c'était dans leur sang, si elle ne le faisait pas volontairement, le sortilège de magie noire le ferait pour elle.

    La maladie d'Alexis avait donc été le principal facteur, heureusement, Damian avait accepté d'être donneur, contrairement à Alexander qui était tombé de sa chaise et lui avait hurlé que c'était hors de question. Elle n'avait pas voulu d'un donneur anonyme, elle trouvait que c'était glauque. Peut-être que c'était parce qu'elle avait une vision biaisée de la vie après l'enfance et l'adolescence qu'elle avait eu, mais elle préférait que le père de son enfant soit quelqu'un qu'elle connaissait. Pour Alexis, elle devait admettre que c'était moins idéal, après tout, Alexandre ressemblait beaucoup à Damian (couleur de cheveux exceptée), mais il ne semblait pas le vivre trop mal non plus. En même temps, on parlait d'Alexis, le garçon qui adolescent était tombé amoureux de Myrielle bien avant que cet amour ne soit partagé, il était prêt à tout accepter pour la garder, la rouquine avait conscience d'en profiter par moment, mais il était dans son caractère de tout faire pour obtenir ce qu'elle voulait.

    Elle rendit donc son accolade à Damian avec un sourire en bonus. « Merci, effectivement, ça me fait vraiment plaisir, mais c'est surtout Alexis qui est très heureux. » Vu son état de santé, ils ne s'étaient pas mariés. Lors du mariage, le conjoint partageait la malédiction, elle n'avait pas voulu affaiblir Alexis encore plus. C'était aussi pour ça qu'elle s'était autant fâchée contre Clément car désormais Shamee était maudite et elle n'était même pas au courant. Il paraît qu'il le lui dirait, un jour, après leur lune de miel. Il avait plutôt intérêt, sinon, c'était Myrielle qui s'en chargerait. Pour en revenir à Alexis, un bébé qui soit vraiment de lui compenserait un peu toutes les restrictions qu'il y avait eu jusque là, le pas de mariage et pas d'enfant de lui... ils auraient enfin une sorte de lien indestructible. Elle comprenait ça, même si cela l'inquiétait pour son premier enfant.

    « Hum, oui, sûrement, mais ce n'est pas tellement Alexandre qui m'inquiète... » Murmura-t-elle en s'asseyant. « Ce devrait être une fille, mais le sortilège ne sera fiable qu'au bout du quatrième mois. J'en suis à peine à deux. » Dit-elle en souriant, ça se voyait qu'elle n'en était qu'au début car sa silhouette était toujours absolument parfaite. Elle s'arrondirait d'ici quelques semaines, mais Myrielle s'en moquait, elle aimait être enceinte, enfin, elle avait aimé ça la fois d'avant. L'accouchement par contre c'était moins drôle, mais il fallait bien en passer par là. « En fait si je suis venue te voir, c'était pour te l'annoncer évidemment, mais aussi parce que je suis soucieuse. Je pensais vraiment n'avoir jamais qu'Alexandre, je m'étais faite une raison et Alexis aussi. J'ai peur qu'il ne fasse des préférences maintenant qu'il aura un enfant bien à lui, mais j'ai surtout peur qu'Alexandre s'en rende compte. Car je ne pense pas qu'Alexis le ferait consciemment, mais les enfants voient tout... Bref, je suis très heureuse mais un peu soucieuse. » Car elle aimerait ses deux enfants pareils et elle ne voulait surtout pas qu'Alexandre se sente délaissé par son père, même si celui-ci ne le ferait pas exprès.

    « Au fait, je change complètement de sujet, mais tu comptes t'y mettre un jour toi ? Je sais bien que tu es en couple avec cette peste de Vickie, cela dit, elle ne rajeunit pas non plus. Ce n'est jamais très bon de faire des enfants tard. » Ou comment Myrielle se permet de mettre les pieds dans le plat, cela dit, si entre amis on ne peut pas se dire les choses franchement, alors on ne le fait avec personne.


Rose Noire & Poignard
« La victime meurt face à un assassin. L'assassin, lui, meurt face au monde entier. » (⚡) Les Milles Symphonies de Dieu
Revenir en haut Aller en bas
http://site.voila.fr/yusuradreams/index.html

Invité
Anonymous




C'est une bonne nouvelle, mais... [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: C'est une bonne nouvelle, mais... [PV]   C'est une bonne nouvelle, mais... [PV] EmptyMer 26 Mar - 17:42


Une fille. Damian esquissa un sourire. La jeune demoiselle serait une petite fille comblée, il n’en doutait pas. Sa mère la prendrait sûrement pour une poupée, elle était styliste après tout, les vêtements, les froufrous et tout le reste, elle était habituée ! Et elle avait déjà eut plusieurs poupées vivantes à l’école pour porter ses robes, donc sa fille subirait sans doute le même sort !

« Tu penses qu’Alexis fera une différence? Ca sera peut-être le cas, auquel cas, je pourrais le comprendre, mais pour avoir accepter Alexandre, je pense que tu n’as rien à craindre. Il t’aime, Myrielle. »

Damian savait bien qu’Alexis était fou amoureux de Myrielle. Après tout, il avait accepté qu’elle ait un enfant « avec » Damian pour subvenir à son envie furieuse d’être maman et élevait depuis cinq ans un garçon qui n’était pas réellement le sien. Damian trouvait également qu’Alexis était très courtois en sa présence et même s’il n’était pas non plus tout le temps là, il venait quand même régulièrement. Pas spécialement pour Alexandre, mais surtout pour son amie. Après tout, Damian n’était tout de même pas asocial ! Il avait une vie en dehors du Ministère -même si parfois, c’était difficile à voir-, de sa soeur jumelle et de sa petite amie ! En tout cas, il percevait l’inquiétude de la rousse et allait mettre -une nouvelle fois, mais mieux valait trop que pas assez- les points sur les i quant à sa paternité.

« Alexandre posera peut-être des questions s’il s’en rend compte, oui. Mais tu le sais et je te le répète, il ne tient qu’à toi de lui dire ou non. Ne te soucis pas de moi. Préviens-moi juste au cas où. »

Si Alexandre le demandait, que Myrielle décidait de lui révéler toute la vérité, il l’accepterait tout à fait. Si elle comptait le lui cacher plusieurs années encore, là aussi, Damian ne voyait pas d’inconvénients. Elle faisait ce qu’elle voulait, il s’agissait de son fils à elle, après tout. Damian avait seulement été assez sympa pour accepter d’être son donneur. Mais il préférait cela plutôt qu’elle ne prenne quelqu’un qu’elle ne connaissait pas ou encore Malefoy. Si Damian le supportait un minimum, ils n’étaient cependant pas les meilleurs amis du monde, et il restait un Mangemort, quand bien même le Seigneur des Ténèbres était tombé et qu’il semblait s’être repenti -merci à sa femme, sûrement ?- Pour ce qui était de sa propre vie privée, Damian haussa un sourcil. Bien sûr, il voulait être père, pour de vrai un jour. Mais on parlait de lui et de Victoria Montgomery ! C’était cette dernière qui poserait sûrement le plus problème !

« J’y pense, des fois. Je pense sincèrement que je peux faire ma vie avec elle, mais il faudrait déjà que l’on habite ensemble. Je ne sais pas comment amener ce sujet sur la table et j’ai un peu peur qu’elle se braque. La vie de couple n’est pas quelque chose de naturel chez elle et elle a déjà fait énormément d’efforts. »

Et il ne la blâmait pas ! Au contraire, il trouvait cela très touchant. Victoria n’était pas réputée pour ses relations longues durées et au début elle avait même été réticente à être officiellement en couple avec le brun, jusqu’à ce qu’elle comprenne qu’il avait des principes auxquels il comptait bien s’accrocher. Et leur histoire durait au final, donc peut-être que oui, ils étaient fait l’un pour l’autre. Lui aussi avait fait des efforts, bien entendu, mais ils étaient tout autres que ceux de Victoria et bien moins glorieux !

« Mais je pense que Dawn t’offrira un neveu ou une nièce la première, si tu veux mon avis. »

Damian esquissa un léger sourire suite à ses mots. Sa soeur était née pour être mère, elle n’attendait que cela depuis plusieurs années. Elle avait certes, mis ses rêves entre parenthèses pour sa carrière de danseuse, mais maintenant qu’elle était organisatrice de mariages, elle avait à nouveau le temps d’y penser. Damian ne savait pas trop ce qu’en pensait le mari de sa soeur, mais lui voyait l’échéance se rapprocher.
Revenir en haut Aller en bas

Myrielle Symphonie
Myrielle Symphonie
Commerce

Parchemins : 1354
Âge : 35 ans [17-07-1980]
Actuellement : Styliste / Assassin


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 7
FACECLAIM: Amy Adams


C'est une bonne nouvelle, mais... [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: C'est une bonne nouvelle, mais... [PV]   C'est une bonne nouvelle, mais... [PV] EmptySam 10 Mai - 12:40


    Est-ce que Alexis ferait une différence ? Voilà bien toute la question qui taraudait notre jeune maman. Elle savait que son conjoint était la douceur même et qu'il avait déjà accepté bon nombre de choses de sa part à elle. Il la savait instable autant émotionnellement que psychologiquement et il ne lui en tenait jamais rigueur. Il l'adorait. Et par extension, il en était venu à aimer sincèrement ce fils qu'elle avait réclamé comme un caprice. Peut-être qu'Alexis avait compris qu'elle en avait besoin justement pour être plus stable, et, en effet, elle était moins volcanique depuis qu'elle était maman. Elle était plus posée, plus réfléchie, elle se laissait moins facilement emportée par la colère et la violence. Il y avait un équilibre dans leur foyer depuis la naissance d'Alexandre, mais elle craignait qu'en ce qui concernait son conjoint, cet équilibre ne soit rompu avec l'arrivée de leur fille.

    « Je ne sais pas. Il a très bien accepté la naissance d'Alexandre, d'ailleurs, il avait même donné son accord préalable. En plus ce n'est pas comme si c'était un enfant adultère, c'était très... médical. Je crois que ça lui a permis de faire abstraction du fait que j'ai voulu un donneur que je connaissais. Au demeurant, je ne l'aurais jamais trompé, pas encore, plus maintenant. Mais voilà, là, ce sera vraiment sa fille, elle lui ressemblera bien plus, au pire, elle me ressemblera à moi. On te reconnaît dans les traits d'Alexandre, et je ne voudrais pas qu'il se sente désavoué par son père parce que sa sœur sera la préférée de papa. » Elle se mordit la lèvre inférieure, comme à chaque fois qu'elle était inquiète. Et elle passa la main sur son corsage. Finalement, elle en sorti son poignard mais seulement pour le faire tourner entre ses doigts, quand on connaissait Myrielle, on savait qu'elle portait des poignards sur elle même quand elle dormait et que ce n'était pas forcément parce qu'elle les sortait qu'elle allait les utiliser. De fait, là, elle cherchait juste à s'occuper les mains. Quant à la naissance d'Alexandre, elle avait fait ça bien selon elle. Elle avait certes un passé trouble avec Damian, mais ils étaient jeunes à l'époque de leurs flirts, et depuis qu'ils étaient majeurs il n'y avait rien de plus entre eux qu'une franche camaraderie. Quant à tromper Alexis, elle l'avait fait une fois, là encore avant l'âge de raison et la majorité, avant d'être plus stable aussi justement, il l'avait pardonné et jamais elle ne recommencerait. Elle avait choisi un donneur, mais ensuite tout avait été médicalisé. Damian savait très bien resté à sa place, elle l'avait aussi choisi parce qu'elle avait confiance en lui. Mais maintenant Alexis aurait une fille de son sang. Elle avait beau savoir qu'il l'adorait elle, elle avait peur pour son fils. Elle ne voulait pas qu'il soit malheureux à cause d'elle (même très indirectement). Être une bonne mère était quelque chose de très important à ses yeux, ce n'était pas pour rien qu'elle avait absolument voulu ce bébé et qu'elle se réjouissait d'en avoir un second.

    « Pour être parfaitement honnête, j'aimerai éviter de le lui dire, mais je ne sais pas si ce sera possible. Plus il grandira, plus il va te ressembler... alors peut-être qu'un jour, au lieu qu'il pense que j'ai trompé son père avec son oncle, il faudra que je lui dise la vérité. Mais peut-être pas tout de suite, peut-être plutôt quand il sera en âge d'aller à Poudlard. Je le trouve trop jeune pour comprendre ces histoires d'adulte. » Eux-mêmes n'avaient pas eu des enfances faciles et encore moins traditionnelles, mais elle ne voulait pas de ça pour son fils. Elle l'aimait trop. Cela dit, un jour, effectivement, elle lui expliquerait même si elle était réticente à cette idée. Parce qu'il ressemblait à Damian (à part pour les cheveux...) d'une part, et parce que ce serait sûrement plus simple pour tout le monde. Si elle voulait attendre, c'était aussi pour qu'aux yeux de son fils, ce soit toujours Alexis son père, même quand il apprendrait la vérité, là, il était tellement jeune qu'elle avait peur qu'il ne fasse un mauvais mélange. Damian était en quelque sorte de la famille, mais c'était clair depuis le début qu'il serait un oncle pour Alexandre, pas un père. Ou du moins pas les onze premières années de sa vie, quand il saurait la vérité, elle le laisserait choisir et voir avec Damian comment ils voulaient construire leur relation, mais il ne serait plus un enfant, ce serait un adolescent, selon elle, ça changeait tout.

    Et finalement, comme là, ils se projetaient dans un futur très incertain, Myrielle en vint à parler du futur de Damian avec Victoria. « Tu devrais lui en parler. Si ça se trouve, elle n'est pas capable d'avancer sans qu'on la pousse un peu, et puis, lui proposer, ça n'engage à rien. Quant aux neveux et nièces, je suis d'accord sur le fait que Dawn sera sûrement la première, mais j'aimerai bien que tu t'y mettes aussi. En plus Victoria adore les enfants, alors je ne vois pas pourquoi elle n'en voudrait pas. » Sûrement parce que c'était Victoria justement. La reine du paradoxe. Mais Myrielle ne la connaissait que parce que Alexis était un Montgomery, et ce qu'elle en savait, c'était que c'était de l'ordre du possible. Qu'en plus Damian approchait de la trentaine dangereusement, et qu'il faudrait bien qu'elle se décide. Si ça continuait comme ça, le seul fils qu'il aurait jamais allait être Alexandre et il ne l'élevait pas. Ce serait la loose ça quand même, surtout que autant que Dawn, Damian avait sûrement le truc pour être un bon parent.


Rose Noire & Poignard
« La victime meurt face à un assassin. L'assassin, lui, meurt face au monde entier. » (⚡) Les Milles Symphonies de Dieu
Revenir en haut Aller en bas
http://site.voila.fr/yusuradreams/index.html

Invité
Anonymous




C'est une bonne nouvelle, mais... [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: C'est une bonne nouvelle, mais... [PV]   C'est une bonne nouvelle, mais... [PV] EmptyMer 14 Mai - 16:17

Damian n’avait jamais voulu prétendre à la place d’Alexis dans la relation qu’il avait avec Alexandre. Pour Damian, même si le jeune garçon était son fils, il ne l’était pas vraiment. Il avait juste aidé Myrielle. Après, il ne savait pas de quoi le futur serait fait, mais clairement, il se voyait mal assumer son rôle de père avec le jeune garçon. Parce que ce n’était pas sa place, c’était celle d’Alexis, même s’il n’était pas le géniteur de l’enfant. Damian était son oncle et tout était très bien comme cela. Après, bien sûr, si Alexandre se posait des questions trop étranges ou supposait des choses qui n’avaient pas lieu d’être, il comprendrait que Myrielle lui dise toute la vérité. Mais pour l’instant, il se voyait très bien vivre sans que le garçon ne soit au courant de quoi que ce soit. Certes, il lui ressemblait plus qu’il ne ressemblait à son père, mais les gênes récessifs, ça pouvait toujours jouer dans une explication… Après, si jamais Alexandre venait à tomber malade, Damian savait que c’était lui qu’on viendrait voir, pas Alexis. Et il l’acceptait, s’il fallait faire quoi que ce soit pour sauver la vie du garçon, il le ferait, mais là aussi, des questions pourraient être soulevées… C’était une situation un poil compliquée en fait, mais pour le moment, tout allait bien dans le meilleur des mondes, ou presque.

« Je dois t’avouer que les relations frères-soeurs ne sont pas vraiment des plus joyeuses dans ma famille. Bien sûr, j’adore Dawn, mais nous avons été élevés séparément, alors je ne sais pas comment cela se passe normalement… Mais tu devrais faire confiance à Alexis. Tout à toujours été très clair entre lui et moi, il sait que je ne réclamerais jamais sa place dans la vie d’Alexandre… Cela vaut ce que ça vaut, mais je ne m’imposerais jamais, tu le sais. »

Après, ce n’était pas non plus de son ressort à lui. Il faisait partie de la famille, certes, mais il n’en n’était pas un membre à part entière. A vrai dire, il n’était même pas vraiment l’oncle d’Alexandre. Mais si jamais il devait avouer son rôle dans la naissance de ce dernier, il le ferait. Cependant, il ne voyait pas pourquoi cela devrait un jour arriver, du moment que tout se passait bien. Ca ne rimait à rien, si ce n’est à mettre les idées du garçon en pelote -et allez-y après pour les démêler hein, ça allait être une vraie galère !

« Certes, elle aime ses neveux et nièces, mais parce que ce sont les enfants des autres. De ses frères et soeurs… Je ne sais pas si elle se sent spécialement prête à être elle-même mère… Mais pour la cohabitation, ça doit pouvoir se faire… J’essayerais d’amener le sujet sur la table un de ces jours. Mais avec ce qu’il se trame à Poudlard, elle est plus énervée que jamais… »

Avec la maladie qui touchait sa soeur, le fait qu’elle ne puisse pas aller la récupérer et tout le bazar, Damian se voyait mal lui dire « tiens, tu viens habiter avec moi? » comme ça, au détour de la conversation. Il y songeait énormément cependant, et pensait même à aller faire un double de ses clés pour le donner à l’intéressée… Pour ce qui était des enfants par contre… Oui, il aimerait avoir ses propres enfants, être père et tout ça… Mais honnêtement, il voyait très mal Victoria maman. Elle faisait une tante excellente, mais niveau instinct maternel, il n’était pas encore 100% convaincu qu’elle tiendrait le coup.
Revenir en haut Aller en bas

Myrielle Symphonie
Myrielle Symphonie
Commerce

Parchemins : 1354
Âge : 35 ans [17-07-1980]
Actuellement : Styliste / Assassin


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 7
FACECLAIM: Amy Adams


C'est une bonne nouvelle, mais... [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: C'est une bonne nouvelle, mais... [PV]   C'est une bonne nouvelle, mais... [PV] EmptyMer 24 Sep - 17:07


    Myrielle grimaça à la mention des relations au sein d'une même fratrie. Vu les frères qu'elle avait, elle ne pouvait pas vraiment dire qu'elle était bien placé non plus pour en parler. Nathan était complètement fou et obsédé par elle, tandis que Clément était plutôt sa victime à elle. Enfin, elle s'entendait à peu près bien avec Clément, mais disons qu'ils n'avaient pas grandi ensemble vu qu'ils n'avaient pas la même mère, et en plus ils avaient connu leur filiation assez tard (à l'époque, Myrielle avait déjà failli égorgé Clément, c'est dire!).

    « Moui, c'est pas bien mieux chez moi, alors il faudra voir à l'usage. Pour ça… et pour le reste… Après tout, nous ne nous en sommes pas trop mal sorti jusqu'ici, il n'y a pas de raison pour que la suite se passe mal. » Notons qu'elle parlait du ton de la personne qui essaie avant tout de se convaincre elle-même. Ce qu'elle disait n'était pourtant pas faux, avec tout ce qu'ils avaient tous traversés, ils étaient devenus des adultes responsables, des parents même pour certains comme Myrielle, et à quelques moments près, on pouvait même dire que la rousse était plus équilibrée qu'autrefois. Sauf quand elle menaçait Clément avec son poignard préféré. Mauvaise habitude de l'époque de Poudlard, cf le premier paragraphe. Il y avait bien entendu d'autres personnes qu'elle menaçait de ses armes pour le compte de Makiko Shinku mais ça c'était juste un service qu'elle rendait, elle ne perdait pas les pédales quand elle était en mission. C'était lorsqu'elle s'armait sous le coup de la colère qu'il fallait commencer à s'inquiéter.

    « Ah ouais, Vickie, énervée ? Tu m'étonnes ! » Ironie, ironie. Ce n'était pas la faute de la rousse si son entente avec la brune ne tenait qu'à un cheveux. Elle nuança cependant aussitôt ses propos car elle tenait surtout à aider et guider son ami Damian dont la relation stagnait (c'est bien de prendre son temps mais tout de même!). « En tout cas, lui en parler ne coûte pas grand-chose, au pire, elle te dira qu'elle ne se sent pas prête, au moins vous saurez tous les deux à quoi vous en tenir. » Et comme Alexandre commençait à s'agiter, elle se dirigea vers lui et le ramena complètement dans la pièce près d'eux. « Bref, nous allons te laisser travailler, moi j'ai encore des personnes à qui je dois annoncer la bonne nouvelle ! » Elle déposa une bise sur la joue de Damian et intima l'ordre à son fils de faire pareil puis, après de derniers au revoirs, elle s'en alla, moins soucieuse qu'à son arrivée et donc plus pleinement heureuse.
{Terminé}


Rose Noire & Poignard
« La victime meurt face à un assassin. L'assassin, lui, meurt face au monde entier. » (⚡) Les Milles Symphonies de Dieu
Revenir en haut Aller en bas
http://site.voila.fr/yusuradreams/index.html

Contenu sponsorisé





C'est une bonne nouvelle, mais... [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: C'est une bonne nouvelle, mais... [PV]   C'est une bonne nouvelle, mais... [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est une bonne nouvelle, mais... [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» J'ai une nouvelle, est-elle bonne ? PV
» Bonne et Heureuse nouvelle? [ Pv ]
» Pas de nouvelles, bonne nouvelle ? (pv)
» THEME l La bonne nouvelle de l'année !
» Une Grande Inquisitrice, quelle BONNE NOUVELLE ! [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Sujet clos année 16-
Sauter vers: