AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Partagez
 

 I wish I'd be strong like you [Alexandre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Ash Lloyd
Ash Lloyd
Préfet de Poufsouffle

Parchemins : 261
Âge : 13 ans (23 mai 2002)
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


I wish I'd be strong like you [Alexandre] Empty
MessageSujet: I wish I'd be strong like you [Alexandre]   I wish I'd be strong like you [Alexandre] EmptySam 17 Aoû - 2:05

Ash & Alexandre

Ash vérifia pour ce qui lui semblait être la trentième fois qu’il n’avait rien oublié. En se penchant une énième fois vers sa valise grande ouverte, il se raisonna. Il n’avait pas besoin de grand-chose, juste de sa baguette magique (dans la poche de sa robe bleue nuit) et sa tête. Le reste, Alexandre s’en chargeait. Ce n’était pourtant pas compliqué et il était tout-à-fait inutile qu’il soit aussi nerveux. Une telle attitude était complètement ridicule. C’était lui qui avait demandé à Alex de l’entraîner. Après qu’il se soit retrouvé une nouvelle fois seul face à Steve Doyle et Kevin Madger mais sans même sa baguette pour se défendre, et qu’il ne devait son salut qu’à Léopold ce dont il se serait bien passé au vu des commentaires assassins que son grand-frère ne put s’empêcher de lui lancer, il avait brutalement pris conscience que sans sa baguette et les quelques sorts rudimentaires qu’il maîtrisait, il n’était rien de plus qu’un petit gamin maigrichon. Après cet incident, Ash n’avait pu dormir de la nuit, revivant les moqueries et autres humiliations qu’il avait subies dans son école moldue. Il avait cru qu’à Poudlard, grâce à la magie, tout serait différent. Mais il était toujours le même Ash. Toujours aussi maladroit. Toujours aussi prompte à la catastrophe. Toujours aussi sensible. Il n’avait pas beaucoup grandi depuis l’école primaire. Mais Ash avait gagné en détermination. Il ne voulait plus jamais se sentir impuissant. Il savait qu’Alexandre avait des compétences en self défense. D’après ce qu’il avait compris, sa mère, en plus d’être une styliste assez réputée, était une sorte de ninja experte des arts martiaux. Elle avait participé à la bataille contre Magicis Sacra pour libérer les élèves de l’emprise des mages noirs. Ash n’avait jamais été un adepte de la violence. Mais si Alex pouvait lui apprendre quelques techniques pour qu’il évite de se faire rabaisser par des imbéciles, il ne disait pas non.

Ash se rendit soudainement compte qu’à force de traîner dans sa chambre afin de vérifier qu’il avait en sa possession toutes les affaires qu’il lui fallait pour l’entrainement, il était en retard. Ash espérait que son ami ne s’impatientait pas trop. Ou pire, qu’il n’ait finalement décidé, après un moment à l’attendre, que cela ne valait pas le coup et qu’il ne soit parti. En plus, Ash mettrait un certain temps de sa salle commune à arriver à leur point de rendez-vous, situé au septième étage. S’il avait d’abord pensé à une salle de classe vide pour s’entraîner, l’idée de la salle sur demande s’était finalement imposée. Ash avait entendu parler de cette pièce bien particulière par les jumelles qui y avaient été pour une quelconque réunion de la Brigade Anti-Menace et par son frère, même s’il préférait ne pas imaginer ce que faisait Léopold dedans.

Arrivé dans le couloir où une immense tapisserie de Barnabas le Follet tentait d’apprendre à des trolls l’art de danser –et autant dire qu’ils étaient aussi doués dans cette discipline qu’Ash lui-même, le petit jaune et noir aperçut la silhouette d’Alex. Ce dernier était si grand…Ash savait bien que l’un de ces principaux défauts était qu’il croyait toujours que l’herbe était plus verte ailleurs. Son ami lui paraissait plus courageux, plus sûr de lui, plus impressionnant que lui. Chassant cette désagréable pensée de sa tête, Ash s’approcha et le salua : « Me voilà ! Désolé du retard…J’espère que tu ne m’as pas trop attendu. On y va ? Tu sais mieux que moi ce dont on a besoin, je te laisse faire. » Pour entrer dans la salle, il fallait passer trois fois devant le mur et penser très fort à ce qu’on désirait. Or, si Ash avait demandé quelques conseils à Alexandre, il ne savait pas vraiment ce que ce dernier avait préparé.

[632 mots]


I'm a creep, I'm a weirdo
Different, too different I'm scared of judgment. Your insults and your slanders stick on to me. Drowning I'm drowning in that clown's mask to make you laugh at my thousand flaws. Alone when I'm all alone I take my smile off nut your heartless words have left me scars


Dernière édition par Ash Lloyd le Sam 14 Déc - 23:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Alexandre Symphonie
Alexandre Symphonie
Gryffondor

Parchemins : 125
Âge : 13 ans (3 juin 2002)
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


I wish I'd be strong like you [Alexandre] Empty
MessageSujet: Re: I wish I'd be strong like you [Alexandre]   I wish I'd be strong like you [Alexandre] EmptySam 17 Aoû - 20:12

Alex attendait Ash devant le passage menant à la salle sur demande. Son emplacement n’était plus un secret depuis la guerre contre Voldemort mais, pour ce qu’en savait Alexandre, personne n’en abusait. Lorsque son ami arriva à sa hauteur, il le laissa prendre les rênes de la salle (s’il avait su, il serait déjà entré...) : « On a pas besoin de grand-chose. » Il passa trois fois devant le mur et la porte apparut, dévoilant une salle de dojo similaire à celle qu’il y avait chez Alexandre. Même si la marque de fabrique des Symphonie était les armes blanches, ils devaient aussi maîtriser plusieurs arts martiaux. Sa mère s’entraînait encore quotidiennement et Alexandre en faisait de même, dans le parc en général. C’était aussi souvent l’occasion pour lui de voir son faucon qui faisait le trajet depuis Pré-au-Lard pour le voir aux heures où il était seul à faire ses exercices. Il y allait par tous les temps mais ça aurait été un peu dur pour commencer, c’est pourquoi au fil de sa conversation avec son ami, la salle sur demande s’était imposé comme alternative.

« Enlève tes chaussures pour aller sur le tapis et salut quand tu y poses les pieds. » Alexandre donna l’exemple. Il dépassait son ami d’une bonne tête et était aussi plus large d’épaule, mais les deux parents d’Alex étaient très grands et, comme souligné précédemment, il était très sportif – bien que moins que sa mère au même âge -. Il avait mis un kimono, il en avait apporté un aussi à Ash qu’il sortit de son sac et qu’il lui donna : « Il doit être à ta taille, tu pourras le garder, ma sœur ne voudra jamais porter mes anciens kimonos. Tu peux te changer derrière le paravent, je t’attends. » Alex s’assit sur les genoux, les mains posées sur ses cuisses, comme on le lui avait appris. Il ne savait pas s’il saurait apprendre à Ash comment se défendre, mais il avait fini par se dire que ça ne coûtait pas grand-chose d’essayer.

Quand Ash fut changé, Alex l’invita à s’asseoir devant lui. « J’ai bien compris que tu voulais apprendre à te défendre mais l’art des Symphonie est… disons… plus mortel. C’est pourquoi je vais te montrer des bases de karaté et de judo. Mais si tu veux t’améliorer, il faudra que tu t’entraînes régulièrement, un cours comme ça, ponctuel, ça ne suffira contre des assaillants plus grands que toi. » Il se leva prestement et tendit sa main pour aider Ash à en faire de même c’est pas si simple de se lever vite quand on est à genoux. « Bon… déjà… essaie de m’attaquer pour voir. Ne t’en fais pas, je ne te ferai pas mal. »

Normalement, une séance d’entraînement commençait par de la musculation, mais cela risquait d’être un peu trop décourageant s’ils n’allaient pas directement dans le vif du sujet. Alex avait été étonné par le soudain intérêt de son ami pour les arts martiaux : il s’était douté que ça avait à voir avec les crétins qui pullulaient dans Poudlard contre tout bon sens. Il espérait être à la hauteur et pouvoir venir en aide à Ash sinon, plan B : Alex casse la figure des malotrus lui-même?.

{524}
Revenir en haut Aller en bas

Ash Lloyd
Ash Lloyd
Préfet de Poufsouffle

Parchemins : 261
Âge : 13 ans (23 mai 2002)
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


I wish I'd be strong like you [Alexandre] Empty
MessageSujet: Re: I wish I'd be strong like you [Alexandre]   I wish I'd be strong like you [Alexandre] EmptyDim 15 Déc - 0:37

D’aussi loin qu’il s’en souvenait, Ash avait toujours été complexé. Il n’aurait su dire d’où vraiment son mal être venait. Il était le dernier d’une famille de quatre enfants et avait toujours été traité avec amour et bienveillance par ses parents, ses sœurs et son frère. Il n’avait jamais manqué de rien, n’avait jamais été injustement traité par rapport à sa fratrie. Mais le fait d’être le plus petit n’était pas du tout un avantage selon Ash. Bien au contraire. Il avait toujours été surprotégé et il ne l’avait jamais supporté. Cela ne lui donnait que l’impression qu’il n’était qu’un petit être fragile qui ne pouvait se défendre tout seul. Contrairement à Léopold, l’autre garçon de la famille. Léo était grand. Immense. Et dur. Et froid. Et impassible. Autrement dire, absolument pas comme lui. Ash ne considérait pas sa sensibilité comme une tare, au contraire de sa maladresse. En revanche, il avait parfois l’impression que Léo, et même Dahlia, méprisait le fait qu’il soit aussi émotif, sans parler de leur jugement sur sa capacité innée à être une vraie catastrophe. Et cette caractéristique, il aurait largement préféré l’effacer s’il l’avait pu. Il aurait aimé posséder l’aisance de Léopold et la confiance d’Alex. Et si c’était son frère qui l’avait sauvé des griffes (sans aucune exagération) des deux brutes qui s’amusait à l’embêter, c’était à son ami qu’il avait demandé des conseils pour se défendre. Mais si Ash était beaucoup moins blasé flegmatique que son grand frère, il était en revanche aussi fier que lui. Et il refusait catégoriquement d’aller se confier à lui.

Retrouvant Alexandre devant la salle sur demande, Ash laissa passer son avis devant lui puisqu’il savait mieux que lui dans quelle forme la salle leur serait la plus utile. Ash y pénétra et se retrouva dans un vrai dojo. Il suivit l’exemple d’Alex en enlevant ses chaussures et en saluant en foulant des pieds le tapis. Il exécuta le geste de manière un peu raide, un peu coincé. Mal à l’aise, il se demandait pourquoi on devait saluer d’une telle manière en étant dans un dojo mais ne posa pas la question à Alex. Le Gryffondor lui donna un kimono et la première réflexion que se fit Ash fut qu’il aurait l’air absolument ridicule là-dedans. Heureusement, il n’y aurait que son camarade pour le voir dans une tenue pareil. « Merci » se contenta-t-il de souffler.

Après avoir enfilé le kimono, Ash rejoignit Alex. « Mortel ? Comment ça ? » ne put s’empêcher de demander le garçon lorsqu’Alex évoqua l’art des Symphonie. Après plus d’un an d’amitié, Ash avait compris que la famille maternelle de son ami était plus spéciale que les autres familles sorcières mais il ne savait pas tout sur le passé de la grande styliste. « Je suis prêt à m’entraîner dur s’il le faut, je veux vraiment apprendre à me défendre et surtout, ne plus me sentir impuissant face à d’autres personnes. » Ash n’avait pas de honte à se confier à Alex. Pour que le garçon lui apprenne des gestes qui lui sont utiles, il fallait qu’il comprenne vraiment pourquoi ils étaient là aujourd’hui. S’il était d’ordinaire plutôt mystérieux et méfiant envers les autres, il avait besoin d’Alexandre et cela le poussait à se dévoiler, au moins un minimum.

Lorsqu’Alexandre se releva et lui demanda de l’attaquer, Ash le regarda un moment, surpris. Mais son ami était sérieux et après tout, ils étaient là pour faire un peu de pratique pas pour se regarder dans le blanc des yeux en pyjamas. Le brun se releva, plus lentement et plus difficilement que son ami et posa son regard brun sur Alex. Comment était-on censé attaquer les gens ? Il avança de plusieurs pas, ferma son poing droit et l’envoya droit vers l’épaule d’Alex.


I'm a creep, I'm a weirdo
Different, too different I'm scared of judgment. Your insults and your slanders stick on to me. Drowning I'm drowning in that clown's mask to make you laugh at my thousand flaws. Alone when I'm all alone I take my smile off nut your heartless words have left me scars
Revenir en haut Aller en bas

Alexandre Symphonie
Alexandre Symphonie
Gryffondor

Parchemins : 125
Âge : 13 ans (3 juin 2002)
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


I wish I'd be strong like you [Alexandre] Empty
MessageSujet: Re: I wish I'd be strong like you [Alexandre]   I wish I'd be strong like you [Alexandre] EmptyLun 13 Jan - 9:39

Alexandre oubliait parfois que les personnes lambdas n’étaient pas au courant de la particularité de la famille de sa mère. Lui avait grandi baigné dedans, alors ça lui paraissait normal. En plus, sa mère avait beau avoir subi un entraînement très strict, elle ne pratiquait pas son art (encore qu’Alex la soupçonna d’avoir des envies de meurtres concernant les membres de MS, mais elle n’était probablement pas la seule dans ce cas…). « La famille de ma mère est spécialisée dans l’assassinat, c’est pour ça que mon oncle – le père de Viska – est recherché. Il a utilisé notre art au service des Mangemorts alors que ma mère était dans l’autre camp. Tu comprendras que je ne peux pas t’apprendre nos techniques vu qu’elles sont létales, mais t’inquiète ma mère m’a formé à tous les arts martiaux courants. » Ils avaient même un dojo chez eux. Son père adoptif, Alexis Montgomery, avait une fortune personnelle – comprenez qu’il est rentier , quant à sa mère, elle gagnait très bien sa vie comme styliste. Toutefois, parties excentriques de la maison mises à part, ils étaient moins aisés que la plupart des Montgomery. La maison d’Alexandre était aux abords de Pré-au-lard et restait de taille correcte, ça n’avait rien à voir avec le manoir Montgomery où vivaient Candys, Noé et Chiara, ou bien le domaine Maiden de Psychée et Lucas. Chez Alexandre, ils avaient seulement ce fameux dojo pour le entraînements de Myrielle et ses enfants, ainsi qu’une fauconnerie – qui remplaçait chez eux la volière aux hiboux d’autres maisons de sorciers -.

« Je comprends. Ne t’inquiète pas, la force n’a rien à voir avec le gabarit. Ma sœur est toute menue et elle se défend déjà très bien. » Sans compter qu’Ayelet était bien plus jeune qu’Ash et Alex. Ça ne faisait pas longtemps que la petite sœur du lion avait commencé son entraînement mais on sentait qu’elle avait ça en elle. Alex avait mis bien plus de temps qu’elle à acquérir les bases au même âge, bien que doué pour les arts martiaux maintenant, il était profondément pacifiste. Plus jeune, il préférait largement les compétitions de danse de salon à celles de karaté… On ne réglait pas un problème par la violence ce n’est pas l’avis de sa mère mais chuuuut. Cela dit, il comprenait que son ami ait besoin de maîtriser un peu de self défense : ce n’était pas agréable de se faire malmener et juste faire savoir qu’on pouvait se défendre pouvait parfois suffire à avoir la paix. Personne ne venait jamais l’embêter ou lui faire des remarques à lui par exemple tu m’étonnes!.

Il laissa Ash l’attaquer. Il attrapa le poing d’Ash d’une main et lui attrapa le bras de l’autre avant de lever le genoux en direction du bas ventre de son ami. Évidemment, il arrêta son geste avant de le frapper et il avait exécuté son geste sans brusquerie pour ne pas lui faire peur. « Voilà. La première chose à faire en cas d’attaque c’est te protéger. Si le coup vise les épaules ou le ventre, place ta main ou ton bras, et si on t’attaque par le dessus, vers le visage, croise les bras comme ça. » Il lâcha Ash et lui montra le mouvement en croisant les avants bras au-dessus de sa tête. « C’est un juji uke, tes bras doivent être bien positionnés pour résister. » Il plaça le corps d’Ash en position de défense : jambes légèrement écartées, dans le prolongement des hanches, et bras relevés. « Quoi qu’il arrive, tu dois toujours commencé par te défendre et te mettre en position de te protéger les parties sensibles : cou, visage et ventre. Tes jambes ne doivent pas être trop écartées car tu n’aurais pas un bon ancrage au sol pour répliquer, et elles ne doivent pas être trop serrées non plus car ça nuit à l’équilibre. » Il observa la position d’Ash et, quand il la jugea satisfaisante, il lui demanda : « Voilà, la posture c’est la base. Tu veux apprendre quelques parades maintenant ou faire des séries de coups ? On croit souvent que donner un coup de poing, ça s’improvise, mais si on ne veut pas se casser les phalanges, c’est faux. » Alex espérait être un bon professeur, jusqu’ici, il avait toujours été l’élève, pas le maître et j’espère que vous sentez ma petite expérience de ceinture orange!.

{732}
Revenir en haut Aller en bas

Ash Lloyd
Ash Lloyd
Préfet de Poufsouffle

Parchemins : 261
Âge : 13 ans (23 mai 2002)
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


I wish I'd be strong like you [Alexandre] Empty
MessageSujet: Re: I wish I'd be strong like you [Alexandre]   I wish I'd be strong like you [Alexandre] EmptyJeu 9 Avr - 23:16

Lorsqu’Alexandre précisa que sa famille maternelle se spécialisait dans l’assassinat, les yeux d’Ash s’arrondirent tels des Vifs d’or. Ce n’était pas tous les jours que l’on apprenait qu’un de ses amis les plus proches descendait d’une famille de mercenaires. Avec Eurydice dont le père était l’un des grandes pontes de Magicis Sacra et Estefanía dont toute la famille était complètement cinglée, Ash commençait à croire qu’il était le seul parmi son cercle de camarades dont aucun des proches ne versait dans la violence mais ce sera le cas de Léo quand ses sœurs sortiront avec des garçons. Alexandre ne semblait pas souffrir de la particularité de sa mère. Mais qu’il parle de deux camps différents fit tiquer Ash. Evidemment, blesser quelqu’un par plaisir ou pour se défendre, c’était complètement différent. Mais si on tuait quelqu’un, même si c’était pour le bien, ça restait un acte grave. « Oui, vaut mieux éviter les techniques létales » répondit Ash, non sans humour. Il aurait déjà bien assez de mal à maîtriser deux-trois techniques pour éviter de se retrouver noyé dans le Lac Noir à cause d’imbéciles qui ne comptaient que sur leur musculature pour avancer dans la vie. « C’était pas trop difficile de subir un tel entraînement ? » demanda-t-il ensuite, curieux. Il avait du mal à imaginer Alexandre, plus jeune, qui devait pratiquer les arts martiaux tous les jours pendant que lui-même passait son temps à lire. Chacun ses hobbys, il supposait.

Mais Ash n’avait pas fait appel à Alexandre pour qu’il lui enseigne à être comme lui, même si être Alexandre lui semblait bien plus facile qu’être lui, mais bien pour savoir comment agir la prochaine fois qu’on le brutaliserait. Car il y aurait une prochaine fois, c’était sûr. Ash connaissait les types comme Steve Doyle et Kevin Madger. Dans son école moldue, il avait assez subi d’humiliations de la part de mecs pareil. C’était le genre qui n’abandonnait pas, même, et surtout, après que vous ayez eu besoin de votre grand-frère pour vous en sortir. Non, la seule façon pour Ash de faire rabattre le caquet de ces idiots, c’était de réussir à les surprendre en leur montrant qu’il était plus fort que ce qu’ils pensaient. Et se prouver, au passage, qu’il détenait une force que même lui ne soupçonnait pas. « Mais ta sœur est entraînée depuis un petit moment non ? Tu crois que quelques cours me suffiront ? » s’inquiéta Ash. Il était loin d’être une fille entraînée par son ancienne assassin de mère, lui.

Evidemment, la première tentative d’attaque d’Ash se conclut par un échec. Rien d’étonnant à ça : il était là pour apprendre. Alex prenait le temps de lui montrer les gestes qu’ils devraient adopter, sans précipitation, et sans l’avoir cloué au sol avant. Ash en fut reconnaissant, observant et écoutant scrupuleusement les paroles de son ami. Ça paraissait simple, comme ça, logique même de se protéger le corps avant toute autre chose et pourtant… « Je comprends, mais comment mettre en place ces gestes de protection très vite ? Je veux dire, quand je vois une brute arriver sur moi, j’ai plutôt tendance à me paralyser qu’autre chose. » Comme si ne pas bouger réussirait à le rendre transparent ! Ça amusait ses tortionnaires plus qu’autre chose en plus.

Ash reproduit la position de défense qu’Alex lui avait montrée plusieurs fois avant que son ami ne reprenne la parole. En tout cas, il trouvait le garçon plutôt doué en tant que professeur pour minus débutant et se sentait chanceux de pouvoir compter sur lui. « Peut-être d’abord les parades ? Je veux d’abord savoir comment éviter les coups. En donner c’est une autre histoire…Je ne veux pas tomber dans l’autre extrême tu comprends ? » Ash ne voulait pas, lui aussi, se mettre à frapper les autres. Il voulait juste qu’on le laisse tranquille une bonne fois pour toutes.


I'm a creep, I'm a weirdo
Different, too different I'm scared of judgment. Your insults and your slanders stick on to me. Drowning I'm drowning in that clown's mask to make you laugh at my thousand flaws. Alone when I'm all alone I take my smile off nut your heartless words have left me scars
Revenir en haut Aller en bas

Alexandre Symphonie
Alexandre Symphonie
Gryffondor

Parchemins : 125
Âge : 13 ans (3 juin 2002)
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


I wish I'd be strong like you [Alexandre] Empty
MessageSujet: Re: I wish I'd be strong like you [Alexandre]   I wish I'd be strong like you [Alexandre] EmptyVen 24 Avr - 14:54

"Si, c'était difficile, en plus je n'aime pas me battre... mais c'est mon héritage. Je n'ai jamais eu le choix. Après les cours, j'avais toujours une ou deux heures d'entraînement, sauf le jour où j'avais danse de salon." Alexandre avait été à l'école avec d'autres enfants et il avait pas mal de cousins éloignés chez les Montgomery qui vivaient différemment de lui, alors il savait que son éducation n'était pas la norme. Mais il savait aussi que sa mère ne pouvait pas faire autrement, parce que si c'était Viska qui était maudite, s'il arrivait quelque chose à sa cousine, ce serait à lui de prendre sa place. Peut-être même qu'il le ferait volontairement, il était grand et fort pour son âge, ce serait plus normal que ce soit lui qui verse dans les arts de l'assassinat que sa frêle cousine, non ? Enfin... le fils aîné de Drago Malefoy n'était pas encore en âge de pratiquer la sorcellerie alors ils avaient largement le temps de se poser la question, sans compter que Drago lui-même n'usait pas du pouvoir de la malédiction, alors son fils se conduirait peut-être de même.

"Ma soeur a commencé l'entraînement il y a un an, mais elle est bien plus jeune que nous. Bien sûr, elle te mettrait au tapis facilement, mais au bras de fer, je pense que tu aurais encore largement tes chances de gagner contre elle. Elle a que six ans et demi hein !" Ash perdrait en combat parce qu'elle saurait se faufiler derrière lui et l'étrangler - cette petite peste lui avait déjà fait le coup ! - mais elle avait moins de force que des garçons ayant le double de son âge, même des garçons qui avaient peu de pratique sportive. "Pour simplement de l'auto-défense oui. Tu ne gagnerais pas un combat que tu intierais, mais si c'est toi qui est la victime, tu peux utiliser la force de ton adversaire et la retourner contre lui." De toute façon, tant qu'ils n'auraient pas essayé, ils ne sauraient pas si Ash pouvait y arriver ou non ! Alors autant se lancer !

"C'est le phénomène de sidération, la panique fait comme une surcharge dans ton cerveau... et il va effectivement falloir que tu lui apprennes à avoir d'autres réflexes. Moi, si on m'attaque, je suis tellement habitué que je réponds aux coups sans même y penser. Il n'y a que l'entraînement qui te permettra de dépasser le mécanisme qui te paralyse." La sidération était parfaitement normale et nullement honteuse, elle pouvait toutefois être handicapante car elle empêchait la riposte. Toutefois, Alexandre avait déjà vu des élèves de ses sensei réussir à surmonter de véritables traumatismes, alors Ash devait le pouvoir aussi. Alexandre avait toute confiance en son ami et était prêt à y donner du temps et de l'énergie. En plus, ça faisait d'une pierre deux coups : officiellement, il s'entraînait, et en plus il aidait Ash, sa mère ne pourrait être que fière de lui !

"Je comprends... Bon, une fois que tu t'es protégé, tu dois projeter ton ennemi. En général, les petites brutes attaquent en face, alors je te conseille te leur bloquer le bras sous ton aisselle, comme ça..." Il fit le geste pour montrer à Ash comment, après avoir bloqué, on faisait descendre le bras de l'adversaire avant de l'enserrer entre le bras et la poitrine. "Ensuite tu utilises l'élan pour aller vers le côté et lui faire un cro-pied comme ça..." Il poursuivit le geste, faisant tomber lentement Ash sur le tatami (il lui tenait le bras pour qu'il ne se fasse pas mal). "Et ensuite tu le bloques au sol en gardant son bras avec ta main et en posant un pied sur lui. Ma mère te dirait que pour le finir il faut lui filer un grand coup dans l'estomac, mais si tu veux quelque chose de plus pacifiste, une fois que tu as fini ta parade, tu lâches brusquement et tu recules de plusieurs pas pour te remettre en garde." Sur ce coup là, si on l'attaquait comme on embêtait Ash, Alex mettrait peut-être en pratique les conseils de sa mère, mais il avait de l'expérience et il savait doser sa force. Concernant Ash, fuir un affrontement trop compliqué était probablement la meilleure chose à faire. "Tu veux essayer ?" Demanda-t-il en aidant le Poufsouffle à se relever.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





I wish I'd be strong like you [Alexandre] Empty
MessageSujet: Re: I wish I'd be strong like you [Alexandre]   I wish I'd be strong like you [Alexandre] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
I wish I'd be strong like you [Alexandre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Pour aller plus loin :: Le retourneur de temps-
Sauter vers: