AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




-54%
Le deal à ne pas rater :
Tondeuse à barbe Babyliss Designer SH500E
59.99 € 129.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 [THEME] Ready to fight ? [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Alan Carmichael
Alan Carmichael
Capitaine de Poufsouffle

Parchemins : 1593
Âge : 15 ans [10/05/2000]
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 12


[THEME] Ready to fight ? [Terminé] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [THEME] Ready to fight ? [Terminé]   [THEME] Ready to fight ? [Terminé] - Page 2 EmptySam 7 Déc - 7:45

Quand Alan comprit que Tempérance avait sincèrement cru qu'il était né sous un Scottish Blackface, l'Irlandais ne put s'empêcher d'être un peu gêné. Le sorcier n'avait pas cru une seconde que Tempérance le prendrait au mot : il avait certes parfois un humour pince-sans-rire, mais l'anecdote lui paraissait si grosse qu'elle était difficilement avalable. Et pourtant si. Tempy avait foncé. Droit dans la vanne. La pauvre.

- C'est une blague !

Ne put s'empêcher de lancer Alan, un sourire fier et joyeux sur le visage, il n'y avait qu'elle pour tomber dans le panneau à chaque plaisanterie « Attends, mais tu veux dire que Prudence n'est pas ton demi-frère ? Mais vous avez les même yeux, pourtant ! J'aurai juré, depuis tout ce temps, que Prudence était un prénom de garçon. ».

Passé ce moment de franche rigolade carrément, Alan en vint à parler du sujet sérieux : parler était un bien grand mot, le sorcier peinait à s'ouvrir à son amie. En fait, il peinait à s'ouvrir tout court. S'avouer ce genre de chose était un vrai travail de titan pour lui, et ce pour une très simple raison, il n'était même pas sûr  de ce que lui arrivait.
Au fond, l'an dernier, Dahlia Lloyd, une fille très jolie, très intelligente et très sympathique préfète de Serdaigle le prestige, le prestige ! lui plaisait beaucoup. Bon, rien d'anormal à ça, puisqu'Alan était assez studieux et aimait s'entourer de gens travailleurs et intellectuels comme Quino. Cette lubie était passée à l'instant où Dahlia avait ouvert la bouche et où le sorcier avait réalisé qu'ils n'étaient pas faits pour être ensemble comprendre qu'elle avait menacé Alan de représailles s'il osait encore l'approcher. Ça en plus du fait qu'il la considérait à présent comme une amie et une excellente camarade de travail : la bleu et bronze était très intelligente et Alan aimait beaucoup ça toujours s'entourer des meilleurs dans la vie.
Dahlia, d'accord. Mais Graham. Où était la corrélation ? Plus opposés, il n'y avait pas. Dahlia et Quino peut être mouhahaha. Graham était un très beau garçon et était très populaire, certes, mais rien n'avait changé depuis qu'Alan et lui étaient amis en dehors du fait que Graham n'est plus Mister Poudlard. Coïncidence ? Je ne pense pas. Graham, essayerais-tu d'amadouer de potentiels futurs votants grâce à de l'Amortentia ? Aha, tu es démasqué  !. Alors pourquoi ? Pourquoi là, maintenant, tout d'un coup ? Alan avait bu un philtre d'amour ? Comment le savoir, il n'avait jamais été amoureux il l'avait cru pour Dahlia mais il s'agissait en fait d'un problème de débit sanguin dans le ventricule droit... Alors, quoi ? D'où ça venait ? Et pourquoi ça sortait comme ça, de nulle part ? Et surtout, pourquoi à lui ? Quino ne lui avait jamais parlé de soucis du même genre et jamais ses cousins et ses autres amis non plus. Pourquoi LUI, alors ?

- Oui.

Conclut Alan, plus silencieux que jamais, sur la longue tirade de Tempérance. La jeune fille avait fait mouche. Elle avait parlé du père de Teddy et bien que la comparaison touchait très peu Alan (parce qu'il se sentait loin de cette problématique 'héréditaire', qui liait par la force des choses Ted à son père (décédé, certes) mais surtout parce que Teddy était la personne la plus géniale et sympathique du monde et qu'il aurait fallu être un monstre pour ne pas l'aimer), il ne put s'empêcher de trouver ça rassurant.
Pas assez rassurant cependant pour délier la langue du sorcier : de peur de trahir ses pensées, sa couverture, ses secrets ou ce que vous voulez, l'Irlandais restait désespérément fermé. Il ne voulait pas trop en dire, il ne voulait pas que Tempérance comprenne.
En fait, il voulait que Tempérance lui dise qu'elle l'acceptait comme il était, mais sans qu'il lui dise ce qu'il était.
Le problème était de taille et Alan ne se sentait pas (pour l'instant) la force de trouver une solution idéale. Comme d'habitude, ce qu'il allait faire, c'était de se retrouver seul pour étudier ce problème au calme. Après avoir ouvert tous ses chakras et invoqué toutes les forces telluriques, il finirait bien par trouver une solution. Et si vraiment il n'y avait rien, un saut du haut de la tour d'astronomie réglerait tous ses problèmes, hop !

Tempérance avait raison, la normalité était une chose très subjective, c'est pour ça que Alan avait acquiescé :  parce qu'il pensait comme elle. Il savait également que l'échelle de tolérance des gens était très variable, comme elle venait de le lui dire, Teddy n'était même pas un loup-garou qu'il avait été victime de préjugés. Qu'arrivait-il aux gens qui n'étaient pas acceptés, dans ce cas ? Qu'arrivait-il aux gens qu'on ne comprenait pas, les gens qui faisaient peur ? Alan le savait : il imaginait tous les matins à peu près tous les cas de figures possibles sur tout ce qui pouvait leur arriver dans la journée. Et ça incluait donc les pires scénarios. Il fallait dire qu'avec Prue et Quino, il n'avait aucun mérite à avoir une imagination débordante : tous les deux le dépassaient avec aisance.

- D'accord.

Répondit Alan, à la dernière phrase de son amie. Il baissa la tête, pensif et resta quelques secondes comme ça. Tempérance lui avait un peu donné à réfléchir. Niveau réflexion, il avait toutefois beaucoup de choses à ajouter à la révélation de son amie : pour un point positif, Alan en voyait au moins une vingtaine de négatifs. Le sorcier se promit de penser à tout ça, au calme et aussi que Tempérance compterait parmi les premières au courant s'il avait un jour quelque chose à confier à ses amis.
Il le ressentait déjà depuis longtemps, mais à cet instant là, plus que jamais, Alan sentait qu'il pouvait avoir une confiance pleine et entière en la sorcière.

Redressant la tête, affichant son sourire le plus enjoué, mais à la fois le plus feint (poker-face un jour, poker-face toujours), le sorcier lança, sans la moindre explication, faisant ainsi comprendre à son amie qu'il préférait garder cette discussion pour quand il serait prêt – il savait que Tempérance respecterait ça :

- On s'entraîne un peu ?

Ils étaient là pour ça après tout ! La discussion avait pris une tournure inattendue, mais Alan semblait déjà y voir un peu plus clair. Tempérance l'avait rassuré. Il pensait encore beaucoup aux regards des autres, mais le regard de ses amis – bien qu'il lui faisait encore un peu peur – le rendait assez confiant. Tempérance était la tolérance née, et elle était toujours de bons conseils, elle venait une fois de plus de le prouver. Alan ne s'enlevait pas de la tête que toute cette situation devait être gérée avec beaucoup de prudence, parce qu'une fois l'épouvantard sorti de sa boite, il pouvait faire beaucoup de dégâts. Et la dernière chose qu'Alan voulait, c'était que ses amis en soit les victimes.

(1119)

[Terminé pour Alan]


[THEME] Ready to fight ? [Terminé] - Page 2 Sign_a10
[THEME] Ready to fight ? [Terminé] - Page 2 Poufso10[THEME] Ready to fight ? [Terminé] - Page 2 Club_d10 [THEME] Ready to fight ? [Terminé] - Page 2 Bam10


Dernière édition par Alan Carmichael le Dim 8 Déc - 20:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Tempérance Biel
Tempérance Biel
Poufsouffle

Parchemins : 574
Âge : 17 ans { 24/02/1998 }
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


[THEME] Ready to fight ? [Terminé] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [THEME] Ready to fight ? [Terminé]   [THEME] Ready to fight ? [Terminé] - Page 2 EmptySam 7 Déc - 18:37

Tempérance rougit sensiblement en entendant le mot 'blague'. La honte : elle n'avait pas du tout saisi qu'Alan était en train de plaisanter. Il faut dire qu'il avait fait son annonce avec tant d'enthousiasme qu'elle avait simplement pris ses paroles pour argent comptant - même si elle avait tout de même ses doutes sur les circonstances de sa naissance. Pauvre Madame Carmichael qui aurait accouché au beau milieu des tourbières, la tête sous la laine d'un mouton pas très hygiénique tout ça. « Ahhh ne te lance pas dans la comédie Alan ! Effectivement, ça fait sens. C'est probablement mieux pour ta maman. » nota-t-elle en souriant à son cadet.

Après ce moment vaguement gênant pour Tempérance (elle avait vu pire, elle avait presque déjà oublié), la discussion n'alla que de mal en pis. Quelque chose clochait, ça se voyait, mais Alan ne semblait pas décidé à expliciter la situation. Ses mots la firent cependant penser à Ted, et la blonde raconta un petit morceau de la vie de son ami, espérant que ses paroles sauraient aider le capitaine de Poufsouffle d'une manière ou d'une autre. C'était difficile à évaluer lorsqu'on était dans le noir complet sur un sujet, mais elle ne se débina pas pour autant. Tempérance savait être persévérante Tempérance Persévérance Biel qu'on l'appelle dans le quartier.

Si la réponse et la réaction du Poufsouffle ne suffirent pas à la rassurer, elle continua pourtant à scruter son visage, incertaine. « Je comprends que tu ne veuilles pas m'en dire plus, Alan. Mais je pense sincèrement que tu devrais en parler à quelqu'un. Prudence par exemple, ou Joaquín. Peut-être que tu n'en as pas l'impression maintenant, mais ça t'aidera forcément d'en parler. Surtout à des gens en qui tu as confiance. » ajouta-t-elle, dans l'espoir de réussir à faire fléchir son ami. Elle n'avait pas besoin de savoir, de toute évidence. Elle considérait Alan comme un ami, mais ils n'étaient pas les gens les plus proches du monde. Elle avait son propre cercle d'amis en qui elle pouvait se confier, et lui aussi. Elle espérait seulement qu'il le ferait avant que la situation ne dégénère. Elle était bien placée pour comprendre qu'il veuille se débrouiller seul. Pire qu'il pense pouvoir se débrouiller seul. Mais c'était rarement le cas.

« Sauf si t'as tué quelqu'un ou égorgé un poulet innocent, je te promets que je te soutiendrai, moi. Et les autres aussi. » lui garantit-elle avec sincérité. Puis, voyant que le Poufsouffle souhaitait clore le sujet, elle acquiesça d'un hochement de tête, adressant un sourire bienveillant à son cadet. « Oui bien sûr, on est quand même là pour ça ! Ne crois pas que je vais te ménager, Alan ! » le prévînt-elle tout en faisant quelques pas en arrière pour s'éloigner de lui. Ce n'était pas comme si Magicis Sacra les épargnerait, après tout. Et au vu de l'état psychologique de son ami, un petit duel ne pourrait que lui être bénéfique. De quoi se défouler et oublier ses soucis pour quelques minutes, avant de devoir les affronter à nouveau.

[ Terminé pour Tempérance ]

[ 515 ]
Revenir en haut Aller en bas
 
[THEME] Ready to fight ? [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Village Hentaï
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Doux moment en forêt (PV Yuko) [Hentaï] [Terminé]
» Une après-midi tranquille ? [PV Yuko] [Hentaï] [terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Année 24 (2014-2015)-
Sauter vers: