Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le Deal du moment : -40%
-40% Polo Lacoste – imprimé crocodile ...
Voir le deal
72 €

Partagez
 

 PV • France • It's nice to have a friend

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Jade Hummingbird
Jade Hummingbird
Ministère

Parchemins : 1708
Âge : 03.08.93 ... 22 ans
Actuellement : Responsable du bureau France • Coopération Magique Internationale


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


PV • France • It's nice to have a friend Empty
Ξ Sujet: PV • France • It's nice to have a friend   PV • France • It's nice to have a friend EmptyMar 10 Déc - 21:11

Jade & Aélys.
School bell rings, walk me home. Sidewalk chalk covered in snow. Lost my gloves, you give me one. "Wanna hang out?" Yeah, sounds like fun. Video games, you pass me a note. Sleeping in tents.

Avril 2015 (post Jade/Max)
Suite à son rendez-vous avec Maximilien, Jade avait appelé Aélys pour lui raconter les derniers potins et les deux jeunes femmes avaient convenu d’un rendez-vous. Jade devant aller chez sa mère, en France, pour quelques jours, elle avait naturellement invité sa meilleure amie à venir dans cette nouvelle résidence des Darjeeling. Jade avait profité du réseau de cheminée pour s’y rendre la première fois, y transplaner de nouveau n’était donc pas un problème. Aélys n’étant jamais venue cependant, elle lui avait donné les indications pour le réseau de cheminée, lui indiquant qu’elle serait disponible si elle le désirait. A moins qu’Aélys ne décide de venir en balais ou par avion, qu’est-ce que Jade en savait ? Enfin bref.

Mi-avril, le sud de la France n’était pas encore très chaud mais il faisait tout de même bon et il y avait du soleil. Jade avait donc préparé sur la terrasse couverte l’attirail complet pour un parfait tea-time. Cela faisait longtemps qu’elle n’avait pas vu Aélys. Elles s’appelaient souvent, mais leurs emplois respectifs leur prenait beaucoup de temps et du coup, se voir en chair et en os était un peu plus compliqué. « Maman, est-ce que tu sais où se trouve le pouf en rotin ? J’aurais juré qu’il était là hier… » demanda-t-elle à sa mère qui passait par là, observant le coin vide où elle était sûre d’avoir vu le pouf la veille. « Ah oui, je l’ai fait mettre dans la verrière, tu le veux ? » Elle leva les yeux au ciel avant d’acquiescer d’un signe de tête. Sa mère appela l’elfe de Maison qui s’occupait de la maison et lui demanda de s’occuper du pouf. Une fois qu’il eut retrouvé sa place initiale et que le visage de Jade retrouva le sourire, elle embrassa sa fille sur la joue. « Je dois y aller, tu es sûre que ça va aller ? » Jade poussa un soupir « Maman, je n’ai plus six ans et il s’agit d’Aélys. Je ne crois pas que cela t’ai dérangé par le passé, tu sais très bien qu’on est loin du comportement de Lyne ou Ruby… Enfin, surtout Ruby… » Si Lyne et Jade étaient de nouveau en bons termes, ce n’était pas vraiment le cas avec Ruby. Mais la blonde n’y mettait pas non plus du sien, et leur mère avait beau tenter de faire des efforts, la soeur de Jade restait aux abonnés absents. Encore que, lorsque sa mère avait voulu lui présenter la nouvelle maison en France, elle avait fait un scandale. Enfin, Jade se fichait bien de la voir de toute manière. « Tu vas lui annoncer ? » Jade acquiesça d'un signe de tête, un grand sourire aux lèvres.

Alors que l’heure d’arrivée d’Aélys approchait, Jade trépignait d’impatience. Elle avait une grande nouvelle à lui annoncer, qu’elle n’avait pas eu envie de lui dire par téléphone. Elle avait tellement hâte ! Elle vérifia une énième fois que tout était en place et que Beanie, l’elfe de maison était prête pour le thé, fixant presque toutes les cinq secondes l’horloge accrochée dans l’entrée de la demeure Darjeeling. Elle n’en pouvait plus d’attendre!
acidbrain


you're the light, you're the night, you're the color of my blood. you're the cure, you're the pain, you're the only thing i wanna touch. never knew that it could mean so much. love me like you do.
Revenir en haut Aller en bas
http://themorningrose.tumblr.com/

Aélys Bey
Aélys Bey
Sport & Culture

Parchemins : 426
Âge : 24 ans (16 avril 1992)
Actuellement : étudiante à la WADA


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


PV • France • It's nice to have a friend Empty
Ξ Sujet: Re: PV • France • It's nice to have a friend   PV • France • It's nice to have a friend EmptySam 11 Avr - 1:21


It's nice to have a friend

And all the things that we've overcome, are bring home to us 'cause, me and you, we can hold this out. And I know, I can tell you anything, you won't judge, you're just listening.
Aélys & Jade

Qu’on s’accorde bien sur un point : Aélys adorait prendre l’avion. Enfin, elle aimait surtout voyager en business class, avec champagne et mignardises de chef gastronomique à volonté. Les autres options n’étaient même pas envisageables aux yeux de l’ancienne Serpentard qui hallucinait toujours lorsque les productions insistaient pour la reléguer en éco. Elle était une Bey par Merlin ! Une future super star du cinéma ! Elle méritait mieux que de se retrouver coincée entre une vieille mamie impotente et un trentenaire, un peu hippie sur les bords, qui s’estimait tellement supérieur qu’il ne succombait pas à la norme sociétale de s’appliquer du déodorant sous les aisselles quand il sortait de chez lui. Malheureusement, et bien trop souvent à son goût, la jeune femme devait accepter. C’était courber l’échine ou renoncer à un cachet alléchant. Il fallait bien payer le loyer maintenant qu’elle avait son propre appartement et elle ne comptait pas trop sur Rilou, qui passait ses journées à poil sur le canapé à regarder des vidéos de chat sur YouTube. N’empêche que lorsque Jade l’avait invitée à passer quelques jours chez sa mère en France, Ally avait immédiatement décidé qu’elle irait par portoloin ou via le réseau de cheminée. Elle avait scrupuleusement noté les instructions de sa meilleure amie et c’est par ce dernier moyen qu’elle décida débarquer dans la demeure des Darjeeling une belle matinée d’avril.

La veille de son départ, Aélys avait préparé sa valise –évidemment pleine à craquer mais avec un peu de magie, elle était aussi légère qu’une plume et Ally pourrait encore y rajouter quelques vêtements parce qu’on en a jamais assez si Jade et elle se décidaient à faire du shopping. Avant de se rendre au manoir des Sheridan à Belgravia –son appartement ne disposait pas de cheminée, elle transplanait habituellement pour se déplacer, elle vérifia qu’elle n’avait rien oublié puis embrassa un Riley, encore endormi cette feignasse. Ce n’était pas la première fois qu’elle partait en voyage depuis qu’ils habitaient ensemble mais cela lui serrait toujours un peu le cœur de laisser son amoureux. Ah, elle le reverrait bientôt ! Avec un pouf discret, Ally se retrouva au manoir, son dernier sac Chanel à l’épaule, des lunettes de soleil Dior sur sa chevelure blonde. Elle embrassa ses parents, son oncle et sa tante, et évidemment ses frères avant de disparaître dans la cheminée du salon. Cela faisait un moment qu’elle n’avait pas vu Jade et elle était très excitée. Et puis, elle ne voulait pas faire trop attendre son amie.

Un instant plus tard, Ally atterrit donc dans la cheminée des Darjeeling. Elle confia sa grosse valise et son sac à main aux bons soins d’une elfe de maison et s’enquit aussitôt de la localisation précise de Jade. Elle sortit dehors, glissa sa paire de lunettes sur ses yeux bleus qui supportaient mal une trop grande luminosité –surtout après l’obscurité du voyage en cheminée- et repéra rapidement Jade. Un grand sourire étira ses lèvres recouvertes d’un rouge à lèvres rouge, illumina son visage froid. Courant aussi rapidement que ses talons de quinze centimètres le lui permettaient, elle s’approcha de sa blonde préférée Tutur s’insurge : il croyait que c’était lui la blonde préférée d’Aélys. « Jade !! Oh comme je suis contente de te voir ! » Ally prit dans ses bras sa meilleure amie et ne la lâcha qu’après plusieurs minutes –par chance, Jade était aussi tactile qu’elle, contrairement à Maximilichouchet ce grognon, elle n’avait rien contre les embrassades interminables. « Je suis ravie d’être ici ! Il fait un temps formidable en plus !, s’enthousiasma l’Américaine en observant les alentours. Ça fait longtemps que ta mère s’est installée ici ? » L’ancienne verte et argent sentait qu’elle y passerait un très bon séjour. Et puis, c’était vraiment le cadre idéal pour ses retrouvailles avec Jade.


There's no one quite like you
In the blink of an eye, just a whisper of smoke, you could lose everything the truth is you never know. So I'll kiss you longer baby, any chance that I get. I'll make the most of the minutes and love with no regrets. I won't take you for granted.


Dernière édition par Aélys Bey le Sam 21 Nov - 21:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Jade Hummingbird
Jade Hummingbird
Ministère

Parchemins : 1708
Âge : 03.08.93 ... 22 ans
Actuellement : Responsable du bureau France • Coopération Magique Internationale


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


PV • France • It's nice to have a friend Empty
Ξ Sujet: Re: PV • France • It's nice to have a friend   PV • France • It's nice to have a friend EmptyMer 15 Avr - 22:54

L’heure tournait et Jade décida d’attendre dans la verrière que son amie arrive. Elle n’allait pas tarder, mais Jade trépignait vraiment d’impatience. Elle était une pile électrique, ce n’était pas nouveau, et elle n’était clairement pas patiente. Finalement, elle entendit des talons claquer sur le sol en marbre, et Jade se redressa. Ally était également à elle-même, des talons vertigineux -Jade elle, avait troqué ses talons pour des sandales, par pure flemme- et des lunettes de soleil sur le nez. « Ally ! Tu m’as tellement manquée ! Tout s’est bien passé ? » Serrant sa meilleure amie d’enfance dans ses bras, Jade arborait un vrai sourire sincère. Si Ally et elle avaient eu un petit passage à vide à un moment, tout s’était décanté depuis et leur amitié n’en n’était ressortie que bien plus forte. Elle l’embrassa sur les deux joues en se séparant d’elle, vraiment contente de la voir ici. « Oui, maman a plutôt bien choisi ! Elle a emménagé il y a quelques mois. Mes grands-parents ont une maison un peu plus loin, avec un splendide jardin ombragé, rempli de splendides fleurs, il faudra qu’on y aille pour que tu le vois ! C’est idyllique ! » Il fallait dire que son grand-père avait la main particulièrement verte. Il maniait les sorts de botanique comme personne et son jardin en était la preuve. Jade était sûre que même madame Chourave serait verte de jalousie. Non, Jade n’exagérait pas du tout voyons, jamais ! « Viens, j’ai tout préparé sous la pergola ! Mon grand-père l’a fleurie lui-même, il est super doué. Je ne sais pas comment il arrive à supporter toute cette terre, mais il adore jardiner. Je suis sûre qu’il pourrait concurrencer Chourave. » Sous la pergola ombragée, Jade avait donc tout préparé. Elle avait opté pour un thé glacé plutôt qu’un thé chaud. Elle savait bien qu’il était normalement préférable de boire chaud que glacé quand il faisait chaud, mais elle n’y arrivait pas.

Une fois assise, elle servit deux grands verres de thé glacé et déclocha les petits gâteaux qui avaient été préparé. Si elle préférait généralement les scores et autres Victoria Sponge Cake, vu le temps qu’il faisait, elle ne donnait pas cher de la crème. Par conséquent, elle avait opté pour un assortiment de petits gâteaux typiques du sud de la France, qui se tiendraient bien mieux. « Alors, raconte-moi ! Comment ça se passe ta carrière pour le moment ? J’ai vu tous les films dans lesquels tu as joué ! Enfin, tu le sais déjà, ce n’est pas comme si je ne t’envoyais pas un message après chaque visionnage ! » Après tout, Jade n’était pas la meilleure amie d’Aélys pour rien ! Agitant sa paille en bambou dans son verre de thé glacé, et en prit quelques gorgées. « Comment se passe la cohabitation alors ? New York ne te manque pas trop au quotidien ? » Bien évidement, elle parlait de la cohabitation avec Riley Spencer. Lorsqu’Aélys lui avait dit qu’elle allait emménager avec l’ancien Serpentard,, Jade avait haussé un sourcil perplexe. Heureusement pour elle, elle avait Aélys au téléphone et non pas en face d’elle, ce qui avait sans doute sauvé les deux amies d’une dispute futile. Arthur l’avait appelée dans la foulée et une énième crise avait éclatée. Mais à force de d’avoir un mur face à elle, Jade avait jeté l’éponge, chose qu’Arthur avait encore, visiblement, du mal à faire. Mais elle l’aimait tout de même de tout son coeur malgré tout. Par contre, elle ne pouvait pas dire la même chose pour Spencer. 
acidbrain


you're the light, you're the night, you're the color of my blood. you're the cure, you're the pain, you're the only thing i wanna touch. never knew that it could mean so much. love me like you do.
Revenir en haut Aller en bas
http://themorningrose.tumblr.com/

Aélys Bey
Aélys Bey
Sport & Culture

Parchemins : 426
Âge : 24 ans (16 avril 1992)
Actuellement : étudiante à la WADA


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


PV • France • It's nice to have a friend Empty
Ξ Sujet: Re: PV • France • It's nice to have a friend   PV • France • It's nice to have a friend EmptySam 21 Nov - 21:54


Voir Jade remplissait le cœur d’Aélys de bonheur. La blonde était comme sa sœur, elle lui était aussi précieuse que Samara, sa propre cousine. Elles avaient connu leur lot de différents, et une importante brouille de plusieurs mois lorsqu’elles étaient encore élèves à Poudlard, et Merlin savait que c’était compliqué de s’arranger des moments pour se voir quand elles débordaient toutes deux d’activités, mais elles correspondaient souvent et tâchaient de se voir le plus souvent possible. Aussi, Ally n’aurait refusé l’invitation de Jade pour rien au monde. Un seul coup d’œil à la verrière où l’attendait sa meilleure amie et Aélys savait qu’elle passerait un séjour incroyable en France chez les Darjeeling. « Toi aussi tu m’as manqué ! répondit l’ancienne vipère en serrant un peu plus fort histoire de l’étouffer Jade contre elle. Oui, les instructions étaient très claires, aucune chance que je me retrouve en Finlande dans la cheminée d’un mage à la longue barbe grise qui collectionne les femmes ! » Aélys ne savait elle-même d’où elle sortait ses hypothèses. Sans doute avait-elle trop lu de scénarios délirants ces derniers temps. Mais qu’importe, elle était bel et bien arrivée chez la mère de Jade sans heurts et il n’y avait pas de raison pour que son séjour se passe mal. « Elle doit tellement se plaire ici, ça a vraiment l’air paisible ! », observa Aélys en jetant un regard aux alentours, ses yeux bleus brillant derrière ses lunettes de soleil. « Oh oui, j’aimerais beaucoup y aller ! Tu sais comme j’adore les beaux jardins ! » Le manoir de Belgravia en avait un superbe et c’était l’une des nombreux éléments qui lui manquait dans son appartement, mais Ally n’était définitivement pas douée avec les plantes et au bout d’une dizaine de mortes (oui, même les plantes grasses réputées increvables), il fallait se rendre à l’évidence. Quand Riley et elle seraient riches et célèbres même si techniquement, Aélys est déjà riche, ils engageraient un jardinier pour s’occuper de leur jardin.

« Je n’en doute pas un seul instant ! J’ai hâte de découvrir la preuve de son talent ! », s’enthousiasma l’anglo-américaine en suivant son amie vers la pergola. Elle n’était pas une amatrice de la terre, elle n’aimait pas spécialement se salir, ce qui pouvait peut-être expliquer le désamour que les plantes lui portaient. Elle découvrit un cadre enchanteur et ne manqua pas de le souligner à Jade : « C’est magnifique ! J’ai hâte de voir son jardin, cela doit vraiment être incroyable. » Son cerveau d’actrice imagina immédiatement ce que donnerait la beauté des fleurs à l’écran. Elle voyait tout à fait une comédie romantique de vacances se déroulant dans un lieu tel que le domaine des Darjeeling.

Ally s’assit sur une chaise longue avec la grâce qu’on lui connaissait c’est-à-dire de manière lourde et avec le dos voûté et tendit la main pour attraper un verre de thé glacé. « Merci ! Les gâteaux ont l’air délicieux ! » Elle trinqua avec Jade avant de boire une petite gorgée de thé –le voyage n’avait pas été long, considérant le nombre de kilomètres qu’elle avait traversés, mais elle avait tout de même soif. « Plutôt pas mal, j’ai eu peur car pour certains projets, on a privilégié d’autres filles que moi mais je suppose que c’est le jeu…La série dont je t’ai parlé et qui se passe dans un lycée devrait être diffusée dans les prochains jours, la chaîne s’attend à un tabac, on verra bien ! On va avoir pleins de projets pratiques aussi lors de ma dernière année, je vais auditionner pour une grosse pièce de théâtre sorcière qui pourrait se retrouver à Broadway ! Mais il y a beaucoup de concurrentes, alors à voir…Arthur a aussi un projet de mini-série qu’il espère tourner en début d’année prochaine. » Le sourire d’Aélys voulait tout dire. Après un moment de doutes, les étoiles s’étaient enfin alignées et tout semblait aller pour le mieux. Bien sûr, elle savait qu’elle connaîtrait encore des difficultés, une carrière de super star ne se construisait pas en un jour, mais ses performances étaient globalement saluées par la critique et par ses professeurs alors elle avait confiance. « J’adore recevoir tes messages ! Tu es sans doute ma plus grande fan ! D’ailleurs, faut absolument que je t’emmène la prochaine fois sur un tapis rouge de toutes façon j’emmène plus Rylou depuis qu’il s’est ramené une fois en jogging ! Tu le mérites ! »

La blonde reprit une gorgée de thé glacé avant de déguster un petit gâteau –super bon, comme elle l’avait supposé. « La cohabitation se passe incroyablement bien, vraiment. Ma mère et Sam m’avaient dit que ce serait vraiment un test, de se retrouver quasiment tout le temps ensemble, mais ça a vraiment renforcé notre couple. Je me sens extatique à l’idée de me réveiller tous les jours à ses côtés, tu comprends ? » Et elle savait que c’était le cas, vu que Jade vivait depuis un bon moment avec son fiancé. « Oh si ! C’est vrai que s’il n’y avait pas eu Riley, je serais retourné aux Etats-Unis mais maintenant qu’on a trouvé un super appartement ici…En plus, il a toute sa famille, et moi aussi, et il construit sa carrière ici, et je sais qu’on est qu’à un transplanage ou à un passage dans la cheminée mais pour le moment je crois qu’on va rester au Royaume-Uni. Peut-être plus tard. Pour ma carrière, je pense aussi qu’il serait bon que j’habite à Los Angeles. » Aélys poussa un léger soupir. Elle se sentait toujours assez nostalgique quand elle pensait à New York. Elle y allait dès qu’elle le pouvait, et bien sûr, elle avait des tournages aux Etats-Unis mais ce n'était pas pareil. Et même si cela faisait plus de dix ans désormais qu’elle vivait en Angleterre, elle serait toujours dans son cœur Américaine.


There's no one quite like you
In the blink of an eye, just a whisper of smoke, you could lose everything the truth is you never know. So I'll kiss you longer baby, any chance that I get. I'll make the most of the minutes and love with no regrets. I won't take you for granted.
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Jade Hummingbird
Jade Hummingbird
Ministère

Parchemins : 1708
Âge : 03.08.93 ... 22 ans
Actuellement : Responsable du bureau France • Coopération Magique Internationale


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


PV • France • It's nice to have a friend Empty
Ξ Sujet: Re: PV • France • It's nice to have a friend   PV • France • It's nice to have a friend EmptyVen 18 Déc - 16:46

L’anglo-francaise était plus que ravie de retrouver sa meilleure amie. Cela faisait bien trop longtemps. En plus, le cadre était vraiment parfait pour des retrouvailles. « Oui, et Saphyr adore venir ici aussi. Tu devrais la voir, elle est tellement grande maintenant ! » Sa nièce avait presque sept ans, il était donc normal qu’elle soit bien plus grande qu’un bébé, mais Jade avait tellement du mal à se dire que cette dernière entrerait bientôt à Poudlard... alors certes, il restait encore au moins trois ou quatre ans, mais quand même.  « Papa ne comprend pas pourquoi elle est venue ici, mais je pense que c’est le fait qu’on soit toutes grandes et que ma mère peut enfin faire ce qu’elle veut qui le rend sceptique. » Car même si sa mère avait trompé son père avant sa naissance, ils n’avaient divorcé que bien plus tard. Preuve en était, Jade était le fruit des dernières miettes de leur amour. Elle espérait sincèrement que sa propre histoire ne tournerait pas au vinaigre comme celle de ses parents, mais elle n’avait d’yeux que pour Aiden, donc bon. Quant au jardin de son grand-père maternel, elles auraient tout le temps de s’y prélasser. Et peut-être même qu’elles pourraient y prendre de belles photos?

Jade était toujours très à jour sur les différentes apparitions télévisées ou cinématographiques de sa meilleure amie, elle en faisait un point d’honneur, malgré le fait qu’Aiden ne soit pas très branché comédies romantiques. Heureusement, le blond se satisfaisait de passer du temps avec sa fiancée au fond de leur canapé, ce qui n’était pas si mal après tout. « Ah oui, je l’ai notée dans mon agenda, pour ne pas oublier. Au cas où Ernie m’appelle en dernière minute, comme ça Aiden pourra l’enregistrer. » Car il était bien plus doué qu’elle avec la télévision, même si elle se débrouillait avec un smartphone, elle n’était pas une pro pour toutes les technologies moldues. « Ça serait génial que ça marche pour vous deux ! Tu crois que vous pourriez vous retrouver sur un même plateau une fois? » Après tout, ils étaient jumeaux et évoluaient dans le même univers ! Certes, cela ne voulait pas dire qu’ils seraient jumeaux à l’écran également, mais est-ce que l’idée n’était pas tentante, tout de même ? « J’espère bien, c’est une place à laquelle je tiens énormément tu sais ! Je crois que Thor lui, en a plus marre qu’autre chose de mes commentaires. Mais je le fais quand même. » Elle haussa les épaules, l’air tout à fait innocente. Elle s’entendait à merveille avec le jumeau de sa meilleure amie, et ils avaient longtemps, ensemble, nourris une certaine animosité envers Riley, qui les avaient encore un peu plus rapprochés. Dire que maintenant ils changeaient tous les deux d’avis... Mais c’était pour le bien d’Ally, ils faisaient des efforts notables !

Il fallait l’avouer, Jade parlait de Riley plus par politesse que par réel intérêt. Elle estimait toujours que la blonde méritait mieux, mais visiblement elle préférait se mettre avec un gros benêt, Jade n’y pouvait rien. « Je t’avoue que je ne pensais pas qu’il... Resterait ? Enfin, que tu le supporterais vingt-quatre heures sur vingt-quatre. » Parce que dans son esprit, Riley avait tout du mec qui ne faisait absolument rien de ses journées et de son temps. Et qu’il laisserait donc tout en bazar complet à l’appartement. Visiblement, cela semblait aller, mais bon, on n’était jamais sûr de rien avec ce genre de spécimen. « Je suis contente que tu sois à Londres, Los Angeles, c’est loin quand même. » Et carrément dans un autre fuseau horaire ! Ce n’était pas rien ! Jade se souvenait parfaitement des difficultés qu’elles avaient eu à discuter des heures durant avec le décalage horaire lorsqu’Ally allait en vacances de l'autre côté de l'océan, elle n’avait pas envie de recommencer de sitôt !

Reposant son verre de thé glacé, la blondinette posa son regard azur sur sa meilleure amie, qui lui ressemblait énormément. Toutes deux blondes aux yeux bleus, les filles ressemblaient plus à des sœurs qu’à des amies. Elle esquissa un sourire, tout en touchant du bout des doigts la bague qui ornait son annulaire gauche depuis un peu moins de cinq ans maintenant. « On s’est décidé, avec Aiden. » Son sourire s’étire encore plus et ses yeux pétillèrent instantanément. « On a fixé la date, le vingt-neuf juin, l’an prochain. » Et elle ne pouvait pas être plus heureuse. Elle attendait ce moment avec impatience depuis leur dernier bal de Noël. Ils n’avaient jamais été particulièrement pressés, d’autres à leur place auraient sûrement déjà passé le pas et lancé les projets bébés, mais Jade et Aiden avaient toujours su qu’ils avaient tout leur temps pour cela. Et ils étaient encore jeunes, malgré tout.  
acidbrain


you're the light, you're the night, you're the color of my blood. you're the cure, you're the pain, you're the only thing i wanna touch. never knew that it could mean so much. love me like you do.
Revenir en haut Aller en bas
http://themorningrose.tumblr.com/

Aélys Bey
Aélys Bey
Sport & Culture

Parchemins : 426
Âge : 24 ans (16 avril 1992)
Actuellement : étudiante à la WADA


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


PV • France • It's nice to have a friend Empty
Ξ Sujet: Re: PV • France • It's nice to have a friend   PV • France • It's nice to have a friend EmptyLun 12 Avr - 23:28


Aélys sourit à la mention de Saphyr. Encore aujourd’hui, alors que cela faisait des années que Jade et Opalyne s’étaient réconciliées, entendre sa meilleure amie mentionner avec autant d’amour sa sœur aînée et sa nièce l’amusait. Il fallait rappeler que c’était justement à cause de son amitié avec Lyne que Jade avait cessé de parler à Aélys, s’estimant légitimement trahie. Mais comme quoi, tout pouvait tout s’arranger avec le temps, même les plus grosses embrouilles. Cela étant dit, ni Jade ni l’ancienne Gryffondor n’avaient de nouvelles de leur autre sœur, Ruby alors Ally supposait aussi que certaines relations restaient brisées à tout jamais. D’ailleurs, ni Riley, ni aucun de ses quatre frères n’avaient repris contact avec leur mère après son départ ce que l’Américaine ne pouvait s’empêcher de trouver dommage. Elle aurait aimé connaître sa belle mère elle a quand même donné naissance à des spécimens comme Rudy, Connor et Riley, c’est pas vrai, on comprend qu’elle se soit tiré. « Oh oui ça fait tellement longtemps que je ne les ai pas vue, Opalyne et elle ! » Elles ne s’étaient pourtant pas perdues de vue, déjà parce qu’elles avaient tout de même Jade en commun, mais il était évident qu’elles se voyaient beaucoup moins maintenant. Mais Aélys songea que c’était un peu le cas de toutes ses relations maintenant, avec le travail de chacun, il pouvait s’avérer compliqué de se retrouver et de se voir en face. Restait les lettres et les messages. Il ne se passait pas une semaine sans qu’Ally appelle Jade mais bien évidemment, ce n’était pas pareil que de la voir en vrai, en plus dans un cadre aussi idyllique. Depuis sa sortie de l’école, l’Anglo-Américaine n’avait pas eu le loisir de prendre beaucoup de vacances. Entre ses études, les pièces de théâtre et les tournages lors de ses moments de répit, son agenda était constamment chargé, mais elle préférait ça. Ce n’était pas rien que son Epouvantard représentait un téléphone qui ne sonnait pas. Comme tout acteur, Ally avait terriblement peur qu’on ne l’appelle plus pour des rôles.

« Ton père ne parle toujours pas à Opalyne ? » Elle fronça les sourcils, ne sachant que penser du père Hummingbird. Bien sûr, apprendre qu’il n’était pas le père biologique des jumelles avait été un choc, mais il les avait élevées tout de même ! Et toutes ces histoires, c’était il y a des années alors pourquoi continuer à en vouloir à son ancienne femme ? Encore heureux qu’elle mène sa vie comme elle le voulait ! A croire qu’il voulait encore la contrôler alors qu’ils étaient divorcés depuis plusieurs années déjà...Une situation qui n’était visiblement pas prête d’arriver à ses propres parents qui roucoulaient toujours comme deux adolescents et envisageaient même de renouveler leurs vœux pour leur trente ans de mariage. Ils voulaient organiser une grosse fête dans leur maison en Floride et Ally avait vraiment hâte. Elle adorait les fêtes, c’était bien connu.

Elle sourit en imaginant Aiden enregistrer le premier épisode de sa série qui se nommait Jolies petites menteuses c’est le titre québécois. « Le pauvre doit en avoir marre de voir ma tête à la télé tous les mois ! » Mais bon, le fiancé de Jade était une bonne pâte pour supporter Jade, il le faut de toutes façons et il devait se faire à cette situation sans problèmes. « Eh bien je fais partie du casting de sa première mini-série, il y tenait absolument...Après oui, je pense qu’on travaillera ensemble à d’autres occasions. Filmer sous sa direction, c’est très différent d’avec les autres réalisateurs. » Même avec son père, pour qui elle avait enfin accepté de tourner un film, après qu’elle se soit assuré qu’il n’avait pas joué ses relations pour lui avoir le rôle. Elle avait une confiance absolue en Arthur, plus qu’en n’importe qui. Sous ses caméras, elle arrivait à tout lâcher en un clin d’œil. « Je sais ! sourit de nouveau Ally lorsque Jade affirma tenir à sa place de première fan. Oh, tu sais que ronchonner c’est la vie de Thor. Tu aurais vu sa tête quand je l’ai enguirlandé l'autre matin après l’avoir surpris dans les bars de deux mannequins à la fois ! » Ce n’était pas pour rien que son frère traînait avec Nasira, ils étaient tous deux de gros dragueurs et surtout très aveugles sur leurs propres sentiments. Aélys soupira. Entre Simon qui ne se remettait pas de sa rupture, et son jumeau qui préférait papillonner, elle ne serait pas tata de sitôt ni même marraine, merci Jade !

Un rire s’échappa de la gorge d’Aélys avant qu’elle ne s’étouffe vu qu’elle buvait son thé au prochain aveu de Jade. « Tu veux que je te dise ? Moi non plus ! Je n’aurai jamais pensé qu’après toutes ces années on serait encore ensemble, encore moins que je ne l’aurai pas Avada Kedavré durant son sommeil ! Et pourtant...J’ai l’impression que je l’aime de plus en plus chaque jour. » Elle songea qu’entre ses paroles, et le sourire niais qui n’avait pas manqué de fleurir sur ses lèvres, elle devait vraiment avoir l’air d’une imbécile heureuse et amoureuse -ce qu’elle était totalement, elle ne le niait pas. « Ne t’en fais pas, je ne compte pas bouger pour le moment ! » Elle se pencha pour serrer brièvement sa meilleure amie dans ses bras. Merlin savait qu’elle aimait son pays de naissance, mais en Angleterre se trouvait ses amis, et ça, ça n’avait pas de prix.

Le seul son qui sortit ensuite de la bouche de la blonde fut un long cri d’effroi : non Jade, tu ne peux pas te marier avec Aiden enfin, c’est moi que tu aimes d’enthousiasme et un « Enfin !!!! » surexcité. Aussitôt, des milliers d’images de robes défilèrent dans sa robe : il était hors de question qu’elle n’enfile une robe de demoiselle d’honneur bouton d’or comme lors du mariage de Beth, sa cousine par alliance au troisième degré. « J’ai tellement hâte !! Ça va être super...Vous vous décidés pour l’endroit ? Vous comptez vous marier ici ? » La demeure des Darjeeling s’y serait bien prêtée en tout cas.


There's no one quite like you
In the blink of an eye, just a whisper of smoke, you could lose everything the truth is you never know. So I'll kiss you longer baby, any chance that I get. I'll make the most of the minutes and love with no regrets. I won't take you for granted.
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Jade Hummingbird
Jade Hummingbird
Ministère

Parchemins : 1708
Âge : 03.08.93 ... 22 ans
Actuellement : Responsable du bureau France • Coopération Magique Internationale


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


PV • France • It's nice to have a friend Empty
Ξ Sujet: Re: PV • France • It's nice to have a friend   PV • France • It's nice to have a friend EmptySam 17 Avr - 15:36

Même si la blonde avait grandit et mûrit, et qu’elle s’entendait bien mieux avec sa sœur, elle devait admettre que la relation qu’avait Aélys et Opalyne n’était pas pour la ravir au plus haut point. Elle restait très possessive, malgré tout, et l’idée que l’américaine l’oublie une nouvelle fois restait dans un coin de sa tête. Cela étant, ce n’était plus comme à l’époque de Poudlard. « Je te montrerais, j’ai plein de photos de Saphyr dans mon portable ! » Tata gâteau ? Bien entendu, mais on ne la referait pas. Jade prit une gorgée de thé glacé, avant de faire un signe de main,pour balayer toute cette histoire compliquée entre ses parents et ses sœurs aînées. « Si si, il parle à Opalyne, et il adore Saphyr, mais c’est ma mère le problème dans l’histoire. Ça fait pourtant presque vingt ans qu’ils sont divorcés, je ne comprends pas. » Elle haussa les épaules, pas vraiment sûre dans quel sens allait toute cette histoire. Opalyne et Ruby n’étaient, certes, pas les enfants de son père, mais il les avaient élevées malgré tout, même une fois que toute cette histoire avait éclatée. Certes, il s’occupait plus de sa vraie fille que des jumelles, mais ce n’était pas comme s’il les avaient laissées croupir dans un coin.

Elle haussa les épaules à la remarque de sa meilleure amie sur le programme télévisé chez les Saroyan-Hummingbird. Aiden avait l’habitude du caractère de sa fiancée, et s’il n’en pouvait plus, il savait qu’il pouvait tout à fait se lever du canapé et aller autre part dans leur appartement, pour regarder autre chose. Jade ne lui en tenait pas rigueur, comme il ne lui en voulait pas quand il y avait un documentaire qui ne l’intéressait pas elle. « Mais s’il ne ronchonnait pas, ça ne serait pas Thor… » Et elle devait avouer qu’elle avait été ravie de trouver en Arthur un compagnon pour râler après Riley, quand ils n’acceptaient pas le petit ami de la blonde américaine. La franco-anglaise fronça ensuite les sourcils à la mention des deux mannequins. Si elle n’était pas particulièrement prude, elle était cependant très réservée sur toute cette partie là de sa vie. Avec Aiden, ils ne s’embrassaient d’ailleurs jamais en public, depuis le tout début de leur relation. Alors forcément, elle était un peu dépassée par tout cela.

Avouer qu’elle ne pensait pas qu’Aélys et Riley durerait ne coûtait pas grand chose à la jeune femme. Elle savait bien qu’Aélys était au courant du ressentiment de sa meilleure amie pour son petit ami, elle ne s’en était jamais cachée et à une époque, ils faisaient front avec Arthur et Maximilien dans leur haine pour Riley. Avec le temps, tout cela s’était tari, et surtout, le bonheur de sa meilleure amie était indéniable. Au bout d’un moment, ils avaient donc du mettre de l’eau dans leur vin, tous autant qu’ils étaient. « Tant mieux, je refuse que tu changes de continent ! » Elle passait, certes, beaucoup de temps en France, mais elle vivait et travaillait en Grande-Bretagne, ce n’était donc pas tout à fait pareil. Et au pire, il n’y avait qu’une heure de décalage horaire !

Jade secoua la tête de droite à gauche, en signe de négation. « Non, je pense qu’on fera ça à Londres, je n’ai pas envie que Wood risque un malaise à cause de la poudre de cheminette. Et puis, à part la famille de ma mère, tout le monde est en Angleterre. » Et comme Linwood serait alors officiellement sa belle-sœur, Jade faisait très attention à ce qu’elle se porte bien. Hors de question de lui faire prendre l’avion, de risquer qu’elle ait de la poussière sur elle à cause du réseau de cheminée et niveau transplanage, il fallait bien avouer que même cette technique avait ses limites. Elle n’allait pas risquer qu’elle soit désartibulée non plus ! « Et comme on parle de cela... Est-ce que tu accepterais d’être mon témoin ? » Elle avait déjà demandé à Lucy si elle est acceptait d’être l’une de ses demoiselles d’honneur, ainsi qu’à Opalyne, et les deux avaient répondu par l’affirmative. Saphyr elle, serait préposée aux fleurs et aux alliances, ne manquait donc plus que la place la plus importante. Beaucoup auraient pris les membres de leur fratrie, Aiden d’ailleurs, avait demandé à Linwood, et si Jade s’entendait désormais mieux avec sa sœur aînée, elle ne voyait cependant pas une place aussi importante pour quelqu’un d’autre qu’Aélys. Elles se connaissaient depuis si longtemps, déjà avant Poudlard et avaient toujours été plus que de simples amies, même si leur relation avait eu sa part d’ombre. Alors c’était tout à fait logique qu’elle ne lui demande à elle. Elle espérait seulement que l’américaine accepterait, même si elle voyait mal une raison qui la ferait refuser sa demande. 
acidbrain


you're the light, you're the night, you're the color of my blood. you're the cure, you're the pain, you're the only thing i wanna touch. never knew that it could mean so much. love me like you do.
Revenir en haut Aller en bas
http://themorningrose.tumblr.com/

Contenu sponsorisé





PV • France • It's nice to have a friend Empty
Ξ Sujet: Re: PV • France • It's nice to have a friend   PV • France • It's nice to have a friend Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
PV • France • It's nice to have a friend
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Pour aller plus loin :: Le retourneur de temps-
Sauter vers: