AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le deal à ne pas rater :
Sélection d’ebooks gratuits en français proposée par La Fnac
Voir le deal

Partagez
 

 Un cours de retard~[ Vanellope]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Ivalyana Van Cress
Ivalyana Van Cress
Serdaigle

Parchemins : 46
Âge : 15 ans ◄ 31 Avril 2000 ►
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 10


Un cours de retard~[ Vanellope] Empty
MessageSujet: Un cours de retard~[ Vanellope]   Un cours de retard~[ Vanellope] EmptyDim 29 Déc - 18:21




Un cours de retard



Une aide bienvenue dans un moment de doute.



Les cours venaient de finir, mais pas l’apprentissage. Il fallait bien l’avouer, j’avais du retard, mon arrivée dans l’école ne fut pas aussi simple que prévue et j’avais raté un certain nombre de cours. Sans parler du fait que je n’avais jamais vu toutes les matières nécessaires avant de fraîchement débarquer en quatrième. Un détail qui me faisait bosser deux fois plus que les autres étudiants, même si j’aimais bien passer beaucoup de temps à lire. Étudier pour étudier, encore et encore, ce n’était plus dans mes cordes.

Même si, la salle commune est assez grande, il y avait toujours des bavards après les cours. La bibliothèque était pleine à craquer de ceux qui voulaient prendre de l’avance ou s’améliorer. J’avais donc fini par m’installer dans la Grande Salle pour étaler mes nombreux manuels de cours et mes notes. Encre et plume sur le côté, je permettais à Liana de s’installer sur mes genoux ou simplement entre mes livres, du moment qu’elle se cachait un peu. Le petit serpent noir au collier rouge n’avait pas vraiment le droit d’être dans l’école, mais elle me permettait de mieux gérer mes émotions et de rester calme. Une note importante au vue de ma condition. Une peur bleue et «  A bracadabra ! » vous voici en présence d’un gros serpent mortel qui veut seulement ne pas être vu. Pas des plus facile comme situation, mais j’avais réussi à ne pas me faire remarquer jusqu’ici.

Le cours de défense me posait un problème assez épineux. Je n’avais clairement pas assez de pratique. Les noms des sortilèges se ressemblaient tous et je n’arrivais pas non plus à bien faire la différence entre le mal et le bien. Sans parler du cours de potions qui contenaient plus de produits diverse et varié que j’en avais jamais lu. Il était hors de question que je demande à mon tuteur de me faire un cours de rattrapage sur ce sujet. Ce qui était très ironique, puisqu’il aimait beaucoup l’alchimie et l’art des potions. N’y avait-il pas meilleur professeur ?

Alors que je relisais mes notes, ajoutant quelques détails qui m’étaient encore à l’esprit, je finie par prendre un manuel pour l’ouvrir et chercher ce qu’il me fallait. Où étaient donc les indications à la fabrication à la potion Oculus ? J’avais beau tourner les pages, je ne la trouvais pas. Étrange, car le professeur nous avait demandé de faire une petite étude dessus pour se préparer à la faire. C’était mal parti, je me rendis compte que je ne regardais déjà pas dans le bon livre. Ma scolarité allait être plus compliquée que prévu, même si au fond, je n’avais pas de grand espoir sur les perspectives d’avenir. Allais-je faire comme mon père : Auror ? Peut-être , devrais-je chercher mon grand-père, même si la lettre de ma mère me l’interdisait.

Le livre entre les mains, je fixais Liana en train de dormir en boule entre deux pilles des bouquins variés. Le serpent n’avait que faire de ce que j’appelais perspective d’avenir. D’ici quelques années, je n’aurai plus qu’à me cacher dans un trou et attendre que quelqu’un mette fin à mes jours de monstres. Très joyeux comme idée, un lourd soupire m’échappa avant que je pose mon front contre la table. J’étais tellement heureuse de quitter la maison, mais depuis mon arrivée à Poudlard, je ne voyais que mon retard en cours et l’absence de distraction, pourtant si nombreuses. Je me demandais même si le célèbre Harry Potter avait, lui aussi eu d’étrange question sur son avenir. Peut-être, même qu’Hermonie Weasley avait eu des doutes durant ces études ?

Décidée à mettre tout cela de coté, je me redressais pour clamer haut et fort :

-Tu peux le faire!

Avais-je oublié que je n’étais pas seule dans cette salle ?


Revenir en haut Aller en bas

Vanellope Reynolds
Vanellope Reynolds
Préfète de Gryffondor

Parchemins : 209
Âge : 15 ans [29.04]
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 1


Un cours de retard~[ Vanellope] Empty
MessageSujet: Re: Un cours de retard~[ Vanellope]   Un cours de retard~[ Vanellope] EmptyLun 30 Déc - 12:46

Un cours de retard !Vanellope avait été convoquée par Minerva McGonagall, vénérable directrice de Poudlard. Ce n’était pas pour lui faire des remontrances que V s’était retrouvée pour la première fois de sa vie dans le bureau mais pour lui annoncer qu’elle était pressentie pour devenir préfète de Gryffondor l’année prochaine. Cette nouvelle avait surpris la jeune fille (qui avait retrouvé ses cheveux bruns pendant les vacances de printemps, sa mère avait détesté sa teinture rose – prochaine étape, le bleu électrique ! -), elle ne s’était jamais imaginé comme un modèle pour les autres élèves. Ses bons résultats scolaires, ses projets novateurs, et ses bonnes relations avec ses camarades paraissaient être les critères qui avaient motivé cette distinction. Bien entendu, il faudrait que son bon comportement se maintienne jusqu’à la fin de l’année pour ce soit effectif mais, après réflexion, V avait très envie d’être préfète… donc elle ferait de son mieux.

Et, justement, c’était le moment de faire sa BA du jour car pendant l’étude, Ivalyana – l’élève arrivée en début d’année scolaire – parut en difficulté. Vanellope quitta sa place pour s’approcher de la jeune fille. La Gryffondor était une jeune fille franche, directe, mais qui parlait facilement à tout le monde. Si elle ne considérait que quelques élèves de l’école comme des amis – Fiona et Psychée, et dans une autre mesure Dahlia et Victoire -, elle connaissait tous les élèves de son âge et même certains des autres années. Jusqu’à maintenant, elle n’avait pas beaucoup discuté avec Ivalyana : un bonjour poli par ci, quelques présentations d’usage, rien de plus, rien de moins. Mais les professeurs avaient vivement encouragé V à tutorer les élèves en difficulté. Or, qui semblait en difficulté en cet instant ? Ivalyana !

Vanellope s’installa à côté de la Serdaigle en lui souriant. « Salut ! Je ne sais pas si tu te rappelles de moi, je suis Vanellope Reynolds, à Gryffondor. J’ai eu l’impression que tu avais besoin d’aide à l’instant… je suis plutôt douée en cours si tu as des questions. » Elle n’aimait pas se vanter mais pour une née-moldue, elle était douée ! Le monde sorcier restait parfois un mystère pour elle, mais elle s’était pas mal documenté, surtout pour ses inventions. Fiona l’assistait dans la création de lecteur de musique portatif comme ceux des moldus, ainsi que de moyens de communication proches de téléphones portables, si elles pouvaient ajouter des jeux, c’était un vrai plus. La magie c’était cool, sauf que V se lassait souvent de vivre dans un château moyenâgeux. L’électricité ne fonctionnait pas à Poudlard, V était cependant persuadé qu’ils pouvaient trouver un substitut magique. Ses recherches avançaient lentement mais sûrement, Fiona et elle étaient très contente ! Elle espéraient avoir les premiers prototypes dès l’année suivante.

Concernant Ivalyana, V ne savait rien d’elle à part qu’elle n’avait pas été à l’école pour raison personnelle avant d’entrer à Poudlard. La lionne ne savait pas si c’était très courant chez les sorciers… En tout cas, elle ne s’en formalisait pas. C’était pour ça qu’elle se disait qu’elle allait pouvoir l’aider : ce ne devait pas être facile de rattraper en une année tout ce qu’ils avaient vu depuis leur arrivée à Poudlard presque quatre ans auparavant !
(c) 2981 12289 0



    Vanellope Reynolds
    "Fine comme une aiguille forte comme une épée Ingénue et savante Tu ne supportes pas l’injustice Pour toi c’est le seul désordre" + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Ivalyana Van Cress
Ivalyana Van Cress
Serdaigle

Parchemins : 46
Âge : 15 ans ◄ 31 Avril 2000 ►
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 10


Un cours de retard~[ Vanellope] Empty
MessageSujet: Re: Un cours de retard~[ Vanellope]   Un cours de retard~[ Vanellope] EmptyJeu 2 Jan - 20:50




Un cours de retard



Une aide bienvenue dans un moment de doute.


Mon piètre encouragement n’allait pas m’être d’une grande utilité. Il hurlait mon désespoir à plein nez. Je crue même entendre quelqu’un ricaner non loin de moi. Était-ce si pitoyable ? Sûrement bien plus que je le croyais. Un lourd soupire m’échappa avant qu’une jeune brune s’approche de moi. Toute sourire et très joyeuse sans raison apparente, elle s’installa à côté de moi. Je posais rapidement un livre en équilibre pour cacher Liana. Personne ne peut savoir comment une autre personne va réagir face à un serpent totalement noir avec un ventre rouge. De surcroît, venimeux et relativement passif, seul un connaisseur pouvait connaître le danger vivant et visible. L’autre danger était invisible pour le moment et bien plus problématique qu’un petit reptile de quelques mois.

La voix mélodieuse de la miss ralenti un instant pour me permettre d’assimiler ce qu’elle venait de dire avant d’affirmer pouvoir m’aider. C’était très gentil de sa part, surtout que je ne me souvenais pas de son prénom. Voilà une bonne chose à mémoriser, se faire une connaissance, voir peut-être une amie qui savait des choses que j’ignorais, c’était à prendre sans hésiter.

Doucement, je souris avant de regarder mes piles de livres. Une petite tête noire me fixa entre la pille de droite et le livre posé. De toute évidence, il était plus que temps que je discute avec quelqu’un d’autre que mon adorable serpent de compagnie, interdit dans l’école !

-Ivalyana Van Cress. Je suis désolée, je n’avais pas retenu ton prénom. J’ai beaucoup de retard à rattrapé et un peu de mal. Est-ce que tu t’y connais bien au cours de défense ?

Une petite grimace sur le nom du cours, je ne l’avais jamais dit à voix haute. Même si le professeur qui donnait ce cours était très sympathique à mon goût, je n’avais presque rien compris à la dernière leçon. C’était logique, il s’était basé sur du savoir remontant à l’année précédente. Je me retenais bien d’insulter intérieurement Alexandre, mon tuteur légal et oncle. Ce grand « malin » de chercheur, ne s’était pas dit que j’avais besoin d’aller à l’école.

Calmement, j’attrapais un livre dans la pille de droite, qui s’écroula sous mon regard surpris. Liana siffla en sortant de son trou pour filer rapidement vers moi. Je n’eus que le temps de tendre la main pour lui permettre de se glisser dans ma manche. Fort heureusement, personne n’avait du la voir, sauf que j’oubliais la gentille Vanellope assise à coté de moi.

-Ne crie pas. C’est un gentil serpent très obéissant. Je n’arrive pas à la laisser chez moi. Je sais que c’est pas tout à fait dans les animaux de compagnies autorisées…

Mon joli minois faisait une grimace nerveuse et effrayée par sa réaction. Même si au fond, le fait qu’elle ai peur pour un si petit serpent me vexerait un peu, je ne pouvais pas être sûr que la Griffondor ne pique pas une crise. Avait-elle peur des serpents ? Allait-elle me dénoncer ?! Si c’était le cas, j’allais vraiment devoir laisser Liana à mon oncle. Il ne me l’avait pas offert pour la garder dans un vivarium loin de moi. J’allais devoir faire avec à un moment donné, mais c’était trop tôt pour moi.

Ma nervosité montait en flèche en attendant la réaction. Le manuel de défense en main, je sentais le serpent se glisser autour de mon bras pour aller se glisser à mon cou bien au chaud.

Revenir en haut Aller en bas

Vanellope Reynolds
Vanellope Reynolds
Préfète de Gryffondor

Parchemins : 209
Âge : 15 ans [29.04]
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 1


Un cours de retard~[ Vanellope] Empty
MessageSujet: Re: Un cours de retard~[ Vanellope]   Un cours de retard~[ Vanellope] EmptyDim 5 Jan - 17:02

Un cours de retard !Vanellope adressa un sourire chaleureux à la jeune aiglonne. Elle était motivée pour lui rendre service dans la mesure où cela entrerait bientôt dans ses prérogatives de préfet de Gryffondor. Concernant la matière qui posait problème à Ivalyana, ce n'était pas celle où V brillait le plus. La brunette était surtout douée en métamorphose et en sortilège, matières qu'elle travaillait d'autant plus qu'elle en avait besoin pour ses expériences. Toutefois, V était bonne élève quoi qu'il en soit et sa camarade avait vraiment manqué beaucoup de cours en arrivant seulement en troisième année. La lionne imaginait que quelque soit son problème, elle avait des chances d'avoir la solution. « Pas de problème, en plus j'ai un prénom assez rare. Je me débrouille en défense contre les forces du mal, ça ressemble parfois aux cours de sortilèges donc vas y, dis moi ce qui te soucie et on va voir si je peux t'aider ! »

Quelle ne fut pas la surprise, quelques minutes à peine après cet accès de bonté et de motivation (précisons à toutes fins utiles que l'altruisme n'était pas un trait dominant de V, personnalité farouchement indépendante...), de voir un petit serpent faire son apparition. En soi, ce n’était pas bien grave : V n’adorait pas les reptiles – étant une fille de la ville, elle n’en avait pas beaucoup vu dans sa vie en dehors des zoos – mais elle n’était pas chochotte non plus et si sa camarade était en confiance, elle n’avait aucune raison de se défier de l’animal. « Je ne crie pas pour si peu... mais cache-le bien ! » chuchota-t-elle en regardant autour d’elle piur vérifier où étaient les adultes qui surveillaient la grande salle et leurs occupants. « Les profs passent souvent dans les rangs pendant l'étude… et il serait fichu dehors si un adulte le voit. Les règles sont super strictes... Hagrid pourrait t'en dire quelque chose. » Le gardien de Poudlard et professeur à mi-temps de soins aux créatures magiques avait souvent fait les frais de la sévérité de la directrice concernant les animaux. Quant aux élèves, V savait que dans sa maison, Alexandre Symphonie n'avait pas pu emmener son faucon à Poudlard ! Il n'avait, par le fait, aucun animal domestique dans Poudlard. Vanellope trouvait cette règle idiote, surtout que personnellement elle était plus chien que chat, mais ce n'était pas elle qui irait le dire à la vieille Mcgo !

Même si elle voulait devenir préfète l’année suivante, elle n’était pas une balance : si les adultes devaient trouver le petit serpent désormais niché sous les vêtements de sa maîtresse, ce ne serait pas à cause d’elle. « Il vaut mieux qu’on s’occupe de tes cours, je vois un prof qui approche par ici... » V sourit à sa camarade. Ce n’était pas le lieu idéal pour se faire présenter au serpent, ce serait trop dangereux pour sa propriétaire et lui. « Moi j’aurais bien aimé avoir un chien, mais c’est pareil c’est interdit. » Chuchota-t-elle de nouveau pour rassurer Ivalyana : si elle voulait en revenir aux cours, c’était seulement pour ne pas attirer l’attention des profs sur elles.
(c) 2981 12289 0



    Vanellope Reynolds
    "Fine comme une aiguille forte comme une épée Ingénue et savante Tu ne supportes pas l’injustice Pour toi c’est le seul désordre" + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Ivalyana Van Cress
Ivalyana Van Cress
Serdaigle

Parchemins : 46
Âge : 15 ans ◄ 31 Avril 2000 ►
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 10


Un cours de retard~[ Vanellope] Empty
MessageSujet: Re: Un cours de retard~[ Vanellope]   Un cours de retard~[ Vanellope] EmptyLun 6 Jan - 22:45




Un cours de retard



Une aide bienvenue dans un moment de doute.

La jeune miss de Griffondor me rassura rapidement. Son calme et sa neutralité m’arrachèrent un soupire de soulagement. Elle avait l’air d’avoir peur de rien, comme les héros de livres que je dévore. Même si bien souvent, c’est les méchants qui se montrent tout aussi courageux, je m’étonnais un instant de découvrir à quel point une personne normale n’était pas aussi effrayée pour un serpent. Certes, venimeux et possiblement dangereux, mais pas effrayant pour un sous, Liana n’avait rien du gros reptile dangereux. Contrairement à moi !

Rassurée, un sourire glissa sur mes lèvres alors que je sentais ma précieuse amie monter le long de mon bras pour venir se rouler autour de mon cou. Elle adorait se glisser là et ressembler à un collier. Cette position me permettait aussi de la câliner comme si ce n’était qu’un bijou et que j’étais perdue dans mes pensées. Ce qui arrivait plus souvent que j’en avais l’air. Peut-être, trop souvent en vérité.

Alors que j’admirais le visage de Vanellope, me perdant un instant à vouloir en savoir plus sur cette camarade que je n’avais jamais pris le temps de rencontrer, elle m’informa de l’arrivée d’un professeur. Je regardais alors le livre que j’avais en main et l’ouvrit aussitôt avec un geste de maître. Quand on passe toute son enfance dans les bouquins, il suffit d’un mouvement de poignet pour ouvrir avec une vague précision sur les pages désirées. La chance fut de mon côté, je tombais pile sur le chapitre voulu, je n’avais qu’à tourner la page pour simplement montrer un sortilège. La vérité, bien étrange et ridicule, mais la voici :

-J’ai du mal avec la prononciation des sortilèges. Le mouvement de baguette, je l’ai, mais les dires correctement, c’est une autre histoire. Je n’ai jamais fait que de les lires, j’en ai si peu entendu ou vu en pratique, que j’ai vite été perdue durant les cours. Je marquais une pause avant de regarder le nom du sort sur le papier usé du vieux livre de Sorts et contresort. « Lauco-montorre Mort-is ? »

il fallait bien avouer, que j’étais assez loin du compte. Le nom était pourtant écrit [Locomotor Mortis] et c’était le maléfice du Bloque-jambes. Un sort assez amusant comme farce, d’autant qu’il collait les jambes de ses victimes. Pourtant, je n’avais aucune pratique pour prononcer correctement les sortilèges. Jusqu’ici, je m’efforçais de ne pas en lancer ou de répéter avec soin ceux que j’entendais.

Pourtant, outre la prononciation, je n’avais pas compris pourquoi il y avait trois sortilèges impardonnables. En quoi l’étaient-ils ? Je n’étais même pas sûr de savoir leurs effets, il était donc peu surprenant que je ne sache pas à quel point il ne fallait pas les pratiquer. Bien que certain sorts et maléfices revenaient régulièrement dans les livres sombres que j’avais lues, je ne parvenais toujours pas à comprendre. Quel était donc cette limite entre le bien et le mal qui effrayait tant les élèves ? Pourquoi, au nom de Merlin, tant de mages avaient été si mal jugé ?

Après avoir entendu la bonne prononciation, je m’empressais d’enchaîner. Une question simple, mais plus important qu’elle en avait l’air.

-Avec quel sort le parerais-tu ?

Savoir l’effet d’un maléfice, savoir le jeter et surtout, comment le parer. C’était les trois choses à toujours apprendre en premier sur chaque sortilège. On ne sait jamais, peut-être qu’un adversaire peu avisé me le jetterait après l’avoir reçu.

Revenir en haut Aller en bas

Vanellope Reynolds
Vanellope Reynolds
Préfète de Gryffondor

Parchemins : 209
Âge : 15 ans [29.04]
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 1


Un cours de retard~[ Vanellope] Empty
MessageSujet: Re: Un cours de retard~[ Vanellope]   Un cours de retard~[ Vanellope] EmptyMer 8 Jan - 16:25

Un cours de retard !Vanellope continuait de se montrer souriante et affable. La Gryffondor était quelqu’un de plutôt inabordable normalement… cela dit, ordinairement, elle n’allait pas non plus vers les autres. Il aurait été particulièrement impoli de garder un visage fermé alors que c’était elle qui était venue voir Ivalyana. « Lo-co-mo-tor mor-tis : la difficulté c’est la prononciation des O. Les deux premiers sont des o fermés alors que les deux autres sont des o ouverts, j’ai fait du latin pour débutant quand j’étais en primaire. Et plein d’autres trucs bizarres qui se trouvent avoir des utilités inattendus. » De la phonétique aussi d’ailleurs en y pensant, d’où le fait qu’elle sache spontanément la différence entre une voyelle ouverte et fermée. « Ne t’inquiète pas, ça va venir. Moi je ne savais même pas que la magie existait avant de recevoir ma lettre, pourtant je me suis rapidement adaptée. Tu as juste besoin d’un peu plus de temps... » V n’avait pas été la seule née-moldue à arriver à Poudlard, c’était moins courant de débarquer en quatrième année donc plus difficile de s’intégrer.

« Le sortilège le plus évident serait celui du bouclier, il n’y a pas beaucoup de sort qui passe un protego bien envoyé. Cela dit, pour avoir été en situation de combat réel il y a quelques mois, ça ne fonctionne pas toujours aussi bien dans la pratique que dans la théorie. » Ce n’était pas sans raison que Vanellope et le reste de la Brigade Anti-Menace avaient perdu lors de leur petite expédition à Ilvermorny : c’était bien joli de connaître des sorts et même de savoir les lancer… mais dans la réalité, se battre avec la magie était beaucoup plus difficile que quand ils étaient en cours, dans un milieu bien protégé. Elle en avait conçu une admiration nouvelle pour les aurors du ministère, métier qu’elle n’avait jamais pu s’imaginer avant cette épisode où elle s’était battue et, surtout, avait perdu contre les élèves nord américain. « Mais bon, pour les cours, la théorie suffit... alors disons un sortilège du bouclier. Tu sais le lancer ? » V ne se souvenait quand elle l’avait appris, en troisième année peut-être ? À moins que cela ait été en deuxième ? Elle n’arrivait plus à le situer. V avait tendance à oublier ce qui ne lui servait pas au quotidien, c’était sûrement pour ça qu’elle était meilleure en métamorphose et en sortilège qu’en divination par exemple. Imaginer qu’on pouvait prédire l’avenir grâce à des feuilles de thé lui paraissait ridicule, même dans un monde magique.
(c) 2981 12289 0



    Vanellope Reynolds
    "Fine comme une aiguille forte comme une épée Ingénue et savante Tu ne supportes pas l’injustice Pour toi c’est le seul désordre" + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Ivalyana Van Cress
Ivalyana Van Cress
Serdaigle

Parchemins : 46
Âge : 15 ans ◄ 31 Avril 2000 ►
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 10


Un cours de retard~[ Vanellope] Empty
MessageSujet: Re: Un cours de retard~[ Vanellope]   Un cours de retard~[ Vanellope] EmptyMer 8 Jan - 20:21




Un cours de retard



Une aide bienvenue dans un moment de doute.

Tout était donc bien dans la prononciation. Autant dire, que le latin était facile à lire, mais le prononcer correctement sans avoir eu le moindre cours, c’était une véritable catastrophe. Je découvrais à quel point la pratique était importante et combien j’en manquais ! Il était grand temps que j’abandonne la bibliothèque pour aller un peu plus sur le terrain. Une chose qui, je dois l’avouer, m’effrayait beaucoup ! jusqu’où devais-je quitter mes habitudes et mon confort ?  Je n’avais pas vraiment envie de le savoir, pire, je préférais ne pas l’accepter ou le voir.

Maladroitement, je prononçais le sortilège en essayant de le mémoriser. Toutefois, une autre question me vient à l’esprit. En quoi le latin avait-il un lien avec cette chose nommée « Primaire » ? Etait-ce une aptitude particulière ? Une sorte de cours spécifique liée à un premier truc qui m’échappait.  Je n’étais déjà pas rassurée, mais voilà qu’en plus, elle venait à me parler d’une lettre reçue qui avait un lien avec l’existence du monde magique. J’étais totalement perdue, je ne voyais pas du tout de quoi elle pouvait parler et c’était intriguant.

Bien que les questions se bousculaient, je demandais pour le sortilège pour contrer. Les autres questions après, une chose à la fois. Elle m’expliqua rapidement qu’un Protego était la carte joker de tout bon sorcier. Je me demandais si mon père en avait souvent lancé durant son époque aux Aurors. Etait-il fort ? Je regrettais presque de ne pas l’avoir connu, avant de me souvenir que me chagriner sur le sujet ne servait à rien.

-J’ai très peu de pratique. Je n’avais jamais vraiment appris la magie avant de venir ici.

Toute franchise est bonne à prendre comme à offrir. Même si j’étais très à l’aise sur mon inexistance sociale, ça n’en restait pas moins étrange. D’ailleurs, je profitais de ma réponse pour glisser d’autres questions plus spécifiques à son passé. Ainsi, moi qui ne parlais pas de mon passé, je questionnais ouvertement sur celui des autres.

-C’est quoi le Primaire ? Je ne suis pas sur de comprendre non plus comment une lettre à pue te faire connaître le monde magique.

Bien que, je souriais encore, je m’efforçais de ne pas la vexer. Les questions étranges pouvaient mettre quelqu’un dans une mauvaise position. Si elle ne voulait pas répondre, je n’allais pas la forcer, mais je voulais savoir. J’avais besoin de savoir et de mieux comprendre le monde que je ne connaissais pas. Il était là, mon problème et même énorme problème : je ne connaissais rien d’autre que les livres et quelques notions d’alchimie. Il fallait bien avouer que c’était dans le cours de potion, où je n’y comprenais pas beaucoup, que mes notes restaient suffisamment acceptable. Ainsi, je connaissais très bien les théories sur les réactions de chaques mélanges. C’était une force qui me poussait davantage à tester plutôt qu’à réaliser.

Soit, le professeur passa calmement derrière nous. Il ne prêta aucune attention à la pile de livre renversée, alors que nous parlions magie. De toute évidence, trop occupée que pour créer des soucis. Je ne pouvais pourtant pas m’empêcher de soupirer de soulagement en voyant le dos du prof. S’il ne s’attardait pas pour attraper ma Liana, tout me convenait.



Dernière édition par Ivalyana Van Cress le Mer 15 Jan - 20:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Vanellope Reynolds
Vanellope Reynolds
Préfète de Gryffondor

Parchemins : 209
Âge : 15 ans [29.04]
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 1


Un cours de retard~[ Vanellope] Empty
MessageSujet: Re: Un cours de retard~[ Vanellope]   Un cours de retard~[ Vanellope] EmptyMar 14 Jan - 21:51

Un cours de retard !« Oh bah ça, moi non plus je n’ai jamais pratiqué la magie avant d’arriver à Poudlard ! » Vanellope avait dit ça sur le ton de la plaisanterie mais sentit assez rapidement que c’était tombé à plat. Il semblait qu’Ivalyana n’était pas plus familière des cours de sorcellerie que des blagues de nés-moldus. Elle aurait pu passer à autre chose (après tout, une blague ratée, ça arrivait à tout le monde) mais sa camarade lui demandait des précisions sur ce qu’elle avait dit un peu plus tôt. Il semblait que même le langage moldu n’était pas aisé pour la Serdaigle. Au temps pour elle, V se retrouvait à devoir expliqué plus de choses que ce à quoi elle s’était attendue en venant voir la jeune fille. « L’école primaire c’est là où vont les enfants moldus et sorciers avant d’entrer à Poudlard ou quelconque autre école de sorcellerie. On y apprend à lire, à écrire, à compter… bref, tout ce qui n’est pas magique. » Visiblement, Ivalyana n’y avait pas été, bien qu’elle sache très bien lire et écrire pour autant que Vanellope puisse en juger. Elle avait peut-être suivie l’école à la maison ?

« La lettre c’est… et bien… la lettre que la directrice McGonagall envoie aux jeunes sorciers du Royaume-Uni quand ils ont onze ans pour leur annoncer leur admission à Poudlard. Mais moi, je suis née-moldue, alors je ne savais pas que j’étais sorcière. Nous, les gens comme moi qui n’ont pas grandi dans une famille de sorcier, on a non seulement une lettre mais aussi la visite de quelqu’un de l’école qui vient nous expliquer comment fonctionne le monde sorcier, la monnaie, le chemin de Traverse, comment trouver les fournitures, le Quai 9 3/4 aussi… Je fais partie des chanceuses, c’est McGonagall herself qui est venue me parler de Poudlard. Souvent, ce sont les directeurs de maison. » Mais ils avaient beaucoup changé ces dernières années, surtout à Serdaigle, donc c’était peut-être pour ça qu’elle avait eu le droit à la visite de la directrice pour sa découverte du monde sorcier.

« Je pensais que toutes les écoles de sorcellerie fonctionnaient comme ça, mais peut-être que ce n’est pas le cas. Il faudrait demander à Bradford ou à De Guise, ils étaient dans d’autres écoles avant d’arriver à Poudlard. » Toutefois, elle ne connaissait intimement ni l’un, ni l’autre. Vanellope avait de bons amis dans l’école mais ils représentaient un cercle restreint : Victoire et Psychée, ses deux camarades de dortoir, Fiona, sa camarade avec qui elle cherchait à inventer de nouveaux objets magiques, et Dahlia, la préfète de Serdaigle avec laquelle elle s’entendait bien. Elle avait de bons rapports avec d’autres élèves de l’école comme par exemple Alan Carmichael, le capitaine de Quidditch de Poufsouffle, mais elle n’irait pas jusqu’à le qualifier d’ami.

Vanellope n’était pas vraiment la fille la plus sociable de l’école. Elle n’était pas désagréable,ce n’était pas ça, c’est juste qu’elle était farouchement indépendante. Elle n’acceptait pas les cases, les catégories, préférant n’entrer dans aucune. Ainsi, elle ne faisait parti d’aucun club de l’école jusqu’à cette année où elle s’était essayé au Quidditch et participé à la Brigade Anti-Menace. Sa vie sociale en avait fait un bond faramineux… et c’était peut-être ce qui motivait la directrice à la proposer pour le rôle de préfète.

{555 mots}
(c) 2981 12289 0



    Vanellope Reynolds
    "Fine comme une aiguille forte comme une épée Ingénue et savante Tu ne supportes pas l’injustice Pour toi c’est le seul désordre" + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Ivalyana Van Cress
Ivalyana Van Cress
Serdaigle

Parchemins : 46
Âge : 15 ans ◄ 31 Avril 2000 ►
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 10


Un cours de retard~[ Vanellope] Empty
MessageSujet: Re: Un cours de retard~[ Vanellope]   Un cours de retard~[ Vanellope] EmptyMer 15 Jan - 20:54




Un cours de retard



Une aide bienvenue dans un moment de doute.

Il était question d’une blague ? Je ne l’avais même pas remarquée, il faut dire que le sens de l’humour m’avait échappé jusqu’ici. D’autant que la seule personne avec laquelle j’avais vraiment discutée jusqu’à présent, c’était mon tuteur et oncle, mais surtout un chercheur forcené. Il voulait des réponses que je ne pouvais lui donner. Alors, il n’y avait pas souvent de rire dans la maison où j’avais grandie. J’avais eu une certaine distance avec mon tuteur, Alexandre, après avoir appris qu’il était le frère de mon père et, fait plus important, que j’étais un malédictus.

L'école, Vanellope me parlait d'un lieu d'apprentissage destiné aux enfants avant de venir dans une autre école. J'avais un peu de mal à comprendre, d'autant que j'avais appris les lettres de base pour lire avant de rapidement savoir le faire. En, à peine deux mois d'apprentissage, j'avais découvert comment maîtriser la lecture. Certes, la prononciation et la compréhension des mots m'avaient demandé beaucoup plus de travail. Même si lire avait fini par être un jeu d'enfant et un passe-temps, il me fallut un peu plus de temps pour maîtriser l'écriture. Je trouvais d'ailleurs que j'avais des pattes de mouches déformes comme calligraphie. De quoi faire mal au cœur !

Alors que V parlait de la lettre, je me souviens avoir vu deux professeurs de BeauxBâtons qui étaient venues chez moi. Je me demandais bien comment elles avaient entendu parler de ma personne. C’était étrange que soudainement une école ait décidée de venir me « recruter » sans même savoir, qui j’étais. Je n’avais jamais posé les pieds dehors, donc à par mon oncle, personne n’avait eu vent de mon existence. Quoi, qu’il y avait l’ami de mon tuteur qui venait avant. Était-ce lui ? En apprendre sur le fonctionnement des choses faisaient venir beaucoup de questions.

-Je ne sais pas, je n’ai jamais été à l’école. Mon tuteur m’a appris à lire et écrire, j’ai toujours ceut que je vivais dans un monde avec des mages et des non-mages. Même si au fond, je ne comprenais pas pourquoi j’étais si chanceuse d’avoir ce don en magie. Au fond, je ne comprends toujours pas. Probablement parce que je n’ai jamais été dans le monde des moldus, ni celui des mages. La seule chose que je connaissais était la demeure où j’ai grandie. Les livres et l’atelier d’alchimie et potion d’Alexandre.

Soudainement, la maison me manquait. J’avais pu faire avec jusqu’ici, mais les vacances à peine passées, que je me demandais ce que je faisais à Poudlard. N’allez pas croire que je n’aimais pas les cours, mais j’avais tellement de retard dans la majorité des matières, que je commençais à décrocher. Certes, apprendre était plaisant, mais je saturais un peu.

Mon regard glissa vers le plafond enchanté. La beauté de la magie pouvait se résumer à un tel plafond qui changeait d’aspect, selon le bon vouloir de ce dernier ou à la demande d’un professeur. Le simple fait de regard un tel spectacle suffisait à me faire sourire. J’avais lu tant de sortilèges que je n’arrivais pas à les faire que j’en oubliais rapidement les autres possibilités.

-Une autre école était venue me voir. Mais ils n’ont pas voulus de moi, c’est seulement après que mon oncle s’est souvenu que ma mère avait pris un arrangement avec la directrice. Avant même que je vienne au monde, j’avais déjà ma place dans cette école. Maintenant que j’y suis, je ne trouve pas cette place à laquelle j’ai droit.

Tout ce discourt était très morose et fort peu agréable. Je ne pouvais m’empêcher d’avoir une pensée qui me serrait le coeur en revoyant le parchemin parler avec la voix de ma mère puis celle de mon père. Un rare souvenir que j’avais d’eux, sans oublier le collier. Je tirais le pendentif aux trois quartzs pour jouer avec entre mes doigts. J’avais une question bien étrange pour Vanellope, mais répondrait-elle sans le prendre mal ?

-Dis-moi, ça fait quoi d’avoir des parents ? C’est comment de passer du temps avec eux?

Revenir en haut Aller en bas

Vanellope Reynolds
Vanellope Reynolds
Préfète de Gryffondor

Parchemins : 209
Âge : 15 ans [29.04]
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 1


Un cours de retard~[ Vanellope] Empty
MessageSujet: Re: Un cours de retard~[ Vanellope]   Un cours de retard~[ Vanellope] EmptyMar 25 Fév - 12:43

Un cours de retard !« Ce ne devait pas être très marrant... » commenta Vanellope au récit de la Serdaigle. Elle avait adoré l’école primaire même si elle s’y était aussi parfois ennuyée car, gérant une grande partie des tâches ménagères chez elle, elle était en décalage avec ses camarades. Elle avait aussi eu un téléphone portable très tôt – il remplaçait l’inexistence d’une nourrice ou d’une quelconque garde dans sa vie – et était vite devenue accro. Là encore, elle avait un peu d’avance sur ses camarades. « Mais tu te plais à Poudlard maintenant que tu y es ? » Car même si elle avait été enfermée chez elle pendant des années, ce n’était plus le cas. Poudlard était un microcosme mais cela permettait de rencontrer plein de jeunes sorciers différents et intéressants.

« Tu trouveras ta place ici. Tu devrais peut-être commencer par t’inscrire dans un club, il paraît que c’est un excellent moyen de se faire des amis. Et il y en a qui sont très calmes et pas trop prenants, en cherchant un peu, tu trouveras peut-être ton bonheur, non ? » Pour ce qui était du refus d’une école de prendre la jeune fille chez eux, elle ne voyait pas pourquoi (V n’étant pas encore préfète, elle n’avait pas accès à toutes les informations secrètes du château…), mais elle n’était pas très au fait des conditions d’inscription en dehors de Poudlard. L’école écossaise prenait tout le monde, sans distinction sociale d’aucune sorte, mais Durmstrang, par exemple, refusait les nés-moldus.

Instinctivement, V se redressa à la question d’Ivalyana. Si la curiosité de la jeune fille n’était pas un frein en soi, la Gryffondor n’était pas forcément la bonne personne pour répondre à l’aiglonne. Autant jouer carte sur table donc : « Je n’ai que ma mère, et je la vois très peu car elle travaille dans un hôpital aux urgences ophtalmologiques, quant à moi, je suis à Poudlard presque toute l’année maintenant. Mais je suppose que c’est agréable d’avoir de la famille quand même… ce n’est pas vraiment quelque chose auquel je réfléchis. » Elle ne voyait pas bien quoi ajouter d’autre sur le sujet. V n’était pas très portée sur les sentiments. La lionne avait ce petit côté détaché qu’on attachait souvent au peuple anglais mais c’était seulement une manière de se protéger des souvenirs d’une enfance heureuse mais très solitaire, bien que sur un autre mode que celui d’Ivalyana. Avant Poudlard, V n’avait jamais eu de vrais amis. Et elle répugnait encore à donner ce titre à certains d’entre eux, comme Victoire par exemple. Elle n’accordait pas sa confiance facilement… Parce qu’elle craignait plus que tout d’être déçue, comme elle l’était constamment par son géniteur qui ne méritait pas le nom de père.

{HRP : Désolée pour le retard ! Mon absence a duré plus longtemps que prévu et n'est pas encore complètement terminée :/ }
(c) 2981 12289 0



    Vanellope Reynolds
    "Fine comme une aiguille forte comme une épée Ingénue et savante Tu ne supportes pas l’injustice Pour toi c’est le seul désordre" + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Un cours de retard~[ Vanellope] Empty
MessageSujet: Re: Un cours de retard~[ Vanellope]   Un cours de retard~[ Vanellope] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Un cours de retard~[ Vanellope]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Année 24 (2014-2015)-
Sauter vers: