AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le Deal du moment :
Nike : jusqu’à 50% de remise sur le ...
Voir le deal

Partagez
 

 Un message perdu [Victoire]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Ivalyana Van Cress
Ivalyana Van Cress
Serdaigle

Parchemins : 57
Âge : 15 ans ◄ 31 Avril 2000 ►
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 10


Un message perdu [Victoire] Empty
MessageSujet: Un message perdu [Victoire]   Un message perdu [Victoire] EmptyJeu 2 Jan - 20:03




Un message perdu



Une chasse au trésor imprévue.



Une lettre permet de transmettre mille mots. Elle sert à faire passer un message venant du coeur ou de simples nouvelles. Une lettre est utile pour garder un contacte entre deux personnes éloignées. Elle permet de faire savoir une pensée, un simple mot d'amour à une colère noire. Une lettre est aussi une missive plus importante que tout. Plus précieuse que les trésors engloutis cachés par des abysses mystérieuses. Une lettre, c'est un espoir, c'est un secret à garder. Elle contient des mots cachés, des lignes entre les lignes. Des pensées enfouies et tacites. Tout est important dans cette petite chose de grandes valeurs. L'écriture dévoile l'identité de l'auteur alors que l'encre, jusqu'à sa couleur peut affirmer la profondeur des sentiments placés dans chaque courbure.

Ce petit bout de parchemin qui est transporté par un oiseau courageux et téméraire, possède plus de valeur qu’un livre. Plus de valeur qu’une pièce d’or pure. Ce parchemin contient la pensée qui nous est destinée, l’espoir d’avoir une réponse et des paroles surprenantes. Tel fut le cas de la première lettre anonyme qui me parvient un matin. Je n’attendais aucun courrier. Aucun message destiné à mon unique personne, pourtant, un hibou inconnu lâcha la lettre portant mon nom. Le papier jaunis par le temps avait une odeur de poussière de vieille bibliothèque. Celle qui regorge de trésor d’histoire de temps oublié. L’encre légèrement rouge cachait une note de parfum étonnant, celui du fer. Ce n’était pas du sang, mais de l’encre fait maison avec la patience que cela demandait pour frotter la pierre d’encre dans l’encrier et ainsi obtenir une patte qu’il faut humidifier. Un art pour simplement tremper sa plume et délicatement dessiner les lettres. C’était là aussi un grand art, un manuscrit soigné, des courbures délicates et travaillées. Qui avait donc pu faire une telle œuvre d’art uniquement pour moi.

Un message perdu [Victoire] Lettre10
Ce qu’il est écrit sur la lettre.:
 


Le double A était calligraphié avec une grâce surprenante. Je n’avais jamais vu rien d’aussi raffiné et je ne pouvais que sentir un doute monter en moi. Qui me connaissait de la sorte ? Ce n’était clairement pas un autre élève qui me faisait une blague et pourtant, je préférais le croire un instant. Cette idée fugace me rassurait assez pour ne pas devoir le prendre trop au sérieux. Même si au fond, je me doutais un peu de qui m’avait envoyé une telle mystérieuse missive.

A défaut, j’attendis plusieurs jours, mais aucune seconde lettre n’arriva. Ma curiosité poussée à bout, je me rendis à la volière. Le dimanche était souvent le moment le plus calme, car certain évitait de s’agiter un jour de repos avant la reprise de cours. D’autre était occupé à autre chose, aussi j’avais le champ libre. Personne n’allait venir m’ennuyer, même si je ne comptais pas rester bien longtemps.

Les escaliers souillés par les nombreux passages des oiseaux, je montais les marches en surveillant où je posais mes pieds. L’idée de glisser pour finir sur le cul me dégouttait un peu. Non pas, que c’était vraiment dégouttant, mais un bon coup de nettoyage dans les lieux n’aurait pas été de trop.  Arrivée en haut des marches, je redoutais davantage l’intérieur. L’odeur légèrement acide piquait un peu le nez, mais pas de quoi faire mal au cœur, même si j’avais un odorat particulièrement pointu.

En entrant, je n’eus aucun mal à trouver Ibis. Le grand hibou Moyen Duc était d’un gris sombre avec une « oreille » en moins. Celle de gauche avait été cassée, ou arrachée. Je ne savais pas trop comment nommer ce petit amas de plumes qui formait une fausse oreille. Toujours était-il qu’il me fixait avec ses yeux oranges sombres sur sa silhouette toute étirée. Je penchais la tête en comptant rapidement, cela faisait deux semaines. Il avait du revenir, sans m’avoir remis la lettre.

-Je ne suis pas avancée. Ibis, où est la missive ?

L’oiseau fut soudainement intéressé par mon col qui ondula un peu. Ma pauvre Liana n’était certainement pas son futur repas. Je posais une main bienveillante sur mon cou en fronçant les sourcils.


Revenir en haut Aller en bas

Victoire Weasley
Victoire Weasley
Capitaine de Gryffondor

Parchemins : 1540
Âge : 15 ans [2 mai 2000]
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


Un message perdu [Victoire] Empty
MessageSujet: Re: Un message perdu [Victoire]   Un message perdu [Victoire] EmptySam 25 Jan - 21:14

Victoire & Ivalyana


Victoire était ennuyée. Le second semestre de sa quatrième année ne se passait pas tout à fait comme prévu. Elle aurait dû être la plus joyeuse du monde. Elle avait été nommée capitaine de l’équipe de Quidditch de Gryffondor et les lions, pour la première fois depuis des années, étaient assurés de gagner la Coupe de Quidditch avant même de mener leur dernier match. Elle avait aussi été élue Miss Poudlard de l’année et elle en retirait une certaine satisfaction. Surtout qu’Alfie Hartley, l’un des plus beaux garçons de Poudlard et aussi l’un des plus désirés par les filles, s’intéressait à elle. Ils flirtaient gentiment ensemble depuis quelques mois, même si Vic était un peu embêtée car elle savait que Peony craquait aussi sur le Serpentard. De plus, elle collectionnait les excellentes notes, ce qui faisait la fierté de ses parents. Elle avait aussi intégré un girls band qui promettait d’avoir un succès fou, elle en était certaine. Pourtant, elle sentait bien qu’elle n’était pas au top de sa forme. Son anniversaire venait juste de passer et c’était vrai que cette date la plongeait toujours dans une certaine tristesse. Elle avait beau censée célébrer cette fameuse victoire dont elle portait le nom, c’était aussi un jour où Teddy était mal, et ne s’embêtait même pas à faire semblant de le cacher. Il faisait la tronche et ses cheveux affichaient une couleur brun terne au lieu de son bleu vif habituel. D’ordinaire, Victoire consacrait sa journée à tenter de le faire sourire, voire même rire. Teddy était tout le temps là pour elle, elle pouvait bien faire de même.

Sauf que cette année, tout était différent. Le bal restait un souvenir doux-amer. Puis sitôt la rentrée de janvier débutée, Teddy s’était mis à sortir avec cette fille sortie de nulle part. Si Vic savait bien qu’elle n’avait pas complètement perdu son meilleur ami, elle sentait quand même qu’il passait énormément de temps avec sa copine et la reléguait au second plan, comme un vieux elfe dont on ne voudrait plus car il ne saurait plus faire correctement le ménage. Pourtant ce n’était pas son glaçon de Serpentard qui allait comprendre ce qu’il traversait en cette période particulière. C’était elle qui le connaissait le mieux et qui était la mieux placée pour l’aider, ne le savait-il pas ? Mais Victoire rongeait son frein, ravalant sa jalousie, sa colère et son chagrin au fond d’elle. Elle respectait, jusqu’à présent, la promesse qu’elle avait faite à Teddy, celle de ne plus taper de crises, ni d’attaquer les filles qui étaient trop proches de lui plus de brushing détruit depuis septembre, on applaudit Victoire.

Le pire était sans doute que Vic n’arrivait pas à parler de cette situation avec ses amis. Son confident depuis toute petite était le principal concerné. Et puis elle se rendait compte qu’elle-même avait du mal à mettre des mots sur ce qu’elle ressentait. Trop fière pour admettre qu’elle crevait de jalousie. Elle avait reléguée l’idée qu’elle nourrissait des sentiments plus qu’amicaux pour son ami d’enfance dans un coin de sa tête et refusait de l’admettre à voix haute. Soupirant, la jeune rouge et or, en route vers la volière se raisonna une nouvelle fois. Les choses finiraient par s’arranger avec Teddy, et il fallait qu’elle arrête de ne penser qu’à ça.

Débarquant dans la pièce ronde jonchée de plumes et de défections d’oiseaux, Victoire s’aperçut qu’une personne était déjà là. Il s’agissait d’Ivaina ? Ialana ? Vic n’avait pas retenu son prénom mais elle savait de qui il s’agissait. La Serdaigle était la seule nouvelle de quatrième année. « Salut. Je te déconseille de trop crier sur ton hibou, ils sont parfois si susceptibles. Ma chouette l’est en tout cas, mais c’est peut-être parce qu’elle est Française. » Tout le monde lui disait toujours qu’elle avait le caractère bien trempé des Weasley mais Victoire savait que les Français étaient réputés pour avoir mauvais caractère.


proud to be a Weasley
I love you, but I hate you when you're with someone else and I want you wrapped around me, but I don't trust myself. I hate the way that you're better off, better off. I numb the pain, but it never stops, never stops. Wish I could say that I'm better off, better off now but I don't really like myself without you. Won't you say something?


Dernière édition par Victoire Weasley le Ven 27 Mar - 17:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://yoshisavatars.tumblr.com/

Ivalyana Van Cress
Ivalyana Van Cress
Serdaigle

Parchemins : 57
Âge : 15 ans ◄ 31 Avril 2000 ►
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 10


Un message perdu [Victoire] Empty
MessageSujet: Re: Un message perdu [Victoire]   Un message perdu [Victoire] EmptyMer 12 Fév - 12:38




Un message perdu



Une chasse au trésor imprévue.

Les histoires de cœur ont toujours été nombreuses dans les livres. Je ne comprenais pas pourquoi un tel engouement pour des niaiseries. Sûrement parce que je n'avais jamais croisé la moindre personne qui ait fait battre plus fort mon petit cœur froid de reptile. Ce détail avait toujours mis plus de distance entre moi et les autres, aujourd'hui encore je n'apprécie pas de me confier à qui que ce soit. Garder quelques pas de côté, ne pas faire ami-ami et tout se passerait bien. Je le voyais ainsi avant de venir à Poudlard. J'étais certaine que mes années passeraient vite sans problème. Je l'espérais du fond du coeur.

Puis j’avais rencontré Dahlia, la préfète joyeuse. Elle souriait si facile et était comme chez elle dans cette école. Perturbante situation que de croiser ensuite une autre jeune femme très vivante dans l’établissement. Soudainement, la solitude avait été perturbée. Des personnes venaient à ma rencontre, sachant ou non pour mon secret. Je me retrouvais bien mal à l’aise face à toutes ces personnes.

Pourtant, cette fois, ce fut moi qui connaissais mieux l'individu qui vient me parler. Ce n'était pas compliqué de savoir qui était Victoire Weasley. Rien que son nom de famille la rendait célèbre et en plus elle était la chouchoute de Poudlard. La miss que tout le monde avait déjà vue. Tout le monde devait lui dire bonjour dans les couloirs. Elle devait avoir droit à tous les sourires et toutes les jalousies. Bref, mon parfait opposé.

Même si, gentille comme tout, la Weasley parvient à lâcher une remarque désagréable sur les Français. Bien sûr, je le pris pour moi aussi, mais je n'avais aucune envie de lui donner raison. Il ne faut pas se jeter dans le ravin pour le plaisir des autres, c'était trop facile. Je me contentais donc de me tourner en souriant doucement avant de retirer la main de mon cou. Liana allait devoir rester cacher, surtout dans cet endroit plein de prédateur et que de prédateur !

-Bonjour Victoire. Cet hibou n’est pas le mien et je pense qu’il a perdu une lettre m’étant destinée.

Mon regard glissa sur l'animal qui hulula doucement comme pour essayer de se justifier. Je fronçais les sourcils en pinçant les lèvres pour lui faire des yeux plissés et suspicieux. Pas de doute, je sur-jouais la grimace de mécontentement et d'incertitude. Je n'allais pas lâcher l'affaire, ce AA comme signature me posait plus de questions que de réponse et ce n'était pas une bonne chose.
Un éclaire passa dans mon esprit, je sortis sans hésiter la lettre et l'enveloppe que j'avais reçu. Le papier caractéristique ne devait pas être utilisé par beaucoup. Avec un peu de chance, la miss Poudlard avait peut-être vu sa sœur quelque part.

-Tu n’aurais pas vue une lettre semblable à celle-ci?

Bien que le contenu soit un peu étrange pour d'autre, surtout le petit nom de Reine serpent, je n'hésitais pas à la tendre à la Weasley. La chance m'avait sourie jusqu'ici, peut-être qu'elle continuerait de m'éclairer. Je n'espérais pas pour autant que la demoiselle m'avoue l'avoir sur elle, se serait étrange et même louche, mais qu'elle aurait pu voir un hibou avec une semblable, dans un tel endroit. Cela aurait été moins surprenant.

Revenir en haut Aller en bas

Victoire Weasley
Victoire Weasley
Capitaine de Gryffondor

Parchemins : 1540
Âge : 15 ans [2 mai 2000]
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


Un message perdu [Victoire] Empty
MessageSujet: Re: Un message perdu [Victoire]   Un message perdu [Victoire] EmptyVen 27 Mar - 18:51

Victoire connaissait très peu Valya ? Ivana ? par Merlin quel était son prénom ?? -bref la Serdaigle. Pour ne pas dire pas du tout. La brunette semblait être du genre assez renfermée et solitaire et si Victoire se montrait volontiers aimable à qui n’approchait pas Teddy, elle n’avait pas encore eu l’occasion de la croiser et de lui parler. Ainsi, Vic ne savait pas que sa comparse était Française. Non que cette nationalité attire automatiquement sa sympathie, on a bien vu le résultat avec Joséphine et elle n’appréciait guère Perrine. Mais si elle l’avait su, elle aurait eu automatiquement plein de questions à lui poser dont la plus importante : u dis pain au chocolat ou chocolatine ?

Que la brune connaisse son prénom n’était guère surprenant. Sans se vanter, Victoire savait bien qu’elle était connue de la plupart des élèves du château, encore plus depuis son élection en tant que Miss Poudlard. Elle faisait partie de beaucoup de clubs, traînait énormément avec un sixième année, était capitaine d’une équipe de Quidditch, et son nom de famille apparaissait désormais dans les livres d’Histoire de la Magie. Sans la mettre tout à fait mal à l’aise, Vic n’était pas le genre de fille à éprouver du mal être, cela la contrariait. Aussi, ne se posant pas de question, elle lui demanda : « Excuse-moi c’est quoi ton prénom déjà ? Je ne l’ai pas retenu. » La lionne adressa à l’aiglonne un sourire rayonnant, le genre de sourire si brillant qu’on aurait dit qu’il éclairait toute une pièce, le genre de sourire qui la rendait tout de suite sympathique aux yeux des autres. « Perdre une lettre ? C’est drôle, je ne pensais pas que les hiboux pouvaient perdre des lettres. Ils s’y accrochent tellement qu’il faut parfois les amadouer pour qu’ils remettent leurs missives. Porter des lettres à leurs destinataires, c’est leur mission. » Vic parcourut de son regard clair la volière. Emile était une petite chouette chevêchette qu’elle arrivait à repérer du premier regard généralement. Elle ne le vit nulle part, ce qui était toujours curieux en pleine journée. Elle fronça les sourcils. Peut-être Emile était-il sorti dehors pour se dégourdir les ailes ? Il lui arrivait aussi parfois de chercher Oliver, le chat de Teddy, dans le château car il adorait embêter l’animal à coups de becs affectueux comme sa maîtresse avec le propriétaire du chat.

Sa camarade lui tendit soudainement une lettre et Victoire l’inspecta, curieuse. Son intérêt s’était éveillé en apercevant la signature formée de la double lettre A. Néanmoins, elle s’empêcha de lire. Il s’agissait d’une correspondance privée, une inconnue lui faisait assez confiance pour le lui tendre, elle n’avait pas à la tromper pour satisfaire son côté commère. « Non ça ne me dit rien du tout. Et je n’ai jamais vu ce hibou. Mais je ne fais pas forcément attention à ce que reçoivent les autres personnes lors de la remise des courriers. » Elle haussa les épaules et remit le papier à la bleue et bronze, un air désolé affiché sur son visage d’ange. « Tu es sûre que le papier n’est pas tombé sur le sol ? Il est jonché de plumes, et de fientes, peut-être qu’on ne peut pas le voir à l’œil nu. » On ne pouvait pas dire que la pièce était la plus propre du château à quoi était donc payé Rusard ? Personne ne le sait.

[571 mots]


proud to be a Weasley
I love you, but I hate you when you're with someone else and I want you wrapped around me, but I don't trust myself. I hate the way that you're better off, better off. I numb the pain, but it never stops, never stops. Wish I could say that I'm better off, better off now but I don't really like myself without you. Won't you say something?
Revenir en haut Aller en bas
http://yoshisavatars.tumblr.com/

Ivalyana Van Cress
Ivalyana Van Cress
Serdaigle

Parchemins : 57
Âge : 15 ans ◄ 31 Avril 2000 ►
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 10


Un message perdu [Victoire] Empty
MessageSujet: Re: Un message perdu [Victoire]   Un message perdu [Victoire] EmptyLun 30 Mar - 14:39




Un message perdu



Une chasse au trésor imprévue.

La Gryffondor semblait un peu trop à l’aise en me demandant mon prénom. Je savais que longer les murs n’étaient pas une chose efficace pour se faire connaître, mais de là à avoir une demande aussi franche sur ma personne. J’étais un peu surprise et arquait un sourcil.

-Ivalyana, mais tu peux m’appeler Iva.

Cette phrase toute préparée et répétée je ne sais plus combien de fois devant un miroir. Je ne me demandais pas si Victoire l’avait senti, elle se contenta de répondre à ma demande sur la disparition du courrier. De toute évidence, si le hibou Ibis était ici, c’est qu’il l’avait apporté, mais où et à qui ? C’était-il trompé de destinataire ? C’était étonnant, mais pas impossible, en fait, cela ne m’étonnerait qu’à moitié.

Aussi surprise que moi, Victoire m’avoua n’avoir jamais entendu une telle chose. Une première, ma chance tournait et les ennuis arrivaient à moi ? J’en doutais, mais je ne m’attardais pas sur le discourt de la Weasley. Elle regarda d’ailleurs ma lettre avant de me la rendre sans avoir lu. C’était gentil de sa part, mais elle n’avait pas plus de réponse pour moi. Pas de chance.  Toutefois, elle proposa quelque chose d’intéressant. Mon regard se posa aussitôt sur le dit sol crasseux.

-Espérons que non. Avouais-je. A ce demander si quelqu’un n’a jamais pensé que cet endroit avait besoin d’être lavé. Peut-être qu’un jour quelqu’un ce décidera à le faire, mais je plaindrais la personne.

L’étrange consistance du sol collait aux chaussures. Au moins, le bâtiment le plus proche était à quelques dizaines de mètres, ce qui laissait le temps de marcher et d’enlever la crasse ragoutante. Toutefois, je me mie à observer le sol en tournant autour du pilier où l’oiseau s’était perché avant d’élargir mon cercle de recherche. Le hibou cria en m’observant.

-Je ne trouve rien, je vais sûrement devoir chercher autour du bâtiment. Au fait, je me demandais Victoire, comment tu as fais pour devenir la miss Poudlard?

Une question qui, avouons le, n’avait rien à voir avec ma recherche. Je doutais fortement de trouver ce que je cherchais, et j’allais probablement demander à mon mystérieux interlocuteur de me renvoyer son dernier courrier en expliquant que son oiseau de malheur l’avait perdu. Incroyable mais vrai ! A ce demander si la poste moldue n’était pas plus efficace ? Quoi qu’en plusieurs siècle, c’était sans doute le premier courrier perdu, contrairement à nos homologues. Franchement, je n’avais pas à me plaindre, mais tout de même, je le ferais.  

Ma demande était une pure curiosité, histoire de faire la conversation. Bien qu’elle semblait vaguement chercher après son porteur de courrier qui n’avait pas l’air d’être présent. En fait, la popularité ne m’intéressait que peu et je préférais garder mes distances avec les autres. Ma condition de malédictus en était l’unique raison. Qui voudrait se venter d’être ami avec une personne capable de devenir un Basilic ? Certainement, pas quelqu’un de bien intentionné. Bien qu’il y ait d’étrange personne qui ne se grènerait pas de la chose.

Revenir en haut Aller en bas

Victoire Weasley
Victoire Weasley
Capitaine de Gryffondor

Parchemins : 1540
Âge : 15 ans [2 mai 2000]
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


Un message perdu [Victoire] Empty
MessageSujet: Re: Un message perdu [Victoire]   Un message perdu [Victoire] EmptyMar 14 Avr - 0:47

Victoire était du genre direct. Elle ne s’embarrassait généralement pas de formalités. Elle était trop spontanée pour tourner quinze ans autour du pot alors que tout ce qu’elle cherchait à savoir actuellement, c’était le prénom de son interlocutrice. Elle ne voyait pas pourquoi elle aurait dû prétendre plus longtemps qu’elle le connaissait. D’ailleurs, la dénommée Ivalyana (joli prénom) n’eut pas l’air de prendre mal sa question tout le monde n’est pas aussi susceptible que toi Vicky. Comme Victoire avait tout de même reçu quelques notions de savoir-vivre si si je vous assure, elle lui répondit, toujours un grand soutire étirant ses lèvres : « Enchantée Iva. Moi, tu peux m’appeler Vic mais surtout pas Vicky c’est réservé à l’usage unique de Teddy et certainement pas de Jensen "Crétin" McGowan. » Victoire se montrait réaliste : elle possédait un fichu caractère fichu c’est encore trop gentil. Elle s’énervait rapidement, était trop fière pour son propre bien et jurait constamment –en français, certes, mais ça restait des insultes. En revanche, elle se montrait souvent sous son meilleur jour avec la plupart des personnes qu’elle croisait. Elle n’avait aucune raison d’être désagréable avec Ivalyana : la Serdaigle ne lui avait rien fait et en plus, elle semblait un peu perdue avec cette histoire de lettres. Or, s’il y avait bien une chose qu’aimait Victoire, c’était d‘aider les autres une lettre perdu ? une nouvelle mission pour Super Victoire.

L’histoire de l’aiglonne piquait l’intérêt de Victoire. Elle avait toujours été curieuse –ce n’était pas pour rien qu’elle raffolait des potins. Pour elle, un hibou abandonnant sa missive, ça relevait de l’ordre de l’impossible. Seules deux explications s’offraient à elles : soit la lettre avait été chipée par une personne mal intentionnée (mais qui pouvait bien en vouloir à Ivalyana ? Elle venait d’arriver à Poudlard), soit ce fameux parchemin n’avait jamais été envoyé en premier lieu. « Le concierge est un cracmol, difficile pour lui de nettoyer constamment le château. Mais même avec la magie, cette pièce doit sa salir extrêmement vite avec tous les volatiles qui y séjourne. » Vic haussa les épaules. Elle n’aimait guère Argus Rusard (comme la plupart des élèves de l’école de sorcellerie) mais on ne pouvait pas dire que sa tâche était facile. Il aurait bien besoin d’un assistant ou d’une assistante mais personne ne serait assez fou pour vouloir supporter cet acariâtre bonhomme.

A la suite de sa suggestion, Iva se mit à regarder autour d’elle pour voir si un bout de parchemin dépassait entre deux plumes et trois fientes de hiboux. Ce n’était pas comme ça qu’elle la retrouverait. La petite lionne sortit de la poche de sa cape sa baguette en bois de rose, la (presque) copie de celle de sa mère, et l’une de ses plus grandes fiertés. « On peut essayer de nettoyer le sol avec un sortilège de récurage. On verra tout de suite si ta lettre se trouve ici et ça pourrait t’éviter de chercher des heures durant autour du bâtiment. Sinon, on peut essayer avec Accio. » Elle aurait dû y penser tout de suite ! Même si le sortilège d’Attraction pouvait s’avérer complexe et prononcer simplement "Accio lettre" ne suffirait peut-être pas à trouver celle que cherchait Iva.

La question de la brunette la fit exploser de rire –un rire chantant, aucunement moqueur. Iva semblait aussi directe qu’elle, bien qu’elle paraisse également très réservée, et ça plaisait à Vic. « Eh bien je descends d’une Vélane, ça a dû jouer, répondit-elle malicieusement. En vrai, je ne sais pas comment j’ai pu être élue. Enfin, je suis populaire, tu vois, et capitaine, donc ça a dû jouer. Mais je ne m’attendais certainement pas à obtenir le titre. » Un sourire doux s’épanouit sur le visage de la rouge et or. Etre élue Miss Poudlard n’était pas tout-à-fait un accomplissement, pas comme de diriger l’équipe de Quidditch de sa maison, mais c’était un rôle qui plaisait à Victoire, incontestablement.


proud to be a Weasley
I love you, but I hate you when you're with someone else and I want you wrapped around me, but I don't trust myself. I hate the way that you're better off, better off. I numb the pain, but it never stops, never stops. Wish I could say that I'm better off, better off now but I don't really like myself without you. Won't you say something?
Revenir en haut Aller en bas
http://yoshisavatars.tumblr.com/

Contenu sponsorisé





Un message perdu [Victoire] Empty
MessageSujet: Re: Un message perdu [Victoire]   Un message perdu [Victoire] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Un message perdu [Victoire]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Pour aller plus loin :: Le retourneur de temps-
Sauter vers: