AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Partagez
 

 Il est peut-être temps de communiquer ? [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Erin Hazzard
Erin Hazzard
Serpentard

Parchemins : 432
Âge : 17 ans {01.07.1998}
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


Il est peut-être temps de communiquer ? [PV] Empty
MessageSujet: Il est peut-être temps de communiquer ? [PV]   Il est peut-être temps de communiquer ? [PV] EmptyLun 6 Avr - 17:45

Il est peut-être temps de communiquer ?Depuis le bal de Noël, Erin et Noé ne s’étaient plus parlés en tête à tête. Ils se voyaient dans la salle commune quand la métis discutait avec Candys, ou même à table, et bien sûr en cours… cela n’allait pas plus loin. Elle ne cherchait pas la compagnie du blond, sans l’éviter pour autant. Ted lui servait de prétexte facile pour quitter les lieux quand la situation menaçait de les mettre tous les deux mal à l’aise. Et pourtant, à sa manière, Erin prenait soin de Noé : si elle sortait avec Ted, c’était pour le soulager du poids de la culpabilité, et si elle avait plus ou moins menti à Tempérance, pourtant sa meilleure amie, c’était aussi pour lui. Malheureusement, Noé n’en avait probablement même pas conscience, comme il n’avait jamais réalisé ses sentiments avant qu’elle les lui dise clairement.

En dépit de son chagrin persistant – qui n’était pas du qu’à Noé, Erin se noyait dans un mal être bien plus profond que des problèmes d’ordre sentimental -, on pouvait dire que le dernier trimestre de l’année scolaire avait été des plus tranquilles. Sa relation avec Ted, basée sur une franche amitié, fonctionnait très bien. Elle entraînait, certes, de menus confrontations bizarres avec Victoire, mais ça ne dérangeait pas Erin. Elle avait les épaules pour supporter une diva blonde ! Après tout, elle avait survécu au fait que son premier amour lui préfère sa meilleure amie déjà casée. Victoire, à côté, c’était simple à gérer. Surtout parce qu’Erin n’était pas amoureuse de Ted, alors toutes les vagues récriminations de la lionne ne la touchait pas. Puis, elle savait apprécier les efforts de Victoire qui essayait tant bien que mal de s’accommoder de sa présence. Leur groupe, les Magic Mix, était un succès. Elles avaient réussi à sortir deux chansons depuis leur création : une originale (que Psychée ait des parents musiciens ça les aidait BEAUCOUP) et une reprise des Spice Girls. Erin s’amusait bien sur ce projet, ça ne suffisait pas pour la guérir de sa dépression, mais ça la distrayait.

Comme l’année touchait à sa fin, elle n’allait pas pouvoir continuer à utiliser ces palliatifs pendant l’été. Elle s’en inquiétait. Ça allait être très difficile pour elle, surtout avec ses parents qui surveillaient sans cesse son état. Elle n’avait toujours pas osé leur dire que le dosage de ses médicaments n’était pas bon, qu’elle avait autant de terreurs nocturnes qu’avant. Toutefois, le Poudlard Express n’avait que faire de ses angoisses, il fallait qu’elle monte dedans même si elle aurait préféré que les vacances n’arrivent jamais…

Elle y chercha ses amis mais le premier wagon dans lequel elle entra et trouva quelqu’un de ses connaissances était celui de… Noé. Sa chance habituelle avait encore frappé. Elle hésita à rebrousser chemin puis y renonça. Elle entra dans la cabine et referma la porte derrière elle. « Salut toi, j’ai pas réussi à mettre la main sur Ted ou Tempérance. Joséphine leur a sûrement mis le grappin dessus avant moi ! Je peux m’asseoir avec toi ? » Elle adressa un sourire à son ami tout en repoussant ses long cheveux blonds derrière ses épaules. Elle portait encore son uniforme mais une version très retouchée. Elle avait aussi de longues boucles d’oreilles et pas mal de maquillage. C’était comme une armure : ça l’aidait à se sentir mieux, même si ça la faisait peut-être aussi passée pour une fille plus légère qu’elle ne l’était en réalité. En vérité, Erin était plutôt un peu coincée car assez réservée, voire timide, mais par contre, elle n’était pas spécialement pudique. Puis, depuis qu’elle avait découvert les idoles japonaises et coréennes, elle acceptait mieux son physique. Encore que, elle trouvait toujours qu’il y avait une trop grosse préférence pour les blondes… cela expliquait donc, en partie, son changement de couleur de cheveux.
2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Noé Montgomery
Noé Montgomery
Serpentard

Parchemins : 1526
Âge : 17 ans (mai 1998)
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


Il est peut-être temps de communiquer ? [PV] Empty
MessageSujet: Re: Il est peut-être temps de communiquer ? [PV]   Il est peut-être temps de communiquer ? [PV] EmptyDim 12 Avr - 1:48

Noé & Erin

Lorsque l’heure de rentrer chez lui pour les vacances d’été sonna, les valises de Noé étaient prêtes depuis un bon moment –contrairement à celles de ses camarades de dortoir qui n’étaient encore qu’à moitié remplies le jour du départ. Le sens de l’organisation et la prévoyance de Noé n’avaient pas seulement parlés : il avait simplement hâte de partir du château. Non qu’il n’aimait pas Poudlard, au contraire, ni qu’il avait hâte de se débarrasser de ses colocataires annuels en fait si, il a déposé une demande de changement de dortoir auprès d’Heaven pour ne plus avoir à supporter les imbécilités de Léo, Alfie et d’Harvey, mais il avait connu une année particulièrement chargée et compliquée –le mot était faible- aussi était-il impatient de la laisser derrière lui. Il espérait que sa septième et dernière année à Poudlard serait plus calme indice : probablement pas mais son amour pour Tempérance Biel lui avait fait comprendre qu’il n’aspirait peut-être pas à tant de quiétude que cela. Reste que s’il pouvait éviter que son cœur se brise une nouvelle fois, et perdre une amie dans la foulée, il ne s’en porterait pas plus mal.

C’est donc un Noé assez détaché qui s’embarqua dans une des carrioles avec ses amis Serpentards. Le jeune homme regarda pendant un moment l’ombre du château qui s’éloignait à mesure que les Sombrals –qu’il ne voyait pas à titre personnel- s’avançaient. Peut-être était-il un peu nostalgique car la prochaine fois qu’il reverrait l’école serait aussi la dernière. Mais aussi la première pour Chiara, sa petite-sœur, et Noé se réjouit à cette perspective. Se concentrant sur les badinages qu’échangeaient ses copains, il se laissa aller, laissant un sourire mutin éclairer ses traits habituellement si impassibles. A Pré-au-Lard, il discuta un instant avec Candys sur le quai avant qu’elle ne rejoigne les autres préfets c’est ce qu’elle prétend mais en réalité, elle est plutôt occupée à échanger des baisers en douce avec Derek pour la dernière fois avant son départ de l’école. Noé monta dans une voiture, suivi par les garçons. Alfie et Léopold ne tardèrent pas à le laisser pour aller voir l’une de leurs soupirantes ou ravir le cœur d’une fille avant les vacances. Harvey fit de même mais Noé tomba alors sur Ted, Tempérance et Joséphine. Au moins, ces trois-là ne risquaient pas de lui décrire précisément les poitrines de toutes leurs conquêtes –Merlin merci. Et puis, il supportait bien mieux Joséphine depuis leur mise au point –même s’il lui aurait fallu de peu pour qu’il s’énerve de nouveau contre elle car cette fille avait décidément le don de lui porter sur les nerfs- et il respectait la paix qu’il lui avait proposée. En longeant les couloirs pour trouver un wagon libre, Noé et les trois Poufsouffles le prochain groupe à succès de Poudlard croisèrent Dahlia Lloyd, escortant un petit Gryffondor qui dansait d’un pied à l’autre, hésitant visiblement à fausser compagnie à la préfète, en pleine discussion avec Joaquín Kostas premier du nom. Un sourire amusé étira les lèvres de Noé. Dahlia se moquait souvent des Poufsouffle et de leurs caractéristiques insupportables (maladresse, goût inexplicable pour les farces de mauvais goût, don de parler bien plus fort qu’il ne devrait être autorisé) comme lui-même aimait le faire rappelons qu’à l’heure actuelle, il est escorté de trois Poufsouffles dont une notoirement connue pour ses catastrophes. Pourtant, elle était l’amie du plus agaçant jaune et noir que Noé connaissait c’est gratuit bisous Quiqui. Noé adressa un grand sourire à l'aiglonne et fit une petite prière silencieuse pour qu'elle sorte de cette entrevue indemne, tout en ignorant totalement la chose le sinistre individu qu’elle avait en face d’elle.

Toujours en quête du précieux compartiment vide, Noé, Tempérance et Ted, lâchés par Joséphine qui était partie retrouver son petit-ami, furent interpellés par une voix hystérique familière. Peu désireux de se prendre un Chauve-Furie en pleine face il tient à son brushing destiné à une Tempérance bien trop proche de Teddy Bear, Noé s’éclipsa discrètement on reconnaît le fameux instinct de préservation des Serpentards, avant de s’engouffrer dans une voiture vide située non loin. Le temps de fourrer sa valise dans le filet à bagages, de s’asseoir et de pousser un soupir ce n’est pas tous les jours qu’on échappait à Victoire "Cinglée" Weasley, il fut rejoint par Erin. « Salut » répondit-il d'un ton prudent. A sa question, Noé masqua sa surprise et désigna les sièges autour de lui. « Je t’en prie, assieds-toi où tu veux. J’étais avec Tempérance et Teddy, mais je les ai plantés, raconta-t-il simplement. Je n’avais pas très envie d’assister à un sermon de Victoire parce que, tu te rends compte, Ted a osé monter dans le train sans l’attendre. » Un sourire amusé releva le coin de ses lèvres. Victoire, son intensité et son excessivité, l’amusait beaucoup –mais de loin. « Quant à Joséphine, elle a rejoint Cole avant l’arrivée de Weasley-la-Furie Victoire. »

Noé observa un instant de silence, posant son regard marron sur Erin. Elle avait énormément changé cette année. La dernière nouveauté en date était la couleur de ses cheveux. De brune, elle était passée à blonde. L’esprit de Noé revint brusquement à leur dernière vraie conversation, celle d’après bal, où il avait finalement tout compris. Il espérait qu’elle n’avait pas adopté cette couleur uniquement parce qu’elle enviait Tempérance mais il n’aurait jamais osé formuler cette hypothèse à voix haute, par peur de remuer trop de mauvais souvenirs. « Comment ça va ? Pas trop triste de quitter ton groupe ? Magic Mix fonctionne super bien, surtout pour un club qui n’existait pas il n’y a pas si longtemps. » Le ton de Noé était doux. Il avait suivi l’évolution d’Erin de loin, respectant la distance qu’elle avait imposé, et se sentant encore bien trop coupable pour l’approcher sans indication de sa part. Mais là, c’était elle qui avait fait le premier pas, aussi osait-il croire qu’ils empruntaient la voie d’une possible réconciliation. Rien ne serait sans doute pareil entre eux, et après avoir ruminé pendant longtemps, Noé avait appris à accepter, mais ils pouvaient apprendre à redevenir amis. Simplement, d'une autre manière.


Home is wherever I'm with you
I stared up at the sun, thought of all of the people, places and things I've loved. I stared up just to see with all of the faces, you were the one next to me. If I lose myself tonight, it'll be by your side. If I lose myself tonight, it'll be you and I.
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Erin Hazzard
Erin Hazzard
Serpentard

Parchemins : 432
Âge : 17 ans {01.07.1998}
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


Il est peut-être temps de communiquer ? [PV] Empty
MessageSujet: Re: Il est peut-être temps de communiquer ? [PV]   Il est peut-être temps de communiquer ? [PV] EmptyLun 13 Avr - 12:48

Il est peut-être temps de communiquer ?« Oh ! Je vois... » Et bien, si Ted était avec Victoire, elle allait définitivement passer son tour pour cette fois-ci. Elle tolérait très bien la possessivité de la meilleure amie de son copain, en grande partie parce qu’elles n’étaient pas en réelle concurrence quoi que Victoire en pense, mais Erin ne tenait pas plus que ça à subir les mélodrames made in Weasley juste avant les vacances. « Définitivement, il vaut mieux que j’évite d’y aller. Victoire n’est jamais très à l’aise quand elle est en présence de Ted et moi. Ça ne sert à rien de lui gâcher son trajet du retour. » La métis haussa les épaules d’un air qu’elle voulait désinvolte. De toute façon, son couple plus ou moins bidon supportait très bien qu’ils ne soient pas tout le temps ensemble. Erin ne croyait pas, au demeurant, à l’amour absolu, exclusif, qui ne pouvait faire entrer dans le cercle d’autres intimes. Elle se gardait bien de tout commentaire sur le sujet vu sa propre histoire et son manque d’expérience concrète, mais à son avis, ce qui faisait que Ted avait été obligée de se trouver une copine (elle donc), c’était que Victoire était tellement accroc qu’elle n’était pas capable du recul nécessaire pour une vraie histoire.

« Ah oui, ça s’comprend. Cole était en septième année, ils doivent vouloir profiter du temps qu’il leur reste ensemble. » Elle avait cru comprendre que c’était un sujet qui perturbait beaucoup Candys. Pour Joséphine, elle n’en savait rien, les deux jeunes femmes ne se fréquentaient pas, quand bien même elles aient beaucoup d’amis en commun. Erin était quelqu’un de timide (à sa façon) et de réservée, elle ne s’éloignait pas tellement de sa zone de confort. Elle était devenue très proche de Tempérance uniquement parce qu’elles avaient été mise en binôme en première année pour qu’Erin empêche la Poufsouffle de faire des catastrophes. « C’est plus facile quand on est de la même année que son copain. » Ce qui valait pour Ted et elle, même si elle doutait beaucoup que Victoire mette encore une année entière à réaliser qu’elle avait tout gâché. Quand elle le ferait, sûrement qu'elle se mettrait avec Ted, et Erin retournerait au célibat. C'était le jeu, Erin en connaissait les règles dès le début (bien que Ted ne le formule pas ainsi, il était aveugle à tout ça), et ça lui allait très bien. Elle gagnait juste du temps pour Noé et Tempérance.

« Toujours pareil je dirais, ça va tant que je reste occupée. Mais le fait que MS n’ait pas brusquement décidé cette année d’envahir Poudlard m’aide beaucoup à gérer. » Elle avait supposé que Noé ne lui demandait pas comment elle allait sentimentalement, aussi sa réponse avait-elle été honnête pour ce qui était du reste. Noé savait qu’elle était dépressive (et pas à cause de lui, il fallait être bien clair là-dessus) et lors du cours commun en avril, elle avait failli tourner de l’œil à entendre tout le monde parler d’espionnage au ministère etc. … C’est pour cette raison qu’elle avait commencé par ça, même si elle avait été surprise qu’il lui parle aussi des Magic Mix.

« On va préparer des trucs pendant les vacances chacune de notre côté, comme coudre nos costumes ou écrire des paroles, faire des choré’, bref, on ne va pas lâcher totalement le groupe même si on n’a pas prévu de se voir. » Erin s’était dite – dans un moment de pur clairvoyance – que s’il y avait bien une personne que Victoire ne voulait pas voir en dehors de Poudlard, c’était bien elle. Mais elle devait quand même voir son cousin Louis qui allait s’installer à Londres, et puis Tempérance devait lui rendre visite. Et en août, il y aurait le stage du ministère… Erin savait que ce serait dur pour elle, pourtant elle comptait bien en être. Savoir se défendre ne pourrait que lui servir dans l’avenir ! « Je pense que ça manquait à Poudlard, un groupe de musique entraînante. On a tous besoin de se divertir de temps en temps ! Et toi alors, qu’est-ce que tu racontes de beau ? » Elle avait senti son regard sur elle quand elle s’était assise. Il n’avait jamais mentionné son changement de couleur de cheveux, alors qu’il était le seul à savoir pourquoi elle l’avait fait en réalité. Peut-être n’était-il pas assez à l’aise pour oser… En même temps, pour le moment, ils ne faisaient qu’échanger des banalités, ce serait peut-être plus facile de parler vraiment un peu plus tard.
2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Noé Montgomery
Noé Montgomery
Serpentard

Parchemins : 1526
Âge : 17 ans (mai 1998)
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


Il est peut-être temps de communiquer ? [PV] Empty
MessageSujet: Re: Il est peut-être temps de communiquer ? [PV]   Il est peut-être temps de communiquer ? [PV] EmptyLun 20 Avr - 18:11

Noé n’allait pas mentir, que Ted et Erin se mettent en couple au début de l’année l’avait surpris. Pas qu’il ne souhaitait pas qu’Erin passe à autre chose, oublie ses sentiments pour lui et sois heureuse avec quelqu’un d’autre vu que, de toute évidence, il ne pouvait lui donner ce qu’elle attendait de lui, mais il n’avait pas vu leur rapprochement venir. Erin avait beau être la meilleure amie de Tempérance, qui avait toujours été proche de Teddy malgré les coups de fesses de Victoire, les deux adolescents n’avaient jamais été très proches. Et l’ombre de Victoire Weasley planait tellement sur Ted que Noé avait toujours eu du mal à imaginer le Poufsouffle avec une autre que la Gryffondor. Et pourtant…c’était avec une Serpentard qu’il sortait, et ce depuis plusieurs mois. Erin avait l’air bien avec Teddy, même si Noé émettait toujours des réserves –toujours les mêmes, rapport à victoire évidemment. Mais même si la blonde connaissait le Métamorphomage depuis l’enfance, comme Ted ne cessait de le répéter lorsqu’on l’interrogeait sur sa proximité avec la petite lionne, il était le petit-copain d’Erin et la phrase de la vipère fit froncer les sourcils blonds de Noé. « Lui gâcher son trajet ?, répéta-t-il incrédule. Erin, c’est toi qui sors avec Teddy, un jour ou l’autre faudra que Victoire s’y habitue. Tu n’as pas à penser à son bien, si tu as envie d’être avec ton copain, c’est à elle de s’adapter. » Noé partageait avec Ted le point commun d’avoir une personnalité flegmatique et pondérée. Aussi, l’intensité et la possessivité qui caractérisait Victoire le laissait souvent perplexe. Il pensa à Léopold qui ne pouvait s’empêcher de jouer au grand-frère protecteur avec les jumelles. Un tel comportement n’avait rien de sain aux yeux de Noé. Les gens ne vous appartenaient pas, qu’ils soient vos frères, sœurs, ou meilleurs amis. Vous ne pouviez pas contrôler leurs vies.

« Certainement. Candys va sûrement faire pareil quand elle aura fini sa ronde. » Noé ressentait la douleur de sa jumelle à l’idée de se séparer de Derek. Sans l’Américain à Poudlard, sa dernière année serait différente mais Noé ferait de son mieux pour que la distance ne pèse pas trop à Candys. Quant à Joséphine, son couple avec Cole était le cadet des soucis de Noé. Il ne repensait plus au moment bizarre qui s’était déroulé entre eux à la fin d’année et tant mieux. L’idée d’embrasser la rouquine était complètement incongrue. « On a fait la paix avec Joséphine. J’ai envie de passer une dernière année tranquille tu vois ? » Plus de relation conflictuelle, plus de cœur brisé, plus de drama avec une de ses amies, oui Noé aspirait à plus de calme il va pas être déçu. « Si tu le dis… » observa—t-il d’un ton tranquille. Erin savait de quoi elle parlait parce que de son côté, Noé n’avait pas de petite-amie, que ce soit dans son année ou pas. La dernière fille qui avait éveillé son intérêt était plus jeune que lui, sans compter qu’elle était aussi la sœur d’un de ses meilleurs amis.

Erin avait souffert à cause de Magicis Sacra bien plus que lui, bien plus que beaucoup d’élèves du château hormis peut-être Payton Harris. Le cours sur le sortilège de projection avait perturbé Noé, mais il n’osait imaginer ce que la vipère avait ressenti. Il posa un regard inquiet sur elle. « J’imagine qu’ils ne peuvent pas nous occuper chaque année, ça deviendrait redondant. Et le cours qu’on a eu sur leur sortilège ? J’ai vu que ça t’avait affecté » dit-il d’un ton prudent. Noé avait été si proche d’Erin, pendant si longtemps, que prendre des pincettes avec elle lui paraissait étrange mais il avait aussi tout gâché entre eux, la blessant bien plus qu’il ne l’avait jamais voulu. Et il avait l’impression de ne plus savoir comment lui parler.

Noé avait bien remarqué que son (ancienne ?) amie s’épanouissait dans son nouveau groupe. Il était content pour elle, si ça pouvait, ne serait-ce que l’espace d’un instant lui faire oublier ses pensées noires. « Vous vous êtes attribué des rôles j’imagine ? T’es en charge de quoi ? » demanda-t-il, sincèrement curieux. « Effectivement. Vous comptez organiser des représentations l’an prochain ? » De son côté…et bien il s’était remis de son chagrin d’amour, ce qui était déjà pas mal, en soi. Il posa les yeux de nouveau sur les cheveux nouvellement blonds d’Erin, ouvrit la bouche pour avouer "J’ai oublié Tempérance" avant de se dégonfler. Il avait l’impression de marcher sur des œufs avec Erin et il n’avait pas envie de dire ou de faire quelque chose qui la brusquerait. Aussi, préféra-t-il répondre avec humour : « Oh tu sais, rien de très passionnant, j’évite les défis ridicules imposés par les mecs, je supporte leurs histoires avec leurs conquêtes sans broncher et je pense déjà aux ASPICs. » Dit comme ça, sa vie ne semblait pas des plus palpitantes, mais il avait connu assez de complications en début d’année scolaire, merci Merlin.


Home is wherever I'm with you
I stared up at the sun, thought of all of the people, places and things I've loved. I stared up just to see with all of the faces, you were the one next to me. If I lose myself tonight, it'll be by your side. If I lose myself tonight, it'll be you and I.
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Erin Hazzard
Erin Hazzard
Serpentard

Parchemins : 432
Âge : 17 ans {01.07.1998}
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


Il est peut-être temps de communiquer ? [PV] Empty
MessageSujet: Re: Il est peut-être temps de communiquer ? [PV]   Il est peut-être temps de communiquer ? [PV] EmptyMar 21 Avr - 19:54

Il est peut-être temps de communiquer ?Oups. Il semblerait que son désintérêt pour l’épineuse question de Victoire au sein de son couple paraisse plus louche que prévu à Noé. Pas dans le sens où il pensait qu’elle n’aimait pas Ted (ouf!) mais plutôt qu’il s’imaginait qu’elle s’empêchait de voir son petit ami pour contenter la lionne. C’était pas faux remarquez, mais elle ne souffrait pas d’un énorme manque de son petit ami, elle l’avait vu peu de temps avant le départ pour Pré-au-lard, ainsi que la veille, elle n’était pas dépendante de lui au point d’essayer de le voir en permanence. Puis, ce serait lourd pour tous les deux, ils avaient leur vie aussi en dehors de leur couple ! « Je n’éprouve aucun besoin de coller mon petit ami comme une sangsue, surtout que celui-ci en a déjà une de bien accrocher. » Plaisanta-t-elle pince sans rire. Elle ajouta cependant aussitôt : « Et c’est très important que Victoire me tolère, autant pour le bien-être de Ted, que pour mon groupe. Si elle est capable de prendre sur elle pour notre girls band, je peux me passer de Ted dans le train. Je suis certaine que ça ne le dérange pas non plus. On n’est pas ce genre de couple. » Ted avait beau être très amusant, elle s’ennuierait à ne voir que lui. Erin avait besoin de passer du temps avec ses amis, avec Tempérance, Candys, et même Graham, même si cette année elle ne l’avait pas trop vu. Elle avait été très prise tout compte fait entre le désastre du premier trimestre et l’effervescence qui avait suivi pour l’oublier.

Elle se contenta d’un petit signe de tête concernant Candys. Elle était triste pour son amie mais son couple avait l’air solide, elle n’avait pas trop de soucis à se faire. Une année, ça passait vite. Il leur faudrait bientôt se préparer à la vie d’adulte eux aussi. « Oh… honnêtement, je ne savais même plus que vous étiez fâchés. En même temps, moi, elle ne m’aime pas. Me demande pas pourquoi, j’en sais rien. » Joséphine n’était pas à Poudlard à l’époque où Erin avait été maltraitée par d’autres élèves, mais la métis l’imaginait parfaitement faire parti de ses persécuteurs. Cette fille la regardait toujours avec un air mauvais alors qu’Erin était pas franchement le genre à faire des vagues. Elle ne s’en était pas ouverte à Tempérance ou Ted vu qu’elle était leur amie, mais avec Noé, elle ne voyait pas de raison de le cacher. Elle ne saurait jamais pourquoi Jo’ la fusillait du regard à chaque fois qu’elles étaient dans la même pièce – et ça arrivait souvent –, car c’était pas son genre d’aller lui demander. Erin n’aimait pas spécialement le conflit. On lui cherchait trop souvent des noises sur seul prétexte de sa maison ou de son apparence pour qu’elle ait envie d’en rajouter.

Et puisqu’on en était à ses traumatismes, Noé évoqua le cours spécial sur le sortilège de projection qu’elle n’avait effectivement pas bien vécu. « Oui… enfin, c’était pas vraiment le cours, c’était pas facile parce que c’était le sortilège avec lequel S nous donnait des ordres à Julian et moi… » Elle laissa sa voix suspendue un instant, avant de reprendre. « C’est surtout la discussion autour des Ministères potentiellement infiltrés qui m’a fait me sentir mal. J’imagine MS comme un octopode qui allonge ses tentacules et m’étouffe, lentement, mais sûrement... » Elle porta les mains à sa gorge, ayant subitement l’impression d’étouffer réellement. Comme souvent, trop souvent, elle pâlit. Gardant une main sur sa gorge, elle fit descendre l’autre sur la banquette qui serra le cuir pour reprendre pied dans la réalité. « ça va… ça va aller... » Murmura-t-elle en se reprenant, autant pour elle que pour Noé. « C’est compliqué... » Termina-t-elle en évitant le regard de son camarade.

Heureusement, leur autre sujet de conversation était plus agréable. Il était même très motivant pour Erin dont les joues reprirent un peu de couleur à l’évocation de Magic Mix. « J’écris les paroles et je fais les chorégraphies avec Victoire. Mais en fait on touche toutes un peu à tout, sauf la musique, parce que ça demande une formation que nous n’avons pas toutes, alors c’est surtout Psychée qui s’y colle. » Erin avait fait du solfège plus jeune mais elle ne pratiquait plus depuis Poudlard, ce qui paraissait être des lustres, alors que Psychée avait à la fois le matériel, les connaissances et l’aide de parents dont c’était le métier. « Je pense qu’on fera quelque chose pour Noël au plus tard, pour Halloween si nous sommes prêtes. » Ce n’était pas les occasions qui manquaient, et cette idée réjouissait Erin qui projetait de faire du monde du spectacle son métier futur… même si elle n’était plus assez proche de Noé pour s’en ouvrir à lui.

« Tout un programme. » Sourit-elle à la mention des activités de Noé, mais elle savait qu’il manquait quelque chose… et pas des moindres. « Et Tempérance ? Tu en es où ? Il ne faut pas te gêner pour m’en parler, je suis avec Ted maintenant. » Elle était avec Ted uniquement pour permettre à Noé d’être à l’aise, alors ce serait dommage qu’il s’embarrasse devant elle. On ne pouvait pas totalement dire qu’elle était passé à autre chose, pas autant qu’elle le faisait croire en tout cas, mais ce n’était plus une plaie ouverte désormais. Un regret, tout au plus. Même de force, il fallait bien qu’elle aille de l’avant…
2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Noé Montgomery
Noé Montgomery
Serpentard

Parchemins : 1526
Âge : 17 ans (mai 1998)
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


Il est peut-être temps de communiquer ? [PV] Empty
MessageSujet: Re: Il est peut-être temps de communiquer ? [PV]   Il est peut-être temps de communiquer ? [PV] EmptyDim 26 Avr - 19:57

Noé n’était clairement pas le mieux placé pour donner des conseils en matière de couple. Il n’avait jamais été impliqué dans une relation amoureuse, tout ce qu’il connaissait venait des histoires de Léo et d’Alfie c’était ce qu’il voyait à travers celles qu’entretenaient ses proches et sa famille. Erin semblait s’être bien adapté à la présence bruyante de Victoire dans sa vie mais Noé espérait qu’elle ne se laisse pas trop faire par la blonde.

Noé réfléchit aux paroles d’Erin, se demandant comment lui agirait s’il sortait avec une fille. Il n’avait jamais été du genre collant, même pas avec sa propre jumelle, même plutôt indépendant. Il avait besoin de passer des moments seul, des moments avec ses amis, des moments avec sa sœur sans qu’il ne soit accompagnée de sa copine. Il ne savait honnêtement pas comment Ted faisait pour supporter un pot de colle comme Victoire, même si c’était son amie d’enfance qu’il connaissait depuis tout petit et bla-bla-bla tout le discours qu’il recrachait à chaque fois qu’on évoquait sa relation avec la blonde. « Et ça va justement dans le groupe ? Elle ne l’a pas intégré pour t’embêter comme tu sors avec Ted ou je ne sais quelle bêtise en fait, si, exactement, c’est la seule raison pour laquelle elle fait partie du groupe ? » Noé n’avait honnêtement pas prévu de disserter aussi longtemps sur Victoire Weasley, sa propension excessive à s’énerver pour un rien et sa tendance dangereuse à déglinguer les brushings des gens lancer des Chauve-Furie à tour de baguette mais il fallait dire que lorsque l’on parlait de Ted, le sujet était difficilement évitable tant le duo était immanquable.

Évoquant sa propre (ancienne) ennemie une chose au moins qu’il a en commun avec Victoire, Noé déclara : « C’est pas tant qu’on était fâchés, c’est que nos rapports étaient très tendus mais maintenant, on a aplani les choses. On deviendra jamais amis, mais on se fait plus la guerre. » Avec la péripétie amoureuse qu’il avait connu cette année, Noé aspirait vraiment à retrouver un semblant de calme dans sa vie. De ne plus compter dans le château une Nemésis, même s’il savait que leur relation conflictuelle tenait beaucoup à son ego meurtri et à sa trop grande fierté. Il fut surpris d’entendre que la rouquine ne semblait pas non plus porter Erin dans son cœur. « Ce n’est quand même pas par rapport à Ted ? Victoire avait cette théorie comme quoi Joséphine était amoureuse de Ted mais bon c’est Victoire...Et Joséphine sort avec Cole maintenant. » Mais Noé ne voyait pas d’autre raison pour laquelle la rouquine n’aimerait pas Erin. Ne pas apprécier, d’accord mais ne pas aimer...Il ne se souvenait même pas d’une fois où les deux filles avaient parlé ensemble. On ne pouvait pas détester quelqu’un à qui on n’avait jamais parlé quand même ! Mais bon, Joséphine était particulièrement caractérielle, aussi le nombre d’inimitiés qu’elle collectionnait dans le château ne l’étonnait même pas. Pour preuve, elle avait réussi à l’agacer en un temps record alors qu’il était l’un des élèves les plus impassibles du château bravo José.

Surpris par la présence de la jeune métis à ses côtés, mais heureux –il avait vaguement l’impression de retrouver l’aisance de leurs rapports- Noé lui demanda comment elle avait géré le cours sur le sortilège de projection. Le cours l’avait particulièrement remué lui, tout comme Joséphine, alors qu’il n’avait pas été proprement manipulé par S –en tout cas pas de la même manière que Julian et Erin. Sabriye lui avait imposé un chantage, jouant sur sa proximité avec sa sœur et avec ses illusions terribles pour qu’il révèle l’emplacement du Vase des Sang-Pur. Mais elle ne l’avait pas contraint à fouiller un dortoir ou à lancer un Oubliettes sur une autre élève. Il évita de prononcer une formule bateau telle que "Je comprends" et dit plutôt, d’une voix inquiète : « Ça t’a fait replonger dans cette période où tu ne pouvais qu’obéir. Ça a dû être terrible. » Noé se sentait nul. Nul parce qu’il ne savait pas comment la réconforter. Parce qu’il ne savait pas comment la libérer de ses pensées qui l’enfermait dans son propre esprit. Principalement aussi parce que lui, il croyait fermement que Magicis Sacra avait infiltré plusieurs Ministères, que les mages noirs se cachaient dans le corps professoral, à la Gazette, exerçaient des postes influents. Il ne pouvait même pas lui dire que, désormais, MS ne pouvait pas l’atteindre car il savait à quel point cette affirmation se révélait fausse. La vision d’Erin qui portait ses mains à sa gorge lui serra le cœur et il eut le geste instinctif de se lever pour se rapprocher d’elle. L’envie irrépressible de l’attirer dans ses bras pour la consoler le prit mais il savait, après tout ce qui s’était passé entre eux, que c’était une mauvaise idée. Alors il retenut son geste, ne cessant pourtant de l’observer, l’œil soucieux.

Parler de Magic Mix solutionna le tout. La détresse d’Erin s’envola, en tout cas pour un instant. Noé, lui aussi, se satisfaisait d’aborder un sujet plus léger. Surtout lorsqu’il ne pouvait que constater à quel point il lui tenait à cœur. « C’est génial ! Tu t’inspires de quoi pour écrire les chansons ? » Noé avait cru comprendre que la nouvelle passion d’Erin lui venait d’une découverte des girls band asiatiques. Si cela pouvait lui permettre de mieux s’accepter, de se montrer moins critique envers son physique, en plus de lui changer les idées, ça ne pouvait définitivement n’être que bénéfique. Même si…Noé posa de nouveau son regard sur la chevelure blonde de la vipère avant de le glisser sur son visage lorsqu’elle parla des futures représentations du groupe. « Hâte de voir ça ! » s’exclama-t-il, la plus pure des sincérités brillant dans ses yeux marron.

Noé tressaillit lorsque le prénom de Tempérance sortit de la bouche d’Erin. Elle avait beau lui assurer qu’il pouvait lui en parler, le jeune homme se sentait affreusement gêné. Ses sentiments pour Tempérance avaient tout gâché entre eux, et il ne voulait pas remuer le couteau dans la plaie. « J’éprouve encore des sentiments pour elle, qui sont plus forts que ce qu’ils s’étaient avant, admit-il néanmoins du bout des lèvres. Mais je ne suis plus amoureux d’elle. J’ai réussi à tourner la page. » Et ça avait été long. Tellement plus long que ce qu’il avait imaginé. « Tes cheveux… débuta-t-il d’une voix hésitante en désignant la nouvelle blondeur d’Erin. C’est à cause de ça ? Parce que…je suis tombé sous le charme d’une blonde et pas…et pas de toi ? » Son visage reflétait son impassibilité habituelle. Pourtant, Noé était véritablement bouleversé, son sentiment de culpabilité menaçait de le submerger. Il se détestait à l’idée d’avoir, peut-être, aggravé les complexes d’Erin.


Home is wherever I'm with you
I stared up at the sun, thought of all of the people, places and things I've loved. I stared up just to see with all of the faces, you were the one next to me. If I lose myself tonight, it'll be by your side. If I lose myself tonight, it'll be you and I.
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Erin Hazzard
Erin Hazzard
Serpentard

Parchemins : 432
Âge : 17 ans {01.07.1998}
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


Il est peut-être temps de communiquer ? [PV] Empty
MessageSujet: Re: Il est peut-être temps de communiquer ? [PV]   Il est peut-être temps de communiquer ? [PV] EmptyMar 28 Avr - 15:56

Il est peut-être temps de communiquer ?« Aucune idée. Mais ça lui correspond bien d’essayer de devenir une idole je trouve. » Erin n’avait pas cherché à savoir pourquoi Victoire avait répondu à son appel à candidature. Si elle avait été légèrement vexée que la blonde fasse comme si elles ne se côtoyaient pas deux fois par semaine depuis presque quatre ans à Sterne, elle avait plutôt vu d’un bon œil la présence de la meilleure amie de Ted. Victoire était bonne danseuse, et très charismatique, elle était forcément un atout dans un groupe, même si Erin gardait le lead puisque c’était son groupe. Comprenez que ce n’était pas qu’elle se taillait la part du lion dans leurs prestations, c’était seulement qu’elle choisissait la direction que leur groupe prenait, restant dans une mouvance pop un peu sucrée avec un brin de hip-hop. Elle n’avait pas cherché à former un groupe pour encore se retrouver à obéir et à se taire comme elle le faisait – sans trop de peine, il fallait l’admettre – à Sterne ou dans l’équipe de Quidditch ça leur réussissait pas de pas l’écouter à ceux là. Sûrement que Victoire avait eu ses propres raisons d’inscrire son nom au départ, maintenant, elle s’investissait autant que les autres. Cela suffisait à la métis.

Erin écouta ce que Noé lui disait sur Joséphine, se contentant de hocher un peu la tête pour montrer qu’elle était bel et bien attentive. Quant aux raisons qui poussaient la rouquine, à qui elle était bien sûre de n’avoir jamais rien fait, à la fusiller du regard, Erin aurait été bien en peine de les trouver. Avant sa crise existentielle causée par Noé et Tempérance en début d’année scolaire, elle avait plutôt tendance à raser les murs pour se faire oublier et à se fondre un maximum dans la masse des autres élèves qu’à se faire remarquer. Même si les deux jeunes filles étaient toutes les deux à la BAM, elles n’avaient jamais eu de discussions réelles, encore moins privées. Elles se croisaient parce qu’elles avaient des fréquentations en commun, rien de plus. « Peut-être par rapport à Ted, mais je n’y crois pas trop non plus, d’après lui, ses rapports avec Joséphine ont toujours été strictement amicaux. Cela dit, je ne vois pas du tout quelle pourrait en être la raison… peut-être qu’elle n’aime pas les asiatiques ? Des tas de gens se font de fausses idées sur nous tu sais. » Une Poufsouffle raciste, ça devait être rare, mais ça devait bien exister. Et franchement, ce n’était pas beaucoup plus ridicule que l’autre possibilité, à savoir que Joséphine ne l’aimait pas parce qu’elle sortait avec Ted. Dans les deux cas, c’était parfaitement gratuit et insensé. Enfin… la liste des bourreaux d’Erin à Poudlard était longue, un de plus ou un de moins, elle n’était plus à ça près. Tant qu’on ne l’enfouissait plus sous la neige ou qu’on ne la re-frappait pas, elle faisait avec. Elle était devenue très douée pour ignorer ses persécuteurs. Joséphine, à côté, c’était de la gnognotte. Après tout, la rousse ne faisait que la regarder.

Concernant MS, Erin sentant la crise d’angoisse affleurer, elle se contenta d’acquiescer aux paroles de son ami. Parce qu’elle considérait toujours que Noé en était un, même si plus aussi proche, il est vrai. Elle avait fourni des efforts inhumains pour préserver cette amitié – dont sa relation avec Ted et les trésors de patience dont elle usait avec Victoire faisaient parti -, mais il restait certain que leur relation ne serait plus jamais ce qu’elle était avant. Et en même temps, prendre un peu de distance lui avait fait du bien, elle avait tellement foncé bille en tête sur de multiples projets pour ne plus penser à lui qu’elle n’aurait pas supporté sa proximité à ce moment-là.

« Oh, rien de très original j’en ai peur ! J’écoute beaucoup de K ou J-pop depuis un an, j’y trouve pas mal d’idées, que j’adapte au monde sorcier et à Poudlard. Les paroles n’ont pas besoin d’être très profondes pour le moment, on cherche plutôt des choses qui se retiennent facilement et qui donnent envie de chanter et de danser. Une belle énergie quoi ! » Elle n’excluait pas d’écrire un jour des textes plus intimes, mais dans l’immédiat, danser et s’amuser sur des paroles pas trop prise de tête lui convenait mieux. Et il ne fallait pas oublier qu’elles partaient de quasiment rien même si elles mettaient toutes leurs connaissances en commun ! Donc si c’était facile à retenir pour leur public, ça l’était aussi pour elles !

Concernant Tempérance, elle resta extrêmement calme et même sensiblement souriante. Pas un sourire de joie, plutôt légèrement mélancolique. Elle se rendait compte que, sans être totalement indolore, cela ne lui faisait plus si mal. C’est pourquoi elle n’eut pas vraiment l’impression de mentir quand elle dit : « Oui, je comprends, c’est un peu ce que je ressens aussi. » Elle jugea inutile de préciser pour toi, ça paraissait couler de source. Mais cet accès de sincérité atteignit l’objectif d’Erin, permettant à Noé de poser la question qui lui brûlait de toute évidence les lèvres depuis le début de leur tête à tête. « En partie… depuis… tout ça... » Elle accompagna ses paroles d’un geste englobant de la main qui la désignait tout autant elle que Noé mais aussi Tempérance qui, bien qu’absente, était quand même présente quelque part entre eux. « J’ai la sensation que Tempérance m’aveugle totalement, qu’elle m’éclipse aussi… c’est un peu compliqué à expliquer… mais c’était déjà difficile avant que tu tombes sous son charme. Je veux dire, je suis la meilleure amie d’une Miss Poudlard... et je sors avec le meilleur ami d’une autre. Tu remarqueras qu’au-delà de  leur titre, leur point commun à toutes les deux, c’est aussi d’être blonde. » Elle soupira,ce n’était pas simple d’expliquer ce qu’on ressentait à quelqu’un qui n’avait, de toute évidence, jamais eu de problème avec son physique.

« Pendant mes cinq premières années à Poudlard, on ne m’a jamais dit que j’étais jolie, ou mignonne, j’étais juste… Erin. » Et, clairement, ça ne lui avait jamais suffi. « Ensuite tu es tombé amoureux de Tempérance et c’était difficile, mais... ça mettait encore plus en lumière la différence entre elle et moi. Il m’a paru assez évident que je ne pouvais pas prétendre à son type de beauté : j’aurais beau l’envier toute ma vie, je suis métis. Alors j’ai cherché quels étaient les canons de beauté dans les pays de mes grands-parents maternels. Tu seras peut-être surpris, mais là-bas aussi les blondes font fureur. Seulement, à part les stars exportés, la plupart ne sont pas nées blondes, elles se teignent les cheveux, et quand j’ai vu les photos dans les magazines, je me suis dit : eh mais ça pourrait être moi!. C’était la première fois de ma vie que je voyais une fille d’à peu près mon âge dans un magazine qui me ressemblait. Et ça valait aussi pour les brunes en fait, toutes ces filles avaient un look que je pouvais copier parce qu’elles sont presque comme moi vu qu’elles sont de Corée ou du Japon. Alors un peu après la création des Magic Mix, j’ai décidé de sauter le pas de la coloration avec des teintes conseillées pour ma carnation et mon type de cheveux. Et j’aime vraiment beaucoup le résultat. » Elle laissa un silence, le temps pour Noé de peut-être bien intégrer et comprendre ce qu’elle lui racontait. Pour plus de prudence, elle jugea quand même utile de conclure : « Alors c’est vrai qu’au départ, Tempérance et toi, vous avez influé ma décision, mais ce n’est pas l’unique raison. J’avais besoin de changer. » De look d’abord, puis de couleur de cheveux, bref, devenir une autre version d’elle-même, une Erin 2.0.
2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Noé Montgomery
Noé Montgomery
Serpentard

Parchemins : 1526
Âge : 17 ans (mai 1998)
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


Il est peut-être temps de communiquer ? [PV] Empty
MessageSujet: Re: Il est peut-être temps de communiquer ? [PV]   Il est peut-être temps de communiquer ? [PV] EmptyJeu 7 Mai - 2:10

Le but de Victoire Weasley semblait de collectionner le plus d’activités extra-scolaires tout en continuant à coller Ted à presque chaque minute de leur temps libre. Elle y arrivait de manière miraculeuse et Noé, qui faisait partie de trois clubs et trouvait que c’était déjà bien assez, ne parvenait pas à comprendre comment cette fille parvenait à gérer son temps on lui aurait filé un retourneur de temps qu’il n’aurait pas été surpris. Sa présence dans le groupe d’Erin lui paraissait naturellement suspect mais Erin n’avait pas l’air de s’en préoccuper plus que cela. « Tant qu’elle ne se montre pas désagréable avec toi…Et puis j’imagine que pour la popularité d’un club, compter une Miss Poudlard dans ses rangs, ça ne peut pas faire de mal. » Même si Noé était persuadé que Magic Mix aurait connu un vrai succès, même sans Victoire. Les jeunes sorciers avaient besoin de musique, comme tout le monde, et depuis Carnal Spark, on ne pouvait pas vraiment dire que la variété sorcière s’était beaucoup renouvelée.

Obnubilé par sa querelle avec Joséphine, Noé n’avait pas prêté attention au comportement de la rouquine avec leurs autres camarades. Elle collait évidemment Tempérance et Teddy et elle sortait avec Cole mais c'était tout ce qu'il savait. Erin était une fille gentille, même si elle se montrait souvent réservée, moins explosive que Joséphine, elle restait dans son coin sans embêter personne et pourtant, c’était elle dont on venait se moquer. L’idée que Joséphine fasse partie de ces idiots sans cervelles qui s’attaquaient à la moindre personne qu’ils jugeaient faibles lui était désagréable, même s’il s’était rendu compte qu’effectivement, elle avait l’air d’avoir des préjugés sur un peu tout le monde et qu’il était difficile, voire impossible, de lui démontrer qu’elle avait tort. Pour preuve, elle le jugeait dépourvu de sentiments alors que c’était juste qu’il ne les montrait pas. Grosse différence. Noé évita de faire remarquer que Ted parlait de sa relation avec Victoire comme d’une simple amitié aussi parce que, maintenant qu’il sortait avec Erin, peut-être effectivement avait-il raison : tous les autres élèves voyaient de l’ambiguïté là où il n’y avait qu’une affection sincère entre deux amis d’enfance (mais Noé y croit moyen, ce qui lui faisait mal au cœur pour Erin). « En tant qu’homme blanc, je vais éviter de répondre que je sais, mais j’imagine que c’est possible. Une personne raciste à Poufsouffle ce serait une sorte de première par contre. » Mais même s’il n’appréciait pas Joséphine, il ne la voyait pas comme quelqu’un de xénophobe…Non, c’était autre chose. Peut-être qu’elle se montrait simplement trop protectrice avec Ted –comme si Victoire n'était pas suffisante ? Mais encore une fois, ce n’était pas Erin qui allait faire du mal au Métamorphomage.

Mais c’était un peu idiot de s’attarder sur le comportement inexplicable de Joséphine de Guise. Aussi Noé changea de sujet. Aborder Magicis Sacra pouvait paraître un peu incongru mais au vu du vécu d’Erin avec le groupe de mages noirs, il lui semblait légitime de revenir sur le cours qu’ils avaient reçu sur le sortilège de projection. Mais se prendre de plein fouet la détresse de la vipère ne fit qu’attrister Noé. Il ne savait pas ce qu’il pouvait dire, ce qu’il pouvait faire pour l’aider. Et en même temps  était-ce son rôle ? Il considérait toujours Erin comme son amie, même s’ils étaient loin d’être aussi proches qu’avant, mais elle n’était pas une damoiselle en détresse qui avait à tout prix besoin d’un chevalier servant dans sa vie pour la sauver. Elle pouvait se sauver toute seule. Et d’ailleurs, aucune fille n’avait besoin d’un homme pour se secourir. Bien sûr, il répondrait présent si elle en éprouvait l’envie mais il ne voulait pas forcer les choses. Elle en avait déjà bien parlé, et Noé savait combien cela pouvait être libérateur. Aussi, histoire de lui redonner le sourire, Noé évoqua Magic Mix. « Je suis loin d’être un expert, et tu sais que je n’aime pas danser, mais j’aime bien quand les chansons sont dynamiques. Je pense que ça ne peut que marcher ! » Noé ne connaissait pas du tout la pop coréenne et japonaise et il était curieux d’entendre à quoi cela ressemblait. Il faudrait qu’il demande à Candys en arrivant à Londres, elle devait surement connaître un petit peu, rien que parce qu’Erin était l’une de ses meilleures amies. « Ces groupes asiatiques, c’est ce qui t’as donné envie d’en créer un à Poudlard ? » finit-il par demander. Cela paraissait logique.

Erin finit par aborder l’hyppogriffe dans la pièce, ce qui les avait tant éloigné l’un de l’autre, les sentiments qu’avait éprouvé Noé à l'égard de Tempérance. Il fut soulagé d’apprendre qu’Erin, elle aussi, était passée à autre chose, même s’il évita de le dire à voix haute. Non que son amour lui pesait comme un fardeau, Erin ne lui en avait parlé qu’après des semaines de silence, puis avait tout fait pour l’oublier. Il aurait aimé pouvoir ressentir ce qu’il avait ressenti pour Tempérance vis à vis d'Erin, tout aurait été beaucoup plus facile, mais ce n’était pas le cas. Il ne voyait en elle qu’une amie et il comprenait à quel point un amour non réciproque pouvait faire mal. Le cœur du Serpentard se serra lorsqu’Erin avoua que sa couleur de cheveux était justement due à toute cette histoire. Il n’arrivait toujours pas à croire qu’il ait bien pu lui infliger autant de mal, et surtout, il se sentait coupable de ne pas réussir à tout arranger.

Même si Noé n’avait jamais eu le moindre complexe physique, il pouvait s’identifier à la situation que racontait Erin. Depuis tout petit, il avait marché dans l’ombre de Candys qui, à l’image de Tempérance, rayonnait, tandis que lui, comme Erin, de par sa nature impassible, calme et froide, n’était que peu remarqué. Mais cela ne lui avait jamais pesé. Il eut envie de dire que le concours de Miss Poudlard, tout le monde s’en fichait, sauf que ce n’était pas vrai en réalité. Beaucoup de jeunes sorciers courraient après la popularité ce, qu’honnêtement, Noé ne comprendrait jamais. Seule sa propre opinion sur soi-même et celle de ses proches comptait, non ?

Il continua d’écouter Erin. Elle avait visiblement besoin de se livrer, et quand sa propre meilleure amie était concernée, se confier à elle devenait plus compliqué. Il s’en voulut soudainement de ne jamais avoir complimenté Erin sur sa beauté parce que oui, il l’avait toujours trouvé jolie, même lorsqu’il ne s’intéressait pas aux filles. Lui avouer maintenant n’aurait cependant servi à rien. Il comprit, au fur et à mesure des paroles d’Erin, que son besoin de changement était lié à son envie de l'oublier, mais aussi de chasser toutes ces années où elle n’arrivait pas à s’accepter, où elle tenait presque son physique en horreur. « C’est sûr que la plupart des magazines de mode véhiculent tous le même type de beauté, grand, blanc, mince, en tout cas en Angleterre. Ça manque cruellement de représentation et je suis content pour toi que tu aies pu t’identifier ailleurs. En tout cas, je trouve que le blond te va très bien. » Il lui sourit. « Et du coup, est-ce que je dois comprendre que tu as réussi à dépasser un petit peu tes complexes ? » Des années de moqueries comme avait vécu Erin pouvaient difficilement s’oublier avec juste un changement de coiffure, très certainement, mais Noé sentait la métis beaucoup plus à l’aise avec elle-même et cela le contentait.

1 249 mots



Home is wherever I'm with you
I stared up at the sun, thought of all of the people, places and things I've loved. I stared up just to see with all of the faces, you were the one next to me. If I lose myself tonight, it'll be by your side. If I lose myself tonight, it'll be you and I.
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Erin Hazzard
Erin Hazzard
Serpentard

Parchemins : 432
Âge : 17 ans {01.07.1998}
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


Il est peut-être temps de communiquer ? [PV] Empty
MessageSujet: Re: Il est peut-être temps de communiquer ? [PV]   Il est peut-être temps de communiquer ? [PV] EmptySam 9 Mai - 18:41

Il est peut-être temps de communiquer ?« Et n’oublie pas son sang de vélane. » Ajouta Erin, pince sans rire. Elle avait beaucoup moins de problème avec Victoire qu’elle n’en avait avec Tempérance. Cela pouvait paraître étrange dans la mesure où Vic’ pouvait être limite odieuse (quand elle oubliait son existence ces quatre dernières années par exemple) alors que Temp’ était un ange descendu du ciel… mais plus on aime quelqu’un plus sa présence compte. Erin arrivait plutôt bien à supporter Victoire, parce que l’opinion que sa camarade de Magic Mix sur elle n’avait aucune importance, contrairement à sa meilleure amie qu’Erin aimait autant qu’elle l’admirait.

« Ce n’est qu’une possibilité, au fond c’est peut-être tout autre chose. Je ne suis pas sûre d’avoir envie de savoir. » Pourquoi Joséphine de Guise la fusillait-elle du regard ? Parce qu’elle était raciste ? Parce qu’elle ne la trouvait pas assez bien pour Ted et Tempérance ? Parce qu’elle était une fille superficielle trop attachée à ses fringues ? Pour Erin, quelque soit la réponse, elle ne lui plairait pas, alors peu importe. La Serpentard en avait marre de chercher pourquoi les gens ne l’aimaient pas, il était trop évident qu’elle avait fait tout ce qu’elle pouvait pour leur plaire jusqu’ici. Même concernant Ted, s’il était clair pour l’un et l’autre qu’ils n’étaient pas amoureux, elle était une bonne petite amie. Elle était présente juste ce qu’il fallait, ne disait jamais un mot plus haut que l’autre à Vic’, et se montrait toujours ouverte et franche avec Ted. Erin avait la conscience tranquille.

MS ayant été un sujet glissant, ils parlèrent ensuite de Magic Mix. « De la chanson qui bouge, ça peut aussi servir pour faire son jogging. J’espère qu’on va réussir à percer un peu. » Elle ne pouvait pas avouer à Noé qu’elle comptait en faire son métier après Poudlard. Ce projet était encore trop flou et elle n’en avait parlé à personne, même si peut-être que certains le devinaient à l’enthousiasme qu’elle mettait dans son groupe. Elle avait toujours été travailleuse – c’était un bon exutoire – et multipliait les clubs : Sterne, Quidditch, BAM… mais c’était une toute autre énergie qu’elle mettait dans Magic Mix : elle ne faisait pas que suivre, elle était à l’initiative de toute l’opération.

« Oui, je suis devenue fan. Idole, c’est un métier d’image, tout est maîtrisé à la perfection, et en même temps, bien que ça demande beaucoup de travail, la musique est assez simple donc il n’y a pas besoin d’être une musicienne de formation. » Beaucoup d’idoles apprenaient sur le tas, et en plus Erin n’était pas totalement dépourvue de formation : elle était une excellente danseuse depuis l’enfance. Côté chant, en revanche, elle avait encore du travail à faire mais Victoria Beckham ne chantait pas sur Wanabe alors rien n’est perdu. La mère de Psychée s’était proposée pour lui donner des cours, Erin s’étant ouverte de ses difficultés à celle-ci quand elles s’étaient vus. Que la fille de deux musiciens connus soient dans leur groupe ouvrait des perspectives à tous leurs membres… car Erin ne se faisait pas d’illusion, les relations étaient essentielles dans ce métier.

« Merci. » Elle appréciait vraiment qu’on la complimente sur sa nouvelle couleur de cheveux, même si à son avis, la plupart d’entre eux arrivait trop tard. Le mal était fait. Cela dit, ça faisait quand même plaisir que ses efforts soient reconnus. « Je n’irais pas jusque là. » Ses complexes étaient trop profondément ancrés pour être dépassés si facilement. « Mais découvrir que la beauté pouvait être asiatique m’a quand même beaucoup aidé. Jusque-là, sans jamais l’avoir vraiment formulé clairement, je croyais que les mannequins asiatiques n’existaient pas… c’est bête hein ? » Elle ne se l’était pas dit de cette façon, bien entendu, mais une part d’elle pensait que c’était impossible. Que les femmes comme elle n’étaient pas assez belles pour être dans les magazines. Ce qui était idiot, on parlait quand même d’un demi continent où tous les habitants étaient aussi typés qu’elle (même plus en fait vu son métissage). Mais elle était si petite quand elle avait commencé à avoir ces complexes… elle n’y pensait pas du tout à l’époque.

« Tu as quelque chose de prévu pendant les vacances ? A part le stage je veux dire. » Elle trouvait logique que Noé, comme elle, aille à ce stage, ils étaient tous les deux membres de la BAM depuis le tout début. Erin se souvenait qu’à l’époque, l’idée de rassembler toutes les maisons contre ceux qu’on appelaient encore assez sobrement « la menace » lui avait paru formidable. À une époque où les Serpentard étaient martyrisés juste parce que MS les aimait bien, c’était réconfortant de voir tous ces élèves, de toutes les maisons, se rassembler dans un but unique. Mais dernièrement, quand tous les membres de la BAM étaient dans un seul lieu, ça virait au cauchemar… pour elle en tout cas. Car justement Noé, Tempérance, Victoire et Ted étaient tous membres de la brigade, et ils n’étaient pas les seuls à avoir des problèmes relationnels pour autant qu’elle puisse en juger. Et les membres les plus jeunes d’alors étaient maintenant des adolescents qui vivaient eux aussi les affres des premiers amours… Erin leur souhaitait bien du courage, de son côté elle était fermement décidée à ne plus jamais tomber amoureuse. Une fois lui avait suffi pour toute sa vie.

« Moi, j’ai vraiment rien… mais l’an dernier j’ai beaucoup voyagé, ça ne peut pas être comme ça tous les étés. » Le Japon ça avait été très chouette mais ce genre de séjour coûtait beaucoup d’argent, sa famille était aisée, cela dit, pas au point de se payer ce type de folie tous les ans. Mais elle était très reconnaissante à ses parents de l’y avoir amenée, pour toutes les révélations qu’elle en avait tiré et dont elle avait parlé un peu plus tôt à Noé. « Qui sait, des plans se révéleront peut-être au stage justement ? » Puis ses parents avaient leurs propres idées de ce que devrait être l’été de leur fille… même si elle pouvait transplaner maintenant, ils seraient sûrement sur le quai à l’attendre. Ils se faisaient tellement de soucis pour elle… c’était pour eux qu’elle tenait de toute façon.

{1 044}
2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Noé Montgomery
Noé Montgomery
Serpentard

Parchemins : 1526
Âge : 17 ans (mai 1998)
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


Il est peut-être temps de communiquer ? [PV] Empty
MessageSujet: Re: Il est peut-être temps de communiquer ? [PV]   Il est peut-être temps de communiquer ? [PV] EmptyVen 11 Sep - 22:47

Les Vélanes ne courraient pas les couloirs de Poudlard. Même les élèves aux dons particuliers, lorsqu’on y réfléchissait bien. Noé connaissait simplement Ted, dont le Métamorphomage était aussi évident que le charisme surnaturel de Victoire. Pourtant, à une époque, il semblait que pas mal de sorciers possédaient une magie différente des autres. Haven et Heaven, pour ne citer qu’eux, pouvaient contrôler certains éléments. Une école avait même été fondée il y a plusieurs années pour former ces jeunes, mais elle avait fermée. Cette forme de magie avait toujours fasciné Noé. Il se demandait si, au Département des Mystères, des études avaient été lancées pour découvrir son origine. Si le jeune homme était plutôt curieux de nature, et aimait résoudre des énigmes (et se savait aussi assez intelligent pour aider de ce côté là) cette section du Ministère ne l’avait pourtant jamais tenté, au contraire de la politique et du droit.

« Tu as raison. Tu n’as pas à fournir d’efforts face à elle si elle n’en fait pas de son côté. Mais c’est idiot de ne pas chercher à te connaître ». Noé était censé avoir enterré la baguette de Sureau avec Joséphine, mais apprendre qu’elle n’aimait pas Erin, et qu’elle n’avait jamais pris la peine de lui expliquer pourquoi, l’agaçait quelque peu. Peut-être était ce lié à tous les clichés qu’elle avait l’air d’entretenir sur les Serpentards. D’accord, la rouquine s’entendait bien avec Candys. Noé se rappelait même l’avoir vu discuter plusieurs fois avec Derek encore une qui essaye de lui arracher son beau-frère. Mais  elle ne semblait pas s’accorder avec les serpents plus serpents justement, les froids, les impassibles, les rigides comme Erin et lui. Peu importe au final, ce n’est pas comme si compter Joséphine de Guise comme amie leur importait. Même si, encore une fois, Noé était réellement déterminé à faire des efforts, et à laisser leur querelle dans le passé.

Finalement, Noé se fit la réflexion qu’il n’écoutait pas beaucoup de musique. Il connaissait les standard sorciers, bien évidemment, et un peu beaucoup trop à son goût le rap qu’affectionnait Alfie, mais n’en était pas forcément amateur. Lui aimait le calme, le silence, ou bien juste prêter attention aux bruits de la nature et des animaux sauvages. Néanmoins, c’est avec un sourire qu’il déclara : « J’écouterai votre prochain tube en courant ». Il espérait aussi pour Erin que le groupe fonctionnerait. Elle avait l’air d’y tenir particulièrement à cœur. Le blond écouta ensuite la blonde évoquer les racines de la création de Magic Mix, son amour pour les girls band coréens. Un sourire releva ses lèvres lorsqu’elle parla de contrôle. Encore une fois, il ne pouvait que constater à quel point ils étaient similaires. Maniaques du contrôle. Perfectionnistes. Ces traits de caractère avaient des fondements différents chez l’un ou chez l’autre mais ils étaient bien présents. « Quand tu parles d métier d’image, ça veut dire que les artistes doivent toujours apparaître le plus parfaites possible ? Qu’aucune faille n’ait tolérée ? » Même lui trouvait que c’était un peu extrême. Aucun être humain ne pouvait être parfait, ce n’était juste pas possible.

Si Erin avait eu les cheveux bruns et non blonds, s’il n’avait pas senti malgré tout une certaine distance entre eux, la preuve que leur relation avait réellement connu une cassure, Noé aurait presque pu croire que rien n’avait changé. Erin se confiait à lui. Comme avant. Avant qu’il ne gâche tout entre eux. Il acquiesça lorsqu’elle lui avoua que ses complexes n’étaient pas partis. Il le savait. On ne pouvait se débarrasser d’un mal être aussi profond que celui d’Erin en quelques mois. « Non c’est pas bête. Tu n’en voyais pas dans les magasines et on peut pas dire que les films ou séries asiatiques, même les musiques, soient beaucoup diffusées en Angleterre. Enfin j’ai pas l’impression ».

Alors que le train continuait son avancée à toute vitesse, et que Tempérance et Ted n’avaient toujours pas fait leur apparition (Victoire avait-elle tué la Poufsouffle et Ted l’aidait-elle à cacher son corps ? Tout semblait possible à ce stade), Erin aborda les prochaines vacances qui débuteraient dès qu’ils mettraient un pied sur le quai 93/4. « Non, enfin rien de précis. On va se prévoir des petites sorties avec Léo et Alfie mais pas de grand voyage. Candys va aux Etats-Unis, elle, avec Derek, mais j’imagine qu’elle t’en a parlé ». Il était ravi que sa sœur continue de découvrir le pays d’origine de son petit-ami, et ça leur ferait du bien de se retrouver tous les deux avant que Candys attaque sa dernière année, une année sans Derek à ses côtés. « Tu as prévu de voir Tempérances ? Maintenant qu’on peut transplaner, c’est quand même plus pratique de sortir et de voir ses amis » présenta simplement Noé. Assez casanier et routinier de nature, rester au manoir ne lui posait pas de problème, à priori, même s’il se sentait d’humeur plus aventureuse que d’ordinaire, et il approuva d’ailleurs les dires d’Erin sur le stage. « Peut-être. On verra bien. J’ai hâte de voir ce que les adultes du Ministère auront à nous apprendre ». Ça lui permettrait aussi de voir son futur cadre de travail, bien qu’il connaissait déjà quelque peu le Ministère du Travail où il comptait plusieurs membres de sa famille

869 mots



Home is wherever I'm with you
I stared up at the sun, thought of all of the people, places and things I've loved. I stared up just to see with all of the faces, you were the one next to me. If I lose myself tonight, it'll be by your side. If I lose myself tonight, it'll be you and I.
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Contenu sponsorisé





Il est peut-être temps de communiquer ? [PV] Empty
MessageSujet: Re: Il est peut-être temps de communiquer ? [PV]   Il est peut-être temps de communiquer ? [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Il est peut-être temps de communiquer ? [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Londres :: Le Londres Moldu :: King's Cross :: Poudlard Express-
Sauter vers: