Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le deal à ne pas rater :
Mannesmann – Set de tournevis – 18 pièces
13.02 €
Voir le deal

Partagez
 

 Plus les choses changent, plus elles restent les mêmes ! [ Amy ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Tempérance Biel
Tempérance Biel
Assistant

Parchemins : 763
Âge : 18 ans { 24/02/1998 }
Actuellement : Assistante de Sortilèges


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


Plus les choses changent, plus elles restent les mêmes ! [ Amy ] Empty
Ξ Sujet: Plus les choses changent, plus elles restent les mêmes ! [ Amy ]   Plus les choses changent, plus elles restent les mêmes ! [ Amy ] EmptyMer 8 Avr - 20:24

Plus les choses changent, plus elles restent les mêmes !

Amy & Tempérance

| Juillet 2015 |

made by black arrow


Tempérance était incapable d'expliquer de quelle manière elle se mettait dans les situations dans lesquelles elle se mettait. Ce qui était certain, c'était qu'il ne s'agissait pas d'une volonté personnelle. Elle ne choisissait pas d'oublier son portefeuille dans le bus, ne décidait pas de répandre le contenu de sa tasse de café sur toute la table de la cuisine, ni ne planifiait ses rencontres avec les embrasures de porte. De manière évidente, elle était maladroite, couplée avec une bonne dose d'étourderie. On lui avait déjà dit que ça faisait partie de son charme - elle se permettait d'en douter dans les moments comme celui qu'elle était en train de vivre.

Pourtant, tout avait commencé de manière tout à fait raisonnable et même, honorable. Elle avait pris de bonnes résolutions pour sa dernière année à passer à Poudlard (fait qu'elle avait encore du mal à tout à fait accepter, mais c'était un sujet pour une toute autre crise existentielle). Elle s'était promis de se montrer mieux organisée, voire (et le mot n'était pas à prendre à la légère) prévoyante. C'était donc les étoiles plein les yeux et le sourire engagé qu'elle avait fait ces annonces à son entourage (dont un Teddy dont l'incrédulité allait à l'encontre de toute la charité si reconnue des Poufsouffles, fait qu'elle ne s'était pas gênée de lui signaler), et surtout, qu'elle y avait elle-même cru. A quoi prendre de bonnes résolutions si c'était juste du vent ? Non Monsieur, Tempérance Caoimhe Biel prenait des engagements, et elle s'y tenait. Ou du moins, elle essayait, avec toute l'énergie dont elle était capable. Forte de ces résolutions, sa bonne foi en étendard, elle avait pris la décision de faire ses courses de la rentrée dès le début du mois de juillet. Le calcul était vite fait : à la fin du mois, elle serait en Grèce avec Julian, quant au début du mois d'août, elle aurait le stage d'auto-défense au Ministère. L'ancienne Tempérance aurait programmé sa virée sur le chemin de Traverse à la dernière semaine d'août, ou comment repousser l'échéance jusqu'au dernier instant, faire ses achats dans une certaine précipitation, et oublier d'acheter une nouvelle plume après que l'ancienne ait été mystérieusement cassée. Mais la nouvelle Tempérance faisait ses emplettes en juillet, avec fierté et un sens de la planification renouvelé. Mais comme l'ancienne Tempérance n'était pas morte - simplement tassée -, l'Irlandaise ne se voyait pas faire cette virée seule. Sa mère était trop occupée par son travail, tout comme Julian, elle avait donc déterminé une victime toute trouvée, ayant tout récemment obtenu son permis de transplanage.

Et c'est après ce bref aparté que l'on pouvait (enfin) retrouver Tempérance en ce jour ensoleillé de juillet, prenant la mauvaise direction avec l'aplomb d'une personne ayant un bien meilleur sens de l'orientation qu'elle. Toute occupée à bavarder avec une sorcière lui ayant demandé l'heure puis s'étant lancée dans un grand discours sur les douze propriétés du sang de dragon et ses usages dans le monde sorcier du XXIe siècle, elle avait naturellement suivi celle-ci jusqu'à sa destination, moment auquel elle avait pris conscience de son environnement, c'est-à-dire une ruelle assez miteuse aux enseignes des plus obscures. Plissant les yeux pour lire le panneau le plus proche sans l'appui de ses lunettes de vue, elle distingua difficilement les mots 'Allée des Embrumes'. Misère. Ce n'était certainement pas là que Teddy allait réussir à la retrouver. Faisant quelques pas et étudiant les alentours avec attention, elle arriva rapidement à la conclusion qu'elle était, purement et simplement, perdue.

Sans réfléchir, elle entra dans la première boutique ouverte à proximité, provoquant le tintement de la porte après l'avoir poussée. La vision quasi immédiate d'un ossement qui semblait être d'origine humaine la fit tressaillir et heurter brutalement le présentoir le plus proche. Un objet sphérique posé sur celui-ci se mit aussitôt à rouler par réaction en chaîne, se dirigeant lentement mais sûrement vers sa chute vers le sol et son explosion en mille morceaux. Des réflexes acquis après des années de maladresses en tous genres lui permirent de l'attraper de justesse une carrière d'attrapeuse ratée, en poussant un soupir de soulagement nettement audible. Regardant naturellement autour d'elle pour évaluer devant combien de personnes elle s'était débrouillée pour se ridiculiser cette fois-ci, elle s'aperçut qu'elle n'avait pour seule compagnie qu'une fillette pouvant avoir l'âge de se rendre à Poudlard. Déglutissant, elle reposa la boule sur la table sans plus la regarder (pas vu pas pris, ou presque) et esquissa un sourire enjoué : « Salut, ça va ? » Elle sentit ses joues rosir avant même d'avoir formulé sa phrase suivante. « Hem, je me suis trompée de chemin je crois - » Ce n'était pas faute d'être venue dans ce quartier six autres fois, n'est-ce pas. « Tu peux m'indiquer comment retourner vers Fleury & Bott ? » La honte, la honte, la honte. Ou comment se retrouver à demander à une enfant haute comme trois pommes le chemin pour l'une des boutiques les plus connues du Chemin de Traverse.




tempérance; — But with love there is something to win. Today might not be as hard as it seems. ;;


Dernière édition par Tempérance Biel le Lun 13 Avr - 14:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Amy Flint
Amy Flint
Serpentard

Parchemins : 71
Âge : 12 ans {15.04.2004}
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Plus les choses changent, plus elles restent les mêmes ! [ Amy ] Empty
Ξ Sujet: Re: Plus les choses changent, plus elles restent les mêmes ! [ Amy ]   Plus les choses changent, plus elles restent les mêmes ! [ Amy ] EmptyJeu 9 Avr - 16:52

Plus les choses changent, plus elles restent les mêmesAmy avait docilement suivi son père à l’allée des embrumes. Autant elle ne fréquentait aucune école, autant elle était comme chez elle dans les hauts lieux de la sorcellerie (y compris à Sainte Mangouste…). Mais elle n’aimait pas l’allée des embrumes, endroit lugubre au possible, rempli de trucs qui font peur et, surtout, qui n’avaient pas été dépoussiérés depuis des décennies (au bas mot). Elle était là, les bras ballants, ce qui était encore le plus sûr moyen de ne pas faire de bêtise, quand elle vit une jeune femme très jolie qui manqua de peu de faire tomber une boule de cristal. Amy avait frémi – si elle avait fait de son mieux pour rester immobile depuis qu’elle était ici, c’était bien parce qu’elle risquait à tout moment de faire tomber un truc que son père allait devoir payer pour  cause de « cassé c’est raqué » comme disait le gérant. Heureusement, la jolie blonde avait évité la catastrophe. Il faut dire qu’à part elle, elle ne connaissait personne qui cassât systématiquement les objets fragiles à sa portée.

Pourtant, elle s’adressa quand même à Amy. C’est sûr qu’elle était complètement seule ici, le propriétaire et son père étaient dans l’arrière boutique et ils en avaient pour un bon moment – ce n’était pas la première fois que la petite brunette devait attendre sans rien faire qu’il ait fini. « Bonjour, je vais très bien merci, et vous ? Comment vous portez-vous ? » Amy avait reçu une éducation très stricte. Cela dit, ce n’était qu’un vernis, elle n’était pas comme ça au naturel. D’ailleurs, un grand sourire innocent s’épanouit sur ses lèvres dès que l’explication de la raison pour laquelle une aussi jolie fille lui parlait fut donnée. « Oh oui bien sûr ! Il faut prendre... » Elle réalisa alors qu’elle savait quel chemin prendre mais ignorait complètement comment l’expliquer clairement. « Je vais vous y conduire, ce sera plus simple. »

Elle fit signe à la blonde de la suivre au dehors. Une fois là, elle se dirigea d’un pas assuré vers l’extérieur. Au bout de quelques mètres de cette démarche, elle trébucha et… s’étala de tout son long. « Ouille… ouille… ouille... » Marmonna-t-elle en se relevant. « Oh non… j’ai encore craqué mon collant… mère va m’tuer... » Elle soupira. Pour une fois qu’elle pouvait se rendre utile… il fallait qu’ça dégénère ! Mais tomber était une seconde nature chez elle, elle n’était pas capable de garder une tenue correcte plus de quelques heures.
2981 12289 0



    Amy Marinette Flint
    L'ambition et la témérité s'élèvent aux premières places que le mérite craint et que l'on refuse au mérite. + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Tempérance Biel
Tempérance Biel
Assistant

Parchemins : 763
Âge : 18 ans { 24/02/1998 }
Actuellement : Assistante de Sortilèges


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


Plus les choses changent, plus elles restent les mêmes ! [ Amy ] Empty
Ξ Sujet: Re: Plus les choses changent, plus elles restent les mêmes ! [ Amy ]   Plus les choses changent, plus elles restent les mêmes ! [ Amy ] EmptyVen 10 Avr - 23:20

Tempérance : la version deux,  filait un très mauvais coton. Non contente de s'être perdue dans les tréfonds de l'Allée des Embrumes - lieu au demeurant réputé pour être craignos à souhait. Etait-ce un vendeur à la sauvette de canines humaines qu'elle apercevait à l'angle de la rue ? -, elle avait aussi manqué de fracasser une boule de cristal sur le sol du magasin dans lequel elle était entrée. Karma : 2, Tempérance V2 : 0. Mais elle ne s'avouait pas vaincue pour autant. Si elle avait dû se ratatiner à chaque fois qu'une tuile lui tombait dessus, elle aurait aussi bien fait de s'allonger par terre les bras en croix dès ses six ans, et ne jamais se relever (âge glorieux où elle avait accidentellement embarqué toute la nappe avec elle en voulant aller chercher un verre dans la cuisine de la tante Alma - autant dire que sa mère et elle n'avaient pas été réinvitées chez Alma depuis le décès de son père).

Sa dignité mise à l'épreuve mais pas anéantie, elle puisa dans tout l'optimisme qu'elle possédait pour afficher un grand sourire face à la seule autre personne présente dans la boutique. Personne qui, de toute évidence, n'était pas la vendeuse ou la propriétaire de la boutique, mais qui se mit tout de même à la vouvoyer de manière tout à fait surprenante. Tempérance laissa échapper un rire cristallin, secouant ses boucles blondes en répondant : « Oh tu peux me tutoyer tu sais tu veux dire que je suis vieille c'est ça, hein ? Avoue ! ! » Elle haussa les sourcils. « Enfin si tu me permets d'en faire autant ? » Elle reconnaissait n'avoir pas agi de la manière la plus polie qui soit. En toute logique, on continuait à vouvoyer son interlocuteur jusqu'à ce qu'il ou elle autorise un tutoiement. Mais la fillette semblait si jeune que la vouvoyer lui aurait paru incongru ! « Je vais très bien merci. » ajouta-t-elle poliment, amusée par tant de formalisme chez une si petite fille.

Mais l'heure n'était pas à la plaisanterie. Il s'agissait de sauver le soldat Tempérance V2 (elle travaillait encore sur un meilleur nom Samantha ?), et cette petite-fille pouvait en être la clé. Objectif : retrouver la bonne route, et reprendre le cours de sa vie comme si de rien n'était. Elle se promit de taire ce détour à Teddy, puis se rendit elle-même à l'évidence. Elle était incapable de tenir ce genre de secret et avouerait le premier moment venu, comme à son habitude. Fort heureusement, son interlocutrice connaissait la route et même mieux, elle lui proposa de l'y accompagner elle a compris à qui elle avait à faire. « Oh c'est très gentil ! Tu es sûre que personne ne va s'inquiéter ? Il ne faut pas prévenir tes... parents ? » Elle supposait que la fillette pouvait être seule - Tempérance avait fait ce genre d'expéditions très tôt dans sa scolarité -, mais dans pareil cadre, ça semblait tout de même improbable. « Au fait, je m'appelle Tempérance, et toi ? Tu vas à Poudlard ? » interrogea-t-elle avec aisance, tout en emboîtant le pas de la fillette breaking news : une Poufsouffle arrêtée pour kidnapping sur le chemin de Traverse.

Tempérance ne vit la catastrophe arriver que trop tard, quand bien même elle avait une très grande expertise du sujet. La fillette s'étala par terre de tout son long, et la blonde ne comprit que trop bien son désarroi. « Tu ne t'es pas fait mal ? Attends j'ai la solution. » réalisa-t-elle d'un air enjoué j'aime la douleur. Ce disant, elle sortit sa baguette de son sac, réflexe qu'elle avait encore du mal à prendre. Mais c'était pourtant une réalité, Tempérance était majeure dans le monde des sorciers un signe d'apocalypse imminente, elle était donc autorisée à utiliser ses pouvoirs en dehors de l'école. « Je connais un sortilège de réparation, si tu veux ? Ça m'arrive tout le temps ce genre de choses, alors je te promets que je le maîtrise. » Malheureusement, n'importe qui dans son année aurait pu en attester dont Noé qui prétextait une grave maladie contagieuse à chaque fois qu'elle voulait s'asseoir à côté de lui en classe.




tempérance; — But with love there is something to win. Today might not be as hard as it seems. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Amy Flint
Amy Flint
Serpentard

Parchemins : 71
Âge : 12 ans {15.04.2004}
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Plus les choses changent, plus elles restent les mêmes ! [ Amy ] Empty
Ξ Sujet: Re: Plus les choses changent, plus elles restent les mêmes ! [ Amy ]   Plus les choses changent, plus elles restent les mêmes ! [ Amy ] EmptyDim 12 Avr - 15:14

Plus les choses changent, plus elles restent les mêmes« Oh oui, bien sûr, si vous voulez ! » Comment ça, elle n’avait pas compris le principe du tutoiement ? Si, si, ne vous en faites pas, c’est juste que cela va lui demander un peu plus de temps pour s’adapter. Après tout, elle vouvoyait ses parents. Et elle était très contente que la jolie jeune femme lui réponde qu’elle allait bien, elle était du genre empathique et quand les personnes autour d’elle étaient heureuses, elle le devenait elle aussi presque spontanément. Malheureusement, la morosité avait le même effet contagieux et ses parents n’étaient pas vraiment des gais lurons.

« Non, non, faut pas s’en faire, il a sûrement oublié que j’étais là et il en a encore pour longtemps. » Le « il » était le tristement célèbre Marcus Flint, elle ne jugea pas utile de préciser aussi que c’était son père puisque la jeune femme avait mentionné ses parents. Sa mère aurait éventuellement pu s’inquiéter de savoir sa fille unique si maladroite en vadrouille, mais elle était chez eux. Puis, elle n’allait pas loin : le Chemin de Traverse et l’Allée des Embrumes lui étaient très familières depuis toujours, seuls endroits où elle pouvait voir d’autres personnes que sa famille. Elle y avait une relative liberté car aucun moldu ne pouvait y entrer et c’était bien la plus grande crainte de ses parents (pas qu’elle se fasse mal, qu’elle se perde, non, non, seulement qu’elle parle à des moldus). « Enchantée mademoiselle Tempérance. Moi c’est Amy, Amy Flint. J’entrerai à Poudlard en septembre. » A Serpentard espérait-elle car elle aurait alors le droit d’avoir un chat.

Cette charmante conversation aurait pu continuée sur le même ton si Amy faisait partie de cette catégorie de gens chanceux qui peuvent marcher sur un sol plat sans tomber… « ça va, je tombe tout le temps mais j’me blesse rarement. » Tempérance lui annonça alors qu’elle pouvait sauver son collant et elle, par la même occasion. Amy n’avait aucune envie de supporter encore un laïus de la part de ses parents sur son manque de tenue (dans tous les sens du terme). « Oh merci ! Ce serait vraiment bien ! Je ne sais pas encore combien de sermons je pourrais entendre à propos de ces collants qui ne tiennent pas plus d’une journée ! » Pour Poudlard, elle avait demandé des collants opaques, en laine, du genre de ceux qu’on pouvait recoudre ou arranger, parce que sinon elle allait se retrouver les jambes à l’air en plein hiver… ça ne faisait pas un pli…
2981 12289 0



    Amy Marinette Flint
    L'ambition et la témérité s'élèvent aux premières places que le mérite craint et que l'on refuse au mérite. + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Tempérance Biel
Tempérance Biel
Assistant

Parchemins : 763
Âge : 18 ans { 24/02/1998 }
Actuellement : Assistante de Sortilèges


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


Plus les choses changent, plus elles restent les mêmes ! [ Amy ] Empty
Ξ Sujet: Re: Plus les choses changent, plus elles restent les mêmes ! [ Amy ]   Plus les choses changent, plus elles restent les mêmes ! [ Amy ] EmptyLun 13 Avr - 13:52

Tempérance adressa un sourire lumineux à la fillette, alors que celle-ci se remettait à la vouvoyer. Décidément, cette enfant était pleine de surprises ! Elle supposait que ça devait être commun et même normal dans certaines familles, que d'aller jusqu'à vouvoyer ses propres parents, mais elle n'en avait certainement pas l'habitude elle parle en verlan avec sa mère. Quant à être elle-même vouvoyée, ça lui donnait carrément l'impression d'être vieille, et ça aurait pu être vexant si la fillette n'avait pas eu l'air aussi adorable. Comme c'était le cas, l'Irlandaise se contenta de hausser une épaule, jugeant qu'elle au moins était autorisée à continuer à la tutoyer. « Tu me donnes l'impression d'être vieille en me tutoyant. » Son regard se fit plus inquiet. « J'ai l'air vieille ? » Autant se renseigner. Se pourrait-il que Tempérance V2 (nouvelle et améliorée, oui elle y croyait encore !) ait l'air vieille ? Ou alors c'était simplement cette nouvelle apparence "d'adulte" qui s'insinuait lentement mais sûrement en elle. Quelle horreur. Ou encore, et c'était le plus probable : cette fillette était habituée à vouvoyer tout le monde même les jeunes filles qui ont l'air fraîches comme la rosée du matin.

Avant de quitter le magasin à la suite de la fillette, Tempérance se renseigna sur la présence éventuelle d'un gardien légal, qui pourrait s'inquiéter (voire paniquer) que sa gamine haute comme trois pommes ait disparu sous son nez. Et avec les agissements de MS, il pouvait y avoir de quoi paniquer rapidement : n'avaient-ils pas enlevé tout un tas d'enfants deux ans plus tôt ? Tempérance n'était pas une criminelle, juste une Poufsouffle à la ramasse égarée, mais elle n'était pas sûre que ça ferait une grande différence pour les parents de la fillette, après l'avoir cherchée aux quatre coins de l'Allée des Embrumes. La question se posait d'ailleurs de savoir ce qu'elle faisait dans l'Allée des Embrumes pour commencer. « Ton père ? » Elle trouvait ça triste que Amy suppose que son paternel l'ait oublié, et surtout, d'un ton aussi factuel - comme si ça n'était ni la première, ni la dernière fois. « Vous venez souvent par ici ? Je crois bien que c'est la première fois moi, ça n'a pas très bonne réputation, si ? » se renseigna-t-elle, davantage par curiosité que pour se montrer indiscrète. Elle était certes de Sang-Mêlée, mais Tempérance avait grandi avec une mère on ne peut plus moldue. Si elle était habituée à bien des éléments du monde sorcier, elle ne se serait jamais targuée d'être omnisciente sur le sujet. Et encore moins concernant l'Allée des Embrumes.

Mademoiselle Tempérance ? Le sourire de la blonde s'élargit encore, tandis qu'elle répondait avec tout autant de courtoisie : « Eh bien enchantée Mademoiselle Amy. Ce sera donc ta première année à l'école. Figure-toi que ça sera ma dernière je sais ça ne se voit pas je fais si jeune, tu veux pas en toucher deux mots à McGo pour qu'elle me garde ? Je suis à Poufsouffle la meilleure maison d'après Alan Carmichael, la pire au monde d'après Dahlia Lloyd, à toi de voir !, tu as une idée sur la maison que tu vas rejoindre ? » Après tout, certaines familles avaient leur maison de prédilection (voire de tradition). Les Weasley en faisaient d'ailleurs partie, d'après Teddy. A priori, la petite Dominique, qui avait été répartie à Poufsouffle en début d'année était plutôt une exception que la norme chez eux.

La chute (annoncée) d'Amy qui a trébuché sur ses propres pieds réveilla un fort sentiment de déjà vu en Tempérance. Les bleus, les coupures et les collants déchirés appartenaient à son quotidien depuis si longtemps qu'elle n'en était même plus émue - pas plus que ses amis Teddy boit un shot à chaque fois qu'elle tombe. « Si tu veux mon avis, c'est mieux dans ce sens-là. Au moins tu ne te fais rien de grave. » nota-t-elle avec philosophie au vu de sa vie elle n'a pas trop le choix. Ravie de pouvoir utiliser sa baguette en dehors de l'école, et pour faire quelque chose d'utile en plus, Tempérance adressa un sourire rassurant à Amy, s'accroupissant devant elle pour jeter le sortilège de réparation. « Et hop, plus d'os, de rien ! Et voilà, ni vu ni connu ! Il y a des sorts qui peuvent t'aider à protéger tes collants d'ailleurs, éviter qu'ils ne se déchirent les transformer en acier trempé par exemple : imparable. » Elle agita sa baguette pour lancer ledit sortilège de protection sur les collants de la fillette. « Tu devrais être tranquille pour quelques temps avec ceux-là ! Ça n'est pas définitif mais ça devrait être mieux. Et puis tu sauras bientôt le faire toi-même ! » conclut-elle en se redressant, tendant la main à Amy pour l'aider à se relever.




tempérance; — But with love there is something to win. Today might not be as hard as it seems. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Amy Flint
Amy Flint
Serpentard

Parchemins : 71
Âge : 12 ans {15.04.2004}
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Plus les choses changent, plus elles restent les mêmes ! [ Amy ] Empty
Ξ Sujet: Re: Plus les choses changent, plus elles restent les mêmes ! [ Amy ]   Plus les choses changent, plus elles restent les mêmes ! [ Amy ] EmptyMer 15 Avr - 18:18

Plus les choses changent, plus elles restent les mêmes« Heu… et bien, vous avez l’air plus âgée que moi en tout cas, mais j’ai seulement onze ans, alors... » Amy haussa les épaules, toujours souriante. Il n’était pas dans ses intentions d’inquiéter la jolie femme, Amy avait seulement l’habitude de vouvoyer les gens qu’elle ne connaissait pas, surtout s’ils étaient plus âgés. Ce n’était peut-être pas quelque chose qui se faisait dans Poudlard, il faudrait qu’elle se renseigne au cas où…

Les deux filles finirent par abandonner le sujet de leur différence d’âge (qui semblait un poil glissant) pour mettre au point – si on peut appeler partir sans prévenir un plan  réfléchi – leur escapade sur le Chemin de Traverse. « Hein ? Oui, oui, mon père c’est ça. » Cela lui avait semblé évident, mais visiblement pas. Amy ne pensait pas qu’il fut aussi difficile de communiquer avec des inconnus… De qui pouvait-elle parler d’autre que son père ? Il y avait d’autres types de personnes qui obligeaient les enfants de onze ans à poireauter sans rien faire dans une boutique poussiéreuse ? Amy avait toujours pensé que c’était le privilège parental parce que tu n’as pas encore rencontré Rusard ma grande!. « Souvent… je n’sais pas. Je ne l’accompagne pas toujours, mais aujourd’hui nous devions aussi acheter quelques petites choses pour Poudlard. » Quant à la réputation de l’Allée des Embrumes… « Je n’ai aucune idée de la réputation que peut avoir cet endroit, moi je ne l’aime pas beaucoup, c’est sombre et il a plein de trucs qui font peur… qui a besoin d’acheter un crâne franchement ?! Faut pas être bien ! » Pour ce qu’elle en savait, son père n’était pas en affaire pour ce genre de choses, mais elle n’y aurait pas mis sa main à couper parce qu’elle n’avait, en réalité, aucune idée de ce que pouvait trafiquer Marcus Flint. Et elle doutait même de le savoir un jour vu la déception qu’elle consistait pour lui.

« Oh c’est chouette, ça veut dire que je connaîtrai au moins une personne en arrivant ! » il fallait se réjouir de toutes les petites victoires après tout. « Mes parents voudraient que j’aille à Serpentard et comme je veux absolument qu’ils m’offrent un chat, c’est là que je veux aller. La famille de mon père y est depuis des générations… si j’allais ailleurs, je crois que je pourrais bien être mise à la porte de chez moi. » Cette idée la fit changer de couleur un court instant, c’est peut-être ça qui lui fit perdre l’équilibre, même si elle n’avait pas besoin de ça pour tomber. Elle avait deux pieds gauches…

Tempérance la consola c’est bizarre, on dirait qu’elle sait de quoi elle parle et Amy retrouva rapidement le sourire. « Je suis bien d’accord avec toi. » Amy n’était pas foncièrement matérialiste alors elle se fichait pas mal que ses vêtements soient abîmés, la seule chose qui la dérangeait, c’était de se faire gronder à cause de ça ! « Ooooh ! Mais c’est trop cool ça ! Pourquoi est-ce que mes parents ne l’ont jamais fait ? » Parce qu’ils n’ont jamais appris ces sorts sûrement « Il faudra absolument que j’apprenne ces sorts à Poudlard ! Bon, maintenant, on peut repartir mais heu… peut-être plus lentement, histoire que je ne tombe pas une deuxième fois, j’en suis capable t’sais. » Et la voilà repartie, mais d’un pas moins assuré que son premier départ.
2981 12289 0



    Amy Marinette Flint
    L'ambition et la témérité s'élèvent aux premières places que le mérite craint et que l'on refuse au mérite. + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Tempérance Biel
Tempérance Biel
Assistant

Parchemins : 763
Âge : 18 ans { 24/02/1998 }
Actuellement : Assistante de Sortilèges


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


Plus les choses changent, plus elles restent les mêmes ! [ Amy ] Empty
Ξ Sujet: Re: Plus les choses changent, plus elles restent les mêmes ! [ Amy ]   Plus les choses changent, plus elles restent les mêmes ! [ Amy ] EmptyVen 17 Avr - 22:16

Amy était trop aimable pour concéder qu'elle trouvait Tempérance vieille, ou en tout cas la fillette lui fournit-elle la réponse la plus politiquement correcte au monde. Méditant sur ses mots, Tempérance décida de les prendre avec philosophie. De toute évidence, elle avait l'air plus âgée qu'une enfant qui devait tout au plus avoir onze ans. C'était plutôt normal, en fin de compte, étant donné qu'elle en avait dix-sept, elle. De là à justifier un vouvoiement, il y avait un monde, mais l'Irlandaise commençait à avoir le sentiment que ce choix-là ne lui était pas spécifique à elle.

Le reste de la conversation ne fit qu'attiser davantage la curiosité de Tempérance en ce qui concernait la vie de famille d'Amy. Ce qu'elle savait : la fillette la vouvoyait et l'appelait mademoiselle Tempérance (ce qui était en fait plutôt plaisant, devait-elle demander au reste de ses proches d'en faire de même ? L'image d'une Jo' hilare l'en dissuada presque aussitôt que l'idée lui avait traversé l'esprit). Nouvel indice : son père l'abandonnait visiblement à son triste sort, dans une boutique de l'Allée des Embrumes, pendant qu'il vaquait à ses propres occupations. Tempérance ne connaissait pas assez bien les vieilles familles sorcières pour que le nom 'Flint' lui évoque quoi que ce soit je pressens que ton père était un grand dadais à la dentition regrettable - Trelawney m'a tout appris, mais elle commençait à se faire son idée. « Il t'oublie souvent ? » demanda-t-elle en fronçant les sourcils, sans pour autant oser poser de question supplémentaire. Elle avait déjà le sentiment de se montrer trop indscrète.

« Ah oui je vois ! » Elle fronça le nez à l'évocation des crânes, visiblement dégoûtée. « Erk, j'en ai vu aussi. On aurait dit un crâne humain en plus. Tu crois que des gens payent vraiment pour ça ? Mais pour faire quoi, de la déco ? » "Chéri ce crâne serait exquis à côté de notre collection de dents humaines et le scalp que j'ai acheté au marché aux puces le mois dernier !" Elle étouffa un gloussement. Ce n'était pas drôle, mais ça l'était un peu. Du moins, tant que ce n'était pas son crâne à elle que quelqu'un essayait d'acheter, ou qu'elle n'avait pas à apercevoir ce genre de choses chez quelqu'un qu'elle connaissait. N'empêche qu'elle aurait encore découvert quelque chose aujourd'hui. Mais vraiment... Pour quoi faire ?

Elle adressa un sourire lumineux à la fillette, qui se réjouissait de la croiser à Poudlard. « Tout à fait ! Je suis à Poufsouffle moi par contre, je ne crois pas que j'aurais eu ma place à Serpentard... » Et pourtant, elle en avait, des amis à Serpentard. Mais leurs différences de caractère étaient des plus évidentes, exception faite de Candys peut-être, qui avait le même côté expansif qu'elle ? « Oula mise à la porte, carrément ? » Décidément, Tempérance n'était pas certaine d'apprécier le père d'Amy. « Ah, tu viens d'une de ces familles où on est à Serpentard de génération en génération. Je suppose que je te... souhaite d'y être, alors ? Au moins pour le chat. » Et pour ne pas finir à la rue, apparemment. « En tout cas, j'ai plein d'amis à Serpentard. Où que tu sois répartie, je suis sûre que tu t'y plairas. » déclara-t-elle avec certitude, faisant preuve de son optimisme habituel. Et elle ne pensait pas se tromper : Amy était adorable, comment pourrait-il en être autrement ?

Comme la fillette acceptait son aide, Tempérance se mit à l'oeuvre, faisant preuve d'une dextérité dans sa pratique de la magie qui n'était pas forcément évidente lorsqu'on la voyait dans son habitat naturel évoluer au jour le jour. Mais elle avait toujours eu un truc pour les cours de sortilèges, et elle se plaisait à croire qu'elle en avait hérité une petite partie de son père, qui avait été membre du club de duel en son temps. « Je ne sais pas... Mais je pourrai t'apprendre si tu veux, quand on sera à Poudlard. » promit-elle en ayant des échos d'une époque lointaine où elle avait fait une promesse analogue à une Prudence Faraday en quasi couche-culotte, coincée dans un cabinet de toilette et alors à l'aube de sa vie de future petite délinquante / préfète. « Je te suis Amy. Et pas de souci pour marcher plus lentement, je pense que ça vaut mieux pour moi aussi. Par expérience. » Histoire d'éviter de glisser et de tomber sur la fillette au passage. Elle sentait que son père n'était pas commode, et elle n'avait pas envie de devoir expliquer à un vieux Sang-Pur comment et pourquoi elle avait égratigné sa progéniture.




tempérance; — But with love there is something to win. Today might not be as hard as it seems. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Amy Flint
Amy Flint
Serpentard

Parchemins : 71
Âge : 12 ans {15.04.2004}
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Plus les choses changent, plus elles restent les mêmes ! [ Amy ] Empty
Ξ Sujet: Re: Plus les choses changent, plus elles restent les mêmes ! [ Amy ]   Plus les choses changent, plus elles restent les mêmes ! [ Amy ] EmptyDim 19 Avr - 18:11

Plus les choses changent, plus elles restent les mêmes« Tout l’temps ! Il a une mémoire de boursouf ! » Amy parlait d’un ton léger de son père qui l’oubliait parce qu’elle ne connaissait aucun autre modèle familial que le sien. N’étant jamais allé à l’école, elle évoluait en vase clos depuis toujours. Elle se sentait parfois très seule, et la déception qu’elle causait à ses parents mettait à mal sa bonne humeur, mais ce dernier point n’avait absolument aucun rapport avec le fait que son père l’oublie. Il était juste trop occupé pour penser à elle, et elle croyait que tous les parents étaient comme les siens.

« Il doit y en avoir qui paye, sinon les boutiques fermeraient… mais je ne sais pas ce qu’ils en font. De la magie noire peut-être ? » tenta-t-elle, trouvant étrangement la perspective de la magie noire plus rassurante que celle de s’imaginer que des gens mettaient vraiment des crânes humains en déco chez eux. Sa maison était plutôt sombre, neutre, pas hyper accueillante (Amy rêvait d’une chambre ultra lumineuse, Poudlard serait à cet égard une profonde déception) mais ses parents n’avaient rien d’aussi horrible dans leurs étagères. Par contre sa mère avait une collection impressionnante de porcelaines moches…

« C’est quoi les qualités de Poufsouffle ? Père dit que ce sont des faibles. Mais il n’aime que Serpentard alors je me doute bien que ce n’est pas vrai. » Trois maisons sur quatre ne pouvaient pas être faibles pendant que Serpentard avait toutes les qualités. Ses parents devaient se dire ce genre de choses pour se rassurer vu qu’ils tenaient absolument à ce que leur unique progéniture y aille aussi. « Oui, mise à la porte, déshéritée, tout ce qui leur paraîtra suffisant pour combler la honte que je représente pour eux. » Elle arbora une mine sombre à cette idée mais se rassérénera en se disant qu’il n’y avait pas de raison qu’elle ne puisse pas aller à Serpentard. Absolument toute sa famille y avait été, et elle était très ambitieuse à sa façon, par contre pour la ruse… hum… elle n’était pas trop sûre. Il semblait qu’agir par ruse n’était pas vraiment très honnête… Mais le Choixpeau voudrait sûrement lui sauver la vie en l’envoyant dans la maison qui l’empêcherait de finir à la rue. Un objet magique pensant ne pouvait pas être méchant ! Et Tempérance avait l’air d’avoir des amis à Serpentard, or elle paraissait très comme il faut. Il fallait rester confiante ! « Dans ma famille, on va à Serpentard depuis toujours, on se marie même entre gens issus de même maison. Et moi, je m’en fiche un peu de la maison tant que je peux enfin aller à l’école alors ça m’ira très bien. » Elle ne doutait pas qu’elle s’acclimaterait parfaitement vu qu’elle ne connaît pas encore Chiara et elle avait tellement hâte de se faire des amis !!!

Elle acquiesça, l’air ravi, à l’idée que Tempérance lui apprendrait des sortilèges qui sauveraient ses futurs uniformes (et sa vie familiale). « Toi aussi tu tombes souvent ? Moi ça m’arrive au moins deux ou trois fois par jour… ça va être compliqué à Poudlard, il paraît que les escaliers bougent tout seul... » Un vrai piège pour son équilibre déjà précaire.
2981 12289 0



    Amy Marinette Flint
    L'ambition et la témérité s'élèvent aux premières places que le mérite craint et que l'on refuse au mérite. + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Tempérance Biel
Tempérance Biel
Assistant

Parchemins : 763
Âge : 18 ans { 24/02/1998 }
Actuellement : Assistante de Sortilèges


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


Plus les choses changent, plus elles restent les mêmes ! [ Amy ] Empty
Ξ Sujet: Re: Plus les choses changent, plus elles restent les mêmes ! [ Amy ]   Plus les choses changent, plus elles restent les mêmes ! [ Amy ] EmptyVen 24 Avr - 19:22

Tempérance ne savait guère que penser du père d'Amy, si ce n'était que d'après les paroles de la fillette, il avait un comportement vaguement douteux. Oublier ses affaires, elle comprenait - elle pratiquait, même -, mais sa propre fille, et ce de manière répétée ? Ce qui la rendait d'autant plus triste, c'était qu'au vu du ton employé par Amy, elle semblait penser qu'il n'y avait rien de plus normal. Erreur : ça ne l'était pas. Soucieuse, elle n'ajouta pourtant rien, ne voulant pas (plus) se mêler d'histoires qui ne la regardaient pas. Elle bifurqua sur l'affaire des crânes - nom alternatif : "mais qui achèterait un crâne, et avec quel dessein ?" La réponse d'Amy lui paraissait plutôt raisonnable, elle opina donc du chef d'un air toujours circonspect : « T'as raison. » Quant à la magie noire : « Peut-être oui, je ne sais pas du tout de quoi tu as besoin pour faire de la magie noire... » De quoi dessiner un pentacle, une vierge à sacrifier, un peu de sang de chèvre ? Elle supposait qu'un crâne humain serait une belle addition à cette liste. Dans le fond, moins elle en savait sur la magie noire, mieux ça valait. Et le peu qu'elle en savait provenait en fait de mythes moldus. A noter que lesdits mythes n'étaient pas toujours si loin de la réalité...

Nettement plus calée au sujet de sa propre maison, Tempérance esquissa un sourire enthousiaste. Elle se sentait très bien à Poufsouffle : elle n'avait ni le courage flamboyant d'un Gryffondor, ni le caractère studieux d'un Serdaigle (même si elle pouvait partager leur goût pour l'originalité). Quant aux Serpentards, ils étaient censés avoir ce petit côté roublard qui ne lui correspondait pas du tout. Elle était plutôt du genre à se tirer une balle dans le pied, elle, et à le faire sans hésitation maso quoi. Pas offensée par les dires du père d'Amy (qui ne venaient que confirmer la piètre opinion qu'elle commençait à se faire de lui), elle repensa aux paroles du Choixpeau avant de répondre. « Hmm, casse-cou et casse-tout, prompte à mettre le feu à tout ce qui est inflammable et ce qui ne l'est pas, je crois que ça couvre une bonne partie de la population actuelle ? la théorie, c'est que les Poufsouffles sont très loyaux, persévérants et tolérants - c'est ce que dit le Choixpeau dans son discours à la rentrée. Dans la légende des fondateurs de Poudlard, on dit que Helga Poufsouffle accueillait tous les élèves sans distinction. Contrairement à Serpentard qui ne voulait initialement que des Sang-Pur, par exemple. » résuma-t-elle dans une belle démonstration du fait que quand elle voulait elle était capable de retenir et réciter bien des choses, dont l'histoire de la magie. Elle s'empressa de poursuivre : « Mais comme je le disais, ça c'est très théorique. En pratique c'est plus nuancé. Mes amis à Serpentard sont tout aussi loyaux que ceux que j'ai dans les autres maisons. » Loin d'elle l'idée de vouloir détourner Amy de Serpentard, si c'était la maison qui lui convenait le mieux. Pour sa part, elle n'aurait certainement pas dit que les Poufsouffles étaient faibles, même s'ils étaient peut-être moins intransigeants que d'autres ? Et encore, c'était tellement variable.

« Mais c'est affreux ! » s'exclama-t-elle, scandalisée à l'idée qu'Amy puisse être déshéritée. « Est-ce que tu as des frères et sœurs ? » Histoire peut-être de calmer un peu les ardeurs des parents Flint ? Le nom ne lui disait rien en tout cas, si Amy avait eu un frère ou une sœur de son année, elle l'aurait su car elle retient les noms, elle, contrairement à d'autres. Pas étonnant que la fillette tienne à être répartie à Serpentard, dans de pareilles conditions. « C'est... erm, un choix. » s'entendit-elle répondre en rosissant légèrement, luttant contre sa tendance à vouloir se montrer conciliante en toute circonstance. « Il n'y a pas de mauvaise maison, en tout cas. Il faut juste être dans celle qui te correspond le mieux. » ajouta-t-elle en observant la fillette. Une fois arrivée à Poudlard, sa maison deviendrait sa deuxième famille : elle les verrait même plus que ses propres parents, ce qui, au vu de tout ce qu'elle lui avait raconté jusqu'à maintenant ne serait pas forcément une mauvaise chose ?

Arès un interlude "gamelle", Tempérance proposa à Amy de l'aider en sortilèges lorsqu'elle entrerait à l'école. Si elle n'était pas brillante dans toutes les matières - certainement pas comme Noé, ou comme Julian par exemple -, elle avait toujours été douée en sorts, et elle était plutôt pédagogue. Raison pour laquelle elle orientait aussi ses choix d'avenir dans cette direction et parce qu'elle a peur du monde extérieur à Poudlard. Elle se racla la gorge. « Autant être transparente avec toi... J'ai réussi à faire illusion au tout début quand je suis arrivée à Poudlard, mais je suis vraiment très maladroite, et ça se sait. » Mortifiée pendant longtemps, elle avait fini par accepter sa réputation pour ce qu'elle était. Au moins, personne ne la détestait - à sa connaissance à part Rusard quand il doit faire le ménage derrière elle. « Ouais les escaliers c'est dangereux en plus, il faut être très prudente. » Puis, jugeant qu'elle s'était montrée particulièrement sombre, elle reprit plus joyeusement : « Enfin bon, l'avantage avec la magie c'est que peu de choses sont vraiment irréparables, tu verras ! » Histoire qu'Amy ne soit pas au fond du trou avant même d'avoir mis les pieds en Ecosse !




tempérance; — But with love there is something to win. Today might not be as hard as it seems. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Amy Flint
Amy Flint
Serpentard

Parchemins : 71
Âge : 12 ans {15.04.2004}
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Plus les choses changent, plus elles restent les mêmes ! [ Amy ] Empty
Ξ Sujet: Re: Plus les choses changent, plus elles restent les mêmes ! [ Amy ]   Plus les choses changent, plus elles restent les mêmes ! [ Amy ] EmptyDim 10 Mai - 16:51

Plus les choses changent, plus elles restent les mêmes« Moi non plus. » Admit-elle au sujet de la magie noire. Son père avait l’air d’avoir des relations qui pourraient répondre à cette question mais elle, Amy, n’en avait aucune idée. Son père la pratiquait peut-être (elle ne pouvait complètement exclure cette possibilité vu le nombre de fois où il traînait sur l’allée des embrouilles embrumes), cependant il ne l’y mêlait pas, soit qu’elle était encore trop jeune, soit qu’il ne l’en juge pas digne. Mais même ce dernier point ne pouvait pas attrister Amy : toute magie impliquant des crânes humains ne pouvait pas réellement l’intéresser, même pour l’amour de ses parents. Elle se disait que le Quidditch était quand même un moyen plus sain de contenter la fierté paternelle et si, pour une fois, ils étaient tous sur la même longueur d’onde, c’était parfait.

Elle écouta attentivement les explications de Tempérance et, c’était triste à dire, elle s’imagina parfaitement à sa place dans sa maison. A part peut-être la tolérance, c’était difficile de dire jusqu’où elle pouvait pousser cette qualité alors qu’elle n’avait jamais quitté sa maison. Et elle supposait, assez lucidement, que prôner la pureté du sang ne serait pas véritablement considéré comme une preuve de tolérance – même si Amy se contentait de répéter ce que disaient ses parents, elle n’avait jamais réfléchi à la question des autres sorciers comme les sang mêlés ou les nés moldus -. Mais si elle ne s’imaginait pas se marier avec un sorcier qui ne soit pas de sang pur, elle ne comptait pas mettre plus de la moitié de la population sorcière au pilori : même elle, elle savait que les sang pur étaient relativement rares. Même les vieilles familles comme les Weasley, les Potter et les Montgomery s’étaient mêlés à la racaille… C’est plus ce que c’était ma bonne dame ! « Ce sont de jolies qualités, mais c’est bien que Serpentard privilégie les sang pur, ça me donne des chances en plus. » Remarqua-t-elle : ça faisait au moins une bonne nouvelle. Quant au fait qu’on pouvait être loyal et Serpentard, c’était aussi très bien pour elle. La petite fille était très contente de tout ce qu’elle apprenait et un large sourire fendait son visage (mais tout ça nuisait gravement à son équilibre!).

Amy ne comprit pas que ses paroles puissent choquer la jolie grande fille, aussi se voulut-elle apaisante : « Oh non, c’est pas affreux, c’est normal. Une Flint ne peut pas aller ailleurs qu’à Serpentard. » Il fallait juste souhaiter que le Choixpeau soit en adéquation avec cette assertion heureusement, il est sympa ce Choixpeau!. « Je suis fille unique. Je ne crois que pas que mes parents s’entendaient assez pour réussir à faire plus d’un enfant. » D’aussi loin qu’elle se souvienne, ils n’étaient ensemble qu’au moment des repas et ils restaient chacun à un bout de table avec elle au milieu. Pas idéal pour une former une grande et belle famille, même si elle, elle aurait bien aimé un petit frère ou une petite sœur, ça aurait été moins de pression ! « Alors je suis sûre que ça ira très bien à Serpentard ! » Non, non, à part ça, elle ne faisait pas une fixation.

« Et… ce n’est pas trop dur ? Que ça se sache je veux dire... » demanda Amy après l’épisode de la chute. Elle craignait vraiment de se taper la honte tous les jours une fois à Poudlard (un peu comme chez elle, mais avec vachement plus de spectateurs!). « C’est vrai… je me demande pourquoi mes parents ne réparent pas plus de choses du coup. » Parce qu’aucun des deux ne brillaient vraiment à Poudlard, mais ça, elle ne le savait pas… et la désillusion serait féroce si elle l’apprenait. Elle croyait vraiment que ses parents étaient parfaits. Son père était fort, sa mère plutôt mignonne quand elle souriait (ce qu’elle faisait peu, certes), elle ne voyait pas les failles : après tout, elle n’avait aucun élément de comparaison.

{659}
2981 12289 0



    Amy Marinette Flint
    L'ambition et la témérité s'élèvent aux premières places que le mérite craint et que l'on refuse au mérite. + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Plus les choses changent, plus elles restent les mêmes ! [ Amy ] Empty
Ξ Sujet: Re: Plus les choses changent, plus elles restent les mêmes ! [ Amy ]   Plus les choses changent, plus elles restent les mêmes ! [ Amy ] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Plus les choses changent, plus elles restent les mêmes ! [ Amy ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un bain chaud, très chaud [ PV: Yuki Caheshi - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Année 25 (2015-2016)-
Sauter vers: