AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Partagez
 

 summer loving had me a blast ϟ louis hazzard & fiona quincy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Graham Bishop
Graham Bishop
Préfet de Gryffondor

Parchemins : 1337
Âge : 16 ans (12/07/1999)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


summer loving had me a blast ϟ louis hazzard & fiona quincy Empty
MessageSujet: summer loving had me a blast ϟ louis hazzard & fiona quincy   summer loving had me a blast ϟ louis hazzard & fiona quincy EmptyDim 12 Avr - 0:44





now he could sit in the bright sunshine outside Florean Fortescue's Ice Cream Parlous, finishing his essays with the occasional help from Florean Fortescue himself.

Mes chers amis,

Ce courrier étonnamment solennel vous vient de ce merveilleux Graham que je suis pour vous convier à une virée glace sur le Chemin de Traverse aux alentours du mois d'Août parce que j'ai besoin/envie de parler avec vous. J'espère que l'on arrivera à trouver une date pour se retrouver tous les trois.

Très amicalement le meilleur préfet de Gryffondor qu'il soit,

Graham Bishop.



C'était il y a deux semaines de cela qu'il avait envoyé ce courrier à Fiona Quincy et Louis Hazzard, ses deux meilleurs amis à Poudlard. Enfin, le dernier n'était malheureusement plus des leurs au château, mais la rentrée scolaire n'était pas encore arrivée alors Graham le considérait toujours comme son camarade d'école. De plus, il ne prévoyait pas de l'éliminer de sa liste d'ami même si le rouquin n'était plus à Poudlard. Après tout ils étaient amis avant tout. Alors certes il y aurait eu de quoi en douter justement avec cette dernière année passée, mais maintenant que Graham avait accepté qui il était, il n'avait plus de ressentiment envers l'ex Gryffondor. Puis surtout, surtout, comment pouvait-il garder pour lui ce qu'il s'était passé dans le Poudlard Express au début de l'été, comment ???
Alan Carmichael, celui qu'il avait toujours considéré comme un timide Poufsouffle, cet ami, capitaine de l'équipe de Quidditch de sa maison, doux comme un agneau, l'avait embrassé après l'avoir isolé dans un compartiment secret du train. Le baiser n'avait pas été désagréable, mais pourtant Graham n'avait su quoi penser pendant un long moment de ce qui était arrivé. Il n'avait pas particulièrement de sentiment amoureux pour Alan, il ne l'avait jamais imaginé comme tel, son esprit ayant toujours été occupé par Louis et les sentiments confus qui s'agitaient en lui. Finalement, même si Louis n'avait pas été indifférent à l'éveil de la (possible) bisexualité de Graham, le préfet savait que le seul amour qu'il ressentait pour son ancien camarade était une amitié forte rien d'autre. Et maintenant qu'il n'était plus confus sur cela, il pouvait se confier à lui. Se confier à Fiona faisait aussi parti de ses plans, la jeune fille avait elle aussi une place importante dans la vie de Graham et elle méritait de savoir qui il était vraiment.

Quant à ses parents, c'était autre chose. « Non Graham tu ne sortiras pas aujourd'hui ! Tu restes à la maison ! » s'exclama son père alors que le jeune sorcier s'approchait de la cheminée de la maison pour pouvoir disparaitre à l'intérieur. « Je fais ce que je veux, je suis grand et si j'ai envie d'aller acheter mes affaires d'école, j'irai acheter mes affaires d'école ! » Son père, le visage rouge était en colère, la veine de son front menaçait d'éclater. « On se les fera livrer, mais je t'ai déjà dis que tu ne quitteras la maison sous aucun prétexte !
- Mais j'en ai marre de rester coincé entre quatre murs t'entends pas ça !
- C'est moi qui décide ! Tant que tu vivras sous mon toit...
- Ben vivement que je me barre d'ici j'en ai marre de tes règles à la noix parce que t'acceptes pas que je sois un sorcier ! » Qui sait ce qu'il n'accepterait pas non plus. Graham n'avait bien évidemment jamais parlé de sa sexualité à son père, ce dernier ne manquait jamais de faire une blague homophobe lorsqu'un couple homosexuel était mis en avant à la télévision. « C'est quoi ce bazar ? » La mère de Graham intervint distrayant l'attention de son père ce qui laissa l'occasion au Gryffondor de quitter le salon. Le garçon qui avait déjà allumé les flammes dans la cheminée avant que son père n'intervienne, jeta la poudre de cheminette à l'intérieur puis marcha dans les flammes qui caressèrent son corps. « Graham reviens ici ! » Mais le garçon prononça haut et fort le « Chemin de Traverse » avant de disparaitre dans un océan de flammes vertes.

Lorsque le garçon arriva devant la boutique de Florian Fortarôme, il profita des quelques minutes d'avance qu'il avait pour épousseter la suie qu'il avait sur lui. Il allait devoir s'attendre à se faire remonter les bretelles une fois à la maison, mais pour le moment il avait des choses bien plus importantes à penser. Il réserva une table en terrasse en attendant l'arrivée de ses deux amis les plus proches et lorsqu'il les vit arriver il agita le bras dans leur direction. « Salut ! Je suis content de vous voir j'ai failli ne pas pouvoir venir à cause de mon père. » Nul n'était étranger, parmi ses amis, à la difficulté qu'avait le père de Graham à accepter la magie dans son monde moldu, d'autant plus quand sa propre femme reniait ses origines sorcières afin de ne pas affoler son mari. Les relations entre Graham, fier d'être sorcier, et son père étaient alors tendues. « Alors, comment s'est passé votre été à tous les deux ? » demanda-t-il. Chacun d'eux devait avoir quelque chose d'excitant à raconter, même si peut-être que Graham n'avait pas hâte d'entendre comment se passait la vie de Louis maintenant qu'il n'allait plus aller à Poudlard. Une part de lui aurait bien voulu qu'il reste au château une année de plus, peut-être pour réparer l'erreur qu'il avait fait de gâcher cette dernière année ensemble en ignorant le rouquin durant une bonne partie par jalousie.
(c) SIAL ; icons sial


Revenir en haut Aller en bas

Fiona Quincy
Fiona Quincy
Serdaigle

Parchemins : 383
Âge : 16 ans { 12/01/1999 }
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


summer loving had me a blast ϟ louis hazzard & fiona quincy Empty
MessageSujet: Re: summer loving had me a blast ϟ louis hazzard & fiona quincy   summer loving had me a blast ϟ louis hazzard & fiona quincy EmptyDim 12 Avr - 16:52


summer loving had me a blast
Fiona + Graham + Louis
(c) princessecapricieuse


Fiona était chez son père, assise à la table du salon lorsqu'un hibou était venu frapper à la fenêtre, une missive accrochée à la patte. Simon Quincy, précédemment occupé à regarder le football à la télévision, sursauta, son regard passant de sa fille unique au volatil arrêté devant la vitre d'un air expectatif (ou aussi expectatif qu'il puisse l'être pour un hibou). « Je m'en occupe ! » souffla-t-elle joyeusement à son père, se levant pour aller ouvrir au hibou - oui c'était bizarre, oui les SMS semblaient nettement plus directs, non elle n'allait pas ignorer la lettre (qui s'avérait être de Graham) pour autant. Elle décacheta l'enveloppe tandis qu'elle était encore debout, impatiente de voir ce que son ami avait à lui dire. Et elle ne fut pas déçue : les formulations du préfet de Gryffondor la firent sourire ("ce merveilleux Graham" en effet !) et elle s'empressa d'aller chercher un morceau de papier et un stylo pour lui répondre tant que le hibou attendait encore là.

Très merveilleux Graham,
J'espère que tu n'as rien de grave à nous annoncer, si ce n'est un début de campagne fort anticipé pour devenir Mister Poudlard 2016 (ne t'en fais pas, tu as déjà mon vote) ?
Je serai toujours à Bristol en août, et je suis dispo tout le temps tant que j'ai le temps/l'argent pour prendre un billet de train pour Londres.
J'ai hâte de vous voir !
Fiona Quincy

Satisfaite de sa réponse après l'avoir relue, elle la tendit au hibou en espérant sincèrement que Graham n'avait besoin de leur parler que parce que Louis et elle lui manquaient, et pas pour quelque chose de plus dramatique. Même si elle avait ses doutes : le Gryffondor s'était comporté de manière un peu étrange cette année. Peut-être comptait-il enfin leur expliquer pourquoi il avait choisi de se rendre avec Perrine au bal alors qu'il y aurait pu y aller avec elle, il n'y a quand même pas photo ! Et non elle ne lâchera jamais l'affaire.

Le jour venu, elle s'assit dans le train l'amenant de Bristol à la gare de Paddington. Elle prit le métro - qu'elle avait plutôt en horreur, même s'il était indéniablement pratique -, et finit par arriver devant le Chaudron Baveur avec quelques légères minutes de retard sur l'heure du rendez-vous - pour sa défense, elle n'avait pas de solution aussi immédiate que celles magiques pour venir. Elle n'était pas majeure, et l'appartement de son père n'était nullement relié au réseau de cheminées.

Marchant jusqu'au glacier, elle esquissa un large sourire en voyant Graham lui faire signe de loin. Elle serra son ami dans ses bras, puis s'écarta pour l'observer avec attention. « Il fait encore des difficultés ? C'est de ça que tu voulais nous parler ? » demanda-t-elle sans perdre le nord, les sourcils froncés. Elle savait évidemment que les rapports entre le préfet et son paternel étaient pour ainsi dire tendus, et depuis longtemps. Elle aurait voulu pouvoir l'aider, même si elle n'avait pas encore trouvé comment. Comme toujours, son cœur se mit à battre un peu plus vite en apercevant Louis à son tour, et elle finit par relâcher une inspiration qu'elle n'avait pas eu conscience de retenir. « Coucou Louis, alors la vie d'adulte ? » Ce disant, elle s'installa à la terrasse du glacier, écartant distraitement la carte posée devant elle. « On a été à un festival avec V à Bristol, c'était vraiment trop cool. On devrait en faire un tous ensemble la prochaine fois, ce serait génial ! » proposa-t-elle avec enthousiasme. Puis : « Sinon, rien d'autre de spécial. J'étais chez ma mère au début de l'été, Leith était surexcité. Il entre à Poudlard cette année, alors tu as intérêt à te préparer Graham ! J'essaye de le pousser vers Gryffondor... » Histoire de larguer le bébé à V & Graham, ou comment être une excellente amie ! En même temps, ses deux meilleurs amis étaient désormais préfets, il était de leur devoir de guider les petits première années comme son demi-frère. Ou du moins, ceux de Gryffondor elle a peur que Dahlia tue son demi-frère en fait.
Revenir en haut Aller en bas

Louis Hazzard
Louis Hazzard
Ministère

Parchemins : 354
Âge : 18 ans >> 5 Octobre 1996
Actuellement : Stagiaire • Siège de la ligue UK/IR de Quidditch


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 8


summer loving had me a blast ϟ louis hazzard & fiona quincy Empty
MessageSujet: Re: summer loving had me a blast ϟ louis hazzard & fiona quincy   summer loving had me a blast ϟ louis hazzard & fiona quincy EmptyLun 13 Avr - 20:33

Graham & Fiona & Louis.
Louis était confortablement affalé dans son nouveau canapé, lorsqu’un hibou vint toquer à sa fenêtre. Il avait finalement terminé les travaux dans son appartement, tout juste avant de commencer son stage au Ministère et avait donc déménagé de Birmingham et Ludlow. Il avait également réussit à déloger Archie, son gros matou roux et paresseux de son lit chez ses parents et l’avait emmené à Londres avec lui. Le félin avait tout d’abord ostensiblement boudé son propriétaire d’avoir été ainsi arraché à son lit habituel sans avoir donné son accord, mais s’était finalement fait à son nouvel environnement. En même temps, Archie étant un chat d’appartement ce n’était pas comme s’il risquait de se perdre entre la cuisine et la chambre de Louis. Enfin, quoi que, Archie était un gros patapouf, mais il était, comme son maître, guidé par son estomac, donc il finirait toujours pas refaire surface dans la cuisine près de ses gamelles. Il fut ravi de voir qu’il s’agissait d’une lettre de Graham, et éclata de rire suite à la formulation de ce dernier.

Cher (ancien-)Préfet,
Mister Poudlard 2015 se fera une joie d’offrir sa présence à cette réunion estivale. J’espère que tu commences déjà ta campagne pour reprendre ce titre qui te revient de droit à la rentrée. Je donnerai ma voix à Fiona.
A très bientôt,
Louis (et Archie)


Il laissa le hibou prendre la réponse avec lui, et attendit avec impatience que la date qu’ils avaient fini par fixer arrive. Bien évidement, Louis était toujours partant lorsqu’il s’agissait d’engloutir une glace, quelque soit la saison. Mais surtout, il était vraiment content de pouvoir retrouver Graham et Fiona en dehors de l’école. Il faudrait qu’il pense également à faire une crémaillère avec tous ses amis pour qu’ils viennent voir le nouvel appartement qu’il avait, grâce à sa mère. Il savait qu’il était privilégié, donc autant en profiter un maximum non ? Et il faudrait également qu’il rappelle à Graham que, si nécessaire, il pouvait tout à fait venir squatter la chambre d’amis. Elle était là pour ça non ? Une fois l’heure arrivée, Louis transplana directement au Chaudron Baveur, puis se rendit chez Florian Fortarôme, où il retrouva Fiona et Graham, déjà présents et assis. « Salut vous deux ! Content de vous voir ! »  Il embrassa Fiona sur la joue et serra la main de Graham, avant de s’asseoir à la table. « Tu sais que tu peux venir chez moi, s’il y a besoin, Graham. Archie prend de la place, mais ça va c’est supportable ! » Esquissant un sourire, il haussa les épaules suite à la question de Fiona. « Ouais, ça va, le Ministère est pas trop mal. Heureusement que je suis dans le service de la ligue de Quidditch, sinon, je pense que ça serait super chiant. Là au moins, je sais que je vais aller voir les clubs ! » Fiona expliqua ensuite qu’elle avait été à un festival avec Vanellope, et Louis se dit que cela pouvait être aussi un truc sympa à faire. Avec ou sans Payton, il n’était pas trop sûr de savoir si elle apprécierait une telle foule. « Ca serait marrant qu’il soit à Serdaigle, pour te coller jusqu’au bout. » Louis, s’amusant de peu ? Oui, bon, ce n’était pas sa faute, il n’allait jamais revoir Poudlard, alors il fallait bien que ses amis aient des trucs marrants à lui raconter ! « Et toi Graham ? A part ton père du coup, tout se passe bien ? Vous venez au stage pas vrai ? Ils m’ont accordé la semaine pour y participer, c’est cool ! » Louis avait surtout décidé d’y aller pour apprendre à se défendre et pouvoir défendre Payton, mais il espérait bien y retrouver ses amis en même temps !

acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
http://themorningrose.tumblr.com/

Graham Bishop
Graham Bishop
Préfet de Gryffondor

Parchemins : 1337
Âge : 16 ans (12/07/1999)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


summer loving had me a blast ϟ louis hazzard & fiona quincy Empty
MessageSujet: Re: summer loving had me a blast ϟ louis hazzard & fiona quincy   summer loving had me a blast ϟ louis hazzard & fiona quincy EmptyMar 14 Avr - 23:48





now he could sit in the bright sunshine outside Florean Fortescue's Ice Cream Parlous, finishing his essays with the occasional help from Florean Fortescue himself.

Fiona fut la première à arriver à la rencontre de Graham et tous deux se prirent dans les bras pour se saluer puis Louis surgit à son tour, le rouquin déposant un baiser sur la joue de la Serdaigle avant de serrer la main de son meilleur ami. Il aurait pu au moins me prendre dans ses bras Si les idées vis à vis de Louis étaient plus claires pour Graham, cela n'empêchait pas le Gryffondor de toujours ressentir de la jalousie pour certaines choses quand même. « Oui il me mène encore la vie dure, un enfer, mais non ce n'est pas ça dont je voulais vous parler. » répondit-il à son amie tandis que son meilleur ami lui proposait de venir chez lui : « J'adoooorerais venir vivre chez toi, mais je doute que mes parents soient d'accord et à moins que tu veuilles t'occuper de tout me payer. Je coute cher comme garçon tu sais. » Ne serait-ce que pour la nourriture déjà Graham coutait cher. Après tout il se dépensait beaucoup et avait donc besoin de manger pour récupérer.

Assis à la terrasse du glacier, ils se contèrent les uns les autres leur été. « Tu dois rencontrer des célébrités non ? » demanda Graham qui même s'il n'était absolument pas fan de Quidditch savait qu'un poste au ministère pouvait amener à rencontrer des joueurs célèbres (et c'était une très bonne occasion de soutirer des autographes à revendre ensuite pour se faire quelques gallions). L'été de Fiona restait bien évidemment le plus sympathique des trois. Elle n'était pas coincée chez les parents de Graham et ne travaillait pas encore. Mieux, elle s'était rendue à un festival : « La chaaaance. » clama le garçon l'écoutant ensuite parler de son demi-frère qui allait intégrer Poudlard à la rentrée. « Alors oui, mais non garde le chez les Serdaigle je veux pas de boulot en plus. Enfin tu me diras y a une nouvelle tête chez les préfets de Gryffondor je peux peut-être tenter de lui refiler tout le boulot. Il réfléchit un instant comme s'il venait de trouver le plan du siècle. Ah ouais c'est bien comme idée ça... » Fier de son plan il esquissa un grand sourire avant de retourner à la conversation avec ses deux amis. « Je ne sais pas, je n'ai même pas encore pu faire signer l'autorisation par mes parents et je ne sais pas falsifier leur signature. Déjà je ne sais pas ce que je vais devenir en rentrant ce soir. Vivement ma majorité pour que je n'ai pas besoin de leur aval. Mais j'espère pouvoir y être. Au moins un truc où je pourrai montrer que je suis bon. » Lancer des sorts Graham savait faire alors il pouvait au moins s'en vanter un tantinet. « Sinon rien de folichon de mon côté. À part peut-être ce dont je voulais vous parler, mais avant ça commandons ! » Il ne poursuivit pas tout de suite voyant le glacier arriver avec un petit calepin à la main afin de noter leurs commandes. Graham prit une « Coupe Chocogrenouille » une glace aux trois chocolats avec un biscuit en forme de carte de chocogrenouille.

Leurs glaces arrivées, le préfet n'hésita pas à la discuter après avoir lâché un « Bon appétit ! » jovial. Puis une fois les premières bouchées avalées, il reprit la conversation. « Bon, vous ne devinerez jamais ce qui m'est arrivé dans le train. Je ne sais pas si je dois vous dire le nom ou pas, mais dans le train du retour avant le début de l'été une certaine personne m'a isolé dans un compartiment pour m'embrasser vous savez. Je m'y attendais ab-so-lu-ment pas. » Il regarda ses deux amis avec un air très sérieux sur le visage. Il fallait dire que l'information était assez importante lui qui n'avait jamais embrassé personne. Et encore il n'avait pas dit le plus gros de tout ça.

(c) SIAL ; icons sial


Revenir en haut Aller en bas

Fiona Quincy
Fiona Quincy
Serdaigle

Parchemins : 383
Âge : 16 ans { 12/01/1999 }
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


summer loving had me a blast ϟ louis hazzard & fiona quincy Empty
MessageSujet: Re: summer loving had me a blast ϟ louis hazzard & fiona quincy   summer loving had me a blast ϟ louis hazzard & fiona quincy EmptyMer 15 Avr - 23:03

Fiona ne s'était pas attendue (et encore moins préparée) à ce que Louis se rapproche d'elle pour lui faire la bise Mister Poudlard et toutes ses groupies : épisode 2. Prise de court, elle sentit ses joues chauffer dangereusement (vite un alibi : "je suis anglaise et le soleil me rend couleur écrevisse" sonnait comme acceptable) et les battements de son cœur accélérer encore en rythme. Elle maudit celui-ci, et sa fâcheuse tendance à faire de l'excès de zèle dès que Louis se trouvait à proximité. Ignorant cet interlude aussi bien que les sourcils froncés de Graham tandis qu'il regardait dans sa direction (est-ce qu'il sait ? Mais non il ne sait pas il fait juste une indigestion), elle s'assit sagement à sa place et écouta le préfet leur parler de ses problèmes avec son père.

« Tu veux dire que c'est encore pire ? Mais pourquoi ? » demanda-t-elle, fronçant les sourcils à son tour l'indigestion se propage. Elle ne comprenait pas comment un parent pouvait se montrer aussi odieux envers son propre enfant, et encore moins comment ça pouvait empirer sans qu'aucun nouveau facteur ne soit intervenu. Elle adressa un sourire en coin à son ami. « Tu peux aussi squatter chez moi, tu sais ? Tu fais semblant d'aimer le foot et tu te mets mon père dans la poche di-rect. » dit-elle avec sincérité. Elle ne pouvait pas tout à fait lui promettre de l'adopter, mais il pouvait certainement passer quelques jours chez elle à Bristol, si ça pouvait lui éviter de rester cloîtré trop longtemps avec son paternel.

Mais comme Graham avait l'air parti pour faire durer le suspense, le Gryffondor se contenta de leur dire qu'il ne s'agissait pas du sujet dont il souhaitait leur parler, avant de les laisser, Louis et elle, bifurquer sur leurs propres étés. Bravo la diversion Monsieur Bishop, on ne vous félicite pas ! « Tu vois des gens de Poudlard ? » ajouta-t-elle à l'intention de Louis, en complément de la question de Graham sur les célébrités. Fiona était plutôt envieuse de leur aîné. Le Quidditch était, certes, un sport qu'elle avait découvert en même temps que le monde sorcier dans son intégralité, mais elle s'y était vraiment attachée. Ce n'était pas le foot (elle doutait que ça ait un jour la même résonance émotionnelle pour elle que le sport moldu), mais c'était quand même sacrément cool.

S'agissant de sa propre vie, Fiona lança un regard scandalisé à Graham puis à Louis. Ces garçons n'avaient-ils donc aucune compassion pour sa pauvre existence ? Ils ne se rendaient clairement pas compte du pot de colle qu'était Leith. « Il ne sera pas à Serdaigle enfin ! » Puis elle s'empressa de détromper Graham sur son nouveau grand plan pour esquiver ses responsabilités de préfet : « Même pas en rêve Bishop, tu ne vas pas refiler tout ton boulot à V. De toute façon, elle ne risque pas de se laisser faire. » nota-t-elle en adressant un sourire narquois au Gryffondor. V n'était pas une personne à sous-estimer, et le préfet s'en rendrait rapidement compte tout seul. Pour autant, elle pouvait quand même le mettre en garde. C'était son devoir en tant qu'amie de V, et de Graham.

L'évocation du stage au Ministère la rendit nettement plus silencieuse, tandis qu'elle écoutait Graham parler de ses difficultés à obtenir l'aval de ses parents. Elle finit par hausser les épaules. « Moi je ne sais pas trop, c'est pour les membres de la Brigade à la base, non ? J'aurais l'impression d'arriver comme un cheveu sur la soupe. » Sans même parler du fait qu'elle se serait bien gardée d'aller démontrer sa nullité sur volontariat. Les cours à Poudlard n'étaient-ils pas déjà suffisants pour faire l'étalage de toutes ses déficiences ? « Tu ne peux pas tenter avec ta mère pendant que ton père n'est pas là ? Ou bien, on imite leur signature nous ? Ça doit se faire en vrai, et ils ne vont quand même pas aller vérifier au Ministère, si ? Par contre il te faudrait une bonne excuse pour tes parents... » nota-t-elle, pensive. Ce n'était pas qu'elle aimait enfreindre les règlements. C'était juste qu'en l'occurrence, elle ne voyait pas pourquoi Graham n'aurait pas le droit de se rendre à un cours dispensé par le Ministère de la Magie et auquel il avait sincèrement envie d'aller. Ça n'avait pas de sens.

Comme il fallait commander, Fiona laissa les gloutons parler d'abord, glissant pour sa part qu'elle prendrait une eau pétillante, avant de se tourner vers Graham, clairement dans l'attente de sa fameuse histoire. Cette fois, pas question qu'il se défile ! Et le préfet ne la déçut pas... « Quoi ?! » s'exclama-t-elle en mettant accidentellement un coup sur la table Tempérance sors de ce corps, observant Graham avec stupéfaction. Déjà, pourquoi avait-il attendu aussi longtemps pour le leur dire ? Et ensuite : « Attends. Ne me dis pas que c'est Perrine, hein. Graham... ? » Elle se doutait que non. Elle osait espérer que Graham ne les aurait pas convoqués en entretenant tout ce mystère pour leur annoncer s'être fait attaquer par cette gourdasse dans un couloir du Poudlard Express. Surtout que s'il le lui avait dit plus tôt, elle aurait pu lui envoyer un petit sort bien placé. Ou plutôt, un petit croche-pied bien placé, il ne fallait pas voir trop grand. « Allez, accouche ! » rajouta-t-elle pour faire bonne mesure, et parce qu'elle sentait que le Gryffondor allait se faire prier. On n'avait pas idée d'être aussi théâtral !
Revenir en haut Aller en bas

Louis Hazzard
Louis Hazzard
Ministère

Parchemins : 354
Âge : 18 ans >> 5 Octobre 1996
Actuellement : Stagiaire • Siège de la ligue UK/IR de Quidditch


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 8


summer loving had me a blast ϟ louis hazzard & fiona quincy Empty
MessageSujet: Re: summer loving had me a blast ϟ louis hazzard & fiona quincy   summer loving had me a blast ϟ louis hazzard & fiona quincy EmptyJeu 16 Avr - 10:05

La situation de Graham énervait passablement Louis. Parce qu’après tout, ce n’était pas comme si Graham était une source d’ennuis. Certes, il était un préfet qui n’appréciait pas son rôle. Et okay, il essayait peut-être de s’y défiler quelques fois -sous l’oeil sévère de McGonagall, qui veillait au grain- mais en soit, il n’était franchement pas méchant. « Parce que tu crois que tu peux t’en sortir sans bosser ? Je connais des tas de boutiques qui cherchent sur Traverse ! » Esquissant un petit sourire, Louis savait qu’il lui proposait un échappatoire qu’il ne pourrait peut-être jamais accepter. Peut-être qu’à sa sortie de Poudlard, ils pourraient en rediscuter ?

« Pour le moment, j’ai juste entre-aperçu Harry Potter et la Minsitre de la Magie ! Mais de très très loin. » Il ne doutait pas cependant qu’il allait bientôt rencontrer des stars du Quidditch. Et Louis étant plutôt calé sur le sujet - il adorait ce sport et avait fait partie de l’équipe de Gryffondor quand même !- donc il avait hâte. « Ouais, Payton les week-ends, et sinon je vois Cole, Ringo et Bartley de temps en temps. Ils ont fait une colloc’ ensemble ! J’avais envie de m’y joindre, mais vous savez comment est ma mère… » Mary Hazzard-Powis avait tellement d’amour pour son fils qu’elle avait insister pour qu’il ne soit pas le seul dépendant de son bien être. Comme s’il était en sucre et qu’il allait mourir s’il n’avait personne pour s’occuper de lui… Alors certes, il était totalement nul en cuisine, mais bon, il ne pouvait pas s’améliorer s’il n’essayait pas ! Okay, les derniers mac&cheese qu’il avait tenté de faire réchauffer au micro-ondes en était ressortis complètement sec -il se demandait encore comment il avait réussit un tel exploit- mais quand même… Enfin, sa mère lui avait assuré qu’il lui en serait reconnaissant si Erin ou Payton souhaitaient emménager avec lui, un jour. Elle avait aussi parlé de Graham, mais il y avait un problème majeur dans cette équation : le père de ce dernier, on avait compris.

Il éclata de rire à la tête de Fiona lorsque Graham et lui optèrent pour Serdaigle comme future maison du petit frère -demi-frère ? frère par alliance ? bref, l'autre là Leith quoi- et au plan machiavélique de Graham pour tout laisser à Vanellope. A dire vrai, Louis ne connaissait pas trop la jeune fille. Il savait qu’elle était copine avec Fiona, mais à part ça… « J’attends votre hibou à la rentrée pour savoir où ton cher frangin va faire des ravages ! » Pour ce qui était du stage, il comprit la boulette qu’il venait de faire à la tête de Fiona. C’est vrai qu’elle lui avait dit être plutôt nulle en sortilège. Mais peut-être que cela aurait pu l’aider à s’améliorer ? Après tout, il y aurait des professionnels ! « Ouais, alors je vais te laisser la contrefaçon de signature Fiona, je vais éviter de risquer mon poste tout de suite. Mais je suis d’accord avec Fiona, peut-être que ta mère peut aider ? Pour ton père, tu peux lui dire que tu viens chez moi au moment là ? Il ne pourra pas dire non à une semaine de vacances avec moi, si ? » Quoi ? Louis s’estimait plus important qu’il ne l’était en réalité dans le coeur de Mr. Bishop ? Peut-être un tout petit peu, d’accord, mais bon… On parlait de Louis quand même ! Mister Poudlard 2015, toussa toussa !

Alors que Fiona ne prenait que de l’eau -Fifi, t’es malade ? Tu peux pas dire non à de la glace !- Louis lui décida de prendre la coupe Bieraubeurre : glace vanille et glace caramel, surmontées d’une tonne de chantilly et d’un sirop à la bieraubeurre. Puis la bombe lancée par Graham réveilla sa curiosité. Acquiesçant aux paroles de Fiona, une grimace suite à la prononciation du prénom « Perrine » naquit sur le visage du rouquin. « Oh non, pas Perrine s’il te plait… » Louis n’avait pas vu la demoiselle bien longtemps, mais le peu qu’il l’avait côtoyé avait suffit à ce qu’il ne l’apprécie pas. Et pourtant, Louis était très tolérant. Il prenait peu la mouche -la preuve, il considérait toujours Ringo et Graham comme ses meilleurs amis alors que les deux lui avaient fait le coup de la distanciation sociale pile dans le thème. « Alors c’est qui ? On connait ou pas ? » Non parce que malgré tout, Louis avait quand même deux ans de plus que ses petits camarades, donc parfois, il arrivait qu’ils connaissent des gens que Louis, lui, ne connaissait pas. Ou alors vraiment rapidement de vue… Et Louis était bien trop curieux pour laisser Graham s’en sortir juste avec ça. Il en avait déjà dit beaucoup trop. Ou alors pas assez, chacun pour voir la chose comme il le voulait. Il lança un petit regard à Fiona pour voir si elle avait une idée autre, mais comme le prénom « Perrine » était sorti de sa bouche, il se doutait qu’elle n’avait absolument pas d’autre idée. Et si à un moment, Louis avait pensé que Graham et Erin auraient pu sortir ensemble, le simple fait que sa chère cousine soit en couple avec Ted Lupin, rendait la chose peu probable. Et pour être tout à fait honnête, il voyait mal sa cousine embrasser un autre garçon alors qu’elle était déjà avec quelqu’un.

acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
http://themorningrose.tumblr.com/

Graham Bishop
Graham Bishop
Préfet de Gryffondor

Parchemins : 1337
Âge : 16 ans (12/07/1999)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


summer loving had me a blast ϟ louis hazzard & fiona quincy Empty
MessageSujet: Re: summer loving had me a blast ϟ louis hazzard & fiona quincy   summer loving had me a blast ϟ louis hazzard & fiona quincy EmptyJeu 16 Avr - 23:24





now he could sit in the bright sunshine outside Florean Fortescue's Ice Cream Parlous, finishing his essays with the occasional help from Florean Fortescue himself.

Si les propositions de Fiona et de Louis étaient séduisantes (enfin peut-être pas la partie travail, il n'était pas prêt à le faire encore), elles n'étaient pas réalisables aussi facilement qu'elles étaient pensées. « Ben outre Magicis Sacra et la Gazette qui en fait des tonnes, ce qui n'aide pas, j'ai l'impression que chaque année il se monte un peu plus la tête contre la magie vu que ma mère, bien que sorcière, ne fait rien du tout de sa baguette magique. Du coup quand je reviens chaque été, je lui rappelle l'anormalité qu'est devenue sa vie et ça lui est apparemment insupportable. » C'était l'hypothèse, assez développée vous en conviendrez, qu'il avait élaboré et qui lui paraissait la plus plausible. « Mais assez parler de lui, je le subirai assez en rentrant alors. » Il haussa les épaules un peu défait en avance par la sanction qui allait sans doute l'attendre à son retour. Mais il ne préféra pas y penser.

La conversation autours du travail de Louis était plus intéressante et Graham siffla lorsqu'il l'entendit nommer les deux célébrités qu'il avait déjà rencontré. « Hum je me demande ce que je ferai en sortant de Poudlard. Déjà maintenant qu'on a fini les BUSEs je vais enfin pouvoir abandonner ces foutues matières inintéressantes. Le bien fou que ça va me faire ! A moi les emploi du temps à moitié vide ! » Pour autant il ne savait quand même pas ce qu'allait donner la vie après Poudlard pour lui. Il n'avait strictement aucune idée des métiers qui pouvaient l'intéresser. Heureusement son esprit fut préoccupé par la discussion autours du frère de Leith au moment où l'anxiété avait voulu s'installer en lui. « Mais siiii Fiona. Faut bien que ça bosse les nouveaux. Ce ne sont quand même pas les ainés qui vont tout faire. » dit-il en parlant de sa camarade préfète à Gryffondor parce que ce n'était pas lui qui allait montrer l'exemple, loin de là.

Puis bizarre, ou pas, ils se retrouvèrent de nouveau à parler des parents de Graham. Il faut dire qu'en tant que parents ils avaient un sacré pouvoir sur lui malheureusement. « Je ne sais pas... J'essayerai de toute façon, faut bien. » répondit-il sans grande conviction. Il faut dire que la colère de son père juste avant que Graham ne disparaisse de la cheminée l'avait tout de même marqué. « La suite au prochain épisode comme on dit. Je vous tiendrai au courant par courrier. » ajouta-t-il car pour le moment il n'avait aucunement la réponse.

Lorsque les desserts arrivèrent, il fronça les sourcils devant l'eau gazeuse de Fiona : « Tu es pauvre Fiona ? Tu veux que je t'avance de l'argent pour une glace ? » demanda-t-il ne comprenant pas pourquoi elle se priverait d'un des délicieux desserts proposés par Florian Fortarôme. Puis finalement il aborda LE sujet. Celui dont il avait attendu tout l'été pour leur en parler même s'il était encore hésitant sur tout ce qui'l allait dire. En serait-il capable ? Oserait-il ? Il commença par le " moins important " à savoir le baiser qu'il avait reçu. Devant la surprise, Fiona bouscula la table, tandis que les propos de Graham semblait avoir entièrement happé l'attention de Louis. « Eh oui. » confirma-t-il en hochant la tête tandis que Fiona chercha à découvrir l'identité de la personne. Il ne savait pas trop ce qu'il devait dire, mais en même temps la personne concernée n'aurait peut-être pas dû l'embrasser si elle souhaitait que ce qu'elle avait fait reste secret. Surtout qu'avec tout ça Graham avait besoin d'en parler à quelqu'un et qui de mieux que ses deux meilleurs amis ? « Eh bien ce n'est pas Perrine déjà, par Merlin, heureusement. Je doute d'ailleurs qu'à la façon dont elle m'a lâché au bal, qu'elle ait un quelconque intérêt pour moi. Elle doit sans doute avoir des photos de Louis dans sa chambre. » dit-il en esquissant un large sourire vers le concerné. « Et donc quant à la personne m'ayant embrassé, c'est sans doute quelqu'un que vous connaissez... enfin juste de nom, je crois pas que vous l'ayez beaucoup fréquentée. » Il était hésitant, il ne savait pas trop comment aborder les choses. Même si en soi parler de cela n'était pas forcément aborder sa propre sexualité alors il pouvait toujours la cacher si le coeur lui en disait une fois que les premiers aveux seraient faits. Peut-être même que ces derniers permettraient de mesurer la température. « Bon... vous êtes prêts ? » dit-il prenant une pause dramatique tout en se saisissant d'une cuillerée de glace. Sans doute grâce à la magie, les glaces de Florian Fortarôme ne fondait jamais laissant tout le temps à la dégustation. « Alan Carmichael, le capitaine de l'équipe de Quidditch de Poufsouffle. » déclara-t-il laissant à la bombe qu'il venait de lâcher de faire son chemin.

(c) SIAL ; icons sial


Revenir en haut Aller en bas

Fiona Quincy
Fiona Quincy
Serdaigle

Parchemins : 383
Âge : 16 ans { 12/01/1999 }
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


summer loving had me a blast ϟ louis hazzard & fiona quincy Empty
MessageSujet: Re: summer loving had me a blast ϟ louis hazzard & fiona quincy   summer loving had me a blast ϟ louis hazzard & fiona quincy EmptyVen 17 Avr - 19:35

Fiona sentait bien que Graham ne souhaitait pas s'attarder davantage sur sa situation familiale compliquée - et le comportement incompréhensible de son père. Elle ne put cependant s'empêcher d'ajouter rien ne l'arrête : « Bah moi ma famille est on ne peut plus moldue si ça peut le rassurer. Tu pourrais venir une semaine à Bristol tu dormiras dans la chambre de Leith, il chante du rap dans son sommeil tu verras on s'y fait. » réitéra-t-elle car il ne s'agissait pas d'une proposition en l'air ou d'un quelconque acte de charité. Elle serait sincèrement heureuse que Graham vienne la voir histoire de corroborer les hypothèses de Ciara comme quoi ils sortent secrètement ensemble malgré la logistique à gérer.

« Stylé ! » approuva-t-elle concernant Harry Potter et consorts, poursuivant ensuite : « Oh ils ont fait une coloc' de Serdaigles, c'est marrant ! On ne se mélange pas apparemment... » plaisanta-t-elle en haussant les épaules. Ses deux meilleurs amis à elle se trouvaient à Gryffondor. « Tu ne te sens pas trop seul dans ton appart du coup ? » Longtemps enfant unique, Fiona n'était pas sûre que ça la dérangerait vraiment de vivre seule loin de la musique de sauvage de Leith, même si Poudlard l'avait nettement habituée à la vie en communauté. Ou peut-être justement pour ça ? L'idée d'avoir sa propre salle de bain était plutôt attrayante. Celle de choisir une carrière l'était en revanche nettement moins, et ce sentiment se lut parfaitement sur son visage quand Graham se lança dans une réflexion sur le sujet. Elle lui adressa un sourire railleur. « Bon du coup tu nous choisis une carrière Bishop ? Moi je t'avoue que je sèche. » Histoire qu'il la traîne encore un peu dans son sillage une fois qu'ils auraient quitté le château. Il ne pensait tout de même pas se débarrasser d'elle aussi facilement ?

Levant les yeux au ciel devant les moqueries de Louis à propos de Leith - dans le fond, ça l'amusait -, elle se lança dans une croisade - assez pacifique - pour la préservation de la future santé mentale de Vanellope face à Graham : « Ecoute, je t'aurai prévenu. » Elle haussa les épaules. En outre, il était bien connu qu'essayer de raisonner Graham sur son poste de préfet était sans espoir. Cette personne ne voulait définitivement pas être préfet, et tout Poudlard le savait - même McGonagall on l'appelle Mini la Sadique.

Acceptant son apparente nouvelle vocation pour la contrefaçon, Fiona décocha un sourire tout en humilité à Louis, avant d'acquiescer aux paroles de Graham. « Tente avec ta mère. » insista-t-elle, car ça lui semblait malgré tout nettement plus simple que de se lancer dans le faux et l'usage de faux. Dans le fond, Louis n'avait pas tort, c'était tout de même pour un stage au Ministère. On pouvait supposer qu'ils n'étaient pas trop, trop en faveur de tout ce qui était illégal elle n'a pas encore rencontré Roy.

Fiona avait espéré que sa commande - une malheureuse eau pétillante - allait passer inaperçue pendant que les garçons salivaient déjà davantage sur leur glace, mais ce ne fut pas le cas. A peine se retournait-elle à nouveau vers eux, que Graham la pensait dans le besoin. Elle secoua la tête en signe de dénégation, forçant un sourire. « Non non t'inquiètes, je n'ai juste pas très faim ! » dit-elle avec jovialité, poursuivant aussitôt sur la grande info de leur meeting - à savoir, la mystérieuse personne qui avait pécho : Leith déteint sur elle embrassé Graham dans le Poudlard Express. Craignant par réflexe qu'il ne s'agisse de la tristement célèbre Perrine, Fiona échangea un regard alarmé avec Louis. Heureusement, Graham ne perdit pas de temps pour les détromper (cette fois-ci). Fiona poussa un soupir audible de soulagement. « D'après les rumeurs c'était Hartley sa nouvelle cible. » précisa-t-elle distraitement, afin d'éviter d'avoir à imaginer Perrine en train de coller des posters de Louis dans son dortoir. Erk.

Mais Graham continuait cependant à entretenir le suspense, et après l'avoir (gentiment) exhorté à 'accoucher', Fiona le fusilla du regard tandis qu'il se lançait dans une longue phrase pour... ne pas leur dire grand-chose, si ce n'est qu'ils connaissaient 'sûrement' la personne mais peut-être 'pas trop', mais qu'ils l'avaient sans doute 'croisée'. Bientôt, il allait leur dire qu'elle avait un nez ça élimine Voldemort et des oreilles ? « Tu es tellement dramatique. » lui reprocha-t-elle en cherchant l'appui de Louis. On n'était pas au niveau Victoire Weasley (pas encore), mais on commençait quand même à s'en rapprocher ! Un truc de Gryffondors, peut-être ? Quoique V n'était pas faite sur le même moule, pour le coup. L'année à venir allait certainement être intéressante. D'autant plus qu'au moment où elle n'y croyait plus, Graham décida enfin de leur donner un nom... Que la blonde n'avait pas du tout vu venir. En fait, et de toute évidence, elle s'était attendue à une fille, Graham ne lui ayant jamais donné d'indication qu'il s'intéressait aux garçons. Mais aux filles non plus, si elle y réfléchissait bien. Il était allé au bal de Noël avec des filles - Erin, Joséphine, Perrine c'est marrant parce que ça rime -, mais en fin de compte, ça ne voulait pas dire grand-chose. En revanche, il ne lui avait jamais confié qu'une fille en particulier lui plaisait. « Carmichael, sérieux ? » lâcha-t-elle sans cacher sa surprise, car Graham était désormais dans l'expectative : le Gryffondor avait largué sa bombe et les observait, en quête de réactions. « Mais dans quel contexte ? Genre, il t'a juste croisé dans un couloir du train et paf, il t'a embrassé ? Vous êtes proches ? Il se passe quoi ? » enchaîna-t-elle rapidement, car une fois qu'elle était lancée, on ne pouvait visiblement plus l'arrêter. Quant au fait qu'il s'agisse d'un garçon, ça n'avait vraiment pas grande importance pour elle. Ce qui l'intéressait nettement plus, c'était les conditions de ce baiser.
Revenir en haut Aller en bas

Louis Hazzard
Louis Hazzard
Ministère

Parchemins : 354
Âge : 18 ans >> 5 Octobre 1996
Actuellement : Stagiaire • Siège de la ligue UK/IR de Quidditch


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 8


summer loving had me a blast ϟ louis hazzard & fiona quincy Empty
MessageSujet: Re: summer loving had me a blast ϟ louis hazzard & fiona quincy   summer loving had me a blast ϟ louis hazzard & fiona quincy EmptySam 25 Avr - 14:44

Louis n’avait jamais vraiment mis les pieds à Bristol, pourtant, la ville n’était pas si loin de Ludlow et Birmingham. Une heure et demie de train, tout au plus. Pourtant, il avait déjà été à Newport, qui était l’arrêt juste avant Bristol… « Si tu vas à Bristol, je pourrais venir ? Je n’ai jamais été, pourtant c’est pas loin de chez moi… » Et puis, c’était sympa de sortir à trois comme ça, entre amis, non ? Bien sûr, Louis allait avoir des étés -et des années en réalité- plus soutenus qu’avant maintenant qu’il entrait dans le monde des adultes et qu’il devait travailler. Quand à ce que Graham ferait après Poudlard, Louis ne pouvait pas vraiment l’aider. Il voyait très mal Graham entrer au Ministère. Il essayait déjà de se dépêtrer de son statut de Préfet - sans réussite, McGonagall semblait ne pas vouloir flancher et le remplacer, c’est pas de bol - donc entrer dans une institution encore plus stricte que Poudlard… Impossible!

« Oh non, ça va. Payton passe, ou je vais la voir. Et puis, tu n’as jamais vu Archie toi, ça se voit ! » Même si son gros chat roux passait le plus clair de son temps à dormir ou à manger, il lui arrivait tout de même de réclamer des câlins ou des gratouilles. Ou encore plus de friandises, ce qui n’aidait nullement son embonpoint. Il jouait peu, peut-être que l’âge -ou le poids- faisait beaucoup. Mais il n’empêchait que Louis ne se sentait pas spécialement seul, par Merlin merci. Il ne disait pas non à un colocataire bien entendu, mais seulement s’il s’agissait d’Erin, Graham ou Fiona. « D’ailleurs, j’ai pris un portable. Bon, ça ne vous servira pas à grand-chose pendant l’année, mais je vous donnerai mon numéro après. Ca peut toujours être plus pratique qu’un hibou ! » Louis était peut-être un Sang-mêlé et avait l’habitude de baigner le plus clair de son temps dans la magie, mais il embrassait également la seconde moitié de ses origines. Et il fallait l’avouer, les téléphones portables étaient vachement pratiques. Dommage que toutes les technologies purement moldues ne fonctionnaient pas dans les institutions sorcières.

Lorsque Graham demanda à Fiona si elle voulait de l’argent pour une glace et qu’elle répondit qu’elle n’avait pas très faim, Louis haussa un sourcil. Comment pouvait-on ne pas avoir faim ? Il avait l’impression constante d’être affamé… Surtout quand son regard se posait sur des gâteaux ou du chocolat. Autant dire que lorsqu’il allait voir Payton à la pâtisserie, il devenait complètement fou rien qu’à voir la tonne de gâteaux qui s’étalaient sous son nez. « Je ne comprendrais jamais les filles… » dit-il, poussant un soupir et jetant un regard complice à Graham. Avec son meilleur ami au moins, il savait qu’il pouvait être le gros gourmand qu’il avait toujours été.

Suite à la bombe de Graham, les peurs des deux amis se firent sentir. Pauvre Perrine, elle n’était vraiment pas portée dans les coeurs. Heureusement, Graham leur confirma rapidement qu’il ne s’agissait pas d’elle. Fiona précisa qu’elle était apparement après Hartley désormais, comme la moitié des filles du château sans doute. L’autre moitié était occupée à courir après Leopold Lloyd. Par contre, les « indices » de Graham n’aidait pas du tout Louis. Il appuya les propos de Fiona d’un hochement de tête vigoureux, cherchant toujours qui avait bien pu embrasser Graham, alors qu’il n’avait probablement jamais fréquentée ladite personne. Il ne connaissait pas tout le château pardi ! Finalement, le nom qui perça les lèvres de Graham fut un nom tout autre que ce à quoi l’ancien Gryffondor s’attendait. Sa surprise était probablement égale à celle de Fiona et le fit seulement dire : « Non déconne ? » Louis ne s’était pas attendu à ce que Graham lui parle d’un garçon. Il s’était attendu à une fille, bien qu’il espérait que ça ne soit pas Perrine. Par contre, il était loin de s’imaginer qu’il pouvait s’agir d’un garçon. Après, ça ne le dérangeait pas plus que cela, il était loin de tous les préjugés que certains pouvaient avoir. Lui, tant que les gens qui l’entouraient étaient heureux, ça lui suffisait. Il laissa Fiona poser toutes les questions qu’elle avait puis enchaîna avant même que Graham n’ait eu le temps d’y répondre « Et du coup vous êtes ensemble ? Ou vous prévoyez de vous revoir ? Je ne savais pas qu’il aimait les garçons… Je ne savais pas que tu aimais les garçons… Attends, est-ce tu aimes les garçons au moins ? Parce que si c’est le cas, pourquoi tu me l’as jamais dit ? » Quoi ? Louis, froissé de ne pas savoir que son meilleur ami préférait les garçons aux filles ? Un peu, il fallait bien l’avouer ! Enfin, Graham n’avait encore rien confirmé, mais quand même, si c’était le cas, Louis allait lui faire payer d’avoir gardé ça pour lui ! Louis regardait à la fois Graham puis Fiona, surpris par cette révélation. Mais il était trop tard maintenant, Graham en avait dit trop pour ne pas continuer.

acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
http://themorningrose.tumblr.com/

Graham Bishop
Graham Bishop
Préfet de Gryffondor

Parchemins : 1337
Âge : 16 ans (12/07/1999)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


summer loving had me a blast ϟ louis hazzard & fiona quincy Empty
MessageSujet: Re: summer loving had me a blast ϟ louis hazzard & fiona quincy   summer loving had me a blast ϟ louis hazzard & fiona quincy EmptyLun 4 Mai - 23:18





now he could sit in the bright sunshine outside Florean Fortescue's Ice Cream Parlous, finishing his essays with the occasional help from Florean Fortescue himself.

Graham grimaça. Si l'idée d'aller chez Louis ou Fiona pouvait être amusante, pour lui son père ne le laisserait pas faire. « Moldu ou pas ça ne changera rien, mon père tient juste à faire de ma vie un enfer. » conclut le jeune homme en bon adolescent qu'il soit. Son père avait peut-être d'autres motivations, mais rien qui ne fasse assez sens à son fils autre que de vouloir l'emprisonner à vie a la casa Bishop.

Graham dut se retenir très fort de lever les yeux au ciel lorsqu'il entendit parler de Payton Harris. Si le garçon s'était fait une raison sur ses sentiments envers son meilleur ami qui n'étaient rien d'autre qu'une très forte amitié, il s'était tellement monté l'esprit à antagoniser la petite amie de Louis qu'il lui était bien difficile à présent de la voir autrement que comme celle qui lui avait volé son meilleur ami. Et ce même si c'était plutôt Graham qui avait évité son ainé. Le garçon se sortit de ses pensées en rebondissant plutôt sur ce que venait de dire Fiona : « Du coup Quincy si tu veux être en coloc dans quelques années faudra nous oublier et te tourner vers tes amis Serdaigle. » Puis il réfléchit aux idées de carrière qui pourraient bien leur correspondre. C'était difficile même si en terme de scolarité Fiona et lui étaient plutôt complémentaires. « Je sais ! Ecoutes Fiona, je deviendrai Ministre de la Magie grâce à ma popularité et toi tu seras mon assistante et tu gèreras toute la paperasse ça te va ? » proposa-t-il un grand sourire sur le visage. Il n'avait aucunement envie de devenir Ministre de la Magie ni même de bosser au ministère de la magie, il ne savait absolument pas ce qu'il ferait de sa vie, mais bon il avait encore le temps non ? « Ouuuh Louis Hazzard se met à la technologie moldu. Et bientôt aux réseaux sociaux ? » demanda-t-il pour taquiner le rouquin. Il ne s'imaginait pas quel genre de choses pourraient poster un sorcier sur les réseaux sociaux. Une vidéo de lui en train de dégnomer un jardin ? Un moyen parfait peut-être de bafouer le secret magique.  

« Graaave. » ajouta-t-il à la remarque que Louis avait faite suite à la décision de Fiona de gâcher sa vie en ne mangeant pas de glace chez le meilleur glacier sorcier qu'ils connaissaient. Puis enfin LE sujet vint sur la table. Qui avait embrassé Graham ? Heureusement il ne s'agissait pas de Perrine. Cette folle à lier ne le méritait pas après qu'elle l'ait quitté au bal de Noël parce qu'il n'avait pas été élu Mister Poudlard pour la troisième année consécutive. Il esquissa un sourire quand il entendit Fiona raconter que la jeune fille s'était éprise de Harley, le célèbre Don Juan de l'école. Cela dit Graham aurait bien aimé que Louis soit un peu victime de ces dindes même si la présence de Payton avait du avoir un rôle dans la différence de traitement que les deux Gryffondor avaient subi à la suite de leur nomination. Aaaah Payton.

Après une petite pause dramatique, le garçon annonça enfin qui l'avait embrassé et la réaction de ses deux meilleurs amis ne fut en aucun cas décevante. Les deux étaient surpris, ça se comprenait, Graham lui-même l'avait été. Le préfet ne savait pas trop dans quel ordre répondre aux questions surtout que celles de Louis, qui le concernaient davantage, étaient plus délicates. « Bon, pour commencer je vais vous dire comment ça s'est passé. » Il s'éclaircit la gorge puis commença à conter les évènements comme ils s'étaient déroulés. « Alors j'étais à la réunion très barbante qu'on a dans la cabine des préfets quand j'ai reçu un mot me demandant de le rejoindre à un endroit isolé du train. Je me suis dit " Oh lala il s'est passé quelque chose de grave ? J'ait une connerie ? " puis le compartiment dans lequel il m'attendait était vraiment petit... Avec du recul j'aurais pu me douter de quelque chose d'ailleurs... Enfin. Donc là je lui ai demandé s'il voulait m'assassiner, il m'a dit que non, heureusement, tout ça pour me dire ensuite et accrochez vous, qu'il était amoureux de moi et que j'étais beau gosse et tout. Je peux vous dire j'en suis tombé des nues. Mais bien sûr la cerise sur le gâteau c'est quand il m'a embrassé là comme ça avant même que je réalise quoique ce soit. » Il posa deux doigts sur ses lèvres se rappelant ce moment particulier. Après tout il s'agissait de son premier baiser et ce n'était très certainement pas comment il l'avait imaginé. « Bref du coup je lui ai demandé le pourquoi du comment. Je veux dire je n'avais aucune idée qu'il m'aimait ou quoique ce soit, ou même qu'il aimait les garçons d'ailleurs. Pas que ça se voit comme le nez au milieu de la figure, mais bon il n'a rien laissé sous entendre... Et dire qu'on s'est retrouvé seul à seul dans la salle de bain des préfets hmm.... » Il resta un instant pensif, se remémorant tout ce qui avait pu se passer par la suite. Le temps semblait s'être figé autours de lui avant qu'il ne relève la tête et reprenne : « Du coup je lui ai répondu que je ne savais pas quoi penser de ce qu'il venait de me dire parce que je n'avais jamais envisagé la chose vous voyez. Genre moi quand tu sors avec quelqu'un je me dis que tu as quand même des sentiments amoureux pour la personne avant qu'elle puisse te demander quoique ce soit, sinon ça ne va pas marcher et je doute avoir jamais ressenti ça pour Alan. » Il s'interrompit brièvement de nouveau pour fixer son meilleur ami dans les yeux. Puis avec une certaine hésitation il ajouta : « Parce que ouais, il est probable que j'aime aussi les garçons Louis. » Il sentit comme un poids évacuer son corps et grand dieu que ça faisait du bien et ce même si la réaction de Louis et Fiona était toujours à craindre.

( 1008 mots )

(c) SIAL ; icons sial


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





summer loving had me a blast ϟ louis hazzard & fiona quincy Empty
MessageSujet: Re: summer loving had me a blast ϟ louis hazzard & fiona quincy   summer loving had me a blast ϟ louis hazzard & fiona quincy Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
summer loving had me a blast ϟ louis hazzard & fiona quincy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Gendarme à New York [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Le Gendarme et les gendarmettes [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Le Gendarme en balade [DVDRiP]
» [UploadHero] Les Aventures de Rabbi Jacob [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Des pissenlits par la racine [DVDRiP]Comédie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Londres :: Le Londres Magique :: Chemin de Traverse :: Glaces Florian Fortarôme-
Sauter vers: