AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le Deal du moment : -57%
Autoradio JVC KD-X351BT – Bluetooth (ODR ...
Voir le deal
39.99 €

Partagez
 

 [Maison Hazzard] Un thé entre copines [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Erin Hazzard
Erin Hazzard
Serpentard

Parchemins : 408
Âge : 17 ans {01.07.1998}
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


[Maison Hazzard] Un thé entre copines [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Maison Hazzard] Un thé entre copines [PV]   [Maison Hazzard] Un thé entre copines [PV] - Page 2 EmptyLun 4 Mai - 17:05:41

Un thé entre copinesErin avait confiance dans la capacité de sa meilleure amie à ne pas révéler le secret de Noé, autant parce qu’elle n’en savait pas assez pour en faire un vrai potin, que parce que la jolie blonde détestait les conflits, or fouiller plus avant dans les amours du Serpentard, c’était comme fouiller dans le fumier : ça sentait mauvais et l’odeur nauséabonde finissait par se répandre. Il semblait aussi évident que Tempérance ne partageait pas son avis sur le concours des Miss Poudlard. Remarquez, Erin n’en faisait pas un objectif en soi (elle savait qu’elle ne gagnerait jamais cette élection) mais c’était bien plus facile de se moquer du nombre de voix qu’on obtenait quand on était élue. La métis se contenterait facilement de ne plus être oubliée dans l’école sans jamais jusqu’à être la plus populaire. Quand elle avait été prise de l’envie d’être une idole (au sens japonais du terme), elle n’avait même pas songé à le faire seule. Pas uniquement parce que c’était moins drôle, mais aussi tout simplement parce qu’Erin voulait être populaire mais pas nécessairement être au-dessus des autres. Partager la couverture ne la dérangeait pas. Et c’était même pour ça qu’elle trouvait dommage de ne pas avoir eu l’idée du groupe avant (même si pour le moment, ceux qui suivaient les Magic Mix étaient surtout les amis des cinq filles, mais il fallait bien commencer quelque part hein!).

« J’ai été plusieurs fois à Sainte Mangouste après… enfin… tu sais. » Elle ne voulait pas refaire une crise d’angoisse alors elle éluda, mais Tempérance comprendrait qu’elle faisait référence à l’année où elle avait été maltraitée et manipulée par MS (tout ça en moins d’un an, ça avait de quoi vous retourner). « Il y a bien des médicomages qui se chargent des potions qui influent sur l’humeur, des choses comme ça, mais il n’y a pas réellement de suivi psychologique comme chez les moldus. C’est peut-être parce que nous sommes moins nombreux ? » Car elle ne pensait pas qu’il y ait moins de facteur de stress dans le monde magique ou de traumatisme, elle aurait même tendance à penser qu’il y en avait plus (Voldemort, MS, Sombracanes, Vague noire… pour ne citer qu’eux). « Une thérapie ce n’est pas très magique, alors ils se disent peut-être que ça ne sert à rien. » Ou ils manquaient de candidats ? « Bizarrement, Payton a l’air d’être celle qui s’en sort le mieux, non ? » Enfin, elle avait toujours des trous de mémoire et des migraines, mais elle n’avait pas l’air d’avoir peur de MS. Erin admirait son self-control. Elle aurait aimé se contrôler aussi bien !

Elle écouta ensuite les paroles de Tempérance qui, fidèle à elle-même, essayait de voir le verre à moitié plein. « On verra bien, de toute façon, apprendre à se défendre ce n’est jamais inutile. » Croyez-en quelqu’un qui se faisait taper dessus depuis qu’elle était entrée dans le système scolaire : MS n’étaient pas les seules pourritures qui peuplaient la planète.

« Hum… Depuis toujours je dirais. Ils auraient du atténué les cauchemars, me permettre de dormir et hum… d’autres choses. Mais ça ne donne rien. Les anxiolytiques donnent quelques résultats, les antidépresseurs par contre... » Ses épaules s’affaissèrent tristement à cet aveu. Bien entendu, Erin avait parfois des raisons objectives d’aller mal, comme tout un chacun, sauf que dans son cas, ce mal être était absolument permanent. Elle devait prendre des médicaments pour éviter que sa dépression ne prenne le pas sur tout le reste, sauf qu’Erin se rendait bien compte que l’inverse se produisait : ses traumatismes et insomnies gagnaient du terrain en dépit des efforts surhumains qu’elle déployait. La conclusion logique était que son traitement n’était pas adapté, mais c’était déjà la deuxième qu’elle essayait pour la même absence de résultat. « Je vais leur dire… je crois… c’est qu’ils ont tendance à heu… sur réagir ? » Cette opinion n’engageait qu’elle, c’était facile à 17 ans de juger ses parents, c’était une autre histoire pour eux de voir leur fille unique aller de plus en plus mal.

« C’est vrai, mais pour ceux qui sont encore plus jeunes, il y a peut-être de l’espoir ? » Elle essaya de visualiser les premières années : la sœur de Victoire, une petite rousse qui citait Shakespeare à tout bout de champ (oui, Erin connaît Shakespeare, ça en fait au moins une outre Dominique!), un serdaigle qu’elle avait croisé à la bataille lui semblait-il qui ne manquait clairement pas d’aplomb, et une autre fille, bien plus timide… « Quoique, ils ont l’air de sacré phénomènes eux aussi. » Des si petits qui s’engageaient dans la BAM, ils ne pouvaient pas être foncièrement plus calmes qu’eux.

« Je me demande ce qui est passé par la tête de Victoire… je ne suis même pas sûre qu’elle aime vraiment Alfie. » Remarqua Erin, soucieuse, bien qu’une part d’elle aie conscience que la lionne faisait sûrement ça un peu pour se consoler de Ted, elle ne comprenait pas qu’elle fasse volontairement de la peine à Peony. Selon les critères d’Erin, il y avait des règles en amitié, l’une d’elle était : pas touche aux amoureux des copines. Si elle sortait avec Ted, c’est parce qu’avant les Magic Mix, Victoire ne lui adressait jamais la parole. Elle soupçonnait d’ailleurs que Vic’ s’était mise à réaliser que Louis avait une cousine parce qu’elle commençait à être avec Ted, sans ça, la Miss Poudlard aurait continué à ignorer superbement son existence de la manière la plus vexante qui soit malgré la BAM, Sterne et le fait que son nom et son visage ait fait la une des journaux en même temps que Julian et Mademoiselle Strue à une époque.

« Moui. J’espère que Peony arrivera à passer à autre chose, honnêtement je ne crois pas qu’elle ait ses chances avec Alfie. Il ne ferait pas ça à Léo. » Et s’il n’y avait plus cette histoire avec Alfie, les deux filles arriveraient peut-être à se rabibocher d’ici leur concert ? Enfin, de toute façon, c’était elle la plus âgée, alors elle essaierait de maintenir la paix au sein de son groupe. Même si, autant qu’elle puisse le faire, elle tâcherait de rester en dehors de ces histoires, surtout qu’elle n’était pas vraiment un modèle à suivre pour tout ce qui touchait aux amours : elle sortait avec un pote pour faire croire à celui qu’elle aimait vraiment qu’elle allait bien, on avait vu mieux comme relation saine. Cela dit, aimait-elle encore Noé ? Erin se disait que non, plus autant en tout cas. Peut-être que si elle avait vraiment pris le temps de faire son deuil, elle l’aurait même déjà totalement oublié. Comme son énergie passait entièrement dans sa petite comédie avec Ted, elle n’en avait pas accordé autant qu’elle aurait du à son cœur brisé. « Puis, si Magic Mix devient un groupe populaire, il y aura sûrement des tas de garçons qui se proposeront spontanément pour la consoler, non ? » Elle ne pouvait pas savoir qu’il y en avait déjà un en lice, et elle ne faisait que plaisanter, c’était néanmoins un peu vrai : il y avait des tas de poissons dans l’océan. Il faudrait qu’elle essaie de s’en souvenir quand son histoire avec Ted n’aurait plus de raison d’être !

{1 223}
2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Tempérance Biel
Tempérance Biel
Poufsouffle

Parchemins : 674
Âge : 17 ans { 24/02/1998 }
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


[Maison Hazzard] Un thé entre copines [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Maison Hazzard] Un thé entre copines [PV]   [Maison Hazzard] Un thé entre copines [PV] - Page 2 EmptyVen 8 Mai - 13:11:01

Tempérance acquiesça avec compréhension au sujet de Sainte-Mangouste, maudissant MS et tout ce qu'ils avaient infligé à ses amis. Le souvenir du cours sur les sortilèges de projection était frais dans son esprit, et elle ne se souvenait que trop bien de la détresse d'Erin tandis que les élèves interrogeaient le professeur Jones sur une potentielle infiltration du Ministère de la Magie. « Oui. » dit-elle en affichant un léger sourire pour rassurer sa meilleure amie, et lui permettre de poursuivre. « Exact. » répondit-elle en pensant aux médicomages, puis : « Franchement je ne sais pas. Peut-être que c'est ça. La communauté de l'anneau magique anglaise est quand même assez réduite par rapport aux moldus. » Elle supposait que ça pouvait expliquer le manque de soins spécialisés, bien qu'en l'occurrence, ça n'arrange pas du tout leurs affaires.

Elle opina lentement du chef au sujet de Payton : « Oui, c'est vrai. C'est sûrement parce qu'elle ne se souvient pas de l'avant pour le coup. Et elle a pris le parti de ne pas s'attarder dessus. » En même temps, a priori, elle ne retrouverait jamais sa mémoire. C'était ce que lui disaient les spécialistes, et c'était aussi ce qu'elle avait dit à Tempérance. « A un moment c'était presque comme si ça me bouleversait plus qu'elle, de ne pas retrouver ses souvenirs... » ajouta-t-elle, vaguement coupable. Mais d'un côté, ça n'était pas très loin de la vérité. Payton avait pris les choses de manière cartésienne : ses souvenirs - bons ou mauvais - n'étaient plus là pour l'encombrer, et elle ne se prendrait pas la tête à chercher une solution qui n'existait probablement pas, ou à essayer d'être la personne qu'on attendait d'elle alors qu'elle avait changé. Hormis les instants de panique liés aux trous de mémoire, son aînée avait l'air d'aller bien, ce qui rassurait Tempérance à l'aube de sa nouvelle vie hors de Poudlard. Quant à Julian, s'il avait lutté avec la culpabilité lorsqu'il était encore à l'école, il n'évoquait plus que rarement le sujet de sa manipulation par MS avec Tempérance. « Peut-être que c'est plus facile une fois hors de l'école ? J'veux dire, le contexte vous rappelle forcément les mauvais moments... » Comme une sorte de déclencheur. Jo' lui avait bien dit que même aujourd'hui, passer par les cachots n'était pas une partie de plaisir au risque de tomber sur un renard enragé poursuivant Jensen McGowan. Ah non c'est pas ça ?

Espérant avoir rassuré Erin ne serait-ce qu'un minimum au sujet de MS (et même si elle savait que c'était une tâche quasi impossible : Tempérance se laissait rarement démonter), elle fut en revanche très inquiète d'apprendre que les médicaments d'Erin n'agissaient pas. Les détails supplémentaires apportés par sa meilleure amie ne l'apaisèrent pas du tout - au contraire. « Depuis toujours ? Tu ne me l'avais jamais dit. » dit-elle en déglutissant doucement. « En même temps là tu vas devoir leur avouer que ça dure depuis longtemps. Ils vont peut-être paniquer un peu effectivement. » concéda-t-elle en réfléchissant. « Tu peux peut-être noyer un peu le poisson, dire que t'étais pas trop sûre, et par contre tout expliquer en détail au médecin ? Même si je pense que le mieux ce serait quand même de tout leur dire à eux aussi. En tout cas, je sais que ma mère panique moins si je lui glisse les infos au fil de l'eau en général, plutôt que quand elle apprend tout d'un coup. » Bien qu'elle pouvait parler : elle n'était pas tout à fait honnête avec sa propre mère non plus, concernant MS pour le coup. Mais pour sa défense, l'inverse lui était impossible. Elle voulait finir ses études à Poudlard, et tout ce qu'elle accomplirait en lui racontant tout, ce serait l'inquiéter tout en la faisant se sentir impuissante. L'occupation de l'école par MS n'avait pas arrangé ses affaires cela étant, car Siobhan s'était alors bien rendue compte que quelque chose clochait nettement.

Leur discussion retrouva plus de légèreté à l'évocation des drames adolescents qui les entouraient, et Tempérance fit osciller sa main levée, sceptique à l'égard de leurs camarades plus jeunes. « Clairement. A mon avis, il faut juste leur laisser un peu de temps et ça va tourner au vinaigre. Mais bon, si ça se trouve je me plante, et ils ont un avenir sans nuages devant eux ? On le leur souhaite ! » conclut-elle en retrouvant son optimisme légendaire caractéristique. Elle pensa aux petits Poufsouffles qu'elle côtoyait dans la salle commune : Dominique, la petite-sœur de Victoire, ou Charlotte, si anxieuse. A leur âge Prudence démolissait déjà des portes de toilettes et Alan réduisait la salle des armures en cendres : peut-être qu'on va quand même vers du mieux ?

Tempérance s'était toujours relativement bien entendue avec Victoire, même si cette dernière était arrivée, haute comme trois pommes à Poudlard, et prête à lui mener la vie "dure" - ou aussi dure put-elle être quand une fillette de onze ans essayait de marquer son territoire (par ailleurs, Tempérance n'avait vraiment pas besoin que Victoire la fasse trébucher dans les couloirs à l'époque, elle se débrouillait déjà très bien toute seule). Cela dit, elle était bien en peine de comprendre ce qu'il se passait dans son esprit. « Aucune idée. On s'est parlé à la fin de l'année, mais je n'ai définitivement pas osé lui poser la question. » L'adolescente avait déjà été bien assez survoltée à l'évocation d'une potentielle "maladie" on te garde là pour protéger tes petits camarades Victoire, ça s'appelle une quarantaine. Histoire que tu ne nous détruises pas d'autres brushings.

Parmi les Serpentards - au masculin - de leur année, Tempérance ne côtoyait vraiment que Noé, même si elle s'entendait avec Alfie sans trop de soucis. Léopold Lloyd, en revanche, était une inconnue mystérieuse et vaguement austère - quelqu'un qu'elle ne savait pas tout à fait déchiffrer. « C'est vrai ! Tu m'oublieras pas quand tu seras super connue, hein ? » demanda-t-elle en adressant un sourire lumineux à sa meilleure amie. Elle espérait sincèrement que cette dernière année à Poudlard serait synonyme de renouveau dans leur amitié, et dans leurs vies.

[ 1025 ]
Revenir en haut Aller en bas

Erin Hazzard
Erin Hazzard
Serpentard

Parchemins : 408
Âge : 17 ans {01.07.1998}
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


[Maison Hazzard] Un thé entre copines [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Maison Hazzard] Un thé entre copines [PV]   [Maison Hazzard] Un thé entre copines [PV] - Page 2 EmptyLun 1 Juin - 9:20:59

Un thé entre copinesLes sorciers étaient moins nombreux, c’était un fait. Erin se disait d’ailleurs que MS faisait complètement fausse route par rapport à la séparation d’avec les moldus parce qu’ils ne pouvaient pas survivre sans eux, en autarcie pure et dure, il n’y avait pas assez de sorciers pour ça dans le monde. Cela paraissait si simple et si logique qu’elle ne voyait même pas comment cela pouvait être sujet à discussion… mais voilà longtemps qu’elle avait abandonné l’idée de comprendre Freja et toute sa bande, mieux encore, elle était fière que cela ne soit pas possible, cela prouvait son ouverture d’esprit à elle !

« Elle ne peut peut-être pas… s’attarder dessus je veux dire. Ce n’est pas comme si elle pouvait s’appesantir sur son passé vu qu’elle ne s’en souvient pas... » Réfléchit à voix haute Erin avant d’ajouter à l’intention réelle de sa meilleure amie : « C’est normal que toi ça te perturbe vu que tu te souviens de la Payton d’avant... » Mais l’un dans l’autre, Erin préférait peut-être la Payton actuelle, débarrassée de son obsession pour son meilleur ami voilà la solution pour Victoire, une bonne amnésie!. Ne lui en voulez pas : ayant toujours été très proche de son cousin, elle était forcément team Louis/Payton, n’en déplaise à Stephen – avec qui elle s’entendait bien à l’époque où il était encore à l’école cela dit -.

« Peut-être… » Erin n’était vraiment pas convaincue. Elle avait tendance à faire des crises quand on lui parlait des exactions de MS, or elle avait la bizarre impression qu’elle entendrait encore plus les dernières nouvelles quand elle ne serait plus une élève à protéger à tout prix.

« Je me suis complu dans le déni. » Admit-elle à sa meilleure amie concernant ses anti-dépresseurs. Elle n’avait réalisé qu’au moment de la débâcle avec Noé que ça devenait un vrai problème, qu’elle ne pouvait plus nier, parce qu’elle avait bien cru mourir d’un chagrin d’amour. Or, ils n’étaient pas dans Roméo et Juliette, et ce n’était pas normal d’avoir des pulsions suicidaires pour un truc pareil (qu’on soit d’accord ou non avec cet avis, ce qui comptait c’était qu’elle ait enfin perçu la gravité de sa situation sans médicament efficace). « Je pense ne rien dire de trop précis à mes parents, surtout si je vais réellement en cure, j’aurais tout le temps de parler confidentiellement aux médecins. » Conclut-elle, peu désireuse d’inquiéter plus ses parents.

La métis n’ajouta rien au sujet des petites années, elle ne pouvait qu’être d’accord avec Tempérance, quand bien même sa nature à elle penchait plutôt vers un pessimisme bien ancré qui lui laissait croire que les petits jeunes n’avaient pas fini d’en voir de toutes les couleurs et vous n’avez pas encore rencontrer Chiara!

Passant rapidement par la case Victoire/Ted/Alfie/Peony mais comment Erin avait-elle pu se retrouver dans une telle galère?!, elles en arrivèrent à Magic Mix (dans le fond, tout était lié!) et la Serpentard prit les mains de son amie avec un grand sourire sincère – chose assez rare pour être soulignée -. « Bien entendu que je ne t’oublierai pas, jamais même ! » Certifia-t-elle à sa meilleure amie. « Tu veux que je te montre mon nouveau costume ? Il est dans ma chambre ! » Elle se leva du canapé en même temps qu’elle dissipait le sortilège de silence : « Maman ! On va en haut ! » lança-t-elle tout en entraînant Tempérance à l’étage, où se trouvait sa chambre – très rose et très girly -. Après tout, la journée se devait de prendre une tournure plus légère !

{600}
{Terminé pour Erin}
2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





[Maison Hazzard] Un thé entre copines [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Maison Hazzard] Un thé entre copines [PV]   [Maison Hazzard] Un thé entre copines [PV] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Maison Hazzard] Un thé entre copines [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Un p'tit bain... Et plus? [ Seiko ♥ ] -Hentaï-
» Discussion à la maison (pv: Aisuru) (Hentaï)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Royaume-Uni :: Angleterre :: Loutry Ste Chaspoule-
Sauter vers: