AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Partagez
 

 Aveu d'un premier amour [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Lucas Montgomery
Lucas Montgomery
Préfet-en-chef Pouffy

Parchemins : 327
Âge : 16 ans (14 mars)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


Aveu d'un premier amour [PV] Empty
MessageSujet: Aveu d'un premier amour [PV]   Aveu d'un premier amour [PV] EmptyDim 12 Avr - 20:50

Aveu d'un premier amourQu’on se le dise, Lucas Montgomery était amoureux ! Mais ce n’était ni très nouveau, ni très grave. Lucas craquait pour la charmante Peony Lloyd depuis presque deux ans. Au départ simple affection teintée d’admiration, il avait bien du se rendre à l’évidence de la profondeur de ses sentiments de par le fait qu’il n’arrivait pas à se la sortir de la tête et du coeur. Néanmoins, contrairement à son cousin Noé que l’amour avait semblé affligé de chagrin, Lucas restait égal à lui-même. Il savait pourtant que le genre de Peony, c’était plutôt les bellâtres comme Alfie Hartley, mais il était de ceux qui n’abandonnaient pas sans combattre. Certes, il n’était pas aussi avantagé physiquement que son camarade de Serpentard... mais il n’était pas non plus particulièrement laid, et quand bien même ce serait le cas, Lucas se savait intelligent et cultivé, deux qualités intéressantes pour de vraies relations.

Avec l’aide de Jensen – il ne dirait plus jamais que les relations sociales ne servaient à rien , il avait monté un plan de rendez-vous qui se tenait à peu près. Il avait invité Peony au cinéma pour les vacances, Jensen venait aussi de façon à détourner Dahlia après la séance, de façon à ce que Lucas se retrouve seul avec la jolie rousse pour lui dévoiler ses sentiments. Peony ne se doutait de rien, Lucas n’avait même pas besoin de lui cacher ses intentions, il n’était pas très lisible comme garçon. Et il trouvait beaucoup plus facile de se déclarer pendant les vacances, loin de radio ragot made in Poudlard. Il avait fallu trouver une date qui convenait aux quatre adolescents mais le jour J était enfin arrivé.

Lucas portait une chemisette bleu jean légèrement ouverte au niveau du col pour laisser apparaître sa chaîne qui faisait ressortir ses yeux et un pantacourt beige. N’étant pas un roi de la mode, il espérait que ce look conviendrait. En même temps, il ne pouvait pas faire trop décontracté : étant trop flegmatique pour la situation, tout signe de cool attitude serait le bienvenu.

Le film se passa bien – en même temps, comment ça aurait pu mal se passer alors que choisir le film avait été leur deuxième sujet de conversation après la date de cette sortie à quatre ? Quoique, il ignorait jusqu’à quel point les trois autres étaient familiers des films moldus… il faudrait qu’il songe à leur poser la question… un autre jour ! -, au moment de sortir, Jensen exécuta le plan en entraînant Dahlia en dehors du café où ils s’étaient installés sous un faux prétexte.

Lucas lui fit un signe de remerciement et se tourna avec un léger sourire vers Peony. « Cool. OK. Je pense que c’est le bon moment pour te dire que Jensen nous a laissé seuls à ma demande, ah et aussi, que tu es magnifique, comme toujours évidemment, mais je pense que c’est un bon moyen de commencer cette conversation. » Et comme c’était sûrement la tirade la plus longue qu’il ait jamais faite à Peony, il jugea qu’il pouvait s’arrêter là pour l’instant, le temps de décider comment formuler la suite.
2981 12289 0


Mister Poudlard 2013

Lucas Montgomery

Revenir en haut Aller en bas

Peony Lloyd
Peony Lloyd
Préfete de Serpentard

Parchemins : 467
Âge : 15 ans - 16/09/1999
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 8


Aveu d'un premier amour [PV] Empty
MessageSujet: Re: Aveu d'un premier amour [PV]   Aveu d'un premier amour [PV] EmptyLun 13 Avr - 18:25

Peony avait était réellement surprise lorsque Lucas lui avait demandé si elle était partante pour aller au cinéma en sa compagnie, celle de Dahlia et surtout, celle de Jensen. Elle se demandait encore comment Lucas avait pu réussir à persuader Jensen d’aller voir un film moldu. On parlait tout de même de Jensen McGowan, Sang-Pur de son état et clairement pas moldu-friendly ! Néanmoins, elle était très contente de sortir avec sa soeur et son meilleur ami. Elle trouvait un peu étrange que Lucas soit celui à l’origine de l’invitation, parce qu’ils n’avaient jamais été particulièrement proches. Certes, ils avaient été au bal de Noël ensemble deux années de suite, mais Peony était loin de s’imaginer que Lucas pouvait avoir des sentiments pour elle. Peut-être que ses propres sentiments envers Alfie Hartley -qui avait été accaparé par Victoire, au grand damne de Peony, qui depuis, parlait le moins possible à la blonde- et sa jalousie possessive envers Leopold l’empêchait de voir quand on pouvait effectivement s’intéresser à elle. Cela étant, Lucas n’étant pas le plus démonstratif au monde, elle aurait sûrement dû être voyante pour s’en rendre compte.

Le jour J étant finalement arrivé, elle avait pris Dahlia sous son aile pour l’habiller -sa soeur était toujours aussi peu douée pour assortir des tenues, mais heureusement, elle avait Peony qui veillait au grain- et avait elle-même pris soin de choisir une tenue qui ferait hurler Leopold, qui lui ressemblait. Ou qui ressemblait à la Peony 2.0, qu’elle avait décidé d’être pour prouver à son frère qu’elle n’était plus un bébé. Elle avait donc opté pour un short rouge, un petit haut blanc et des baskets assorties. Ses cheveux lâchés et une paire de lunettes de soleil plus tard, elle était prête à partir. Le regard désapprobateur de Leo, qui, pour une fois, était encore à la maison alors qu’il passait le plus clair de son temps à courir les filles en bas de chez eux lui confirma qu’elle avait fait le choix idéal.

Leur père transplana jusqu’à Londres, dans une ruelle déserte près du cinéma où Lucas et Jensen devait les retrouver. Il n’était pas non plus pour la tenue de sa fille, mais Dahlia étant de la partie, il savait que Peony ne risquait rien. Et vu le répondant que la rousse pouvait avoir, en soit, il ne se faisait pas trop de souci pour elle. Elle n’était pas du genre à se laisser marcher sur les pieds. Une fois les garçons retrouvés, la petite troupe entra dans le cinéma et profita du film. Peony s’était, bien évidement, installée à côté de Dahlia. Elle avait jeté quelques coups d’oeil à son meilleur ami pendant le film, pour voir ses réactions. Elle ne doutait pas que cela était la première fois pour Jensen qu’il se rendait au cinéma. Heureusement, s’il était vieux jeu côté mental, il savait quand même ce qu’était un film, contrairement à de nombreux vieux sorciers sang-purs. Quand ce dernier et Dahlia disparurent après la fin du film, la rousse haussa un sourcil. Les paroles de Lucas l’éclairèrent un peu. « Hein ? » Elle se reprit, enchaînant : « Merci, c’est gentil. Leopold n’a pas du tout aimé lui… » Un petit sourire mesquin étira ses lèvres. « Je te retourne le compliment en tout cas. Je crois que c’est la première fois que je te vois habillé comme ça. » A dire vrai, c’était en même temps la première qu’elle voyait Lucas en dehors de l’école et en dehors des rondes ou du bal de Noël.
acidbrain


'Cause I'm a Primadonna girl, yeah. All I ever wanted was the world. I can't help that I need it all the primadonna life, the rise and fall. doll heart.
Revenir en haut Aller en bas

Lucas Montgomery
Lucas Montgomery
Préfet-en-chef Pouffy

Parchemins : 327
Âge : 16 ans (14 mars)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


Aveu d'un premier amour [PV] Empty
MessageSujet: Re: Aveu d'un premier amour [PV]   Aveu d'un premier amour [PV] EmptyMar 14 Avr - 16:01

Aveu d'un premier amour« Ah heu… oui, Dahlia a évoqué tes petits problèmes avec ton frère la dernière fois, mais il ne faut pas l’écouter, frère ou pas, personne n’a à te dire comment t’habiller, et moi je trouve toujours superbe. Tu as énormément de style. » Et il pouvait se vanter de s’y connaître un peu vu qu’il était le fils d’une star du show-biz. Lui-même ne trouvait que peu d’intérêt à la mode, cela dit, il savait apprécier les efforts de ceux qui y portaient plus d’attention. Il était flegmatique et plutôt indifférent aux autres, pourtant il les respectait sûrement plus que la plupart des gens car il trouvait que chacun faisait bien ce qu’il voulait. Après, il comprenait un peu Léo, ce n’était pas facile d’être un grand frère… de là à se la jouer tyran, il y avait des limites à ne pas dépasser à son avis…

« Merci. C’est vrai que je porte généralement l’uniforme à Poudlard, ça m’évite d’avoir à trop réfléchir. » Sourit-il, tout en se rendant compte qu’il s’éloignait un peu du sujet et qu’il fallait absolument qu’il recentre la conversation de toute urgence ! Sinon, Jensen et Dahlia allaient revenir avant même qu’il ait commencé sa déclaration ! Ce serait une catastrophe ! (Toute proportion gardée évidemment, mais c’est que Jensen et lui préparaient ce plan depuis un moment maintenant !)

« Hum… écoute, je crois qu’il vaut mieux que je te le dise maintenant, j’ai peur que les autres reviennent avant que j’ai pu le faire sinon... » Il se sentait vaguement embarrassé, sentiment très nouveau chez lui qui était plutôt honnête et franc de base. « Alors voilà, je te prie de m’excuser si c’est un peu abrupt, mais je suis amoureux de toi. » Hop, et voilà, c’était dit ! Il se sentait déjà mieux ! Il resta calme, souriant, bref, tout allait bien… mais il jugea utile de préciser. « Je sais que tu ne me vois pas comme ça, ne t’inquiète pas, j’ai entendu les rumeurs sur Alfie et… même sur Quino en fait, bien que ça me paraisse assez improbable. Mais je me dis qu’en te déclarant mes sentiments, tu pourras peut-être m’envisager différemment que juste… le préfet de Poufsouffle avec qui tu vas au bal faute de mieux. » Il se dépréciait peut-être un peu dans toute cette histoire (il avait été Mister Poudlard quand même!), mais il savait bien que Peony ne le voyait pas comme un partenaire potentiel et que pour le bal, elle y avait été avec lui principalement parce que c’était pratique. Et dans le fond, ce n’était pas si grave, du moment qu’il ne restait pas pour toujours dans cette case un peu trop fermée. Il fallait que le regard de Peony sur lui change pour qu’éventuellement leur relation aussi évolue. Et comme il n’était pas du genre à « draguer » comme le ferait Hartley, il misait sur ses points forts, la réflexion et même un peu de romantisme.

« D’ailleurs, je t’ai écrit une chanson. Tu pourras l’utiliser pour ton groupe si tu veux, la musique du moins. » Il lui tendit le CD sur lequel il l’avait enregistré (on l’oubliait trop souvent mais Lucas jouait de la musique depuis aussi longtemps qu’il savait parler), il sortit aussi le lecteur CD portable juste au cas où elle aurait voulu l’écouter maintenant, mais elle préférerait peut-être le faire à un moment où il ne la regarderait pas. Il aurait trouvé ça normal, lui-même n’aimant pas tellement s’exposer… Là, il le faisait, parce que nécessité fait loi et que les grands gestes romantiques, c’était tout ce qu’il avait dans sa manche pour l’instant.
2981 12289 0

Musique la plus approchante de l'œuvre de Lucas:
 


Mister Poudlard 2013

Lucas Montgomery



Dernière édition par Lucas Montgomery le Jeu 16 Avr - 18:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Peony Lloyd
Peony Lloyd
Préfete de Serpentard

Parchemins : 467
Âge : 15 ans - 16/09/1999
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 8


Aveu d'un premier amour [PV] Empty
MessageSujet: Re: Aveu d'un premier amour [PV]   Aveu d'un premier amour [PV] EmptyMar 14 Avr - 19:55

Pour ce qui était de Leo, Penny haussa les épaules. Leo n’en faisait qu’à sa tête de toute façon, et Peony s’habillait comme elle le faisait depuis presque six mois pour, justement, le rendre complètement fou. Elle faisait toujours en sorte que ses tenues soient en concordance avec le style qu’elle avait avant -du rouge, du vert, bref, des couleurs.Elle était néanmoins ravie de voir qu’on lui reconnaissait un certain style. Alors qu’elle allait enchaîner sur la mode, Lucas lui fit par de ce qu’il avait sur le coeur. Et ce fut comme s’il avait lâché une bombe devant la jeune fille.

« Tu quoi ? » Elle avait mal entendu, c’est cela ? Lucas ne pouvait décemment pas lui dire qu’il était amoureux d’elle, si ? Et bien, il semblait que si. Il enchaîna rapidement avec des explications qui auraient du venir de la rousse. Elle ne pouvait le nier cela dit, Lucas avait malheureusement raison. Elle ne le voyait pas comme cela. Un point lui fit arquer un sourcil cependant : « Quoi ? Quino ? Quelles rumeurs sur Quino ? » Elle ne pouvait pas démentir qu’elle aimait Alfie, il était fort probable que tout Poudlard soit au courant. Surtout depuis que cette peste de Victoire avait osé lui mettre le grappin dessus alors qu’elle savait pertinemment ce que Peony ressentait. Et tout Poudlard savait également que Penny se complaisait dans un amour sans retour, car Alfie Hartley, malheureusement pour elle, avait des principes. Peu, certes, mais il y en avait un pour lequel il ne dérogeait pas depuis quatre ans, ce qui lui crevait le coeur à chaque nouvelle conquête. Alfie Hartley, don juan de son état, mettait un point d’honneur à ne pas s’approcher des soeurs de son meilleur ami. Et Peony restait, inlassablement, loin des regards du blond et de son coeur. Par contre, pour Joaquín, elle n’avait absolument aucune idée de ce que Lucas entendait par là. Elle adorait Quino, c’était un fait, ils passaient souvent du temps ensemble et elle était la première à rire quand il faisait des pitreries -au grand désarroi de sa chère jumelle- mais il n’y avait jamais rien eu de plus… En plus de cela, elle souhaitait par dessus tout que Quino sorte avec Dahlia -bien que celle-ci semblait trouver que sa soeur se berçait, là encore, d’une douce illusion.

« Tu m’as écrit une chanson ? Oh Lucas… » Penny se sentait mal, réellement. Parce que le jeune homme face à elle avait raison. Elle ne le voyait pas comme ça. A dire vrai, elle ne l’avait jamais vu que comme un collègue préfet. Pas même un ami. Alors que son coeur se serrait en prenant le CD, sur lequel se posèrent ses yeux noisettes. Elle reposa son regard sur le Poufsouffle, un petit sourire triste aux lèvres. « Lucas je… Je suis désolée, je ne savais pas. Je ne pensais pas. » Et à dire vrai, elle n’aurait  jamais pu deviner qu’il avait des sentiments pour elle. « Je… Alfie… Il ne m’aime pas, il y a Leo et Victoire. » Son regard s’assombrit à la mention de celle qu’elle avait un jour considérée comme une amie. Et malgré tout cela, son pauvre petit coeur battait pour ce garçon là, pas pour Lucas. « Je ne peux rien te promettre Lucas mais, peut-être qu’on pourrait déjà apprendre à se connaître ? A être amis ? Je veux dire… Je ne sais presque rien de toi, je suis plus souvent avec Psychée… » Elle s’en voulait, parce qu’elle savait que ce qu’elle lui proposait n’était sûrement pas ce qu’il attendait. Encore que, elle ne savait pas vraiment à quoi il s’attendait. Peony était peut-être une vraie peste avec Leo, mais en dehors de cela, elle n’était pas méchante. Chiante, sans aucun doute, mais pas méchante. Et là, elle lui proposait juste de devenir amis, de voir s’ils avaient, peut-être, des atomes crochus. Parce qu’au final, elle savait si peu de choses sur lui, bien qu’ils aient passé deux bals de Noël ensemble…
acidbrain


'Cause I'm a Primadonna girl, yeah. All I ever wanted was the world. I can't help that I need it all the primadonna life, the rise and fall. doll heart.
Revenir en haut Aller en bas

Lucas Montgomery
Lucas Montgomery
Préfet-en-chef Pouffy

Parchemins : 327
Âge : 16 ans (14 mars)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


Aveu d'un premier amour [PV] Empty
MessageSujet: Re: Aveu d'un premier amour [PV]   Aveu d'un premier amour [PV] EmptyJeu 16 Avr - 18:20

Aveu d'un premier amour« Ce n’était pas vrai pour Quino ? Tant mieux. » Parce que s’il voyait bien l’écart qu’il y avait entre Alfie et lui, c’était un gouffre qui se dressait entre Quino et lui, en terme de caractère comme de physique. Lucas était blond aux yeux bleus, le teint clair, et d’un caractère très réservé, tandis que Quino était très brun, plutôt mat et vraiment très bout-en-train. C’était plutôt une bonne nouvelle si les rumeurs qu’il avait entendu sur la fin de l’année n’était rien d’autre que ça, des rumeurs.

Lucas poursuivit donc sur sa lancée, abordant le sujet de la chanson d’amour qu’il avait écrite. Il lui tendit le CD et précisa « J’ai de quoi l’écouter si tu veux. » Mais il comprendrait qu’elle ne veuille pas. « Je suis désolé pour la peine que cela te cause, mais je ne vais pas te mentir, je n’ai jamais souhaité que ça marche avec Alfie. » Il y avait des limites à l’altruisme. Il comprenait l’adage qui disait qu’il fallait d’abord souhaiter le bonheur de la personne aimée, de là à se réjouir qu’elle en aime un autre, il y avait des limites. D’ailleurs, Lucas n’était pas quelqu’un d’altruiste. Il était gentil, tolérant, patient… de là à se sacrifier pour les autres, pas vraiment, sauf si éventuellement c’était un risque calculé.

« Ne t’inquiète pas, je ne m’attendais pas à une réponse positive. Je me considère sur la ligne de départ pour gagner ton coeur. Peut-être que j’échouerai, et bien entendu je ne veux pas non plus devenir une gêne, mais je me suis dit qu’il fallait au moins que j’essaie. » Il lui sourit de façon à ce qu’elle voit qu’il n’était pas du tout mal à l’aise. « Nous pouvons donc commencer par être amis, il y a des choses que tu veux savoir sur moi ? » Lui connaissait pas mal de choses d’elle, que ce soit par Dahlia, par Jensen, ou simplement parce qu’il avait le sens de l’observation. Comme il était discret -et qu’à Poufsouffle c’était assez rare -, on ne le remarquait pas forcément, ça ne voulait pas dire qu’il ne voyait ou n’entendait rien de ce qui se passait autour de lui.

Au demeurant, Lucas n’avait peut-être rien d’un dragueur, mais il respirait quand même une certaine assurance. Comprenez que malgré la situation (Peony lui disant qu’elle aimait Alfie et pas lui), il n’était pas gêné, il la regardait toujours dans les yeux (du moins quand il arrivait à accrocher son regard), et il continuait de sourire, adossé à sa chaise avec décontraction. Le préfet n’était pas impressionnable, pas plus qu’il ne doutait de lui. Quand il se comparait à Quino, Alfie ou n’importe qui d’autre, ce n’était pas pour se dévaloriser, c’était simplement objectif. Et à côté de ces considérations, il croyait avoir beaucoup de choses à offrir en tant que personne, par exemple il pensait être plus rassurant que quelqu’un comme Alfie : Lucas était fidèle et loyal, deux qualités importantes dans un couple (même s’il n’y connaissait pas grand-chose, ça lui paraissait couler de source…). Il était intelligent, cultivé, il supposait qu’il n’était pas très fun spontanément, mais en s’appuyant sur ces points là, il devait pouvoir être d’une compagnie divertissante. Au demeurant, il se savait avoir beaucoup de points communs avec Dahlia, or Peony aimait sa sœur plus que tout, non ? Bref, le jeune préfet n’allait pas abandonner sans combattre. Il tenterait de conquérir sa belle, même s’il n’y avait aucune certitude de victoire.
2981 12289 0


Mister Poudlard 2013

Lucas Montgomery

Revenir en haut Aller en bas

Peony Lloyd
Peony Lloyd
Préfete de Serpentard

Parchemins : 467
Âge : 15 ans - 16/09/1999
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 8


Aveu d'un premier amour [PV] Empty
MessageSujet: Re: Aveu d'un premier amour [PV]   Aveu d'un premier amour [PV] EmptyVen 24 Avr - 16:45

« Je ne sais pas ce que tu as pu entendre sur Quino et moi, mais je veux qu’il sorte avec Dahlia… Donc non, il n’y a rien entre nous, même si je l’aime beaucoup, ce n’est qu’un ami. No offense Quiqui. » La rousse fronça les sourcils, un peu embêtée par ce que Lucas venait de lui dire. Si Dahlia pensait que Peony, sa propre soeur, qui essayait de la pousser vers Quino avait des sentiments pour ce dernier, tout son travail serait réduit à néant. Il allait falloir qu’elle discute avec le greco-argentin fissa, si elle ne voulait pas que tous ses espoirs s’envolent en fumée. Pour ce qui était du CD, elle préférait l’écouter seule, dans sa chambre. Ou alors avec Dahlia. Sûrement avec Dahlia d’ailleurs. Mais elle ne pouvait sciemment pas l’écouter là, devant Lucas. Qui pouvait prédire comment elle allait réagir, franchement ? Par contre, les paroles du Poufsouffle eurent l’effet d’un couteau enfoncé dans une plaie ouverte. Elle pouvait comprendre, elle-même serait la première ravie si la situation était inversée. Mais se l’entendre dire n’était franchement pas une partie de plaisir. « Je ne t’imaginais pas comme ça, Lucas. » répondit-elle, un peu froissée. Elle connaissait Lucas comme le préfet de Poufsouffle plutôt discret, gentil, qui n’avait jamais un mot plus haut que l’autre. Et pourtant, il semblait avoir des faces cachées qu’il dissimulait parfaitement.

Les paroles du jaune et noir étaient cependant relativement percutantes. Il ne s’était fait aucun espoir. Au final, Penny savait qu’elle aurait du trouver cela romantique. Au fond d’elle-même, elle savait que tout cela était très romantique, mais son amour pour Alfie -qui cachait probablement un brother complex bien trop complexe, justement- l’aveuglait complètement. Bien sûr, Lucas était plutôt mignon, elle ne disait pas le contraire, mais elle ne pouvait s’empêcher de le comparer à Alfie. Sauf qu’Alfie lui, ne voulait pas d’elle. Parce qu’elle était la soeur de Leo. Mais plus qu’Alfie, c’était un château entier qui semblait n’avoir d’yeux que pour Victoire, Weasley, qui s’amusait à prendre tous les coeurs possibles. « Attends, pourquoi moi ? Je veux dire, y’a plein de filles, dans ton année, ou même dans la mienne. Alors pourquoi moi ? Pourquoi pas Victoire, comme tout le monde ? C'est parce qu'elle crie trop ? » Après tout, elle semblait particulièrement invisible à toute la gente masculine. Certes, Leo avait pété un plomb quand elle avait décidé de changer de style vestimentaire peu après les vacances de Noël, quand ils s’étaient disputés, mais ça n’avait pas changé grand chose. Attendez le mois d’août, elle va tous vous surprendre.

« Il y a une chose que je ne m’explique pas, je dois te l’avouer… » Elle jeta un coup d’oeil vers l’endroit où sa soeur jumelle et son meilleur ami avaient disparus. « Comment tu as fait pour que Jensen accepte de venir dans un cinéma ? Je veux dire… C’est Jensen, on le connait très bien tous les deux, c’est genre… Sa hantise les trucs moldus… » Et elle le savait bien, elle était quand même sa meilleure amie depuis quatre ans et elle assistait à toutes les disputes qu’il pouvait avoir avec Viska sur le monde moldu… Et vraiment, il était impensable pour la rousse que son meilleur ami soit un jour présent dans un cinéma tout ce qu’il y avait de plus ordinaire et sans magie. « Tu lui as fait un sortilège de l’Imperio ? Promis je ne dirais rien. » Et bien quoi, elle avait le droit de se poser des questions non ? Bon, certes, ça ne concernait pas Lucas directement, mais elle y viendrait. En attendant, il avait quand même réussit un exploit là, il fallait le souligner ! « Qu’est-ce que tu aimes faire, quand tu es en dehors de l’école ? Tes parents sont des musiciens, tout le monde sait ça, mais toi, tu aimes faire quoi ? A part emmener Jensen au cinéma. » Après tout, elle ne connaissait vraiment rien de Lucas. Ils discutaient quand ils étaient en ronde ensemble ou bien au bal de Noël, mais il était vrai que leurs discussions restaient relativement banales.
acidbrain


'Cause I'm a Primadonna girl, yeah. All I ever wanted was the world. I can't help that I need it all the primadonna life, the rise and fall. doll heart.
Revenir en haut Aller en bas

Lucas Montgomery
Lucas Montgomery
Préfet-en-chef Pouffy

Parchemins : 327
Âge : 16 ans (14 mars)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


Aveu d'un premier amour [PV] Empty
MessageSujet: Re: Aveu d'un premier amour [PV]   Aveu d'un premier amour [PV] EmptyLun 27 Avr - 18:57

Aveu d'un premier amour"Qu'il sorte avec Dahlia ? Vraiment ?" Si Lucas connaissait souvent trop de ragots pour son propre bien, il n'avait rien entendu sur cette question, peut-être parce que la jumelle de Peony était naturellement réservée, elle paraissait avoir un peu le même genre de caractère que lui, alors que Quino... et bien, même si Lucas appréciait globalement son camarade, la plupart du temps, il lui refilait des boutons car il faisait catastrophe sur catastrophe. Il pensait que le turbulent Poufsouffle faisait le même genre d'effet à Dahlia, mais après tout, il ne lui avait jamais posé la question.

Quant à brusquer les sentiments de Peony, Lucas haussa les épaules d'une manière quasi imperceptible : "Je préfère ne pas être hypocrite. Si ça avait marché avec Alfie, même pendant un temps seulement, ça m'aurait rendu malheureux. Et je n'aime pas être malheureux. Bien entendu, dans l'absolu, je préférerais que nous soyons tous, sans exception, bien et exempts de sentiments négatifs, mais ça paraît un peu utopique, tu ne crois pas ? Disons que l'amour rend un peu égoïste et que je ne suis pas de ceux qui tendent l'autre joue." Il était déjà en train de se prendre un vent, il n'allait pas en plus lui raconter n'importe quoi, lui mentir. Selon le système de valeur de Lucas, ce serait pire : il ne pouvait rien pour ce qu'il ressentait vis à vis de Peony ou d'Alfie, par contre, mentir sur ses pensées, ça, ce serait un acte volontaire, malhonnête de surcroit. De plus, il ne tenait pas à soulever le problème, mais pour ce qu'il en savait, Alfie fricotait avec Victoire, et il doutait vraiment que ça réjouisse plus Peony que lui en train de l'imaginer elle avec le Serpentard. S'il y avait bien quelque chose de partagé en amour, c'était le désir d'appartenance. Voir la personne aimée avec quelqu'un d'autre faisait incroyablement souffrir. Ce n'était pas parce que Lucas n'en montrait aucun signe, trop flegmatique pour cela, qu'il n'éprouvait pas du tout de peine à entendre Peony parler d'Alfie. S'il voulait bien se prendre un râteau - car loin de lui l'idée de forcer Peony à quoi que ce soit -, il n'allait pas non plus se transformer en supporter inconditionnel. En plus, il n'aimait pas beaucoup les garçons comme Alfie ou Léopold. Selon Lucas, on ne devait ni traiter les femmes, ni les relations, aussi légèrement (surtout si c'était pour, après, fliquer sa soeur, mais ça c'était un autre débat).

Mais sa déclaration à lui - et pas celle hypothétique de Peony à Alfie - étant au coeur de la conversation, les deux jeunes gens y revinrent sous un angle qui surprit un peu Lucas. Il n'en laissa rien paraître mais jugea qu'il se devait d'y répondre sérieusement. Peony paraissait être celles des deux qui doutait d'elle-même, alors que c'était lui qui se faisait rejeter. On marchait sur la tête, mais soit. "Et bien, c'est un peu difficile à expliquer. Au départ, c'était plutôt une sorte d'attirance physique. J'ai préféré ne pas y faire trop attention, les relations superficielles ce n'est pas vraiment mon idéal. Mais je te trouvais belle, et gracieuse aussi, chacun de tes gestes m'inspiraient de douces mélodies... et petit à petit, surtout depuis le début de l'année scolaire, ça a été plus que ça. J'avais besoin que tu sois dans la pièce pour qu'elle me paraisse intéressante. Tu ne me remarquais pas forcément, mais je t'écoutais parler, avec Dahlia ou les autres, et le son de ta voix était plus présent que tous les autres, même dans les endroits bondés comme la Grande Salle. Aucune autre fille ne me fait cet effet là." Pour mettre tout de suite les choses au clair : Victoire n'était pas du tout son genre. Il n'était pas le sien non plus ce qui tombait, pour une fois, très bien. Oh, objectivement, Victoire ne manquait pas de grâce ! Tout comme Viska d'ailleurs, ou toutes ces autres filles que mentionnaient Peony, mais être belle ne suffisait pas, il fallait que cette jolie apparence s'accorde avec un tempérament à son goût. Or, la plupart de ces demoiselles était bruyante, racoleuse, leur besoin d'exister crevait le plafond. Peony n'avait pas besoin d'en faire trop. Elle était juste parfaite. En tout cas, lui, la voyait depuis toujours.

Concernant Jensen... "Et bien, c'est mon cousin par alliance, et aussi mon ami. Comme mes sentiments sont sérieux, il a accepté de m'aider. Je n'étais pas à l'aise à l'idée de te faire ma déclaration à Poudlard." Il n'aimait pas être le centre de l'attention. Alors il préférait encore que Radio Ragot tourne sans lui les premiers temps. Il n'y échapperait pas à la rentrée, mais puisqu'il avait décidé d'avancer coûte que coûte pour essayer de prouver à Peony qu'il était parfait pour elle, il faudrait bien qu'il se dévoile devant tous ses camarades, une seconde étape qui lui demanderait encore plus de courage.

"Je joue du piano, depuis toujours, et même à Poudlard. J'utilise celui de la chorale ou bien j'en fais apparaître un dans la salle sur demande. Et quand je suis chez moi, je m'occupe des animaux de ma mère. Elle recueille des animaux issus de cirques en faillite dans toutes l'Europe, et parfois même de zoo. On a, entre autre, un éléphant. Et une très jolie volière. C'est l'une des rares choses à la maison pour lesquels nous n'ayons pas de personnel." Roze ne voulait pas que les domestiques s'occupent des animaux, c'étaient donc son travail à elle, et aussi aux enfants, et à leur père. "Si tu viens répéter un jour avec Psychée, on pourra te les montrer." Il avait bien fait la visite à Fiona et Vanellope après tout !
2981 12289 0


Mister Poudlard 2013

Lucas Montgomery

Revenir en haut Aller en bas

Peony Lloyd
Peony Lloyd
Préfete de Serpentard

Parchemins : 467
Âge : 15 ans - 16/09/1999
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 8


Aveu d'un premier amour [PV] Empty
MessageSujet: Re: Aveu d'un premier amour [PV]   Aveu d'un premier amour [PV] EmptyDim 10 Mai - 19:23

Peony haussa les épaules à la réaction de Lucas. « Je sais pas, ils seraient mignons ensemble, enfin, moi je trouve. » Mais bon, il fallait encore que sa propre soeur et Quino soient sur la même longueur, ce qui, même si cela semblait s’arranger ces derniers temps, n’était pas forcément quelque chose qui allait pérenniser avec le temps et finirait par les mettre en couple. Peony se faisait peut-être des idées mais il était en tout cas hors de question qu’elle-même sorte avec Quino, aussi bien dans les cauchemars de Lucas qu’en vrai no offense Quiquito -je me répète non ? !

Pour ce qui était du comportement de Lucas, Peony devait bien avouer qu’elle comprenait. Elle ne pouvait pas lui en vouloir de ne pas vouloir souffrir inutilement en regardant la fille qu’il aimait se pavaner au bras d’un autre. Elle ne lui reprochait pas du tout cela. Cela étant, elle était loin de s’imaginer Lucas comme cela, mais c’était sans doute parce qu’il était très discret et réservé et qu’elle ne le connaissait pas assez bien. « Je comprends, ne t’en fais pas. Je ne t’en voudrais pas pour ça. » Après tout, elle préférait voir Victoire loin d’Alfie que la langue au fond de sa gorge. Mais vu que cela ne semblait pas arriver sous peu, elle préférait éviter Victoire autant qu’elle le pouvait. Et cela commençait par deux mois d’été sans la voir. Sauf au stage du Ministère, où elle serait forcément, on parlait tout de même de Victoire, là où Teddy serait, elle serait également sauf en Irlande, bim. Mais elle aurait bien plus de facilité à l’éviter durant un stage où le tout Poudlard serait présent qu’en face à face si elle la croisait sur le chemin de Traverse. La bonne nouvelle était qu’elle n’avait aucune raison de sa balader dans les rues de Cardiff, donc Peony pouvait au moins se balader dans sa propre ville et sur la baie sans risquer de voir ses cheveux blonds.

En attendant, elle comprenait mal pourquoi Lucas craquait pour elle. Elle savait qu’elle était mignonne, bien entendu, elle n’avait pas de problème d’égo, mais à côté de cela, elle avait quand même très peu échangé avec le préfet des Jaune et noirs. Mais elle avait en même temps accepté d’aller au bal de Noël avec lui deux années de suite. Peut-être aurait-elle du remarquer quelque chose à ce moment. Elle laissa donc le jeune homme lui expliquer ce qui l’intéressait chez elle. Quand il lui dit qu’il la trouvait gracieuse, Peony réprima un éclat de rire. « Tu ne m’as jamais vu danser si tu me trouves gracieuse… Je me débrouille au bal, mais je suis d’une raideur monstrueuse pour Magic Mix. » Elle faisait des efforts bien entendu, et s’entrainait énormément pour être à la hauteur. Heureusement, elle savait chanter un minimum, elle n’était pas pas une piètre danseuse doublée d’une casserole rouillée. « J’aurais peut-être du m’en douter avec les bals. Je suis désolée Lucas. » Elle était un peu triste, il fallait l’avouer, d’avoir un garçon comme Lucas à ses pieds et de ne pouvoir lui retourner ses sentiments. Elle aurait aimé, vraiment, pouvoir lui dire qu’elle l’aimait aussi et qu’ils formeraient le plus beau couple que Poudlard ait connu. Malheureusement, son coeur lui dictait d’autres sentiments qu’elle n’était pas encore prête à oublier.

« Tu le ferais presque passer pour un ange dis donc. » Elle esquissa un sourire, sachant bien que Lucas comprendrait la boutade. Jensen était son meilleur ami, c’est dire comme Peony pouvait se permettre de se moquer de lui. Et elle était généralement la première à le faire, sauf quand Viska y mettait son grain de sel. Elle devait néanmoins admettre que Jensen se bonifiait avec l’âge. Elle doutait fortement qu’il eut accepté cette proposition quatre ans plus tôt.

« Vous avez des animaux de cirques et de zoos ? T’es sérieux ? » Elle se doutait bien que Lucas n’était pas du genre à faire des blagues, à moins que ? Quino, sors de ce corps ? Mais elle était loin d’imaginer que l’on puisse avoir des animaux aussi gros que des éléphants chez soi. « Tu dois avoir une maison immense. » Elle-même n’habitait pas dans une petite bâtisse, les Lloyd avaient eu quatre enfants et la maison était assez grande pour toute la famille, mais de là à avoir des éléphants, clairement pas. « Et avec Psychée, comme ça se passe ? Elle est très discrète, très timide. Je veux dire, je ne l’ai vraiment connue qu’à Magic Mix, pourtant, on est ensemble depuis la première année… » Psychée n’était pas du genre à faire des vagues. Elle était loin de ressembler à Victoire ou Vanellope, si l’on devait la comparer à des élèves de sa maison et de son année.  
acidbrain


• 789 mots •


'Cause I'm a Primadonna girl, yeah. All I ever wanted was the world. I can't help that I need it all the primadonna life, the rise and fall. doll heart.
Revenir en haut Aller en bas

Lucas Montgomery
Lucas Montgomery
Préfet-en-chef Pouffy

Parchemins : 327
Âge : 16 ans (14 mars)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


Aveu d'un premier amour [PV] Empty
MessageSujet: Re: Aveu d'un premier amour [PV]   Aveu d'un premier amour [PV] EmptyJeu 28 Mai - 16:56

Aveu d'un premier amourLucas préféra ne pas s’avancer sur un potentiel couple Dahlia/Quino, ce n’était vraiment pas son genre de se mêler des affaires des autres. C’est pour la même raison qu’il n’épilogua pas au sujet de ce qu’il ressentait vis à vis d’Alfie : même s’il était amoureux de Peony, il n’avait aucun droit sur elle et ne comptait pas chercher à se mêler de tout ceci autrement qu’en faisant ce qu’il venait de commencer, à savoir une opération séduction de longue haleine. Il savait par avance que ce ne serait pas chose aisée. Enfin… après tout, quel mérite y avait-il quand il n’y avait aucun obstacle « à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire », Lucas se prend pour Rodrigue ?

Et dans l’optique de son objectif premier, il couvrit de compliments Peony – mais ils étaient tous sincères, et c’était elle qui avait demandé ! -. « Ce n’est pas ce genre de grâce auquel je pensais. D’excellentes danseuses sont incapables de ce que tu dégages au quotidien. » Victoire, pour ne citer qu’elle, était très douée – Lucas allait à chaque représentation de Sterne par une sorte de loyauté familiale pour le club créé par son oncle et sa tante en leur temps -. Sur scène, elle brillait. Néanmoins, dans la vie de tous les jours, elle paraissait incroyablement brutale et vulgaire à Lucas, tout le contraire de Peony, même si elle avait aussi un caractère fort à sa manière.

« Je ne suis pas quelqu’un de très lisible, et je ne cherche pas à l’être, alors tu n’as pas à être désolée. » Puis, qu’est-ce que ça aurait changé qu’elle le sache aux derniers bals ? Rien du tout au fond. Il aurait peut-être pu griller la politesse à Alfie, mais Lucas en doutait car tout ceci tenait d’un brother complex dans lequel il pouvait, ni ne voulait, tenir le même rôle que le septième année. Il ne voulait pas être un choix par défaut pour faire enrager Léopold, même si cela voulait dire qu’il pouvait aussi échouer lamentablement car elle ne le choisirait pas.

« Jensen mérite qu’on lui laisse l’opportunité de changer, tout le monde finira par le comprendre un jour à Poudlard. » Actuellement, il avait plusieurs inimitiés – surtout avec les nés moldus qu’il avait eu tendance à mépriser trop ouvertement -, mais Lucas était confiant, leur ami commun à Peony et lui finirait par se trouver une place plus confortable à Poudlard que celle du prétentieux de service : il valait mieux que ça.

« Eh oui… ma mère a un don avec les animaux, surtout avec les oiseaux, nous avons beaucoup d’oiseaux rares. » C’était peut-être moins impressionnant qu’un éléphant mais ça demandait tout autant de travail. « La maison en elle-même est moins grande que le Manoir de ma grand-mère, là où vivent Candys et Noé, mais nous avons beaucoup plus de terrain. » Confirma-t-il ensuite avant qu’ils ne parlent de Psychée. « Et bien… ça se passe bien, depuis toujours. J’avais presque trois ans quand Maman l’a adoptée et j’étais très content d’avoir une petite sœur. Même si nous l’avons tous entouré d’affection dès le début, je crois que sa timidité vient de sa peur de l’abandon. C’est sûrement compréhensible quand on est adopté… mais pour moi ça ne change rien, c’est ma petite sœur, quelque soit ses origines. » Il sourit et ajouta : « Tu aimes Magic Mix ? » Après tout, il n’avait pas été emballé par le projet au départ, mais toutes les filles paraissaient y trouver leur compte et il n’était pas le genre de frère à donner des ordres à sa sœur pas comme d’autres donc !
2981 12289 0


Mister Poudlard 2013

Lucas Montgomery

Revenir en haut Aller en bas

Peony Lloyd
Peony Lloyd
Préfete de Serpentard

Parchemins : 467
Âge : 15 ans - 16/09/1999
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 8


Aveu d'un premier amour [PV] Empty
MessageSujet: Re: Aveu d'un premier amour [PV]   Aveu d'un premier amour [PV] EmptyMer 3 Juin - 21:02

Peony devait bien l’avouer, Lucas avait tout de même tout pour lui. Il était adorable, elle ne pouvait pas dire le contraire, et si ses compliments la touchait réellement, elle ne pouvait s’empêcher d’être mal à l’aise. Il avait bien trop d’amour pour elle, alors qu’elle ne pouvait clairement pas le lui rendre. Et ça la rendait triste. Elle savait que Lucas n’apprécierait sûrement pas, aussi se contenta d’elle de lui sourire doucement. Elle avait un certain style, bien sûr, ce qui lui donnait un charme certain -qu’Alfie ne semblait vraiment voir- mais de là à être gracieuse, elle n’y avait pas spécialement réfléchi. Au moins cela semblait être inné. Et comme elle était bien élevée, son éducation devait sans doute jouer là-dedans aussi, après tout, elle ne jurait jamais -sauf dernièrement, en welsh et uniquement après Leo ou ses conquêtes. Quant à Jensen, elle esquissa un sourire avant de reprendre : « Ce n’est pas un mauvais bougre, moi je trouve qu’il change de plus en plus ces derniers temps. Et en plus, il ne se dispute presque plus avec Viska, ce qui, crois-moi, rends la salle commune beaucoup plus calme, ce n’est pas du luxe ! » Certes, elle était celle qui la rendait beaucoup plus bruyante en hurlant à la tête de Leo, qui le lui rendait bien, dès qu’elle avait une jupe trop courte, des talons trop hauts, un rouge à lèvres trop rouge ou elle ne savait quoi d’autre. Donc si son meilleur ami était sur la bonne voie, elle, clairement pas.

De ce que Lucas en disait, sa mère avait l’air d’être une sorcière tout à fait extraordinaire. Peony la connaissait de Carnal Spark, mais à côté de cela, elle n’en savait pas vraiment plus sur la famille du jaune et noir. « Oh d’accord, je n’y suis jamais allée, d’ailleurs, je n’ai jamais été chez Jensen aussi. Mais il m’a dit que le manoir et le terrain étaient très grands aussi. Nous, on a pas à se plaindre, la maison est grande aussi, mais bon… » A côté de manoirs de Sang-Purs ou de très vieilles et réputées familles de Sang-Mêlés, la maison des Lloyd pouvait faire très petite. La fratrie avait cependant assez de place pour ne pas se marcher dessus, chacun des enfants avait sa propre chambre, son propre espace, ce qui, dernièrement, n’était pas plus mal. Les paroles du jeune homme sur sa soeur eurent pour effet d’attendrir Peony. Elle connaissait ce sentiment, elle l’avait pour Dahlia, Ash, et même Leopold. Jamais elle ne pourrait imaginer sans sa fratrie à ses côtés. Même si Leo lui menait la vie dure, elle avait besoin de lui dans sa vie. Et il serait, à tout jamais, son frère. A la question de Lucas sur Magic Mix, Peony hocha la tête. « Oui, j’aime beaucoup, Erin et Fiona sont chouettes, je connaissais déjà Psychée, donc c’est cool de passer un peu plus de temps avec elle aussi. Ça me fait penser à autre chose, mais je suis un peu raide… Enfin, je fais des efforts, ça devrait payer lors de la prochaine représentation ! » Elle évita de parler Victoire, car moins elle pensait à la blonde, mieux elle se portait. En tout cas, le groupe avait déjà deux chanson à son répertoire, ce qui n’était plutôt pas mal.

Alors qu’elle continuait de discuter avec le Poufsouffle, elle aperçu sa soeur et son meilleur ami, qui refaisaient surface au coin de la rue. « Lila ! » Peony esquissa un sourire à l’attention de sa soeur et lui prit la main quand elle fut de nouveau à sa hauteur. Elle ne manquerait pas de tout lui raconter lorsqu’elles seraient de retour à Cardiff, en évitant sciemment de lui parler de cette sombre histoire avec Quino tant qu’elle n’aurait pas pu en parler avec le principal concerné. Le Poufsouffle avait intérêt à avoir une très bonne raison, s’il était à l’origine de cette rumeur, sinon, Peony allait vraiment se fâcher. Elle tenait Dahlia depuis six mois pour essayer de la faire craquer et avouer qu’elle appréciait -à défaut d’aimer, chose qui ne se commandait pas- le gréco-argentin ! « Merci beaucoup pour cet aprem les garçons, c’était sympa. On se voit au stage ! » La rousse esquissa un sourire à l’intention de Lucas et de Jensen puis déposa un baiser sur chacune de leur joue, avant de s’éloigner avec Dahlia, au point de rendez-vous que leur avait donné leur père, pour retourner à Cardiff. Au demeurant, Peony ne savait pas spécialement ce qu’elle allait faire de l’annonce de Lucas. Elle ne l’aimait pas, du moins, pas comme lui pouvait l’aimer. Elle l’appréciait, bien sûr, mais son coeur et son esprit étaient tournés vers Alfie. L’image de son frère aîné passa devant ses yeux, et elle secoua la tête, ses cheveux suivant la cadence, pour s’enlever Leopold de l’esprit. Vu les tensions qu’il y avait entre eux, il était hors de question qu’elle pense à lui.  
acidbrain


• 822 mots •
terminé pour Peony


'Cause I'm a Primadonna girl, yeah. All I ever wanted was the world. I can't help that I need it all the primadonna life, the rise and fall. doll heart.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Aveu d'un premier amour [PV] Empty
MessageSujet: Re: Aveu d'un premier amour [PV]   Aveu d'un premier amour [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Aveu d'un premier amour [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» Un peu d'intimité... [ pv : Perséphale et Hentaï]
» G - "With or Without You" [HENTAÏ] [PV Mina]
» Sous un cerisier sans fleur [Hentaï] [PV Gak']

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Londres :: Le Londres Moldu :: La ville-
Sauter vers: