AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Partagez
 

 Double chandelle ou chandelle double ? [ Jensen ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Dahlia Lloyd
Dahlia Lloyd
Préfète de Serdaigle

Parchemins : 1356
Âge : 16 ans {16/09/1999}
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


Double chandelle ou chandelle double ? [ Jensen ] Empty
MessageSujet: Double chandelle ou chandelle double ? [ Jensen ]   Double chandelle ou chandelle double ? [ Jensen ] EmptyMar 14 Avr - 23:18

Double chandelle ou chandelle double ?
Jensen & Dahlia

made by black arrow


Au cours du mois de juillet, Peony avait fait une annonce des plus étonnantes à Dahlia. La phrase avait pourtant commencé très simplement, et puis, ça avait tourné au vinaigre en un rien de temps : tu veux aller au cinéma ("très bien") avec Jensen ("Jensen McGowan tu veux dire ?") et Lucas ("hein mon éloquence éblouit les foules ?") ? Neuf mots et mille mystères au moins. Pourtant, Peony, Lucas, Jensen et elle ne formaient pas un quatuor complètement hors du commun. Puisque Lucas avait été le cavalier de Peony et Jensen celui de Dahlia au bal de Noël et ce pour deux années consécutives sois pas jaloux Quiqui, ils s'étaient déjà retrouvés à traîner tous les quatre ensemble. Mais jamais en dehors de l'école. Et chose encore plus surprenante que ça : depuis quand Jensen McGowan allait-il dans des lieux profondément moldus ? Elle avait bien vu dans les yeux de sa jumelle que c'était plus une information ("nous allons au cinéma avec Jensen et Lucas") qu'un réel choix ("tu étais censée dire oui Lila"), et ça ne la dérangeait pas outre mesure. Elle aimait bien le cinéma (tant qu'ils n'allaient pas voir un film sirupeux à souhait - elle avait plutôt une petite passion dinosaure pour sa part), aussi s'était-elle plutôt concentrée sur le comment et le pourquoi. C'est-à-dire, qui avait organisé ça, et avec quelle intention. En apprenant que le si discret Lucas était à l'origine de l'invitation, la préfète s'était dit que ses soupçons seraient enfin confirmés ou infirmés, ce qui n'était pas plus mal. Elle n'aimait pas vivre avec des inconnues. L'implication de Jensen dans tout ça était plus étonnante, mais elle ne se faisait guère de souci. Elle saurait tirer tout ça au clair une fois qu'ils seraient tous ensemble elle suit les mêmes cours de détective privé que Stef.

Acceptant les instructions vestimentaires de Peony tant qu'elles n'empiétaient pas sur sa mobilité ou sa capacité à faire des grands écarts à tout instant, un vrai besoin dans sa vie de tous les jours, Dahlia avait débarqué au rendez-vous en s'étant globalement laissée porter (figurativement et presque littéralement, puisque le père des jumelles avait transplané avec elles) jusque là. Faisant comme à son habitude ses petits commentaires à sa jumelle tout au long du film ils se firent virer de la séance au bout de trente minutes, déso Lucas !, la Serdaigle était même prête à poursuivre son analyse à la sortie du cinéma ("ça ne respectait pas du tout le livre, non ? Comment est-ce qu'il pourrait être son frère d'abord ? Et pourquoi ses yeux ne sont pas verts, hein ?"). Cependant, elle n'en eut nullement le temps, car à peine mettaient-ils tous les quatre les pieds dehors pour s'installer dans un café que Jensen l'embarquait sans lui demander son reste. Nom de non, qu'est-ce qui lui prenait à celui-là encore ?

Jetant un dernier regard en arrière vers sa jumelle, elle ne protesta pourtant pas plus que ça tout arrive, saisissant que ce qui se jouait maintenant la dépassait quelque peu. Elle s'arrêta quand ils eurent disparu du champ de vision de Peony et de Lucas, haussant un sourcil en observant Jensen. « Bon, maintenant tu m'expliques ? » Elle ne savait pas ce qui la surprenait le plus : que Jensen joue les apprentis Cupidon, ou qu'il soit allé jusqu'à venir voir un film moldu avec elles rien qu'à cet effet et après on ose dire qu'il n'a pas le cœur sur la main, un comble.


Dernière édition par Dahlia Lloyd le Ven 24 Avr - 17:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Jensen McGowan
Jensen McGowan
Capitaine de Serpentard

Parchemins : 274
Âge : 15 ans (20.06.2000)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 9


Double chandelle ou chandelle double ? [ Jensen ] Empty
MessageSujet: Re: Double chandelle ou chandelle double ? [ Jensen ]   Double chandelle ou chandelle double ? [ Jensen ] EmptyVen 24 Avr - 17:03

Jensen se rendait au cinéma. Oui oui, vous avez bien lu. Jensen McGowan, Sang-Pur de son état, Serpentard pure souche, raciste sur les bords -bon, okay pas que sur les bords, mais il s'améliorait !- se rendait dans un établissement moldu. De son plein gré. Comme un grand. Il n’y allait pas seul bien entendu, il n’était pas non plus si avancé que ça, il ne fallait pas espérer un miracle estival non plus. Il se rendait donc, en ce début du mois de Juillet, au cinéma, en compagnie de son cousin éloigné par alliance -rien que ça- Lucas, sa meilleure amie Peony et son amie Dahlia. Enfin, il allait surtout tenir la chandelle en compagnie de Dahlia, il ne se leurrait pas. Après tout, c’était quand même en grande partie pour que son cousin puisse avouer ses sentiments à sa meilleure amie que Jensen avait accepté de venir. Et parce qu’il la connaissait bien, il savait qu’elle n’aurait jamais accepté de sortir sans Dahlia, surtout quand elle n’avait aucune idée de ce que Lucas avait derrière la tête. Pour elle, cette sortie était tout ce qu’il y avait de plus innocent. Plus pour bien longtemps, si vous vouliez l’avis de Jensen.

Comme il s’agissait là de la première fois qu’il allait se rendre dans un établissement purement moldu -ce n’était pas parce qu’il avait un crush sur une née-moldue qu’il s’était renseigné sur le monde de ces derniers, il n’était pas Haven, merci bien.- il avait bien entendu posé des questions à Lucas. Haven lui avait d’ailleurs donné de l’argent moldu, qu’il avait mis dans un porte-feuille tout ce qu’il y avait de plus ordinaire. La bourse en cuir qu’il gardait dans la poche de son jean contenant son argent sorcier était bien évidement avec lui, mais n’avait rien à voir avec le porte-feuille en cuir noir que son grand frère lui avait donné. Finalement, il transplana en compagnie de sa mère dans une ruelle proche du cinéma. Tout semblait se dérouler parfaitement bien, ou en tout cas, l’illusion était parfaite pour le moment. Jensen ne pouvait pas dire qu’il n’avait pas apprécier le film, la découverte était plutôt pas mal, mais il n’en ferait clairement pas son nouveau passe-temps.

Vint finalement le temps d’aller se poser dans un café proche à la fin du film. Jensen reconnut le signal de Lucas et en profita pour dérober Dahlia à Peony -chose très difficile à faire, il mériterait une médaille, merci bien !- « Dahlia, il faut absolument que je te parle d’un truc concernant Serdaigle, oui c’est ultra important, et oui ils survivront tous les deux sans nous quelques minutes. » Ni une ni deux, Jensen attrapa la main de la préfète avant de l’emmener plus loin, laissant le champs libre à son cousin pour déclarer sa flamme à la rousse. Jensen lui avait demandé à quoi il s’attendait lorsqu’ils planifiaient le rendez-vous. Et à sa grande surprise, Lucas ne s’attendait absolument pas à ce que Peony lui tombe dans les bras. Bon, au moins il était réaliste -Jensen n’en pouvait de l’entendre geindre qu’Alfie n’avait d’yeux que pour toutes les autres filles du château sauf elle. A la question de Dahlia, le Serpentard haussa un sourcil. « Quoi, ne me dit pas que tu n’as pas compris ? » Il esquissa un sourire, l’entrainant vers un glacier un peu plus loin, où il prit place en terrasse, histoire de laisser au Poufsouffle le temps de se faire rincer. Sympa comme tout le cousin. « Tu veux quoi ? Je vais prendre un sorbet au citron je pense… » La tête de Dahlia était presque à tomber par terre. « Lucas est amoureux de Peony. Il voulait le lui dire, donc on a organisé cette sortie. En ce moment, il doit être en train de se prendre un vent par ta chère jumelle. » Lorsque la serveuse arriva, Jensen commanda son sorbet et laissa Dahlia choisir, puis paya pour eux deux, sans se tromper d’argent. Les histoires d’amour, c’était bien trop compliqué.  
acidbrain



So much more than royal.
count my cards, watch them fall, blood on a marble wall. I like the way they all scream (c)Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas

Dahlia Lloyd
Dahlia Lloyd
Préfète de Serdaigle

Parchemins : 1356
Âge : 16 ans {16/09/1999}
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


Double chandelle ou chandelle double ? [ Jensen ] Empty
MessageSujet: Re: Double chandelle ou chandelle double ? [ Jensen ]   Double chandelle ou chandelle double ? [ Jensen ] EmptySam 25 Avr - 16:17

Dahlia tressaillit en sentant Jensen prendre sa main. Erm, qu'est-ce qui lui prenait tout à coup ? Le Serpentard n'avait jamais été particulièrement tactile jusqu'à maintenant. En outre, elle était là pour percer le secret de Lucas, elle ne s'attendait pas à ce que Jensen en ait un. Comme elle sentait cependant que quelque chose lui échappait, elle adressa un regard impuissant à sa jumelle, tout en répondant à Jensen : « Hein ? » Décidément, plus le temps passait, plus elle se faisait éloquente. De quoi l'inquiéter au plus haut point. « Un truc concernant Serdaigle ? Mais de quoi tu parles ? » protesta-t-elle vainement tout en se laissant pourtant embarquer - car que Jensen ne se fasse pas d'illusions, si elle avait voulu résister, elle lui aurait probablement pointé sa baguette dessus en deux-deux, au diable les conséquences. Mais Jensen était son ami, et il se comportait d'une manière vaguement alarmante pour toute personne le connaissant un minimum - quelque chose se tramait.

Pour récompenser son humeur conciliante, elle eut droit à une glace offerte par le Serpentard, et Dahlia esquissa un sourire ravi, oubliant momentanément sa suspicion pour choisir : « Deux boules c'est toi qui offres n'est-ce pas ? chocolat et noisette. » indiqua-t-elle avant de ramener un regard pincé vers Jensen. Elle détestait ne pas comprendre quelque chose, et le Serpentard remuait le couteau dans la plaie en lui adressant cet air goguenard qui lui était si caractéristique. « Je sais que ça a quelque chose à voir avec Lucas... » commença-t-elle à dire, avant que Jensen ne l'interrompe pour énoncer tout haut ce qu'elle avait soupçonné tout bas depuis l'année précédente.

« J'en étais sûre ! » décréta-t-elle bruyamment, avant de se radoucir. Elle était en tout cas bien contente de ne pas avoir tenté quoi que ce soit avec le préfet de Poufsouffle, même s'il lui avait plu pendant un temps. Jamais elle ne se serait intéressée à un garçon ayant des sentiments pour sa jumelle tu entends ça Quino ? Il n'y avait pas à tortiller. Sa relation avec Peony passait avant tout le reste, et surtout avant les garçons. Elle s'assit en réfléchissant, prenant le temps de commander sa glace avant de poursuivre, étudiant le visage du Serpentard avec attention : « Peony n'est pas intéressée par Lucas... Je ne pense pas qu'elle se soit jamais vraiment posé la question en fait. » confirma-t-elle sans avoir l'impression de trop trahir sa jumelle. Jusque là, c'était plutôt factuel, et en plus, Jensen le savait déjà. « Attends tu as participé à cette... manigance ? Qu'est-ce qu'il t'arrive, t'es malade ? » Elle fit mine d'approcher sa main du front du garçon pour tester sa température. « Un vrai cœur d'artichaut en fait, McGowan. » se moqua-t-elle sans méchanceté, toujours incrédule devant le comportement du Serpentard. Après tout, c'était un peu fou : Jensen McGowan qui jouait les apprentis Cupidon et qui, par-dessus le marché, se rendait dans un cinéma moldu. Du jamais vu. Quant au fait que Lucas se prenne un vent ou pas (même si elle penchait plutôt vers la première option, elle connaissait sa jumelle), elle admirait au moins le courage du Poufsouffle. A minima, il crèverait l'abcès. Jouer les timides ne l'avait certainement pas aidé jusque là avec Peony.

« Merci pour la glace, t'étais pas obligé de payer tu sais. » dit-elle une fois que la serveuse fut revenue, convoitant son dû avec avidité. C'était bien connu, pour gagner la sympathie de Dahlia, il suffisait de lui offrir une douceur cible facile des kidnappeurs.
Revenir en haut Aller en bas

Jensen McGowan
Jensen McGowan
Capitaine de Serpentard

Parchemins : 274
Âge : 15 ans (20.06.2000)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 9


Double chandelle ou chandelle double ? [ Jensen ] Empty
MessageSujet: Re: Double chandelle ou chandelle double ? [ Jensen ]   Double chandelle ou chandelle double ? [ Jensen ] EmptyDim 26 Avr - 18:35

Jensen avait sciemment évité de répondre aux interrogations de Dahlia alors qu’il l’emmenait loin des deux tourtereaux. Il ne fallait pas oublier que Jensen était particulièrement grand pour son âge. Pas spécialement costaud, il n’était pas un adepte des sports qui s’éloignaient trop du Quidditch, et s’entretenait seulement en courant et en s’entrainement audit Quidditch, mais il avait quand même au moins une bonne tête de plus que Dahlia - ce qui n’était pas très dur - et qu’un bon nombre de ses camarades de leur année d’ailleurs. Il n’avait d’ailleurs pas spécialement réfléchit avant de lui prendre la main. Certes, le bal précédent l’avait quelque peu troublé quand la brune avait pris sa main, mais à l’époque, il semblait à peine avoir découvert qu’il avait un coeur, il était donc pardonné non ? Une fois installés, ils rentrèrent dans le vif du sujet.

Le cri de victoire de Dahlia lui fit échapper un petit rire. La brune confirma rapidement les pensées de Jensen. Malheureusement, Lucas allait essuyer un refus de la part de la rousse. Enfin, avec un peu de chance, Peony resterait sympa et ne lui briserait pas totalement le coeur non plus. Jensen se méfiait de sa meilleure amie de temps à autre. « On a discuté de ça justement. Apparement il le sait, mais il se considère « sur la ligne de départ » ou une connerie dans le genre… Mais d’ici à ce que ta soeur arrête de penser à Hartley… Ou à votre frère… » Chose que Jensen ne voyait pas arriver incessamment sous peu,  vu l’obsession dont faisait preuve sa meilleure amie. Pire encore, il se demandait bien quelle serait la prochaine étape dans sa petite rébellion contre Leopold Lloyd, le grand frère qu’elle aimait tellement et qu’elle détestait à la fois. A la remarque de Dahlia, Jensen haussa les épaules. « C’est mon cousin, je ne suis pas aussi asocial que cela. Il fait partie des rares personnes que je connais depuis des années. » Et qui, il fallait l’avouer, l’acceptait quand bien même il pouvait être sacrément insupportable des fois. Il avait beau faire des efforts et évoluer au fur et à mesure du temps, il n’avait pas toujours été aussi aimable que depuis quelques années. Mais bon, Dahlia devait bien le comprendre non ? On ne pouvait pas dire qu’elle était la plus sociable de la famille Lloyd… Au contraire, à Poudlard elle était même du genre à rester dans l’ombre de Peony, laissant sa soeur aller vers les autres et trier les gens sur le volet, aller, oust Weasley, toi, on ne t’aime pas, déso pas déso ! « N’importe quoi, mais tu en conviendras, la famille passant avant le reste, non ? » Après tout, Dahlia était bien présente juste par simple demande -pardon, exigence- de Peony !

Alors que les glaces arrivaient, Dahlia lui signala qu’il n’était pas obligé de payer. Trop tard, tu veux me rembourser ? Jensen fit un geste de la main, puis reprit : « Profites-en, c’est ma première sortie, je peux au moins faire ça. » Il esquissa un sourire, un peu honteux, peut-être, au fond, d’admettre que c’était là la première fois qu’il faisait une vraie sortie dans le monde moldu. Bien évidement, il allait voir Haven à St Andrews, ville plus que moldue, mais on ne pouvait pas dire qu’ils allaient faire des activités tout ce qu’il y avait de plus banales. A part aller à la plage, tout ce qui touchait de près ou de loin les moldus, Jensen n’en connaissait rien. « Vous sortez souvent, vous ? Avec des amis, ou entre vous ? » Il fallait bien qu’il essaye de percer les secrets du monde sans magie. Peut-être que, s’il y portait un poil d’intérêt, Fiona le remarquerait ? Non pas qu’il voulait qu’elle le remarque mais… Noyant ses pensées dans son sorbet citron qui était devant lui, il se dit qu’il était vraiment « pas net du tout de penser à des choses pareilles, par Salazar. », et reporta son attention sur Dahlia, qui se délectait de sa glace. Il devait l’admettre, Dahlia était jolie. Et tellement différente de Peony… Et en même temps… Elle était aussi l’exact opposé de Fiona Quincy, s’il devait vraiment la comparer à quelqu’un.
acidbrain



So much more than royal.
count my cards, watch them fall, blood on a marble wall. I like the way they all scream (c)Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas

Dahlia Lloyd
Dahlia Lloyd
Préfète de Serdaigle

Parchemins : 1356
Âge : 16 ans {16/09/1999}
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


Double chandelle ou chandelle double ? [ Jensen ] Empty
MessageSujet: Re: Double chandelle ou chandelle double ? [ Jensen ]   Double chandelle ou chandelle double ? [ Jensen ] EmptyMer 29 Avr - 0:39

Dahlia se gardait de se mêler des histoires de cœur de sa jumelle. Jusqu'au début de leur quatrième année, ça n'avait même jamais été un vrai sujet, puisque Peony insistait pour dire que personne en particulier ne l'intéressait - contrairement à Dahlia. Mais voilà qu'entre Hartley, et des rapports tendus avec Léopold, les choses semblaient aller de mal en pis. Le seul point positif dans tout ça, c'était peut-être que sa jumelle souhaitait désormais passer le moins de temps possible avec Weasley, mais comme la source en était quelque chose qui lui faisait beaucoup de peine, la préfète ne pouvait même pas s'en réjouir merci Weasley. Ce dont elle était presque sûre - pour en avoir déjà discuté directement avec la principale intéressée -, c'était que le nom de Lucas Montgomery ne figurait pas parmi ses princes charmants potentiels.

« Sur la ligne de départ ? » répéta-t-elle, sceptique, tout en prenant place face à Jensen. « Comme pour une course, c'est ça ? » Rien ne sert de courir, il faut partir à point, et tout le monde merveilleux des analogies sportives. Elle supposait que c'était plutôt raisonnable - au moins Lucas se montrait-il réaliste, car s'il était parti en pensant obtenir une réponse positive, il aurait risqué d'être affreusement déçu. Jensen l'avait souligné lui-même : l'esprit de sa jumelle semblait entièrement obnubilé par des pensées liées à Alfie Hartley, ou à son bras de fer (figuratif) avec Léo. « Je suis un peu inquiète. » avoua-t-elle après un instant, pensive. S'il y avait bien quelqu'un à qui elle pouvait en parler, c'était Jensen, qui avait le clair avantage d'être le meilleur ami de Peony. « Je ne pense pas que cette histoire puisse bien finir. » ajouta-t-elle succinctement, référant de toute évidence au grand combat Léo-Peony. Sa jumelle était bien trop engagée émotionnellement dans tout ça - elle ne pourrait en finir que plus blessée. Quant à savoir comment arranger les choses, Dahlia était assez réaliste pour savoir que c'était nettement au-delà de son domaine de compétences compétences qui incluent : pouvoir manger son propre poids en chocolat, et être passée maître dans l'art du regard noir, pour ceux que ça intéresse.

Elle sourit avec amusement, ne s'étant pas attendue à ce que Jensen prenne ses piques avec autant de sérieux. Et pour sa défense, elle oubliait parfois que le Serpentard avait autant de liens familiaux au sein de l'école : c'était qu'avec les Montgomery, ça n'était pas toujours très facile à suivre. « Ah mais oui, j'avais presque zappé. Les réunions de famille ça doit vraiment être quelque chose, chez vous ! » nota-t-elle sans pour autant envier autant de remue-ménage. Encore qu'elle s'entendait bien avec les Montgomery qu'elle côtoyait à l'école, que ça soit Lucas ou les jumeaux de Serpentard, Candys et Noé. En ce qui concernait la famille - et son influence sur leurs vies -, elle ne put qu'acquiescer d'un léger hochement de tête. « Je ne te contredirai pas sur ce point-là. » Ce qui valait (évidemment) pour Peony, mais s'appliquait tout aussi bien à Léo et à Ash. Elle n'était peut-être pas toujours en phase avec les deux garçons (bien que Léo fut sans doute celui de sa famille dont son propre caractère se rapprocha le plus moins les tendances coureur de jupons), mais elle aurait remué ciel et terre pour eux. On ne rigolait pas avec la famille.

« Ta première sortie de ta vie ? Quel genre d'existence recluse vis-tu Jensen ? dans le monde moldu je suppose ? Bizarrement ça ne m'étonne pas trop ! Et alors, quelles sont tes impressions ? » demanda-t-elle avec un intérêt réel. Après tout, les pensées de Jensen concernant les moldus étaient de notoriété quasi publique. Mais au final, il était bel et bien là, comme quoi tout espoir n'était pas perdu. Elle haussa néanmoins les épaules à sa question, prenant le temps de goûter sa glace au cas où on essayerait de la lui voler avant de répondre : « On se balade quand est à Cardiff oui. Les moldus ont des inventions très intéressantes ! Et j'aime bien le cinéma, tu en as pensé quoi toi ? » interrogea-t-elle bien que le film en question n'ait pas vraiment de place parmi ses préférés. « Mais on n'en connaît pas trop, si c'est ta question. » Les Lloyd vivaient un peu dans leur petite bulle, à Cardiff, et même si les jumelles avaient été à l'école moldue il me semble, Dahlia n'avait pour sa part, pas gardé de contacts de l'époque.
Revenir en haut Aller en bas

Jensen McGowan
Jensen McGowan
Capitaine de Serpentard

Parchemins : 274
Âge : 15 ans (20.06.2000)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 9


Double chandelle ou chandelle double ? [ Jensen ] Empty
MessageSujet: Re: Double chandelle ou chandelle double ? [ Jensen ]   Double chandelle ou chandelle double ? [ Jensen ] EmptyDim 10 Mai - 13:13

Jensen préférait ne pas se mêler de l’histoire de Lucas et Peony. Il aiderait volontiers son cousin s’il avait besoin de lui pour organiser une autre sortie comme celle-ci, mais il n’allait clairement pas tenter de faire comprendre à Peony qu’elle faisait une erreur monumentale en restant fixée sur Alfie et qu’il faudrait vraiment qu’elle aille voir quelqu’un pour parler de ses problèmes avec Leopold. Il supposait que le problème était plus important qu’une simple dispute entre frère et soeur, mais la seule fois où il avait tenté d’aborder le sujet avec la rousse, elle avait fini par s’énerver et avait claqué la porte de son dortoir tellement fort que Jensen l’avait entendue dans son fauteuil de la salle commune des Serpentards. Peut-être que s’il en parlait à Dahlia, il obtiendrait plus d’informations et qu’elle serait capable de faire entendre raison à sa jumelle ? Après tout, Peony ne pouvait clairement pas faire la tête à Dahlia si ? Si, dans les fics c’est possible.

« Ouais, quelque chose dans le genre. Et le coeur da ta chère soeur serait le trophée final, après avoir écrasé tous les concurrents. » Il se garda bien de dire que pour le moment, les seuls concurrents que Lucas avait étaient purement fictifs et ne risquaient, au pire, que de lui rendre le parcours un poil plus compliqué. Alfie ne risquait pas de se frotter à la colère de Leopold, et Peony, malheureusement pour tout le monde, ne semblait pas très encline à mettre des mots sur ce qu’elle ressentait pour son frère. Heureusement, loin d’être seul dans son scepticisme, Dahlia confirma ce qu’il redoutait. Tout cela se finirait mal. « Entre nous… Peony elle a un problème avec Leopold, non ? Je ne sais ce que c’est mais il faudrait vraiment qu’ils aplatissent tout ça… Tu sais toi ? A chaque fois que j’essaye de lui en parler, elle m’envoie balader. » Et il avait beau être son meilleur ami depuis quatre ans, il avait l’impression que cette partie du coeur de la rousse lui serait fermé à jamais. Avait-elle peur de ce qu’il allait lui dire ? Peut-être, Jensen n’était certainement pas connu pour faire dans la dentelle quand il s’agissait de dire ce qu’il pensait, Weasley pouvait en témoigner.

Sur une note plus légère, la raison pour laquelle Jensen aidait Lucas était tout à fait banale. Il était son cousin, l’une des rares personnes, à part Peony, Dahlia et Viska, assez proches de lui pour qu’il accepte une chose comme ça. Quant aux réunions de famille, Jensen haussa les épaules. « Ca va, on est rarement tous ensemble. En plus, mes parents sont remariés, donc il y a la famille du côté du père des jumeaux, celle du côté de ma mère, et celle du côté de mon père… Je ne te racontes même pas l’état de l’arbre généalogique. Je pense que si tu n’es pas de la famille, c’est à n’y rien comprendre. » Déjà que pour lui, cela pouvait être compliqué parfois. Il avait des contacts avec tous les membres de sa famille, ou presque, il avait, en tout cas, au moins rencontré tout le monde une fois. Du côté de la famille de Seth Clarks, il connaissait ses cousins essentiellement parce qu’il les voyaient aux anniversaires des jumeaux ou des enfants d’Heaven.  Pour le reste et les Montgomery, cela était plus rare qu’il ne les croisent. Déjà eux, les Montgomery, se retrouvaient rarement tous autant qu’ils étaient au même endroit au même moment. Ils étaient bien trop nombreux.

« Ouais. Enfin, je me balade à Lairg ou à St Andrews parfois, mais plus parce que je dois suivre ma mère, mon père, ou mes frangins. » Il n’allait pas dans les cinémas, pas dans les théâtres, pas dans les arcades. Il ne s’était cependant jamais baladé dans le monde moldu de Londres. Il avait été à la pâtisserie où travaillait Ashaiah, mais c’était globalement tout. « Hum… Disons que ça passe. Je n’irais pas jusqu’à aller au cinéma toutes les semaines, mais ça passe. » Et il s’imaginait mal utiliser un téléphone portable. Il voyait ses frères et soeurs les utiliser et Raphaël se plaindre qu’Heaven avait encore changé de modèle, alors qu’elle s’habituait à peine au dernier qui était sorti, mais se voyait mal lui même en avoir un et l’utiliser correctement. « Dis, en parlant de moldus… Je peux te faire confiance pour un truc plus… Intime ? Et si tu te moques, je te rappelle que ma soeur est la maitre des potions et que j’ai hérité de ses capacités. » Non pas qu’il avait l’intention d’empoisonner Dahlia si elle se fichait ouvertement de sa tronche, mais il préférait lui rappeler de quoi il était capable. Sa mère était une grande faiseuse de potions, sa soeur était passée maitre dans cet art et enseignait à Poudlard, donc la brune devait bien se douter que Jensen n’était pas en reste.  
acidbrain


• 809 mots •



So much more than royal.
count my cards, watch them fall, blood on a marble wall. I like the way they all scream (c)Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas

Dahlia Lloyd
Dahlia Lloyd
Préfète de Serdaigle

Parchemins : 1356
Âge : 16 ans {16/09/1999}
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


Double chandelle ou chandelle double ? [ Jensen ] Empty
MessageSujet: Re: Double chandelle ou chandelle double ? [ Jensen ]   Double chandelle ou chandelle double ? [ Jensen ] EmptyDim 10 Mai - 16:15

Dahlia n'appréciait pas spécialement la comparaison entre sa jumelle et un vulgaire trophée, et elle écarquilla les sourcils, observant Jensen avec scepticisme. Elle ne visualisait pas tout à fait Lucas exprimant sa pensée de cette exacte manière, et elle songea donc que le Serpentard avait peut-être pris quelque licence poétique. De toute façon, la route vers le cœur de Peony était pavée de bien des obstacles, dont deux grands gaillards de Serpentard que le préfet de Poufsouffle risquait d'avoir du mal à déloger. Jensen l'interrogeant justement sur l'obstacle le plus conséquent qu'était leur frère aîné, Léopold, Dahlia prit le temps de formuler sa pensée de la manière la plus adéquate, tout en prenant une cuillerée de glace. Elle savait qu'il n'était pas dans la nature de Jensen d'être indiscret, et surtout, étant le meilleur ami de Peony, Dahlia avait également confiance en lui. Au moins pour lui parler avec transparence de sa famille, et de la situation dans laquelle se trouvait sa jumelle, car a priori, tout ce que souhaitait le Serpentard, c'était de pouvoir la soutenir.  

« Je ne suis pas sûre qu'elle le sache tout à fait elle-même. » répondit-elle finalement d'un air pensif. « Elle a toujours été comme ça avec lui, très très possessive. » Elle haussa les épaules. Peony était la personne la plus importante dans sa vie, et malgré des caractères différents, elle connaissait sa jumelle comme sa poche. Pour autant, elle n'avait jamais maîtrisé cette facette de sa personnalité - elle avait des rapports bien plus neutres avec Léo, du moins, tant qu'il ne la sur-protégeait pas comme il savait si bien le faire. « En fait, je ne suis pas sûre de ce qu'elle cherche à obtenir en l'occurrence. Qu'il reconnaisse qu'elle n'est plus un bébé, peut-être ? » réfléchit-elle à haute voix, car elle avait besoin de déterminer un scénario optimal, et comment l'atteindre. Et même si Léo - par un miracle - reconnaissait effectivement (et enfin) que les jumelles n'avaient qu'une malheureuse année de moins que lui, et qu'elles n'avaient pas besoin de ses remontrances d'un autre temps ? Peony en serait-elle réellement satisfaite ? Ou regretterait-elle l'attention quasi constante de leur aîné ?

La famille de Jensen avait l'air au moins aussi nombreuse que celle des Kostas, que Quino avait évoqué auprès de Dahlia en fin d'année. Si ce n'est même plus car d'une manière ou d'une autre, les McGowan étaient affiliés aux Montgomery, et la galloise doutait qu'il exista de famille sorcière plus conséquente que ces derniers. Partout où on regardait, il semblaient être là : à Poudlard, sur le chemin de Traverse, au Ministère de la Magie... Si Blomberg avait vraiment été une fine stratège, elle aurait recruté les Montgomery pour constituer son armée : elle aurait alors investi toutes les strates du monde sorcier britannique bon plan gratuit Freja, de rien. « Moi je n'y comprends pas grand-chose en tout cas ! » admit-elle volontiers et avec légèreté, haussant les épaules en souriant. Elle savait que Jensen était le petit-frère de deux leurs profs : celui de vol et celle de potions népotisme, et puis ça s'arrêtait à peu près là. Il y avait aussi les Montgomery qui intervenaient quelque part là-dedans, du coup, mais comme elle avait déjà bien assez de mal à retenir les noms des élèves qui n'étaient pas de son année pensée pour Tugdual, on n'allait pas en plus lui demander de connaître l'arbre généalogique de tout le monde, hein. « Le nôtre est nettement plus simple, tu devrais en prendre de la graine. » ajouta-t-elle avec satisfaction, songeant qu'une fois qu'on était familier de Léo et d'Ash, on avait à peu près fait le tour.

Contre toute attente, Jensen réorienta ensuite la discussion avec une question sur le monde moldu, à laquelle Dahlia répondit sans trop savoir ce qu'il attendait d'elle. Oui les jumelles fréquentaient le Cardiff moldu, mais elle n'était pas exactement une spécialiste pour autant - le peu d'informations récentes qu'elle avait, elle les avaient obtenues de Vanellope. « Ça passe ? Venant de ta part c'est plutôt un compliment Jensen, je suis presque émue impressionnée ! » nota-t-elle avec amusement, avant que Jensen ne poursuive encore avec des paroles des plus étonnantes. Dahlia haussa un sourcil, peu affectée par ses pseudo avertissements sur ses capacités en potions. « Tu comptes m'empoisonner si je trahis tes secrets intimes, McGowan ? » Quitte à la menacer, autant y aller franco de son point de vue ! « On est sur quel niveau de secret, Peony est au courant ? » interrogea-t-elle ensuite, plutôt intriguée mais ne sachant vraiment pas à quoi s'attendre. Comme Jensen lui parlait des moldus, elle se demanda si ça avait quelque chose à voir avec Magicis Sacra. Elle ajouta pour rassurer le brun : « Tu peux me faire confiance Jensen, à qui j'irais raconter tes secrets ? » A part Peony, cela s'entend. Elle n'était déjà pas bavarde de base, elle n'allait pas le devenir juste pour trahir la confiance du Serpentard.

[ 836 ]
Revenir en haut Aller en bas

Jensen McGowan
Jensen McGowan
Capitaine de Serpentard

Parchemins : 274
Âge : 15 ans (20.06.2000)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 9


Double chandelle ou chandelle double ? [ Jensen ] Empty
MessageSujet: Re: Double chandelle ou chandelle double ? [ Jensen ]   Double chandelle ou chandelle double ? [ Jensen ] EmptyDim 10 Mai - 23:20

« Oui bon, ne me regarde pas comme ça, tu demanderas à Peony après, je suis sûr qu’elle va te faire un résumé détaillé de leur petit moment en tête à tête de toute façon. » Jensen connaissait les filles, elles se parlaient tout le temps de ce genre de choses, là où les garçons gardaient généralement tout cela pour eux. D’ailleurs, Jensen n’attendait pas de retour sur cette petite entrevue de la part de Lucas. Il connaissait la réponse de la rousse de toute façon. Et à moins qu’elle ne soit prise d’une certaine lucidité et qu’elle se rendait compte que toute sa vie n’était que mensonge sur mensonge, il était clair qu’ils n’allaient pas revenir vers un Lucas et une Peony se tenant amoureusement la main. « Tu ne crois qu’elle…, il chercha ses mots, pour ne pas choquer Dahlia, qu’elle serait peut-être… qu’elle aurait plus que de simples sentiments fraternels pour Leopold ? » Pas spécialement à l’aise quant à cette idée, Jensen se risquait quand même à mettre le sujet sur la table et à aborder l’éléphant qui était dans la pièce. Peut-être que Dahlia avait raison cela dit, peut-être que Peony voulait tout simplement que Leo comprenne qu’elle n’était plus un bébé… Mais très sincèrement, il en doutait grandement. Peony était beaucoup hystérique quand il s’agissait de Leo pour que tout ne soit qu’une question de jugement.

Pour ce qui était de son arbre généalogique et de sa famille, Jensen ne pouvait que pardonner à la galloise de ne pas réussir à mettre le doigt sur toutes les subtilités de ces derniers. Pour le moment, l’important était que Lucas et Psychée, ainsi que Candys et Noé étaient ses cousins, plus ou moins éloignés, et que tous se trouvaient à Poudlard. Il aurait d’ores et déjà quitté l’école quand l’aînée de sa grande soeur entrerait à Poudlard, donc Dahlia n’aurait pas besoin de retenir une branche supplémentaire de son arbre généalogique. « T’inquiète, c’est pas bien grave, entre nous il y a aussi des cafouillages parfois de toute manière. » Entre ceux qui appelaient leurs tantes « soeurs », leurs cousins « tantes » etc, franchement, il était bien trop facile de s’embrouiller dans toutes petites têtes blondes. « Leopold, toi et Peony, et votre petit frère, c’est bon, je suis opérationnel. » Jensen n’était pas spécialement proche de Leopold, il le connaissait essentiellement parce qu’ils étaient dans la même maison et que Peony passait son temps à parler de lui, que ce soit en bien, en mal, ou en pleurs. Pour ce qui était de leur petit frère, Jensen l’avait surtout vu de temps à autres sur le quai du Poudlard Express, mais il ne lui avait jamais vraiment adressé la parole. Et de ce qu’il savait, ils n’avaient de cousins, ou du moins, aucun qui était à Poudlard.

Jensen se renfrogna un instant quand Dahlia se moqua de lui concernant le cinéma. Il ne disait pas qu’il aimait ça, que l’on soit bien d’accord, mais il n’était pas non plus assez bête pour dire que c’était la pire chose qu’il avait fait de toute sa vie. Le film en lui-même n’était pas si atroce que cela, et la compagnie non plus, donc l’un dans l’autre, cette sortie n’était pas un vrai désastre. Cela étant, ce n’était pas quelque chose qu’il comptait reproduire très souvent. « Oh ça va, c’est pas la fin du monde non plus ! » Il mordit dans son sorbet citron, un poil énervé par la réaction de la brune, il devait bien l’avouer. ll n’était pas vexé, mais quand même, il s’était attendu à mieux de la part de Dahlia. N’était-elle pas censé être le papy la blasée du groupe ? Il laissa ensuite entendre à la galloise qu’il avait quelque chose à lui dire, et se fit clair sur son sort si elle trahissait sa confiance. Jensen n’accordait que difficilement cette dernière, c’est pourquoi il voulait être sûr et certain que la jeune fille comprenne bien dans quoi elle s’embarquait. « C’est une possibilité oui. Je connais des potions qui te feraient froid dans le dos. » Il esquissa un petit sourire narquois. C’était faux, bien évidement, même s’il connaissait effectivement quelques potions qui n’étaient pas enseignées à Poudlard et qu’il avait trouvé dans les livres de sa mère et qui s’apparentaient à de bonnes petites potions de bas étage, avec des résultats catastrophiques pour ceux qui les ingéraient pas mégarde ou qui étaient aspergés par un malencontreux hasard. Rien de bien méchant cela dit, il s’agissait essentiellement de furoncles, de verrues et d’autres petites choses de ce style. Dahlia n’en mourrait donc pas, mais elle aurait l’air fine durant quelques jours voire quelques semaines pour certaines.

« Non, Peony n’est pas au courant. De toute façon, je doute qu’elle soit à l’écoute de quiconque pour le moment. » Quant aux personnes à quoi Dahlia pouvait éventuellement répéter son petit secret, Jensen n’en savait rien. Elle n’était pas spécialement sociale, et restait principalement dans le cercle d’amis que sa soeur leur avait formé. Sauf pour Victoire Weasley, qu’il savait de source sûre -aka Peony- qu’elle n’appréciait pas plus que cela. « Je ne sais pas, ton pote Kostas peut-être ? » laissait-il entendre, haussant les épaules nonchalamment. Il hésitait à se confier à Dahlia, principalement parce qu’elle était dans la même maison que Fiona. Après, il ne lui semblait pas que la préfète soit très proche de la blonde, au mieux, elle la connaissait un peu parce qu’elle était une miss catastrophe, et qu’elle était une camarade de Peony dans le groupe qu’elles formaient. « Bon, il se pourrait que j’aime bien une fille. Sauf que je ne sais pas comment l’approcher… » Il jeta un coup d’oeil à la brune, et enchaina : « Si je te vois rire, tu es bonne pour une de mes concoctions la prochaine fois que je te vois… » Poussant un soupir, il tenta cependant de se calmer, et reprit : « Il se pourrait également que soit une… Née-moldue. » il murmura presque le dernier mot, en partie parce qu’ils étaient quand même à la terrasse d’un glacier moldu, mais aussi parce qu’il n’assumait pas spécialement d’avoir des sentiments pour Fiona Quincy, née-moldue de Serdaigle et fière de l’être. 
acidbrain


• 1 025 mots •



So much more than royal.
count my cards, watch them fall, blood on a marble wall. I like the way they all scream (c)Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas

Dahlia Lloyd
Dahlia Lloyd
Préfète de Serdaigle

Parchemins : 1356
Âge : 16 ans {16/09/1999}
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


Double chandelle ou chandelle double ? [ Jensen ] Empty
MessageSujet: Re: Double chandelle ou chandelle double ? [ Jensen ]   Double chandelle ou chandelle double ? [ Jensen ] EmptyMer 13 Mai - 1:14

Dahlia n'avait jamais douté que Peony lui raconterait son moment passé avec Lucas, après tout, elles s'étaient toujours tout dit à part pour sa relation secrète avec Quino. Il n'existait aucune personne en qui elle avait autant confiance qu'en sa jumelle, ni aucune dont l'opinion lui importait à ce point - car en général, l'avis des autres... elle s'en passait très bien déso Victoire. Haussant donc les épaules, la préfète se concentra sur les paroles suivantes de Jensen, touchant à un point très, très sensible.

Silencieuse, Dahlia étudia le visage de Jensen "tu comprends bien que je n'ai pas d'autre choix que de t'éliminer maintenant Jensen, sans rancune, hein !", jugeant qu'ils arrivaient aux limites de ce qu'ils pouvaient aborder ensemble sans que Dahlia ne trahisse la confiance de sa jumelle. Pour autant, elle se targuait toujours d'être honnête, aussi répondit-elle après un instant : « Franchement, je ne sais pas. » Ce qui ne signifiait pas qu'elle ne soupçonnait pas certaines choses, bien que pour sa défense, la situation soit particulièrement délicate à manœuvrer. Elle ne se comportait certainement pas de cette manière avec Léo - et ne réagissait en aucun cas comme le faisait Peony -, mais était-elle réellement une référence ? Donnant un petit coup de cuillère dans sa glace, Dahlia fortifia sa décision : « Je vais essayer d'en parler avec elle. Si même toi tu t'en inquiètes. » Car après tout, Jensen offrait déjà un second avis, que la Serdaigle jugeait - relativement - fiable.

Souriant au sujet de l'arbre généalogique si compliqué des McGowan - Montgomery et consorts, elle acquiesça d'un hochement de tête à la déclaration du Serpentard. « Clairement plus facile ! Mais t'as tout juste, oui. Je t'offrirai une glace en retour un de ces quatre, pour te récompenser. » promit-elle sans plaisanter entièrement, car Dahlia n'aimait pas avoir de dettes - et après tout, il n'y avait pas de raison pour que Jensen la prenne en charge financièrement même s'il était riche.

Dahlia avait l'habitude de se montrer sarcastique - c'était presque plus fort qu'elle -, et pendant un bref instant, elle en avait presque oublié que Jensen était si susceptible boude pas Jensou. Le moquant sur sa première expérience du monde moldu, Dahlia vit le visage du Serpentard s'assombrir, et elle dut se faire violence pour rester impassible cette fois, ne souhaitant pas l'offenser davantage. Elle garderait ses moqueries pour Quino, à l'avenir, qui avait le mérite d'y répondre avec toujours beaucoup d'animation - ce qui était à la fois une qualité et un défaut, car Dahlia aimait avoir le dernier mot, et le Poufsouffle faisait tout pour l'en prévenir. Elle leva les mains en signe d'apaisement, avant d'ajouter d'un air entendu : « Ça, c'est sûr ! », car si c'était effectivement surprenant pour elle, la venue de Jensen McGowan dans un cinéma ne ferait pas la une des journaux de sitôt non plus "breaking news : Jensen McGowan aime son pop-corn sucré salé !"

Quant aux pseudo menaces du brun, Dahlia ne les avait absolument pas vues arriver, et elles lui firent écarquiller les yeux tant il paraissait à présent sérieux. Par Merlin, de quoi comptait-il lui parler, exactement ? Comment ? Tu as tué Weasley et tu as besoin d'aide pour cacher le corps ? J'ai ma pelle dans mon sac ! « Ce ne sera pas la peine McGowan, je tiens trop à ma vie pour la risquer pour des potins, et à mon avis, tu tiens trop à la tienne pour finir à Azkaban pour empoisonnement. » nota-t-elle avec nonchalance, songeant qu'ironiquement, le poison était bien souvent l'arme attribuée aux femmes. Elle se garda cependant d'apporter cette petite information supplémentaire à Jensen - il lui paraissait suffisamment intense comme ça. Se préservant donc de l'ire du Serpentard, Dahlia l'interrogea sur la teneur dudit secret, cherchant notamment à savoir ce que sa jumelle en savait. Après tout, Jensen était le meilleur ami de Peony avant d'être son ami à elle. Elle fut surprise d'apprendre que sa sœur était dans l'ombre, mais même si elle ne pouvait pas entièrement donner tort à Jensen, elle voulut nuancer ses propos : « Elle a l'esprit occupé c'est sûr,  mais elle serait quand même là, si tu avais besoin d'elle. » souligna-t-elle car elle jugeait sa jumelle d'une loyauté sans faille.

Elle fronça les sourcils à l'évocation de Quino. Le ton de Jensen ne l'étonnait guère - Quino et lui ne s'entendaient pas, et le Poufsouffle le lui avait bien rappelé avant les vacances. En revanche, le name-dropping la référence soudaine à leur amitié... « Je ne vais pas raconter ton grand secret à Quino, Jensen. Ne sois pas parano. » Elle soupira, vaguement exaspérée par tant de mystère on vous a dit qu'elle n'était pas patiente ? « On fait un serment inviolable ? Si ça te rassure, je te promets que je ne dirai rien à personne. » dit-elle aussi solennellement qu'elle en fut capable, jugeant que le secret du Serpentard avait plutôt intérêt à mériter tous ces airs théâtraux il a pris des cours avec Graham ?

Sérieuse comme un pape - et pour de vrai, cette fois -, Dahlia écouta donc Jensen lui révéler qu'une fille lui plaisait, juste avant de la menacer à nouveau. « Encore avec les menaces ? Sérieusement ? » On se calme sur les meurtres prémédités Monsieur McGowan, ce n'est pas un ton qui vous sied. Laissant couler cette seconde (et elle l'espérait, dernière) offense, Dahlia observa Jensen lâcher le mot "Née-Moldue" dans un murmure presque inaudible. « Tu peux répéter ? J'ai pas bien entendu le dernier mot. Mé-Noldu ? D'accord... » commença-t-elle pour gagner du temps, car elle ne savait pas tout à fait ce que Jensen voulait l'entendre dire. Son sérieux lui paraissait un poil dramatique, mais elle ne se serait pas permise de blaguer maintenant. « Je peux savoir qui c'est ? » Elle haussa un sourcil. « Tu fréquentes des Nés-Moldus ? » demanda-t-elle avec surprise. Elle devait admettre que c'était assez ironique. Jensen McGowan qui en pinçait pour une Née-Moldue, on aurait vraiment tout vu !
Revenir en haut Aller en bas

Jensen McGowan
Jensen McGowan
Capitaine de Serpentard

Parchemins : 274
Âge : 15 ans (20.06.2000)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 9


Double chandelle ou chandelle double ? [ Jensen ] Empty
MessageSujet: Re: Double chandelle ou chandelle double ? [ Jensen ]   Double chandelle ou chandelle double ? [ Jensen ] EmptyLun 1 Juin - 19:54

Il ne fallait croire, Jensen avait un coeur et était capable de se faire du soucis pour ceux qui comptaient pour lui. C’était en grande partie pour cela qu’il changeait, petit à petit, sa vision sur Magicis Sacra. Ils avaient osé s’en prendre à un membre de sa famille qu’il adorait de tout son coeur, Gabrielle, et il ne pouvait pas rester là sans rien faire. Pour Peony, c’était exactement pareil. Sa meilleure amie allait mal, cela se voyait comme le nez au milieu de la figure, rien qu’à son changement soudain de garde-robe. Il ne comprenait pas pourquoi personne ne l’avait encore mise au pied du mur. Elle n’allait quand même pas lancer un Avada Kedavra sur la première personne qui la mettrait en porte-a-faux quant à son comportement envers Leopold, si ? Pour ce qui était des différences entre leurs familles, Jensen ne pouvait pas trop se tromper. Peony lui rabattait les oreilles avec Leo depuis la première année, et dès que le plus jeune, Carpette Ash, était arrivé à Poudlard,  elle ne s’arrêtait pas non plus, oeuvrant presque comme Leopold, bien que bien moins virulente que son frère aîné. Enfin bref. « Quelle générosité Dahlia, tu m’en vois ravi ! » A dire vrai, il se fichait pas mal qu’elle lui paie une glace la prochaine fois qu’ils se retrouveraient ainsi, mais si cela faisait plaisir à la Serdaigle, il n’allait pas chercher à la contredire.

Pour ce qui était de la loyauté de Peony, il savait bien que la brune avait raison. Peony, toute troublée qu’elle pouvait par sa dispute violente et constante avec Leopold saurait faire la part des choses et le laissait se plaindre de son amour pour une Née-Moldue - constatez tout de même l’effort, il n’appelait pas Fiona Quincy une Sang-de-Bourbe, l’évolution du jeune homme était quand même belle !- mais il préférait éviter de lui étaler ses problèmes sentimentaux, qui étaient tout de même moindres par rapport à ce qu’elle vivait elle. Autant donc, embêter Dahlia avec cela, ce n’était pas comme si elle était la source d’une dispute avec son frère aîné, la cible d’une rumeur stupide ou au coeur d’une polémique qui faisait trembler les murs de la salle commune des Serpentard.

Jensen savait qu’il abusait un peu avec ses pseudos menaces, mais que voulez-vous, c’était son esprit qui parlait. Son sens de la préservation, pour éviter un bazar monstre. Peony était déjà dans la mouise jusqu’au cou avec son frère, il voyait bien que son cousin n’était pas forcément des plus heureux suite à sa première histoire d’amour tuée dans l’oeuf, et il n’avait pas spécialement envie d’être le prochain sur la liste. Malheureusement, vu la personne qui semblait faire battre son coeur, il était bien parti pour continuer la lignée des amoureux transi. « Bien sur que non, je n’en fréquente pas ! » Par Merlin, Dahlia ne le connaissait-elle pas depuis le temps ? Il côtoyait des Sang-Mêlés sans aucun problème, la preuve, elle-même et Peony, mais les Nés-Moldus, Jensen les évitaient soigneusement, tous autant qu’ils étaient. Elle devrait le savoir, franchement. Quant à lui dire de qui il s’agissait… Jensen prit une grande inspiration, et répondit à Dahlia, à demi-mots, pas spécialement ravi. « Fiona Quincy, à Serdaigle… » A moitié grincheux, Jensen avait vraiment du mal à accepter les sentiments qu’il avait pour la blonde de Serdaigle. Pourquoi, part tous les hippogriffes du monde, avait-il fallu qu’il ait des sentiments pour cette fille là ? Pourquoi n’aurait-il pas pu en avoir pour, au pif, Victoire Weasley Dahlia, en face de lui ? Elle le supportait déjà depuis quatre ans et ils s’étaient énormément rapprochés ces dernières années… Peut-être que cela aurait été plus simple. Dans tous les cas, cela aurait été bien plus simple que d’être amoureux -ou quoi que cela puisse être- de Fiona Quincy. Par Merlin, n’était-il pas déjà l’heure de retourner vers Peony et Lucas ? Non, toujours pas ? Mange ta glace plus vite Dada, enfin ! 
acidbrain


• 666 mots •



So much more than royal.
count my cards, watch them fall, blood on a marble wall. I like the way they all scream (c)Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Double chandelle ou chandelle double ? [ Jensen ] Empty
MessageSujet: Re: Double chandelle ou chandelle double ? [ Jensen ]   Double chandelle ou chandelle double ? [ Jensen ] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Double chandelle ou chandelle double ? [ Jensen ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Double zero [DVDRiP]Comédie[2004]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Londres :: Le Londres Moldu :: La ville-
Sauter vers: