AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Partagez
 

 PV • Bahía Bianca • Pero esta noche besarás a ¿quién?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Lucrecia Castillo
Lucrecia Castillo
Serpentard

Parchemins : 153
Âge : 14 ans (31.12.2000)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


PV • Bahía Bianca • Pero esta noche besarás a ¿quién? Empty
MessageSujet: PV • Bahía Bianca • Pero esta noche besarás a ¿quién?   PV • Bahía Bianca • Pero esta noche besarás a ¿quién? EmptyMer 15 Avr - 23:44

Lu' y Stef'.
Sal, sal conmigo a bailar. Si nos gusta lo mismo, ay niño. Ya es de noche, vamos a brillar. Sal, este amor sabe a sal. Tanto sodio, me sabe a odio. Pero te quiero y eso es obvio.

Juillet 2015.
A peine l’été arrivé et Castelobruxo quittée, Lucrecia avait défait et refait ses valises pour partir dans la maison de vacances de sa famille, à Bahía Bianca. Elle qui adorait le soleil et la plage, elle adorait partir dans cette maison, qui était littéralement les pieds dans l’eau. Bien évidement, ils partirent tous ensemble, son père Ezequiel, sa mère Daiana, son grand-frère Leandro, sa petite soeur Lucia et bien évidement, son partenaire de danse de toujours et meilleur ami Thiago. C’était bien simple, Lu’ n’allait jamais nulle part bien longtemps sans Thiago. Et inversement. Ils s’étaient rencontrés très jeunes et ne s’étaient plus jamais quittés depuis. Pourtant, malgré toute la confiance qu’ils s’accordaient, malgré le fait qu’ils connaissaient absolument tout l’un de l’autre, les deux jeunes sorciers ne sortaient pas ensemble. Ils avaient toujours mis un point d’honneur à garder une relation tout à fait amicale, car ils le savaient, une fois que les sentiments entraient en jeu, tout pouvait partir en vriller à la moindre seconde. Et aucun des deux n’était prêt à échouer pour des sentiments. Ils s’aimaient de tout leurs coeurs, bien évidement, mais de façon tout à fait innocente. Et malgré tout, l’alchimie entre les deux était palpable dès l’instant où ils étaient ensemble dans la même pièce. Comme s’ils avaient toujours été destinés à être ensemble, d’une façon ou d’une autre. Il était donc tout à fait normal que Thiago vienne avec les Castillo dans leur demeure secondaire. De toute façon, ce n’était pas parce que c’était l’été et qu’il n’y avait plus cours, que Lu’ et Thiago ne dansaient pas. Bien au contraire, ils avaient un programme très strict qu’ils suivaient à la lettre. Trois heures de danse par jour, pour ne pas perdre le fils ni l’endurance.

Enfin bref. Si Lu’ s’était rendue dès les premiers jours de Juillet à la plages ses cousins greco-argentins n’arrivaient eux, qu’à la mi-juillet. Et elle avait beaucoup trop hâte. Déjà, parce qu’elle adorait ses cousins. Les Kostas étaient des amours, tous autant qu’ils étaient -oui, même Gabriel et son mauvais caractère. Et surtout, elle avait une très grande nouvelle pour eux, puisqu’elle les rejoindraient, tous les quatre, à Poudlard, l’école de sorcellerie du Royaume-Uni, à la rentrée de Septembre. Lucrecia avait dédié sa troisième année à Castelobruxo à son dossier de transfert. Et lorsqu’elle avait reçu la réponse positive, elle n’avait pu contenir sa joie. Elle avait, cependant, réussi à garder le secret jusqu’à maintenant. Mais elle n’avait qu’une hâte, c’était de le dire à ses cousins. En plus, comme elle avait presque le même âge que sa cousine Stef’, elle savait qu’elle serait dans la même année qu’elle. Finalement, le grand jour arriva. Et les effusions d’amour -surtout de la part de Lucrecia- ne manquèrent pas. le second jour, alors qu’elle gardait toujours précieusement son secret, et après ses trois heures d’entraînement avec Thiago, Lu’ repéra Stef’, au bord de la piscine. « Stef ! Tu fais quoi ? Je suis cre-vée ! » Lucrecia s’assit aux côtés de sa cousine et mis ses pieds dans la piscine. La chaleur du soleil sur sa peau lui faisait le plus grand bien et elle n’avait qu’une hâte, plongée dans l’eau fraiche de la piscine ou de la mer. « Tu sais quoi ? J’ai une grande nouvelle pour toi ! Enfin, pour tout le monde à vrai dire… Tu veux deviner ?! » Roulement de tambour s’il vous plait ! La grande nouvelle allait enfin être dévoilée ! Mais Stef saurait-elle trouver la bonne réponse du premier coup ? La réponse au prochain post. Vous êtes le maillon faible, au revoir.
acidbrain
Revenir en haut Aller en bas

Estefanía Kostas
Estefanía Kostas
Gryffondor

Parchemins : 377
Âge : 14 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


PV • Bahía Bianca • Pero esta noche besarás a ¿quién? Empty
MessageSujet: Re: PV • Bahía Bianca • Pero esta noche besarás a ¿quién?   PV • Bahía Bianca • Pero esta noche besarás a ¿quién? EmptyVen 17 Avr - 0:28

Déjà surexcitée en temps normal, Stef ne brillait jamais plus que lorsqu'elle était en vacances. Poudlard avait tendance à la calmer un peu, elle avait du mal à y être entièrement elle-même. Evidemment, les choses allaient en s'arrangeant depuis sa première année qu'elle avait jugée catastrophique (la décision du jury était sans appel sur le sujet). Mais c'était quand elle était à l'aise que la vraie personnalité de Stef ressortait à pleine puissance, et être auprès de sa famille avait toujours été le remède idéal au léger blues causé par Poudlard.

Ayant laissé sa troisième année derrière elle sans regret, la fillette avait retrouvé l'ambiance animée de la maison des Kostas avec le plus grand bonheur. Même si - et elle s'en rendait compte avec beaucoup d'acuité cette année -, être enfermée avec toute sa famille était épuisant. Ils représentaient tous, chacun à leur manière, beaucoup à encaisser. Leurs parents étaient omniprésents, Gabriel racontait ses exploits à qui voulait bien l'entendre, Quino minait chaque millimètre de la maison de pièges à destination de sa famille, Tina semblait à deux doigts d'inaugurer un autel en l'honneur de James Potter. Aussi, leur départ pour l'Argentine n'aurait pas pu mieux tomber : en retrouvant la famille de leur mère et leurs trois cousins du côté d'Ezequiel, ils bénéficieraient d'un peu de sang neuf qui ne pouvait leur être que bénéfique. Après tout, les enfants Kostas avaient finalement atteint ce stade critique (pour les autres) où ils étaient tous les quatre scolarisés à Poudlard en même temps. S'ils n'étaient pas tous dans la même maison, ils se voyaient quand même déjà beaucoup. Et puis (parce qu'elle ne perdait jamais le nord), Stef se disait qu'un nouvel environnement encouragerait peut-être (enfin) Quino à se montrer plus candide sur sa vie privée (et Gabriel aussi, incidemment). Après tout, qui ne tente rien n'a rien.

Quino s'étant endormi comme une vraie marmotte pour toute la durée du trajet, Stef avait tiré la manche de Gabriel, attirant son attention pour qu'il veuille bien jouer avec elle. Elle n'aimait pas s'ennuyer, et elle n'aimait pas non plus être inactive, un trait qu'elle partageait avec le grand dadais ronflant à côté d'elle et la privant d'une opportunité idéale pour l'asticoter sans qu'il ne puisse fuir (à noter que cet état de fait pouvait être à double tranchant). Après un jeu de petit bac animé, Gabriel partit dans une tirade enflammée sur la vie, la planète, les petits oiseaux, et Stef avait un peu honte de l'admettre, mais elle s'endormit comme une souche. Qui se ressemble s'assemble.

Elle était déjà si reposée et si excitée après avoir retrouvé ses cousins - et en particulier Lucrecia, qui avait le même âge qu'elle -, qu'elle eut bien du mal à s'endormir ce soir-là. Elle songea bien à aller réveiller Tina et Quino pour qu'ils lui tiennent compagnie, mais lorsqu'elle ouvrit la porte donnant sur le couloir, l'ombre menaçante de sa mère apparut presque aussitôt - et de manière assez inquiétante, était-elle là en surveillance ? -, si bien qu'elle battit en retraite, retournant dans son lit telle une enfant punie. Elle avait hâte d'être demain.

Loin pour autant de se lever aussi tôt que Lu', Stef trouva pourtant le chemin de la piscine nettement avant ses frères et sa sœur, vêtue de son maillot de bain sous son short et son débardeur dont elle transmettrait la facture de pressing à Quino sous peu. Ses lunettes de soleil sur le nez, elle esquissa un sourire ravi en entendant la voix familière de sa cousine. « Je me prépare à rentrer dans l'eau. » indiqua-t-elle en désignant la piscine, où elle avait déjà trempé ses pieds. « Tu m'étonnes, vous vous êtes levés super tôt, non ? Thiago n'est pas avec toi ? » demanda-t-elle avec curiosité, cachant difficilement son admiration pour le garçon - qui, contrairement à son amour déchu mais intense pour Derek Bradford demeurait bien une admiration, au vu de la relation ambiguë qui existait entre Lucrecia et lui. Les yeux pétillant soudain, elle se tourna avec enthousiasme vers Lu' quand celle-ci lui annonça avoir une grande nouvelle. « Oh c'est quoi ? Dis-moi ! Tu ne m'as même pas donné d'indice ! » lui reprocha-t-elle, se triturant pourtant les méninges pour trouver la réponse. « Tu... as gagné un concours de danse ? Tu viens avec nous en Grèce après l'Argentine ? » Elle fit la moue. « Je n'aime pas deviner Lu', dis-moi ! » Certes, elle se considérait comme une bonne enquêtrice (elle avait obtenu des réponses de Quino, non ?), mais elle avait besoin de grain à moudre, de quelque chose de plus qu'une simple annonce. Surtout qu'elle ne voyait pas Lu' le reste de l'année, comment pourrait-elle deviner ?
Revenir en haut Aller en bas

Lucrecia Castillo
Lucrecia Castillo
Serpentard

Parchemins : 153
Âge : 14 ans (31.12.2000)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


PV • Bahía Bianca • Pero esta noche besarás a ¿quién? Empty
MessageSujet: Re: PV • Bahía Bianca • Pero esta noche besarás a ¿quién?   PV • Bahía Bianca • Pero esta noche besarás a ¿quién? EmptyVen 24 Avr - 11:45

Lucrecia était plus que ravie que ses cousins soient arrivés. Elle attendait toujours les retrouvailles avec impatience, et même Thiago, qui pourtant, n’était pas, à proprement parlé, de la famille Castillo, s’entendait plutôt bien avec le reste de la famille. Lucia le considérait même comme un deuxième grand-frère. Avec les Kostas, Lucrecia faisait généralement l’effort de parler en anglais quand elle le pouvait, mais il était très commun que les deux langues se mélangent. Lucrecia parlant parfaitement espagnol et brésilien, se débrouillait plutôt bien en anglais. Enfin, cela dépendait des fois. Elle avait toujours un fort accent espagnol et cherchait encore ses mots de temps à autre. Mais justement, aller à Poudlard et parler tout le temps anglais allait probablement aider. Cependant, quand elle était fatiguée elle avait tendance à aller à la facilité. Et après trois heures de danse, il était clair qu’elle n’allait pas parler énormément anglais. Heureusement, Stef parlait parfaitement espagnol ! Imitant sa cousine en mettant ses pieds dans la piscine, elle posa son regard sur elle, un sourire aux lèvres. « Je me suis levée à sept heures. Thiago a dormi trente minutes de plus, ce gros flemmard… Il doit être avec Andro, je l’ai quitté quand on allait se doucher. » Lucrecia savait bien que sa relation avec Thiago était différente, mais ils étaient partenaires de danse depuis si longtemps et leur professeur le leur avait toujours dit : les sentiments gâchaient tout effort. Et de toute façon, Thiago n’avait aucun sentiment pour elle. Du moins, aucun sentiment étrange. Et elle non plus, mais elle pouvait comprendre qu’une personne externe se pose la question. Tédoire, hello.

La réaction de sa cousine à sa petite devinette la fit rire. Elle avait une âme d’enquêtrice, non ? « Non non non, tu devines ! Et si tu veux, je te donnes un indice. » Les propositions de sa cousine la firent sourire. Elle aurait aimé gagner un concours de danse mais Thiago et elle n’y participaient plus vraiment depuis qu’ils étaient entrés à Castelobruxo. Comment voulez-vous qu’ils puissent s’entrainer avec rigueur dans une école de sorcellerie, alors que leur cursus scolaire était déjà si prenant ? Lu’ savait pertinemment que ce choix lui brisait le coeur, mais ils restaient des danseurs de haut niveau. Ils s’entrainaient à l’école, certes, mais pas autant que lorsqu’ils étaient en vacances. Et ils allaient à l’école de danse quand ils le pouvaient, quand, par un heureux hasard, elle ouvrait, fin août, juste avant qu’ils ne doivent repartir pour le Brésil. « Non, rien de tout ça, je reste ici, avec Thiago. Mais… C’est pour l’année prochaine… » Son sourire se fit encore plus large, ses yeux pétillants encore plus que d’habitude. Et pourtant, Lu’ était une personne solaire, donc elle avait l’habitude d’être relativement heureuse. « Bon, aller, je te le dis, d’accord ? Mais c’est un secret, tu ne le dis à personne d’autre, hein ? Je peux compter sur toi ? Je veux garder l’effet de surprise pour tout le monde… » Lucrecia se releva, prit la pose puis scanda, fièrement, en anglais cette fois-ci : « Tu as devant toi une future élève de Poudlard ! » Ses prunelles noires posées sur sa cousine, elle avait hâte de voir sa réaction. Elle savait que Stef pensait venir à Castelobruxo, et elle espérait sincèrement qu’elle puisse en avoir l’occasion, mais avant cela, elles passeraient au moins un peu de temps ensembles à Poudlard ! Elle reprit place aux côtés de sa cousine, les yeux brillants. Elles allaient passer une année splen-dide ! Et en plus de cela, elles seraient dans la même année à l’école de sorcellerie britannique, que demander de plus ? !
acidbrain
Revenir en haut Aller en bas

Estefanía Kostas
Estefanía Kostas
Gryffondor

Parchemins : 377
Âge : 14 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


PV • Bahía Bianca • Pero esta noche besarás a ¿quién? Empty
MessageSujet: Re: PV • Bahía Bianca • Pero esta noche besarás a ¿quién?   PV • Bahía Bianca • Pero esta noche besarás a ¿quién? EmptySam 25 Avr - 11:03

Stef n'était pas une marmotte, en tout cas, pas comme l'était Quino. Surexcitée à la perspective des vacances, de la piscine, du soleil elle avait sauté hors de son lit avec énergie et un large sourire aux lèvres dès neuf heures du matin. Ses parents, déjà levés, lui avaient indiqué que Lu' et Thiago étaient partis s'entraîner, et posant délicatement ses lunettes de soleil sur son nez, la fillette était allée se servir une tasse de thé, avait attrapé un croissant dans lequel elle avait croqué en marche - tout en se faisant houspiller par sa mère - et était venue se poser à côté de la piscine. Elle n'avait que deux mois d'été, elle devait rentabiliser son capital soleil au ma-xi-mum, avant de retrouver l'air froid et gris d'Ecosse. Question de survie.

« J'en connais un de gros flemmard, et je peux te dire que ce n'est pas Thiago ! » répondit-elle avec malice et en espagnol - langue natale de sa cousine et pratiquée par tous les Kostas - alors que Lu' venait la rejoindre. Ce n'était pas parce que Quino n'est pas là physiquement qu'elle ne pouvait pas se moquer de lui - au contraire. Elle se fit une note mentale pour négocier avec Gab' d'être celle qui le tirerait du lit le lendemain. Elle avait de grandes idées en tête !

Mais Lu' la détourna rapidement de ses plans machiavéliques (qui n'étaient que sur pause, entendons-nous) en lui apprenant qu'elle avait un secret. Secret qu'elle était prête à partager, mais qu'il fallait deviner. Or, Stef adorait enquêter, et elle adorait jouer à Cap' ou Pas Cap' depuis toujours. Seulement, bien qu'elle fut tout à fait Cap' d'essayer de deviner, en l'occurrence, elle ne voyait même pas par où commencer ! Lâchant quelques hypothèses au hasard, elle s'attira seulement les rires de sa cousine. Croisant les bras, elle répliqua pourtant avec douceur : « Ok, alors je veux bien un indice. » Car, autre fait notable, elle aimait surtout gagner comme tous les Kostas, une famille saine et équilibrée ! Et quelque part, Lu' venait de lui lancer un défi. Un défi complexe, mais un défi tout de même.

Si Stef avait espéré que Lu' suive les Kostas jusqu'en Grèce, sa cousine la détrompa aussitôt, et le regard de la fillette se fit déçu. « Oh... mais ça aurait été chouette tu ne crois pas ? Thiago aurait pu venir aussi ! » reprit-elle, car maintenant qu'elle était partie dans son idée, elle ne se voyait pas tout à fait l'abandonner. Et peut-être s'avançait-elle en invitant du monde chez ses grands-parents ainsi, mais elle connaissait ses parents : ils ne seraient jamais contre, surtout quand il s'agissait de sa cousine préférée ! Elle cessa cependant (temporairement) son lobbying, puisque Lu' lui donnait enfin un indice j'ai failli attendre. Sa surprise concernait... l'année prochaine ? « Noooon ? » Elle ouvrit des yeux ronds tandis que Lu' se levait et lui annonçait en anglais qu'elle rejoignait Poudlard à la rentrée. Stef se redressa d'un seul coup pour sauter dans les bras de sa cousine. « Tu viens à Poudlard ? Tu fais un échange ? Tu vas rester combien de temps ? Mais c'est trop bien ! » reprit-elle à toute vitesse et en espagnol, parce qu'elle savait que c'était dans cette langue là que Lu' était la plus à l'aise, et qu'elle tendait elle-même à y revenir lorsqu'elle était surexcitée. Relâchant sa cousine, elle la fixa avec des yeux brillant d'enthousiasme. « Oh, j'espère que tu vas être à Gryffondor ! Ce serait tellement cool. Tu crois que tu vas être répartie où ? Tu le sauras à la rentrée j'imagine ? T'inquiètes je ne dirai rien aux autres c'est promis. Tu ne veux même pas en parler à Quino ou à Tina ? Je comprends ils ne savent pas garder les secrets alors que moi » demanda-t-elle tout de même, bien que plutôt fière que Lu' l'ait choisie elle pour lui confier son secret. Oh, elle avait tellement hâte qu'elles soient à Poudlard ensemble ! C'était déjà le signe incontestable que cette quatrième année serait la meilleure année qu'elle ait passé à l'école de sorcellerie depuis le début de sa scolarité.
Revenir en haut Aller en bas

Lucrecia Castillo
Lucrecia Castillo
Serpentard

Parchemins : 153
Âge : 14 ans (31.12.2000)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


PV • Bahía Bianca • Pero esta noche besarás a ¿quién? Empty
MessageSujet: Re: PV • Bahía Bianca • Pero esta noche besarás a ¿quién?   PV • Bahía Bianca • Pero esta noche besarás a ¿quién? EmptySam 25 Avr - 15:35

Lucrecia éclata de rire à la remarque de sa cousine. Elle devait bien l’avouer, Quino était pire que Thiago niveau flemme. Mais son partenaire de danse et meilleur ami n’était pas en reste lorsqu’il n’avait pas spécialement envie de se bouger, surtout quand ils étaient en vacances et qu’il voulait « en profiter un peu ». Mais elle avait besoin de passer du temps avec lui. Elle allait quitter Castelobruxo pour Poudlard le premier Septembre, et elle ne pouvait pas imaginer comment la vie sans Thiago allait être. Elle le connaissait depuis bien trop longtemps et avait grandi à ses côtés. Le savoir à des milliers de kilomètres d’ici quelques semaines seulement n’était pas spécialement réconfortant. Cela étant, la danse lui permettait d’oublier ce détail un instant.

« On pourra toujours voir si tes parents et Thiago sont d’accord… Mais je ne te garantie absolument rien ! » Lucrecia n’avait, d’ailleurs, jamais mis les pieds en Grèce. Et pourtant, ils Kostas y allaient tous les ans. Mais comme il s’agissait là de l’autre côté de la famille, Lu’ n’avait jamais imaginé s’imposer pour des vacances. Elle avait été dans la famille de Thiago, bien évidement, et dans la famille de sa mère, mais jamais en Grèce, chez les Kostas. Cela étant, ce n’était pas vraiment l’objet de son petit secret et elles avaient encore tout le temps de planifier un possible départ groupé pour la Grèce. N’y tenant d’ailleurs plus, Lucrecia finit par révéler son petit secret à Stef, un grand sourire aux lèvres. Elle vacilla légèrement quand la brune lui sauta au cou et elles finirent toutes les deux dans la piscine, mais se reprit rapidement et l’entoura de ses bras.

« Oui !! J’ai fait mon dossier pendant ma troisième année, et ça a été accepté ! Pour le moment, je sais que ce sera l’an prochain, mais je ne sais pas si je pourrais rester plus longtemps ou pas. Peut-être que si tu viens à Castelobruxo, je rentrerais avec toi ? » Elle esquissa un sourire sincère, ravie de voir que Stef réagissait plus que positivement à son annonce. Elle avait eu un peu peur, elle devait l’avouer, que sa cousine ne soit pas ravie de cette nouvelle. Après tout, Lu allait débarquer dans son école, parmi ses amis. Et Lu pouvait être particulièrement pot de colle quand elle le voulait. Se voir pendant les vacances était une chose, se voir toute l’année en était une autre ! Elle la serra dans ses bras, ravie, donc, de sa réaction. « Je dois faire des papiers au Ministère de la Magie au mois d’Août, et puis ils me répartiront quand on arrivera. Mais du coup, je pourrais faire le trajet en train avec toi, Quino, Tina et Gab ! » Et elle avait vraiment hâte d’y être. « Je ne sais pas quelle maison j’aurais. C’est quoi déjà les caractéristiques ? On a pas ça nous, à Castelobruxo. » Elle savait bien que ses cousins étaient dans des maisons différentes, mais elle ne savait pas vraiment laquelle serait plus à même d’être la sienne. « On va l’annoncer au dîner ! Maman a préparé des pastafrol pour le dessert en plus ! » Reprenant place au bord de la piscine, Lucrecia laissa son regard se perdre dans le bleu du ciel. « Thiago est un peu ronchon à cause de ça. Je lui ai dit de faire une demande avec moi, mais il m’a dit que ça ne l’intéressait pas trop pour le moment. Ca va être bizarre d’être loin de lui, mais bon… » Elle reposa son regard sur Stef, les yeux brillants « Au moins je vous aurais tous !!! Il faut que tu me dises tout ce que je dois savoir sur Poudlard ! Tu as un chéri là-bas ? Dont tu aurais oublié de me parler ? » Quoi ? Stef venait seulement d’arriver ? Et alors ? Les lettres ça existait non ?!
acidbrain
Revenir en haut Aller en bas

Estefanía Kostas
Estefanía Kostas
Gryffondor

Parchemins : 377
Âge : 14 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


PV • Bahía Bianca • Pero esta noche besarás a ¿quién? Empty
MessageSujet: Re: PV • Bahía Bianca • Pero esta noche besarás a ¿quién?   PV • Bahía Bianca • Pero esta noche besarás a ¿quién? EmptyDim 26 Avr - 16:05

Le cerveau de Stef tournait déjà à tout allure, préparant les arguments qu'elle avancerait à ses parents pour justifier la venue de Lu' et de Thiago en Grèce avec eux. Le point qui lui semblait le plus probant, c'était tout simplement qu'elle ne voyait que trop peu Lu' pendant l'année. Avant que Gab' ne rejoigne Poudlard, c'était différent, parce que leur mère ne travaillait pas et leur père pouvait, lui, le faire de manière itinérante, aussi retournaient-ils plus régulièrement en Argentine - pas seulement l'été. Mais depuis que son aîné était rentré à l'école de sorcellerie, ils restaient à Londres toute l'année. Et elle ne pouvait avoir des nouvelles de sa cousine que via hibou, ce qui n'était pas du tout pratique. Stef était assidue dans l'entretien de ses relations épistolaires avec sa famille, mais ça manquait quand même de pep's et de cette animation authentiquement Kostas et qui ne pouvait décemment pas être retranscrite dans un courrier. Bref, Stef était prête à offrir la performance d'une vie à ses parents pour qu'ils acceptent.  « Je m'occupe de mes parents, t'as juste à convaincre Thiago ! » déclara-t-elle avec l'assurance qui lui était caractéristique (et qui n'était pas sans rappeler Quino). « Tu adorerais Eubée, il y a des plages magnifiques. On passera sûrement à Athènes aussi, même si c'est la ville quoi. Mais il faut voir le Parthénon ! » poursuivit-elle comme si la présence de Lu' était déjà acquise. L'important dans la vie, c'était de toute faire avec assurance - une leçon que son père leur avait tous enseignée.

Déjà surexcitée par l'idée d'avoir Lu' en Grèce avec elle, Stef bondit littéralement d'enthousiasme en apprenant que sa cousine serait en échange à Poudlard à la rentrée. La fillette ne faisait jamais dans la demi mesure, et si cela était parfois synonyme de grands éclats de voix avec pertes et fracas (Quino et Gab' pouvaient en attester), cela signifiait aussi qu'elle ne faisait rien pour cacher sa joie - au contraire. « Tu aurais dû me le dire ! C'est trop génial ! Olala, j'espère tellement que je pourrai faire un échange à Castelobruxo. Enfin tu verras, Poudlard c'est cool, mais l'Ecosse... » nuança-t-elle sans pour autant vouloir trop dégoûter sa cousine avant même qu'elle ne soit arrivée. « Il fait tout le temps moche, prépare-toi mentalement à ça. » ajouta-t-elle d'un air sombre, se gardant d'exposer le reste des déficiences de Poudlard, à savoir : les horribles escaliers qui n'en faisaient qu'à leur tête, Peeves, l'occupation occasionnelle par Magicis Sacra, et ce crétin de Flynn Mulligan (le dernier point n'était sans doute pas spécifique à l'école de sorcellerie écossaise).

Emportée par l'enthousiasme, Stef mitrailla sa cousine de questions, mais eut la décence d'écouter attentivement ses réponses, avant de poursuivre : « Ok, ce ne sont plus que des formalités alors ! Ah, ah, oui pour le train, même si on ne fait pas tout à fait le trajet tous ensemble en général. Gab' et Quino ont leurs 'bandes'. » dit-elle amèrement. Elle avait ses amis elle aussi désormais, mais elle était loin d'être aussi sectaire que ses frères aînés. Comme si elle allait leur mettre systématiquement la honte, quel toupet ! Elle se rassit près de la piscine qu'elle observa d'un œil distrait, tout en décrivant les maisons à Lu' : « Il y en a quatre mais tu peux n'en retenir qu'une : Gryffondor, Poufsouffle, Serpentard et Serdaigle on ne peut pas inventer des noms pareils. La version courte c'est que Gryffondor (la meilleure maison) rassemble les 'braves', Poufsouffle les casseurs plus 'travailleurs et loyaux' (Helga Poufsouffle n'a pas connu Quino...), Serpentard les 'roublards' et Serdaigle les plus ronchons 'intellectuels'. C'est de la théorie tout ça. Sinon je n'aurais pas fini à Gryffondor, je ne suis vraiment pas très courageuse... » admit-elle doucement. Peut-être qu'il y avait eu erreur de casting, et que c'était Quino qui aurait dû aller chez les Lions ? N'empêche qu'elle se trouvait plutôt bien dans sa maison, même si - encore une fois - ça n'était pas Castelobruxo. « Du coup, moi je suis à Gryffondor, Quino est à Poufsouffle, et Gab' et Tina sont à Serpentard. Tu as quand même trois chance sur 4 d'être avec l'un d'entre nous. » raisonna-t-elle en souriant, et en espérant forcément que Lu' serait avec elle.

« Miam. Les autres ne vont pas s'en remettre ! » Elle avait hâte de voir les têtes de ses frères et de sa sœur, surtout maintenant qu'elle avait eu l'information en avant-première. « Oh Thiago reste à Castelobruxo ? Il va beaucoup te manquer, non ? Pourquoi est-ce qu'il ne veut pas venir ? Et d'ailleurs, qu'est-ce qui t'a décidé toi à t'inscrire pour l'échange ? » Il lui semblait que sa cousine était très satisfaite dans son école, et surtout, très habituée au climat sud américain. Avec l'Ecosse, elle n'était pas au bout de ses peines ! D'ailleurs, après lui avoir dépeint une image plutôt déprimante du climat écossais, Stef céda sans mal à la demande de Lu' sur des potins made in Poudlard. Elle lui devait bien ça. « Non je n'ai pas de copain l'amour de ma vie a quitté l'école, promis, je te le dirais sinon ! Par contre, je suis sûre que Quino a quelqu'un. Il m'a donné le nom d'une fille mais parfois il raconte n'importe quoi juste pour qu'on le lâche, alors je ne sais pas trop quoi en penser. » détailla-t-elle en haussant les épaules. Elle finirait bien par avoir le fin mot de l'histoire, de toute façon, que Quino le veuille ou non ! Et quoi de mieux que le stage du Ministère pour enquêter en personne ? Non, elle ne s'est pas inscrite à des cours d'auto-défense juste pour stalker son frère.
Revenir en haut Aller en bas

Lucrecia Castillo
Lucrecia Castillo
Serpentard

Parchemins : 153
Âge : 14 ans (31.12.2000)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


PV • Bahía Bianca • Pero esta noche besarás a ¿quién? Empty
MessageSujet: Re: PV • Bahía Bianca • Pero esta noche besarás a ¿quién?   PV • Bahía Bianca • Pero esta noche besarás a ¿quién? EmptyLun 4 Mai - 0:09

La persévérance de sa cousine quant à sa venue -visiblement obligatoire maintenant qu’elle l’avait en tête- en Grèce fit sourire la jeune fille. Elle ne pouvait pas promettre que cela se réaliserait, mais elle pouvait toujours essayer. Après tout, même si elle avait l’habitude de passer ses vacances à Bahía Bianca, ou dans la famille de Thiago, une petite entorse pouvait être faite, non ? Et puis, Stef semblait connaître le pays presque comme sa poche, donc avoir un guide de luxe ne pouvait décemment pas se refuser, pas vrai ? Par contre, la frimousse de Lu se rembrunit quand sa cousine lui parla de la météo locale de Poudlard. « Oh ne m’en parle pas. Thiago a tout tenté pour que je ne fasse pas mon dossier, et c’était l’un de ses points majeurs… Je crois que je vais pleurer plus souvent que je ne le pense… » Elle poussa un soupir, presque dépitée que sa cousine confirme ce qu’elle craignait le plus. « C’est vraiment si horrible que ça, le temps là-bas ? » Elle se doutait bien qu’il ne pouvait pas faire le même temps qu’en Argentine à plusieurs milliers de kilomètres et dans un autre hémisphère, mais quand même… Elle devait l’avouer, elle avait eu quelques espoirs que tout cela ne soit que des « on dit », de viles rumeurs qui seraient démenties dès qu’elle poserait le pied au Royaume-Uni… Mais visiblement, elle se trompait lourdement.

Une moue boudeuse se lu sur le visage de l’argentine. N’était-il donc pas possible que, juste pour son premier trajet, tous les Kostas fassent route ensemble ? Elle allait devoir prospecter pour que cela arrive, et elle comptait bien arriver, parole de Castillo. Stef lui expliqua ensuite toutes les maisons qu’il existait à Poudlard. Elle se rappelait bien qu’ils avaient tous été divisés jusqu’à ce que Tina entre à l’école, et elle se demandait, du coup, comment cela allait se passer pour elle. La description des maisons lui fit cependant hausser un sourcil perplexe. Elle avait du mal à voir Tina, sa petite cousine d’amour qu’elle aimait tant, comme une roublarde. Et Quino comme quelqu’un de travailleur no offense Quiquito. A moins que d’être travailleur voire persévérant dans son objectif de piéger l’entièreté du château était une définition acceptable pour ce mot. Quant à elle, elle ne savait pas vraiment où elle pouvait se situer. Le fait de ne pas avoir de maisons à Castelobruxo n’aidait pas forcément. Peut-être faudrait-il qu’elle demande son avis à Thiago et Andro. Depuis le temps qu’ils la connaissaient, et vu le temps qu’ils passaient avec elle, ils seraient sûrement les plus à même de l’aiguiller sur sa potentielle future maison. Néanmoins, il y avait là bien une chose que Lu’ avait retenu « Eh bien, j’espère ne pas être à Têtedaigle alors… C’était ça hein, où il n’y a pas un seul de vous ? Il y a moyen de choisir ou pas du tout ? Comment ça se passe, d’ailleurs ? Quelqu’un décide pour toi, ou tu vas te placer là où tu te sens le mieux ? » Il était tout simplement hors de question pour Lucrecia qu’elle n’arrive dans une maison où il n’y avait pas un seul membre de la Kostas. Idéalement, Gryffondor serait une maison parfaite, puisque Stef s’y trouvait, mais si elle pouvait simplement éviter d’aller à Têtedaigle vu qu’il n’y avait personne de sa famille là-bas, ça lui allait aussi.

Elle espérait bien que toute sa famille du côté de son père soit surprise et n’en revienne pas. Après tout, c’était tout de même une grosse annonce ! Jusqu’à maintenant, personne de sa famille n’avait fait d’échange, c’était donc une grande première. « Non, pas en Septembre en tout cas. Il m’a dit qu’il ne se sentait pas prêt à partir d’ici… Alors que bon, on va quand même aux Brésil pendant neuf mois et demi, ce n’est pas comme si on restait en Argentine… » Même si elle ne voulait pas vraiment se l’avouer, Lu’ était un peu vexée que Thiago ne s’embarque pas dans cette histoire avec elle. « Oui, ça sera la première fois qu’on est séparés aussi longtemps depuis… Je ne compte même plus. Ca va être vraiment bizarre. Surtout que je ne pourrais plus danser avec lui… Il y a des salles vides qu’on peut utiliser pour s’entrainer dis ? » Il était hors de question que Lu abandonne la danse. Elle s’était bien trop investie depuis si longtemps pour tout laisser tomber alors qu’elle changeait juste d’école. « Je voulais voyager un peu, et découvrir de nouvelles choses. Ici, on est plus axés sur la botanique et le soin aux créatures magiques, et j’aime énormément ça, mais j’ai envie d’en apprendre plus. Et vous étiez à Poudlard, donc ça me semblait beaucoup plus simple. En plus, je ne parle pas les langues des autres écoles ! » En toute logique donc, elle n’aurait pu aller, de toute façon, qu’à Poudlard.

Enfin, les potins arrivèrent. Lu était une fille, elle avait besoin des potins. Elle était d’ailleurs celle qui tenait son frère et son meilleur ami au courant de tout ce qui pouvait bien se tramer à Castelobruxo. Alors forcément, elle voulait être plus que prête à entrer à Poudlard. Elle fut un peu déçue d’apprendre que sa cousine n’avait pas de copain. Surtout qu’elle ne lui parlait même pas d’un garçon qui pourrait lui plaire, ce qui lui fit froncer les sourcils. Stef était géniale. Comment personne ne pouvait lui tourner après ? Quand elle lui parla de Quino par contre, une lumière s’alluma dans les yeux de la brune. « Oooooh vraiment ? C’est qui ? La blonde là, dont il parle tout le temps ? Attends, c’est quoi déjà son nom ? Prucia ? Lucia ? Non, pas comme ma soeur… » Le nom lui échappait, mais elle était presque persuadée que Stef comprendrait de qui elle parlait -Prudence, au cas où c’était pas clair- car c’était là bien la seule fille dont Lucrecia était au courant… « Et tu crois que c’est pas vrai ce qu’il t’a dit ? C’est vrai que Quiquito, avec une fille… Tu crois qu’il l’a embrassée ?! » Lu gloussa, rien qu’à imaginer son cousin en train d’embrasser une fille. A dire vrai, elle l’aurait plus vu tenter d’embrasser une grenouille mais soit, peut-être avait-il réellement embrassé une fille…
acidbrain


• 1 037 mots •
Revenir en haut Aller en bas

Estefanía Kostas
Estefanía Kostas
Gryffondor

Parchemins : 377
Âge : 14 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


PV • Bahía Bianca • Pero esta noche besarás a ¿quién? Empty
MessageSujet: Re: PV • Bahía Bianca • Pero esta noche besarás a ¿quién?   PV • Bahía Bianca • Pero esta noche besarás a ¿quién? EmptyLun 4 Mai - 0:26

Toujours dans l'excès, Stef voyait pourtant bien qu'elle commençait à réellement déprimer sa cousine avec sa description de la météo écossaise. L'idée n'était pas non plus de la dégoûter avant qu'elle vienne, annulant en amont sa demande d'échange ("Je me suis trompée en fait je ne parle pas anglais ! Sorry !"). Même si elle ne pouvait pas mentir à Lulu', la fillette tâcha donc de nuancer : « Disons que... ça finit par avoir son charme ? Avec les paysages, l'architecture, on finit par s'y habituer. » Elle grimaça. « Bon là en septembre ça ira encore, mais ça va rapidement se dégrader. Il fait surtout froid. Hm, en juin il fait plutôt beau ? » relativisa-t-elle en forçant un sourire. Fabuler aurait été contre-productif : après, Lu' lui en voudrait à vie. L'Ecosse n'était définitivement pas connue pour ses températures caniculaires. Par contre, ses pluies qui arrivaient quand on ne les attendait pas...

Après avoir présenté - dans les grandes lignes - les quatre maisons de Poudlard à Lu', Stef poussa un rire amusé en l'entendant parler de 'Têtedaigle'. Elle oscilla la main : « Presque, c'est Serdaigle. Et il n'y aucun d'entre nous chez eux oui, bizarrement... C'est la maison des cerveaux. » Elle tapota son index sur son propre crâne. « En vrai je pensais que Tina finirait là-bas, comme quoi elle doit encore nous cacher des tours ! Ou bien, c'est l'influence de Gab'... » Non non, elle n'était pas du tout amère que sa petite-sœur ait préféré la maison de Gabriel à la sienne comment ça elle n'a pas choisi ? Après coup, elle songeait que ça n'était pas plus mal qu'elle ait été séparé des trois autres : ça lui avait un peu permis de voler de ses propres ailes, ce qu'elle n'avait pas toujours été prête à faire. Elle reprit son récit père Castor avec enthousiasme : « Alors en fait - et non je ne plaisante pas - il y a un vieux chapeau rapiécé magique. » Elle marqua un temps d'arrêt, pour donner plus de poids dramatique à ses paroles, avant de poursuivre : « Quand tu arrives en première année, on le pose sur ta tête au banquet de la rentrée, devant tout le monde - l'angoisse -, et il... lit dans ton esprit, j'imagine ? D'une manière ou d'une autre. Et c'est lui qui annonce ta maison. » Elle haussa finalement les épaules, perdant son aura de grande oratrice. « Pour toi j'imagine que ça sera différent comme tu arrives direct en cinquième année ! En tout cas, tu peux quand même influencer le Choixpeau - c'est son nom - visiblement. Genre, lui dire que tu ne veux pas du tout aller dans une maison. » conclut-elle en jugeant qu'elle ne s'en était pas trop mal sortie modestie.

Stef était en revanche très surprise d'apprendre que Thiago ne suivrait pas Lucrecia à Poudlard. Ces deux-là n'étaient-ils pas inséparables depuis toujours ? C'était presque plus choquant que la nouvelle de la venue de Lu' en Ecosse. « Trop bizarre... Enfin trop nul surtout... Peut-être qu'il finira par changer d'avis quand tu lui manqueras trop ? » suggéra-t-elle en donnant un petit coup de coude à sa cousine. « Oui il y a pas mal de salles vides personne n'étudie dans cette école tout le monde est trop occupé par le drama, et il y a un club de danse aussi, qui s'appelle Sterne. Ils ont leur propre salle pour s'entraîner ! » Pas que Stef y ait déjà mis les pieds : la danse et elle, ça faisait deux. Est-ce qu'elle n'aurait pas pu partager ce trait-là avec Lu', plutôt que d'avoir les deux gros panards de Quino, elle aussi ? C'est gratuit ! Décidément, la vie était parfois injuste.

« Je comprends ! J'avoue que je ne te voyais pas du tout quitter Castelobruxo... C'est moi qui devais venir, à la base ! » Ce qui n'interdisait pas qu'elle fasse effectivement un échange avant la fin de sa scolarité. Mais maintenant qu'elle prenait enfin ses marques à Poudlard, ça lui paraissait presque dommage de faire ses valises et partir. A méditer.

Malgré la requête de Lu', Stef n'avait pas de ragot à lui fournir concernant sa propre personne. Elle n'allait tout de même pas lui parler de son amour vain pour Derek Bradford (qui ne serait même plus à l'école à la rentrée !), ou pour Isaac Hudson (un amour court mais intense), ça lui semblait juste triste. Elle raconterait ses histoires à Lu' quand elles seraient un peu plus croustillantes. En attendant, elle avait enquêté sur Quino à la fin de l'année, et elle connaissait son frère : il lui cachait clairement quelque chose (à part son Botruc-au-nom-pourri). « Tu parles de Prudence, non ? Je ne crois pas que ça soit elle, je l'ai cuisiné sur le sujet, et il n'était pas assez louche quand j'ai cité son prénom. » Et Lu' pouvait lui faire confiance : Stef était une experte des réactions louches de Joaquín Kostas. « Tu lui dis rien hein, après il va me traiter de balance. Mais il m'a dit qu'il sortait soi-disant avec Peony Lloyd, c'est la préfète de Serpentard et c'est une de ses amies. » Elle haussa une épaule, clairement dans le flou, avant que son visage ne prenne une expression de profonde horreur à la suggestion de Lu' : « Berk, je ne pense pas ! » s'exclama-t-elle d'une voix scandalisée. Quino embrassant des filles, ça ce serait vraiment du jamais vu ! Rien que de l'imaginer, elle fut prise d'un fou rire à son tour tu kiffes Quino ?

[ 938 ]


Dernière édition par Estefanía Kostas le Mer 6 Mai - 1:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Lucrecia Castillo
Lucrecia Castillo
Serpentard

Parchemins : 153
Âge : 14 ans (31.12.2000)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


PV • Bahía Bianca • Pero esta noche besarás a ¿quién? Empty
MessageSujet: Re: PV • Bahía Bianca • Pero esta noche besarás a ¿quién?   PV • Bahía Bianca • Pero esta noche besarás a ¿quién? EmptyMar 5 Mai - 19:12

Les tentatives de sa cousine pour lui vendre l’Ecosse n’étaient pas spécialement réussies. Lu détestait la pluie et le mauvais temps. Heureusement, ici en Argentine ainsi qu’au Brésil où elle passait le plus clair de son année, elle avait plus souvent du soleil que de la pluie. Bon, certes, au coeur de la forêt Amazonienne, le temps était souvent humide -ses cheveux détestaient ça « Bon… Je crois que ça va être dur… Ma plage va me manquer. » Mais bon, elle allait devoir faire un effort et ne pas être trop ronchon dès qu’il faisait moche… Et vu que Stef laissait entendre, il faisait moche très souvent… Lucrecia poussa un petit soupir, plus vraiment ultra motivée à passer neuf mois et demis avec des cheveux humides, en paillasse et dignes de la crinière d’une Demi-Guise ébouriffé…

Heureusement pour Lu’, Stef était à fond et prête à lui expliquer tout ce qui se passait à Poudlard.  Cela étant, l’Argentine n’était clairement pas prête à entendre ce que Stef avait à lui dire. Rien que le début de sa phrase laissa Lu sans voix. « Un… Pardon ? » Lucrecia était sûre d’avoir mal entendu, Stef ne pouvait clairement pas avoir dit « un vieux chapeau rapiécé » si ? Stef continua son explication, et si, visiblement, il s’agissait bien d’un vieux chapeau qui était en charge de répartir les élèves. Lucrecia avait du mal à voir comment cela pouvait marcher -les vieux chapeaux de sa grand-mère, loin d’être rapiécés eux, ne pouvaient répartir personne et n’étaient pas dotés d’une conscience quelconque- mais si Stef lui disait que cela se passait comme cela, elle lui faisait confiance. Si Quino lui avait dit cela, elle y aurait peut-être réfléchi à deux fois avant de le croire. « Okay… Donc si je dis au Choixpeau -mon dieu vous ne manquez pas d’imagination au Royaume-Uni dis moi- que je ne veux pas aller à Serdaigle, ça devrait le faire. Je me demande où j’irais… » Puis elle repensa à la lettre d’acceptation qu’elle avait reçu, avec quelques informations supplémentaires, comme le fait que, même si elle ferait le chemin avec ses pairs, elle devrait se rendre auprès du Gardien des Lieux et des Clés, en compagnie des premières années, pour arriver au château et non pas suivre ses cousins. Une fois à l’école, elle serait amenée dans le bureau de la Directrice, qui l’attendrait pour la répartir. « Je te montrerais la lettre, je crois que la Directrice ça faire ça dans son bureau, du coup ? C’est bizarre, non ? Enfin, tant mieux. Tu crois que j’irais dans quelle maison, moi ? » Après tout, Stef la connaissait presque comme sa poche, non? Elle devait bien avoir une petite idée de l’endroit où Lu’ pourrait atterrir !

Stef sembla plutôt surprise que Thiago n’allait pas suivre Lu à Castelobruxo. l’Argentine avait plus ou moins fait la paix avec la décision de son meilleur ami, mais elle redoutait le moment de la séparation. « Peut-être. Mais bon, tu sais comment c’est las garçons… » Elle leva les yeux au ciel, pas forcément sûre que Thiago assumerait un jour ressentir un manque certain -ou un certain manque- envers Lucrecia. Elle, elle savait déjà qu’il allait lui manquer énormément, il n’était pas son meilleur ami et son partenaire de danse depuis des années. « Ah, c’est cool ça ! Tu crois que je pourrais le rejoindre ? Bon, je n’aime pas danser avec quelqu’un d’autre que Thiago, mais si on danse en groupe, ça devrait le faire. » Tant qu’elle n’avait pas besoin de danser en duo avec un autre garçon, ça devrait aller. Sinon, elle devrait se garder de dire la vérité à Thiago. Même s’il n’assumerait probablement jamais que Lu’ lui manquait, il serait capable de lui faire une crise de jalousie parce qu’elle avait dansé avec quelqu’un d’autre que lui. Elle connaissait la bête, merci. « Tu ne voudras pas venir avec moi ? Je suis sûre qu’on peut faire quelque chose de tes deux pieds de Quino, pardon d’éléphant gauches… » Et bien quoi ? Lu connaissait Stef depuis toujours, elle avait le droit de le dire non ? Et puis ce n’était pas comme si personne n’était au courant de cela…

« Mais tu pourras toujours venir ! De toute façon, je ne sais pas encore si je serais là jusqu’à la fin où s’ils me renverront au Brésil entre temps. Ils n’étaient pas capables de me le dire, tu te rends compte ?! » Bon, cela avait le don de mettre un peu de piment dans la vie de la jeune fille, c’est clair, mais elle aurait aimé savoir si elle pouvait s’attacher un minimum à Poudlard ou si elle devrait quitter l’école en juin l’année prochaine. Pour le moment, tout cela était encore bien flou, et en même temps, elle n’était toujours pas officiellement entrée dans l’école, donc elle avait encore le temps de voir venir.

Stef était une détective hors pair. Elle savait comment enquêter sur quelqu’un comme personne, et il était donc normal qu’elle enquête comme un chef sur son propre frère. « Ah, oui c’est ça. Dommage, c’est la seule que je connais de nom… » Elle connaissait aussi Alan,  mais elle voyait mal Quino aimer un garçon. Peut-être que c’était le cas, mais dans ce cas, Lu’ aurait besoin de le voir de ses propres yeux pour y croire. « Promis juré, si je mens, je vais à Serdaigle. » jura-t-elle à sa cousine, en lui présentant son petit doigt. Jamais elle n’oserait faire du tort à sa cousine. « Et t’y crois pas trop, à cette Peony ? Elle est comment ? Elle est jolie ? Pourquoi il en a jamais parlé d’elle, s’il sort avec du coup ? » C’était louche, elle était d’accord avec Stef. Quant à la réaction de Stef suite au potentiel baiser de Quino avec une fille, Lu éclata de rire. « Et toi alors ? Tu as déjà embrassé un garçon ? Promis je ne dirais rien !!! » Après tout, ce n’était pas parce que personne ne lui tapait dans l’oeil actuellement, qu’elle n’avait embrassé personne… Qui disait à Lu que sa cousine n’avait pas une collection de garçons embrassés, hein ? Elle cachait peut-être très bien son jeu…
acidbrain


• 1 014 mots •
Revenir en haut Aller en bas

Estefanía Kostas
Estefanía Kostas
Gryffondor

Parchemins : 377
Âge : 14 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


PV • Bahía Bianca • Pero esta noche besarás a ¿quién? Empty
MessageSujet: Re: PV • Bahía Bianca • Pero esta noche besarás a ¿quién?   PV • Bahía Bianca • Pero esta noche besarás a ¿quién? EmptyMer 6 Mai - 2:24

Stef ne pouvait pas vraiment défendre la météo écossaise plus que ça. Adressant donc un sourire navré à sa cousine, elle enchaîna avec plus d'entrain sur les modalités de la répartition à Poudlard. Elle dut retenir un rire en voyant la tête que faisait Lu' pendant qu'elle lui parlait du Choixpeau, puis hocha la tête concernant sa capacité à refuser Serdaigle : « Oui c'est ça, il ne te forcera pas à aller dans une maison que tu ne veux pas. » Ce qui valait quand même mieux, parce qu'une fois qu'on était réparti à Poudlard, c'était (habituellement) pour sept longues années. « Dans son bureau ? Genre... En tête à tête ? Bizarre oui. » approuva-t-elle en toute sincérité. Elle ne s'était pour ainsi dire jamais retrouvée toute seule dans une pièce avec le professeur McGonagall. Et vue l'austérité de la directrice de l'école, elle n'était pas sûre de savoir ce qu'elle aurait pu lui raconter. Se connaissant, elle paniquerait et raconterait tout et n'importe quoi tant que McGo ne l'interromprait pas... ("Je suis née par une charmante nuit de juillet 2001. Il faisait un temps très agréable paraît-il, ni trop chaud, ni trop froid. Première fille de la famille, alors on peut dire que les parents étaient contents ! En même temps après deux énergumènes comme Gab' et Quino... M'enfin je n'ai plus besoin de vous les présenter j'imagine Minerva. Permettez que j'vous appelle Mini ? Non ? Enfin voilà. Vous saviez qu'Estefanía est le féminin d'Esteban ? Eh bah oui ma bonne dame et Quino est le diminutif de Désastre Ambulant, oui c'est de l'espagnol il faut dire desastro".)

Quant à savoir où serait placée Lu'... Stef avait envie de répondre immédiatement Gryffondor (un peu de brainwashing ne pouvait pas faire de mal probablement le début du discours de son avocat devant un jury, un jour), mais par égard pour sa cousine, elle prit malgré tout le temps de la réflexion. Lu' aimait avoir raison - comme elle, ce qui avait déjà été source d'éclats de voix par le passé -, elle était naturellement plus sociable, et plus assurée dans ses mouvements et ses prises de parole. « A Gryffondor avec moi ? » souffla-t-elle avec espoir, avant d'ajouter un peu plus à regret : « Ou peut-être à Serpentard... » Après tout, elle partageait l'amour des machinations de Stef - qui avait, quand même, fini à Gryffondor. Entre les deux, son cœur balançait, mais elle songeait qu'à force de lobbying, elle arriverait peut-être à faire basculer Lu' de son côté.

Stef savait-elle "comment étaient les garçons" ? Elle savait comment étaient ses garçons, Gabriel et Quino, donc plutôt immatures, plus sensibles qu'ils ne voulaient l'admettre et généralement imprudents. Elle savait aussi qu'ils l'avaient larguée comme une vieille chaussette dès qu'ils avaient rejoint Poudlard et qu'ils s'étaient forgés leurs propres groupes d'amis. Mais la relation que Lu' avait avec Thiago n'était pas tout à fait celle de frères et sœurs, et la Gryffondor lui adressa ainsi une moue sceptique : « Il fait le fier maintenant, mais ça ne sera pas la même histoire quand tu seras à des kilomètres et des kilomètres de lui. » promit-elle avec conviction. Evoquant ensuite Sterne, elle acquiesça aisément à la question de sa cousine. « Oui bien sûr, c'est ouvert à tout le monde a priori. C'est surtout de la danse en groupe... » De manière fatidique, Lu' lui proposa de rejoindre le club avec elle, et Stef haussa les épaules, ayant envie de faire une activité avec sa cousine, mais pas sûre de ce dans quoi mettrait les deux pieds gauches. « Mouais peut-être. On en discutera quand tu seras à l'école. » Donc, une fois qu'elle serait sûre et certaine que tout cela n'était pas une blague très élaborée de Lu' (et qui lui briserait le cœur en mille milliards de morceaux).

L'idée de partager une année entière à Poudlard avec Lu' puis une année à Castelobruxo avec le reste de ses cousins était des plus enthousiasmante, et le sourire de Stef s'élargit grandement en y songeant. Mais, comme elle était aussi une petite fille à papa et à maman, couvée depuis son plus jeune âge, la perspective de quitter le continent entier sur lequel se trouvait sa famille proche avait de quoi la refroidir. Elle aimait dire qu'elle quitterait ce temps pourri et cette école inférieure à Castelobruxo avec ses petites valises, mais le mettre en application, c'était une autre paire de manches ! « Bonjour l'organisation... » marmonna-t-elle en levant les yeux au ciel.

Désireuse de partager ses découvertes et ses frustrations concernant Quino avec quelqu'un (et quelqu'un qui n'était pas Tina, qu'elle aimait de tout son cœur mais qui était bien trop modérée dans toutes ses  opinions), Stef en vînt à parler du petit interrogatoire qu'elle avait mené dans les cuisines. Comme elle initialement, Lu' cita le nom de la meilleure amie du brun, mais la fillette était presque sûre qu'il s'agissait de la mauvaise voie désormais. Esquissant un sourire à la promesse de Lu', elle tendit le petit doigt à son tour pour sceller leur pacte, avant de poursuivre : « Elle est super jolie oui. Elle est grande et mince, et elle a des cheveux roux vraiment très beaux c'est moi qui l'aime en fait. Mais je ne la connais pas très bien honnêtement, c'est la grande sœur d'un de mes amis. » dit-elle en référence à Ash. « C'est pas forcément que je n'y crois pas, c'est juste qu'il était hyper louche, et comme il fabule tout le temps... » Elle haussa les épaules. Parler de tout ça la rendait un peu triste, car elle se revoyait reprochant à Quino de ne jamais lui faire confiance. Elle était pourtant si proche en âge de son frère, mais il ne la voyait vraiment plus comme une confidente potentielle ces derniers temps.

Rougissant à la question suivante de Lu', Stef secoua la tête, cachant son visage derrière un rideau de cheveux bruns on m'voit on m'voit plus. « Non jamais. » Deux yeux marrons apparurent à travers ses cheveux, qu'elle repoussa derrière ses oreilles : « Et toi, tu as embrassé quelqu'un ? » Histoire qu'elle sache un peu à quel point elle était en retard sur Lu'.

[ 1039 ]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





PV • Bahía Bianca • Pero esta noche besarás a ¿quién? Empty
MessageSujet: Re: PV • Bahía Bianca • Pero esta noche besarás a ¿quién?   PV • Bahía Bianca • Pero esta noche besarás a ¿quién? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
PV • Bahía Bianca • Pero esta noche besarás a ¿quién?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Pour aller plus loin :: Le reste du Monde-
Sauter vers: