AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Partagez
 

 PV • Bahía Bianca • Pero esta noche besarás a ¿quién?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Lucrecia Castillo
Lucrecia Castillo
Serpentard

Parchemins : 153
Âge : 14 ans (31.12.2000)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


PV • Bahía Bianca • Pero esta noche besarás a ¿quién? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: PV • Bahía Bianca • Pero esta noche besarás a ¿quién?   PV • Bahía Bianca • Pero esta noche besarás a ¿quién? - Page 2 EmptyDim 10 Mai - 14:56

Lucrecia devait l’avouer, elle avait un peu la trouille de se retrouver seule à seule face à la directrice de Poudlard. Elle s’était un peu renseignée, elle savait à quoi elle ressemblait et elle avait l’air particulièrement sévère. Et si Lu avait tendance à avoir pleinement confiance en elle, elle devait avouer que la directrice de Poudlard lui fichait un peu la frousse. Elle en imposait, tout en semblant être d’un calme à toute épreuve. Pour preuve, si Quino était toujours scolarisé et en un seul morceau, c’était qu’elle était vraiment capable de faire preuve d’un grand calme. « Tu crois qu’il y aura d’autres élèves ? De ce que je sais, de Castelobruxo je suis la seule… Mais il y a tellement d’écoles de sorcellerie dans le monde ! J’espère quand même qu’ils ont bloqués les arrivées d’Ilvermorny… Je n’ai pas envie de me retrouver piégé par un élève qui a eu droit à un lavage de cerveau par Magicis Sacra… » Magicis Sacra ayant fait des vagues dans le monde entier, mais surtout aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, tout le monde magique était au courant. La dernière attaque avait réuni des sorciers de tous les pays et en avait résulté la libération de l’école américaine. Cependant, Lu n’était pas sûre qu’il faille faire tout à fait confiance aux élèves qui avaient été pris en otage par cette organisation pendant si longtemps. Et elle était prête à parier qu’ils allaient le payer s’ils ne faisaient pas un minimum attention à ces derniers.

La jeune fille devait avouer que l’idée de rejoindre sa cousine chez les Gryffondor était relativement tentante. Elle ne savait pas si le dortoir ou la maison en elle-même supporteraient les cousines si elles se retrouvaient ensemble, mais l’idée était alléchante. « J’espère que ton vieux chapeau rapiécé décidera correctement ! Pas Serdaigle en tout cas, c’est promis ! » Il était hors de question que Lu se retrouve dans une maison où il n’y avait aucun de ses cousins. Si elle devait prier de toutes ses forces et hurler sur un vieux chapeau, soit, mais il était hors de question qu’elle aille chez Serdaigle. Et quand Lu avait une idée en tête, il était généralement bien compliqué de lui faire penser à autre chose. Cependant, Thiago, par exemple, n’était pas très réceptif à ses petites machinations. Elle avait bien tenté de le faire venir avec elle, en vain. Elle espérait que sa cousine ait raison et qu’il change d’avis lorsqu’elle serait de l’autre côté de l’océan, mais Lu préférait éviter de rêver. « Peut-être que tu as raison… Mais ce n’est pas évident de savoir ce qu’il ressent. Pourtant, je le connais par coeur ! Enfin je crois. » Il y avait sans doute des aspects de Thiago qu’elle ne connaissait pas, mais elle préférait éviter d’y penser. Pour ce qui était du club de danse, Lu était ravie de voir qu’elle n’aurait pas à abandonner son principal loisir. A force, elle finirait même peut-être pas motiver sa chère cousine, ce qui allait peut-être s’avérer être un tour de force. Mais à la limite, tant qu’elle pouvait danser, si Stef lui promettait au moins de venir voir les spectacles -ils devaient bien faire des représentations non ?- elle s’en contenterait. Elle n’allait pas non plus forcer son amour de cousine à faire quelque chose qu’elle abhorrait ! Quoi que…

Elle voulait bien donner cela à Stef, que Quino était toujours à fabuler sur tout. Il aimait faire son petit cinéma, se faire mousser en racontant des bobards plus gros que lui, mais cela était ce qui faisait son charme. Lu trouvait son cousin très beau et l’aimait de tout son coeur. Il ne lui paraissait donc pas spécialement étrange qu’il ait une petite amie, si cela était vrai. Après tout, il allait quand même entrer en cinquième année. Il avait quinze ans, cela paraissait tout à fait logique. Il faisait, en quelques sorties, parti des « grands » de la famille. Cependant, elle avait également beaucoup de la voir dans une relation romantique sérieuse. Il s’agissait tout de même de Quino. Il aimait s’amuser, glander sur la plage ou au fond de son lit, manger comme quinze et faire des blagues à tout le monde. Pas vraiment le genre de garçon que l’on pouvait imaginer en couple, tout du moins, pas de façon sérieuse, on n’allait pas se mentir ! Cela étant, elle ne voyait pas vraiment ce qui pousserait son cousin à s’inventer une fausse petite amie juste pour que Stef le laisse tranquille. S’il était célibataire, autant le dire plutôt que d’inventer une histoire démente non ? Et si jamais il avait des sentiments pour une fille, là… Elle ne pouvait pas vraiment l’aider, Stef aurait de toute façon tout fait pour savoir de qui il s’agissait, Lu était sûre de ça.

A la question de sa cousine, Lucrecia esquissa un petit sourire. Elle avait embrassé Thiago, un an plus tôt, juste pour voir ce que cela faisait. Le brun lui avait fait une scène monumentale après ça, et ils n’en n’avaient plus jamais parlé. L’argentin avait, entre autre rappelé à Lucrecia qu’ils ne pouvaient clairement pas se prêter à ce petit jeu là, que la danse passait avant tout le reste et avait cité leur entraineur, qui avait, plus d’une fois, répété au couple que les sentiments, s’ils pouvaient donner une toute autre dimension à leurs danses, pouvaient également les mener à leur perte. « Bien évidement, je collectionne les conquêtes enfin, que crois-tu ?! Thiago, une fois. Mais il m’a hurlé dessus et ça ne s’est plus jamais reproduit. » Elle poussa un soupir avant de reprendre : « Je voulais juste savoir ce que ça faisait, il a vraiment sur-réagit, si tu veux mon avis. » Et en même temps, elle pouvait le comprendre. Leur relation, elle savait, était étrange. Ils étaient collés l’un à l’autre depuis aussi loin qu’elle pouvait s’en souvenir, depuis qu’elle avait commencé la danse. Il était son partenaire, sa moitié, celui qu’elle ne se voyait jamais quitter. Mais à part Thiago, Lucrecia n’avait jamais embrassé d’autre garçon. Et elle n’en ressentait pas vraiment le besoin non plus. Ses copines de l’école avaient toutes ou presque des petits copains, des amoureux, une liste longue comme le bras de garçons qu’elles avaient embrassés. Lu, elle, se satisfait de sa situation. Tant qu’elle avait Thiago à ses côtés, elle était contente.  
acidbrain


• 1 057 mots •
Revenir en haut Aller en bas

Estefanía Kostas
Estefanía Kostas
Gryffondor

Parchemins : 377
Âge : 14 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


PV • Bahía Bianca • Pero esta noche besarás a ¿quién? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: PV • Bahía Bianca • Pero esta noche besarás a ¿quién?   PV • Bahía Bianca • Pero esta noche besarás a ¿quién? - Page 2 EmptySam 16 Mai - 1:59

Stef n'était pas très au fait des arrivées de nouveaux élèves. La quatrième année était-elle par exemple une année particulièrement propice aux échanges ? Si c'était le cas, alors personne ne le lui avait dit. Ce qu'elle savait, c'était qu'elle pouvait dès maintenant commencer la lutte pour un transfert à Castelobruxo. Haussant les épaules, la fillette répondit avec incertitude : « J'sais pas trop honnêtement... Il y avait eu des élèves d'Ilvermorny dans les années au-dessus... » Dont, évidemment, Derek. « Et de Beauxbâtons je crois ? Mais on verra à la rentrée j'imagine. En tout cas, ceux d'Ilvermormy, c'était avant que leur école soit occupée bien sûr. Je ne crois pas qu'il y en aura d'autres... » Pas avec ce que Quino lui avait raconté de l'escapade de la BAM jusqu'à l'école américaine, en tout cas !

Elle adressa en sourire en coin à Lu', espérant que son petit lobbying ferait son effet. Elles avaient beau avoir toutes les deux de forts caractères, cela ne dérangeait pas Stef outre mesure. En l'occurrence, les avantages d'avoir sa cousine dans sa propre maison lui paraissaient nettement supérieurs à tout inconvénient possible (et encore, elle peinait à les percevoir pour l'instant). Quant à Thiago, la fillette ne se dresserait certainement pas comme une sorte d'experte des relations humaines, surtout qu'elle n'était pas du tout une experte de Thiago, mais elle pensait quand même avoir raison comme d'habitude. Au vu de leur relation, im-po-ssible que Lu' ne lui manque pas dès ses cinq premières minutes d'absence ! Il faisait juste le malin comme savaient si bien le faire ses frères : que de la gueule, ces garçons ! « Mais oui tu verras ! Je vais vanter les qualités de Poudlard pendant toute la durée de notre séjour, t'in-quiètes. » promit-elle en passant le bras sous celui de sa cousine, toujours assise à côté d'elle. Et Thiago avait intérêt à se préparer : Stef pouvait être très, très, très insistante quand elle s'y mettait comment ça ils n'étaient plus jamais invités en Argentine ?

Lu' ne sembla pas vouloir épiloguer concernant les amours de Quino, et Stef la comprenait : elle n'avait pas beaucoup de billes à lui apporter. Elle était pourtant sûre que son frère lui cachait quelque chose, et elle avait joué tous ses meilleurs atouts à la fin de l'année, essayant de le prendre par les sentiments puis de le piéger pour qu'il confesse, mais tout ce qu'elle avait obtenu, c'était : 1. une révélation assez décevante sur son Botruc-mal-nommé et 2. une pseudo confession dont elle était très sceptique. Pas que Peony Lloyd ne puisse pas sortir avec Quino, mais si c'était le cas, elle ne comprenait vraiment pas pourquoi son frère en faisait tout un fromage - ou pourquoi ils n'en avaient toujours pas parlé à qui que ce soit. Non, elle connaissait Quino, et elle savait qu'il y avait anguille sous roche.

Puis, Lu' réorienta la conversation vers les histoires de Stef, mais à part son béguin mort dans l’œuf pour Derek, et ensuite celui un peu moins intense pour Isaac Hudson, elle n'avait rien de croustillant à lui raconter. En revanche, Lu' lui révéla qu'elle avait déjà eu son premier baiser, et avec nul autre que Thiago, ce qui fit ouvrir des yeux ronds à la fillette. « Quoi ?! » s'exclama-t-elle en donnant un coup de pied dans l'eau sous l'effet de la surprise. « Tu as embrassé Thiago ?! » répéta-t-elle avec une discrétion qui n'était pas sans rappeler celle d'un autre Kostas pensée pour Quino. « Et ça faisait quoi alors ? C'était comment ? » Elle avait des questions logistiques, qu'elle était réticente à poser - ou en tout cas, qu'elle ne savait pas tout à fait comment formuler sans que ça paraisse particulièrement enfantin. A quel angle l'avait-elle embrassé ? Quelle était la situation au niveau de leurs nez ? Est-ce qu'ils avaient mis la langue ? Mais elle fut interrompue dans ce qui aurait sans doute été une avalanche de questions désordonnées par un événement pour le moins inattendu. « Est-ce que tu - » eut-elle tout juste le temps de dire avant d'être poussée soudainement - et sans accord préalable - dans la piscine. Ne comprenant pas tout de suite ce qu'il se passait, elle entra en contact avec l'eau fraîche avec choc et surprise, émergeant avec les cheveux emmêlés et sous les caquètements de son frère. « Quino !!! » Elle provoqua des éclaboussures à tout va en tapant les deux mains dans l'eau, plissant les yeux alors que Quino embarquait Lu' - qui, au passage, lui confiait une tâche de messagère auprès de Thiago, trop gentille ! Une nuée de prédications en espagnol s'échappa de la bouche de la fillette, qui avala une grande gorgée d'eau au passage. L'ombre de ses parents apparut alors qu'elle lâchait un juron peu charitable à l'égard de son frère. Dégoulinante d'eau, les vêtements trempés, elle leva un regard misérable vers ses deux parents, visiblement peu enclins à se montrer compatissants. "Va mettre des vêtements secs Estefanía..." Que le monde était injuste !

[ Terminé pour Stef ! ]
Revenir en haut Aller en bas
 
PV • Bahía Bianca • Pero esta noche besarás a ¿quién?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Pour aller plus loin :: Le reste du Monde-
Sauter vers: