AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Partagez
 

 Thème • PV • Kill this love.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Peony Lloyd
Peony Lloyd
Préfete de Serpentard

Parchemins : 467
Âge : 15 ans - 16/09/1999
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 8


Thème • PV • Kill this love. Empty
MessageSujet: Thème • PV • Kill this love.   Thème • PV • Kill this love. EmptyLun 4 Mai - 0:21

Peony & Erin.
Look at me, look at you, who will be in more pain? You smart like who? You are. If you cry tears of blood from both eyes. So sorry like who? You are. What should I do? I can’t stand myself being so weak while I force myself to cover my eyes. I need to bring an end to this love. We must kill this love. Yeah, it's sad but true. Gotta kill this love. Before it kills you too.

Dimanche 2 août 2015, pause de midi.
Peony était relativement énervée par son été. Entre Leo qui était toujours soit sur son dos à critiquer chaque petite chose qu’elle faisait - « tu n’as pas plus court ? » - « tu ne voudrais pas te trimballer en sous-vêtements, plutôt ? Ça serait moins chiant à laver, t’es plus à ça près » - « on dirait un vrai bébé, c’est du grand n’importe quoi. » - ou qui passait tout son temps en dehors de la maison parce que monsieur était majeur et pouvait donc transplaner à volonté, allant voir ses poules aux quatre coins de Cardiff; Dahlia qui elle, profitait de chaque petit moment pour dragouiller cet abruti de Montgomery -elle avait de la chance que Peony n’était pas en bons termes avec Leo pour le moment et qu’elle ne caftait pas-; puis Lucas qui lui avait dit qu’il l’aimait après avoir sous-entendu qu’il y avait une quelconque histoire entre elle et Quino… Non, Peony ne vivait pas son meilleur été. Cela s’était partiellement soldé par un shopping intensif dans le quartier de Camden, au grand damne de Dahlia, qui avait vu sa soeur rentrer avec de nombreux sacs. Et aux questions de ses parents, quant au nouveau style que la jeune fille se décidait d’essayer.

Par conséquent, elle avait décidé, dès le premier jour du stage, d’afficher la couleur. Et son nouveau style. Et comme elle avait de nombreuses nouvelles tenues, elle n’allait clairement pas s’en priver. Et en plus, comme Leo avait insisté pour les emmener et les ramener tous les soirs, elle allait s’en donner à coeur joie. Pour ce second jour, Peony avait donc opté pour ses grosses boots à talons compensées et cloutées, une jupe en cuir et un haut en résille, bref son avatar quoi. Bien évidement, pour calmer son frère -et juste parce qu’elle n’avait pas envie qu’on la renvoie chez elle à cause de sa tenue, la rousse avait passé une veste en cuir sur le dos et laissé ses lèvres nues, ayant fait un gros liner étiré.

La matinée s’était relativement bien passé. Elle n’avait pas étripé Victoire -ce qui lui demandait quand même un certain effort-, elle avait sciemment évité de regarder sa soeur roucouler avec Montgomery -elle était prise de nausée à chaque vision de ces deux là ensemble- et lorsque l’heure du déjeuner sonna, elle se dirigea directement sur Erin, qui était aux côtés de Candys, pendant que Ted était accaparé par Victoire pour une sombre histoire de vacances dans le sud de la France. « Erin, ça te dit qu’on mange ensemble ? Juste nous deux. » Elle esquissa un sourire franc à son aînée et sortit de la salle en sa compagnie dès qu’elle eut répondu par l’affirmative. Peony préférait largement passer son temps avec Erin, Psychée ou encore Jensen et Viska plutôt que de devoir supporter les roucoulements atroces de sa soeur ou de Weasley. « J’aime beaucoup ta nouvelle couleur, je ne sais plus si je te l’avais dit ? » Elle s’installa avec la métis à une table avec sa nourriture, puis repris : « Tu sais, je me suis entrainée pour nos chansons. J’ai un peu plus de souplesse, mais je pense qu’il faut que je continue encore un peu. Mais c’est déjà bien moins raide. Et j’ai presque fini ma tenue ! Tu en es où toi ? Je pensais, le professeur Gibson est styliste non ? Et la tante de Viska aussi… Si on a des soucis, peut-être qu’on pourrait leur demander des conseils, qu’est-ce que tu en penses ? Après tout, la boutique est à Pré-au-Lard, c’est pratique. » Eviter de parler de tous ses problèmes ? C’était exactement que Peony allait tenter de faire !
acidbrain


• 601 mots•


'Cause I'm a Primadonna girl, yeah. All I ever wanted was the world. I can't help that I need it all the primadonna life, the rise and fall. doll heart.
Revenir en haut Aller en bas

Erin Hazzard
Erin Hazzard
Serpentard

Parchemins : 432
Âge : 17 ans {01.07.1998}
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


Thème • PV • Kill this love. Empty
MessageSujet: Re: Thème • PV • Kill this love.   Thème • PV • Kill this love. EmptyLun 4 Mai - 14:24

Kill this loveLe deuxième jour du stage, Erin avait lutté contre une vague de nausée. Noé et Dahlia… Si ça ne la faisait pas réellement souffrir, elle trouvait quand même que c’était révoltant. Elle avait cru que Noé ne l’avait jamais aimée, ni même remarquée, parce qu’elle était un peu trop comme lui : réservée, travailleuse, pas spécialement extravertie… et qu’il préférait les filles comme Tempérance, son premier amour, les filles joyeuses, solaires, lumineuses. Le genre de fille qu’elle n’était pas, ne serait jamais. Mais finalement, Noé était peut-être vraiment raciste, parce qu’entre Dahlia et elle, la seule vraie différence était qu’elle ne s’était jamais montrée méprisante avec autrui.

Toutefois, officiellement, Erin était amoureuse de Ted. Alors elle ne fit aucun commentaire sur cette situation, s’accrochant à son petit ami comme à une bouée de sauvetage pour se donner une certaine contenance. Et pourtant, en même temps, elle était obligée de rester assez pudique avec Ted puisque Victoire était là. L’équilibre était compliqué mais Erin avait l’impression de ne pas trop mal s’en débrouiller. Après tout, elle savait déjà que Noé était un connard insensible. Elle avait cru qu’ils pourraient redevenir amis comme avant, mais tout compte fait, ça demanderait sûrement beaucoup plus de temps que prévu.

Heureusement, la métis n’était pas la seule à être nauséeuse. Et comme Erin ne pouvait pas décemment coller son petit ami sans cesse, elle accepta avec plaisir l’invitation de Peony. « Oui, allons-y ! Comme ça Ted pourra être avec ses amis. » La Serpentard sourit et suivit sa camarade de Magic Mix à une table. « Oh, merci ! Je l’aime beaucoup aussi. » Certaines filles, comme Vanellope, changeaient de couleur très fréquemment, mais Erin avait passé cinq ans et demi à Poudlard avec des cheveux noirs, longs et raides. Cela rendait sa coloration plus remarquable que chez la plupart, sans compter que des asiatiques blondes, ça ne courait pas les rues. Du moins pas en Angleterre… car les coiffeurs n’étaient pas toujours formés pour s’occuper des cheveux des femmes asiatiques auxquelles on ne pouvait pas appliquer n’importe quel produit, au risque que ça ne fasse pas du tout joli ! Mais Erin avait lu des tonnes de magazines pour se renseigner. Ils étaient uniquement japonais, car elle avait besoin que sa grand-mère puisse lui faire la traduction. Elle aurait pu demander à son grand-père pour ceux qui étaient coréens, néanmoins Erin avait eu du mal à l’imaginer lire des conseils de modes, même dans sa langue natale.

« J’aime beaucoup ton nouveau look aussi. Tu as trouvé l’inspiration quelque part ? » Demanda-t-elle en observant la tenue, très cool, de Peony. Il y avait des points communs avec les siennes (même si pour le stage, elle avait privilégié des pièces plus sportwear…). La seule différence notable était qu’Erin portait moins de noir, elle aimait beaucoup le rouge et le rose. Et en même temps, comme elle n’était pas rousse et n’avait pas le même teint que sa camarade, c’était aussi plus prudent. Avec sa vraie couleur de cheveux, elle avait la sensation de ressembler à Mortitia Adams lorsqu’elle mettait des vêtements entièrement noirs, même si Tempérance n’avait pas paru convaincu par cette comparaison.

« Parfait pour la chorégraphie, je peux vérifier tes positions après si tu veux, s’il nous reste du temps quand on aura fini de manger. » Cela dit, elle n’était pas du genre à manger très vite, c’était mauvais pour la digestion. « Et j’ai fini de coudre ma tenue : je n’ai pas eu grand-chose d’autre à faire le mois dernier… Vanellope proposait de nous filmer pour le clip, même si le matériel est soit-disant archaïque pour reprendre ses termes. » Erin avait hâte qu’elles tournent leur premier clip et qu’elles puissent créer quelques CDs. La question de savoir si elles allaient les vendre ou les donner était encore sujet à débat…  Mais elles avaient encore le temps de discuter des détails puisque leur premier spectacle  de l’année serait à Halloween et encore, si elles étaient prêtes.

« On peut demander au Professeur Gibson, oui, mais la tante de Viska, je ne sais pas. Elle fait déjà la plupart des tenues de Sterne, et Viska n’est pas dans le groupe. » En plus, ladite présidente de Sterne paraissait de très mauvaise humeur en ce moment… « Tu sais pourquoi elle colle Jensen au fait ? Elle ne le lâche presque pas depuis hier matin… moi je pensais qu’ils se détestaient. » Avoua-t-elle en jetant un coup d’œil vers les deux Serpentard, encore ensemble même en cette deuxième journée. Au moins Viska avait abandonné les talons aiguilles aujourd’hui, Erin n’avait pas compris ses choix vestimentaires de la veille.

{775}
2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Peony Lloyd
Peony Lloyd
Préfete de Serpentard

Parchemins : 467
Âge : 15 ans - 16/09/1999
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 8


Thème • PV • Kill this love. Empty
MessageSujet: Re: Thème • PV • Kill this love.   Thème • PV • Kill this love. EmptyLun 4 Mai - 23:48

Lorsqu’elles furent assises à leur table, il fut temps pour les deux sorcières de déjeuner, mais aussi de papoter. Et forcément, étant des filles, l’un des sujets les plus faciles étaient tout ce qui concernait la mode et la beauté, deux choses que les demoiselles aimaient toutes les deux. Si Erin avait tenté d’avoir cette discussion avec Dahlia, la brune aurait bien du mal à lui répondre no offense papy, on t’aime quand même. « Ce n’est pas trop compliqué à entretenir ? Je n’ai jamais pensé à changer de couleur, j’aime beaucoup trop la mienne… » Non pas qu’Erin n’aimait pas la sienne, mais Peony préférait laisser cette activité à celles qui y prenait du plaisir, comme Vanellope ou Erin pour le coup. Quand Erin la complimenta sur son propre look, elle esquissa un sourire. « Merci !! J’ai vu des filles habillées un peu dans ce genre à Cardiff, elles m’ont dit d’aller faire un tour à Camden. J’en suis revenue avec des sacs pleins ! Et ça énerve Leo, c’est parfait aussi. » Une moue taquine sur le visage, Peony se fichait pas mal d’avouer qu’elle faisait tout ça, d’abord pour embêter son frère. Cela avait toujours été le cas, depuis le moment même où elle avait décidé de raccourcir son uniforme et de mettre des talons plus hauts à l’école. Elle profitait de l’été pour étoffer son look, et on pouvait clairement voir un changement phénoménal.

« Oui, pas de souci ! La salle du stage sera sûrement vide encore pendant la pause. » Et si elle ne l’était pas, elle pouvait toujours faire partir les gêneurs, son nouveau look aidait vraiment beaucoup, parole de Lloyd. « Ah oui ? Ça serait super ça ! Bon, je suis sûre que Vanellope exagère un peu, elle est ultra-connectée elle… » Peony savait ce qu’était un téléphone portable, elle savait même l’utiliser, tout comme ils avaient un ordinateur à la maison. Mais elle n’était pas aussi au point là-dessus que Vanellope, car elle avait, malgré tout, toujours baigné dans la magie. Cela étant, elle avait hâte d’avancer avec Magic Mix, même si Victoire en faisait partie.

« Ah oui ? Je ne savais pas. Je suis venue aux représentations de Sterne, mais c’est tout. Et on en a jamais trop discuté avec Viska, maintenant que tu le dis… Mais oui, je suis sûre que la soeur de Jensen pourrait nous aider si on a du mal. Je lui demanderais Après tout, il doit bien la voir en dehors des cours lui… » même si le Professeur Gibson n’habitait pas avec Jensen mais à Londres, de ce qu’il lui avait dit, il ne pouvait pas passer tout l’été sans voir sa famille… « Hein ? Oh non, ils ne se détestent pas. Disons plutôt qu’ils aiment se chamailler… Mais ils s’aiment bien au fond. Comme on dit, qui aime bien, châtie bien. » Peony les voyaient mal avoir des sentiments l’un pour l’autre cela dit, peut-être parce qu’ils se disputaient pour des raisons bien déterminées, et pas pour des broutilles salut Tedoire. Mais il fallait avouer qu’elle avait été surprise de voir Viska s’agripper ainsi à Jensen. On aurait presque pu croire que sa vie en dépendait, alors que pas du tout, on allait pas se mentir. « Jensen et Victoire là par contre… En même temps… » Comme elle aussi avait énormément de mal avec Victoire ces derniers temps, elle en venait presque à comprendre son meilleur ami, c’est dire à quel point la rouge et or était capable de se mettre les gens à dos. « Enfin, je crois, si j’ai bien compris, je n’écoutais qu’à moitié, que Viska n’a pas aimé la petite semaine Pro-Poufsouffle en Irlande. Alan et Prudence sont quand même censés être ses amis, avant d’être ceux de Ted et compagnie… » Réalisant qu’elle venait peut-être de faire une bourde, elle reprit : « Je n’ai rien contre Ted, hein. Mais ce n’est pas vraiment sympa pour Viska quoi. » Ce qui était tout à fait vrai. Et comme tout le monde était au courant de cette escapade irlandaise… Vous saviez ce qu’on dit, les secrets à Poudlard… Ça ne restait pas secret bien longtemps !
acidbrain


• 680 mots•


'Cause I'm a Primadonna girl, yeah. All I ever wanted was the world. I can't help that I need it all the primadonna life, the rise and fall. doll heart.
Revenir en haut Aller en bas

Erin Hazzard
Erin Hazzard
Serpentard

Parchemins : 432
Âge : 17 ans {01.07.1998}
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


Thème • PV • Kill this love. Empty
MessageSujet: Re: Thème • PV • Kill this love.   Thème • PV • Kill this love. EmptyMar 5 Mai - 17:57

Kill this loveConcernant l’entretien de ses cheveux artificiellement blonds, Erin prit une bouchée de nourriture et répondit : « C’est un peu long à faire la première fois, parce qu’il a fallu me les décolorer complètement. Mais ensuite j’ai simplement lancé un sortilège qui empêche mes cheveux de pousser. C’est très pratique. » Sans la magie, il faudrait qu’elle fasse ses racines tous les mois, ce serait une autre paire de manches que de simplement faire des shampoings anti-jaunissement sur sa couleur. Quant aux tenues de Peony : « Oh, et bien, il faudra que tu me donnes les adresses. Je pense que je pourrais y trouver des pièces pour mes propres tenues. Mais je ne vois pas du tout pourquoi cela ennuie ton frère… qu’espérait-il pour toi ? Que tu te fasses nonne ? » Erin trouvait Léopold ridicule, surtout parce qu’il n’était pas lui-même un parangon de vertu. S’il avait un peu plus de valeurs morales, de retenue, la métis aurait pu mettre son attitude sur le compte de quelques idéaux de pureté. Ici, ce n’était rien de ça, elle y voyait plutôt une forme d’instrumentalisation de la femme qui prenait l’aspect d’une possessivité mal éclairée. Elle se garda pourtant de dire tout ceci à voix haute car, souvent, quand une relation était toxique, les deux parties étaient en tord. Peony devait, sans s’en rendre compte, trouver son compte dans le comportement de son frère. Quand elle passerait à autre chose, pour de vrai, pas en se servant d’Alfie comme palliatif, elle pourrait remettre Léopold à sa vraie place et lui en ferait de même, bon gré, mal gré. En tout cas, Erin l’espérait pour sa jeune amie.

« Même s’il y a du monde, ça n’a pas tellement d’importance. Nous sommes des personnalités publics ou espérons le devenir. » Erin ponctua sa phrase d’un clin d’oeil complice. Quant à leur clip… « On s’y mettra dès la rentrée. Vanellope se fera une raison pour le matériel. » Et elles auraient besoin que quelqu’un les filme, or la métis voyait mal Dahlia s’y coller et elle n’y tenait pas, vraiment.

« Si ça vient de Jensen, elle acceptera peut-être. » commenta-t-elle : ce n’était pas son genre de réclamer, mais que ne ferait-elle pas pour son groupe ? C’était la chose la plus importante de sa vie à l’heure actuelle. « Alors ils se chamaillent vraiment beaucoup. J’ai déjà entendu Viska lui hurler dessus. » Même si tout bien réfléchi, c’était arrivé il y a longtemps. Une histoire de moldus, Viska avait parlé de ses parents ou quelque chose comme ça. En même temps, la présidente de Sterne n’était pas connue pour sa discrétion, elle était toujours très expansive… ce qui était bizarre pour quelqu’un d’aussi réservée qu’Erin.

Peony lui apprit alors la raison de la colère perceptible de Viska. « Ah, oui, c’est vrai, je me souviens qu’ils ont été en vacances tous ensemble. » Elle, elle n’avait pas été vexée de ne pas avoir été invitée, même si Tempérance et Ted étaient proches d’elle, vu que ceux qui organisaient étaient Alan et Prudence. Mais ce qui la préservait elle était exactement ce qui avait vexé Viska, proche amie des deux Poufsouffle à l’initiative de ces vacances. « Oh, ne t’inquiète pas pour moi, ou pour Ted, je comprends ce que tu veux dire… Tu penses qu’elle va rester fâchée longtemps ? C’est déjà bien qu’elle n’ait pas explosé je suppose. » Elle chercha du regard la Serpentard en question sans l’apercevoir. En revanche, elle vit Dahlia de loin, ce qui fit remonter un peu d’aigreur, aussi détourna-t-elle les yeux.

{601}
2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Peony Lloyd
Peony Lloyd
Préfete de Serpentard

Parchemins : 467
Âge : 15 ans - 16/09/1999
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 8


Thème • PV • Kill this love. Empty
MessageSujet: Re: Thème • PV • Kill this love.   Thème • PV • Kill this love. EmptyMar 5 Mai - 23:38

A la révélation d’Erin sur l’entretien de sa chevelure, la bouche de Peony s’arrondit, dans une expression surprise : « Ah bon, ça existe un sort comme ça ? Je ne savais pas du tout !!! Et tu dois le refaire souvent ? Tes cheveux ne souffrent pas ? Tu crois que tu pourras me l’apprendre ce soir ? » Non pas que Peony avait envie de changer de couleur de cheveux -et si elle devenait blonde comme Victoire tiens ?- ni même d’arrêter de faire pousser ses cheveux, mais peut-être qu’un jour, elle en aurait envie, qui sait ? Et peut-être même qu’un jour, elle changerait de style, du tout au tout. Elle n’avait pas vidé son placard lorsqu’elle avait fait ses achats, elle avait donc encore tous ses anciens vêtements, qu’elle aimait toujours autant. Mais ils lui donnaient faussement l’air d’être un ange. Et elle avait eut envie de casser cette image que l’on pouvait avoir d’elle. D’où un changement drastique dans son dressing. « Oui, pas de soucis ! Toi tu commandes beaucoup au Japon, c’est ça ? Ils doivent avoir tellement de choix ! Tu as déjà été là-bas ? » Peony était une vraie galloise. Ses deux parents étaient du Pays de Galles, elle parlait le gallois comme toute sa famille et ne jurait que par Cardiff. Alors forcément, les origines nippones et coréennes d’Erin l’intriguaient beaucoup, dans le bon sens du terme, contrairement à d’autres idiots. Pour ce qui était de Leo, elle haussa les épaules. « Il me voit encore comme un bébé. Alors qu’on a que un an de différence… C’est n’importe quoi. Lui il collectionne les filles. » Elle  fronça les sourcils, croquant dans le bâtonnet de carotte qu’elle avait sortie de sa petite boite déjeuner. Sa mère avait pris soin de leur préparer les repas pour tous les trois, plutôt que de les laisser arriver avec des sandwichs achetés au magasin du coup.

A la remarque d’Erin, Peony esquissa un petit sourire complice avec la septième année. Elle n’avait pas tort. Les filles espéraient percer, donc au final, qu’il y ait du monde ou pas, ça ne changeait pas grand chose. Le plus compliqué était peut-être le fait que Peony avait des talons, encore que, ils étaient bien moins vertigineux que ceux qu’elle avait mis la veille. « Je suis sûre que ça sera top ! » Même si Victoire était un membre de Magic Mix, Peony faisait en sorte de balancer les choses pendant les répétitions. Magic Mix lui permettait d’oublier, le temps d’un instant, sa dispute avec Leopold. Et Peony avait besoin d’oublier sa dispute avec Leopold. Elle aimait beaucoup trop son frère pour son propre bien, elle le savait, mais elle ne pouvait pas s’en empêcher. Leo c’était… L’homme de sa vie, en quelque sorte, même si jamais elle n’irait le dire à l’intéressé. Parce qu’elle savait qu’il se moquerait d’elle. Il n’était que son frère. Mais elle était une petite soeur en manque d’amour, et Leo était le seul auquel elle pouvait se rattacher. Il ne pouvait pas la renier. Elle était sa soeur par Salazar, pas la fille de la voisine… Ce n’était pas pour rien que Peony avait finit à Serpentard. Certes, son caractère s’y prêtait fortement, mais elle avait presque supplié le Choixpeau. Même si Dahlia venait d’être répartie à Serdaigle. Mais ça, seule Dahlia le savait, parce qu’elle disait tout à sa jumelle.

Elle se nota mentalement de demander son aide à Jensen pour se mettre le professeur Gibson dans la poche. Cela ne devrait pas être particulièrement compliqué, après tout, deux membres de Magic Mix étaient à Serpentard, Erin était loin d’avoir une mauvaise réputation dans l’école, et Peony était préfète et la meilleure amie de Jensen… Elle méritait une médaille pour cela, non ? A la remarque d’Erin sur la relation de Viska et Jensen, Peony éclata de rire. Elle avait raison, Viska avait vraiment hurlé sur Jensen une fois. « Ca fait longtemps qu’ils ne se sont pas hurlés dessus, je pense qu’ils grandissent, tous les deux. Enfin, surtout Jensen, c’est lui qui à le plus gros travail à faire sur lui-même… » Qu’on soit bien d’accord, Peony adorait son meilleur ami, il n’était pas cela pour rien d’ailleurs. Mais elle ne se voilait pas la face, il pouvait être un vrai chieur quand il s’y mettait. Et avec Viska, il s’y mettait souvent ! Encore que, ces derniers temps, elle devait l’avouer, les deux Serpentards s’appréciaient plus qu’ils ne s’engueulaient comme des poissonniers.

Pour ce qui était de Viska, Peony ne pouvait rien affirmer. La jeune fille pouvait être bornée, mais Prudence était sa meilleure amie, et Alan, de ce qu’elle savait, un ami très proche. Elle était plus à même d’ignorer Jensen pendant trois mois que restée longtemps fâchée avec Prue. « Je ne sais pas trop. Je ne pense pas… Elles ont quand même la BAM ensemble. » Et cela devait bien avoir une valeur à leurs yeux non ? Cela étant, Peony ne savait pas comment Prudence percevait la chose. Si la Poufsouffle ne voyait absolument rien de mal dans son comportement, cela risquait d’être un peu plus compliqué, c’est sûr… Mais est-ce que toute cette histoire était du ressort de la rousse ? Absolument pas. Elle laisserait Viska se débrouiller, tout en l’aidant si jamais elle en avait besoin. « Jensen m’a dit qu’ils étaient en train de voir un « plan » pour leur rendre la monnaie de leur pièce. Je ne sais pas si je devrais avoir peur ou pas, je te l’avoue… » Après tout, connaissant Jensen, elle avait le droit de s’attendre au pire non ? Surtout que le brun avait purement et simplement refusé de lui en dire plus ce matin, alors qu’ils attendaient que la nouvelle journée de stage ne débute. Et si elle devait survivre au plan de Jensen et Viska ET au plan tordu de Quino, Peony n’était pas sûre de survivre le dernier mois d’été. Déjà qu’on était à peine le deuxième jour du mois d’août… Décidément, Peony se demandait bien ce qu’elle avait fait pour avoir une promo aussi… Aussi folle en fait. Il y avait tellement de tensions entre pratiquement tous les élèves, que l’orage était proche d’éclater.
acidbrain


• 1 015 mots•


'Cause I'm a Primadonna girl, yeah. All I ever wanted was the world. I can't help that I need it all the primadonna life, the rise and fall. doll heart.
Revenir en haut Aller en bas

Erin Hazzard
Erin Hazzard
Serpentard

Parchemins : 432
Âge : 17 ans {01.07.1998}
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


Thème • PV • Kill this love. Empty
MessageSujet: Re: Thème • PV • Kill this love.   Thème • PV • Kill this love. EmptyJeu 7 Mai - 14:33

Kill this love« Il faut lancer le sortilège tous les mois, et de temps en temps, il faut arrêter de le faire parce que sans la repousse, le reste du cheveu devient un peu trop sec. Je pense que je redeviendrai brune à ce moment là, puis je me referai une couleur, soit blond, soit autre chose. Si je respecte ce cycle, ça devrait bien se passer. » Expliqua-t-elle, plutôt contente de parler d’un sujet aussi simple à gérer émotionnellement. Elle avait tellement tout le temps l’impression de marcher sur des œufs… peut-être parce qu’elle mentait depuis des mois, que ce soit pour sa relation avec Ted, ou pour Noé et Tempérance. Au moins les considérations esthétiques étaient sans risques elles. « Et pas de problème pour t’apprendre le sort, j’en connais plein d’autres dans le même style si tu veux, j’ai toujours adoré la mode ! » Même quand elle était petite fille, elle feuilletait avec passion les magazines. Le seul ennui, à cette époque, c’est qu’elle n’y voyait personne qui lui ressemblait. De là étaient nés ses complexes vis à vis de sa différence. Ça et ses affreux camarades d’école primaire évidemment. Ce n’était même pas qu’ils agissaient pour être méchants (ce n’était que des enfants), c’était plus insidieux que ça, ils voyaient qu’Erin n’était pas comme eux et qu’elle se posait des questions, alors ils s’engouffraient dans la brèche. Cela n’avait pas empêché la métis de continuer à admirer les tenues dans les revues de mode, puis d’apprendre chaque sort d’esthétisme à sa disposition une fois à Poudlard. La plupart étaient assez accessibles puisqu’on les mettait dans les magazines pour sorcières.

« Mes parents m’y ont emmené sur les conseils de ma psy. J’avais besoin de me changer les idées après tout ce qui s’était passé avec Magicis Sacra. Et c’est ma grand-mère qui commande pour moi, parce que je sais pas parler Japonais. Elle trouva ça bien que je m’intéresse à sa culture, même si c’est pour les idoles. » Au demeurant, Erin s’intéressait aussi à d’autres aspects de la culture de sa grand-mère, mais elle avait moins l’occasion de s’en servir au quotidien, alors qu’elle écoutait beaucoup de pop asiatique (même si à Poudlard c’était plus compliqué) et s’inspirait de la mode de là-bas.

Concernant Léopold, Erin avala une bouchée de son sandwich avant de répondre. « Il serait bien embêté si tous les grands frères se comportaient comme lui. Il aurait déjà perdu ses dents, non ? » Plaisanta Erin sans méchanceté. Il fallait juste admettre qu’avec ses nombreuses conquêtes, Léo aurait eu des ennuis si la famille de ces demoiselles se mettait à se comporter comme lui, en prenant les filles pour des petites choses fragiles. C’était ce qui s’appelait s’aveugler. Mais elle avait depuis longtemps remarqué qu’il était plus facile de ne pas voir l’éléphant au milieu de la pièce, quitte à y perdre toute sa porcelaine. Erin avait une conscience aigu de tout ce qui l’entourait, c’était ce qui faisait qu’elle remarquait ce genre de chose, mais aussi qu’elle en souffrait.

La serpentard sourit à son amie, elles se comprenaient. Pour toutes les deux, Magic Mix était une bouffée d’oxygène. C’était un projet dans lequel s’investir corps et âme pour oublier leurs problèmes. Concernant Erin, cette tactique fonctionnait plutôt bien, même si ses ennuis de santé psychologique ne pouvaient pas se résoudre simplement en les enfouissant et en faisant mine de ne pas y penser. Enfin, elle réglerait ça quand elle irait en cure, ici elle devait continuer à faire semblant que tout allait dans le meilleur des mondes possibles.

« Ils ont peut-être aussi fini par faire le tour de leurs sujets de dispute. » Du peu qu’Erin avait compris, c’étaient les moldus le sujet de leurs divers conflits, surtout les plus bruyants, mais si ces deux-là étaient amis, ils avaient peut-être fini par se mettre d’accord sur le fait qu’ils ne seraient jamais d’accord justement. C’était parfois la meilleure solution pour conserver une amitié, même si Erin ne se sentait pas forcément très magnanime avec les siens ce jour-là. Noé commençait sérieusement à l’agacer. Et encore une fois, elle ne pouvait pas s’en ouvrir à Tempérance, puisque la raison de son irritation tenait dans la différence de caractère entre sa meilleure amie et la nouvelle conquête de Noé.

Quant à Viska et Prudence… « C’est vrai. C’était super qu’elles aient créé la BAM. Ça m’a beaucoup aidé à l’époque, en tant que Serpentard. Tu n’avais pas eu trop d’ennuis toi ? » Elle, ça avait été terrible, et en même temps, comme elle était manipulée par MS, elle avait du mal à jeter la pierre à ses tortionnaires d’alors. Il y avait vraiment eu quelque chose de pourri chez Serpentard, et c’était elle. Alors elle avait peut-être mérité d’être enfouie sous la neige. Cela n’avait plus tellement d’importance maintenant, après tout, elle avait été sauvée par Tempérance cette fois-là.

« Il y aura peut-être des dommages collatéraux à leur plan, mais avoue que ça changerait que, pour une fois, ce ne soient pas les Serpentard. Quand il y a une guerre, on ne compte jamais dans les victimes. La plupart des gens ici présents avaient oublié que j’étais une victime de MS, alors que tous se souviennent de Julian ou de Payton. » Même si c’était normal que ces deux-là soient dans les mémoires, Erin avait souffert aussi, à sa façon, or ça paraissait toujours ne pas compter, quand ce n’était pas carrément oublié. Elle prit une gorgée d’eau, repenser à tout ça lui donnait soif… ou plutôt, elle ressentait une bile acide au fond de sa gorge. « Tu te souviens de notre première répétition de Magic Mix ? Victoire savait à peine qui j’étais, alors que nous étions ensemble à Sterne depuis toujours. » La souffrance d’Erin n’avait pas compté, pas assez semblait-il pour qu’on se souvienne d’elle. Mais elle ne se laisserait plus jamais oublié désormais, ni par Victoire, ni par personne d’autre.

« Enfin, peu importe, parlons d’autre chose. Tu as un soupirant à ce que j’ai vu depuis hier ? » Lucas Montgomery. Dans le genre discret, le jeune homme se posait là. Erin ne pensait pas qu’il ait ses chances avec Peony, pas actuellement, mais qui pouvait prédire le futur ? Il paraissait très décidé, et pas découragé, c’était une attitude qu’elle admirait. Elle-même aurait aimé faire preuve d’autant de détermination quand elle était tombée amoureuse de Noé. Cela demandait un courage qu’elle n’avait pas… mais visiblement Lucas était imperméable aux regards des autres alors qu’Erin ne vivait que pour eux. Elle en était un peu envieuse, néanmoins chacun était doté de ses propres atouts. Les siens étaient sa résilience et son sens de la mode. Elle finirait bien par en faire quelque chose.

{1 130}
2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Peony Lloyd
Peony Lloyd
Préfete de Serpentard

Parchemins : 467
Âge : 15 ans - 16/09/1999
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 8


Thème • PV • Kill this love. Empty
MessageSujet: Re: Thème • PV • Kill this love.   Thème • PV • Kill this love. EmptyDim 10 Mai - 11:41

Après une journée et une matinée relativement chargée, - la première journée avait d’ailleurs persuadé Peony d’opter pour des chaussures moins risquées que celles qu’elle avait porté la veille, même si elle finirait sûrement par opter pour des baskets, qui semblaient bien plus adaptées s’ils allaient longtemps s’amuser à courir dans toute la salle du stage - la rousse était plutôt contente de parler de choses plus légères, plus superficielles également, mais de choses qui ne lui demandaient pas de penser particulièrement à Leopold, Alfie, Victoire, Lucas ou même au plan foireux de Quino. Elle se demandait encore comment il avait pu penser que cela était une bonne idée d’embrasser quelqu’un d’autre chacun de leur côté devant tout le gratin de Poudlard, mais il s’agissait de Quino, elle avait arrêté de cherché une réponse à ses questions sur le Poufsouffle il y a bien longtemps de cela. Aussi, parler de cheveux et de sortilèges dédiés à la beauté était vraiment ce qu’il lui fallait. En plus, elle n’avait jamais vu sa mère faire. Peut-être le faisait-elle, d’ailleurs, il faudrait qu’elle lui pose la question lorsqu’elle serait rentrée chez elle. En attendant, puisqu’Erin lui expliquait toutes les petites astuces du sortilège anti-pousse de cheveux, elle en nota mentalement les effets. Elle était réellement très loin de s’imaginer que de tels sorts existaient, ce n’était pas vraiment ce qu’ils apprenaient en cours, mais en même temps, tout cela était plutôt pratique. « Je veux bien ! Je connais celui pour se lisser ou se boucler les cheveux à volonté, c’est déjà plutôt pratique, mais je veux bien étoffer mon art. C’est Dahlia qui va être contente d’être un cobaye tiens. » Picorant son repas, Peony tentait au mieux d’éviter de penser à ce qui se passait autour d’elle. Quino qui la regardait sûrement, espérant qu’elle embrasse quelqu’un malgré tout, pour que son plan marche à la perfection; sa soeur -si elle n’était pas occupée à mettre sa langue au fin fond de la gorge de Montgomery-; ou encore Lucas peut-être, qui était tout ce dont Peony aurait pu rêver. Sauf qu’il n’était pas Alfie et que le coeur de Peony semblait pour le moment bien obstiné à voir un autre sorcier.

« Je ne peux même pas imaginer ce que tu as vécu à cause d’eux. Mais tu sais, si tu as besoin d’en parler, je suis là. Je me doute que je ne suis pas la première vers qui tu te tournerais, mais si tu as besoin, tu sais où me trouver. » Certes, Peony n’était pas dans son meilleur état psychologique non plus pour le moment. Mais contrairement à Erin, elle n’avait pas été tourmentée par une organisation obscure. Elle était simplement en proie à de trop nombreux sentiments pour un corps et un coeur aussi inexpérimenté et fermé que le sien. Cela étant, elle comprenait tout à fait que la métis ne souhaite pas parler de cela, encore moins lui en parler à elle. Elle avait des amies de son âge avec qui elle avait passé toute sa scolarité, elles étaient sûrement plus à même de rassurer Erin qu’une gamine de cinquième année. « Ca doit être génial d’avoir une autre culture aussi différente que la notre ! De ce que j’ai pu voir, c’est vraiment très différent d’ici ! » Peony étant une pure galloise, elle n’avait rien d’autre que le Royaume-Uni et le Pays de Galle dans son sang et dans son ADN, alors oui, elle enviait un peu Erin tout de même, même si elle ne renierait jamais ses origines.

Peony haussa ensuite les épaules suite à la remarque de la septième année sur son frère. Elle n’avait pas tort, en soit. Mais elle ne comprenait pas pourquoi Leo s’obstinait à la voir comme un bébé. Et surtout, elle ne comprenait pas comment il pouvait laisser Montgomery courtiser Dahlia alors qu’elle, elle n’avait même pas le droit d’être draguée innocemment -hahem- par Alfie. Où étaient ses foutues règles quand on en avait besoin, hein ?! « Peut-être que tous les grands-frères ne voient pas leurs soeurs comme des bébés quand elles ont à peine un an de moins… » Chose que son frère oubliait à intervalle régulier, comme si le fait que les jumelles grandissent devienne sa perte. Elle ne voyait pas de quoi il se plaignait, elles n’étaient franchement pas des plus embêtantes de base. Certes, Peony le collait excessivement, mais elle l’aimait de tout son coeur et ne voyait que lui. Ce n’était pas comme si elle allait embrasser le moindre garçon qui passait dans le coin, franchement ! Ce n’est pas Heaven.

Pour ce qui était de Jensen et Viska, Peony ne savait pas trop ce qu’il en était. Ce qui était sûr par contre, c’était que Viska collait Jensen avec détermination et qu’elle refusait tout simplement de parler avec ses habituels copains de Poufsouffle. Peony la comprenait, elle aurait été furieuse si Jensen avait organisé une petite fête sans l’invitée, et en même temps, vu les personnes invitées, elle n’était pas spécialement sûre que Viska ai loupé quelque chose. Certes, Quino, Prue et Alan étaient ses amis et elle les aimaient énormément. Mais les trois autres ? Elle préférait largement passer tout l’été en compagnie des ronchonnements et des cascades d’Ash que de passer une semaine avec des gens qu’elle connaissait à peine. Quant au plan de Jensen et Viska pour leur faire payer la monnaie de leur pièce, Peony ne savait encore pas ce qu’ils leurs réservaient, mais elle préférait clairement être du côté de Viska pour ce coup là. Si les deux arrivaient à s’associer pour une vengeance, être l’ennemi n’était jamais bon. Fallait-il rappeler que Viska savait manier les poignards et autres dagues avec une précision effrayante ? Et pour ce qui était de Victoire… Peony haussa les épaules, impuissante. « Elle ne voit que son nombril, c’est bien connu… » Elle se garda bien de dire qu’elle était sûre que cela était tout bonnement intentionnel de la part de la blonde rouge et or pour montrer à Erin à quel point elle la trouvait insignifiante, mais elle se doutait que la véracité de ses propos allait mettre à l’épreuve et surtout, elle n’avait pas spécialement envie de dire quelque chose d’aussi méchant à Erin. Erin ne lui avait rien fait, elle !

Quand la métis lui parla de son soupirant, les joues de Peony s’empourprèrent. « Ah, tu as remarqué… » En même temps, tous les élèves présents avaient pu voir Lucas offrir une rose à Peony, donc bon… « Oui, il m’a dit ça cet été, on a été au cinéma avec Dahlia et Jensen. Mais… Je ne sais pas trop. Je veux dire… » Il y avait Alfie. Et Leopold. Elle se doutait bien que Leopold accepterait sans doute plus Lucas aux côtés de sa soeur qu’Alfie Hartley, mais son coeur ne voyait pour le moment que le septième année. « Je sais que je devrais me faire une raison pour Alfie mais… Je ne sais pas, j’ai l’impression que mon coeur et mon cerveau ne veulent pas coopérer là-dessus… » Le mieux, pour tout le monde, serait qu’elle passe à autre chose et fissa. Mais y arriverait-elle ? Alfie devenait préfet à la rentrée, ils auraient donc l’occasion de se voir beaucoup plus souvent, de faire des rondes ensembles… Et elle ne pouvait s’empêcher d’espérer que cela provoque quelque chose chez le garçon. Un rêve pur et simple sans aucun doute..
acidbrain


• 1 229 mots•


'Cause I'm a Primadonna girl, yeah. All I ever wanted was the world. I can't help that I need it all the primadonna life, the rise and fall. doll heart.
Revenir en haut Aller en bas

Erin Hazzard
Erin Hazzard
Serpentard

Parchemins : 432
Âge : 17 ans {01.07.1998}
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


Thème • PV • Kill this love. Empty
MessageSujet: Re: Thème • PV • Kill this love.   Thème • PV • Kill this love. EmptyJeu 14 Mai - 11:17

Kill this loveLes deux filles en avaient terminé avec les conversations capillaires. Elles en vinrent à évoquer MS sans approfondir le sujet. Erin secoua légèrement la tête, elle n’avait pas très envie d’en discuter plus avant… « Merci, ça me touche. Mais j’ai l’impression que j’en parle déjà trop souvent. » ça avait été la première chose qu’on lui avait demandé : parler, parler, parler… comme si ça allait rendre les choses plus faciles. Erin n’était pas d’un naturel communicatif, dès le début de ses problèmes, elle avait pris sur elle mais ça ne lui donnait pas l’impression que ça l’aidait. Raison pour laquelle elle ne s’appesantit pas sur ses histoires pour évoquer sa grand-mère et les idoles. « Oui, c’est vraiment une culture très différente. Je crois que ce j’aime le plus chez eux, c’est qu’ils considèrent vraiment que le travail est une valeur morale. Chez nous, c’est plus la réussite que l’effort qui est valorisée. » Après, sa vision du Japon était faussée par la vision nostalgique de sa grand-mère… et malgré tout, elle se sentait vraiment très anglaise. Sa mère adorait la famille royale et leur intérieur était particulièrement british. Le tout était de trouver le juste équilibre entre toutes les cultures dont elle était l’héritière.

« C’est probable en effet. » Si tous les frères étaient comme Léopold, l’humanité serait en voie d’extinction. Cela dit, toutes les sœurs ne devaient pas entretenir une relation fusionnelle avec leur frère non plus…

« Hum… Je ne crois pas que ce soit un uniquement un problème de nombrilisme... » répondit Erin, songeuse, à propos de Victoire. La Gryffondor était certes auto-centrée mais ça allait au-delà pour ce qui la concernait : Erin avait été une fille trop insipide en comparaison à l’éclatante Victoire. C’était comme si la lionne avait découvert son existence lorsqu’elle avait commencé à sortir avec Ted. Remarquez, c’était une bonne façon de se mettre dans le viseur de sa camarade chez Magic Mix, elle aurait voulu le faire exprès qu’elle n’aurait pas mieux réussi.

La métis tapota la main de Peony quand celle-ci se confia sur ses sentiments envers Alfie et Lucas (tout était lié). « Ne t’inquiète pas, ce dont tu as besoin, c’est de temps. On n’oublie pas un garçon juste en un claquement de doigts. » Elle avait de l’expérience dans ce domaine, même maintenant elle était encore furieuse contre Noé. Cela demandait parfois des mois pour que les choses se décantent, et Peony était encore jeune, plus jeune qu’Erin, alors l’expérience pouvait manquer aussi. Non qu’Erin soit une spécialiste, son premier petit ami était amoureux d’une autre fille, rappelons-le.

« On reprend ! » Dit haut et fort la voix de l’auror qui leur faisait cours. « Mince ! Tu vois, à papoter, on aura même pas eu le temps de répéter ! » S’exclama Erin en rangeant précipitamment ses affaires. C’est que, l’air de rien, elles étaient en stage pour travailler.

{Thème terminé}
2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Thème • PV • Kill this love. Empty
MessageSujet: Re: Thème • PV • Kill this love.   Thème • PV • Kill this love. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Thème • PV • Kill this love.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 123456789... Déclaration !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Londres :: Le Londres Magique :: Ministère de la Magie-
Sauter vers: