AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Partagez
 

 [THEME - PV] En attendant.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Dominique Weasley
Dominique Weasley
Poufsouffle

Parchemins : 82
Âge : 12 ans (28.09.2002}
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 5


[THEME - PV] En attendant. Empty
MessageSujet: [THEME - PV] En attendant.   [THEME - PV] En attendant. EmptyLun 4 Mai - 8:50

En attendantDominique avait passé toute la première journée de stage avec ses amis, mais une fois la journée terminée, elle s’était retrouvée assez seule. Hors de question de retourner tout de suite dans les jupes de sa sœur, elle avait trop de fierté pour ça, et elle ne pouvait pas rentrer avant que sa mère ne passe la chercher, contrairement à Vic’ qui pouvait se débrouiller avec ses amis de septième année (dont Ted). Finalement, elle s’approcha d’Alan et s’assit à côté de lui. « Salut, je peux rester avec toi ? » Demanda-t-elle simplement. En général, elle évitait Alan, parce qu’il était capitaine de l’équipe de Quidditch, et que Dominique refusait de toute son âme de faire de ce sport. Elle ne pouvait pas se lancer sur un terrain en compétition avec sa sœur aînée. Elle aimait bien voler sur un balai, tout ça, mais c’était le genre d’activité qui entraînerait forcément des complications, en plus, Dominique avait bien d’autres sujets d’occupation en dehors des cours… le théâtre était toute sa vie, elle n’avait pas vraiment de place pour autre chose. Sauf que beaucoup de gens à Poudlard (à commencer par Victoire) mettait sa passion bien après tout le reste, et surtout le sport.

La petite rouquine dénoua ses tresses – qui avaient déjà eu bien du mal à tenir toute la journée – et ébouriffa un peu ses cheveux pour leur redonner du volume. « On a appris plein de choses, pas vrai ? » Lança-t-elle pour guider la conversation vers des sujets plutôt neutres. Elle avait bien senti qu’il y avait des tensions entre les élèves plus âgés, pourtant, elle ne voyait pas de quoi ils se plaignaient tous : eux, dans son année, ils avaient ce sale petit prétentieux de Douglas, et elle ne voyait qui pouvait être pire à fréquenter que lui ! En plus on le lui imposait dans certains cours alors qu’elle le détestait.

Douglas était effectivement et objectivement assez difficile à vivre, mais il fallait bien lui reconnaître qu’il aurait pu être le plus gentil garçon de toute l’école qu’elle n’aurait pas été capable de l’apprécier, à compté du moment où il bavait devant Victoire. Même avec Charlotte, la fille la plus agréable de son année à son avis, ça aurait pu être une toute autre histoire si elle n’avait pas été rapidement claire avec elle : pour être son amie, parler de la capitaine des Gryffondor était proscrit. Et en venant s’asseoir avec Alan, qui était de la même année que sa sœur, elle craignait très fort que ça tombe dans la conversation. « Enfin, ce doit être plus drôle quand on a quatre années entières d’expérience derrière soi, parce que avec juste une année, il y a plein de choses qu’on ne peut pas faire. » Elle observa la salle qui se vidait au fur et à mesure que chacun s’en allait. Elle aurait bien ajouté d’autres choses, d’autres questions, mais elle craignait de passer pour une sale petite bavarde, alors elle ferma son bec pour éviter de soûler Alan.

{507}
2981 12289 0


Dernière édition par Dominique Weasley le Mar 5 Mai - 15:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Alan Carmichael
Alan Carmichael
Capitaine de Poufsouffle

Parchemins : 2148
Âge : 15 ans [10/05/2000]
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 20


[THEME - PV] En attendant. Empty
MessageSujet: Re: [THEME - PV] En attendant.   [THEME - PV] En attendant. EmptyLun 4 Mai - 18:22

Sorti vivant de sa première journée de stage, Alan se félicita de n'avoir pas succombé à une syncope. Pas pour le stage en lui-même, non, parce que ça pour le coup l'Irlandais s'y régalait comme un chat en plein soleil, mais plus pour la présence de Graham. Et oui – ô rage ô désespoir – pendant que tous ses petits camarades s'affolaient des nouveaux potins qui pimentaient la vie du groupe coucou Noé et Dahlia, Alan lui, avait de vrais problèmes sa moustache avait poussé et il trouvait ça parfaitement ridicule.
Le sorcier redoutait plus que tout de recroiser un jour Graham après l'épisode foireux du Poudlard Express : alors oui ça allait arriver, mais Alan avait plus ou moins daté ça à la rentrée scolaire. Comme Graham ne faisait pas partie de la Brigade Anti-Menace, le Poufsouffle s'était accroché à l'idée qu'il ne ferait pas partie du stage.
Quand le sorcier rouge et or était arrivé comme une fleur avec les membres actifs de la BAM, Alan avait coulé un œil inquiet en direction de Prudence et Quino. Il savait que derrière lui, ceux de Tempérance, José et Teddy ne devaient pas non plus le quitter pas du tout, ils s'en tapent comme de la dernière gingivite de Rusard.

Mais la journée était passée.
D'abord gêné, Alan avait privilégié la compagnie de Prue et Quino – qui semblait dans un état proche de la dépression morbide – puisque Viska les avaient quitté avant même d'être arrivée dans le groupe Quino n'est pas dépressif à cause de Viska hein, stop les gossips. Puis, petit à petit, son sérieux avait vite repris le dessus et il avait facilement oublié la présence de Graham et de tous les autres, pendant qu'il suivait les consignes de l'auror Kostovakator. Comme toujours, les études passaient avant tout et même s'ils n'étaient pas à Poudlard, ce stage Ministériel était avant tout une véritable bonne occasion pour développer de nouvelles aptitudes. Et il était surtout un immense honneur : c'était un événement sans précédent.
Le repas du midi était venu et Alan avait filé aux toilettes sans demander son reste « Hop, excusez-moi, excusez-moi ! Mon petit-ami me poursuit, pardon, paaardon ! » en donnant rendez-vous à Prue et Quino pour déjeuner, histoire que Graham n'ait pas la brillante idée de venir lui parler.
Lui parler, lui parler de quoi d'ailleurs ? Alan était assez réaliste sur le fait qu'il n'y avait rien à dire : tout avait été dit et Alan n'attendait rien de Graham. Il comptait laisser se tasser un peu cette sordide affaire et venir lui présenter ses excuses plus tard, une fois que tout le monde aurait bien digéré ce qui c'était passé Graham en l’occurrence, pas tout le monde, qui s'en contre-fiche. Mais pour l'heure, tout ça était très gênant.

La fin de journée arrivée, Alan était harassé. Il avait tout donné : pas tant pour impressionner les membres du Ministère, mais plus parce qu'en cours déjà, il donnait toujours le meilleur de lui-même. Un jour 'à moitié' était irrévocablement un jour sans, pour lui.
Le capitaine de l'équipe de Quidditch de Poufsouffle fut rejoint par la petite Dominique Weasley de sa maison, la sœur de Défaite Victoire.

- Oui bien sûr.

Répondit Alan en souriant à la future deuxième année. Depuis que Prudence était préfète – et lui capitaine – l'Irlandais connaissait le trombinoscope de tous les élèves plus jeunes qu'eux. Ça faisait du monde, mais au moins il pouvait combler la mémoire défaillante de sa meilleure amie savait qui et qui était en quelle année. Sans surprise, Dominique était arrivée à Poudlard l'année dernière et le moins que l'on puisse dire, c'était qu'on la remarquait parmi les autres premières années à égalité avec Douglas – toupet – McLeod : elle n'avait pas de Weasley que le nom.

- Oui, c'était très intéressant. Ça t'a plu ? Puis voyant que la jeune fille regrettait son manque d'expérience, ce qui n'était guerre très surprenant vu que la petite n'avait fait qu'un an à Poudlard, il rajouta : Oui, c'est sûr, mais tu verras, tu apprendras vite plein de choses comme mettre le feux à des rideaux ou plus tard, sortir avec quelqu'un pour mettre un merdier monumental. Et optimiste, il conclut par :  Et puis, il faut surtout te dire que tu auras un net avantage sur les camarades de ton âge. Vous êtes combien ici, à entrer en deuxième année ? 3, 4 ? Vous allez faire des envieux en rentrant à Poudlard, je te le  dis.

Clairement, Alan n'était pas pour l'étalage des connaissances en temps normal, mais il se disait là que ça ferait peut être plaisir à la jeune fille de se sentir avantagée par rapport à ses camarades, ou du moins de le réaliser. Les Poufsouffle n'étaient pas réputés pour leur fierté coucou José, ainsi l'argument 'tu sauras mieux faire que tes camarades' n'était pas utile, en revanche, l'argument du 'tu apprendras plein de nouvelles choses qui ne sont pas au programme', pour le monstre de dépassement de soi qu'était le Poufsouffle, c'était génial.

Alan adressa un signe de la main à Prue, qui venait de partir pour rejoindre son père, avec qui elle dormait et à Quino, qui rentrait en transplanant avec Joséphine que tu crois, il préfère se pinter la gueule à coup de glace au Whisky pur feu. Alan attendait sa mère, qui allait venir le chercher dans l'atrium, il avait rendez-vous là-bas.

- Comment est-ce que tu rentres ? C'est ta maman vient te chercher ? Fleur Delacour, l'immense Fleur Delacour, qu'Alan n'avait pas encore eu l'occasion de rencontrer, même s'il était ami avec Victoire du moins il l'apprécie, ce qui n'est pas forcément le cas de la lionne. A vrai dire, rencontrer les parents de ses amis n'était pas chose très courant : hormis quand ils passaient quelques jours chez eux pendant les vacances.

- On monte dans l'atrium ?

Le cours était à présent terminé et tout le monde ou presque était parti. Alan était content et à la fois un peu jaloux du succès du stage. Il se rappelait très nettement quand il avait aidé Viska et Prue à organiser les premières réunions de la BAM et se rappelait qui il y avait au début. Aujourd'hui, c'était limite si Alan connaissait tout le monde. Il était un peu vexé que l'honneur de ce stage ne revienne pas à Viska et Prue en premier, et aux membres de la BAM ensuite, mais quand même content de voir qu'autant de monde prenait leur avenir au sérieux. Il en était sûr, pas grand monde était venu là pour passer le temps.

(1081)


[THEME - PV] En attendant. 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f3563314c72524b306b6f59456d413d3d2d3731393934353430392e313539356238353866376339626134333136323033343330363037352e676966
[THEME - PV] En attendant. Poufso10[THEME - PV] En attendant. Club_d10 [THEME - PV] En attendant. Bam10
Revenir en haut Aller en bas

Dominique Weasley
Dominique Weasley
Poufsouffle

Parchemins : 82
Âge : 12 ans (28.09.2002}
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 5


[THEME - PV] En attendant. Empty
MessageSujet: Re: [THEME - PV] En attendant.   [THEME - PV] En attendant. EmptyMar 5 Mai - 15:53

En attendant« Honnêtement ? Je ne sais pas. » Elle tira sur une de ses mèches de cheveux roux, geste qu’elle faisait très souvent quand elle réfléchissait. « Je n’ai pas vraiment l’âme d’une serdaigle, apprendre pour apprendre n’a aucun intérêt à mes yeux. » Elle fit une petite pause, cherchant comment formuler sa phrase. Dominique n’avait pas tendance à parler sans réfléchir (et pourtant, Merlin seul savait combien elle pouvait être aussi dramatique que sa sœur), elle détestait ceux qui le faisaient d’ailleurs. Tous ceux qui lui répondaient Mais non voyons tu es mignonne toi aussi quand elle parlait de ses différences avec sa sœur ainsi que sa mère, voilà qui la hérissait au plus haut point : pourquoi ne pensaient-ils pas un peu à ce qu’ils étaient en train de dire ? Ne voyaient-ils pas qu’elle souffrait ? Aussi faisait-elle de son mieux pour ne pas agir de même, bien qu’il lui arrive de sortir de ses gonds, avec Douglas par exemple. « Avoir un avantage sur mes camarades ne m’attire pas plus. Je ne suis en compétition avec personne de mon âge. Ma seule adversaire c’est moi-même… et peut-être un peu ma sœur. » Car si un jour elle pouvait dammer le pion à Victoire dans un domaine, elle devait reconnaître que ça lui ferait du bien. « Ce que je voudrais, c’est me battre. » Même si les occasions allaient manquer : Magicis Sacra avait perdu Ilvermorny et, depuis, l’organisation se montrait très discrète. Personne ne savait où se trouvaient les membres qui s’étaient échappés, leur menace n’était pas nulle, seulement elle n’était plus aussi prégnante. Tout ce que Dominique apprenait à ce stage n’aurait peut-être pas d’utilité pratique avant longtemps. Comme ses amis étaient tous là, elle ne regrettait quand même pas d’être venue. Cela lui changeait un peu de la compagnie de ses cousins.

Elle tiqua à la mention de sa mère. On vous a déjà dit qu’elle déteste être vue publiquement avec elle ? Victoire, à côté de Fleur, c’était du pipi de chat ! « En effet, c’est ma mère qui vient me chercher. » Elle était sombre à ces mots. Elle adorait sa mère mais ne supportait pas d’être avec elle en présence d’autres personnes car on remarquait alors qu’elle n’avait rien pris d’elle. Victoire pensait qu’elle avait du sang de vélane, comme elle, mais Dominique restait persuadée du contraire, inconsciente de son propre charisme. « Je suppose que tu la connais de réputation. » Tout le monde la connaissait, en plus de son sang de vélane, Fleur était connue pour avoir lutté activement contre Voldemort en son temps. Elle avait aussi été la championne de son école quand elle était jeune. Bref, sa mère, comme Victoire, avait été une image de perfection, un absolu que Dominique ne pouvait atteindre et qui la frustrait. Oh, être la fille de Bill Weasley n’était pas mal non plus, et il était certain qu’elle ressemblait à son père, mais une petite fille rêvait d’être au moins aussi belle que sa maman, or Dominique n’avait aucune illusion dans ce domaine.

« Oui. Je te suis. » Elle le laissa montrer le chemin vers l’atrium, avec tout ce monde, une chatte y perdrait ses petits. Pourquoi le monde sorcier ne pouvait-il pas avoir des lieux plus grands ?

{551}
2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Alan Carmichael
Alan Carmichael
Capitaine de Poufsouffle

Parchemins : 2148
Âge : 15 ans [10/05/2000]
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 20


[THEME - PV] En attendant. Empty
MessageSujet: Re: [THEME - PV] En attendant.   [THEME - PV] En attendant. EmptySam 9 Mai - 18:08

Alan resta dubitatif quant à la remarque de sa cadette : 'apprendre pour apprendre' n'avait aucun sens pour elle. Alan mit un petit moment à comprendre le sens réel de la phrase : il n'était pas habitué à l'entendre. A vrai dire, dans ses amis, il y'avait les intellectuels Prue, Quino, avec qui il s'entendait très bien et avec qui il aimait travailler et ceux dont le passe-temps principal consistait à prendre la vie à la rigolade, à s'amuser et à ne faire les devoirs que parce qu'il fallait les faire. A ses yeux, apprendre était quelque chose de primordial, de profondément vital pour s'assurer un avenir satisfaisant. Alan entendait encore son père lui rabâcher depuis qu'il était gosse que « bien travailler à l'école vous ouvre énormément de porte » et il avait finit par en faire son credo. Ainsi, il avait du mal à concevoir qu'un puisse trouver différentes utilisations à 'l'apprentissage'. Quels autres raisons y avait-il d'apprendre que de s'assurer un avenir prospère ?

- Je ne suis pas sûr que les Serdaigle aiment apprendre juste pour le plaisir d'apprendre. Je pense justement qu'ils ont assez de clairvoyance pour savoir que ça leur sera vital pour se construite un bel avenir... plus tard ! C'est d'ailleurs à ça que sert l'école.

Sage et réfléchi était le credo des bleus et bronze, donc eux mieux que quiconque étaient en théorie parfaitement prompts à comprendre les tenants et les aboutissants de l'enseignement scolaire : bien évidemment que personne ne pensait qu'apprendre était juste une obligation sans but destinée à agacer les élèves les plus rebelles, et Alan priait le ciel pour que personne ne pense ça : qu'il soit à Serdaigle ou pas d'ailleurs, la maison n'y changeait rien. La répartition faisait ressortir vos qualités prédominantes dans le cas de Dominique la patience donc mais elle n'excluait pas que vous en ayez d'autres toutes aussi marquées. Il n'y avait qu'à voir la loyauté de Viska bon pas spécialement, mais en général, le courage de Prudence ou l'ambition de Victoire pour comprendre que personne n'était binaire.
Stupéfait de voir que sa petite camarade de 12 ans à peine avait des idées bien arrêtées sur la vie en général – elle ressemblait à son aînée plus qu'elle ne le croyait bisous Victoire. Non, range cette baguette ! – Alan lui sourit, pour lui faire comprendre qu'il était quand même de son côté.

Il ne put cependant retenir un nouveau sourire à la remarque de sa cadette sur le fait qu'elle voulait se battre. 12 ans, Poufsouffle. Le Choixpeau avait fumé quoi en la répartissant, exactement ? Elle qui critiquait si souvent Victoire lui ressemblait tellement !

-  Ne t'inquiète pas, tu as le temps de te battre !

Alan était à la fois admiratif et un peu effrayé : que lui enseignait ses parents, au juste ? Que se battre était une nécessité ? Parce que venant de Victoire, qui avait été conçue en pleine guerre, qui devait d'ailleurs son nom à la défaite de Voldemort himself, et qui avait 15 ans : c'était mignon et compréhensible – surtout qu'elle avait grandit avec un garçon orphelin de cette même guerre – mais d'une gamine de 12 ans, c'était limite dérangeant.
C'était vraiment à se demander dans quelle ambiance les enfants faisaient leur devoir à la maison « Alors ma chérie, tu as fini tes devoirs ? Non laisse tomber les potions et la botanique, ce sont des matières inutiles. Va plutôt t'entraîner à jeter des sortilèges Doloris avec ta sœur sur les gnomes du voisin. Oui ? Bien sûr que tu peux utiliser la magie à la maison mon cœur, tatie est Ministre de la Magie, tu peux faire ce que tu veux ! Et pense bien à essuyer les couteaux dans la salle de torture avant de passer à table, tu seras mignonne ! »
Alan – inconsciemment – se félicita d'avoir dans ses rangs un nouveau requin : une fois Joséphine et Prudence parties de Poudlard, il savait que Poufsouffle ne serait pas laissée à son sort, de valeureux petits soldats semblaient prêts à la défendre.

Les deux sorciers se dirigèrent donc vers l'Atrium, où Mrs Carmichael allait venir l'attendre. Alan était un peu déçu de rentrer si tôt sans passer plus de temps avec ses amis, il faudrait qu'un soir il propose à Prue et Quino de se retrouver quelque part pour papoter un peu. Rentrer ainsi après le stage était un peu brutal, il aurait bien aimé les voir pour discuter.

- Fleur Weasley, née Delacour, oui. J'en ai entendu parler, parce que je m'intéresse beaucoup aux Tournois des trois sorciers – je ne désespère pas qu'ils le réorganisent un jour, d'ailleurs – et que Joséphine nous en a parlé 107 ans quand elle est arrivée de Beauxbâtons, surtout. J'ignorai que ta maman avait reçu une distinction du Ministère des Affaires Magiques, c'est très prestigieux. Elle ne l'avait reçu, bien évidement pas pour sa défaite participation au Tournoi, mais pour son engagement dans la bataille de Poudlard, ce qui était très respectable pour une sorcière venue d'un autre pays. Il ignorait d'ailleurs toutefois que la sorcière avait du sang de Vélane (et ne trouvait de toute manière le détail pas très intéressant).

Alan, qui avait pour mère une star internationale du Quidditch, savait ce que ça faisait d'être sous le feu des projecteurs, ainsi, il se demandait un peu comment Dominique vivait d'être la 'fille de'. Il voyait comment sa relation avec Victoire était compliquée, mais il ne savait pas si le phénomène était isolé ou non.

-  Tu le vis bien, d'être la fille de Fleur Delacour ?

Lança Alan, avec un petit sourire, - sans toutefois mentionner le nom Weasley volontairement car elle était connue avec son mariage - imaginant un peu la réponse : non, parce que Fleur avait été une star il y'a bien longtemps, du temps d'Harry Potter et que sa popularité avait du bien chuter depuis. Et puis quand il voyait le caractère de ses deux filles, il n'était inquiet pour aucune d'entre elles : il les trouvait à la limite plus badass que leur mère qu'il ne connait pas oui, mais c'est un détail.

(1004)


[THEME - PV] En attendant. 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f3563314c72524b306b6f59456d413d3d2d3731393934353430392e313539356238353866376339626134333136323033343330363037352e676966
[THEME - PV] En attendant. Poufso10[THEME - PV] En attendant. Club_d10 [THEME - PV] En attendant. Bam10
Revenir en haut Aller en bas

Dominique Weasley
Dominique Weasley
Poufsouffle

Parchemins : 82
Âge : 12 ans (28.09.2002}
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 5


[THEME - PV] En attendant. Empty
MessageSujet: Re: [THEME - PV] En attendant.   [THEME - PV] En attendant. EmptyDim 10 Mai - 17:20

En attendant« Si l’école était une valeur absolue, nous apprendrions plus de choses en commun avec les moldus. Finalement, l’éducation n’est qu’un pan d’un programme plus vaste, politique, qui dirige sa jeunesse dans une direction ou une autre. » Rétorqua-t-elle, pas du tout impressionnée par l’argumentaire sagement exposé par son aîné. Dominique était très cultivée, et très ouverte aussi à la culture moldue. Elle regrettait que Poudlard ne leur apprenne presque rien sur l’autre pan de l’univers, le non magique, qui comprenait pourtant plus des deux tiers de l’humanité. Enfant solitaire, elle y avait longuement réfléchi. Elle croyait à la vertu du travail, à celui de l’école nettement moins.

Elle avait l’habitude que tout le monde lui rit au nez parce qu’elle ne parlait pas comme une enfant, aussi attendit-elle qu’Alan passe dans la catégorie des personnes peu intéressantes en faisant comme eux. Le regard azur de la petite fille était empli de suspicion. Ce n’était pas tant qu’elle testait Alan mais plutôt qu’elle avait appris à se méfier. Les plus vieux, Victoire en tête, ne la prenaient pas au sérieux et la trouvaient ennuyeuse, alors que, pourtant, elle était plus posée que la moyenne. Les tragédies dont elle s’abreuvait servait de base à ses réflexions : une fois un livre refermé, elle passait de longues heures à retourner les thèmes abordés. Souvent, elle le faisait seule, elle avait bien compris que ça n’intéressait pas sa famille, quant à ses amis, elle n’en avait pas assez pour se permettre le luxe de les ennuyer.

« Le temps ? » Répéta-t-elle sur un ton plus que sceptique. « Mon oncle avait déjà fait fuir deux fois Voldemort quand il avait mon âge. On ne peut pas dire que j’ai de l’avance. » Heureusement, à ce niveau là, Victoire n’était pas beaucoup mieux qu’elle… un point au moins qui la rassurait. Elle en aurait vomi des grenouilles si sa sœur avait réussi à devenir aussi légendaire que tonton Harry avant qu’elle-même entre à Poudlard !

« Joséphine est fan de ma mère ? » Dominique blêmit visiblement à ces mots. Bon, et bien, heureusement que cette fille n’avait plus qu’un an à passer dans l’école car elle serait littéralement mortifiée si elle venait à lui parler de sa mère. Déjà qu’elle n’était pas très sûre d’apprécier le CV que dressait Alan… mais bon, c’était elle qui lui avait demandé s’il la connaissait, alors il ne faisait que lui répondre. Elle déglutit en secouant la tête pour se remettre dans le bain. « Non, je ne le vis pas bien. Tu m’as vu ? Si on ne pouvait pas être certains que je suis sortie du ventre de ma mère, je te dirais qu’il était plus probable que j’ai été adoptée plutôt que d’être de son sang. Je suis aussi laide que ma mère est belle, sans parler de Victoire qui est adulée par tout Poudlard, et ce n’est vraiment pas un fardeau facile à porter. » Dominique n’avait jamais caché ses complexes (même si ses citations de Shakespeare brouillaient peut-être parfois le message), mais ça avait quand même pris six ans à ses parents pour qu’ils acceptent que c’était une réalité. Quant à Victoire, elle ne voulait rien entendre à ce sujet. Dominique n’était même pas sûre que ses amies, Charlotte et Valentina, arrivent vraiment à définir l’ampleur du phénomène… grosso modo, au-delà du complexe, la rouquine souffrait aussi de ne pas se sentir comprise. « Dis-toi que j’ai supplié le Choixpeau de ne pas m’envoyer à Gryffondor. J’étais désespérée à ce point. » Termina-t-elle sur ce sujet avant d’ajouter pour arrondir un peu les angles : « Mais j’aime bien Poufsouffle, je pense que c’est une maison qui me correspond aussi d’une certaine manière. »

{623}
2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Alan Carmichael
Alan Carmichael
Capitaine de Poufsouffle

Parchemins : 2148
Âge : 15 ans [10/05/2000]
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 20


[THEME - PV] En attendant. Empty
MessageSujet: Re: [THEME - PV] En attendant.   [THEME - PV] En attendant. EmptyJeu 14 Mai - 8:18

A chaque fois que Dominique ouvrait la bouche, Alan ne pouvait s'empêcher de voir une femme tout en violet déglutir du Polynectar à fréquence régulière, à qui on aurait assigné le rôle ingrat de la petite sœur complexée de Victoire Weasley. Freja, ça suffit, on t'a reconnu, c'est vraiment tout sauf fin maintenant. Le discours pro-moldu en plus, personne n'y croit : on dirait du Grindelwald, c'est grossier, mal-amené et vraiment pas digne de la cheffe de Magicis Sacra.
Shame on you !

- T'as bien 12 ans, c'est ça hein ? Non pardon, je me demandai Rajoute une autre matière au programme scolaire et j'en connais huit ou neuf par classe qui vont décrocher et aller se rouler en position latérale de sécurité.

Prue et Quino, par exemple.
Alan avait de multiples arguments à rétorquer à Dominique sur le fait que l'éducation soit avant tout politique et n'englobe pas toutes les connaissances universelles. Oui, et alors ? Bien évidement qu'ils ne pouvaient pas tout apprendre, ils étaient des enfants, et à moins qu'un élève n'ait les meilleures notes dans toutes les matières – ce qui n'était certainement pas le cas de Dominique – et s'ennuie fermement en classe, avait-on besoin de se poser des questions ? Alors oui, peut être, parce que se remettre toujours en question était vital, mais Alan doutait sincèrement que les arguments de la jeune fille soient des contre-arguments au problème ; l'école nous aide t-elle à mieux préparer notre avenir ? La réponse était sans équivoque pour le sorcier et glisser sur le sujet des matières non-étudiées n'allait pas faire avancer le schmilblick (surtout que l'étude des moldus était au programme et qu'ils étaient dans une école sorcière avant tout, rien n'empêchait personne de prendre des cours moldus par correspondance en parallèle ou de se sortir les doigts pour mériter un retourneur de temps : 9 mois à Poudlard, 9 mois en collège) : surtout que Alan sentait bien que sa cadette avait des idées bien arrêtées et que contre-argumenter ne servirait à rien Victoire ?

- Si mes souvenirs sont bons, ton oncle s'est quand même pas mal fait aider, non pour ne pas dire qu'il a rien foutu ? Et puis le contexte était différent et je pense pas que ce qu'a fait ton oncle soit un objectif à atteindre pour une fillette de 12 ans : Voldemort était seul assez pour un Gryffondor donc et personne n'arrêtera Magicis Sacra sans travail d'équipe regarde comment s'en sort le Ministère !. Vous êtes tous ravagés comme ça dans la famille ?

Demanda Alan, très sérieusement. Il n'avait jamais réalisé que Victoire avait pour objectif d'arrêter Magicis Sacra à main nues, et à 12 ans surtout  : en fait, il se demandait maintenant plus que jamais ce qui se tramait dans la famille Weasley/Potter/Granger. C'était PERTURBANT, au possible : l'Irlandais avait maintenant des images de Dominique et Victoire, enfants, arpentant un parcours du combattant en treilis à 5h de matin avec leurs parents en train de leur donner des cours de fouet magique pour les stimuler. Maman.

- Fan c'est un euphémisme... De ta mère par contre, pas de ta sœur.

Alan était obligé de le le préciser : Alan n'avait pas choisi de camp mais il comprenait parfaitement son amie, ce que lui avait fait Victoire était quelque chose d’inacceptable. Il détestait la violence. Alan se demandait encore comment Victoire tenait debout, d'ailleurs : il n'aurait pas voulu avoir Joséphine comme adversaire.

- C'est n'importe quoi Dominique ! Dit Alan avec fermeté, fâché Tu es très mignonne comme petite fille et tu n'as pas besoin de ressembler à ta mère pour être jolie ! Tu sais, la beauté c'est très subjectif et il y'aura toujours quelqu'un pour trouver quelqu'un beau ou moche. Et puis il ajouta, pour appuyer ses dires. Moi je trouve par exemple beaucoup plus joli et impertinent les cheveux roux : je trouve ça original, je trouve que ça donne du caractère. Les blondes, on en voit partout. Et en le disant, Alan réalisa qu'il était effectivement entouré de blondes : Prue, Viska, Tempérance, Victoire. Ça pullulait... ça ne rendait les rousses que plus belles, d'ailleurs.

- Et crois-moi, Victoire n'est pas adulée par tout Poudlard. Certains trouvent qu'elle en fait trop.

Alan le premier : Il l'avait toujours considérée comme une amie, mais à force d'être vu comme un adversaire à battre ou un adversaire battu – ah le looser – au Quidditch, l'Irlandais avait appris à prendre du recul. Victoire pouvait être très dure quand elle le voulait.

- Tu as demandé ça au Choixpeau ? Demanda Alan, surpris. Il ne se départit cependant pas de sa positivité habituelle C'est dommage, du coup tu ne pourras jamais savoir si tu étais plus Poufsouffle que Gryffondor ! Le sorcier sourit quand la jeune fille lui dit qu'elle était vraie membre de Magicis Sacra Poufsouffle : si elle aimait sa maison, c'était le principal. Le Choixpeau se trompait rarement en fait : et ce pour une raison très simple. Votre maison vous donne une seconde famille, que vous y soyez chez vous ou non. Donc on s'y sent souvent très bien.


[THEME - PV] En attendant. 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f3563314c72524b306b6f59456d413d3d2d3731393934353430392e313539356238353866376339626134333136323033343330363037352e676966
[THEME - PV] En attendant. Poufso10[THEME - PV] En attendant. Club_d10 [THEME - PV] En attendant. Bam10
Revenir en haut Aller en bas

Dominique Weasley
Dominique Weasley
Poufsouffle

Parchemins : 82
Âge : 12 ans (28.09.2002}
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 5


[THEME - PV] En attendant. Empty
MessageSujet: Re: [THEME - PV] En attendant.   [THEME - PV] En attendant. EmptySam 16 Mai - 16:45

En attendant« Ce n’est pas ce que je voulais dire. » Mais Alan n’était ni le premier, ni le dernier à ne rien entendre à ce qu’elle essayait de dire, aussi laissa-t-elle tomber, surtout que cette journée de stage l’avait un peu fatiguée (courir partout, lancer des sorts à tout va, ce n’était pas une habitude pour Dominique qui était de nature plus contemplative que d’autres pré-ado de son âge). Elle appréciait en général les débats féroces, néanmoins ce genre d’activité était plutôt fatigante… en plus, elle ne voyait pas l’intérêt de se lancer là-dedans, ça venait seulement de sa remarque sur l’apprentissage or Alan avait bien le droit d’en penser ce qu’il voulait du moment qu’il n’essayait pas de lui faire changer d’avis.

« Il était aidé par mon autre oncle, ainsi que ma tante, qui est ministre de la magie comme tu le sais sûrement. Et presque toute ma famille paternelle était membre de l’Ordre du Phénix. Voldemort n’était pas si seul que ça au demeurant puisqu’il avait tout un tas de Mangemort pour l’aider, et je n’ai rien contre le travail d’équipe, je dis juste que je dois être digne de ma famille. Chez les Weasley, on fait face au danger, on ne le fuit pas. » Expliqua-t-elle avec un petit air hautain qui n’avait rien à envier à Hermione Granger elle-même à ses débuts. Ce n’était pas tant que Fleur et Bill mettent la pression à leurs enfants que l’admiration que les faits d’armes de leurs parents et de leurs oncles et tantes provoquait qui faisait naître chez elle ce sentiment qu’elle devait absolument se dresser contre l’ennemi comme un bouclier du bien. Cela dit, les deux parents de Dominique étaient tombés d’accord sur le fait qu’il valait mieux qu’elle réagisse comme Victoire et James – même si ça pouvait potentiellement être dangereux – plutôt qu’elle s’isole de toute sa famille à cause de ses complexes. Chercher le danger, au moins, c’était quelque chose qu’ils pouvaient comprendre (vouloir faire comme les grands, tout ça, tout ça…), alors que la haine que leur fille éprouvait envers elle-même était quelque chose qui les dépassait l’un comme l’autre.

« Brrr... » Elle réprima un nouveau frisson à la confirmation d’Alan. Elle exécrait les fans de Victoire mais ceux de sa mère n’étaient pas beaucoup plus haut dans l’échelle de son estime. Après tout, la plupart ne remarquaient même pas qu’elle utilisait son sang de vélane pour faire plier leur volonté… Quant aux paroles d’Alan sur son physique, s’il savait combien de fois elle avait entendu exactement les mêmes mots dans d’autres bouches, y compris dans celle de sa sœur. Et ça n’avait jamais l’effet escompté. « C’est parfaitement ridicule. » commença-t-elle. « Il y a peu à voir avec le fait que les autres me trouvent mignonne ou non, moi je me trouve laide. Et si je ne supporte ni ma mère, ni Victoire, c’est parce qu’elles n’arrivent juste pas à comprendre ce simple fait. C’est mon reflet, mon image, et je n’avais aucune envie d’être une énième Weasley rousse avec cette peau horrible et ces cheveux filasses. » D’ordinaire, elle criait quand on lui parlait de son physique comme le faisait Alan. Elle se contint parce qu’ils étaient dans un lieu public et qu’elle ne voulait pas se taper la honte. « En plus c’est un peu facile de me dire que le physique n’est pas important quand on te ressemble, tu ne vaux pas mieux que Victoire ! Ce doit être le Quidditch qui vous fait oublier que vous êtes des clichés de magazine. »

Elle aurait pu continuer, prouvant ainsi qu’elle tenait sûrement autant de Gryffondor que de Poufsouffle, et qu’à minima, c’était une tête brûlée très têtue – profondément blessée par les paroles d’Alan qu’elle avait tellement entendu en douze ans de vie que c’en était risible -, mais sa mère arriva dans l’atrium. « Maman ! » Appela-t-elle Fleur, celle-ci s’approcha et déposa un baiser sur le haut du crâne de sa fille en notant qu’elle paraissait contrariée… ce qui n’avait pas été l’objectif de ce stage au ministère. « Maman, je te présente Alan Carmichael, le capitaine de l’équipe de Quidditch de ma maison. Alan, je te présente Fleur Delacour-Weasley, ma mère. Maintenant allons-nous en. » Fleur balbutia quelques civilités à Alan, cherchant à comprendre ce qui avait pu se passer à ce stage pour que Dominique ait encore l’air aussi mal (un état de plus en plus fréquent à mesure que Victoire brillait à Poudlard et qu’elle, elle restait en retrait). « Bon hum… au revoir Alan, j’ai été ravie de faire ta connaissance. » Termina prudemment Fleur avant de prendre la main de sa fille et de transplaner, direction un retour à la maison encore emplie d’interrogations et d’inquiétudes pour sa cadette.

{Terminé pour Dominique}
2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





[THEME - PV] En attendant. Empty
MessageSujet: Re: [THEME - PV] En attendant.   [THEME - PV] En attendant. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[THEME - PV] En attendant.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Village Hentaï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Londres :: Le Londres Magique :: Ministère de la Magie-
Sauter vers: