AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Partagez
 

 [THEME - PV] Un stage décevant.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Viska Spingate
Viska Spingate
Serpentard

Parchemins : 329
Âge : 16 ans (05/10/1999)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 8


[THEME - PV] Un stage décevant. Empty
MessageSujet: [THEME - PV] Un stage décevant.   [THEME - PV] Un stage décevant. EmptyLun 4 Mai - 9:13

Un stage décevantViska était furieuse contre Prudence et Alan. Vous parlez de faux amis qui invitaient des septièmes années chez eux plutôt qu’elle ! Elle trouvait que le fait que cette petite sauterie n’est comportée que des Poufsouffle avait des relents de sa première année à Poudlard, quand les Serpentard étaient ostracisés. Si elle était arrivée comme une furie au stage, elle avait néanmoins choisi une tactique plutôt passive/agressive. Ne saluant que du bout des lèvres ses autres amis, elle s’était tout droit dirigée vers Jensen dont elle avait attrapé le bras d’autorité pour le reste, voir le topic du stage. Elle lui avait dit qu’elle lui expliquerait plus tard mais elle était restée avec lui toute la journée, même si elle avait ponctuellement parlé à quelques autres de ses amis.

Une fois la première journée de stage terminée, les deux Serpentard décidèrent d’aller manger une glace sur le Chemin de Traverse. Viska distribuait des sourires à tous les passants simplement par habitude, il s’effaça dès qu’elle fut assise devant Jensen, sa mauvaise humeur prenant le dessus. « Enfin seuls. Je n’en pouvais plus de cette journée ! » Peut-être que si elle s’était habillée plus confortablement aussi… la tenue qu’elle avait choisie pour ce premier jour de stage était certes très jolie, mais rester debout toute la journée perchée sur des talons n’aidait pas l’humeur. Viska avait pensé qu’être élégante l’aiderait à surmonter ses appréhensions. Bon, elle aimait ses fringues, hein, mais ça n’avait pas été aussi réconfortant qu’elle l’avait espéré en s’habillant ce matin-là. « Demain, je me mets en basket. Je ne vois pas à quoi ça sert de montrer mes jambes quand Victoire est dans la même pièce. » Elle commanda une coupe de glace énorme dans l’espoir que le sucre lui remonte le moral. Rien n’allait en ce moment : Prudence et Alan l’abandonnaient, ses camarades n’avaient dieu que pour Victoire, quant aux professeurs, ils préféraient choisir des préfètes comme Prudence (qui tentait de sécher la première danse du bal!) qu’elle. Heureusement qu’elle appréciait Peony…

Elle soupira : « J’étais tellement contente d’aller à ce stage… mais c’est n’importe quoi. A quoi ça sert que j’ai créé la BAM avec Prudence si personne ne s’en souvient ? J’ai trouvé ce satané passage vers Ilvermorny ! Est-ce qu’on m’a félicité ? Même pas. Par contre pour élire Victoire Miss Poudlard, là y’avait du monde. Et Prudence et Alan qui font leurs trucs de Poufsouffle là… sauf que eux ils sont pas à Serpentard, alors quoi qu’ils fassent, on pense toujours qu’ils sont gentils. » Elle claqua la langue contre son palais. « Gentils mon œil, ils sont sectaires et pensent comme les autres qu’on vaut moins bien qu’eux. » Si elle avait eu son poignard d’entraînement sur elle, elle l’aurait lancé vers l’affiche en face d’elle simplement pour se décharger de sa frustration.

On leur apporta leurs glaces. « Tu crois que j’exagère ? » Demanda-t-elle finalement, l’air penaude… Elle ne savait même pas pourquoi c’était à Jensen qu’elle se plaignait. Peut-être parce qu’elle savait qu’il n’était pas fan de Victoire et qu’en tant que Serpentard, il pouvait la comprendre sur certains points, ce qui n’était pas le cas de la plupart de ses autres amis, issus de maisons différentes. Viska débordait d’habitude d’assurance. Elle ne savait pas bien comment gérer cette période de doute… Il était évident qu’avec toutes ces filles ultra cool à Poudlard, elle ne pouvait pas briller en permanence, ça restait un peu difficile pour l’ego surdimensionné de la pimpante blonde.

{587}
2981 12289 0



    Viska Coline Spingate



Dernière édition par Viska Spingate le Lun 4 Mai - 11:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Jensen McGowan
Jensen McGowan
Capitaine de Serpentard

Parchemins : 274
Âge : 15 ans (20.06.2000)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 9


[THEME - PV] Un stage décevant. Empty
MessageSujet: Re: [THEME - PV] Un stage décevant.   [THEME - PV] Un stage décevant. EmptyLun 4 Mai - 10:52

Aussi étrange que cela puisse être, Jensen était arrivé le samedi premier août au Ministère de la Magie, en compagnie de sa mère, pour le stage que l’institution britannique avait organisé. Il avait fait un rapide état des lieux, voyant que tout le monde reprenait ses groupes habituels. Sauf Viska, qui lui était arrivé dessus directement, et ne l’avait plus lâché depuis. Il ne s’en plaignait pas attention, mais cela était relativement rare tout de même, Viska préférant d’habitude trainer avec sa petite bande de Poufsouffle. Non pas qu’il n’aimait pas être avec Viska, hein, elle était tout de même son amie depuis la première année, ce n’était pas rien, et même s’ils se disputaient de temps en temps, elle était loin d’avoir le même statut que Weasley.

A la fin de la journée, Jensen et Viska se rendirent sur le Chemin de Traverse pour manger une glace chez Florian Fortarôme - qui avait été depuis racheté par Honeydukes et donc la cousine/tante de Jensen, Emily Harris, malheureusement, quand elle n’était pas dans la boutique, il n’avait pas droit à son supplément cacahuètes et boule de bieraubeurre. Il aura pris dix kilos à la fin de l’été à force de bouffer des glaces. Contrairement à la blonde donc, qui était visiblement de mauvaise humeur -chose relativement inconnue de Jensen, sauf quand il la mettait lui-même en rogne- il comprit vite que sa mauvaise humeur était en partie due à sa tenue. La regardant de haut en bas sans s’en cacher - il n’était plus à ça près de toute façon- il devait l’avouer, sa tenue était très belle, très féminine et Viska était très jolie ainsi habillée, mais ce n’était clairement pas une tenue pour une stage. Enfin, en même temps, quand on voyait comment Peony était arrivée, tout était relatif. « Ça te va bien. Mais faudra m’expliquer cette envie irrépressible que vous avez de vous torturer avec ces échasses. » Jensen était grand, il faisait plus que son âge et s’il n’était pas particulièrement musclé, il pouvait largement passer pour un sixième ou un septième année rien que physiquement. Cela avait toujours été le cas, mais en même temps, quand on voyait les membres de sa famille, cela se tenait plutôt. Les jumeaux étaient tous les deux relativement grands, et si Heaven était constamment en talons, Jensen ne comprenait pas pourquoi ses amies semblaient autant attirées par ces trucs là. Lui au moins, portait une paire de jeans noir, un t-shirt vert d’eau et des converses blanches. De quoi être à l’aise !

Puis la blonde se laissa à nouveau porter, laissant entendre donc pourquoi rien ne semblait aller dans sa vie. A dire vrai, Jensen n’aurait jamais été capable de deviner qu’elle était si mal pour tout cela. Lui-même n’était pas spécialement proche de la bande de Poufsouffle. Alan était son ami, ils échangeaient parfois quelques souafles ou cognards en dehors des matchs de Quidditch, et Lucas, lui, était une exception, puis qu’il était son cousin. « Je ne sais vraiment pas ce qu’ils ont tous avec Weasley, c’est une vraie casse-bonbons, je ne vois pas du tout ce qu’ils peuvent lui trouver… Elle n’est même pas belle. » Bien évidement, l’animosité qu’il y avait entre Jensen et Victoire Weasley faisait beaucoup. Il ne l’aimait pas et cela se savait. Bref, tout ça pour dire que Viska était visiblement très remontée et Jensen n’aurait pas donné cher des peaux des Poufsouffle si elle avait voulu se venger.

Leurs coupes de glaces arrivèrent et celle de Viska faisait la taille de celle de Jensen sans supplément boule bieraubeurre et cacahuètes donc, ce qui le surpris un petit peu. Viska était fine, et même s’il avait souvent mangé avec elle, il ne l’avait jamais vu manger autant. « Avec ta glace ? Probablement, je suis sûr qu’elle sera fondue avant que tu ne l’aie finie. » Esquissant un léger sourire, Jensen tentait, maladroitement, d’apaiser son amie. « Ecoute, je ne sais pas ce que tu espères, mais les Poufsouffles, les Serdaigles et les Gryffondors, quoi qu’ils en disent, auront toujours des aprioris sur nous. Surtout s’ils n’ont personne de leur famille chez nous. Je suis sûr qu’Alex n’a rien à redire sur Serpentard, pas vrai ? » Alexandra, le cousin de Viska et ami d’enfance de Jensen, avait beau être à Gryffondor, sa mère et son père étaient, eux des Serpentards. « Tu ne te ramollirais pas un peu, à force d’être avec eux ? Où est la Viska Spingate qui m’engueulait toutes les cinq minutes pour ces mêmes propos, hein ? » Parce que bon, si Jensen n’était pas un grand fan des moldus et des nés-mordus, il était aussi un pro-Serpentard et le faisait savoir plutôt deux fois qu’une… Et cela avait été source de nombreuses disputes avec Viska. « Sérieusement, t’es rogne à cause de leur sauterie en Irlande ? Si ce n’est que ça, tu sais, on peut faire la même chose chez moi, entre Serpentard. Ca leur fera les pieds, et en plus ils flipperont à mort qu’on complote contre eux… Ce qu’on peut faire aussi, soit dit en passant… » Un sourire mesquin étira les lèvres de Jensen, rien qu’à l’idée de foutre la trouille aux autres maisons. Ca pourrait être vachement marrant, surtout qu’il comptait dans sa famille et dans son entourage proche, pas mal de Serpentards…
acidbrain

• 881 mots •



So much more than royal.
count my cards, watch them fall, blood on a marble wall. I like the way they all scream (c)Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas

Viska Spingate
Viska Spingate
Serpentard

Parchemins : 329
Âge : 16 ans (05/10/1999)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 8


[THEME - PV] Un stage décevant. Empty
MessageSujet: Re: [THEME - PV] Un stage décevant.   [THEME - PV] Un stage décevant. EmptyLun 4 Mai - 11:21

Un stage décevant« ça fait les jambes plus longues. » Elle laissa Jensen les admirer, comme c’était le seul à le faire après tout… Quant à Victoire… « Tu dis ça uniquement parce que tu ne l’aimes pas. Objectivement Victoire est superbe, le problème c’est que je ne suis plus très sûre qu’il y ait de la place pour deux blondes comme nous dans notre année. » Elle ne remettait pas en cause les qualités – évidentes – de Victoire, elle était en revanche sceptique sur toute l’attention dont on l’entourait car étant son amie depuis des années, elle était bien placée pour savoir qu’elle n’était pas toujours facile à vivre. Victoire méritait d’être admirée, pour sa beauté, son talent en Quidditch, son charisme… ce qui n’était pas juste, c’est que ça efface tout son mérite à elle. Par moment, Viska avait même l’impression de ne pas exister. Peut-être qu’elle passait trop de temps à essayer de vaincre MS, au point d’en avoir perdu sa popularité ? Elle ne pouvait pas complètement exclure cette possibilité : chercher des passages secrets et autres indices, ça demandait du temps.

Mais le coup de grâce avait été ces vacances entre Poufsouffle. Même si elle n’avait pas de petit ami, même pas de garçon qui lui tournait autour (ni de fille, alors qu’elle aurait trouvé ça tout aussi intéressant et flatteur), elle pensait que son réseau d’amis était solide, fiable, solidaire. Grosse erreur. Elle avait passé tout le mois de juillet à traîner parce qu’elle était toute seule. Parfois elle croisait des gens, mais l’ensemble restait assez morne. Et elle n’avait pas eu l’impression de crouler sous les courriers non plus (même si, de son côté, elle n’avait pas vraiment écrit puisqu’elle était fâchée).

« Ne me sous-estime pas, j’ai besoin de me venger sur quelque chose et cette glace fera très bien l’affaire. » Comme pour ponctuer ses paroles, elle prit une grosse cuillère de glace qu’elle laissa fondre sur sa langue avec délice. « Bien entendu qu’Alex n’a pas d’à priori, sa famille est majoritairement à Serpentard, mais les Poufsouffle Jensen, ils ne sont pas sensé être tolérants ? Remarque, ils sont aussi sensée être travailleurs. » Et même si elle ne les fliquait pas pour vérifier qu’ils bossaient, elle n’avait pas toujours la sensation que le travail scolaire était l’urgence pour Joaquin ou Prudence.

Jensen l’accusa ensuite de se ramollir. « Mais qu’est-ce que tu veux que je leur dise ? Je ne vais pas faire un scandale parce qu’ils ne m’ont pas invités ! Parce que, tu vois, le problème c’est moins de ne pas avoir été invitée : ils n’ont même pas pensé à moi. Je n’existais pas. Par contre pour inviter cette gourde de Tempérance, à peine capable de distinguer la droite de sa gauche, là, il y avait du monde, alors qu’elle n’est pas dans notre année et qu’elle a déjà son propre cercle d’amis. » Elle marmonna ensuite un truc volontairement inintelligible en reprenant de la glace et qui était encore plus mauvais à l’égard de Tempérance. Elle savait que ce n’était pas très gentil, la plupart du temps, elle appréciait à peu près la septième année… même si elle lui parlait peu en dehors de la BAM. Mais de tous les invités, c’était elle qu’elle avait trouvé la plus incongrue. Tout le monde sait qu’elle parle à tout le monde, et que tout le monde l’aime, mais elle n’avait vraiment rien de mieux à faire que de traîner avec des cinquième années ? Idem pour Ted, il ne devrait pas roucouler avec Erin et Victoire plutôt que de faire mumuse avec les plus jeunes ? Quant à Joséphine… bah… c’était peut-être la moins pire des trois, de ce que Viska en savait, si Ted et Tempérance étaient quelque part, la française y allait aussi alors…

Elle retrouva quand même le sourire à l’idée d’une petite sauterie entre Serpentard. « Hum… oui. Ce serait une idée. Mais il faudrait qu’on ne soit pas que tous les deux. Peony viendrait peut-être ? » Parce qu’en plus, ce serait bizarre qu’elle passe une semaine avec juste Jensen. Déjà que personne n’avait du comprendre pourquoi elle le collait… enfin, s’ils s’étaient posés la question. « En tout cas, oui, c’est leur sauterie en Irlande le problème. Visiblement, le critère, c’était d’être à Poufsouffle, et je trouve ça nul. » Elle soupira, mangeant encore de la glace. « ça va un peu à l’encontre de la création de la BAM, et même de ce stage, on devait prouver avec Prudence qu’on pouvait surpasser les différences entre maison... » Mais il semblait qu’il n’y avait qu’elle qui s’en souvenait.

{774}
2981 12289 0



    Viska Coline Spingate

Revenir en haut Aller en bas

Jensen McGowan
Jensen McGowan
Capitaine de Serpentard

Parchemins : 274
Âge : 15 ans (20.06.2000)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 9


[THEME - PV] Un stage décevant. Empty
MessageSujet: Re: [THEME - PV] Un stage décevant.   [THEME - PV] Un stage décevant. EmptyLun 4 Mai - 19:15

A la réponse de Viska, Jensen haussa les épaules. Il ne voyait pas spécialement l’intérêt de porter des échasses qui vous donnait mal aux pieds si ce n’était que pour avoir des jambes plus longues. Mais bon, Jensen était un garçon, donc forcément, il n’avait pas les mêmes problèmes que Viska. « Oui enfin, ce n’est pas comme si tu faisais un mètre vingt non plus… Mais il faudra m’expliquer où, tout ça là, il pointa la tenue à froufrous de Viska, c’est très approprié à un stage. Vous vous êtes concertées avec Peony ou comment ça se passe ? » Ou bien n’avait-il aucun sens de la mode clash praticité des vêtements ? Dahlia sors de ce corps ! « Tu préfèrerais que je bave devant elle comme tous les autres ? De toute façon, son caractère l’enlaidit direct. Il suffit qu’elle ouvre la bouche et c’est fini. » Oui, bon, que voulez-vous, Jensen était borné, ce n’était pas comme si cela ne se savait pas ! Et pour être tout à fait honnête, il préférait largement Viska à Victoire, physiquement parlant. Mais bon, il avait beau aimer Viska, il n’allait pas non plus lui ouvrir son coeur dès qu’elle en avait besoin, il avait un certain standing -tu parles, il était juste trop flippé à l’idée de lui dire ce qu’il ressentait- à respecter. « Si tu veux te débarrasser de Victoire, il suffit de t’attaquer à Lupin… Elle commentera forcément l’irréparable et elle sera exclue de l’école. Ca te fait ça en moins en penser, et ça me fait ça en moins à supporter, c’est donnant-donnant. Tu veux qu’on essaye ça quand ? » Parce que même s’il aurait pu lui proposer d’aller faire un petit tour dans l’Allée des Embrumes pour trouver de quoi éradiquer Victoire de la surface de ce monde, il y avait une méthode qui était à portée de main, et il aurait été bien dommage de ne pas en profiter. La preuve, elle n’était pas fichue de rester loin de son cher Lupinou pendant une journée de stage. Il avait fallu qu’elle le colle du matin au soir.

« C’est surtout de gros blaireaux. » Oui, Jensen faisait référence à leur animal emblême, mais en même temps, c’était vrai non ? Ils étaient tous assez stupides pour se faire des « vacances » entre Poufsouffle, et après, on osait dire que les Serpentards étaient sectaires et élitistes ? Franchement, c’était tendre le bâton pour se faire battre. « Si tu veux mon avis, et même si tu ne le veux pas, tu l’auras quand même, c’est pour moi, c’est gratuit, c’est juste pour se faire mousser. Tu ne vas pas me faire croire que ces six là sont ceux que tu verrais ensemble en vacances ? C’est du grand n’importe quoi. » Et Jensen ne disait pas cela par jalousie. Il n’aurait pas mis les pieds dans un nids de Poufsouffle s’il y avait été invité et franchement, il ne comprenait pas pourquoi Viska en faisait tout un plat. Elle avait évité le pire… Elle valait bien mieux qu’un groupe de blaireaux. « Pourquoi tu ne leur dit pas ça, tout simplement ? Je croyais que Prudence était ta meilleure amie ? C’est avec elle que t’as créé la BAM, pas avec un autre Serpentard… Franchement, tu devrais penser un peu à toi, avant de penser à ce que des abrutis de Poufsouffle pourraient penser. S’ils ne sont pas fichus de penser à toi, ils ne te méritent pas. Et pourtant, j’aime bien Alan, tu le sais. » Quoi ? Un peu extrême ? Peut-être, mais que voulez-vous, Jensen était égoïste de nature, c’était plus simple pour lui de penser à sa personne en premier que de penser à ce que Alan, Prudence ou Quinoa pouvaient bien penser.

Heureusement, Jensen, malgré tout, avait de la ressource. Et visiblement, il savait parler à Viska, comme quoi, tout arrivait. « Peony viendra, pas de problème là-dessus, c’est la dissocier de Dahlia qui sera plus dur. Candys et Noé viendront sûrement aussi c'est la famille, ils peuvent pas dire non. Derek j’en fais mon affaire, sauf si tu ne veux pas d’anciens élèves ? Je suis sûr qu’on peut rameuter Alfie et Leo -Leo viendra si Peony vient de toute façon, il ne va pas laisser sa soeur seule avec Alfie. On peut aussi demander à Erin, si tu veux. Tu la connais plus que moi. Après, si tu veux rameuter des plus jeunes, je te laisse faire la liste. » Vivant dans un manoir, Jensen avait largement la place d’accueillir autant de monde. Mais si Viska préférait être en petit comité, c’était pareil pour lui.  « Tu devrais parler à Prudence. Si c’est ton amie, elle devrait comprendre, non ? J’ai bien été dans un cinéma moldu sur le bon vouloir de mon cousin… » Comme quoi, tout arrivait, donc si Jensen allait au cinéma, Prudence pouvait bien comprendre ce qui chagrinait Viska, non ?
acidbrain

• 785 mots •



So much more than royal.
count my cards, watch them fall, blood on a marble wall. I like the way they all scream (c)Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas

Viska Spingate
Viska Spingate
Serpentard

Parchemins : 329
Âge : 16 ans (05/10/1999)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 8


[THEME - PV] Un stage décevant. Empty
MessageSujet: Re: [THEME - PV] Un stage décevant.   [THEME - PV] Un stage décevant. EmptyMer 6 Mai - 17:50

Un stage décevant« Je pensais que ça irait… et je pense que les chaussures de Peony sont plus confortables que les miennes. » A force de courir et de piétiner toute la journée, elle avait les lanières qui lui rentraient dans la peau. Le problème de son choix de tenue allait bien au-delà du talon ! Mais bon, elles étaient quand même chouettes avec sa robe, alors elle supposait que quelque part ça compensait. « Oh non, ça me va très bien que tu ne baves pas devant Victoire, c’est seulement que ce n’est pas son physique le vrai problème. » C’était plutôt que son besoin d’être dans la lumière ne laissait pas beaucoup de place aux autres. Se rendait-elle compte que sa propre sœur la fuyait à cause de ça ? Viska avait l’impression que Dominique l’avait dit à peu près sur tous les tons les rares fois où elle les voyait ensemble et que Vic’ ne le comprenait toujours pas. La serpentard savait d’ailleurs de l’aveu même de son amie qu’elle ne prenait pas vraiment les complexes de sa cadette au sérieux. Elle pensait que Dominique en faisait trois tonnes pour se rendre intéressante. Si ce n’était pas l’hôpital qui se foutait de la charité ça… par voie de conséquence, si elle ne pouvait même pas reconnaître les signes chez sa propre sœur, il était peu probable qu’elle se remette en question pour ses amis. Sauf peut-être Ted, mais Viska doutait beaucoup que le métamorphomage souffre d’un manque d’attention : être un garçon plus âgé adulé par la reine des casse-pieds, déjà, ça devait aider l’ego.

« M’attaquer à Lupin ? » Elle fronça les sourcils. « Je ne vais pas m’en prendre à lui voyons ! Le pauvre ! » Puis, ce n’était pas vraiment la faute de Victoire si tout le monde était tellement occupé à la regarder qu’ils ne voyaient pas qu’il y avait d’autres filles méritantes et jolies dans la même année. C’était encore moins celle de Ted qui n’avait pas la vie facile du point de vue de la présidente de Sterne. Après tout, ses amis étaient fliqués par Victoire depuis que celle-ci était à Poudlard !

Mais cette magnanimité à l’égard de Ted n’allait pas jusqu’à accepter qu’il lui vole ses propres amis. Justement, il avait Victoire, ainsi qu’Erin, Tempérance, Joséphine… quel besoin avait-il d’Alan et Prudence ? C’était elle, Viska, qui était maudite par le sang de son père, c’était elle qui aurait eu besoin de la présence de ses amis, plutôt que d’essayer d’oublier sa condition en traînant seule dans les boutiques. Cette idée fit remonter en elle une envie de frapper dans quelque chose, de détruire quelque chose… à la place, elle serra le bas de sa robe dans un léger froufrou qui cachait un mouvement convulsif. « Le problème c’est justement que je ne les voyais pas en vacances ensemble. Et puis… j’avais une décision à prendre, et j’ai du la prendre seule. » Viska était plus douée pour la colère que pour la sincérité. C’est pour ça qu’elle s’était presque jetée sur Jensen en arrivant, pour oublier auprès de quelqu’un qui l’appréciait. Elle dégagea ses cheveux et baissa un peu le tissu de sa robe au niveau de l’épaule pour la montrer à Jensen. On ne voyait pas le dessin en entier, mais c’était le symbole du blason des Symphonie. Ce n’était pas un vrai tatouage, juste une marque magique, elle pouvait la faire apparaître et disparaître à volonté… c’était nettement moins barbare que la marque au fer rouge que sa tante avait sur la nuque. « J’embrasse ma destinée... » Expliqua-t-elle avec pudeur, bien que les enfants de Drago Malefoy – que Viska n’avait jamais rencontré – étaient trop jeunes encore pour le pacte de sang. Myrielle disait que ce serait sûrement une simple formalité, que ce Drago se fichait pas mal de tout ça, qu’il était son ami… mais Viska avait lu les textes, et faire confiance à un enfant sur l’adulte qu’il serait, voilà qui ne lui plaisait guère. Mais elle était l’aînée, c’était elle qui le ferait. Même si Alex semblait douter, être prêt à prendre sa place.

Alors Viska aurait eu besoin d’en parler avec Alan et Prudence ou même Victoire, à défaut, heureusement, il lui restait d’autres amis… Rapidement, elle revint sur l’histoire de ces vacances en Irlande. Elle avait du mal à s’imaginer en train de dire à Alan et Prue qu’ils l’avaient blessée : elle était trop orgueilleuse pour ça. « Je ne le leur dis pas parce que si je leur en parle, ils seraient capables de me dire qu’on se verra en août, ou alors Prudence me comparera à Maléfique parce qu’il n’y a que les méchantes sorcières qui se vexent de ne pas avoir été invités… enfin voilà quoi ! C’est une discussion que je n’ai pas envie d’avoir. » Jensen n’avait peut-être pas la référence moldue, elle y songea dans les secondes qui suivirent, mais peu importe, elle enchaîna plutôt sur le reste. À savoir un projet de vacances entre Serpentard, histoire que les autres se rendent compte comme ça faisait sectaire de mener ce genre de projet. « Il faut que ce soit des Serpentards actuels, laisse tomber pour Candys et Noé aussi, ils ne comprendraient pas. Peony, Alfie et Léo par contre, ça me paraît pas mal. Et Erin, pourquoi pas, pour faire trois filles et trois garçons. Même si je ne sais pas si elle approuverait ce genre de plan... » En fait, elle ne voyait aucun de leur camarade approuver leur idée… mais Jensen avait de la ressource, il trouverait peut-être les bons mots pour les persuader.

Jensen insistait pour qu’elle parle, au moins, à Prudence. Mais Viska avait l’impression que ça ne ferait qu’envenimer les choses plutôt que de les améliorer. « Prudence s’en fiche. » Quelque part il fallait que ce soit le cas, sinon cela voulait dire que son amie avait conscience de ne pas l’avoir invitée, qu’elle avait agi volontairement… c’était pire, non ? « Mais je suis très fière de toi. Que tu aies aidé Lucas je veux dire. Je n’ai pas suivi toute l’affaire, mais si j’en croie ce que j’ai vu ce matin, c’était une mission qui concernait Peony, c’est ça ? » Ce ne devait plus être si secret vu que le Poufsouffle offrait une fleur en arrivant à leur amie.

{1 061}
2981 12289 0



    Viska Coline Spingate

Revenir en haut Aller en bas

Jensen McGowan
Jensen McGowan
Capitaine de Serpentard

Parchemins : 274
Âge : 15 ans (20.06.2000)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 9


[THEME - PV] Un stage décevant. Empty
MessageSujet: Re: [THEME - PV] Un stage décevant.   [THEME - PV] Un stage décevant. EmptyDim 10 Mai - 12:38

« Je te parie ce que tu veux qu’elle change de chaussures demain. Courir partout avec des échasses, même avec ses trucs ultra épais, je suis sûr que ça l’a soûlée ! » Tendant sa main à la blonde, prêt à réellement parier ce que cette dernière voulait, sûr d’avance de gagner le lendemain. Que pourrait-il bien demander à Viska lui ? Certes, il avait parlé de son peut-être léger crush sur Fiona Quincy à Dahlia, mais la blonde réagirait sûrement bien différemment de Dahlia déjà qu’on sait pas encore comment Dahlia va réagir haha. Après tout, Fiona était une autre blonde, et toujours pas Viska. Et malgré tout ce que l’on pouvait bien penser, Jensen était capable d’avoir des sentiments et des émotions. Et il n’avait pas envie de blesser son amie en lui disant qu’une autre blonde lui ravissait la place dans son coeur. Encore que, au moins, il ne s’agissait pas de Victoire, elle pourrait être contente, non ? Pour ce qui était de la capitaine de Gryffondor cela dit, Jensen insistait. Toute beauté qu’elle pouvait potentiellement avoir était de toute manière éclipsée par un caractère insupportable. Ce qui n’aidait pas. Certes, il n’était pas mieux, mais lui ne se voyait pas comme le centre du monde de tout le monde. Juste comme le roi de Poudlard, c’était déjà bien.

« Je n’ai pas dit que tu devais vraiment l’attaquer. Mais bon… Si tu le dragues un coup, elle va péter un plomb… » Un sourire mauvais étira les lèvres du jeune homme pendant qu’il plongeait à nouveau sa cuillère dans sa coupe de glace. A dire vrai, il ne savait même pas si Viska était intéressée par ce type de mec -du genre « je me transforme à volonté, aller, aujourd’hui, soyons fous, un bec de pélican »- mais visiblement, elle refusait de le prendre comme cible. « Bon, et bien dans ce cas, tu joues les matchs de Quidditch l’année qui vient, et on lui fait bouffer des cognards… » Quoi ? Violent ? Si peu enfin ! « D’ailleurs, tu as en face de toi le nouveau capitaine de l’équipe de Quidditch. J’espère que je te verrais au moins dans les gradins à m’encourager si tu refuses ma proposition d’écraser Weasmoche. » Jensen bomba fièrement le torse, se redressant sur sa chaise. Il avait réussi à récupérer le poste qu’il convoitait tant, maintenant, il devait en être à la hauteur. Et écraser Victoire, même si ce n’était que durant le match qui ferait s’affronter Serpentard à Gryffondor lui était déjà une idée jubilatoire. Il fallait avouer la dernière victoire de Serpentard sur Gryffondor ne remontait qu’à il y a de cela quelques mois, lors du dernier match de Quidditch de l’année, et Jensen savourait encore cette victoire.

Toute cette histoire de vacances prenait, pour Jensen, des proportions énormes. Alan et Faraday s’étaient merdés, nul doute là-dessus, mais pour le brun, ce n’était pas à Viska de se faire du mouron, mais plutôt aux blaireaux. Viska était douée avec des poignards on ne le répètera jamais assez, et même s’ils se disputaient souvent, Jensen évitait de la mettre dans des colères noires. Certes, ils finissaient souvent par des cris ou des portes qui claquaient, mais leurs disputes disparaissaient généralement d’elles-mêmes au bout de quelques heures voire jours. Alors que là, Viska semblait vraiment très remontée. Quand elle lui qu’elle avait eu une décision à prendre, Jensen haussa un sourcil, ne comprenant pas tout de suite de quoi elle parlait. Quand elle lui présenta son épaule et que Jensen vit une marque apparaitre, il eut un réflexe idiot, l’effleurant du bout des doigts. Il s’en voulu presque, retirant sa main très rapidement, se raclant la gorge comme s’il avait fait quelque chose de mal. Viska lui avait déjà parlé de tout cela, parce qu’elle savait que Jensen connaissait bien les Malefoy. Sa soeur était une amie proche de Drago, et Jensen avait souvent eu l’occasion de le voir, surtout que Narcissa était une amie d’enfance de sa mère et qu’elles se voyaient encore régulièrement, et qu’Ellasandra avait toujours pris Jensen avec elle au Manoir Malefoy. « Je ne pense pas que tu devras… Tu sais, pour eux… » Bien évidement, il voulait dire « tuer » ou encore « mourir », mais les mots avaient du mal à sortir. « Tu les as déjà vu ? Scorpius et Demetria je veux dire ? » Scorpius était l’aîné, et avait six ans de moins que Jensen et Viska. Quant à Demetria, Jensen ne l’avait vue que deux ou trois fois, et de ce qu’il se souvenait, elle avait six ans de moins que son frère et était donc du même âge de Terence, son neveu, le deuxième enfant d’Heaven. « Ils sont au courant ? Les deux idiots ? » Il entendait bien évidement par là Alan et Prudence. Leur avait-elle parlé du destin de sa famille ?

Le brun ne comprit pas la référence purement moldue de sa camarade, haussant un sourcil à l’évocation d’un Malé-truc. Un maléfice ? On pouvait ne pas inviter un maléfice à une soirée? Il se garda bien faire une remarque là-dessus, puisque ce n’était pas spécialement important en soit. Bref, il laissa couler. Si elle ne voulait pas en parler aux principaux concernés, il ne pouvait rien pour elle. Il avait pourtant cru qu’elle était plus mordante que cela… Peut-être que la peur de perdre Prudence et Alan était plus forte que sa colère. Quand Jensen lui proposa de faire une contre-soirée avec les élèves de leur propre maison, Viska ne se fit pas priée. Elle était plutôt motivée, ce qui était déjà une bonne chose. « Si Peony lui demande, elle dira peut-être oui ? Bon, okay, elle ne me connait pas plus que cela, mais bon, une soirée entre Serpentard c’est cool non ? » Encore fallait-il voir ce qu’ils feraient lors de cette soirée, mais il préférait laisser ces détails à Viska. C’était à elle de planifier sa revanche, lui, il proposait l’idée et lui offrait un lieu, c’était déjà bien non ?

« Et attends, tu sais pas le meilleur ! » se redressant une nouvelle fois sur son siège, Jensen passa une main dans ses cheveux, avant de fixer Viska du regard. « Figure-toi, très chère, que je suis allé dans un cinéma. Oui oui, tu entends correctement. » Bon, ce n’était pas lui qui avait choisi et il y avait été un peu à reculons, ne sachant pas à quoi s’attendre, mais en soit, il n’en n’était pas mort. « Mais je te préviens, je ne vais pas y aller toutes les semaines. » Puis il reporta le sujet sur Lucas, qui au final, était celui au centre de la discussion. « Il aime bien Peony. Sauf que Peony pense qu’à Alfie -et à Leo, mais bon, ça, j’évite de lui en parler, elle s’énerve à chaque fois. Il a décidé de faire tout ce qu’il pouvait pour la conquérir. Je ne sais pas ce qu’il a en tête, mais je lui souhaite bien du courage. » Car Peony pouvait être aussi bornée et butée que lui. La preuve avec Leopold et Alfie…
acidbrain

• 1 165 mots •



So much more than royal.
count my cards, watch them fall, blood on a marble wall. I like the way they all scream (c)Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas

Viska Spingate
Viska Spingate
Serpentard

Parchemins : 329
Âge : 16 ans (05/10/1999)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 8


[THEME - PV] Un stage décevant. Empty
MessageSujet: Re: [THEME - PV] Un stage décevant.   [THEME - PV] Un stage décevant. EmptyDim 10 Mai - 18:54

Un stage décevant« ça ira, je te crois. » Sourit Viska en repoussant la main de Jensen. Elle ne pariait pas quand elle était sûre de perdre. Elle ne pariait pas tout court au demeurant : elle n’aimait pas laisser le hasard décider à sa place. Quant à Ted (et Victoire), elle secoua la tête dans un geste de négation : « Même si ça mettrait sûrement Vic’ dans tous ses états, je ne peux pas faire ça à Erin. » Car aussi surprenant que cela puisse être, l’ami d’enfance de Victoire sortait avec la douce et réservée Erin. Viska n’aurait pas misé une cacahuète sur cette possibilité, preuve qu’il ne fallait jamais parier : la vie était bien trop imprévisible. Et si elle avait parfois du mal avec sa chère amie capitaine de Gryffondor, elle ressentait plutôt de la compassion pour Erin. Il était évident depuis le cours de projection qu’elle n’était pas bien dans sa peau à cause de MS… et si le Hibou Bavard disait vrai, ce n’était pas la seule raison de ce mal être. Mais Viska se méfiait du journal de Poudlard, la Plume avait tôt fait de lancer des rumeurs sans fondement après tout.

Elle applaudit avec un réel sentiment d’allégresse à l’annonce de la promotion de son ami qui ne s’en était pas vanté dès le matin lui au moins. Il s’était tellement investi dans le Quidditch, nul ne le méritait plus que lui. « Félicitations ! Je suis super contente pour toi ! Tu peux compter sur moi pour t’encourager depuis les gradins. » Elle pouvait aussi jouer dans l’équipe en renfort mais elle préférait ne pas s’engager plus car il arrivait que la préparation des expéditions de la BAM la laisse un long moment sous les radars, or elle avait Sterne à gérer aussi.

Quand Jensen toucha sa marque, elle frémit parce qu’elle ne s’y était pas attendu et avait ensuite remit maladroitement sa bretelle tandis que la marque disparaissait. « Difficile à dire. Ce qui est sûr c’est que si celui qui porte la marque le demande, je suis obligée de le faire, même si je ne veux pas. » Viska parlait doucement en regardant la table plutôt que les yeux de son ami. Elle prit de la glace pour se donner un peu plus de contenance. Elle n’était pas exactement à l’aise avec l’idée de tuer quelqu’un. Les entraînements ne la dérangeaient pas, mais la malédiction, ce n’était pas que ça. « Non, je ne les ai jamais vu ni l’un, ni l’autre. La logique voudrait que ce soit Scorpius puisque c’est l’aîné. Tout comme c’est sensé être moi de notre côté. » Mais ce n’était pas toujours ainsi que ça marchait : Myrielle avait été choisie à la place de son frère parce qu’elle était du même âge que Drago. « Ma tante aimerait qu’on attende que tout le monde soit grand pour choisir définitivement. Quelque part, pourtant, je crois qu’elle préférerait que ce soit moi... » Au final, c’était Scorpius qui choisirait, mais d’après Myrielle, les Malefoy prenaient en compte l’avis des Symphonie, parce que la tradition voulait qu’ils donnent le meilleur. Après tout, ce n’était pas un pacte sans danger. Ses grands-parents paternels y avaient laissé la vie. Et il était normal que Myrielle préfère que ce soit sa nièce plutôt que son fils ou sa fille qui soit choisi, en plus, en s’enfuyant, son père avait récupéré la malédiction… une manière – un peu faible de l’avis de Viska – de se faire pardonner pour des années de maltraitance. « Alexandre n’aime pas se battre, et Ayelet est si petite… je crois que de toute façon, il vaudrait mieux que ce soit moi. » Ajouta-t-elle, résignée. On ne l’avait pas forcé à prendre la marque – elle n’avait aucune valeur autre que symbolique actuellement de toute façon -, si elle l’avait fait, c’est parce qu’elle ne se voyait pas imposer ça à ses cousins. À personne en fait. Peut-être que ce père biologique qu’elle n’avait pas connu avait perdu la raison parce que faire peser ce poids sur sa petite sœur était trop lourd à porter pour lui ? Elle aurait bien aimé pouvoir le lui demander. De toute évidence, ce n’était pas avec sa maîtresse moldue, la mère de Viska, qu’il avait pu se confier sur le sujet.

Quant à ce que savaient Prudence et Alan… « Je leur avais raconté, quand j’ai découvert l’identité de mon père. Nous n’en avons jamais reparlé ensuite. Le manque d’occasion... » Ils savaient qu’elle s’entraînait beaucoup, au-delà de ça, ce n’était jamais arrivé dans la conversation. En même temps, à quel moment c’était naturel de dire à ses amis : Tiens au fait, je dois devenir un assassin, vous en pensez quoi? C’était presque plus facile avec les sang pur, parce qu’ils savaient déjà…

« Carrément cool. » Viska ne voulait pas non plus s’appesantir sur les sujets sérieux et s’engouffra dans le plan de Jensen, aussi fou qu’il puisse paraître. « On demande à Peony demain après le stage et ensuite on voit pour les autres ? » proposa-t-elle puisque la meilleure amie de Jensen était un maillon essentiel du plan pour convaincre les trois autres.

Viska eut un nouveau sourire lorsque Jensen lui apprit qu’il avait été dans un cinéma. « Bravo, bravo ! C’est que tu atteins presque l’âge de raison en fait. » Même s’il n’avait pas l’intention d’y aller toutes les semaines, qu’il y mette les pieds était déjà un grand pas en avant. Concernant Lucas, Viska continua de manger un peu sa glace avant de répondre, pensive : « Les chances de Peony avec Alfie me paraissent assez faibles – surtout si elle cherche du sérieux -, Lucas a le profil du gendre parfait, ce qui devrait au moins éviter que Léopold le frappe… » On pouvait difficilement mettre Lucas dans les pervers de l’école et son sérieux était aussi proverbial que celui de sa maison. Léo’ ne serait peut-être pas ravi, mais l’intégrité physique du Poufsouffle ne paraissait pas menacé. « Je crois que tout va dépendre de l’après Alfie. Lucas doit miser dessus. » Comme quoi, si elle, elle n’était pas parieuse, il y en avait qui l’étaient ! « J’aime bien Alfie, mais à choisir, Lucas serait un choix bien plus sain pour Peony… après, c’est peut-être ce qui le dessert, ça paraît si raisonnable que ça manque peut-être un peu du frisson de l’interdit. » D’où, peut-être, l’approche romantique avec les fleurs. Lucas ne pouvant concourir dans la catégorie des mauvais garçons, il lui restait celle des romantiques. Viska savait qu’avec elle ça fonctionnerait, elle était une indécrottable romantique. Elle ne jugea pas utile de le mentionner : Jensen était un garçon, pas une copine à laquelle elle pouvait raconter ses petits fantasmes perso.

[/color]
{1 123}
2981 12289 0



    Viska Coline Spingate

Revenir en haut Aller en bas

Jensen McGowan
Jensen McGowan
Capitaine de Serpentard

Parchemins : 274
Âge : 15 ans (20.06.2000)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 9


[THEME - PV] Un stage décevant. Empty
MessageSujet: Re: [THEME - PV] Un stage décevant.   [THEME - PV] Un stage décevant. EmptyDim 10 Mai - 21:07

Jensen, au fond, n’était pas un méchant garçon. Il pouvait, bien sûr, faire preuve de méchanceté gratuite, et Victoire Weasley était sans aucun doute sa cible favorite de ce côté là, mais à côté de ça, lorsque les gens ne lui faisait rien, il ne voyait pas spécialement nécessaire de les faire souffrir juste pour les faire souffrir. Il pouvait donc tout à fait comprendre que Viska ne souhaite pas faire souffrir Erin Hazzard, et cela était, en soit, tout en son honneur. Mais il y avait de nombreuses façons de faire souffrir la rouge et or qui n’incluaient pas spécialement Viska en traine draguer le copain d’une autre Serpentard. Notamment le Quidditch, où, Jensen en faisait le serment, il allait dédié tous ses cognards à la capitaine des lions. Pas idiot non plus, il penserait à changer de cible de temps en temps pour éviter que cette idiote ne crie au scandale et à l’obstination. Pas folle la guêpe !

Bien évidement, il ne put s’empêcher de partager la bonne nouvelle avec Viska quant à son nouveau poste à l’école. Il se demandait souvent pourquoi Viska n’était pas mise préfète, mais il supposait qu’elle avait déjà trop à faire avec la BAM et le club de Danse. Quand elle lui dit qu’elle serait là pour l’encourager depuis les gradins, Jensen esquissa un sourire. Il avait une autre question à poser à Viska, mais ne savait pas vraiment comment elle le prendrait. A dire vrai, même pour lui, la question était surprenante. Encore que, ses derniers agissements montraient tout de même que le jeune vert et argent évoluait et qu’il ouvrait un peu plus son esprit à ce qui l’entourait qu’auparavant. Se raclant une nouvelle fois la gorge, il décida qu’il était temps : « Tu crois qu’à la rentrée… Tu penses que je pourrais rejoindre la BAM ? » Alors qu’il regardait Viska auparavant, son regard se riva sur sa glace, d’un coup particulièrement intéressante. Il n’était pas spécialement sûre que la réponse que Viska allait lui donner, et il comprendrait, en soit, qu’elle ne veuille pas de lui dans sa précieuse brigade, mais Jensen avait longuement réfléchi, et quitte à être contre Magicis Sacra, autant l’être même pas à Poudlard.

Il remarqua le frémissant de la blonde lorsqu’il effleura sa peau et fut pris d’une peur succincte. Avait-il était trop loin ? Son geste avait été automatique et il n’avait pas pu le prédire, ni même l’arrêter. Cependant, il ne pouvait s’empêcher que peut-être, Viska pouvait échapper à un tel futur. « Qu’est-ce qui se passerait si les Malefoy refusaient de mettre la marque à l’un de leurs enfants ? Ou si vous auriez refusé de votre côté ? Ou s’il te disait que tu es libre et que tu n’as plus à plus à lui venir en aide ? » Jensen se doutait bien que cela risquait de ne rien engendrer de bon, sinon, l’une ou l’autre famille aurait fatalement décidé d’arrêter tout ce cinéma, mais à dire vrai, il ne voyait pas trop. Est-ce qu’un membre s’écroulerait, tué par un sortilège étrange, sans crier gare ? Et que la malédiction s’ancrerait en l’un d’entre eux sans prévenir, choisissant sa cible au hasard ? « Je vois mal la mère de Demetria mettre sa fille en danger. Elle a deux ou trois ans… Cela dit, je la vois aussi très mal mettre Scorpius en danger. Une vraie mère poule. » Jensen leva les yeux au ciel, sachant très bien que sa propre mère n’était pas mieux. Pire encore, sa soeur était sans doute la pire des trois. Après tout, elle était venue à Poudlard pour garder un oeil sur lui, ce qui était complètement idiot, il fallait bien l’avouer.

Pour ce qui était de la soirée donc, tout semblait plus ou moins prendre forme. « Ça marche, on fait comme ça. Je te laisse lui en parler ? Après tout, c’est ta soirée de revanche, pas la mienne. » Jensen esquissa un petit sourire avant de reprendre une cuillerée de glace. Il soutenait tout à fait Viska dans son désir de vengeance, même si il appréciait Alan. Viska était plus proche de lui que le blaireau ne le serait probablement jamais, son allégeance était donc toute vue. Il avait beau être un Serpentard et se disputer bien souvent avec la jeune fille, il ne voyait pas pourquoi du jour au lendemain, il irait voir ailleurs si l’herbe était plus verte. C’est qu’il avait certains principes, ce cher Jensen malgré tout !  Quant à ce qui était du cinéma, Jensen savait qu’il avait fait là un énorme progrès sur sa façon de penser habituelle. Viska pensait peut-être qu’elle touchait enfin le bout avec le jeune homme, mais il préférait lui faire de suite comprendre que ce n’était pas là quelque chose qu’il comptait reproduire très souvent. Cependant, le faire une fois était déjà mieux que rien, il pouvait admettre cela. Et peut-être que cela était en effet, un premier pas dans la bonne direction. « Je ne pense pas qu’elle veuille quelque chose de sérieux avec Alfie. A vrai dire, je pense même qu’elle ne se rend pas compte qu’elle n’est pas vraiment amoureuse d’Alfie. » Jensen était intimement persuadé que tout les problèmes de Peony avaient une seule et unique source : son frère aîné, Leopold Lloyd. Il ne savait pas vraiment quoi, il y avait quelque chose qui clochait dans la relation de la rousse et de son aîné. Il en avait parlé à Dahlia, mais à part lui dire qu’elle avait toujours agit ainsi avec leur frère, Jensen n’avait pas appris grand chose. Cependant, étant le cousin de Lucas, il ne pouvait qu’être d’accord avec Viska. Il avait tout du gendre parfait et apporterait sans doute une certaine stabilité à sa meilleure amie. Malheureusement, il ne voyait pas leur couple arriver de sitôt. « Bah, ils sont assez grands pour gérer leurs histoires. J’ai aidé Lucas à s’ouvrir à Peony, mais je ne peux pas faire grand chose de plus. » Il avait ses propres problèmes de coeur à gérer. Franchement, pourquoi, sur toute l’école, avait-il fallu que son coeur s’emballe pour une née-moldue ?! Certes, ce n’était pas Victoire, par Salaza merci, mais pourquoi n’avait-il pas pu être amoureux, au pif, de Peony, Dahlia ou Viska ? Elles étaient tout de même les trois filles qu’il avait le plus de chance de réussir à séduire sentimentalement parlant, étant déjà ses amies. Non, il avait fallu que son stupide coeur se réveille pour une fille qui n’allait sans doute rien faire de mieux que lui rire au nez si jamais il venait, un jour, à accepter ses sentiments et à s’ouvrir à la jeune fille…
acidbrain

• 1 102 mots •



So much more than royal.
count my cards, watch them fall, blood on a marble wall. I like the way they all scream (c)Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas

Viska Spingate
Viska Spingate
Serpentard

Parchemins : 329
Âge : 16 ans (05/10/1999)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 8


[THEME - PV] Un stage décevant. Empty
MessageSujet: Re: [THEME - PV] Un stage décevant.   [THEME - PV] Un stage décevant. EmptyMer 13 Mai - 12:20

Un stage décevantViska haussa un sourcil à la demande de son ami. Pas tellement parce qu’elle n’était pas d’accord (au contraire, ça lui paraissait être la meilleure idée que Jensen n’ait jamais eu!), mais les réunions de la BAM étaient ouvertes à tous les volontaires, c’est pour cela aussi qu’ils se traînaient des premières années. Viska croyait à la vertu de la communauté : on réussissait mieux à plusieurs et plus on était nombreux, mieux c’était. « Bien sûr que tu peux rejoindre la BAM, la vraie question serait plutôt pourquoi tu ne pourrais pas ? On unie nos forces contre MS, c’est ça le plan. » Il marchait moins bien qu’à ses débuts, néanmoins Viska pensait que c’était plus du à une mauvaise conjoncture qu’à ses talents pour motiver les troupes. Le fait que la moitié des membres de son groupe soit préoccupé par leurs hormones ne devait pas l’aider non plus, sauf qu’elle n’y pouvait rien et préférait vraiment ne pas y penser. Devenir la personne la plus raisonnable de son année pouvait être perturbant pour quelqu’un d’aussi impulsif qu’elle pouvait l’être.

Et s’il y avait bien un domaine dans lequel elle ne pouvait pas se permettre d’improviser un plan, c’était bien celui de la malédiction. « Si le pacte de sang est rompu, la famille Malefoy deviendra stérile, et nous… nous mourrons. » Elle aurait voulu rendre cette déclaration moins dramatique, mais c’était difficile quand on parlait de sa potentielle disparition. « Il n’est pas certain que nous y passions tous, mais comme je suis l’aînée… » Elle soupira. Elle s’en fichait un peu que la femme Malefoy surprotège ses enfants, eux ils ne risquaient pas grand-chose, ce pacte avait toujours été à leur avantage. Il était construit pour que les Symphonie restent de gentils larbins à leur disposition. La trahison non plus n’était pas une option. Le mieux qui puisse se passer c’était que le petit Scorpius agisse comme son père, en ne demandant rien de particulier aux Symphonie. « Madame Malefoy peut se rassurer en tout cas, grâce aux Symphonie le taux de mortalité de sa famille a toujours été très faible, on peut pas en dire autant de notre côté puisqu’on est obligé de se sacrifier pour eux à la demande. » Cependant, ce pacte prévoyait quand même qu’en échange de ce don d’un enfant comme protecteur, les Malefoy devaient protéger la pérennité de la famille Symphonie. Ce qui expliquait les nombreux mariages entre eux dans le passé ainsi que les magouilles politiques qui avaient couverts la plupart des crimes qu’ils avaient commandités. « Mais ça ira, je suis volontaire, alors Scorpius me choisira sûrement moi. Pourquoi prendrait-il Alex’ ? Il est grand, musclé et quand il aura vingt ans, il fera super peur ! » Viska oubliait un peu Ayelet mais c’était parce qu’il lui paraissait impossible que les deux familles décident finalement de la choisir elle, la plus jeune, quand il y avait deux autres enfants plus âgés avant elle. Nathan et Myrielle, ça avait été différent, son père biologique avait toujours été instable, dès l’enfance, c’était pour ça que sa sœur avait été prise au départ. Depuis, il avait repris la malédiction – dans la mesure où Drago Malefoy ne comptait rien leur demandait, qui portait la marque n’avait pas beaucoup d’importance -. Si ce n’était lui donner naissance, elle songeait souvent que c’était la meilleure chose que Nathan n’ait jamais fait de sa vie.

« J’irai la voir demain dans la journée. Mais on est d’accord qu’on fait ça chez toi ? Chez mes parents, c’est trop petit. » Elle pourrait le faire chez sa tante mais ce serait bizarre, en partie parce que sa tante était elle-même étrange. Dans le genre cool le plus souvent, elle avait tendance à rhabiller toutes les filles qu’elle croisait ! Mais quand même… si ça tournait au défilé, les garçons s’ennuieraient.

« Et bien… elle, je ne sais pas… mais ce qui est sûr c’est qu’Alfie regarde ailleurs. Et je ne sais pas s’il serait très intéressant comme petit ami. Pour passer le temps, oui, pourquoi pas, mais à part ça... » Alfie était le genre de garçon qu’elle trouvait divertissant. Elle aurait bien flirté avec – sauf qu’elle était rarement d’humeur quand elle était à Poudlard, trop de frustration -, rien de plus. « Peony finira bien par ouvrir les yeux. » Elle avait confiance dans leur amie pour se reprendre (un peu comme Victoire, au moins Viska avait foi en ses amis). « C’est déjà bien. » Que Lucas ait pu se déclarer le soulagerait au moins lui, quant à Peony, ça pourrait peut-être divertir son attention ! C’est tout ce qu’on pouvait lui souhaiter.
2981 12289 0



    Viska Coline Spingate

Revenir en haut Aller en bas

Jensen McGowan
Jensen McGowan
Capitaine de Serpentard

Parchemins : 274
Âge : 15 ans (20.06.2000)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 9


[THEME - PV] Un stage décevant. Empty
MessageSujet: Re: [THEME - PV] Un stage décevant.   [THEME - PV] Un stage décevant. EmptyMer 13 Mai - 21:31

Jensen ne portait généralement pas vraiment d’attention à ce que pensait les gens autour de lui. Il avait, certes, des idées archaïques sur certains sujets, mais de ce côté là, il était plutôt moderne. S’il ne plaisait pas, tant pis, il s’en fichait. C’était entre autre pour cela qu’avec Victoire Weasley, le courant ne passait pas. Ils étaient en compétition constante, mais plus encore, les deux apprentis sorciers ne s’aimaient pas jusqu’au plus profond de leurs âmes. Et si chacun crachait son venin sur l’autre de manière régulière, ce n’était pas cela qui gênait Jensen. Qu’on dise de lui qu’il était un fils à papa et qu’il se prenait pour le roi du château, ça lui passait vraiment au-dessus. Mais pour la Brigade Anti-Menace, Jensen était un peu moins confiant. Parce qu’il n’y avait jamais été, alors même que Viska l’avait créée et que Peony et Candys avaient tenté maintes et maintes fois de le faire venir avec elles. Mais il n’était pas prêt. Il avait eu besoin d’évoluer, de changer sa façon de voir les choses. Et certes, il était toujours à camper sur ses positions, il était un Sang-Pur, il était, par le sang, supérieur aux autres, mais il ne pouvait pas laisser son monde être violent juste parce que les idées étaient différentes. Aux dernières nouvelles, même s’il ne s’entendait pas avec Victoire, elle était toujours vivante et n’avait jamais vraiment souffert de leur petite guerre -sauf peut-être sur le terrain de Quidditch, mais ce qui se passait là-bas était un peu hors-jeu, non ? « Je ne sais pas, sûrement à cause d’idiots dans le genre de Victoire. Ça va parler si je viens, tu t’en rends compte ? » Après tout, il avait, un jour, admis être de l’avis de Magicis Sacra. Certes, depuis, son avis avait changé, mais nul doute qu’on lui rappellerait toujours que deux ans plus tôt, il était prêt à faire un pacte avec l’ennemi s’il le fallait. Il se doutait bien que Viska s’en fichait et qu’au contraire, elle était ravie de voir que le brun changeait, doucement mais sûrement, mais il fallait être lucide. Lorsqu’il ferait son entrée dans la salle ou sur le lieu de rendez-vous, les élèves allaient jaser.

Lorsque Viska lui expliqua ce qu’il se passerait si le pacte était rompu, Jensen fut pour le moins surpris. Il savait que les pactes de ce genre étaient généralement loin d’être sans danger, mais de là rendre une famille stérile et à en éliminer une autre… Il était bien heureux de ne pas être né dans la famille des Malefoy ou dans celle de Viska. Il devrait donc se contenter d’espérer que Scorpius ne demanderait jamais rien à Viska. Il avait, en même temps, bien du mal à imaginer Scorpius, qui avait désormais neuf ans et un caractère tout à fait acceptable -bien loin de celui de Jensen donc- demander à Viska de se sacrifier pour lui. Mais en même temps, qui pouvait leur dire ce que le futur leur réservait ? Nul doute que personne n’aurait pensé que Magicis Sacra n’existe dans un premier temps, après la mort du Seigneur des Ténèbres. Pour ce qui était du choix de Scorpius, entre Viska et Alexandre, le choix n’était peut-être pas évident. Mais il se garda bien de lui dire quoi que ce soit, le but n’était pas de vexer la demoiselle, déjà qu’ils avaient réussit à passer la journée sans se disputer et qu’ils allaient probablement passer toute la semaine ensemble, mieux valait éviter de la mettre de mauvais poils. Il laissait cela à Prudence et Alan, tant qu’il le pouvait.

« Oui oui, on fait ça au manoir, il n’y a pas de problème. De toute façon il n’y a que mes parents et moi. » Ruby était partie depuis longtemps du manoir, et Jensen n’avait, de toute façon, jamais vraiment établit de lien avec la petite protégée de sa mère. Il lui arrivait encore de se demander quelle idée était passée par la tête d’Ellasandra, mais depuis que la blonde était partie, Jensen avait le manoir pour lui tout seul. Il ne voyait donc pas où serait le problème s’il décidé d’organiser une petite soirée purement Serpentard, après tout, ses deux parents étaient de cette maison. Pour ce qui était de Peony, Jensen ne pouvait qu’être d’accord avec Viska. Alfie était un coureur de jupons. Son coéquipier collectionnait les conquêtes et s’en vantait sans aucune gêne. Il voyait mal Peony avait un mec comme ça, mais peut-être était-ce parce qu’il avait une vision de sa meilleure-amie trop innocente. En même temps, la jeune sorcière ne lui avait jamais donné -jusqu’à aujourd’hui- une raison de penser qu’elle était de la même trempe qu’Alfie Hartley. « On rentre ? Mon père peut te déposer au passage si tu veux. » Jensen avait beau être casse-pieds, il était malgré tout galant et il était hors de question qu’il laisse une jeune fille aussi jolie que Viska se trimballer toute seule dans Londres. Et puisn, ils étaient tous les deux écossais, donc autant retourner en Ecosse ensemble, non ?
acidbrain

• thème terminé •



So much more than royal.
count my cards, watch them fall, blood on a marble wall. I like the way they all scream (c)Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





[THEME - PV] Un stage décevant. Empty
MessageSujet: Re: [THEME - PV] Un stage décevant.   [THEME - PV] Un stage décevant. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[THEME - PV] Un stage décevant.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Village Hentaï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Londres :: Le Londres Magique :: Chemin de Traverse :: Glaces Florian Fortarôme-
Sauter vers: