Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le Deal du moment : -54%
-54% sur le jeu MOTOGP 21 sur PC
Voir le deal
21.79 €

Partagez
 

 Moi, poli avec une Serpentard ? Horreur ! [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

James Potter
James Potter
Gryffondor

Parchemins : 79
Âge : 12 ans {10 mars 2004}
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Moi, poli avec une Serpentard ? Horreur ! [PV] Empty
Ξ Sujet: Moi, poli avec une Serpentard ? Horreur ! [PV]   Moi, poli avec une Serpentard ? Horreur ! [PV] EmptyLun 1 Juin - 10:42

Moi, poli avec une Serpentard ? Horreur !Sans grande surprise, James avait été réparti à Gryffondor selon ses vœux. Le petit garçon rayonnait d’une fierté mal contenue : il était bien le digne fils de ses parents ! Même si Dominique se serait couper un bras plutôt que d’être dans la même maison que Victoire (selon ses termes, ils ne sont jamais excessifs dans cette famille!), elle le félicita chaudement car elle n’était pas sans ignorer l’importance que revêtait cette répartition pour son cousin. Elle lui avait presque aussitôt, le lendemain de la répartition pour être précis, présenté ses amies. Si Charlotte lui avait paru très bien (encore que cela resta difficile à juger vu qu’elle prononça à peine une dizaine de mots….), il s’était abstenu de faire des commentaires à propos de la dénommée Valentina, répartie dans cette maison honnie qu’était aux yeux du petit brun Serpentard.

Pour James, c’était l’existence même de cette maison qui était la cause de tous les maux qu’avaient connu et connaissait encore le monde sorcier. Si on avait, dès le début de l’histoire de Poudlard, banni tous ces intolérants parce que lui c’est un modèle dans le domaine du monde magique, il n’y aurait jamais eu de guerre. Il était entendu, chez tous les adultes de sa famille, que ce raisonnement était simpliste et ils l’avait balayé de quelques explications intelligentes à chaque fois que James leur en avait parlé. Toutefois, le petit lion n’avait que onze ans, alors la parole des adultes… autant dire qu’ils parlaient dans le vent et qu’il restait buté sur son idée.

Pour ne pas froisser Dominique, car il aimait beaucoup sa cousine et qu’il n’avait pas envie de se la mettre à dos, il resta poli avec Valentina lors de cette première rencontre et s’était promis de toujours le rester, quand bien même cet écusson vert sur l’uniforme de la fillette lui donna des envies de tourner les talons. Dominique n’était pas complètement idiote, si cette fille était son amie, c’était bien qu’elle ne devait pas être une de ces pro-sang pur insupportable de suffisance la suffisance c’est plutôt toi finalement, non?.

Il ne s’attendait cependant pas à ce que son self-control et ses bonnes résolutions soient mis à l’épreuve seulement deux jours plus tard. Le vendredi 4 septembre, alors qu’il sortait du cours de potion, il tomba presque littéralement nez à nez avec Valentina. En effet, James avança d’un pas énergique, il manqua de peu de lui rentrer dedans ! Ne pouvant pas passer son chemin et faire comme s’il ne la connaissait pas alors qu’ils avaient été présentés, il tira sur le bas de sa veste d’uniforme, remis la boucle de sa cape, et se racla la gorge avant de dire : « Tiens, bonjour Valentina. Que fais-tu ici ? Tu vas à ta salle commune ? Il me semble qu’on m’a dit une fois qu’elle était dans les cachots. » Il était encore trop tôt pour que la deuxième année ait terminé les cours mais elle avait peut-être oublié quelque chose dans son dortoir, ça pouvait arriver à n’importe qui. James était plutôt content d’avoir trouvé ça à dire en tout cas, Dominique ne pourrait pas lui tomber dessus pour impolitesse et le sujet qu’il lançait était assez neutre pour ne pas ouvertement montrer le mépris qu’il ressentait pour la maison de la Serpentard. Dire que leurs dortoirs étaient dans les cachots, ça n’avait rien d’insultant, pas vrai ? c’était juste factuel !

{572}
(c) 2981 12289 0



    James Sirius Potter
    "I solemnely swear that I am up to no good" + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Valentina Kostas
Valentina Kostas
Serpentard

Parchemins : 363
Âge : 13 ans (10 février 2003)
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


Moi, poli avec une Serpentard ? Horreur ! [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Moi, poli avec une Serpentard ? Horreur ! [PV]   Moi, poli avec une Serpentard ? Horreur ! [PV] EmptyJeu 9 Juil - 22:47


Moi, poli avec une Serpentard ?Horreur !

We were both young when I first saw you. I close my eyes and the flashback starts: I'm standing there on a balcony in summer air.
Valentina & James


Valentina avait effectué sa rentrée en deuxième année. Pour beaucoup de jeunes sorciers, la deuxième année ne revêtait pas forcément une importance capitale. Ils ne pouvaient pas encore se rendre à Pré-au-Lard, n’avaient à choisir leurs options de l’an prochain qu’en juin, et n’apprenaient que des sorts encore bien basiques. Mais aux yeux de Valentina, cette année serait certainement plus remarquable encore que sa première année. Encore plus que ce qu’elle avait pu imaginer. Parce que James Potter, le garçon sur lequel elle bavait depuis de nombreux mois, n’était pas le seul qui arriverait à Poudlard. Lucrecia sa cousine venue d’Argentine, avait appris aux enfants Kostas qu’elle effectuerait un échange avec Poudlard et Tina ne pouvait que s’en réjouir. Elle adorait Lu, et elle était enchantée que la brune les ait rejoints, Gabriel et elle à Serpentard. La répartition de James à Gryffondor l’avait moins ravi même si, au vu de ce que lui avait raconté Dominique, ça ne l’avait pas surpris outre mesure. Tina appréciait beaucoup Dominique, dont elle admirait énormément l’assurance naturelle qui contrastait avec ses complexes cachés, mais son esprit calculateur se satisfaisait aussi qu’elle lui serve autant ses intérêts. D’ailleurs, c’est Dominique, le lendemain de la répartition, qui l’introduit à James. Certes, Charlotte et Dominique avaient été présentes et ce n’était pas forcément l’escorte que s’imaginait Tina lors de sa première rencontre avec son âme sœur, mais au moins James connaissait son visage et son nom. Ils auraient le temps d’échanger seul à seul plus tard. Reste que cette entrevue avait évidemment ravi Tina. Papillons balbutiant dans son ventre, étoiles brillant dans ses yeux vert-bruns, elle ne s’était pourtant décomposée à aucun moment et avait réussi à parler à James sans devenir rouge tomate. Pour une vraie timide comme Tina, c’était un sacré exploit. D’autant qu’elle savait (grâce à Dominique, encore une fois) que James n’était pas fan des Serpentards. Mais Tina était persuadée qu’elle pourrait changer l’avis du garçon. Et puis, elle avait beau être une verte et argent, elle différent pas mal des clichés que l’on pouvait se faire sur cette maison.

Valentina avait imaginé beaucoup de scénarios sur sa première vraie discussion avec James. Son inventivité avait toujours été fertile (c’était au moins un point commun qu’elle partageait avec Quino). Elle avait prévu toutes les options possibles, même celle où il la surprendrait en train de prendre son petit-déjeuner en pyjama pilou-pilou rose, ce qui arrivait bien plus de fois qu’elle ne préférait l’avouer à voix haute. Ce vendredi-là cependant, et contrairement à beaucoup d’autres moments, Tina ne pensait pas à James du tout. Non, elle était préoccupée par un autre problème : la mésentente qui continuait de régner entre Stef et Quino. La relation de ses deux aînés ne s’arrangeait toujours pas, en dépit de tout ce qu’elle avait bien pu essayer et de la présence de Lucrecia à leur côté. Résultat, Tina était bien en peine de se concentrer sur ses devoirs. Sa directrice de maison et maître des potions Heaven Gibson leur avait demandé de se préparer en prévision de la réalisation d’une potion d’enflure. Mais Tina, tête en l’air qu’elle était, n’avait pas noté ce qu’il fallait faire exactement. Comme elle ne partageait pas ce cours ci avec ses amies Poufsouffle, et qu’elle n’osait pas aller voir ses camarades vertes et argent, elle préférait tenter sa chance auprès de sa professeure directement et lui redemander des précisions.

Tina profita donc d’une pause entre deux cours pour filer en direction des cachots. Toutes à ses pensées, elle ne s’aperçut pas que des premières années sortaient de la salle. Pourtant la couleur rouge et l’écusson des lions aurait dû attirer son attention mais elle avait encore entendu Stef pester sur Quino au déjeuner et elle ne pensait plus qu’à ça, et à sa demande envers la professeure Gibson. Résultat, elle faillit rentrer dans James. Un frisson la parcourut toute entière lorsqu’elle leva la tête (Tina marchait souvent la tête baissée, la frange de ses épais cheveux bruns retombant presque sur ses yeux) et croisa les yeux bleus de James. Presque rentrer dans l’amour de sa vie que c’était romantique ! « Bonjour James » répondit-elle rapidement –rester bouche bée devant lui risquait de ne pas lui faire une très bonne impression. « En fait, j’avais une question à poser au professeur Gibson. Mais effectivement, ma salle commune n’est pas loin. Les vitres donnent sur le lac noir. C’est très paisible. » Valentina décida de fermer sa bouche. James la mettait vraiment à l’aise, ce qui ne pouvait qu’être le signe qu’il lui était vraiment destiné oui, elle voit des signes partout, mais ce n’était pas une raison pour le soûler avec ses paroles. « Et toi ? Tu sors de Potions ? Bien observé Valentina. Madame Gibson parait un peu sèche comme ça au début, mais elle est vraiment gentille, et elle est toujours prête à aider ceux qui en ont besoin. » continua-t-elle d’une voix enjouée.

826 mots




Hold on to your dreams
I'll forever be whatever you want me to be. I'd go under and all over for your clarity. When you wonder if I'm gonna lose my way home, just remember that come whatever I'll be yours all alone. I'm heading straight for you. You will only be eternally the one that I belong to. Hopeless romantic


Dernière édition par Valentina Kostas le Mar 2 Fév - 23:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://yoshisavatars.tumblr.com/

James Potter
James Potter
Gryffondor

Parchemins : 79
Âge : 12 ans {10 mars 2004}
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Moi, poli avec une Serpentard ? Horreur ! [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Moi, poli avec une Serpentard ? Horreur ! [PV]   Moi, poli avec une Serpentard ? Horreur ! [PV] EmptyVen 7 Aoû - 13:47

Moi, poli avec une Serpentard ? Horreur !James affichait un petit sourire crispé. Il n’avait pas envie d’être désagréable avec une amie de sa cousine mais tout dans la maison des Serpentard le dégoûtait. Leur blason, déjà : un serpent, ça n’évoquait rien de très glorieux ou de très gentil ! On pourrait lui rétorquer qu’un blaireau, pour les Poufsouffle, ça n’avait rien de bien classe non plus, sauf qu’on n’associait pas la méchanceté à l’animal des jaune et noir, alors que le serpent… n’était-ce pas à cause de cet animal que selon certaines croyances Eve avait croqué dans la pomme et envoyé toute l’humanité future hors du jardin d’Eden ? Ils étaient louches ces serpents, James n’en démordrait pas.

« Je vois. Je ne sais pas si j’aimerais beaucoup ça, je suis un peu claustrophobe. » D’ailleurs, le col fermé de son uniforme était une vraie galère pour lui. Il avait l’impression d’étouffer. Cela dit, ça n’avait rien de maladif, il arrivait à se contrôler. Il était quand même bien content que son propre dortoir donne sur l’extérieur plutôt que sur le lac, il ne savait pas comment il l’aurait vécu (s’il avait été à Poufsouffle évidemment car être à Serpentard n’avait jamais été une option).

« Oui, je sors de potions. J’ai cours commun avec Serdaigle sur cet horaire. Montgomery a encore été super chiante mais au moins cette fois-ci il n’y a pas eu de tension comme les Serpentard n’étaient pas là. » Il avait dit ça d’un air songeur, en faisant uniquement référence à la relation Amy-Chiara qui rythmait depuis le premier soir la vie des premières années (James n’aimait aucune des deux filles mais c’était un autre problème dirons-nous). Quelques secondes de silence plus tard, il réalisa que ses paroles pouvaient porter à confusion et la peur de Dominique le grand méchant loup roux de la famille lui fit apporter quelques éclaircissements : « Quand Serdaigle et Serpentard ont cours ensemble, ça finit toujours par tourner au pugilat entre Montgomery et Flint. Finalement, l’idéal, c’est encore quand j’ai cours uniquement avec les Poufsouffle. » James n’aimait pas Amy parce qu’elle était maladroite et, surtout, une Serpentard, quant à Chiara, il était presque sûr qu’elle aurait du s’y trouver aussi. Cette fille était tellement infecte et imbue d’elle-même que sa répartition à Serdaigle était forcément une erreur de casting ! En plus, elle se croyait bien meilleure que lui, ou que tous les autres premières années, ce qui avait le don de blesser l’orgueil de James – qui avait toujours besoin d’être numéro 1 -.

« Sinon, le professeur Gibson, ça va, ça passe. Mais je préfère quand même les cours de vol, ou de botanique, c’est plus fun. » Et il allait sans dire que comme le professeur de potions était la directrice de maison des Serpentard, il ne l’aimait guère par principe. Cela dit, même si Minerva McGonagall était une amie de la famille et une ancienne directrice de Gryffondor, il n’était pas pour autant fan de métamorphose… « Tu as vu Dominique aujourd’hui ? » Demanda-t-il en continuant à chercher des sujets neutres – et sa cousine en était forcément un puisque Tina et lui l’appréciait et qu’elle était la cause de leur rencontre -.

{533}
(c) 2981 12289 0



    James Sirius Potter
    "I solemnely swear that I am up to no good" + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Valentina Kostas
Valentina Kostas
Serpentard

Parchemins : 363
Âge : 13 ans (10 février 2003)
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


Moi, poli avec une Serpentard ? Horreur ! [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Moi, poli avec une Serpentard ? Horreur ! [PV]   Moi, poli avec une Serpentard ? Horreur ! [PV] EmptyMer 3 Fév - 0:55


Toute personne observatrice aurait signalé à Valentina, et de manière pertinente, qu’espérer changer l’avis d’un jeune garçon qui détestait sa maison depuis des années était illusoire. Mais la fillette n'en aurait prêté aucune attention. Des histoires de couples issus des maisons prétendument ennemis, il y en avait des tas, elle le savait même si elle est révoltée qu’aucun registre recensant tous les couples formés à Poudlard n’existe pour pouvoir le prouver. Peu importe en fin de compte le nombre de difficultés qui se dresserait sur son chemin, elle savait qu’à la fin, celui de James et le sien se rejoindraient pour de bon et c’était tout ce qui comptait. Pour le moment, ils venaient juste de se croiser. Ils n’étaient qu’au début de leur histoire et heureusement pour elle Tina était patiente. « Vraiment ? », fit-elle lorsque James l’informa de sa claustrophobie. Elle ne le savait pas et nota immédiatement cette information dans un coin de son cerveau Note mentale numéro cent cinquante-trois : privilégier les grands espaces pour de futurs rendez-vous. Post-scriptum : se renseigner sur les gestes à adopter en cas de crise de claustrophobie aiguë. « Dans ce cas la salle commune de Gryffondor doit te convenir parfaitement. Ma grande sœur -elle est en quatrième année- dit toujours que vous avez une vue imprenable en hauteur et que les fenêtres donnent toujours une sensation de luminosité. » Et ce même quand il faisait mauvais, ce qui arrivait tout de même plusieurs fois par an -l’école de sorcellerie se trouvait en Écosse après tout !

James sortait tout juste de Potions et il lui apprit que c’était un cours qu’il partageait avec les Serdaigles. Il mentionna une certaine Montgomery, le même nom que la préfète en chef de Tina et qui devait donc être sa sœur mais la brunette n’aurait su mettre un visage sur ce nom, ainsi que les Serpentards de son année. « En quoi s’est-elle montrée chiante ? Il y a beaucoup de tensions avec les Serpentards de ton année ? », s’enquérit-elle donc. Tina avait un cercle assez réduit, surtout lorsqu’on retirait ses liens familiaux, aussi n’avait-elle que peu échangé avec les premières années. Dans sa maison, elle avait bien identifié une Sang-Pure aussi maladroite qu’Ash ainsi qu’une Née-moldue dont la répartition dans la maison des Serpents avait beaucoup fait parler mais c’était tout. Finalement, James lui apporta quelques précisions et Tina fut surprise d’apprendre que la dite Sang-Pure à laquelle elle avait pensé figurait au premier plan des tensions qui régnaient dans la promotion de James. « Ce ne doit pas être très agréable comme ambiance de travail, fit-elle remarquer d’un ton prudent. Tu n’as pas de farceurs dans les Poufsouffles ? Moi non plus remarques. Mais en cinquième année…il arrive que Prudence Faraday et mon frère mettent le bazar. » Cela dit, les bêtises n’étaient pas réservé à la seule maison des jaunes et noirs. Mais en ce qui la concernait, Tina laissait ce domaine à Quino, il était devenu expert avec le temps.

« Le professeur Londubat est très pédagogique ! Et très gentil. J’apprécie beaucoup ses méthodes, approuva doucement la gréco-argentine. Pour le Vol, tu sais déjà si tu continueras l’an prochain ? » Elle avait hâte de pouvoir admirer le garçon sur un balai lors d’un prochain match de Quidditch car Victoire et Dominique n’avaient eu de cesse de lui répéter qu’il était plutôt bon -et en tout cas il faisait tout pour exceller. Elle même n’avait pas continué le cours car même s’il lui avait plu, elle n’avait pas le même attachement à cette option que ses aînés. « Nous avons déjeuné ensemble, mais on a pas de cours commun avant ce soir. La professeure Sinistra a prévu de nous faire étudier Mercure », répondit-elle tranquillement au sujet de Dominique. Même si les deux deuxièmes années  n’appartenaient pas à la même maison, il était rare qu’elles ne parviennent pas à se croiser au moins une fois au cours d’une journée.

663 mots



Hold on to your dreams
I'll forever be whatever you want me to be. I'd go under and all over for your clarity. When you wonder if I'm gonna lose my way home, just remember that come whatever I'll be yours all alone. I'm heading straight for you. You will only be eternally the one that I belong to. Hopeless romantic


Dernière édition par Valentina Kostas le Dim 25 Avr - 16:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://yoshisavatars.tumblr.com/

James Potter
James Potter
Gryffondor

Parchemins : 79
Âge : 12 ans {10 mars 2004}
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Moi, poli avec une Serpentard ? Horreur ! [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Moi, poli avec une Serpentard ? Horreur ! [PV]   Moi, poli avec une Serpentard ? Horreur ! [PV] EmptyMar 13 Avr - 12:19

Moi, poli avec une Serpentard ? Horreur !James avait oublié que la sœur de Tina était à Gryffondor, mais maintenant qu’elle le disait, il voyait de qui il s’agissait car elle faisait parti des titulaires de l’équipe de Quidditch au poste de poursuiveur. Il comptait bien devenir attrapeur, comme son père avant lui même s’il a clairement plus le tempérament d’un poursuiveur mais passons, et avait déjà repéré tous les visages de ses futurs coéquipiers. « En effet, je préfère largement la salle commune de Gryffondor. » De toute façon, était-il utile de préciser qu’il n’aurait pu être dans aucune autre maison ? Il faisait trop d’effort pour entrer dans les cases du parfait petit lion pour ne s’être qu’imaginé dans une autre maison. Quant à sa claustrophobie, elle restait légère, il ne savait même pas pourquoi il avait autant de mal avec les endroits sous-terrain ou étriqués… il n’avait rien vécu qui le justifia, c’était seulement une phobie qui avait toujours existé dans sa vie. Comme il était orgueilleux, il faisait généralement mine de rien, même quand il était mal à l’aise – après tout il était courageux, non ? -, de même qu’il portait son col fermé la plupart du temps malgré la gêne que cela lui occasionnait parce que l’important était l’apparence, rien que l’apparence.

Parce qu’ils étaient dans les cachots – pas son endroit préféré dans Poudlard donc -, les deux adolescents (ou pré-adolescent dans le cas de James) en vinrent à parler du cours de potion. Même si ça ne faisait pas longtemps qu’il était à Poudlard, le petit lion voyait déjà très nettement comment serait son année vu la promo gratinée qu’il se coltinait… « Il faut toujours qu’elle la ramène comme s’il n’y avait qu’elle qui avait toutes les réponses aux questions… elle est parfaitement insupportable. » répondit-il au sujet de Chiara Montgomery avant d’en revenir aux Serpentards avec juste ce qu’il fallait de mesure pour ne pas ensuite se faire trucider par Dominique. « Finalement, les Serpentard ça va à peu près. Je leur parle pas donc il n’y a que Flint qui me gonfle. » En grande partie parce qu’en plus d’être à Serpentard, elle faisait exploser tout ce qui était l’objet de sa magie et s’étalait de tout son long à la moindre occasion… en plus, il devait se contenir face à elle vu qu’elle était déjà la bête noire de Montgomery et qu’Amy était pote avec Leith. Une association improbable qui n’arrangeait pas ses affaires…

« Non, personne ne sort du lot à Poufsouffle pour le moment. C’est plutôt Leith et moi qui mettons l’ambiance. » nota-t-il, déjà certain que même s’ils n’avaient pas encore eu l’occasion de faire leurs preuves, les deux garçons allaient effectivement remuer un peu leur promo ! Cette pensée fit sourire le brun d’un air rêveur : il était tellement content d’être enfin dans l’école de ses rêves !

« Oui, moi aussi, c’est un ami de mon père. » dit-il ensuite en bombant le torse avant de répondre à la question suivante de Tina : « Oui, je voudrais devenir joueur pro’ après Poudlard donc je vais continuer Vol. » c’était presque le seul point sur lequel il comptait suivre plutôt les traces de sa mère que celles de son père. Il ne se voyait pas du tout auror : il préférait jouer avec les limites des règles plutôt que les faire respecter voyez-vous…

« Ah ? J’aime bien l’astronomie ce qui tombe bien vu que t’en a encore pour minimum cinq ans, mais je me demande si je vais réussir à voir Dominique aujourd’hui… » Comme en dehors de Leith, il n’avait pas beaucoup d’amis pose-toi les bonnes questions mon gars, il passait pas mal de temps avec sa cousine… cela dit, ça supposait qu’il arrive à la voir !
(c) 2981 12289 0



    James Sirius Potter
    "I solemnely swear that I am up to no good" + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Valentina Kostas
Valentina Kostas
Serpentard

Parchemins : 363
Âge : 13 ans (10 février 2003)
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


Moi, poli avec une Serpentard ? Horreur ! [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Moi, poli avec une Serpentard ? Horreur ! [PV]   Moi, poli avec une Serpentard ? Horreur ! [PV] EmptyDim 25 Avr - 16:14


Valentina se contenta de sourire de son habituel air doux lorsque James affirma de nouveau qu’il préférait sa salle commune. Il n’y avait pas à dire : Dominique n’avait pas menti lorsqu’elle avait affirmé que James était un pur produit de Gryffondor. Elle, elle n’était pas sure qu’elle aurait pu y finir, même en suppliant pendant une demi-heure le Choixpeau, qui avait par ailleurs déjà longtemps hésité entre Serdaigle et Serpentard sans lui présenter le choix de la maison de sa sœur. Non, elle avait beau aimé lorsque les héroïnes de roman se montraient braves et courageuses, elle savait que ce n’était pas nécessairement sa qualité première. Ce n’est pas comme si les verts et argent manquaient de courage, et l’histoire l’avait montré, mais la réflexion guidait leurs actes contrairement aux lions qui fonçaient souvent tête baissée.

Tina était tout de même contente que malgré l’aversion avérée de James pour sa maison toute entière, et les valeurs qu’elle prônait, le garçon prenne le temps de discuter avec elle. Bien évidemment, elle n’était pas stupide, et savait bien que sans son amitié avec Dominique, le brun ne lui aurait jamais jeté un seul regard (un regard de dégoût à la rigueur). Elle y voyait un signe positif, cela étant dit, et se disait que c’était en apprenant à se connaitre qu’il se rendrait compte que tous ses préjugés n’étaient pas vrais du moins en la concernant, et qu’il finirait par tomber amoureux d’elle. Elle n’en doutait certainement pas. C’était écrit.

Tina se sentit un peu mal à l’aise lorsque James se mit à critiquer ses camarades de classe. Elle ne les connaissait peut-être pas, hormis vaguement Amy car elle appartenait à sa maison, mais elle qui était toujours dans la mesure, dans la conciliation, n’aurait jamais pu à dresser tous les défauts d’une personne sans souligner en contrepartie quelques une de ses qualités. Elle voyait le bon en tout le monde, même en Douglas que Dominique n’aimait pourtant pas du tout et qui s’amusait à tourmenter Charlotte. « Il y a toujours ce genre de profil dans une classe », répondit-elle donc d’un ton prudent au sujet de Chiara. Quelqu’un d’autre aurait pu faire remarquer à James que sa propre tante avait été une Miss Je sais tout, mais pas Tina, évidemment, qui ne tenait pas à ce que le Gryffondor se fâche. « Que t’a-t-elle fait Flint ? » Bien sûr, détester une personne sans raison ne faisait pas partie de la personnalité de la Gréco-Argentique. Détester quelqu’un tout court, d’ailleurs.

Elle sourit, amusée et touchée par l’air rêveur qui animait désormais les traits du garçon dont elle était amoureuse. Elle ne doutait pas qu’il sache mettre l’ambiance dans une classe, c’était visiblement inscrit dans la génétique des Potter-Weasley elle ne connaît pas Percy, ça se voit ! « Leith c’est lequel ? » Elle pensait savoir, cela étant dit. Un petit blond à l’air surexcité passait beaucoup de temps avec James. Mais révéler qu’elle observait autant le première année elle tient ses talents de stalkeuse de Stef n’aurait pas arrangé son image. Inutile que James s’effraie de ses tendances à le mater lors des déjeuners !

Passant sur la remarque concernant le professeur Londubat, Tina se doutait que l’enseignant de Botaniques n’était pas le seul ami du père de James à l’école, elle s’attarda sur le projet professionnel du garçon : « Tu sais déjà ce que tu veux faire après Poudlard ?! » Elle était étonnée, il est vrai, même si elle savait de ses cousines tout l’amour que portait James au Quidditch. Peu de premières années, même de secondes même de sixièmes, n’étaient déjà fixés sur leur future carrière. Elle-même ne s’était pas encore vraiment posé la question. « Tu pourras sûrement la voir au moment du dîner, ou un peu après avant qu’on se rende en Astronomie », souligna-t-elle concernant Dominique. Que James passe du temps avec sa meilleure amie l’arrangeait bien, elle, c’était l’assurance qu’ils se croisent souvent !


Hold on to your dreams
I'll forever be whatever you want me to be. I'd go under and all over for your clarity. When you wonder if I'm gonna lose my way home, just remember that come whatever I'll be yours all alone. I'm heading straight for you. You will only be eternally the one that I belong to. Hopeless romantic
Revenir en haut Aller en bas
http://yoshisavatars.tumblr.com/

James Potter
James Potter
Gryffondor

Parchemins : 79
Âge : 12 ans {10 mars 2004}
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Moi, poli avec une Serpentard ? Horreur ! [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Moi, poli avec une Serpentard ? Horreur ! [PV]   Moi, poli avec une Serpentard ? Horreur ! [PV] EmptyMar 27 Avr - 11:37

Moi, poli avec une Serpentard ? Horreur !« Ah oui ? Sûrement. » Même s’il n’était pas certain que tous les profils de tête de classe soient aussi désagréables que pouvait l’être Montgomery mais c’était un autre débat. En plus, il ne connaissait Chiara que depuis quelques jours donc il réservait encore son jugement définitif même si tout ce qu’avait pu lui en dire Leith ne donnait pas très envie d’apprendre à la connaître avis qui se confirmera comme on le sait. Concernant Flint, en revanche, il avait déjà de bonnes raisons de se plaindre – et ce sans avoir à insister sur la maison de la sang pur, avouez que c’était quand même très fort ! -, il soupira et répondit d’un air pincé : « À moi personnellement, rien, mais elle fait tout le temps tout tomber, ou exploser, ça crée de l’agitation… mais de la mauvaise agitation. Et puis, Chiara et elle se disputent sans arrêt, ça plombe l’ambiance. » Mais les quatre maisons n’étaient pas toujours mélangées, heureusement ! Parce que s’il devait supporter Amy Flint et Chiara Montgomery en permanence, même si la brune était l’amie de Leith, il n’était pas sûr de répondre totalement de ses actes ! James n’était définitivement pas quelqu’un de très patient… ça nous rappelle une de ses cousines dites donc!

« C’est un serdaigle, un blond. On est déjà pas mal potes ! » Bizarrement, il n’avait pas trop accroché avec ses camarades de dortoir pour l’instant, mais il n’excluait pas que cela arrive dans l’avenir. Il avait rencontré Leith dans le Poudlard Express, ça avait facilité leur prise de contact, surtout que le blond était particulièrement sociable – James l’était moins en vérité, ne serait-ce que parce qu’il était bourré de préjugés -.

« Oui ! Même si pour l’instant c’est plus un souhait qu’un vrai projet… ma mère était joueuse pro’ tu sais ? » Pour une fois, il se référait à sa mère plutôt qu’à son père, même si dans son esprit il cherchait à marcher dans les traces de ses deux parents – c’est juste que son père était plus largement connu et qu’il lui ressemblait beaucoup physiquement -. James adorait le Quidditch depuis toujours alors il rêvait de devenir un joueur pro’, il savait cependant qu’être un Potter-Weasley ne suffirait pas pour le faire entrer dans le saint des saints donc il comptait seulement se donner à fond dans ce projet. Entrer dans l’équipe de sa maison serait la première étape d’un grand projet de carrière très Serpentard tout ça en fait !

« Oui, j’irai peut-être dîner avec elle si Leith n’est pas dispo… » termina-t-il d’un ton pensif avant de se dire qu’il en avait sûrement fait assez en terme de conversation pour ne pas passer pour le dernier des impolis avec la meilleure amie de sa cousine. « On s’y verra peut-être aussi d’ailleurs, là il faut que j’aille chercher mes affaires pour l’étude. » Prenant le chemin de la sortie des cachots, il lui adressa un dernier signe de la main ponctué d’un « Salut » avant de disparaître en se demandant pour la énième fois pourquoi Dominique avait l’idée étrange d’être amie avec une Serpentard !

Terminé pour James
(c) 2981 12289 0



    James Sirius Potter
    "I solemnely swear that I am up to no good" + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Valentina Kostas
Valentina Kostas
Serpentard

Parchemins : 363
Âge : 13 ans (10 février 2003)
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


Moi, poli avec une Serpentard ? Horreur ! [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Moi, poli avec une Serpentard ? Horreur ! [PV]   Moi, poli avec une Serpentard ? Horreur ! [PV] EmptyVen 30 Avr - 18:35


Valentina se disait qu’elle avait finalement un profil qui s’approchait de celui de Chiara Montgomery. Elle était brillante en classe, toujours du genre à avoir réponse à tout en parfaite Choixpeau flou Serdaigle qu’elle était. Néanmoins, il lui arrivait de ne pas répondre aux questions des professeurs, paralysée par sa timidité. Elle ne savait pas ce que cela aurait donné si elle avait eu un an de moins et qu’elle se serait retrouvée dans la même année que James. L’aurait-il détesté pour ce côté-là de sa personnalité en plus de par sa maison ? Il ne l’aurait certainement pas approché, en tout cas, puisqu’elle n’aurait pas été amie avec Dominique et que la principale raison pour laquelle il la saluait était son amitié avec la rouquine. Tina ne pouvait que se satisfaire d’aussi bien s’entendre avec la Poufsouffle –et encore une fois, elle y voyait un sacré signe du destin.

La petite Gréco-Argentine se sentit fort mal à l’aise lorsque James critiqua vertement la petite Flint. D’autant que Tina pouvait se retrouver dans les caractéristiques que décrivait si violemment James. Elle n’était pas vraiment maladroite, pas comme Ash qui explose tous les records, il faut dire. Mais elle était tête en l’air et il lui arrivait de faire exploser son chaudron après avoir terminé sa potion parce qu’elle oubliait d’éteindre le feu. « Tu sais, elle ne fait surement pas exprès de tout faire tomber… », avança la Vipère d’un ton à la fois doux et prudent. Elle ne voulait pas s’opposer complètement à James, ce ne lui serait en aucun cas bénéfique et ruinerait les efforts de Dominique. Mais elle ne pouvait rester là à approuver des paroles destinées à enfoncer une pauvre Serpentard innocente. En revanche, elle pouvait comprendre que la relation qu’entretenait Amy avec Chiara pouvait nuire au reste de la classe. « Les disputes plombent toujours l’ambiance », affirma-t-elle, la voix triste, songeant à Quino et Stef qui se faisaient la tête depuis août. C’était si stupide ! Tina était persuadée que son frère et sa sœur ne souhaitaient qu’une seule chose : se réconcilier, mais qu’ils étaient tous les deux trop fiers et bêtes pour se l’avouer.

Tina ne voyait pas quoi ce qu’elle pouvait ajouter concernant Leith, le copain de James, alors elle se contenta de sourire, contente pour l’amour de sa vie qu’il se soit lié avec un garçon de son âge aussi rapidement. Elle aussi était facilement devenue amie avec Charlotte et Dominique. Il y avait aussi Sithmaith, bien sûr, même si on ne pouvait pas dire que sa camarade de dortoir partageait son état d’esprit toujours joyeux et positif (ni son style vestimentaire même si les couleurs foncées allaient très bien à la blonde !) « Oui, elle a joué dans l’équipe des Harpies de Holyhead c’est ça ? Il me semble que Dominique m’en a parlé. » En réalité, Tina connaissait tout le parcours professionnel de Ginny Weasley, ainsi que celui du célèbre Harry Potter. Il n’était jamais trop tard pour se renseigner sur ses futurs beaux-parents à part ça elle n’est pas fêlée !

La conversation se terminant, James prit congé et Tina tenta de contrôler son expression faciale : il s’agirait de ne pas afficher une expression totalement niaise alors qu’il lui adressait un simple signe de main. « Oui, à ce soir peut-être ! », répondit-elle, les papillons dansant dans son ventre à cette perspective. C’est en songeant au dîner qu’elle sortit à son tour du couloir. Oubliant au passage d’aller récupérer ses affaires dans la salle de cours.

Topic terminé



Hold on to your dreams
I'll forever be whatever you want me to be. I'd go under and all over for your clarity. When you wonder if I'm gonna lose my way home, just remember that come whatever I'll be yours all alone. I'm heading straight for you. You will only be eternally the one that I belong to. Hopeless romantic
Revenir en haut Aller en bas
http://yoshisavatars.tumblr.com/

Contenu sponsorisé





Moi, poli avec une Serpentard ? Horreur ! [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Moi, poli avec une Serpentard ? Horreur ! [PV]   Moi, poli avec une Serpentard ? Horreur ! [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Moi, poli avec une Serpentard ? Horreur ! [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» [UploadHero] Le Grand Blond avec une chaussure noire [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Année 25 (2015-2016)-
Sauter vers: