Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




-43%
Le deal à ne pas rater :
Smartphone SAMSUNG Galaxy Note20 5G 256 Go Gris à 599€
599 € 1059 €
Voir le deal

Partagez
 

 Have you met Leith ? [ Pan ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Fiona Quincy
Fiona Quincy
Capitaine de Serdaigle

Parchemins : 591
Âge : 17 ans { 12/01/1999 }
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


Have you met Leith ? [ Pan ] Empty
Ξ Sujet: Have you met Leith ? [ Pan ]   Have you met Leith ? [ Pan ] EmptyLun 1 Juin - 12:05

Have you met Leith ?
Fiona & Pandanjila

made by black arrow


L'inconvénient quand vos deux meilleurs amis étaient désormais préfets, c'était que ces lâcheurs (le mot était utilisé affectueusement, si, si) se trouvaient avec mieux à faire que de traîner dans un compartiment du Poudlard Express avec leur bonne vieille copine (la plèbe/le commun des mortels/la roturière, rayez la mention inutile). Un pouvoir supérieur les appelait (dans le cas de Vanellope, l'appel était suivi plutôt docilement, dans celui de Graham, c'était après moult ronchonnements et soupirs exaspérés) et la perspective de passer plusieurs belles heures en sa simple compagnie n'avait pas suffi à les retenir (d'accord, peut-être qu'elle exagérait un peu, et surtout, peut-être que ses yeux-de-cocker-forcés avaient failli convaincre Graham, mais elle avait quand même perdu la bataille. Il était éventuellement temps de travailler sur ces derniers ? Elle n'avait jamais été très douée quand il s'agissait de jouer les biches effarouchées).

Etant arrivée avec son père, avec qui elle passait la fin de l'été, Fiona n'avait pas encore eu l'occasion de croiser Leith, et après s'être séparée de V et de Graham qu'elle n'avait donc pu saluer que brièvement, la blonde largua ses affaires dans le compartiment qui serait le sien, et se mit en tête de localiser son demi-frère. Certes, elle ne comptait pas traîner Leith avec elle comme une sangsue une fois qu'elle aurait mis le pied à Poudlard - c'était plutôt tout l'inverse, en fait -, mais elle jugeait qu'il était un peu de son devoir de vérifier qu'il s'était au moins débrouillé pour être dans le train (et accessoirement, qu'il ne s'était pas déjà mis à dos tous les professeurs en leur demandant ce qu'ils pensaient du baggy pour une nouvelle version de l'uniforme de l'école "Alors non, professeur McGonagall, je ne connais pas cet enfant, je ne l'ai jamais vu de ma vie, et oui, nous pouvons le jeter du train en marche si ça vous paraît être la meilleure solution") Accessoirement, elle visualisait parfaitement les yeux pleins de reproches de sa mère, si jamais quelque chose de fâcheux arrivait à Leith. Et oui, peut-être qu'elle se sentait responsable aussi. Ce n'était pas comme si Leith connaissait toute une ribambelle de personnes dans le train. Ce serait l'occasion pour lui de rencontrer ses futurs camarades, certes, mais elle savait aussi que derrière ses airs bravaches, Leith restait un petit garçon de onze ans.

Comment trouver Leith rapidement. En criant trois fois "le rap ça pue" très fort et en attendant qu'il se matérialise ? Fiona n'avait en fin de compte aucune solution miracle, si ce n'était d'errer dans le train, en se disant que si elle avait le bonheur de croiser V ou Graham en même temps, elle pourrait en profiter pour leur refiler leur nouvelle ouaille ("C'est un Gryffondor, je le sens"). Alors qu'elle changeait de wagon, elle aperçut une tête familière, à qui elle fit aussitôt signe : « Hé salut ! Pandanjilla c'est ça ? » demanda-t-elle rhétoriquement en arrivant à la hauteur du garçon. Hormis l'accent, elle était à peu près sûre d'elle, elle était plutôt bonne en prénoms contrairement à Dahlia ou Maximilien. « Prêt pour ta première rentrée à Poudlard, alors ? T'as découvert de nouveaux sons pendant les vacances ? » Elle refusait de croire que Pandanjilla allait se limiter aux Beatles, ce serait simplement trop restrictif ! Alors certes, elle vouait une passion ardente pour la pop, qui était de fait, populaire et pas un truc de niche, mais elle écoutait vraiment de tout - et oui, même du rap, grand bien en fasse à Leith, même si ça n'était pas tout à fait sa tasse de thé. En revanche, elle pouvait parfaitement discuter de rock avec V par exemple : elle n'avait pas l'esprit étriqué ! Tant qu'une mélodie lui plaisait, elle était de la partie, et à l'inverse, elle aimait aussi débattre du pourquoi elle n'aimait pas.

[ 683 ]




fiona; — I've never made it with moderation. No, I've never understood. All the feeling was all or nothing. ;;

Revenir en haut Aller en bas

Pandanjila Sonko
Pandanjila Sonko
Serdaigle

Parchemins : 169
Âge : 15 ans
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 20


Have you met Leith ? [ Pan ] Empty
Ξ Sujet: Re: Have you met Leith ? [ Pan ]   Have you met Leith ? [ Pan ] EmptyLun 7 Sep - 10:48

Si dans sa vie Pandanjila avait beaucoup regretté la présence de son père, il devait reconnaître - maintenant - qu'il n'aurait pas été contre l'avoir dans les pattes à la gare de King's Cross. Le personnel du Chaudron Baveur lui avait expliqué en long, large et en travers comment passer le mur de la voie 9 ¾, mais c'était quand même plus facile à comprendre en théorie qu'en pratique.
Planté devant le mur situé entre les voix 9 et 10, son billet de train en main, Pandanjila regardait depuis une bonne dizaine de minutes, des sorciers passer le mur en sens unique avec une aisance qui défiait l'entendement vous passez souvent des murs, vous ?

Après avoir suffisamment regardé – à son goût – je ne perd jamais plus d'une heure par obstacle. Puis le train vient tout juste de partir, aussi., le sorcier s'approcha d'un homme d'une cinquantaine d'années, dont les deux enfants venaient de passer le bus mur magique.

- Veuillez m'excuser monsieur... Argua t-il, dans un calme olympien, en laissant le temps au sorcier de comprendre que son interlocuteur était de la même 'race' que lui humain ?. Il désigna le mur d'où venait disparaître une touffe de cheveux blond et ajouta Doit-on penser à quelque chose, en traversant le mur ?
En Afrique, Pan était habitué à la magie et à toute sorte de magies même : la magie élémentaire, spirituelle, divinatoire, etc. Il voulait donc en savoir un peu plus sur ce brillant procédé qui consistait à traverser un trompe-l'oeil géant, à la barbe de centaines de moldus qui passaient autour (un sortilège avait-il été jeté pour les distraire et éviter qu'ils ne les voient ?) avant de l'emprunter.

Après lui avoir expliqué que non, qu'il « suffisait juste de passer au travers sans trop réfléchir, justement » sans trop réfléchir ? Veuillez m'expliquer s'il vous plait : avec plus ou moins d'intensité ?, le monsieur tourna les talons, manifestement pas décidé à prendre son cadet par la main pour l'accompagner c'est à cause de ma couleur de peau, c'est ça ?.

Le sorcier porta son petit sac de voyage sur l'épaule – pas de valise pour lui, une petit sac en tissus faisait l'affaire pour ce qu'il avait à prendre – et traversa ainsi le mur, se retrouvant dans un bouillon de sorciers tous plus affolés les uns que les autres. Certains prenaient-ils le train à l'heure, ou arrivaient-ils tous en retard ?
D'un pas calme et nonchalant, Pandanjila monta dans le train, indifférent au wagon qu'il choisissait, mais évitant cependant les 1ères années un peu trop excités ou bruyants conscient que pour la première fois de sa vie, il intégrait une école dont il ne connaissait rien.
Loin d'être anxieux, Pan se laissait porter : ainsi allait la vie, faite d'obstacles, de découvertes, de rencontres et d'expériences : à quoi bon être anxieux ?
L'inconnu ne l'inquiétait pas.

Il fit quelques pas dans le train, plus à la recherche de personnes, de rencontres, que d'un réel compartiment où s'asseoir. Devait-on obligatoirement s'asseoir, d'ailleurs ? Pan changeait de pays aussi pour apprendre de nouvelles coutumes, certes, mais il était tout à fait assez réveillé et trop peu fatigué pour avoir envie de s'asseoir.

Alors que le train de mettait en marche, Pan tourna sa tête vers la droite et se perdit – presque instinctivement - dans la contemplation du paysage : voilà plusieurs semaines que les seuls lieux qu'il visitait étaient le chemin de Traverse, Londres. Sa seule escapade bucolique aurait pu être le Ministère de la Magie où certains bureaux étaient décorés de fleurs : mais depuis rien. RIEN du tout, que des bâtiments, des maisons, des immeubles, rien qui ne ressembla vraiment à de la vraie nature. Retrouver de la végétation et un décor dont l'empreinte humaine était absente lui faisait soudainement un bien fou.

Le sorcier fut sortit de ses pensées vous ne voyez pas que je suis occupé ? par une voix féminine OUI ?.
C'était Fiona.
Il la reconnue de suite et l'accueillit avec un grand sourire : il était content de la voir.

- Fiona !

Elle lui demanda si elle avait bien retenu son nom et le sorcier fut content de réaliser qu'il connaissait – en définitive – quelqu'un dans cet aller pour le grand inconnu. On ne pouvait pas dire qu'il s'agissait d'une amie, mais elle le connaissait un peu et l'appréciait, visiblement : elle aurait très bien pu ne pas aller lui parler.

- Oui, tu l'as bien dit. Sourit-il une fois de plus, tout en s'inclinant légèrement en guise de marque de respect. Elle était toujours aussi belle. La belle blonde était plus pimpante que jamais, ses yeux pétillant de malice et ses cheveux longs savamment coiffés. Loin d'être habitué aux filles aux cheveux blonds, Pan ne pouvait s'empêcher d'être attiré par elles : elles étaient immanquables, on ne voyait qu'elles.  Il pivota pour quitter la lande anglaise des yeux et se mettre volontairement face à elle : c'était une marque de respect et ainsi, en plus, il ne bloquait pas l'accès aux couloirs pour les autres élèves qui passaient dont un qui écoutait une drôle de musique appelée 'rap', très étrange.

- Je pense être prêt oui. J'ai très hâte de découvrir à quoi ressemble votre école. Dans les livres, ce n'était pas toujours pareil : c 'est d'ailleurs pour ça que Pan comptait assidûment tenir un journal pour ses petits camarades restés au pays. Il comptait y lister tout ce qu'il vivait, tout ce qu'il voyait et surtout recueillir ses impressions. Un échange scolaire servait aussi à ça, se disait-il. Il aurait été très heureux à son tour de tomber sur les expériences d'un élève qui aurait séjourné un an à Mahoutokoro ou Castelobruxo Durmstrang c'est que des gros fêlés.  Et non... Répondit-il à sa seconde question, en haussant les épaules : Tu vas devoir palier à ça !
Qui d'autre que Fiona pouvait lui faire découvrir de nouvelles musiques ? Il ne voyait pas bien !
Très honnêtement, bien que les Beatles étaient sans conteste son groupe préféré, il ne se fermait à rien d'autre : ce n'était d'ailleurs pas sans nature. Il aimait s'ouvrir, découvrir et s'enrichir de nouvelles expériences. Mais qu'on se le dise, ça ne voulait pas dire qu'il aimait tout !

(1014)


Have you met Leith ? [ Pan ] Animag12 Have you met Leith ? [ Pan ] Mini_210103084021174687 Have you met Leith ? [ Pan ] Uagado10


Dernière édition par Pandanjila Sonko le Dim 13 Sep - 23:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Fiona Quincy
Fiona Quincy
Capitaine de Serdaigle

Parchemins : 591
Âge : 17 ans { 12/01/1999 }
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


Have you met Leith ? [ Pan ] Empty
Ξ Sujet: Re: Have you met Leith ? [ Pan ]   Have you met Leith ? [ Pan ] EmptySam 12 Sep - 1:01

Fiona cherchait Leith ; à la place, elle avait trouvé Pan' presque pareil. Le garçon, qu'elle avait rencontré pendant l'été sur le chemin de Traverse, se trouvait bel et bien en face d'elle, sac de voyage à l'épaule avoue tu n'as pris qu'un seul caleçon et sourire rayonnant (apparemment caractéristique !) aux lèvres. Tout comme elle avait vraisemblablement retenu son prénom - et réussi à ne pas (trop ?) l'écorcher -, il avait mémorisé le sien. « Ah, chouette ! » Elle tapota sa tempe. « C'est correctement enregistré là-haut alors. » Elle ne l'informa pas qu'il avait bien prononcé "Fiona", ça semblait un brin superflu tu sais quoi appelle-moi Fifi.

C'était de rigueur, la sixième année demanda à son interlocuteur comment il appréhendait cette première rentrée à Poudlard, et il lui répondit tout en calme et en sérénité : la définition même de la force tranquille. Elle sourit. « Tu me diras ce que tu en penses, surtout par rapport à Uagadou. » Elle désigna leur environnement d'un mouvement de la main. « Le Poudlard Express est pas mal, non ? On voit de beaux paysages sur le chemin. Vous faites comment pour aller jusqu'à Uagadou, vous ? » interrogea-t-elle avec intérêt. Avant d'apprendre qu'elle était une sorcière, elle ne connaissait même pas l'existence de la magie, alors imaginer qu'il y avait plein d'écoles de sorcellerie à travers le monde ? Impensable. Maintenant qu'elle connaissait un vrai élève d'une autre école, elle n'allait pas se priver pour en apprendre plus ne sois pas jalouse José.

Elle fut déçue d'apprendre que Pan' ne s'était pas initié à de nouveaux groupes durant le reste de l'été je ne t'ai donc rien appris ?, mais lui adressa un sourire taquin : « Trop attaché aux Beatles, j'imagine. » Elle acquiesça d'un hochement de tête à l'idée de partager ses connaissances musicales avec le brun. « Avec plaisir ! En plus, avec mon amie Vanellope, on travaille sur le développement d'un lecteur de musique sorcier. On aura besoin de testeurs cette année si ça te dit, je pourrai te conseiller des musiques ! » proposa-t-elle gaiement. Puis, se souvenant des raisons initiales de son errance mieux vaut tard que jamais, elle reprit : « Oh au fait, tu n'aurais pas vu passer un petit-garçon blond, mal fagoté en survêtement de sport ? Peut-être en train de jurer, ou d'utiliser des mots que personne ne comprend ? » Une requête tout à fait standard. « C'est pour un sondage mon demi-frère. Il rejoint Poudlard cette année, et je veux vérifier qu'il est arrivé dans le train sans encombres. » expliqua-t-elle en haussant les épaules. Elle espérait surtout que Leith ne s'était pas débrouillé pour déjà écoper d'une punition, pour avoir répondu au professeur McGonagall ("Wesh Minerva, ça pue ton uniforme meuf, on fait quoi, on change non ?"), ou pour avoir refusé de porter l'uniforme, justement ("T'es gentille mémère, mais ta vieille robe zi-moi je la mettrai pas même si tu m'payes") ou pour avoir fait usage de sa baguette illégalement ("J'voulais juste voir si j'pouvais faire du feu ça va t'excites pas"). L'année s'annonçait pimentée.

[ 522 ]




fiona; — I've never made it with moderation. No, I've never understood. All the feeling was all or nothing. ;;

Revenir en haut Aller en bas

Pandanjila Sonko
Pandanjila Sonko
Serdaigle

Parchemins : 169
Âge : 15 ans
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 20


Have you met Leith ? [ Pan ] Empty
Ξ Sujet: Re: Have you met Leith ? [ Pan ]   Have you met Leith ? [ Pan ] EmptyDim 13 Sep - 23:52

- Oui. Répondit-il à sa demande de lui confier ce qu'il avait pensé de sa rentrée scolaire Très honnêtement ? Je m'attendais à mieux. C'est ça Poudlard ?. Premièrement, il ne savait pas si d'autres élèves venaient dans des moyens de locomotions autre que le Poudlard Express (il espérait, car ça ne faisait pas grand monde pour l'instant !) et se posait surtout la question du pourquoi, le train ? Est-ce que tous les enfants présents dans ce train étaient des enfants de moldus ? Parce que pour la plupart des sorciers, il était aussi simple de venir à Poudlard en transplanant que de venir à King's Cross, à Londres, se fit-il la réflexion. Il est très bien oui. Mais, tous les élèves de ce train n'ont pas des parents moldus, quand même ? Il jugea important de préciser : Non pas que je sois raciste, rassure toi. Mais pourquoi ne pas transplaner directement jusqu'à Poudlard ? C'est ce que nous faisons, nous, à Uagadou. Et après nous marchons un peu. Il avait bien déjà lu que l'école était protégée par un charme magique contre les moldus – comme toutes les autres – mais il savait que le village voisin lui ne l'était pas. Autrement dit, son école africaine était au final peut-être moins civilisée que la sienne, mais ils étaient quand même sacrément plus pratiques que les anglais. Là-bas, les né-moldus venaient par des moyens de locomotion traditionnels, mais il n'y en avait pas tant que ça. Tous les autres venaient en transplanant avec leurs parents, ce qui était bien plus simple que traverser tout le pays en train.

- Avec grand plaisir oui ! Acquiesça t-il en hochant de la tête. Je serai ravi de rencontrer ton amie Vanellope. Il imprima le nom dans sa tête c'est quoi ces prénoms ici ? : Pan ne connaissait personne, c'était le moment de s'intéresser aux amis de ses amis. Et Fiona était pour l'instant ce qui se rapprochait le plus d'une amie tu es flattée ? C'est normal.

A la question de Fiona sur un petit garçon blond peu présentable qui parlerait mal, Pan fut obligé de répondre, avec un humour et une honnêteté déconcertante : Euh, je n'ai vu que ça ! Pour lui déjà, presque tout le monde était blond Un blond blond ou un blond coiffeur ? Parce que j'en ai vu un qui était plutôt châtain clair ! et des enfants qui parlaient entre eux, il ne voyait pour ainsi dire que ça. Y'avait-il autre chose, d'ailleurs ? Le sorcier se demanda s'il n'avait pas choisit le wagon des nouveaux, parce que pour l'instant, personne n'avait une taille supérieure à la sienne ce qui était une très bonne nouvelle.
Il sourit à la jeune fille, lui montrant qu'il avait un peu d'humour et surtout heureux qu'elle le comprenne. Avec la barrière de la langue, ce n'était pas facile. Fort heureusement pour lui, l'anglais n'était pas une pure découverte. Il pouvait être content de ne pas être tombé à Durmstrang ou à Castelobruxo !

- C'est très gentil à toi. Il se sentit obligé de demander, trop peu soucieux de savoir si c'était vraiment ou pas déplacé : Il est du côté de lequel de tes parents ? Histoire d'en savoir un peu plus sur Fiona : les gens l’intéressaient en général, mais elle particulièrement.

(541)


Have you met Leith ? [ Pan ] Animag12 Have you met Leith ? [ Pan ] Mini_210103084021174687 Have you met Leith ? [ Pan ] Uagado10
Revenir en haut Aller en bas

Fiona Quincy
Fiona Quincy
Capitaine de Serdaigle

Parchemins : 591
Âge : 17 ans { 12/01/1999 }
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


Have you met Leith ? [ Pan ] Empty
Ξ Sujet: Re: Have you met Leith ? [ Pan ]   Have you met Leith ? [ Pan ] EmptyLun 5 Oct - 0:01

En réponse à la question de Pandanjila au sujet du train, Fiona secoua la tête en signe de dénégation : « Non non, il y a tous les élèves, quelles que soient les origines de leurs pouvoirs. » ajouta-t-elle, légèrement méfiante, car Pandanjila avait beau être quelqu'un de très sympathique, elle ne le connaissait en réalité pas si bien que ça, et elle pouvait difficilement deviner où il voulait en venir. Heureusement, le garçon précisa rapidement sa pensée, et le visage de la blonde s'éclaira : « Je m'étais posé la même question quand je suis arrivée. Apparemment ça a été imposé par le Ministère il y a un moment. Avant les gens pouvaient venir un peu n'importe comment paraît-il. Ils ont imposé le train pour synchroniser l'arrivée de tout le monde, et simplifier. » Elle haussa les épaules. « Perso' ça m'arrange bien. » Etant donné que dans tous les cas, il aurait bien fallu qu'elle prenne un moyen de transport standard, elle. En plus, on ne lui avait pas encore appris à transplaner, et elle redoutait un peu ce que ça allait donner ("Graham sois un amour et ramène-moi mon nez s'il-te-plaît !").

Fiona enchaîna rapidement en abordant l'un de ses sujets préférés : la vie amoureuse de Graham la musique, en profitant pour faire un peu de placement de produit en citant l'invention sur laquelle elle travaillait avec Vanellope. « Elle est préfète de Gryffondor cette année, et elle a tendance à se teindre les cheveux dans des couleurs assez vives, tu ne peux pas la louper. » dit-elle au sujet de son amie, bien qu'en l'occurrence, celle-ci arbore pour l'instant son château naturel. Il fallait croire que V voulait la jouer plus sérieux que son homologue masculin (en tout cas, elle voulait bien présenter, et ce n'était pas Fiona qui irait lui jeter la pierre ! Il suffit de voir comment Leith est habillé)

Quelqu'un qui - elle le craignait - risquait nettement moins d'éblouir par sa tenue et ses manières s'avérait être son demi-frère Leith, et Fiona décrivit - peu charitablement, mais factuellement ! - le blond à Pan', espérant susciter un souvenir traumatique chez son nouveau camarade. « Ah zut. En vrai tu ne dois pas l'avoir croisé, je te jure qu'il se démarque. » Peut-être pas par son apparence, mais au moins par son manque total de tact : si Leith avait croisé la route de Pan', il lui aurait probablement demandé pourquoi il portait ce tout petit sac de voyage (Wesh elles étaient où ses affaires ? Et c'était quoi ce sac tout rikiki ? Pourquoi est-ce qu'on l'avait forcé à trimballer une grosse valoche, lui ? C'était grave naze de lui avoir fait prendre autant de pulls et de livres...) Amusée par la réaction de Pan', elle se crispa par réflexe un peu plus quand il fut question de son lien avec Leith. « Son père sort avec ma mère, mais on n'a pas de lien de sang en fait. » Elle haussa les épaules. « T'as des frères et sœurs, toi ? » Elle se rendait compte qu'elle n'avait pas encore posé la question à Pandanjilla, et en fin de compte, cette conversation au sujet de Leith était l'occasion parfaite pour le faire.

[ 542 ]




fiona; — I've never made it with moderation. No, I've never understood. All the feeling was all or nothing. ;;

Revenir en haut Aller en bas

Pandanjila Sonko
Pandanjila Sonko
Serdaigle

Parchemins : 169
Âge : 15 ans
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 20


Have you met Leith ? [ Pan ] Empty
Ξ Sujet: Re: Have you met Leith ? [ Pan ]   Have you met Leith ? [ Pan ] EmptyJeu 12 Nov - 23:23

Fiona lui expliqua qu'elle s'était posé la même question par rapport au Poudlard Express et lui confia que l'avantage du train était de synchroniser l'arrivée de tous malinx le lynx.
Pandanjila pouvait comprendre : déjà parce qu'a priori certains venaient de tout le pays – même d'Irlande cette terre hostile – et n'avaient pas de parents sorciers, ce qui était problématique pour le transport. Il fallait dire que sans le train il aurait été compliqué de venir jusqu'à Poudlard.
Pour ce qui était de Uagadou, Pan' avait toujours vu le système assez logique, puisqu'il n'avait connu que ça et il se demanda si ses camarades apprécieraient un transport en commun pour venir à l'école. Il ne voyait à la réflexion pas bien lequel pourrait arriver jusqu'aux Montagnes de la Lune à dos de gazelles ?...

- Tu habites loin de Londres ? s'enquit-il : la fois où il l'avait vue sur le Chemin de Traverse, ils n'avaient pas eu le plaisir de se donner leurs adresses respectives ni de se confier quoique ce soit sur leur vie privée : tu vas à la Messe Fiona ?. Pour Pan' ce n'était pas compliqué, c'était tout au bout de la rue au bout de l'Allée des Embrumes, voilà ! !

Le jeune Sonko haussa les sourcils quand la Serdaigle lui dit que son amie Vanellope était devenue préfète cette année ça se fête ? et se teignait les cheveux généralement de toutes les couleurs comme les trolls de notre enfance ? : voilà qui allait le changer, il n'avait pas l'habitude de voir des filles aux couleurs de cheveux extravagantes. Il n'avait déjà pas l'habitude de voir des filles blondes, alors !

- Je vais essayer de ne pas la louper, alors.

Confia Pandanjila en souriant : s'il avait des ennuis, il saurait au moins comment tomber sur quelqu'un de confiance, une préfète de surcroit. L'Africain savait le nom d'une autre préfète cependant : il ne lui avait jamais parlé, certes et se demandait s'il oserait en parler à Fiona. Après tout, il ne savait rien du lien qui unissait les deux filles !

La jeune fille lui demanda ensuite s'il avait croisé son petit frère et devant sa réponse négative, la jeune fille répondit qu'il ne devait sûrement pas l'avoir croisé. Si ce petit garçon était aussi remarquable que sa sœur, effectivement Pan ne devait pas l'avoir déjà vu. Il se demandait en revanche en quoi le garçon était si remarquable. Fiona avait piqué sa curiosité nous parlons bien d'un sorcier normal, hein ? Comment ça il écoute du rap ? .

- Il se démarque tant que ça ? Quoi, il est croisé avec un Eruptif ?

Plaisanta t-il : elle avait l'air d'insinuer qu'il était tout sauf  discret, alors...

- D'accord Acquiesça t-il quand elle lui dit que son demi-frère et elle n'avaient de frères que le nom : son père à lui sortait avec sa mère à elle ils ne sont pas mariés alors, pas de demi-frère Fiona !, c'était tout c'est déjà pas mal si vous voulez mon avis !
Elle lui demanda dans la foulée s'il avait des frères et sœurs : C'est sûr que Pan aurait bien aimé, mais ce n'était hélas pas le cas, il avait grandi seul avec ses poupées vaudou et son piercing dans le nez.

- Et non, fils unique ! Lança le sorcier : on pouvait dire qu'il avait grandi seul, mais ça ne l'avait jamais trop dérangé.

Fiona et lui étaient au milieu du couloir, et le sorcier se demanda si la Serdaigle accepterait de s'asseoir avec lui dans un compartiment s'asseoir, s'asseoir, on peut s'allonger aussi hein !. Il n'était pas fatigué mais c'était vrai qu'ils seraient moins dérangés par les gens qui passaient sans cesse.

- Tu veux qu'on se trouve un compartiment ?

Voyant qu'un groupe de filles de la taille d'un bus de touristes asiatiques le groupe hein, pas les filles arrivait dans leur direction – autrement dit, sur eux – Pan attrapa sa valise précédemment posée au sol et fit mine de bouger dans le couloir. Si Fiona était attendue ailleurs, il passerait du temps avec elle plus tard, ce n'était pas grave mais ça se paiera. Ils avaient toute l'année pour parler, après tout et toute la vie pour s'amuser, aussi!

- Au fait, tu connais Prudence Faraday ? Je crois qu'elle est préfète.

Si Alexandre ne s'était pas trompé, le nom était correct - il avait une bonne mémoire surtout des filles - elle était préfète de Poufsouffle. Oui, c'était ça. C'était assez dur à prononcer, d'ailleurs. Poufsouffle. Il espérait ne pas tomber dans cette maison, il aurait été incapable d'en dire le nom au quotidien dit le mec qui a un nom à coucher dehors. Bien qu'il douta par ailleurs d'avoir à dire le nom de sa maison tous les jours : sûrement qu'à Poudlard, on ne se présentait pas à quelqu'un tous quotidiennement – déjà – surtout en donnant le nom de sa maison. L'uniforme servait sûrement à ça aussi non, il ne sert qu'à discerner qui est fréquentable et qui ne l'est pas...


Have you met Leith ? [ Pan ] Animag12 Have you met Leith ? [ Pan ] Mini_210103084021174687 Have you met Leith ? [ Pan ] Uagado10
Revenir en haut Aller en bas

Fiona Quincy
Fiona Quincy
Capitaine de Serdaigle

Parchemins : 591
Âge : 17 ans { 12/01/1999 }
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


Have you met Leith ? [ Pan ] Empty
Ξ Sujet: Re: Have you met Leith ? [ Pan ]   Have you met Leith ? [ Pan ] EmptySam 14 Nov - 16:13

Fiona esquissa un sourire à la question de Pan' sur le lieu où elle vivait le placard sous l'escalier. « J'habite à Bristol, tu connais ? C'est à deux heures et demie de Londres en voiture, vers l'ouest. » Elle mima la localisation des deux villes en les désignant des doigts sur une carte imaginaire - inversée pour Pan' puisqu'il se trouvait face à elle. « Je suis née et ai grandi là-bas. » Elle haussa les épaules. Elle avait une grande affection pour sa ville natale, son port, ses paysages, ses amis et sa famille. Quand elle était à Poudlard, Bristol lui manquait. Elle s'y sentait chez elle, car même si elle était habituée à l'école de sorcellerie après cinq ans, elle avait encore parfois du mal à trouver sa place dans le monde sorcier. Alors qu'à Bristol, tout avait toujours été si naturel. Seulement, quand elle rentrait à présent, elle avait bien conscience de tout ce qu'elle avait manqué pendant l'année : les ragots, les vies de ses amis qui continuaient sans elle, leurs projets d'avenir, et le sien d'avenir, dont elle pouvait difficilement parler avec eux. Dans ces moments-là, elle était contente d'avoir V, qui appartenait à ces deux mondes elle aussi, qui connaissait même Bristol comme elle. Sa meilleure amie, cependant, semblait mieux s'intégrer au monde sorcier qu'elle : elle parvenait à concilier les deux pans de sa vie d'une manière qui apparaissait si évidente à Fiona. V étant dans ses pensées, Fiona ne tarda pas à l'évoquer auprès de Pandajilla. Après tout, il était nouveau, et V était préfète désormais, c'était un bon contact à avoir !

« Un Eruptif ? Ça ressemble à un rhinocéros, non ? » demanda-t-elle en imitant cette fois la corne de la bestiole. Décidément, le Mime Marceau n'avait rien à lui envier aujourd'hui. Elle secoua la tête en signe de dénégation. Rien que physiquement, Leith était loin d'être aussi imposant du haut de ses onze ans ! « C'est surtout qu'il n'a pas la langue dans sa poche, et il n'a pas trop, trop de filtre. Il a tendance à dire ce qu'il pense à haute voix - et pas très discrètement en plus. » admit-elle en haussant les épaules. Leith n'était pas son frère ou même son demi-frère à proprement parler, mais ça finirait par arriver. Dans les débuts, elle le qualifiait plus volontiers de 'quasi frère', mais l'appellation ne lui plaisait pas plus que ça. 'Demi-frère' restait plus simple à caser dans une conversation, et requérait généralement moins d'explications. Qu'elle le veuille ou non, sa mère avait des attentes la concernant qui ne pouvaient qu'être celles d'une grande-soeur vis-à-vis de Leith.

« Tu aurais aimé en avoir ? » interrogea-t-elle avec curiosité. Elle avait été fille unique elle aussi, pendant un bon moment, et ça ne lui pesait pas spécialement. Elle avait ses amis d'enfance, avec qui elle traînait constamment, et des cousins qu'elle voyait aux fêtes de famille. Mais elle devait admettre qu'avoir un frère avait aussi ses avantages. Déjà, ça lui apportait un renfort dans une confrontation parents-enfants, ce qui n'était pas négligeable. Et puis, elle avait beau se chamailler gentiment avec Leith, elle aimait bien l'asticoter quand elle était à la maison.

« En fait j'ai déjà posé mes affaires dans un compartiment en attendant mes amis. Tu veux te mettre avec nous ? Tu connaîtras déjà deux personnes de plus comme ça ! » proposa-t-elle avec simplicité. Elle désigna la voie à Pan', puis se tourna vers lui tandis qu'il l'interrogeait sur Prudence Faraday. « La préfète de Poufsouffle ? Je la connais de vue mais je ne lui ai jamais trop parlé. Elle est de la promo d'en-dessous. » Elle haussa les épaules, puis corrigea : « Enfin, on s'est déjà parlé pendant un match de Quidditch mais c'était pas édifiant. » Comprendre que Prudence l'avait invitée à se prendre un bus, ce que Fiona n'avait guère apprécié, ou oublié. Elle avait été bien contente de lui rabattre le caquet en attrapant le vif d'or avant elle, d'ailleurs. Elle espérait pouvoir réitérer ce genre d'exploit cette année. « Pourquoi, tu la connais toi ? » demanda-t-elle avec neutralité, tout en posant distraitement les yeux sur les personnes présentes dans le compartiment suivant. « Ah, Leith ! » Elle se tourna vers Pan'. « Je passe juste le voir trois secondes, d'accord ? » Il était avec un petit brun au visage étrangement familier. Fiona se dit que c'était bon signe, ça voulait dire qu'a priori, il ne s'était pas encore fait attraper par McGonagall, et qu'accessoirement, il ne la collerait pas trop : il avait déjà un copain. Souriant à Pan', elle fit glisser la porte du compartiment pour y passer la tête. Une fois son devoir accompli, elle pourrait tranquillement présenter Pan' à V et à Graham !

[ Terminé pour Fiona ]




fiona; — I've never made it with moderation. No, I've never understood. All the feeling was all or nothing. ;;

Revenir en haut Aller en bas

Pandanjila Sonko
Pandanjila Sonko
Serdaigle

Parchemins : 169
Âge : 15 ans
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 20


Have you met Leith ? [ Pan ] Empty
Ξ Sujet: Re: Have you met Leith ? [ Pan ]   Have you met Leith ? [ Pan ] EmptyDim 15 Nov - 14:43

Fiona lui indiqua qu'elle habitait Bristol, or, le sorcier n'avait pas encore bien en tête la géographie du pays : il connaissait la ville de nom, mais impossible pour lui de la situer précisément à l'ouest de Galway, c'est ça ?.

- De nom, mais je serai bien incapable de la placer sur une carte. Sourit-il à la jeune fille, bien loin de se sentir honteux. Il se figurait avoir toute l'année pour bien apprendre la géographie du pays, après tout il se disait que ça se ferait au fil des rencontres ! Il hocha la tête quand la belle blonde lui avoua avoir grandi là-bas : elle semblait nostalgique. Si l'existence du Poudlard Express l'arrangeait si bien, c'était peut-être parce que la jeune fille était de parents moldus la pauvre, ce qui pouvait expliquer sa nostalgie : toute sa vie était là-bas.

- Plus ou moins, oui... Répondit Pandanjila sur l'Eruptif : ça ressemblait effectivement à un rhinocéros, mais en bien plus dangereux. Et le rhinocéros était déjà TRES dangereux, on le craignait assez en Afrique, peut-être même plus que certains fauves. Il fallait dire que les fauves, Pan' en faisait toujours son affaire sous sa forme animale : il se fondait assez bien dans la masse et n'avait jamais eu à les craindre.

- Oh, je vois. Conclut Pan à propos du demi-frère de Fiona, son habituel mince sourire étiré sur ses lèvres. Il voyait bien le genre de petit garçon qu'était Leith bien qu'il n'ait pas encore été nommé, et nota pour lui-même qu'il devait sacrément différer de sa pseudo grande-sœur. Pour ce qui était de l'avoir croisé, le Sénégalais ne semblait pas avoir déjà croisé pareil énergumène. Enfin, selon Fiona, il l'aurait su si ça avait été le cas.

La discussion dériva sur les frères et sœur et la belle blonde lui demanda s'il ne regrettait pas trop d'avoir grandi seul. Pandanjila ne s'était jamais posé la question : il n'en avait pas spécialement souffert et ne s'était jamais fait la réflexion que ça lui manquait. Mais avec du recul, il était vrai que son père exerçait sur lui une forte pression depuis tout petit : peut-être qu'en ayant un frère ou une sœur pour l'accompagner, il aurait plus été du genre à s'amuser. Il fallait reconnaître que le sérieux de Pandanjila était tellement constant qu'il en oubliait souvent de prendre du temps pour lui et de s'amuser.

- C'est une bonne question... Peut-être. Pan' était trop pudique pour parler de sa relation avec son père à Fiona après seulement l'avoir vue une fois... et au beau milieu du couloir d'un train,  surtout ! Peut-être que la discussion sur leur relations avec leurs parents serait au programme de la prochaine fois parce que prochaine fois il y aura !...

Quand le futur Serdaigle lui proposa de partager un compartiment avec elle, la sorcière l'invita très gentiment à se joindre à ses amis. D'ordinaire le sorcier n'aimait pas déranger, mais il se dit que ce serait peut-être l'occasion de faire la connaissance d'autres personnes. Il fallait dire qu'il était là aussi pour ça, et pas pour passer son temps tout seul.

- Avec plaisir, c'est très gentil. Confirma t-il en inclinant respectueusement la tête : il était content qu'elle ait pensé à lui proposer.
La sorcière répondit ensuite à sa question sur Prudence : elle le fascinait, il voulait en savoir plus sur elle. Fiona ne put hélas pas beaucoup la renseigner, elle était plus jeune qu'elle et s'étaient rarement parlé. Il comprit en revanche que la préfète jouait au Quidditch, ce qui leur faisait déjà un point commun.

- Pas plus que ça, j'ai entendu parler d'elle au stage du Ministère.

Parler d'elle était le mot : il ne lui avait pas du tout adressé la parole, donc il se contentait d'écouter ce que les autres en disait. Un jour ou l'autre, il allait quand même falloir qu'il trouve un prétexte pour la rencontrer.

Fiona s'excusa deux minutes pour aller parler à Leith Ah ! Et bien quand même, on a enfin son nom ! et elle invita le sorcier à l'attendre avant de l'accompagner dans le wagon de ses deux amis. Il hocha la tête pour signifier à la jeune fille que son départ ne la dérangeait pas et se perdit à nouveau dans la contemplation du paysage. Il attendait que la belle sorcière revienne pour la suivre auprès de ce qu'il découvrirait être plus tard Vanellope, et Graham.

[Terminé pour Pan]


Have you met Leith ? [ Pan ] Animag12 Have you met Leith ? [ Pan ] Mini_210103084021174687 Have you met Leith ? [ Pan ] Uagado10
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Have you met Leith ? [ Pan ] Empty
Ξ Sujet: Re: Have you met Leith ? [ Pan ]   Have you met Leith ? [ Pan ] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Have you met Leith ? [ Pan ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Année 25 (2015-2016)-
Sauter vers: