AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le Deal du moment :
Narcos Saisons 1 et 2 Coffret Blu-ray
Voir le deal
18.03 €

Partagez
 

 Friendship 101 ♪ Estefanía

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Flynn Mulligan
Flynn Mulligan
Gryffondor

Parchemins : 50
Âge : 14 ans (24 juillet 2001)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Friendship 101 ♪ Estefanía Empty
MessageSujet: Friendship 101 ♪ Estefanía   Friendship 101 ♪ Estefanía EmptyLun 1 Juin - 14:06


Friendship 101

Regeneration of your cyber sonic soul. Transforming time and space beyond control. Rise up resist and be the master of your fate. Don't look back live for today - tomorrow is too late.
Flynn & Estefanía



La rentrée venait de passer et Flynn avait retrouvé avec plaisir ses copains sorciers. Toujours décontracté, sans prises de tête, Flynn avait réussi en un temps record à intégrer l’école de sorcellerie et était devenu populaire dans son année très rapidement. Et en cette quatrième rentrée, il sentait que rien n’avait changé. Rien, hormis le regard des filles qui se posaient de plus en plus sur lui, sa carrure, ses muscles naissants, et ses tenues de bad boy (même si au final, il était fondamentalement un gentil garçon Teddy Lupin style). Flynn ne pouvait pas nier qu’il appréciait les gloussements qu’il entendait sur son passage. Il avait toujours posséder ce côté charmeur. Une caractéristique qu’il avait peut-être héritée de Barry. Son père état devenu maître dans l’art de se faire apprécier des autres. A priori, dans son métier d’avocat, le réseau comptait beaucoup.

Mais qui disait Poudlard, disait aussi manque de musique. Flynn ne pouvait pas en écouter, ni de se tenir au courant des dernières actualités –domaine dans lequel il se montrait bien plus sérieux que dans la plupart de ses matières à l’école de sorcellerie. C’était quand même un sacré inconvénient. Heureusement, Flynn pouvait encore jouer de la guitare électrique –peu importe les ondes magiques qui brouillaient normalement la technologie moldue, elle n’affectait visiblement pas les instruments de musique, et tant mieux d’ailleurs. Il aimait en jouer devant ses camarades lions et ses potes, ce qui, assurément, avait fait grimper sa côte de popularité. On ne croisait pas tant de musiciens à Poudlard. Hormis la chorale de l’école aux chansons complètement dépassées, et Magic Mix, mais exclusivement réservé aux filles, Poudlard ne comptait aucun club consacré à la musique et aucune harmonie. Flynn avait pensé à en créer une, mais il n’était pas sûr qu’un tel club rencontre du succès. Du coup il se contentait de sa bonne vieille guitare, et de ses partitions qu’il gardait dans un énorme classeur, et du piano qu’il avait trouvé, un beau jour de printemps, lors de sa première année, dans la Salle sur Demande une fois que jouer de l’instrument lui manquait énormément.

Rentrée rimait aussi avec la reprise des cours. Ce qui enchantait nettement moins Flynn, évidemment. Il n’avait pas fait la moitié de ses devoirs de vacances, et il s’en fichait honnêtement complètement. Il accumulait déjà du retard dans certaines matières, et comme d’habitude, il réaliserait certains travaux à la dernière minute. Réalisant qu’il était en retard pour un de ses cours, il pressa le pas. Il arriva alors que le professeur Jones allait refermer la porte –qu’il bloqua du bout de ses Doc. Il adressa un sourire d’excuses au jeune enseignant et pénétra dans la pièce, cherchant une tête familière qu’il repéra asse vite. Ses lèvres s’étirèrent en un sourire malin et il rejoignit la jeune fille avec empressement. « Stefinou ! Tu m’as manqué tu sais ? J’espère que Jones nous refilera un travail en binôme, histoire qu’on rattrape le temps perdu. » Il lui adressa un clin d’œil avant de s’installer à côté d’elle –ce qui consistait à poser son sac à dos sur la table et à se balancer sur sa chaise, bras croisés derrière la tête, sitôt ses fesses posées dessus.

« Alors, tu t’es enfin fait une copine dans notre année ? Elle est canon la nouvelle. Tu crois que tu peux nous présenter ? »
Flynn avait toujours trouvé triste qu’Estefany ne traîne qu’avec des élèves dans l’année inférieure d’eux –surtout que certains ne semblaient même pas capables de tenir debout. Mais dès les premiers jours de septembre, il l’avait vu en compagnie de la nouvelle, celle qui arrivait d’Argentine, et il était content qu’elle se lie avec des personnes de son âge raté Lu a un an de plus.

Jones le rappela à l’ordre et Flynn daigna sortir ses affaires de son sac, toujours d’un air détaché. Il ne portait pas la tenue réglementaire, loin de là. Son jean bleu brut comportait deux gros trous au niveau de ses genoux et s’il portait une chemise, elle était ouverte sur un tee-shirt Black Sabbath. Lorsqu’on lui avait fait remarquer qu’il ne portait pas sa cravate, il avait répliqué innocemment qu’il ne l’avait pas retrouvé dans ses valises. Il la porterait de nouveau quand il l’aurait décidé, ou quand il aurait marre que Victoire vienne lui demander, d’une voix insupportablement hystérique, quand est-ce qu’il comptait arrêter de leur faire perdre des points. « T’as fait le stage en août ? Vanellope m’a dit que c’était cool ». Il regrettait un peu, maintenant, de n’avoir pas eu y participer. Aux dires de V, ça semblait bien plus amusant que la plupart des matières enseignées à Poudlard.  

782 mots

Revenir en haut Aller en bas

Estefanía Kostas
Estefanía Kostas
Gryffondor

Parchemins : 333
Âge : 14 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Friendship 101 ♪ Estefanía Empty
MessageSujet: Re: Friendship 101 ♪ Estefanía   Friendship 101 ♪ Estefanía EmptySam 6 Juin - 18:38

Friendship 101
Flynn & Estefanía

made by black arrow


La quatrième rentrée de Stef à Poudlard se passait relativement bien. Certes, Lu' avait été répartie à Serpentard, ce qui était forcément décevant, et la fillette devait lutter contre les pointes de jalousie ressenties quand elle imaginait Gabriel, Tina et Lu' tous les trois dans leur salle commune, mais elle était très proche de sa cousine, et de sa petite-sœur (et de Gab', dans une certaine mesure), et elle était consciente que toute paranoïa d'être abandonnée ou oubliée serait simplement insensée (et vaguement immature). Lu' avait sa place à Serpentard, Stef la sienne à Gryffondor, où elle retrouvait au moins Victoire, Alexandre et Psychée, même si cela signifiait qu'elle devait aussi accepter de côtoyer le groupe d'élèves de son année, mené par Flynn Mulligan, dont les quolibets n'avaient toujours fait qu'accentuer son sentiment de ne pas se sentir bien au sein de sa promotion.

Pour le moment, la fillette était miraculeusement parvenue à échapper à l'attention de Mulligan, et elle s'en estimait heureuse. Pas de moqueries, pas de soucis. En fait, assise au premier rang fayotte - comme à son habitude - tandis que le cours d'étude des runes, enseigné par le professeur Jones, allait commencer, Stef se sentait toute à son aise.  Elle aimait l'étude des runes, qui était une matière où elle se débrouillait toujours pour avoir de bonnes notes, et qu'elle trouvait vraiment intéressante. Elle aurait dû savoir que ce faux sentiment de sécurité ne pouvait durer : Jones se dirigea vers la porte de la salle pour la fermer, et l'inévitable se produisit. Mullian était là. Bien sûr, elle savait très bien qu'il prenait cette option lui aussi : elle avait eu le malheur de le découvrir l'année précédente trop de love lorsqu'il était apparu dans sa salle, sourire goguenard aux lèvres, assis derrière elle pour la déconcentrer. Peut-être avait-elle espéré qu'il avait abandonné les runes je comprends que ça soit trop difficile pour toi Mulligan, tu devrais peut-être te tourner vers des matières plus accessibles, et surtout, très loin de moi ? De toute évidence, c'était un vœu pieu (et ça l'aurait bien trop soulagée, était-il possible qu'il fasse runes juste pour l'enquiquiner ? Elle ne savait jamais tout à fait si elle poussait la paranoïa trop loin, ou si elle était tout à fait perceptive de ses intentions).

Restait la possibilité que Jones le refuse pour son (minuscule) retard, mais là, ce fut le directeur des Serdaigles qui la trahit : il laissa entrer l'élément perturbateur choquée et déçue par Nick. Portant l'intégralité de son attention sur son cahier pour y inscrire la date du jour d'une écriture soignée, elle pinça les lèvres en percevant que Mulligan s'asseyait à côté d'elle ("Premier rang près de la porte Mulligan ? Elle est si proche, tu pourrais juste sortir dehors et ne jamais revenir, qu'en penses-tu ?"), puis lui adressait (forcément) la parole. Oh misère. « En fait il a déjà fait les binômes en t'attendant. Comme t'étais pas là il t'a mis avec Bertie. » Bertie qui s'était rendu célèbre en première année après avoir été surpris en train de manger du carton en plein cours de métamorphose. Elle savait bien que son mensonge ne tiendrait pas longtemps - pas si leur professeur décidait effectivement de les mettre en binôme dès maintenant, du moins -, mais qui ne tente rien n'a rien. Ignorant le clin d’œil que lui adressait Mulligan, elle ramena studieusement les yeux sur son cahier pour y noter le sujet de leur cours. Si elle l'ignorait, peut-être finirait-il par se trouver une autre cible.

Mais ça aurait été bien mal connaître Mulligan. Trois secondes après qu'elle ait formulé mentalement cette hypothèse, il fit ouvertement référence à Lu', s'attirant un haussement de sourcil de la part de la fillette. « C'est ma cousine, et tu l'intéresses pas Mulligan, déso. » répondit-elle très dignement. Comme si Lu' en avait quelque chose à faire de Flynn ! Même sans Thiago dans la balance - et c'était pourtant grandement le cas -, sa cousine avait de meilleurs goûts que ça ! Trop d'amour pour Flynn.

Esquissant un sourire en coin satisfait en entendant Jones houspiller Flynn, elle songea qu'elle allait peut-être (enfin) avoir la paix. C'était qu'elle voulait suivre le cours, elle, pas être distraite par les inanités du Gryffondor, qui en plus, risquait (comme à son habitude) d'attirer l'attention sur elle, histoire qu'elle se fasse elle aussi enguirlander au passage ! Elle n'avait vraiment pas besoin de ça. Jones s'était tourné pour écrire au tableau, et Mulligan lui posa alors une question à laquelle elle pouvait raisonnablement répondre, aussi revit-elle légèrement son animosité à la baisse. « Oui, c'était intéressant. On s'est même battu contre les élèves plus âgés. » L'image de Louis s'imposa à son esprit, beau, grand, et tellement gentil avec elle ! Elle avait toujours bien aimé son aîné de Gryffondor. Elle regrettait seulement qu'il ne soit plus à Poudlard cette année... Sortant de ses pensées, elle demanda avec curiosité : « Tu ne voulais pas le faire, toi ? » A sa connaissance, Mulligan avait déjà participé à des excursions de la BAM, contrairement à elle. Pas qu'elle se plaigne de son absence au stage : au moins avait-elle eu la paix pendant une semaine entière !

[ 915 ]
Revenir en haut Aller en bas

Flynn Mulligan
Flynn Mulligan
Gryffondor

Parchemins : 50
Âge : 14 ans (24 juillet 2001)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Friendship 101 ♪ Estefanía Empty
MessageSujet: Re: Friendship 101 ♪ Estefanía   Friendship 101 ♪ Estefanía EmptyLun 6 Juil - 16:37


Par un malheureux hasard, Flynn avait choisi, l’an passé, les mêmes options que Stefinou Kostas. Si l’idée d’embêter la jeune fille dans deux autres cours ne manquait pas de ravir le lion quel sadique, il n’avait évidemment pas composé son emploi du temps en fonction de sa camarade mouais, c’est suspect tout de même cette histoire. S’il avait tout de suite trouvé intéressant les Soins aux Créatures Magiques, particulièrement parce qu’il savait qu’Hagrid faisait étudier à ces élèves des bestioles hyper dangereuses et leur demandait d’accomplir tout un tas de trucs totalement prohibés –ça ne pouvait que le tenter, il avait hésité davantage sur sa deuxième matière. Divination lui semblait l’occasion parfaite pour se taper de bonnes siestes mais Victoire l’avait prévenu : en plus d’abuser souvent de la bouteille, les prédictions de mort imminentes de Trelawney lassaient au bout d’un moment. Flynn s’était donc rabattu sur l’étude des runes, qui lui paraissait intéressante. Et en soi, ça l’était, même si l’attitude qu’il adoptait lors des cours ne témoignait pas de cet intérêt. Le professeur Jones se montrait gentil et tolérant envers ses retards et son manque d’efforts en classe, parce qu’il rendait malgré tout des copies correctes, et il en profitait.

Flynn n’était donc pas du genre à s’asseoir au premier rang, que ce soit en Runes ou dans n’importe quel autre cours. Mais Estefany aimait s’y installer, elle c’est pour éviter de l’attirer ça, bonne technique Stefinou. Flynn ne se rendait pas forcément compte que ses diverses boutades rendaient aussi mal à l’aise la jeune fille. Il avait trouvé dommage qu’elle ne semble pas s’intégrer dans leur promotion et pour lui, lui parler pourrait lui permettre de se sentir mieux dans son année. Mais c’est vrai qu’il appréciait beaucoup de la taquiner, elle semblait toujours réagir au quart de tour et c’était sacrément divertissant sadique qu’on a dit. « Vraiment ? Déjà ? demanda-t-il sur les binômes en scrutant le visage de Steffy avant de jeter un coup d’œil à Bertie, occupé à se curer le nez avec ses doigts (eurk), pensant que personne ne le regardait. Le cours a même pas commencé encore ! Jones t’as mis avec qui, toi ? » Flynn n’aimait pas les devoirs en binôme car il n’appréciait pas de devoir compter sur quelqu’un d’autre pour quoique ce soit, même s’il lui était arrivé de tomber avec des filles qui rédigeait tout le devoir à sa place et il devait bien avouer que sa nature flemmarde s’en était satisfait. D’ailleurs, la plupart des (bons) élèves râlaient lorsqu’ils tombaient sur lui, parce qu’ils savaient très bien qu’il ne fournirait aucun effort.

« Ta cousine ? T’en as beaucoup des comme ça ? Et elle me connait pas encore, c’est pour ça que je l’intéresse pas »
continua-t-il en se marrant à moitié et non il ne sait pas s’arrêter. Que la seule amie d’Estifoufou dans leur année s’avère être sa cousine venue d’Argentine l’attrista un peu pour elle, mais au moins elle n’était plus seule. « Tu dois être contente qu’elle soit à Poudlard. Elle reste combien de temps ? » Si Stefinou pensait qu’il lui ficherait la paix…c’était qu’elle ne l’avait pas encore bien cerné. Jones n’avait pas encore commencé à déblatérer sur la rune qu’ils étudieraient aujourd’hui alors déjà qu’il ne se retenait pas de bavasser en plein cours… « Ça devait être cool ! Pour une fois qu’on peut s’exercer à la magie hors de Poudlard. Ça devait être sympa de revoir tout le monde aussi » observa-t-il, avec peut-être une pointe de regrets dans la voix. Mais Flynn n’était pas du genre à s’appesantir sur ce qu’il avait pu louper, aussi répondit-il à la brunette, l’œil scintillant de malice : « Si, j’aurais voulu, mais mes pères avaient prévu leurs vacances en même temps et j’me voyais pas passer à côté de ce voyage. Pourquoi ? J’tai manqué Stefinou ? » Il posa de nouveau son regard sur la petite rouge et or, attendant avec curiosité sa prochaine réplique qui serait assassine, à n’en pas douter.

676 mots

Revenir en haut Aller en bas

Estefanía Kostas
Estefanía Kostas
Gryffondor

Parchemins : 333
Âge : 14 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Friendship 101 ♪ Estefanía Empty
MessageSujet: Re: Friendship 101 ♪ Estefanía   Friendship 101 ♪ Estefanía EmptyVen 10 Juil - 23:13

Stef était nerveuse. Mulligan avait trouvé le moyen de s'installer juste à côté d'elle, alors qu'elle était paisiblement assise au premier rang, et ne demandait rien à personne. En fait, elle était un modèle de sérieux et d'application. Même si elle n'avait pas toujours brillé en classe, et qu'elle avait eu beaucoup de mal à se faire à la vie à Poudlard, elle tenait à rapporter de bonnes notes à ses parents pour avoir des cadeaux. Gabriel n'avait jamais été très assidu, et Quino brillait plutôt par ses méfaits que par ses réussites en classe. Elle se devait au moins de faire un effort, même si elle n'avait pas le super cerveau de sa petite-sœur Tina. Malheureusement, toute l'assiduité du monde n'aurait pas suffi pour lui permettre d'ignorer entièrement les interjections de Mulligan.

Vaillamment pourtant, la Gryffondor garda d'abord le regard vissé sur son parchemin, écrivant la date du jour de son écriture ronde, mais chuchotant ensuite avec verve que non, elle n'aurait pas le plaisir de se mettre en binôme avec lui parce que, oh zut, le professeur Jones l'avait déjà associé au tristement célèbre Bertie. Ses "murmures" peu discrets lui valurent un regard l'invitant au silence de la part du professeur de Runes, et Stef tourna les yeux vers Mulligan pour la première fois depuis qu'il s'était assis à côté d'elle, l'air mécontent. « Oui déjà, t'avais qu'à être à l'heure ! Et chuuuut, j'vais encore me faire engueuler par ta faute. » lui reprocha-t-elle avant de se détourner de lui, ramenant les yeux devant elle, et bien décidée à l'ignorer. Cette décision ne dura qu'un instant : bien vite, elle se retrouva à répondre à la question du garçon, histoire de s'enfoncer davantage dans son mensonge. Réfléchissant rapidement, elle répondit farouchement : « Ash. » Le prénom de son ami lui était venu aussitôt, et elle espéra que le cas échéant, il saurait soutenir sa mascarade auprès de Mulligan sauf s'il préfère faire les yeux doux à Lu' ce traître. Jetant un œil aux rangs derrière elle, elle regretta brièvement de ne pas avoir donné le nom de Prudence Faraday - qui avait son air des grands jours. Certes, elle n'était pas amie avec la grande copine de son frère c'est toi qui sors avec lui ? Avoue, mais à sa connaissance, Mulligan non plus. Mieux, Prudence était préfète depuis un bout de temps, et pas du genre à se laisser impressionner par la dégaine de rebelle de Mulligan. Trop tard, il faudrait donc qu'Ash assure no pression.

Malgré le vœu de silence de Stef, son voisin de classe parvînt à lui arracher de nouvelles paroles en lui parlant de Lu', et surtout, en jouant - classiquement - les beaux parleurs. Stef haussa les épaules, le regard toujours en avant. « Ça ne te regarde pas. Et si tu veux tout savoir, tu ne l'intéresseras pas parce qu'elle a déjà beaucoup mieux. » répondit-elle en regrettant presque immédiatement ses paroles. Comme souvent, ses mots avaient dépassé sa pensée. Non seulement elle s'avançait grandement sur la vie privée de Lu' (qui ne regardait personne, et certainement pas Mulligan) mais en plus, elle avait réussi à se montrer méchante. Bien sûr, elle se méfiait de Mulligan et de ses moqueries, mais en l'occurrence, il n'avait encore rien fait de mal. Les joues rougissant sensiblement, elle coula un regard discret en direction de son cadet.

« Elle est en échange pour l'année, normalement. » reprit-elle plus sobrement, en espérant qu'elle n'avait pas mortellement offensé Mulligan. Se défendre et se protéger, c'était une chose, se comporter de manière cruelle en était une autre. Décidée à s'écarter de ces eaux dangereuses, et puisque Mulligan - comme à son habitude - parlait sans cesse, elle prit le parti de répondre à ses interrogations aussi discrètement que possible : « C'était cool, on a même appris un nouveau sort. Enfin, on nous a montré un nouveau sort pour devenir invisible, comme les gens de MS, et on s'est entraîné à le lancer. » détailla-t-elle en songeant que ce sort allait lui être bien utile la prochaine fois que Mulligan décidait de lui mettre la honte publiquement - prochainement donc, à en croire la proximité présente du garçon. Quant à revoir tout le monde, elle était plutôt d'accord. Si elle avait eu du mal à créer des liens à Poudlard, elle y avait désormais des amis qui lui étaient très chers. Aussi, avoir l'occasion de revoir en avance de phase Ash, Alexandre ou Victoire ne pouvait que lui faire plaisir.

Stef savait peu de choses de la famille de Mulligan. Généralement, lors de leurs interactions, elle essayait surtout 1. d'éviter de se faire enguirlander par un prof', s'ils étaient en cours 2. de se carapater avant que ses petits copains n'aient pu rappliquer pour fournir encore plus de public à ses railleries. « Vous êtes allés où ? » hasarda-t-elle tant que la voie paraissait libre, sincèrement curieuse de savoir où le Gryffondor pouvait passer ses vacances. Puis, parce qu'il commettait une double offense (surnom ridicule, et remarque des plus douteuses), elle se rembrunit, pour répondre sèchement : « Nan c'est à moi que ça a fait des vacances, figure-toi. » Vlan, dans les dents. Pas peu fière, elle ramena les yeux vers leur professeur pour de bon, avant de reprendre sa prise de notes.

[ 888 ]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Friendship 101 ♪ Estefanía Empty
MessageSujet: Re: Friendship 101 ♪ Estefanía   Friendship 101 ♪ Estefanía Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Friendship 101 ♪ Estefanía
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Salles de cours :: Cours d'Etude des Runes :: Cours d'Etudes des Runes-
Sauter vers: