AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Partagez
 

 Friendship 101 ♪ Estefanía

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Flynn Mulligan
Flynn Mulligan
Gryffondor

Parchemins : 70
Âge : 14 ans (24 juillet 2001)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Friendship 101 ♪ Estefanía Empty
MessageSujet: Friendship 101 ♪ Estefanía   Friendship 101 ♪ Estefanía EmptyLun 1 Juin 2020 - 14:06


Friendship 101

Regeneration of your cyber sonic soul. Transforming time and space beyond control. Rise up resist and be the master of your fate. Don't look back live for today - tomorrow is too late.
Flynn & Estefanía



La rentrée venait de passer et Flynn avait retrouvé avec plaisir ses copains sorciers. Toujours décontracté, sans prises de tête, Flynn avait réussi en un temps record à intégrer l’école de sorcellerie et était devenu populaire dans son année très rapidement. Et en cette quatrième rentrée, il sentait que rien n’avait changé. Rien, hormis le regard des filles qui se posaient de plus en plus sur lui, sa carrure, ses muscles naissants, et ses tenues de bad boy (même si au final, il était fondamentalement un gentil garçon Teddy Lupin style). Flynn ne pouvait pas nier qu’il appréciait les gloussements qu’il entendait sur son passage. Il avait toujours posséder ce côté charmeur. Une caractéristique qu’il avait peut-être héritée de Barry. Son père état devenu maître dans l’art de se faire apprécier des autres. A priori, dans son métier d’avocat, le réseau comptait beaucoup.

Mais qui disait Poudlard, disait aussi manque de musique. Flynn ne pouvait pas en écouter, ni de se tenir au courant des dernières actualités –domaine dans lequel il se montrait bien plus sérieux que dans la plupart de ses matières à l’école de sorcellerie. C’était quand même un sacré inconvénient. Heureusement, Flynn pouvait encore jouer de la guitare électrique –peu importe les ondes magiques qui brouillaient normalement la technologie moldue, elle n’affectait visiblement pas les instruments de musique, et tant mieux d’ailleurs. Il aimait en jouer devant ses camarades lions et ses potes, ce qui, assurément, avait fait grimper sa côte de popularité. On ne croisait pas tant de musiciens à Poudlard. Hormis la chorale de l’école aux chansons complètement dépassées, et Magic Mix, mais exclusivement réservé aux filles, Poudlard ne comptait aucun club consacré à la musique et aucune harmonie. Flynn avait pensé à en créer une, mais il n’était pas sûr qu’un tel club rencontre du succès. Du coup il se contentait de sa bonne vieille guitare, et de ses partitions qu’il gardait dans un énorme classeur, et du piano qu’il avait trouvé, un beau jour de printemps, lors de sa première année, dans la Salle sur Demande une fois que jouer de l’instrument lui manquait énormément.

Rentrée rimait aussi avec la reprise des cours. Ce qui enchantait nettement moins Flynn, évidemment. Il n’avait pas fait la moitié de ses devoirs de vacances, et il s’en fichait honnêtement complètement. Il accumulait déjà du retard dans certaines matières, et comme d’habitude, il réaliserait certains travaux à la dernière minute. Réalisant qu’il était en retard pour un de ses cours, il pressa le pas. Il arriva alors que le professeur Jones allait refermer la porte –qu’il bloqua du bout de ses Doc. Il adressa un sourire d’excuses au jeune enseignant et pénétra dans la pièce, cherchant une tête familière qu’il repéra asse vite. Ses lèvres s’étirèrent en un sourire malin et il rejoignit la jeune fille avec empressement. « Stefinou ! Tu m’as manqué tu sais ? J’espère que Jones nous refilera un travail en binôme, histoire qu’on rattrape le temps perdu. » Il lui adressa un clin d’œil avant de s’installer à côté d’elle –ce qui consistait à poser son sac à dos sur la table et à se balancer sur sa chaise, bras croisés derrière la tête, sitôt ses fesses posées dessus.

« Alors, tu t’es enfin fait une copine dans notre année ? Elle est canon la nouvelle. Tu crois que tu peux nous présenter ? »
Flynn avait toujours trouvé triste qu’Estefany ne traîne qu’avec des élèves dans l’année inférieure d’eux –surtout que certains ne semblaient même pas capables de tenir debout. Mais dès les premiers jours de septembre, il l’avait vu en compagnie de la nouvelle, celle qui arrivait d’Argentine, et il était content qu’elle se lie avec des personnes de son âge raté Lu a un an de plus.

Jones le rappela à l’ordre et Flynn daigna sortir ses affaires de son sac, toujours d’un air détaché. Il ne portait pas la tenue réglementaire, loin de là. Son jean bleu brut comportait deux gros trous au niveau de ses genoux et s’il portait une chemise, elle était ouverte sur un tee-shirt Black Sabbath. Lorsqu’on lui avait fait remarquer qu’il ne portait pas sa cravate, il avait répliqué innocemment qu’il ne l’avait pas retrouvé dans ses valises. Il la porterait de nouveau quand il l’aurait décidé, ou quand il aurait marre que Victoire vienne lui demander, d’une voix insupportablement hystérique, quand est-ce qu’il comptait arrêter de leur faire perdre des points. « T’as fait le stage en août ? Vanellope m’a dit que c’était cool ». Il regrettait un peu, maintenant, de n’avoir pas eu y participer. Aux dires de V, ça semblait bien plus amusant que la plupart des matières enseignées à Poudlard.  

782 mots

Revenir en haut Aller en bas

Estefanía Kostas
Estefanía Kostas
Gryffondor

Parchemins : 391
Âge : 14 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


Friendship 101 ♪ Estefanía Empty
MessageSujet: Re: Friendship 101 ♪ Estefanía   Friendship 101 ♪ Estefanía EmptySam 6 Juin 2020 - 18:38

Friendship 101
Flynn & Estefanía

made by black arrow


La quatrième rentrée de Stef à Poudlard se passait relativement bien. Certes, Lu' avait été répartie à Serpentard, ce qui était forcément décevant, et la fillette devait lutter contre les pointes de jalousie ressenties quand elle imaginait Gabriel, Tina et Lu' tous les trois dans leur salle commune, mais elle était très proche de sa cousine, et de sa petite-sœur (et de Gab', dans une certaine mesure), et elle était consciente que toute paranoïa d'être abandonnée ou oubliée serait simplement insensée (et vaguement immature). Lu' avait sa place à Serpentard, Stef la sienne à Gryffondor, où elle retrouvait au moins Victoire, Alexandre et Psychée, même si cela signifiait qu'elle devait aussi accepter de côtoyer le groupe d'élèves de son année, mené par Flynn Mulligan, dont les quolibets n'avaient toujours fait qu'accentuer son sentiment de ne pas se sentir bien au sein de sa promotion.

Pour le moment, la fillette était miraculeusement parvenue à échapper à l'attention de Mulligan, et elle s'en estimait heureuse. Pas de moqueries, pas de soucis. En fait, assise au premier rang fayotte - comme à son habitude - tandis que le cours d'étude des runes, enseigné par le professeur Jones, allait commencer, Stef se sentait toute à son aise.  Elle aimait l'étude des runes, qui était une matière où elle se débrouillait toujours pour avoir de bonnes notes, et qu'elle trouvait vraiment intéressante. Elle aurait dû savoir que ce faux sentiment de sécurité ne pouvait durer : Jones se dirigea vers la porte de la salle pour la fermer, et l'inévitable se produisit. Mullian était là. Bien sûr, elle savait très bien qu'il prenait cette option lui aussi : elle avait eu le malheur de le découvrir l'année précédente trop de love lorsqu'il était apparu dans sa salle, sourire goguenard aux lèvres, assis derrière elle pour la déconcentrer. Peut-être avait-elle espéré qu'il avait abandonné les runes je comprends que ça soit trop difficile pour toi Mulligan, tu devrais peut-être te tourner vers des matières plus accessibles, et surtout, très loin de moi ? De toute évidence, c'était un vœu pieu (et ça l'aurait bien trop soulagée, était-il possible qu'il fasse runes juste pour l'enquiquiner ? Elle ne savait jamais tout à fait si elle poussait la paranoïa trop loin, ou si elle était tout à fait perceptive de ses intentions).

Restait la possibilité que Jones le refuse pour son (minuscule) retard, mais là, ce fut le directeur des Serdaigles qui la trahit : il laissa entrer l'élément perturbateur choquée et déçue par Nick. Portant l'intégralité de son attention sur son cahier pour y inscrire la date du jour d'une écriture soignée, elle pinça les lèvres en percevant que Mulligan s'asseyait à côté d'elle ("Premier rang près de la porte Mulligan ? Elle est si proche, tu pourrais juste sortir dehors et ne jamais revenir, qu'en penses-tu ?"), puis lui adressait (forcément) la parole. Oh misère. « En fait il a déjà fait les binômes en t'attendant. Comme t'étais pas là il t'a mis avec Bertie. » Bertie qui s'était rendu célèbre en première année après avoir été surpris en train de manger du carton en plein cours de métamorphose. Elle savait bien que son mensonge ne tiendrait pas longtemps - pas si leur professeur décidait effectivement de les mettre en binôme dès maintenant, du moins -, mais qui ne tente rien n'a rien. Ignorant le clin d’œil que lui adressait Mulligan, elle ramena studieusement les yeux sur son cahier pour y noter le sujet de leur cours. Si elle l'ignorait, peut-être finirait-il par se trouver une autre cible.

Mais ça aurait été bien mal connaître Mulligan. Trois secondes après qu'elle ait formulé mentalement cette hypothèse, il fit ouvertement référence à Lu', s'attirant un haussement de sourcil de la part de la fillette. « C'est ma cousine, et tu l'intéresses pas Mulligan, déso. » répondit-elle très dignement. Comme si Lu' en avait quelque chose à faire de Flynn ! Même sans Thiago dans la balance - et c'était pourtant grandement le cas -, sa cousine avait de meilleurs goûts que ça ! Trop d'amour pour Flynn.

Esquissant un sourire en coin satisfait en entendant Jones houspiller Flynn, elle songea qu'elle allait peut-être (enfin) avoir la paix. C'était qu'elle voulait suivre le cours, elle, pas être distraite par les inanités du Gryffondor, qui en plus, risquait (comme à son habitude) d'attirer l'attention sur elle, histoire qu'elle se fasse elle aussi enguirlander au passage ! Elle n'avait vraiment pas besoin de ça. Jones s'était tourné pour écrire au tableau, et Mulligan lui posa alors une question à laquelle elle pouvait raisonnablement répondre, aussi revit-elle légèrement son animosité à la baisse. « Oui, c'était intéressant. On s'est même battu contre les élèves plus âgés. » L'image de Louis s'imposa à son esprit, beau, grand, et tellement gentil avec elle ! Elle avait toujours bien aimé son aîné de Gryffondor. Elle regrettait seulement qu'il ne soit plus à Poudlard cette année... Sortant de ses pensées, elle demanda avec curiosité : « Tu ne voulais pas le faire, toi ? » A sa connaissance, Mulligan avait déjà participé à des excursions de la BAM, contrairement à elle. Pas qu'elle se plaigne de son absence au stage : au moins avait-elle eu la paix pendant une semaine entière !

[ 915 ]
Revenir en haut Aller en bas

Flynn Mulligan
Flynn Mulligan
Gryffondor

Parchemins : 70
Âge : 14 ans (24 juillet 2001)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Friendship 101 ♪ Estefanía Empty
MessageSujet: Re: Friendship 101 ♪ Estefanía   Friendship 101 ♪ Estefanía EmptyLun 6 Juil 2020 - 16:37


Par un malheureux hasard, Flynn avait choisi, l’an passé, les mêmes options que Stefinou Kostas. Si l’idée d’embêter la jeune fille dans deux autres cours ne manquait pas de ravir le lion quel sadique, il n’avait évidemment pas composé son emploi du temps en fonction de sa camarade mouais, c’est suspect tout de même cette histoire. S’il avait tout de suite trouvé intéressant les Soins aux Créatures Magiques, particulièrement parce qu’il savait qu’Hagrid faisait étudier à ces élèves des bestioles hyper dangereuses et leur demandait d’accomplir tout un tas de trucs totalement prohibés –ça ne pouvait que le tenter, il avait hésité davantage sur sa deuxième matière. Divination lui semblait l’occasion parfaite pour se taper de bonnes siestes mais Victoire l’avait prévenu : en plus d’abuser souvent de la bouteille, les prédictions de mort imminentes de Trelawney lassaient au bout d’un moment. Flynn s’était donc rabattu sur l’étude des runes, qui lui paraissait intéressante. Et en soi, ça l’était, même si l’attitude qu’il adoptait lors des cours ne témoignait pas de cet intérêt. Le professeur Jones se montrait gentil et tolérant envers ses retards et son manque d’efforts en classe, parce qu’il rendait malgré tout des copies correctes, et il en profitait.

Flynn n’était donc pas du genre à s’asseoir au premier rang, que ce soit en Runes ou dans n’importe quel autre cours. Mais Estefany aimait s’y installer, elle c’est pour éviter de l’attirer ça, bonne technique Stefinou. Flynn ne se rendait pas forcément compte que ses diverses boutades rendaient aussi mal à l’aise la jeune fille. Il avait trouvé dommage qu’elle ne semble pas s’intégrer dans leur promotion et pour lui, lui parler pourrait lui permettre de se sentir mieux dans son année. Mais c’est vrai qu’il appréciait beaucoup de la taquiner, elle semblait toujours réagir au quart de tour et c’était sacrément divertissant sadique qu’on a dit. « Vraiment ? Déjà ? demanda-t-il sur les binômes en scrutant le visage de Steffy avant de jeter un coup d’œil à Bertie, occupé à se curer le nez avec ses doigts (eurk), pensant que personne ne le regardait. Le cours a même pas commencé encore ! Jones t’as mis avec qui, toi ? » Flynn n’aimait pas les devoirs en binôme car il n’appréciait pas de devoir compter sur quelqu’un d’autre pour quoique ce soit, même s’il lui était arrivé de tomber avec des filles qui rédigeait tout le devoir à sa place et il devait bien avouer que sa nature flemmarde s’en était satisfait. D’ailleurs, la plupart des (bons) élèves râlaient lorsqu’ils tombaient sur lui, parce qu’ils savaient très bien qu’il ne fournirait aucun effort.

« Ta cousine ? T’en as beaucoup des comme ça ? Et elle me connait pas encore, c’est pour ça que je l’intéresse pas »
continua-t-il en se marrant à moitié et non il ne sait pas s’arrêter. Que la seule amie d’Estifoufou dans leur année s’avère être sa cousine venue d’Argentine l’attrista un peu pour elle, mais au moins elle n’était plus seule. « Tu dois être contente qu’elle soit à Poudlard. Elle reste combien de temps ? » Si Stefinou pensait qu’il lui ficherait la paix…c’était qu’elle ne l’avait pas encore bien cerné. Jones n’avait pas encore commencé à déblatérer sur la rune qu’ils étudieraient aujourd’hui alors déjà qu’il ne se retenait pas de bavasser en plein cours… « Ça devait être cool ! Pour une fois qu’on peut s’exercer à la magie hors de Poudlard. Ça devait être sympa de revoir tout le monde aussi » observa-t-il, avec peut-être une pointe de regrets dans la voix. Mais Flynn n’était pas du genre à s’appesantir sur ce qu’il avait pu louper, aussi répondit-il à la brunette, l’œil scintillant de malice : « Si, j’aurais voulu, mais mes pères avaient prévu leurs vacances en même temps et j’me voyais pas passer à côté de ce voyage. Pourquoi ? J’tai manqué Stefinou ? » Il posa de nouveau son regard sur la petite rouge et or, attendant avec curiosité sa prochaine réplique qui serait assassine, à n’en pas douter.

676 mots

Revenir en haut Aller en bas

Estefanía Kostas
Estefanía Kostas
Gryffondor

Parchemins : 391
Âge : 14 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


Friendship 101 ♪ Estefanía Empty
MessageSujet: Re: Friendship 101 ♪ Estefanía   Friendship 101 ♪ Estefanía EmptyVen 10 Juil 2020 - 23:13

Stef était nerveuse. Mulligan avait trouvé le moyen de s'installer juste à côté d'elle, alors qu'elle était paisiblement assise au premier rang, et ne demandait rien à personne. En fait, elle était un modèle de sérieux et d'application. Même si elle n'avait pas toujours brillé en classe, et qu'elle avait eu beaucoup de mal à se faire à la vie à Poudlard, elle tenait à rapporter de bonnes notes à ses parents pour avoir des cadeaux. Gabriel n'avait jamais été très assidu, et Quino brillait plutôt par ses méfaits que par ses réussites en classe. Elle se devait au moins de faire un effort, même si elle n'avait pas le super cerveau de sa petite-sœur Tina. Malheureusement, toute l'assiduité du monde n'aurait pas suffi pour lui permettre d'ignorer entièrement les interjections de Mulligan.

Vaillamment pourtant, la Gryffondor garda d'abord le regard vissé sur son parchemin, écrivant la date du jour de son écriture ronde, mais chuchotant ensuite avec verve que non, elle n'aurait pas le plaisir de se mettre en binôme avec lui parce que, oh zut, le professeur Jones l'avait déjà associé au tristement célèbre Bertie. Ses "murmures" peu discrets lui valurent un regard l'invitant au silence de la part du professeur de Runes, et Stef tourna les yeux vers Mulligan pour la première fois depuis qu'il s'était assis à côté d'elle, l'air mécontent. « Oui déjà, t'avais qu'à être à l'heure ! Et chuuuut, j'vais encore me faire engueuler par ta faute. » lui reprocha-t-elle avant de se détourner de lui, ramenant les yeux devant elle, et bien décidée à l'ignorer. Cette décision ne dura qu'un instant : bien vite, elle se retrouva à répondre à la question du garçon, histoire de s'enfoncer davantage dans son mensonge. Réfléchissant rapidement, elle répondit farouchement : « Ash. » Le prénom de son ami lui était venu aussitôt, et elle espéra que le cas échéant, il saurait soutenir sa mascarade auprès de Mulligan sauf s'il préfère faire les yeux doux à Lu' ce traître. Jetant un œil aux rangs derrière elle, elle regretta brièvement de ne pas avoir donné le nom de Prudence Faraday - qui avait son air des grands jours. Certes, elle n'était pas amie avec la grande copine de son frère c'est toi qui sors avec lui ? Avoue, mais à sa connaissance, Mulligan non plus. Mieux, Prudence était préfète depuis un bout de temps, et pas du genre à se laisser impressionner par la dégaine de rebelle de Mulligan. Trop tard, il faudrait donc qu'Ash assure no pression.

Malgré le vœu de silence de Stef, son voisin de classe parvînt à lui arracher de nouvelles paroles en lui parlant de Lu', et surtout, en jouant - classiquement - les beaux parleurs. Stef haussa les épaules, le regard toujours en avant. « Ça ne te regarde pas. Et si tu veux tout savoir, tu ne l'intéresseras pas parce qu'elle a déjà beaucoup mieux. » répondit-elle en regrettant presque immédiatement ses paroles. Comme souvent, ses mots avaient dépassé sa pensée. Non seulement elle s'avançait grandement sur la vie privée de Lu' (qui ne regardait personne, et certainement pas Mulligan) mais en plus, elle avait réussi à se montrer méchante. Bien sûr, elle se méfiait de Mulligan et de ses moqueries, mais en l'occurrence, il n'avait encore rien fait de mal. Les joues rougissant sensiblement, elle coula un regard discret en direction de son cadet.

« Elle est en échange pour l'année, normalement. » reprit-elle plus sobrement, en espérant qu'elle n'avait pas mortellement offensé Mulligan. Se défendre et se protéger, c'était une chose, se comporter de manière cruelle en était une autre. Décidée à s'écarter de ces eaux dangereuses, et puisque Mulligan - comme à son habitude - parlait sans cesse, elle prit le parti de répondre à ses interrogations aussi discrètement que possible : « C'était cool, on a même appris un nouveau sort. Enfin, on nous a montré un nouveau sort pour devenir invisible, comme les gens de MS, et on s'est entraîné à le lancer. » détailla-t-elle en songeant que ce sort allait lui être bien utile la prochaine fois que Mulligan décidait de lui mettre la honte publiquement - prochainement donc, à en croire la proximité présente du garçon. Quant à revoir tout le monde, elle était plutôt d'accord. Si elle avait eu du mal à créer des liens à Poudlard, elle y avait désormais des amis qui lui étaient très chers. Aussi, avoir l'occasion de revoir en avance de phase Ash, Alexandre ou Victoire ne pouvait que lui faire plaisir.

Stef savait peu de choses de la famille de Mulligan. Généralement, lors de leurs interactions, elle essayait surtout 1. d'éviter de se faire enguirlander par un prof', s'ils étaient en cours 2. de se carapater avant que ses petits copains n'aient pu rappliquer pour fournir encore plus de public à ses railleries. « Vous êtes allés où ? » hasarda-t-elle tant que la voie paraissait libre, sincèrement curieuse de savoir où le Gryffondor pouvait passer ses vacances. Puis, parce qu'il commettait une double offense (surnom ridicule, et remarque des plus douteuses), elle se rembrunit, pour répondre sèchement : « Nan c'est à moi que ça a fait des vacances, figure-toi. » Vlan, dans les dents. Pas peu fière, elle ramena les yeux vers leur professeur pour de bon, avant de reprendre sa prise de notes.

[ 888 ]
Revenir en haut Aller en bas

Flynn Mulligan
Flynn Mulligan
Gryffondor

Parchemins : 70
Âge : 14 ans (24 juillet 2001)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Friendship 101 ♪ Estefanía Empty
MessageSujet: Re: Friendship 101 ♪ Estefanía   Friendship 101 ♪ Estefanía EmptyDim 9 Aoû 2020 - 17:06

Niveau bulletin scolaire, Flynn était plus connu pour rapporter à ses pères des notes à peine passables et des appréciations vantant sa capacité innée à bavarder pendant tous les cours sans exception, coupée à une compétence de non écoute rarement vue jusqu’à alors (les professeurs et leurs excès…) Barry et John avaient depuis longtemps compris que leur fils n’étaient pas fait pour l’école, que la tête de la famille c’était Jessica, et que s’il daignait s’appliquer de temps en temps, c’était parce que la magie rendait le tout un peu plus intéressant. Constater que Stefinou tentait de s’appliquer tout en l’ignorant du mieux qu’elle le pouvant –mais échouant à chaque fois (en même temps, il était difficilement oubliable) le faisait beaucoup rire. Les personnes trop sérieuses en cours avaient tendance à le faire lever les yeux au ciel (ça ne faisait pas de mal de se décoincer) mais pas Steffy. Non, elle, il prenait bien trop de plaisir à la déconcentrer et surtout, à la voir monter sur ses grands chevaux. « Oh, je sais que tu comptais les minutes avant mon arrivée. Mais t’inquiètes, j’allais pas te laisser seule. » Il lui adressa un clin d’œil avant de rigoler à sa remarque –et de se faire une nouvelle fois remonter les bretelles par un "Mulligan !" de Jones. « Les bons élèves se font jamais engueuler Stefinou enfin » reprit-il d’un ton plus bas une fois que le directeur de Serdaigle se soit tourné vers le tableau. Il ne tenait pas à être exclu du cours –en tout cas pas tout de suite.

« Vraiment ? »
Flynn détourna son attention d’Estefany pour jeter un coup d’œil à Ash Lloyd qui s’excusait auprès de son camarade de table pour lui avoir écrasé les doigts avec son manuel il avait maté Lu c’est ça Ash ? « Je croyais que les binômes n’étaient formé qu’entre deux personnes de la même année » ajouta-t-il d’un ton traînant en jetant un sourire amusé à Estefifi. Il n’était pas sûr qu’elle lui raconte vraiment un bobard, mais cette histoire lui paraissait un peu gros tu ne débarrasseras pas de lui comme ça Stef, c’est dit. « Ok. Dommage. » Flynn  haussa les épaules, pas plus perturbé que cela par la grande révélation de sa camarade –ni par sa pique (il supposait qu’après toutes ces boutades à lui, il le méritait un peu). Sa cousine était prise ? Tant pis pour elle. Il y avait des dizaines d’autres belles personnes dans ce château, même si Flynn ne se considérait pas vraiment comme un coureur. Il aimait charmer, et jouer de son charme, mais loin de lui l’idée de devenir comme ses grands de Serpentard qui draguaient tout ce qu’il passait. « Que pour un an ? Dommage Ash approuve » nota-t-il plus neutre. Il espérait au moins que pendant ce temps, Stefinou apprendrait à se détendre et à se sentir mieux dans leur année.

« J’ai vraiment raté un truc alors ! »
L’invisibilité aurait été une compétence fort utile pour échapper à Rusard ou aux préfets un peu trop pressés de remplir leur fonction bisous Nate lorsqu’il décidait de rompre le couvre-feu –toutes les deux jours donc. Il se demandait si les professeurs leur reparlerait de ce sort de Magicis Sacra et s’il pourrait l’apprendre à son tour –pour une fois qu’on tenterait de leur inculquer quelque chose d’utile. Il regretta de nouveau de n’avoir pas pu assister au stage organisé au Ministère avant que Steffy lui demande plus d’informations sur ces vacances et qu’il se réjouisse qu’elle lui parle -et pas pour l’envoyer bouler. « Tanzanie. C’était génial. Il parait qu’il y a une réserve de créatures magiques là-bas, mais on a pas pu y accéder. » Flynn ne reniait pas ses origines moldues il en était même plutôt fier, mais ça l’embêtait parfois de ne pas pouvoir montrer plus du monde magique que simplement le quai 9¾ à sa famille. « Bien sûr...Mais t’en fais pas, on va pouvoir rattraper le temps perdu maintenant ! » s’amusa-t-il, petite tape dans le dos il essaye de lui faire faire son rot en prime, avant de se décider à écrire la rune du jour sur son carnet. Il fallait bien qu’il fasse illusion, non ?

714 mots

Revenir en haut Aller en bas

Estefanía Kostas
Estefanía Kostas
Gryffondor

Parchemins : 391
Âge : 14 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


Friendship 101 ♪ Estefanía Empty
MessageSujet: Re: Friendship 101 ♪ Estefanía   Friendship 101 ♪ Estefanía EmptyMer 12 Aoû 2020 - 0:25

Stef sentit les pointes de ses oreilles chauffer en entendant la réplique pleine d'assurance de Flynn - sans parler du clin d’œil, que malgré tout son dévouement à se concentrer sur sa feuille, elle n'avait pas su rater. Si elle avait été en train de boire, c'est simple, elle aurait avalé de travers. Faisant fi des remontrances toute fraîches du professeur Jones à l'encontre du Gryffondor, et de son vœu de l'ignorer, elle tourna un regard étincelant vers lui, avant d'articuler : « Dans tes rêves, Mulligan. » Décidément, ce garçon avait les chevilles tellement enflées qu'il devenait étonnant - on pouvait parler de miracle médical, à ce stade - qu'il parvienne encore à chausser ses énormes bottes le matin. Elle préparait d'ailleurs un commentaire à cet effet (quelque chose de très digne, et juste - bref, une frappe chirurgicale) quand il prétendit que les bons élèves ne se faisaient jamais engueuler. Elle souffla avec exaspération. « Quand tu es là, si. » Comme pour appuyer son point, elle croisa le regard appuyé du professeur Jones, qui ne l'invitait qu'à une seule chose : cesser de s'agiter du fait de ses chamailleries avec Mulligan. La plaie.

Foutue pour foutue, Stef avait commencé à broder sur son mensonge initial, destiné à faire disparaître le sourire goguenard des lèvres de Mulligan, et se retrouvait à présent à impliquer Ash dans sa galère. Elle espérait grandement que le Poufsouffle saurait tenir la route face au Gryffondor. « C'est pas moi qui fais les règles qu'est-ce que tu veux que j'te dise. » renifla-t-elle avec détachement devant la remarque soupçonneuse du grand brun, avant d'ajouter, histoire d'enfoncer le clou : « Sûrement un truc pour favoriser l'entraide. Comme les cours communs. » Dans la famille, on savait mentir. Enfin, surtout Quino et elle, a priori - Tina était trop douce et innocente pour ça.

Stef s'en voulut aussitôt de s'être laissée emporter, et d'avoir à la fois lâché une information (assez floue) concernant Lu', et de s'être montrée un poil cruelle dans sa réponse à Flynn. Pourtant, le garçon ne parut nullement s'en offusquer. En fait, il se désintéressa tout bonnement de la question, ce qui n'était peut-être pas si surprenant que ça, étant donné qu'il avait tout de même une certaine réputation de dragueur. Une de perdue, dix de retrouvées ?

S'étant re-concentrée sur sa prise de notes, elle s'interrompit, étonnée par la réponse suivante du garçon au sujet de Lu'. « Oui, c'est vrai. » acquiesça-t-elle, s'attendant rarement à ce qu'ils s'échangent autre chose que des quolibets. Elle n'ajouta pas qu'à l'inverse, elle irait peut-être rejoindre sa cousine à Castelobruxo après son départ - déjà, ça n'était pas fait, et ensuite, elle n'allait pas commencer à dévoiler sa vie/ses espoirs/ses rêves à Flynn Mulligan "moi mon rêve c'est d'avoir un poney nommé Barney".

Opinant du chef au sujet du Ministère - oui, il avait loupé un truc, et oui, elle maîtrisait un nouveau sort, la vie était pleine de surprises -, elle poussa le vice jusqu'à interroger Mulligan sur ses propres vacances, et obtînt une réponse qui fit briller ses yeux d'envie. « Trop de chance ! Vous avez fait quoi là-bas ? Pourquoi t'as pas pu aller à la réserve, ça doit être trop cool ! » Depuis toute petite, elle adorait les animaux magiques. Les animaux et l'histoire de la magie, deux sujets dont elle raffolait et qu'elle avait pu côtoyer de près dans son enfance, lorsque sa famille passait du temps en Grèce ou en Argentine. Perdue dans ses pensées, elle en avait presque baissé sa garde, mais un commentaire de Mulligan la ramena bien vite à la réalité : vigilance constante devait rester le maître mot dès qu'il était concerné. Fronçant les sourcils, et irritée par la petite tape dans le dos (qu'elle n'avait pas vue venir, c'était ça le vrai point sensible), elle répondit en levant les yeux au ciel : « T'as pas d'autres gens à aller enquiquiner, dis ? » Même pour lui, ça ne pouvait plus être si drôle que ça depuis le temps, si ? Surtout qu'il n'était même pas entouré de sa clique habituelle - dont elle sentait néanmoins les regards dans son dos. A n'en pas douter, ça allait encore jaser. Tournant la tête, elle chercha vainement à accrocher un regard compatissant de la part de Ash, mais ne put qu'observer avec désarroi que le préfet était occupé à ses propres bévues. Chacun sa croix.
Revenir en haut Aller en bas

Flynn Mulligan
Flynn Mulligan
Gryffondor

Parchemins : 70
Âge : 14 ans (24 juillet 2001)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Friendship 101 ♪ Estefanía Empty
MessageSujet: Re: Friendship 101 ♪ Estefanía   Friendship 101 ♪ Estefanía EmptyDim 11 Oct 2020 - 23:27

Embêter Stefinou était sacrément drôle. On pouvait même dire que cela faisait partie des hobbys de Flynn. Pas au même titre que jouer du piano dans la Salle sur Demande, partager son talent en guitare avec les autres Gryffondors ou encore le badminton, bien évidemment, mais plutôt bien classé quand même. La voir toute rougissante le divertissait beaucoup et il aurait presque pu en rajouter en lui disant que si elle devenait aussi rouge que ça, c’était forcément qu’il lui faisait un peu d’effet. Mais il pouvait aussi comprendre que ses remarques pouvaient vraiment la gêner -elle semblait plutôt innocente pas tant que ça. Mais il ne put s’empêcher de réagir à la réflection suivante de la jeune fille. « Tu aimerais bien savoir ce dont je rêve hein. » De nouveau un clin d’œil. De nouveau une remarque du professeur. Bon, peut-être qu’il allait devoir se calmer, niveau taquineries et discussions, sinon, Jones allait vraiment se fâcher et il se retrouverait dans le bureau d’Haven Clarks. Son directeur de maison avait l’habitude de le voir, certains enseignants étaient beaucoup moins patients que celui de Runes, mais il avait aussi appris que peu importe ce qu’il lui dirait, Flynn ne changerait pas son comportement. Difficile de gronder quelqu’un qui se fichait de tout. Néanmoins, le garçon ne voulait pas risquer l’expulsion de Poudlard. Contrairement à beaucoup de sorciers, ses pères s’en remettraient, parce qu’ils n’étaient pas dotés de magie, eux, en revanche, lui se plaisait bien au château, même s’il était vieillot, que certains de ses camarades plaçaient la pureté de sang en vertu, et que son téléphone et son lecteur mp3 ne passaient pas. « Alors tu me vois comme quelqu’un qui déconcentre les bons élèves ? C’est une lourde tâche, Stefinou, mais je l’accepte avec plaisir. » Si tout le monde était comme lui, à ne pas se prendre la tête, le monde serait plus en paix. Mais bon, si tout le monde était comme lui, ce serait aussi beaucoup moins amusant.

Concernant cette histoire de binôme, Flynn avait un peu de mal à croire que la lionne se retrouve vraiment avec un garçon avec qui elle avait une année de difference, même s’il était vrai que certains cours étaient communs aux plus jeunes en Runes. « Si tu veux juste te débarrasser de moi, tu peux le dire. J’le prendrais pas mal. » C’était un petit coup de bluff, pour être sûr qu’elle maintenait jusqu’au bout ce qu’elle lui avait sorti avec tant d’assurance. « Hmm. C’est ça. Certainement. » Il coula de nouveau un regard vers Bertie et lâcha un soupir. Il n’était pas sûr qu’après avoir eu une telle attitude lors d’un des premiers cours de l’année, Jones allait le laisser changer de binôme. Que c’était relou cette histoire de duo ! En plus Bertie était nul, pas juste feignant comme lui, mais stupide.

« Peut-être qu’elle restera plus longtemps. Elle pourrait tomber amoureuse de Poudlard, ou de ses beaux jeunes hommes pas toi Ash, ajouta-t-il, amusé. Ou elle ne pourra tout simplement plus se passer de vous. » Au final, Flynn connaissait peu les Kostas. Il taquinait beaucoup Steffy depuis leur première année, mais ce n’est pas comme s’ils avaient déjà vraiment discuté -du genre déballage de vie au coin du feu. Il voyait qui était Quino, son frère jaune et noir, trublion notoire et le peu qu’il l’avait vu, il l’avait trouvé très amusant. C’était aussi un ami de Victoire. En revanche les deux autres, les Serpentards, il saurait à peine mettre un visage et un nom, même s’ils les avaient déjà aperçu en compagnie d’Estefany.

Lorsqu’il évoqua ses vacances, il reçut une avalanche de questions de la part de la petite brune. Il en était assez surpris, c’est vrai, parce qu’elle n’avait jamais paru plus intéressée que ça par sa vie peut-être parce que tu ne fais que l’asticoter et que tu lui as collé un surnom ridicule. Agréablement surpris. « Mes pères avaient loué une voiture type jeep et on a fait un road trip. On est allé dans une réserve où il y avait des animaux sauvages. C’est là qu’il y a l’accès pour la réserve des animaux magiques mais comme ma famille est moldue, et moi je suis mineur, on a pas pu entrer », expliqua Flynn à voix basse, peu désireux de s’attirer une remarque de Jones alors qu’un vrai échange se nouait avec Steffou. « On est aussi allé dans le parc du Kilimandjaro, même si on est pas monté au sommet, évidemment. Après on est parti à Mafia, où il y a un parc marin avec des requins-baleines. On a fait un peu de plongée pour voir les récifs de corail, et on a fini par Zanzibar. » Ses yeux sombres étaient animées par un vif éclat, signe de l’intérêt véritable qu’il avait de parler de son voyage.

« Non. Je me dédie entièrement à toi aujourd’hui ! » répliqua-t-il sur le registre plus coutumier de leurs échanges de piques. Quand il s’aperçût qu’elle jetait un œil aux alentours, Flynn laissa glisser son regard jusqu’à Stone et Michael, deux de ses camarades de dortoir qui avaient aussi choisi cette matière et qui se marraient de son manège. Il leur adressa un regard noir mais c’est avec amusement qu’il revint à sa feuille et commença à y gratter quelques notes. Ses potes l’avait maintes fois chambré, croyant que ses taquineries à répétition envers Stefinou relevaient d’un intérêt amoureux. Ces mecs confondaient tout. Flynn aimait embêter tout le monde, c’était sa manière de se divertir, ça n’avait rien à voir avec de quelconques sentiments. Flynn ne versait d’ailleurs pas vraiment dans les sentiments. Quand on voyait comment Victoire s’agitait pour son prétendu meilleur ami, ça avait tout pour dégoûter, franchement. Lui était plus partisan pour des flirts sans prises de tête. Il n’avait rien contre l’idée d’un couple en soit, mais comme pour son avenir, il ne se projetait pas. Il vivait au jour le jour et trouvait que c’était encore le meilleur moyen pour profiter. Il était jeune, ses pères s’aimaient, sa sœur réussissait tout ce qu’elle entreprenait, et à ce train là, elle allait être la première femme noire à décrocher le Prix Nobel de Chimie no pression. Il n’avait pas de raison de se prendre la tête.


1 034 mots

Revenir en haut Aller en bas

Estefanía Kostas
Estefanía Kostas
Gryffondor

Parchemins : 391
Âge : 14 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


Friendship 101 ♪ Estefanía Empty
MessageSujet: Re: Friendship 101 ♪ Estefanía   Friendship 101 ♪ Estefanía EmptyVen 16 Oct 2020 - 0:58

Stef sentit ses joues rougir à vitesse grand V en entendant la réponse de Mulligan. Quel enquiquineur de première ! A posteriori, elle aurait dû se douter qu'il aurait une réaction pareille (voire, elle pouvait s'estimer heureuse qu'il n'ait pas dit pire, car clairement, il avait pensé pire !). L'air plus pincé que jamais (pour donner une échelle, elle n'aurait pas eu l'air plus guindée si elle avait tout juste croqué à pleines dents dans un gros citron), elle rassembla toute la dignité dont elle disposait qui a toussé pour lui répondre : « Pas vraiment, non, j'aurais peur que ça me donne des cauchemars. » Ils se firent rappeler à l'ordre juste après cette remarque de haut vol, et Stef tourna un regard excédé vers son camarade. « Oui, la preuve, on vient de se faire engueuler, et je ne me fais jamais reprendre quand tu n'es pas là. » chuchota-t-elle à toute vitesse, son débit de parole augmentant avec son irritation. Elle ne voulait pas passer pour la cancre de la classe, n'en déplaise à Mulligan.

Distraitement, elle se demanda à quel point il serait scandaleux qu'elle se désolidarise officiellement du brun : un coup d'éclat du genre, "M'sieur Jones j'vous jure que c'est pas moi c'est Mulligan il arrête pas de parler - et en plus il me fait des remarques tendancieuses". Mais à peine avait-elle cette pensée qu'elle lui apparut comme profondément ridicule. Déjà, elle allait passer pour la balance du siècle - non merci -, mais en plus, leur professeur risquait juste de la prendre en grippe à son tour, au lieu de la délivrer de son sort. Non, décidément, il semblait qu'elle était condamnée à prendre son mal en patience.

Troquant l'esclandre publique contre un petit mensonge innocent, Stef fronça les sourcils, ramenant les yeux vers Mulligan quand il l'invita grosso modo à avouer qu'elle ne voulait juste pas de lui. Heum, comment dire... C'était exactement ça. Mais le reconnaître reviendrait à perdre son avantage stratégique elle fait des compétitions de Risk pendant les vacances et ça, il n'en était pas question. « T'es vraiment parano comme mec. » Ne pas rougir ne pas rougir ne pas rougir. Soutenant le regard du brun, elle se força à ne pas détourner les yeux vers Ash. Maintenant qu'elle était foutue pour de bon, il s'agissait de maintenir le cap. « Si t'es pas content plains-toi au prof', je suis sûre qu'il est d'humeur à te rendre service... » dit-elle en haussant les sourcils, dans un moment de bluff ultime.

Etonnamment, et malgré un début houleux, la discussion se fit plus 'civilisée' quand Flynn l'interrogea au sujet de Lucrecia, et Stef haussa les épaules à sa suggestion, incertaine. « Oui peut-être. On verra bien je suppose ! » Elle pensa à ajouter quelque chose comme "mais ne pense pas qu'elle va tomber amoureuse de toi, hein" mais se retînt. Au vu de la tournure de la conversation, ça paraissait juste haineux pour rien. Grand bien lui en fit d'ailleurs, car cela lui laissa la voie libre pour en savoir plus sur les vacances du brun, qui semblaient juste trop cool. Ayant déjà eu à subir les bavardages de Mulligan, elle n'était d'autre part pas surprise de l'entendre parler de ses pères au pluriel, ou du fait qu'ils étaient moldus elle tient un dossier sur lui.

« Oh, trop bien ! C'est dommage pour la réserve par contre, peut-être que tu pourras y retourner un jour ? » proposa-t-elle avec optimisme, même si de son côté, elle préférait généralement se dire qu'elle allait visiter de nouveaux endroits, que de retourner sur ses pas. « Des requins ?! T'as pas eu peur ? Remarque t'étais pas dans l'eau avec eux du coup mais bon c'est flippant quand même. » Elle observa Flynn avec circonspection. « T'as bien aimé la plongée ? Je ne suis pas sûre que ça soit mon truc, moi. » Question d'appréhension sous l'eau : il y avait des trucs pas nets là-dedans, elle le savait !

Comme ça devenait trop beau pour être vrai, Mulligan ne résista pas au besoin d'en remettre une couche en matière de blagues à deux balles c'est dit avec amour, s'attirant à nouveau l'agacement de la fillette. "M'sieur Jones, on me harcèle !" : exagéré ou pas ? Levant les yeux au ciel, elle secoua la tête avec incrédulité, tandis que deux des grands copains de Mulligan se mettaient à glousser. Les joues rougissant à nouveau - de frustration cette fois -, elle décida de ne pas répondre à son commentaire directement. A la place, elle déglutit, les yeux fixés sur son parchemin.
« Ouais bah si ça ne te dérange pas, moi je vais essayer de suivre. » déclara-t-elle finalement, les yeux à nouveau ancrés sur le tableau. Et dire qu'ils avaient presque eu une discussion normale pendant l'espace d'un instant ! Mais non, la réalité l'avait vite rattrapée au galop : Mulligan n'avait de cesse de l'asticoter, c'était son grand jeu pour amuser la galerie, et ses copains n'étaient que trop contents de le voir faire. Soit : elle ne lui donnerait pas plus de grain à moudre pour aujourd'hui !

[ Terminé pour Stef ]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Friendship 101 ♪ Estefanía Empty
MessageSujet: Re: Friendship 101 ♪ Estefanía   Friendship 101 ♪ Estefanía Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Friendship 101 ♪ Estefanía
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Salles de cours :: Cours d'Etude des Runes :: Cours d'Etudes des Runes-
Sauter vers: