AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Partagez
 

 Années I à V • Cours de potions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage

Vif d'Or
Vif d'Or
Quidditch

Parchemins : 2224



Années I à V • Cours de potions - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Années I à V • Cours de potions   Années I à V • Cours de potions - Page 3 EmptyLun 3 Aoû - 15:41

Le membre 'Chiara Montgomery' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Attrapeur' :
Années I à V • Cours de potions - Page 3 Qjzy
Résultat : 42
Revenir en haut Aller en bas

Lucrecia Castillo
Lucrecia Castillo
Serpentard

Parchemins : 153
Âge : 14 ans (31.12.2000)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Années I à V • Cours de potions - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Années I à V • Cours de potions   Années I à V • Cours de potions - Page 3 EmptyLun 3 Aoû - 21:08

La dispute de Stef et Quino était vraiment compliquée à gérer. Même Lucrecia, qui pourtant détestait voir sa famille s’entretuer avait du mal à voir une issue là-dedans. Elle savait que Quino et Stef avaient leurs parts de responsabilités là-dedans, mais elle devait avouer qu’elle ne comprenait pas pourquoi le Poufsouffle ne faisait pas le premier pas vers sa petite soeur. N’était-il pas censé être le plus âgé des deux et donc faire preuve de plus de maturité ? Et surtout, n’était-ce pas lui qui avait accusé -à tort, merci Peeves- Stef d’avoir balancé au tout Poudlard qu’il sortait avec Peony Lloyd alors que ce n’était pas du tout le cas? Elle fronça les sourcils à la réponse de sa cousine, vaguement froissée par sa réponse. Si Stef n’y mettait pas non plus du sien, ils allaient finir par se faire la tête jusqu’à la fin de l’année et, le jour où Lu’ allait partir, elle n’aurait pas droit à des au revoir pleins de larmes du côté des Kostas s’ils se boudaient les uns les autres, mais se garda bien de lui faire une remarque dont elle avait le secret, pour ne pas froisser sa cousine encore plus. Stef, tout comme Lu, avait son petit caractère.

C’est alors qu’un énergumène que Lucrecia ne connaissait absolument pas pris place en grande trame juste à côté de sa cousine. Lu lui jeta un regard surpris, sa manière de s’adresser à la Gryffondor la surprenant pas mal. « Stefinou » ? Vraiment ? Nul doute que sa cousine ne devait pas apprécier ce surnom, il n’y avait pas plus bébé et insupportable. Cela aurait pu, éventuellement, être un surnom utilisé par Quiquito exprès pour la mettre en rogne -un peu comme quand il la poussait sans vergogne toute habillée dans la piscine, voyez-vous. Il se présenta malgré tout à l’argentine, qui arqua un sourcil et jeta un coup d’oeil à la gréco-argentine à ses côtés. Flynn ? Elle ne lui avait jamais parlé de lui… Lui cachait-elle quelque chose, alors qu’à l’inverse, Lucrecia se confiait totalement à sa cousine ? « Jamais entendu parlé. » laissa-t-elle échappée, se gardant d’être « enchantée de faire sa connaissance » parce que clairement, ce Flynn ne lui inspirait rien de bon. Mais peut-être était-ce parce qu’elle était bien trop protectrice avec sa famille et qu’elle trouvait que son comportement envers Stef était particulièrement étrange. Et puis, elle ne mentait pas, Stef ne lui avait réellement jamais parlé de ce mec là…

Lu et Stef continuèrent cependant à discuter en espagnol, tantôt sur le professeur Gibson, qui semblait donc toujours aussi sévère. « C’est vrai que son jumeau est ton directeur et qu’elle a aussi un frère à Serpentard ? » Rappelons que Lucrecia arrivait seulement à l’école, elle apprenait donc au fur et à mesure les potins de l’école. Elle savait déjà que Quino était amoureux de Dahlia, la brune non loin d’elles, assise à côté d’une rousse qui était la préfète de Lu’, mais elle n’était pas encore au courant de tout. Cela ne saurait tarder bien sûr, Lu était la reine des potins. Elle haussa les yeux à la remarque de Flynn, qui s’incrustait réellement dans le duo qu’elle formait avec sa cousine. Ne voyait-il pas qu’il était de trop ? « De rien qui ne te regarde. » laissa-t-elle froidement s’échapper d’entre ses lèvres, dans un anglais teinté d’un accent latino, avant de se recentrer sur sa potion. « Je suis forte pour faire pousser et m’occuper des ingrédients… Les potions en elles-mêmes, ça dépend… » Après tout, ce n’était pas la spécialité de Castelobruxo. Cependant, ils pouvaient se vanter d’avoir la qualité la plus haute d’ingrédients, car ils apprenaient tous les moindres petits détails pour les faire pousser de la meilleure façon possible. Lu s’affaira donc à suivre la potion, acquiesçant parfois aux remarques de sa cousine. Elle n’était pas spécialement rebutée par les chenilles et autres bestioles qui pouvaient entrer dans la composition des potions, peut-être parce que Castelobruxo était bien plus axée sur les créatures que ne l’était Poudlard, mais elle pouvait comprendre que l’on n’apprécie pas leur compagnie plus que cela. « Oui, c’est juste après la poudre jaune, t’en es où ? » répondit-elle à sa cousine, tout en secouant une seconde fiole de jus de figue avant de la verser dans sa potion. Cette dernière devint rose et Lu continua sa mixture. Un coup d’oeil sur la potion de cousine lui tira une grimace. La couleur s’approchait vert, certes, mais Lu était prête à parier que sa cousine l’avait ratée. Dommage qu’ils n’avaient pas le droit de s’en servir du coup, elle aurait volontiers fourré la tête de ce rustre de Flynn dans le chaudron de sa cousine. Reportant son attention sur son propre chaudron, Lu croisa tout ce qu’elle pu, espérant voir la mixture tourner au vert.

acidbrain

• 807 mots •
Revenir en haut Aller en bas

Vif d'Or
Vif d'Or
Quidditch

Parchemins : 2224



Années I à V • Cours de potions - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Années I à V • Cours de potions   Années I à V • Cours de potions - Page 3 EmptyLun 3 Aoû - 21:08

Le membre 'Lucrecia Castillo' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Attrapeur' :
Années I à V • Cours de potions - Page 3 Qjzy
Résultat : 90
Revenir en haut Aller en bas

Ivalyana Van Cress
Ivalyana Van Cress
Serdaigle

Parchemins : 74
Âge : 15 ans ◄ 31 Avril 2000 ►
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 10


Années I à V • Cours de potions - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Années I à V • Cours de potions   Années I à V • Cours de potions - Page 3 EmptyMar 4 Aoû - 12:08

Cours de potions  I à V

Les cours, j'en avais presque l'habitude. Bien que j'avais tendance à me perdre dans les nombreux couloirs et dédales de Pouddlard. Je ne cherchais pas spécialement à suivre les autres élèves, ce qui me faisait souvent me retrouver au mauvais endroit. Un côté tête en l'air que je n'appréciais pas avouer. Il m'était parfois impossible de ne pas suivre une idée en marchant dans un couloir. Guidant ainsi mes pas vers je ne sais où ni pour combien de temps. Il fallait vraiment que je cesse de perdre le nord! Un travail de plus à bosser, ça ainsi que le vole sur balai.

Bien que je savais quel cours j'avais et où il avait lieu, je m'interrogeais sur ma présence dans la grande Salle. A quel moment avais-je dévié de ma trajectoire? Je ne m'en souvenais pas, mais j'étais certaine d'une chose: j'allais être en retard!  Donc, d'un pas rapide, je me mis à courir pour aller vers les cachots. S'il y avait bien une salle que don j'étais incertaine du ressentit, c'était celle-ci. La salle de potion se trouvait sous le niveau de la mer, une idée un peu étrange de donner cours dans un tel lieu. Bien que parfaitement logique au vue des explosions de potions! Un lieu un peu à l'écart qui rendait donc les accidents moins pénibles pour le reste de l'école.

J'arrivais enfin devant la porte qui était fermée. Oups! En retard, pas étonnant vu la distance que je venais de parcourir. Je repris mon souffle avant de frapper timidement pour l'ouvrir. Faite que personne ne me remarque... C'était une peine perdue.

-Bonjour, je m'excuse de mon retard... Disais-je d'une petite voix.

Mon regard se posa sur les livres dans mes mains. Je me dirigeais vers la première place disponible avant de trébucher. Sérieusement, qui avait laissé ce sac au milieu du chemin?! Je me rattrapais de justesse avant de regarder le propriétaire du bagage.  Il s'excusa et je soupirais de soulagement de n'avoir rien cassé, ni fini le nez au sol!

Bien que mon coeur battait déjà à tout rompre, il s'accéléra quand mon regard remarque le dangereusement beau professeur de vole qui m'avait été assigné. J'évitais de le regarder et de penser. Mes yeux cherchèrent à décrypter ce qu'il était écrit au tableau. Je n'avais pas entendu les questions données au début du cours, ni même le nom de la potion, mais en lisant, je devinais de quoi il s'agissait. Le plus gros soucis, c'était l'absence d'ingrédient à ma place. Malédiction!

J'allais donc, d'un petit pas discret, chercher ce qu'il me fallait. A commencer par cinq chenilles qui teinteront la potion en violet avant de bouillir jusqu'au rouge. Suivit par du jus de figue jusqu'au premier changement de nuance pour le jaune. Faire chauffer doucement pour retrouver le violet avant d'ajouter les quatre rates de rats. Normalement, la potion passerait au vert.  Si tout se passait bien, j'ajouterais les cinq sangsues pour obtenir du bleu avant de remettre un peu de jus de figue pour avoir un rose. La dernière chenille allait offrir du rouge et la chauffe ferait alors venir le vert.

J'attrapais chaque ingrédient avant de retourner à mon chaudron. La théorie je la connaissais, mon soucis s'était la pratique. Il fallait bien avouer que  je ne faisais que ma seconde année dans cette prestigieuse école. Ce n'était pas surprenant que je ne sache pas grand chose sur la pratique, pour une cinquième année.

Je disposais soigneusement les ingrédients autour de mon chaudron que je mis à chauffer. Rester calme, ne pas paniquer si je ne parvenais pas à avoir les bonnes couleurs. Même si la professeur semblait un peu dur, elle n'était pas méchante. L'année passé, elle m'avait mise à l'aise sans même me parler directement. Il n'était pas surprenant que les professeurs ne commencent pas à taper la causette avec tout le monde. D'autant que je faisais partie des discrets qui restent dans leur coin sans répondre aux questions, mais qui notaient chaque réponse.

Pour commencer, je plongeais cinq chenilles dans l'eau. Il fallait vraiment que je pense à relire les dossiers de potion de mon oncle. Il avait un registre incroyablement long et complet sur le sujet. Normal puisque ce dernier faisait de l'alchimie. Je me demandais parfois où il avait apprit tant de chose, mais il ignorait sans cesse le sujet. Pire, des fois il me racontait comment changer une grenouille en potiron, pour changer de discussion. Un vrai gamin quand il le veut!

Dès que la couleur devient rouge, j'ajoutais le jus de figue. Après la première goutte, j'arquais un sourcil avant de regarder le flacon. Je ne l'avais pas secoué, franchement où avais-je la tête. Je recommençais à ajouter le liquide après avoir bien agité le flacon. Une nuance jaune apparue progressivement. La catastrophe n'était pas encore arrivée. Etais-je vraiment capable de réussir une telle potion?

Il me fallu attendre patiemment, sans décrocher mon regard de mon travail, de peur de laisser mon esprit partir dans les nuages. La couleur changea à nouveau, mais je ne savais plus si c'était un bleu ciel ou turquoise que je devais avoir. A défaut de pouvoir y faire grand chose, hormis relire les notes dans mon manuel, ce que je fis rapidement, avant de poursuivre. La potion arriva enfin au violet, bien qu'il semblait un peu plus lavande que violette. J'ajoutais les rates de rat que j'avais coupé en petit morceau. Plus c'est petit et plus vite la potion pourra en absorbé les effets. Conseille du vieil alchimiste qui ne répond jamais correctement au question, vous avez devinez? Mon super idiot d'Oncle!

Sans attendre, j'ajoutais encore du jus de figue après avoir secoué le flacon comme une folle. Une erreur n'en est pas une si on en retient la leçon. Ce petit dicton venait, ironiquement, aussi de mon crétin de parent. Il avait raison, pour le coup j'avais un vert un peu étrange. Devais-je m’inquiéter?  Oserais-je appeler à l'aide? Je n'en fis rien, j'avais déjà fait entendre ma jolie voix à tout ce monde bien occupé.

Poursuivant donc mon essai, j'ajoutais la dernière chenille. Était-ce du rouge ou du brun sang? Peut-être même du brun tout court. J'arquais un sourcil en fixant la potion avant de reculer d'un pas. Avais-je raison d'avoir peur de mon chaudron? Peut-être, peut-être pas. Toujours était-il qu'il valait mieux être prudent. J'attrapais mon livre de potion pour me cacher la moitié du visage avec. Faites que ça n'explose pas!


[1116]
:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Vif d'Or
Vif d'Or
Quidditch

Parchemins : 2224



Années I à V • Cours de potions - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Années I à V • Cours de potions   Années I à V • Cours de potions - Page 3 EmptyMar 4 Aoû - 12:08

Le membre 'Ivalyana Van Cress' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Attrapeur' :
Années I à V • Cours de potions - Page 3 Qjzy
Résultat : 57
Revenir en haut Aller en bas

Amy Flint
Amy Flint
Serpentard

Parchemins : 45
Âge : 11 ans
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Années I à V • Cours de potions - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Années I à V • Cours de potions   Années I à V • Cours de potions - Page 3 EmptyMar 4 Aoû - 19:04

Amy accueillit Jensen avec un grand sourire : contrairement à la majorité des gens dans le château, elle connaissait le jeune homme d’avant son entrée dans l’école et c’était toujours très réconfortant de le croiser. Elle le trouvait vraiment très gentil (et était assez étonnée que Miss Spingate ait éclaté de rire quand Amy le lui avait dit!), heureusement qu’il ne ressemblait pas à sa cousine… parce qu’il était très clair pour la petite Flint que le vilain petit canard de la famille de Jensen, c’était Chiara ! Après, elle n’oserait jamais le dire tout haut, elle aurait trop peur de froisser ses rares amis…

« Le professeur Gibson n’est pas la personne qui m’inquiète le plus dans cette salle... » avoua-t-elle cependant tout en voyant avec effroi que Leith montait au front contre Chiara. Si elle admirait le courage de son nouvel ami, elle craignait que Chiara ne s’en prenne encore plus à elle après ça. Bien entendu, ce n’était pas possible, car la Serdaigle n’avait pas ce type de fonctionnement en dépit de son comportement tout bonnement odieux… sauf qu’Amy ne connaissait quasiment pas la Serdaigle, bien qu’elle vienne d’une grande famille de sorcier, le fait était que les Montgomery étaient considérés par les Flint comme de la racaille. Amy n’avait donc jamais rencontré Chiara avant de la bousculer quelques jours plus tôt.

Leith vint la rejoindre. La brunette pâlit à l’insulte envers Chiara que Jensen n’apprécierait peut-être pas, après tout, même si elle était désagréable, elle restait sa cousine. « Hum… Oui… Hum… Tu ne connais peut-être pas Jensen, c’est le capitaine de l’équipe de Serpentard, on se connaît depuis l’enfance et c’est heu… le cousin de Chiara. » Elle avait presque murmuré les derniers mots tandis qu’elle rougissait jusqu’aux racines de ses cheveux.

Serrant les poings sur ses cuisses, elle jugea préférable de s’occuper de sa potion plutôt que des garçons à ses côtés et fut de toute façon très vite débordée par toutes ces informations. « Je veux bien que tu m’aides. » Admit-elle à Jensen en lui souriant à nouveau timidement. Elle craignait tellement de faire exploser son chaudron ce qui risquait effectivement d’arriver qu’elle osait à peine poursuivre sa potion. Même si Chiara semblait avoir raté (ça se voyait à son air dépité), Leith lui avait réussi et elle ne voulait pas passer pour une nulle…

« Tu parles de Chiara ? On s’est rencontré en effet. Je l’ai bousculée et ses affaires se sont complètement renversées à cause de moi. Depuis elle m’a catégorisé directement dans les maladroits indécrottables et je dois dire que je peux difficilement l’en blâmer. » Amy ne se sentait pas particulièrement une âme de victime et elle ne comptait pas laisser Chiara la descendre à chaque fois, mais il fallait admettre qu’elle n’avait pas fait une très bonne première impression. Leith semblait le seul de leur année à l’avoir presque aussitôt pardonnée d’être bizarre, tous les autres la regardaient d’un drôle d’air même s’ils n’étaient pas aussi virulents que Chiara. James Potter, par exemple, la snobait carrément – sans pour autant avoir eu un mot méchant -. « Je crois que j’ai presque fini ma potion, qu’est-ce que je fais là ? » demanda-t-elle à Jensen juste histoire d’être sûre. Elle finit par terminer son mélange, priant pour qu’il soit réussi.

{554}
Revenir en haut Aller en bas

Vif d'Or
Vif d'Or
Quidditch

Parchemins : 2224



Années I à V • Cours de potions - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Années I à V • Cours de potions   Années I à V • Cours de potions - Page 3 EmptyMar 4 Aoû - 19:04

Le membre 'Amy Flint' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Attrapeur' :
Années I à V • Cours de potions - Page 3 Qjzy
Résultat : 13
Revenir en haut Aller en bas

Dahlia Lloyd
Dahlia Lloyd
Préfète de Serdaigle

Parchemins : 1354
Âge : 16 ans {16/09/1999}
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


Années I à V • Cours de potions - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Années I à V • Cours de potions   Années I à V • Cours de potions - Page 3 EmptyDim 9 Aoû - 9:51

Dahlia arqua les sourcils à la remarque de Peony concernant les Poufsouffles, l'air de dire : "ça c'est loin d'être nouveau, ma vieille", mais se gardant d'exprimer à haute voix cette pensée peu charitable - elles étaient entourées d'élèves et de leur professeur de Potions. De toute manière, Vanellope apparut à leurs côtés avant qu'elle n'ait pu céder à de mauvais instincts, et lui adressant un sourire léger, elle répondit à la suite de sa jumelle : « Salut ! Tranquille, merci, et toi ? » Après s'être assurée que Weasley n'allait pas se matérialiser derrière sa camarade de chambre (une collaboration en potions avec la Gryffondor était vraiment la dernière chose dont elle avait besoin), elle termina de sortir ses affaires, avant d'observer le reste des élèves arriver dans la salle. C'était une distraction bienvenue au fait que d'ici quelques instants, Gibson irait fermer la porte du cachot pour de bon.

Elle salua Jensen, qui de manière peu caractéristique, alla s'asseoir à côté d'une Serpentard de première année, dont l'entrée dans la salle avait été la source d'un certain remue-ménage impliquant deux petits Serdaigles. Fronçant les sourcils, elle entendit l'une de ses nouvelles ouailles - Thomson - s'exprimer vivement de son accent écossais si appuyé. Elle sentait que ces trois-là allaient vite la fatiguer papy Dahlia le retour. « Heureusement qu'Ash ne parle pas comme ça. » murmura-t-elle en gallois à sa jumelle. Elle aimait penser que son petit-frère était un poil plus distingué que le jeune Thomson d'ailleurs n'est-ce pas lui que je vois en train de se répandre tout un bocal de bave de crapaud dessus ? Comme les première années semblèrent capables de gérer leur petite dispute par eux-mêmes - sous l’œil attentif de Jensen, préfet en devenir ? -, Dahlia put ramener son attention sur le cours.

Satisfaite d'avoir touché juste avec sa réponse, elle écouta celle de Vanellope, qui s'exprima avec tout autant d'exactitude - dommage qu'elle n'ait pas été répartie à Serdaigle ! On vous l'échange contre Leith. Gibson ne perdit ensuite pas de temps pour lancer le début des hostilités, mais le regard de Dahlia fut attiré par l'ouverture de la porte de la salle, et l'arrivée d'Ivalyana dans la salle. La préfète essaya d'accrocher le regard de sa camarade de Serdaigle, qui affichait un air des plus pénitents, et la vit trébucher puis se rattraper de justesse - c'était pas gagné ! Pourtant, la Serdaigle, arrivée l'année précédente à Poudlard, finit par s'installer et se fondre dans la masse, tandis que le regard de Dahlia passait brièvement sur la porte, fermée à nouveau. Se concentrant sur la présence de Peony, puis sur les instructions écrites au tableau, Dahlia tâcha de faire taire son angoisse latente.

Et il y avait de quoi s'occuper : la potion de ratatinage était la source d'un véritable arc-en-ciel dans un chaudron. Passé le violet puis le rouge, Dahlia suivit d'un œil attentif ce qui se passait dans les chaudrons de Peony et de Vanellope histoire qu'on ne lui fasse pas exploser un truc à la figure. Visiblement satisfaite, elle poursuivit ses propres opérations, son regard passant distraitement vers la porte scellée lorsqu'elle n'y prêtait pas attention. Par Merlin, ce qu'elle détestait ces cachots. Jaune - turquoise - violet à nouveau. Si elle pouvait juste atteindre le vert, et ensuite, s'en aller, ça serait plutôt parfait.

[ 558 ]
Revenir en haut Aller en bas

Vif d'Or
Vif d'Or
Quidditch

Parchemins : 2224



Années I à V • Cours de potions - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Années I à V • Cours de potions   Années I à V • Cours de potions - Page 3 EmptyDim 9 Aoû - 9:51

Le membre 'Dahlia Lloyd' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Attrapeur' :
Années I à V • Cours de potions - Page 3 Qjzy
Résultat : 73
Revenir en haut Aller en bas

Vanellope Reynolds
Vanellope Reynolds
Préfète de Gryffondor

Parchemins : 497
Âge : 15 ans [29.04]
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


Années I à V • Cours de potions - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Années I à V • Cours de potions   Années I à V • Cours de potions - Page 3 EmptyDim 9 Aoû - 11:00

« Mon projet avance bien, je commence à avoir des prototypes. Si vous voulez faire parti du groupe test, il ne faudra pas hésiter à me le dire ! Je pense qu’il me faudra une dizaine de personnes pour que ce soit représentatif. » Raconta Vanellope à la question de Peony, sans pouvoir, cependant, poursuivre bien longtemps vu que le cours commençait et que la nouvelle préfète se devait de faire preuve de concentration. Elle avait fait un petit signe à Ivalyana quand celle-ci était entrée dans la salle mais elle avait l’impression qu’elle ne l’avait pas vu.

Elle remarqua le petit spectacle qu’offrit les premières années. Elle n’intervint pas dans la mesure où Alexandre et Jensen paraissaient s’occuper chacun d’une des filles concernées. Ils semblaient les connaître, ils feraient un meilleur travail qu’elle, surtout qu’aucune n’était à Gryffondor. Une fois le cours commencé, elle participa avec son flegme ordinaire et s’enorgueillit à peine de sa bonne réponse. Pour prouver que même en ne venant pas d’une famille de sorcière, elle travaillait beaucoup. Elle n’avait pas vraiment le goût du scolaire, mais elle devait bien admettre que les compliments de ses professeurs à Poudlard lui apportait une paix qu’elle n’avait pas quand elle faisait la flemmarde en primaire. Elle pensait même que personne à l’école de sorciers ne pouvait la soupçonner d’avoir été aussi tire-au-flanc vu l’énergie qu’elle déployait pour être une bonne sorcière. On l’avait même nommée préfète, encore que le sérieux ne devait pas tant que ça entrer en ligne de compte dans ce domaine vu que Prudence l’était aussi et que dans certains cours, elle ne brillait pas. Les potions en faisaient parti. Enfin… c’était une matière très difficile après tout.

Commença ensuite l’étape de la préparation de la potion elle-même. Celle-ci n’était pas si simple et elle voyait sans étonnement que chez les plus jeunes, le taux d’échec dépassait les 50 %, mais il y en avait aussi parmi les plus grands, tous de l’année de V en fait, qui avaient du mal. La Gryffondor était très forte concernant la théorie, elle avait un peu moins d’assurance pour ce qui était de la pratique : en potions on n’était jamais à l’abri d’une erreur de micro-dosage entraînant un gros ratage. Surtout que les sorciers utilisaient toujours des balances à l’ancienne, pas super précises, plutôt que les objets moldus très pratiques qui mesuraient au gramme près. Elle était certaine qu’on sauverait de l’échec la moitié des potions des élèves si on améliorait les balances, sauf qu’elle avait déjà trop de projets sur le feu pour s’en occuper.

« Oh c’est cool Dahlia, tu sembles avoir réussi la tienne ! » S’enthousiasma V en regardant dans les chaudrons de ses camarades. Pour la sienne, elle avait l’impression que la couleur n’était pas bonne, mais en même temps elle avait tendance à rêvasser : ses inventions l’intéressaient plus que les potions bien qu’elle essaie de se faire passer pour une élève sérieuse. Vérifiant la liste des ingrédients et la recette, elle tenta d’y apporter une dernière touche pour voir si celle-ci était, ou non, une réussite.

{517}



    Vanellope Catherine Reynolds
    Fine comme une aiguille, forte comme une épée, ingénue et savante, tu ne supportes pas l’injustice... Pour toi c’est le seul désordre + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Années I à V • Cours de potions - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Années I à V • Cours de potions   Années I à V • Cours de potions - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Années I à V • Cours de potions
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Salles de cours :: Cours de Potions :: Cours de Potions-
Sauter vers: