AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Partagez
 

 Année VI & VII • Cours de potion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Heaven Gibson
Heaven Gibson
Directeur Serpentard

Parchemins : 2485
Âge : 14.02.84 ;; 31 ans
Actuellement : Professeur de potions & styliste aux 1001 Symphonies


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Année VI & VII • Cours de potion Empty
MessageSujet: Année VI & VII • Cours de potion   Année VI & VII • Cours de potion EmptyMer 1 Juil - 18:08



Premier cours de Potions
Elixir d’Euphorie


Nouvelle année pour les sixièmes et septièmes années qui avaient choisi de garder le cours de Potions après leurs BUSEs et Heaven ne comptait pas les laisser se reposer sur leurs lauriers. Si les septièmes années allaient passer leurs ASPICs à la fin de l’année, il fallait préparer les sixièmes années à ces derniers le plus tôt possible. Heaven comprenait désormais ses anciens professeurs, alors qu’elle même n’avait jamais compris pourquoi on leur parlait autant des ASPICs. Et pourtant, il fallait être sûr que tous maitrisaient leurs potions, afin de ne pas tuer la première personne qui avalerait leurs concoctions.

Une fois arrivée dans sa salle de classe, Heaven attendit les élèves qui avaient décidé de continuer l’art compliqué des potions et salua notamment ses neveux lorsqu’ils firent leur entrée dans la salle. Le nom de la potion qu’ils allaient voir aujourd’hui était déjà inscrit sur le tableau noir et Heaven avait volontairement effacé d’un sort le reste du tableau, qui apparaîtrait plus tard. Lorsque tous les élèves furent arrivés, la brune ferma la porte de sa salle de cours -sait on jamais qu’un Rusard furieux ne se retrouve à courir après un élève en hurlant- et le cours pu enfin débuter.

« Bonjour à tous, j’espère que vous vous êtes suffisamment reposés cet été et que ceux qui sont allés au stage du Ministère sauront faire bon usage des apprentissages reçus. » Mais assez parlé du Ministère, ce n’était pas Heaven qui allait leur faire essayer le sortilège d’invisibilité de Magicis Sacra. « Nous allons commencer cette nouvelle année avec une potion qui pourra vous rendre de meilleure humeur, si cela s’avère nécessaire dans les prochains mois. » Elle espérait bien que Magicis Sacra leur laisse un peu de répit, après le demi-échec qu’ils avaient essuyé au printemps dernier, mais elle avait peu d’espoir. Même si on n’avait plus rien entendu d’eux depuis cela, Heaven préférait éviter d’oublietter à nouveau sa fille. « Nous allons donc nous concentrer sur l’Elixir dEuphorie aujourd’hui, et la meilleure concoction remportera une petite fiole réalisée par mes soins. Bien évidement, il est strictement interdit de s’en servir aux dépends d’un de vos camarades. » Heureusement, les sixièmes et septièmes années qui restaient en cours de potions n’étaient pas vraiment des cancres et avaient tous un niveau relativement correct, ce qui laissait à Heaven l’espoir que personne ne fasse exploser son chaudron. « Qui peut me dire quel est l’ingrédient à ajouter à la préparation pour atténuer ses effets secondaires ? » Question relativement simple, elle ne doutait pas qu’elle aurait rapidement une réponse. « D’ailleurs, quels sont ces effets secondaires ? » Elle laissa un élève répondre, avant de leur poser une nouvelle question, alors les ingrédients s’affichaient sur le tableau noir, l’ingrédient permettant d’atténuer les effets listé en dernier. « Cette potion est relativement facile a réaliser, mais elle possède des petites subtilités dans ses ingrédients. La liste est au tableau, et pour quatre des cinq ingrédients, il est possible d’opter pour différentes façons. Qui peut me donner un exemple ? » Certes, dans les manuels, les potions étaient toutes décrites de la même façon, et tout le monde, du moins le commun des sorciers les apprenaient ainsi décrites. Mais à force d’essais et de tentatives, certaines subtilités pouvaient rendre la potion bien plus puissante.



A savoir
Vous racontez l’avant-cours et votre arrivée dans la salle de classe. Vous pouvez répondre aux questions sans attendre de permission particulière et vous pouvez bien évidement poser des questions.

ϟ Dans les livres, le cours n'est possible après la cinquième année que si les BUSEs obtenues à la fin de la cinquième année sont suffisante. Ici, la BUSE nécessaire pour continuer est Effort Exceptionnel.

ϟ Vous gagnerez 5 points par post de 500 mots et 10 points si vous dépassez les 1 000 mots.

ϟ Répondre aux questions peut vous faire gagner des points ! N'hésitez pas à vous tromper également, votre personnage ne peut pas être un puit de science ! (aucun point ne sera retiré si la réponse est fausse)

ϟ Vous pouvez répondre aux questions en levant la main. Considérez que vous obtenez le droit de répondre directement.

ϟ Ce premier tour durera 3 semaines. Le prochain post d’Heaven sera posté le 22 juillet.

Les inscriptions pour les élèves de sixième et septième année se déroulent ici et sont toujours ouvertes.


code (c) crackle bones



chromium lips and metallic eyes. give me cardinal sin, sensual head. iconic bombshell, she's the god above.
 

Meilleure Serpentard 2017

Heaven Gibson

Revenir en haut Aller en bas
http://themorningrose.tumblr.com/

Lucas Montgomery
Lucas Montgomery
Préfet-en-chef Pouffy

Parchemins : 327
Âge : 16 ans (14 mars)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


Année VI & VII • Cours de potion Empty
MessageSujet: Re: Année VI & VII • Cours de potion   Année VI & VII • Cours de potion EmptyMer 8 Juil - 14:03

Lucas avait gardé toutes ses matières après ses BUSES, la raison en était simple : il aimait étudier et n’était pas certain encore de ce qu’il allait faire après Poudlard. Il songeait bien entendu à une carrière au Ministère mais il avait encore des doutes, sous son apparence extrêmement flegmatique, il n’était pas contre un peu d’aventure dans sa vie et il craignait que s’enfermer dans un bureau manque un peu de sel… enfin, il n’était qu’en sixième année alors il avait encore presque deux ans pour trouver ce qu’il allait faire. Il savait que Candys avait aussi ce genre d’interrogation. Ce devait être un passage obligé, même si d’autres avaient l’air d’avoir déjà un chemin tout tracé devant eux : sa nouvelle collègue Vanellope Reynolds lui avait dit qu’elle voulait devenir productrice de musique, ça paraissait ferme, alors qu’elle n’avait que quinze ans ! Un an de moins que lui donc ! Cela dit, si elle lui en avait parlé, c’était surtout parce qu’elle comptait beaucoup sur ses parents à lui pour parvenir à ses fins. Il n’avait rien contre, après tout, il était bien placé en tant que gosse de riches de savoir que les relations étaient essentielles pour avancer dans la vie.

Arrivé en cours de potions relativement tôt, il s’installa à une table et sortit ses affaires sans attendre. Ce qu’il y avait de bien avec les cours du Professeur Gibson (plus connue sous le nom de Heaven, tout simplement, dans le privé, son mari jouant dans le même groupe que sa mère), c’est qu’elle allait droit au but. Ils entrèrent rapidement dans le vif du sujet. Élixir d’euphorie, très bien comme sujet pour démarrer l’année, en plus ça pouvait servir vues les heures sombres que les jeunes sorciers vivaient à intervalle bien trop régulier. À la question d’Heaven, Lucas leva la main parce que c’est un intello qui s’assume : « L’ingrédient à ajouter pour atténuer les effets secondaires est tout simplement de la menthe. ». Il écouta la suite mais n’intervint pas une seconde fois, trop occupé à prendre des notes propres et claires qu’il devrait sûrement partager avec la moitié de ses amis moins soigneux que lui. Il s’appliquait tout en pensant aux utilisations qu’ils pourraient faire d’une telle potion. Il se dit qu’il pourrait peut-être en proposer à Peony, elle avait l’air toujours un peu déprimée depuis quelques mois. Sa déclaration ne paraissait pas en cause car l’état de la préfète était antérieur : un petit élixir d’euphorie lui permettrait peut-être de passer une bonne journée sous soucis et de voir la vie sous un autre angle (quelque soit le problème de la rousse). En tout cas, s’il réussissait bien cette potion ou s’il gagnait celle faite par le professeur Gibson, il pourrait toujours le lui proposer, au pire elle refuserait mais Lucas n’était pas susceptible. Il n’avait pas mal pris que Peony ait repoussé ses avances (faut dire que c’était prévisible aussi). En fait, même si on ne le soupçonnait pas à cause de son air imperturbable, Lucas était plutôt quelqu’un d’optimiste : son seul vrai sujet de préoccupation était son bulletin scolaire, rien d’autre.

{524}


Mister Poudlard 2013

Lucas Montgomery

Revenir en haut Aller en bas

Fiona Quincy
Fiona Quincy
Serdaigle

Parchemins : 383
Âge : 16 ans { 12/01/1999 }
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


Année VI & VII • Cours de potion Empty
MessageSujet: Re: Année VI & VII • Cours de potion   Année VI & VII • Cours de potion EmptyDim 12 Juil - 13:44


Fiona Quincy
(c) princessecapricieuse


Malgré ses difficultés en sortilèges, Fiona était loin d'être une cancre. Elle ne se sentait peut-être pas toujours à sa place dans le monde sorcier -  dont les normes et les usages lui paraissaient parfois bien trop en décalage avec ses habitudes chez les moldus -, mais elle prenait aussi ses études au sérieux n'est pas à Serdaigle qui veut et ne tenait vraiment pas à redoubler (même si ça lui aurait permis de se retrouver dans la même promotion que V), quand bien même elle ne percevait pas encore l'utilité de pouvoir transformer un scarabée en dé à coudre dans la vraie vie. De tout cela résultait le fait qu'elle s'en était sortie avec un Effort Exceptionnel à sa BUSE de potions (qui était une discipline ayant le mérite de nécessiter très peu l'usage de la baguette), et qu'elle avait donc décidé de poursuivre cette matière pour sa sixième année. Déjà, elle n'allait pas cracher sur une matière dans laquelle elle s'en sortait honorablement, et puis, elle était loin d'être certaine de ce qu'elle ferait à l'issue de ses études. Certes, si elle décidait de se lancer dans la musique pour de bon, savoir préparer la Goutte du Mort Vivant ne lui servirait probablement à rien, mais en attendant, autant ne se fermer aucune porte.

Son début d'année avait été plutôt calme, principalement animé par les pitreries d'Alfie et la préparation du premier match de Quidditch de l'année pour Serdaigle, qui se trouverait opposé à Gryffondor (et pour Fiona, pas question de se montrer tendre sous prétexte que c'était la maison de ses amis les plus proches ! Avoir des copains, c'était bien, gagner, c'était quand même mieux Victoire lui a tout appris).

Elle arriva plutôt en avance dans la salle de classe, saluant leur professeur et scannant les visages à la recherche de celui de Graham. Si le préfet de Gryffondor brillait par son absence, elle repéra en revanche Lucas, à qui elle sourit avant de s'installer à sa droite. « Salut Lulu Lucas ! Tu vas bien ? » demanda-t-elle naturellement, avant de commencer à sortir ses affaires de son sac. Quelques secondes plus tard, elle vit Ciara pénétrer dans la salle à son tour, la saluant d'un sobre signe de tête. « Comment se passe ton début d'année ? » Elle pensa à Magic Mix, et surtout à Peony, et au fait que Lucas avait rendu ses intentions envers la rousse tout à fait explicites lors du stage au Ministère. Pour autant, Fiona n'était pas sans connaître les tensions nées entre la Serpentard et Victoire au sujet d'Alfie, et elle songea que décidément, tout ça paraissait fort compliqué. Elle était tout de même bien contente de ne pas être impliquée dans pareilles galères !

Alors que le cours débutait, Fiona se tut, observant le tableau avec intérêt. Le professeur Gibson posa plusieurs questions, dont une à laquelle Lucas répondit aussitôt un Serdaigle infiltré, et si Fiona connaissait les effets secondaires évoqués par Gibson (une envie de pousser la chansonnette et de faire joujou avec le nez d'autrui - toujours plus de bizarreries chez les sorciers), elle resta pourtant silencieuse, attendant de voir si un autre de ses camarades comptait se jeter à l'eau. Elle n'avait jamais été de ceux qui souhaitaient attirer l'attention sur eux - en tout cas, pas en classe, car on ne pouvait pas dire que faire partie de Magic Mix était synonyme d'une vie dans l'ombre.

[ 571 ]
Revenir en haut Aller en bas

Joséphine De Guise
Joséphine De Guise
Poufsouffle

Parchemins : 1458
Âge : 17 ans (03/11/97)
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 24


Année VI & VII • Cours de potion Empty
MessageSujet: Re: Année VI & VII • Cours de potion   Année VI & VII • Cours de potion EmptyMer 15 Juil - 8:09

L'année de Joséphine avait commencé sur les chapeaux de roue : après le stage du Ministère, la Française avait redoublé d'efforts pour attaquer sa 7ème et dernière année sous les meilleurs auspices. Comprenez par là qu'elle avait étudié (durant ses vacances, oui, oui)  ce qui était au programme de l'année à venir et avait fait ce qu'elle pouvait pour devenir – et c'était tout un programme – la meilleure version d'elle-même.
Voir Noé avec Dahlia au Ministère de la Magie chose parfaitement écœurante, nous en conviendrons lui avait fait soudainement réaliser que ce qui comptait vraiment, c'était l'amour les études. Et manque de chance, il ne lui  restait plus qu'un an pour s'enrichir de savoirs. L'année d'après, le grand saut dans le vide l'attendait : ses sept années scolaires allaient décider de quel métier elle pourrait faire (ou non) et surtout, comment elle allait finir sa vie.
La sorcière avait également préparé son entretien avec le professeur McGonagall : elle avait dressé une liste de commerçants, employés du Ministère et salariés divers, qu'elle pourrait – avec le soutien de la directrice – contacter pour les faire venir à Poudlard. L'idée étant d’aiguillonner un peu les dernières années (et les 6ème années, pourquoi pas) sur les divers choix de carrières possibles. Pour Jo, il était hors de question de finir sa scolarité sans savoir ce qu'elle allait faire après. Le stage du Ministère lui avait certes permis de parler à quelques employés anglais, mais à l'heure actuelle elle était encore incapable de savoir ce qui lui convenait vraiment.
Ainsi, après avoir oublié le couple le plus répugnant de la décennie, quitté Cole pour s'en faire un ami fidèle quand il aura passé le choc de la rupture et terminé avec brio le stage d'été du Ministère, Joséphine avait ouvert ses livres de grande pour commencer à bosser d'arrache pied. Il n'était pas question pour elle de quitter le club de duels – elle voulait d'ailleurs voir le professeur Stevens à ce sujet pour forcer les entraînements et proposer un tout nouveau format – ce qui voulait dire que tout le temps qu'il lui resterait – en plus des tutorats de Warren et de Fiona – elle le passerait à réviser. Encore et encore.
La Française pouvait déjà se vanter de n'avoir rien lâché : sa sixième année avait déjà été studieuse – entre deux flirts avec son Serdaigle d'ex-petit ami – et elle pouvait surtout se féliciter d'avoir tout donné en potions. La sorcière avait en effet réussi à obtenir un Effort Exceptionnel à ses BUSEs en 5ème année, après avoir passé une année – disons-le franchement – laborieuse, ce qui lui avait donné le droit de continuer d'étudier la matière : peu dans son année pouvaient se targuer d'avoir un niveau 'Piètre' en potions.
Ce n'était pas qu'elle ne comprenait pas, en plus, Jo était assez logique et plutôt maniaque, non, ce qui était embêtant – et Prudence la comprenait mieux que quiconque – c'était la répugnance des ingrédients qu'ils utilisaient. Autant la corne de Bicorne ne lui posait aucun problème, autant elle devait prendre sur elle pour ne pas vomir à chaque fois qu'il fallait attraper une limace.

C'est donc une adolescente déterminée qui entra dans les cachots de potions, pour le premier cours de l'année. Lucas et Fiona – sa pupille – étaient assis côte à côte et répondaient présents parmi d'autres élèves des quatre maisons.

- Salut vous deux !

Jo se tâtait toujours à prendre Fiona en binôme une fois qu'elle était en potions : elle se disait que la Serdaigle pourrait toujours l'aider – échange de bons procédés – puisqu'elle était bien plus à l'aise sans baguette (tout le contraire d'elle donc), mais la Française avait jusqu'alors toujours redouté de taper l'affiche si elle le faisait : ses propres réactions étaient souvent si extrêmes qu'elle les assumait difficilement, bien qu'elle se soit un peu calmée à ce niveau là. Et il était bien entendu hors de question de perdre en crédibilité : Fiona était plus jeune qu'elle, était son élève, il y'avait donc une micro-hiérarchie à respecter et c'était à elle de montrer l'exemple, même dans les autres matières.

Joséphine s'assit donc loin d'eux, sans manquer de saluer son professeur de potions au passage – chose qu'elle ne faisait que quand la classe était vide – et déballa ensuite ses affaires. Voilà maintenant plus d'un an qu'elle n'avait pas eu de réactions violentes en potions : sa dernière péripétie remontait à l'an passé en cours de botanique, où le professeur Londubat l'avait gardée après les cours pour lui faire ranger tout son bazar. C'était de bonne guerre : mais à sa décharge, l'herbologie était bien plus dangereuse que les potions. Une seconde d’inattention et vous perdiez un doigt – voire un bras – alors qu'en potions le pire qui pourrait vous arriver était de toucher la créature la plus visqueuse et répugnante de la création. A priori sans danger donc.
Jo avait trouvé une technique : elle se disait à chaque cours qui passait qu'un jury la fixait attentivement, scrutant la moindre de ses réactions, et estimant à la fin si elle avait le droit d'entrer dans le monde du travail, ou non. La sorcière voyait ainsi en chaque cours un test permanent qui – il fallait le dire – avait fait ses preuves : depuis qu'elle optait pour ce système là, sa moyenne avait monté en flèche. Preuve s'il en fallait qu'elle était la reine du self-control.

Le professeur Gibson commença le cours par une série de questions : Jo porta son regard au tableau et constata qu'ils allaient étudier – et sûrement réaliser – un Élixir d'Euphorie. Yes ! Elle avait déjà repéré cette potion cet été, c'était une des moins dégoûtantes à travailler et surtout une dont les effets étaient les plus sympas. Jo – toute fière d'avoir retenu quelque chose de ses révisions estivales – leva ainsi la main à la seconde question. Elle était très contente de participer en potions, elle d'habitude cachée tout au fond de la salle, tentant d'arrêter avec sa baguette les feux qu'elle avait elle-même déclenchés « Comment ça il ne fallait pas jeter le bol d’œils de crapauds dans le chaudron ? T'as quand même pas cru que j'allais toucher ça ?! ».

- Merci professeur, confia t-elle, soulagée de constater que le professeur, en plus de l'avoir interrogée, ne l'avait pas black-listée les effets secondaires consistent à donner un peu trop envie de chanter et de tordre le nez de ses petits camarades. C'était cocasse, c'était fou, c'était les potions !
Avait-on déjà vu un sortilège avec pareils effets secondaires ? Bien sûr que non ! Ça n'arrivait qu'en potions ça, la faute sûrement à la plupart des ingrédients qui en plus d'être visqueux ou gélatineux, devaient sans aucun doute être radioactifs.

(1105)


Année VI & VII • Cours de potion Club_d10 Année VI & VII • Cours de potion Bam10 Année VI & VII • Cours de potion Beauxb10


Dernière édition par Joséphine De Guise le Lun 27 Juil - 9:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Candys Montgomery
Candys Montgomery
Préfète en chef Serpy

Parchemins : 1383
Âge : 17 ans [05.1998]
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 10


Année VI & VII • Cours de potion Empty
MessageSujet: Re: Année VI & VII • Cours de potion   Année VI & VII • Cours de potion EmptyLun 20 Juil - 14:09

Qui disait nouvelle année disait nouveaux élèves. Serpentard avait reçu son lot de petits premières années, mais également deux nouvelles élèves de Durmstrang et de Castelobruxo. Jem et Lucrecia semblaient toutes deux plutôt sympathiques, mais Candys n’avait fait que discuter rapidement avec elles, lorsqu’elle s’était présentée à ces dernières comme étant la préfète-en-chef. La -nouvellement- blonde prenait son rôle au sérieux et faisait de son mieux pour aider tout le monde. Elle gardait également un oeil sur sa petite soeur, Chiara, qui avait enfin fait son entrée à l’école. Candys avait le coeur qui se serrait légèrement à chaque fois qu’elle y pensait, car à la fin de l’année, Noé et elle quitteraient Poudlard et laisseraient Chiara seule au château. Enfin, seule, tout était relatif bien sûr, puisqu’elle avait une si grande famille qu’elle ne serait jamais vraiment seule. Mais quand même, Candys ne pouvait s’empêcher d’y penser. Tout comme elle s’était angoissée toute seule l’année dernière pour le départ de Derek qui, pour le coup, la laissait elle, toute seule au château. Déso Nono !

Cela étant, Candys était déterminée à continuer de se donner à mille pour cent, et cela commençait par les cours. Elle avait beau être préfète-en-chef, et même si elle savait que cela pèserait un minimum dans la balance, elle voulait une collection d’ASPICs lui permettant de faire ce qu’elle désirait. Si Noé lui, savait déjà qu’il entrerait au Ministère de la Magie, Candys elle, était toujours aussi indécise. Elle en avait discuté avec Derek et Noé pendant les vacances, et pourtant, elle n’arrivait pas à se décider. Elle savait qu’Erin comptait tenter de devenir une chanteuse professionnelle et que Magic Mix était son tremplin, que Derek se plaisait vraiment au Ministère britannique, mais pour elle, c’était toujours un peu flou. Elle aimait beaucoup trop de choses pour être capable de choisir définitivement ce qu’elle comptait faire de son futur. Elle enviait Cole, qui avait trouvé un emploi tout en restant dans son domaine de prédilection -tout en restant bien loin de son père- et ceux pour qui tout semblait couler de source. Pour elle, il y avait bien trop d’options pour qu’elle fasse un choix final.

C’est pourquoi elle comptait bien mettre toutes les chances de son côté et travailler d’arrache-pieds. Elle arriva donc en cours de Potions en compagnie de Noé. Les jumeaux partageaient un amour inconditionnel pour cette matière, et depuis que leur tante avait rejoint l’équipe professorale, Candys devait l’avouer, elle y mettait encore plus de bonne volonté. Candys salua Lucas, Fiona et Joséphine qui étaient déjà présents dans la salle et en profita également pour dire bonjour à Heaven, tout en restant polie. Après tout, ce n’était pas parce qu’il s’agissait de sa tante que Candys allait lancer des « Salut tata! » à tout bout de champs. Elle ne faisait ça pour aucun des membres de sa famille qui étaient dans le corps professoral -et ils étaient quand même trois, ce n’était pas rien ! Elle prit place à côté de son frère, au deuxième rang, non loin des trois autres. Puis une fois que tout le monde fut arrivé, Heaven lança les festivités et Lucas ainsi que Joséphine répondirent à ses premières questions. La jeune sorcière leva elle aussi la main, pour la fin des questions, et esquissa un sourire avant de répondre : « Pour l’armoise par exemple, on peut soit mettre les feuilles telles quelles dans la potion, mais l’on peut également utiliser une infusion de ces feuilles. Par contre, je ne sais pas si l’on doit préférer une infusion fraiche ou si l’on peut en préparer d’avance ? » Ce n’était pas parce qu’elle avait une réponse qu’elle comptait faire son intéressante. Et surtout, elle voulait être sûre d’avoir tout ce qu’il fallait comme bagage pour réussir haut la main ses ASPICs.
acidbrain


• 634 mots •


scones & s'mores. • it often seems to me we spend our lives talking foolish and running blind. and we forget how to enjoy the simple things like walking through London in the spring.
Revenir en haut Aller en bas
http://themorningrose.tumblr.com/

Erin Hazzard
Erin Hazzard
Serpentard

Parchemins : 432
Âge : 17 ans {01.07.1998}
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


Année VI & VII • Cours de potion Empty
MessageSujet: Re: Année VI & VII • Cours de potion   Année VI & VII • Cours de potion EmptyMer 22 Juil - 11:41

« Bonjour professeur Gibson. » Erin était certaine d’être devenue simplement éblouissante en l’espace d’un an : son look s’était bien affirmée, Magic Mix l’aidait beaucoup à se sentir à l’aise avec son corps, et enfin elle avait été dans un centre d’aide psychologique qui l’avait aidé à faire le tri. Aussi, quand elle entra dans la salle de potions, c’est avec naturel qu’elle se dirigea droit vers Candys même si celle-ci était avec ce coureur de Noé. « Salut vous deux, je peux me mettre avec vous ? » Elle n’attendit pas de réponse pour poser son chaudron d’un geste rapide – c’est qu’en plus de six ans, on prenait le pli ! -. Erin repoussa ses longs cheveux teints en blonds derrière ses épaules et, se rendant compte qu’ils allaient fatalement la gêner pour faire une potion réussie, elle décida de les attacher. Elle fouilla dans sa besace à la recherche d’un chouchou et finit par en trouver un. Elle se fit une queue de cheval rapide et termina de s’installer.

La métis avait toujours été une fashion victime, elle savait à peine lire qu’elle regardait déjà les magazines de mode. Mais maintenant, cela se voyait vraiment dans son apparence, même en uniforme : comme elle avait appris à coudre pour les besoins de ses costumes de scène, elle avait totalement fini de retoucher ses vêtements de Poudlard. La jupe était deux centimètres au-dessus du genoux – assez pour faire un peu sexy, pas assez pour qu’on lui demande de la changer -, la chemise était ouverte sur un léger décolleté tandis que sa cravate était nouée lâchement en un jolie nœud. Sur sa veste, elle avait mis quelques badges de groupes pop et en avait fabriqué un pour Magic Mix, subtile rappel de ses ambitions musicales. Aux pieds, elle portait des chaussures fines à talons hauts ou des tennis très féminines. Pas mal de filles, passé un certain âge, customisaient leur uniforme et même si la vieille McGo’ était assez stricte sur la discipline, elle l’était beaucoup moins sur la tenue vestimentaire du moment que l’ensemble restait décent et que tous les éléments de l’uniforme y étaient. Jusqu’à sa sixième année, Erin avait porté strictement les vêtements fournis mais se réapproprier son apparence passait aussi par moins d’uniformité : puisqu’elle était différente malgré elle, elle cherchait désormais à le cultiver.

Le cours commença et après avoir réfléchi un moment aux questions du professeur, la jeune fille leva la main : « Dans certaines recettes, on ajoute de la menthe poivrée jusqu’à ce que la potion devienne jaune, dans d’autres, on met la menthe et on tourne dans le sens inverse des aiguilles d’une montre jusqu’à ce qu’elle devienne bleue. » Elle espérait ne pas s’être trompée et ne pas avoir tout mélanger, par acquis de conscience, elle commença à feuilleter son manuel pour vérifier au moins ce que lui disait. Quelque part, elle espérait qu’elle réussirait à apprendre cette potion, elle était typiquement le genre de personne à qui une petite potion d’euphorie ne ferait pas de mal de temps à autre. Car changer d’apparence avait aidé mais n’avait pas arrangé tous ses problèmes !

{513}
Revenir en haut Aller en bas

Heaven Gibson
Heaven Gibson
Directeur Serpentard

Parchemins : 2485
Âge : 14.02.84 ;; 31 ans
Actuellement : Professeur de potions & styliste aux 1001 Symphonies


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Année VI & VII • Cours de potion Empty
MessageSujet: Re: Année VI & VII • Cours de potion   Année VI & VII • Cours de potion EmptyMer 22 Juil - 19:50



Premier cours de Potions
Les deux premiers élèves à lever la main pour répondre à ses questions furent des Poufsouffles. Elle laissa Lucas qui commencé, qui avait devancer miss De Guise de quelques secondes, et hocha la tête positivement « En effet. La menthe est utilisée. Vous pouvez utiliser deux types de menthe, dal menthe poivrée ou de la menthe verte, cela dépend de ce que vous avez dans vos stocks, les effets seront les mêmes. » Elle donna ensuite la parole à Joséphine De Guise, seconde Poufsouffle à avoir levé la main. « C’est exact. Il est donc fortement préférable d’ajouter de la menthe, comme l’a dit Monsieur Montgomery pour les atténués. Il n’y aura jamais trop de menthe, mais cela ne sert à rien d’en mettre trois bouquets dans votre potion, elle n’annulera jamais totalement les effets secondaires. » Heaven préférait prévenir plutôt que de se retrouver avec une potion tirant plus sur le thé à la menthe que sur un élixir d’euphorie. Malheureusement, il était courant que certains ingrédients, capables de diminuer des effets secondaires soient ajoutés en grande quantité dans l’espoir de les annihiler complètement. Mais les potions ne fonctionnaient pas comme cela. Bien évidement, la dose de menthe ajoutée permettait de baisser drastiquement les effets secondaires de la potion. Mais quand même, il fallait rester raisonnable.

Sa nièce fut la suivante à lever la main et à prendre la parole, répondant à une de ses questions. « Il est en effet possible d’opter pour une infusion d’armoise. Une infusion fraîche est toujours préférable, mais ces décoctions peuvent prendre un certain temps à parfaire, aussi il est tout à fait possible d’en préparer d’avance et de la stocker dans une fiole opaque, pour mieux la préserver. » Elle appréciait quand ses élèves posaient des questions, semblant s’intéresser réellement à sa matière. En même temps, du moment où ils restaient après les BUSEs et qu’ils se soient débrouiller pour passer d’Acceptable à Effort Exceptionnel afin de pouvoir continuer, Heaven ne pouvait donc pas leur en vouloir s’ils voulaient en savoir plus, bien au contraire. La jeune Hazzard leva ensuite la main pour donner un autre exemple concernant la menthe. Heaven hocha la tête pour signifier que la réponse était bonne avant de continuer : « C’est tout à fait vrai Miss Hazzard. Il est aussi possible d’opter pour de la menthe poivrée en poudre plutôt qu’en feuille, auquel cas votre potion passera tout d’abord à l’orange. Vous voyez donc qu’il y a plusieurs façons de faire. Trouvez la meilleure et votre potion pourrait être celle qui vous rapportera une fiole d’élixir d’euphorie. » Elle laissa ses élèves se mettre en marche et commencer leurs potions, avant de reprendre : « Votre potion devra être de couleur jaune à la fin. Toute autre couleur sera signe d’échec. Heureusement, elle n’est pas toxique, donc même si vous en buvez quelques gouttes, rien ne vous arrivera. Vous serez, au pire, un peu dérangés quelques heures. » Rien de bien grave donc, mais elle préférait qu’ils évitent de goûter des potions dont ils n’étaient pas sûr qu’elles soient parfaitement réalisées. « Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas. » Et maintenant, à eux de jouer.



A savoir
Vous racontez désormais votre préparation de la potion. N'hésitez pas à demander de l'aide à Heaven ou à vos camarades. Vous pouvez toujours rejoindre le cours en racontant l’avant-cours, votre arrivée dans la salle de classe et la préparation si vous êtes en retard. Vous pouvez répondre aux questions sans attendre de permission particulière et vous pouvez bien évidement poser des questions.

ϟ Dans les livres, le cours n'est possible après la cinquième année que si les BUSEs obtenues à la fin de la cinquième année sont suffisante. Ici, la BUSE nécessaire pour continuer est Effort Exceptionnel.

ϟ Vous gagnerez 5 points par post de 500 mots et 10 points si vous dépassez les 1 000 mots.

ϟ Répondre aux questions peut vous faire gagner des points ! N'hésitez pas à vous tromper également, votre personnage ne peut pas être un puit de science ! (aucun point ne sera retiré si la réponse est fausse)

ϟ Vous pouvez répondre aux questions en levant la main. Considérez que vous obtenez le droit de répondre directement.

ϟ Ce second tour durera 3 semaines. Le prochain post d’Heaven sera posté le 12 Août, il s'agira du dernier tour.

ϟ Merci d'utiliser le dés attrapeur pour évaluer la réussite de votre potion (aucun GE ne sera décompté) - si le dés est oublié, la potion sera considérée comme échouée :
6ème année : doit faire plus de 35
7ème année : doit faire plus de 30
5 points seront attribués à ceux réussissant leur potion & 2 points à ceux qui auront échoué (et ayant posté). Les scores permettront de déterminer qui gagnera la potion préparée par Heaven.

Les inscriptions pour les élèves de sixième et septième année se déroulent ici et sont toujours ouvertes.


code (c) crackle bones



chromium lips and metallic eyes. give me cardinal sin, sensual head. iconic bombshell, she's the god above.
 

Meilleure Serpentard 2017

Heaven Gibson

Revenir en haut Aller en bas
http://themorningrose.tumblr.com/

Joséphine De Guise
Joséphine De Guise
Poufsouffle

Parchemins : 1458
Âge : 17 ans (03/11/97)
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 24


Année VI & VII • Cours de potion Empty
MessageSujet: Re: Année VI & VII • Cours de potion   Année VI & VII • Cours de potion EmptyLun 27 Juil - 0:17

Une fois installée seule à sa table, Joséphine sortit tout son matériel de potions : elle posa son chaudron sur le trépied, et sortit tous les ustensiles et ingrédients qu'elle avait dans son sac. Le reste du matériel était déjà sur la table, et elle se surpris même à toucher tous les flacons un à un pour les lire et connaître leur contenu. Ce geste était typiquement le genre d'initiatives qu'elle n'aurait jamais pris par le passé : les potions la dégouttaient à tel point que Teddy ou Tempérance -à chaque fois, préposés oblige - étaient chargés de s'occuper de la découpe / taille / l'écrasement de ses ingrédients. Elle les jetait ensuite dans son chaudron avec un tel dégoût qu'elle ne craignait que chaque éclaboussure ne la rende stérile. Les potions étaient depuis sa première année à Beauxbâtons la matière qu'elle aimait le moins, et elle n'avait jamais fait aucun effort pour le cacher.
Il fallait dire que sa première année avait été rude : le Professeur Martin était loin d'être le sorcier le plus patient de la terre et avait en horreur les élèves fragiles. Joséphine, jadis fillette de 11 ans facilement impressionnable, brillait à chaque fois par son mutisme dès qu'il fallait s'approcher d'un crapaud ou d'une limace. Le professeur l'avait donc vite prise en grippe et ses années d'études suivantes avaient été un véritable calvaire : elle ratait tous ses philtres et obtenait à chaque semestre une moyenne calamiteuse, que fort heureusement ses autres matières parvenaient à compenser. Pire que d'être une petite nature, Joséphine avait assimilé son dégoût des ingrédients à sa capacité à ne pas réussir une potion, ainsi, à chaque fois, elle entrait dans la salle de cours défaitiste, persuadée qu'elle n'arriverait à rien. C'était à chaque fois le cas.
C'est en gagnant en âge et après avoir pris conscience que ses notes aux examens étaient son ticket d'entrée pour la vie active que la sorcière s'était ressaisie. Elle arrivait maintenant à cacher son dégoût, plus fière que jamais de voir une potion donner le résultat escompté. Jamais elle n'avait été aussi fière que le jour où elle avait vu sa note de BUSEs en potions, à Poudlard des questions à se poser sur le système éducatif français ?. Il fallait dire que le professeur Gibson – sous ses airs de porte de prison reptilienne un sourire peut-être ? - était étrangement patiente et attentionnée.
Ce n'était pas à Beauxbâtons qu'elle avait eu la chance de voir ça.

Une fois ses affaires savamment disposées sur sa table, la jeune fille porta son regard sur la nouvelle arrivée de la salle. Il s'agissait d'une belle blonde de son âge que Joséphine ne reconnut pas de suite la rentrée se passe 6 ans après le début des vacances, en fait. La Française mit plusieurs secondes à reconnaître Erin, dont le look avait drastiquement changé durant l'été. Jo se fit la réflexion que la sorcière était plutôt jolie comme ça – non pas qu'elle ne le soit pas avant – et nota également qu'elle ne s'assit pas très loin de Noé.

Une fois que plusieurs élèves, dont Lucas et elle, eurent répondu à des questions du professeur Gibson et que d'autres en eurent posé lèche-bottes, l'heure de la préparation des potions fut venu. Comme à son habitude, Joséphine ouvrit ses chakras et se concentra profondément : faire une potion ne lui était pas aussi naturel qu'aux autres, ça ne faisait pas longtemps qu'elle les réussissait sans préparation et du premier coups. La réussite dépendait de toute sa concentration et de toute son attention. Etant donné - en plus - que les cours de 7ème année s'ajoutaient au programme de révisions des ASPICs des années précédentes, la sorcière avait tout intérêt à ouvrir grand ses esgourdes et à tout retenir du premier coup.

Elle rempli son chaudron d'eau avec un puissant Aguamenti vous voyez bien que les sorts c'est plus important que les potions, on peut pas faire l'un sans l'autre et alluma le feu sous celui-ci grâce à un Incendio informulé qu'est-ce que je disais.
Une fois l'eau frémissante, elle ajouta en premier la menthe poivrée et la potion devint rapidement orange.
Etape 1 validée : c'était étrangement satisfaisant. Elle remua ensuite dans le sens inverse des aiguilles d'une montre c'est quoi une montre déjà ? et la potion devient après plusieurs instants jaune Fin de la potion ! Elle est jaune !. Joséphine jeta le jus de figue dans la potion puis dans la foulée un coup d’œil à Candys – qui l'avait saluée plus tôt – et à Noé, assis à côté. Elle remarqua que ce dernier était étrangement à l'aise en potions, à sa place. Elle fixa son dos quelques instants et quand le sorcier remua, se reconcentra sur son chaudron. La potion était passée au turquoise c'est vraiment des ingrédients qu'on met ou bien des colorants ?.
Elle remua à nouveau dans le sens inverse et la mixture perdit sa légère couleur verte pour passer définitivement au bleu. D'un geste de la baguette, Joséphine augmenta la taille de sa flamme – tout en veillant à éviter l’ébullition – et attendit que la couleur change progressivement. Elle passa du rose au orange et au jaune une nouvelle fois.
Pendant que la potion chauffait, Joséphine avait réduit les épines de porc-épic en poudre grâce au mortier et au pilon et les ajouta à la préparation. Qui repassa au bleu.
La jaune et noire se demanda si le professeur passait par là, si elle aurait si dire à quelle étape de la préparation elle était arrivée. Elle remua à nouveau, avec parcimonie, perturbée par des bavardages devant elle. Elle reporta son regard sur Noé, dont le regard était complètement absorbé par sa potion. Son silence était apaisant, le voir faire hypnotisant. La sorcière nota que sa nouvelle petite amie n'était pas là, par la force des choses donc, puisque le cours était réservé aux 6ème et 7ème année et que Dahlia entrait juste en première tacle gratuit n°125.
Elle ajouta sept poignées de fèves soporifiques 7 poignées fois autant d'élèves dans la classe ? Le budget potion est aussi gros que celui de l'entretien des locaux, non ?. La potion devint violette, et la sorcière nota qu'elle était presque à la fin du processus. Ce n'était pas le moment de se rater.

Après plusieurs minutes de chauffe, la potion passa au rose, et c'est à ce moment là que Joséphine ajouta le jus de figue : elle nota que Noé ne lui avait lancé aucun regard depuis la rentrée et qu'à l'inverse de sa sœur il ne l'avait pas saluée. La potion passa au rouge, tout comme le visage de la Poufsouffle. Elle lança un nouveau regard au Serpentard, plutôt mauvais à présent, stupéfaite d'autant de nonchalance. Et il faisait si chaud en plus !
Ses cheveux étaient en train de gonfler à vue d’œil mais la sorcière n'en fit pas cas : la potion venait de passer à l'orange, il ne lui restait plus qu'une étape. Elle secoua la fiole d'infusion d'armoise si énergiquement qu'elle manqua de la lancer sur son voisin de devant – ô Noé, comme par hasard – ce qui aurait été, nous en conviendrons, affreusement tragique. Elle ouvrit le bouchon et versa  le dernier liquide dans son chaudron sans cesser de fixer le vert et argent. Ça lui couperait les jambes, à ce benêt, de la regarder non ? Ou de lui prêter un minimum d'attention, quand même ! Ils s'était vus à Londres et même si pour Monsieur ce rendez-vous était improvisé et fortuit, il avait quand même existé. N'en déplaise à ses résolutions – visiblement oubliées depuis – prises dans les cachots : entamer une démarche amicale qui tendrait – si toutes les parties étaient pour, bien sûr – vers une petite amitié de rien du tout. Alors non, n'allons pas jusqu'à faire un pacte de sang tout de suite, ni tirer de conclusion hâtives d'un rendez-vous qui c'était plutôt bien passé, mais quand même. Il y avait un minimum.

(1317)


Année VI & VII • Cours de potion Club_d10 Année VI & VII • Cours de potion Bam10 Année VI & VII • Cours de potion Beauxb10
Revenir en haut Aller en bas

Vif d'Or
Vif d'Or
Quidditch

Parchemins : 2224



Année VI & VII • Cours de potion Empty
MessageSujet: Re: Année VI & VII • Cours de potion   Année VI & VII • Cours de potion EmptyLun 27 Juil - 0:17

Le membre 'Joséphine De Guise' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Attrapeur' :
Année VI & VII • Cours de potion Qjzy
Résultat : 20
Revenir en haut Aller en bas

Candys Montgomery
Candys Montgomery
Préfète en chef Serpy

Parchemins : 1383
Âge : 17 ans [05.1998]
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 10


Année VI & VII • Cours de potion Empty
MessageSujet: Re: Année VI & VII • Cours de potion   Année VI & VII • Cours de potion EmptyDim 23 Aoû - 11:16

« Coucou Erin! Bien sûr que tu peux. » Quelle question ! Erin était, tout comme Tempérance, la meilleure amie de Candys, il aurait été bien mal venu de lui dire qu’elle ne pouvait pas s’asseoir à ses côtés. Même si Noé était présent, elle ne voulait pas qu’Erin se sente délaissé. Et Noé comprenait cela, du moins, Candys l’espérait et il n’avait jamais exprimé le souhait d’être le seul aux côtés de sa soeur, ni qu’elle doive choisir entre lui et la métisse. Qu’on soit bien clair, si une telle chose arrivait, Noé se prendrait une douche froide car il était hors de question que Candys ne s’abaisse à ce genre de comportement. Même Derek -et pourtant, il s’agissait de Derek, donc question logique parfois, cela laissait à désirer- ne lui avait jamais demandé de choisir entre lui et sa famille -comprenez Jensen, qu’il détestait au plus haut point et qui le lui rendait bien- il était donc hors de question que son frère, si posé et si flegmatique s’abaisse à ce niveau. Elle accueillit donc Erin avec plaisir, quoi qu’il en pense. De toute façon, il sortait avec Dahlia Lloyd maintenant, non ? Et Erin étant avec Ted, tout allait bien dans le meilleur des mondes… Enfin presque mais bon, Candys ne pouvait pas non plus passer son temps à gérer les histoires d’amour de son entourage. Déjà parce qu’elle avait la sienne qui la faisait bien assez stresser comme cela, qu’elle ne savait toujours pas où aller à sa sortie de l’école et qu’en plus de cela, elle devait continuer à être une bonne élève tout en étant une préfète-en-chef irréprochable. Candys se mettait beaucoup de pression, certes, mais elle avait toujours été comme cela. Et si elle se souciait énormément de son entourage, elle ne pouvait pas non plus faire la police vingt-quatre heures sur vingt-quatre.

Alors qu’elle avait à la fois répondu et posé une question Candys nota l’information que leur donna sa tante sur l’infusion d’armoise et sur la menthe poivrée, suite à l’intervention de sa meilleure amie. Puis vint le moment de passer à l’action. Allumant un feu magique sous son chaudron, Candys se mit à la réalisation de la potion. Elle prit tout d’abord le temps de mettre de l’armoise à infuser, et de peser et préparer tous ses ingrédients, afin de n’avoir plus qu’à combiner le tout et de ne pas perdre du temps à devoir tout faire à la minute. Comme en pâtisserie, les potions nécessitaient une certaine préparation en amont si on ne voulait pas tout faire planter dès le premier ajout d’ingrédient. Une fois prête, Candys se mit à l’étape la plus importante, réaliser la potion. Elle commença donc par ajouter de la menthe poivrée séchée en feuilles, jusqu’à ce que sa potion devienne jaune, mélangeant consciencieusement dans l’ordre inverse des aiguilles d’une montre. Sa potion passa à l’orange, et Candys continua jusqu’à ce qu’elle redevienne jaune. Elle continua sa préparation avec les figues, les épines de porc-épic réduites en poudre, les fèves sopophoriques écrasées, trois nouvelles figues et enfin, son infusion d’armoire fraîche, qui était encore tiède. Tiens, aurait-elle du attendre qu’elle refroidisse complètement ? Le doute la prenait d’un coup, la stoppant dans son geste. Il était trop tard pour faire marche arrière de toute façon, la moitié de la fiole était déjà dans la potion. Candys versa donc le reste, tout en mélangeant, espérant que sa potion finirait par passer du rouge au jaune.
acidbrain


• 580 mots •


scones & s'mores. • it often seems to me we spend our lives talking foolish and running blind. and we forget how to enjoy the simple things like walking through London in the spring.
Revenir en haut Aller en bas
http://themorningrose.tumblr.com/

Contenu sponsorisé





Année VI & VII • Cours de potion Empty
MessageSujet: Re: Année VI & VII • Cours de potion   Année VI & VII • Cours de potion Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Année VI & VII • Cours de potion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Salles de cours :: Cours de Potions :: Cours de Potions-
Sauter vers: