Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




-33%
Le deal à ne pas rater :
COOKINGBOX – Barbecue 58cm à Charbon de bois (Jusqu’à 10 ...
59.99 € 90.01 €
Voir le deal

Partagez
 

 Where is Prudence ? [ Vanellope ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Dahlia Lloyd
Dahlia Lloyd
Préfète en chef Serdy

Parchemins : 1752
Âge : 16 ans {16/09/1999}
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


Where is Prudence ? [ Vanellope ] Empty
Ξ Sujet: Where is Prudence ? [ Vanellope ]   Where is Prudence ? [ Vanellope ] EmptyDim 12 Juil - 18:51

Where is Prudence ?
Vanellope & Dahlia

made by black arrow


Dahlia avait accueilli cette nouvelle rentrée à Poudlard avec son flegme habituel, malgré des perturbations diverses, allant des réalisations de Peony concernant Léo (elle ne savait toujours pas bien comment aider sa jumelle à ce sujet : on entrait clairement dans de nouveaux territoires là, bien que rien au monde ne puisse la faire se détourner de Peony - elles trouveraient une solution, ensemble) au fait qu'elle était dans une relation avec Noé Montgomery (qu'elle se refusait décidément à étiqueter, mais que tout son entourage semblait de toute façon avoir étiquetée pour elle) ; ou encore d'autres nouveautés, comme le poste de préfet de Ash (elle lui souhaitait bien du courage pour essayer de tempérer l'illustre Faraday ou pire, pour réguler les pitreries de Quino à part ça tout va bien Ash, pas d'inquiétudes à avoir - dont le comportement actuel à son égard échappait d'ailleurs quelque peu à la brune) ou plus récemment, les nouvelles données par MS, et dont elle se serait vraiment, vraiment bien passée merci Freja hein, mais en fait, non merci.

Il y avait bien une chose qui savait tester le flegme (apparent surtout, car sous ses airs calmes, Dahlia pouvait aisément perdre sa retenue si on la provoquait trop ceci est un message pour Victoire) de la préfète de Serdaigle, et il s'agissait des rondes inhérentes au poste de préfet, justement. Elle savait que quelqu'un comme Faraday ne s'en plaignait pas, au contraire : visiblement dénuée de sens des responsabilités, la Poufsouffle semblait essentiellement voir les rondes comme une opportunité pour vadrouiller dans le château comme bon lui semblait, bavardant à tort et à travers et préparant vraisemblablement ses prochains méfaits. Dahlia avait été aux premières loges pour le constater, les années précédentes. Pas qu'elle n'aima pas Prudence - elle lui trouvait un sens du sarcasme tout à fait honorable et respectable, pour une Poufsouffle-le-monde-est-beau-les-gens-sont-beaux-vive-les-licornes, mais certains comportements de l'Irlandaise la laissaient décidément perplexe. En tant que préfètes, elles avaient déjà un passe-droit sur bien des restrictions - incluant le couvre-feu -, pas besoin de se coltiner les rondes pour ça. Surtout si c'était pour tomber sur des élèves en train de se rouler des pelles dans le premier placard à balais venu, dans un inconfort des plus visibles coucou Alfie. Que Freja tremble : Patience et Bégonia Prudence et Dahlia étaient en approche, prêtes à la débusquer s'il lui venait l'idée saugrenue de camper en haut de la tour d'Astronomie, lieu de rendez-vous - pas si secret - de tous les amoureux n'ayant pas la chance d'appartenir à la même maison c'est pour ça qu'il ne faut pas fraterniser avec l'ennemi : chacun dans sa salle commune et les hippopotames seront bien gardés, comme on dit.

Ce soir-là, c'était avec réticence que Dahlia avait quitté Noé pour trouver le chemin de la salle des préfets. Ayant rapidement consulté le programme des rondes en début de semaine, elle s'attendait tout à fait à tomber sur Prudence (ou à devoir attendre Prudence, une activité tout aussi productive que d'essayer d'apprendre à Rusard à danser la gigue le pauvre homme a deux pieds gauches), affichant cet air lugubre qu'elle semblait ne lui réserver qu'à elle Prudence et Dahlia, le couple que personne n'avait vu arriver - pas même et surtout les principales intéressées. Comme si Dahlia ne demandait rien de mieux que de passer sa soirée avec Miss Et-si-on-allait-dans-la-forêt-interdite-je-crois-que-j'ai-vu-un-élève-oui-on-est-à-l'intérieur-et-alors-je-ne-vois-pas-le-problème ? Elle ouvrit la porte, prête à être gratifiée du regard Made-in-Prudence can't take my eyes off of youuu mais fut surprise de voir, à la place de sa camarade de Poufsouffle, le visage familier de Vanellope. « Salut ! » Elle hésita. « Hm, c'est avec toi que je fais ma ronde ? Je croyais que j'étais avec Prudence elle m'a larguée c'est ça ? Choquée et déçue » avoua-t-elle en se demandant si elle avait fait preuve d'inattention impossible ou si la blonde s'était simplement dérobée à sa tâche impossible. En tout cas, s'il était bien question de faire sa ronde avec Vanellope, elle n'avait pas l'impression de perdre au change - au contraire. Le caractère de la Gryffondor s'accordait tout de même nettement mieux avec le sien.

[ 691 ]



dahlia; — I was born to run, I don't belong to anyone, oh no ; I don't need to be loved by you. Fire in my lungs, can't bite the devil on my tongue, oh no. ;;


Dernière édition par Dahlia Lloyd le Dim 12 Juil - 23:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Vanellope Reynolds
Vanellope Reynolds
Préfète de Gryffondor

Parchemins : 836
Âge : 16 ans [29.04]
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


Where is Prudence ? [ Vanellope ] Empty
Ξ Sujet: Re: Where is Prudence ? [ Vanellope ]   Where is Prudence ? [ Vanellope ] EmptyDim 12 Juil - 19:39

On ne le dira jamais assez : Vanellope était préfète et des cheveux violets ! Cette grande nouvelle, tombée pendant le début des vacances d’été, avait réjoui la Gryffondor qui avait, cependant, eu la classe de ne pas le crier sur tous les toits lors du stage pas comme d’autres quoi. Parmi les choses qui ravissaient la lionne dans cette nouvelle, il y avait un accès très facilité à la réserve de la bibliothèque. Cela pouvait surprendre un peu pour quelqu’un de la maison du courageux Gryffondor mais la jeune née moldue avait des projets d’inventions sur le feu qui ne se contentaient pas des formules au programme. Grâce à l’aide du professeur Flitwick – qui lançait pour elle les sortilèges d’un niveau trop expert à sa place -, elle avait bon espoir de pouvoir lancer une petite production de ses objets d’ici la fin de l’année. Elle commencerait par en fabriquer pour Fiona et elle, peut-être quelques autres de leurs camarades, histoire d’avoir un groupe de testeurs pour leur rapporter les éventuels dysfonctionnement.

Quand Dahlia arriva pour leur ronde, elle était d’ailleurs au milieu de ses schémas et de ses notes. Elle en avait plusieurs carnets bien remplis maintenant ! Elle leva le nez de ses pattes de mouche à l’arrivée de la Serdaigle, fermant son cahier pour le glisser dans sa besace en compagnie de son stylo bic (bien plus pratique qu’une plume pour prendre des notes en marchant, vraiment!). « Ah salut Dahlia ! En fait, j’ai échangé avec Prudence. Je devais avoir une ronde avec Alfie et on a une relation compliquée tous les deux, en plus je crois que ça arrangeait Prudence vu qu’Alan organise pas mal d’entraînements avec la reprise de la coupe de Quidditch. » V n’était pas sûre que la relation Prudence/Alfie soit bien meilleure que celle qu’elle avait avec le Serpentard, mais Prudence avait un don pour prendre son rôle de préfet avec légèreté que n’avait pas Vanellope. Cette dernière se sentait capable de supporter Alfie, mais elle débutait dans le rôle de préfète, tout comme lui, alors elle n’avait pas envie de passer ses premières rondes à lui expliquer de long en large pourquoi il se comportait comme un macho anti-féministe. Elle considérait qu’elle pouvait se garder ça pour plus tard dans l’année, quand elle serait mieux rodée sur les trajets et ses obligations de préfète, quelle punition donnée à quel moment, etc.

« J’espère que ça ne te dérange pas ? » Honnêtement, V s’était dit qu’elle rendait service à Dahlia en faisant cet échange. La Serdaigle n’avait jamais montré un goût prononcé pour les Poufsouffle en général et pour Prudence en particulier. Il faut dire que cette dernière était à mille lieux de Dahlia : bien loin d’être impliquée et sérieuse, Prudence était plutôt du genre à vouloir s’amuser… ou du moins était-ce l’image que V avait d’elle, elle n’avait jamais été proche de la Poufsouffle même si elle s’entendait bien avec Alan et Viska. En même temps, V s’entendait presque avec tout le monde mais entretenait avec la plupart une relation superficielle. Quelques uns de ses camarades faisaient exception, à force de se côtoyer, comme c’était le cas avec Dahlia. Au départ, elles n’étaient pas spécialement amies, mais au fur et à mesure du temps, elles s’étaient découvert des points communs. Cela n’avait pas été aussi marquant qu’avec Fiona qui était sa meilleure amie, ni aussi pressant qu’avec Victoire et Psychée avec qui elle vivait pour ainsi dire 24h/24… Mais contrairement à ces deux-là, V n’éprouvait jamais l’envie de secouer Dahlia. Leur relation était aussi sereine que la surface du lac par temps calme, et ça faisait du bien à V qu’il y ait aussi des gens comme la Serdaigle à Poudlard, car si l’école n’était peuplée que de Victoire ou de Prudence, elle finirait chèvre !

{635}



    Vanellope Catherine Reynolds
    Fine comme une aiguille, forte comme une épée, ingénue et savante, tu ne supportes pas l’injustice... Pour toi c’est le seul désordre + aeairiel.

Revenir en haut Aller en bas

Dahlia Lloyd
Dahlia Lloyd
Préfète en chef Serdy

Parchemins : 1752
Âge : 16 ans {16/09/1999}
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


Where is Prudence ? [ Vanellope ] Empty
Ξ Sujet: Re: Where is Prudence ? [ Vanellope ]   Where is Prudence ? [ Vanellope ] EmptyLun 13 Juil - 14:25

Après avoir posé les yeux sur Vanellope (qui n'était décidément pas Prudence Faraday !), Dahlia avança davantage dans la pièce, son regard suivant les gestes de la préfète de Gryffondor tandis qu'elle rangeait un mystérieux carnet dans son sac. « Je t'ai dérangée ? Tu travaillais ? » demanda-t-elle de son accent gallois marqué, se demandant si la jeune fille avait été occupée à faire ses devoirs comme une Serdaigle. A sa connaissance, Vanellope était une élève assidue, alors c'était tout à fait possible. De son côté, Dahlia avait décidé de renforcer ses entraînements pratiques cette année. Le stage du Ministère lui avait ouvert les yeux sur certaines imperfections dans sa maîtrise des sortilèges, lorsque d'autres élèves (dont sa jumelle, mais même et surtout plus jeunes !) étaient parvenus à lancer le sortilège d'invisibilité de MS bien plus rapidement qu'elle. Elle était forte en duel, elle le savait, mais ça ne suffisait pas. En cela, elle savait que Noé lui serait d'une aide précieuse c'est son prof particulier en fait car le Serpentard avait, lui, brillé de bout en bout au Ministère.

Détournant son attention du carnet - et de ses déficiences récentes sans exagérer -, Dahlia interrogea Vanellope sur l'absence de Prudence. Acceptant aisément l'explication de sa camarade - une ronde avec Vanellope s'annonçait tout de même nettement plus calme qu'avec Prudence -, elle lui adressa un regard intéressé, tiquant sur certaines de ses paroles : « Tu ne t'entends pas avec Hartley ? » Il faut dire que non content d'être l'un des meilleurs amis de Léo, Alfie était surtout la personne sur qui Peony avait jeté son dévolu (ou du moins, concentré son attention, pour esquiver la question épineuse qu'était devenue sa relation avec Léopold), et s'il avait des comportements déplacés, Dahlia préférait être au courant dès maintenant. Léo faisait ce qu'il voulait - et elle doutait qu'il ne soit vraiment le type de Hartley - en revanche, protéger Peony était son affaire (n'en déplaise à Léo et à ses tendances surprotectrices qui avaient tendance à accomplir l'inverse de ce qu'il entendait faire). « Ok ça marche, tu es prête à y aller ? » interrogea-t-elle, pas émue outre mesure par ces changements, et songeant que plus vite elles termineraient leur tâche, plus vite elles seraient débarrassées. « Je me demande ce que va donner le combo Faraday/Hartley. » avoua-t-elle avant de ramener les yeux vers Vanellope (peut-être parleraient-ils de Quidditch, justement ?) : « Ta rentrée en tant que préfète se passe bien ? C'est barbant les rondes je trouve. Je comprends le principe, mais en définitive je n'ai pas l'impression qu'on accomplisse grand chose. » Quant à la position de préfète de Gryffondor, Dahlia ne l'enviait guère à Vanellope : être à Gryffondor signifiait devoir recadrer Weasley, qui outre ses sautes d'humeur, avait visiblement la gâchette facile (pas que Dahlia put réellement la juger sur ce point-là, elle n'avait pas toujours été réputée pour sa non violence elle non plus, d'où une certaine retenue passée en la compagnie de Quino, jadis).

« Pas du tout, au contraire. » répondit-elle avec simplicité à l'interrogation de Vanellope au sujet de ce changement de binôme. En outre, elle doutait que Faraday ait le cœur brisé de leur séparation impromptue c'est ça qui la chagrine le plus en fait. A défaut d'être avec Peony, Dahlia devait admettre que Vanellope était peut-être la deuxième meilleure option, avec Ash, suivis de près par Lucas. Elle aimait bien le petit Baker - l'avait toujours apprécié - mais il prenait son nouveau poste très (voire trop ?) à cœur, et elle n'avait pas spécialement envie de passer sa soirée à vérifier derrière toutes les tapisseries que Freja ne s'y était pas planquée en mode crêpe "Tant que vous y êtes vous nous feriez pas la poussière ? C'est pas pour dénoncer, mais les capacités d'époussetage de Rusard laissent à désirer"



dahlia; — I was born to run, I don't belong to anyone, oh no ; I don't need to be loved by you. Fire in my lungs, can't bite the devil on my tongue, oh no. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Vanellope Reynolds
Vanellope Reynolds
Préfète de Gryffondor

Parchemins : 836
Âge : 16 ans [29.04]
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


Where is Prudence ? [ Vanellope ] Empty
Ξ Sujet: Re: Where is Prudence ? [ Vanellope ]   Where is Prudence ? [ Vanellope ] EmptyMer 5 Aoû - 12:16

« Non, non, tu ne me déranges pas. Je prenais des notes sur les résultats de nos derniers tests : pour les inventions sur lesquelles je travaille avec Fiona – et le professeur Flitwick -, tu sais ? » En fait, elle ne savait pas bien si Dahlia savait. Ce n’était pas un secret, loin de là, mais comme elles n’étaient pas dans la même maison, la Serdaigle avait rarement l’occasion de voir V travailler sur son projet. Quant aux sessions avec Fiona ou Flitwick, elles se faisaient dans une relative intimité puisqu’ils avaient besoin de calme pour travailler. Autant dire que les deux filles avançaient bien plus vite dans leur projet de pouvoir un jour utiliser une tablette ou un lecteur de musique universel depuis que l’ancien professeur de sortilège leur apportait une aide soutenue. La plupart des sortilèges que les deux filles avaient dénichés étaient d’un niveau assez élevé et il leur fallait quelqu’un de plus performant qu’elles pour les lancer : qui mieux que l’ancien professeur de sortilèges pouvait le faire ? En plus, c’était un adulte respecté dans l’école et en dehors de celle-ci, ce qui donnait de la crédibilité aux ambitions de V.

Quant à sa relation avec Alfie, V haussa les épaules : il y avait pire, mais il y avait mieux. « Disons qu’il n’a pas que des mauvais côtés mais il a vraiment tendance à se comporter comme un primate mal éduqué, et comme en plus il ne comprend pas du tout le second degré, on finit par avoir de gros problèmes de communication lui et moi. » Elle commença à avancer légèrement pour montrer qu’elle était prête tout en ajoutant : « Tu vois, moi je me considère comme féministe, je fais attention aux mots que j’utilise, ce genre de choses, mais Alfie est très loin de ces considérations : son unique objectif semble être de faire tomber les nanas. » Mais elle ne le connaissait pas assez pour affirmer que c’était réellement le cas, aussi voulait-elle bien lui laisser le bénéfice du doute, même si elle ne tenait pas à se fatiguer par sa présence quand ce n’était pas nécessaire.

Répondant par un signe de menton affirmatif quant au fait d’être prête à y aller, la ronde put commencer tandis que leur conversation se poursuivait. « Je ne sais pas trop, mais Prudence est sûrement taillée pour le supporter. » Vu par V (même si elles n’étaient pas très proches), la préfète de Poufsouffle paraissait inébranlable. Elle doutait qu’Alfie arrive à la déstabiliser, que ce soit pour rire ou pour la drague.

« Oh, oui, ça se passe bien. Je suis plutôt contente d’être préfète. Cela peut paraître un peu prétentieux mais recevoir l’insigne m’a donné l’impression qu’on reconnaissait les efforts que j’ai fait pour m’adapter au monde magique ces quatre dernières années. » Ce qui n’avait rien eu de simple, surtout quand elle avait découvert – non sans effroi – que les téléphones et autres appareils électriques ne fonctionnaient pas à Poudlard ! Elle avait eu bien du mal à se faire aux traditions épistolaires des sorciers : plumes, parchemins et autres outils d’un âge bien antérieur au sien. Pourtant, certaine qu’il fallait qu’elle s’adapte pour apprendre à maîtriser son don inné pour la magie, elle avait redoublé d’effort pour s’intégrer et, même, faire mine d’être une élève bien plus sérieuse qu’elle ne l’était en primaire. Qu’on la mette préfète avait été une consécration (bien que cela engendre du travail supplémentaire). « Concernant les rondes, je n’ai pas encore trop d’avis, mais je suppose que rien que le fait qu’on en fasse doit dissuader les moins courageux de faire n’importe quoi, non ? »

Finalement, sa camarade lui certifia que ce changement de dernière minute ne la dérangeait pas et V sourit, continuant la ronde d’un pas tranquille mais assuré. Aucun de ses amis proches n’étant préfet, Dahlia et Peony seraient sûrement toujours les meilleurs choix pour faire des rondes : elle connaissait moins bien les autres, ou alors elle sentait qu’ils ne s’accorderaient pas très bien, comme c’était le cas pour Alfie.

{681}



    Vanellope Catherine Reynolds
    Fine comme une aiguille, forte comme une épée, ingénue et savante, tu ne supportes pas l’injustice... Pour toi c’est le seul désordre + aeairiel.

Revenir en haut Aller en bas

Dahlia Lloyd
Dahlia Lloyd
Préfète en chef Serdy

Parchemins : 1752
Âge : 16 ans {16/09/1999}
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


Where is Prudence ? [ Vanellope ] Empty
Ξ Sujet: Re: Where is Prudence ? [ Vanellope ]   Where is Prudence ? [ Vanellope ] EmptyMer 12 Aoû - 22:24

Dahlia secoua la tête en signe de dénégation. Non, elle ne savait pas. En revanche, elle était fortement intriguée : quel genre d'invention unissait à la fois Vanellope, Quincy et Flitwick ? L'ancien directeur de Serdaigle était un poids lourd non ça ne se voit pas dans le domaine des charmes et enchantements. Si Vanellope travaillait directement avec lui, cela signifiait que c'était du sérieux. « Vous travaillez sur quoi ? Et vos tests donnent quoi, alors ? » demanda-t-elle sans jamais perdre le nord. Après tout, dans ce type de projet, ce qui devait importer, c'était les résultats, non ? « T'es proche de Quincy, non ? Elle n'est pas de notre année pourtant. » observa-t-elle d'un ton factuel, profitant de son détachement quasi proverbial pour tenter de glaner des informations sur la fille qui avait réussi à séduire nul autre que Jensen McGowan. Une donnée qu'elle se garderait bien de partager avec Vanellope - et pas seulement parce que ce cher Jensen avait menacé de l'empoisonner dans son sommeil si elle révélait son secret au grand jour les amitiés normales c'est surfait. Elle n'était pas une balance - les menaces de Jensen n'avaient jamais eu de fondement.

Partie pour enquêter pour/sur ses proches, Dahlia enchaîna en interrogeant Vanellope au sujet d'Alfie Hartley balance les bails Reynolds, sujet qui suscitait encore davantage son attention que l'évocation de Quincy et pour cause, il s'agissait là d'une fréquentation de sa jumelle (et de son frère aîné, mais elle était nettement moins inquiète pour Léo qu'elle ne l'était pour Peony, allez savoir pourquoi). L'expression 'primate mal éduqué' recueillit un sourire amusé de la part de la préfète de Serdaigle. « Je vois le genre, oui. » acquiesça-t-elle avec neutralité, tout en attendant que Vanellope la rejoigne à l'entrée de la salle. « C'est l'un des meilleurs amis de mon frère, alors on l'a toujours un peu côtoyé de loin avec Peony. » poursuivit-elle sans une once de reproche - elle n'était pas là pour défendre Alfie déso. D'autre part, la réputation d'Alfie était bien connue du tout Poudlard - Peony et Dahlia incluses -, alors elle ne tombait pas non plus des nues quand Vanellope lui disait que le dessein principal du Serpentard dans la vie semblait être de séduire toutes les filles de l'école. Il y avait de quoi se demander ce que Peony lui trouvait, en revanche ! (Encore que depuis la rentrée, sa jumelle avait d'autres préoccupations en tête que les péripéties d'Alfie Hartley...) « Et pourtant - malgré tout ça - il attire plein de filles, non ? Son physique joue en sa faveur, je suppose. » songea-t-elle en haussant les épaules. Ce qui était certain, c'était qu'il n'avait jamais été son type - et en fin de compte, heureusement.

La ronde commença alors, et Dahlia s'amusa un instant à imaginer la situation qui unirait prochainement Alfie et Prudence. Un duo improbable s'il en existait. Peut-être s'essayerait-il à faire tourner la tête de la préfète de Poufsouffle ? En ce cas, Dahlia lui souhaitait bien du courage : elle n'était peut-être pas commode, mais Prudence n'avait pas l'air de l’être non plus. Bisous Prupru. «  Non ce n'est pas prétentieux, je comprends. C'est toujours agréable quand tes efforts sont reconnus, et que ça se solde par un poste à responsabilités comme celui de préfète ! » C'était la marque que les professeurs - dont leur directrice - la valorisaient, et c'était forcément un atout pour plus tard - être préfet avait de la valeur sur un CV Dahlia future conseillère d'orientation. « Et puis, ça a ses avantages. On est tranquille pour le couvre-feu au moins ! Il y a la salle de bain aussi, tu l'as essayée ? » Pour le coup, elle posait davantage la question par politesse que parce qu'elle appréciait elle-même cet avantage-là. Elle n'aimait pas l'eau : en fait, elle savait à peine nager. Alors elle n'avait jamais bien vu l'intérêt de pouvoir sauter dans cette gigantesque piscine à bulles. Elle laissait volontiers ce plaisir-là à sa jumelle.

« Pas faux. Mais il y a toujours de nouvelles têtes brûlées qui se découvrent une passion pour les balades nocturnes. Sans parler des irréductibles comme Kostas... » Terminant sa phrase, elle s'était immobilisée et avait fait signe à Vanellope d'en faire de même. Premier arrêt : le placard à balais N°1 du deuxième étage. Pendant une fraction de seconde, elle imagina ouvrir la porte et tomber nez à nez avec Kostas en train de rouler des pelles à Victoire : vision d'horreur, justement. Là au moins ne pourrait-il pas jouer les élusifs ! Et elle aurait pu gagner une nouvelle faveur à se garder sous le coude, pour la prochaine fois où elle aurait besoin qu'on la libère de l'infirmerie... toujours prévoir plusieurs coups d'avance ! Cela dit, malgré ses plans machiavéliques échafaudés en l'espace d'un instant Quino déteint sur elle, il n'en fut rien : « Vide. » indiqua-t-elle à son homologue de Gryffondor. La nuit ne faisait que commencer, après tout.



dahlia; — I was born to run, I don't belong to anyone, oh no ; I don't need to be loved by you. Fire in my lungs, can't bite the devil on my tongue, oh no. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Vanellope Reynolds
Vanellope Reynolds
Préfète de Gryffondor

Parchemins : 836
Âge : 16 ans [29.04]
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


Where is Prudence ? [ Vanellope ] Empty
Ξ Sujet: Re: Where is Prudence ? [ Vanellope ]   Where is Prudence ? [ Vanellope ] EmptyJeu 13 Aoû - 18:48

« On travaille sur un lecteur de musique qui permettrait de charger des morceaux aussi bien moldus que sorcier et sur une tablette magique pour communiquer entre sorciers sans passer par les hiboux. Le lecteur de musique est presque au point, pour la tablette par contre elle ne marche qu’à Poudlard pour le moment. C’est à cause de la barrière qui entoure l’école, ça fait des interférences et on ne voit pas trop comment surmonter cette difficulté. Après, pouvoir s’envoyer des messages entre nous dans Poudlard, ce serait déjà pas si mal pour commencer. Les deux fonctionnent avec certaines limites pour le moment, si tu veux, tu peux t’inscrire pour le groupe des bêta-testeur : on cherche des élèves pour les utilisations quotidiennes. » Raconta Vanellope, pas peu fière des résultats. « En fait, Fiona et moi on est de la même ville. Pas du même quartier donc on n’a pas été à l’école ensemble avant Poudlard, mais deux petites nées moldues de Bristol fan de musique, on était obligée de devenir copines une fois réunies ici ! » Les deux filles étaient très copines mais comment aurait-il pu en être autrement alors que (surtout pour V), dès leur arrivée à Poudlard, il y avait une campagne anti-nés moldus lancée par MS. Au moins, quand elle discutait avec Fiona, elle savait que la Serdaigle comprenait toujours de quoi elle parlait, même quand elle faisait une référence à la culture populaire.

« Ouais, j’suis au courant du coup de cœur de Peony pour Hartley. Les répétitions de Magic Mix ont été très tendues le dernier trimestre comme tu sais. » Grimaça V en réponse au fait que les jumelles avaient toujours plus ou moins côtoyé Alfie. Ce n’était pas quelque chose qu’elle leur enviait, un seul tête à tête avec le nouveau préfet de Serpentard lui avait bien prouvé qu’ils n’étaient même pas capable de se comprendre alors s’entendre… ce n’était pas gagné ! Cela dit, qu’on ne s’y trompe pas, Vanellope ne haïssait pas Alfie, elle le trouvait juste fatiguant : conclusion, elle l’évitait mais n’avait pas pour projet de lui péter les genoux ça c’est plus le genre de Chiara. « C’est sûr qu’il est beau. Je suppose que s’il se taisait, je pourrais faire quelques trucs avec… mais ça a pas l’air d’être le genre à savoir la fermer. » Et comme Alfie avait sûrement déduit de leur mini-lutte pour le cœur d’une jeune fille qu’elle était lesbienne, elle ne saurait jamais si elle avait raison. Elle ne s’ennuyait pas assez pour le regretter même si elle ne disait jamais non à un flirt sympa !

« J’ai essayé la salle de bain et maintenant je dois résister aux assauts de Mulligan qui veut absolument que je lui donne le mot de passe ! Mais ne t’inquiète pas, je ne compte absolument pas le lui filer. » Sourit V, contente que Dahlia comprenne qu’elle soit fière de son poste de préfète. Ce n’était pas que ses proches n’avaient pas été content pour elle à cette annonce mais disons qu’à part Fiona, les réactions avaient été assez tièdes… en même temps, elle supposait que Victoire n’était pas totalement ravie qu’elle ait eu le poste.

« Ah ce cher Quino… en même temps Poudlard serait si triste sans lui. » Déclara non sans une certaine emphase la lionne. Après tout, c’était vrai, sans des trublions comme Quino ou Prudence, ils s’ennuieraient secs à Poudlard… mais elle n’était pas certaine que Dahlia – élève véritablement sérieuse, pas comme elle qui jouait un rôle – soit d’accord avec ça.

Quelques instants plus tard, elles firent une pause à un placard mais il était vide. « Il y a vraiment des élèves qui se cachent là ? Maintenant avec le sortilège d’invisibilité, ils n’en ont même plus besoin finalement. » Enfin, pour les élèves qui avaient appris ce sort au stage en tout cas, pour les autres c’était encore le placard à balais qui serait la solution pour les mauvais coups !



    Vanellope Catherine Reynolds
    Fine comme une aiguille, forte comme une épée, ingénue et savante, tu ne supportes pas l’injustice... Pour toi c’est le seul désordre + aeairiel.

Revenir en haut Aller en bas

Dahlia Lloyd
Dahlia Lloyd
Préfète en chef Serdy

Parchemins : 1752
Âge : 16 ans {16/09/1999}
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


Where is Prudence ? [ Vanellope ] Empty
Ξ Sujet: Re: Where is Prudence ? [ Vanellope ]   Where is Prudence ? [ Vanellope ] EmptySam 15 Aoû - 21:34

Debout à l'entrée de la salle des préfets, Dahlia écoutait attentivement les explications de Vanellope concernant son projet. C'était la préfète de Gryffondor qui lui avait montré comment fonctionnait un téléphone portable, un été plus tôt (le même été où Dahlia s'était faite une ennemie à vie de l'une des péronnelles avec qui son frère sortait), et lorsqu'elle lui parla de lecteur de musique et de tablette, Dahlia ne put que constater à quel point il existait tout un monde dans lequel Vanellope ou Quincy évoluaient, dont elle ignorait pratiquement tout. Elle se baladait dans le Cardiff moldu avec ses frères et Peony quand ils rentraient pour les vacances, et elle lisait des articles au sujet des technologies moldues, mais ça n'était pas tout à fait pareil. Et encore, elle restait plus ouverte à ce monde que Jensen - elle se demandait vraiment comment il allait se débrouiller pour établir une vraie connexion avec Fiona. « Oh, pouvoir communiquer de manière immédiate dans l'enceinte de Poudlard serait déjà super pratique, non ? La seule autre solution c'est les hiboux, ou les Patronus corporels, mais ça n'est pas exactement discret. » Et tout le monde ne les maîtrisait pas. A sa grande frustration, ce "tout le monde" incluait encore Dahlia pour l'instant. Mais avec l'invention qu'évoquait Vanellope, elle se voyait déjà pouvoir discuter à loisir avec sa jumelle lorsqu'elles se trouvaient dans leurs salles communes respectives, à deux points opposés du château, et l'idée l'enchantait.

« Je suis partante oui ! C'est deux très bonnes idées. Pour la musique je ne suis pas aussi bien placée que vous deux je pense, mais pourquoi pas. Si tu as des recommandations musicales, d'ailleurs... » dit-elle en songeant que ses connaissances sur le sujet n'étaient en effet pas très étoffées. Elle pratiquait la musique - classique -, puisqu'elle jouait de la flûte traversière depuis toute petite (un point commun qu'elle partageait avec Léo, qui lui avait préféré le piano), mais elle n'en écoutait pas lorsqu'elle était à Poudlard (les vieux gramophones de l'école n'étaient pas hyper séduisants il faut dire) et peu chez ses parents. Face à ça, Vanellope était réputée pour être dingue de musique, et elle assistait de près Magic Mix, dont Fiona faisait partie aux côtés de Peony. De meilleures références qu'elle, à n'en pas douter.

Elle profita de l'occasion pour faire une tangente subtile concernant Fiona, justement, à la fois parce qu'elle était curieuse du choix de Jensen (lui qui était toujours si rationnel sauf quand il y a des orages s'était débrouillé pour tomber sous le charme de l'une des filles potentiellement les plus différentes de lui dans leur entourage) et parce qu'elle songeait qu'il pourrait toujours profiter de renseignements supplémentaires sur la blonde appelez la Cupidon. « Je ne savais pas, c'est marrant ! Vous vous voyez quand vous rentrez à Bristol ? » demanda-t-elle, sincèrement surprise. Pour sa part, elle voyait rarement les autres élèves une fois qu'elle rentrait à Cardiff, si ce n'est quand elle se rendait sur le chemin de Traverse avec sa famille. Il faut dire qu'elle avait une chance toute particulière : sa personne préférée à l'école (et en général) rentrait avec elle quand elle quittait le château. Cet été avait quelque peu différé étant donné qu'elle avait commencé à fréquenter Noé pendant le stage, et qu'ils avaient ensuite fait en sorte de faire des sorties ensemble avec Peony en troisième roue, assise en plein milieu à tout instant avant la rentrée.

« Oui, elle en a beaucoup voulu à Wea-Victoire. » corrigea-t-elle machinalement, parce qu'après tout, Vanellope partageait son dortoir avec la blonde. Et puis, Quino s'était montré suffisamment offensé de son inimitié envers Victoire à la fin de l'année, elle ne comptait pas remettre le couvert avec Vanellope, cette fois. « Je pense que ça devrait aller mieux cette année. » Déjà, Weasley semblait avoir arrêté de tourner autour de Hartley, et surtout, Peony avait d'autres tracas en tête pour le moment. La confession de sa jumelle dans le Poudlard Express ne quittait jamais tout à fait son esprit, bien qu'elle soit en peine de lui venir concrètement en aide. Le mieux qu'elle pouvait faire, c'était d'être présente pour elle dès qu'elle en avait besoin en écrasant tout le monde sur son chemin, bulldozer-style.

Elle haussa les sourcils avec amusement en entendant le commentaire de Vanellope au sujet d'Alfie, ne s'étant pas attendue à cette réaction-là : « Ah ouais ? C'est pas trop mon type je crois. Et ça vaut sûrement mieux, en fait. » remarqua-t-elle en pensant à Peony. Pas question de s'intéresser aux mêmes garçons que sa jumelle - elles avaient déjà frôlé cette situation avec Lucas, même si Dahlia s'en serait davantage fait si la situation avait été inversée, et qu'un garçon qui plaisait à Peony s'était à la place intéressée à elle. C'était différent pour elle. Même pour Lucas, qui lui avait plu de manière surtout superficielle, ça avait été loin d'être un déchirement. Elle ne ressentait pas les choses aussi vivement que Peony (ou Ash, maintenant qu'elle y réfléchissait) attends de voir avec qui Quino va au bal.

N'épiloguant pas plus au sujet d'Hartley, Dahlia interrogea Vanellope sur sa nouvelle vie de préfète, et fut contente d'apprendre qu'elle lui plaisait. Vanellope le méritait contrairement à Prupru. « Mulligan ? » répéta-t-elle en essayant de replacer ce nom. « C'est un Gryffondor c'est ça ? » Il lui semblait qu'il était de la même année que Ash, mais elle n'y aurait pas mis sa main à couper - les noms et elle, ça faisait deux pensée pour Thelonious. « S'il est vraiment lourd, tu peux le menacer de l'envoyer en retenue, tu sais ? Même si on n'est pas trop censé abuser là-dessus. Il y a les points aussi, mais j'imagine que s'il est de ta maison, t'as pas forcément envie de te tirer une balle dans le pied. » raisonna-t-elle avec détachement. Elle n'avait jamais abusé de ses pouvoirs de préfète, et elle doutait que Vanellope ne le fasse. Toujours était-il que quand des élèves abusaient vraiment, la menace d'une retenue pouvait avoir un fort pouvoir dissuasif.

« Je crois qu'il m'ignore cette année, c'est bizarre, non ? » lâcha-t-elle avec neutralité au sujet de Quino, désireuse depuis la rentrée de confirmer cette théorie. Peony était prise par ses histoires avec Léo, et elle n'avait pas envie de s'entendre dire que si elle se posait cette question, c'était parce qu'elle craquait forcément pour lui. Elle se faisait seulement la réflexion parce que Quino était l'un de ses amis - elle n'en avait pas non plus une ribambelle à Poudlard -, et qu'il s'était montré distant de manière peu caractéristique lors du stage et depuis.

Dahlia arrêta leur marche pour vérifier un placard à balais qui s'avéra vide, le premier d'une longue lignée. Elle haussa les épaules en se tournant vers Vanellope, écartant sa baguette pour ne pas l'éblouir.  « C'est vrai que pour ceux qui étaient au Ministère ça, et encore ! C'est surtout ceux qui 'fraternisent' entre maisons différentes, sinon ils iraient dans leur propre salle commune j'imagine. Encore que si c'est pour un rendez-vous secret... » Elle ne termina pas sa phrase, grimaçant d'avoir utilisé cette expression des plus niaises. Heureusement que Noé ne s'amusait pas à lui donner rendez-vous dans des placards à balais ! Déjà, il se serait probablement fait trucider par Léo, et en plus, on ne la surprendrait jamais dans pareille situation, merci bien ! Il y avait quand même plus inventif.



dahlia; — I was born to run, I don't belong to anyone, oh no ; I don't need to be loved by you. Fire in my lungs, can't bite the devil on my tongue, oh no. ;;


Dernière édition par Dahlia Lloyd le Ven 11 Sep - 22:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Vanellope Reynolds
Vanellope Reynolds
Préfète de Gryffondor

Parchemins : 836
Âge : 16 ans [29.04]
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


Where is Prudence ? [ Vanellope ] Empty
Ξ Sujet: Re: Where is Prudence ? [ Vanellope ]   Where is Prudence ? [ Vanellope ] EmptyMar 8 Sep - 19:50

« C’est vrai que pouvoir communiquer dans Poudlard serait déjà un progrès, mais dans mon idée de départ, on pouvait aussi envoyer des messages à nos parents et nos amis déjà sortis de l’école… les moldus peuvent vraiment parler à n’importe qui ayant un téléphone de n’importe où dans le monde, on passe vraiment pour limités nous les sorciers ! » Certes, les moldus avaient des zones sans réseau, mais à côté de Poudlard, ils assuraient vraiment en communication. V sortit son calepin pour inscrire Dahlia dans le groupe des bêta testeurs et elle nota aussi Peony avec un point d’interrogation, devinant avec justesse que son amie voulait surtout pouvoir discuter avec sa jumelle en dehors des heures de cours. De toute façon, pour des raisons pratiques, V pensait proposer la version test de sa tablette à toutes les membres de Magic Mix, comme ça elles pourraient s’envoyer les chorégraphies, les paroles et les partitions directement ! Ça irait forcément bien plus vite, et pour V qui se chargeait de la partie technique du groupe, ça centraliserait les informations.

« Avec Mulligan, on aime beaucoup le dernier album de Muse, mais je ne sais pas si tu aimerais. Tu es quel genre de musique ? Plutôt rythmé, dansant, doux… ? Moi je suis plutôt attirée par les musiques ayant une ligne de basse plutôt présente, cela dit, plus ça va et plus j’écoute de tout. Je m’étais mise aux boysband pour Fiona et maintenant j’écoute de la K-pop avec Erin ! » Elle voulait devenir productrice de musique après Poudlard (avec l’argent de ses inventions si possible), et elle n’avait pas forcément envie de s’enfermer dans un style précis. Elle se disait que le plus important pour une bonne musique était de rencontrer son public.

Concernant Fiona, V hocha la tête par l’affirmative. « Oui, ça nous arrive, récemment on s’est prévu des sorties musicales surtout. C’est que quand je suis chez ma mère, j’essaie en priorité de voir mes amis moldus, avec Fiona on peut se voir comme on veut quand on est ici. » Mais les concerts, eux, étaient chez elles, raison pour laquelle elles avaient prévu d’en voir ensemble, ce qui leur donnait aussi l’occasion de se voir dans leur monde d’origine !

« Possible, de toute façon Victoire semble avoir laissé tomber. » Et Peony aussi, en tout cas elle ne paraissait plus focus sur le septième année, donc la paix allait revenir dans les rangs du girlsband de Poudlard. « Je trouve ça un peu débile de se disputer pour un garçon, et en même temps je n’ai jamais été sérieusement avec quelqu’un, si ça se trouve quand ça m’arrivera, je vais me transformer en lionne colérique. Tu penses que c’est envisageable ? » Sourit V à cette idée. Elle était tellement cool qu’elle avait du mal à s’imaginer que ça puisse lui arriver, mais les aventures de ses amies (dont Peony et Victoire) tendaient à prouver qu’amour et logique n’allaient pas nécessairement de pair. Il n’était pas exclure qu’elle perde tout son bon sens pour les beaux yeux d’une autre personne (fille ou garçon), sauf que ce n’était pas à l’ordre du jour et que ça ne lui manquait pas vraiment non plus. Ils n’avaient tous qu’une quinzaine d’années et toute la vie devant eux ! Pourquoi donc se prendre autant la tête ? Victoire en aura dégoûté plus d’une de l’amour et de ses complications, on ne dit pas merci à Ted!

« Ton type, c’est Noé Montgomery ? » demanda innocemment (ou presque) V à Dahlia. Elle avait été assez surprise de ce couple au stage du ministère, elle ne l’avait pour ainsi dire pas vu venir, et en même temps, sur le papier, ils étaient plutôt compatibles. Cela dit, est-ce qu’ils ne s’ennuyaient pas ensemble ? Ils étaient si sérieux l’un et l’autre ! Ça manquait de peps comme relation !

« Oui, c’est un Gryffondor. Je m’entends bien avec lui mais il est assez… hum… disons taquin ! » Puisqu’il fallait choisir un adjectif, celui-ci collait assez bien au comportement du lion. V n’en prenait pas ombrage, elle avait de la répartie, mais elle se disait que pour d’autres ce ne devait pas être évident car il n’avait pas l’air d’avoir ce filtre qui permettait de savoir quand s’arrêter… « Oh, non, c’est un pote, alors je ne me vois pas l’envoyer en colle ou de lui retirer des points. J’pense qu’il insiste plus pour m’embêter que pour vraiment avoir le mot de passe. » Enfin, elle disait ça, mais elle n’en était pas certaine, elle voulait juste rassurer Dahlia : elle était de taille à gérer Flynn !

« Hum… c’est possible. » confirma V au sujet de Quino, avec une nuance néanmoins : « Mais Alan a l’air d’éviter Viska et Prudence, ce qui ne lui ressemble pas vraiment. Si ça trouve, les gars de Poufsouffle ont des trucs à gérer qu’on ne sait pas et qui n’a rien à voir avec vous toutes. » Parce que c’était quand même bizarre que deux gars de la même année et de la même maison se mette à ignorer des filles avec qui ils parlaient normalement quelques mois avant au même moment, non ? C’était un peu gros comme coïncidence ! Et pourtant s’en est une!

« Je suis sûre que le sortilège a fuité au-delà des élèves présents au stage… Mais les anciennes méthodes auront toujours leurs adeptes je suppose. » V sembla réfléchir quelques secondes et ajouta : « Franchement, ce serait drôle de tomber sur un rendez-vous secret. Je suis pas trop ragots, mais si c’est offert sur un plateau, je dis pas non à du croustillant ! » Sa tendance à s’amuser de tout ressortait ici : elle n’avait jamais été prise de tête, elle aimait bien faire les choses comme ça venait, et prendre le meilleur parti de chaque situation. Par exemple, même si elle, elle se moquait un peu de qui sortait avec qui, ce serait parfait pour ensuite distraire Victoire qui n’était pas au meilleur de sa forme mais raffolait des potins. Puis, on ne pouvait pas cracher sur un moyen de pression éventuel quand on avait des adolescents à gérer à la place des adultes démissionnaires du pensionnat. Tout bénef quoi !

{1 050}



    Vanellope Catherine Reynolds
    Fine comme une aiguille, forte comme une épée, ingénue et savante, tu ne supportes pas l’injustice... Pour toi c’est le seul désordre + aeairiel.

Revenir en haut Aller en bas

Dahlia Lloyd
Dahlia Lloyd
Préfète en chef Serdy

Parchemins : 1752
Âge : 16 ans {16/09/1999}
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


Where is Prudence ? [ Vanellope ] Empty
Ξ Sujet: Re: Where is Prudence ? [ Vanellope ]   Where is Prudence ? [ Vanellope ] EmptyVen 11 Sep - 23:24

Dahlia comprenait l'objectif de Vanellope, mais elle était individualiste : ses parents n'utilisaient pas particulièrement les technologies moldues, et de toute façon, elle ne ressentait pas le besoin de communiquer avec eux de manière plus régulière, ou plus immédiate qu'avec les hiboux enfant ingrate. La personne qui comptait le plus pour elle se trouvait au château avec elle, tout comme toutes les autres personnes à qui elle tenait, et avec qui elle aurait pu vouloir communiquer : Victoire Léo et Ash les premiers. Quant aux élèves sortis de l'école... Derek Bradford ne lui manquait pas spécialement, en fait déso Derek. Elle supposait que ça pourrait être utile quand Léo aurait enfin quitté Poudlard, même si son frère aîné n'était pas vraiment du genre causant. Et le connaissant, il parviendrait à l'utiliser pour les surveiller comme un stalker, plutôt que pour leur demander de leurs nouvelles. Bref, pas que du bénéf'. « Au risque de me faire l'avocat du diable : nous aussi on peut, juste pas toujours immédiatement. Ou en tout cas, pas de manière aussi immédiate qu'eux. Mais on peut transplaner, et ça, c'est quand même stylé. » fit-elle observer à sa camarade, aussi bien par esprit de contradiction (il fallait rester objectif !) que parce qu'elle avait réellement hâte d'apprendre à transplaner. Les téléphones, c'était bien. Pouvoir aller n'importe où n'importe quand, c'était mieux.

La préfète ne s'était pas attendue à ce que Vanellope lui fasse immédiatement des recommandations musicales, et elle se sentit un poil démunie face à sa question. Quel genre de musique aimait-elle, au juste ? A la flûte, elle jouait du classique, mais ce n'était pas ce qu'elle préférait écouter. « Pas de boysband. » répondit-elle catégoriquement. Décidément, l'élue du cœur de Jensen et elle n'avaient pas grand chose en commun. « Ou de pop. J'aime bien le rock, mais je ne connais pas trop de groupes moldus. » Ou de groupes tout courts. Elle aimait la musique - comme quasi tout le monde, a priori - mais elle était loin d'être une connaisseuse. Cela dit, si Vanellope avait la patience de l'y initier, elle ne disait pas non. Elle était toujours partante pour découvrir de nouvelles choses, et elle avait - de manière non caractéristique - confiance en la Gryffondor.

Dahlia poussa un peu plus loin l'investigation au sujet de Fiona, songeant que Jensen partait de loin le bougre - il avait quand même mis un temps atrocement long à cracher le morceau belle image et avait un problème notoire avec les Nés-Moldus - et qu'une petite mission de reconnaissance pour grappiller des informations sur la blonde ne pourrait jamais faire de mal oui elle a le cœur sur la main. Cela dit, après la réponse de Vanellope, elle se garda d'insister encore davantage : ça deviendrait juste louche, surtout de sa part, et Vanellope allait finir par croire qu'elle avait une sorte de béguin inavoué pour l'autre Serdaigle - non merci. Hochant la tête en signe d’acquiescement, elle laissa sa camarade bifurquer sur Magic Mix et Peony, se retenant de justesse de désigner la capitaine de Gryffondor par son nom de famille - qu'elle employait surtout quand cette dernière lui tapait sur le système donc tout le temps. Elle avait déjà perçu que Vanellope partageait parfois son agacement compréhensible pour la blonde, et compatissait donc (intérieurement) de savoir qu'elle devait dormir dans le même dortoir que Weasley tous les soirs. Rien que la pensée d'entendre Weasley piailler à propos de Lupin jour et nuit la fit frisonner bientôt son épouvantard va se transformer en Victoire. « Ah oui ? » répondit-elle au sujet de la romance Victoire/Hartley, pas intéressée pour un sou, mais enregistrant tout de même l'information pour Peony - qui se sentirait certainement plus concernée. « Elle devrait juste embrasser Lupin un bon coup et en finir de cette tension perpétuelle, c'est épuisant leurs histoires. » Elle haussa les épaules. De son humble point de vue, ces deux-là se prenaient nettement trop la tête, surtout quand la situation était aussi évidente - n'en déplaise à Erin.

Elle grimaça avec horreur à l'idée que Vanellope se transforme grosso modo en Victoire si elle venait à tomber amoureuse. « J'espère pas, sinon je ne t'adresse plus la parole, je te préviens. » Et elle ne plaisantait qu'à moitié : une Weasley, c'était déjà beaucoup. Et puis, ce n'était pas comme si ses proches étaient en reste. La situation de Peony était bien assez compliquée, et elle commençait à se méfier de Jensen, car derrière ses menaces de mort à peine alarmantes, elle sentait se profiler de potentielles crises existentielles. Si Vanellope s'y mettait aussi, elle était bonne pour la déprime, et ça, ça ne lui était encore jamais arrivé.

De fil en aiguille, Vanellope en vînt à l'interroger concernant Noé, et Dahlia se vit hausser les épaules, l'air pas entièrement convaincue : « Je ne sais pas si j'ai vraiment un type, mais Noé me plaît, oui. » Sinon, elle ne serait pas sortie avec lui ! Mais parmi les garçons qui lui avaient plu jusqu'à maintenant, on ne pouvait pas vraiment dire qu'il y avait beaucoup de points communs : d'abord Lucas, puis un temps Quino, et Noé, qui avait toujours gravité à proximité, meilleur ami de son frère, intense mais discret - à l'inverse de Hartley, ses sourires charmeurs et sa capacité à jacasser égalant presque celle de Weasley.

Quant à Flynn Mulligan, Dahlia ne le connaissait pas, mais au vu de la description qu'en fit Vanellope, elle n'était pas sûre qu'il lui plairait. Par contre, le fait que la Gryffondor ne veuille pas lui attirer des ennuis sonnait un brin trop familier. Elle soupira Quino l'épuise même quand il est loin, c'est beau l'amour. « Ouais, je vois le genre. Dans le fond, même s'il venait à avoir le mot de passe, tant qu'il ne rameute pas toute l'école, ça serait pas si dramatique que ça. C'est qu'une salle de bain, au final. » Et vraiment pas son endroit préféré au château, alors si Mulligan tenait absolument à piquer une tête, grand bien lui en fasse, ça n'était pas Dahlia qui irait l'en empêcher rave party dans la salle des préfets, sponsorisée par la préfète de Serdaigle ! Où est Nate quand on a besoin de lui ?

Quino se comportait bizarrement - du point de vue de Dahlia -, et il lui semblait qu'elle ne pourrait que profiter d'un point de vue extérieur. Vanellope était neutre - contrairement à Peony (qui l'adorait) et Jensen (qui le haïssait) - et l'entendre (plus ou moins) confirmer ses soupçons suscita une pointe de déception inattendue chez Dahlia. L'explication suivante la laissa sceptique. « Lui pour le coup il m'ignorait vraiment à un moment, même quand on était à côté en classe. Ils sont vraiment bizarres ces Poufsouffles. » conclut-elle avec exaspération. A croire que ça faisait partie de leur pack du nouvel arrivant : idéalisme inattaquable, passion pour mettre le bazar et oh tiens, et si on recouvrait le tout par une couche de comportement irrationnel ?

Hochant la tête concernant le sortilège d'invisibilité, la préfète de Serdaigle haussa les épaules, l'air de ne pas vouloir y toucher, au sujet des ragots : « Ça me ferait un truc à raconter à Peo', elle me reproche toujours de ne pas suivre tout ça. » convînt-elle, se refusant tout à fait à utiliser le mot 'potin', qui lui semblait bien trop... pailleté et frivole. De son point de vue, il fallait quand même faire attention à ce que l'on souhaitait : dépendamment des deux élèves sur qui elles tomberaient, elles pourraient rapidement finir traumatisées.

[ 1265 ]



dahlia; — I was born to run, I don't belong to anyone, oh no ; I don't need to be loved by you. Fire in my lungs, can't bite the devil on my tongue, oh no. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Vanellope Reynolds
Vanellope Reynolds
Préfète de Gryffondor

Parchemins : 836
Âge : 16 ans [29.04]
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


Where is Prudence ? [ Vanellope ] Empty
Ξ Sujet: Re: Where is Prudence ? [ Vanellope ]   Where is Prudence ? [ Vanellope ] EmptyMar 6 Oct - 12:50

« Mouais, sauf qu’actuellement, on ne peut faire ni l’un, ni l’autre. » Non seulement ils n’avaient pas de téléphone (ou tout autre moyen de communiquer), mais tous les cinquièmes années n’avaient pas encore leur permis de transplaner. L’adolescence chez les sorciers ressemblait à une belle arnaque du point de vue de la lionne… mais ce n’était un avis qui ne regardait qu’elle, dans le fond elle débattait pour le plaisir, Dahlia pouvait bien penser ce qu’elle voulait.

« Oh, et bien, Muse devrait te plaire alors. Je te ferai écouter ! » Elle n’épilogua pas sur les boysband et la pop, si V écoutait de tout, elle savait que certaines personnes ne pouvaient pas aimer tout ce qui existait, ni même le supporter. Les préférences devenaient alors des bornes à ne pas dépasser. V n’était pas étonnée que ce soit le cas pour Dahlia, elle avait toujours eu ce petit côté intraitable pour ne pas dire bornée. « On est supposé finir la maquette pour le CD de Magix Mix, j’espère qu’on pourra sortir l’album pour le concert de Noël mais Peony t’en donnera probablement déjà un exemplaire. » Songea-t-elle à voix haute, supposant que le fait que Dahlia n’écoute pas de boysband n’englobait pas le girlsband de sa jumelle.

Concernant Victoire : « Nous sommes bien d’accord, mais en même temps, ça m’ennuie pour Erin. Elle ne mérite pas d’être écrasée par Victoire-le-bulldozer. » Le coeur a ses raisons que la raison ignore mais si l’histoire suivait le cours que Dahlia et elle imaginaient, V devait bien admettre qu’elle ne comprenait pas Ted. Victoire était très belle mais, pour quasiment vivre avec elle dix mois sur douze, elle était insupportable. Gentille, sympathique et énergique, mais épuisante. Pas du tout le type de Vanellope qui cherchait un poil plus de mesure dans une relation de couple.

« Oh allez, si un jour je débloque, tu essaieras quand même - au moins ! - de me mettre en garde ? On pourrait choisir un mot de sécurité : si je vrille, tu l’utilises, et je saurais que je me victoirise ! » proposa-t-elle pour plaisanter car elle trouvait que cette idée était assez amusante. Seulement, elle ne pensait pas être capable de s’enflammer assez un jour pour quelqu’un. Bien que très sociable, Vanellope avait beaucoup de mal à faire confiance or c’était le pré-requis de toute bonne relation.

« C’est le principal ! Moi, je crois que j’ai un type… mais je ne saurais pas complètement le décrire. » Peut-être parce que ses histoires ne duraient jamais assez longtemps pour qu’elle puisse mettre le doigt dessus. Elle passa donc à un autre sujet qui les amena à évoquer son ami Flynn. « Disons que McGo’ n’aimerait pas qu’on y organise une mousse party, et c’est tout à fait le genre d’idée qu’il pourrait avoir. » Elle aussi, remarquez, sauf qu’entre l’idée et la mise en application, il y avait sa volonté de ne pas perdre son joli badge nouvelle acquis de préfète !

« Bizarre oui. » Confirma-t-elle au sujet des garçons de Poufsouffle. « Tu as essayé de le confronter ? » Car, après tout, il devait bien y avoir des raisons à son comportement. Il ne pouvait pas sortir de nul part, si ? Quoiqu’à leur âge, on pouvait s’attendre à tout et aussi, surtout, à n’importe quoi.

V ne rebondit pas sur la question des potins et de ce qu’elles pourraient, ou non, découvrir : quoi qu’il en soit, ça faisait parti de leur fiche de poste de surveiller les placards et autres recoins sombres des couloirs.

{600}



    Vanellope Catherine Reynolds
    Fine comme une aiguille, forte comme une épée, ingénue et savante, tu ne supportes pas l’injustice... Pour toi c’est le seul désordre + aeairiel.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Where is Prudence ? [ Vanellope ] Empty
Ξ Sujet: Re: Where is Prudence ? [ Vanellope ]   Where is Prudence ? [ Vanellope ] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Where is Prudence ? [ Vanellope ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Année 25 (2015-2016)-
Sauter vers: