AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le Deal du moment : -16%
Promotion sur le kit d’entretien K&N pour ...
Voir le deal
15.37 €

Partagez
 

 Here comes the start of the school year • James

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Leith Thomson
Leith Thomson
Serdaigle

Parchemins : 147
Âge : 11 ans (11 juillet 2004)
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 4


Here comes the start of the school year • James Empty
MessageSujet: Here comes the start of the school year • James   Here comes the start of the school year • James EmptyLun 27 Juil - 20:17


Here comes the start of the school year

Un petit fume un grand, l'âge ça veut rien dire, les p'tits veulent du respect. Tu fais l'chaud, tu restes pas, callate la boca, j'ai khalass l'avocat, j'ai cramé l'enveloppe maintenant j'ai plus wehda
Leith & James


Leith trainait péniblement sa grosse valise dans les couloirs étroits du Poudlard Express. Comme d’habitude, il avait voulu jouer au grand, impressionner le monde, et quand sa mère lui avait demandé s’il voulait de l’aide pour installer son bagage dans un compartiment, il avait fermement refusé, lui assurant qu’il était assez fort pour la porter. Sa mère n’avait pas manqué de lui sourire de manière amusée, elle n’aurait pas attendu autre chose de la part de son petit coq le jour de sa première rentrée. Maintenant qu’il était monté, sans le regard de sa mère posé sur lui, Leith faisait drôlement moins le malin. Sa valise était hyper lourde, la faute à tous ces bouquins, et à son chaudron de Potions que son père lui avait acheté lors de sa deuxième virée à Londres. Sans compter que le jeune élève devait aussi trimballer les cages d’Ewen, qui hululait tranquillement, et Machan, qui ronflait bruyamment. Leith cherchait un compartiment déjà occupé, mais déjà occupé par un garçon ou une fille de son âge. Le petit blond était très sociable et il était pour lui hors de question de passer son premier trajet aller vers Poudlard tout seul. Mais il n’allait pas non plus squatter un compartiment de grands, à qui il n’aurait pas grand-chose à dire. Il n’avait pas encore croisé Fiona, et il se demandait si sa demi-sœur l’évitait quelle mauvaise langue ce Leith. Son père était venu pour sa première rentrée, mais pas Claire, qui travaillait. Leith avait passé son mois d’août en Ecosse et si son père lui avait manqué, il avait pu échanger régulièrement via le réseau de cheminée. Sa mère ne s’y opposait jamais et même si ses parents gardaient une certaine distance, même en sa présence, ils entretenaient depuis leur divorce une relation des plus cordiales.

« Où est passé Teddy putain ? Et Dom et Molly ? On était ensemble sur le quai, comment on a pu les perdre par Gryffondor ? » L’exclamation vibrante de colère, ponctuée d’un mot prononcé dans une langue que Leith ne connaissait pas interpella l’Ecossais. « Bon, reste là James. Je vais aller les chercher et les ramener dans ce compartiment par la peau du cul, foi de Weasley ! » Une jolie blonde, pas beaucoup plus grande que Leith il se voit immense ce garçon, ouvrit la porte d’un compartiment. Elle avait déjà revêtu son uniforme, où brillait une insigne rouge de capitaine, avant de s’éloigner dans le couloir d’un pas furibond. Un peu sous le charme de cette apparition tonitruante, Leith décida de tenter sa chance dans le wagon qu’il savait occupé par un certain James. Il fut content, en passant le pas de la porte, de découvrir un garçon qu’il imaginait entrer en première année. « Salut ! C’est ta reuss qui crie comme ça ? Elle est flippante. » Flippante, mais drôlement canon. « J’peux m’installer ici ? J’m’appelle Leith. » Lui n’avait pas voulu se pointer sur le quai en uniforme –trop ringard, trop lèche-cul, pas assez classe- et portait l’un de ses jogging habituel ainsi qu’un bomber bleu sur un tee-shirt bronze –même pas réparti et il affichait déjà les couleurs de Serdaigle. Curieux, il observa le garçon devant lui. Il lui disait quelque chose, oui, il avait définitivement l’impression d’avoir déjà vu ces traits sur une photo…Dans la Gazette ? Peut-être en tout cas, il n’arrivait pas exactement à savoir où. Ni à mettre un nom sur ce visage.



Bad ass bitch
J'me suis fait tout seul, j'ai taffé, j'ai jamais quémandé. J'ai roulé ma bosse, rongé mon os toute la noche sans rien demander. Ouvre-moi la porte, j'y passe un doigt, demain le poing, après demain, le bras. Et quand j'serais dedans, même pas invité, j'vais m'imposer, ils vont m'analyser. Petit coq.


Dernière édition par Leith Thomson le Mer 14 Avr - 1:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

James Potter
James Potter
Gryffondor

Parchemins : 79
Âge : 12 ans {10 mars 2004}
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Here comes the start of the school year • James Empty
MessageSujet: Re: Here comes the start of the school year • James   Here comes the start of the school year • James EmptySam 8 Aoû - 10:53

HERE COMES THE START OF THE SCHOOL YEARJames soupira au coup d’éclat de Victoire : il ne voyait pas pourquoi ils devraient tous voyager ensemble. Dominique et Ted avaient leurs propres amis, et ils n’étaient pas des Gryffondor en plus, alors ils n’avaient pas besoin d’être dans le même compartiment qu’eux. Cependant, bien que courageux, James s’abstint de se confronter à sa cousine, jugeant que ce ne serait pas très prudent dans la mesure où sa colère n’était pas dirigée contre lui.

Il ne fallut pas plus de trente secondes pour qu’un garçon apparaisse là où Vic’ avait disparu. James avait déjà enfilé son uniforme – sans écusson ni couleur pour le moment – car il n’aimait pas l’idée de se changer dans le même compartiment que ses cousines. Dominique et Victoire avaient eu la même idée que lui et étaient arrivées sur le quai avec la tenue réglementaire, hors cape et chapeau, trop voyants pour le monde moldu. James les mettrait, lui aussi, au dernier moment.

James observa le nouveau venu qui avait tout l’air d’avoir son âge. « Lu’ ! Non, c’est ma cousine, Victoire. Si là tu la trouves flippantes, c’est parce que tu ne l’as jamais vu jouer au Quidditch, elle est encore pire sur un terrain. Plus mauvaise joueuse qu’elle, ça n’existe pas. » Lui, éventuellement, pouvait être taxé de beaucoup lui ressembler, mais il avait quand même la sensation d’être moins atteint… peut-être parce qu’il était plus jeune et avait donc, effectivement, toujours eu à composer avec la concurrence de ses cousins plus grands. Contrairement à lui, Vic’ avait toujours été dans les plus grands et avait donc mené son petit monde à la baguette. D’autant plus que sa chère cousine pouvait compter sur ses talents de vélane qui, à défaut d’être très puissants, lui conférait un charisme auquel même James était sensible – alors qu’il y était habitué -. Dominique aussi avait ce talent, sauf qu’elle en usait autrement. La sœur de Vic’ ne jouait jamais au Quidditch avec eux, elle préférait garder le nez dans ses bouquins et déclamer de la poésie rater c’est du théâtre sur la plage plutôt que de jouer avec eux. Cela ne l’empêchait pas de pouvoir aussi être effrayante à sa manière : James se montrait relativement obéissant avec ses cousines, il les craignait d’une façon un peu étrange, teintée de son habituel insolence, parce qu’il avait grandi dans leur sillage.

« Tu peux t’installer, oui. Victoire espère ramener sa sœur et un autre gars de notre famille ici, mais je doute qu’elle y arrive vu qu’ils ont leurs propres amis. C’est un peu ringard de vouloir voyager en famille absolument… enfin… comme j’suis l’plus jeune, j’ai pas vraiment voix au chapitre. » Il haussa les épaules pour signifier son impuissance. « Moi c’est James, James Potter. Je vais entrer en première année ! » Déclara fièrement le futur lion qui n’avait jamais été quelqu’un de timide. Si on exceptait son aversion profonde pour les Serpentard, il était même naturellement plutôt sociable. Il n’hésitait pas à aller parler avec des inconnus et à se taper la discut’. Il l’avait fait pas plus tard que cet été avec une amie de Ted, Joséphine, à qui il avait un peu parlé de sa future entrée à Poudlard alors qu’il ne connaissait la rousse ni de Merlin, ni de Viviane. Donc discuter avec quelqu’un de son âge, c’était à sa portée, et de loin !

{562}
(c) 2981 12289 0



    James Sirius Potter
    "I solemnely swear that I am up to no good" + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Leith Thomson
Leith Thomson
Serdaigle

Parchemins : 147
Âge : 11 ans (11 juillet 2004)
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 4


Here comes the start of the school year • James Empty
MessageSujet: Re: Here comes the start of the school year • James   Here comes the start of the school year • James EmptyLun 18 Jan - 0:40

Dès que le supposé James ouvrit la bouche, Leith décréta envers lui-même qu’il avait décidément bien choisi en s’engouffrant à la suite de la belle blonde dans ce compartiment. Le garçon en face de lui n’avait pas l’air farouche. Il s’exprimait aisément et ne se classait certainement pas dans la catégorie des personnes insupportablement timides. Ouf, Leith était rassuré ! « Me semblait bien avoir vu le badge de capitaine sur la robe de ta cous’. C’grave cool ! Elle est à Gryffondor c’est ça ? J’ai vu le rouge et l’or sur son uniforme. J’ai hâte de voir ses matchs alors ! ‘Fin j’ai grave hâte de voir tous les matchs en vrai, j’adore le Quidditch. Faut absolument que j’rentre dans l’équipe de ma maison. » L’enthousiasme non feint de Leith s’entendait à son débit rapide, sans compter que son excitation faisait encore davantage ressortir son fort accent écossais. L’autre garçon n’avait pas réellement d’accent, lui, tout comme sa cousine, même si elle avait prononcé des mots bizarres oui c’est lui qui dit ça. En revanche, Leith eut la confirmation qu’il devait bien faire sa première rentrée à Poudlard car s’il était déjà en robe de sorcier, aucune cravate distinctive ne brillait à son cou. S’il pouvait déjà se faire un pote d’entrée dans le Poudlard Express, il commencerait décidément son année d’un très bon pied.

James lui signifia qu’il pouvait s’installer et Leith se contenta de pousser sa grosse valise au fond du compartiment, allongée en dessous de la fenêtre. « Victoire...ça sonne étranger, nan ? Elle t’as parlé de manière chelou à un moment donné. Mais par contre, j’suis grave d’accord avec elle, c’est cool de voyager avec sa famille. J’espère que j’vais croiser ma reuss avant le banquet. On s’est pas vu en août. » Fiona lui avait manqué, c’était indéniable. Depuis le temps que son père fréquentait Claire, Leith s’était habitué à sa fille, même à ses goûts musicaux pourris, c’est dire ! « T’as une grande famille ? »

Leith jeta un coup d’œil à l’extérieur. Le train filait à toute vitesse et avait déjà quitté Londres. Il se retourna vers la banquette et logea délicatement les bagages de ses animaux dans le filet prévu à cet effet, s’attirant un hululement doux de son hibou et un autre ronflement de son chat. Contrairement à leur maître, Ewen et Machan ne montraient aucune traces d’agitation et de nervosité. Peut-être que cela viendrait lorsqu’ils découvriraient le château. « T’es venu avec un animal toi ? », demanda-t-il, curieux, au brun. Puis, celui ci se présenta, et les yeux bleus de Leith s’illuminèrent. Il n’arrivait pas à y croire ! Tomber sur le fils du célèbre Harry Potter dès la rentrée, il avait une sacrée chance ! « Sérieux ? C’est dément wesh ! J’pensais bien que tu m’disais un truc. Mais ouah...le fils d’Harry Potter, ma reuss va pas en r’venir », déclara-t-il vivement tout en agitant les mains. « Moi aussi j’vais rentrer en première année ! Tu vises Gryff j’imagine comme ton daron ? Moi j’aimerais grave aller à Serdaigle, comme les miens ! J’suis grave content de te rencontrer James en tout cas ! » Et pas seulement parce qu’il était le fils d’un sorcier très connu, mais aussi parce qu’il paraissait cool et sociable. Peut-être qu’à la longue il pourrait l’initier au rap il ne perd pas le sens des priorités ? Faire aimer le rap à James Potter, ce serait quand même un sacré accomplissement !


Bad ass bitch
J'me suis fait tout seul, j'ai taffé, j'ai jamais quémandé. J'ai roulé ma bosse, rongé mon os toute la noche sans rien demander. Ouvre-moi la porte, j'y passe un doigt, demain le poing, après demain, le bras. Et quand j'serais dedans, même pas invité, j'vais m'imposer, ils vont m'analyser. Petit coq.


Dernière édition par Leith Thomson le Mer 14 Avr - 1:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

James Potter
James Potter
Gryffondor

Parchemins : 79
Âge : 12 ans {10 mars 2004}
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Here comes the start of the school year • James Empty
MessageSujet: Re: Here comes the start of the school year • James   Here comes the start of the school year • James EmptyDim 14 Mar - 10:18

HERE COMES THE START OF THE SCHOOL YEARJames sourit avec enthousiasme : lui aussi avait vraiment hâte de rentrer dans l’équipe de sa maison (qui serait forcément Gryffondor, sinon il posait une réclamation!). « Oui, elle est à Gryffondor ! Et je pense que j’y serai avec elle donc ce sera ma capitaine !» Il se demanda ensuite dans quelle maison serait son interlocuteur car c’était presque la question qui venait aussitôt dans le premier trajet vers Poudlard (et vu que Leith ne connaissait pas Victoire, il ne pouvait pas être autre chose qu’un première année). Il espérait seulement que son compagnon de voyage n’allait pas se destiner à Serpentard car ça jetterait un sacré froid vu le peu de bien euphémisme que James pensait de cette maison.

Restant sur le sujet de sa cousine, le petit brun hocha la tête par l’affirmative au sujet de son prénom : « C’est français, ma tante est de là-bas, et Vic’ jure toujours dans cette langue. Elle doit croire que c’est plus discret alors que pas du tout. ». Il ne partagea cependant pas son enthousiasme à voyager en famille, lui avait plutôt envie de se séparer de tous les Weasley de l’école pour vivre sa propre vie. Ne nous y trompons pas, il adorait ses cousines et Ted, mais s’il voulait laisser sa marque dans l’école de sorcellerie, il ne pouvait pas simplement se contenter de rester dans leur ombre ! Il devait se démarquer ! En ressemblant à son père, il y a un truc dans le verbe démarquer qu’il a pas compris! « Comment ça se fait que tu n’aies pas vu ta sœur en août ? » interrogea James qui ne connaissait personne dans son entourage dont les parents soient séparés, aussi n’était-il pas familier des gardes partagées. « Oui, j’ai une grande famille, ma mère a plein de frères alors forcément… j’ai trois cousines qui sont déjà à Poudlard là, et plein d’autres qui vont arriver après. » Actuellement il n’y avait que Molly, Dominique et Victoire si j’ai oublié quelqu’un tant pis mais plus ça allait aller, plus il y aurait de Weasley dans l’école !

« J’ai une chouette oui » dit-il en désignant la cage qu’il avait recouverte pour que son animal de compagnie puisse faire un petit somme pendant le voyage. Il l’avait prise de la même espèce que celle qu’avait eu son père à l’époque, et, justement, arriva enfin le moment de se présenter. James sourit en toute fausse modestie – il adorait qu’on lui parle de son père ! -. « Je ressemble beaucoup à mon père physiquement, ce doit être pour ça que je te disais quelque chose. » dit sans aucune subtilité le petit brun. Néanmoins, c’était tout à fait vrai, James était le portrait craché de son père, sauf pour les yeux qu’il avait bleu et non pas vert. Ses cheveux étaient aussi plus bouclés bien que tout aussi indisciplinés. Mais James les portait courts pour éviter que ça se remarque – il était très soucieux de son apparence comme souvent lorsqu’on avait autant d’orgueil que lui -. « Moi aussi je suis content de te rencontrer, j’espère que nous serons bons camarades. » sourit ensuite James, soulagé que le blond vise une maison fréquentable. Il aurait été attristé de devoir renoncer à lui parler alors qu’il lui avait fait une très bonne première impression.
(c) 2981 12289 0



    James Sirius Potter
    "I solemnely swear that I am up to no good" + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Leith Thomson
Leith Thomson
Serdaigle

Parchemins : 147
Âge : 11 ans (11 juillet 2004)
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 4


Here comes the start of the school year • James Empty
MessageSujet: Re: Here comes the start of the school year • James   Here comes the start of the school year • James EmptyMer 14 Avr - 1:59

Non seulement le garçon qu’il venait de rencontrer n’était pas timide, mais en plus, il semblait décidé à rentrer dans l’équipe de sa maison dès sa première année. Encore un point commun avec Leith ! Décidément ! A croire que Rowena elle même l’avait mise sur le chemin du brun car le blond sentait déjà qu’il allait bien s’entendre avec son interlocuteur. Or, il estimait posséder un jugement sûr sur les gens tu pleures, tu es nul, tu as des manières, il t’insulte, tu aimes le Quidditch, là on peut parler. « Cool ! Et t’as pas peur de devoir lui obéïr et tout vu que ce sera ta capitaine ? » Leith devait bien avouer que c’était une question qui l’avait quelque peu taraudé. Il aimait bien faire ce qu’il avait envie, lui, suivre les règles et les stratégies, surtout si elles ne lui plaisaient pas, ce n’était pas vraiment son kiff. Cela dit, s’il entrait effectivement à Serdaigle, il savait que l’équipe n’avait pas de capitaine, Fiona le lui avait dit. Leith n’arrivait pas à savoir si c’était une bonne ou une mauvaise chose. Une bonne équipe n’existait pas sans bon capitaine pour la diriger mais en même temps, cette absence forçait les joueurs à décider ensemble et à s’entraider. « Tu vises quel poste ? » Lui ne comptait postuler qu’à celui de batteur : c’était dans son tempérament de boxeur, nerveux, teigneux et combatif, que de frapper dans des Cognards.

« Oh ok ! C’est particulier comme habitude », commenta simplement Leith sur Victoire Weasley, sa blondeur tout droit venue de France, et son habitude à ne jurer que dans une langue que ne comprenait pas la majorité des élèves Anglais. Lui-même avait un attrait pour les langues de ses origines. Il parlait gaélique ainsi que quelques mots de scots. Non que cela lui ait servi à grand-chose ces dernières années vu qu’il était scolarisé à Bristol. Mais Leith était un fier Ecossais, et il était d’ailleurs ravi que Poudlard soit située dans son pays natal. Sans doute croiserait-il des sorciers venant du pays de ses ancêtres au château. « En fait, ma reuss c’est pas vraiment ma reuss tu vois. Mes darons sont divorcés depuis plusieurs années et mon père s’est remis avec une moldue, qui a, tiens toi bien, une fille sorcière ! Elle entre en sixième année à Poudlard. En août, je vais chez ma mère, et elle chez son père. Du coup, on s’voit pas. » Leith avait halluciné lorsque son père lui avait parlé pour la première fois de Claire et de Fiona. Mais en fin de compte, il était très content que Claire connaisse déjà la magie, cacher tout un pan de sa vie n’aurait pas été facile pour son père, ni pour lui d’ailleurs. Peut-être même qu’il serait resté à Aberdeen dans ce cas et rien qu’à l’idée d’être séparé d’Aonghas, son cœur se serra c’est un petit garçon très sensible.

« Ah ouais ! Trois cousines c’est super cool ! Et t’as des frères et sœurs aussi ? », demanda Leith. Même s’il avait Fiona maintenant, le blond avait toujours regretté de ne pas avoir une petite sœur ça arrivera peut-être un jour et là, il se plaindra de ne plus être le dernier de la famille. Il avait par contre quelques cousins, que ce soit du côté de son père et de sa mère, mais certains étaient bien plus âgés que lui, et ils n’étaient pas aussi nombreux que ne semblaient l’être ceux de James en même temps personne ne peut battre les Weasley, hormis les Montgomery. « Elle s’appelle comment ? » Leith jeta un coup d’œil à la cage de la chouette du petit brun. Il aimait les animaux, ce n’était pas pour rien qu’il en emmenait deux à Poudlard.

Leith hallucina en apprenant l’identité de James. Ça pour une première rencontre ! « Ouais grave tu lui ressembles vachement ! Enfin je le connais pas personnellement, mon daron peut-être il bosse au Ministère, mais on le voit partout dans la Gazette. Ça fait quoi d’être le fils du Survivant ? » James ne semblait nullement gêné par ses questions, même plutôt content ce que Leith, en tant que grand admirateur de son propre père, pouvait comprendre. « Mec, j’en doute pas une seule seconde ! T’écoutes du rap ? » Il lui lança un grand sourire. C’était une question moins déterminante qu’avec un moldu, vu que beaucoup de sorciers restaient attachés à leurs vieux groupes pourris et oubliaient de découvrir la vraie musique.


Bad ass bitch
J'me suis fait tout seul, j'ai taffé, j'ai jamais quémandé. J'ai roulé ma bosse, rongé mon os toute la noche sans rien demander. Ouvre-moi la porte, j'y passe un doigt, demain le poing, après demain, le bras. Et quand j'serais dedans, même pas invité, j'vais m'imposer, ils vont m'analyser. Petit coq.
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Contenu sponsorisé





Here comes the start of the school year • James Empty
MessageSujet: Re: Here comes the start of the school year • James   Here comes the start of the school year • James Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Here comes the start of the school year • James
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Croix de fer [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Londres :: Le Londres Moldu :: King's Cross :: Poudlard Express-
Sauter vers: