AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Partagez
 

 Attends-moi ! Il faut qu’on parle ! [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Dominique Weasley
Dominique Weasley
Poufsouffle

Parchemins : 141
Âge : 13 ans (28.09.2002}
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 5


Attends-moi ! Il faut qu’on parle ! [PV] Empty
MessageSujet: Attends-moi ! Il faut qu’on parle ! [PV]   Attends-moi ! Il faut qu’on parle ! [PV] EmptySam 15 Aoû - 19:49

Attends-moi ! Il faut qu’on parle !« Ted ! Ted ! Attends-moi ! » Dominique courait dans les couloirs dix points en moins pour Poufsouffle à la poursuite de Ted Lupin, son ami d’enfance / presque grand-frère / grand amour de Victoire. « Il faut absolument que je te parle ! » Dit-elle quand elle eut enfin attraper la cape du Poufsouffle. Elle reprit quand même un peu son souffle car cela faisait deux couloirs au moins qu’elle lui courait après : c’est qu’il avait des jambes bien plus grandes que les siennes et une belle avance au départ !

Elle fit signe à Ted pour qu’ils aillent s’asseoir dans la cour plutôt que de discuter debout comme deux idiots en plein milieu du passage. Les cours étaient terminés et il y avait encore du temps avant le dîner. Elle aurait pu attendre de le voir dans la salle commune mais Dominique avait du mal avec les « grands » de Poufsouffle : Joséphine était la pire ennemie de sa sœur (même s’il paraissait que ça s’était amélioré, elle demandait encore à voir hein!) et Tempérance était Miss Catastrophe numéro 1 (la deuxième étant la nouvelle, Amy Flint, et le Mister en titre ce bon vieux Ash!).

« Ok, alors deux choses : la première c’est qu’il me faut absolument un plan pour que James accepte d’aller au bal avec Tina. Elle veut bien le lui demander, je crois, mais tu sais comment il est, il déteste tout ce qui touche à Serpentard ! Or, il va bien falloir que ce petit crétin évolue un peu. Il a déjà beaucoup de chance qu’une fille comme Tina s’intéresse à un gringalet dans son genre. » Dominique, jamais extrême, toujours mesurée dans ses opinions… Bien entendu, toute Poufsouffle qu’elle était, elle avait déjà essayé de persuader son cousin que Valentina était adorable, gentille, pas du tout snob, etc. et dans une certaine mesure, James l’avait écoutée. Il faisait de gros efforts pour ne pas critiquer la meilleure amie de sa cousine. Mais Dominique se rendait bien compte que ce n’étaient que des avancées de surface et que, dans le fond, James était aussi intolérant qu’un mangemort très logique pour le fils de l’élu, on sait.

« Et la deuxième chose : maman a envoyé des gâteaux et c’est moi qui ai ta part. » Elle ouvrit sa besace et tendit à Ted un petit paquet stylisé parfaitement fermé qui renfermaient des douceurs. Fleur en envoyait régulièrement à ses filles et surtout à Dominique, car depuis l’été, les parents des deux filles Weasley avaient enfin compris que les complexes de la cadette n’étaient pas une lubie. Ils essayaient par conséquent de nouer des liens solides avec elle, non pas uniquement d’affection – ça n’avait jamais été le problème – mais de confiance, pour qu’elle puisse se sentir libre d’exprimer son mal être. Évidemment ce plan parfait sur le papier se heurtait toujours à l’inconséquence et l’incompréhension de Victoire, freinant par la même les progrès de ses parents.

Ces préoccupations n’empêchaient pas Fleur d’inclure Ted dans ses envois de gâteaux, après tout, il était de la famille (en cas de grosses fournées, James et Molly avaient aussi leur part!). « Papa et Maman m’écrivent plus souvent depuis cet été. » confia-t-elle avec simplicité. « J’essaie de négocier avec eux pour me teindre les cheveux… mais ils ne veulent pas. Ils disent que je suis encore trop jeune. » Ce qui était vraiment dommage, surtout si près du bal, car trouver une robe qui allait convenir à sa silhouette éflanquée et à ses cheveux roux n’allait pas être une partie de plaisir. Mais Fleur ne voulait rien entendre à ce sujet : sa petite fille ne se teindrait pas les cheveux, encore moins parce qu’elle était complexée par eux. Si bien des discussions avaient été ouvertes, elles ne menaient clairement pas toutes là où Dominique le voudrait…

Et en parlant de truc qu’elle voudrait, elle aurait bien aimé demander des nouvelles de sa vie sentimentale à Ted. Si les sentiments de Victoire étaient sans équivoques pour sa jeune sœur, elle ne savait pas trop ce qu’il en était de Ted dans la mesure où il avait une petite amie – très gentille en plus, elle lui avait appris à lancer protego lors du stage -. Elle avait toujours trouvé leur relation bizarre mais peut-être que ça ne venait que de Victoire et que Ted, lui, menait sa vie indépendamment de son amie d’enfance. Tout ça paraissait quand même très complexe à Dominique : dans les tragédies, c’était bien joli, mais dans la vraie vie, elle n’avait pas envie de voir des histoires d’amour mal se terminer !
2981 12289 0



    Dominique Anne Weasley
    Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles.
    + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Ted Lupin
Ted Lupin
Poufsouffle

Parchemins : 334
Âge : 17 ans { 15/04/1998 }
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 4


Attends-moi ! Il faut qu’on parle ! [PV] Empty
MessageSujet: Re: Attends-moi ! Il faut qu’on parle ! [PV]   Attends-moi ! Il faut qu’on parle ! [PV] EmptyDim 16 Aoû - 19:38

Ted Remus Lupin, dix-sept ans au compteur (depuis le mois d'avril), toutes ses dents (celles de sagesse étaient en pleine pousse), sa nonchalance en étendard et son sac balancé négligemment à l'épaule, avançait à grands pas dans un couloir du rez-de-chaussée de l'école. Sorti de soins aux créatures magiques - cours qu'il partageait avec Tempérance - il avait abandonné contre lui son amie (au vu de son insistance), visiblement occupée à restaurer sa dignité mise à mal lors de la séance (une tape dans le dos administrée par Hagrid pour l'empêcher de s'étouffer avec une plume d'Augurey avait parachevé sa journée en l'envoyant valser dans son plan de potirons avec - Ted devait l'admettre - assez peu de grâce). Comme ils devaient rejoindre Jo' pour étudier dans la salle commune, l'Irlandaise l'avait donc envoyé en éclaireur, histoire de ne pas trop faire poireauter leur amie française c'est important à préciser.

Progressant à bonne allure, il fronça les sourcils lorsqu'il sentit quelque chose tirer sur sa cape sans doute une fan, interrompant du même coup son mouvement. Il sourit en reconnaissant la voix de Dominique, qui l'observait de ses yeux si sérieux. « Tu me suivais depuis longtemps espèce de stalkeuse ? » demanda-t-il en remarquant qu'elle était essoufflée. Il la suivit sans broncher vers la cour la bonne pâte, vaguement soucieux devant le silence de la fillette : « Tout va bien ? » Dominique avait, certes, un amour prononcé du théâtre et des répliques dramatiques, mais il savait aussi qu'en cas de pépin, elle n'hésiterait pas à s'adresser à lui. Elle le rassura pourtant dès qu'ils furent assis.

Il cacha difficilement son amusement face aux lamentations exprimées par la fillette au sujet de James. Une chose à la fois : « Tina c'est ta copine de Serpentard, c'est ça ? » Jusque là c'était facile, il gardait forcément un œil sur Dominique, et il l'avait notamment vue accompagnée de son groupe d'amis lors du stage du Ministère c'est qui ce gringalet de Serdaigle qui te tourne autour et qui me fixe avec haine Domimi ? C'est moi ou il a prononcé un sortilège impardonnable en me visant ? « James disait qu'il discutait parfois avec elle, non ? » Il essaya de se rappeler ce que son ami lui avait dit à ce sujet - hormis le fait que les serpents étaient des animaux maléfiques et pourquoi est-ce qu'on n'avait pas supprimé Serpentard comme maison déjà ? Ah oui : il faisait des efforts avec les amies de Dominique. « Je peux tâter le terrain avec lui si tu veux, voir ce qu'il a en tête pour le bal déjà. » S'il était aussi doué que les mâles Potter avaient réputation de l'être l'hôpital se fout de la charité, il y avait fort à parier qu'il ne s'était pas encore penché sur la problématique de sa cavalière. Et puis, la propre petite-amie de Ted était à Serpentard, James ne pourrait pas se montrer fermé ainsi ad vitam eternam.
« Tu sais avec qui tu vas y aller toi d'ailleurs ? » demanda-t-il avec intérêt à la Poufsouffle si tu veux je m'occupe de tout : Ted Lupin, entremetteur à ses heures perdues.

La "deuxième chose" s'avéra avoir trait à la nourriture, et en bon glouton, Ted lâcha un "trop cool" enchanté pendant que Dominique cherchait les gâteaux en question dans son sac. « T'en veux un ? » En effet, il venait d'ouvrir la boîte pour en scruter son contenu avec gourmandise. Saisissant un biscuit, il laissa les autres à portée de main de Dominique. « Je lui enverrai un mot pour la remercier. » Il était toujours touché que Fleur pense à l'inclure quand elle envoyait des victuailles à ses filles. C'était une petite attention, mais ça lui faisait plaisir - et pas uniquement parce qu'il était un goinfre avéré.

Il était content que ses parents aient renforcé leur vigilance vis-à-vis de leur cadette. Ça n'était pas un secret que Dominique était complexée par rapport à Victoire (pour Fleur, Ted en était moins conscient). Son aînée attirait l'attention, c'était un fait (et elle était sa meilleure amie - dont il était accessoirement amoureux, donc lui le premier), mais Dominique brillait aussi - à sa façon, mais de manière tout aussi étincelante. Il fallait seulement qu'elle puisse en prendre conscience. « C'est une bonne chose, non ? » Il haussa les sourcils, un éclair de malice dans les yeux. « Surtout si ça veut dire qu'ils t'envoient plus souvent à manger ! » Toujours garder le sens des priorités.

« Ah oui ? En blond ? » devina-t-il avec hésitation. « Moi j'aime bien la teinte de tes cheveux. » dit-il en clignant brièvement des yeux pour faire prendre à ses cheveux la même couleur que ceux de Dominique. Il songea ensuite que c'était peut-être maladroit - sans doute aurait-elle été ravie de pouvoir en faire de même, et avec autant d'aisance. Grimaçant légèrement, il essaya de se rattraper : « Sinon je t'apprends à les métamorphoser. » De quoi ravir les Weasley. Etape suivante : la drogue !




ted; — It's like it's not even real to me. It's like my life isn't even real to me unless you're there, and you're in it, and I'm sharing it with you. ;;

Revenir en haut Aller en bas

Dominique Weasley
Dominique Weasley
Poufsouffle

Parchemins : 141
Âge : 13 ans (28.09.2002}
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 5


Attends-moi ! Il faut qu’on parle ! [PV] Empty
MessageSujet: Re: Attends-moi ! Il faut qu’on parle ! [PV]   Attends-moi ! Il faut qu’on parle ! [PV] EmptyLun 5 Oct - 11:02

Attends-moi ! Il faut qu’on parle !Elle ne prit pas le temps de rassurer Ted, préférant passer directement à la suite de ce qu’elle avait à lui dire. « Tina est ma meilleure amie de Serpentard, pas simplement une copine, alors il faut absolument lui filer un coup de main. Surtout que James est ridicule avec ses idées anti-Serpentard. Le pire, c’est qu’il se croit malin. » Elle soupira exagérément dans une mimique qui n’était pas sans rappeler celles de Victoire. Les deux sœurs se ressemblaient plus que Dominique ne voulait bien l’admettre. « Et oui, il lui parle, et je crois que Tina s’en contente, mais en réalité il ne fait aucun effort si ce n’est celui d’être poli. Il sait que je vais le pourrir dans le cas contraire. » Et il ne fallait pas sous-estimer son pouvoir de nuisance : Dominique était plutôt sympa à fréquenter mais elle pouvait être sans pitié quand elle le jugeait nécessaire. Vivre dans l’ombre de sa sœur aînée lui avait au moins appris à se défendre, et même à attaquer quand c’était nécessaire. James, qui était l’un de ses cousins les plus proches en âge, était bien conscient de tout ceci. Aussi, il parlait avec Valentina, mais sans jamais changer réellement d’avis sur elle !

Elle acquiesça quant à l’aide proposer par Ted. James serait plus prompt à lui parler à lui, qui n’était pas aussi impliqué. Concernant ses propres projets pour le bal… « Je compte y aller avec Ash. Je veux ouvrir le bal cette année, et lui il est préfet. En plus, la danse ce n’est pas trop son truc, alors que moi je suis capable de danser la valse les yeux fermés. Je vais lui apprendre la chorégraphie et nous serons parfaits le jour J. » Ou, en tout cas, c’était le plan. Il fallait encore qu’elle le peaufine avec le principal intéressé. Quant à ouvrir le bal, si elle y tenait, c’est parce que c’était le seul moment dans lequel elle pouvait espérer rivaliser avec sa sœur. Pour tout le reste, elle n’avait absolument aucune chance, Victoire était bien trop populaire entre son titre de Miss Poudlard et son poste de capitaine. Par Merlin ! Heureusement qu’elle n’avait pas réussi à devenir préfète ! Cela aurait été la fin des haricots pour tout son entourage !

Concernant les gâteaux, elle déclina poliment : « Non, merci, j’ai ma part qui m’attend dans le dortoir. » Et elle était sûre que Ted les appréciait encore plus qu’elle. « Je ne sais pas trop. Le problème n’a jamais été que je manquais de leur attention. Si je devais être complètement honnête, ce n’est même pas vraiment Victoire le problème, ce sont tous les autres qui nous regardent et nous comparent sans cesse. Plus de gâteaux secs n’y changera rien. » Alors que devenir blonde, si, car elle ressemblerait alors plus à Fleur et Victoire. Si elle devenait comme elles, alors il n’y aurait plus vraiment lieu de les comparer… même si pour ce qui était du visage, elle ne leur ressemblait pas non plus, et ça c’était plus compliqué à changer.

Elle regarda Ted changer sa couleur de cheveux en un clin d’œil et sourit tristement en baissant les yeux. « Ce n’est pas laid, c’est vrai. » Les cheveux roux de son père ne l’avaient jamais choquée. Elle trouvait ça joli sur lui, ou sur sa tante Ginny. C’était elle le problème. « Seulement je pense que le blond m’irait mieux. » Surtout pour la fille de Fleur Delacour. Si encore Victoire avait aussi été rousse… mais elle était blonde, elle. « Ce serait chouette que tu puisses m’apprendre à les métamorphoser ! Mais ce doit être difficile, non ? Pour une deuxième année, je veux dire. » Elle essayait de cacher combien cette idée l’enthousiasmait. Si elle pouvait passer du roux au blond à volonté grâce à la magie, elle n’aurait plus aucun problème avec ses parents !

{656}
2981 12289 0



    Dominique Anne Weasley
    Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles.
    + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Ted Lupin
Ted Lupin
Poufsouffle

Parchemins : 334
Âge : 17 ans { 15/04/1998 }
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 4


Attends-moi ! Il faut qu’on parle ! [PV] Empty
MessageSujet: Re: Attends-moi ! Il faut qu’on parle ! [PV]   Attends-moi ! Il faut qu’on parle ! [PV] EmptySam 17 Oct - 23:45

Pris de court par l'apparition de Dominique, Teddy avait besoin de quelques éléments de contexte. Pour faire les choses dans l'ordre, il l'interrogea au sujet de la dénommée 'Tina' et eut le droit à l'un de ces sermons si sérieux dont la fillette avait le secret, et qui l'amusaient tant. Pourtant peu désireux de la froisser (Dominique avait beau dire que Victoire et elle n'avaient rien non rien de rien à voir, elles étaient, de son humble point de vue, assez susceptibles l'une et l'autre par rapport à lui tout le monde est susceptible en fait), Teddy se retînt pourtant d'extérioriser ce sentiment, se contentant d'acquiescer avec solennité. « Mea culpa. Meilleure amie de Serpentard c'est noté. » Puis : « T'es sûre qu'elle veut vraiment y aller avec ton cousin ? Il ne va pas être facile à convaincre. » tempéra-t-il en réfléchissant. Cela dit, James avait beau être très têtu, il tendait tout de même à se montrer raisonnable quand Victoire ou Dominique lui mettaient des coups de pression. Chez les Weasley, les filles avaient de fortes personnalités, et il était bon pour assurer sa propre survie (que ça soit celle de James, ou celle de Ted !) de savoir rendre les armes quand le combat était perdu d'avance.

Amusé pour de bon, Teddy éclata de rire en entendant les paroles ouvertement menaçantes de Dominique à l'encontre de James. Par Merlin, il n'avait définitivement pas envie d'être à sa place ! « A mon avis faut pas t'attendre à un miracle, tu sais comme il est buté là-dessus, va falloir l'avoir à l'usure. Ecoute, j'lui en parle si tu veux ? Et je te fais un bilan de la situation. Ma copine est à Serpentard, il ne peut pas exactement m'envoyer bouler. » Encore qu'il supposait que James devait juste attribuer ses choix à une sorte de folie passagère. Son jeune ami n'était pas tout à fait discret dans ses opinions.

Tant qu'ils étaient sur le sujet, Teddy en profita pour interroger Dominique sur son propre choix de cavalier ne me dis pas que c'est Alfie stp, et ne fut guère surpris d'apprendre qu'elle avait déjà un plan en béton armé en cours d'exécution. Comme il s'entendait bien avec Ash, Ted était plutôt content, même si le préfet était d'une maladresse n'étant pas sans rappeler les beaux jours de Tempérance (les blessures semi graves en plus, malheureusement pour Ash). « Tu tiens vraiment à ouvrir le bal ? » Il se doutait que c'était une occasion pour se différencier de Victoire (qui en tant que capitaine de Quidditch, n'avait a priori pas cet honneur réservé aux préfets, sauf si elle choisissait de se rendre au bal avec un préfet ? A vrai dire, Teddy ne s'était pas encore appesanti sur la question, et il regretta aussitôt d'avoir laissé ses pensées voguer aussi loin.) Il hésita à demander à Dominique si elle avait des pistes concernant Victoire, puis se ravisa : la fillette n'aurait pas forcément envie de parler de sa grande-sœur et lui... Il se ferait juste du mal pour rien. « J'suis sûr que ça sera bien en tout cas, Ash est cool. » déclara-t-il comme si cet argument se suffisait à lui-même. Pour sa défense, être cool était un très beau compliment sois fier Ash.

Comme il n'avait pas été élevé chez les bêtes (mais auprès d'une grand-mère très regardante sur les conventions sociales - ce qui avait fonctionné sur certains points, mais pas sur d'autres), Teddy proposa des gâteaux à Dominique avant de se servir, puis croqua dans l'un d'entre eux alors qu'elle lui répondait concernant ses parents. Il était un peu embêté par son explication, parce qu'il n'y voyait pas vraiment de solution toute trouvée : si c'était le regard des autres le problème, il trouvait que c'était les autres qui étaient très bêtes. Dominique brillait tout autant que Victoire à ses yeux, bien que dans le cas de Victoire, il y ait une différence notable : non seulement elle brillait, mais il en était aussi amoureux. « Est-ce que les autres vous comparent vraiment tout le temps ? Au début peut-être, quand ils apprennent que vous êtes sœurs, mais depuis le temps... ? » demanda-t-il, sincèrement curieux/inquiet, et ne voulant nullement contrarier la fillette. Il cherchait à comprendre, parce qu'il pouvait difficilement se mettre à sa place. Était-elle comparée sans cesse, ou avait-elle tellement internalisé ce complexe qu'elle voyait les choses pires qu'elles ne l'étaient réellement ?

Pour essayer de réconforter Dominique, il tenta un geste un peu maladroit, transformant ses cheveux pour qu'ils prennent la même couleur que les siens - plutôt que leur bleu électrique habituel. Il lui donna un léger coup d'épaule, un sourire en coin aux lèvres. « Si tu penses que ça serait mieux en blond, tu devrais le faire. Et si t'aimes pas, tu changeras à nouveau. C'est ton apparence après tout. » dit-il, lui qui avait passé sa vie à faire prendre à ses traits l'apparence qu'il souhaitait justement (bien qu'à l'âge mûr de dix-sept ans, il fallait reconnaître qu'il ne les faisait plus varier tant que ça : il était plutôt à l'aise dans ses baskets, à présent). « C'est pas évident. Il y a une raison pour laquelle ils n'enseignent pas la métamorphose de soi avant la sixième année. Mais avec un super bon prof' particulier, j'suis sûr qu'on doit pouvoir tenter quelque chose. » Il adressa un clin d'œil à la fillette. Il lui restait encore de nombreux mois à Poudlard, et si ça pouvait aider Dominique à se sentir mieux, alors il l'aiderait volontiers. Voire, il aurait pu faire la métamorphose pour elle, Merlin savait qu'il était doué en la matière (en même temps, il avait des facilités innées), mais comme elle disait que ses parents n'étaient pas hyper partants... Il n'était pas sûr de vouloir s'attirer l'ire de Fleur.




ted; — It's like it's not even real to me. It's like my life isn't even real to me unless you're there, and you're in it, and I'm sharing it with you. ;;

Revenir en haut Aller en bas

Dominique Weasley
Dominique Weasley
Poufsouffle

Parchemins : 141
Âge : 13 ans (28.09.2002}
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 5


Attends-moi ! Il faut qu’on parle ! [PV] Empty
MessageSujet: Re: Attends-moi ! Il faut qu’on parle ! [PV]   Attends-moi ! Il faut qu’on parle ! [PV] EmptyLun 19 Oct - 22:22

Attends-moi ! Il faut qu’on parle !« Tina est folle amoureuse de James. Me demande pas pourquoi, moi aussi ça m’dépasse. » Dominique n’irait pas jusqu’à dire que son cousin était moche, ce serait mentir, mais il était assez quelconque. C’était un petit garçon de onze ans, brun aux yeux d’un joli bleu, qui n’avait rien de très remarquable si ce n’est son illustre père. Cependant, puisque Tina semblait à ce point certaine que James était l’homme de sa vie avis parfaitement unilatéral, l’opinion de James, tout le monde s’en care!, Dominique se devait en tant que meilleure amie de l’aider à atteindre ses objectifs ! Puis ce n’était pas comme si elle essayait de les marier, elle voulait seulement qu’ils aillent au bal !

« Très bonne idée de lui en parler ! Il t’écoute plus que moi. » Comprenez qu’elle savait que son cousin se méfiait d’elle, mais il avait plus de chance de se laisser convaincre par Ted. « Erin me paraît être un très bon exemple de Serpentard gentille, elle aussi, je ne comprends pas que James les déteste autant ! D’où ça lui vient franchement ? Tonton Harry n’est pas comme ça ! » Même s’il n’y avait pas masse de Serpentard dans leur entourage direct, le petit frère de James s’appelait Albus Severus : Gryffondor et Serpentard dans un même nom. Comment ça pouvait à ce point échapper à l’aîné de ses cousins ?!

Quant à son propre bal, évidemment qu’elle tenait à l’ouvrir ! « Bien sûr ! C’est le seul truc que Victoire ne peut pas faire ! Enfin… je suppose que cette année elle aurait pu, mais c’est pas son plan. » D’ordinaire, Vic’ allait au bal avec Ted, qui n’était pas préfet. Avec qui sa sœur irait cette fois puisque Ted était avec Erin restait un mystère, cependant elle était à peu près sûre que ce ne serait pas avec un préfet puisqu’elle connaissait la liste de tous les binômes chez ceux-ci. Quand Dominique avait un plan, elle se donnait les moyens d’y arriver ! « Évidemment que ça se passera bien ! Même si Ash venait à trébucher, on me répète assez que j’ai un huitième de sang vélane : ce sera le bon moment d’user de ce fameux charisme dont tout le monde me parle ! » Et auquel elle ne croyait pas, soit dit en passant. C’était l’occasion ou jamais de tester ses limites. « Mais au pire, oui, Ash est cool. » à force d’être dans l’ombre de Victoire, Dominique en venait à penser qu’il valait encore mieux se faire remarquer de façon négative plutôt que d’être oubliée, mais c’était une idée qu’elle jugeait préférable de ne pas partager avec Ted. Il ne comprendrait pas.

« Disons qu’ils ne nous comparent pas beaucoup parce que je fais tout pour l’éviter, mais imagine si j’étais à Gryffondor, à Sterne ou encore dans une équipe de Quidditch. On nous comparerait sans cesse puisque, de toute évidence, je fais tout moins bien que Victoire. » On lui rabâchait depuis l’enfance toutes les réussites de sa parfaite sœur au point qu’elle aurait pu en vomir de dégoût. Victoire avait ramené un bulletin parfait, Victoire était capitaine, Victoire était Miss Poudlard. Victoire ! Victoire ! Victoire ! Encore et toujours jusqu’à la nausée ! Les mains de Dominique se crispèrent sur le banc jusqu’à ce que ses phalanges pâlissent. Elle ferma les yeux et compta jusqu’à à rebours à partir de dix pour se calmer. Il y avait bien trop de colère en elle, ça la détruisait.

« Ce ne serait pas plus simple de leur appliquer un sort de coloration ? » Un peu comme ce que faisait Erin. Elle savait que c’était un sortilège difficile, mais il devait quand même être plus accessible qu’une métamorphose complète de toute sa chevelure. « J’ai déjà du mal à avoir le niveau d’une deuxième année dans la matière de McGo’, alors de sixième année... » Pas qu’elle soit mauvaise hein, disons plutôt qu’elle était moyenne !
2981 12289 0



    Dominique Anne Weasley
    Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles.
    + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Ted Lupin
Ted Lupin
Poufsouffle

Parchemins : 334
Âge : 17 ans { 15/04/1998 }
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 4


Attends-moi ! Il faut qu’on parle ! [PV] Empty
MessageSujet: Re: Attends-moi ! Il faut qu’on parle ! [PV]   Attends-moi ! Il faut qu’on parle ! [PV] EmptyVen 6 Nov - 9:55

Vaillamment, Ted sut conserver son sérieux quand Dominique lui déclara en toute sérénité que la dénommée Tina dont les oreilles doivent siffler était "folle amoureuse" de James Potter. Ces enfants avaient onze ans - douze, tout au plus. Pouvait-on être fol amoureux à onze ans ? Tu ne fréquentes pas assez Stef. Il s'imagina à onze ans, et même s'il avait grandi entouré des nombreux couples du clan Weasley-Potter, l'idée d'être lui-même amoureux lui aurait difficilement traversé l'esprit. « Et c'est une bonne situation ça, folle amoureuse ? C'est parce qu'elle ne l'a pas connu en couches culottes, ça ! » déclara-t-il à sa jeune amie, à laquelle il adressa un clin d'œil malicieux. Si Dominique et lui réussissaient leurs manigances (et l'aide de Victoire ne serait peut-être pas de trop là-dessus, même s'il n'était pas assez bête pour la suggérer à Dominique en ces termes), "Tina" aurait tout le loisir du monde pour découvrir la vraie personnalité de James lors du bal. Gage à elle alors de voir s'il était vraiment "l'amour de sa vie" ! « Je te tiens au courant. » promit-il en mimant un salut militaire. Il ne s'agissait pas de se moquer de la fillette : il se sentait vraiment en charge d'une mission, et puis, il trouvait ça assez drôle ! Rafraîchissant après tous les drames sentimentaux dans lesquels il avait été pris dernièrement et c'est pas fini.

« J'suis content que tu t'entendes bien avec Erin. » Il sourit à Dominique. Ça en faisait au moins une qui était heureuse de son choix de petite-amie, parce que côté Victoire, même si la situation était stable, on ne pouvait pas vraiment dire que c'était la joie. « J'sais pas trop. C'est son côté un peu dramatique je suppose, ça lui donne un genre de cause. Tu sais bien qu'il s'identifie à Harry, et tout le monde connaît ses longs démêlés avec les Serpentards pendant sa scolarité - ou du moins, surtout avec Drago Malefoy. » Il haussa les épaules. Bientôt, le petit Malefoy allait justement rejoindre Poudlard, en même temps qu'Albus je refuse d'écrire le nom complet pour des raisons morales, d'ailleurs. Qui savait ce que ça donnerait à ce moment-là ? James chercherait-il à s'en faire un ennemi, pour pouvoir réitérer les "exploits" de son illustre père ? Duels à minuit, et luttes épiques au Quidditch ?

Il se redressa sur son siège en entendant Dominique parler de Victoire, et de son "plan" pour le bal. Malgré lui, son esprit partait déjà dans les pires scénarios (et pourtant, si elle n'ouvrait pas le bal, c'était qu'elle n'y allait au moins pas avec Alfie). « Comment ça ? Tu sais avec qui elle va y aller ? » demanda-t-il en se forçant à poser la question calmement, et pas avec l'urgence qu'il ressentait. Par Merlin, ce qu'il était stupide. Il se concentra sur le bal de Dominique, puisque la fillette se trouvait là, en face de lui, et qu'elle lui expliquait sa stratégie, souriant en l'entendant parler de Ash la nouvelle mascotte de Poufsouffle, ah non pardon, le nouveau préfet de Poufsouffle. « Je plains ce pauvre Ash si tu te mets à utiliser tes pouvoirs de Vélane ! Fais gaffe, c'est lui qui va finir follement amoureux de toi après. » plaisanta-t-il en haussant les sourcils, s'attendant déjà aux airs scandalisés de la fillette. Mais n'était-ce pas son rôle en tant que pseudo grand-frère que d'être un minimum ringard de temps en temps ? Personne ne le lui a demandé mais il s'est auto-attribué le rôle déso !

Depuis le temps, Teddy savait bien qu'il ne gagnerait pas cette bataille face à Dominique : son sentiment d'infériorité vis-à-vis de Victoire était profondément ancré, et ce n'était pas ses paroles à lui qui la feraient changer d'avis. Certes, il était leur ami d'enfance à tous les deux, mais il était aussi le meilleur ami de la blonde. Il connaissait ses torts et ses qualités, mais il en était malgré tout également amoureux. Difficile en ce sens d'être assez objectif pour aider la fillette. « Et tu n'as pas envie de faire tous ces trucs-là ? Le Quidditch et Sterne ? C'est dommage si tu te retrouves privée d'activités qui te plairaient. » dit-il, plus pragmatique. Là non plus, il n'avait pas de solution toute faite cela dit. Peut-être que quand Victoire aurait quitté l'école tu te fais virer pour rester avec moi Vic' ?, Dominique soufflerait un peu, mais en attendant, pas le choix, il fallait qu'elle accepte/tolère la présence de sa grande-sœur. Soucieux tout de même de faire quelque chose pour aider Dominique, Teddy s'attaqua à un problème qui lui paraissait plus simple : celui de sa couleur de cheveux. « J'imagine que si, mais c'est pas trop ma spécialité ça vu que je n'en ai pas besoin. Il faudrait que je demande à Erin. Mais tu te vois défier l'interdiction de tes parents ? » demanda-t-il très sérieusement, car pour lui, le cœur du problème était là. Si elle l'avait voulu, Teddy aurait pu le tenter maintenant, même, quitte à devenir le prochain punching-ball de Fleur et Bill, mais Dominique, du haut de ses douze ans, était-elle prête à se rebeller ouvertement ?

[ 865 ]




ted; — It's like it's not even real to me. It's like my life isn't even real to me unless you're there, and you're in it, and I'm sharing it with you. ;;

Revenir en haut Aller en bas

Dominique Weasley
Dominique Weasley
Poufsouffle

Parchemins : 141
Âge : 13 ans (28.09.2002}
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 5


Attends-moi ! Il faut qu’on parle ! [PV] Empty
MessageSujet: Re: Attends-moi ! Il faut qu’on parle ! [PV]   Attends-moi ! Il faut qu’on parle ! [PV] EmptySam 14 Nov - 22:23

Attends-moi ! Il faut qu’on parle !« C’est sûr. Mais je me demande quand même ce qu’elle lui trouve, des garçons plus beaux que James ça court les rues, surtout qu’il est seulement en première année. Tant qu’à se pâmer pour un garçon, je comprendrais mieux que ce soit pour, je sais pas… Alex’ peut-être, ou Ash’… » Seulement, James était son cousin, donc elle ne le voyait pas vraiment comme un garçon. Elle laissait donc à Tina le bénéfice du doute : elle voyait peut-être chez l’orgueilleux lionceau quelque chose qu’elle, en tant que membre de sa famille, ne remarquait pas.

Ted acceptant de se charger de la mission, ils en arrivèrent à parler de la haine de James pour les Serpentard que les deux Poufsouffle ne partageaient de toute évidence pas. « Mais tonton Harry ne s’en prenait pas gratuitement aux Serpentard, il y avait une vraie guerre et des enjeux à l’époque. Je ne dis pas qu’il n’y a plus aucun sang pur péteux dans l’école, mais ils sont quand même plus rares… Et Tina n’en est clairement pas une ! » Il n’y avait pas plus gentille que sa meilleure amie, elle l’avait déjà dit sur tous les tons à son cousin, et elle était sûre que son oncle n’encourageait pas James à mal se comporter avec les Serpentard.

« Non. » répondit-elle sobrement avant d’ajouter. « Mais si tu veux le savoir, tu n’as qu’à le lui demander. » Dominique avait recueilli les confidences de son aînée pendant l’été mais elle restait le plus loin possible de cette histoire. Évidemment, elle soutiendrait toujours Victoire par esprit filial ce qui prouvait qu’elle en avait quand même un, ce qui ne voulait pas dire qu’elle allait lui mâcher le travail pour autant. Sa grande sœur devait régler elle-même ses affaires de cœur, surtout qu’elle considérait leur ami d’enfance comme un frère donc elle refusait de se trouver quelque part entre eux. Ils étaient les aînés après tout, qu’ils le montrent pour une fois !

Ne notant pas spécialement le ton de Ted, Dominique répondit très sérieusement : « Même si j’ai ce don et que j’arrive à l’utiliser – tout ça au conditionnel -, tu sais bien que ça ne rend pas vraiment amoureux. Il rend juste plus… fascinant. Du moins pour nous. Un huitième de sang de vélane, ça ne sert pas à grand-chose. » Vic’ s’offusquerait peut-être qu’elle dise un truc pareil… Elle doutait cependant réellement d’avoir un don quelconque, et elle pensait que sa sœur était aussi charismatique uniquement parce que, contrairement à sa cadette, elle était tout aussi belle que leur mère. Vic’ avait cependant l’air de savoir un peu utiliser ce pouvoir, pas Dominique tout simplement parce qu’elle avait toujours refusé d’apprendre, partant du principe qu’une rouquine comme elle ne pouvait pas avoir ce genre de don. On n’avait jamais vu de vélane rousse après tout ! Leurs cheveux étaient comme de l’or blanc, rien à avoir avec son aspect poil de carotte à elle !

Après une de ces petites crises existentielles auxquelles elle était habituée lorsque la conversation dérivait sur sa sœur, elle réfléchit à la question de Ted avec tout le sérieux dont elle savait faire preuve (un peu trop, même, peut-être?). « Le Quidditch, je m’en fiche un peu… mais par contre, j’avoue que je regrette un peu de ne pas pouvoir être à Sterne. J’aime la scène et j’aime danser. C’est un club où j’aurais pu m’inscrire, mais... » Elle haussa les épaules sans terminer sa phrase : Victoire était à Sterne et, en plus, la présidente était la meilleure amie de celle-ci. C’était tout ce que Dominique ne voulait pas : passer du temps avec sa sœur devant ses amis à elle.

« Et bien… je me dis que je pourrais apprendre le sortilège, et ensuite essayer de persuader mes parents que c’est la meilleure chose à faire. Au pire, qu’est-ce que je risque ? De ne pas me sentir mieux ? Je pourrais toujours revenir au roux en ce cas. Une coloration c’est pas un tatouage non plus. » Et puis, elle aurait bientôt quatorze ans, elle n’était pas exactement un bébé ! Flûte à la fin !
2981 12289 0



    Dominique Anne Weasley
    Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles.
    + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Ted Lupin
Ted Lupin
Poufsouffle

Parchemins : 334
Âge : 17 ans { 15/04/1998 }
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 4


Attends-moi ! Il faut qu’on parle ! [PV] Empty
MessageSujet: Re: Attends-moi ! Il faut qu’on parle ! [PV]   Attends-moi ! Il faut qu’on parle ! [PV] EmptyDim 15 Nov - 18:28

Les antennes à potins de Ted s'étaient activées quand on vous dit que c'est lui la Plume Empoisonnée, et il haussa les sourcils, un air malicieux sur le visage face à l'expression visiblement insouciante/innocente de Dominique, qui ne pouvait pas se douter de ce qu'elle venait de déclencher. « Et tu les aimes bien toi, Alex' et Ash ? » demanda-t-il d'un air attentif, comme la digne commère qu'il était. Bon certes, Dominique n'avait que treize ans, elle était donc un peu jeune pour ce genre de préoccupations, mais après tout elle venait elle-même de dire que sa copine Tina était "folle amoureuse" de James. Comme quoi il n'y avait pas d'âge ! Et puis, Dominique n'avait pas de grand frère, donc quelque part, c'était un peu son rôle à lui que de s'assurer qu'un petit malotru n'allait pas lui briser le cœur, non ? Il essaye de marquer des points auprès de Bill.

« Je le sais bien moi, mais James a tendance à faire des amalgames. » tempéra-t-il en soupirant au sujet des Serpentards. « Franchement je pense que ça va aller en s'améliorant maintenant qu'il est à Poudlard. Il va côtoyer des Serpentards tous les jours, et il arrêtera de les diaboliser. » ajouta-t-il raisonnablement, parce que de toute façon, il ne voyait pas bien quoi faire d'autre. James était extrêmement têtu - au moins autant que Victoire, et même Dominique, donc ça devait être de famille ! - et ce n'était pas en le lui martelant qu'il changerait d'avis, Ted en était convaincu. Le mieux serait qu'il en fasse l'expérience par lui-même, et si leur petite mission concernant le bal fonctionnait, ça serait déjà un premier pas dans la bonne direction.

Allant contre ses principes et tout instinct de préservation, Teddy demanda à connaître le cavalier de Victoire avant d'avoir pu se retenir. Il savait qu'il ne devait pas, mais il était curieux, et vaguement stressé. Cependant, la réponse de Dominique eut l'effet de le faire redescendre sur Terre. Il força un rire léger, passant machinalement la main dans ses cheveux bleu électrique. « Ouais bien sûr, je lui demanderai. » acquiesça-t-il comme si c'était une évidence. Est-ce qu'il serait capable de lui poser la question, et quand, il ne le savait pas lui-même. Parce que, que se passerait-il s'il n'appréciait pas la réponse ? S'il s'agissait d'Alfie, ou de Zabini, ou de Merlin savait quel autre tocard coeur coeur Alfie ? Il préférait ne pas y penser, et Dominique lui offrit la distraction idéale en parlant de son propre cavalier pour le bal, à savoir Ash Lloyd.

Son regard se fit lointain en pensant aux pouvoirs des Vélanes, et des effets que provoquaient chez lui ceux de Victoire. Il ne doutait pas que Dominique avait exactement la même capacité, seulement Victoire avait cherché à les développer avec l'aide de Fleur, contrairement à sa petite-soeur. « Tout ce que je peux te dire, c'est que ça fait son effet, et quant à son utilité, un pouvoir c'est un pouvoir, tu ne sais jamais quand ça pourra te servir. » lui fit-il remarquer en haussant les épaules, en bon modèle de nonchalance. A la place de Dominique, il aurait essayé d'apprendre à l'employer, ne serait-ce que parce que c'était quelque chose qu'elle avait hérité de sa famille, et que ça aurait pu l'aider à se rapprocher de ses racines. Mais il supposait que le problème était bien là : la complexité de sa relation avec sa mère l'en empêchait.

Ted fut embêté d'apprendre que Dominique se privait effectivement de Sterne pour éviter Victoire. Ça paraissait inextricable, et il n'était pas (plus ?) assez naïf pour croire qu'un encouragement de sa part suffirait à la convaincre de rejoindre Sterne malgré tout. Elle ne voulait pas être comparée à Victoire, et il était certain qu'à Sterne, il y avait un risque. Il hocha la tête, un sourire compatissant aux lèvres, et se demandant si un jour, la relation entre les deux filles s'arrangerait suffisamment pour que Dominique puisse faire partie de Sterne en même temps que Victoire.

« Pas faux. Ecoute, moi tu m'as convaincu en tout cas, mais bon j'suis moins difficile que tes parents. Tu veux qu'on aille voir Erin maintenant ? Il faut qu'elle me rappelle le sort et ensuite je pourrai t'aider. » proposa-t-il avec aisance. Il avait bien en tête qu'il était censé rentrer à la salle commune pour réviser Jo les attend depuis une heure : elle doit avoir fini le programme de septième année entre temps mais ce n'était pas comme s'il était impatient de s'y mettre ! En plus, ils n'en auraient pas pour longtemps, juste le temps de localiser sa petite-amie. Pour le reste, il pourrait ensuite aider Dominique à loisir.

[ Terminé pour Ted ]




ted; — It's like it's not even real to me. It's like my life isn't even real to me unless you're there, and you're in it, and I'm sharing it with you. ;;

Revenir en haut Aller en bas

Dominique Weasley
Dominique Weasley
Poufsouffle

Parchemins : 141
Âge : 13 ans (28.09.2002}
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 5


Attends-moi ! Il faut qu’on parle ! [PV] Empty
MessageSujet: Re: Attends-moi ! Il faut qu’on parle ! [PV]   Attends-moi ! Il faut qu’on parle ! [PV] EmptyJeu 19 Nov - 13:50

Attends-moi ! Il faut qu’on parle !Dominique pouvait presque sentir les antennes à potins de son ami d’enfance s’activer, mais elle allait devoir le décevoir : elle aimait beaucoup Alex’ et Ash’ comme amis. Quand elle y réfléchissait, en écoutant parler Tina ou Victoire par exemple que des persos de Sam, tiens, tiens!, elle se disait que l’amour ça avait quand même l’air d’être vachement d’embêtements pour peu de bénéfice. Elle ne pensait pas que ça ait un rapport avec son âge mais nous si, elle trouvait juste que les histoires d’amour tragiques étaient mieux dans les livres. Il suffisait de regarder ce pauvre Alex : ça crevait les yeux qu’il était amoureux de Stef’, mais la grande sœur de Tina regardaient tous les garçons de l’école sauf lui ! Dans la réalité, l’amour finissait mal en général, et ça n’avait rien de beau et de romantique comme dans Roméo et Juliette. C’était juste triste. « Je les aime bien, oui, mais je ne suis pas amoureuse d’eux si c’est le sens de ta question et je sais que ça l’est. Le jour où ça m’arrivera, je te promets de te le dire, mais j’espère pour toi que tu n’aies pas trop pressé car ça m’intéresse beaucoup moins que Tina tout ces trucs… ça intéresse tout le monde moins que Tina en vrai »

Concernant James, elle trouvait Ted très optimiste. « Le prend pas mal, mais t’es vraiment un Poufsouffle pur jus toi. Enfin bon, l’espoir fait vivre comme on dit. » Pour le coup, elle, elle ne partageait pas la confiance de son aîné sur son cousin. James était une vraie tête de pioche, peut-être encore pire qu’elle c’est bien, elle est lucide au moins, et il n’allait certainement pas renoncer à son fantasme de reproduire la scolarité de son père juste parce que les Serpentard n’étaient pas vraiment méchants. Surtout qu’en cherchant bien, il en trouverait toujours un ou une avec qui se fritter joyeusement dans les couloirs.

Elle laissa de côté la question du cavalier de Victoire au bal. Elle ignorait si Ted arriverait réellement à se renseigner sur la question mais ça le regardait – au pire il le verrait bien le soir même -. « C’est vrai. Peut-être que certains de mes amis voudront bien jouer les cobayes volontaires pour que je vois si j’ai ce fameux don ? En attendant, pour le moment, je dois me concentrer sur le bal. » Et donc planifier les séances d’entraînement à la valse avec Ash. Elle était à peu près certaine que ça se passerait bien : le préfet était un grand maladroit, mais elle, elle avait un don pour la danse – et plus généralement les arts -. Et, surtout, elle faisait parti de ces gens qui croient sincèrement qu’avec un peu d’entraînement, on pouvait presque tout faire. Elle ne doutait donc pas que, si elle avait vraiment le don de vélane comme sa sœur, elle puisse apprendre à l’utiliser avec un peu d’effort et quelques volontaires pour le tester. Le hic c’est qu’elle avait du mal à imaginer que quelqu’un puisse la regarder avec le genre de regard qu’elle voyait poser sur Victoire depuis toujours… mais ça ne coûtait, ma foi, pas grand-chose d’essayer. Ted avait raison après tout, on ne savait pas quand un don pouvait servir au bal, à faire danser Ash, on dit ça comme ça hein.

Satisfaite de la tournure que prenait la conversation – fait assez rare pour être noté -, elle se leva avec empressement : « Bonne idée. Attends que je réfléchisse, à cette heure-ci, Erin doit être dans la salle de Sterne avec Vanellope pour faire le mixage de Magic Mix ! » Fan de la métis – il faut dire qu’elle se retrouvait beaucoup en elle -, elle connaissait l’emploi du temps du groupe par cœur. Et celui de ses cours aussi. Quand elle avait une passion, elle avait tendance à la vivre jusqu’au bout… ça ne vous rappelle pas quelqu’un ?

Toujours est-il qu’ainsi fut fait.

{Topic Terminé}
2981 12289 0



    Dominique Anne Weasley
    Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles.
    + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Attends-moi ! Il faut qu’on parle ! [PV] Empty
MessageSujet: Re: Attends-moi ! Il faut qu’on parle ! [PV]   Attends-moi ! Il faut qu’on parle ! [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Attends-moi ! Il faut qu’on parle ! [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Lieux de passage :: La Cour Intérieure-
Sauter vers: