AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Partagez
 

 [THEME] Help me. Please, help me. [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Alan Carmichael
Alan Carmichael
Capitaine de Poufsouffle

Parchemins : 2160
Âge : 15 ans [10/05/2000]
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 20


[THEME] Help me. Please, help me. [Terminé] Empty
MessageSujet: [THEME] Help me. Please, help me. [Terminé]   [THEME] Help me. Please, help me. [Terminé] EmptyLun 7 Sep - 23:54

En pleine révision d'Histoire de la Magie, Alan cherchait depuis plusieurs minutes un ouvrage qui pourrait l'aider sur la vie des Vampires au XIXème siècle. Le sorcier cherchait de long en large et travers et rien ne venait à lui : et pour cause, trop fatigué par une semaine entière de révisions jusqu'à pas d'heure - « T'es sérieux ou quoi ? T'as vu l'heure ? Éteins cette bougie bordel, j'en peux plus ! » lui lançait régulièrement Quino à 3h du matin – le 5ème année s'était trompé de rayonnage. Agacé de ne trouver que des livres qui n'avaient rien à faire si loin de leur place, le sorcier commençait à s'impatienter.
Il demanda de l'aide à un camarade de son âge, un Serdaigle, qui lui répondit qu'il faisait erreur de – bien – 3 rangées. C'est à ce moment là que Mme Pince, à l'autre bout de la pièce, contrariée par le micro-bruit d'une mouche dans la tour d'astronomie que venait de faire Alan en parlant, le somma de se taire.

- Oh ça va !

Lâcha le Poufsouffle irrité, les sourcils froncés, tout en tournant cependant vite le dos à la bibliothécaire pour ne pas qu'elle comprenne que c'était lui prend-la pour un jambonneau en plus.
On était peu habitué à voir l'Irlandais dans cet état là  : le sorcier, d'ordinaire plutôt calme, agréable et imperturbable, avait bien changé depuis le début d'année.
Autant les autres jours il arrivait à faire illusion – tout le monde n'avait vu que du feu, qu'un 'Alan studieux' à l'extrême qui s'isolait de tout le monde. Rien d'extraordinaire en somme -  autant ce jour-ci était spécial : Alan avait croisé de très près les trois sorciers qui l'avaient laissé agonisant dans les toilettes des garçons à la rentrée scolaire. Ce bref échangé l'avait énormément remué.
Il les croisait au quotidien délibérément très peu : Alan ne mangeait plus dans la grande salle, il prenait maintenant ses repas dans les cuisines ou demandait à Quino et Prue de lui ramener des sandwichs dans la chambre. Il traçait si vite dans les couloirs, la tête baissée, qu'il en courait presque et faisait des détours d'anthologie pour essayer de ne croiser personne. Les passages secrets de l'école n'avaient depuis longtemps plus de secrets pour lui, mais il ne les avait jamais autant utilisés.

On se demandait souvent comment il faisait pour tenir debout, obnubilé presque obsédé par les BUSEs, alors que le fond du problème n'était pas le 'comment' il arrivait à travailler autant, mais le 'pourquoi'. Traumatisé par la perte de sa baguette - qu'il avait depuis remplacée par une toute nouvelle (36,8cm / Bois d'érable / Crin de licorne / rigide) – et par la violence de l'agression qu'il avait subit, Alan avait fait une fuite en avant... dans le travail. Bien obligé déjà, il était hors de question que ces brutes lui fassent rater ses BUSEs. Il était aussi hors de question qu'elles s'en prennent à quelqu'un d'autre... et son silence était la condition sine qua none à ça. Jamais ô grand jamais Alan ne pourrait mettre ses amis en danger. Imaginer Prudence maltraitée par ses brutes lui donnait des envies de meurtre.

Agacé de ne pas trouver son livre, Alan rejoignit sa place. Il risqua un œil prudent vers la porte de la bibliothèque, angoissé par l'idée que les trois garçons le rejoignent ici. Ils en étaient capables, juste pour continuer à le torturer un peu plus.
Il ne vit aucun garçon entrer mais une fille : Vanellope.
Zut.
Il avait oublié : il lui avait donné rendez-vous ce samedi à 15h pour leur devoir commun de Runes. Le professeur Jones avait constitué des binômes et Alan s'était retrouvée avec son amie : rien d'extraordinaire à ça, elle était assise à côté de lui.

Il s'approcha d'elle, s'assit à sa table, et lui fit un sourire.

- Ça va ?

Puis il ajouta, dans la foulée en désignant du menton Mme Pince :

- Fais gaffe, Cerbère est d'une humeur de chien aujourd'hui.

Et oui, il était parti le gentil, tolérant et poli Alan Carmichael : voici la version 2.0, irritable, impatient et traumatisé à vie.

(670)


[THEME] Help me. Please, help me. [Terminé] 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f3563314c72524b306b6f59456d413d3d2d3731393934353430392e313539356238353866376339626134333136323033343330363037352e676966
[THEME] Help me. Please, help me. [Terminé] Poufso10[THEME] Help me. Please, help me. [Terminé] Club_d10 [THEME] Help me. Please, help me. [Terminé] Bam10


Dernière édition par Alan Carmichael le Dim 13 Sep - 19:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Vanellope Reynolds
Vanellope Reynolds
Préfète de Gryffondor

Parchemins : 498
Âge : 15 ans [29.04]
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


[THEME] Help me. Please, help me. [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: [THEME] Help me. Please, help me. [Terminé]   [THEME] Help me. Please, help me. [Terminé] EmptyMar 8 Sep - 12:37

Help me, please help me« Vous devez obligatoirement ouvrir le bal avec un de vos camarades mademoiselle Reynolds. » V haussa un sourcil et rétorqua du tac-au-tac : « Forcément un ? Ça peut pas être une ? » Il ne fallait y voir aucune provocation, l’an dernier elle avait été au bal avec Psychée et concernant ses intérêts amoureux V se considérait pansexuel – hors de question de restreindre le champ de ses possibilités pour des histoires de genre, l’hétéronormativité très peu pour elle -, elle n’avait donc pas exclu d’emblée d’y aller avec une fille même si elle n’avait aucune de ses camarades à l’esprit précisément. « Cela pourrait être une, mais vous êtes plutôt menue, si vous veniez avec un jeune homme, votre valse n’en serait que plus élégante. » Ok, donc le plan fille n’était pas totalement fermé, mais si elle venait avec un mec, c’était mieux. Bien noté. La conversation entre Vanellope et le professeur McGonagall dériva sur des considérations autres que le bal, comme les rondes et les quelques nouveaux objets de farce et attrape auxquels les préfets devaient être vigilants, puis la lionne quitta le bureau de la directrice direction la bibliothèque. En effet, elle avait rendez-vous avec Alan pour un devoir de runes.

V s’entendait assez bien avec le poufsouffle, on pouvait même dire qu’elle s’entendait mieux avec lui qu’avec la moyenne des gens, considérant le fait que la préfète avait du mal à faire confiance aux autres. Dans son classement social personnel, V classait Alan dans les amis-de-loin, c’est à dire qu’elle était contente quand elle passait du temps avec lui mais elle ne recherchait pas non plus sa compagnie à tout prix. Notons à ce titre que de toute façon il n’y avait personne à Poudlard en dehors de Fiona dont elle eut l’impression d’avoir vraiment besoin. En effet, V était sociable mais farouchement indépendante. Entre une mère qui ne comptait pas ses heures de boulot et un père absent de sa vie, elle avait appris très tôt qu’on est jamais aussi bien servi que par soi-même. Ses récents succès à Poudlard – ses inventions qui allaient révolutionner la vie des écoliers sorciers la modestie, elle connaît pas et son statut de préfète – ne faisaient qu’asseoir cette certitude : elle n’avait besoin de personne pour avancer.

C’était peut-être de là que venait son manque d’intérêt pour le bal, événement social à Poudlard s’il en est, et qu’elle ne voyait pas bien pourquoi il fallait absolument ouvrir sur une valse. Toutefois, elle était quelqu’un qui savait obéir aux ordres quand ils étaient énoncés aussi limpidement, elle se promit donc de trouver une solution le plus rapidement possible histoire d’en être débarrassée.

À la bibliothèque, elle se dirigea aussitôt vers Alan qui semblait déjà à pied d’œuvre. Le pauvre, songea V, à chaque fois qu’elle le voyait, il avait l’air de crouler sous le travail. V n’était pas du genre feignante, mais à côté d’Alan, elle aurait presque eu l’air de se la couler douce ! « Pas très différent de d’habitude. » commença-t-elle par répondre au sujet de Pince avant de s’installer en sortant ses affaires. « Sinon, ça va, mais je sors de chez McGo’ et figure-toi que je suis dans l’obligation absolue de me trouver un cavalier pour le bal. Tu ne serais pas libre par hasard ? Parce que je t’avoue que mes histoires de coeur étant au point mort depuis des mois, je vois pas trop avec qui y aller. En plus, McGo a dit que j’étais trop petite pour y aller avec une fille. C’est quoi cette discrimination à la taille franchement ? » Et cette considération esthétique dépassée surtout ! Même si V devait bien admettre qu’elle serait bien en peine de soulever une fille de son âge avec sa carrure de mini-pousse. Pourquoi fallait-il que la valse sorcière comprenne un porté, hein ?

Haussant les épaules avec nonchalance, V ouvrit son manuel dans l’attente de la réponse d’Alan. S’il pouvait y aller avec elle, ce serait le plan parfait : zéro prise de tête et une satisfaction optimale de McGo’, que demanderait le peuple !

{685}
(c) 2981 12289 0



    Vanellope Catherine Reynolds
    Fine comme une aiguille, forte comme une épée, ingénue et savante, tu ne supportes pas l’injustice... Pour toi c’est le seul désordre + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Alan Carmichael
Alan Carmichael
Capitaine de Poufsouffle

Parchemins : 2160
Âge : 15 ans [10/05/2000]
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 20


[THEME] Help me. Please, help me. [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: [THEME] Help me. Please, help me. [Terminé]   [THEME] Help me. Please, help me. [Terminé] EmptyMar 8 Sep - 19:57

Vanellope ne connaissait pas suffisamment Alan pour savoir qu'il lui cachait quelque chose : à dire vrai, personne ne semblait s'en douter. Même pas Prue ou Quino, Ted ou Tempérance, Joséphine ou Viska. A croire que cette version de lui-même n'était pas très différente de celle de d'habitude...

Dans le fond, c'était vrai : Alan avait toujours été obnubilé par sa réussite scolaire (merci papa, merci maman) et l'avait toujours fait passer avant le reste. Même si ça n'en avait pas l'air, les entraînements de Quidditch passaient 'après', puisque le sorcier les organisait en fonction de ses disponibilités : il savait toujours parfaitement quand s'accorder du temps pour travailler.
Pour les amis c'était pareil, il se rendait disponible pour eux, mais savait qu'au pire des cas, il pourrait toujours travailler tard dans son lit pour le plus grand plaisir de Quino. Il lui arrivait fréquemment de se noyer dans des romans fantastiques pendant plusieurs heures et de se coucher très tard, il pouvait donc troquer un de ceux-là pour un de ses manuels de Métamorphoses.
Eddie Carmichael avait fait de sa scolarité à Serdaigle un exemple que tu crois et Alan, en tant qu'enfant unique, était le seul à pouvoir lui faire honneur. Maman accordait elle aussi une grande importance au travail, en tant qu'ancienne Poufsouffle, Alan avait donc ça dans les gènes. Et la pression était encore plus grande qu'elle ne reposait que sur lui.

Alan avait toujours été quelqu'un de relativement anxieux. Il n'aurait su dire s'il avait intégré Poudlard comme ça ou si c'était venu avec le temps, à renfort d'expéditions avec Prue et Quino dans les tréfonds sombres et glauques de Poudlard.
A la réflexion, il avait un souvenir de lui entrant à Poudlard insouciant, triste de quitter son Irlande natale, certes, mais ravi d'intégrer cette prestigieuse école en même temps a-t'on le choix ? : il était souriant, frétillant, vierge de toute crainte et il se sentait libre comme l'air.
C'était vite parti.
La foule, son angoisse de se faire remarquer, d'attirer l'attention, d'être critiquable, de se faire mal voir, bref, tout chez lui n'était que stress.
Le cadre rassurait Alan, en sortir avait toujours été très compliqué pour lui. Quino et Prue le faisaient avec facilité et avaient l'air tellement plus heureux... seulement Alan se refusait à les imiter : il avait trop peur.

Au fond, ainsi, le nouvel Alan n'était pas si différent de l'ancien : il travailler plus encore qu'avant, et son stress avait décuplé pour le rendre un peu moins patient et plus agressif qu'avant. Autrement, rien n'avait changé.

Alan perdit les mots quand Vane' lui confia vouloir aller au bal avec lui.
Dans un premier temps, le sorcier pensa à Viska. Il se rappela alors que son amie y allait avec un Gryffondor c'est qui ce blaireau?. C'était la première fois en trois ans qu'ils n'iraient pas ensemble.
Ça l'arrangeait : Alan ne comptait pas aller au bal.
A quoi bon ? Il aurait été incapable de s'amuser, pétrifié à l'idée de croiser ses agresseurs et aurait gâché la soirée à tout le monde.
Puis il pensa à Prudence.
Avait-elle trouvé un cavalier ?
Qu'elle ne vienne pas sauter sur un lit comme une Furie pour le supplier d'ouvrir le bal avec elle, l'Irlandais supposa que la réponse était oui.
Il était donc, de corps et d'esprit libre : plus personne ne comptait sur lui hormis Vanellope.

- Euh... Je ne comptais pas y aller, à vrai dire...

Répondit-il franchement, chose qu'il n'aurait jamais fait avant « Allons-y ensemble oui, même si je n'en ai pas très envie ! »

Et voyant qu'il n'avait aucune justification à apporter « J'ai un devoir de sortilèges à rendre pour le lendemain. », s'empressa d'ajouter :

« Mais si tu ne trouves aucune fille pour t'accompagner, j'irai avec toi oui. »

Pour la première fois de sa vie, Alan laissait entendre qu'il faisait une fleur à quelqu'un : d'ordinaire il s’oubliait totalement avec autrui et ne se serait jamais permis de faire culpabiliser quelqu'un ou de lui faire comprendre qu'il n'était pas – au moins – très enthousiaste d'accéder à sa requête.
Il avait changé.

(655)


[THEME] Help me. Please, help me. [Terminé] 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f3563314c72524b306b6f59456d413d3d2d3731393934353430392e313539356238353866376339626134333136323033343330363037352e676966
[THEME] Help me. Please, help me. [Terminé] Poufso10[THEME] Help me. Please, help me. [Terminé] Club_d10 [THEME] Help me. Please, help me. [Terminé] Bam10
Revenir en haut Aller en bas

Vanellope Reynolds
Vanellope Reynolds
Préfète de Gryffondor

Parchemins : 498
Âge : 15 ans [29.04]
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


[THEME] Help me. Please, help me. [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: [THEME] Help me. Please, help me. [Terminé]   [THEME] Help me. Please, help me. [Terminé] EmptyMar 8 Sep - 21:02

Help me, please help me« McGo veut pas que j’y aille avec une fille. » soupira V en réponse à celle d’Alan. Comme elle lui avait expliqué en même temps que sa demande, la directrice de l’école avait considéré que V ne pourrait pas faire une valse présentable avec une demoiselle du fait de sa petite taille. « Au demeurant, je ne me fais pas une fixation sur le fait d’y aller avec une fille, c’est juste que j’en connais plusieurs qui n’ont pas de cavalier, alors que côté garçon, c’est un peu la dèche. J’aurais bien demandé à Mulligan, mais il y va avec Viska : à mon avis, avec elle, il veut une amitié avec bénéfice si tu vois ce que j’veux dire. » Elle fit un clin d’oeil à Alan car son flirt à elle avec la Serpentard n’était pas le secret le mieux gardé de Poudlard. Les deux filles avaient totalement assumé cette passade et le fait qu’en dépit d’une certaine attirance physique, elles n’étaient pas destinées à se mettre en couple : l’une comme l’autre, elles étaient trop je-m’en-foutiste pour ça. « Finalement c’est l’histoire de ma vie d’adolescente : tout le monde fricote avec tout le monde et il n’y a personne pour s’amuser avec moi. Tu crois que le côté internat peut refroidir ? J’ai l’impression d’être vachement moins facile à émoustiller quand je suis ici que chez moi. » Et pourtant elle aimait les filles, les garçons, et même les non-binaires, on ne pouvait pas dire qu’elle vivait dans un océan sans poisson ! Seulement ceux de Poudlard l’indifféraient pour la plupart, et elle se sentait surtout comme un pêcheur dans un lac vide.

Elle s’était plus ou moins affalée sur sa chaise, prise dans son propre drame d’un bal sans cavalier, mais finit par se redresser contrairement à Viska et Victoire, le drama c’est pas tellement son délire pour s’intéresser au cas d’Alan (qui était quand même assez lié au sien finalement). « Bref. Assez parlé de moi même si je parle seule et que tu m’écoutes visiblement pas, pourquoi tu ne veux pas aller au bal ? Si c’était comme Flynn et que tu avais des plans, je comprendrais, mais sinon ? Tu ne t’étais pas amusé les années précédentes ? »

Ne pensez pas que parce qu’elle parlait, V avait oublié qu’ils avaient un devoir. Capable de faire plusieurs choses en même temps, elle avait commencé la traduction du texte runique qu’ils avaient à étudier pendant qu’elle posait ses questions à Alan. V était une excellente élève, toujours très sérieuse, même si dans son cas c’était purement par intérêt : elle voulait prouver au monde sorcier que Granger-Weasley n’était pas une exception à la règle et que tous les nés moldus pouvaient être de grands sorciers ! Quand on entendait des gens comme Jensen parler, on voyait bien que c’était nécessaire. « Dis, c’est moi ou Jones nous a donné à traduire le texte le plus compliqué de la classe ? C’est plus des runes, c’est du chinois son truc. » D’un geste presque rageur, elle rassembla ses cheveux (qui étaient redevenus bruns parce qu’elle avait choisi sa robe et que des cheveux roses ou violets se mariaient assez mal avec la couleur de sa tenue) et elle les attacha en un chignon mal fait avant de se repencher sur le texte qui, en dépit de ses plaintes, avançait plutôt bien.

{569}
(c) 2981 12289 0



    Vanellope Catherine Reynolds
    Fine comme une aiguille, forte comme une épée, ingénue et savante, tu ne supportes pas l’injustice... Pour toi c’est le seul désordre + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Alan Carmichael
Alan Carmichael
Capitaine de Poufsouffle

Parchemins : 2160
Âge : 15 ans [10/05/2000]
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 20


[THEME] Help me. Please, help me. [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: [THEME] Help me. Please, help me. [Terminé]   [THEME] Help me. Please, help me. [Terminé] EmptyMer 9 Sep - 7:45

- Je pensais qu'en trouvant une fille plus costaud grande que toi, ça irait.

Lança le sorcier, surpris que McGonagall soit aussi peu tolérante : ce n'était pas pour ça qu'elle était connue le plus pour ses parties de crochets en pyjama dans le parc et pour ses soirées cuir et paillettes, plus, il était surpris du refus catégorique de la directrice d'avoir un couple 100% féminin qui ouvre le bal. Voilà qui n'augurait rien de bon pour l'avenir, tout ça...

Déjà attablé à la traduction d'un texte runique, Alan écoutait Vanellope d'une oreille. Il avait sorti son dictionnaire de runes et l'avait placé entre eux deux : tout comme elle, il pouvait tout à fait parler en travaillant mal.

- Je vois très bien. Répondit-il à son sous-entendu sur Flynn Mulligan, en haussant les sourcils d'un air complice. Oui, il voyait très bien.
Il sortait d'où celui-là, d'ailleurs d'une fiche de PV? Depuis quand il trouvait Viska intéressante ? Elle l'avait toujours été, elle, mais comme par hasard les gens commençaient à s'en rendre compte cette année.
Toujours prudent de nature, Alan se méfiait maintenant des Gryffondor mâles plus que jamais : cette année lui avait donné plus d'une raison de douter. Et puis il s'agissait de Viska, une Serpentard : on avait beau dire, les relations entre les deux maisons gardaient toujours une tension latente. Alan se méfiait.

- Personnellement, j'ai bien mieux à faire. Argua t-il comme conclusion aux problèmes de cœur de Vanellope : très honnêtement, il avait du mal à comprendre ses dilemmes. A quoi bon se prendre la tête avec ça ? L'amour ça faisait atrocement souffrir : il s'en était rendu compte mieux que quiconque. S'il n'avait pas eu la faiblesse de se laisser aller à ses sentiments pour Graham, sa vie aurait été tellement différente que ça lui en donnait le tournis.
Si seulement... Si seulement il 'n'avait pas'... Le passé était le passé, ça ne servait à rien de revenir dessus, mais quand même, Alan ne pouvait s'empêcher de regretter son baiser à Graham dans le Poudlard Express. C'est là que tous ses soucis avaient commencé.
- Tu devrais te concentrer sur les BUSEs et le Quidditch, l'amour c'est vraiment une perte de temps. Puis il ajouta, en montrant son parchemin déjà bien rédigé : Moi ça me prend tout mon temps !
Alan avait dit ça du fond du cœur, sans penser une seconde que Vanellope ignorait peut-être son expérience ratée avec Graham existe t-il quelqu'un qui n'est pas au courant ? : personne ne devait savoir, à la base, mais autant Alan avait confiance en ses amis, autant il savait que Graham en avait aussi parlé aux siens en qui il n'avait pas du tout confiance. Et le jaune et noir ne voyait pas comment Fiona avait pu cacher cette information à sa meilleure amie.

Interrogé sur ses motivations à aller au bal, Alan monta les yeux vers la rouge et or, et se contenta de lancer, comme justification :
- Beuh.. Je n'en ai pas trop envie. Il rebaissa les yeux instantanément, persuadé que Vane' avait entraperçu l'anguille sous la roche. C'était trop 'peu' comme réponse, il devait donner de la matière pour que V' lui lâche la grappe : personne ne se contenterait d'une réponse pareille. Il y'a des personnes que je souhaite éviter.
Non, ce n'était pas Graham.
Il était d'ailleurs le cadet de ses soucis.
Quoique.

Alan préféra ne pas penser à ce qui arriverait si ses agresseurs le voyait parler avec le préfet de Gryffondor. Des frissons lui parcourent instantanément le dos et il lança un regard prudent vers la porte de la bibliothèque, le centième depuis son arrivée ici.
Il avait sa baguette sur lui, mais il doutait tellement d'arriver à s'en servir que ça lui faisait froid dans le dos.
A croire qu'une arme blanche était plus efficace pour se défendre, au final.

Quand la jeune fille dénonça la difficulté du texte à traduire par le professeur Jones, le Poufsouffle ne put s'empêcher de sourire : elle avait raison, il était difficile. Mais pas impossible à traduire : certaines runes semblaient sorties du fondement de Merlin et même Alan devait avouer qu'il était parfois obligé de faire des interprétations.
Du chinois, nous n'étions pas loin.

(686)


[THEME] Help me. Please, help me. [Terminé] 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f3563314c72524b306b6f59456d413d3d2d3731393934353430392e313539356238353866376339626134333136323033343330363037352e676966
[THEME] Help me. Please, help me. [Terminé] Poufso10[THEME] Help me. Please, help me. [Terminé] Club_d10 [THEME] Help me. Please, help me. [Terminé] Bam10
Revenir en haut Aller en bas

Vanellope Reynolds
Vanellope Reynolds
Préfète de Gryffondor

Parchemins : 498
Âge : 15 ans [29.04]
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


[THEME] Help me. Please, help me. [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: [THEME] Help me. Please, help me. [Terminé]   [THEME] Help me. Please, help me. [Terminé] EmptyMer 9 Sep - 16:25

Help me, please help me« En dehors du fait que ça court pas les rues dans mon entourage le gang des nains le retour, comme c’est moi qui suis préfète, si j’y vais avec une fille, c’est moi qui devrait mener. Je pourrais sûrement inviter une première année Chiara?, mais ce serait vraiment trop bizarre. » cela restait donc bien plus simple d’essayer de trouver un garçon, même s’il semblait qu’elle se soit réveillée après tout le monde et que l’immense majorité de ses amis soient déjà pris peut-être parce qu’elle n’en a pas tant que ça. « Je crois que Candys va au bal avec une fille, je pense que McGo’ l’embête moins parce qu’elle est plus âgée et que ça fait longtemps qu’elle est préfète. » Contrairement à V qui était nouvelle et que la directrice se sentait obligée de rentrer dans le rang. À moins que ce ne soit parce qu’elle représentait Gryffondor, maison de cœur de la directrice de l’école, et que celle-ci était donc plus stricte avec Graham et V. L’an dernier, le préfet avait quand même été obligé de se coltiner une gourde juste pour ne pas aller seul au bal… V priait vraiment tout ce qu’elle pouvait pour ne pas avoir à l’imiter. Elle se fichait pas mal qu’on se moque d’elle, mais par contre elle supportait très mal la bêtise (qui s’accommodait mal de sa grande franchise).

V sourit à la réponse d’Alan au sujet de Flynn et Viska. Même si elle n’était pas très portée sur les potins, c’était toujours plus facile de parler des absents, surtout quand ça ne prêtait pas à mal : V aimait beaucoup ses deux camarades et qu’ils aillent au bal ensemble ne l’inquiétait vraiment pas. « Ce serait cool qu’ils sortent ensemble, même si j’suis pas sûre que ce soient ce qu’ils cherchent. » Viska et Flynn étaient un peu comme elle, ils étaient du genre à vivre et laisser vivre, donc les engagements sérieux n’étaient pas nécessairement ce qui leur venaient en premier à l’esprit.

« Je vois pas où tu as vu jouer que je parlais d’amour, j’ai vraiment l’air aussi gnangnan ? » C’était pourtant pas faute de cultiver un look et une attitude rock. « C’est votre problème, ici, à Poudlard. Il faut absolument que tout tourne autour de l’amour avec un grand A alors que dans le monde d’où je viens, à quinze ans, on laisse beaucoup plus parler nos hormones. Je cherche pas de petit-e ami-e, je cherche des plans culs. » Puis, réalisant que ses paroles seraient peut-être mal interprétées, elle précisa : « Enfin pas là, maintenant hein, là je suis plutôt en mode flippée par le bal, mais de façon générale c’est ça dont j’ai besoin, pour décompresser du travail justement. Mais à Poudlard tout le monde veut le grand amour avec qui il faudra se marier et faire des enfants. Brrr… rien que l’idée, ça me file des boutons. » Prenez Victoire par exemple : est-ce qu’elle ne passait pas plus de la moitié de sa vie à penser à Ted ? Et Peony, qui que soit son réel intérêt amoureux, est-ce qu’elle avait vraiment l’air d’aller bien en croyant en l’amour ? Et enfin, dernier exemple mais au combien formateur pour V : ses parents ! Car n’oublions pas que le père Reynolds était parti sans demander son reste quand V était si petite qu’elle ne s’en souvenait pas du tout, et laisser femme et enfant ne l’avait pas plus dérangé que ça sur ces quinze dernières années, conclusion : les histoires d’amour finissent mal en général. S’amuser, il n’y a que ça de vrai.

Concernant Graham, V l’ignorait, aussi ne voyait-elle aucune allusion à son collègue dans aucun des pans de la discussion. Tout ce qu’elle pouvait comprendre de la situation de son ami c’est qu’il travaillait beaucoup trop et pour pas grand-chose vu qu’il était quand même peu probable qu’il n’obtienne pas ses BUSES. Selon son expérience relative, il avait même statistiquement plus de chance de rater ses examens à cause d’un burn-out que s’il lâchait un peu de leste. « Il faut décompresser un peu de temps en temps, d’une manière ou d’une autre, et de toute façon j’ai arrêté le Quidditch. Je suis à Sterne maintenant. » Elle aurait pu faire les deux mais objectivement le Quidditch était une trop grande source d’agacement. Victoire et certains autres membres de l’équipe étaient dans la gagne à tout prix là où V faisait du sport juste pour s’amuser, pour sa santé mentale et ses bonnes relations avec les autres lions, il avait mieux valu qu’elle abandonne. Cela dit, l’achat du balai n’était pas perdu, elle continuait les cours de vol et elle comptait bien l’user jusqu’à la corde.

« Tu te fais virer de ton propre bal de Noël parce qu’il y a des gens que tu ne veux pas y voir ? Je ne sais pas qui tu fuis, mais personne ne mérite autant d’intérêt. Je sais bien qu’on est différent tous les deux, cela dit, tu vois, moi, plus quelqu’un me met les nerfs et plus j’ai une furieuse envie de lui montrer que j’existe que ça lui plaise ou non. » V était trop franche pour avoir réellement du tact, elle en possédait toutefois assez pour ne pas demander à Alan les causes exacts de ce comportement. Son opinion était donc assez tronquée, elle ne savait ni qui Alan voulait éviter, ni pourquoi, la seule chose qu’elle voyait c’est que personne ne devait avoir à manquer le bal. Même si c’étaient des mondanités qu’elle jugeait surfaite, ça restait un moment fort de l’année, l’endroit où il fallait être !

« Et ne crois pas que je dise ça seulement pour prêcher dans mon sens, c’est sûr que ça m’enlèverait une sacrée épine du pied qu’on y aille ensemble mais je pense sincèrement qu’il n’est pas bon d’être toujours dans une fuite vers l’avant. » Elle se concentra quelques minutes après ces bonnes paroles sur leurs runes. Râla un peu pour la forme sur la difficulté, mais voyant qu’Alan restait vraiment trop focus sur le boulot, elle ajouta : « Tu sais, c’est pas bon pour la santé tout ça. » Elle désigna les manuels, etc. « On est déjà dans les meilleurs de notre promo’, et toi tu as l’air d’avoir oublié ce que ça fait de dormir. Entre ça, et le bal, tu commences à m’inquiéter. » On ne le dira jamais assez, V disait toujours ce qu’elle pensait, comme elle le pensait, sans joli emballage, et là il était moins urgent de s’occuper de leurs runes tarabiscotées que de se soucier de la santé de son ami. Il n’allait jamais tenir jusqu’en juin en se privant des bons côtés de Poudlard et en ne faisant que travailler. Il faudrait bien qu’il l’admette.

{1 141}
(c) 2981 12289 0



    Vanellope Catherine Reynolds
    Fine comme une aiguille, forte comme une épée, ingénue et savante, tu ne supportes pas l’injustice... Pour toi c’est le seul désordre + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Alan Carmichael
Alan Carmichael
Capitaine de Poufsouffle

Parchemins : 2160
Âge : 15 ans [10/05/2000]
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 20


[THEME] Help me. Please, help me. [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: [THEME] Help me. Please, help me. [Terminé]   [THEME] Help me. Please, help me. [Terminé] EmptyMer 9 Sep - 23:57

Imaginer V' danser avec une première année ?

- Dis plutôt glauque, oui.

Alan 2.0 était Vanellope devenait franc du collier : il n'était plus question de tourner autour du pot 107 ans. A quoi bon, en fait ? Tout ceci lui paraissait tellement dérisoire : les élèves et leurs existences futiles, simples et superficielles, à se demander quelle robe porter au bal, quelle coiffure arborer, comme si c'était là un véritable sujet de stress. Non.
Tout était futile. Futile, tellement futile !
Alan méprisait ses existences là et les enviait en même temps : lui aussi aurait aimé avoir pour seule préoccupation le choix de la couleur de son nœud papillon. A côté de ça, il tentait de fuir un vrai problème : comment réussir à vivre dans un enfer permanent à Poudlard, et qui sait, peut-être même après.
A vrai dire il préférait ne pas se le demander et fuir le problème à toutes jambes : faire l'autruche lui réussissait au final plutôt bien.
Il n'avait pas été embêté à nouveau, n'avait jamais eut d'aussi excellentes notes et tous ses amis allaient bien. Que pouvait-on rêver de mieux ?
Il arrivait à se lever tous les matins, ne se rendait plus dans la tour d'astronomie à chaque coup de mou, et faisait face – à sa manière – au danger.
D'autres dirait qu'il fuyait, mais eux, ils ne comprenaient pas. Ils ne pouvaient pas comprendre.
Des fois il n'y avait qu'un pas entre la lâcheté et l'impuissance.
Il n'avait pas le choix.

- Oui, c'est Temp'., précisa t-il. Il avait entendu ça au détour d'une discussion dans la salle commune de Poufsouffle. Mais je pense qu'elle trouvera quelqu'un d'autre pour la première danse. Il n'en savait rien, mais supposait. Maintenant que Derek et Julian n'étaient plus là, les deux amies se retrouvaient sans cavaliers et avaient opté pour une stratégie d'entraide.
Tant qu'elles s'amusaient et que Temp' était contente, Alan se fichait royalement de ce qu'elles comptaient faire.

- Je le connais pas trop lui. Il est bien ?
Alan aurait pu être vexé que Viska l'oublie au profit d'un bellâtre rouge et or, mais au fond il était soulagé. Avant que V' ne lui demande, il avait été content d'avoir un prétexte pour ne pas aller au bal de Noël. Maintenant, il n'en avait plus.
Mais ça ne l'empêchait pas – même s'il était devenu le pire ami de la création depuis son agression – de veiller sur Viska, de loin. Il était hors de question qu'une de ces pourritures de Gryffondor ne se moque d'elle et lui fasse du mal.
Enfin... Ils n'étaient pas tous comme ça, à Gryffondor. Vanellope elle, était bien son amie.
Et Graham l'avait été, avant de l'oublier et de le laisser gérer seul les problèmes qu'Alan avait – objectivement – créé tout seul.
Mais pouvait-il se sentir la cause de ses problèmes, dans la mesure où il n'avait fait que ce qui lui paraissait évident ? Pouvait-on lui reprocher d'être ce qu'il était, alors qu'il n'avait pas choisi ?

Dans tous les cas, Vanellope, elle, vivait tout ça très bien.
Alan enviait son insouciance : elle était tellement forte et sûre d'elle, c'était comme ça qu'il aurait aimé être.
Pas une loque pusillanime au courage de limace écrasée.

- Ah d'accord. Répondit un Alan un poilchoqué.
Vanellope cherchait des plans cul, tiens donc.
Mais... c'est à dire ? Des plans cul, oui, donc. D'accord.
D'accord, d'accord, d'accord.
Plus embarrassé qu'Alan n'existait à ce moment pas : le sorcier piqua un fard vers son parchemin, incapable de répondre un truc 'cool'.
Et oui, bien qu'il savait depuis peu qu'il aimait les garçons – et que ça excluait à ses yeux tous les projets que Vane' vomissait, à savoir la vie conjugale avec des enfants – le sorcier ne pouvait s'empêcher d'en avoir une vision romantique. Oui, une vision où l'un vole un baiser à un autre qui n'a rien demandé, aussi. Mais l'erreur est humaine et l'homme maladroit.
Mais ça n'empêchait pas, dans sa conception de la relation, d'y injecter de l'amour. Bien au contraire : Alan aurait été bien incapable d'envisager une relation sans sentiments. A son sens, une relation incluait des sentiments, sinon elle n'existait pas. Tout autre troc ou échange de fluides corporels le dépassait complètement.
Il en était à embrasser les gens pour déclarer sa flamme hein, on n'en était pas encore à l'étape du sex-friend.
Pas à pas. Etape N°2 : Envoyer une beuglante pour déclarer sa flamme à son crush.

Le Poufsouffle fut sauvé quand son amie lui confia avoir arrêté le Quidditch. Ah, voilà un sujet qu'il maîtrisait ! Le sujet Quidditch déjà, mais aussi le sujet Victoire. Il y'avait un roman à écrire sur elle. Elle, dont la conception du sport était aux antipodes de la sienne.

- Tu m'étonnes. Avec la devise 'marche ou crève' de Victoire, le Quidditch à Gryffondor s'est devenu Guantanamo pour ados.  Alan leva les yeux au ciel : à y réfléchir, Victoire le gonflait vraiment. Toi aussi, prends-en pour ton grade alors que tu n'as rien fait Il avait toujours été un adversaire prévenant et fair-play et elle mettait systématiquement un point d'honneur à l'agresser et à l'humilier dès qu'elle le pouvait rancune bonsoir De toute manière, si Jensen et elle ne se sont pas entre-tués avant, c'est un ulcère qui l'emportera. Victoire prend tout beaucoup trop à cœur, c'est vraiment gonflant. Et franchement ça gâche le jeu.

A la base, à la création de la création, le Quidditch avait été inventé pour s'amuser. Après trois victoires de la coupe consécutives, Alan avait bien compris que les enjeux étaient tout autre. Il n'avait jamais senti autant de haine que depuis qu'il gagnait et perdait des matchs.

Le sujet du bal revint et Alan constata avec stupeur que V' et lui étaient vraiment aussi aux antipodes. Là où il préférait se cacher, V', elle, hurlait haut et fort qu'elle existait.

- Oh crois-moi, ils ne sont pas intéressants... Lança Alan en pensant à ses détracteurs, complètement pétrifié à l'idée de les recroiser, mais cependant un peu honteusement soulagé d'avoir Vanellope à ses côtés. Il ne serait pas seul et V' était préfète. Mais je viendrais avec toi, ne t'inquiète pas.

Malgré le mal, ses amis passaient avant tout pour Alan. Il ne pouvait s'empêcher de penser à eux, même si depuis quelques temps il avait tous les défauts du monde et était loin d'être un exemple d'ami parfait.
En acceptant d'accompagner Vanellope, Alan faisait une bonne action, prenait un peu le taureau par les cornes en voyant des gens et faisait croire par la même à son amie qu'il ne comptait pas se laisser faire. Il était loin d'être un modèle de courage cependant : la seule chose qui le rassurait était d'avoir la sorcière à ses côtés. Il espérait qu'en le voyant à son bras on le laisserait tranquille.
Pire que d'être à nouveau agressé, maintenant Alan craignait l'humiliation. Qui savait ce qu'ils pouvaient faire ?

- Tu as raison. Mentit-il pour faire plaisir à Vanellope : il sentait bien que s'il ne faisait pas un petit effort, jamais la rouge et or ne le lâcherait. A croire qu'il faisait peur à voir !
Il devait lui faire croire qu'il avait d'autres centres d'intérêt que le travail, même si c'était presque entièrement faux (les rares moments qu'il passait entouré d'Hippogriffes et de Sombrals étaient eux aussi studieux). Je vais profiter de cette fin d'après-midi pour souffler un peu. Et ce soir, au lit tôt ! Je te propose un petit tour aux cuisines pour goûter le fondant au chocolat de Binkie. Il sourit à la jeune fille, ma foi plus heureux qu'il ne l'aurait cru par la perspective de manger du chocolat. Et de prendre un peu de temps pour lui, en fin de compte. Il n'avait pas fait ça depuis la rentrée. Il ajouta cependant : Mais avant, on finit ça. Dit-il en désignant le dictionnaire de runes. Ben oui, vous n'alliez quand même pas croire à un miracle, si ?

(1298)


[THEME] Help me. Please, help me. [Terminé] 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f3563314c72524b306b6f59456d413d3d2d3731393934353430392e313539356238353866376339626134333136323033343330363037352e676966
[THEME] Help me. Please, help me. [Terminé] Poufso10[THEME] Help me. Please, help me. [Terminé] Club_d10 [THEME] Help me. Please, help me. [Terminé] Bam10
Revenir en haut Aller en bas

Vanellope Reynolds
Vanellope Reynolds
Préfète de Gryffondor

Parchemins : 498
Âge : 15 ans [29.04]
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


[THEME] Help me. Please, help me. [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: [THEME] Help me. Please, help me. [Terminé]   [THEME] Help me. Please, help me. [Terminé] EmptyJeu 10 Sep - 17:10

Help me, please help meEffectivement inviter un ou une première année, ce ne serait pas vraiment très glamour : entre onze et quinze ans, il y avait une sacrée croissance quand même ! V ne s’attarda donc pas sur cette question, préférant dériver sur les autres aspects du problème et les projets de Candys d’effectivement y aller avec une fille (bien que cela n’ait aucune portée romantique). « Je ne crois pas, mais peut-être qu’avec ses années d’expérience à Sterne, Candys a une technique du portée efficace ? Ou alors, elle est plus musclée qu’elle n’en a l’air. Dans le fond, je ne la connais pas très bien, chez les Montgomery je côtoie plutôt Psychée et parfois Lucas, Candys c’est vraiment seulement depuis que je suis préfète. » Raconta-t-elle d’un ton léger car, à ce stade de la conversation, V était encore spontanée.

« Tu veux dire, bien pour Viska ? Je ne sais pas trop. Ils ont quelques points communs, et c’est un bon gars, mais ça poserait sûrement le même problème qu’avec moi… Viska il lui faudrait quelqu’un qui veuille s’engager, ne serait-ce que pour améliorer son estime d’elle-même. Elle flirte, mais j’suis pas sûre que ce soit son truc, alors que Flynn par contre, je le verrais plus agir comme moi. J’sais pas si j’suis très claire... » Comme tout partait de vagues suppositions, c’était difficile d’avoir un avis tranché sur une potentielle relation entre ses deux amis. Néanmoins, ça n’avait rien à voir avec l’estime qu’elle portait à Flynn. C’était seulement qu’elle n’était pas sûre que Viska et lui cherchent la même chose, ou aient besoin de la même chose, parce qu’elle était bien placée pour savoir que la Serpentard ne disait jamais non à un peu d’amusement.

Alan semblant estomaqué par ses explications sur ce qu’elle pensait de l’amour (remarquez, chez les autres, ça peut être sympa hein), ils changèrent de sujet pour parler Quidditch. Si elle n’était pas persuadée que chez les capitaines de Quidditch, ce soit Victoire qui ait le plus à craindre un ulcère (Alan lui paraissait un meilleur candidat…), elle devait bien reconnaître qu’elle ne se reconnaissait pas trop dans l’esprit de l’équipe des lions. Que ce soit Vic’, James ou même Stef, ils prenaient vraiment les matchs trop au sérieux. « Tu sais comment est Victoire, c’est une drama queen. Toi, au moins, tu ne dors pas dans la même chambre. » Elle sourit en levant légèrement les yeux au ciel. Après, même si Vic’ pouvait l’agacer, c’était quand même une copine donc elle n’irait pas jusqu’à la critiquer trop ouvertement.

Puis, pour le moment, ce n’était pas Vic’ le problème mais bien Alan qui paraissait ne savoir que travailler depuis quelques semaines. Heureusement pour son propre équilibre mental, il avait assez pitié d’elle (à moins qu’il renonce face à sa ténacité?!) pour accepter de venir au bal. « J’te crois, s’ils peuvent te dégoûter du bal, c’est qu’ils ne doivent pas valoir le coup d’être connus. » Au demeurant, il y en avait pas mal des nazes dans leur école, c’est seulement que V évitait d’aller leur parler. « Tu vas voir, on va bien s’amuser ! En plus, le bal va se terminer par un spectacle de Sterne puis de Magic Mix, on y travaille super dur : j’ai hâte que tu vois ça. » Si elle danserait pour Sterne, en revanche elle serait seulement derrière les platines pour Magic Mix. Il faudrait aussi qu’elle filme avec le prototype de tablette que Flitwick et elle avaient fini de mettre au point. Ce serait un nouveau test pour son invention ! Juste au cas où ça planterait, quelqu’un d’autre filmerait avec l’appareil sorcier traditionnel. Il lui semblait que c’était Lucas qui s’y collait (après tout sa sœur était à Sterne ET Magic Mix!).

Même si contente qu’Alan lâche un peu de leste et admette qu’elle avait raison, elle trouvait que c’était suspect : après tout, il ne lui avait rien raconté des raisons profondes de son attitude… il y avait clairement baleine sous gravillon ! Mais elle décida de laisser couler pour aujourd’hui car le projet d’aller manger un truc après leur devoir serait toujours ça de gagné pour le repos de son ami. « Toujours partante pour du chocolat ! Donc c’est parti pour finir d’affronter ces runes. » Elle se plongea alors quelques minutes sur son devoir, avançant relativement vite car même si elle n’était pas plus friande que ça de travail scolaire, elle avait des facilités.

{746}
(c) 2981 12289 0



    Vanellope Catherine Reynolds
    Fine comme une aiguille, forte comme une épée, ingénue et savante, tu ne supportes pas l’injustice... Pour toi c’est le seul désordre + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Alan Carmichael
Alan Carmichael
Capitaine de Poufsouffle

Parchemins : 2160
Âge : 15 ans [10/05/2000]
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 20


[THEME] Help me. Please, help me. [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: [THEME] Help me. Please, help me. [Terminé]   [THEME] Help me. Please, help me. [Terminé] EmptyVen 11 Sep - 0:31

- Oui, peut être.

Confia t-il, incapable d'infirmer ou confirmer les suppositions de Vanellope. Il n'aurait su dire si Candys allait effectivement danser avec Tempérance ou pas, mais il trouvait un peu injuste de priver V' de ce choix là et pas son aînée verte et argent.
Le fait que Candys et Tempérance soient juste amies jouait-il un quelconque rôle ? Ou on n'appréciait pas que Vanellope y aille avec quelqu'un qui était 'plus' qu'une amie ?

Le sujet de Viska et de son cavalier à la cravate rouge et or vint sur le tapis et Vanellope lui expliqua les attentes des deux futurs cavaliers. Et visiblement elles n'étaient pas les mêmes.

- Tu es claire. Répondit Alan factuellement : elle l'avait été, il n'y avait pas nécessité de discourir plus. Viska mérite quelqu'un de bien. Énonça Alan sans arrière pensée : c'était un fait, Viska était une fille géniale qui méritait tout ce qu'elle désirait, il ne sous-entendait rien du tout et savait que V' le comprendrait.

Pour ce qui était de Victoire en revanche, Alan en doutait vraiment. Il était clair comme de l'eau de roche que Ted et elle étaient fait pour être ensemble, et l'Irlandais priait de son cœur pour que le Poufsouffle arrive un jour à la calmer un peu. Très honnêtement, il ne voyait pas comment.

- Plains-toi, moi j'ai Quino.
Oui, Alan se la jouait vraiment victime : entre avoir Quino en collègue de dortoir et Victoire, le choix d'Alan était vite fait. Partager un tea-time ou plutôt décider de se faire arracher les ongles ? Hum... Laissez-moi réfléchir !
Surtout que Quino, sous ses apparences de farceurs invétérés, n'était clairement pas le plus pénible du dortoir : Alan endossait ce rôle à merveille, bien conscient de déranger ses camarades quand il laissait la lumière allumée jusqu'à pas d'heure. Puis il était le plus rabat-joie du groupe, aussi : la plupart du temps c'est lui qui demandait le silence pour travailler tranquillement.
Alan sourit : il faisait ainsi comprendre à V' qu'il rigolait : non, il n'avait pas la prétention de comparer sa peine à la sienne. Il ne devait pas y avoir pire punition que dormir avec Victoire, en fait. Une vraie drama-queen oui, comme elle disait...

Quand le sujet du bal revint sur le tapis, Alan ne pouvait s'empêcher de penser à ses agresseurs. Oui il n'était pas intéressant, mais ce n'était même pas eux qui rendaient le bal si peu vital.
En plus du mal qu'ils avaient fait, autant physique que moral, Alan avait depuis ce jour là la sensation que sa vie n'allait être qu'une succession d’embûches, d'épreuves et de douleur. Il n'aurait su dire pourquoi, mais bien qu'il avait peur d'eux, ce n'était pas leur personne qui l'effrayait le plus, mais la perspective de ce qui allait arriver plus tard. Après Poudlard, et tout le reste de sa vie.
Comment pouvait-on infliger autant de violence à quelqu'un qui ne vous avait rien fait ? Ça faisait si froid dans le dos d'Alan qu'il se demandait comment un jour il pourrait vivre sans sa baguette à proximité. Il se voyait maintenant sursauter pour un rien, prêt à dégainer à tout va. On l'avait un jour séparé de sa baguette et il l'avait perdue. Ça n'arriverait plus.

Alan était si impliqué dans le Quidditch, la BAM et le club de duels qu'il ignorait totalement la composition des groupes de Sterne et de Magic Mix. Il en connaissait certains, mais était également certain de se tromper si on lui demandait. Il était en tout cas content de voir ces deux groupes là se produire, ça changerait un peu.

- Il y'a qui déjà dans Sterne et Magic Mix ?

Ça faisait un sujet de discussion comme un autre, pendant que les deux amis étaient en train de travailler.
Après plusieurs minutes de travail, Alan décrocha son nez de sa feuille, vérifiant le travail terminé et regarder où en était Vanellope.

- Je ne peux m'empêcher de penser... que dans notre vie d'adulte, je vois pas bien à quel moment on va utiliser des Runes. ça et l'Astronomie, en fait. Avoir des bases c'était bien, mais à moins de se spécialiser dedans, ça n'avait pas grand intérêt. Pas autant que les potions, les sorts et la Métamorphose, par exemple.

(688)


[THEME] Help me. Please, help me. [Terminé] 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f3563314c72524b306b6f59456d413d3d2d3731393934353430392e313539356238353866376339626134333136323033343330363037352e676966
[THEME] Help me. Please, help me. [Terminé] Poufso10[THEME] Help me. Please, help me. [Terminé] Club_d10 [THEME] Help me. Please, help me. [Terminé] Bam10
Revenir en haut Aller en bas

Vanellope Reynolds
Vanellope Reynolds
Préfète de Gryffondor

Parchemins : 498
Âge : 15 ans [29.04]
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


[THEME] Help me. Please, help me. [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: [THEME] Help me. Please, help me. [Terminé]   [THEME] Help me. Please, help me. [Terminé] EmptyDim 13 Sep - 17:38

Help me, please help meIls étaient bien d’accord sur le fait que Viska méritait quelqu’un de bien. La lionne doutait que cela puisse être Flynn, mais pour un bal, il ferait bien l’affaire. Finalement, les bals en amoureux, c’était réservé aux couples. Pour une large majorité d’élèves, ils s’y rendaient entre amis, et si cela menait à quelques flirts, ce n’était pas la norme. La plupart d’entre eux allaient danser un peu, manger beaucoup, et observer les uns et les autres à l’aube d’une nouvelle année. Ni plus, ni moins.

« Je t’échange Quino contre Vic’ quand tu veux. » Et elle était sérieuse comme un pape sur le sujet. Certes, Quino était un garçon et il était à Poufsouffle, mais si il avait été possible de changer de dortoir, V l’aurait fait il y a des années ! Malheureusement, elle devait composer avec Victoire et devait bien admettre que si elles entretenaient un semblant d’amitié toutes deux, c’était uniquement à cause (grâce?) de ça. Passer toutes ses journées avec la blonde obligeait la préfète à voir aussi les bons côtés de sa camarade là où une relation plus superficielle n’aurait mis en avant que les parties de Vic’ qui l’agaçait. Mature et pondérée, V avait du mal avec les coups d’éclat de son amie et elle ne les tolérait que parce qu’elle savait que la capitaine avait bon fond malgré tout. Cela dit, si elle osait, elle remettrait bien la jeune fille à sa place sur deux ou trois points... sauf que V ne voyait pas l’intérêt de créer du conflit, surtout avec quelqu’un qui s’épanouissait dans le drame permanent.

« Et bien, à Magic Mix il y a Erin, Fiona, Peony, Psychée et Victoire, plus Lucrecia et moi qui sommes au club mais sous un statut différent. Lucrecia fait parti du groupe, mais pas du noyau, et moi pour le moment je leur sers de support technique. Et à Sterne, il y a évidemment Viska qui est la présidente, puis moi, Stef, Flynn, Alex’, Lucrecia, Victoire, Erin… et quelques autres que je ne connais pas trop. » Elle avait remarqué qu’il y avait une majorité de Serpentard (mais c’était normal vu que la présidente en était une!) et de Gryffondor (emmenés par l’exemple de Vic’?). Elle trouvait ça dommage car de ce qu’elle avait compris de l’histoire du club, il prônait la mixité entre les maisons… mais qui sait, il y aurait peut-être encore du mouvement l’an prochain à ce niveau !

Ils travaillèrent quelques minutes en silence, se concentrant sur leurs runes, quand Alan fit une remarque sur le manque d’intérêt de la matière hou pas bien!. « Moi qui veut devenir productrice de musique, je suppose que ça ne me servira à rien, mais pour ceux qui vont ensuite bosser dans la recherche ou au département des mystères, ce doit être plus utile de savoir lire les manuscrits écrits en runes. Un peu comme le latin chez les moldus. » Vu que la plupart des formules d’Europe venaient justement du latin, elle était presque étonnée qu’il n’y en ait pas au programme.

Il leur fallut encore un moment pour terminer leur traduction. « Ouf ! Terminé ! » S’exclama V (avec un ton prudent, car ils étaient quand même sur le territoire de la vieille bique!). « Allez, on remballe et on va se boire ce chocolat chaud ! » ça ne pourrait que leur faire du bien, surtout à Alan !

{573}
{Terminé pour V}
(c) 2981 12289 0



    Vanellope Catherine Reynolds
    Fine comme une aiguille, forte comme une épée, ingénue et savante, tu ne supportes pas l’injustice... Pour toi c’est le seul désordre + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





[THEME] Help me. Please, help me. [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: [THEME] Help me. Please, help me. [Terminé]   [THEME] Help me. Please, help me. [Terminé] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[THEME] Help me. Please, help me. [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Village Hentaï
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Doux moment en forêt (PV Yuko) [Hentaï] [Terminé]
» Une après-midi tranquille ? [PV Yuko] [Hentaï] [terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Pièces de vie :: La Bibliothèque-
Sauter vers: