AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Partagez
 

 [THEME] Le combat de la confusion [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Joséphine De Guise
Joséphine De Guise
Poufsouffle

Parchemins : 1458
Âge : 17 ans (03/11/97)
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 24


[THEME] Le combat de la confusion [PV] Empty
MessageSujet: [THEME] Le combat de la confusion [PV]   [THEME] Le combat de la confusion [PV] EmptyJeu 10 Sep - 7:41

Joséphine rangea ses affaires à la hâte : le cours de DCFM venait de se terminer et le professeur Stevens venait de lui toucher deux mots à propos du club de duels.
Elle jeta son sac sur son dos et s'élança dans le couloir d'un pas vif. Arrivée au niveau des escaliers mouvants, elle fut contente de constater que celui qu'elle cherchait était juste là : mieux encore, il était seul. Noé n'était pas avec lui.
Le fait de voir Noé au quotidien roucouler avec sa pimbêche de Dahlia Lloyd la mettait hors d'elle : en fait, elle ne le supportait tout simplement pas. Elle ne pouvait s'empêcher de se demander en les voyant 'mais pourquoi ?'. Outre le fait qu'ils étaient parfaitement peu assortis, Joséphine se demandait à quel moment Noé avait eut l'idée de sortir saugrenue avec une 5ème année du genre de Dahlia Lloyd. Mais à quel moment ?
Trop heureuse de ne pas tomber sur le couple le plus écœurant de Poudlard (oui, devant Pince/Rusard), qui ne manquait jamais une occasion pour afficher sa complicité (si vous voyez ce que je veux dire) devant tout le monde (pudeur -40), elle s'avança d'un pas certain vers un autre vert et argent.

- Hey Hartley !

Alfie était un ami de Noé, mais était surtout un des rares vert et argent à participer au club de duels : il lui était déjà arrivé de combattre avec Joséphine et la Française devait avouer qu'il s'en sortait plutôt bien.

- T'as deux minutes ?

Elle ne lui laissa pas le choix et se planta devant lui : le professeur Stevens avait parlé, la séance de duels prochaine, il comptait sur elle pour montrer aux autres le sortilège de confusion. Il y avait eu trop peu de réussite à la dernière fois et il estimait de son devoir de faire de fréquentes piqûres de rappel. Ils étaient un peu là pour aussi ça aussi quand même, Jo était tout à fait d'accord.

- Tu t'en es pas trop mal tiré avec le sort de confusion l'autre jour au club de duels, et le professeur Stevens veut qu'on le travaille la prochaine fois. Ça te dérange de te mettre avec moi pour montrer aux autres ?

D'ordinaire, elle aurait été moins urbaine, certes. Alfie n'était pas un ami, était à Serpentard et était surtout connu pour être un vil dragueur : le genre de combo qui n'attirait généralement pas le respect de la jaune et noir. Mais Jo entamait une 7ème année studieuse, pleine de tolérance, plus motivée que jamais à être la meilleure version d'elle-même, et surtout, surtout, elle s'adressait là à un ami de Noé : au fond d'elle-même, elle espérait ne pas LUI se le mettre à dos. Et pour ça, elle devait être un peu gentille.
Non pas qu'elle avait Noé sur le dos : lui, cette crêpe intergalactique, n'avait pas bougé d'un iota. Il ne comprenait rien, faisait comme si tout était normal, parfaitement déconnecté de la réalité. C'est elle qui l'évitait, incapable de ne pas voir sa rage monter dès qu'elle le voyait. Mais qu'il était bête Seigneur !
Quel crétin parfaitement égocentrique. Et bête en plus. Stupide au possible.

Elle planta ses yeux dans ceux – bien plus haut – d'Alfie, et attendit sa réponse, patiemment.

(527)


[THEME] Le combat de la confusion [PV] Club_d10 [THEME] Le combat de la confusion [PV] Bam10 [THEME] Le combat de la confusion [PV] Beauxb10
Revenir en haut Aller en bas

Alfie Hartley
Alfie Hartley
Préfet de Serpentard

Parchemins : 210
Âge : 17 ans
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 12


[THEME] Le combat de la confusion [PV] Empty
MessageSujet: Re: [THEME] Le combat de la confusion [PV]   [THEME] Le combat de la confusion [PV] EmptyVen 11 Sep - 12:17

On était au mois de décembre et aussi étonnant que cela puisse paraître, Alfie n'avait toujours pas de cavalière pour le bal de Noël. Mon dieu, quel retournement de situation à Poudlard ! Digne d'un Spielberg. Cependant, le grand blond ne se tracassait pas : il savait que les filles qui voulaient l'accompagner couraient les rues les chevilles ça va, merci bien. Seulement, pour son dernier bal au sein de Poudlard, le jeune homme ne cherchait pas la facilité. Il lui fallait un challenge, un défi, il fallait qu'il étonne toute l'assemblée à son arrivée. En plus de ça - même si on loupait rarement sa présence dans la Grande Salle - en tant que préfet, il allait naturellement devoir ouvrir le bal et donc se retrouver sur le devant de la salle. À première vue, cette soirée promettait vraiment d'être mémorable attends de voir les autres couples, tu vas encore plus te marrer.

Hélas, pour l'heure, il fallait se concentrer sur le cours de Défense Contre les Forces du Mal. Attention, le poursuiveur des vipères ne s'était pas soudainement transformé en élève studieux et l'approche des ASPICs ne l'inquiétait pas plus que ça. Le cours du professeur Stevens avait simplement la chance d'être l'un des seuls cours au cours duquel Alfie était attentif et dans lequel il s'appliquait de bon cœur. Après tout, cette matière était "grave stylée". Pouvoir repousser les forces du mal était "bad-ass à mort", pour reprendre les termes du principal concerné. Par ailleurs, lorsqu'il avait entendu qu'un club de duels avait été créé dans l'école, il n'avait pas tardé à le rejoindre. Joséphine semblait d'ailleurs s'en occuper rigoureusement mais on ne pouvait pas dire qu'elle et le jeune Hartley étaient les meilleurs amis du monde. On avait encore pu en être témoin lors du stage organisé au Ministère.

Malgré tout, les élèves ne s'ignoraient pas pour autant. Étant de la même année, ils avaient forcément des cours en commun et ce jour-là, les Poufsouffle et les Serpentard avaient été réunis dans la même classe. Après une leçon plutôt intéressante donné par le professeur Stevens un chic type ce gars-là, il est célib en plus à ce qu'il paraît, Alfie avait attrapé son sac qu'il portait à une bretelle sur son épaule 21 jump street style et était sorti de la salle de classe. Noé, Harvey et Léo avaient apparemment d'autres chats à fouetter et le préfet haussa les épaules. Les membres du quatuor infernal ne devaient pas nécessairement restés collés ensemble vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Le septième année s'apprêtait à emprunter les escaliers d'un pas nonchalant quand quelqu'un l'interpella.

Il se retourna pour faire face à Joséphine De Guise, précédemment mentionnée. Même si elle ne semblait pas porter le Serpentard dans son cœur, ce dernier lui sourit et s'arrêta de marcher. A priori, Alfie n'avait rien contre la rouquine et qui plus est, c'était une jolie fille et il était toujours prêt à rendre service à une jolie fille « Je déconne, si tu veux un sourire de ma part ça fera cinq euros. ». « Ouais ouais, qu'est-ce qu'il y a ? » Au final, le blondinet n'avait pas forcément mieux à faire pour le moment. Puis, de toute façon, la Française semblait bien déterminée à l'interpeller. « J'adore quand tu prends les devants, De Guise. » plaisanta-t-il de son éternel sourire séducteur. C'était plus fort que lui, il ne pouvait pas s'empêcher de lâcher des blagues à deux balles et ce qui l'amusait encore plus, c'était quand l'interlocutrice n'était même pas réceptive. Le sujet de la conversation concernait donc le club de duels, qui semblait être l'un des seuls points communs entre les deux élèves, avec le quidditch.

Poussé par une envie de titiller Joséphine - il était même presque sûr qu'elle ne se laisserait pas faire - il renchérit. Comme elle l'avait mentionné, Alfie ne se débrouillait pas trop mal en duels, étonnamment. « Tu me flattes ! Allez, pour un sourire de ta part, je veux bien faire ça ! » Dans ses souvenirs, De Guise n'était pas la première à lui adresser des sourires resplendissants. C'était un bon marché, non ? Un sourire et il se mettait avec elle pour montrer à ces triple buses aux autres membres du club comment bien maîtriser le sortilège de confusion.

[754]
Revenir en haut Aller en bas

Joséphine De Guise
Joséphine De Guise
Poufsouffle

Parchemins : 1458
Âge : 17 ans (03/11/97)
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 24


[THEME] Le combat de la confusion [PV] Empty
MessageSujet: Re: [THEME] Le combat de la confusion [PV]   [THEME] Le combat de la confusion [PV] EmptyVen 11 Sep - 18:54

Joséphine ne put s'empêcher de lever les yeux au ciel quand le sorcier l'accueillit avec son plus grand sourire il veut quoi ce taré ? et sa flatterie achetée trois francs six sous au marché aux puces tu les piques à Cormac McLaggen ?.
Ce mec plaisait vraiment aux filles, sérieux ?
Il n'était pas dénué d'une certaine beauté, c'était vrai, mais on peinait à lui trouver un quelconque charme pourtant. Et ça, c'était rédhibitoire pour la Française, jugeant la beauté terne et éphémère bisous Victoire, a contrario du charme qui promettait plus de choses, plus de mystère, plus de sensibilité.

Joséphine s'en voulu immédiatement d'avoir laissé échapper sa phrase : elle aurait dû se douter que demander une faveur à cet énergumène ne serait pas sans contrepartie. " D'accord, en plus je te roule une pelle et tu liquides Lloyd pour moi." Pourquoi ne pas lui avoir dit que c'était le professeur Stevens qui lui avait suggéré ce duo, ou carrément demandé ce duo ? Parce qu'elle était trop honnête, peut-être ?

- Je me suis mal exprimée : dans ma grande générosité, je te le propose à toi, Hartley, mais attention l'invitation ne tient qu'à un fil.

Cesse tes enfantillages tout de suite, ça voulait dire.
Parce qu'elle n'était pas fille à se laisser avoir à ses midinetteries oui j'invente des mots, elle. " Oh mon Dieu, Alfie m'a regardé ! Je vous jure qu'il m'a regardé ! Vous croyez qu'il pense à moi le soir en s'endormant ? Hiiii, il est tellement beau par Merlin !" S'il voulait vraiment qu'elle tourne les talons parle à ma main avec la ferme décision de ne plus jamais lui parler, il n'avait qu'à continuer sur cette voie-là.

Pas qu'elle n'apprécia pas la drague - même si Jo n'était carrément pas dans cet état d'esprit là - mais elle devait être de qualité et bien menée. Tout ce que ne savait pas faire Alfie, en d'autre terme.
Puis, savoir que son cœur était pris ailleurs, du moins savoir qu'une fille faisait déjà pencher la balance, annulait tout intérêt à ses yeux : il n'y avait rien de pire qu'un mec qui voulait toutes les filles à ses pieds un mec qui veut la préfète de Serdaigle, peut être ?

- T'as pas été le meilleur non plus, hein.

Alors, sur ce coup, si, mais elle préférait mourir que de l'avouer.
Le sort de confusion n'était pas celui que les gens préféraient en général, il était plus subtil que les autres, plus fin. Il était moins agressif qu'un Stupéfix, moins visuel qu'un Protego et moins radical qu'un Expelliarmus : en gros, il était le parent pauvre de la sorcellerie.
Alors que les gens sous-estimaient carrément son potentiel ! Il était plus utile qu'il n'y paraissait dans la vie courante et pouvait surtout te sortir de bons nombres de situations complexes.
Ce n'était pas pour rien que le professeur Stevens voulait le mettre au centre du prochain club de duels. Un adversaire confus était plus discret qu'un adversaire cloué au sol, pétrifié ou carrément mort KO. Et oui, il fallait y penser.

Joséphine mit un point d'honneur à regarder Alfie dans les yeux, complètement obsédée par l'idée de ne pas lui sourire : elle ne voulait pas craquer et lui donner du pouvoir sur elle. C'était hors de question.
Ses yeux plantés dans les siens, Joséphine croisa ses bras sur la poitrine, et attendait sa réponse.
Un sourire se dessina finalement sur ses lèvres : ce crétin avait tellement une tête d'idiot qu'elle ne pouvait pas résister ! Elle comprenait maintenant les autres filles de l'école : il paraissait tellement benêt et à la fois angélique qu'on lui aurait donné le bon Dieu sans confession !
Et son sourire permanent accroché aux lèvres jouait aussi beaucoup : ça lui donnait l'air encore plus simplet. Et on pouvait difficilement rester sérieux à côté de quelqu'un qui passait sa vie à distribuer de l'humour, douteux certes, mais de l'humour toujours.

(651)


[THEME] Le combat de la confusion [PV] Club_d10 [THEME] Le combat de la confusion [PV] Bam10 [THEME] Le combat de la confusion [PV] Beauxb10


Dernière édition par Joséphine De Guise le Sam 12 Sep - 17:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Alfie Hartley
Alfie Hartley
Préfet de Serpentard

Parchemins : 210
Âge : 17 ans
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 12


[THEME] Le combat de la confusion [PV] Empty
MessageSujet: Re: [THEME] Le combat de la confusion [PV]   [THEME] Le combat de la confusion [PV] EmptySam 12 Sep - 16:26

Alfie Hartley était un grand séducteur et il ne pouvait pas s'empêcher de marcher sur les traces de McLaggen, Crowford ou autre Spencer. Le plus amusant, c'était quand la fille en face était impressionnée exaspérée par une telle démonstration de beau-gossitude les chevilles, ça va toujours, oui. Après tout, tout le monde n'avait pas la chance d'être un beau et grand jeune homme, aux cheveux et au sourire parfaits. Que la vie devait être dure pour eux… Cette mimique de lever les yeux au ciel de la part de De Guise avait quelque chose de mignon « J'adore quand tu t'énerves Joséphinou ». Aussi, le sourire du Serpentard ne fit que s'amplifier lorsqu'il vit la réaction de la jolie rousse.

Pas prête à se laisser faire - et c'était tant mieux - la Poufsouffle reformula sa demande, dans le but de mettre la pression à son interlocuteur. Le problème, c'était que le préfet n'était pas un grand bosseur - ça se saurait - et même si le club de duels était nettement plus attractif que les cours donnés au château, il n'irait pas jusqu'à se donner corps et âme pour s'y impliquer on rappelle qu'il ne fait pas partie de la BAM alors que la moitié de ses potes y sont. Au final, qu'est-ce qu'il gagnait à devenir l'assistant temporaire de Joséphine à la prochaine réunion du club ? À part se rapprocher de la rouquine le temps de la démonstration - ce qui n'allait pas lui faire gagner beaucoup de points - pas grand chose. Du coup, la jeune Française allait devoir y mettre un peu plus du sien si elle voulait obtenir ce qu'elle souhaitait un tête-à-tête avec Alfie Hartley, le Saint Graal en soi.

Alfie aurait dû se douter que demander un sourire de la part de Joséphine était trop demandé. Pourtant, il n'y avait rien à faire, elle était clairement plus belle avec un sourire au coin des lèvres un grand romantique celui-là. Cependant, il ne perdait pas espoir. Il avait plus d'un tour dans son sac pour parvenir à décrocher ce satané sourire. « Merde alors, je risque de perdre l'opportunité de ma vie, c'est ça ? » répliqua-t-il ironiquement, décidé à faire ramer son interlocutrice.

Puis, pour lui empêcher de prendre encore plus la grosse tête, la jaune et noir décida de nuancer ses propos antérieurs. Malheureusement, cette mini pique ne fit pas mouche. Alfie s'en fichait d'être bon dans le domaine de la magie, tant qu'il restait dans les meilleurs au niveau de la drague, du quidditch et du football, il était on ne peut plus satisfait. À la suite de cette déclaration, le jeune homme eut un rire bref puis il fit semblant de réfléchir. Une idée venait de lui traverser l'esprit : cette année, il cherchait du challenge en matière de cavalière pour le Bal de Noël, et plus il y pensait, plus il en arrivait à la conclusion que Joséphine de Guise était la candidate parfaite. Seulement, il ne se faisait pas beaucoup d'espoir : il savait où il devait dépenser son énergie et courir après la jeune fille semblait déjà peine perdue. Après, rien ne l'empêchait de rire de cette éventualité.

Le fait que Joséphine ait enfin arraché un sourire mit Alfie en confiance. Comme quoi, ce n'était pas si difficile elle se fout de toi en fait, Hartley. N'ayant donc rien à perdre et le prenant sur le ton de la rigolade, il déclara : « Bon d''accord, je veux bien faire une démonstration de mes talents avec toi mais à une condition…  »  Il laissa durer le suspens - parce que c'est pas drôle sinon - avant de reprendre, d'un air enjoué. « On va au bal ensemble. »  Hop là, la proposition (qui sonnait plutôt comme un ordre) invraisemblable était lâchée (et ça ressemblait bien à la pire demande pour le bal de toute l'histoire de Poudlard après Joaquín Kostas, mais lui, c'est un cas à part) et le poursuiveur des vipères s'apprêtait déjà à partir dans un gros fou rire en voyant la réaction de la septième année. Il ne fallait pas grand chose à Alfie Hartley pour qu'il se torde de rire…

[723]
Revenir en haut Aller en bas

Joséphine De Guise
Joséphine De Guise
Poufsouffle

Parchemins : 1458
Âge : 17 ans (03/11/97)
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 24


[THEME] Le combat de la confusion [PV] Empty
MessageSujet: Re: [THEME] Le combat de la confusion [PV]   [THEME] Le combat de la confusion [PV] EmptySam 12 Sep - 18:36

Il fallait reconnaître que quand Hartley s'y mettait, il était très divertissant. Cette confiance en soi extraordinairement poussée à l'extrême rassurait tant qu'il mettait automatiquement son interlocuteur dans de bonnes dispositions : si vous n'étiez pas séduit, vous reconnaissiez au moins l'assurance et l'aplomb du sorcier. Puis il était très souriant, ça aidait à le rendre sympathique.
C'était le cas de Joséphine qui, complètement hermétique à son charme inexistant donc, ne pouvait s'empêcher de le trouver amusant. Il n'était pas un simple d'esprit complètement ignare en relations sociales, il n'était pas non plus le dernier des crétins en classe : certes ce n'était pas une lumière, mais Jo lui reconnaissait déjà des talents en Défenses contre les forces du mal. A ses yeux, c'était un vrai plus bien plus qu'un crac en potions par exemple.

Loin de se départir de sa confiance en lui, le jeune homme lui répondit du tac au tac combien il comprenait la fleur qu'on lui faisait : Joséphine n'était pas inquiète pour Alfie, elle savait que peu importe la voie qu'il prendrait dans sa carrière professionnelle, il s'en sortirait toujours. Ce genre d'énergumène retombait toujours sur ses pattes.

- Tu as tout compris.

Ne put-elle s'empêcher de répondre en souriant : il se foutait d'elle, mais ça voulait bien dire qu'il avait compris. Non, aucun des deux ne jouaient leur vie sur ce duo de duels et c'était bien ce qui était drôle. Elle se fichait comme de l'an quarante de l'avoir pour partenaire et lui se faisait un malin plaisir de s'amuser avec elle tel un chat avec une pelote de laine.

Bien qu'ayant déjà craqué (le sourire : check) - en même temps, avait-elle des raisons de tirer la tronche ? outre le fait que Noé avait des goûts de chiottes. Oui c'est ta fête Dahlia. non - Joséphine resta à fixer Alfie, un fin sourire accroché aux lèvres. Il l'amusait, mais il savait pertinemment qu'il ne pourrait pas abuser d'elle bien longtemps : elle n'avait pas tant besoin de lui que ça , et pouvait demander à tout moment à Ted ou à un autre membre du club de vouloir bien l'aider. Il accepterait avec joie et elle n'aurait pas à se coltiner à un grand dadais torpide à l'affut de la jambe de fille nue la jambe, pas la fille

Néanmoins, Alfie était plein de surprises : sans qu'elle s'y attende, le Serpentard accepta l'accord à condition qu'elle ne soit sa cavalière au bal de Noël.
Ben tiens. Le gars perdait pas le nord !
La sorcière pouffa sans sourciller, incapable de se retenir, les bras toujours soudés à sa poitrine : il était sérieux lui ?
Vraiment lui, il avait la confiance, c'était le moins que l'on puisse dire.
Sortie de nulle part, Joséphine venait d'entendre la demande la plus invraisemblable de l'histoire. " Demande à McGo mon gars, t'auras plus de chance !"

- Hébé, tu manques pas d'air toi...

Elle agita doucement la tête de gauche à droite, éberluée de la confiance en soi de son interlocuteur. Vraiment, il croyait une seconde qu'elle pourrait vouloir être sa cavalière en contrepartie d'un service que n'importe qui pouvait lui rendre ?
La demande n'était pas folle en soi, mais elle était sidérante dans le sens où elle arrivait de nulle part : le vert et argent avait tant de mal que ça à trouver une cavalière pour le demander à la première venue ? C'était surprenant, Joséphine était persuadée que toutes les pimbêches de l'école lui auraient couru après. Sa réputation aurait-elle faiblit ?

- Et pourquoi j'accepterai une chose pareille ?

Car oui, Alfie était bien conscient que l'échange n'était pas du tout équitable. Pour se mettre au niveau, il pouvait faire monter les enchères ! Et pas qu'un peu...

La jeune fille songea, dans la foulée - et oui Ginette - qu'elle n'avait tout comme Alfie personne pour l'accompagner au bal de Noël.
Il était hors de question qu'elle y retourne avec Graham. Vu ce qui c'était passé avec Alan - elle ne prendrait pas le risque de mettre mal à l'aise son ami -, et pouvait compter sur Ted pour être déjà entouré d'une bonne vingtaine de blondes peroxydées en manque de mascara sans te juger bien sûr. Elle savait Quino déjà pris ce petit bâtard et il était hors de question qu'elle passe son dernier bal de Noël à Poudlard seule. Elle n'avait pas comme Tempérance et Candys un petit-ami qui l'attendait à l'extérieur de l'école et souhaitait - superficiellement il était vrai - se sentir jolie pour un garçon à l'occasion de sa dernière année mais pour elle surtout parce qu'on s'en tape de l'avis des garçons.
Et si cette triple buse de Noé Montgomery n'était pas intéressé par elle, elle trouverait quelqu'un d'autre pour le remplacer. Non mais.

Restait à savoir si Alfie était le candidat idéal.
Sur le papier, non.
Et en pratique non plus.

D'un côté il était populaire, beau et charmeur, trois critères qui lui déplaisait au plus haut point. Mais d'un autre côté il était drôle, divertissant et savait se tenir 1% du temps. Qui plus est, son ego hurlait à la Française qu'apparaître avec une tête d'affiche comme Hartley au bal de l'école, ferait nécessairement parler d'elle : en bien, sûrement. Et même si la popularité et la célébrité carrément la laissait de marbre, en ce moment elle avait bien besoin de regonfler son estime de soi.

Le débat était à moitié ouvert : Alfie devait bien sentir qu'elle lui ferait une fleur en acceptant sa demande, mais il devait également lui proposer quelque chose de plus alléchant. Il était clair qu'elle ne tirait aucun avantage à l'avoir lui plutôt qu'un autre en partenaire de duel : il s'était bien débrouillée la dernière fois, certes, mais un Ted bien stimulé était tout aussi redoutable.
Ainsi, le Serpentard allait avoir une dette envers, elle si elle disait oui.
Ca tombait bien, très bien même : en tant que meilleur ami de Noé, il y'avait un certain nombre de chose qu'il pouvait faire pour elle Egorger Dahlia pendant un week-end, lui faire avaler une potion de ratatinage, lui couper les cheveux, mieux, la teindre en blonde. Bref, à lui d'être créatif !...

(1021)


[THEME] Le combat de la confusion [PV] Club_d10 [THEME] Le combat de la confusion [PV] Bam10 [THEME] Le combat de la confusion [PV] Beauxb10
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





[THEME] Le combat de la confusion [PV] Empty
MessageSujet: Re: [THEME] Le combat de la confusion [PV]   [THEME] Le combat de la confusion [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[THEME] Le combat de la confusion [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Village Hentaï
» [UPTOBOX] Mortal Kombat [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Lieux de passage :: Les Couloirs et Escaliers-
Sauter vers: