AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Partagez
 

 Bal de Noël 2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage

Fiona Quincy
Fiona Quincy
Serdaigle

Parchemins : 398
Âge : 16 ans { 12/01/1999 }
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


Bal de Noël 2015 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Bal de Noël 2015   Bal de Noël 2015 - Page 3 EmptyMar 13 Oct - 0:18


Bal de Noël 2015
Jensen + Fiona
(c) princessecapricieuse


[ Robe de Fiona : ici ]

"Oui".
Fiona avait répondu par réflexe, avant même d'avoir totalement enregistré la demande formulée par Jensen. Pendant une fraction de seconde, elle avait cru qu'il lui demandait si elle allait au bal, et puis elle avait compris ce qu'il avait réellement dit, et toutes les implications derrière sa propre réponse. Les yeux écarquillés, elle avait lu autant de surprise dans les yeux du Serpentard, que dans son propre esprit. A quoi venait-elle de convenir, exactement ? Ils étaient tous les deux devant la salle de Sterne, les autres étaient parties quelques instants plus tôt, et Jensen McGowan - Sang-Pur de son état, réputé pour son mépris des moldus et des Nés-Moldus -, venait de l'inviter à se rendre au bal de Noël avec lui. Si ça avait été quelques mois plus tôt, elle aurait cru qu'il voulait se moquer d'elle. Pourquoi Jensen, une personne qui ne daignait même pas lui dire bonjour l'année précédente, déciderait-il soudain qu'il voulait aller au bal avec elle, si ce n'était pour jouer un tour à la Serdaigle Née-Moldue, pas foutue d'apprendre un sort sans que ça devienne une véritable épreuve de force ? ("Et maintenant pour mon prochain tour : le Lumos !) Mais force était de constater que malgré sa méfiance envers le Serpentard (et ses préjugés envers elle, elle n'en démordrait pas), ils s'entendaient plutôt bien dernièrement. D'abord, au stage, puis récemment, lors d'un méchant orage ayant frappé leur coin de l'Ecosse. Elle n'aurait pas dit qu'ils étaient amis, mais au moins ne l'ignorait-il plus comme si elle avait la peste quand elle le croisait dans les couloirs.

Elle avait initialement prévu de sécuriser un bal avec Graham, avant que son ami n'ait le temps d'accepter la proposition indécente de la première groupie venue. Si Louis apprenait qu'elle l'avait laissé entre les griffes de Perrine à nouveau, elle sentait qu'il ne le lui pardonnerait pas. Passer la soirée avec l'un de ses meilleurs amis était préférable à la compagnie du Serdaigle qui l'avait accompagnée l'année précédente (la conversation avait atteint le point mort après qu'il ait terminé de lui dresser la liste de ses quinze sorts préférés "Furunculus est mon pêché mignon, bien trop souvent négligé au profit de sorts plus flashy à mon goût, mais tu sais Fiona, une bonne crise de furoncles vraiment, ça n'a pas de prix !" "T'as raison Dagobert. Tu m'excuseras je crois qu'on m'appelle !") Pour autant, ça en disait long sur l'état de sa vie sentimentale : elle n'effleurait même pas l'idée qu'on veuille l'inviter en tant que vraie cavalière. Louis avait quitté l'école, et avec lui son béguin de jeunesse pour le Gryffondor. Elle avait bien songé à Alfie - qui, s'il n'était pas une cible potentielle, lui aurait moins donné l'impression de se rendre au bal avec son frère que Graham - mais n'était pas vraiment allée au bout de l'idée, et puis, Jensen avait brutalement décidé de lui couper l'herbe sous le pied. Il avait confirmé sa réponse, et en un éclair, il avait disparu.

Elle avait eu beau retourner la situation dans tous les sens avec l'aide de V, elle n'était pas tout à fait parvenue à une réponse satisfaisante. Qu'est-ce qui était passé par la tête de Jensen McGowan ? La question que tout le monde se pose. Peut-être entamait-il une sorte de campagne pour redorer son image, afin de briguer un poste de préfet l'année suivante ? C'était l'une des options qui lui semblaient les plus logiques. Ce n'était pas comme si un garçon comme lui pouvait manquer de cavalières : rien qu'à Serpentard, il devait avoir plein d'admiratrices, et au demeurant, il avait également plusieurs amies filles proches. S'il n'avait pas de cible amoureuse avec qui s'y rendre, il aurait tout aussi bien pu inviter Dahlia Lloyd, Peony ou Viska Spingate. Foi de Fiona, elle comprendrait quelle mouche l'avait piqué avant la fin de la soirée.

Vêtue d'une robe jaune et solaire, les cheveux attachés en un chignon lâche, Fiona avait quitté la salle commune de Serdaigle en compagnie de Ciara. Depuis qu'elle avait appris qu'elle se rendait au bal avec Jensen plutôt que l'élu de son cœur - à savoir Graham -, sa camarade de dortoir se montrait nettement plus agréable envers elle. Pas rancunière sur ce coup-là, Fiona avait été plutôt reconnaissante d'avoir quelqu'un pour l'accompagner dans son trajet jusqu'au Hall. Elle vit Leith avant d'apercevoir Jensen : il se trouvait au sein d'un petit groupe de Serdaigles qui les avaient précédées, Ciara et elle. A son grand soulagement, son demi-frère n'avait pas mis en application sa promesse de venir vêtu d'un jogging. Elle savait que pour ça, elle devait remercier sa mère, et la Beuglante embarrassante qu'elle lui avait envoyée quelques semaines plus tôt. Le monde sorcier n'était définitivement pas prêt à entendre les mots 'super swag' sortir d'une grosse enveloppe rouge parlante. Leith ne s'étant pas encore fait virer, Fiona détourna les yeux du blond, à la recherche de son cavalier. Elle le trouva non loin de Lucas, à qui elle adressa un sourire en passant.

Déstabilisée par la réaction de Jensen à son apparition, elle résista à l'envie pressante de tourner la tête pour vérifier qu'il ne s'adressait pas à quelqu'un d'autre. A la place, elle articula avec une aisance entièrement feinte fake it til you make it : « Merci Jensen ! Tu es très élégant toi aussi. » Ce qui la rassurait quelque peu, c'était que le Serpentard avait l'air au moins aussi à l'aise qu'elle dans cette situation. Pourtant, il était a priori bien plus habitué qu'elle aux soirées mondaines en tous genres. Elle saisit volontiers la perche qu'il lui tendait en évoquant Leith. « Tu connais Leith ? Comment ? » Par le biais du Quidditch, supposa-t-elle après coup, qui était également la manière dont elle avait elle-même d'abord connu Jensen. Par souci de ne pas générer de tension à peine arrivée, elle se garda de préciser que Leith n'était pas exactement son frère. Dans le fond, c'était tout comme. « Tu la connais ? » Jensen traînait-il secrètement avec les élèves de première année ? Toujours plus de surprises avec ce garçon.

Son regard passa sur les préfets, cherchant Graham des yeux, puis observant Lucas avec Lucrecia. Les tentatives du Poufsouffle avec Peony ne semblaient pas aboutir : la rouquine était venue au bal avec son frère aîné. Elle vit finalement V se préparant à danser avec Alan Carmichael - le Poufsouffle qui avait embrassé Graham en fin d'année précédente ! - et capta son attention pour lui faire signe. Elle ramena ensuite les yeux vers Jensen. « On peut commencer par le buffet ! » Elle n'était pas trop pressée de danser : dans tous les cas, elle aurait le spectacle de Magic Mix dans la soirée, et puis, elle ne se voyait pas se lancer immédiatement dans un tel niveau de proximité avec Jensen.

Elle aperçut Leith près de la table : la fillette qui l'accompagnait semblait irritée. Fiona se demanda si son demi-frère y était pour quelque chose, et s'il était de son devoir de faire de l'ingérence. Incertaine, elle attrapa plutôt un verre de jus de fruit - tout sauf du jus de citrouille -, puis se tourna vers Jensen. « Tu étais venu avec Dahlia l'an dernier, non ? » demanda-t-elle innocemment, prête à enclencher l'étape une du plan : qu'est-ce qui était passé par la tête de Jensen McGowan ? (QECQEPPLTDJM pour faire court).
Revenir en haut Aller en bas

Eurydice Foster
Eurydice Foster
Serdaigle

Parchemins : 214
Âge : 13 ans
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Bal de Noël 2015 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Bal de Noël 2015   Bal de Noël 2015 - Page 3 EmptyMar 13 Oct - 12:23

Bal de Noël 2015Elle ne savait pas trop elle-même dans quelles circonstances elle avait fini par inviter Nathaniel au bal. Il se trouvait qu'il avait besoin d'une cavalière pour ouvrir le bal à force, ça se saurait que c'est obligatoire et elle d'un cavalier juste histoire de dire qu'elle en avait un. L'année précédente, elle y avait été avec Alexandre dont elle savait qu'il irait cette fois-ci avec Estefania. En plus, il avait certains projets romantiques que la Serdaigle était loin de vouloir contrarier. Comprenez que selon Eurydice, il paraissait bien plus probable que Stef' finisse par sortir avec Alex' ou un autre de leurs amis plutôt qu'avec un de ses fantasmes deux à trois ans plus vieux ou quatre, ou cinq !. En plus, jamais Alex' n'aurait dans l'idée de se mettre entre les deux filles. En effet, la petite Serdaigle voyait bien ce que ça donnait dans les autres années, ou plus simple chez son frère et sa soeur. Dès qu'ils commençaient à entretenir une relation avec quelqu'un, plus rien d'autre n'existait à leurs yeux. Elle ne voulait pas perdre le bénéfice de la compagnie d'Estefania - une de ses meilleures et plus anciennes amies - pour un garçon !

Les deux filles, quand elles parlaient du bal, avaient envisagé d'en profiter pour rabibocher leurs cavaliers qui se faisaient la tête depuis un an. Mais ça paraissait très mal parti : Nate était têtu, quant à Alex', il ne changerait pas d'avis. C'était une impasse. Eurydice trouvait ça dommage car sans cette brouille, leur petit groupe de "jeunes" entre 12 et 14 ans aurait été parfait. Tout le monde s'entendait (sauf ces deux-là donc), se respectait, et la barrière des années/maisons ne semblaient pas avoir de prise sur eux. Sûrement qu'ils se retrouveraient tous après la première danse.

En attendant, elle retrouva son cavalier dans la salle commune. Une fois n'est pas coutume, c'était sa grande sœur, Esther, qui avait choisi sa tenue et sa coiffure : une robe plutôt décolletée, bleu très foncé avec un motif rouge et bleu métallique. La robe arrivait au-dessus du genoux, elle portait des talons hauts, et avait laissé ses cheveux lâchés, avec seulement quelques tresses pour les structurer. Eurydice avait les cheveux très longs quand ils n'étaient pas attachés, elle espérait que ça ne la gênerait pas trop. Esther n'avait pas pu participé aux derniers préparatifs car elles n'étaient pas dans le même dortoir mais, au moins, elle avait suffisamment aiguillé sa cadette pour qu'elle se débrouille. Un regard dans le miroir lui avait appris qu'elle était bien plus fashion que l'an passé, mais en même temps elle avait aussi une année de plus. Elle n'avait plus tout à fait le visage de l'enfance et devait donc se vêtir en conséquence. "Coucou Nate ! J'espère que tu n'as pas trop attendu." Elle avait glissé une version réduite de son écritoire dans sa pochette pour pouvoir communiquer. Même si elle était déjà en troisième année, personne dans Poudlard ne parlait assez la langue des signes pour qu'elle sorte sans ce précieux objet.

Les deux aiglons se rendirent dans la Grande Salle et ouvrirent le bal. Eurydice était assez à l'aise concernant la valse. Elle n'avait rien d'une grande danseuse, mais elle avait toujours évolué au sein de la bonne société donc elle avait quand même quelques bases. En plus, Dominique l'avait obligeamment fait réviser, histoire qu'elle ne fiche pas la honte à son cavalier dont c'était la première ouverture en tant que préfet.

Ensuite, ils quittèrent la piste de danse. Eurydice fit de grands signes à Ash et Dominique pour qu'ils les rejoignent. Ne manquait que Stef, Alex, Tina, Charlotte et leurs cavaliers même si tout le monde se passerait bien de Douglas pour que la soirée démarre vraiment aux yeux de la Serdaigle. Car un bal de Noël réussi ne valait que s'il était passé avec ses amis ! Tous ses amis !

2981 12289 0


Eurydice Calliope Foster
Je ne suis pas de ceux qui se consolent d'un mal en disant « c'est la vie ». Qu'est-ce que vous voulez que cela me fasse, à moi, que ce soit la vie... ? Qu'un million de grains de sable soient broyés en même temps que moi ?

Revenir en haut Aller en bas

Jensen McGowan
Jensen McGowan
Capitaine de Serpentard

Parchemins : 350
Âge : 15 ans (20.06.2000)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 9


Bal de Noël 2015 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Bal de Noël 2015   Bal de Noël 2015 - Page 3 EmptyMar 13 Oct - 13:58

Jensen & Fiona.
Fiona était resplendissante dans sa robe jaune. Il se demandait si elle avait quelque’un à Poufsouffle à qui elle faisait un clin d’œil -Peony avait été ravie de lui annoncer sa technique pour tenter de rapprocher Quino et sa jumelle, alors que Jensen ne comprenait absolument pas pourquoi elle se donnait tant de mal. Balayant cette idée malveillante de son esprit, il préféra être honnête avec la blonde. « Merci. On y va ? » enchaîna-t-il directement, tendant son bras à la blonde. A la mention de son frère, Fiona sembla surprise que Jensen connaisse son existence. Il te stalke ma pauvre enfant, fuiiiiiiiis « Il a insulté ma cousine devant moi au premier cours de potions… »  dit-il tout simplement, répondant sans tourner autour du pot à Fiona. Après tout, il s’agissait de son frère, elle devait bien savoir comment il se comportait. « Il ne savait pas que c’était ma cousine -la soeur de Candys- mais je dois t’avouer que ce n’était pas malin. » Du coup, Jensen n’aimait pas spécialement le frère de la blonde qui l’accompagnait. Ce qui n’était pas forcément la chose à avouer lors d’une première soirée qu’ils devaient passer ensemble, et si possible, sans accroche. Repérant Chiara assise à une table avec un livre dans les mains, il la désigna du doigt à Fiona. « C’est elle, Chiara. Elle est à Serdaigle aussi, tu l’as peut-être déjà vue. Alexandre n’en peut plus de devoir la chaperonner. Elle n’est pas… Sociable on va dire. Tout le contraire de Candys quoi. » Même Noé n’arrivait pas à la cheville de Chiara quand la blondinette décidait qu’elle n’y mettrait absolument pas du sien. Pour ce qui était d’Amy, si cela semblait évident pour le Serpentard de la connaître, leur relation semblait plus surprenante aux yeux de Fiona. « Oui, à peu près depuis sa naissance. Son père est un proche de ma soeur et de mes parents. On s’ennuie généralement ensemble durant les galas où on est obligés d’aller. C’est elle qui m’a dit que Leith était ton frère. » Même si Dahlia avait confirmé la chose après coup quand Jensen était aller la trouver pour flâner quelques conseils. Pourquoi Dahlia, allez savoir, elle n’était pas un exemple de sociabilité, mais c’était bien plus risquer d’aller voir Peony, la rousse posait toujours beaucoup trop de questions et ramenait toujours des sujets particulièrement tabous sur le tapis coucou Viska.

La réponse de Fiona quant à ce qu’ils faisaient maintenant que la danse des préfets était terminée le rassura. Non pas qu’il ne voulait pas danser avec Fiona, mais la bleue et bronze, malgré tout ce qu’il voulait bien penser, l’impressionnait. Après tout, il avait des sentiments pour elle. Qu’ils soient purement amoureux ou juste une étrange curiosité, Jensen tentait encore de statuer là-dessus. Il ne pouvait cependant pas nier qu’elle lui faisait de l’effet. Il était stressé, tendu, pas spécialement à l’aise non plus. Mais en même temps, ils n’avaient pas vraiment de point commun, de ce qu’il savait. « Pas de jus de citrouille ? Après tu vas me dire que tu n’aimes pas la bieraubeurre ? Qu’est-ce que tu fiches chez les sorciers, Quincy ? » Jensen lui, se servit un verre de jus de citrouille justement, tentant de cacher son mal aise dans son verre. « Il y a d’autres choses que tu n’aimes pas, du monde sorcier ? Promis, je ne jugerais pas. » Après tout, il avait toujours baigné dans ce monde-là, donc pour lui, ne pas en aimer un point semblait difficile -bon, il y avait certaines choses qu’il n’appréciait pas, mais soit, il avait eu quinze ans pour se faire une idée aussi…

« Hein ? Ah oui, les deux dernières années même. Je crois que Peony était désespérée que Dahlia vienne au bal. On s’entend plutôt bien, donc ça ne posait pas trop de problème. Et puis, Dahlia devait ouvrir le bal l’an passé. » Ça l’avait donc bien arrangée d’avoir un cavalier qui était actuellement capable de valser, plutôt que de se retrouver avec Kostas qui lui aurait sans doute écraser les pieds. Jensen et les Serdaigle, une grande histoire d’amour.  « Excuse moi de te poser cette question, mais ton frère a un accent écossais et pas toi, je suppose que tu n’habites pas avec lui du coup ? » L’accent de Leith avait été la deuxième chose qu’il avait remarqué chez le Serdaigle, après sa vulgarité sans gêne. Et du coup, il se demandait si Fiona était aussi écossaise. de ce qu’il savait, pas du tout, elle habitait même la même ville que Reynolds -merci Peony et Lucrecia de lui rabattre les oreilles avec tout cela- et il n’était pas idiot non plus, Fiona et Leith ne partageaient pas le même nom de famille. Lui non plus, ne partageait pas le même nom que les jumeaux. Heaven, la chose s’excusait, elle s’était mariée et avait pris le nom de son mari, mais Haven s’appelait toujours Clarks, ce qui faisait toujours son petit effet de surprise quand Jensen disait que le professeur de vol était son frère aîné. Bref, peut-être mettait-il la charrue avec les Sombrals en disant que Leith était le frère et non le demi-frère de Fiona, mais il n’avait jamais été considéré comme le demi-frère des jumeaux et de Nate, l’appellation ne lui était donc pas automatique. 
acidbrain



So much more than royal.
And I know they're gonna hate but I don't care, I barely could wait to hit them with the snare and the bass. Square in the face, this fuckin' world better prepare to get laced because they're gonna taste my venom. (c)Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas

Alfie Hartley
Alfie Hartley
Préfet de Serpentard

Parchemins : 222
Âge : 17 ans
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 12


Bal de Noël 2015 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Bal de Noël 2015   Bal de Noël 2015 - Page 3 EmptyMar 13 Oct - 17:33

Alfie & Joséphine


Bal de Noël 2015

Si Alfie regardait ses camarades se chamailler d'un air benêt dans la salle commune, c'est tout simplement parce que ses pensées étaient complètement ailleurs. Que Léo veuille refaire le portrait d'Harvey parce qu'il avait fait une remarque déplacée sur sa petite sœur n'avait rien d'inhabituel ; en revanche, que Maureen Gabble occupe entièrement les pensées du préfet de Serpentard n'avait rien de commun. Déjà, par un concours de circonstances pour le moins inattendu, le grand blond se rendait au bal avec Joséphine de Guise, et probablement personne dans Poudlard n'aurait misé sur ce couple surprise pour cette soirée. De plus, Alfie Hartley était du genre à fuir tout ce qui ressemblait à des sentiments, la preuve avait été lorsque Ringo McConnell avait enfin quitté Poudlard, lui donnait alors champ libre pour élargir son tableau de conquêtes. Car l'ancienne Serdaigle avait été et était toujours la seule à ce jour à avoir réussi à s'échapper d'Azkaban su pénétrer le cœur du coureur de jupons. Bien qu'il adorait la charrier sans cesse lorsqu'il la voyait, loin d'elle, la vie était plus facile car il pouvait se concentrer sur ses flirts sans lendemain. Dès lors, que les pensées du septième année soient accaparés par la vision de Maureen Gabble, cruche de son état - qui avait difficilement vécu le fait qu'Alfie ne voit en elle qu'un coup d'un soir - relevait du fantastique. Cet état de béatitude s'était manifesté après le dîner - déjeuner en français de France - comme par hasard, juste après que le garçon ait ingurgité la fin de son jus de citrouille en revenant du petit coin.

Noé, Harvey et Leo n'avaient pas vraiment fait attention aux réactions étranges de leur ami, croyant qu'il leur faisait une blague. De plus, chacun avait de quoi s'occuper en vue du bal de Noël qui avait lieu le soir-même. Ils voulaient se montrer le plus élégant possible, après tout, c'était leur dernier bal à Poudlard. Seulement, l'horloge tournait et Alfie était toujours allongé sur son lit, en tenue de jogging complet, occupé à rêvasser au sujet de la jeune fille. Une fois que les autres garçons eurent fini avec la salle de bain chacun à leur tour, Leo bondit sur le lit de son ami et le prit par les épaules pour le secouer. « Allez, debout, prince charmant, faut que tu t'arranges un peu si tu veux pas que tous les regards soient tournés uniquement vers moi ! » blagua le grand brun. Un sourire béat au coin des lèvres, Alfie ne bougea pas d'un poil et il se contenta de déclarer d'un air absent « Je m'en bats les steaks du regard des autres meufs. Je veux juste conquérir le cœur de Maureen. » Leo leva les yeux au ciel et quitta le lit avant de lancer « T'es relou avec ta blague là, c'est bon, tu peux changer de disque. » Finalement, l'aîné des Lloyd descendit dans la salle commune pour rejoindre Peony qui était sa cavalière ce soir. Prenant soudainement conscience qu'il devait se faire beau pour plaire à Maureen, le dernier Serpentard présent dans le dortoir se leva de son lit pour aller se refaire une beauté dans la salle de bains, tout excité à l'idée d'enfin pouvoir croiser l'"élue de son cœur" à cette grande fête de Noël.

Vêtu d'un costume rouge à l'effigie de la maison de son nouveau crush, Alfie arriva dans le hall d'entrée qui grouillait déjà d'élèves sur leur trente-et-un. Après avoir identifié les visages de ceux-ci pendant de longues minutes, il se décida à aller demander à Harvey s'il n'avait pas vu passer la blonde à forte poitrine. Malgré la supposée absence de l'amour de sa vie, le sourire bienheureux qu'il arborait depuis le début d'après-midi n'avait pas quitté son visage. « Harvey, Harvey ! T'as pas vu passer ma meuf ? » Son ami le regarda d'un air étonné avant d'éclater de rire. « Laquelle ? » répondit-il en continuant de pouffer. Alfie haussa un sourcil. « Ben... Maureen, qui veux-tu que ce soit d'autre ? » Harvey s'arrêta de rire et soupira. « Tu veux dire Joséphine, ta cavalière ? Elle arrive, regarde. » conseilla-t-il en pointant du doigt la jolie rouquine qui venait de débarquer. « Ah oui, bien vu, elle saura sûrement où se trouve Maureen ! » déclara le préfet avant de prendre congé de son camarade de dortoir sans que ce dernier n'ait le temps de réagir. Une fois à la hauteur de la Française, le jeune homme lui envoya un sourire éclatant. « Salut Jojo ! Dis, t'es pote avec Maureen Gabble toi, pas vrai ? Tu sais où elle est ? Il faut absolument que je le lui déclare ma flamme ce soir. » demanda-t-il innocemment, oubliant totalement le fait que Joséphine était en réalité sa cavalière. Il n'avait plus qu'une idée en tête : conquérir cette belle créature qui faisait désormais battre son cœur. Il était tellement absorbé par cette fantaisie qu'il ignorait tout ce qu'il se passait autour de lui, y compris les éclairs que lui lançait Victoire au loin.
Revenir en haut Aller en bas

Ted Lupin
Ted Lupin
Poufsouffle

Parchemins : 260
Âge : 17 ans { 15/04/1998 }
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 4


Bal de Noël 2015 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Bal de Noël 2015   Bal de Noël 2015 - Page 3 EmptyMer 14 Oct - 0:19


Bal de Noël 2015
Ted + Erin
(c) princessecapricieuse


L'année se terminait sur une note inattendue pour Ted. Quelques semaines plus tôt, il avait révélé à Victoire qu'il était amoureux d'elle. Mis nez à nez avec les décisions qu'il avait prises dernièrement, il ne s'était pas senti la force de lui mentir plus longtemps. Il avait dix-sept ans désormais, la majorité pour un sorcier, et il était temps qu'il fasse preuve d'un minimum de courage - même si ça n'était pas la qualité phare de sa maison (contrairement à celle de Victoire, justement). Enoncer ses sentiments à haute voix, devant Victoire était une chose, entendre leur réciprocité en était une autre. Lorsqu'ils s'étaient séparés ce soir-là, Ted s'était vu revenir à la salle commune avec un sourire benêt aux lèvres, entendant à peine Tempérance alors qu'elle lui demandait s'il s'était pris une porte dans les trois dernières minutes ("j'veux pas t'affoler mais on dirait qu'il te manque une case"). Il aurait voulu tout lui déballer, avec la ferveur (et les gloussements) d'une midinette de douze ans, mais même dans son euphorie, il restait conscient qu'Erin n'avait jamais tout raconté à ses amies les plus proches. Avec toute la dignité qui lui restait, il lui avait annoncé qu'il partait se coucher.

Le soir du bal était arrivé sans qu'il ne voie vraiment les jours passer. Les vacances étaient la cible désormais, la dernière occasion de célébrer Noël avec ses amis dans l'enceinte du château, puis la saison des fêtes, et tout ce que cela semblait induire. Victoire avait raison : il ne l'avait jamais vue changer d'avis pour quoi que ce soit (parfois à son grand damne), et il doutait que cette occasion soit celle qu'elle choisisse pour lui annoncer que non en fait, finalement, elle avait bien réfléchi, et elle l'aimait bien hein, c'était pas le problème, mais l'aimait-elle vraiment bien ? - Pas sûre. Non : l'avenir n'était qu'opportunités, et la perspective de pouvoir enfin donner raison à Rita Skeeter et à ses ragots les concernant. Les coins sombres de l'école avaient rarement trouvé autant d'attrait à ses yeux de pervers.

Vêtu d'une robe de sorcier de couleur bleu marine - histoire d'éviter de trop jurer avec ses cheveux d'un bleu électrique, comme à leur habitude -, le Poufsouffle s'était regardé une dernière fois dans le miroir de la salle de bain avant de quitter le dortoir. Il était plutôt content de son apparence : ses cheveux étaient relativement disciplinés (pas d'épis contestataires à signaler), sa tenue était suffisamment conforme pour que McGo le laisse passer, sans pour autant qu'il ne se sente trop contraint. La cravate qui étrangle, ça n'était pas pour lui : il préférait maintenir sa capacité à respirer normalement, merci bien.

Ne repérant ni Jo', ni Tempérance dans la salle commune (dans le cas de cette dernière, c'était le contraire qui aurait été étonnant), le grand Poufsouffle trouva le chemin du sous-sol venez à Poufsouffle pour la bouffe, vous resterez pour le glamour, où de nombreuses têtes blondes traînaient encore bande de petits délinquants. Il ne voulait pas faire attendre Erin : ce serait leur premier et dernier bal ensemble, mais elle comptait désormais parmi ses amies les plus proches de quoi ravir Victoire, au même titre que Tempérance, ou Jo'. Etonnamment peut-être, leur relation n'était pas bâtie sur des sentiments amoureux, mais sa confiance dans la Serpentard avait été - et était toujours - entière. Il avait pu compter sur elle à toute occasion, ainsi que sur ses conseils.

Les mains dans les poches dans une démonstration standard de nonchalance, Ted sourit en voyant Erin arriver vers lui. « Salut, très belle robe ! » Elle l'embrassa sur la joue, ce qu'il jugea préférable : la situation n'était pas commune, mais il préférait éviter de s'attirer les foudres de Victoire. En plus, ça n'aurait plus vraiment de sens : ils savaient tous les deux que leur relation touchait à sa fin. « Je ne l'ai pas vue dans la salle commune, elle devait encore être en train de se préparer si l'on en croit les hurlements de sauvages provenant des dortoirs » répondit-il au sujet de Tempérance. « Je suis sûr que vous allez gérer, tu m'étonnes que t'aies hâte ! Toutes les filles sont prêtes ? Pas de panique de dernier moment ? » demanda-t-il histoire de semer le doute dans l'esprit d'Erin. Ted Lupin : la personne à appeler quand tout va un peu trop bien.

Victoire s'approcha avant qu'il n'ait pu ajouter autre chose, et le Poufsouffle sentit - comme souvent lorsque sa meilleure amie était dans les parages - les battements de son cœur s'accélérer. « Hey. » souffla-t-il doucement, quelque peu ébloui par sa tenue d'un rouge vif, les yeux ancrés dans les siens. Il essaya de faire taire le soupçon de jalousie mêlé à de la déception qui s'empara de lui lorsqu'elle annonça presque aussitôt devoir les quitter pour Quino faux frère. « A plus tard Vic'. » put-il tout juste glisser avant qu'elle ne tourne magistralement les talons, se pressant vers Quino avec un enthousiasme non dissimulé. Seule l'apparition de Dominique dans son champ de vision le ramena quelque peu sur terre. Et il sourit en l'apercevant accompagnée d'Ash, dont le teint semblait indiquer une hyperventilation prochaine. Puis il repéra - comme l'avait prédit Erin - Candys avançant vers eux. « Salut Candys, ça va ? Merci, très jolie tenue ! Pas de Tempérance en vue pour l'instant, mais elle ne devrait pas tarder t'inquiètes. Elle n'est pas réputée pour sa ponctualité. » A peine terminait-il sa phrase que l'irlandaise pointait enfin le bout de son nez, l'air caractéristiquement harassée.

« Et moi je compte pour du beurre c'est ça ? » protesta-t-il pour la forme après qu'elle ait complimenté Candys puis Erin, avant de froncer les sourcils en la voyant faire des messes-basses avec la préfète-en-chef. Qu'est-ce qu'elle avait encore fabriqué ? Il ne put pas l'interroger : il était temps pour les préfets d'ouvrir le bal, et Teddy fit signe à Erin de le suivre à l'intérieur de la Grande Salle pour les observer. Il n'avait pas besoin de voir Victoire pour savoir que c'était elle qui venait de s'exprimer avec véhémence. « Ok sérieusement, c'est quoi cette frénésie autour d'Alfie ? » murmura-t-il à Erin, les sourcils froncés. Non décidément, il ne comprendrait jamais. Si même Jo' s'y mettait, c'était qu'il ne captait vraiment rien aux filles tu crois ?
Revenir en haut Aller en bas

Joaquín Kostas
Joaquín Kostas
Poufsouffle

Parchemins : 184
Âge : 15 ans
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 18


Bal de Noël 2015 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Bal de Noël 2015   Bal de Noël 2015 - Page 3 EmptyMer 14 Oct - 20:32

Joaquín & Victoire


Bal de Noël 2015

Joaquín Kostas était saoulé : toutes ces années, il avait toujours affiché l'image d'un garçon joyeux toujours sur le point de préparer un mauvais coup et occupé à faire rire la galerie et au final, les gens le connaissaient comme ça. Dès ses débuts à Poudlard, le garçon s'était formé un cercle d'amis en béton, le golden trio qu'il formait avec Alan et Prudence en tête. Plusieurs membres de sa famille étaient scolarisés au château : ses deux petites sœurs, son grand frère et depuis cette année, sa cousine préférée Lucrecia. Malgré tout ce beau monde présent à ses côtés, il ne savait pas vraiment vers qui se tourner quand quelque chose le tourmentait. Comme il était rare de le voir de mauvaise humeur, il avait peur qu'en voulant se confier de manière sérieuse à un proche, il ne serait, justement, pas pris au sérieux et que cette confession passerait encore pour une blague. Et on ne pouvait pas dire que ce début d'année avait été le plus agréable pour le Poufsouffle. Son équipe s'était pris deux branlées au quidditch et ils pouvaient d'ores et déjà dire adieu au titre, ce qui avait naturellement donné un coup au moral à son meilleur ami, Alan. En mettant le quidditch de côté, Quino était bien conscient que le blondinet n'était pas au top de sa forme et à chaque fois qu'il souhaitait en connaître les raisons, le capitaine esquivait habilement le sujet. Aussi, le gréco-argentin ne cherchait-il pas à insister.

Au final, perdre des matchs de Quidditch n'était pas ce qui préoccupait le plus le cinquième année. Le vrai problème, c'est qu'il n'arrivait pas à chasser Dahlia Lloyd de ses pensées. Il avait bien tenté plusieurs stratégies mais aucune n'avait été couronnée de succès : même si son commerce clandestin d'objets de farces et attrapes fonctionnait relativement bien, c'était dans le cadre d'une de ses premières ventes qu'il avait été confrontée à la préfète de Serdaigle, sans échappatoire possible. Il avait donc été obligé d'inventer des mensonges pour se sortir de là, étant donné que Dada voyait bien que son ami s'éloignait d'elle. De plus, durant le stage d'été au Ministère, Quino avait discuté avec Joséphine à propos de son envie de se trouver une copine mais après quatre mois sans interaction notoire, il en était venu à penser qu'il était simplement le bon pote qui faisait rire avec ses blagues débiles. Seulement, à presque seize ans, ses hormones le travaillaient.

Au cours d'une conversation avec Victoire, cette dernière lui avait confessé qu'elle était amoureuse de Ted - sans blague - et lui avait demandé si lui-même avait des sentiments pour quelqu'un. À ce moment-là, il voyait Victoire comme une bonne confidente mais il gardait sa fierté, aussi avait-il simplement avoué que Dada lui plaisait. Les deux amis avaient finalement décidé de se rendre au bal ensemble et la capitaine des lions semblait ravie d'aider Quino dans son plan pour rendre Dahlia jalouse, même s'il était quasiment convaincu que c'était voué à l'échec. Son couple avec Noé Montgomery semblait tenir et il allait bien falloir que le jaune et noir tourne la page un jour ou l'autre. Enfin, pour l'heure, il avait juste envie de passer une bonne soirée avec sa super copine Victoire.

Comme c'était la tradition, Quino s'était mis sur son trente-et-un. Il était en train de s'apprêter dans la salle de bains tandis qu'Alan continuait à broyer du noir à ses côtés sans vouloir lui en avouer la vraie raison. Le gréco-argentin était à des lieues de savoir ce qui tracassait son meilleur ami. Prudence, quant à elle, avait finalement choisi de se rendre au bal en compagnie d'un des nouveaux élèves en provenance de Uagadou. Pour se démarquer de ses camarades, le jeune homme - sur les conseils de Lucrecia - avait revêtit un un costume marron clair, une chemise blanche lignée et des baskets blanches. Il fallait quand même qu'il se sente à l'aise étant donné qu'il allait probablement danser lors de la soirée Victoire ne sait pas dans quoi elle s'embarque avec lui. Heureusement, la Gryffondor n'était pas préfète, ils ne devraient donc pas ouvrir le bal. Toujours à la suite des suggestions de sa cousine, le garçon s'était dégoté un cadeau pour sa cavalière. Même si c'était son amie, il pouvait bien lui faire plaisir sans ambiguïté. Heureusement que l'Argentine avait été là pour l'épauler, sinon il se serait ramené au bal avec une boite de nougats Néansang, or ça ne semblait pas forcément être le genre de présent à offrir à Victoire Weasley - ou même à n'importe quelle autre fille. Bien sûr, Quino ne s'était pas limité à emporter juste le cadeau. Il portait désormais en permanence sa sacoche à extension sur lui. Aujourd'hui, il y avait glissé une bouteille de Whisky Pur Feu qu'il comptait bien verser dans le punch quand tout le monde aurait le dos tourné si si, c'est possible, vous verrez.

Quino quitta le dortoir des cinquième année et, n'apercevant pas Prudence dans la salle commune, il se mit en route pour le Hall d'entrée où la plupart des couples se retrouvaient. Il n'eut aucun problème à reconnaître sa cavalière au milieu de la foule. Avec sa belle robe rouge, elle sortait clairement du lot - et faisait grande concurrence à Dada. Lorsqu'elle arriva à sa hauteur, le poursuiveur des blaireaux eut tout juste le temps de lâcher « Wesh, Vic… » avant que celle-ci ne le prenne dans ses bras, ce qui était coutume chez les deux amis, et ne le couvre de compliments. Tout espoir n'était pas perdu, il y avait au moins quelqu'un qui savait remonter le moral du Poufsouffle. « Merci, mais c'est toi la plus belle ce soir !» assura-t-il en souriant, tout en gardant une main sur la hanche de la demoiselle. Victoire Weasley avait du succès au sein du château, on ne pouvait plus le nier. Quino était d'ailleurs persuadé qu'elle emporterait une nouvelle fois le titre de Miss Poudlard - ce qui lui laisserait le temps de verser de l'alcool dans le punch au buffet. Quoi qu'il en soit, il avait évidemment voté pour elle.

En parlant de buffet, c'est le premier endroit vers lequel le couple décida de se diriger - Vic connait bien son cavalier. De cet endroit, Quino avait une vue d'ensemble sur les autres étudiants et il salua gaiement ceux qu'il reconnut. Il se retint cependant de faire un signe à Peony, car celle-ci était en compagnie de Dahlia qui s'était rendue, évidemment, au bal avec Noé. Le Poufsouffle voulait passer une bonne soirée sans se prendre la tête et malgré la présence de Dahlia - qui était magnifique dans sa robe dorée - dans son champ de vision, il cherchait à relativiser. Être aux côtés de Victoire signifiait clairement qu'il allait s'amuser, aussi décida-t-il de reporter son attention sur la rouge et or. Cependant, elle semblait également avoir aperçu le couple en question et ne manqua pas d'en faire part au gréco-argentin. Ce dernier prit une grande inspiration, pas prêt de se décomposer puis répondit simplement : « Pas du tout. » Au moins, il était sincère. Victoire était déjà sur le chemin de la confidence et l'avantage avec elle, c'est qu'elle ne fréquentait pas Dahlia contrairement à Lu', cette traitresse qui va aller lui parler. Il n'avait d'ailleurs pas encore croisé Lucrecia, qui avait apparemment choisi le préfet de Poufsouffle comme cavalier. L'Argentine était très douée en danse, aussi était-ce logique qu'elle veuille afficher ses talents à l'ouverture du bal.

Puis, fidèle à elle-même, Vic décida de taper une crise en voyant Joséphine arriver au bras d'Alfie Hartley. « Ben merde, je m'attendais pas à voir ça. » commenta-t-il, le sourire aux lèvres. Jo ne lui avait pas parlé d'une quelconque relation - amicale ou plus - avec le tombeur de Serpentard. Peut-être qu'elle avait perdu un défi et qu'elle était obligé d'aller jusqu'au bout ? « Mais pourquoi ça te dérange chou ? » demanda-t-il innocemment. Il connaissait l'animosité qui régnait entre les deux Françaises et il savait que la capitaine des lions avait fricoté avec Alfie l'année précédente mais il ne voyait pas pourquoi ce couple le dérangeait, étant donné qu'elle était bel et bien décidée à se mettre en couple avec Ted. Tout en parlant, le garçon s'était tourné vers le buffet et avait servi deux verres, dont un qu'il tendit à sa cavalière. « Profitons-en tant qu'il est encore intact. » souligna-t-il au sujet du breuvage. « Santé ! » ajouta-t-il en tendant sa boisson. Il espérait que cette distraction calmerait un tant soi peu Victoire. Avec tout ce remue-ménage, Quino avait complètement oublié d'offrir son cadeau à sa cavalière. Quand on vous dit que les traditions, c'est pas son truc !


Dernière édition par Joaquín Kostas le Jeu 15 Oct - 4:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Estefanía Kostas
Estefanía Kostas
Gryffondor

Parchemins : 391
Âge : 14 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


Bal de Noël 2015 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Bal de Noël 2015   Bal de Noël 2015 - Page 3 EmptyJeu 15 Oct - 0:37


Bal de Noël 2015
Alexandre + Stef
(c) princessecapricieuse


Stef avait (comme toujours) mis beaucoup de stress réflexion dans sa préparation pour le bal de Noël. Une fois qu'il avait été décidé qu'Alexandre serait son cavalier, son ami lui avait donné la clé afin de sécuriser le prochain point vital : sa tenue. Dès la sortie suivante à Pré-au-Lard, elle avait ainsi trouvé le chemin des Milles et une Symphonies de la Mode, traînant avec elle (et de manière plutôt docile !) Lucrecia et Alexandre. Si elle avait besoin de sa cousine pour choisir sa tenue, elle comptait surtout sur Alexandre pour rendre les choses un peu plus naturelles si sa mère était présente. En outre, elle avait (évidemment) retenu sa remarque aiguisée sur sa robe, l'année précédente, ce qui la faisait songer qu'il pourrait être de bon conseil (et au final, un avis masculin ne pouvait pas faire de mal, surtout quand il s'agissait de celui de son propre cavalier !) Elle ne se voyait pas forcément consulter le reste de sa fratrie : Gabriel était dans une période de grande égocentricité, et Quino s'entêtait à l'ignorer (à ce sujet, elle commençait d'ailleurs à se dire qu'il lui faudrait peut-être finir par recourir aux grands moyens le chantage et le kidnapping). Quant à Tina : elle adorait sa petite-sœur, mais elle n'était pas tout à fait sa référence en matière de mode (en revanche, elle ne se faisait pas prier pour lui apporter ses lumières ! Appelez la Cristina).

Fort heureusement (pour elle), Alexandre n'était pas préfet, aussi Stef n'aurait-elle pas l'horrible tâche d'ouvrir le bal, guindée comme jamais, sous l'œil vigilant du professeur McGonagall cours de danse tous les soirs dans mon bureau Kostas, jusqu'à ce que vous maîtrisiez enfin la valse ! Avoir rejoint Sterne pour passer du temps avec Lu' était une chose, accepter de faire partie de la représentation de la troupe à l'issue du bal de Noël en était déjà une autre (qu'elle avait acceptée avec mauvaise grâce vas-y Lu', casse-moi une jambe avant le spectacle), mais valser pour le bénéfice du tout Poudlard réuni ? Ja-mais. Elle souhaitait bien du courage à Ash (en fait, elle le lui avait souhaité oralement allez salut !), à Eurydice (qui payait le prix d'être la cavalière de Nathaniel en devant souffrir cette épreuve... La faute à qui) et à Lu' (qui était probablement la moins à plaindre du lot !).

Le jour J, elle attendait, un peu fébrile, dans la salle commune de Gryffondor, qu'Alexandre veuille bien pointer le bout de son nez ça fait juste trois heures qu'elle fait le pied de grue : circulez y a rien à voir. Il n'était pas question qu'elle aille s'exhiber dans le Hall toujours dans la mesure seule, à s'attirer les regards emplis de pitié de ses camarades ("Rhô la pauvre, tu crois que son cavalier l'a vue et qu'il est reparti ?"). Non merci : elle préférait nettement la sécurité et la semi anonymité offertes par sa salle commune. En plus, ça lui permettrait de remonter dans son dortoir faire des retouches si jamais Alexandre lui annonçait qu'elle avait commis un grave impair en se préparant. Pour sa défense, ni sa cousine ni Eurydice n'étaient dans sa maison, et sa seule amie à Gryffondor sortez les violons se trouvait être Victoire, qui avait un an de plus, et une vie déjà bien chargée a priori, sans avoir à opérer un "nouveau look pour une nouvelle vie" sur Stef toujours plus de références de haut-vol. Elle avait donc enfilé sa robe bleu royal en espérant distraitement (et en l'occurrence, inutilement) qu'elle lui allait toujours je savais que je n'aurais pas dû reprendre de quatre-quarts à midi et qu'elle n'allait pas se débrouiller pour l'esquinter avant même d'avoir quitté le dortoir. Ses cheveux bruns étaient détachés et descendaient en-dessous de ses épaules. Pour l'occasion, elle avait essayé de les boucler à l'aide d'un sort dont lui avait parlé Victoire. Fin prête, elle était venue prendre son poste dans la salle commune, comptant sur le fait qu'Alexandre serait à l'heure quelle ne fut pas sa déception.

« Coucou Alexandre ! » Elle n'avait jamais réussi à passer le cap de l'appeler par son diminutif. En fait, elle n'en avait pas vraiment envie : l'appeler 'Alex' lui paraissait bizarre, comme si elle faisait référence à quelqu'un d'autre, et on ne pouvait pas la blâmer de préférer son prénom entier, après tout. « T'es prêt la princesse ? » Elle le trouvait très élégant, réflexion qu'elle ne s'était pas faite de manière aussi appuyée l'année précédente. Peut-être parce qu'alors, il n'avait pas été son cavalier, mais celui d'Eurydice ? Force était de constater que peu de garçons de son âge trouvaient grâce à ses yeux (et encore plus de l'âge d'Alexandre déso Ash !), mais son ami était sûrement l'une des rares exceptions. Peut-être aussi parce qu'il avait toujours eu l'air nettement plus mature que les garçons de son année. « Il ne faut pas qu'on rate l'ouverture du bal, Ash doit être hyper stressé le pauvre. J'aimerais vraiment pas être à sa place. » Plutôt lui qu'elle en fin de compte, pensée peu gracieuse qu'elle se garda d'énoncer à haute voix de peur qu'Alexandre la prenne pour un monstre. « Et il faut qu'on voie comment ça se passe pour Eurydice et Nate ! » Question de priorités.

Il leur fallut plusieurs minutes pour rallier le Hall, puis la Grande Salle, mais ils arrivèrent à temps pour les danses. Eurydice paraissait à l'aise, ce dont Stef n'avait pas trop douté. Son amie d'enfance était rompue à ce genre d'exercice, et puis, elle la voyait difficilement perdre son stoïcisme caractéristique à cause d'une simple valse, elle. Quant à Ash... Il semblait un peu plus... fragile, mais il ne s'en sortait pas si mal que ça. Elle avait cru comprendre qu'il s'était longuement entraîné avec Dominique, et à leur crédit à tous les deux, ça portait ses fruits. « On va les rejoindre ? Ou pas maintenant ? » interrogea-t-elle en désignant Eurydice et Nate. Elle était bien consciente que réconcilier les deux amis ne serait pas une évidence, mais ça ne signifiait pas qu'elle ne comptait pas au moins essayer. Chez les Kostas, on était tenace à part Quino qui nous fait un abandon total. En attendant la réponse d'Alexandre, Stef chercha les membres de sa famille des yeux : elle avait évidemment aperçu Lu' alors qu'elle ouvrait le bal en compagnie de Lucas Montgomery. Quino rôdait près de la nourriture - classiquement -, en revanche, elle n'aperçut pas tout de suite Tina ni Gabriel. Ils n'avaient pas intérêt à avoir séché !
Revenir en haut Aller en bas

James Potter
James Potter
Gryffondor

Parchemins : 50
Âge : 11 ans {10 mars 2004}
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Bal de Noël 2015 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Bal de Noël 2015   Bal de Noël 2015 - Page 3 EmptyJeu 15 Oct - 10:35

Bal de Noël 2015La famille pouvait parfois être une vraie croix à porter : James se retrouvait à être le cavalier de Valentina Kostas, Serpentard de son état, uniquement parce que tout le monde l’avait enquiquiné pour qu’il le fasse. Pas aussi populaire dans son année qu’il aimait le faire croire faut dire qu’il faut supporter son petit caractère, il n’avait pas trouvé de meilleure proposition pour contrer celle de Dominique ! Il y avait bien Chiara qui n’avait pas de cavalier, mais il ne s’entendait pas avec elle personne ne s’entend avec elle, elle se suffit à elle-même, et comme à son avis elle était l’objet d’une erreur de répartition – une fille aussi imbuvable devait obligatoirement être à Serpentard, non ? -, ça ne changeait pas grand-chose entre Tina et elle.

Faisant contre mauvaise fortune bon cœur, James avait donc fini par dire à Valentina, en présence de Dominique et Charlotte, que si elle voulait vraiment, il acceptait d’être son cavalier. Restait à espérer qu’elle n’allait pas se pointer avec une robe verte.

Le soir du bal, le petit lion se prépara avec soin : même s’il n’avait pas la cavalière idéale, il se devait de faire attention à la réputation des Potter c’est dans ta tête ça. Son costume était parfaitement coupé mais très simple, un peu dans le genre de celui que son père portait quand il était champion de l’école. James sourit à son reflet Narcisse va! et vérifia qu’il avait mis assez du gel qui empêchaient ses cheveux de rebiquer en épis indisciplinés. Ses yeux bleus pétillèrent : il était prêt !

Il descendit dans le grand hall, une petite boite à la main. Sa mère lui avait dit qu’il était de bon ton d’emmener une fleur à porter au poignet à sa cavalière. Il s’agissait d’une orchidée colorée que James avait demandé en rose fushia (car, oui, on lui avait demandé son avis) : ce n’était pas une couleur de maison, ça faisait fille, et il lui semblait que cette teinte de rose irait bien à Tina. Évidemment, c’était prendre le risque que ça n’aille pas avec sa robe, mais au moins on ne pourrait pas dire qu’il n’avait pas fait d’effort !

Conscient malgré toutes ses réticences que le bal de Noël avait été instauré pour gommer le temps d’une soirée les différences entre les maisons, il jouait le jeu. La preuve, il ne portait pas de rouge ! Une fois que Tina l’eut rejoint, il la salua : « Salut ! Tiens, j’ai ça pour toi, j’espère que tu aimes les orchidées. Dominique m’a dit qu’en langage des fleurs ça voulait dire la beauté, mais à parler franchement, je trouvais surtout que c’était plus original qu’une rose. » Est-ce qu’il essaie de justifier un geste gentil parce qu’il n’assume pas ? Tout à fait. James n’était pas hyper à l’aise d’aller au bal avec une fille qui savait qu’il n’aimait pas les Serpentards. Dans le fond, il n’était pas méchant, alors il se demandait quand même si tout ça était bien correct.

Seulement Dominique ne lui pardonnerait jamais s’il faisait un pas de travers avec sa meilleure amie, alors il essayait de trouver un juste équilibre entre ses propres valeurs et ce qu’on attendait de lui pour une occasion comme le bal. « Tu viens ? Je crois que les préfets vont bientôt ouvrir le bal, Dominique est super déçue de ne pas avoir reçu la bonne robe, j’espère que ça ne va pas trop la déstabiliser. » Il ne mentionna pas Victoire et Ted, il irait sûrement les voir aussi, mais la différence d’âge faisait que James s’imaginait mal passer la soirée en leur compagnie, contrairement à Dominique et ses amis que le jeune lion était souvent amené à fréquenter.

Une fois à l’intérieur, il repéra Leith et Amy. Il fit un signe de la main à son pote mais dédaigna Amy, après tout, cette fille n’en valait pas la peine : en plus d’être une Serpentard, elle avait deux pieds gauches !
(c) 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Alexandre Symphonie
Alexandre Symphonie
Gryffondor

Parchemins : 125
Âge : 13 ans (3 juin 2002)
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


Bal de Noël 2015 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Bal de Noël 2015   Bal de Noël 2015 - Page 3 EmptyJeu 15 Oct - 14:08

Bal de Noël 2015Alexandre avait cru mourir de honte quand il avait emmené Stef’ et Lucrecia à la boutique de sa mère. Si son amie paraissait n’avoir rien remarqué de spécial, lui avait bien vu les regards plein de suspicions de sa mère : c’était, après tout, la première fois que son fils lui rendait visite accompagné de filles qui ne soient pas de leur famille autrement dit, Alex’ compatit sincèrement avec Jensen. Heureusement, il était venu avec deux filles, ce qui laissait planer un doute raisonnable quand à celle qu’il aimait enfin y’en a quand même une qu’il emmène au bal et pas l’autre hein.

Notons que le soir du bal, il n’eut pas l’impression d’être en retard. Il n’était juste pas en avance : nuance ! Si Stef’ avait opté pour un joli bleu, lui était avec un pantalon noir et une chemise bordeaux. Il avait été tenté de mettre du bleu aussi, mais le côté trop assorti l’avait mis mal à l’aise. Après tout, ils n’étaient pas un couple Alex/Viska même combat. Une fois qu’il eut rejoint sa cavalière, il lui sourit :  « Tu es ravissante Stef ! » Toute considération sentimentale mise à part, c’était la pure vérité.  « Je suis prêt, mais je me disais que je pouvais peut-être te donner ton cadeau maintenant, comme ça c’est fait si jamais tu veux le laisser ici ? » Joignant l’acte à la parole, il tendit un écrin de velours à la demoiselle. Celui-ci contenait le cadeau de Stef, à savoir un bracelet en or avec une breloque en forme de lion. Alex’ avait choisi ce cadeau en se disant que le côté bijou pouvait faire son petit effet en tant que garçon intéressé par une fille, mais que ce n’était pas trop grillé vu qu’il restait dans le thème de leur maison. Notons que le bracelet était en or véritable : on n’est un fils de riche ou on ne l’est pas hein ! Et là on dirait Jensen, il est mal barré ce garçon!

Une fois le cadeau déballé, ils se dépêchèrent de descendre pour ne pas louper la première danse des préfets.  « ça va aller, Dominique est capable d’assurer pour deux et elle l’a beaucoup coaché. » Alex’ était très (trop?) confiant en ses amis, il ne les voyait pas échouer. « Oui, même si pour eux ça devrait être assez simple, Nate a du revoir sérieusement les pas, et Eurydice a l’habitude de valser. On nous fait souvent faire ce genre de trucs dans nos familles de sang pur. » Et de fait, aucun incident notable n’eût lieu : si quelqu’un trébucha, Alex’ ne le vit pas en tout cas !

Lorsque Stef s’enquit de la suite des événements, il remarqua que Lu’ et Lucas semblaient se diriger dans leur direction : « On ira peut-être après, je crois que nos cousins se dirigent vers nous. » Le monde sorcier étant tout petit, Lucrecia allait au bal avec le cousin d’Alexandre, ce qui dans le fond était assez drôle. Malheureusement, Alex’ savait aussi que cet arrangement découlait d’une nouvelle déconvenue sentimentale pour le Poufsouffle et il était un peu désolé pour lui. Il espérait de son côté avoir moins de problème de coeur même si c’était pas gagné hein!.

(c) 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Erin Hazzard
Erin Hazzard
Serpentard

Parchemins : 458
Âge : 17 ans {01.07.1998}
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


Bal de Noël 2015 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Bal de Noël 2015   Bal de Noël 2015 - Page 3 EmptyJeu 15 Oct - 23:08

Bal de Noël 2015La jeune fille sourit à son cavalier – difficile maintenant de vraiment le désigner comme étant son petit ami – et elle l’informa de la préparation du concert. « Psychée avait l’air un peu angoissée cet après midi, mais je pense que ça ira une fois sur scène. En plus Sterne commence, donc pour nous qui sommes dans les deux clubs, ça va nous permettre de nous échauffer. » Elle avait vraiment hâte d’y être et de montrer à toute l’école ce dont elle était capable sur une scène. Si elle était très souvent habitée par des doutes, en cet instant, elle était assez sereine : elle avait tellement répété et s’était tant donnée, elle était sûre que ce concert serait une réussite !

Victoire vint les rejoindre assez rapidement mais passa telle une tornade. Elle complimenta Erin en même temps, c’était un minimum vu que c’était pour elle qu’elle se faisait larguer qui répondit par un sourire aimable : « Merci Victoire, j’aime beaucoup la tienne aussi. » Ce qui était parfaitement vrai, ce rouge allait vraiment bien au teint de Vic’ même si ça ressemblait un peu à sa robe à elle de l’an dernier. La jeune fille les laissa ensuite mais Erin la reverrait forcément, pas uniquement à cause de Ted : elles auraient le concert de Magic Mix ensemble.

Candys les retrouva assez rapidement. « Chiara est assise à côté du buffet, elle lit un bouquin… Tu es sûre qu’elle va bien ? » Erin trouvait particulièrement inquiétant qu’une enfant de onze ans préfère lire dans un coin plutôt que de se mêler aux autres. Même si, vu son caractère, c’était peu probable, la métis ne pouvait pas s’empêcher de faire le rapprochement avec l’isolement qu’elle avait vécu étant enfant.

Ce fut ensuite le tour de Tempérance. Erin lui sourit et lui prit une main quelques secondes pour la presser dans la sienne : il le fallait car l’an dernier, elles n’avaient pas pu passer le bal ensemble. Trop de choses les séparaient alors. « Merci ! Je me suis dit que ça changerait ! Mais j’ai envie de dire que pour notre dernier bal nous sommes tous superbes ! » Profitez, c’était rare qu’Erin fasse preuve de positive attitude ! « Concernant la commotion, si tu commences à voir des étoiles ou à avoir la nausée, c’est mauvais signe. » Erin répondait toujours sérieusement à ce genre de question, après tout, au bout de presque sept ans, elle avait l’habitude des aventures de la Poufsouffle. Avec elle, un sol n’était jamais assez plat… alors Poudlard et ses pièges divers étaient un terrain miné pour sa meilleure amie.

Un peu après, Ted lui demanda pour Alfie : pour tout dire, elle non plus, elle ne comprenait pas trop. « Aucune idée, je suppose que c’est parce qu’il est pas mal. » Ce n’était pas trop son style – à la limite, un gars comme Alfie était trop intimidant pour Erin -, et elle ne devait pas être le sien, il n’avait jamais tenté aucune approche avec elle. Il faut dire qu’elle n’avait jamais été quelqu’un de très chaleureux, invitant à la discussion. Quand on ne la connaissait pas, elle paraissait assez froide, alors qu’en fait, c’était sûrement la plus douce et bisounours des septièmes années.

Tenue d'Erin
2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Bal de Noël 2015 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Bal de Noël 2015   Bal de Noël 2015 - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Bal de Noël 2015
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Pièces de vie :: La Grande Salle-
Sauter vers: