AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




-39%
Le deal à ne pas rater :
Nike Vista Lite SE – chaussure pour femme
73 € 120 €
Voir le deal

Partagez
 

 Bal de Noël 2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
AuteurMessage

Lucrecia Castillo
Lucrecia Castillo
Serpentard

Parchemins : 396
Âge : 15 ans (31.12.2000)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Bal de Noël 2015 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Bal de Noël 2015   Bal de Noël 2015 - Page 9 EmptySam 5 Déc - 22:40

Lucrecia & Lucas.
Lucrecia laissa un rire s’échapper quand Lucas lui dit qu’il devait principalement surveiller Quino en tant que préfet-en-chef de l’école. Elle voulait bien croire que cela devait être une grosse part de leur travail à tous, son cousin n’était pas connu pour faire dans la dentelle et semblait chercher chaque jours la prochaine bêtise monumentale qu’il allait faire. Vraiment, parfois Lu’ se demandait s’il était normal qu’il soit toujours élève ici vu tout ce qu’il faisait subir à cette école, ses élèves et son corps professoral. Nul doute qu’il aurait déjà été expulsé de Castelobruxo avec un tel comportement. Mais en même temps, Poudlard était très différente de son école au Brésil.

« Oui, j’aimerais beaucoup être dans la botanique ou dans le soin aux créatures magiques. Mais je n’ai pas encore défini clairement la chose. La danse, j’adore ça, mais sans Thiago, je ne me vois pas vraiment en faire mon métier. Et on a arrêté les compétitions depuis tellement longtemps, que je ne sais pas si l’on pourrait retrouver notre niveau d’avant… » Même s’ils s’entrainaient toujours ensemble malgré tout. Ou tout du moins, ils l’avaient fait lorsqu’ils étaient ensemble dans la même école. Depuis septembre, ce n’était plus le cas, et forcément, les entrainements étaient impossibles. C’était sans doute ce que Lucrecia avait le plus de mal à supporter, l’absence de son meilleur ami et partenaire de danse, sentir son corps contre le sien, son odeur, la douceur de sa peau. Elle secoua vivement la tête, reposant son regard sur son cavalier pour le soir. Si Thiago avait été là… Mais il ne l’était pas. « Et toi ? Tu as déjà une idée ? Ils doivent vous demander toutes les trois semaines non ? » Après tout, elle n’était qu’en quatrième année et on les bassinaient déjà avec les BUSEs, alors imaginez un peu ce que les sixièmes années devaient vivre, entre les ASPICs et l’orientation post-Poudlard !

Lucrecia ne savait que trop bien que Peony craquait pour Alfie Hartley. Après tout, les répétitions de Magic Mix étaient compliquées à cause de la colère de la rousse après Victoire Weasley, qui, de ce que Lucrecia avait compris, avait embrassé à plus d’une reprise le septième année, flirtant avec lui, sachant parfaitement les sentiments qu’éprouvait son ancienne amie. Lucrecia devait bien avouer que pour le coup, elle était plutôt du côté de Peony que de la Gryffondor, mais elle ne connaissait pas tous les tenants et aboutissants de l’histoire, aussi se retenait-elle de faire des commentaires.

Une fois sa cousine retrouvée, Lu sera sa main dans la sienne, vraiment contente d’être là avec elle. Elle ne pouvait pas nier qu’elle aurait aimé que Thiago soit là, mais à un moment, elle ne pouvait pas l’attendre ad vitam eternam. Elle savait bien qu’il n’allait pas débarquer dans la Grande Salle ce soir, comme une fleur, en lui disant qu’il l’aimait de tout son coeur et qu’il ne pouvait pas vivre sans elle. Elle pouffa légèrement lorsque sa cousine lui fit les gros yeux lorsqu’elle lui parla de danser avec Alex. Bien évidemment, Lu le faisait exprès. Elle était persuadée que sa chère cousine manquait quelque chose de grandiose, mais la brune semblait se borner à ne rien voir et ne rien comprendre. Elle rit de bon coeur à la liste que lui dressa sa cousine sur les choses à éviter, qui comptait surtout Quino et toutes les bêtises qu’il pouvait faire. Quant aux drames… Tant que Kate et Karen ne se crêpaient pas le chignon, à dire vrai, ça lui allait amplement ! Elle en avait assez tous les soirs de la semaine, et franchement, c’était Noël quoi ! Heureusement pour Lu’, sa demande fut plutôt bien acceptée, aussi bien par Lucas, que Stef -en apparence en tout cas, non, elle ne titillait pas du tout sa jalousie et sa possessivité exprès enfin- et elle se dirigea vers la piste avec Alexandre, et ils exécutèrent un tango argentin parfait. Le coeur de Lu se serra aux premières notes, ayant l’habitude de Thiago. Le tango terminé, Lu et Alex retrouvèrent leurs compagnons pour poursuivre la soirée. Lorsque les résultats de Miss et Mister Poudlard furent donnés, Lucrecia félicita chaudement Alex, avant de voir la mine presque déconfite qu’il tira quand Lucas lui dit qu’il allait devoir danser avec Victoire. Heureusement, la blonde n’avait pas forcément deux pieds gauches !

Les représentations de Sterne et de Magic Mix, deux groupes dans lesquels Lu’ s’était incrustée à son arrivée à Poudlard arrivèrent rapidement. Lu s’exécuta, dans les deux, ravie de les avoir rejoint, puis retrouva Lucas à la fin. La fin de soirée se passa sans encombre, Lu se méfia du buffet et de tous les tours qu’aurait pu faire Lucas. Ce bal s’était merveilleusement bien déroulé. Seule ombre au tableau, elle ne l’avait pas passé avec Thiago. Et malgré tout ce qu’elle voulait bien dire, l’argentin lui manquait plus que tout au monde. Elle allait devoir le coller toutes les vacances si elle voulait survivre à six mois sans lui après cela !
acidbrain


• 835 mots •
terminé pour Lucrecia


Revenir en haut Aller en bas

Valentina Kostas
Valentina Kostas
Serpentard

Parchemins : 738
Âge : 13 ans (10 février 2003)
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


Bal de Noël 2015 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Bal de Noël 2015   Bal de Noël 2015 - Page 9 EmptySam 5 Déc - 23:30

Au vu de la difficulté avec laquelle James avait fini par répondre à sa demande, et du fait qu’elle soit positive uniquement grâce à la pression que lui avait mis ses cousines et son ami d’enfance, Valentina n’avait pas été persuadée du tout que l’amour de sa vie agirait comme un gentleman. Cela étant dit, il ne serait pas l’amour de sa vie s’il n’était pas capable d’agir de cette manière. Reste que Tina était sacrément surprise, dans le bon sens du terme, que James lui offre une fleur, car il ne lui semblait pas qu’il était sensible à ce genre d’actes. C’était bien la preuve que même s’il ne savait pas encore qu’ils étaient destinés l’un à l’autre, son instinct le poussait à agir de manière correcte avec elle car il sentait qu’elle était la bonne. « Et bien en cas de doutes, tu peux être sûr que je porterai du rose », répondit-elle en souriant. Que James ait pris pile la couleur de sa robe n’était encore qu’un signe du destin à ses yeux elle voit le destin partout, certes.

Un sourire un peu timide, et carrément gêné, fleurit sur le visage de Valentina au compliment de James. Même dans ses rêves les plus fous et croyez-la, elle rêve beaucoup, elle n’aurait jamais pensé que le lion la complimenterait ainsi lors de leur premier bal (car il serait suivi de beaucoup d’autres, c’était évident). Il n’avait jamais paru la regarder de plus près, alors qu’elle, elle aurait dessiné son visage dans son sommeil certains trouvent ça flippant, elle trouve ça mignon. « Merci », souffla-t-elle le visage brûlant. Sensible comme elle était, elle aurait presque pu lâcher une larme mais elle n’avait pas envie que James prenne peur pas tout de suite en tout cas, déjà qu’il ne faisait que la tolérer par égard envers Dominique et qu’il détestait absolument tous les Serpentards…Hors de question qu’elle ne rajoute de l’eau à son moulin. D’autant que Tina offrit au garçon à son tour son cadeau et que celui-ci parut beaucoup lui plaire. La brunette en fut satisfaite, bien qu’elle n’en ait jamais douté. Elle était plutôt douée pour choisir des cadeaux aussi douée que Nono, c’est dire et James avait une passion dévorante pour le Quidditch aussi était-il facile de lui trouver quelque chose qui lui corresponde. Elle se contenta de lui retourner son sourire lorsqu’il la remercia avant qu’il n’aborde un sujet neutre : le binôme formé de Dominique et du préfet des Poufsouffles, Ash. « Oui, on est allé au bal l’an dernier ensembles alors je l’avais bien remarqué. » Et même si Ash était un grand maladroit, Tina ne doutait que Dominique saurait le mettre à l’aise. D’ailleurs, leur première danse se passa sans heurts et c’était bien le principal.

Tina résista à l’envie d’afficher un sourire malin lorsque James embraya sur le sujet de son père en ayant l’air tout excité. Elle avait visé juste en parlant de la tradition du bal, ça ne pourrait que lui faire gagner des points auprès de James même si techniquement c’est de la manipulation typique de Serpentard donc ça lui plairait pas. « Ça marche plutôt bien, toutes les maisons se mélangent au bal, regardes toi et moi. » Gryffondor et Serpentard avaient longtemps été considérées comme des maisons ennemies, rien qu’à l’époque de ses parents et de ceux de James, sans doute était-ce pour cela que le lion était si réfractaire avec les verts et argent. « Vraiment ? J’avais lu que l’autre champion de Poudlard était décédé à la fin du Tournoi mais on ne parle pas beaucoup du piège de Voldemort. Rita Skeeter avait fait un portrait très élogieux de ton père, en tout cas », répondit-elle d’un ton naïf, ignorant totalement que la journaliste avait utilisé une de ces Plumes rigolotes que Quino lui avait offert un jour et qui écrivait des trucs tout à fait élucubrants à partir de ces cours "Inutile de noter cette formule de métamorphoses, personne ne transforme en porc-épic en pique-aiguilles". « Par contre Dominique m’avait raconté que c’était après le Tournoi que ses parents s’étaient rencontré. » Ils n’avaient jamais eu l’occasion de se rendre au bal ensemble, par contre, le père de son amie n’étant déjà plus à Poudlard à l’époque des faits.

« Avec grand plaisir ! »
, accepta-t-elle avec enthousiasme lorsque James lui proposa de danser. Ils tournoyèrent pendant quelques minutes, glissèrent sur le parquet de danse pendant durant plusieurs chansons avant de revenir vers le buffet pour une petite pause. Tina avait aussi vu Lucrecia et Alexandre s’exercer au tango et les avait désignés du doigt à James les yeux brillant d’admiration devant le talent évident de sa cousine. Puis, de manière aussi inattendue que bruyante, Victoire débarqua en compagnie de Quino. « Merci Victoire », se contenta-t-elle de répondre, toute rouge. Elle n’eut cru pas bon de dire que oui, James l’avait complimentée, d’autant qu’elle était persuadée que les taquineries de Victoire risquaient de gêner voire d’énerver son cavalier. Quino s’intéressa finalement à elle et lui colla la honte de sa vie en remuant ses joues dans tous les sens. Néanmoins, comme elle était contente de le voir et qu’elle ne voulait pas se lancer dans une conversation houleuse avec lui, elle se contenta de sourire. « Tu es très élégant toi Quino », lui lança-t-elle avant de rougir, une nouvelle fois, aux compliments de son frère aîné. Encore une fois, elle n’était pas sûre que cela lui servirait dans son plan en dix étapes pour conquérir le cœur de James.

L’annonce des résultats de Miss et Mister Poudlard rompit ce moment très gênant pour Tina. En plus, Victoire fut de nouveau sacrée, ce qui signifierait qu’elle laisserait tranquille son cousin au moins pour un bon moment. « Bravo Victoire ! », la félicita-t-elle. Le temps de tourner la tête et Tina s’aperçut que Quino devenait invisible. Elle secoua la tête, un brin agacée, un brin amusée. « Mon frère est un vrai pitre ! » Elle jeta un coup d’œil prudent à James pour s’assurer qu’il n’allait pas reporter sa potentielle colère sur elle ou la planter sur place en grommelant un truc du style "Les Serpentards, ça attire vraiment que des problèmes !" « On danse encore une fois avant le spectacle de Sterne ? » Parce qu’évidemment, elle tenait à être au premier rang pour admirer sa cousine et surtout, surtout voir Stef danser. C’était un moment qu’elle ne raterait pour rien au monde.

1 082 mots

Terminé pour Valentina



Hold on to your dreams
I'll forever be whatever you want me to be. I'd go under and all over for your clarity. When you wonder if I'm gonna lose my way home, just remember that come whatever I'll be yours all alone. I'm heading straight for you. You will only be eternally the one that I belong to. Hopeless romantic
Revenir en haut Aller en bas
http://yoshisavatars.tumblr.com/

Fiona Quincy
Fiona Quincy
Serdaigle

Parchemins : 626
Âge : 17 ans { 12/01/1999 }
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


Bal de Noël 2015 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Bal de Noël 2015   Bal de Noël 2015 - Page 9 EmptyDim 6 Déc - 0:03

Fiona n'était pas une grande spécialiste de Jensen McGowan. N'étant ni de la même année, ni de la même maison et ayant grandi dans un univers entièrement moldu, elle ne connaissait pas vraiment le Serpentard avant l'année précédente, quand elle avait rejoint Magic Mix avec sa meilleure amie (à lui), et qu'il s'était alors appliqué à l'ignorer lorsqu'il attendait Peony au sortir des répétitions. C'était V qui l'avait informée davantage sur le capitaine de Serpentard, et son sentiment très public concernant les Nés-Moldus - à savoir, qu'il ne les aimait pas. Dire que les choses étaient parties sur des fondations instables était un euphémisme. Fiona avait cru à une blague quand il lui avait soudainement - et sans aucun signe avant-coureur - proposé d'être son binôme lors du stage du Ministère. Elle ne connaissait pas bien le Serpentard, mais était-il familier de sa réputation ? Celle de la Serdaigle qui était finalement assez nulle en sortilèges ? Car elle savait que Dahlia Lloyd était son amie, et elle était également sa préfète-parfaite, celle qui brillait dans toutes les matières et affichait ce petit air blasé quand elle apprenait que vous ne maîtrisiez pas tout à fait le sortilège de désarmement. Pourtant, et même s'ils étaient partis avec tous ces handicaps, Fiona et Jensen s'étaient retrouvés ensemble au bal de Noël pour la sixième année de la Serdaigle, et elle n'en était pas mécontente.

Elle haussa les épaules, pas embarrassée pour un sou concernant sa méconnaissance des souhaits d'avenir du Serpentard. Elle n'était pas une stalkeuse, merci. « Non je ne savais pas, mais c'est vraiment cool en tout cas ! » lui dit-elle en souriant, profitant de l'aisance qu'ils avaient à parler de Quidditch. Elle ne fut pas surprise de son choix d'équipe : « Les Ecossais, forcément ! Moi je préfère les Harpies. » indiqua-t-elle même si personne ne lui avait posé la question. Une équipe de filles qui déchirait, ça avait quand même beaucoup de gueule. Elle imaginait un peu les Harpies comme une sorte de Magic Mix du sport, et elle trouvait ça extrêmement stylé.

A l'évocation de Samuel Gibson, elle secoua la tête en signe de dénégation, laissant Jensen lui expliquer les tenants et aboutissants du Quidditch professionnel. « Ok, merci pour l'info', je vais y réfléchir alors ! Je ne suis vraiment pas sûre pour l'instant. » admit-elle en se mordillant la lèvre inférieure, pensive. Elle trouvait ça un peu stressant que Jensen paraisse déjà aussi sûr de lui, alors qu'il n'était qu'en cinquième année, et elle en sixième. Bien sûr, elle adorait le Quidditch. Elle y accordait autant d'importance qu'au football dans sa vie moldue, avec le petit inconvénient qu'elle ne pouvait pas partager cette passion-là avec son père - du moins, pas de la même manière. Il était intéressé, forcément, parce que ça la concernait, et elle lui racontait tous les matchs lorsqu'elle rentrait pour les vacances, mais elle sentait bien qu'il était un peu largué. ("Attends c'était quoi les règles déjà ? Comment ça s'appelle... Ah oui, le Couaffle ! Qui est-ce qui le tenait celui-là ? Le pourchasseur ? C'est pas ça qui rapporte deux mille points alors ? Mais attends, ça veut dire quoi Quidditch déjà exactement Fiona ?")

Visiblement peu conscient de la crise existentielle qui menaçait d'emporter Fiona, Jensen en rajouta une couche en lui demandant ce qu'elle aurait aimé faire dans le monde moldu, et l'Anglaise finit par hausser les épaules d'un air dépité. « Oh, je ne sais pas vraiment. » souffla-t-elle en se gardant d'avouer à Jensen qu'elle comptait un peu sur Graham pour choisir une bonne voie et la traîner derrière elle. Quant à la perspective de s'implanter parmi les moldus, elle tenait surtout au fait qu'elle s'y sentait parfois davantage à sa place - encore que cet état de fait tendait à devenir de moins en moins vrai au fil des années.

« Si on se voit un jour en dehors de Poudlard, je t'expliquerai ! » promit-elle avec amusement concernant les portables, sincèrement amusée de savoir que le si sûr de lui Jensen McGowan pouvait être vaincu par un simple téléphone. Comme quoi, tout le monde avait ses faiblesses. « En vérité c'est plutôt intuitif, je t'assure. » lui garantit-elle concernant le projet de V, même si elle sentait qu'elle menait un combat perdu d'avance. Jensen avait l'air au moins aussi intéressé par les nouvelles technologies que Graham, ce qu'elle trouvait toujours aussi étonnant. C'était pourtant tellement pratique ! D'ailleurs, le Serpentard le confirma lui-même en parlant du téléphone fixe. C'était clairement plus rapide qu'un fichu hibou - quand bien même Fiona chérissait son adorable Vicky pas Victoire, l'autre, qui était toujours très diligente dans sa tâche.

Pour enterrer la hache de guerre - car évoquer son désintérêt pour le jus de citrouille avait menacé de les faire sombrer dans le conflit -, Fiona accepta de tester la Bièraubeurre "à la Jensen", même si elle secoua la tête en signe de dénégation concernant le gingembre : « Une autre fois peut-être ! T'avais raison, c'est vraiment pas mal. » convînt-elle déjà au sujet de la cannelle : un petit pas pour l'homme, un grand pas pour Jensen ! Elle savoura sa Bièraubeurre, d'autant plus qu'elle en buvait rarement et qu'en réalité, elle aimait bien les choses sucrées - même si elle se les interdisait.

Sincèrement curieuse, Fiona cita ensuite sa visite de l'année précédente chez Lucas et Psychée, observant le visage de Jensen pour savoir s'il trouvait ça normal d'avoir un éléphant chez soi. Ce serait plutôt un bon indicateur de son niveau de richesse à lui aussi. A sa surprise, le Serpentard éclata de rire - normal alors ? - avant de la détromper. Décidément, ces Sang-Purs étaient parfois très bizarres. « Tu as un zèbre toi c'est ça ? » demanda-t-elle platement, et pas certaine du genre de réponse qu'elle allait obtenir. Au point où elle en était, plus rien ne la surprenait vraiment ! Ou plutôt : elle s'attendait à tout.

N'insistant pas davantage au sujet de V, Fiona suivit ensuite Jensen sur la piste de danse pour une prestation sans anicroche. Ils se séparèrent à la fin de la chanson, pour l'annonce de Miss et Mister Poudlard. Fiona haussa les sourcils, ne se retenant pas de charrier Jensen sur le sujet. Elle fut amusée de sa réponse, bien qu'elle n'ait rien contre Victoire Weasley pour sa part. L'année précédente, la capitaine de Gryffondor avait néanmoins eu la chance/l'honneur de danser avec Louis - un fait qu'elle lui avait peut-être un peu envié à l'époque. En dehors de ça, Victoire était une bonne amie de Graham, et elle le protégeait généralement des filles qui le collaient un peu trop, donc elle ne pouvait que lui en être reconnaissante. « Je suis effondrée, ça ne se voit pas ? » lui répliqua-t-elle en haussant les épaules, clairement sereine. Le titre de Miss Poudlard, ça n'était pas trop pour elle. Elle avait toujours préféré se faire discrète, alors être mise sous le feu des projecteurs comme ça, non merci. En plus, il paraissait évident que Victoire était réellement ravie - ce qui n'aurait pas été son cas (en tout cas, certainement pas à ce point-là !) Puis, elle opina du chef concernant Peony, pas plus avancée que Jensen. De son point de vue, ça devait être mieux avant, parce que les ambiances tendues pendant les répétitions de Magic Mix, ça devenait quand même pesant à la longue.

Elle adressa un sourire resplendissant à Jensen quand il fut l'heure du spectacle de Magic Mix justement, le ventre noué. Elle aimait les représentations, mais elle était irrémédiablement stressée avant. « Merci Jensen ! Oui ça me va, à tout de suite ! » promit-elle avant de filer vers ses amies. Ce genre d'attention-là ne la dérangeait pas : elle faisait ce qu'elle aimait, et elle s'entendait vraiment avec les autres filles. Pour une fillette qui avait grandi en se prenant de passion pour les Spice Girls, c'était un peu un rêve devenu réalité. Quant à savoir si ça pourrait se concrétiser en une carrière... Elle haussa les épaules quand elle revînt finalement vers Jensen et qu'il la complimenta sur leur performance. « C'était trop cool ! » s'exclama-t-elle vivement, encore grisée par l'adrénaline du moment. « Peut-être. » admit-elle mystérieusement, avant d'attraper le Serpentard par la main pour l'entraîner derrière elle : « On va voir V rapidement alors ? » Elle était sa meilleure amie, il comprenait, n'est-ce pas ?

[ Terminé pour Fiona ]

[ 1413 ]




fiona; — I've never made it with moderation. No, I've never understood. All the feeling was all or nothing. ;;

Revenir en haut Aller en bas

Estefanía Kostas
Estefanía Kostas
Gryffondor

Parchemins : 588
Âge : 14 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


Bal de Noël 2015 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Bal de Noël 2015   Bal de Noël 2015 - Page 9 EmptyDim 6 Déc - 2:21

Stef adressa un sourire rayonnant à Alexandre après qu'il lui ait attaché le bracelet. Elle était sincèrement ravie, car son ami n'aurait pas pu faire un meilleur choix : c'était typiquement le genre de bijou qu'elle portait régulièrement, et en plus, il y avait mis les formes. Elle fut d'autant plus soulagée que son cadeau à lui lui plaise, car elle n'avait pas été totalement sûre d'elle. Elle n'avait pas l'habitude d'offrir de vrais présents à Alexandre. Cela dit, elle en faisait à ses frères, ce qui lui facilitait quand même la tâche. Elle avait une bonne idée de ce qui pouvait être utile à des garçons de leur âge, et en l'occurrence, un joli pull lui avait paru être un meilleur choix qu'une quelconque breloque par exemple un livre.

Ils arrivèrent à temps pour la danse d'ouverture, ce qui permit à Stef de suivre des yeux plusieurs couples qui l'intéressaient : Eurydice et Nathaniel d'une part, Ash et Dominique de l'autre, sans oublier Lucrecia et Lucas. Décidément, elle commençait à connaître tout le gratin ! Elle parvînt même à faire bonne figure quand il fut question des talents exceptionnels de Dominique en danse, quand bien même elle avait été la partenaire d'Ash l'année précédente et qu'ils étaient proches aussi, merci bien ! « Oui c'est vrai ! Il doit être soulagé. » dit-elle en souriant, car elle était quand même sincèrement contente pour leur ami. Il avait été si stressé en amont qu'il aurait été totalement égoïste de se montrer désobligeante pour une simple histoire de cavalière surtout qu'elle a dit elle-même qu'elle ne voulait pas être la sienne.

Il faut croire qu'Alexandre la connaissait suffisamment pour savoir qu'elle voudrait débriefer au sujet de tous les binômes précédemment cités, aussi enchaîna-t-il concernant Eurydice et Nathaniel - à savoir le Grand Projet de Stef. « T'es pas un peu dur avec lui ? Peut-être qu'il va te surprendre. On verra bien je suppose ! » décréta-t-elle car elle ne comptait pas s'avouer vaincue avant même que le bal n'ait vraiment commencé. Il y avait encore largement le temps pour un déclic !

L'arrivée de Lucas et de Lu' à leurs côtés s'accompagna d'un affreux coup bas de la part de cette dernière. Non seulement souligna-t-elle qu'Alexandre et Stef n'avaient pas encore dansé, mais pour couronner le tout, elle décida de lui voler son cavalier ! Forcément, elle s'était sentie obligée d'accéder à cette requête, elle n'était pas un monstre et ce n'était pas comme si elle pouvait proposer mieux à Alexandre. Elle se méfiait du regard que lui lança Lu' avant de prendre le chemin de la piste de danse, mais le comportement d'Alexandre vînt quelque peu l'adoucir. Elle lui adressa un sourire amusé. « Je vais essayer mais je suis très demandée tu sais ? » Mais que racontait-elle ? Il était trop tard pour revenir en arrière malheureusement, et plutôt que de s'appesantir sur ce moment de folie passagère, elle se tourna vers Lucas, qui se montrait particulièrement charmant on l'a encore perdue. « Un échauffement ? OK, ça me va ! » décréta-t-elle, plutôt rassurée par le flegme apparent du préfet-en-chef. Au moins semblait-il tout à fait maîtriser la situation, car si elle n'était pas une catastrophe, elle n'était pas non plus hyper à l'aise. Son regard trouva Alexandre dès que la chanson se termina, et elle hocha aisément la tête en signe d’acquiescement : « Oui, très bien ! »

L'annonce de Mister et Miss Poudlard la prit de court : elle tourna la tête vers McGonagall, et enregistra au ralenti que les élus s'avéraient être (encore) Victoire et... Alexandre. Se trouver au bal avec nul autre que Mister Poudlard flattait certainement son égo, même si elle aurait préféré qu'Alexandre ne l'abandonne pas pour Victoire. Elle sourit cependant : « Oui, oui, elle t'attend regarde. T'inquiètes pas pour moi. » lui dit-elle en le poussant légèrement, parce que plus il attendait, et plus les regards se tournaient vers eux. Alexandre la quittant finalement, elle s'apprêtait effectivement à chercher Eurydice, quand une voix résonna brusquement à son oreille. Elle sursauta vivement, heurtant celui qui s'avérait être son frère, au passage. « Mais Quino ! » protesta-t-elle avec agacement, ne s'étant pas attendue du tout à son arrivée - elle l'avait perdu de vue depuis un moment - et n'appréciant guère cette attaque surprise. Comment était-il arrivé auprès d'elle aussi subrepticement, exactement ?

Elle le détailla avec circonspection, quand il se pencha soudain pour l'embrasser sur la joue. « Erk ! » Elle le poussa - faiblement -, partagée entre la joie de lui parler après tout ce temps, et l'irritation latente qu'elle ressentait à son égard. « Ça veut juste dire qu'on a de bons goûts. Plutôt étonnant dans ton cas. » nota-t-elle peu charitablement. Elle s'esclaffa au nez de son frère : « T'es sérieux là ? Tu me fais la gueule pendant six mois et tu règles tout avec un vieux bisou baveux ? » Elle laissa passer un instant, considérant son frère avec incrédulité. « J'aurais pu mourir pendant que tu m'ignorais, et alors tu te serais senti vraiment con, hein ! » reprit-elle avec une véhémence relative. Elle connaissait assez son frère pour savoir qu'elle ne pourrait pas espérer beaucoup mieux que cette mascarade. Levant les yeux au ciel, elle accepta sa main collante : « T'as vraiment fait n'importe quoi cette fois, tu le sais ? » Elle secoua la tête, ressentant comme souvent un doux mélange d'exaspération et de tendresse à son égard.

Bon gré mal gré, et dans l'esprit des fêtes, elle accepta de lui pardonner sa folie - de toute façon, elle n'avait pas le temps de se perdre en bavardages, puisqu'elle devait rejoindre - entre autres - Alexandre et Lucrecia pour le spectacle de Sterne. A son grand soulagement, elle parvînt à ne pas s'étaler par terre, ce qui en faisait donc une performance tout à fait honorable. Ce moment angoissant passé, elle était désormais en mesure de profiter du reste de sa soirée en toute tranquillité, d'autant plus qu'elle n'avait plus à vivre avec la notion que Quino lui en voulait à mort. Elle pouvait donc entraîner Alexandre avec elle pour aller voir Eurydice et Nathaniel, l'esprit tout à fait apaisé !

[ Terminé pour Stef ]

[ 1037 ]




estefanía; — Reputation precedes me, they told you I'm crazy. I swear I don't love the drama, it loves me. ;;

Revenir en haut Aller en bas

Leith Thomson
Leith Thomson
Serdaigle

Parchemins : 146
Âge : 11 ans (11 juillet 2004)
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 4


Bal de Noël 2015 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Bal de Noël 2015   Bal de Noël 2015 - Page 9 EmptyDim 6 Déc - 23:51


Si Amy n’avait jamais croisé de jeune comme lui auparavant Marcus Flint s’en était assuré, l’inverse était également vrai. Leith était peut-être un Sang-Mêlé et on ne pouvait pas dire que ses parents étaient pauvres, mais il avait évolué dans une classe moyenne, ni riche, ni dans la misère. Il avait été dans une école moldue publique, où il avait rapidement appris les jurons, le verlan, et le langage de la street comme il disait même si personne ne dit ça, et c’était aussi là-bas qu’il avait découvert le rap voyez pourquoi faut pas mettre les sorciers dans des écoles moldues. Aucun de ses potes moldus n’était un fils de bourges, aucun de ses potes moldus n’avait reçu l’éducation qu’avait reçue Amy. La première fois qu’elle lui avait adressé la parole, après s’être vautré devant lui un classique, elle l’avait même vouvoyé. Chiara adoptait un registre plutôt soutenu pour une fille de son âge, mais Amy, c’était carrément un autre niveau. Sa manière de recevoir son compliment le prouvait bien, ils avaient définitivement deux manières très différentes de s’exprimer. « C’normal. Si j’le pensais pas, j’te l’aurais pas dit. » Il lui sourit. Leith était un garçon très franc, au manque évident de tact. Il était impulsif, et il disait généralement ce qui lui passait par la tête, au grand damne de ses parents et de Fiona, qui en as marre de l’entendre grommeler "Les Filles en Chaleur c’est vraiment un groupe trop méga naze !" « Nan, j’ai pas d’appareil photo, et ma reuss non plus j’pense, répondit-il. Cool, on leur demandera alors. » Jusqu’à ce qu’Amy le mentionne, Leith ignorait totalement qu’il existait un club de journal à Poudlard. En même temps, il n’était pas du tout branché lecture Chichi en est désespérée d’avance. Si c’était pour imiter son daron qui critiquait absolument tous les articles de la Gazette du Sorcier, sauf ceux de Ginny Weasley parce que "tu comprends Leith, elle retranscrits vraiment bien la fureur du match !", ce n’était vraiment pas la peine.

« Carrément ! J’pensais pas qu’elle était pote avec un mec comme ça ! » A savoir, un mec que Leith trouvait décidément cool. Non que Fiona n’était pas cool, elle n’était pas au reflet de son genre de musique de prédilection, simplement, le petit blond savait qu’elle n’était pas la fille la plus populaire de toute l’école. Or, de son point de vue, Jensen McGowan semblait être le pur cliché du quaterback type populaire apprécié de tous sauf de la mean girl en puissance j’ai bien sûr nommé Victoire Weasley. « Ah ouais ? Ils écoutent quoi tes darons ? », demanda Leith, curieux, en évitant d’insister sur les goûts déplorables de sa demi-sœur en termes de musique. Amy n’avait pas l’air d’accord avec lui, mais en même temps, en tant que Sang-Pure, elle n’avait jamais vraiment dû endurer la torture qui consistait à entendre le dernier album de Justin Styles en boucle et à fond. L’appartement de Bristol était définitivement bien trop petit pour ça.

Comme ils étaient prêts du buffet, la première étape de leur soirée consistait naturellement à se servir à boire ces jeunes, toujours le verre à la bouche. Il haussa les épaules à la remarque de son amie. Effectivement, leur camarade était une solitaire, cela se remarquait tout de suite car hormis la potiche qui lui servait de camarade de dortoir, elle n’avait, semble-t-il, tissé aucune relation avec un première année Leith la stalke en fait. En tant que grand bavard, Leith avait du mal à comprendre l’intérêt de rester toujours tout seul, mais au moins évitait-elle d’emmerder Amy et de la rendre mal à l’aise alors qu’il la sentait déjà nerveuse à l’idée de tenir un gobelet en carton rempli de jus de citrouille. « P’têt. J’suis pas sure que ce soit son style une robe pareille. » En vrai, Princesse Casse-Couilles ne paraissait pas avoir le moindre style, elle portait leur uniforme ridicule avec un grand plaisir, autant dire que cela dénotait un manque de goût évident. « Grave ! J’te jure, c’te meuf elle est trop intransigeante ! », rajouta Leith d’un ton véhément avant de boire une gorgée de son verre.

« Ça veut dire quoi "ils ont oublié leurs bonnes manières" ? » Leith fronça les sourcils. Il n’était pas sûr d’apprécier cette insinuation. Pensait-elle que maintenant que les Potter et les Weasley étaient de Sangs-mêlés, ils avaient perdu toute leur classe ? James était son pote et même si Leith condamnait son attitude envers Amy, il le défendrait face à des accusations injustes. Néanmoins, le bal suivit son cours. A un moment donné, Leith daigna même danser avec Amy tout en faisant évidemment attention à ce qu’elle ne chute pas car avec les petits talons qu’elle portait couplés avec sa maladresse, c’était très probable. L’annonce des Miss et Mister Poudlard arriva bien vite et ce fut la cousine super fraîche de James qui remporta le prix chez les filles. Mais Leith avait surtout hâte de la suite : après le spectacle du club de danse, Fiona devait chanter et danser avec son girls band. Il n’aimait peut-être pas leur style, mais il serait toujours là pour supporter sa sœur !

870 mots

Terminé pour Leith



Bad ass bitch
J'me suis fait tout seul, j'ai taffé, j'ai jamais quémandé. J'ai roulé ma bosse, rongé mon os toute la noche sans rien demander. Ouvre-moi la porte, j'y passe un doigt, demain le poing, après demain, le bras. Et quand j'serais dedans, même pas invité, j'vais m'imposer, ils vont m'analyser. Petit coq.
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Contenu sponsorisé





Bal de Noël 2015 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Bal de Noël 2015   Bal de Noël 2015 - Page 9 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Bal de Noël 2015
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Pièces de vie :: La Grande Salle-
Sauter vers: