AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Partagez
 

 Visite inattendue [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage

Viska Spingate
Viska Spingate
Serpentard

Parchemins : 412
Âge : 16 ans (05/10/1999)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 8


Visite inattendue [PV] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Visite inattendue [PV]   Visite inattendue [PV] - Page 3 EmptyMer 14 Oct 2020, 23:19

Visite inattendue « En fait, c’est bizarre, mais ça va. Je crois que mon cerveau est dans l’incapacité de gérer deux choses à la fois. Puis, il y a trop de monde ce soir pour que Nathan débarque de toute façon. » Donc que la famille McGowan se rassure : Viska allait aussi bien que possible. L’après-midi avait été éprouvant, parce qu’elle avait du répéter vingt fois la même chose, mais ça lui avait laissé peu de temps pour réfléchir alors l’un dans l’autre… « Pour Nate, laisse tomber. Il se moque mais en attendant c’est lui qui dort tout seul ce soir. » En tant que grand frère, c’était normal qu’il charrie Jensen, mais Viska voyait mal ce que ça avait de vraiment gênant : après tout, c’était la vérité ! Il y avait effectivement anguille sous gravillon ! Si personne ne le remarquait, c’était parce que leur amitié à Jensen et elle était notoirement connue : rien ne pouvait laisser penser qu’il y ait eu un changement, surtout en si peu de temps. Rappelons qu’ils n’avaient même pas été au bal ensemble une semaine plus tôt !

Finalement, ils se mirent un peu à l’écart pour discuter d’un tout autre sujet. « Seigneur… c’était sûrement la meilleure solution, ils ont bien fait ! Je ne comprends pas comment MS peut faire de telles choses sans sourciller. » Elle sentit une vague d’agacement la submerger mais se contint : elle n’était dirigé contre personne ici. Elle détestait MS et tout ce qu’ils représentaient. Heureusement que la petite avait des adultes autour d’elle pour la protéger ! Et puis Jensen aussi, car après tout, il avait enfin rejoint la BAM ! Or pour un mineur, c’était le meilleur moyen de lutter contre ces ordures !

À la remarque de Nate, Viska se pencha sur Jensen pour murmurer d’une manière tout sauf discrète mais avec un ton amusé : « à ton avis, il a compris que j’étais une Symphonie ou il a réussi à louper l’info’ ? » Viska avait certes opté pour la docilité et elle était trop polie pour réellement s’en prendre à un de ses hôtes, mais le comportement du frère aîné de Jensen laissait à penser qu’il n’avait pas un sens aigu de la survie. En général, les sang pur se méfiaient de la famille de sa tante, et concernant cette dernière, c’était la meilleure conduite à tenir. Viska devrait lui annoncer le lendemain que son frère était revenu et voulait l’enlever, elle sentait que ça allait être sportif…

« Ce n’est pas grave professeur Gibson. Je ne m’offusque pas pour si peu. » D’ailleurs, elle restait toujours calme et souriante. Docile on avait dit. Finalement, Gabrielle la surprit en l’accaparant subitement. « Je suis désolée ma puce, mais toutes mes jolies robes sont chez ma maman. Par contre si tu veux je peux te les montrer en photo ! » Elle prit son téléphone qu’elle avait laissé dans un coin de la pièce, l’alluma avec dextérité et fit défiler les photos pour montrer les défilés improvisés qu’elle faisait pour sa tante – jamais à court d’idée pour l’habiller ! -. « Y’a pas de problème, elle peut rester avec moi si elle veut, hein Gaby ? » Elle remit son téléphone en veille et le mit en hauteur pour que les enfants ne jouent pas avec. Elle passa ensuite un moment à discuter avec la nièce de Jensen : elle avait toujours eu un don pour se faire aimer des enfants, son côté princesse de conte de fées sûrement.

Au moment du changement d’année, comme Jensen l’embrassa sur la joue, elle fit pareil. Elle trinqua aussi, comme tout le monde, distribuant des vœux de bonheur et de bonne santé. Elle se demandait si c’était bon signe de démarrer l’année en cachant des trucs à tout le monde : plutôt directe et franche au quotidien, ce n’était pas vraiment dans ses habitudes de dissimuler. Elle en comprenait la nécessité sans réussir à être pleinement à l’aise dans l’exercice. Une heure s’écoula encore avant que tout le monde ne commence à aller se coucher. Viska fit mine de passer dans la chambre d’Heaven mais prit en réalité la direction de celle de Jensen.

« Ouf ! Enfin ! J’ai eu peur de gaffer toute la soirée, trop de pression ! » Elle ne s’était pas changée : elle se sentait jolie dans cette robe. Elle s’approcha de Jensen, toujours juchée sur ses talons, et l’embrassa sensuellement après avoir passé une main sur sa nuque. « Et encore une fois, bonne année Jensen. » Elle croisa les mains sur la nuque de son ami/amant/on sait pas et prit un air sérieux pour décréter : « Je pense qu’on a été un peu light ce matin quand on a décidé comment se comporter, c’était bizarre du coup pendant la soirée, non ? » Ou alors ce n’était bizarre que pour elle ? En tout cas, elle était sûre de ne pas avoir fait de bourde, et c’était l’essentiel.

Tenue de Viska
2981 12289 0



    Viska Coline Spingate

Revenir en haut Aller en bas

Jensen McGowan
Jensen McGowan
Capitaine de Serpentard

Parchemins : 345
Âge : 15 ans (20.06.2000)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 9


Visite inattendue [PV] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Visite inattendue [PV]   Visite inattendue [PV] - Page 3 EmptyJeu 15 Oct 2020, 10:17

Jensen fut rassurer de savoir que Viska allait bien. Ils n’avaient pas vraiment eu la possibilité de se voir durant l’après-midi -ce qui n’était peut-être pas plus mal vu les tours que leurs jouaient leurs hormones- et tous ces entretiens avec les membres du Ministère avaient du être particulièrement lourds à supporter, puisqu’au final, la jeune fille n’en savait pas tant que ça, aussi bien sur la situation que sur son père biologique. A la mention de son frère qui serait le seul à dormir seul ce soir, Jensen arqua un sourcil, bien qu’un petit sourire satisfait étira ses lèvres. Il restait un adolescent qui venait d’avoir sa première avec une fille, fille qui restait sous son toit encore un petit bout de temps et qui ne semblait pas contre remettre cela. Il n’allait pas non plus tirer la gueule toute la soirée ! Ses hormones le travaillaient, qu’il le veuille ou non. Le sujet, bien plus compliqué cela dit, de sa nièce eut le don de ternir un peu sa bonne humeur générale et il perdit son sourire le temps de la discussion. Il avait réellement beaucoup de mal à accepter que sa nièce ait été oubliettée -même si, en réalité, son père avait pratiqué son art de l’Occlumancie, dont Jensen ne savait rien et- encore maintenant alors que cela faisait déjà deux ans que tout s’était passé. Jensen avait perdu sa baguette magique à ce moment là, et ils avaient du, en catastrophe, se rendre en Russie où Gregorovitch avait pu lui en fournir une nouvelle, celle qu’il possédait actuellement. Parfois, il lui arrivait d’en vouloir à cette nouvelle baguette, éternel souvenir de ce qu’il s’était passé ce jour là. Il préféra éviter d’en parler plus en détails à Viska, ce n’était pas spécialement le meilleur moment pour parler de ses déboires de jeune sorcier.

La remarque narquoise de son frère lui fit lever les yeux au ciel. Pourquoi diable fallait-il que Nate soit là ? A défaut, ne pouvait-il pas plutôt être comme Haven, qui n’avait clairement rien à faire des histoires de fesses de son cadet ? « Oh si, mais c’est Nate, il ne faut pas chercher. Je ne suis même pas sûr que ta tante lui fiche la trouille… » Le fou. A vrai dire, il ne connaissait pas trop les relations de son frère avec les anciens Serpentard de son époque. En plus, le fait que Nate vivait la plupart de l’année aux Etats-Unis n’aidait pas spécialement à garder contact. Tout ce qu’il savait, c’était que son frère et sa soeur avaient eu bien du mal à s’entendre avant sa naissance et que, même s’ils se cherchaient toujours beaucoup, ils semblaient enfin sur un terrain d’entente, surtout lorsqu’il s’agissait de Jensen. La nuance variait de « soeur poule à frère ultra relou » mais dans les faits, le résultat restait le même, ils aimaient tous les deux leur cadet et leur nouvelle famille, assez en tout cas, pour mettre leurs différents de côté la plupart du temps. Cela ne voulait pas dire qu’ils ne s’engueulaient pas une fois ou deux dans l’année, mais ils étaient, généralement, là l’un pour l’autre. Gabrielle finit par accaparer Viska une bonne partie de la soirée, laissant le champ libre à Nate de questionner lourdement son frère. Si Jensen faisait comme si de rien n’était, on ne pouvait nier que les regards qu’il lançait à Viska n'étaient pas parfaitement innocents. Loin de la déshabiller des yeux, il le ferait correctement après il avait pour autant relativement du mal à ne pas lui porter d’attention régulièrement. Pourtant, Viska était une grande fille et elle était grandement capable de se débrouiller seule au milieu des McGowan. Il remarqua que son père alla s’enquérir de son bien être, et qu’il quittait régulièrement la pièce, revenant toujours rapidement, adressant des regards à sa mère à chaque fois. Est-ce qu’ils étaient en communication constante avec le Ministère ? Possible. Jensen préféra éviter de penser au père de sa camarade pour la soirée. Si l’embrasser sur la joue lui paraissait étrange, il ne voyait pas quoi faire d’autre. Pouvait-il l’embrasser devant tout le monde ? Après tout, ils avaient plus ou moins décrété le matin même qu’ils se laissaient le temps de voir ce que cela donnait. Et pourtant… Quelque chose clochait, et Jensen n’arrivait pas à mettre le doigt dessus.

Lorsqu’il fut enfin temps d’aller se coucher, Jensen se retrouva seul dans sa chambre, et il trouva cela presque étrange. Même si Viska avait clairement évoqué le fait que Nate serait le seul à dormir seul ce soir, il se demandait si elle viendrait réellement ou pas. Il avait cependant à peine eu le temps d’enlever sa chemise que Viska pointait le bout de son nez. « Tu t’en es plutôt bien sortie je trouve. Gabrielle a l’air de t’adorer. » La porte de la chambre refermée, la blonde se ne fit pas prier et enlaça l’écossais, l’embrassant au passage. Jensen répondit à son baiser, la serrant un peu plus contre lui. Etait-ce étrange ? Probablement, après tout, on ne pouvait pas dire qu’ils avaient été dans un jeu de séduction avant toute cette histoire. « Bonne année, Viska. » Il esquissa un sourire, puis le perdit suite à l’air sérieux de la jeune fille. « Est-ce qu’on a vraiment décidé ce matin ? » Il fallait être honnête, ils avaient surtout décidé de prendre le temps et de voir ce qu’il se passait ensuite. « Ecoute, j’ai réfléchi cet après-midi et… Tu me connais, je ne peux pas être comme Alfie ou le frère de Peony… » A savoir que les coups d’un soir et les multiples conquêtes, ce n’était pas son truc. Ce n’était pas lui. « On peut peut-être essayer d’être ensemble… Je veux dire dire… Pour de vrai. » D’être un couple quoi. Même si le brun avait du mal à dire ce mot, parce qu’il ne savait pas vraiment ce que Viska attendait de lui. Cela étant, il ne savait pas non plus ce qu’il attendait de lui-même, mais une chose était sûre, s’ils recommençaient leur petit affaire, il ne pourrait pas faire comme si de rien n’était. S’il lui avait suffit d’un baiser pour vriller la première fois, il fallait bien qu’il se rende à l’évidence, il appréciait Viska. Plus qu’il ne le pensait. Plus qu’il ne voulait bien l’avouer. Peut-être que cela ne mènerait à rien, mais ils pouvaient au moins essayer, non ? Ils seraient ainsi fixés. Pour autant, ne voulant pas que l’atmosphère s’alourdisse de trop, il décida de tenter une touche d’humour Quino, sors de ce corps ! « Et puis on a une boite à vider avant le retour à Poudlard… » Il esquissa un sourire malin, indiquant d’un signe de tête les préservatifs sur sa table de nuit, courtoisie de Lita, blaguant peut-être seulement à moitié. Après tout, maintenant qu’ils avaient fait le plus dur, recommencer n’était pas si grave, pas vrai ? Et puis, Viska avait déjà commenté la boite le matin même, donc au final, ce n’était pas comme si elle n’était pas au courant de son existence. Cependant, la décision revenait à Viska. Il avait dit ce qu’il pensait et ce qu’il avait sur le coeur, maintenant, le sort de leur relation était entre les mains de la blonde.
acidbrain



So much more than royal.
And I know they're gonna hate but I don't care, I barely could wait to hit them with the snare and the bass. Square in the face, this fuckin' world better prepare to get laced because they're gonna taste my venom. (c)Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas

Viska Spingate
Viska Spingate
Serpentard

Parchemins : 412
Âge : 16 ans (05/10/1999)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 8


Visite inattendue [PV] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Visite inattendue [PV]   Visite inattendue [PV] - Page 3 EmptyJeu 15 Oct 2020, 12:30

Visite inattendue « C’est inquiétant pour son instinct de survie… » Rétorqua Viska qui n’était pas la dernière à craindre sa tante – qui était son mentor aussi -. Cela ne se voyait peut-être plus tant que ça pour le commun des sorciers, mais Myrielle pouvait être effrayante. Viska ne savait pas combien de fois elle avait lancé son poignard sur une cible pendant le mois d’août avant de l’atteindre, mais elle devait s’entraîner et s’entraîner encore. Myrielle restait à côté tout le temps. Elle était hyper stricte quand il s’agissait de l’art du combat, alors qu’à côté de ça, elle gâtait beaucoup sa nièce avec des trucs qu’elle n’aurait jamais pu s’acheter – ni ses parents -. Et on parlait d’une femme qui avait été prête à tuer son propre frère pour protéger d’autres personnes innocentes : Viska pensait que sa tante était contente d’avoir échoué et qu’il ait simplement fui, mais elle ne doutait pas qu’elle eût été jusqu’au bout si ça avait été nécessaire. C’était aussi pour ça qu’elle craignait de parler à Myrielle du retour de Nathan. Elle ne voulait pas qu’elle se sente obligée de partir en chasse pour protéger sa nièce. Heureusement, le Ministère était sur le coup, ce qui allait forcément court-circuiter les actions que Myrielle aurait pu mené. Pas que Viska pense que les aurors avaient une chance d’attraper son père : c’est pas comme s’ils essayaient depuis plus de quinze ans hein… Elle leur avait dit, d’ailleurs, qu’elle pensait que son père ne devait quasiment plus utiliser de magie. Après tout, savoir se débrouiller sans pour plus de discrétion, c’était la base de leur enseignement au combat.

Pendant tout le temps qu’elle passa avec Gabrielle, elle chercha par moment Jensen du regard. Cela lui semblait naturel puisque c’était pour lui qu’elle était à cette soirée, voire dans cette maison tout court. Elle aimait beaucoup ses professeurs de potions et de vol, mais sans Jensen, elle n’aurait pas choisi cette demeure comme point de chute. Si elle était venue y chercher refuge, c’était par confiance envers son ami y’a pas de mot pour les relations non définies c’est pénible. Quand leurs regards réciproques se croisaient, elle lui souriait. De temps en temps, un adulte venait lui demander comment elle allait, comment l’après-midi s’était passé, et elle rassurait tout le monde : vraiment, elle allait bien, surtout si on comparait à quand elle était arrivée la veille. Elle avait pleinement conscience que cet état psychologique n’était qu’un savant mélange de trouble physique et d’habitude bien intégrée à refouler. Si Viska s’effondrait très rarement, c’était parce qu’elle mettait de côté tout ce qui la dérangeait et évitait soigneusement d’y penser assez longtemps pour être mal.

Elle appliquait aussi cette méthode aux nouveaux rebondissements de sa relation avec Jensen : elle devrait se poser pour y réfléchir vraiment, seulement ce serait risqué de tomber sur des écueils, voire des impasses, alors elle prenait ça avec légèreté. Bien entendu, contrairement au problème de Nathan qu’elle pouvait en quelque sorte déléguer à des adultes bienveillants, elle ne pouvait pas complètement occulter la question de sa relation avec Jensen. En réalité, elle comptait plus ou moins sur lui pour prendre des décisions à leur sujet à tous les deux. Si ça ne pouvait pas marcher sur la durée, ça lui permettrait au moins de temporiser assez longtemps pour avoir une illumination.

Viska comptait bien, en effet, que la réponse lui arrive sur un éclair de lucidité. Et pourtant, en même temps, elle s’apercevait que Jensen et elle avaient été un peu trop confiants sur le fait que faire comme ils faisaient d’habitude devant sa famille serait facile. Viska ne trouvait pas du tout que c’était simple de ne pas avoir l’air de vouloir embrasser Jensen et de le déshabiller. C’était surréaliste de se dire que la semaine d’avant elle aurait trouvé cette idée carrément incongrue. Elle n’était pourtant pas du genre à avoir des obsessions Victoire, celle-ci est pour toi!, elle n’avait même jamais été amoureuse ! Pour tout dire, elle ne pensait même pas qu’elle puisse l’être : sa froide logique ne paraissait pas hyper compatible avec les sentiments qui paraissaient remuer des filles comme Peony ou Victoire.

Et pourtant, pour quelqu’un qui érigeait le pragmatisme en vertu, elle remarquait bien que la température augmentait à chaque fois que Jensen la regardait. Et il était à l’autre bout de la pièce. Viska resta bien concentrée sur Gabrielle tout ce temps, et elle se tint très bien au moment de trinquer à la nouvelle année – non sans noter sa propre déception incompréhensible, encore un truc à mettre de côté pour plus tard -.

« J’ai toujours eu la quotte avec les enfants, j’sais pas pourquoi. » Répondit-elle plus tard à Jensen, quand ils furent seuls. Elle était bien contente de pouvoir se détendre un peu et d’enfin pouvoir céder à cette envie irrépressible de l’embrasser. « On a plus décidé d’un état d’esprit que de trucs concrets… mais je ne m’en étais pas vraiment rendu compte ce matin. » Elle prit une expression la plus neutre possible quand il poursuivit : elle craignait le pire, encore qu’elle ne sut pas dire ce qu’elle mettait dedans. À sa grande surprise, il lui proposa d’être en couple. À Poudlard, le comportement de Viska était bien plus proche de celui d’Alfie (sans aller aussi loin néanmoins) que de Jensen soit une absence de comportement. Aussi, elle n’avait jamais été en couple avec qui que ce soit. Elle en avait eu envie, parfois, car elle vivait très mal la solitude, mais n’avait jamais poussé jusqu’à vraiment se donner les moyens de l’être.

La question étant : est-ce qu’elle voulait être en couple avec Jensen ? On vous le donne en mille : elle n’en sait rien. En revanche, elle avait envie d’être avec lui, cette nuit, et d’autres fois aussi. Elle avait aussi confiance en Jensen plus qu’en la plupart des personnes de son entourage. Si elle refusait la notion de couple, il n’y aurait pas d’autre fois, et ils ne sauraient jamais pourquoi la première était arrivée. Puisqu’elle n’agissait que logiquement, et que ses envies étaient assez claires (elles!), elle finit par répondre : « Je sais pas trop ce qui différencie un couple de nous en cet instant, rien j’ai l’impression, alors ok : à compter de cette minute, on est en couple. » Peony allait se foutre d’elle, elle le voyait venir gros comme une maison ! « Tu sais ce que ça veut dire ? » Demanda-t-elle avec douceur d’un air un peu taquin : « ça veut dire que tu es le premier pour tout un tas de chose : premier amant, premier copain… qui l’eût dit en nous voyant arriver à Poudlard en première année hein ? » En première année on sait pas, mais après, Samy ! Pour ponctuer cette décision, elle l’embrassa à nouveau. Elle n’était pas sûre de savoir comment un couple devait se comporter, surtout dans la vision qu’en avait Jensen (pas hyper tactile et démonstratif rappelons-le), mais Viska était au moins sûre que physiquement ils étaient sur la même longueur d’ondes.

La petite tentative de provocation et d’humour de Jensen la firent sourire. Taquine, elle regarda Jensen par en-dessous même en talon, le challenge est pas grand et lui murmura à l’oreille : « Hou... c’est un défi ? Tu sais que j’adore en relever... » Il n’y avait pas à dire, ça, c’était leur truc ça permettait de pas se poser de questions.
2981 12289 0



    Viska Coline Spingate

Revenir en haut Aller en bas

Jensen McGowan
Jensen McGowan
Capitaine de Serpentard

Parchemins : 345
Âge : 15 ans (20.06.2000)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 9


Visite inattendue [PV] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Visite inattendue [PV]   Visite inattendue [PV] - Page 3 EmptyVen 16 Oct 2020, 14:04

Viska et Jensen, malgré la nuit passée, avaient toujours des façons de penser différentes. Preuve en était, s’il n’avait pas trouvé cette première fois très romantique -sans pour autant ne pas la regretter et en être relativement satisfait-, Viska trouvait qu’elle l’avait été un minimum. A dire vrai, jeune homme avait toujours plus ou moins imaginé que cela se passerait presque comme la nuit passée, à quelques détails près. Il pensait être réellement amoureux de la personne qui partagerait son lit plutôt que se laisser aller suite à une tension électrisante. Loin d’être amoureux de Viska, force était d’admettre qu’il ressentait définitivement quelque chose la blonde. Quoi, là était toute la question. Il n’en savait rien et avait du mal à mettre le doigt dessus. Mais il avait envie de Viska, et juste le fait d’effleurer sa peau lui donnait des coups de chaleur. Deuxième problème visible, Jensen avait besoin de statuer sur leur relation. Là encore, la réponse de Viska le surprit. Pas parce qu’il semblait que la blonde était déjà plus ou moins d’accord sur la nature de leur relation, elle ne semblait juste pas avoir besoin de le dire clairement. Jensen si. Jensen était bien trop pragmatique pour laisser une telle question en suspend, ou ne pas avoir une réponse claire là-dessus. Est-ce qu’il voulait vraiment être en couple avec Viska ? Là encore, la réponse était floue. S’il n’avait pas de sentiments définis pour la blonde, il ne pouvait nier qu’il avait bien du mal à garder ses mains pour lui. Et il était bien trop droit dans ses bottes pour profiter de son corps comme l’un des amis de son cousin. Il ne pouvait pas faire une chose pareille, c’était aussi simple que cela. Il haussa un sourcil lorsqu’elle lui demanda s’il savait ce que tout cela voulait dire. Pas vraiment non, mais la réponse de Viska ne se fit pas attendre. « Et toi alors… » Premier baiser, première fois, première petite amie. Viska avait, en moins d’un jour, complètement bouleversé le monde d’apparence parfait de Jensen. « Clairement pas nous, ça c’est sûr. » ajouta-t-il ensuite, concernant le fait que beaucoup de monde allait avoir du mal à comprendre d’où ce couple sortait. Eux-même se posaient ces questions, il ne fallait pas s’attendre à ce qu’ils se justifient auprès des autres. Ou en tout cas, Jensen ne le ferait pas, Viska pouvait le faire si ça lui faisait plaisir. Il devrait sans doute en parler à Leo, mais la rentrée était encore loin et il préférait éviter de penser à Poudlard pour le moment. Viska entre ses bras, d’autres pensées lui occupaient de toute façon l’esprit.

[-18]:
 
acidbrain


topic terminé



So much more than royal.
And I know they're gonna hate but I don't care, I barely could wait to hit them with the snare and the bass. Square in the face, this fuckin' world better prepare to get laced because they're gonna taste my venom. (c)Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Visite inattendue [PV] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Visite inattendue [PV]   Visite inattendue [PV] - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Visite inattendue [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Royaume-Uni :: Ecosse-
Sauter vers: