AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Partagez
 

 Alerte Vélane en liberté ★ Alfie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Victoire Weasley
Victoire Weasley
Capitaine de Gryffondor

Parchemins : 1838
Âge : 15 ans [2 mai 2000]
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


Alerte Vélane en liberté ★ Alfie Empty
MessageSujet: Alerte Vélane en liberté ★ Alfie   Alerte Vélane en liberté ★ Alfie EmptyVen 16 Oct - 22:48


Alerte Vélane en liberté

I know that I'm a handful babe. I know I never think before I jump and you're the kind of guy the ladies want. I know that I went psycho on the phone. I never leave well enough alone and trouble's gonna follow where I go.
Victoire & Alfie


En ce jour de départ pour les vacances de Noël, Victoire était particulièrement remontée son état naturel en somme. Le bal s’était terminé en beauté. Non, Teddy n’avait pas lâché Erin pour venir l’embrasser au milieu du parquet de danse comme dans ses rêves niais les plus fous (elle avait décidément regardé trop de comédies romantiques pour son propre bien). Mais Vic avait été élue Miss Poudlard. Son couronnement n’avait pas été une aussi grande surprise que l’an dernier, où elle pensait sincèrement n’avoir aucune chance et où, prise dans son propre drame personnel la Grande Salle s’en souviendra toujours, elle avait presque oublié que l’élection avait lieu. Mais ce double titre était une vraie consécration. Aucune autre personne n’avait été deux fois de suite Miss Poudlard, et même la deuxième écharpe de Graham avait été partagée avec Lucas. Sa fierté rengorgée, son ego au max et bon courage au monde pour la supporter, Victoire n’était pas peu contente –et Lily hurlerait encore au scandale. Pour sûr, ses cousins allaient entendre parler de ce bal pendant toutes les vacances on a perdu Dominique, je répète, nous avons perdu Dominique.

Vic s’était aussi beaucoup amusé avec Quino, notamment à le torturer sur ses sentiments évidents pour Dahlia –ce qui était en soit assez étonnant, mais soit, Vic avait beaucoup de défauts, et on ne pouvait pas dire qu’elle ne jugeait pas, en revanche, elle se donnait sans compter dans ses amitiés et s’il fallait aller chercher le cœur du béguin d’un de ses proches sans qu’on le lui demande, elle le ferait sans sourciller.  En plus, maintenant que tout le monde rentrait pour les vacances, elle savait qu’il n’était qu’une question de jours avant qu’elle ne puisse sauter sur Teddy sortir avec Teddy. Toute la difficulté serait de parvenir à cacher cette relation à l’ensemble de sa famille, hors de question de subir les interrogatoires de ses oncles et les multiples questions de Rose "Diiis Victoire ça fait mal de s’embrasser ? Ou ça fait du bien comme quand maman me fait un câlin ? Est-ce que les cheveux de Teddy sont aussi doux qu’un doudou on veut tous savoir ?" D’autant qu’ils devraient réussir à se comporter, non plus comme de simples qui a toussé meilleurs amis mais comme des petits-amis.

Néanmoins, un élément avait perturbé son bal. Un élément qui la contrariait encore aujourd’hui. Or, et c’était connu dans tout le château les cheveux de José s’en souviennent encore, Victoire ne gérait pas bien la colère. En plus, là, la situation lui paraissait complétement incompréhensible. Pourquoi diable Alfie s’était pointé avec Jo au bal ? Il savait bien qu’elle ne pouvait pas encadrer la rousse ! Alfie n’était pas que son ami, elle avait flirté avec lui pendant des mois, et il osait choisir sa pire ennemie comme cavalière ?? Victoire était possessive, ce n’était pas nouveau. Elle avait multiplié les crises auprès de Teddy et si elle se maitrisait un minimum avec ses amis, c’était uniquement parce qu’elle avait peur de les perdre. Alors que le préfet des Serpentards, duquel elle était proche depuis un an, se mettait soudainement à fréquenter l’une des personnes qu’elle détestait le plus à Poudlard tout ça parce qu’elle a rejeté ta proposition de paix, tu pourrais calmer ta rancune Vicky, non, elle ne l’acceptait pas. Que Viska traîne avec McGowan, passe encore, ils avaient toujours été amis, même s’ils se criaient dessus tous les deux jours, après tout, au bout d’un moment dans la même salle commune, on était obligé de se supporter Leith et Chiara vont annihiler cette règle. Mais Alfie et Jo, Victoire s’y opposait très fermement même si personne ne lui a demandé son avis.

Bras croisés, le regard noir, plantée devant l’une des calèches, Vic attendait donc de repérer ce traître de blond. Apercevant sa sale trogne, elle laissa Mini en charge des petits –sa sœur adorait diligenter les gens et après elles osent dire qu’elles ne se ressemblent pas- et marcha rapidement en sa direction. « Alfie ! » l’interpella-t-elle d’une voix puissante, insufflant inconsciemment une dose de son don de Vélane. Elle voulait qu’il s’arrête, et surtout qu’il ne monte pas à bord d’une des diligentes avec ses autres imbéciles de copains tout le monde en prend pour son grade, c’est gratuit. Noé prétexta devoir voir absolument Dahlia, et Léopold le suivit pour une discussion à priori urgente avec Peony. Quant à Harvey, il se contenta de la regarder bêtement, limite la bave aux lèvres, jusqu’à ce qu’elle lui fasse signe de déguerpir. « Tu peux m’expliquer pourquoi tu t’es ramené avec cette dinde de de Guise hier ?? Je t’ai dit que je pouvais pas la blairer ! T’abuses !! » s’énerva-t-elle. La blonde ne l’avait pas agressée dès le soir du bal parce que ce n’était pas quelque chose qui se faisait, ah ça pardon elle s’en fiche ce soir-là, il n’avait pas eu l’air dans son état normal pour inviter José, tu m’étonnes. Mais elle ne laisserait pas passer les vacances sans l’engueuler lui parler foi de Weasley !
:copyright: Grey WIND.


proud to be a Weasley
We keep this love in a photograph, we made these memories for ourselves. So You can keep me inside the pocket of your ripped jeans holdin' me closer. Next to your heartbeat where I should be, keep it deep within your soul. All the pieces of us belong together.


Miss Poudlard 2014 & 2015

Revenir en haut Aller en bas
http://yoshisavatars.tumblr.com/

Alfie Hartley
Alfie Hartley
Préfet de Serpentard

Parchemins : 290
Âge : 18 ans
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 12


Alerte Vélane en liberté ★ Alfie Empty
MessageSujet: Re: Alerte Vélane en liberté ★ Alfie   Alerte Vélane en liberté ★ Alfie EmptyMar 3 Nov - 22:15

Mains dans les poches de sa veste de training - aux couleurs du club de foot de Manchester, on ne le changerait pas ! - dégaine flegmatique, tête haute, Alfie se dirigeait vers les calèches qui allaient les emmener au Poudlard Express pour rentrer à Londres à l'occasion des vacances de Noël, toujours accompagné de sa bande de potes en mode boys band. Alors, oui, le dernier bal du préfet de Serpentard ne s'était absolument pas déroulé comme il se l'était imaginé et non, il ne comptait pas broyer du noir pendant toute la durée du congé scolaire à cause d'un minuscule petit incident : il était plus fort que ça. De nature rancunière, il s'était juré de trouver qui avait été à l'origine de cet ensorcellement et de le lui faire payer en bonne et due forme. Mais pour l'instant, il voulait profiter de ce dernier moment avec ses amis avant de revenir à sa ville natale et de reprendre - Merlin merci ! - ses matchs de foot, même si ceux-ci seraient alors en intérieur vu la saison.

Le blond s'apprêtait donc à monter dans l'une des calèches quand l'une de ses anciennes conquêtes fit irruption Gabble, encore toi ?!. Sourire aux lèvres, il se retourna vers la jolie demoiselle qui lui faisait à présent face : Victoire Weasley, alias double Miss Poudlard, alias la capitaine des lions qui allait bientôt voir la coupe lui tomber des mains c'est gratuit, alias beaucoup d'autres titres trop nombreux. Les deux étudiants avaient fricoté par le passé et ils avaient décidé de mettre fin à leur aventure dans le plus grand des calmes. Ils avaient fait leur temps et chacun avait d'autres chats à fouetter un à la fourrure bleue du côté de la blonde. Malgré l'air furieux de Victoire, Alfie garda son sourire de tombeur, complètement décidé à ne pas laisser entrer d'ondes négatives dans sa vie dans les prochains jours. La rouge et or avait toujours été du genre excentrique, aussi, si elle était aussi agacée, c'était probablement parce qu'elle venait de casser un ongle. Pas de quoi paniquer.

Sans plus tarder, la jeune fille fit part à son interlocuteur - désormais délaissé par ses camarades de dortoir - des raisons de son énervement. Inspirant un grand coup, le garçon la regarda comme on regarde un enfant en bas âge « T'es trop mimie quand tu t'énerves, Vic. » . Ignorant dans un premier temps ses vociférations, le grand blond l'accueillit les bras grands ouverts « Ah bon, tu voulais pas me faire un câlin ? » . « Salut Vic ! Tu es ravissante, comme toujours. » et de lui coller une grosse bise sur la joue. Comment ça, ça n'allait que l'énerver davantage ? Oui, Alfie en était conscient mais il pouvait rarement s'empêcher de titiller les filles dont il était proche. Puis, estimant qu'il avait déjà réussi à calmer le jeu c'est beau de rêver, il entreprit de décortiquer les paroles de son amie. Apparemment, elle ne venait pas à lui pour qu'ils échangent leur salive, dommage. « Joséphine ? Boh, elle est cool, tu sais. Elle m'a même appris des jurons en français, regarde… » Il s'éclaircit la voix avant de prononcer, dans un français moyen, mais avec beaucoup de conviction « Putain de merde ! » . Fier de lui, le vert et argent offrit à nouveau son plus beau sourire à son interlocutrice qui n'allait sûrement pas tarder à lui arracher les yeux pour les lui faire avaler par la suite. Asticoter Victoire Weasley était dangereux, mais ça, Alfie Hartley le savait : il avait eu le temps de l'apprendre en la fréquentant. Néanmoins, le septième année était un grand amateur de défis et surtout, il détestait qu'on lui dise quoi faire. « Franchement Vic, un bisou et tout est réglé, non ?! » .

[640]


Alerte Vélane en liberté ★ Alfie A5c9bb3bedfd6fcbd7bb68b326a715ba

« Salut, beauté. »
Alerte Vélane en liberté ★ Alfie Serpen10
Revenir en haut Aller en bas

Victoire Weasley
Victoire Weasley
Capitaine de Gryffondor

Parchemins : 1838
Âge : 15 ans [2 mai 2000]
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


Alerte Vélane en liberté ★ Alfie Empty
MessageSujet: Re: Alerte Vélane en liberté ★ Alfie   Alerte Vélane en liberté ★ Alfie EmptyDim 8 Nov - 17:59


Il n’était pas bon d’énerver Victoire Weasley. Teddy aurait pu en pondre un bouquin d’ailleurs "Les crises de Victoire Fleur Weasley : comment les voir venir, comment les éviter, comment fuir à l’autre bout de Poudlard en la voyant débarquer avec son air de furie, un guide écrit par un proche anonyme de Victoire Weasley (car sinon je meurs assassiné par des chauves-souris)". Or, là, elle était extrêmement énervée tous à l’abri. Elle ne supportait pas qu’Alfie ait osé se ramener avec cette dinde de Joséphine de Guise. Franchement ! Aurait-il pu faire pire ? Certainement que non ! (Bien que l’idée d’un Alfie dansant avec McGowan avait tendance à la faire rire) Que Teddy décide de rester l’ami de la rouquine, passe encore, ils étaient amis depuis longtemps et elle était visiblement condamnée à ce que son meilleur ami traîne avec des gourgandines folles de lui qui tentaient de le déshabiller dans la Forêt Interdite ce qui était totalement ce qui s’était passé. Elle avait décidé de ne plus imposer de crise et peut-être qu’elle avait complètement rompu cette promesse en lui hurlant dessus dans les cuisines un lieu discret, en présence de tous les elfes de maison qui sont à la botte de la Plume Empoisonnée, tout le monde le sait, parce qu’il n’allait pas au bal de Noël avec elle, mais au final ça avait bien fini alors elle n’en était même pas désolée. Elle avait tout de même tenu cinq mois sans rien dire, et Merlin savait ce que cela lui avait coûté.

Mais Victoire avait mûri, vraiment. Ce qui ne signifiait pas pour autant qu’elle allait fermer sa grande bouche alors que son ancien flirt décidait de la trahir en invitant sa meilleure ennemie au plus grand évènement de l’école. Heureusement, cette folle de Jo n’était ni assez belle, ni assez populaire, ni assez aimée pour concourir au titre de Miss Poudlard qu’elle avait elle gagné pour la seconde fois consécutive. Au moins avait-elle pu prouver à ce crétin d’Alfie qu’elle était supérieure en tous les points à sa cavalière.

Après lui avoir insufflé l’ordre de s’arrêter grâce à son charme de Vélane (utilisé inconsciemment à cause de sa colère, cela dit), cet imbécile crut bon de la provoquer et de lui ouvrir les bras et pire, de lui claquer un bisou. Non mais qu’il aille se faire foutre ce coureur de mes deux ! Qu’il aille se réfugier avec sa salope de Française non pas elle, l’autre s’il voulait des bisous ! Victoire le poussa pour ne pas rester dans ses bras (et puis, si Teddy passait dans le coin, elle ne voulait pas qu’il se fasse des idées "ah mais non mais je voulais dire que j’étais amoureuse de toi comme d’un frère ! Tu m’as mal compris !"), cet idiot ne méritait pas qu’elle lui donne ne serait-ce qu’un brin d’affection. « Lâche-moi ! s’exclama-t-elle, furieuse. Et je sais, que je suis ravissante. Certainement plus ravissante que ta cavalière au bal. » C’était même sûr ! Franchement, elle pensait qu’Alfie avait plus de goût. Qu’avait-il en tête pour se rabaisser à inviter Jo ? Vraiment, elle ne voyait pas ce qu’il pouvait lui trouver, et encore moins Teddy mais c’était une autre histoire elle surveille le dossier colocation de près, et a déjà dégainé ses meilleurs arguments juste au cas où. « Non elle n’est pas cool Alfie ! Elle est conne, et dingue, et elle m’a fait des crasses pendant des mois ce qui était absolument pas mérité avant de refuser ma proposition de paix ! Pourquoi tu l’as invité bordel ? » Elle lui colla son petit poing dans son torse avec la force d’un bambin de trois mois mais avec l’intensité hargneuse d’un lutin de Cornouailles. Quant aux jurons en Français, elle venait de lui en offrir un florilège. « Pour le Français, t’aurais pu me demander ! » Elle était tout de même la spécialiste autoproclamée mais peu importe !

662 mots



proud to be a Weasley
We keep this love in a photograph, we made these memories for ourselves. So You can keep me inside the pocket of your ripped jeans holdin' me closer. Next to your heartbeat where I should be, keep it deep within your soul. All the pieces of us belong together.


Miss Poudlard 2014 & 2015

Revenir en haut Aller en bas
http://yoshisavatars.tumblr.com/

Alfie Hartley
Alfie Hartley
Préfet de Serpentard

Parchemins : 290
Âge : 18 ans
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 12


Alerte Vélane en liberté ★ Alfie Empty
MessageSujet: Re: Alerte Vélane en liberté ★ Alfie   Alerte Vélane en liberté ★ Alfie EmptyLun 16 Nov - 16:19

Après s'être fait engueulé par Ted l'année précente, c'était au tour de sa meilleure amie alias future ou nouvelle petite amie - franchement, il y avait de quoi se perdre dans leurs plans - de venir enguirlander Alfie. Ne pouvaient-ils pas franchement le laisser vivre sa vie et roucouler tranquillement dans leur coin ? Après tout ce temps où ils s'étaient courus après l'un et l'autre en refoulant leurs sentiments, la moindre des choses serait de laisser de côté le drama pendant un moment. Surtout que le Serpentard s'était retrouvé embarqué dans le semblant de romance sans queue ni tête des deux amis d'enfance, alors qu'il n'avait rien demandé. L'Anglais n'était pas du genre à observer les moindres faits et gestes des étudiants autour de lui, et il n'avait pas pigé tout de suite que Victoire était en réalité folle de Lupin. Cette montagne russe de drama n'avait fait que confirmer une idée déjà bien ancrée dans la tête du préfet : les sentiments, c'est vraiment naze et ça n'apporte que des problèmes. Alfie s'était d'ailleurs juré de refouler les sensations étranges qu'il éprouvait quand il était à proximité de Ringo ou quand il pensait à elle : hors de question de s'embarquer dans une "histoire d'amour" - rien qu'à penser à ces trois mots, il avait envie de vomir.

Aussi, le jeune homme n'avait pas compris à quel moment la recherche de la meilleure cavalière était devenu une compétition pour Vic. Lui avait décidé de s'y rendre avec Jo, tout d'abord pour ne pas se prendre la tête et ensuite, par simple défi. Personne ne s'attendait à ce qu'il invite la Poufsouffle et Alfie aimait faire dans l'inattendu, voire le spectaculaire. Évidemment, arriver au bal sans être sous l'emprise d'un philtre d'amour aurait été plus agréable mais bon... De toute façon, c'était passé, et on ne pouvait plus rien y faire à moins que Vic ne demande à sa tante si elle n'avait pas un petit retourneur de temps qui traînait dans un de ses tiroirs. Ce n'était pas comme s'il n'avait pas eu d'autres prétendantes qui n'attendaient que de s'afficher à son bras au bal de Noël.

En voyant arriver son ancien flirt, Alfie avait naturellement voulu la saluer comme il se doit mais la jolie blonde ne semblait pas d'humeur tactile, ce jour-là. La technique du vert et argent pour amadouer son interlocutrice n'avait pas vraiment eu de succès : tant pis, au moins, il aurait essayé. « Ca va, pas la peine de monter sur tes grands hippogriffes. » répondit-il, sourire aux lèvres. Même dans ce genre de situations, il était capable de garder son calme et de tout tourner à l'humour. D'humeur taquine, il ajouta, en exagérant sa déclamation : « Qu'est-ce que tu racontes ?! Elle est canon Joséphine. » Même si cette phrase était destinée à pousser Victoire encore plus à bout, ce n'était pas pour autant un mensonge. Si Alfie n'avait pas été attirée par sa cavalière de bal, jamais il ne l'aurait invitée et surtout, il ne se serait pas passé ce qu'il s'était passé entre eux plus tard, cette nuit-là. Avec cette provocation, il savait qu'il s'aventurait en terrain dangereux mais il adorait voir la capitaine des lions fulminer. De toute façon, qu'allait-elle faire ? Le pétrifier ? Lui lancer un Chauve-Furie au visage ? Elle ne pouvait quand même pas aller jusqu'à abimer la jolie gueule de son ancienne conquête.

« T'as sûrement raison ma petite Vic, mais qu'est-ce que j'ai à voir là-dedans ? » demanda le batteur des vipères, au sujet des soi-disant crasses que Joséphine aurait pu infliger à Victoire, sans se départir de son sourire séducteur. Il fallait quand même que la Gryffondor voit un jour les choses en face : elle ne pouvait pas contrôler la vie de ses amis. Alfie Hartley aurait très bien pu être l'inventeur de l'expression "Carpe Diem" et il était hors de question qu'il se prive de quoi que ce soit parce que ça ne plaisait pas à une jolie blonde avec un semblant de don de vélane. « Et puis, ca va, c'est pas comme si je sortais avec, non plus. » Même si, qu'on se le dise, s'il avait vraiment voulu, la rouge et or n'aurait pas pu l'en empêcher. Lorsque cette dernière tenta de faire mal à son interlocuteur en lui enfonçant son minuscule poing dans le torse, Alfie ne put s'empêcher de rire. « T'es tellement mignonne Vic… » Franchement, il avait envie de lui attraper ses joues pour les secouer comme un bambin mais, vu ses sourcils inclinés à quarante-cinq degrés, ça ne semblait pas une très bonne idée. Histoire d'essayer de détendre une nouvelle fois l'atmosphère, le grand blond saisit l'opportunité de continuer sur le sujet du français. « D'accord ! Tu veux bien me donner des cours de langues ? » l'interrogea-t-il, sans oublier le petit clin d'œil lourd de sens à la fin. Franchement, à quoi bon se crêper le chignon alors qu'on pouvait se rouler des pelles ?!


Alerte Vélane en liberté ★ Alfie A5c9bb3bedfd6fcbd7bb68b326a715ba

« Salut, beauté. »
Alerte Vélane en liberté ★ Alfie Serpen10
Revenir en haut Aller en bas

Victoire Weasley
Victoire Weasley
Capitaine de Gryffondor

Parchemins : 1838
Âge : 15 ans [2 mai 2000]
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


Alerte Vélane en liberté ★ Alfie Empty
MessageSujet: Re: Alerte Vélane en liberté ★ Alfie   Alerte Vélane en liberté ★ Alfie EmptyLun 30 Nov - 0:17

Quand elle avait commencé son flirt avec Alfie, Victoire n’avait pas songé aux conséquences dramatiques n’ayons pas peur des mots qui suivraient. La blonde avait toujours été une fille impulsive, qui réfléchissait rarement à ce que ses actions impliquaient. En l’occurrence, en voulant juste oublier les sentiments contradictoires qui l’agitait quand elle pensait à Teddy, elle s’était attirée la colère de Peony et avait, apparemment conduit à une scène entre Teddy et Alfie –ce qu’elle comprenait bien plus maintenant qu’à l’époque où le Serpentard lui en avait parlé. Vic avait pensé mettre une partie de ce drame de côté quand elle avait décidé d’arrêter de fréquenter Alfie, et de rester amie simplement avec le batteur des Serpentards, mais Peony continuait de lui faire la tronche. Il fallait qu’elle règle cette situation avec la rouquine, mais en attendant, il y avait actuellement plus urgent : elle devait enguirlander Alfie. Il avait vraiment fait un mauvais choix pour sa cavalière du bal et il était temps qu’il le reconnaisse et l’admette ! Victoire était possessive, c’était bien connu, et qu’un de ses amis se rapproche soudainement, bizarrement, d’une de ses ennemies, l’insupportait au pus haut point. Le château grouillait de filles, pourquoi avait-il fallu qu’Alfie choisisse Jo ?

En plus, ce crétin trouvait encore le moyen de rigoler. Il n’était pas du genre à se prendre au sérieux, évidemment, mais on aurait pu croire qu’il possédait assez de sens de préservation une vertu qui se perd de nos jours pour arrêter de jouer au mariole alors qu’il avait une huitième de sang de Vélane en mode furie devant son nez. « Pas la peine de monter sur mes grands hippogriffes ? Pas la peine de monter sur mes grands hyppogriffes ??? s’époumona-t-elle alors que les élèves qui les entouraient s’enfuyait en courant tous à l’abri. Alfie, tu t’es pointé au bal de Noël avec la seconde personne que je déteste le plus dans cette école ! Je croyais que t’étais mon pote ! » C’était une trahison pure et simple sans excès aucun, il n’y avait pas d’autres mots. Au final, il semblait qu’Alfie avait passé un mauvais début de soirée (la rumeur comme quoi il avait avalé un philtre d’amour avant la soirée s’était répandue plus rapidement que de dire Quidditch) et Victoire voyait ça comme le signe du karma : le brun avait invité Jo au bal contre tout bon sens, du coup son début de soirée avait été ruiné. « Tu trouves n’importe qui canon imbécile ! rugit-elle. J’espère qu’au moins t’as couché avec elle pour la jeter après. » C’était bien ce qu’il faisait avec plein de potiches, et de toute façon, quel aurait été son intérêt sinon d’aller au bal avec la rousse si ce n’était même pas pour tenter de la draguer ?

« C’est juste que t’es mon ami à moi, pas celui de cette dinde ! T’es censé être de mon côté ! » Ce n’était quand même pas si compliqué à comprendre, même si Alfie aimait jouer les débiles de première, par Merlin ! « Encore heureux que tu sortes pas avec ! Elle a vraiment rien pour elle cette fille ! » Victoire fulminait. Après avoir dragué Teddy (si si si), Jo s’attaquait désormais à son ancien flirt. Sans parler de Cole sur lequel elle s’était rabattue. Il les lui fallait tous, ou quoi tout à fait, c’est elle qui dit ça ? Franchement, Victoire se fichait bien d’avec qui Alfie fricotait, qui il embrassait ou avec qui il couchait, elle ne comprenait juste pas pourquoi il s’intéressait à Jo.

La remarque sur sa beauté fit naître un sourire amusé sur les lèvres de Victoire. Comme elle avait activé son don, de manière inconsciente, certes, toute l’attention d’Alfie était focalisée sur elle, et elle devait probablement avoir l’air encore plus jolie qu’elle ne l’était réellement. « Bien sûr, mais ce n’est pas la question », répliqua-t-elle avec un air arrogant. Victoire se laissait généralement embarquer par sa colère, mais il n’était pas rare qu’elle retombe rapidement. Et la dernière phrase d’Alfie avait plus tendance à la faire rigoler plutôt qu’hurler de rage. « T’es rien qu’un idiot, Alfie Hartley », se contenta-t-elle de répondre avec un brin d’agacement, mais aussi un peu de malice. Elle le fusilla quand même du regard, histoire de, mais son humeur s’était un peu améliorée.

728 mots



proud to be a Weasley
We keep this love in a photograph, we made these memories for ourselves. So You can keep me inside the pocket of your ripped jeans holdin' me closer. Next to your heartbeat where I should be, keep it deep within your soul. All the pieces of us belong together.


Miss Poudlard 2014 & 2015

Revenir en haut Aller en bas
http://yoshisavatars.tumblr.com/

Alfie Hartley
Alfie Hartley
Préfet de Serpentard

Parchemins : 290
Âge : 18 ans
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 12


Alerte Vélane en liberté ★ Alfie Empty
MessageSujet: Re: Alerte Vélane en liberté ★ Alfie   Alerte Vélane en liberté ★ Alfie EmptyDim 13 Déc - 1:31

Inconsciemment, toute l'attention d'Alfie s'était portée sur Victoire lorsque celle-ci était venue l'interpeller, ce qui devait être dû à son don de vélane. Sur le coup, il ne se rendait pas bien compte de l'envoutement qu'elle exerçait sur lui et puis, pas la peine de se mentir, il n'était pas difficile d'attirer le regard du jeune homme quand on était une aussi jolie jeune fille que Victoire Weasley. Le préfet de Serpentard avait toujours aimé admirer de belles choses et en particulier, de belles personnes. Évidemment, il avait ses propres goûts, mais on ne pouvait pas dire qu'il était très difficile au niveau des critères pour qu'il trouve une demoiselle à son goût. Néanmoins, Alfie était un crétin fini pouvait se montrer arrogant quand il le voulait, et sa confiance en soi était un atout non négligeable pour faire face à une ancienne prétendante en furie. Même s'il avait été ensorcelé par quelconque charme dont il ne connaissait pas l'existence, ça ne l'empêchait pas de laisser sa langue se délier. Il ne se souciait que très peu des conséquences de ses paroles. En outre, voir Victoire fulminer devant lui lui apportait une certaine satisfaction : il avait vraiment encore plus envie de l'embêter, histoire de voir à quel point elle pouvait péter les plombs ce garçon est suicidaire. Aussi, même si pour lui l'amitié était très important, il savait qu'il n'arriverait jamais à s'en sortir s'il devait commencer à faire attention à toutes les tensions qui régnaient entre ses amis et qui ne le concernaient pas. Si les deux Françaises notoires de Poudlard voulaient se mettre sur la gueule, grand bien leur fasse, mais qu'elles laissent Alfie en dehors de ça, s'il vous plait ! Il poussa un grand soupir, toujours armé de son sourire séduisant, avant de répondre « Tu sais, c'est si compliqué de me partager pour satisfaire les besoin de tous - et surtout, de toutes. Je suis demandé partout et c'est pas facile à gérer. » Au fond, il cherchait peut-être un peu les coups. « Je sais que ma présence est ô combien précieuse, et c'est pour cela, mademoiselle Weasley, qu'il faut accepter l'idée qu'on puisse… me partager. » ajouta-t-il sur un air faussement pompeux, histoire de faire passer le message en rigolant. Il ne pouvait pas imaginer l'idée d'appartenir à une seule personne : il avait tellement d'amis et surtout, de conquêtes, avec qui il devait - et voulait - passer du temps ; s'en priver était impossible !

Dès lors, quand la Gryffondor souligna que son interlocuteur trouvait n'importe quelle fille canon, celui-ci devait bien avouer qu'il y avait une part de vérité dans ses propos. Mais bon, il essayait quand même de garder un certain standing, et Joséphine était très loin d'être laide. En plus, au départ, les deux septième année se rendaient au bal sans arrière-pensée, mais les évènements - et surtout l'alcool - avaient fait que la soirée trouve une autre tournure, qui était loin d'être déplaisante. « C'est pas vrai, ça. Tiens, Rachel McGuire, par exemple : elle se rapproche plus d'un elfe de maison qui se serait pris un poteau de Quidditch de plein fouet que d'un être humain. Hors de question que je pose mes mains dessus." »expliqua-t-il sans pudeur. Après tout, si on ne pouvait pas se moquer des gens, à quoi bon étudier à Poudlard jamais dans l'exagération, ce petit-là ? « Ca, ça ne te regarde pas ma p'tite Vic. » ajouta-t-il ensuite en souriant, tout en plaçant son index sur le bout du nez de son ancien flirt ça y est, il veut signer son arrêt de mort.

Encore une fois, Victoire avança qu'Alfie était son amie à elle et qu'elle n'avait aucunement l'intention de le partager. Le Serpentard eut un soupir las. Il venait de lui expliquer son goût de la liberté et surtout, sa fidélité envers ses ami(e)s - et ses conquêtes - même s'il ne savait pas vraiment quelle étiquette donner à sa relation avec Joséphine. Ils s'étaient clairement bien marrés la veille, cela laissait supposer qu'ils pourraient se lier d'amitié, mais il semblerait qu'il n'aient pas procédé dans le bon ordre, au vu de leurs actions en fin de soirée. « Mais oui j'suis ton ami, Vic ! Mais y'a pas de côté à prendre ! Et puis, je suis comme la Suède moi, je suis neutre ! » s'expliqua-t-il, inconscient de ses références erronées sur la première guerre mondiale moldue. Franchement, ils ne pouvaient pas régler ça avec un baiser, et basta ? Prenant une nouvelle fois un air mélodramatique, le vert et argent déclara « Écoute Vic… » Il lui prit les mains, redoutant tout de même qu'elle ne le repousse une nouvelle fois. « Tu ne veux pas de mon amour… Alors, je suis obligé de l'offrir à quelqu'un d'autre ! » clama-t-il assez fort, mais bizarrement, cela faisait un moment que les élèves autour d'eux avaient décampé, probablement effrayés par les cris de la capitaine des lions.

Alfie s'amusait vraiment dans ce conciliabule, en plus de ça, il avait réussi à arracher un sourire à son amie. Il haussa les épaules quand elle mit de côté le sujet de sa beauté. Néanmoins, il crut apercevoir un certain succès dans son entreprise, qui était de se focaliser sur l'apparence de la rouge et or afin qu'elle chasse de son esprit toutes ces mauvaises pensées. Finalement, le sous-entendu osé du préfet sembla faire mouche, tandis qu'un semblant de sourire se formait sur les lèvres de la blonde. « Je sais, mais c'est pas un "non", du coup ? » observa-t-il en haussant les sourcils de manière répétée. Certes, Victoire était vouée à son meilleur ami bla bla bla, mais cela n'empêchait pas Alfie de s'amuser avec elle. Elle avait bien succombé à son charme, dans le passé, après tout.


Alerte Vélane en liberté ★ Alfie A5c9bb3bedfd6fcbd7bb68b326a715ba

« Salut, beauté. »
Alerte Vélane en liberté ★ Alfie Serpen10
Revenir en haut Aller en bas

Victoire Weasley
Victoire Weasley
Capitaine de Gryffondor

Parchemins : 1838
Âge : 15 ans [2 mai 2000]
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


Alerte Vélane en liberté ★ Alfie Empty
MessageSujet: Re: Alerte Vélane en liberté ★ Alfie   Alerte Vélane en liberté ★ Alfie EmptyMar 9 Fév - 2:23

Le don de Vélane de Victoire pouvait paraître tout à fait impressionnant aux yeux de l’observateur lambada. A vrai dire, même pour ceux qui y étaient habitués, il était compliqué de rester totalement indifférent. Même si le sang s’était dilué au fur et à mesure des générations, le charme restait redoutable. Et en même temps, le don de Fleur avait toujours paru particulièrement puissant pour une petite fille de Vélane alors il était logique que Victoire, qui lui ressemblait autant, et qui tenait d’elle son assurance à toutes épreuves, soit capable de provoquer un tel effet sur les garçons. Très tôt, Vic avait demandé à sa mère des conseils pour savoir le contrôler. Mais il lui était arrivé, quand elle était trop excitée par exemple comme lors du fameux match de Quidditch deux à deux avec Teddy et où le jeune homme avait utilisé son don de Métamorphomage contre elle après qu’elle l’ait lui-même envouté, ou en colère, comme maintenant contre Alfie, de l’utiliser de manière inconsciente. Elle n’insufflait pas toute sa volonté comme elle en aurait été capable –et il valait peut-être mieux pour le préfet des verts et argent, car il se serait peut-être retrouvé à vouloir absolument se plier à une courbette d’excuses.

Alfie avait visiblement décidé de gérer la situation "Victoire en mode furie" avec philosophie et même avec humour. Il s’était même, semble-t-il, donné le défi d’alimenter sa fureur. Peut-être tentait-il de déterminer combien de temps elle tenait avant de recourir à sa baguette et à son sortilège favori Chauve-Furie qui avait d’ailleurs fait bien des dégâts en son temps sur sa cavalière au bal et raison de la colère de Victoire. « Ouais, ouais, toutes les filles sont à tes pieds. C’est si difficile à vivre que certaines doivent te faire boire un philtre d’amour pour t’avoir rien qu’à elles. » Son ton restait agressif mais elle le regardait néanmoins avec une certaine dose d’amusement visible dans son regard clair qu’elle avait hérité de son père. Alfie en rajoutait tellement c’est dommage, en rajouter c’est sa spécialité qu’elle avait un peu de mal à garder son sérieux. Mais ce n’était pas le moment. Le don juan de pacotille devait avant tout reconnaître la terrible erreur qu’il avait commise en se ramenant avec Jo au bal. Il ne pensait vraiment qu’avec son appareil génital et ses hormones celui-là ! « Je n’aime pas partager, ronchonna-t-elle, surtout avec cette dinde de Jo. Franchement, de toutes les filles de l’école, t’étais obligée de la choisir elle ? » Et non, elle ne comptait pas s’arrêter avec les reproches ce serait dommage, elle est bien lancée là.

Victoire leva les yeux au ciel et soupira de manière dramatique ils font des concours avec Graham lorsqu’Alfie affirma qu’il ne trouvait pas toutes les filles canon. Il lui donna même un exemple et si elle n’avait pas été aussi remontée contre le jeune homme, sans doute la petite lionne en aurait profité pour faire sa langue de vipère et critiquer cette pauvre Rachel McGuire mais elle préféra souligner : « C’est vrai. Tu ne t’approches pas des toutes petites années. Dommage, j’aurais pu te souligner à la directrice si ça avait été le cas. » D’accord, d’accord, elle ne pensait pas réellement ce qu’elle disait. Alfie était malgré tout son ami et elle l’appréciait beaucoup, même si elle passait nettement moins de temps avec lui depuis qu’ils avaient arrêté de flirter ensemble. Elle ne voulait pas qu’il soit renvoyé de Poudlard suite à des rumeurs d'aventures avec des filles beaucoup trop jeunes pour lui. Elle se sentait déjà assez triste à l’idée de son départ du château dans quelques mois. Victoire était comme ça : elle s’attachait vite aux gens. Elle exprimait cet attachement avec certainement trop d’excès mais il était cependant profondément sincère. « Je pourrais te forcer à me le dire tu sais. » Elle attrapa le doigt qu’il avait posé indélicatement sur son nez et le regarda d’un air de défi. Personne ne savait réellement ce qu’elle pouvait accomplir avec son don, et elle jouait beaucoup là-dessus.

Alfie ne comprenait toujours pas ses arguments. Mais au fond sa phrase fit mouche. Son côté rationnel oui elle en possède un, je sais, on dirait pas lui soufflait qu’il avait raison, qu’elle ne pouvait pas demander constamment à ses amis de choisir un camp, de rester dans la team Victoire pour toujours. Mais quand même Jo, merde ! Les goûts de ce type étaient vraiment discutables. Passant sur sa fausse référence historique (c’était bien connu, c’était la Belgique le pays neutre), elle craignit le pire lorsqu’il adopta un ton mélodramatique oui elle peut parler. « T’es barge, s’amusa-t-elle en secouant la tête, ses longs cheveux blonds bougeant et scintillant au rythme de ce mouvement. Je sais que c’est dur de faire sans moi, mais tu peux faire mieux que Jo. » Non, même quand elle se foutait de lui, elle ne pouvait s’empêcher aussi de le tacler sur son choix de cavalière. Souriant davantage alors qu’il la relançait sur les fameux cours de langue : « Oh, chéri, je t’ai transmis tout ce qu’il fallait savoir sur le french kiss », rétorqua-t-elle en Français, sauf pour les deux derniers mots. Vu que Jo lui avait parlé dans sa langue maternelle, il n’avait qu’à se débrouiller pour traduire sa remarque !


proud to be a Weasley
We keep this love in a photograph, we made these memories for ourselves. So You can keep me inside the pocket of your ripped jeans holdin' me closer. Next to your heartbeat where I should be, keep it deep within your soul. All the pieces of us belong together.


Miss Poudlard 2014 & 2015

Revenir en haut Aller en bas
http://yoshisavatars.tumblr.com/

Alfie Hartley
Alfie Hartley
Préfet de Serpentard

Parchemins : 290
Âge : 18 ans
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 12


Alerte Vélane en liberté ★ Alfie Empty
MessageSujet: Re: Alerte Vélane en liberté ★ Alfie   Alerte Vélane en liberté ★ Alfie EmptyMar 23 Fév - 1:48

Que ce soit au Quidditch ou en face à face avec l'une de ses conquêtes, le danseur de Lambada vert et argent refusait de se laisser faire. Surtout, ce qui l'amusait énormément, c'était de provoquer son interlocutrice pour avoir un aperçu de ses limites. Si Victoire avait un don de vélane, Alfie, lui, avait un don pour casser les pieds de ses camarades. En ayant fréquenté ce dernier, la jolie blonde savait tout de même à quoi elle avait à faire. Elle savait que le préfet n'allait pas s'incliner face à elle en s'excusant d'avoir froissé la divine Miss Poudlard. En réalité, il adorait cette fille pourrie gâtée et avait envie de la couvrir de bisous tellement elle était mignonne mais il était hors de question qu'il montre des signes de faiblesse alors qu'elle venait l'agresser sans raison valable. Et puis, il avait bien une idée des foudres qu'il pourrait recevoir de la part d'une Victoire Weasley vraiment enragée. Il pensait savoir jusqu'où il pouvait aller pour ne pas trop la faire sortir de ses gonds : poser ses lèvres - qui, soit dit en passant, s'étaient aventuré sur les lèvres de Joséphine la veille, mais pas que - sur la Gryffondor semblait franchement une mauvaise idée pour le coup.

En ce qui concerne l'épisode du philtre d'amour, Alfie haussa les épaules. Il avait en réalité encaissé la nouvelle avec un calme étonnant, peut-être parce que sa soirée n'avait pas été gâchée pour autant et s'était même très bien terminée ? « Ah bah ça, j'y peux rien. C'est pas ma faute si j'suis irrésistible. Tu devrais savoir ce que c'est, toi aussi, non ? » répondit-il d'un air flatteur. Et oui, même en se faisant enguirlander, il trouvait toujours le moyen de sortir une petite phrase de dragueur comme on les aime. Toujours de plus en plus tenté de titiller son interlocutrice, le jeune homme en ajouta une couche à la dix-huitième nouvelle évocation de Joséphine. Inutile de lui répéter qu'Alfie avait besoin d'être partagé, le message ne semblait pas passer. « En fait Vic, je vais t'avouer la vérité : je suis tellement amoureux de Joséphine que j'aimerais que tu me lances un sortilège de Chauve-Furie à moi aussi pour pouvoir lui ressembler. » Il ponctua sa déclaration d'un sourire énigmatique, tout en faisant son possible pour ne pas éclater de rire. Qu'est-ce qu'on s'amusait avec Victoire Weasley, franchement ! « Mais en vrai, je suis curieux de savoir, tu m'aurais proposé qui comme cavalière à la place ? » Non, Alfie ne manquait certainement pas de prétendantes mais Joséphine avait paru un choix évident, justement, de par le caractère inattendu de la situation et surtout parce que ça s'était mis en place en un battement de cil.

Si Victoire voulait lever les yeux au ciel, Alfie, de son côté, pouvait très bien pousser un long soupir. Qu'est-ce que les plus jeunes élèves venaient faire dans l'équation ? la rumeur des viols dans les cachots, c'est Rylou, pas Fifi La blonde était-elle à court d'arguments ? « Très drôle. » souligna le préfet d'un ton sec. Ils rigolaient bien jusqu'à présent, non ? pourquoi venait-elle gâcher l'ambiance ? Néanmoins, ce n'était pas parce que la rouge et or avait décidé de jouer la rabat-joie que son interlocuteur devait l'être aussi : fidèle à lui-même, il répondit avec brio à la menace de son amie. Le fou rire n'était toujours pas bien loin mais, pour l'instant, le Serpentard arrivait à garder sa contenance. « Mais enfin Vic, tu vas pas te déshabiller ici, en public ! Attends au moins qu'on trouve un wagon vide dans le train si t'y tiens tant. » Car oui, selon Alfie, le seul moyen pour lui faire cracher le morceau serait un strip-tease improvisé. Du moins, c'est comme ça qu'il l'avait interprété. Après, si telle était la technique que Victoire voulait employer, il ne dirait pas non ! Vous avez dit "obsédé" ? Il n'avait clairement aucune idée de l'intention de la jeune fille à utiliser son pouvoir spécial.

Comme il avait pu le faire avec Ringo l'année précédente, le jeune sorcier s'inventa des prétendus sentiments même si pour Rinrin, il se voile vraiment la face hihihi. Ca le faisait toujours rire d'imiter ces couples gnangnans. « Mes sens sont biaisés par mon cœur meurtri ! » scanda-t-il en se tenant le front avec le dos de sa main, tout en levant les yeux au ciel. Avec de telles performances, il ne serait pas étonné qu'un agent de casting l'attende à l'arrivée du Poudlard Express ! Quel jeu d'acteur ! Puis, Victoire réussit à le perdre en lui sortant des mots de sa deuxième langue, autrement dit le français. Si l'Anglais avait réussi à assimiler quelques jurons de la langue de Molière, il était très loin d'arriver à comprendre ne serait-ce qu'un seul mot sortant de la bouche de Miss Poudlard. Le seul terme qu'il réussit à capter fut "french kiss", ce qui lui ouvrit la porte à d'autres vannes vaseuses. « Un french kiss ? Ok, je t'attends. Je suis tout à toi. » répondit-il, avant de fermer les yeux et d'étendre ridiculeusement ses bras, comme s'il attendait un baiser. Il ne s'attendait pas à ce que la capitaine s'exécute mais il cherchait surtout à la faire rire. Vous connaissez le dicton : femme qui rit…


Alerte Vélane en liberté ★ Alfie A5c9bb3bedfd6fcbd7bb68b326a715ba

« Salut, beauté. »
Alerte Vélane en liberté ★ Alfie Serpen10
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Alerte Vélane en liberté ★ Alfie Empty
MessageSujet: Re: Alerte Vélane en liberté ★ Alfie   Alerte Vélane en liberté ★ Alfie Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Alerte Vélane en liberté ★ Alfie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Les Chalorts Et vive la liberté[DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Extérieur du chateau :: Le Parc-
Sauter vers: