AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




-46%
Le deal à ne pas rater :
-46% sur SanDisk Carte microSDXC UHS-I pour Nintendo Switch 128 Go
23.18 € 42.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Opération Quilia ★ Peony

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Victoire Weasley
Victoire Weasley
Capitaine de Gryffondor

Parchemins : 1644
Âge : 16 ans [2 mai 2000]
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


Opération Quilia ★ Peony Empty
MessageSujet: Opération Quilia ★ Peony   Opération Quilia ★ Peony EmptySam 17 Oct - 2:19


Opération Quilia

Je sais que je ne suis pas toujours facile et je sais que je te rends la vie parfois difficile. Je sais que c'est dur, c'est dur d'être toi mais je sais qu'avant c'était pas comme ça. Hey, hey, qu'est ce-qu'il y a ? Vas-y crie un peu, mais dis-moi mais qu'est ce que t'as à vouloir m'tuer les yeux ? Serais-tu en train de perdre le nord ?
Victoire & Peony


Victoire avait laissé passer la rentrée de janvier, le temps de retrouver tous ses amis, de débuter le premier entraînement de Quidditch de 2016 avec comme pour principal objectif d’écraser Serpentard lors de leur prochaine rencontre et de les écarter de la course à la Coupe. Vic avait réussi à la gagner sa première année en tant que capitaine, elle comptait bien la laisser dans les vestiaires des Gryffondors et surtout, qu’elle ne finisse pas dans ceux des Serpentard –cela ravirait bien trop McGowan. Et bien sûr, qui disait rentrée, disait cours, On pouvait croire comme ça, lorsqu’on ne percevait de Victoire que l’image de fille belle et populaire, un peu superficielle et très arrogante qu'elle renvoyait, qu’elle ne faisait pas partie des bons élèves. C’était tout le contraire. Loin de bucher comme un Serdaigle cependant, Vic s’attelait depuis toujours à faire de son mieux dans le maximum de matières possibles. Depuis toute petite, elle voulait être la meilleure, et ce désir englobait également le domaine scolaire, même si elle pouvait reconnaître ses limites et qu’elle se montrait beaucoup moins de mauvaise foi lorsque quelqu’un obtenait une meilleure note qu’elle que lorsqu’elle perdait au Quidditch. Reste que l’an prochain, il lui serait possible d’abandonner certaines matières et Vic savait au moins que Divination, Histoire de la Magie et Astronomie en faisaient partie. Elle se tâtait aussi pour Botanique. Contrairement à Prudence, et en dépit de ses manières, qu’elle avait héritées de sa mère, les plantes ne la rebutait pas particulièrement. Simplement, elle ne trouvait pas forcément d’intérêt à cette matière, même si elle aimait beaucoup le professeur Londubat, qui était un vieil ami de la famille.

La rentrée était donc passée et il était grand temps que Victoire enclenche la phase deux de son plan machiavélique pour réunir son ami Quino avec son béguin, qui n’était autre que Dahlia. L’idée des deux ensemble lui paraissait toujours assez drôle, mais le refus systématique du Poufsouffle de parler davantage de ce qu’il ressentait pour Dahlia, ses dénégations, et sa jalousie envers Noé rendaient Victoire certaine d’une seule chose : il était plus piqué qu’il ne voulait bien l’avouer. Cette histoire lui donnait le parfait prétexte pour parler Peony. Non que Victoire, depuis que la rousse avait décidé de lui faire la tronche, un an auparavant à peu près, n’avait essayé de lui parler, y compris pour s’excuser d’avoir flirté avec le type dont elle était prétendument amoureuse –mais était-ce sa faute si Alfie avait décidé de l’embrasser le premier ? Il était vrai qu’elle aurait pu tout stopper par la suite, mais à l’époque, elle avait eu besoin de cette relation sans conséquences, terriblement besoin. La lionne en avait eu marre de faire des efforts sans rien retour. Peony était si rancunière ! Alors qu’elle pas du tout. Mais l’opération Quilia, comme elle l’avait appelée, lui fournissait une occasion en or de mettre cette fâcherie derrière elles. D’autant que Victoire ne fréquentait plus Alfie depuis un moment, qu’elle sortait avec Teddy, et que Peony et elle devraient plutôt se liguer contre une ennemie commune : Jo, avec qui le préfet des Serpents s’était pointé au bal.

Restait à trouver le moment idéal où elle pourrait parler à la rousse. Celle-ci était tout le temps fourrée avec Dahlia, ou pire, McGowan tu peux être rassurée Dada : elle t’aime plus que Jensou. Néanmoins, un matin, justement après un cours de botanique commun entre les lions et les vipères une association qui hante les cauchemars de James, McGowan était resté en arrière, retenu par Viska que Victoire avait mis dans le coup, bien évidemment et Victoire se dirigea vers Peony, alors que celle si sortait de la serre numéro trois pour se diriger vers le château. « Peony ! Faut qu’on parle d’une affaire ultra importante ! » Son ton ne laissait pas de place à la discussion, et Vic enchaîna aussitôt : « Et ne m’envoie pas bouler cette fois, parce que franchement, cette histoire avec Alfie est totalement dépassé. » La blonde n’était pas certaine que Peony ait jamais vraiment aimé le garçon, sinon, elle aurait fait un pas vers lui ces derniers mois alors qu’il était libre comme l’air. « C’est à propos de ta sœur…et de Quino. » Elle espérait que cela suffise à ce que son ancienne amie accepte de lui reparler, même si elle pouvait très bien décider de l’ignorer et de la semer, ce serait facile –elle était bien plus grande qu’elle.


proud to be a Weasley
We keep this love in a photograph, we made these memories for ourselves. So You can keep me inside the pocket of your ripped jeans holdin' me closer. Next to your heartbeat where I should be, keep it deep within your soul. All the pieces of us belong together.


Miss Poudlard 2014 & 2015



Dernière édition par Victoire Weasley le Dim 8 Nov - 10:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://yoshisavatars.tumblr.com/

Peony Lloyd
Peony Lloyd
Préfete de Serpentard

Parchemins : 810
Âge : 16 ans - 16/09/1999
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 8


Opération Quilia ★ Peony Empty
MessageSujet: Re: Opération Quilia ★ Peony   Opération Quilia ★ Peony EmptySam 17 Oct - 14:25

Peony & Victoire.
Mais c'est le jour, le dernier parce qu'à chaque fois qu't'es là j'ai juste envie d'me barrer. Parfois ma tête ne tient plus qu'à un fil, c'est peut-être parce que mon cœur est fébrile. Tu chasses en moi tout c'qui était facile. On finira tous les deux à l'asile. Tu m'fais craquer, même saigner. J'vais creuser dans ma peau jusqu'au mal qui m'a rongé, laisser l'avenir arraché. C'est tellement mieux quand t'es pas sur ma route, c'est surtout ton odeur qui me dégoûte. Mais pas question qu'j'émette juste un seul doute, mes idées noires j'en ai plus rien à foutre. Et j'en ai marre de toi. Je sais c'est dur mais c'est comme ça. Mais c'est pas moi, non c'est toi. Moi j'allais bien avant tout ça.
Le froid du mois de janvier gelait toujours les fleurs et le lac noir, tout autant que le coeur de Peony. Sa discussion avec Viska dans le dortoir avait eu l’effet d’une bombe et elle se posait des milliards de questions sur sa petite personne. Cela avait mené à une Peony qui collait Dahlia plus que jamais. Elle avait préféré laisser Jensen et Viska seuls quand elle le pouvait. Même si la frustration de son meilleur ami l’énervait, trouvant qu’il se laissait trop régir par ses pulsions -ce qui était nouveau, il fallait l'avouer-, elle pouvait comprendre et n’était pas un monstre. Dahlia et Leo se retrouvaient donc avec une Peony pot de colle. Elle aurait voulu aller coller Quino et l’asticoter un peu sur les sentiments qu’il ressentait pour sa soeur, lui demander si il avait aimé la robe aux couleurs de sa maison qu’elle avait choisi pour Dahlia pour le bal, si il avait réfléchi à ce qu’il pourrait dire à la Serdaigle pour qu’elle se rende compte qu’il était celui fait pour elle et pas ce fichu Montgomery. Oui, Peony était jalouse de sa soeur. Un sentiment qu’elle avait du mal à comprendre et à accepter, alors que Dahlia représentait tout pour elle. Mais elle faisait de son mieux pour éviter que cela ne se répercute sur sa moitié. Jamais elle ne survivrait à une dispute avec la bleu et bronze, elle le savait. Elle préférait ravaler sa fierté et son mal être et profiter de l’amour que sa soeur pouvait lui témoigner. Car même si elle avait un petit ami, Peony restait sa jumelle, pas vrai ? Elle passait forcément avant Noé, non ? Aujourd’hui, le cours commun de Botanique avec les Gryffondor l’avait laissée relativement tranquille. Elle était restée auprès de Jensen et Viska, qui, fort heureusement, ne se comportaient pas mièvrement depuis la rentrée. Leur couple encore assez secret pour l’instant, Peony pouvait squatter pour l’occasion. Elle n’avait pas dit à Jensen que Viska lui avait tout raconté, juste qu’elle savait, et qu’elle espérait qu’il n’allait pas faire de conneries. Il avait grommelé mais n’avait pas été plus loin.

Une fois le cours terminé, Peony fut un peu plus longue à ranger ses affaires, la tête ailleurs. Elle avait donc loupé le départ de Jensen et Viska et se retrouvait, malheureusement pour elle, coincée avec Victoire. Manque de bol pour la rouquine, la blonde semblait, en plus de cela, vouloir ouvrir le dialogue… Par Merlin, ne pouvait-elle pas avoir la paix cinq minutes ? « Laisse-moi tranquille Victoire, je n’ai pas envie de te parler. » Et elle n’avait clairement pas envie que la blonde lui parle d’Alfie. Le sentiment de trahison qu’elle avait ressentie quand elle avait vu Victoire pendue au cou de l’anglais lui restait encore en travers de la gorge. Cela rejoignait tout ce que Jensen pouvait dire que la blonde. Elle ne pensait qu’à elle et se fichait pas mal de blesser jusqu’à ses propres amis tant sa propre petite personne obtenait ce qu'elle voulait. Et Peony étant très rancunière, il lui avait été impossible de pardonner à la capitaine des rouges et or. Sa haine grandissante, Victoire ne lui manquait même plus. Elles avaient été amies, mais tout cela était terminé. Elle faisait des efforts lors des répétitions de Magic Mix pour faire plaisir à Erin, mais le reste du temps, elle battait froid la Gryffondor. « Bien sûr, ça t’arrangerait bien ça… Tu ne penses qu’à toi dans tout cela. » dit-elle d’une voix froide, accordant à peine un regard à Victoire. Cela dit, la suite de ses paroles lui fit tourner la tête. Pour la première fois depuis un long moment, leurs regards se croisèrent. « Ce ne sont pas tes affaires, occupes toi de ta vie, c’est la seule chose que tu sais faire de toute façon. » cinglants, les mots de Peony sortaient de sa bouche d’une manière bien trop naturelle. Elle commença à se diriger vers le château, espérant que Victoire laisse tomber suite à l’attitude de la rousse. Pourquoi fallait-il que ce cours ne soit pas commun avec Serdaigle ? Elle aurait pu coller sa soeur ou à défaut, Leo, et aurait ainsi éviter de se taper Victoire. Malheureusement pour elle, la lionne était tenace et elle la vit du coin de l’oeil se mettre en marche presque aussitôt. Peony se stoppa dans son élan et se retourna vers Victoire, visiblement blasée. « Ecoute, Victoire. Je sais pas ce que tu crois savoir là-dessus, mais franchement, vu tes capacités à te soucier des autres, lâche l’affaire. Tu ferais tout foirer. Et j’ai pas besoin de ton aide. » Si Dahlia ne savait absolument pas que Peony tentait de tout mettre en oeuvre pour qu’elle comprenne que Noé n’était pas fait pour elle et qu’elle devait être avec Quino, il était clair et net aux yeux de la rouquine que si la lionne s’en mêlait, tout son dur travail allait partir en fumée. Déjà que la rumeur qui s’était répandue durant le stage du Ministère avait considérablement compliqué les choses, elle n’avait pas besoin de plus de bâtons dans ses roues, merci bien !
acidbrain


Lately, I have desperately pondered spent my nights awake and I wondered what I could have done in another way to make you stay. Reason will not reach a solution I will end up lost in confusion. I don't care if you really care as long as you don't go so I cry and I pray, and I beg for you to love me. Go on and fool me. Pretend that you love me. Just say that you need me. doll heart.
Revenir en haut Aller en bas

Victoire Weasley
Victoire Weasley
Capitaine de Gryffondor

Parchemins : 1644
Âge : 16 ans [2 mai 2000]
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


Opération Quilia ★ Peony Empty
MessageSujet: Re: Opération Quilia ★ Peony   Opération Quilia ★ Peony EmptyDim 8 Nov - 11:23


Le froid mordant de janvier obligeait Victoire à porter deux tee-shirts à manches longues sous son pull. Elle revêtait aussi des collants en laine sous sa jupe d’uniforme et des bottes fourrées à talons carrés. Ajoutez à tout cela un bonnet et une écharpe aux couleurs rouge et or et vous aurez une image parfaite de l’accoutrement de Victoire en ces jours de début d’année 2016. Souvent, elle se disait qu’elle aurait préféré grandir dans le sud de la France, comme sa mère. Au moins Fleur pouvait comprendre ses plaintes : elle avait pu expérimenter la fraîcheur qui régnait parfois dans les couloirs du château, plus particulièrement les sous-sols et les cachots durant l’hiver. Souvent, Victoire pensait à cette Française snob et superficielle qui avait débarqué en Ecosse avec un seul rêve en tête : gagner le Tournoi des Trois Sorciers et rendre fière son école et qui avait fini par rester au Royaume-Uni. Sans cela, Victoire aurait peut-être été une autre version d’elle-même est-ce que ça me donne une idée de fic ? absolument et aurait peut-être passé son enfance du côté de Nice ou encore à Paris, comme ses cousins. Mais elle n’aurait pas connu Teddy, alors, et toute aurait certainement été différent.

Victoire accordait une grande importance à l’amitié. Elle était loyale et généreuse avec ses amis, mais elle était aussi égoïste, elle le savait, et c’était ce qui avait causé sa brouille avec Peony. Elles avaient partagé toutes les deux leurs pensées sur la beauté d’Alfie Hartley (et leur classement des caractéristiques physiques qui leur plaisait le plus chez lui une discussion qui hantait probablement les cauchemars de Dahlia Victoire avait mis ses fesses son sourire en premier). Victoire n’avait pas d’excuses. Lorsqu’elle avait commencé son flirt avec le Serpentard, elle savait très bien ce que ressentait son amie –même si elle avait toujours pensé que se dire amoureuse était quelque peu exagéré, et une manière d’emmerder son frère aîné. Mais Alfie avait été le premier à l’embrasser, et ses lèvres, à l’époque, lui avaient semblé le meilleur moyen d’échapper à ses pensées contradictoires sur Teddy et sur les sentiments qu’elle pouvait éprouver pour son meilleur ami. Vic avait commis des erreurs, elle le reconnaissait complètement, mais l’ignorer durant des mois, même depuis que tout était fini avec Alfie, et ne pas vouloir lui parler du tout, oui elle trouvait ça abusé. « Oui, je sais, t’as pas envie de me parler, tu me détestes et je suis qu’une méchante car j’tai volé Alfie. » Et bla-bla-bla. Peony lui sortait toujours tellement les mêmes arguments que Victoire finissait par les connaître par cœur à force. Franchement, il était temps qu’elle change de disque. « Mais on va parler quand même. » Le ton déterminé et autoritaire de la blonde ne laissait pas de place au doute. Elle s’était excusée de multiples fois, or, Victoire n’était pas forcément connue pour s’excuser de ses actes, elle était bien trop fière pour ça, et elle n’était plus qu’amie avec Alfie. Elle n’était même pas venue au bal avec le jeune homme ! Alors qu’ils étaient tous les deux seuls à la base. Elle ne voyait pas quoi faire de plus pour que Peony lui pardonne. Et Victoire était bien trop têtue pour accepter l’idée que la rousse ne l’excuse jamais et n’accepte jamais de redevenir amie avec elle Jade avait bien pardonné à Aélys d’avoir pactisé avec l’ennemie.

Bien sûr, les piques de Peony ne lui faisait pas plaisir. Entendre qu’on était qu’une peste égocentrique, incapable de penser aux autres, c’était difficile à entendre. Que des gens comme McGowan ou encore Jo pensent cela d’elle, elle s’en fichait bien. Mais Peony avait été son amie. Elle savait bien que Victoire n’était pas comme ça –pas entièrement comme ça. Mais Vic connaissait la vipère, elle savait qu’elle l’avait blessée et que lui balancer toutes ces horreurs était son moyen de lui faire du mal. Eh bien, foi de Weasley, elle ne la laisserait pas l’atteindre. « Si je ne pensais qu’à moi, comme tu dis, j’aurais continué à flirter avec Alfie et on serait allé au bal ensemble », fit-elle remarquer en haussant un sourcil blond parfaitement épilé. Mais elle n’avait pas pu faire cela, que ce soit par rapport à Teddy que par rapport à Peony.

« Je me suis occupée de ma vie, c’est bon, répliqua-t-elle avec une pointe d’ironie, déterminée à montrer que les paroles de Peony ne la blessait pas. J’ai décidé que ce serait mes affaires. Quino n’a pas réussi à me décourager, alors tu peux toujours essayer. » S’il y avait bien une caractéristique inébranlable chez Victoire c’était son obsession pour Teddy. Bon la deuxième chose alors sa confiance en elle. Quino l’avait touchée, et même s’il n’avait jamais voulu s’attarder sur ses sentiments pour Dahlia, Victoire était persuadée que leurs chagrins d’amour respectifs les avaient encore plus rapprochés. Il était hors de question qu’elle le laisse nier encore plus faites ce que je dis, pas ce que je fais et tout le tintouin. Peut-être sans doute qu’il se prendrait un vent par Dahlia, mais il ne pouvait pas continuer à rester sans rien faire c’est pourtant une super technique, c’était le meilleur moyen de ne pas réussir à avancer.

Peony se dirigea vers le château et Victoire se mit automatiquement à la suivre. Si elle croyait que son ton froid suffisait à refroidir sa motivation, elle ne la connaissait vraiment pas bien ! A la prochaine salve de Peony, Vic leva les yeux au ciel. Elle n’avait vraiment pas de répartie, elle lui répétait toujours les mêmes choses. « Si tu veux, siffla-t-elle agacée. Et c’est sûr, t’as pas besoin de mon aide. Tu te débrouilles bien toute seule : la moitié de l’école a cru que tu sortais avec Quino au stage, ta sœur roucoule avec Noé, et Quino a ignoré Dahlia durant des mois. Bon boulot, Peony. » Et c’est ainsi que Victoire Fleur Weasley fut assassinée tragiquement. Peut-être qu’elle ferait tout foirer avec ses idées et ses plans complètement fous, mais force était de reconnaître que ceux de Peony ne fonctionnaient pas. Elle avait beau affirmer qu’elle n’avait pas besoin d’aide, Victoire s’en fichait bien, elle avait décidé qu’elle se mêlerait de cette histoire, et elle le ferait, et elle redeviendrait amie avec Peony personne lui a dit qu’on ne pouvait pas forcer les gens à l’aimer. Point.

1 068 mots



proud to be a Weasley
We keep this love in a photograph, we made these memories for ourselves. So You can keep me inside the pocket of your ripped jeans holdin' me closer. Next to your heartbeat where I should be, keep it deep within your soul. All the pieces of us belong together.


Miss Poudlard 2014 & 2015

Revenir en haut Aller en bas
http://yoshisavatars.tumblr.com/

Peony Lloyd
Peony Lloyd
Préfete de Serpentard

Parchemins : 810
Âge : 16 ans - 16/09/1999
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 8


Opération Quilia ★ Peony Empty
MessageSujet: Re: Opération Quilia ★ Peony   Opération Quilia ★ Peony EmptyMer 11 Nov - 13:32

Malheureusement pour Peony, si elle avait un sacré caractère, Victoire Weasley n’était pas en reste. Et elle semblait d’aussi bonne humeur que la rousse, ce qui ne laissait que peu de doute sur l’issue de la conversation, si cette dernière ne lâchait pas l’affaire. « Alfie ne m’appartient pas il est à Rinrin mais ils le savent pas encore. Mais on ne peut pas dire que ce soit le comportement d’une amie, clairement. Tu savais très bien ce que je ressentais pour lui. Mais non, il a fallu que tu te l’accapares, juste pour faire chier ton cher Teddy. » Et ça, c’était ce qui la mettait le plus en rogne. Parce qu’elle pouvait accepter qu’Alfie soit attiré par Victoire, elle n’était pas aveugle et pas mauvaise à ce point non plus. Victoire était très jolie et le côté coureur de jupons, Dom Juan et casanova d’Alfie était bien connu. Bien entendu qu’il était alors compliqué de résister à une jolie fille. Mais le problème, c’était que Victoire n’avait rien fait pour l’arrêter, bien au contraire. Et tout ça pour rendre jaloux son meilleur ami dont elle était amoureuse depuis sa naissance -Non, Peo n’exagérait même pas- alors qu’elle n’osait rien lui dire. Donc oui, Victoire l’avait cherché, et ce n’était clairement pas à la rousse de s’excuser. -Plutôt mourir!-

Victoire lui précisant qu’elle aurait pu aller au bal avec l’anglais si elle en avait eu envie, Peony leva les yeux au ciel. Fallait-il vraiment qu’elle pousse le vice jusqu’au bout, a tenter de prouver par tous les moyens qu’elle était une jeune fille tout à fait adorable et compatissante ? Franchement, Peony n’y croyait pas du tout. Victoire avait beau se targuer d’être une Gryffondor, la rousse était persuadée qu’elle aurait fait une excellente Serpentard, machiavélique comme elle l’était. « Oh, merci Sainte Victoire, de ne pas avoir fait ça ! Que ferait le monde sans tant de bonté ?! » ironisa-t-elle, clairement blasée du comportement de la rouge et or. Comme si ce seul choix réussissait à faire oublier tout ce que la blonde avait pu faire avant. Spoiler alert: ce n’était pas le cas.

A la remarque acerbe de la Gryffondor, Peony planta ses yeux noisettes dans ceux azur de son ancienne amie, un air dur sur le visage. « Tout le monde ne veut pas régir la vie de ses amis et leur imposer ou interdire des relations. » ou des non-relations. Tout le monde savait que Victoire était tellement possessive avec Ted Lupin qu’elle avait souvent fait preuve d’une absence de sang-froid phénoménale. Et en plus de cela, le couple que formait sa sœur avec Noé Montgomery datait du même jour où Peony avait discuté avec Quino. Elle était rentrée tard ce soir là, bien décidée à driver sa sœur dans le bon sens. C’était sans se douter que cette dernière s’était mise en couple, et pire encore, avait embrassé, Noé alors qu’elle discutait d’un plan d’action avec Quino. Ou étaient Ash et Leo quand on avait besoin d’eux, par Salazar ?! « Écoute, j’en ai assez d’être toujours dans ton ombre. Tu prends beaucoup trop de place pour la petite chose que tu es. Alors si tu veux me faire plaisir, ferme la et fiche moi la paix, d’accord ? » Très grande et mince, Peony dépassait allègrement Victoire. Tous les problèmes avec Leopold lui avait fait perdre un poids monstrueux, malgré le fait que sa jumelle et son meilleur ami veillaient au grain. Elle avait également retrouvé un peu d’appétit depuis le bal de Noël, mais ce n’était pas flagrant non plus. Et il était hors de question que Victoire s’immisce à nouveau dans sa vie, elle en avait déjà fait les frais une fois, cela lui suffisait amplement.
acidbrain


Lately, I have desperately pondered spent my nights awake and I wondered what I could have done in another way to make you stay. Reason will not reach a solution I will end up lost in confusion. I don't care if you really care as long as you don't go so I cry and I pray, and I beg for you to love me. Go on and fool me. Pretend that you love me. Just say that you need me. doll heart.
Revenir en haut Aller en bas

Victoire Weasley
Victoire Weasley
Capitaine de Gryffondor

Parchemins : 1644
Âge : 16 ans [2 mai 2000]
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


Opération Quilia ★ Peony Empty
MessageSujet: Re: Opération Quilia ★ Peony   Opération Quilia ★ Peony EmptyVen 13 Nov - 4:05


Victoire n’était pas du genre à abandonner. Elle ne lâchait jamais l’affaire, que ce soit pour rédiger un devoir particulièrement difficile en métamorphose, après avoir raté son cinquième essai face aux anneaux, une journée où elle avait l’impression qu’elle n’arrivait à rien et qu’elle ne possédait finalement pas tant de talent au Quidditch, ou pour convaincre James d'accepter de se rendre au bal avec une Serpentard. C’était pareil en amitié. Elle comprenait que Peony lui en veuille, mais elle était déterminée à réparer leur relation, peu importe les obstacles qu’elle rencontrerait en chemin –y compris Peony elle-même. « Non, on ne peut pas dire, approuva Victoire. Alfie a commencé à m’embrasser, et je me suis totalement prise au jeu. Je savais qu’il te plaisait, et j’ai continué à flirter avec lui. Et oui, c’est vrai, c’était pour faire chier Teddy, et tenter d’oublier mes sentiments pour lui. » Inutile de dire que ça n’avait pas bien marché. « Je n’ai pas été à la hauteur de ton amitié Peony, et j’en suis vraiment désolée. » Pour la millième fois. Oui, pour (à peu près) la millième fois elle prononçait ses mots. Pourtant, Victoire était si fière qu’il était rare qu’elle s’excuse. Mais elle avait beau être capable d’une immense mauvaise foi, elle savait qu’elle avait fauté dans toute cette histoire avec Alfie. Elle ne regrettait pas d’avoir fréquenté le jeune homme, ils avaient passé de bons moments ensemble. Mais elle regrettait d’avoir perdu Peony, incontestablement.

Victoire voulait donc arranger les choses avec la rouquine, et elle savait bien que s’énerver, et tenter de prouver que la fureur de la Serpentard n’était plus fondée, ne servait à rien. Mais elle n’y pouvait rien, elle était impulsive et elle se sentait obligé de répondre aux répliques acerbes de Peony. Son sarcasme ne lui échappa pas, mais la blonde décida, avec sagesse ça lui arrive de temps en temps, de ne pas répondre. Ça ne servirait à rien, sauf à agacer davantage Peony. Pourtant, l’argument de Victoire était juste. Elle n’avait pas demandé à Alfie de l’accompagner, après qu’elle ait pris connaissance que Teddy la laissait tomber pour sa presque ex-petite amie, en partie pour ne pas agacer Teddy, en partie pour ne pas froisser encore plus Peony. Au lieu de ça, elle avait passé une soirée tout à fait divertissante aux côtés de Quino et elle ne regrettait en aucun cas son choix.

A la prochaine phrase que lui lança Peony, Victoire ne put cependant se retenir : « Toi, tu ne voulais pas que j’approche Alfie et que je m’intéresse à lui. Si tu ne pouvais pas sortir avec lui, je ne pouvais pas non plus. » Vic n’avait jamais vraiment saisi ce qui retenait en tout cas, c’est plus pour très longtemps Peony d’aller voir Alfie et de l’embrasser si le jeune homme lui plaisait tellement. Ce n’était pas comme si le Serpentard allait la refouler ! Bien sûr, la lionne avait bien compris que la présence écrasante de Léopold, le frère aîné de Peony et le meilleur ami d’Alfie, pesait dans la balance, mais c’était franchement ridicule. La rousse était grande, et pas que en taille, elle n’allait tout de même pas laissé son frère gouverner sa vie ?!

Le visage de Victoire, déjà blanc naturellement, blêmit aux mots de la Vipère. Passant sur l’insulte que lui avait attribué Peony –elle n’était pas une petite chose c’était plutôt Ash par Merlin !- elle répondit, plus calme : « Je n’avais aucune idée que tu te sentais dans mon ombre, vraiment. » Vic savait qu’elle prenait de la place. Elle était bruyante, bavarde, expansive. Elle était naturellement d’une beauté qui coupait le souffle, attirait les regards et cultivait les jalousies. Mais elle n’aurait jamais pensé qu’elle susciterait celle de Peony. La verte et argent était solaire, belle, et plutôt populaire. Elle n’avait pas à se sentir dans l’ombre que ce soit d’elle ou de n’importe qui.

Victoire activa le don qui sommeillait toujours en elle. Mais pas celui dont elle s’était toujours servi pour attirer l’attention. L’autre. Celui que sa mère lui avait dévoilé lorsqu’à six ans ans, elle avait pleuré dans ses bras après qu’une élève de son école moldue lui ait dit que son père était moche à cause de sa cicatrice qui lui barrait tout le visage. A la maison, Fleur lui avait alors montré un petit tour de magie bien curieux. Une façon d’utiliser son don de Vélane non pour se conférer un charme surnaturel, mais pour rendre ceux qui nous entouraient plus beaux encore. Bien sûr, les pouvoirs de Victoire étaient moins forts que ceux de sa mère, mais elle pouvait toujours essayer. Les traits de Peony s’illuminèrent, mettant en valeur sa peau diaphane et ses cheveux vifs. Quelques regards d’élèves qui passaient dans le coin se tournèrent vers elles. « Si tu cherches un peu de lumière, je peux toujours t’en offrir un peu. » Victoire ne savait honnêtement pas quoi faire d’autre. Face à la détresse qui semblait émaner de Peony, elle était complètement désarmée.


proud to be a Weasley
We keep this love in a photograph, we made these memories for ourselves. So You can keep me inside the pocket of your ripped jeans holdin' me closer. Next to your heartbeat where I should be, keep it deep within your soul. All the pieces of us belong together.


Miss Poudlard 2014 & 2015

Revenir en haut Aller en bas
http://yoshisavatars.tumblr.com/

Peony Lloyd
Peony Lloyd
Préfete de Serpentard

Parchemins : 810
Âge : 16 ans - 16/09/1999
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 8


Opération Quilia ★ Peony Empty
MessageSujet: Re: Opération Quilia ★ Peony   Opération Quilia ★ Peony EmptyLun 16 Nov - 10:38

Peony savait que Victoire tentait de faire des efforts et de se racheter, mais c’était bien trop tard. Elle avait franchi la limite alors même qu’elle était la première à devenir une véritable harpie si une seule fille s’approchait de Ted. « Non, tu ne l’as vraiment pas été. » dit-elle simplement, sans vraiment s’attarder les excuses de la blonde. Si Victoire avait une certaine fierté, Peony elle, pouvait être particulièrement rancunière. Surtout quand on trahissait sa confiance.

Alors que la rouge et or lui disait qu’elle n’avait pas voulu qu’elle s’approche d’Alfie, Peony leva les yeux au ciel. Le faisait-elle exprès? Parce que vraiment, elle donnait tout simplement l’impression de n’en faire qu’à sa tête et de se justifier par tous les moyens possibles. « Parce qu’on était amies Victoire ! Tu crois que moi, j’aurais été draguer Ted si je voulais rendre mon frère complètement dingue ? Non! Parce que toi tu l’aimais, même si tu ne voulais pas l’accepter ! Même Viska n’a jamais tenté quoi que ce soit avec Alfie! Et pourtant ils sont tous les deux parfaitement à l’aise avec le flirt ! » Ses prunelles noisettes plantées dans les yeux azurs de la lionne. « C’est exactement pareil avec les garçons, leurs amitiés passent avant les filles ! Mais non, toi, tu n’en n’a fait qu’à ta tête. Et bien tant pis pour toi. » Elle n’avait pas assez d’énergie pour supporter les crises existentielles de la blonde en plus des siennes, merci bien !

« Tout le monde se sent dans ton ombre, Victoire. Tu prends toute la place possible dans cette école. » Parce qu’elle était à moitié vélane, parce qu’elle était populaire, parce qu’elle allait facilement vers les autres, parce qu’elle était capitaine de Quidditch, dans la BAM, dans Sterne, au club de Duel, dans Magic Mix. Victoire était partout et ne laissait de répit à personne. Et Peony estimait avoir largement donné de ce côté là, son quota Victoire était atteint, même dépassé.

Alors que Victoire activait un pouvoir que Peony ne lui connaissait pas, la transformant en vampire Maybelline, coucou Edward, coucou Bella!, la rouquine posa un regard sur ses mains, qui semblaient briller dans l’atmosphère grisâtre de début janvier. « Qu’est-ce que tu fais ? Victoire arrête ça tout de suite. » Elle savait bien que son ancienne amie était partiellement vélane de par sa mère, elle n’était pas idiote, mais pour elle, comme pour la grande majorité des sorciers, les vélanes vous attirait dans leurs filets. Alors certes, elles ne pouvaient normalement attirer que le sexe opposé, mais l’on n’était jamais trop prudent, si vous vouliez l’avis de Peony. Elle remarqua les regards que lui lançaient certains de leurs camarades qui traînaient encore dans les parages, puis sorti un miroir de poche de son sac. Son reflet scintillait, sa peau semblait presque translucide et ses cheveux ressemblaient à des flammes. « Victoire, arrête, s’il te plaît... » Sa voix, faible tout d'un coup, suppliait presque la rouge et or. Elle ne pouvait pas se voir ainsi. Elle savait qu’elle était jolie, elle savait qu’elle plaisait -en tout cas, assez pour plaire à au moins un garçon, Lucas- mais elle ne voulait et ne pouvait pas se voir ainsi mise en pseudo valeur par Victoire. Une larme roula sur sa joue, qu’elle essuya rapidement, avant de reporter son regard sur la blonde devant elle. « Pour en revenir à Quino, je ne sais pas ce qu’il t’as dit, mais on a été pris de court cet été. Le problème dans toute cette histoire, c’est Montgomery, pas ma sœur. » Et que Victoire n’essaye même pas de tenter de lui faire croire le contraire ! Dahlia avait une immunité sans faille auprès de sa sœur jumelle, que personne ne pourrait ébranler. « Mais je te le répète une dernière fois, ne t’en mêles pas. »
acidbrain


Lately, I have desperately pondered spent my nights awake and I wondered what I could have done in another way to make you stay. Reason will not reach a solution I will end up lost in confusion. I don't care if you really care as long as you don't go so I cry and I pray, and I beg for you to love me. Go on and fool me. Pretend that you love me. Just say that you need me. doll heart.
Revenir en haut Aller en bas

Victoire Weasley
Victoire Weasley
Capitaine de Gryffondor

Parchemins : 1644
Âge : 16 ans [2 mai 2000]
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


Opération Quilia ★ Peony Empty
MessageSujet: Re: Opération Quilia ★ Peony   Opération Quilia ★ Peony EmptyLun 30 Nov - 0:15

Si Victoire incarnait la susceptibilité mais c’est pas son seul défaut, je vous rassure tout de suite, Peony personnifiait le péché capital de la rancune.  Et même si la blonde trouvait que la réaction de la rousse était excessive tout à fait, vous avez bien lu, elle comprenait aussi ses raisons. Même si elle ne trouvait certainement pas que le supposé amour que portait la Serpentard à Alfie Hartley avait la même teneur que les sentiments profonds qu’elle éprouvait pour son ami d’enfance personne lui a dit que l’amour ça se comparait pas, elle comprenait tout à fait son argument. Et d’ailleurs, Peony avait raison, Vic n’aurait jamais accepté si elle s’était mise à tourner autour de Teddy. Rappelons à cet égard que Victoire avait traité Tempérance comme si elle était de trop pendant des année, qu’elle s’était toujours montrée à peine cordiale en présence de Teddy avec Jo, et franchement désagréable si le Poufsouffle n’était pas dans le coin, et qu’elle avait haï Erin pour le seul motif qu’elle sortait avec son meilleur ami la définition de charmante cette fille. « J’ai dépassé les limites et je t’ai trahi, c’est vrai », avoua-t-elle d’un ton piteux. Car qu’aurait-pu dire de plus ? Elle s’était longtemps cherché des excuses, et elle considérait toujours que c’était bien Alfie qui avait commencé toute cette histoire, n’empêche qu’elle avait vu que ça peinait Peony et qu’elle avait continué tout de même. Pour une fille soit disant loyale, prête à tout pour ses proches, ça craignait quand même grave. « J’ai fait une erreur Peony. Une grosse, ouais, j’ai bien merdé. J’veux juste que tu saches que je le sais, et que j’aimerais que ça s’améliore entre nous. » Elle ne pouvait pas se montrer plus sincère. Peut-être qu’elle en rajoutait, peut-être qu’elle répondait mal à Peony au lieu se la jouer profil bas, sans doute ne laissait elle pas assez son ego de côté. Probablement qu’elle faisait encore preuve de maladresse. Mas elle en avait assez de cette situation, et savait bien qu’elle en était la seule fautive, d’autant qu’elle s’éternisait. Il était temps qu’elle apprenne à régler ses problèmes et à avancer. C’était ce que faisaient les gens matures, non ?

Par la suite, Peony lui fit une révélation et il sembla à Victoire qu’un poids s’était soudainement abattu sur ses épaules. Elle savait, bien sûr, que certaines filles la jalousait, que d’autres la trouvait trop envahissante et présente, d’autant que la blonde ne se privait généralement pas pour en rajouter, elle ne pensait pas que la vipère faisait partie de ces personnes-là, ni que tout le monde se sentait dans son ombre –c’était un peu exagéré tout de même car elle, elle n’exagère jamais bien sûr. Elle n’allait tout de même pas s’excuser d’être qui elle était ! De multiplier les activités qui lui plaisaient ! D’être belle, appréciée de moins en moins quand même et populaire ! D’avoir été élue Miss Poudlard ! D’être la descendante d’une Vélane et de faire partie d’une famille qui figurait désormais dans tous les livres d’histoire ! Mais elle ne pouvait pas non plus opposer un "C’est faux" trop brusque à Peony, car cela invaliderait totalement son sentiment et ce n’était pas ce qu’elle recherchait. « Ça me chagrine que tu éprouves ça. » Que pouvait-elle dire d’autre ? Elle n’allait pas radicalement changer de comportement, du jour au lendemain pour que tout le monde se sente mieux, car elle effacerait son identité au passage. Néanmoins, maintenant qu’elle avait pris connaissance de ce que ressentait Peony, elle pouvait toujours essayer mais essayer quoi ? Elle prenait de la place, d’accord, elle en était conscience, mais elle n’avait pas l’impression de voler non plus la place de quelqu’un d’autre !

Victoire tenta donc un tour histoire que Peony se rende compte de la manière dont on l’avait regardé toute sa vie mais aussi pour lui redonner un peu de la confiance en elle qu’elle semblait avoir perdue –en tout cas c’était ce que Vic interprétait de ses paroles. Mais elle s’était loupée, encore une fois, car l’effet de son pouvoir sur la rouquine la fit même lâcher une larme. Avec sa simple volonté, Vic stoppa son don, cessant d’attirer par conséquent les regards des autres sorciers sur elles. « Désolée. Mais c’est aussi grâce à ça, tu sais, que je capte souvent toute la lumière. » Même quand elle n’activait pas son charisme surnaturel, sa grâce et sa beauté naturels dépassaient les standards sorciers.

Concernant Quino et Dahlia, alias l’excuse dont s’était servie Victoire pour approcher Peony, la rouge et or se garda bien de dire quoique ce soit sur la Serdaigle car elle savait bien que la critiquer devant sa jumelle équivalait à une mise à mort immédiate ces jeunes sont bien trop intenses pour le monde. « J’ai plein de plans pour me débarrasser des gens encombrants si tu veux, plaisanta-t-elle. Normalement c’était censé être contre McGowan mais bon. » Il sortait avec Viska maintenant, mieux, il la rendait heureuse alors Victoire avait rangé ses idées meurtrières au placard on est rassuré. « Quino n’a pas eu besoin de me dire grand-chose, ça se voit à des kilomètres qu’il kiffe ta sœur. » Il n’y avait pas besoin d’être Hercule Poirot, Miss Marple ou Détective Kostas Sherlock Holmes pour le deviner. Ses sentiments se percevaient dans ses regards, dans le ton de sa voix quand il parlait de Dahlia, ou de son couple avec Noé. Il avait beau nier, il ne pouvait pas berner Victoire qui est experte en déni, on le rappelle. « Mais comment ça vous avez été pris de court ? Quino comptait lui faire une déclaration ? Dire qu’il a prétendu devant moi qu’elle lui plaisait juste ! » C’était n’importe quoi un peu comme quand elle prétendait que Teddy était simplement son meilleur ami, elle l’avait toujours su. « Je sais pas pourquoi tu t’évertue à me demander de pas me mêler de cette histoire. Tu sais très bien que je m’en mêlerai, alors soit on fait équipe, soit on s’en occupe chacune de notre côté, mais ce serait un peu bête. » Elle haussa un sourcil blond parfaitement épilé et lança un regard de défi à Peony. Elle savait bien qu’elle était épuisante on peut pas lui retirer son réalisme, mais elle lui avait manqué quand même, non non ?

1 063 mots



proud to be a Weasley
We keep this love in a photograph, we made these memories for ourselves. So You can keep me inside the pocket of your ripped jeans holdin' me closer. Next to your heartbeat where I should be, keep it deep within your soul. All the pieces of us belong together.


Miss Poudlard 2014 & 2015

Revenir en haut Aller en bas
http://yoshisavatars.tumblr.com/

Peony Lloyd
Peony Lloyd
Préfete de Serpentard

Parchemins : 810
Âge : 16 ans - 16/09/1999
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 8


Opération Quilia ★ Peony Empty
MessageSujet: Re: Opération Quilia ★ Peony   Opération Quilia ★ Peony EmptyLun 14 Déc - 15:40

Peony n’était clairement pas d’humeur à pardonner à Victoire. Pourtant, la blonde ne semblait pas le comprendre, encore moins l’accepter. Fallait-il qu’elle lui lance un Chauve-Furie en pleine figure pour qu’elle comprenne que la rousse n’avait pas envie de la voir? Pas maintenant en tout cas ? Elle se garda cependant bien de répondre quoi que ce soit à Victoire, car pour que toute cette histoire s’arrange et que leur relation s’améliore, il allait falloir que la rouge et or trime. ou que Viska se fasse enlever... oh, wait...

Pour le reste, Peony n’avait jamais été jalouse de Victoire avant. Elle avait toujours beaucoup aimé la lionne, au grand damne de sa jumelle chérie qui ne comprenait pas ce que sa sœur pouvait trouver à une personne aussi bruyante. Et pourtant, dans le fond, Victoire et Peony se ressemblaient. Mais lorsque la limite avait été franchie avec Alfie, Peony avait tout remit en doute, de la première fois où elle lui avait parlé à la dernière fois où elles s’étaient adressées la parole. Tout, absolument tout avait été passé en revu et le résultat était que Victoire ne pensait qu’à elle, à ce qu’elle pouvait tirer de chaque situation pour son propre bien, tout en se fichant éperdument de ce que son entourage pouvait éprouver. Beau gros lot pour une Gryffondor. Le Choixpeau avait clairement dû boire trop d’hydromel lorsqu’il avait réparti la demi-vélane dans cette maison. Enfin, au moins Peony ne se la coltinait pas dans son dortoir, c’était déjà un bon point. Le don de son ancienne amie l’effraya presque, et même si elle avait envie qu’on la voit, elle n’avait pas envie qu’on la voit parce que Victoire était assez aimable pour lui donner un peu de lumière. Elle convenait que c’était louable de la part de la cinquième année, mais elle était trop blessée dans son estime pour voir les choses correctement pour le moment.

« Et qu’est-ce tu veux qu’on fasse, hein ? Au cas où tu ne le saurais pas, je ne vais pas briser le coeur de ma soeur en descendant Montgomery. Elle sait déjà que je ne l’aime pas plus que ça. » Mais franchement, que pouvaient-elles bien faire ? Peony n’allait certainement pas briser le couple de sa soeur juste pour que Quino ait le champ libre. Surtout qu’elle ne savait pas vraiment si le Poufsouffle avait encore des sentiments pour sa soeur ou pas. Pire encore, peut-être que sa soeur était réellement amoureuse de Noé. Elle s’était peut-être un peu trop éloignée de tout cela, dans son envie de récupérer son frère, pour être sûre des sentiments du blaireau et de l’aiglonne, et encore plus pour ceux qu’ils pouvaient éprouver l’un pour l’autre. « On ne va se débarrasser de personne, Victoire. Et n’essaye même pas de poser un doigt sur Jensen. » Déjà parce qu’il s’agissait de son meilleur ami, mais en plus de cela, il sortait désormais avec Viska. Et si Victoire n’avait visiblement rien à faire de son amitié avec Peony, ce n’était pas le cas pour celle avec la blonde. « Peu importe ce qu’il comptait faire ou pas en août, au cas où tu ne l’as pas remarqué, il snobe ma sœur depuis et elle le prend très mal. Je tente d’arrondir les angles mais s’il ne prend pas sur lui je ne vais pas pouvoir faire grand chose de plus. » Et en même temps, elle ne voyait pas ce qu’elle pouvait faire de plus. La seule option aurait été que Montgomery meurt soudainement -comme par exemple de vieillesse, c’est qu’il n’était plus tout jeune- mais la rousse doutait sincèrement que cela n’arrive dans un futur proche. Elle avait certes, réussi à coller sa sœur jour et nuit pendant les fêtes, mais c’était surtout du à une espèce de dépression liée à ses sentiments assassinés pour Leopold, plus qu’à l’envie de l’éloigner de Noé. « Et bien ça sera bête, tant pis. De toute façon il faut que je lui parle, à Quino. Et toi, tu ferais bien de ne pas trop le chercher, s’il a réussi à ne pas parler à sa propre sœur pendant six mois, je suis sure qu’il sera tout à fait capable de passer un an à te faire la tête. » Elle-même était assez proche de ce temps là. Mais en même temps, Victoire l’avait cherché, ce n’était pas comme si elle ne savait pas ce que son ancienne amie ressentait pour un certain anglais. « Je dois y aller, je dois voir Leopold. Et laisse Quino et ma sœur tranquilles. Leurs histoires ne te regardent pas. » Déjà, en soit, ça ne la regardait pas elle non plus, mais vu les capacités sociales de sa sœur, il fallait bien que quelqu’un agisse à sa place non? Elle ne disait pas que le jaune et noir devait l’embrasser devant tout le monde ou défier Montgomery en duel pour son amour, mais s’ils pouvaient au moins commencer par se reparler... Ça serait déjà franchement pas mal !
acidbrain


• terminé pour Peony •


Lately, I have desperately pondered spent my nights awake and I wondered what I could have done in another way to make you stay. Reason will not reach a solution I will end up lost in confusion. I don't care if you really care as long as you don't go so I cry and I pray, and I beg for you to love me. Go on and fool me. Pretend that you love me. Just say that you need me. doll heart.
Revenir en haut Aller en bas

Victoire Weasley
Victoire Weasley
Capitaine de Gryffondor

Parchemins : 1644
Âge : 16 ans [2 mai 2000]
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


Opération Quilia ★ Peony Empty
MessageSujet: Re: Opération Quilia ★ Peony   Opération Quilia ★ Peony EmptyDim 7 Fév - 23:47

La froideur de Peony était difficile à appréhender pour Victoire. Ce n’était pas un comportement dont elle était familier, particulièrement venant de la Vipère, avec laquelle elle s’était toujours très bien entendue avant de la trahir sans prévenir et avec qui elle partageait de nombreux points communs. Mais en cet instant, Vic se fût la réflexion que Peony pouvait ressembler à Dahlia bien plus que ce qu’elle n’avait toujours pensé. Elle comprit aussi comment la jeune fille pouvait aussi bien s’entendre avec McGowan, ce serpent glacial tellement imbu de lui même que c’était à se demander comment ses chevilles parvenaient à rentrer dans ses chaussures tous les matins. A l’indifférence, Victoire avait toujours préféré la colère : c’était ainsi qu’elle était faite. Elle, elle ne parvenait jamais à faire dans la demi-mesure : soit elle aimait intensément, soit elle détestait intensément. Elle entretenait quelques relations superficielles, comme avec Karen, Kate ou même ses comparses de Magic Mix si on exceptait Psychée qui partageait sa chambre depuis plusieurs années, mais elle avait toujours été trop intense pour se montrer indifférente.

Néanmoins, Victoire savait au fond d’elle qu’elle avait mérité la haine et l’indifférence que lui témoignait Peony depuis quelques mois. Elle avait fauté, et sévère. Mais elle s’était excusée, de nombreuses fois, elle avait reconnu son erreur. Oui, elle avait abusé, mais avait-elle abusé au point de ne pas mériter une seconde chance ? Elle ne le pensait pas. Et puis, Peony ne pouvait pas l’ignorer pendant les deux années scolaires qui leur restaient à effectuer à Poudlard, si si ? Elles n’appartenaient certes pas à la même maison, mais elles avaient des clubs, et plus important encore, des amis en commun. Au fond, Victoire avait toujours possédé un côté très optimiste. Elle pensait fermement que les choses finissaient par s’arranger et si elle voyait que ça n’avançait pas, elle mettait tout en œuvre pour que ça s’arrange. Car s’il y avait bien une caractéristique profondément inébranlable chez Victoire, hormis son amour pour Teddy et pour les drames, c’était bien sa détermination.

Même maintenant, même après que Peony lui ait dit des mots difficiles à entendre, Victoire continuait d’y croire. Elle pensait qu’une cause commune, un ennemi commun Nathan Symphonie, Alan, Magicis Sacra, la direction de Poudlard, rayez la où les mentions inutiles, suffirait à les rapprocher et au final, à ce qu’elles se réconcilient. De toutes manières, Victoire ne lui laissait pas le choix : elles finiraient par redevenir amies, un point c’est tout. Et cette cause commune, c’était de réunir Quino et Dahlia. Et cet ennemi commun, c’était Noé Montgomery à défaut de pouvoir tuer Jensen, elle se venge sur son cousin. Peony avait l’air d’avoir des plans en magasin. Elle lui assurait qu’elle n’avait pas besoin d’elle mais elle semblait aussi renoncer au moindre obstacle. Ce n’était pas le mental de quelqu’un qui voulait réussir ça ! « Je ne suis pas sure qu’il y ait cœur à briser, affirma-t-elle mais d’un ton prudent, moins véhément et vaguement autoritaire comme c’était son habitude. Je veux dire, ta sœur n’a pas l’air folle de Montgomery. Ça doit la soûler que tu ne l’apprécie pas parce qu’elle sort avec, mais c’est pas le genre de couple qui transparaît l’amour fou oui elle est devenue experte en relations amoureuses. » Alors certes, Noé et Dahlia ne possédaient pas des caractères hyper expansifs mais tout de même,  ils dégageaient bien plus l’impression d’être des amis que des amants. « Tu sais très bien que je vais pas y toucher à ton précieux Jensen. J’ferai pas ça à Viska », promit-elle après avoir levé les yeux au ciel. Maitrise de l’indifférence ou nom, Vic aurait toujours du mal à comprendre ce que voyait Peony et Viska en ce vaniteux kof kof de Jensen.

« Quino est un vrai bébé, déclara Victoire d’un ton péremptoire. Il a snobé sa sœur aussi pendant des mois à cause de cette rumeur qui a circulé sur vous deux. Il pensait que c’était elle qui l’avait faite circuler. » Mais la blonde connaissait bien Stef, c’était son amie, et sa loyauté intangible surtout quand on parlait famille. Elle n’aurait jamais fait ça. Heureusement depuis le bal, la relation entre le frère et la sœur Kostas semblait s’être aplanie. Mais Quino n’était effectivement pas un modèle de maturité, même elle à côté paraissait pour une fille hyper mature et évoluée. « Personne ne peut me faire la tête pendant trop longtemps, même pas toi Peony. » Ses yeux bleus brillaient d’un éclat particulier, de cet éclat de motivation qui lui conférait une certaine aura, alors même qu’elle n’utilisait plus son don de Vélane. « Et je lui en parlerai si j’en ai envie. Fais cavalière seule si ça te plaît, mais je laisserais pas tomber cette histoire. Quino est mon ami à moi aussi. » Ils s’étaient même carrément rapprochés, encore plus qu’avant, ces derniers mois, et Vic interprétait ce rapprochement comme un signe qu’ils avaient traversé la même chose : une sorte de déprime, mêlée à l’idée qu’ils ne pouvaient rien faire, liée au fait d’être certains de ses sentiments, et surtout, d’être certains qu’ils n’étaient pas partagés. Victoire s’était trompée lourdement pour son propre cas, alors pourquoi pas Quino ?

Levant de nouveau les yeux au ciel à la phrase de Peony, elle lança -car il était évident qu’elle ne lui laisserait pas le dernier mot : « À plus tard Peony, on reparlera bientôt de cette histoire ! » Et elle lui fit un signe de la main, le tout accompagné d’un grand sourire éblouissant, sa marque de fabrique en quelque sorte. Partant vers le château à son tour avec l’idée de retrouver Teddy, elle se fit la réflexion qu’elle n’avait pas initiée cette conversation en vain. Elle était sure, archi sure que Peony et elle se trouvaient sur la voie de la réconciliation, même si la rouquine ne voulait, elle, pas le reconnaître. Elle finirait par entendre raison, ce n’était qu’une question de temps. Victoire avait beau ne pas posséder la patience la plus infinie du monde c’est un euphémisme, elle était prête encore à attendre que Peony veuille bien lui pardonner. Ça se ferait par petites étapes, mais ça finirait par arriver. Elle décidait de regarder cette brouille avec philosophie appréciez, ça n’arrive pas souvent : elle en avait tiré une leçon et cela l’avait fait grandir. N’était-ce pas le principal ?


1 057 mots

Topic terminé



proud to be a Weasley
We keep this love in a photograph, we made these memories for ourselves. So You can keep me inside the pocket of your ripped jeans holdin' me closer. Next to your heartbeat where I should be, keep it deep within your soul. All the pieces of us belong together.


Miss Poudlard 2014 & 2015

Revenir en haut Aller en bas
http://yoshisavatars.tumblr.com/

Contenu sponsorisé





Opération Quilia ★ Peony Empty
MessageSujet: Re: Opération Quilia ★ Peony   Opération Quilia ★ Peony Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Opération Quilia ★ Peony
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UploadHero] Opération dans le Pacifique [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Extérieur du chateau :: Serres de Botanique-
Sauter vers: