Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le Deal du moment : -49%
Roborock S5 max
Voir le deal
274 €

Partagez
 

 Un tête à tête inhabituel [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Viska Spingate
Viska Spingate
Serpentard

Parchemins : 1692
Âge : 16 ans (05/10/1999)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 8
FACECLAIM: Emily Alyn Lind & Jenny Boyd


Un tête à tête inhabituel [PV] Empty
Ξ Sujet: Un tête à tête inhabituel [PV]   Un tête à tête inhabituel [PV] EmptyDim 18 Oct - 9:03

Un tête à tête inhabituelViska, Jensen et Dahlia étaient en train de faire un devoir de métamorphose tous les trois, non pas parce qu’on le leur avait imposé, mais parce qu’ils s’étaient retrouvés tous les trois en même temps à la bibliothèque avec le même travail à terminer. Les premières minutes se passèrent dans un calme parfait : Dahlia et Jensen étant des élèves sérieux, Viska les imitait histoire de ne pas être le vilain petit canard de la bande. Ce n’était pas que la Serpentard soit mauvaise élève, mais elle ne se donnait clairement pas autant que d’autres élèves de leur année. Elle était de toute façon généralement trop prise par Sterne et la BAM pour réellement avoir le temps de faire du zèle dans les cours. Concernant les recherches sur MS, elles étaient pour le moment mises de côté : l’organisation de mages noirs étaient plutôt calme depuis quelques mois ! Viska n’avait donc aucune excuse pour ne pas se donner un peu plus en vue des BUSES – même si ça la passionnait modérément -. Comme elle manquait de sommeil, elle piquait du nez de temps en temps sur son parchemin mais essayait de se secouer un peu.

Leur devoir à tous les trois avançait plutôt bien quand un élève de l’équipe de Quidditch de Jensen vint le chercher : un petit farceur James? avait piégé les vestiaires de Serpentard, il fallait que leur capitaine vienne constater les dégâts pour faire un rapport aux professeurs ! Leur ami commun parti, Viska se retrouva seule à seule avec Dahlia, ce qui n’arrivait pour ainsi dire jamais. Depuis qu’Alan s’était isolé et qu’elle passait donc plus de temps avec Jensen et Peony, Viska avait été amenée à côtoyer plus souvent la préfète des Serdaigle mais elle n’était pas capable de se souvenir avoir jamais eu une conversation sérieuse avec la bleu et bronze.

C’était donc avec un peu d’appréhension que Viska avait vu son petit ami les laisser toutes les deux. Comme Jensen (et plus récemment Peony), Dahlia n’avait jamais paru porter Victoire dans son cœur, or Viska avait pas mal de points communs avec sa meilleure amie… elles avaient aussi leurs différences, par exemple le charisme de Viska lui donnait plutôt des talents de leader alors que celui de Vic’ attirait plutôt les regards. Et si Viska avait un petit côté possessif avec ses proches, elle ne tombait jamais dans l’hystérie, tout comme elle ne tournait pas spécialement en boucle tout le château en marre d’entendre parler de Ted, vraiment. En revanche, les colères de Viska étaient encore plus impressionnantes : si elle ne balançait pas des sorts à la figure des gens, elle pouvait se montrer implacable. Ses disputes avec Jensen étaient célèbres dans tout le château pour avoir souvent fait trembler la salle commune de Serpentard. À leur décharge à tous les deux, leurs opinions sur les moldus étaient assez irréconciliables quand ils étaient plus jeunes : Viska avait grandi dans leur monde pendant que Jensen en méprisait bien des aspects. À mesure que le jeune homme avait mis de l’eau dans son vin, les disputes s’étaient faites plus rares, et depuis qu’ils sortaient ensemble – assez récemment cela dit – aucune explosion de colère n’était à déplorer entre eux ils font plutôt exploser leur libido.

Tout ça pour dire que Viska n’était pas vraiment sûre que Dahlia l’apprécie. Pas mal de gens n’en pouvant plus de Victoire l’aimait quand même bien elle, mais tout dépendait du pourquoi. Car, clairement, Viska n’était pas la dernière quand il s’agissait de parler de futilité et de faire du bruit. La Serpentard regarda la porte de la bibliothèque, se demandant combien de temps il faudrait à Jensen pour revenir. N’allez pas croire qu’il lui manquait, il ne fallait pas exagérer ! Même si Viska était plutôt tactile, elle n’avait rien d’un pot de colle. D’ailleurs, sans se cacher d’être ensemble (ils avaient eu l’occasion de discuter et de définir ce qu’ils pouvaient et ne pouvaient pas faire en public, une vraie aide pour la blonde qui n’avait pas nécessairement une grande pudeur!), ils ne se comportaient pas comme un couple mièvre. De toute façon, ce serait trop bizarre, alors que seulement trois semaines auparavant, ils étaient seulement de très bons amis. Et en plus ce n’était pas dans le tempérament de Viska qui n’était pas vraiment très fleur bleue. Par moment, elle aurait bien aimée l’être, ça l’aurait peut-être aidé à comprendre ce qu’elle ressentait pour Jensen, mais instinctivement, elle se raccrochait trop à sa froide logique pour ça.

« Je me demande si ça va lui prendre longtemps. » Commenta-t-elle finalement en observant les affaires que Jensen avait laissé en plan sur la table. Elle chercha quoi dire de plus parce que le silence était quelque chose qui la mettait un peu mal à l’aise. Finalement, elle joua franc jeu : « Je crois que nous n’avons jamais été seule toutes les deux, c’est bizarre alors que je suis proche de Peony et Jensen, non ? » Surtout de Jensen depuis quelques temps… Mais elle partageait quand même un dortoir avec Peony depuis plus de quatre ans !
2981 12289 0



    Viska Coline Spingate

Revenir en haut Aller en bas

Dahlia Lloyd
Dahlia Lloyd
Préfète en chef Serdy

Parchemins : 1739
Âge : 16 ans {16/09/1999}
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 3
FACECLAIM: Natalia Dyer / Alycia Debnam-Carey


Un tête à tête inhabituel [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Un tête à tête inhabituel [PV]   Un tête à tête inhabituel [PV] EmptyDim 18 Oct - 15:40

Un tête à tête inhabituel
Viska & Dahlia

made by black arrow


Dahlia était tranquille. Mieux, elle était pépouze. Son sac à l'épaule, son manuel de métamorphose soigneusement placé à l'intérieur, elle se dirigeait vers la bibliothèque de l'école. Le plan pour la prochaine heure était simple : se poser dans un coin de l'antre de la redoutée (mais pas spécialement par elle) Madame Pince et terminer son devoir de métamorphose loin du zoo qu'était la salle commune (deux petits blonds de première année étaient rapidement devenus une nouvelle source de maux de tête pour Dahlia). L'école était le théâtre de rumeurs diverses et variées depuis la rentrée. Ruptures, nouveaux couples, nouvelles disputes et nouvelles réconciliations. Apparemment, les élèves n'avaient pas chômé pendant les vacances. De son côté, la préfète n'avait suivi tout ça que d'une oreille distraite - pour ne pas dire qu'elle n'avait rien suivi du tout. Malheureusement pour elle et sa misanthropie latente, certaines personnes semblaient déterminées à la tenir au courant de leurs émois. La première était malheureusement Weasley, qui était revenue de vacances plus bruyante que jamais (ou était-ce elle qui devenait de moins en moins tolérante envers la variété de jacassement très spécifique à la Gryffondor toujours plus de love ?) Qu'elle l'ait voulu ou non (et non, elle ne le voulait pas), elle avait saisi que Weasley avait enfin réalisé le rêve d'une vie (la sienne du moins) et sortait avec Lupin. Elle avait encore du mal à déterminer si c'était une bonne ou une mauvaise nouvelle. Parlerait-elle plus ou moins du grand dadais de Poufsouffle, maintenant qu'ils étaient ensemble ? Elle en parlait en tout cas assez pour que Dahlia, solitaire émérite ait appris la nouvelle, ce qu'elle trouvait de très mauvais augure. Au moins, avait-elle pensé un peu sauvagement en piquant dans ses œufs tandis qu'elle entendait la nouvelle, Weasley pourrait-elle arrêter les effusions excessives avec Quino, comme elle l'avait fait pendant le bal.

La deuxième nouvelle, elle, était moins synonyme de migraine pour Dahlia, mais n'était pas pour autant évidente à aborder non plus. Après lui avoir rabattu les oreilles au sujet de Quincy pendant toutes les journées précédant le bal ("A ton avis c'est quoi sa couleur préférée ? Son style de musique préféré ? Sa figure de Quidditch préférée ?" "Pitié, stop"), Jensen avait apparemment commencé à sortir avec Viska Spingate pendant les vacances. La vie amoureuse du Serpentard se faisait de plus en plus compliquée à chaque fois qu'elle le voyait, semblait-il, or Dahlia était loin de se sentir armée (ou adaptée) pour l'aider.  Surtout, elle se sentait un peu trahie par Jensen. Peony, elle comprenait, elle connaissait sa sœur et ses émotions complexes envers Léopold, et envers Alfie. Elles étaient différentes, et l'avaient toujours été. Ash était compliqué, lui aussi, mais elle n'était pas sa confidente, aussi n'était-elle pas au courant de ses déboires (ou succès !) amoureux. Jensen, en revanche, était l'un de ses gars sûrs amis proches, et elle avait toujours pensé qu'ils avaient des caractères analogues. Grossière erreur. Quincy, puis Spingate, voilà que le Serpentard faisait dans le sentiment, et Dahlia aurait difficilement pu être plus déconfite.

Pour autant, si elle était certes, consciente de ces deux faits, cela n'empêchait pas Dahlia de dormir la nuit heureusement. Elle n'était pas câblée comme Peony, ni comme Jensen, et encore moins comme Weasley (grand bien lui en fasse). Le cœur léger de toutes les autres rumeurs dont elle n'aurait pas à se soucier, merci bien (elle déconnectait complètement quand une phrase commençait par "Hé tu sais pas quoi ?" à proximité d'elle), elle était arrivée à la bibliothèque et était tombée... sur Jensen et Viska.

Par ce concours de circonstances, la préfète de Serdaigle se retrouva donc, quelques minutes plus tard, attablée avec les deux Serpentards, son manuel de métamorphose ouvert devant, à la page du cours. A des lieues des inquiétudes que pouvait ressentir Viska, Dahlia était concentrée et imperturbable, rédigeant son devoir en toute quiétude. Malgré ce qu'elle aurait pu craindre d'une amie proche de Weasley, Viska se montrait plutôt silencieuse jusqu'à maintenant. Comme la Serpentard, en revanche, elle se fit la réflexion qu'elles ne s'étaient jamais parlées vraiment, quand bien même Dahlia appartenait à la BAM, fondée par Viska, et que cette dernière était aussi la camarade de dortoir de Peony - et à présent la petite-amie de Jensen. Peut-être parce qu'habituellement, Viska était entourée - du point de vue extérieur de Dahlia - de manière quasi omniprésente de Poufsouffles - maison qu'elle ne portait pas particulièrement en haute estime bisous Ash - sans parler de sa proximité avec Weasley (à qui, ironiquement, Dahlia avait bien plus souvent eu à adresser la parole pour lui dire de se retirer de son chemin). Elle était en train de se demander s'il était attendu qu'elle fasse plus d'efforts, à présent que Viska sortait avec Jensen. Après tout, le garçon était son ami. Elle leva discrètement la tête vers Viska, un air pensif sur le visage. C'est ce moment que choisit un élève inconnu au bataillon bravo la préfète pour venir quémander l'assistance de Jensen. Loin de partager l'appréhension de Viska (sauf si cette dernière passait en mode "full Weasley" dès que Jensen aurait mis l'orteil à l'extérieur de la bibliothèque ? "Tu ne trouves pas que les yeux de Teddy ont les mêmes reflets que le Nil au printemps ?" - aka le début d'un cauchemar récurrent de Dahlia), Dahlia ramena les yeux sur son parchemin.

Ce fut Viska qui prit finalement la parole, commentant justement le départ de Jensen. « Possible que ça soit long, le temps de constater les dégâts, puis de mobiliser un prof'. » répondit-elle avec neutralité, sentant que la blonde cherchait à faire la conversation. Niveau d'appréhension : +10. L'échange de banalités était loin d'être sa spécialité, et elle commençait à regretter à son tour le départ de Jensen - voire l'absence de Peony. « Je me faisais la même réflexion. » admit-elle sincèrement, se gardant cependant de préciser que c'était probablement plus de son fait que de celui de Viska. La Serpentard semblait plutôt sociable, elle. Elle se demanda de quoi parlaient les gens normaux. Elle était tellement habituée à parler avec Peony - c'était comme si sa jumelle était davantage une extension d'elle-même, qu'une personne à part. Elles n'avaient pas besoin de mots pour communiquer. « Je ne traîne pas trop avec Prudence, en fait. Ou Victoire. » ajouta-t-elle en haussant les épaules, et songeant que la Serpentard devait davantage être habituée à ce genre d'énergie (un peu chaotique et très expressive). Cela dit, le fait que Peony appréciait Viska, signifiait qu'elle partait forcément avec un avantage aux yeux de Dahlia - quand bien même la préfète était bien placée pour savoir que sa jumelle avait parfois des goûts douteux. Après tout, elle avait été proche de Weasley, fut un temps heureusement révolu.



dahlia; — I was born to run, I don't belong to anyone, oh no ; I don't need to be loved by you. Fire in my lungs, can't bite the devil on my tongue, oh no. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Viska Spingate
Viska Spingate
Serpentard

Parchemins : 1692
Âge : 16 ans (05/10/1999)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 8
FACECLAIM: Emily Alyn Lind & Jenny Boyd


Un tête à tête inhabituel [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Un tête à tête inhabituel [PV]   Un tête à tête inhabituel [PV] EmptyLun 19 Oct - 18:31

Un tête à tête inhabituelDahlia confirmait les craintes de la Serpentard : Jensen en avait pour un petit moment. Alors, oui, vous m’direz que Viska aurait tout aussi bien pu prendre ses cliques et ses claques si elle l’avait voulu, mais elle était mieux élevée que ça. En plus, Dahlia ne lui avait jamais rien fait, si ce n’est ne pas s’entendre avec la moitié de ses amis. Chose que celle-ci fit d’ailleurs remarquer d’elle-même, ça évitait au moins à Viska de mettre les pieds dans le plat : « C’est vrai. Il faut dire qu’elles ne font pas l’unanimité toutes les deux. » Prudence avait tendance à mettre l’ambiance même lorsqu’on ne lui avait rien demandé « Mais si Viska, des feux d’artifice pour la prochaine réunion de la BAM, ça fera forcément sortir MS de son trou ! », quant à Victoire, son caractère excessif n’avait d’égal que son obsession pour Lupin « Ted portait du rouge ce matin, tu t’rends compte, du rouge ! C’est forcément un signe ! ». Viska,  naturellement plus spontanée et énergique que la préfète de Serdaigle, le vivait assez bien mais les trois filles avaient leurs lots de désaccord : la vipère n’avait guère apprécié leur petite réunion de blaireaux l’été passé, quant à la lionne, pendant l’invasion de MS, Viska avait eu beaucoup de mal à lui faire comprendre qu’avoir des parents moldus était une donnée qu’elle se devait de prendre en compte. En général, ça se passait bien parce qu’elles finissaient par se rabibocher après s’être mutuellement agacées. Tout bien pesé, Viska avait pas mal de relations de ce type, il fallait croire que ça tenait aussi à son caractère : autant elle n’était pas très rancunière, autant la Serpentard était plutôt impulsive. Ce n’était pas le trait de son propre caractère qu’elle préférait pour tout avouer, intellectuellement, elle se rendait bien compte qu’on n’obtenait rien de plus à éclater de colère/autre sentiment négatif. Malheureusement, cela tenait plus de l’inné que de l’acquis alors à part travailler dessus, elle n’avait pas des tas de solutions à sa disposition…

« Mais tu parles avec Quino de temps en temps, non ? Il est quand même assez proche de caractère de Prudence quand on y regarde de plus près. » Elle posa la tête sur ses poings, songeuse. Cette remarque était parfaitement innocente, en effet, comme Alan avait pris ses distances avec elle, elle passait moins de temps avec Quino dernièrement. Globalement, on pouvait même dire qu’elle était bien moins avec les Poufsouffle de façon générale – toujours un peu vexée au fond d’elle de leurs vacances privées -, leur préférant la compagnie de Victoire ou de la bande de Serpentard. En même temps, depuis la rentrée de janvier, elle sortait avec Jensen, alors elle passait du temps avec lui (encore qu’elle datait d’avant le changement dans l’équilibre de ses relations…). « Après c’est pas du tout une critique, chacun fait comme il veut. Pour parler franchement, je ne mourrais pas d’envie de faire ce devoir de métamorphose... » Elle s’était laissée convaincre par Jensen (ce qui est fait n’est plus à faire, tout ça), mais elle ne dormait pas assez dernièrement à cause de ses insomnies alors elle aurait largement préféré faire une sieste. Elle soupira : « Désolée. Je souffre d’insomnie depuis quelques temps, j’ai la sensation que si je ne parle pas à quelqu’un, je vais tomber de ma chaise. Et évidemment, il a fallu que Jensen soit appelé pour son truc là… » Quand elle vous disait qu’elle est maudite !
2981 12289 0



    Viska Coline Spingate

Revenir en haut Aller en bas

Dahlia Lloyd
Dahlia Lloyd
Préfète en chef Serdy

Parchemins : 1739
Âge : 16 ans {16/09/1999}
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 3
FACECLAIM: Natalia Dyer / Alycia Debnam-Carey


Un tête à tête inhabituel [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Un tête à tête inhabituel [PV]   Un tête à tête inhabituel [PV] EmptyLun 2 Nov - 0:32

Dahlia n'était pas très au fait des conventions sociales à adopter lorsque l'un de vos meilleurs amis se mettait à sortir avec une personne que vous ne connaissiez pas si bien que ça - bien qu'elle ait toujours gravité en périphérie de votre vie. Sur le principe, elle n'avait rien contre Viska : elle était à Serpentard avec sa jumelle, elle était proche et plus si affinités de Jensen, elle menait la BAM (et même si Dahlia avait été sceptique au tout début, elle devait admettre qu'ils s'en sortaient nettement mieux que le Ministère, à certains moments toujours rassurant). Jusque là, tout allait bien. Infime détail : Viska était aussi la meilleure amie de Victoire, et de Prudence. Elle éprouvait - dernièrement - certaines difficultés à supporter la première (surtout s'il fallait qu'elles collaborent), et si elle ne détestait pas la seconde, elle avait toujours perçu quelques mauvaises ondes provenant de l'irlandaise sois pas jalouse Prupru.

Comme Viska énonça oralement ce que Dahlia avait été occupée à songer tout bas, la préfète chercha une explication dans le fait qu'elle ne côtoyait pas les deux autres filles (ni Alan incidemment, avec qui Viska tendait à traîner, a priori). Elle ne savait pas tellement à quelle réaction s'attendre, et elle réalisait qu'en fin de compte, elle n'était vraiment pas très familière de Viska. Levant la tête de son parchemin pour de bon tu as mon attention, Dahlia étudia le visage de la Serpentard, tandis que celle-ci reconnaissait - sans hostilité - que Victoire et Prudence ne faisaient pas toujours l'unanimité. Pensive, elle hocha donc la tête, ne voyant pas non plus de raison d'en rajouter une couche au sujet de Weasley (au hasard) juste pour tester la loyauté de Viska (ou se défouler : il fallait admettre que rager sur Victoire était un passe-temps comme un autre).

Ce à quoi Dahlia ne s'était pas attendue, c'était à ce que Viska se mette à évoquer Quino, suscitant un air brièvement décontenancé chez la généralement impassible Serdaigle. « Oui, on s'entend bien. » reconnut-elle avec neutralité. « C'est vrai que je ne sais pas trop comment ça se fait, on n'a pas grand-chose en commun a priori. » Et jusqu'à cette année, l'essentiel de leurs interactions consistaient quand même en des joutes verbales qu'elle trouvait tout à fait distrayantes, et diverses opérations de sauvetage. « Je crois que c'est parce qu'on est devenu pote les première années ? Les différences étaient moins marquées à l'époque. Même avec Victoire, par exemple. » nota-t-elle non sans une pointe d'ironie. Il faut dire qu'elle ne s'était jamais mal entendue avec la Gryffondor : elle l'avait, après tout, longtemps côtoyée parce qu'elle était amie avec Peony (comme beaucoup de gens, d'ailleurs). Quino était l'une des exceptions à la règle : elle l'avait toujours trouvé amusant l'amour rend aveugle.
Dahlia médita un instant, avant de reprendre : « Vanellope disait que tu ne traînais plus trop avec Alan toi, non ? Il y a un truc avec les Poufsouffles outre leur capacité surhumaine à m'irriter cette année ou quoi ? » demanda-t-elle à peu près innocemment (pas qu'elle enquêtait encore sur le comportement irrationnel de Quino, mais entendre Viska parler de lui avait provoqué un déclic dans son esprit).

Chacun faisait ce qu'il voulait, Dahlia en convenait, et encore heureux ! Il y avait peu de gens qui trouvaient grâce à ses yeux à Poudlard, et elle n'avait pas pour projet de se remettre en question - son côté misanthrope l'emportait trop pour ça. « Jensen t'a forcée à venir ? » Elle haussa un sourcil, plus amusée qu'autre chose. « Dis-toi que tu seras débarrassée. » ajouta-t-elle avec simplicité. Dans le fond, le devoir n'était vraiment pas si difficile que ça, et puisqu'ils avaient le temps, autant rendre un truc pas trop mauvais (ou dans le cas de Dahlia, plutôt excellent, de préférence la modestie n'existe pas). « Ah oui ? Tu sais pourquoi ? Madame Pomfresh doit avoir des potions de sommeil, si jamais... » Elle haussa les épaules, ne souhaitant pas s'immiscer dans les affaires de Viska. « En tout cas, je suis là moi, du coup. Pour parler, j'veux dire. Même si c'est pas vraiment... Enfin, je ne parle pas beaucoup quoi. » nuança-t-elle avec réalisme. Elle préférait se taire que de brasser de l'air pour rien, ce qui ne signifiait pas qu'elle ne parlait jamais. Pour autant, ça ne la dérangeait pas d'écouter Viska, puisqu'elle avait le mérite de n'avoir encore rien dit de complément insensé, comme l'avait fait Victoire la dernière fois qu'elle s'était retrouvée à la bibliothèque avec elle.

[ 763 ]



dahlia; — I was born to run, I don't belong to anyone, oh no ; I don't need to be loved by you. Fire in my lungs, can't bite the devil on my tongue, oh no. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Viska Spingate
Viska Spingate
Serpentard

Parchemins : 1692
Âge : 16 ans (05/10/1999)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 8
FACECLAIM: Emily Alyn Lind & Jenny Boyd


Un tête à tête inhabituel [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Un tête à tête inhabituel [PV]   Un tête à tête inhabituel [PV] EmptyLun 2 Nov - 10:41

Un tête à tête inhabituelDahlia aurait pu se défouler à propos de Victoire : avec Jensen et Peony, elle était super rodée pour ce qui était d’écouter en ayant l’air d’acquiescer mais sans rien dire qui pourrait la compromettre en tant que meilleure amie de la lionne. Un équilibre précaire pour lequel elle était devenue super douée avec le temps : jongler entre plusieurs groupes de personne et même les pousser à travailler ensemble pour la BAM, c’était ça son talent caché. Enfin, celui-ci et quelques autres dont seul Jensen avait le profit.

Mais comme ce lâcheur était occupé ailleurs, elle se concentra sur Dahlia et lui fit remarquer les ressemblances entre Prudence et Quino. En effet, la préfète de Serdaigle était plutôt amie avec le blagueur de Poufsouffle alors que personne n’aurait vraiment misé sur leur duo sauf Peony. « Je ne sais pas trop, je ne me sens pas si différente de quand j’étais en première année moi… mais peut-être que Quino cherchait moins la bêtise à faire à cette époque c’est vrai. C’est fou, ce n’est pas si vieux, et pourtant ça me paraît déjà flou. » Elle sourit, amusée à cette idée : c’est que le temps passait l’air de rien. « Alan semble obsédé par ses BUSES cette année, il ne se met même plus avec nous en cours, alors... » Elle haussa les épaules. « Pourquoi ? Quino t’évite ? Ils se sont peut-être passés le mot, ou alors c’est l’adolescence qui ne leur réussit pas. » Les garçons avaient toujours un train de retard sur les filles de ce côté là.

« Mouais, vous êtes pas amis pour rien en tout cas tous les deux. C’est exactement ce qu’il m’a dit : qu’une fois que ce sera fait, ce serait bon. » Cela dit, essayez donc de faire tout vos devoirs et de mener une vie sociale satisfaisante tout en faisant tout votre travail alors que vous dormiez à peine deux heures par nuit. L’heure de sa sieste peinait à arriver – elle la faisait généralement avant le dîner -, elle n’en pouvait plus et avait du mal à garder les yeux ouverts.

« Mon père biologique, un ancien mangemort et un assassin notoire, a essayé de m’enlever pendant les vacances. Depuis j’ai beaucoup de mal à dormir, et je n’ai pas très envie de prendre des potions, j’aurais l’impression de m’assommer sans que ça règle quoi que ce soit. » Elle soupira en posant la tête entre ses bras, trop crevée pour bien se tenir. « Hum… laisse-moi réfléchir… qu’est-ce que je pourrais te raconter qui soit à la fois croustillant et intéressant... » Comme ses neurones avaient du mal à se connecter, ça lui prit quelques secondes, mais elle finit par poser les yeux sur les affaires de son petit ami laissées en plan : « Ah bah si, tiens, j’ai passé le nouvel an chez Jensen. Le réveillon je veux dire. J’étais avec toute sa famille, dont les profs, c’était un peu bizarre… mais finalement je suis restée presque toute la soirée avec sa nièce, la fille du professeur Gibson. Je crois qu’elle m’a adoptée. » En réalité, le plus bizarre avait surtout été la tension entre Jensen et elle, vu qu’ils n’avaient pas décidé de leur relation à ce moment-là, mais ça, elle le garda sous silence car elle n’était pas assez proche de Dahlia – voire pas proche du tout – pour entrer dans les détails de sa relation avec Jensen. Vu que c’était une amie à lui, c’était au Serpentard de décider ce qui devait être dit précisément – même si sur les grandes lignes, il y avait consensus -.

{605}
2981 12289 0



    Viska Coline Spingate

Revenir en haut Aller en bas

Dahlia Lloyd
Dahlia Lloyd
Préfète en chef Serdy

Parchemins : 1739
Âge : 16 ans {16/09/1999}
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 3
FACECLAIM: Natalia Dyer / Alycia Debnam-Carey


Un tête à tête inhabituel [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Un tête à tête inhabituel [PV]   Un tête à tête inhabituel [PV] EmptyMer 4 Nov - 0:18

Dahlia aurait été bien en peine d'expliquer son amitié avec Quino. Il était sans doute plus naturel qu'elle soit proche de personnes comme Jensen, ou Noé, qui avaient des tempéraments plus posés et proches du sien. Cela étant, Peony était loin d'avoir le même caractère qu'elle, or, sa jumelle était sa personne préférée au monde. Accessoirement, même - et surtout - plus jeune, elle avait toujours apprécié les personnes un peu décalées - qui sortaient des sentiers battus. Et on pouvait difficilement trouver d'individu dans leur année flirtant davantage avec les limites à ne pas dépasser que Quino (généralement à ses risques et périls !).

« On ne se parlait vraiment pas en première année, pour le coup. » objecta-t-elle pour en revenir à leur absence de relation à elles. Il faut dire que si Viska n'avait pas beaucoup changé, c'était peut-être Dahlia qui s'était (un minimum) ouverte davantage aux autres, notamment sur insistance de Peony, et parce que son poste de préfète l'y obligeait ? On lui avait bien fait comprendre que l'idée n'était pas d'ignorer tous ses petits camarades dans le cadre de sa fonction choquée et déçue.

Parce que dernièrement, sa vie était visiblement devenue une sorte de longue enquête en fil rouge pour tenter de percer les secrets de Quino on dirait le titre d'un livre : les secrets de Quino, bientôt dans les librairies près de chez vous ! et pour sa défense, parce que Viska lui avait un peu tendu la perche, Dahlia revînt sur un sujet que Vanellope avait cité lors de leur dernière ronde. Apparemment, si Quino lui faisait la tronche à elle, Alan, lui, ignorait généreusement Viska. L'occasion semblait idéale pour aller au bout des choses, et Dahlia ne se priva donc pas pour interroger la blonde. « Ah oui ? » On n'était pas exactement sur la même configuration qu'avec Quino, et ça ne rejoignait pas tout à fait non plus son explication à lui (avec sa prétendue manigance qui ne concernait qu'Alan et lui). « Oui, j'ai l'impression. Il ne se comporte pas comme d'habitude depuis le stage je dirais. Quand on s'est vu dans le train avant de rentrer pour les vacances, tout était normal. Depuis quand les garçons sont aussi compliqués ? » Elle secoua la tête, clairement dépassée.

Dahlia haussa les épaules avec amusement quand Viska lui apprit qu'elle avait exprimé la même pensée que Jensen : ils n'étaient, en effet, pas amis pour rien. Et puis, ça lui paraissait logique. Ce qui avait moins de sens pour elle en revanche, c'était que Viska souffre apparemment d'insomnies. L'explication qui était derrière la laissa d'autant plus interdite. « Wow. » souffla-t-elle tandis qu'elle digérait ces informations, énoncées plutôt nonchalamment, mais Dahlia saisissait bien que l'histoire derrière était sauf légère. « Comment t'as fait pour lui échapper ? Je comprends pour les potions en tout cas. Après, à petite dose, ça peut peut-être t'aider sans t'assommer pour autant. » suggéra-t-elle avec pragmatisme, parce qu'après tout, elle était meilleure pour trouver des solutions que pour réconforter les gens. Et puis, elle se doutait bien que si Viska avait voulu être réconfortée, ce n'était certainement pas à elle qu'elle se serait adressée.

Légèrement mal à l'aise, Dahlia se dévoua tout de même pour tenir compagnie à la Serpentard, qui semblait, effectivement, prête à s'endormir à tout instant. Elle se demanda si ça aurait été une si mauvaise chose que ça, le seul problème étant que Madame Pince risquait de rapidement câbler si elle la voyait. En attendant Jensen, il semblait donc qu'elles soient bel et bien livrées à elles-mêmes, et si la préfète ne s'était pas particulièrement attendue à ce qu'on lui révèle des potins en arrivant à la bibliothèque ce matin, elle écouta tout de même attentivement les révélations (supplémentaires) de Viska, arquant un sourcil en entendant parler du réveillon qu'elle avait passé chez Jensen. « Toute sa famille ? On peut dire que vous ne faites pas les choses à moitié tous les deux ! » nota-t-elle avec amusement. « Mais j'avoue, ça devait être bizarre quand même. Ils savaient tous que vous étiez ensemble ? » Dahlia n'était généralement pas très intrusive - surtout avec quelqu'un comme Viska, dont elle n'était pas proche -, mais après tout, Jensen était son ami, et elle devait l'admettre, elle était curieuse.

[ 720 ]



dahlia; — I was born to run, I don't belong to anyone, oh no ; I don't need to be loved by you. Fire in my lungs, can't bite the devil on my tongue, oh no. ;;


Dernière édition par Dahlia Lloyd le Ven 6 Nov - 10:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Viska Spingate
Viska Spingate
Serpentard

Parchemins : 1692
Âge : 16 ans (05/10/1999)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 8
FACECLAIM: Emily Alyn Lind & Jenny Boyd


Un tête à tête inhabituel [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Un tête à tête inhabituel [PV]   Un tête à tête inhabituel [PV] EmptyVen 6 Nov - 10:25

Un tête à tête inhabituelViska ne commenta pas spécialement la première remarque de Dahlia, après tout, la première année était loin. En plus, à l’époque, la petite blonde était tout le temps avec son amie enfance Dita. Les deux filles avaient été surprises de découvrir qu’elles étaient toutes les deux des sorcières et très heureuses de faire leurs premiers pas ensemble dans l’école, malheureusement, elles avaient fini par être séparées, Dita quittant Poudlard. Viska n’en avait quasiment plus de nouvelles à ce jour – ce qu’elle assez triste d’ailleurs mais bon… -.

« Oui, je ne sais pas ce qui s’est passé. Au départ, ils se sont faits leurs petites vacances entre Poufsouffle là, et ensuite, peu de temps après la rentrée, Alan a décidé que tout ce qui n’était pas de sa maison puait. Encore que, honnêtement, j’ai pas l’impression qu’il soit très chaleureux avec Prue et Quino, mais au moins, à eux, il leur parle ! » Grosse différence avec elle donc, car ils n’avaient pas du échanger plus de six mots différents -qu’ils répétaient à l’envie en fonction de leurs emplois du temps communs – depuis septembre. Alan ne s’installait même plus avec Prue et elle en classe ! Généralement, il allait au fond de la salle, là où se trouvait V qui ne comprenait pas plus qu’elle ce subit revers. « Aucune idée, mais est-ce que ça vient du fait qu’ils soient des garçons ou bien que ce sont des Poufsouffle ? Parce que Jensen est un garçon aussi, et lui, il est normal. » Ou, en tout cas, il n’était pas plus anormal qu’en juin dernier ! Car son petit ami restait un mec particulier dans son genre parce qu’elle croit qu’elle est parfaitement normale elle?, mais elle n’avait pas changé de modification dans son comportement aussi bizarres que chez les deux Poufsouffle. Jensen n’ignorait pas ses ami(e)s, lui ! « Peut-être qu’ils se sont dit des trucs qu’on ne sait pas pendant leurs fameuses vacances ensemble ? » Proposa-t-elle, toujours assez vexée que les Poufsouffle aient fait bande à part (même si désormais, ça paraissait bien vain, puisqu’Alan ne lui parlait plus du tout).

Concernant son père – encore un autre drôle d’oiseau -, elle fronça les sourcils. Elle essayait de vivre le plus normalement possible, mais toute cette histoire la souciait. « Je ne voudrais pas avoir l’air de stigmatiser les gens qui ont des problèmes de santé mentale car je sais qu’ils ne sont pas tous aussi dangereux que Nathan… mais, de fait, il est atteint de troubles importants et son rapport à la réalité n’est pas formidable. Il pensait que je serais d’accord pour le suivre et m’a donné un délai pour faire mes valises. J’en ai profité pour prendre la poudre d’escampette et me cacher chez Jensen. » On ne pouvait pas vraiment parler d’un acte de bravoure, elle avait juste pris la fuite. Cela dit, ça avait semblé la chose à faire sur le moment, et tous les adultes qui s’étaient occupés de récolter son témoignage après coup jugeaient qu’elle avait bien fait. Comme sa mère (biologique) et son père adoptif étaient des moldus, sa maison était une vraie passoire pour quelqu’un comme Nathan Symphonie. « Je n’sais pas, je me dis qu’idéalement, il faudrait surtout que j’arrête de regarder sans cesse derrière mon épaule. Après tout, à Poudlard, ce n’est pas comme chez moi. Je suis en sécurité. » Même si, en tant que leadeuse de la BAM, elle avait bien conscience que MS avaient réussi à percer plusieurs fois les défenses de l’école. Mais bon… les membres de l’organisation n’étaient pas des fugitifs qui vivaient dans l’ombre et tout seul depuis dix-sept ans non plus…

« On ne l’était pas. Ensemble je veux dire. On s’est mis en couple après la soirée… mais je suppose que tout le monde pensait que c’était déjà le cas. Je sais bien que l’histoire donne l’impression que j’ai été chez Jensen parce qu’il y avait quelque chose entre nous, mais ma motivation de départ c’était surtout que c’est le seul qui vive en écosse aussi. Le reste n’est arrivé qu’après. » À la faveur de la nuit et de l’ambiance feutrée dans laquelle ils se trouvaient… Si Viska était certaine que ce ne serait pas arrivé si elle avait été chez quelqu’un d’autre – Peony, tiens, par exemple ! -, et que finalement, le désir qu’elle éprouvait pour Jensen était juste ressorti parce que c’était la première fois qu’ils étaient seuls, dans l’intimité, ce n’était pas avec ce but en tête qu’elle avait été chez lui. Si Nathan n’était pas venu mettre son grain de sel, elle serait restée chez ses parents, et elle ne sortirait pas avec Jensen actuellement. Ce développement lui paraissait être un truc positif à extraire d’une situation qui ne l’était pas. Et Viska étant une éternelle optimiste, elle préférait penser à Jensen plutôt qu’à Nathan. Après tout, sa relation avec son camarade se passait bien – même si elle manquait un peu d’élément de comparaison -. Viska avait assez d’ennuis dans sa vie pour ne pas essayer d’en chercher là où il n’y en avait pas. Raison pour laquelle elle faisait de son mieux pour ne jamais se demander ce qu’elle ressentait pour son petit ami – malgré l’insistance de Peo’ et Vic’ -.

« Et toi, sinon ? Tu as passé de bonnes vacances ? Je t’avoue que j’ai trouvé Peony un peu éteinte dernièrement, mais comme elle n’arrête pas de me taquiner à propos de Jensen, je me dis que c’est peut-être juste une phase. » Viska ne savait pas que Peony avait eu des sentiments ambigus pour son frère aîné, donc elle ne voyait pas trop pourquoi la rousse avait cette baisse de régime. Elle se disait que ça avait peut-être un rapport avec Alfie – après tout, sa camarade de dortoir s’était fâchée avec Victoire à cause du préfet au dernier trimestre de l’an dernier ! -. Comme elle était un peu perturbée par ses propres problèmes, elle n’avait pas trop cherché à creuser (se disant que Peo’ lui en aurait parlé si elle l’avait voulu), cela dit, discuter avec Dahlia était l’occasion de tâtonner dans cette direction.

{1 025}
2981 12289 0



    Viska Coline Spingate

Revenir en haut Aller en bas

Dahlia Lloyd
Dahlia Lloyd
Préfète en chef Serdy

Parchemins : 1739
Âge : 16 ans {16/09/1999}
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 3
FACECLAIM: Natalia Dyer / Alycia Debnam-Carey


Un tête à tête inhabituel [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Un tête à tête inhabituel [PV]   Un tête à tête inhabituel [PV] EmptyDim 8 Nov - 0:18

Dahlia s'était toujours grandement méfiée des Poufsouffles (et ce bien avant que son propre frère ne rejoigne cette maison ce traître). Elle les trouvait trop gentils pour être tout à fait honnêtes. Pleins d'optimisme, de joie de vivre, juchés sur leurs arcs-en-ciel, prêts à tout résoudre avec un peu d'huile de coude et des grands sourires maniaques. Alors oui, elle était pourtant amie avec Lucas, mais le préfet-en-chef n'était pas exactement la représentation qu'elle se faisait du Poufsouffle type. Elle l'aurait même volontiers accepté à Serdaigle, s'il le souhaitait. Quant à Quino, il avait déjà été établi avec Viska que leur amitié dépassait un peu l'entendement.

Pour le comportement des Poufsouffles de leur année, Dahlia était circonspecte. Peony lui avait parlé de cette histoire de vacances entre eux, sinon l'affaire lui aurait sûrement entièrement échappé "Weasley marmonne depuis trois heures que Lupin serait parti une semaine en vacances sans sa surveillance rapprochée, ça te parle Peo' ?" Elle fronça le nez à l'idée qu'Alan pense que Poufsouffle valait mieux que les autres maisons - même si elle était très mal placée pour juger ce genre de comportement le combat ancestral entre hôpital et charité. « Je n'avais pas remarqué ça, c'est bizarre, non ? Je pensais qu'ils étaient "inséparables". » Surtout que ça ne semblait pas trop être le genre de Carmichael que de se montrer volontairement distant. Il avait plutôt cette caractéristique purement Poufsouffle du gars qui adore ses copains et le crie sur tous les toits - du moins, c'était comme ça qu'elle l'avait toujours vu. Après, Quino n'avait pas non plus le profil type du mec soudainement sérieux et silencieux, et pourtant... Qu'est-ce qu'ils avaient tous ces Poufsouffles, à ignorer les gens du jour au lendemain ?

Qualifier Jensen de 'normal' fit doucement sourire Dahlia, mais elle se contenta de renifler avec scepticisme sans pour autant commenter. Merlin savait que si le capitaine de Serpentard revenait pendant qu'elle se moquait ouvertement de lui auprès de sa petite-amie, il allait lui passer un savon magistral et elle avait grandement la flemme. « C'est peut-être le côté Poufsouffle. » concéda-t-elle plutôt, se faisant pensive. « Tu parlais de leurs vacances, mais tu crois que c'est là que ça a commencé du coup ? » Elle supposait que c'était possible. Après tout, l'occurrence suivante où elle avait croisé le moindre Poufsouffle - hors Ash - était le stage du Ministère, et Quino en particulier, s'était déjà montré distant en cette occasion. Est-ce qu'ils auraient vraiment fomenté une sorte de pacte ultra sectaire ? Ça paraissait très stupide et pas trop en phase avec les valeurs de leur maison. Viska lui confirma pourtant cette hypothèse, et Dahlia haussa les sourcils. « Genre des trucs sur nous ? » Elle savait que Faraday ne l'aimait pas trop, trop, et Alan l'avait évitée pendant un bon moment lui aussi. Elle avait par contre du mal à voir en quoi cette pression sociale entre eux s'appliquerait aussi au cas de Viska, ou en quoi ses rapports délicats avec Faraday et Carmichael seraient une nouveauté qui impliquerait nécessairement qu'on l'évite comme la peste.

Lassée de cette affaire sordide, Dahlia préféra se concentrer sur une histoire nettement plus concrète, celle de la tentative d'enlèvement dont avait été victime Viska. Attentive, elle écouta la Serpentard lui fournir des détails qui la surprirent. Le père de Viska était le mangemort en cavale dont parlaient les journaux, c'était un élément dont elle n'avait pris conscience que récemment, mais qui rendait le fait qu'elle ait pu lui échapper que d'autant plus impressionnant. « Heureusement qu'il t'a laissé ce délai alors. Et au moins à Poudlard, tu devrais être en sécurité. L'école est censée être imprenable, même si on sait qu'en pratique, ça n'a pas toujours été le cas... En l'occurrence il s'agit d'une personne seule. » Et non pas une armée de mangemorts, ou de membres de MS organisés et rompus à l'exercice. « Oui c'est sûr. Plus facile à dire qu'à faire je suppose. Après, mieux vaut être vigilante qu'inconsciente du danger, hein. Mais c'est vrai que je vois mal comment il pourrait débarquer ici. » dit-elle avec pragmatisme. Les défenses de l'école n'avaient cessé d'être augmentées, et Viska était constamment entourée : de profs', d'élèves, de Rusard... Un internat n'était vraiment pas le meilleur endroit pour essayer d'enlever quelqu'un dites ça à Sirius Black.

Partie pour en apprendre plus sur Viska que ça n'avait été le cas en quatre ans de scolarité commune, Dahlia interrogea la jeune fille sur ses vacances en famille chez Jensen, image qui était tout aussi étonnante que celle de l'enlèvement on a perdu tout sens des priorités. « Oui, forcément. » nota-t-elle au sujet du fait que toute la famille de Jensen avait dû penser qu'ils étaient déjà ensemble : une fille qui débarque au milieu de la nuit chez eux pour voir leur fils, ça n'était pas tout à fait anodin. « Pas forcément un truc entre vous, mais juste que tu comptais sur lui quoi, ça paraît plutôt logique en soi. McGonagall habite sûrement en Écosse mais t'allais pas débarquer chez elle. » observa-t-elle, pince-sans-rire. Même si elle supposait qu'il y avait pire que de se reposer sur leur directrice. Elle avait vécu deux guerres et deux occupations de Poudlard, et s'en était sortie indemne. C'était plutôt impressionnant comme CV, surtout quand on cherchait quelqu'un sous la protection de qui se mettre et toi Jensou quelles sont tes qualifications à part l'art de manier la batte pour l'envoyer dans la tronche de Victoire ?

C'était attendu, Viska lui renvoya la balle en lui parlant de ses vacances à elle, et Dahlia haussa les épaules. « Rien d'aussi mouvementé. On a passé les fêtes en famille et j'ai un peu vu Noé aussi, mais je voulais surtout passer du temps avec Peony. » Qui n'appréciait pas trop Noé, justement. Elle avait un peu forcé la chose à l'occasion, mais ça semblait juste gênant pour tous les partis impliqués. Elle se fit plus réservée quand il fut question de sa jumelle en particulier, peu encline à trop en dévoiler la concernant. « Elle s'est beaucoup disputée avec notre frère Léopold cette année, ça l'a pas mal affectée. » dit-elle succinctement. Elle était contente que Viska garde un œil sur sa jumelle, d'autant plus qu'elle la voyait dans des contextes où Dahlia, elle, ne pouvait être présente. Mais les révélations, ça c'était le rôle de Peony de les faire - si elle le souhaitait seulement. « Tu me le diras si tu penses que ça empire ? » demanda-t-elle dans l'un de ces rares moments où elle requérait l'aide d'autrui. Elle ne l'aurait pas fait pour elle-même, elle avait trop de fierté pour ça, mais pour Peony, c'était différent.

[ 1121 ]



dahlia; — I was born to run, I don't belong to anyone, oh no ; I don't need to be loved by you. Fire in my lungs, can't bite the devil on my tongue, oh no. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Viska Spingate
Viska Spingate
Serpentard

Parchemins : 1692
Âge : 16 ans (05/10/1999)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 8
FACECLAIM: Emily Alyn Lind & Jenny Boyd


Un tête à tête inhabituel [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Un tête à tête inhabituel [PV]   Un tête à tête inhabituel [PV] EmptyDim 8 Nov - 18:04

Un tête à tête inhabituel« Moi aussi, cela dit, je croyais aussi qu’Alan et moi étions proches, alors j’ai bien été obligée de me rendre à l’évidence que finalement, je ne le connaissais pas aussi bien que ce que je croyais. » Viska comprenait que les BUSES soient plus importantes aux yeux de certaines personnes qu’elle. Viska était une adepte du peut mieux faire, douée mais pas toujours dans ce qu’elle aurait du faire. Il faut dire que voir toutes les récompenses honorifiques récompensant le travail lui passer sous le nez pour aller à ses amies (sachant que ça allait de Prudence à Peony si vous voyez le sous-entendu…), elle avait fini par mettre de côté tout ce qui était purement scolaire pour se concentrer sur la BAM, ses entraînements avec Alex et Sterne. De toute façon, quoi qu’elle fasse après Poudlard, elle ne comptait pas se lancer dans une carrière aussi prestigieuse qu’auror et n’avait donc pas besoin d’essayer de concurrencer des élèves aussi sérieux que Jensen, Vanellope ou Alan.

Ce qu’elle comprenait moins, en revanche, c’est que toutes ces révisions passent avant ses amis. Viska ayant du mal à se mettre dans cette optique, elle en avait déduit que le problème devait venir d’elle, qu’elle était trop Serpentard pour être vraiment dans la bande d’amis d’Alan. Après tout, il ne l’avait pas invitée l’été dernier, mis bout à bout, tous ces événements prenaient un sens. Déplaisant, soit, mais au moins ça devenait compréhensible. « Je ne sais pas trop… surtout pour Quino, car pour le coup, avec lui, moi ça va toujours. On a jamais été super proches même si on s’entend bien, alors je n’ai pas trop noté de changement… mais j’ai trouvé ça bizarre ces vacances. Je veux dire, il n‘y avait absolument que des Poufsouffle. Avec Jensen, on s’est dit que si on faisait la même à Serpentard, ça crierait tout de suite au sectarisme, tu vois ? » Viska resta songeuse quelques instants, se remémorant sa conversation avec Jensen, après la première journée de stage. Elle s’était sentie tellement délaissée à cause de l’abandon de ceux qu’elle considérait initialement comme ses plus proches amis. Heureusement, elle avait toujours eu d’autres personnes dans son entourage immédiat : Jensen, Peony, Victoire… Viska était une fille populaire avec beaucoup d’amis, elle ne s’était donc pas à proprement parlé sentie seule. Mais il y avait clairement eu un basculement à partir de cet événement dans sa vie sociale à elle… il ne paraissait d’ailleurs pas totalement fou de supposer que si elle sortait maintenant avec Jensen, c’était aussi parce qu’ils avaient passé beaucoup plus de temps ensemble ces derniers mois qu’avant ! « Oui, des trucs sur nous, les non Poufsouffle. Mais j’extrapole totalement, j’ai jamais osé demandé à Prudence ce qui s’était dit pendant ces vacances vu que j’avais peur que la réponse ne me satisfasse pas. » Viska pouvait avoir beaucoup d’imagination, alors elle préférait souligner que tout ceci restait de ce domaine. Même si elle avait très rapidement cessé de bouder Prudence et Alan après l’histoire de leur semaine de vacances, vu qu’Alan s’était mis à la fuir, elle avait passé beaucoup trop de temps à penser au pourquoi comment voulez-vous qu’elle révise après hein?

« C’est ce que je me dis aussi. » Comme elle n’était pas proche de Dahlia, elle ne s’ouvrit pas sur le fait qu’elle avait la sensation que Nathan l’épiait même ici, à Poudlard. Elle avait même l’impression que ça n’avait pas été le cas chez Jensen et que ça avait commencé uniquement quand elle était partie de chez le jeune homme pour rejoindre l’école de sorcellerie. Cette impression la poussa néanmoins à nuancer la relative confiance que Dahlia semblait prêter aux protections de l’école : « Il y a eu des précédents alors je me méfie. Quand j’ai trouvé le passage pour Ilvermorny, personne ne croyait que cela fusse possible… et pourtant... » Vigilance constante donc appelez-la Maugrey!, elle ne comptait pas se relâcher et se disait qu’elle devrait peut-être même intensifier ses entraînements ! Ce qu’elle ne faisait pas puisqu’elle prenait sur son temps libre pour être seule avec Jensen : elle ne pouvait pas être partout !

« Je sais même pas où vit McGo’ maintenant que t’en parles. Elle dort au château pendant les vacances tu crois ? » Et réalisant qu’elle s’éloignait un peu du sujet, elle en revint à Jensen. « Et bien, le choix de Jensen s’est imposé de lui-même, mais j’étais tellement en panique à ce moment-là que tout ce qui m’apparaissait très logique ce jour-là ne l’était peut-être pas… je crois que c’est surtout parce que je savais qu’il comprendrait. » De par son éducation, son petit ami était très familier de toutes les histoires de malédiction et de violence qui entourait la partie sorcière de sa famille. C’était déjà vers lui qu’elle s’était spontanément tourné pour parler de la marque qu’elle portait dans le dos et qui la désignait comme héritière de la famille Symphonie l’été dernier. Viska ne considérait pas que ce soit un grand secret – tout ce qui concernait sa famille était consigné dans plusieurs livres d’histoire de la magie -, mais, justement, avec Jensen elle n’avait pas besoin de s’étendre en explications compliquées. Il savait, et si ce n’était le souci qu’il se faisait pour elle, il s’en fichait. Ça faisait parti des raisons pour lesquels ils étaient proches depuis aussi longtemps alors qu’ils avaient des vies très différentes !

« Oui, elle m’en a un peu parlé à Halloween, je me souviens. » Confirma Viska au sujet des disputes entre Léopold et Peony. C’était un peu difficile pour la blonde de donner des conseils à son amie à ce sujet, elle était elle-même fille unique, donc elle n’avait aucune idée de ce que ça faisait d’avoir un grand frère et c’est pas sûr que ça l’aurait beaucoup aidé à comprendre si ça avait été le cas. Ce qui s’en rapprochait le plus, c’était sa relation avec Alex’, mais en l’occurrence c’était elle l’aînée… et elle voyait mal le Gryffondor critiquer ses choix vestimentaires ou de vie. Il avait accueillit la nouvelle de sa relation avec Jensen comme presque tout ce qu’elle lui disait par un sourire et un Cool lancé d’un ton confiant et plein d’empathie. Son cousin était beaucoup trop doux pour un Symphonie : elle savait de quoi elle parlait, elle avait hérité de tous les mauvais traits de son père biologique ! Heureusement que l’inné ne faisait pas tout dans la construction d’une personne ! Quant à l’acquis, son oncle Alexis était beaucoup plus comme son fils, ce devait être lui qui avait eu une bonne influence et pourtant c’est un Montgomery. « Bien sûr, même si je t’avoue que dernièrement j’ai plutôt l’impression que c’est Peony qui s’occupe de moi que l’inverse. Elle comprend bien mieux toutes ces histoires de couple que moi. » Elle se dit qu’elle n’était peut-être pas l’amie que Peony méritait mais elle espérait aussi que si elle avait besoin d’être écoutée, elle savait pouvoir compter sur elle.

{1 177}
2981 12289 0



    Viska Coline Spingate

Revenir en haut Aller en bas

Dahlia Lloyd
Dahlia Lloyd
Préfète en chef Serdy

Parchemins : 1739
Âge : 16 ans {16/09/1999}
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 3
FACECLAIM: Natalia Dyer / Alycia Debnam-Carey


Un tête à tête inhabituel [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Un tête à tête inhabituel [PV]   Un tête à tête inhabituel [PV] EmptyMer 11 Nov - 19:30

Dahlia ne voyait pas quoi ajouter de plus au sujet des Poufsouffles. A son goût, elle en avait déjà bien trop parlé dernièrement. D'autant plus qu'Alan était peut-être celui qu'elle côtoyait le moins : Quino était (avait été ?) son ami, et Prudence était sa collègue - elle était souvent amenée à faire des rondes avec elle. Elle était ainsi vraiment très mal placée pour juger le comportement du capitaine de Poufsouffle, ou en déterminer les origines. « Tu peux toujours le confronter. Mais bon, moi ça n'a pas donné grand-chose avec Quino. Il était juste super évasif, et ensuite il s'est littéralement enfui. » conclut-elle, son irritation palpable. Quel genre de gamin partait en courant en prétextant un appel imaginaire ? Elle n'aurait jamais qualifié Quino de mature, mais là ça dépassait tout simplement l'entendement. Ses actions étaient irrationnelles au possible.

« Oui je vois, et très probablement en effet. » La faute à la réputation de leur maison, sans doute. Elle ne voyait pas trop les Serdaigles de son année en faire de même, alors de ce côté-là, ils étaient tranquilles. Que Viska confirme qu'elle n'avait pas de problème avec Quino ne l'étonnait pas. Après tout, il en allait de même d'à peu près tous les autres gens. Par Merlin, il s'adressait encore à sa jumelle, on pouvait difficilement faire plus proche. Et sans doute aurait-ce été davantage le cas si Peony et elle n'avaient pas passé encore plus de temps ensemble que d'habitude, depuis la rentrée de janvier. Elle fut en revanche surprise que Viska n'ait pas posé ouvertement la question à Prudence. Elle la voyait plutôt du genre à mettre les pieds dans le plat pour être fixée, mais encore une fois, elle ne la connaissait pas si bien que ça. Dahlia l'aurait fait, elle, mais l'idée ne lui avait pas traversé l'esprit jusqu'à maintenant, et ce n'était pas comme si Quino lui en avait laissé l'opportunité, de toute façon. « Je suppose que je pourrais lui demander à notre prochaine ronde ensemble. Mais bon, si c'était vraiment ça, elle ne te parlerait plus non plus, si ? » nuança-t-elle avec scepticisme. Accessoirement, elle n'avait pas trop l'habitude de discuter chiffons avec Faraday, donc sa question sortirait vraiment de nulle part ("Vérifie qu'il n'y a pas un élève derrière l'armure là. Au fait t'aurais pas craché sur ma gueule pendant vos vacances en Irlande ? Je demande pour un ami.") Et puis, ce serait pousser son niveau d'implication dans cette histoire nettement trop loin. Elle y avait déjà suffisamment pensé comme ça. Elle n'aimait pas les mystères et les comportements inexpliqués, mais pas au point de consacrer son temps libre à l'étude des Poufsouffles nouvelle vocation. « Je ne pense pas que ça soit ça. » ajouta-t-elle sans développer davantage. Tout ce que Carmichael ou Faraday auraient pu dire sur elle, Quino le savait déjà. Et ce n'était pas les trois vieux qui allaient avoir des informations inédites non plus. Non, elle était persuadée que l'explication se trouvait autre part.

Les péripéties vécues par Viska au cours des vacances lui parurent vite autrement plus captivantes, et Dahlia opina finalement du chef devant les arguments de la Serpentard : « T'as raison. C'est pas vraiment une forteresse. » Elle leva les yeux au ciel. « Tu sais s'ils ont ajouté des défenses supplémentaires au moins ? » Puisqu'il y avait une nouvelle menace avérée, ça n'aurait pas été de trop, même si Dahlia supposait que McGonagall avait déjà fait le maximum après l'occupation par MS. Leur directrice n'était pas du genre à prendre tout cela à la légère. « Le plus dangereux c'est peut-être quand on sort de l'école, non ? Genre à Pré-au-Lard, c'est pas hyper sécu'. » ajouta-t-elle, pensive. Le village était libre d'accès après tout, contrairement à l'école.

« Genre seule dans le château avec Rusard ? J'espère pas pour elle. » plaisanta-t-elle concernant le lieu de résidence de McGonagall, avant de laisser Viska poursuivre son récit sur Jensen. Elle comprit la référence implicite au monde auquel appartenait le Serpentard. Les Lloyd ne côtoyaient pas tout à fait les mêmes cercles, mais même chez eux, on n'ignorait pas la réputation des Symphonie - et puis, Dahlia avait Peony pour la tenir au courant sinon elle ne retenait rien. « Je comprends. C'est plus simple quand tu n'as pas besoin de te répandre en explications interminables. C'est fatigant. » Elle aurait probablement fait un choix analogue à celui de Viska, si elle s'était trouvée dans cette situation. Bien qu'en l'occurrence, la personne à qui elle n'avait rien besoin d'expliquer se trouvait être Peony.

Viska l'interrogeant justement concernant sa jumelle, Dahlia se fit quelque peu plus réservée. Bien sûr, elle savait pourquoi Peony n'était pas bien. Elle était parfaitement consciente de ce qui troublait sa jumelle depuis ce voyage en train fatidique où elle l'avait poussée à analyser ses sentiments pour leur frère de rien. Mais en parler à Viska, ça, c'était proscrit. La seule personne qui aurait pu le faire était justement celle dont elles étaient occupées à parler. L'ironie de la réflexion de Viska sur l'expertise de Peony en matière de couples ne lui échappa pas. Elle se garda cependant de l'énoncer à haute voix. « Je vois ce que tu veux dire. T'as pas besoin de faire grand-chose en soi, tant que t'es là si jamais elle a besoin de toi. » dit-elle simplement, énonçant ce qui s'approchait assez de sa propre philosophie de vie. Elle n'avait jamais été du genre à taire ses opinions à sa jumelle, mais elle jugeait aussi que parfois, tout ce qu'il fallait faire, c'était être là. « Oui pour les couples, ne m'en parle pas. » marmonna-t-elle en pensant à Noé, et à la façon dont leur relation s'était développée. Si on lui avait raconté ça l'année précédente, elle n'y aurait jamais cru, mais il apparaissait qu'elle sortait bel et bien avec Noé Montgomery, un fait tout aussi inédit pour elle qu'il l'était pour Viska et Jensen.



dahlia; — I was born to run, I don't belong to anyone, oh no ; I don't need to be loved by you. Fire in my lungs, can't bite the devil on my tongue, oh no. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Un tête à tête inhabituel [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Un tête à tête inhabituel [PV]   Un tête à tête inhabituel [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Un tête à tête inhabituel [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Année 25 (2015-2016)-
Sauter vers: