AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




-50%
Le deal à ne pas rater :
Nouvel Echo Dot (4e génération), Enceinte connectée avec Alexa
29.99 € 59.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Thomé Mertvyy [EC]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Thomé Mertvyy
Thomé Mertvyy
Newbie

Parchemins : 4
Âge : 15 ans


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Thomé Mertvyy [EC] Empty
MessageSujet: Thomé Mertvyy [EC]   Thomé Mertvyy [EC] EmptyLun 26 Oct - 1:18



Thomé Mertvyy


The night is dark and full of monsters, I will give birth to the flame of the day



Nom : Mertvyy qui signifie chaleureusement: Mort en Russe
Prénom : Thomé
Âge : 15 ans
Date de naissance : 13 Février 2001
Statut de sang : Sang-pur
Origines sociales : Aisé, noble même
Baguette : Composée en bois de Cyprès, qui est associé à la noblesse du coeur et à l'audace, et de ventricule de Snallygaster connu pour sa curiosité si grande qu'il n'hésitait pas à s'exposer aux non mages. La baguette qui s'assouplie doucement, en sachant que son bois est très dure de nature, fait précisément 25,03 centimètre.
Signes particuliers : Une grande facilité avec la magie liée au feu.
Une brulure en forme d'étoile à sept branches se trouve sur son poignet gauche, si veille que la marque est pâle se confondant presque dans la nuance de sa peau crème.
Matières préférées : Histoire de la magie.

Physique

Thomé est assez grand pour son jeune âge, il mesure un mètre soixante et onze, ce qui le rend plutôt maladroit d'apparence. Ces grands bras donnent le sentiment qu'il va bousculer tout ce qui l'entour rien qu'en bougeant, hors il se démarque avec une certaine assurance. Il connait son corps, il apprend chaque jour à mieux ce cerner et cela se voit et se sent. Il dégagea cette aisance presque naturelle qui démontre un sang-froid, hélas que de façade, qui lui donne des airs de noblesses. Sans parler de ses tenues toujours sur mesure avec des matières luxueuses ou originales. Généralement, thomé porte un costume sans cravate, mais toujours avec de sublimes chaussures en cuir. L'origine de celui-ci fait penser à du reptile, mais cela reste à vérifier.

La carrure assez fine de cet adolescent en pleine croissance promet d'offrir un corps entretenu, voir un peu musclé s'il fait régulièrement le nécessaire. Sa taille est assez fine avec des épaules qui commence à s'élargirent doucement. Un future homme de charme, du moins s'il garde son teint pâle, et parsemées de grains de beautés, qui contraste avec ses courts cheveux noirs toujours coiffés. Ceux-ci font ressortirent ses yeux d'un bleu très clairs et captivants.

Il n'y a pas de doute, ce jeune sorcier ressemblera à son père avec une grande taille et une carrure d'homme d'affaire. Son visage encore enfantin s'affirmera pour des traits plus carrés avec un regard plus dur. Outre cela, il possède les yeux particulièrement clair de sa mère.

Le seul véritable détail qui dénote sur sa peau, c'est une étrange cicatrice en forme d'étoile à sept branches à son poignet gauche. Elle semble cacher un petit sortilège ou provenir d'un. Il y a aussi, deux petits marques de forme parfaitement ronde sur l'intérieur de son poignet gauche. Aucun doute, c'est la signature d'un vampire!


Caractère

Facile à vivre, du moins en apparence, le jeune sorcier semble toujours assez calme et joyeux. Une apparence qu'il s'efforce de donner pour ne pas laisser les autres voir ses faiblesses. Ce qu'il cherchera toujours à savoir en premier chez une personne qu'il vient de rencontre, ces points faibles, ce qui fera plier facilement l'autre ou même en faire son obliger. Une attitude quelque peu vicieuse, mais qu'il ne mettra que rarement en pratique parce qu'il n'approuve pas toujours de faire du mal. Le coeur tendre de Thomé est bien caché sous son masque d'indifférence qui sera difficile de pénétrer.

Il faut bien lui reconnaître qu'il possède un caractère complexe en ne dévoilant pas toujours ses intentions. Le jeune homme fera croire ce qu'il pense être le plus avantageux pour tous en parlant en énigme pour découvrir la manière de pensées des autres. Poser des questions logiques qui feront ressortirent le doute, tout ce qu'il faut pour perturber les autres, mais n'est-ce pas lui-même qui l'est? Difficile de dire si Thomé est naïf, particulièrement intelligent ou simplet. C'est ce qui fait aussi son charme, d'une certaine manière. D'une autre, c'est plutôt le bleu de ses yeux qui reflètent le froid de son attitude. Toujours distant, mystérieux voir même emplis de secret, le jeune mage ne se confie que très rarement. Après tout, qui comprendrai ses problèmes? Ceux-ci ne pouvant exister qu'à cause de certaines personnes, alors Thomé évitera les ennuis en évitant les gens. Un côté bien asociale, voir même sociopathe. Un cas d'école, amusant, car, ce mage solitaire rêve d'avoir un partenaire, un camarade, quelqu'un qui parviendrait à comprendre son point de vue sans le juger. Une personne qui arriverai à lui faire ouvrir son coeur serait d'ailleurs un rêve éveiller.

De manière plus générale, Thomé est quelque de réfléchit. Il se pose des questions, mais les gardera pour lui-même plutôt que d'avoir une réponse directe. Son petit passe temps et d'ailleurs de s'informer par lui-même, ce qui peut poser un gros problème en cours. Ce qui a posé problème dans son ancienne école. Un élève qui cherche par lui-même est une bonne chose, mais tout dépend de ce qu'il cherche et pire, de ce qu'il trouve! Sa curiosité sans limite lui a valu plus d'une remarque, mais bien qu'il écoute et entende ce qu'on peut lui dire, il n'en prend pas souvent compte, surtout s'il juge la remarque non-constructive. Une forme d'arrogance bien stupide chez ce jeune mage qui prône le savoir par tous les moyens possibles, même les interdits.

De plus, ce garçon à problème ne voit pas où se trouve la limite entre le mal et le bien. Si on lui demande son avis, il se montrera rusé en retournant la question avant de pouvoir s'interroger sur le bien fondé de la logique de l'autre. Puisque Thomé est habitué au bien commun et à toujours avoir soit à sacrifier soit à prendre au détriment de quelques personnes pour le bien de tous. Une forme tordue de justice qui est née de son éducation alambiquée.

Au fond, il n'est pas méchant, juste très maladroit avec le monde qui l'entour. Peut-être que c'est le monde qui est maladroit avec lui?



Aime

Le murmure vivant de la nuit est là tout ce qu'il apprécie. Certes, il y a beaucoup chose que Thomé aime, mais le paisible calme qui prend possession de la conscience et de la vie est une chose particulière. Il serait d'ailleurs peu surprenant que le jeune homme se réveille en pleine nuit pour admirer l'extérieur depuis une fenêtre ou la lueur du feu dans la cheminé. Voir même lire un livre en attendant que le jour arrive, mais dans le plus de temps possible.

Ce qu'il apprécie aussi, c'est apprendre par lui même. Les conseilles, ce n'est pas son fort, il préfère découvrir les effets d'un sortilège ou d'une potion, quand bien même on les lui aurait décrit avec fort détails. Ce côté très indépendant ne fait pas de lui un très bon élève. D'ailleurs, il ne se voit pas comme un apprenti sorcier, mais comme un chercheur. Il a se besoin passionnant de tenter des expériences en découvrant les explications douteuses dans des livres. Rien ne vaut la pratique et même si celle-ci peut nuire à d'autre.

La douleur n'est pas une chose qu'il aime à proprement parler. C'est plutôt qu'il la trouve de bonne compagnie pour se sentir vivant. S'il n'a aucune crainte de l'infliger à d'autre, il ne voit pas pourquoi il ne devrait pas l'apprécier en retour. Ce côté sadique lui vient de sa famille ou plutôt de son cercle familiale. Voir quelqu'un souffrir doit être une satisfaction naturelle, puisque c'est à travers celle-ci, aussi bien physique que mental, qu'un individu grandit. Vraiment tordu ce garçon!

Pourtant, il admire la beauté. Si la douleur peut apporter l'horreur et l'effroi chez certain, il ne fait aucun doute que les belles choses apportent le même sentiment d'admiration. Chez lui, il en va de même et sans cette perversion qu'est la jalousie. Il aime ce qui est beau et il trouve beaucoup de chose assez agréable à regarder.


N'aime Pas
Plus que ne pas aimer, Thomé ne supporte pas d'entendre les personnes se plaindre. C'est au point qu'il leur jetterai sans regret le sortilège Silencio qu'il a beaucoup trop travailler. Le plus drôle, c'est qu'une fois la personne muette, il ne peut résister à l'envie de la laisser s'agiter pendant des heures. Leur rendre le son est donc d'autant plus pénible que de l'avoir supprimer. De ce fait, jugeant sur ce qui est le plus agaçant, Thomé évite de se faire remarquer. D'autant plus, qu'entendre quelqu'un pour rien est énervant, mais voir cette dernière s'en prendre à lui le met souvent de plus mauvaise disposition. A défaut de savoir calmer ses nerfs une fois échauffés, le jeune sorcier préfère donc fuir la zone de turbulence.

Ce qu'il n'apprécie pas non plus? Etrangement, la musique, tout ce qui est lié au bruit enfin de compte. Il a été habitué au long silence durant la journée paisible du manoir et au quelques paroles avisées de sa tutrice. Dure de ne pas avoir en horreur tout ce qui fait du brouhaha. Peut-être apprendra-t-il à apprécier autre chose que le chant de la nuit.

Pour ce qui est de ne même pas vouloir en entendre parler, il s'agit des moldus. Il n'éprouve envers eux aucun intérêt précis, ni désintérêt non plus. Ce qu'il ne supporte pas, c'est l'étrange séparation qu'il y a entre les mages et eux. Comme si l'un valait l'autre et inversement. C'est d'autant plus compliqué à saisir son aversion pour les sans magies, que Thomé ne parvient même pas à les haïr. D'une certaine manière, c'est le therme Moldus ou Non-Mage qui l'agace le plus car, ce dernier agace les siens. Pour bien faire, Thomé ne fera que de garder ses distances avec ce qui pose problème, le temps de trouver une solution ou que quelqu'un l'impose.

Il n'aime pas les glaces et tout ce qui se lie trop bien avec le froid. Plus qu'un goût, c'est surtout un problème de souvenirs. Originaire de Russie, le jeune sorcier a un peu trop vécu dans la neige. Il évite donc toujours d'éprouver à nouveau la sensation froide qui lui fait claquer des dents.

crackle bones


Dernière édition par Thomé Mertvyy le Mar 27 Oct - 23:52, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Thomé Mertvyy
Thomé Mertvyy
Newbie

Parchemins : 4
Âge : 15 ans


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Thomé Mertvyy [EC] Empty
MessageSujet: Re: Thomé Mertvyy [EC]   Thomé Mertvyy [EC] EmptyLun 26 Oct - 1:25


Histoire



◘ Une lignée pure ◘

La famille Mertvyy n'existe pas depuis hier. Il faut remonter plusieurs vingtaines de générations en arrière pour trouver le tout premier du nom: Gorvian Mertvyy. Un homme particulier aux idéaux aussi fanatiques que ceux de sa famille et de son entourage. Il épousa une femme, le nom ne fut malheureusement noté nul part et de ce fait: perdu. Un tableau anonyme la représente au côté de son époux et de leur quatre enfants. Belle, le visage dénué d'émotion et épuisée, il n'en fallait pas plus pour savoir que cette femme n'avait pas choisi sa position. Contrainte par sa famille ou sous sortilège, la belle femme sans nom perdit rapidement la vie dans l'histoire. Certain la nommerai la première dame avec respect alors que la majorité se contentait de la nommer la première. Son sort n'importe que peu en toute honnêteté.

Ce qu'il faut savoir sur cette ligné, ce ne sont pas les prénoms, mais la manière dont ils voyaient les choses. Leur priorité était de conserver le plus de sang-pur possible et de ce fait, ils se mariaient uniquement avec d'autre noble de longue lignée, mais surtout, et très souvent, entre eux.
Arbre généalogique partiel:
 

Ainsi, la consanguinité était fort présent, mais pour maintenir cette voix, l'aîné principal se mariait toujours avec un membre assez proche qui descendait d'un autre couple avec du sang neuf. Limitant particulièrement les problèmes de la génétique de la sorte, bien qu'il y avait tout de même des morts nés nombreux. Les enfants de la ligné n'était donc affiché dans l'arbre qu'à partir des cinq ans et ainsi, le future partenaire choisi dans la foulé.

Bien que mal vu par d'autre sang-pur, qui se voulait pour la plus part hypocrite sur leur moyen de garder leur héritage, certaine famille n'hésitèrent pas longtemps avant de suivre le même principe. Non pas que Gorvian ait inventé la chose, mais il l'encra profondément dans la mentalité de ses enfants qui en firent de même avec les leurs.

Ce ne fut pas la seule particularité de cette famille, il faut savoir que les Mertvyy se firent connaître pour avoir chassé de nombreuses créatures magiques et notamment les vampires. Ces sorciers étaient persuader d'être la seule et unique race supérieur sur le monde. Une vision des choses qui resta encrée dans leur histoire. Ils eurent aussi de nombreux alchimistes qui hélas n'arrivèrent pas à la grande réussite de Nicolas Flamel, mais qui s'en approchèrent dangereusement par des moyens peu appréciables. Leur soif de pouvoir manqua presque de leur donner un rôle clé sur le monde magique russe, par chance, il n'en fut rien!

Un point important concernant les mariages arrangés, c'était que tout le monde devait s'y plier. Il arrivait, surtout venant des membres secondaires de la famille, ceux qui n'était pas directement destiné à conserver la pureté du sang, de refuser un tel arrangement. Les parents proches n'hésitaient pas à user de sortilèges pour plier à leur volonté les rebelles et s'ils le faillaient, une mort mystérieusement trop arrangeante voyait le jour. De nombreuses potions dangereuses servant à contrôler l'esprit virent le jour parmi ces dangereux individus.

Avec les nombreuses années écoulées, la branche principale se fi plus discrète alors que les descendants plus éloignés coupèrent les ponts avec cette famille. La chasse aux créatures magique fut déclarée interdite, mais cela ne lava pas le sang versé par les Mertvyy.

◘ 1.Des parents et un enfant ◘

La jeune femme aux yeux couleurs ciel qui marchait en compagnie d'une créature tout aussi belle, avait les cheveux d'un roux claire agréable à regarder. Le nom de cette jeune femme était Hélène Mervaux. Celui de son amie à l'ascendance semi-vampirique était Annabelle Krov, dont le nom est littéralement Sang en russe. Les deux amies avaient été dans les mêmes écoles depuis leur plus jeune âge et même si Hélène portait un amour interdit pour sa camarade, elle ne lui en parla jamais.

Alors que les deux amies avaient seize ans et que les cours dans l'écoles de Koldovstoretz comme beaucoup d'autres élèves. La jeune Mervaux aurait pu avoir une vie loin de la famille Mertvyy, sauf que ces derniers apprit qu'Hélène possédait un rare don de pyromancie. Une lettre lui fit donc parvenue avec l'annonce de son mariage avec un certain Garvan Mertvyy descendant le plus proche de Gorvian du même nom. Une bien étrange nouvelle qui hérissa son amie qui ne pouvait pas ne pas savoir qui était ces maudits Mertvyy. Après tout, la Krov était une demi-vampire et de ce fait, sa mère lui avait raconté les légendes atroces et la guerre ouverte avec cette famille de dégénéré.

Sur une telle nouvelle, la jeune rousse en parla à son père qui n'était pas au courant d'un quel conque lien avec cette lignée. Il fallait savoir que la défunte épouse était une descendante de Gwenaelle, bien que cela remontait à des générations. S'il n'y avait pas d'autre partenaire possible, alors la pauvre Hélène allait devoir épouser son cousin éloigner. Une chose qui fut protester avec par le père et la fille, sous les formes d'une beuglante bien agressive. Aucun retour ne leur vient et le clan Krov proposa de protéger la jeune femme en la cachant chez eux et cela à partir du jour de son anniversaire qui serait son passage à l'âge adulte.

Le calme était revenue et la vie paisible poursuivit son cours, du moins jusqu'au dix-septième anniversaire d'Hélène qui eut lieu en pleine journée de cours. L'inattendu arriva brusquement. Un groupe de sorciers s'invita dans l'école, le directeur de celle-ci les laissa faire, lui-même lié à la dangereuse famille. La jeune Mervaux fut kidnappée sous les yeux de ses camarades qui ne purent rien faire.

Quand le père apprit la nouvelle, il était déjà trop tard. Sa fille avait été forcée de boire une potion contenant un philtre d'amour et une drogue composée par leur soin pour que la jeune femme ne puisse jamais protester son époux.

Furieuse et désespérée, Annabelle fit le serment au père de son amie qu'elle trouverait un moyen de la sauver. Hors, ce fut la mère de la petite Krov qui promit, par le serment inviolable, de protéger la descendance qui apparaitra de cet union. Bien que surprit par cette nouvelle, Lucas Mervaux, espérait voir sa fille être sauvée, mais la vampire la savait déjà perdue et de ce fait, elle voulait sauver l'enfant qui verrait le jour.

Ce ne fut que trois ans plus tard que l'enfant attendu vit le jour. Annabelle était devenue une sorcière confirmée et avec l'aide de sa famille, ils kidnappèrent le nouveau-né. Le choque fut d'autant plus douloureux que la jeune femme rousse qui était autrefois si vivante n'avait plus que le regard d'une poupée de porcelaine. Et l'interdit fut brisé, un des vampire mit fin à la torture qu'ils avaient découvert, il tua Hélène qui, dans un dernier soupire, le regarda avec gratitude.

◘ 2.Un faux vampire parmi les vrais ◘

A la fin de la nuit, alors que le château des Krev était agité par un débat bien complexe, le jeune enfant âgé de cinq ans descendit les escaliers pour aller vers la source du brouhaha, la salle à manger. Le petit Thomé avait été élevé par l'amie proche de sa mère Annabelle, cette dernière avait même donnée naissance à une petite fille qui rattrapa son frère dans le couloir. La petite robe sombre sa la peau pâle accentuait son ascendance vampirique qui était impure par sa mère.

"Toto... qu'essse qui che pache?"Articula maladroitement la petite à peine réveillée. Son frère adoptif prit sa main en lui souriant. Il ne savait pas et quand c'était le cas, il gardait alors le silence en affichant cette expression enfantine. Le petit garçon aux cheveux noirs marcha avec se cadette jusqu'à la porte de la grande salle qu'il ouvrit. Bien qu'il voulait être discret, il fut repéré aussitôt. Les voix se turent aussitôt et Annabelle ouvrit la porte.

"Thomé, viens avec moi." Gronda sévèrement la femme avant de regarder plus tendrement son enfant. "Retourne te coucher Sophia." Sa voix s'était adoucie, rien de surprenant, mais les regards glacés posés sur les deux enfants n'annonçaient rien de bon. Le garçon sourit à sa cadette en lui lâchant la main pour lui faire signe de partir. " Ch'est parche que Toto est pas comme nous? Il est gentil avec moi... che veux pas qu'il parte." Articula la petite vampire avec les larmes aux yeux.

Bien que les paroles mal prononcée étaient dites avec amour, la surprise était de taille. Personne ne devait en avoir parlé au garçon et la fillette, alors comment savait-elle? D'autant plus choquant, que le gamin n'avait pas l'air surpris. Il posa une main sur la tête de sa soeur pour la rassurer. " Va dormir Sophia, le soleil ne va plus tarder à se lever." Sage parole qui n'allait pas alléger la situation déclenchée.

La petite obéit finalement pour retourner trouver sa chambre. Alors que son frère, était prit au piège dans une grande pièce remplie de douze vampires et d'une demi avec son époux. Les regards posés sur lui, lui donnaient la chair de poule. Il ne pouvait pas dire que sa cadette l'avait mordu par curiosité plus que par faim. La pauvre se ferait sévèrement disputée, il en était hors de question.

" Je l'ai compris en m'étant réveille un matin pour aller chercher à boire. Sophia m'a suivit et le soleil lui a fait mal. Elle est plus intelligente que moi." Le petit mensonge ne trompa personne. Pas même Annabelle qui attrape un peu sauvagement les bras pour remonter les manches avant de voir la double petite cicatrice. La mère, fâchée, mais tout de même rassurée de découvrir que le garçon voyait sa fille comme sa sœur, eu un soupire. " Tu aurais du m'en parler. Surtout pour la protéger. Si elle l'avait fait par nécessité, que te serait-il arrivé? Qu'aurait-elle pensée d'elle-même tout le reste de sa vie?" Les paroles tétanisèrent l'enfant.

"Annabelle, ce n'est pas le moment. Thomé, il faut qu'on parle de ton père. Il a découvert que tu étais caché ici." Incertain de comprendre le problème, la grand-mère sourit plus tendrement à l'enfant. Il fallait lui expliquer les choses, prendre le temps de tout dire avec le plus de clarté, mais est-ce qu'un enfant de cinq printemps comprendrait? Il allait devoir tout savoir, car Thomé regarda l'époux d'Annabelle avec cette interrogation dans les yeux.

Pour protéger l'enfant du serment, il allait falloir lui apprendre à se défendre, mais surtout à cacher ses capacités devant les autres. Faire un nul qui n'en était pas un, de sorte que la famille Mertvyy n'en veuille pas! Et si cela ne fonctionnait pas, Thomé devait devenir assez fort pour se protéger seul quand il sera adulte.

◘ 3.Un cancre qui n'en est pas un ◘

Le temps passa bien vite dans la grande demeure où Thomé et Sophia se dévoilaient être doué, l'un comme l'autre, pour utiliser la magie et les arts vampiriques. L'aîné n'avait pas encore sa baguette, qu'il avait déjà compris qu'il pouvait allumer ou éteindre une flamme d'un claquement de doigt. Ce qui était l'héritage de sa défunte mère, la meilleure amie d'Annabelle. Cette dernière s'efforçait d'élever le jeune homme et sa propre fille avec impartialité. Une chose bien dure, d'autant que la petite avait du sang-pur de vampire et de ce fait, une très grande sensibilité au soleil alors que Thomé en avait besoin. Bien que le soucis n'était point là. Il allait falloir au jeune homme à apprendre à cacher ses dons, voir même ses capacités. Une idée brillante donnée par la matriarche qui ne voulait savoir qu'une chose, que le jeune Mertvyy était un cancre en cours! Toutefois, pour être le pire, il fallait savoir comment éviter d'être bon et pour ce détail, le pauvre Thomé allait apprendre beaucoup et devoir s'assurer d'avoir toujours les résultats les moins bons.

Ce qui arriva péniblement au premier trimestre dans la grande école russe: Koldovstoretz. La force et la magie brute, telle était leur unique fierté. Alors, le jeune homme s'assura de ne pas être bon. Même si cela semblait simple, il du travailler dur les premiers jours. Ses résultats étaient presque tous trop bon, alors il s'efforça de ne plus laisser place au hasard et avec l'aide de sa mère adoptive, il devient un élève pitoyable aux yeux de tous. Sa moyenne chute vers les onze sur vingt, dans presque toutes la matières. De temps à autre, il faisait exprès de mal répondre à toutes les questions. Ce qui lui valut des devoirs supplémentaires, qui facilitèrent son travail studieux.

Les choses auraient peu continuer de la sorte. Si seulement Sophia n'avait pas hurlée que Thomé était plus intelligent que tous ceux de l'école et qu'il faisait exprès d'être nul. Il fallait bien reconnaitre que la petite sœur était un peu trop protectrice et qu'elle avait tendance à avoir le sang chaud. Le mélange des deux, en plein hiver bien froid, et d'une peste arrogante qui méprisait la presque vampire sang-pure, suffit à faire exploser la vérité. Fort heureusement, personne n'y cru, du moins presque. Un professeur, nouvellement arrivé, avait eu des doutes en discutant quelques fois avec le jeune homme. Derrière le masque maladroit du faux naïf et presque idiot, le professeur y avait vu l'étincelle d'intelligence. Il lui suffit d'examiner un peu les différentes copies pour remarquer que les réponses correctes contre disaient les fausses des testes précédents et inversement. Même si beaucoup d'enseignants l'avaient juste catégorisé idiot et inutile, pour priorisé les plus doués, le nouveau n'était pas aussi dupe et arriéré.

Pour sa faute, Sophia fut changée d'école, loin de Thomé. Cela brisa le coeur des deux enfants, mais la décision murement prise était là pour leur bien. D'autant plus qu'une petite école spécialement pour ceux ayant du sang de vampire avait été mise en place non-loin de la demeure Krev. Le jeune sorcier insista pour aller avec elle, mais ce fut un refus catégorique de la part du père: Anton Noch.  Le départ attira bien trop l'attention du professeur qui était déjà bien curieux sur le sujet du jeune Thomé. Il suffit d'une convocation pour que le garçon s'inquiète de son sort.

"Monsieur Noch. Venez vous asseoir." Invita le professeur en faisant signe à Thomé de s'installer sur la chaise devant le bureau. D'un air perdu et presque effrayé, un jeu d'acteur longuement trop travaillé, le garçon s'installa en posant son cartable sur ses genoux: un signe de défense.

"Professeur Volkof, pourquoi m'avez-vous convoqué?" Demanda d'une voix un peu trop calme l'étudiant.

"Sophia Noch, c'est votre demi-sœur n'est-ce pas? commença le professeur en énonçant un "fait". Ce changement de scolarité a été demandée par votre père, sou le motif qu'elle subissait du harcèlement agressif. Toutefois, je me demandais si ce n'était pas plutôt à cause de ce qu'il s'est déroulé entre elle et mademoiselle Natchio. Comme quoi, vous monsieur Noch seriez bien meilleur que tous les autres élèves et que vous jouiez les idiots." Le ton calme du professeur avait de quoi déstabiliser Thomé. Cette vérité, elle ne devait pas remonter plus haut dans la hiérarchie de l'école. Si le directeur de celle-ci venait à être au courant, alors les Mertvyy s'intéresseraient un peu trop à son cas. Aussi, l'étudiant se devait de mieux jouer son rôle.

"Ma soeur? Elle voulait juste être contente de son grand frère. Je l'ai toujours poussé à étudier, même si je ne suis pas doué pour ça." Le stress rendait sa performance maladroite. Ce qui, étonnement, accentuait son air perdu face aux affirmations du professeur Volkof. Il arqua d'ailleurs un sourcil avant de sourire. " J'ignore pourquoi ce petit jeu, mais je n'en parlerais à personne. J'aimerais seulement comprendre. D'ailleurs, qui est votre vrai parent? Si toutefois vous êtes seulement le demi-frère de Sophia." La question piquant fit serrer les dents à Thomé. Annabelle lui avait dit de dire qu'elle était sa mère biologique, peu importe qui demandait. Même la cadette était au courant de ce plan, tout comme Anton qui ne l'approuvait pas du tout. "Ma mère est ma mère. Mon père, j'ignore qui sait. Monsieur Noch à insisté pour que je prenne son nom après ma naissance." Tenta d'expliquer avec conviction Thomé.

Agacé par la discussion qui s'allongé sous les questions du professeur, Thomé finit par rappeler que les cours n'étaient pas fini. Lui, demander pour aller apprendre des trucs qu'il connaissait par coeur à cause des nuits blanches de révisions et d'étude donnée par Annabelle, c'était le comble de l'ironie. Pourtant, Volkof le laissa filer. Il comptait bien savoir le fin mot de l'histoire.  Ce ne fut que des semaines plus tard qu'il entendit ses collègues parler de Thomé comme étant le fils Mertvyy. Et, selon les dires: " Fort heureusement qu'il n'exhibait pas le nom Mertvyy pour ne pas le tâcher de cette médiocrité pitoyable!". Le professeur Volkof n'eut alors plus aucun doute et se maudit bien d'avoir cherché à savoir!

◘ 4.Le commencement ◘

Mentir devient de plus en plus facile, même dans sa famille, le jeune homme se révéla être un virtuose. Il se préparait même souvent ses mensonges à l'avance, organisant les différentes étapes de sa mascarade jusqu'à parvenir à tirer les ficelles. Ce fut avec un tour de force de plusieurs mois, qu'il parvient à convaincre sa grand-mère de lui offrir un objet de grande valeur, mais totalement inutile, comme une coupe en or. Rusé, presque trop pour son propre bien, le jeune Thomé avait remarqué que le professeur Volkof n'avait plus insisté sur les raisons de ses "erreurs" de tests. C'était facile à deviner, surtout après qu'un enseignant lui cracha au visage, devant toute la classe, que le garçon faisait honte à ses ancêtres, ces véritables ancêtres. Ce qui souleva pas mal de questionnements parmi les élèves qui ne comprenaient pas pourquoi une telle précision. "Maudit ignard!" Se retient bien le petit Mertvyy de dire. Après tout, le garçon haïssait son père sans même l'avoir jamais rencontré et entendre parler de lui, même indirectement, fut une véritable claque.

A la fin du cours, alors que le professeur semblait avoir oublié ses paroles, Thomé se permit de rester à sa place, laissant ses camarades partirent d'abord. Dès que les regards des deux ennemis se croisèrent, le jeune homme fut sans hésitation. Il jeta en parfait Expelliarmus qui envoya le professeur par la fenêtre. Mauvais timing! Beaucoup trop mauvais, mais il fallait comprendre que l'étudiant en avait marre des remarques déplacées. La moquerie de ses camarades, la violence verbale des professeurs qui étaient même devenue bien physique chez les autres apprentis. La goutte qui fit débordé le vase, ce vase qui n'aurait pas du être plein. Paniqué par ce qu'il venait de faire, Thomé s'échappa de l'école à balai pour retrouver Annabelle.

Ce sortilège n'était pas bien méchant, ni même la chute du professeur d'un étage. D'autant plus qu'un buisson amortit ses fesses bien potelées. Le véritable soucis, c'était que le masque était tombé. Le pauvre enfant avait dévoilé ses capacités et il était facile de savoir qu'il les avait caché jusque là.

Fuir! C'était l'unique but de la mère adoptive quand elle prit une valise et rangea les affaires de son faux enfant dedans. Elle fit de même pour elle et son époux, qui refusa de bouger. Lui, il désirait protéger sa fille, il promit de la récupérer rapidement pour les rejoindre à un point de rendez-vous. Ce qui aurait du arriver. Ce qu'il aurait vraiment fallu qu'il arrive. Hors, à l'heure du rendez-vous, devant le chemin où attendez impatiemment Annabelle et Thomé, personne ne vient pendant de longues minutes. La raison aurait voulu qu'ils partent sans regarder en arrière, mais c'était impossible.

Déterminé à savoir où était passé son mari et sa fille, Annabelle fit jurée à Thomé de partir sans revenir. Elle allait aller seule les chercher. Ce qui fut bien entendu, pas le cas, car le jeune homme suivit discrètement sa mère adoptive jusqu'à l'école de Sophia, qui avait été emmenée par des mages vêtues de noirs, sans aucun doute: des Mertvyy, ou du moins des partisans. La destination n'était donc pas compliqué à deviner. Baguette en main et courage de rigueur, la Krev lança un patronus à la forme de zibeline pour alerté les membres de sa famille, qui ne tardèrent pas à la rejoindre sur le pied de guerre.

◘ 5.Amorce de l'aube ◘

Alors que la famille de vampire et de quelques mages Krev se regroupaient, la mère d'Annabelle remarqua le jeune Thomé. D'un tour simple pour un vampire, elle se glissa près de lui, lui faisant promettre de ne pas se mettre en danger et que s'il le fallait, qu'il devrait fuir. Pas un instant, elle aurait imaginé que le petit homme les suivraient jusque dans les tréfonds de la demeure Mertvyy pour y trouver Sophia. La pauvre enfant respirait à peine quand elle fut retrouvée. Quand au père, il n'était plus. Les maudits chasseurs de vampires attendaient avec hâte l'arrivée de leur proies. Surtout Garvan, le père de Thomé qui avait hâte d'avoir entre ses mains son enfant pour assurer la pérennité de sa famille.

Coincé, les vampires ne pouvaient que se battre bec et ongle face aux sorciers sans pitié, la fin semblait prédestinée. Personne ne pouvait échapper à ces monstres aux visages humains. Du moins pas sans magie! Ce qui ne faisait pas défaut au jeune homme qui ne parvenait pas à croire que sa précieuse sœur se mourait dans ses bras. Bien que la mère d'Annabelle lui hurlait de fuir, il n'en fit rien. Ses yeux pâles admiraient avec chagrin le visage qu'il ne verrait plus sourire, pas plus que celui de son père adoptif. Ce fut le cris de sa mère se prenant un sort qui l'arracha à son chagrin. Ils allaient la tuer, sans hésitation ni remord. C'était de trop pour le jeune sorcier qui, dans un cri de rage hurla le sort qu'il venait à peine à contrôler, un patronus. Bien qu'il avait fait apparaitre une magnifique grue, ce fut un lézard imposant semblant sortir des flammes qui bondit vers son ennemi.

""ASSEZ!" Résonna la voix fébrile de la matriarche qui résonna dans la pièce bondée. Les deux camps ne pouvaient se départager significativement. Les morts étaient aussi nombreux d'un côté que de l'autre et par son sortilège, Thomé avait prouvé qu'il ne rejoindrait pas les rangs des Mertvyy, quand bien même il en portait le nom. "Tu n'as aucune autorité ici sangsue!" Pesta Garvan avant de rire alors que son fils se levait, abandonnant le corps inerte de sa soeur. Son regard se posa vers sa mère qui ne respirait plus. Le chagrin fut balayé par les flammes de la colère et expelliarmus après expelliarmus, Thomé attaqua son père. Ce dernier ne manqua pas de renvoyer chaque coup jusqu'à finir par faire voler son enfant au sol. Furieux ou pour une raison inconnue, il pesta vers la matriarche qui se mit entre eux.

Le temps compté qui s'était douloureusement écoulé suffit pour que le ministère entre en scène. Sauvant les derniers membres de la famille Krev et stoppant les hostilités. Les Mertvyy avaient bien trop d'autorité pour être sanctionner comme il se devait, mais la mise en garde fut suffisante pour les pousser a rester sage assez de temps pour que Thomé et sa grand-mère: Ludye, puissent quitter le pays. La destination ne fut pas bien compliquée à choisir, même si entrer dans l'école en pleine année allait poser problème, du moins sur les papiers. Ludye avait toujours eu des contacts nombreux avec les familles européennes qui furent ravies de les accueillir, même si Thomé était un Mertvyy. Tant qu'il jurait de ne pas blesser un vampire et de repousser ces idiots d'humains, il n'aurait aucun soucis. Bien que le jeune sorcier ne comprit pas cette antipathie envers les non-mages, il se plia aux conditions qui ne lui posaient aucun soucis. Ce n'était pas comme si les buveurs de sang avaient un lien quel conque avec ces mages aux idées drastiques de Magicis Sacra. Peu importait bien les raisons, Thomé ferait ce qui serait nécessaire pour survivre, tout comme la salamandre qui ne quitte pas son feu.


La partie moldue

Prénom ou Pseudo : Niraki
Comment avez-vous découvert le forum ? DC
Célébrité pour l'avatar : Asa Butterflid
Un petit mot ? Merci pour le choix de l'avatar V ~


crackle bones


Dernière édition par Thomé Mertvyy le Ven 27 Nov - 3:25, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas

Vanellope Reynolds
Vanellope Reynolds
Préfète de Gryffondor

Parchemins : 631
Âge : 15 ans [29.04]
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


Thomé Mertvyy [EC] Empty
MessageSujet: Re: Thomé Mertvyy [EC]   Thomé Mertvyy [EC] EmptyLun 26 Oct - 12:50

Hâte de voir ce personnage évoluer dans Poudlard 😊



    Vanellope Catherine Reynolds
    Fine comme une aiguille, forte comme une épée, ingénue et savante, tu ne supportes pas l’injustice... Pour toi c’est le seul désordre + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Graham Bishop
Graham Bishop
Préfet de Gryffondor

Parchemins : 1440
Âge : 16 ans (12/07/1999)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


Thomé Mertvyy [EC] Empty
MessageSujet: Re: Thomé Mertvyy [EC]   Thomé Mertvyy [EC] EmptyLun 26 Oct - 14:24

Rebienvenue avec ce personnage Very Happy !
Revenir en haut Aller en bas

Dahlia Lloyd
Dahlia Lloyd
Préfète de Serdaigle

Parchemins : 1669
Âge : 16 ans {16/09/1999}
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


Thomé Mertvyy [EC] Empty
MessageSujet: Re: Thomé Mertvyy [EC]   Thomé Mertvyy [EC] EmptyLun 26 Oct - 15:23

Je pense qu'il va s'entendre avec Dahlia Razz
Trop chouette de te voir avec un nouveau personnage Iva' Very Happy
Revenir en haut Aller en bas

Jensen McGowan
Jensen McGowan
Capitaine de Serpentard

Parchemins : 569
Âge : 15 ans (20.06.2000)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 9


Thomé Mertvyy [EC] Empty
MessageSujet: Re: Thomé Mertvyy [EC]   Thomé Mertvyy [EC] EmptyLun 26 Oct - 16:14

Trop cool, un nouveau petit ! Il sera de l’année de Lucrecia en plus Smile
Du coup c’est Mertvyy ou Metvyy?
Revenir en haut Aller en bas

Victoire Weasley
Victoire Weasley
Capitaine de Gryffondor

Parchemins : 1773
Âge : 15 ans [2 mai 2000]
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


Thomé Mertvyy [EC] Empty
MessageSujet: Re: Thomé Mertvyy [EC]   Thomé Mertvyy [EC] EmptyLun 26 Oct - 17:59

Un petit quatrième année c'est chouette coeur

et il promet, ce personnage ! hâte de découvrir son histoire Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://yoshisavatars.tumblr.com/

Thomé Mertvyy
Thomé Mertvyy
Newbie

Parchemins : 4
Âge : 15 ans


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Thomé Mertvyy [EC] Empty
MessageSujet: Re: Thomé Mertvyy [EC]   Thomé Mertvyy [EC] EmptyMar 27 Oct - 1:27

Merci pour cet accueil o/

C'est bien avec un R Jensen, j'ai juste pas encore le plis avec un nom à la prononciation Russe XD
Revenir en haut Aller en bas

Daryl Lewis
Daryl Lewis
Ministère

Parchemins : 1963
Âge : 20 ans
Actuellement : Stagiaire au département des accidents et catastrophes magiques


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 5


Thomé Mertvyy [EC] Empty
MessageSujet: Re: Thomé Mertvyy [EC]   Thomé Mertvyy [EC] EmptyMer 28 Oct - 14:35

Rebienvenue et courage pour la fin de ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas

Thomé Mertvyy
Thomé Mertvyy
Newbie

Parchemins : 4
Âge : 15 ans


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Thomé Mertvyy [EC] Empty
MessageSujet: Re: Thomé Mertvyy [EC]   Thomé Mertvyy [EC] EmptyVen 27 Nov - 3:26

Merci~ Merci!

Il m'aura fallu du temps, mais il me reste encore la relecture et la correction avant de pouvoir l'annoncée terminée.

Encore un peu de patience Very Happy
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Thomé Mertvyy [EC] Empty
MessageSujet: Re: Thomé Mertvyy [EC]   Thomé Mertvyy [EC] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Thomé Mertvyy [EC]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: La magie est partout :: Cérémonie de répartition-
Sauter vers: