AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




-46%
Le deal à ne pas rater :
Pull de Noël Batman DC Comics
19.99 € 36.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Confiance en nous, uniquement [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Itachi Summers
Itachi Summers
Poufsouffle

Parchemins : 22
Âge : 15 ans {14/01/2001}
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Confiance en nous, uniquement [PV] Empty
MessageSujet: Confiance en nous, uniquement [PV]   Confiance en nous, uniquement [PV] EmptySam 31 Oct 2020 - 22:20

Confiance en nous, uniquement« Et tout va bien monsieur Summers ? Est-ce qu’il y a autre chose que nous devions vous fournir ? » L’assistante sociale déléguée au Ministère de la Magie était assise face à lui dans le bureau du professeur de sortilège. Elle prenait l’air intéressé mais distant qu’Itachi avait appris à reconnaître chez les adultes de son entourage. Il ne savait jamais quel attitude ils attendaient de lui en retour, après tout, il n’allait pas se mettre à leur réclamer des choses non vitales ou à se confier sur son enfance malheureuse. Il comprenait que cette femme – comme ses prédécesseurs par ailleurs – soit obligée de vraiment vraiment vérifier comment il allait. Mais ça allait, il fallait qu’ils le croient : tant que ses sœurs étaient en sécurité, pour tout dire, il considérait que tout était au mieux. Cette année, en plus, même MS paraissait être un problème lointain, c’est dire s’il avait l’esprit tranquille !

Libéré de tout ça, Itachi finit par être libéré et il se dirigea vers le hall d’entrée vu qu’il y avait rendez-vous après son entretien avec sa meilleure amie Kate. Il retrouva la blonde assez facilement, la plupart des élèves étant à leurs clubs : s’il ne se trompait pas, à cette heure là, il y avait Quidditch pour une des maisons et une séance du club de duel pour les autres. Que des activités qui n’intéressaient pas beaucoup Itachi. Il ne participait à aucun des clubs de l’école. Vu qu’il avait d’énormes difficultés de lecture, le travail scolaire lui demandait bien plus d’effort que la moyenne, hors Itachi se faisait un devoir d’être excellent en classe pour faire honneur à sa bourse. « Eh Kate ! Tu n’attends pas depuis trop longtemps ? » Lui demanda-t-il en replaçant la lanière de son sac à dos sur son épaule. Il sourit à sa meilleure amie : même s’il avait d’autres amis dans l’école, c’était avec elle qu’il se sentait le mieux. C’était un peu comme avoir une autre sœur, mais qui aurait son âge et serait avec lui en cours. Une sœur en mieux donc !

Et une sœur qui ne lui ressemblait pas du tout : même si c’était elle qui avait été élevée au Japon, elle avait un physique typique de l’Europe, alors que lui, qui était selon toute probabilité né en Angleterre, était tout ce qu’il y avait de plus asiatique dans la physionomie. Son prénom aussi était japonais pour ce qu’il en savait, tout comme celui de ses sœurs, mais le Ministère doutait qu’ils le soient complètement. Ils n’avaient jamais trop expliqué pourquoi, et Itachi s’en fichait un peu puisqu’il était anglais. En plus, il avait peu de souvenirs de ses vrais parents. Côté racine, il n’en avait pas d’autres que ses sœurs, d’ailleurs : « Tu n’as pas vu Yukino ? Elle devait passer après moi avec l’assistante sociale mais, comme d’habitude, j’ai l’impression qu’elle sèche. » Sa plus jeune sœur ne voyait pas l’intérêt de tout ça puisqu’elle considérait leur famille d’accueil à Galway comme leur vraie famille. Itachi lui avait expliqué des tonnes de fois que ça restait important de communiquer avec le Ministère, etc. mais il était difficile de faire entendre raison à cette bourrique !
2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Katarzyna Ells
Katarzyna Ells
Serpentard

Parchemins : 105
Âge : 15 ans • 31.10.2000 - Tokyo, JP
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Confiance en nous, uniquement [PV] Empty
MessageSujet: Re: Confiance en nous, uniquement [PV]   Confiance en nous, uniquement [PV] EmptyLun 2 Nov 2020 - 0:02

Katarzyna & Itachi.
If the stars fell out of the sky and the tears rolled into the ocean and now I'm looking for a reason why you even set my world into motion. 'Cause if you're not really here then the stars don't even matter now I'm filled to the top with fear that it's all just a bunch of matter. 'Cause if you're not really here then I don't want to be either I wanna be next to you...
La nouvelle année était passée et le retour à Poudlard s’était passé assez tranquillement. Kate étant de particulièrement bonne humeur, il fallait dire qu’elle était donc très facile à vivre ces dernières temps. Elle avait pu, durant les vacances d’hiver, retourner au Japon pour fêter Noël là-bas. Un petit voyage surprise, qu’elle avait accueilli à bras ouverts, ravie de pouvoir remettre les pieds sur sa terre natale. Si elle n’avait rien du physique traditionnel japonais, avec ses jolies boucles blondes qui tombaient en cascade sur ses épaules et ses grands yeux bleus, elle était, par contre, cent pour-cent japonaise jusqu’au plus profond de son âme. Certaines personnes à Poudlard semblaient avoir encore un peu de mal avec la caractère et la personnalité de la jeune fille, mais elle s’en fichait pas mal, et continuait sa petite vie.

Séparée de Lucrecia qui avait décidé d’aller étudier à la bibliothèque pour son cours de Soin aux Créatures Magiques -quelle idée, franchement, Kate ne s’imaginait pas comment l’on pouvait aimer se retrouver couverte de terre, voire pire, alors que de sublimes cours tels que l’astronomie, l’arithmancie ou encore les runes s’offraient à vous- Kate était restée dans sa salle commune, et en avait profité pour se faire un matcha, dans les règles de l’art. Suite à son voyage au Japon pendant les vacances, elle en avait profité pour refaire son stock et était repassée, à la rentrée, par les cuisines, pour voir avec les Elfes de maison si elle pouvait toujours venir les embêter quand elle en avait besoin. Cela étant, sa mère, soucieuse du bonheur de sa fille, avait fini par céder à ses caprices et lui avait offert, pour les fêtes de Noël, une théière magique, qui chauffait l’eau à la température souhaitée. Ce qui révolutionnait carrément les séances de relaxation et de bien-être la jeune sorcière. Le matcha demandait énormément de rigueur, et elle avait toujours été particulièrement triste de ne pas pouvoir s’en faire dans la salle commune et de devoir attendre le petit-déjeuner, alors qu’elle en mourrait parfois d’envie tard le soir. Ce qui était une très mauvaise, le matcha libérant de l’énergie de manière continue, contrairement au café qui donnait un coup de boots sur l’instant, mais pour le moment, son corps semblait totalement imperméable à cette énergie nocturne, ce qui l’arrangeait plutôt bien.

Bien assise sur son lit, dans son dortoir des quatrièmes années qu’elle partageait notamment avec Lucrecia, nouvelle arrivante et expatriée également, l’anglo-japonaise avait mis devant elle son éternel plateau en bambou qu’elle emmenait partout avec elle, sa jolie théière magique, parsemée de fleurs de cerisiers, -Sakura, son deuxième prénom, sa mère avait le sens du détail-, son bol à matcha, le chasen et son chashaku, qu’elle trainait derrière elle depuis des années. Elle ouvrit sa boite de matcha, qu’elle conservait bien à l’abris de la lumière et de toute source de chaleur, s’enivrant du parfum qu’il dégageait. Cette odeur avait le don de la calme automatiquement, lui rappelant les souvenirs des cérémonies du thé qu’elle avait pu faire aux quatre coins du Japon, lors des voyages de ses parents. Ce matcha en particulier était délicieux. Aucune amertume, doux et rond, avec ce côté herbeux présent mais pas oppressant. Elle en disposa deux cuillères dans son bol, fit couler un peu d’eau dessus et se mit à le fouetter, avec vigueur, son poignet habitué au geste, bougeait pratiquement tout seul. Une fois le matcha bien mousseux, Kate s’enivra encore de son parfum, avant de le déguster tranquillement. Elle devait retrouver Hachi, son meilleur ami, mais il avait tout d’abord un rendez-vous plus ou moins important avec des membres du Ministère de la Magie. Kate préférait éviter d’être dans ses pattes lorsqu’il y allait, et de toute façon, ils avaient convenus qu’ils se retrouveraient après ledit rendez-vous.

L’heure arrivant, elle posa son plateau sur sa table de nuit, elle nettoierait tout cela plus tard, si les Elfes de maison n’étaient pas passé par là avant elle. Elle lissa les plis de sa jupe et alla se regarder une dernière fois dans le miroir, s’assurant que son mascara n’avait pas coulé, et remettant une pointe de gloss sur ses lèvres roses. Fin prête, elle récupéra son sac de cours, qu’elle passa à l’épaule et alla vers le Grand Hall, où Hachi arriva presque en même temps. Un sourire vrai étira ses lèvres et ses yeux brillèrent de mille feux dès qu’elle l’aperçu. « Hachi ! » Elle se dépêcha d’aller à sa hauteur et s’accrocha à son bras, déposant un léger baiser sur sa joue. Elle était, elle le savait, bien trop tactile. Mais il ne semblait pas vraiment lui en vouloir. Elle tentait, malgré tout, de se contenir un minimum, mais parfois, l’envie était bien trop forte pour qu’elle ne puisse y résister. « Non, je viens d’arriver ne t’en fait pas. J’en ai profité pour boire un matcha, au calme. Je t’ai dit que ma mère m’avait enfin offert une théière magique ? » Ravie du petit moment qu’elle avait pu passer en tête-à-tête avec son bol de matcha, la jeune fille était d’une humeur joyeuse. Pourtant, elle avait toujours autant de mal à se faire au Royaume-Uni. Mais heureusement, il y avait Hachi, son meilleur ami, pour qui elle en pinçait, depuis quelques mois. Si elle taisait ses sentiments, c’était surtout parce qu’elle ne savait pas trop comment le jaune et noir pourrait prendre la chose, et surtout, elle refusait d’essuyer un refus. Autant se taire alors, c’était plus simple, moins douloureux. Encore que…

A la demande du brun, elle secoua la tête de gauche à droite, en signe de négation. « Non, pas du tout. C’est vraiment obligatoire, ces rendez-vous ? Je veux dire, si elle a besoin de quelque chose, elle peut te le faire savoir, non ? Ou vous pouvez toujours écrire à l’assistante sociale… » Kate avait appris tout le passé, ou presque, de son meilleur ami, lorsqu’ils s’étaient liés d’amitié l’an passé. Elle trouvait cela presque drôle d’être celle qui arrivait du Japon, alors qu’elle n’en n’avait pas du tout le physique et que lui, tout anglais soit-il, n’avait rien à voir avec les normes et standards européens. Mais elle l’aimait, de tout son coeur et lui faisait aveuglément confiance. Avec lui, ça avait été comme une évidence. « Qu’est-ce qu’on fait ? Je te dirais bien qu’on peut aller boire un thé, mais je suis là seule de nous deux à apprécier ce rituel… Traitre va ! » Bien évidement, elle blaguait, à moitié en tout cas. Mais son amour du thé était connu et reconnu, même Rusard levait les yeux au ciel quand elle arrivait avec sa valise pour l’école et une autre, contenant uniquement du thé, ne comprenant pas ce qu’elle pouvait trouver à reprocher à leur thé noir traditionnel.
acidbrain


• 1 134 mots mots •
Revenir en haut Aller en bas

Itachi Summers
Itachi Summers
Poufsouffle

Parchemins : 22
Âge : 15 ans {14/01/2001}
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Confiance en nous, uniquement [PV] Empty
MessageSujet: Re: Confiance en nous, uniquement [PV]   Confiance en nous, uniquement [PV] EmptyMar 3 Nov 2020 - 16:28

Confiance en nous, uniquementItachi n’était pas quelqu’un de très tactile : ayant subis divers sévices pendant son enfance, il y avait toujours une certaine retenue dans sa façon d’être qui n’avait rien de naturel. Cependant, Yukino et Aoi avaient passé la majeure partie de leur vie accrochée à lui, lui sautant dans les bras ou – dans le pire des cas - se cachant derrière lui. Quand il était habitué à un contact, il le tolérait plutôt bien, et comme cela faisait presque un an et demi que Kate avait rejoint son entourage proche, il avait fini par se faire à son expansivité, assez proche de celle d’Aoi. Néanmoins, Itachi ne faisait pas certains gestes avec Kate, par exemple, si elle l’embrassait sur la joue, lui non. La bise ne faisait pas parti de son éducation et il avait encore du mal à en comprendre l’intérêt parce que c’est pas très covid. Puis, il n’allait quand même pas embrasser une fille qui n’était pas vraiment sa sœur, même sur la joue, ce serait totalement déplacé !

Il laissa néanmoins son bras à sa meilleure amie, posant même son autre main sur celui de Kate avec un sourire. « Je crois que tu m’en as déjà parlé, mais c’était peut-être pour me dire que tu l’avais demandé. Elle t’est vraiment utile ? » Itachi ne buvait presque pas de thé, sauf quand elle lui en préparait. Pour le petit déjeuner, il était de l’équipe du café noir : il lui fallait au moins ça, lui qui avait un mal terrible à s’extirper du lit. Ce n’était pas sa faute, il n’était pas du matin, même à l’époque où être en retard pour les corvées signifiait se prendre une raclée, il traînait la patte.

« Les rendez-vous avec les assistants sociaux sont obligatoires pour continuer à bénéficier de la bourse, et pour continuer à venir à l’école, on a besoin de cette bourse. Yukino n’est plus assez petite pour ne pas comprendre une logique aussi simple. Même s’ils le voulaient, les parents de notre famille d’accueil ne pourraient pas payer pour nous trois. » Le Ministère leur fournissait une aide pour s’occuper des trois orphelins, mais la charge de trois enfants aussi traumatisés qu’Itachi et ses sœurs n’avaient pas été rien. Ils avaient déjà pris sur eux de les faire suivre par des pédo-psychiatres, des médecins, et ils avaient aussi payé des cours de soutien, d’orthophonie… ils avaient donné beaucoup plus que ce que l’aide permettait de payer, Itachi le savait. Alors il ne pouvait pas leur demander de payer ses études en plus.

« Et moi je te proposerais bien de travailler sur nos devoirs mais tu vas encore me dire que c’est inutile ! Je te propose donc un compromis : on va aller boire du thé quelque part et tu me liras les pages de manuel de défense contre les forces du mal ce qui me fera gagner un temps considérable pour les parchemins qu’on va devoir rendre après-demain. » Itachi savait lire mais péniblement. Il n’avait appris qu’à huit ans et demi passé, presque neuf même le temps d’entrer dans le fameux « système » et il avait eu toutes les peines du monde à y parvenir. Un esclave n’avait pas besoin d’apprendre à lire et à écrire, quant au peu qu’il avait appris avant d’être dans cette situation, il l’avait oublié faute de pratique. Yukino était celle qui avait le mieux réussi à rattraper son retard car elle était plus jeune, quant à Aoi, elle devait être plus intelligente que lui car même s’ils n’avaient qu’un an d’écart pile, elle lisait et écrivait parfaitement au bout de six mois d’école. Heureusement, même si le jeune homme avait encore bien du mal à lire certaines œuvres assez indigestes, il pouvait compter sur ses quelques amis pour l’aider.

{635}
2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Katarzyna Ells
Katarzyna Ells
Serpentard

Parchemins : 105
Âge : 15 ans • 31.10.2000 - Tokyo, JP
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Confiance en nous, uniquement [PV] Empty
MessageSujet: Re: Confiance en nous, uniquement [PV]   Confiance en nous, uniquement [PV] EmptyJeu 5 Nov 2020 - 20:58

Katarzyna n’avait pas particulièrement l’habitude d’embrasser les gens. Ce n’était clairement pas une façon de faire au Japon, mais elle avait toujours eu cette petite tradition avec ses parents. Tous les matins, ils s’embrassaient pour se dire bonjour et tous les soirs, ils s’embrassaient pour se dire bonne nuit. Même maintenant, alors que Kate avait énormément de mal avec le déménagement, elle continuait à les embrasser tous les jours, quand elle était avec eux. Et assez inconsciemment, elle avait commencé à faire la même chose avec Itachi depuis plusieurs mois, maintenant qu’ils étaient bien plus proches que lorsqu’elle était arrivée en septembre lors de sa troisième année. Si son meilleur ami ne se plaignait pas trop, elle tentait tout de même de se réfréner un minimum, sachant parfaitement par quoi il était passé lorsqu’il était enfant. Mais il y avait des fois où elle n’y arrivait juste pas. Heureusement, il ne lui en tenait pas rigueur, ce qui valait peut-être mieux ainsi, quand on y repensait à deux fois. Le tempérament et la nature colérique de la jeune fille pouvant faire parfois des étincelles, mieux valait en effet que tout aille dans son sens, pour le bien être de l’école de sorcellerie de Poudlard.

« Bien évidement Hachi qu’elle m’est vraiment utile ! À ton avis, comment veux-tu que je boive un thé parfaitement infusé dans mon dortoir si je n’en n’ai pas ? Je ne vais pas tout le temps aller dans les cuisines. Je sais que ta salle commune est juste à côté, mais pas la mienne ! » Au contraire, la sienne semblait être au fin fond du château, si profondément cachée dans les entrailles souterraines de l’école. Cela dit, elle devait avouer que l’ambiance que procuraient les ombres des plantes et des créatures du lac n’étaient pas si horribles. De plus, de ce que Kate avait compris, la salle commune s’était beaucoup réchauffée depuis que le maître des potions avait pris la tête de la maison au serpent. De lourds rideaux de velours, des canapés et des fauteuils en cuir et en velours, des plaids un peu partout. Franchement, il y avait sûrement pire. « Il est hors de question que je brûle des feuilles de thé vert, pire encore, du matcha ! Ça perdrait tout son sens Hachi, enfin ! » Elle leva les yeux au ciel, presque outrée que son meilleur ami puisse ainsi remettre en doute la nécessité d’un tel appareil dans sa vie. Était-il son meilleur ami oui ou non ?!

Alors que le jaune et noir lui rappelait, une nouvelle fois, le protocole strict qu’ils étaient censés suivre pour continuer à toucher les aides que leur fournissait le Ministère. Il le lui avait sans doute expliqué déjà plusieurs fois, mais Kate ne comprenait pas vraiment pourquoi le Ministère de la Magie se bornait à faire trois entretiens alors que la fratrie était au complet à Poudlard. Franchement, autant faire gagner du temps à tout le monde et faire un seul entretien, non? « Tu veux qu’on aille la chercher ? Ils ne peuvent pas vous enlever votre bourse juste pour une fois, si ? » Parce que bon, Hachi y avait été, lui, à son rendez-vous ! Donc ils devaient bien se douter que si sa soeur avait des soucis, elle en parlerait à son frère… Enfin, toutes ces histoires étaient assez compliquées pour la jeune fille, qui préférait laisser son meilleur ami gérer ses histoires comme il le fallait. De toute manière, elle ne pouvait pas faire grand chose de son côté. Elle avait déjà un chat dont elle devait s’occuper, alors imaginez trois personnes vivantes.

« C'est inutile parce que mes notes sont excellentes. Mais bon, tu as de la chance que je t’aime beaucoup, je me plierais à ta volonté... Seulement pour cette fois, ne crois pas que tu gagneras à chaque fois! » Et comme Hachi avait également céder à son petit caprice théophile, il fallait avouer qu’elle était plus encline à accepter ce qu’il lui proposait. Quand elle avait su qu’il avait du mal à lire, Kate avait été fidèle à elle-même et avait offert dès tonnes de livres à son meilleur ami, pour qu’il puisse s’améliorer. Elle lisait aussi beaucoup pour lui, que ce soit des histoires toutes simples que des cours qu’ils devaient étudier. Elle mettait toujours un point d’honneur à le faire correctement, son accent très scolaire aidant à la prononciation. Elle parlait l’anglais « traditionnel », celui d’Oxford. C’était ainsi qu’elle avait appris l’anglais, volonté de ses parents d’avoir l’exigence et la perfection de cet anglais parlé par leur fille. « On essaye de trouver une salle de classe vide ? Il doit bien y avoir une dans ce château, tout le monde n’a pas cours à cette heure-ci. »
acidbrain


• 782 mots •
Revenir en haut Aller en bas

Itachi Summers
Itachi Summers
Poufsouffle

Parchemins : 22
Âge : 15 ans {14/01/2001}
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Confiance en nous, uniquement [PV] Empty
MessageSujet: Re: Confiance en nous, uniquement [PV]   Confiance en nous, uniquement [PV] EmptyMar 10 Nov 2020 - 11:34

Confiance en nous, uniquement« Ne le prends pas mal, mais vu que je bois essentiellement du café noir, j’ai un peu de mal à voir la différence entre du thé infusé à soixante-dix ou à quatre-vingt degrés. » Il savait que pour sa meilleure amie, c’était une hérésie, mais tout ça lui paraissait très futile. Comme il l’avait déjà dit à Kate plusieurs fois, leur vie était trop différente pour qu’il arrive à avoir les mêmes préoccupations qu’elle : il était arrivé dans sa vie qu’il n’ait même pas de quoi manger, alors de là à faire une montagne pour quelques degrés de trop sans son thé… Néanmoins, tant qu’elle était contente, il l’était aussi, donc loin de lui l’idée de l’empêcher de boire son thé comme elle le voulait, seulement son niveau de compréhension ne dépassait pas la joie qu’un bon thé semblait procurer à Kate. De toute façon, en dehors du café, Itachi se contentait très bien de ne boire que de l’eau. « C’est vrai que tous tes thés là, ils sont chers. » Ajouta-t-il à la mention du macha et autres thés verts de Kate. Il était toujours sidéré de l’argent que la Serpentard pouvait dépenser pour des boissons chaudes alors que lui avait d’énormes scrupules quand il fallait qu’il s’achète une nouvelle plume. « Il vaut mieux ne pas gâcher. » Conclut-il, plus convaincu par ces arguments pécuniaires que par ceux concernant le goût du thé.

« Non, je ne pense pas, mais Yukino ne peut pas continuer à agir comme bon lui semble. Que ferions-nous si nous n’avions plus de bourse hein ? Si nous ne finissons pas Poudlard, nous sortirons sans aucune qualification dans le monde du travail, et nous ne serons pas loin de revenir à notre point de départ. Elle a peut-être oublié ce que ça fait d’être considéré comme des moins que rien, mais pas moi. » S’emporta-t-il, un peu en colère contre Yukino de lui causer autant de soucis. Sa petite sœur était réellement très jeune pendant leur période d’esclavage, aussi, bien que tout autant traumatisée qu’Aoi et Itachi, elle paraissait ne pas en avoir tiré les mêmes leçons que ses aînés. Hachi comprenait qu’elle considère leur vie actuelle comme étant celle qui comptait réellement, mais il y avait un point qui n’avait pas changé depuis la mort de leurs parents : ils dépendaient d’adultes qui pouvaient soit les aider, soit les briser. Or Hachi avait la ferme intention que tout le monde reste sur les premières dispositions.

« Sinon, tu pourrais aussi juste te dire que tu m’aides parce que je suis ton meilleur ami et que tu ne veux pas aider Yukino à me faire virer de Poudlard ? » Kate n’avait pas besoin de réviser autant que lui mais elle ne mettait pas non plus des heures à lire seulement dix pages. Itachi n’était pas fondamentalement mauvais élève, seulement il était assez handicapé par son retard scolaire. Au demeurant, le deal était honnête, puisqu’il prendrait le thé avec elle. « Oui, on peut chercher une salle vide. » Généralement, les salles libres gardaient leurs portes ouvertes. C’était une sorte de convention pour éviter de déranger un cours ou des couples en train de faire des folies. Il leur fallut un moment pour en trouver une, mais une fois que ce fut fait, Itachi ferma la porte : et voilà, c’était leur salle vide maintenant ! « Tu as de quoi faire ton thé ou il faut qu’on aille chercher de l’eau aux sanitaires les plus proches ? » s’enquit-il en posant son sac sur une table. L’opération « thé » étant un peu plus compliquée à mettre en place que l’opération « lecture », mieux valait commencer par elle ! Et puis une boisson chaude l’aiderait peut-être à calmer sa nervosité lié au comportement de sa petite sœur.
2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Katarzyna Ells
Katarzyna Ells
Serpentard

Parchemins : 105
Âge : 15 ans • 31.10.2000 - Tokyo, JP
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Confiance en nous, uniquement [PV] Empty
MessageSujet: Re: Confiance en nous, uniquement [PV]   Confiance en nous, uniquement [PV] EmptyMer 11 Nov 2020 - 22:46

« Et moi je ne comprends vraiment pas comment tu peux arriver à boire. C’est atroce, aussi bien le goût que l’odeur. » Esquissant une grimace, Kate frissons de la tête au pied. Si elle n’aimait pas le thé anglais, rien n’égalait le café. C’était vraiment atroce et rien n’allait là-dedans. « La qualité se paie, mon cher ! C’est pareil pour le café, je te signale. » Même si elle n’aimait pas ça, elle savait pertinemment que plus les grains étaient chers, meilleure était la liqueur. C’était plus ou moins pareil pour le thé, encore que certaines marques misaient davantage sur leur nom et des packagings particuliers pour vous faire débourser là où la qualité n’était clairement pas au rendez-vous. Kate faisait très attention à tout cela. Mais elle devait bien l’avouer, elle se laissait facilement tenter quand la qualité était au rendez-vous.

La colère de son ami était palpable, et Kate fronça les sourcils. « Hachi, calme toi. Tu ne quitteras pas l’école avant la fin de tes études. » Elle pressa un peu le bras du jaune et noir pour le faire revenir sur terre. C’était elle, la colérique des deux, pas lui. « On ira la chercher et tu lui feras la morale, d’accord ? Mais pour le moment, ça ne sert à rien de s’énerver. Tu ne vas pas être viré du jour au lendemain. » Et auquel cas, elle pourrait toujours s’arranger pour que ses parents prennent en charge les trois sorciers non ? Ils avaient largement ce qu’il fallait pour s’occuper que quatre petits sorciers en devenir ! Bien entendu, elle se garda bien de proposer cette idée à son meilleur ami. Déjà, elle savait qu’il n’était pas vraiment de bonne humeur, ou du moins, il était légèrement énervé. Donc il ne l’écouterait pas avec le détachement dont il savait faire preuve d’habitude. Et ensuite, elle savait qu’il insisterait pour dire que tout cela était une très mauvaise idée et que Kate ne pouvait pas tout résoudre avec de l’argent. Si vous vouliez son avis, elle pensait tout à fait le contraire.

Levant les yeux au ciel, elle secoua la tête, ses boucles blondes suivant le mouvement. « Je t’aide parce que je t’aime, je n’ai pas besoin d’avoir une raison particulière. Sinon, j’aurais arrêté de te lire les cours depuis longtemps. » Kate mettait généralement les deux pieds dans le plat. Elle savait parfaitement, de toute façon, que son meilleur ami ne comprenait pas ce qu’elle entendait par là. Pour lui, Kate l’aimait comme un ami. Comme son meilleur ami. Et c’était vrai. En partie. Mais il y avait tellement plus, pourquoi ne pouvait-il pas tout simplement ouvrir les yeux ? Ils se mirent finalement à la recherche d’une salle vide, ce qui semblait de plus en plus compliqué. Une fois la salle trouvée, elle laissa Hachi s’occuper de fermer la porte, alors qu’elle prenait place à une des tables.

Posant sa main sur sa poitrine, Kate prit une mine outrée. « Hachi, comment oses-tu me demander ça ? Bien sûr que j’ai tout ce qu’il faut, j’ai mon sac enfin ! » Et son sac avait été élargi grâce à la magie. C’est à dire que c’était une vraie caverne d’Ali Baba là-dedans. Entre les manuels de cours, les rouleaux de parchemin, les plumes et les encriers - tous bien rangés dans des compartiments distincts pour que rien ne soit abimé - Kate avait également constamment sur elle sa précieuse théière magique, une bouteille avec l’eau la plus pure pour que son thé soit le plus parfait possible, et divers thés, au cas où elle avait finalement une autre envie au moment de se faire le thé. Et bien évidement, elle avait tout l’attirail pour se faire un matcha. Heureusement que son sac, bien  « Tu veux quoi ? J’ai de l’hojicha, un sencha et du matcha ? » Les thés qu’elle emportait avec elle changeaient régulièrement. Elle pouvait avoir du genmaicha ou du sobacha, un milky oolong ou encore un gyokuro. Parfois, il fallait l’avouer, elle avait également des thés chinois, des grands crus qui coûtaient les yeux de la tête. Hachi avait raison, elle dépensait des sommes folles, mais c’était pour son propre bien, ce n’était pas comme si elle se droguait ou qu’elle dépensait tout en farces et attrapes coucou Quino. Elle sortit tout ce dont elle avait besoin, posant son matériel sur une des tables, et mis l’eau dans la théière. Tapotant deux fois sur le bec avec sa baguette, la théière se mit en marche. « Tu vas voir, c’est génial, ça ne va jamais plus haut que la température que je choisi ! » Elle posa ses yeux azurs sur l’asiatique, et déterminée, lui demanda, tout en tendant la main vers lui. « Bon, tu me donnes ton livre, que je te lise les passages que tu veux ? »  
acidbrain
Revenir en haut Aller en bas

Itachi Summers
Itachi Summers
Poufsouffle

Parchemins : 22
Âge : 15 ans {14/01/2001}
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Confiance en nous, uniquement [PV] Empty
MessageSujet: Re: Confiance en nous, uniquement [PV]   Confiance en nous, uniquement [PV] EmptyLun 16 Nov 2020 - 17:48

Confiance en nous, uniquement« J’ai bu des trucs bien pires que ça tu sais, une fois, la plomberie était en panne, et Monsieur n’avait pas voulu nous donner de bouteille d’eau, alors on a du boire l’eau qui avait servi à faire cuire les pommes de terre pendant deux jours. » Quant au côté pécuniaire : « Bon café ou bon thé, je n’ai d’argent pour ni l’un, ni l’autre de toute façon. Et au moins le café m’aide à me réveiller, je ne suis pas trop du matin. » Kate devait bien le savoir depuis le temps, mais c’était quand même un point apportant, Itachi préférant le côté pratique des aliments à leur goût. Il ne disait pas non aux bonnes choses, d’ailleurs, il adorait la cuisine des elfes, seulement son palais n’avait pas eu l’occasion de se développer comme celui de sa meilleure amie.

« Sauf si ma soeur perd sa bourse. » insista-t-il, ayant l’impression que Kate ne comprenait pas la gravité de la situation. Elle ne voulait pas qu’il reste à l’école ou quoi ? Prenant une profonde inspiration, Itachi reprit le contrôle. Il n’était pas du genre à le perdre, sauf justement quand il était question de sa bourse et du bien-être de ses sœurs. « Non, pas du jour au lendemain. » Concéda-t-il « Mais il faut qu’elle arrête ça. » Il irait lui parler plus tard avec Kate, et peut-être aussi Aoi, de façon à essayer de faire rentrer un peu de plomb dans la jolie petite tête brune de Yukino. Ses sœurs le rendaient vraiment chèvre par moment… entre Yukino qui fuyait les assistants sociaux et Aoi qui montrait son ventre en plein mois de janvier : à quel moment avait-il louper leur éducation ? Au moment où il en avait été chargé alors que lui-même avait cinq ans!

« Mais moi aussi je participe à tes tea party parce que je t’aime ma Kate à moi. » Plaisanta-t-il avec bonne humeur sans prendre très au sérieux ces quelques paroles. Il n’avait aucun problème à dire la vérité : il aimait beaucoup Kate, après tout, elle était sa meilleure amie, presque comme une troisième sœur. Elle était la meilleure chose qui lui soit arrivé depuis qu’il était à Poudlard.

Une fois seuls dans la salle, il laissa Kate sortir tout son matériel pour leur préparer du thé à tous les deux : « Du matcha s’il te plaît. » Ensuite il s’assit et sortit son manuel de défense contre les forces du mal pour l’ouvrir à la bonne page. « Tiens, ce sont les pages sur les détraqueurs qu’on a à étudier. Tu commence à réussir le Patronus d’ailleurs ? Moi ça reste une vague purée de pois. » Il faut dire qu’il n’avait pas des tonnes de souvenirs heureux pour l’aider à former un bon patronus, même si son plus grand ennemi était surtout la déconcentration. Il détestait qu’on le regarde quand il travaillait, ça le stressait, or la création de patronus était un exercice publique… ce qui expliquait probablement la purée de pois !
2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Katarzyna Ells
Katarzyna Ells
Serpentard

Parchemins : 105
Âge : 15 ans • 31.10.2000 - Tokyo, JP
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Confiance en nous, uniquement [PV] Empty
MessageSujet: Re: Confiance en nous, uniquement [PV]   Confiance en nous, uniquement [PV] EmptyMar 17 Nov 2020 - 18:50

Katarzyna était parfaitement au courant de ce qu’avait vécu son meilleur ami et ses petites sœurs lorsqu’ils étaient plus jeunes, mais ce n’était plus le cas, et elle avait du mal à comprendre pourquoi il restait autant attaché à ce passé. Elle comprenait qu’il en soit particulièrement traumatisé, mais de là à toujours appeler Monsieur celui qui l’avait maltraité. Elle se retenait cependant de lui dire à chaque fois, puisqu’elle avait bien compris que c’était comme parler à un mur. « Oh vraiment ? Je n’avais pas remarqué dis donc... » ronchonna-t-elle, plus pour elle qu’à l’attention de son meilleur ami. Elle prenait facilement la mouche, elle le savait, mais c’était aussi ce qui faisait son charme, non?

A la remarque du brun, Kate fronça les sourcils, à moitié vexée, à moitié surprise. « Arrête avec ça ! Elle ne perdra pas sa bourse. S’il n’y a que ça pour te faire plaisir, je vais aller lui parler et lui faire comprendre. » Une pointe d’indignation dans la voix. Croyait-il vraiment qu’elle se fichait pas mal de sa situation? Franchement, pour qui la prenait-elle?! pour une fille unique pourrie gâtée, tout ce que tu es mon chat « T’es vraiment insupportable quand tu t’y mets... » hôpital, charité, tout ça hein... Elle poussa un soupir, presque blasée. Les rendez-vous avec les assistantes sociales semblaient toujours avoir la peau de la bonne humeur d’Hachi. Elle déposa malgré tout un baiser sur la joue de son meilleur ami quand il lui dit qu’il l’aimait également, même si elle savait parfaitement qu’il n’y avait là-dedans rien d’ambiguë.

Son visage de poupée s’illumina quand Hachi choisi le matcha pour leur petite session d’étude, et tapota à nouveau la théière en pensant à la température qu’elle voulait. Quatre-vingt degrés, pas plus, pas moins. Elle sortie sa précieuse petite boîte de son sac, et s’affaira a préparer la poudre de thé vert. Son poignet connaissait le geste par coeur, et la jeune fille eu rapidement fini de préparer le bol de thé pour son meilleur ami. Elle le lui rallongeait toujours un peu plus que sa propre dose, mais c’était essentiellement pour qu’il n’ai pas un goût trop fort en bouche. Quand on n’était pas habitué, le matcha pouvait être vraiment particulier. Elle récupéra le livre, avant de se préparer son propre bol. « Hum, ça va, je crois? J’ai cru voir une ou deux queues la dernière fois, mais ce n’est pas resté bien longtemps. » Elle était intimement persuadée qu’avoir été arrachée à son pays n’aidait en rien, mais elle ne pouvait pas se plaindre devant Hachi. Il savait qu’elle n’aimait pas être ici, mais en même temps, elle était tellement contente d’être avec lui... Tous ces sentiments contradictoires n’aidaient clairement pas. « Alors. Les Détraqueurs comptent parmi les plus répugnantes créatures que l’on puisse trouver à la surface de la terre. Ils infestent les lieux les plus sombres, les plus immondes, jouissent de la pourriture et du désespoir, ils vident de toute paix, de tout espoir et de tout bonheur l’air qui les entoure. » Kate s’arrêta, levant les yeux vers Hachi, pour voir s’il suivait. Elle lisait toujours à une vitesse assez lente, en articulant au mieux. Son accent parfait aidait aussi beaucoup. « Je me demande vraiment comment ils ont pu exister, au tout début... Pas toi? » Elle attendit qu’il eut fini d’écrire, vivant une gorgée de la liqueur verte qu’elle avait préparé. Vraiment, les de traqueurs n’étaient pas le meilleur sujet du monde pour un tête-à-tête !
acidbrain
Revenir en haut Aller en bas

Itachi Summers
Itachi Summers
Poufsouffle

Parchemins : 22
Âge : 15 ans {14/01/2001}
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Confiance en nous, uniquement [PV] Empty
MessageSujet: Re: Confiance en nous, uniquement [PV]   Confiance en nous, uniquement [PV] EmptyLun 23 Nov 2020 - 10:38

Confiance en nous, uniquement« Et encore, tu n’as rien vu, pour ceux de mon dortoir c’est encore pire. » Plaisanta-t-il avant d’ajouter : « Mais tu sais que c’est bientôt mon anniversaire pas vrai ? Que dirais-tu de m’offrir du vrai bon café ? Tu n’aimes pas ça, mais je suis sûr que tu saurais en trouver. » D’accord, ça ne se faisait pas de réclamer un cadeau en particulier, cependant à force de parler qualité du produit, le jeune homme devait admettre qu’il était curieux de savoir s’il verrait vraiment la différence entre son café habituel et du café de qualité, comme Kate le faisait entre du thé bas de gamme Adam Miller et celui qu’elle se préparait elle-même. Et sa meilleure amie était à l’aise financièrement, pas comme lui. Il trouvait d’ailleurs sa tendance dispendieuse particulièrement gênante car il ne pouvait assumer aucun frais lorsqu’ils se faisaient des sorties… Mais c’était un autre sujet, et vu qu’il avait le même problème avec Karen, il avait en quelque sorte l’habitude des filles de riche.

Sa bonne humeur se tarit pourtant à mesure qu’il évoquait sa plus jeune sœur. Il adorait Yukino, elle faisait partie des trois personnes qu’il aimait le plus au monde, mais elle était aussi insupportable comme Aoi et Kate autrement dit. Itachi avait parfois l’impression d’être la seule personne raisonnable de tout son entourage : Kate et Karen passaient leur temps à se chamailler pour des broutilles c’est toi la broutille mon gars, Aoi s’habillait n’importe comment et Yukino faisait caprice sur caprice. Elles auraient toutes sa peau !

« C’est pas mal si tu commences à avoir une forme. Moi… je me demande si j’arriverais un jour à avoir assez de souvenirs heureux pour réussir un patronus. Le professeur a dit que quand on a eu des traumatismes enfant, c’est plus difficile, et j’ai vu mourir mes parents, ensuite j’ai été esclavagé et battu… les patronus corporels risquent de rester hors de ma portée. » Ce qui était dommage car d’habitude il se débrouillait bien en défense contre les forces du mal. Pensif, il commença à boire son thé dont l’amertume et le goût fort ne le dérangeait pas, même s’il continuait à préférer le café. Kate de son côté commença sa lecture, il l’écouta avec attention lui parler des détraqueurs, ces créatures effroyables qu’il n’avait aucune envie de rencontrer. Il y avait un sombre désespoir en lui qu’il avait enfermé à double tour quitte à étouffer tout autre sentiment, il ne tenait pas à voir tout ça ressortir. Personne ne le voudrait. Son entourage n’avait pas besoin de connaître cette partie de lui parce qu’il était responsable d’eux. Il avait un rôle à tenir. Pas de sentiment, pas de débordement. « Je ne me suis jamais posé la question… mais ça ressemble à l’idée que je me fais de la magie noire, pas toi ? » Remarqua-t-il « Une expérience ratée peut-être ? Il doit bien y avoir des savants fous même parmi les sorciers. »
2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Katarzyna Ells
Katarzyna Ells
Serpentard

Parchemins : 105
Âge : 15 ans • 31.10.2000 - Tokyo, JP
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Confiance en nous, uniquement [PV] Empty
MessageSujet: Re: Confiance en nous, uniquement [PV]   Confiance en nous, uniquement [PV] EmptyLun 30 Nov 2020 - 8:54

Kate laissa un rire cristallin s’échapper d’entre ses lèvres quand le poufsouffle lui dit que c’était encore pire pour ses camarades de dortoir. Elle voulait bien le croire, car même elle avait du mal à le supporter le matin au petit-déjeuner. Il avait vraiment de la chance qu’elle l’aimait de tout son coeur, si vous vouliez son avis ! « C’est vrai ? J’ai le droit ?! » Kate évitait de faire des cadeaux trop chers à Itachi depuis qu’elle le connaissait, parce qu’elle savait qu’il n’avait pas la même vision qu’elle de ce côté là. A Noël, elle lui avait pris deux livres, de belles éditions, mais qui ne valaient pour autant pas un rein et trois bras. Cependant, si Hachi l’autorisait à mettre de l’argent dans quelque chose aussi futile pour lui mais si important pour elle, elle ne disait pas non. Elle avait envie de lui faire plaisir, mais au fur et à mesure du temps, parfois, elle séchait. Alors forcément, elle était ravie de voir qu’il concédait à entrer un peu dans son univers. Il n’était jamais bien regardant quand elle dépensait son argent pour ses thés, les dégustaient avec plaisir quand elle le lui proposait mais savait qu’il était toujours plus ou moins offusqué par les prix que la blondinette pouvait lui annoncer. Elle le faisait rarement, Itachi sachant parfaitement qu’elle ne serait jamais capable de boire du thé bas de gamme acheté en supérette, mais répondait quand on lui posait la question. « Bien sûr que je sais en trouver. Mes parents en boivent, tu sais. » Ses parents avaient gardé un style de vie relativement occidental, malgré leurs nombreuses années de vie au Japon. Kate elle, était née là-bas et s’était complètement plongée dans cette culture, sans rechigner et sans chercher bien loin. Elle avait découvert le thé dès son plus jeune âge et ne s’en n’était jamais détournée.

« Tu n’as qu’à penser à moi. » Elle esquissa un sourire taquin, buvant une gorgée de thé par la même occasion. Elle ne se cachait pas vraiment sur ce qu’elle ressentait pour l’asiatique, mais comme ce dernier la voyait uniquement comme une troisième soeur, ce n’était pas comme s’il risquait de comprendre quoi que ce soit. Elle avait cependant un léger espoir que sa simple présence suffisait à le rendre un peu plus heureux. C’était un peu pompeux, bien sûr, mais elle  voulait tellement le voir de bonne humeur, rire et sourire qu’elle était capable de tout pour y arriver. « Ça viendra peut-être avec le temps, Hachi. » Elle savait bien tout ce qu’il avait vécu, ils en avaient longuement parlé, même si le jeune homme n’aimait pas spécialement en discuter. Kate avait appris à le connaître avec le temps, et s’était rapprochée de lui comme une évidence. Il avait été le premier vers qui elle avait été -si elle avait du l’attendre, ils y seraient encore, ne nous leurrons pas- et elle ne l’avait pas lâché d’une semelle. « Je me doute que ce que tu as vécu est très difficile à supporter, mais tu ne peux pas te miner le moral avec tout ça jusqu’à la fin de ta vie, si ? Vous vous en êtes sortis, et je suis sûre que ça ira mieux avec le temps. » En tout cas, elle était bien déterminée à ne pas laisser son meilleur se complaire dans sa dépression, elle l’aimait bien trop pour cela. Cela étant, elle savait qu’elle ne pouvait pas non plus le forcer à aller mieux. Cela prendrait forcément du temps, tout ce qu’il avait vécu était traumatisant. Et si elle se plaignait régulièrement de ce qu’elle avait vécu avec le déménagement et sa fuite de magie, elle savait qu’à côté de ce que son meilleur ami avait vécu dans sa jeunesse, ce n’était rien du tout.

Kate ne s’était jamais réellement penchée sur l’origine des Détraqueurs. Elle connaissait leur existence mais n’en n’avait, Merlin merci, jamais croisé. « Oui, sûrement, je ne sais pas trop. » Kate ne trempait pas trop dans la magie noire, ce n’était d’ailleurs pas du tout une matière qui était enseignée à Mahoutokoro, au au Japon tout simplement, où le simple fait de pencher du mauvais côté de la balance faisait changer votre robe de couleur, affichant votre trahison au monde entier. Donc même si elle avait un sacré caractère et qu’elle ne se laissait pas faire, elle n’était pas du genre à se laisser aller à des bassesses magiques. « Oh oui, c’est sûr. Mais au Japon, je ne sais pas trop, c’est beaucoup trop strict, de ce côté là tu sais. » Elle fronça les sourcils, le nez dans le livre, parcourant le chapitre, avant de tomber sur un passage intéressant. « Tiens, tu as raison, écoutes ça. » Posant son doigt sur le paragraphe qu’elle avait repéré, elle reprit : « La forteresse d’Azkaban existe depuis le XVe siècle. Elle était à l’origine la demeure d’un mage noir très puissant du nom d’Ekrizdis, qui s’adonnait aux pires formes de magie. Vivant seul dans une forteresse isolée au milieu de la mer du Nord, il s’amusait à attirer les marins moldus, à les torturer et à les tuer pour le plaisir. Le temps passant, il s’enfonça si profondément dans ses expérimentations magiques qu’elles lui firent perdre l’esprit. Nul ne sait exactement par quel procédé les Détraqueurs furent créés, s’il s’agissait d’une entreprise accidentelle ou délibérée. Ce qui est sûr, c’est que durant des décennies, dans la perversion de son antre, le mage noir poursuivit ses expériences interdites. Les Détraqueurs ne l’affectaient pas, et ne cherchaient ni à l’attaquer, ni à lui aspirer son âme. » A la fin de sa lecture, Katarzyna sentit un frisson lui parcourir l’échine, et secoua la tête, ses boucles blondes suivant le mouvement, pour tenter de se débarrasser de cette étrange sensation. « J’espère que je n’en croiserais jamais… » La blondinette récupéra sa tasse de matcha de ses deux mains, humant le doux parfum du thé vert, tentant de se réconforter un peu. La simple lecture de ce chapitre avait eu le don de lui retirer toute joie. Vraiment, elle ne comprenait pas comment on pouvait être aussi fou pour créer ou être tout du moins à l’origine d’une telle chose.

acidbrain


• 1 025 mots •
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Confiance en nous, uniquement [PV] Empty
MessageSujet: Re: Confiance en nous, uniquement [PV]   Confiance en nous, uniquement [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Confiance en nous, uniquement [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Les Charlots en folie : À nous quatre Cardinal! [DVDRiP]
» À nous les garçons [DVDRiP]Comédie
» [UploadHero] La Folie des grandeurs [DVDRiP]
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//
» La nuit nous appartient mon amour /!\Hentaï/!\ [Solo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Lieux de passage :: Le Hall d'entrée-
Sauter vers: