AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le deal à ne pas rater :
HERO – Valise Cabine 50x35x20 cm 4 Roues ABS à 9,99 €
9.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 [THEME PV] Attirés par le sol.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Dominique Weasley
Dominique Weasley
Poufsouffle

Parchemins : 107
Âge : 13 ans (28.09.2002}
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 5


[THEME PV] Attirés par le sol. Empty
MessageSujet: [THEME PV] Attirés par le sol.   [THEME PV] Attirés par le sol. EmptyDim 01 Nov 2020, 23:24

Attirés par le solDominique n’était qu’en deuxième année, autrement dit, elle n’avait normalement pas encore le droit de sortir dans Pré-au-lard. Toutefois, cette année, et à condition d’être surveillés, les plus jeunes pouvaient se rendre dans le village sorcier en cette fin du mois de janvier pour une visite exceptionnelle des lieux. Dominique se demandait ce qui avait motivé cette idée : pour autant qu’elle sache, ce n’était pas trop le genre de la directrice, le professeur McGonagall. Sûrement que la proposition venait d’un des professeurs plus jeunes de l’école comme le professeur Jones ! En tout cas, Dominique était vraiment très contente de pouvoir faire cette sortie ! Normalement, elle aurait du rester avec le reste des élèves de sa classe, mais assez rapidement, une fois sur place, elle s’en était détachée pour rester avec Ash.

La rouquine s’entendait bien avec son cavalier lors du dernier bal. Tous les deux se comprenaient : chacun à sa façon était écrasé par leurs aînés et avaient des complexes. Elle c’était son physique qu’elle jugeait ingrat et indigne de sa splendide mère, Ash c’était sa maladresse. À chacun son lot de trucs à gérer mais un point commun essentiel, à savoir l’incompréhension de leur entourage. Bizarrement, il apparaissait qu’à Poudlard plein d’élèves étaient parfaitement à l’aise dans leur tête et dans leur corps. Au milieu d’eux, Dominique et Ash faisaient figure d’exception. Et pas la peine d’essayer d’en parler à d’autres de leurs camarades : si la jeune Weasley savait pouvoir compter sur Charlotte et Tina, en revanche elle avait déjà constaté que le reste de l’école n’était pas du tout compréhensif. Elle en avait marre de s’entendre dire des banalités comme mais si voyons, le roux c’est très joli ou c’est bien que tu ne sois pas comme Victoire, c’est normal que vous soyez différentes : et si, elle, elle voulait plus ressembler à sa mère qu’à son père, est-ce que ce n’était pas son droit aussi ? Pourquoi il n’y aurait que sa sœur aînée qui aurait cette possibilité hein ?

Seulement, elle n’avait que douze ans, et pas la permission parentale pour se teindre les cheveux – ce qui lui paraissait pourtant être le plus court chemin vers la fin de son calvaire n’ayons pas peur des mots -. Fleur refusait tout net d’en entendre parler, que ce soit par une vraie coloration à la moldu ou par magie. Dominique était trop jeune, disait-elle. Sérieusement ? On mettait donc son bien être après des considérations d’âge ? Autant dire que notre tragédienne en herbe était outrée : « Mon corps est un jardin, ma volonté est son jardinier », flûte à la fin !

« Tu crois qu’on peut vraiment se séparer du groupe ? » demanda-t-elle à son préfet tout en regardant autour d’elle. Si elle avait souvent été sur le Chemin de Traverse, elle n’était toujours venu que très ponctuellement à Pré-au-lard et toujours avec un but, jamais pour se promener. « Remarque, tu es préfet, tu ne vas perdre la pauvre petite deuxième année que je suis. » Elle mima un air perdu, papillonnant des cils rapidement comme si elle avait peur. Ce petit jeu dura quelques secondes avant qu’elle ne parte dans un éclat de rire.

Les sorties ayant lieu le week-end, les élèves pouvaient s’habiller comme ils le voulaient. Dominique avait passé une robe vert canard : elle aimait bien cette couleur, elle trouvait qu’elle allait bien avec ses cheveux. C’était d’ailleurs dans une teinte approchante, mais plus vive, qu’elle aurait du se rendre au bal mais des aléas de livraison en avaient décidé autrement. Contrairement à quand il y avait cours, elle n’avait pas tressé ses cheveux qui paraissaient donc beaucoup plus longs et qui tombaient librement sur ses épaules. Charlotte les lui avait lissés : le risque de croiser Victoire et Ted sur place n’étant pas à négliger, elle devait avoir une mise impeccable. C’était son seul atout vu qu’elle n’était pas naturellement jolie ce qu’il ne faut pas écrire j’vous jure !

« Tu vois, quelque part, je trouve ça presque décevant : à part pour faire du shopping, ça sert à quoi de venir ici ? Il y a une librairie au moins ? » Parce que si elle pouvait refaire son stock de pièces de théâtre, ça pouvait devenir intéressant de se déplacer. Remarquez, les sorties restaient facultatives, personne n’était obligé d’y aller, mais c’était l’occasion de prendre l’air en dehors de l’école. Elle supposait que c’était surtout pour ça que ça avait un côté intéressant. « Parce que tu sais, moi les confiseries et les farces, ce n’est pas mon truc. »

Comme elle marchait d’un bon pas tout en discutant, elle glissa sur une plaque de verglas, chercha à se raccrocher à Ash ce qui est le début d’une mauvaise idée et les deux blaireaux se retrouvèrent rapidement les fesses par terre. Dominique était lourdement sur Ash mais elle roula presque instantanément sur le côté « Oh Merlin ! Pardon ! Pardon ! Je suis désolée ! Tu vas bien ?! » S’inquiéta-t-elle en tournant le visage vers son ami d’un air empressé. Elle n’était pourtant pas maladroite, mais c’était ça quand on ne faisait pas attention à là où on posait ses pieds… Elle se releva et épousseta sa robe qui n’était, heureusement, pas d’un tissu trop clair et s’en sortait donc plutôt bien : au moins, avec le verglas, il n’y avait pas de boue. On se consolait comme on pouvait hein ! Tendant la main à Ash pour l’aider à se lever à son tour, elle pria pour que son ami ne soit pas trop gêné de cette mésaventure : clairement, là, il n’était pas en cause, puisque c’était elle qui avait perdu l’équilibre ! Mais elle savait aussi que le jeune préfet était plus facilement gêné qu’elle par ce type d’incident : bien que semblables par certains aspects, les deux jeunes gens n’avaient pas le même cheval de bataille. « Ils pourraient saler leurs rues quand même ! C’est pas très prudent de laisser ça comme ça ! Imagine si on avait été des p’tits vieux, on aurait pu se faire mal ! » Râla-t-elle (parce qu’il fallait que ce soit la faute de quelqu’un et hors de question que ce soit la sienne!). Mais c’était vrai, non ? En plein mois de janvier, un peu de sel sur les routes, ça n’aurait pas été fou !

{1 072}
2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Ash Lloyd
Ash Lloyd
Préfet de Poufsouffle

Parchemins : 340
Âge : 13 ans (23 mai 2002)
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13

En ligne

[THEME PV] Attirés par le sol. Empty
MessageSujet: Re: [THEME PV] Attirés par le sol.   [THEME PV] Attirés par le sol. EmptyDim 01 Nov 2020, 23:41


Attirés par le sol

Early in the morning I still get a little bit nervous. Fighting my anxiety constantly I try to control it. Even when I know it’s been forever I can still feel the spin hurts when I remember and I never wanna feel it again. Don’t know if you get it cause I can’t express how thankful I am that you were always with me when it hurts I know that you understand.
Ash & Dominique


Cette année, Ash avait pu enfin découvrir Pré-au-Lard. Après deux ans à rester coincé dans une salle de classe avec ses autres camarades, en voyant jalousement ses aînés revenir du village sorcier les bras chargés de provisions et des souvenirs plein la tête. Non, cette année, Ash avait pu à son tour profiter des joies de gambader autre part que dans les couloirs glacés du château et les allées boueuses du parc lorsqu’il pleuvait –et en Ecosse, ce n’était pas rare- même s'il comptait bien évidemment rester à une sage distance de la Cabane Hurlante. Mais cette liberté coïncidait malheureusement avec certaines responsabilités. En effet, il avait fallu que, comme ses sœurs, sa troisième année coïncide également avec sa nomination en tant que préfet. Et préfet, ça ne consistait pas seulement à quelques rondes de temps en temps, à l’accès à une salle de bain assez chouette, il devait bien l’avouer, à la possibilité de transgresser le couvre-feu sans recevoir un quelconque avertissement en retour, mais ça voulait aussi dire qu’il était censé surveiller ses petits camarades. En plus, la sortie de janvier avait été ouverte à tous les élèves, y compris les premières années Certains remuaient beaucoup bisous Leith, et les petits de Poufsouffle n’étaient pas en reste. Ash soupira. Etait-il trop tard pour qu’il reste à glandouiller devant la cheminée de sa salle commune, avec un bon livre ? Sans doute.

Ash tentait donc psychologiquement de se préparer à engueuler des jeunes sorciers (dont certains faisaient sa taille, mais passons), qui couraient dans tous les sens et bousculaient des vieilles dames lorsque Dominique le rejoignit. Ash lui adressa un sourire. Ils étaient amis depuis l’an dernier, mais le bal de Noël les avait rapprochés. C’était grâce à Dominique qu’il avait réussi à passer l’épreuve de l’ouverture du bal et qu’il ne s’était pas (complètement) ridiculisé devant le tout Poudlard. Il espérait avoir été assez présent au moment où Victoire avait triomphalement été élue Miss Poudlard pour la seconde année consécutive et qu’elle avait tenu, comme avec Louis, à danser avec le Mister Poudlard de cette année qui s’était avéré Alexandre. Ash avait voté pour son ami, mais il ne pensait pas qu’il comptait tant d’admirateurs et d’admiratrices au château –bien que ça ne l’étonnait pas en fin de compte, Alex était grand, beau, sociable, plutôt apprécié généralement. « Oui on peut, tu es avec moi, je suis en troisième année et préfet, on ne te dira rien », assura Ash, pour une fois à peu près sûr de ce qu’il avançait. On demandait aux jeunes de rester groupir grouper pour que cela soit plus facile pour les professeurs de les surveiller et d’éviter d’en perdre un au passage mais on ne les embêterait pas, tant qu’ils resteraient bien tous les deux. Un sourire amusé étira ses lèvres lorsque Dominique joua à la petite fille perdue. « Tu prends un risque quand même, je suis connu pour mes bourdes. »

En dépit de leur année scolaire de différence, Ash et Dominique continuaient donc de découvrir Pré-au-Lard au même moment. « Ça permet de sortir, d’oublier pendant un instant qu’on est coincé dans un internat la majeure partie de l’année, répondit Ash simplement. Et oui, il y a une librairie, elle n’est pas dans la rue principale, j’ai mis toute une sortie à la trouver, mais il y en a bien une ! » Ash n’avait rien contre le shopping contrairement à Dahlia, et il aimait ce sentiment de liberté qu’il éprouvait à se balader dans les rues du calme village sorcier, même s’il aimait beaucoup son école. « Comment peux-tu dire que les confiseries ne sont pas ton truc ? Je vais être obligé de te demander de rejoindre ton groupe Dominique. » Il s’était arrêté de marcher et avait posé une main gantée sur le manteau de Dominique, et avait forcé son air dramatique. Pourtant l’amateur de sucreries qu’il était n’en pensait pas moins : quel être sain d’esprit pouvait ne pas aimer Honeydukes ?

Il aurait mieux fait de rester sans bouger puisque lorsque Dominique et lui reprirent leur balade, Ash sentit le bras de son amie sur lui, et en moins de temps pour dire échec, il se retrouva par terre (rien de nouveau pour lui en soi). Il sentit un poids lui écraser la poitrine avant que Dominique ne roule sur le côté. Curieusement, Ash ne se sentait pas aussi honteux que la dernière fois où il était tombé (ce matin, de son lit). Pour une fois, la chute n’était pas de son fait. « Ne t’en fais pas, j’en ai vu d’autres, répondit-il l’air bravache. Et toi ? » Il admira l’aisance de Dominique pour se relever, clairement, lui aurait certainement plus de mal et il devrait se relever doucement pour éviter de glisser de nouveau. Il prit donc la main de Dominique dans la sienne, se mit d’abord sur les genoux avant de poser son autre main sur le sol et de se lever. Bon, toujours pas de glissade et son pull clair ne semblait pas avoir été sali. Pour une fois, il ne s’en sortait pas trop mal. « C’est vrai, c’est dangereux. D’autant qu’il suffit d’un sort pour rendre la plaque moins glissante et c’est fini. » Dire que les sorciers n’avaient techniquement pas besoin de saleuse et qu’ils n’en profitaient pas ! C’était stupide.

894 mots


Revenir en haut Aller en bas

Dominique Weasley
Dominique Weasley
Poufsouffle

Parchemins : 107
Âge : 13 ans (28.09.2002}
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 5


[THEME PV] Attirés par le sol. Empty
MessageSujet: Re: [THEME PV] Attirés par le sol.   [THEME PV] Attirés par le sol. EmptyLun 02 Nov 2020, 21:09

Attirés par le sol« Je suis sûre que tu es parfaitement apte à venir au secours d’une jeune fille en détresse tel que moi. » Elle sourit à son ami avec amusement, mais aussi confiance. Des trois préfets de sa maison (en comptant Lucas), Ash était celui avec lequel elle s’entendait le mieux. Leur préfet en chef était bien trop sérieux pour qu’elle puisse réellement avoir une conversation avec lui – il paraissait par ailleurs assez mal supporter ses envolées lyriques, une fois il l’avait même comparé à Victoire l’outrecuidant ! -, quant à Prudence, elle lui faisait un peu peur, mais pour des raisons différentes. Dans son cas c’était plutôt le côté imprévisible de sa personnalité que Dominique craignait, elle avait l’air d’être tout à fait capable de l’appeler Victoire – alors qu’il était impossible de les confondre – juste parce que son nom de famille était Weasley. Si elle avait réellement un problème (ce qui n’était pas le cas, là), il était absolument certain qu’elle irait voir Ash et personne d’autre.

« Tant qu’il y a une librairie, l’honneur est sauf ! Ils y vendent quoi ? » demanda-t-elle, curieuse de savoir si elle pourrait y trouver quelques pièces. Elle se contenterait même d’avoir une pièce sorcière et même pas tragique ! Elle était bien obligée dans le fond vu qu’elle avait pour ambition de monter un club théâtre (projet qui n’avait pas l’air de vouloir prendre forme mais bon… il fallait plus que quelques obstacles pour l’arrêter !

« On est au XXIe siècle tu sais, on peut commander tout ce qu’on veut par correspondance, pas la peine de subir le regard culpabilisant des adultes qui trouvent qu’on mange trop de sucre et qui nous annoncent qu’on va finir par perdre nos dents ! » Ne lancez pas Dominique dans une tirade, vous finissiez toujours par le regretter parce qu’elle ne s’arrêtait plus ! Au demeurant, elle ne voyait vraiment pas l’intérêt de s’entasser dans une confiserie, ce qui ne voulait pas dire qu’elle n’aimait pas les bonbons.

Seulement, elle était peut-être un brin trop enthousiaste – c’était un peu son défaut – et c’est pour ça qu’elle n’avait pas remarqué la plaque de verglas. Elle s’était sentie tomber sur son camarade qui se retrouva entraîné dans sa chute. « Moi ? Oh oui ! Tu sais, je suis solide. » Elle ne tombait pas très souvent mais elle avait plutôt l’habitude de la vie au grand air, et à force de traîner, elle avait pris le plis de se retrouver coincée dans des ronces, de se prendre une branche d’arbre et autres aventures. En même temps, tout était mieux selon elle que de supporter la présence de sa mère et de sa sœur. Si ses petits bobos n’avaient pas la même source qu’Ash, on pouvait quand même dire sans trop s’avancer que Dominique n’était pas du genre douillette.

« Mais oui, franchement, ils pourraient faire attention quand même ! Faut croire qu’ils ont pas remarqué que ce matin les températures étaient négatives. » Continua-t-elle à râler (il paraît que c’est bon pour la santé). « Par contre je ne savais pas qu’il y avait des sorts contre les glissades… même si c’est assez logique. » Vu que c’était pratique, quelqu’un l’avait forcément inventé, encore qu’elle trouvât que la solution du sel était plutôt efficace aussi et dans les deux cas, l’importance c’était encore de s’occuper du verglas sans le laisser s’installer !

{568}
2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Ash Lloyd
Ash Lloyd
Préfet de Poufsouffle

Parchemins : 340
Âge : 13 ans (23 mai 2002)
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13

En ligne

[THEME PV] Attirés par le sol. Empty
MessageSujet: Re: [THEME PV] Attirés par le sol.   [THEME PV] Attirés par le sol. EmptyMer 04 Nov 2020, 03:51

Si sa vie avait été un dessin animé, Ash n’aurait certainement pas été le grand et beau prince en robe de sorcier qui secourait les damoiselles en détresse. Non, lui, il aurait plutôt été le personnage qui servait de ressort comique et tombait au moins une fois par épisode, le tout agrémenté d’un bruit sonore. En plus, il croyait profondément qu’aucune fille, et encore moins Dominique, n’avait besoin d’être secouru, encore moins par une catastrophe comme lui. Il était plutôt du genre à réussir à s’enfermer involontairement dans une prison, plutôt que de crocheter des serrures. Entre Dominique et lui, celui qui se retrouvait le plus souvent en détresse, c’était quand même lui.  « C’est vrai que je t’ai évité de te retrouver seule au bal », souligna-t-il, sa voix marquée par un amusement certain pour ne pas dire un certain amusement. Dominique était celle qui l’avait sauvée lors du bal, et non l’inverse, et il ne cesserait de lui en être reconnaissant.

Ash n’était pas étonné que la librairie de Pré-au-Lard soit pratiquement le seul magasin du village sorcier à intéresser Dominique. On ne pouvait pas être proche de la rouquine et ignorer sa passion ardente pour le théâtre. Ash aimait énormément lire, lui aussi, mais il devait bien avouer que les pièces n’étaient pas spécialement ce qu’il préférait, même si, depuis qu’il connaissait la cadette des Weasley, il s’intéressait bien plus à Shakespeare qu’avant. Néanmoins, il décida de tempérer l’enthousiasme de son amie immédiatement : « Il y a surtout des manuels de cours. Quelques romans. J’ai dû voir un recueil de poésies, et deux pièces de théâtre, mais je ne crois pas qu’ils aient un seul rayon né-moldu. On pourra y aller, si tu veux. » En réalité, la librairie lui paraissait un peu le passage obligé. Il lui restait encore quelques livres dans sa valise mais il voulait faire découvrir le commerce à Dominique, d’autant qu’il s’agirait peut-être de sa seule sortie à Pré-au-Lard avant septembre, lorsqu’elle entrerait en troisième année. Et Ash doutait que sa sœur aînée ait l’idée de se rendre à la librairie pour lui offrir un cadeau.

« Oh mais la patronne de Honeydukes et les employés essaient pas du tout de te culpabiliser ! Ils font toujours goûter aux nouveautés, ou si tu hésites…J’aime pas choisir par correspondance, je suis jamais sûr de ce sur quoi je vais tomber ! », s’enthousiasma Ash. Il avait toujours eu le bec sucré, comme Dahlia d’ailleurs, et adorait manger. Il revenait toujours d’Honeydukes avec un sac chargé de bonbons et de confiseries qu’il grignotait au fur et à mesure des semaines. Ash n’avait pas peur pour ses dents –il avait une très bonne hygiène buccale, merci pour lui- et quant à son poids, il était très fin et maigre de nature, comme Peony, sauf qu’il n’avait toujours pas connu une poussée de croissance. Parfois, il doutait de la vivre un jour et désespérait un peu en voyant chacun de ses camarades garçons grandir l’un après l’autre. Parfois, il réussissait à se rassurer en se disant qu’il n’avait que treize ans, et que c’était en soi pas complètement ridicule qu’il reste aussi petit qu’une première année. Bien sûr, cette situation le complexait, d’autant que Lucrecia le dépassait, mais il essayait de se dire que ce n’était que temporaire –enfin, espérait-il.

Sans trop qu’il ne comprenne comment, exactement, Dominique glissa et l’entraina dans sa chute. C’était un scénario qui lui était maintes fois arrivé, sauf que c’était généralement lui qui faisait tomber les autres. Comme il était habitué aux chutes, et qu’en plus, presque personne ne les entourait et leur jetait des regards mi compatissants, mi moqueurs mais surtout moqueurs, il n’avait aucune raison d’en vouloir à son amie –surtout qu’elle l’aida à se relever. « Tant mieux. Je m’en voudrais si je n’avais pas réussi à empêcher la chute d’une demoiselle en détresse et qu’elle s’était blessée », blagua le brun en référence au début de leur conversation.

Le sol paraissait toujours glissant à Ash et d’ailleurs, il sentit ses grosses chaussures patiner sur le manteau blanc qui recouvrait les rues du village. Instinctivement, il se raccrocha au bras de Dominique et rougit aussitôt. Ce n’était pas tant à cause du contact physique, leurs corps avaient été bien plus proches lors de la danse d’ouverture du bal, mais Ash était fier et n’aimait guère dépendre des autres, même de ses amis. Cela lui donnait toujours l’impression qu’il était un poids pour les autres. « Oui c’est étrange. En plus, le maire sorcier a probablement été mis au courant de notre sortie, et surtout qu’il y aurait des jeunes, observa-t-il. Les sorciers des services techniques car j’imagine que ça existe sont spécialistes dans ce genre de sorts, ils interviennent généralement dans les coins où les sorciers vivent, mais ils ont dû oublier Pré-au-Lard ce matin. » Ce qui était quand même pas de bol ! Ash était suffisamment maladroit sans qu’on ne lui mette des obstacles sur son chemin.

833 mots



Dernière édition par Ash Lloyd le Mar 10 Nov 2020, 23:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Dominique Weasley
Dominique Weasley
Poufsouffle

Parchemins : 107
Âge : 13 ans (28.09.2002}
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 5


[THEME PV] Attirés par le sol. Empty
MessageSujet: Re: [THEME PV] Attirés par le sol.   [THEME PV] Attirés par le sol. EmptyJeu 05 Nov 2020, 09:47

Attirés par le sol« Mais tout à fait mon bon monsieur, et tu m’as permis d’ouvrir le bal, ce qui était très clairement l’apothéose de ma soirée vu qu’après ma chère sœur a encore été élue Miss Poudlard. » Au moins, grâce à Ash, Dominique avait pu briller sur la piste pendant trois minutes avant de se faire, comme d’habitude, éclipser totalement par sa grande sœur. Il ne fallait pas dévaluer la valeur de cet instant pour la jeune fille, ça lui avait permis de tenir bon quand le nom de sa sœur avait résonné une nouvelle fois. En plus, maintenant, Victoire sortait avec Ted, donc elle avait vraiment tout ce qu’elle pouvait croire désirer sauf une victoire contre Serpentard et un poste de préfet. Dominique était très triste de la rupture de Ted avec Erin : entendez bien, elle était contente que sa sœur soit heureuse (dans l’absolu en tout cas!), mais la Serpentard la comprenait beaucoup mieux et maintenant elle n’avait plus d’excuse pour aller lui parler. Avec Tina, elles devaient maintenant se contenter de la regarder de loin : même si Poudlard encourageait la mixité, les petites années allaient difficilement voir les grandes. Et il était hors de question que Victoire pense que sa cadette était fan de Magic Mix à cause d’elle ! Elle passait déjà à peine les portes ! Donc non ! Même si, pour une fois, elle aurait pu utiliser sa relation avec son aînée à son avantage encore qu’Erin et Victoire c’était pas vraiment un fossé qui les séparaient mais un gouffre!

« Comme d’habitude, bien trop peu de théâtre ! Je ne comprends pas pourquoi les sorciers sont aussi peu intéressés par le spectacle vivant, ce n’est pas comme si on ne pouvait pas y ajouter une touche de magie. » Dominique adorait Shakespeare, c’est un fait, mais elle n’était pas fermée à d’autres dramaturges, du moment que c’était du tragique. Elle avait un peu de mal avec les comédies, surtout si elle tirait vers la farce, parce qu’elle avait la sensation que les ficelles étaient un peu trop grosses, et puis les textes étaient naturellement moins beaux vu qu’ils visaient à faire rire. Les comédies de Shakespeare étaient belles, même si aucune n’égalait le Roi Lear, et certaines comédies de mœurs pouvaient donner lieu à des mise en scène intéressantes on va faire ici comme si Molière était connu en Angleterre alors qu’en fait non, mais les farces : merci mais non merci.

Quant à Honeydukes : « C’est vrai que je ne prends que des trucs que je connais par correspondance. » Reconnut-elle. Elle ne prenait jamais les nouveautés au cas où elle n’aimerait pas. « Tu voudras qu’on y passe ? » proposa-t-elle car ils ne pouvaient pas faire que ce qu’elle, elle voulait. Malheureusement, dans l’immédiat, il n’allait aller nul part puisqu’ils firent une superbe glissage, ou plutôt Dominique en fit une.

Le bon côté c’est que ni l’un ni l’autre n’en tirait de dommage autre qu’un peu d’orgueil blessé. La rouquine avait craint qu’Ash n’ait pu avoir mal dans le sens où elle, elle était tombée sur lui, mais lui, il avait rencontré le sol. Rassurée, donc, elle plaisanta : « Il est vrai que cela n’aurait pas été digne d’un gentlemen tel que toi. » Elle eut un petit rire et repoussa ses cheveux derrière ses épaules parce qu’ils la gênaient on cherche surtout le moment où ils la gênent pas, j’dis ça, j’dis rien.

« Peut-être que la météo n’annonçait pas de verglas aujourd’hui ? » Suggéra-t-elle, soucieuse quand même de laisser le sol dans cet état. « On devrait peut-être aller demander à un adulte de faire quelque chose avant que quelqu’un ne se rompe le cou, non ? » Même si après, quel adulte, c’était plus flou… un commerçant peut-être. Après tout, ils avaient bien prévu de faire les boutiques avant de s’étaler au sol comme des crêpes !

{654}
2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Ash Lloyd
Ash Lloyd
Préfet de Poufsouffle

Parchemins : 340
Âge : 13 ans (23 mai 2002)
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13

En ligne

[THEME PV] Attirés par le sol. Empty
MessageSujet: Re: [THEME PV] Attirés par le sol.   [THEME PV] Attirés par le sol. EmptyMer 11 Nov 2020, 02:02

Le bal de Noël et surtout son ouverture avait hanté les cauchemars d’Ash durant des mois. Lui avait provoquée des suées nocturnes. L’avait réveillé en sursaut en pleine nuit je suis en retard de trente minutes pour ma barre chocolatée de cinq heures du matin, c’est intolérable de ne pas savoir respecter son propre timing de collation ! Même lorsque Dominique avait commencé par l’entraîner histoire qu’il se sente plus à l’aise et moins gauche –ce qui relevait du miracle pour lui- son angoisse ne l’avait pas quittée. Finalement, tout s’était plutôt curieusement bien passé et il n’était même pas tombé durant la danse, même si la chute, alors qu’il se dirigeait vers le buffet avec Dominique, l’avait guettée. Il avait remarqué que la soirée avait été plutôt animée pour ses sœurs, et pour son frère aîné qui avait dû conduire Alfie Hartley, son copain aussi dragueur que lui et préfet, à Heaven Gibson (qui hantait aussi ses cauchemars). A priori, le bougre avait avalé par inadvertance un philtre d’amour. Ash s’était tenu éloigné de ses aînés, et de la tension bizarre qui semblait agiter leur groupe, exception faite de la fameuse photo traditionnelle où tout le monde, sauf Peony, sortait son air le plus bougon, l’air signature de leur famille. Il avait tâché de vivre le bal dans son coin, avec ses propres amis. Il se sentait mal pour Dominique car elle, elle n’avait pas pu éviter l’heure de gloire de sa grande sœur. D’abord élue, pour la seconde fois, Miss Poudlard, Victoire avait ensuite dansé dans le spectacle de Sterne et avait performé dans le spectacle de Magic Mix. Difficile d’oublier sa présence quand cette fille semblait faire partie de tous les clubs de l’école. A croire qu’elle avait le don d’ubiquité pour réussir à tout assurer.

« J’ai été si mauvais comme cavalier pour que tu préfères pas te rappeler de ta fin de soirée ? plaisanta Ash. Fais attention, mademoiselle, car je pourrais te demander de sceller un pacte si à quarante ans, on est tous les deux célibataires, on se marie. Tu pourrais te retrouver coincé avec moi comme piètre partenaire jusqu’à la fin de ma scolarité. » Contrairement à lui, Dominique était douée en danse. Cela se voyait dans la manière gracieuse dont elle bougeait ses bras et ses jambes. La valse était bien différente des chorégraphies de Magic Mix mais ce naturel rappelait au jeune jaune et noire la manière dont Lucrecia se mouvait. Il aurait pu regarder l’Argentine danser pendant des heures. Elle avait vraiment ce sport dans le sang.

Un sourire en coin creusa les fossettes du garçon lorsque Dominique s’enflamma à propos de l’absence de pièces de théâtre dans la librairie de Pré-au-Lard. Il reconnaissait bien là la vivacité dont faisait preuve son amie, surtout dès lors que l’on évoquait sa passion. « Tu sais, la plupart des sorciers, à part le Quidditch, ils sont pas intéressés par grand-chose, ironisa-t-il. Tu pourras peut-être parler de pièces au libraire, il est vraiment gentil. » Pour preuves, jamais il n’avait ne serait-ce qu’élever la voix contre lui alors qu’il n’était pas rare qu’il fasse tomber des étagères entières livres –et parfois plusieurs fois lors d’une seule venue. Il se demanda ce que Le Roi Lear, la pièce favorite de Dominique, donnerait avec un soupçon de magie : le roi Lear enverrait alors une Beuglante à Cordélia pour lui annoncer qu’il la déshéritait et Edgar et Edmond, les deux fils du comte, s’affrontaient à dos de dragons. Ce serait divertissant, pour sûr.

« Forcément ! Après, comme c’est que la première fois que tu peux te rendre à Pré-au-Lard, c’est pas évident quand on peut pas se déplacer en boutique. Avant, je demandais à Dahlia de me ramener un assortiment. Si tu aimes certaines friandises, je pourrais t’en apporter la prochaine fois », proposa-t-il aimablement. La relation entre Dominique et Victoire paraissait si complexe que cela ne l’étonnerait pas que la rouquine ne veuille rien demander à son aînée. « Je veux bien y passer, oui. En plus, quand on est deux, on se fiche plus facilement des potentiels jugements des vendeurs ! » Même si, encore une fois, ceux de Honeydukes semblaient véritablement prévenants.

A force de tomber, on aurait presque pu croire qu’Ash n’avait plus mal. Ce n’était pas tout à fait vrai, mais suite à sa rencontre avec le sol gelé, il ne ressentait, pour le moment, aucune douleur. Il rit à la remarque de Dominique avant de marcher doucement en direction des commerces de la rue principale. « Bonne question. Je n’ai pas fait attention à l’encart météo dans la Gazette d’aujourd’hui. Mais tu as raison, on va prévenir la gérante d’Honeydukes. Elle saura sûrement ce qu’il faut faire. » Dominique avait eu une bonne idée. Il ne pouvait décemment laisser les plus jeunes glisser sur le verglas sans rien faire ! Parce qu’en tant que préfet, il serait chargé de ramener tout ce beau monde à l’infirmerie et ça, il disait non merci.
Revenir en haut Aller en bas

Dominique Weasley
Dominique Weasley
Poufsouffle

Parchemins : 107
Âge : 13 ans (28.09.2002}
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 5


[THEME PV] Attirés par le sol. Empty
MessageSujet: Re: [THEME PV] Attirés par le sol.   [THEME PV] Attirés par le sol. EmptySam 14 Nov 2020, 10:23

Attirés par le sol« Il y aurait pire que de t’avoir comme cavalier jusqu’à ce que tu quittes l’école. Et puis, tu sais, un bon partenaire de danse, ce n’est pas forcément quelqu’un de très doué, c’est plutôt une personne en qui tu as confiance. C’est comme au théâtre, si tu ne peux pas être sûr de tes partenaires de jeu, c’est le blanc assuré. Tout n’est pas toujours qu’une question de technique. » Ash n’était certes pas le meilleur danseur de l’école sauf peut-être en partant du bas de la liste mais ça n’avait guère d’importance pour Dominique, elle avait passé plutôt une bonne soirée dans l’ensemble, même si la fin du bal avait été difficile à supporter. Regarder Victoire recevoir une nouvelle fois le prix de Miss Poudlard lui avait brûlé la rétine, mais ce n’était pas vraiment une surprise pour la rouquine. Ce qui l’aurait été, en revanche, c’est que sa sœur se préoccupât d’elle… encore qu’en l’occurrence, Dominique ne voyait pas ce qu’elle aurait pu faire pour lui rendre ces instants plus supportables. Tout ceci tenait plus de l’obligation sociale que du Victoire Show, après tout, il était interdit de voter pour soi-même à l’élection !

« Malheureusement, ce n’est pas tout à fait faux. » Grimaça la rouquine au sujet du Quidditch, rien que dans sa famille, c’était un énorme sujet de conversation, de débat, et une occupation impossible à éviter. Dominique s’y refusait pour sa part, et autant ne pas pouvoir être à Sterne pouvait l’embêtait – elle adorait la scène -, autant elle n’avait aucun goût pour le sport préféré des sorciers. Elle aimait bien voler sur un balai, mais c’est tout. « Je lui demanderai s’il ne peut pas passer des commandes, ce doit être dans ses cordes si c’est un vendeur sérieux. »

Quant aux confiseries : « Oui, c’est une bonne idée, tu n’auras qu’à me ramener un échantillon de ce que tu auras préféré. Je suis sûre que tu as bon goût. » Elle ne demandait jamais rien à Victoire, quant à Ted, elle aurait pu seulement elle devait avouer qu’elle n’y avait jamais pensé et vu qu’il était amoureux de Vic’, Dominique avait moyennement confiance en ses goûts. La petite Poufsouffle avait tellement l’habitude de vivre dans l’ombre de son aînée qu’elle ne réclamait jamais rien, si ce n’était des livres, à personne. Pour ne pas être comparée à sa sœur, elle s’effaçait, simplement.

Ceci acté, ils firent une belle cascade sur le verglas, et quand tous les deux furent debout, Dominique râla sur le manque de précautions prises. « Bonne idée, allons-y tout de suite avant que quelqu’un d’autre ne se casse la figure ! » D’un pas beaucoup plus prudent, elle se dirigea vers la confiserie avec son ami, et ils eurent ensuite la plus normale et la plus tranquille des sorties à Pré-au-lard.

{Terminé pour Dominique}
2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Ash Lloyd
Ash Lloyd
Préfet de Poufsouffle

Parchemins : 340
Âge : 13 ans (23 mai 2002)
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13

En ligne

[THEME PV] Attirés par le sol. Empty
MessageSujet: Re: [THEME PV] Attirés par le sol.   [THEME PV] Attirés par le sol. EmptyDim 15 Nov 2020, 17:33


Pouvoir compter sur Dominique comme cavalière au bal de Noël, et par conséquent pour l’ouverture, rassurait Ash. Il rangea cette information dans un coin de son cerveau. Si ça pouvait lui éviter d’angoisser chaque année à l’approche des fêtes car il ne savait pas quelle fille accepterait de s’encombrer d’une catastrophe comme lui comme partenaire, il ne disait clairement pas non. Puis Dominique était son amie, il l’appréciait beaucoup, elle lui avait fait oublier le côté mondain qu’il n’appréciait guère au bal et Dahlia ose dire qu’il n’a rien pris d’elle ainsi que les regards des autres qui étaient pour lui si pesants. Néanmoins, Ash était réaliste. Dominique finirait bien par sortir avec un garçon un de ces jours et à ce moment-là, elle ne voudrait certainement pas aller à une soirée avec son bon vieux copain Ash. « C’est gentil », remercia-t-il simplement, touché de savoir que la fillette avait confiance en lui, et éprouvant le même sentiment. Ash était un garçon très méfiant. Il avait appris à l’être. A attendre le pire, comme le meilleur, des personnes qui l’entouraient. C’était lié aux moqueries dont il avait été la cible à son école moldue, mais aussi aux discours de ses aînés qui l’encourageait à se blinder. Mais il avait rapidement eu confiance en Dominique. Sans doute était-ce parce qu’il s’était aussitôt reconnu en elle. Comme si son âme s’était vue dans un miroir.

« Je n’ai jamais pensé à lui demander mais je pense que c’est possible, oui. Et je pourrai toujours te les rapporter de mes prochaines excursions à Pré-au-Lard. Sinon, il peut peut-être te livrer par hibou », supposa Ash au sujet du libraire de Pré-au-Lard. La valise d’Ash était généralement bien chargée en livres, que ce soit en manuels de cours ou en romans. Il en avait aussi rapporté après les vacances de Noël. Les livres, c’était comme les sucreries : il était hors de question qu’il en manque. « Bien sûr avec plaisir ! » Ash manquait d’assurance, mais s’il était bien confiant en un de ses goûts, c’était bien dans sa capacité à choisir de bons bonbons. Il connaissait une bonne partie des gourmandises proposées à la vente à Honeydukes et il était bien déterminé à tout goûter –même s’il restait éloigné des Dragées Surprises de Bertie Crochue, il était tombé bien trop de fois dans sa vie sur le goût chaussette sale d’Hagrid pour les apprécier.

Ash acquiesça aux paroles de Dominique et ils se dirigèrent d’un pas d’escargot jusqu’à Honeydukes –il était hors de question qu’ils ne tombent de nouveau- où ils signalèrent à la gérante la plaque de verglas meurtrière. Ash put ensuite faire découvrir sa boutique préférée et les divers bonbons qui se cachaient dans les rayons. Il y en avait de toutes les sortes et de toutes les couleurs et Ash prit nombre de chocolats et de sucettes –il adorait ceux au citron, en plus, elles étaient à l’effigie de sa maison. Il conseilla Dominique, lui présenta ses must have, et finit par commander un chocolat chaud avant de partir. Leur prochain arrêt : la libraire, et sans glisser sur le sol cette fois !

Thème terminé

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





[THEME PV] Attirés par le sol. Empty
MessageSujet: Re: [THEME PV] Attirés par le sol.   [THEME PV] Attirés par le sol. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[THEME PV] Attirés par le sol.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Village Hentaï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Royaume-Uni :: Ecosse :: Pré-au-Lard :: Rue Principale-
Sauter vers: