AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Partagez
 

 Running from my thoughts ✗ Ted

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Noé Montgomery
Noé Montgomery
Serpentard

Parchemins : 1785
Âge : 17 ans (mai 1998)
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


Running from my thoughts ✗ Ted Empty
MessageSujet: Running from my thoughts ✗ Ted   Running from my thoughts ✗ Ted EmptyMar 3 Nov - 19:36


Running from my thoughts

Bones sinking like stones all that we fought for. Homes, places we've grown all of us are done for. And we live in a beautiful world. Yeah we do, yeah we do.
Noé & Ted

Les semelles de ses baskets crissaient sur les cailloux qui parsemaient les allées du parc. En ce mois de janvier, il fallait faire attention pour ne pas glisser dans la boue, due aux trombes d’eau qui s’abattaient sur l’Ecosse depuis octobre un pays merveilleux ou encore à cause de la neige qui s’accumulait d’abord en un manteau blanc très lisse avant de fondre. Sa respiration formait presque une petite buée alors que la température devait à peine atteindre les positifs. Le froid ne ralentissait pas sa cadence cependant, et en quelques foulées, Noé atteint le château. Ses joggings, s’ils n’étaient pas quotidiens, restaient récurrents. Dès qu’il commençait un peu plus tard, il n’hésitait pas à partir courir à l’extérieur de Poudlard, même si certains le prenait toujours pour un illuminé parce qu’il sortait en plein hiver certains s’exercent au sport de chambre, lui préférait la course à pied, chacun son truc. Après cet exercice matinal, Noé rêvait d’une bonne douche chaude qui relaxerait ses muscles. Heureusement, sa salle commune ne se trouvait pas bien loin, même si terminer son footing par une séance dans les escaliers ne pourrait pas faire de mal à ses cuisses. Pénétrant dans la salle commune après avoir scandé le mot de passe devant le mur d’entrée, il salua rapidement les élèves assis sur les canapés et rejoignit son dortoir où ses trois compères concouraient à celui qui ronflerait le plus fort ça donne envie. Il s’enferma dans la salle de bain, glissa son survêtement au bas de ses chevilles -il avait auparavant retiré ses chaussures boueuses et les avait nettoyé à coups de Tergeo- avant de se glisser dans la douche. Une dizaine de minutes plus tard, il arborait désormais une serviette verte autour de la taille, et la vitre de la douche, tout comme le miroir de la salle de bain, étaient recouverts de buée. Il se tourna vers le porte serviette où il avait soigneusement posé ses affaires : caleçon noir, si vous voulez tout savoir, pantalon, chemise, chaussettes grises. Seuls sa cravate verte et argent et son pull étaient restés sur son lit.

Il termina de se préparer en passant un peu de produit coiffant dans ses mèches blondes et décida de ne pas se raser aujourd’hui avant de s’asperger de son parfum Sauvage si vous voulez vous mettre dans l’ambiance. Sortant de la pièce, il s’aperçût que ses camarades peinaient à émerger. « Les mecs, on a cours dans trente minutes », fit-il remarquer, amusé mais pas surpris. Ses amis n’étaient pas connu pour leur ponctualité, même si Léopold était plus rapide généralement. Décidant que son estomac passait avant l’amitié toujours le sens des priorités, Noé décida d’aller déjeuner. Un bon petit brunch comme il les aimait avec œuf mollet, haricots rouges, pommes de terre sautées, et même trois pancakes -où était-ce cinq ? Il ne comptait plus à force. Il avait mangé en compagnie de Candys, comme souvent, avant que ses meilleurs amis ne les rejoigne, très exactement six minutes avant que leur cours de potions ne débute.

Les Serpents partageaient ce cours ci avec le Serdaigles, bien moins bruyants que les Poufsouffles et moins bien vantards que les Gryffondors. On avait beau dire que les BUSEs servaient aussi à écrémer, certains gardaient des matières, s’y cramponnaient même, alors qu’ils se contentaient de faire le zouave en cours c’est tout à fait intolérable, tu m’entends Heaven ? Bref. Au moins les aiglons étaient calmes et n’envoyaient pas de parchemins enchantés sur leurs camarades il n’a jamais vu Leith en cours. Durant le cours, les élèves durent préparer un Veritaserum, soit l’une des potions les plus compliquées à concocter. Évidemment, la potion de Noé s’était avérée parfaite il se la ramène toujours. Nul doute qu’il obtiendrait un Optimal lors de ses ASPICs, comme lors de ses derniers examens et là boum Piètre. Satisfait, il vida son chaudron à la fin des deux heures d’un coup de baguette magique et rassembla ses affaires. Une heure d’étude suivait et il quitta la lumière bleue sombre qui régnait dans les sous sols, aperçu du Lac Noir, pour retrouver la clarté de la Grande Salle.

Des centaines de chandeliers flottaient en dessous des plafonds et de petites tables, laissant le choix aux élèves de rester seuls ou à plusieurs, avaient remplacées les quatre grandes qui servaient pour le dîner. Noé repéra la chevelure bleue vive de Ted et il se dirigea d’un pas tranquille vers lui. Hormis Léo, on ne pouvait pas dire que ses compères habituels étaient très sérieux. Or, même si Noé prenait plus le temps de profiter et de s’amuser en se bourrant la gueule ces derniers temps, il restait un élève rigoureux que même un Acceptable ne satisfaisait pas un éternel insatisfait ce Nono. « Salut ! Ça va ? Ton cours s’est bien passé ? », demanda-t-il avec le sourire. L’heure de permanence n’avait officiellement pas encore commencée, il pouvait se permettre de discuter un petit peu avant de parler devoirs. « Alors Victoire et toi hein ? Elle ne t’as pas encore rendu complètement fou ? » Entre la révision pour les ASPICs et ses moments avec Dahlia dans des lieux intimes, non c'est faux, repose cette baguette Peony, Noé n’avait même pas pris le temps d’interroger son ami sur son couple avec la petite Gryffondor. Tout ça s’était finalement fait assez rapidement, Ted sortait encore avec Erin au moment du bal, et après les vacances, la rumeur comme quoi il avait largué la métisse pour la capitaine des lions avait couru dès le moment où ils avaient pris place dans le Poudlard Express. Bien sûr, Erin avait fait part de cette rupture à Noé le soir du bal, aussi n’avait-il pas été étonné des bruits de couloir contrairement à Tempérance qui ne s’en remet toujours pas.

« Tu sais que j’aurais dû te provoquer en duel pour toute cette histoire ? s’amusa-t-il en jetant un coup d’œil à Candys et Erin qui s’attablaient à côté de Tempérance. Mais elle est heureuse. J’imagine que tu sais qu’elle sort avec Bartley maintenant. » Merlin savait qu’il n’avait jamais considéré Erin comme sa sœur même s’il avait été aveugle à ses sentiments pendant trois ans, presque. Mais il la portait dans son cœur depuis des années et il aurait bien été capable de ratatiner l’imbécile qui osait lui faire du mal. Bien évidemment, il avait été le premier à lui briser le cœur et hormis se sentir coupable pendant des mois à cause de ça, et du fait qu’il avait été à l’origine d’une brouille entre Erin et sa meilleure amie, il ne pouvait pas faire grand chose sauter du haut de la tour d’astronomie, c’est dépassé, franchement.

1 118 mots

:copyright: Grey WIND.


Home is wherever I'm with you
I stared up at the sun, thought of all of the people, places and things I've loved. I stared up just to see with all of the faces, you were the one next to me. If I lose myself tonight, it'll be by your side. If I lose myself tonight, it'll be you and I.
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Ted Lupin
Ted Lupin
Poufsouffle

Parchemins : 310
Âge : 17 ans { 15/04/1998 }
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 4


Running from my thoughts ✗ Ted Empty
MessageSujet: Re: Running from my thoughts ✗ Ted   Running from my thoughts ✗ Ted EmptySam 7 Nov - 19:22

Running from my thoughts
Ted & Noé
Janvier 2016

made by black arrow


Jamais de sa vie Ted n'avait été aussi heureux de subir les moqueries et les regards en coin de son parrain et de ses amis. Victoire et lui avaient essayé de garder leur relation secrète pendant un moment, pour éviter, après tout ce temps, d'avoir la pression additionnelle du regard de littéralement toute la famille de la blonde. Il y avait aussi bien sûr, une raison plus spécifique à Teddy, et qui était le fait qu'il craignait vaguement d'être tué puis enterré dans le jardin de Bill Weasley toujours dans la mesure dans cette famille. Mais le poteau rose pot-aux-roses avait été dévoilé en plein réveillon, et Teddy n'était pas tout à fait parvenu à le regretter. Le fait que ses sentiments pour Victoire soient partagés était inimaginable sauf pour tout Poudlard, pour eux c'était très, très imaginable, inespéré. Il avait cru à plusieurs moments l'année précédente que peut-être, peut-être sa meilleure amie ressentait-elle elle aussi plus pour lui qu'une amitié très forte, mais le bal avait alors tué ses espoirs dans l’œuf - et après, ce soir fatidique près de la salle commune de Gryffondor, il avait mis le comportement de la blonde sur une erreur de jugement, un accident. Jamais n'aurait-il cru qu'elle puisse être amoureuse de lui - pas après Zabini, et Alfie, et son insistance que non, bien sûr que non, les meilleurs amis ne pouvaient jamais sortir ensemble. Alors le fait qu'ils soient ensemble, vraiment ensemble désormais, et que tout le monde le sache, ne pouvait pas lui déplaire. A l'époque de l'article sur eux pendant la coupe du monde de Quidditch, il avait tiré un peu de plaisir à lire les rumeurs d'une prétendue romance entre eux. Maintenant que c'était vrai, il était prêt à l'afficher pleinement.

Il avait été soucieux de laisser à Erin le contrôle de leur rupture. S'il n'était jamais tombé amoureux de la Serpentard, elle était en revanche devenue une amie précieuse pour lui pendant l'année écoulée, et il voulait tout sauf la blesser. Au retour des vacances, il s'avérait qu'ils étaient tous les deux en couple, seulement, plus l'un avec l'autre désormais. Il supposait qu'il aurait pu soupçonner les sentiments de Bartley pour Erin s'il avait été un peu plus attentif au bal de l'année précédente, plutôt que d'être entièrement focalisé sur sa dispute avec Victoire. Le préfet-en-chef avait été son cavalier à l'époque, après tout. Ted lui avait-il grillé la politesse en commençant à sortir avec Erin à la rentrée de janvier ? Il apparaissait que oui, mais quelque part, cela avait peut-être offert un meilleur timing à Bartley. En janvier, Erin pansait encore ses blessures du bal. Un an plus tard, il n'y avait pas de doute qu'ils étaient tous les deux dans de bien meilleures dispositions, que ça soit elle, ou Teddy.

Assis en cours de sortilèges à côté de Tempérance, Teddy l'écoutait lui raconter ses mésaventures des vacances avec celui qu'elle appelait la Huitième Plaie d'Egypte. Il était sincèrement désolé pour son amie : il ne comprenait pas que qui que soit puisse se comporter de manière aussi antipathique. Qu'avait-elle fait pour mériter pareil traitement ? Parlé un peu trop fort à la bibliothèque en quatrième année ? Oublié de rendre un devoir de potions dans les temps ? Tempérance n'était pas exactement du genre à se traîner un mauvais karma. En première année, il l'avait regardée pleurer après avoir vu une chenille se faire écraser, par Merlin. Une chose était sûre, il ne comptait pas la laisser sur le carreau une fois qu'ils auraient quitté l'école. Il lui avait suggéré l'idée de se trouver une colocation (entre filles, hein, il n'avait pas envie de finir mourir assassiné par Victoire, lui !), et il se disait que ça n'était pas une si mauvaise idée. Elle avait plein d'amis dans leur promo, à commencer par Erin, qui avait probablement les moyens, avec l'aide de ses parents, de payer un loyer. Le vrai problème, c'était les capacités financières quasi inexistantes de l'Irlandaise, il le savait.

Passant un bras réconfortant autour de l'épaule de l'Irlandaise qui mourut foudroyée par Victoire dans l'instant au sortir du cours, il l'entraîna vers les escaliers avec pour destination finale les cuisines. L'appétit des Poufsouffles était proverbial, et surtout, tout élève de leur maison savait qu'on réfléchissait bien mieux le ventre plein. Tout paraissait moins sombre une fois qu'on était rassasié du moins c'est l'excuse qu'il se trouve pour aller se goinfrer à toute heure de la journée. Il avait posé un orteil dans les cuisines lorsque Tempérance s'immobilisa brusquement. « J'ai oublié mes affaires en haut il faut vite que j'aille les chercher avant que Susan ne les échange contre du bourbon ! » Il secoua la tête avec l'impression d'entendre ces mots s'échapper de sa bouche pour la soixante-douzième fois, facile. Bizarrement, il ne s'en lassait pas. « Fais gaffe ! » put-il tout juste lancer avant qu'elle ne tourne les talons et ne manque de renverser Ash Lloyd au passage. Les deux grands maladroits de Poufsouffle devaient être en veine car par un miracle rarement vu jusqu'à aujourd'hui, aucun des deux ne tomba, ni n'envoya son coude dans le visage de l'autre. Tempérance se pressa pour remonter le couloir, et un Ash brièvement cloué sur place se fit entraîner plus loin par une petite brune de Gryffondor à l'air autoritaire. Teddy sourit en pensant à Victoire.

Acceptant le fait qu'il se retrouvait seul, et que rien ne garantissait un retour prompt de Tempérance (la connaissant, elle allait croiser quelqu'un sur le chemin et oublier 1. qu'elle était partie chercher ses affaires et 2. qu'elle était censée le retrouver pour l'heure d'étude), Teddy haussa les épaules, et demanda un muffin au chocolat aux elfes. Il s'était installé dans la Grande Salle et cherchait du papier dans son sac quand Noé apparut au niveau de sa table. Interrompant temporairement son mouvement, il acquiesça d'un hochement de tête joyeux, invitant le blond à s'asseoir. « Ouais tranquille, on avait sortilèges avec les Gryffondors. Et ta tante, du coup. » précisa-t-il avec bonhomie. « Et toi t'avais quoi ? » Son sourire s'élargit quand Noé évoqua Victoire. « Et ouais, qui l'eût cru ? Tout le monde en fait. Nope, si ça devait se produire ça serait arrivé il y a longtemps quand elle m'a obligé à revoir tous les matchs des Harpies au ralenti pour bien retenir toutes leurs techniques » répondit-il nonchalamment.

Par contre, la menace de duel de Noé lui fit hausser les sourcils. « Hein ? Pourquoi ? » demanda-t-il, clairement confus. Il suivit le regard de Noé et aperçut Candys, Erin et Tempérance, qui avait visiblement su retrouver son chemin depuis le couloir de sortilèges. Leurs regards se croisant, elle lui fit un petit signe, tandis qu'il levait les yeux au ciel. Au moins ne s'était-elle pas perdue. Accessoirement, il comprit finalement que Noé faisait référence à Erin parce qu'il le lui dit explicitement. « Ah, à cause d'Erin ? Elle sait se défendre toute seule, si elle m'en veut. » dit-il avec détachement, appréciant peu ces menaces post-mortem de la part de Noé. Des deux, c'était lui qui avait fait le plus de peine à Erin, a priori, pas Ted. Et si vraiment elle avait voulu lui jeter un maléfice pour se venger, elle l'aurait fait, mais il savait que ça n'était pas son genre. Leur rupture avait été cordiale, comme l'ensemble de leur relation. Mais ça, Noé ne pouvait pas le deviner. Peu désireux de mettre une sale ambiance cinq secondes seulement après que son ami l'ait rejoint, il tacha de réorienter la discussion : « Oui elle m'a dit pour Bartley. Tu savais qu'il s'intéressait à elle, toi ? Vous étiez au bal tous ensemble l'an dernier, ça se voyait ? » Pas sûr qu'évoquer ce bal-là soit la meilleure manière de détendre l'atmosphère, mais trop tard pour faire machine arrière. Son tact légendaire avait encore frappé.

[ 1319 ]




ted; — It's like it's not even real to me. It's like my life isn't even real to me unless you're there, and you're in it, and I'm sharing it with you. ;;



Dernière édition par Ted Lupin le Sam 19 Déc - 14:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Noé Montgomery
Noé Montgomery
Serpentard

Parchemins : 1785
Âge : 17 ans (mai 1998)
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


Running from my thoughts ✗ Ted Empty
MessageSujet: Re: Running from my thoughts ✗ Ted   Running from my thoughts ✗ Ted EmptyVen 4 Déc - 14:30


Noé se mélangeait facilement aux autres élèves. En dépit de ce que son apparence laissait supposer, il était sociable. Pas autant que Candys, peut-être, mais nettement plus que Chiara. Il était très content de retrouver son ami Ted pour cette heure d’étude. Il s’entendait vraiment bien avec lui. Sans doute le fait que le Métamorphomage soit aussi flegmatique que lui les avait rapproché et bien que parfois gauche, Ted n'avait pas le côté bruyant et agaçant que semblait posséder bien d’autres Poufsouffles une seule personne bruyante dans ce duo suffit et il s’agit de Victoire bien que Noé se montrait bien plus tolérant maintenant que dans ses jeunes années sinon, il ne serait jamais devenu ami avec Tempérance. « Les sortilèges Informulés deviennent presque faciles avec le temps », remarqua Noé lorsque le jaune et noir mentionna le cours de sa tante. Tout était une histoire de concentration en magie, c’était bien connu. « Potions avec les Serdaigles. Gibson s’est montrée particulièrement stricte sur la réalisation du Veritaserum. » Bien qu’il considérait Heaven comme sa tante, et que ses proches étaient au courant de leur lien de famille pourtant impossible à comprendre, Noé évitait de le mettre à toutes les sauces sur le tapis mentionner trop souvent contrairement à Jensen. Mais si certains pouvaient penser qu’Heaven favorisait les personnes de sa famille, ils se trompaient lourdement. Heaven était quelqu’un de fondamentalement juste, comme tous les enseignants de sa famille, d’ailleurs.

« Effectivement, ce fut une grande surprise », répliqua Noé avec sarcasme. Même si Ted était sorti avec Erin durant presque un an, la relation qui l’unissait à Victoire avait été l’objet de bien plus de rumeurs et de paris. « Je n’en doute pas, sourit-il. Je suis content pour toi, même si je suppose qu’il faudra que tu investisses dans des appareils auditifs à l’avenir cœur sur toi Victoire. Je suppose que tout le monde te l’as dit, mais vous allez tellement bien ensemble. » Peut-être il y avait-il une pointe d’envie dans les paroles de Noé. Il sortait avec Dahlia depuis le premier jour du stage au Ministère mais leur couple n’avait rien à voir avec celui formé par Victoire et Teddy comment ça Dada tu as agressé Erin à coups de Chauve-Furie ? Et bien sûr toutes les relations étaient différentes. Mais la manière dont le Poufsouffle avait de parler de Victoire…la manière dont ses yeux s’illuminaient et sa voix de se réchauffer…Oui, il rêvait de quelque chose de similaire, même si ça paraissait niais à certains coucou Dada, et il savait que ce n’était définitivement pas quelque chose qu’il avait avec Dahlia. Il décida d’ordonner à son cerveau de cesser de penser c’est un vrai truc ? j’aimerais la technique, merci, bien trop de doutes et de questionnements l’agitait depuis le bal et cela l’agaçait énormément.

Noé tenta une petite blague qui concernait Erin, et sa relation passée avec Ted, mais il sentit que bizarrement, le jeune homme ne le prenait pas à la rigolade. Il ne pensait pourtant pas que sa rupture récente puisse être un sujet sensible, d’autant qu’ils venaient de parler de Victoire et que la Serpentard de son côté, s’était bien remise et sortait avec Bartley. « C’était une blague, rectifia-t-il. Je sais qu’Erin sait se défendre. Et je suis pas vraiment sure qu’elle t’en veuille vraiment. Enfin, c’est pas vraiment mes histoires même si tu y es au centre mon lapin. » Erin semblait plus agacée envers Victoire, et le fait que tout réussissait aux mignonnes petites blondes, selon elle, même lorsqu’elles possédaient un épouvantable caractère. « Non, je ne savais pas. En même temps, même si on s’entendait bien avec Bartley, je doute que ce soit le genre de trucs qu’il m’aurait confié. » Parce qu’il avait été peut-être su les sentiments d’Erin pour lui à cette époque, ils avaient eu l’air proches au bal. « Je suis pas sûr de voir grand-chose », avoua-t-il ensuite à mi-voix. Il s’était aveuglé durant plusieurs années sur sa relation avec Erin, avait été dans le déni concernant ses sentiments pour Tempérance et sentait bien qu’aujourd’hui, il tentait de faire bonne figure pour que son couple avec Dahlia perdure alors qu’il savait bien que la fin était inéluctable. On ne pouvait pas réellement compter sur lui pour être observateur et perspicace nul ce Nono, je demande un remboursement. Un instant replongé dans le désastre qu’avait été le bal de l’a dernier, il décida de chasser ses pensées invasives de côté et sortit son manuel de Métamorphose, histoire de se concentrer sur autre chose.

761 mots



Home is wherever I'm with you
I stared up at the sun, thought of all of the people, places and things I've loved. I stared up just to see with all of the faces, you were the one next to me. If I lose myself tonight, it'll be by your side. If I lose myself tonight, it'll be you and I.
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Ted Lupin
Ted Lupin
Poufsouffle

Parchemins : 310
Âge : 17 ans { 15/04/1998 }
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 4


Running from my thoughts ✗ Ted Empty
MessageSujet: Re: Running from my thoughts ✗ Ted   Running from my thoughts ✗ Ted EmptySam 19 Déc - 14:50

Penché sur son sac, Teddy leva la tête en percevant la voix de Noé. Il était content de le voir : ils n'avaient pas énormément traîné ensemble depuis le début d'année, mais ils s'étaient toujours très bien entendus. Globalement, Teddy avait peu d'ennemis, même s'il n'était pas fan des camarades de dortoir de Noé. Encore qu'autrefois, il avait aussi entretenu des rapports cordiaux avec Alfie, mais ça c'était avant, car même maintenant que Ted sortait officiellement avec Victoire, le Serpentard avait un comportement parfois outrageux envers la blonde, ce que le jeune Métamorphomage n'appréciait absolument pas.

Bon en classe, et plus travailleur qu'il n'en donnait l'impression au premier abord, Teddy était plutôt enclin à être d'accord avec Noé. A force, les sortilèges informulés - qu'ils devaient qui plus est utiliser dans quasi toutes les matières désormais - n'étaient plus si complexes que ça. « Et c'est quand même un avantage non négligeable dans un duel. T'as pas envie que ton adversaire ait toutes les clés pour parer ton attaque. » répondit-il, ses pensées se tournant brièvement vers Ilvermorny, et leur escapade malheureuse jusque là-bas. S'en seraient-ils mieux sortis si tous les sixième et septième années avaient été capables d'utiliser des sortilèges informulés, pour bénéficier de l'effet de surprise sur leurs adversaires américains ? Rien n'était moins sûr.

Il trouvait toujours ça drôle que Noé appelle sa directrice de maison Gibson, comme si elle était n'importe quelle prof' et non pas un membre de sa famille étendue. Mais il supposait que l'inverse serait peut-être bizarre aussi. Si Harry était un jour venu donner un cours exceptionnel à Poudlard, aurait-il dû l'appeler Professeur Potter ? La pensée lui fit esquisser un rictus amusé. « Et t'as réussi ? J'espère que personne n'en a subtilisé discrètement pour en verser dans le jus de citrouille d'élèves innocents. T'imagines la crise ? » Des élèves avouant toutes leurs pensées les plus profondes à tour de bras, ou une autre image de l'enfer. Poudlard finirait sans dessus dessous en moins de temps qu'il n'en faut pour dire Quidditch !

Ignorant volontairement le sarcasme de Noé - il était trop heureux pour s’importuner de railleries -, il répondit au sujet de Victoire : « Si elle t'entend dire ce genre de truc, t'es un homme mort Noé. » indiqua-t-il charitablement, parce qu'il tenait à son ami et qu'il ne souhaitait pas le voir couvert de chauve-souris maléfiques. Une chose était certaine, Victoire n'avait pas besoin de lui pour se défendre, même s'il était bien content d'être là pour le faire quand ça s'avérait nécessaire - en l'occurrence, ça n'était pas le cas. « Merci ! Toute sa famille est au courant en plus, donc les vacances ont été un peu sportives comme tu peux l'imaginer. Et toi alors, comment ça se passe avec Dahlia ? Vous aviez l'air bien ensemble au bal. » observa-t-il avec un intérêt sincère Ted Potin is back. Il avait été concerné pour son ami l'année précédente, quand il lui avait semblé percevoir des sentiments plus qu'amicaux de sa part envers Tempérance. Mais cette époque était derrière lui a priori : il avait une petite-amie depuis l'été et aux dernières nouvelles, ça allait comme sur des roulettes entre eux - même si Erin avait eu l'air de sous-entendre que c'était trop lisse pour être honnête.

De lui-même, Noé cita justement l'ancienne petite-amie de Teddy, qui se trouvait non loin d'eux, en compagnie de Tempérance - la lâcheuse - et Candys.  Ted n'apprécia pas la pseudo menace, quand bien même elle était dite sur le ton de la plaisanterie : de son point de vue, ça aurait plutôt été à lui de le provoquer en duel que l'inverse. Il n'avait pas brisé le cœur d'Erin, lui. Tout avait toujours été tout à fait transparent avec eux, d'où l'aisance de leur 'relation', et celle de leur rupture. « Non, en effet. » répondit-il d'une voix ayant temporairement perdu de sa chaleur. Il se sentait protecteur envers Erin. Elle n'avait peut-être pas été sa vraie petite-amie, mais elle était devenue une amie proche, au même titre que Tempérance ou Jo'. Ça n'avait pas été volontaire - heureusement -, mais Noé lui avait vraiment fait beaucoup de peine. Teddy était bien placé pour le savoir. Jouer les chevaliers servants maintenant paraissait légèrement déplacé de la part du blond.

Plus détendu, il reprit : « C'est cool pour elle en tout cas, elle a l'air heureuse. J'espère vraiment que ça va marcher entre eux. » dit-il, son regard passant brièvement sur Erin. Ça n'aurait jamais pu fonctionner entre eux deux : il avait été amoureux d'une autre dès le début. Mais elle méritait une vraie relation, épanouissante et sincère. Fronçant les sourcils, il ramena les yeux sur Noé. « Eh, ça va mec ? De quoi tu parles ? Tu t'adresses au roi du déni tu sais, tu peux y aller. » S'il n'avait pas été en déni de ses sentiments pour Victoire, il avait quand même cru pouvoir les étouffer, ce qui avait été d'une stupidité sans nom. Ils étaient indéniables, il le savait bien désormais.




ted; — It's like it's not even real to me. It's like my life isn't even real to me unless you're there, and you're in it, and I'm sharing it with you. ;;

Revenir en haut Aller en bas

Noé Montgomery
Noé Montgomery
Serpentard

Parchemins : 1785
Âge : 17 ans (mai 1998)
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


Running from my thoughts ✗ Ted Empty
MessageSujet: Re: Running from my thoughts ✗ Ted   Running from my thoughts ✗ Ted EmptySam 16 Jan - 17:11

Étant désormais en couple, il était évident que Noé passait du temps avec sa petite amie, et un peu moins avec ses amis -un peu car ni Dahlia ni lui n’étaient ce genre de personnes qui avaient absolument besoin d’être glués l’un à l’autre vingt-quatre heures sur vingt-quatre pas comme Victoire donc. Mais les moments qu’il passait à discuter avec l’Aiglonne ou à l’embrasser dans des couloirs à l’abri des regards meurtriers de Léopold étaient des moments qu’il ne passait pas avec ses camarades d’autres maisons. Comme il n’était pas dans la même maison que Dahlia, ses soirées restaient généralement consacrés à ses devoirs et évidemment à ses discussions avec ses meilleurs amis et camarades de dortoir, sans compter sa jumelle et sa petite sœur car personne ne passerait jamais en priorité face à elles et Dahlia, qui avait aussi une jumelle et deux frères, pouvait aisément le comprendre. Mais il était vrai qu’il avait passé un peu moins de temps avec Tempérance que l’an dernier ou avec Teddy qui est de toutes façons monopolisé par Victoire. Il ne cherchait pas du tout à les éviter mais en fait si, c’est Dada qui l’influence avec ses idées anti Poufsouffles mais ils ne partageaient pas forcément les mêmes cours et il s’avérait parfois qu’ils ne se croisaient pas ou presque pas de la journée.

D’autant que Noé passait aussi beaucoup de temps, mais comme tous les septièmes années au final à réviser en prévision de ses BUSEs. L’examen ne paraissait plus être cette menace que brandissait chacun de leurs enseignants lorsqu’ils jugeaient que les élèves ne travaillaient pas assez, mais bel et bien une réalité qui s’approchait inexorablement. Bien sûr, les Sortilèges Informulés feraient partie de l’évaluation finale. « Carrément. Tu n’as pas envie que ton adversaire sache que le seul sort qui te vient à l’esprit c’est Crache-limaces », souligna Noé avec humour même s’il était pour sa part bien plus partisan de Serpentortia, maison oblige.

Venant à parler de son cours de Potions, c’est avec un petit rictus satisfait que Noé répondit à Ted : « Oui, j’ai réussi la prof a même dit qu’une seule goutte suffirait à faire avouer à Freja ses plus noirs secrets. » Il était rare que le jeune homme se montre aussi arrogant que Jensen, mais il n’était généralement pas peu fier de ses capacités en Potions, un trait commun à ses sœurs et lui finalement. Peut-être car il s’agissait d’une matière longtemps enseignée par des Serpentards et que leurs deux parents avaient fait partie de cette maison ? Qu’importe au final, l’art méticuleux et rigoureux des Potions lui avait toujours finalement beaucoup plus plu que la transformation d’animaux en divers objets de service de table. « Gibson se montre toujours très attentive à ce qu’il n’y ait pas de vols de préparations. Après, que ce soit les Serdaigles et nous, on est pas vraiment reconnus pour ce genre de farces. » Il lança une œillade amusée à Teddy qui lui, appartenait à une maison bien plus connue pour ses frasques que la sienne.

« A croire qu’à force d’être ton ami, j’ai le même désintérêt pour ma propre préservation goût du risque que toi », répliqua Noé, toujours d’un ton amusé. Le caractère excessif et colérique de la petite blonde l’amusait beaucoup, surtout quand on le comparait au calme et au flegme de son ami d’enfance. « Ou-là oui je vois le tableau ! Vous avez dû bien vous faire charrier tous les deux ! » Parce que si tout Poudlard n’avait pas été surpris outre mesure du couple de Ted et de victoire, il imaginait bien que c’était pareil dans la (aussi grande que la sienne) famille de la lionne qui les avait vu grandir. « Ça se passe bien. On s’entend vraiment bien, et on se comprend. » Le fait qu’ils appartenaient tous deux à une paire de jumeaux jouait certainement là dessus. « Mais ce n’est pas...Comme Victoire et toi. Ce n’est pas le grand amour, tu vois ? Rien que ces mots font vomir Dada de toutes façons. » Le visage de Noé était resté parfaitement impassible, loin de refléter le nombre de questions qu’il se posait depuis le bal. Toute histoire n’était pas destinée à finir en grande histoire d’amour, ça ne signifiait pas que c’était une perte de temps ou une erreur pour autant, se dit-il pour se rassurer.

Noé passa sur le moment étrange qui venait de se passer : il avait cru faire une simple plaisanterie sur le sujet d’Erin et il s’était loupé, encore une fois. Il était rare que Ted se montre aussi froid que lui et il ne voulait absolument pas que leur conversation tourne au vinaigre, d’autant que ce n’était pas du tout leur genre à tous les deux. Finalement, aborder le couple de la Serpentard fit revenir le sourire sur le visage du Métamorphomage. « J’espère aussi pour elle », nota-t-il, le regard tourné vers Erin. Elle méritait tout le bonheur du monde, tout le bonheur qu’il aurait été incapable de lui offrir. De nouveau, il enfouit cette pensée parasite dans un coin de son esprit déjà bien encombré et un sourire amusé fleurit de nouveau sur ses lèvres. « C’est vrai. A côté de toi, je parais presque être le mec le plus observateur du monde ! » Un rire s’échappa de sa gorge, même s’il restait contrarié à l’idée d’avoir été aussi aveugle pendant si longtemps. Il ne pouvait qu’espérer avoir appris de ses erreurs et de ne plus rester autant dans le déni à l’avenir c’est beau d’y croire.



Home is wherever I'm with you
I stared up at the sun, thought of all of the people, places and things I've loved. I stared up just to see with all of the faces, you were the one next to me. If I lose myself tonight, it'll be by your side. If I lose myself tonight, it'll be you and I.
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Ted Lupin
Ted Lupin
Poufsouffle

Parchemins : 310
Âge : 17 ans { 15/04/1998 }
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 4


Running from my thoughts ✗ Ted Empty
MessageSujet: Re: Running from my thoughts ✗ Ted   Running from my thoughts ✗ Ted EmptyMer 3 Fév - 11:16

Ted éclata de rire à l'évocation du crache-limaces il est bon public, s'imaginant tout à fait dans cette situation et effectivement, ne l'assumant pas tout à fait. « Remarque tant que c'est pas un Lumos, ça passe encore, au moins c'est un sortilège offensif ! » fit-il observer à son ami. D'ailleurs il y avait cette anecdote célèbre chez les Weasley toujours en train de radoter ceux-là sur Ron, Drago Malefoy et un seau, dont le contexte était regrettable mais le comique de situation indéniable. Ce qui était sûr, c'était que c'était un sortilège peu ragoûtant et pas très crédible au premier abord, mais au demeurant efficace - et n'était-ce pas ce qui comptait le plus lors d'un duel ?

Levant les mains en l'air, image de l'innocence même, Teddy répondit avec nonchalance à Noé concernant les incartades au règlement : « Je ne vois pas de quoi tu veux parler, les Poufsouffles suivent le règlement de l'école à la lettre. Surtout notre préfète. Et ses amis. » ajouta-t-il avec un amusement non dissimulé. Pour sa part, il avait également accompli son lot de frasques, mais il fallait bien qu'il marche sur les traces de son père, non ? Excuse qui n'émouvait généralement pas Rusard outre mesure, mais qui restait vraie. Tomber sur le nom 'Lupin' en rangeant les dossiers poussiéreux du concierge lui faisait toujours ressentir comme une petite décharge il ne faut pas mettre les doigts dans la prise Teddy. C'était maso, mais ça restait une opportunité pour en apprendre plus sur son père, quand bien même il se faisait ensuite tirer les oreilles par sa grand-mère - et par sa directrice de maison.

Croquant dans son muffin tandis que Noé lui parlait de Victoire, il termina d'avaler sa bouchée c'est un show son et lumière avant de poursuivre : « On a essayé de garder ça secret au début mais on s'est fait griller comme des bleus. Je t'avoue que j'étais pas hyper serein de la réaction de son père, il est assez protecteur. » Et ce même s'il avait côtoyé Bill Weasley pour ainsi dire toute sa vie. Il y avait une différence entre être le meilleur ami de Victoire, et son petit-ami. La différence entre des regards cordiaux de Bill Weasley et des menaces de mort l'air constipé indéchiffrable qu'il avait affiché en apprenant la nouvelle, par exemple "question : ton testament est rédigé, Edward Lupin ?". Il acquiesça ensuite concernant Dahlia. « C'est cool ça, c'est important ! » Par contre, il ne sut pas tout à fait comment réagir à la suite des déclarations de Noé comment ça le grand amour de quoi parles-tu ? « Et ça te dérange pas ? C'est réciproque tu penses ? » Il n'avait pas l'impression que Dahlia soit amoureuse transie de Noé, mais dans le fond, qui était-il pour juger ? Il ne la connaissait pratiquement pas, et les deux élèves s'affichaient plutôt rarement au vu et au su de tous.

Protecteur envers Erin attends quelques mois, Ted ne voulait pourtant pas se disputer avec Noé. Il n'était de base pas du genre à se prendre la tête, et en plus, il voyait bien que son ami n'en menait pas large. Pourtant, il devait bien savoir à quel point toutes les histoires de l'année précédente avaient affecté la Serpentard. « T'abuses j'étais pas si aveugle que ça ! C'est Victoire la taupe. Enfin, pas sur mes sentiments en tout cas. Sur les siens, oui. Et toi c'est quoi que tu vois pas alors ? Balance les bails j'ai une colonne de la Plume Empoisonnée à rédiger, signé Ted Potin » interrogea-t-il, concerné pour Noé. Il avait paru ailleurs pendant un instant, et ça n'était pas pour le rassurer.

[ 619 ]




ted; — It's like it's not even real to me. It's like my life isn't even real to me unless you're there, and you're in it, and I'm sharing it with you. ;;

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Running from my thoughts ✗ Ted Empty
MessageSujet: Re: Running from my thoughts ✗ Ted   Running from my thoughts ✗ Ted Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Running from my thoughts ✗ Ted
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Pièces de vie :: La Grande Salle-
Sauter vers: