AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




-50%
Le deal à ne pas rater :
XIAOMI Mi band 5 – Montre Connectée
29.99 € 59.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Coeur d'artichaut [ Kate ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Estefanía Kostas
Estefanía Kostas
Gryffondor

Parchemins : 455
Âge : 14 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


Coeur d'artichaut [ Kate ] Empty
MessageSujet: Coeur d'artichaut [ Kate ]   Coeur d'artichaut [ Kate ] EmptyDim 8 Nov - 21:48

Coeur d'artichaut
Katarzyna & Estefanía

made by black arrow


Stef était excitée comme une puce. Si on omettait cet abominable match de Quidditch contre Serpentard, cette rentrée de janvier n'aurait pas pu mieux se passer ! Quino avait enfin recommencé à lui parler depuis le bal - cette buse ! - et même si elle avait alors été terriblement blessée et vexée par le comportement de son aîné auquel elle tenait tant, elle n'avait pas su résister longtemps affaire à suivre. C'était simple, elle préférait sa vie avec Quino dedans, que sans. Ces derniers mois le lui avaient bien fait comprendre. A n'en pas douter, elle trouvait qu'il s'était comporté extrêmement injustement, mais elle était assez honnête pour l'admettre - et surtout se l'admettre -, ce grand idiot lui avait manqué. Personne n'était aussi doué ou inventif pour jouer à Cap' ou Pas Cap' avec elle (son pêché mignon). Elle avait pourtant fait participer la plupart de son entourage, avec des résultats mitigés Ash est tombé dans un trou et n'en est jamais sorti. Accessoirement, bien qu'elle ne soit de toute évidence plus la confidente principale de son frère, il restait le sien. Elle était à l'aise quand elle lui parlait, et surtout, elle n'avait jamais eu de secret pour lui. Or, le timing de tout cela n'aurait pas pu être meilleur, car il s'avérait qu'elle avait justement un sujet dont elle devait lui parler, et il était de taille. En effet, comment ne pas évoquer avec son frère le fait qu'elle avait - enfin - identifié l'amour de sa vie ? Non elle ne lâchera jamais l'affaire. Elle savait bien à présent qu'elle avait fausse route avec Derek, et elle ne s'était jamais vraiment fait d'illusions au sujet de Louis. Mais là, c'était différent. Elle avait officiellement fondu pour les beaux yeux bleus d'Adam Miller, Gryffondor de son état, et appartenant à la même année que Quino. Cela dit, elle savait pertinemment que Gabriel n'appréciait pas lorsqu'elle s'intéressait à ses amis, et elle ne savait pas trop quelle était la politique de Quino à ce sujet c'est la première fois qu'elle s'intéresse à quelqu'un d'aussi jeune. Bien sûr, Adam ne gravitait pas dans son entourage direct à la base elle visait Prupru mais Pan' lui a grillé la politesse pour le bal mais Quino était tout de même amené à le fréquenter au jour le jour. Ce n'était pas anodin, supposait-elle.

Elle se trouvait à la bibliothèque lorsque l'impensable s'était produit. Debout dans le rayon 'sortilèges', elle venait de mettre la main sur un vieux manuel poussiéreux, puis avait fait volte-face pour croiser le regard azur de nul autre qu'Adam Miller (elle l'appelait toujours par son nom complet dans son esprit, et elle ne semblait pas prête à laisser tomber cette habitude). Il devînt vite évident que c'était le destin qui les avait réunis là non en fait c'est juste Susan, une fois qu'ils eurent tous deux réalisés qu'ils étaient là pour le même livre, actuellement en possession de Stef. Elle sourit. Il sourit. Vous êtes captivés vous aussi ça y est ? Et puis, sans qu'elle n'ait tout à fait compris comment ça s'était produit, elle se retrouva à échanger un baiser - relativement chaste - avec Adam Miller, planqués derrière l'étagère des sortilèges ménagers. Le tout ne dura que quelques secondes. Le temps pour Stef de sentir des milliers de papillons s'envoler dans ses entrailles problème gastrique ?, se retenant tout juste de lâcher le livre sous le coup de la surprise de cet instant. Et grand bien lui en fit, car une fraction de seconde plus tard, les pas de Madame Pince se faisaient entendre, venue les houspiller pour avoir confondu la bibliothèque avec "un lieu de débauche non ça c'est la salle commune de Serpentard les enfants, troisième couloir à gauche quand vous êtes dans les cachots, vous ne pouvez pas vous planter".

Stef avait pris la poudre d'escampette, abandonnant le manuel de la discorde au passage, car Pince n'avait pas tout à fait l'air encline à tracer son emprunt, et qu'elle n'avait pas envie de faire encore plus d'esclandre en s'attardant dans son repère "pas de livre pour les filles de petite vertu Kostas !" Elle perdit Adam en chemin : il était sans doute parti rejoindre ses amis, et Stef, elle, mourait d'envie de raconter son aventure à ses propres amies. Mais par qui commencer ? Eurydice ? Lu' ? Victoire ? Kate ? Et elle qui n'avait pas eu le temps de prévenir Quino en amont ! Tant pis, il aurait le droit à la théorie ("Nos regards se sont croisés pendant qu'il se servait une cuisse de poulet rôtie, et après il m'a dit - tiens toi bien - passe-moi le sel Kostas, c'est pas hyper romantique ça ?") puis aux véritables prémices de leur amour ("Il m'a embrassée pour de vrai !"). Un peu étourdie de toutes ces émotions, elle réalisa que ses pas l'avaient menée jusqu'au rez-de-chaussée. Elle regarda sa montre : plus personne n'avait cours à cette heure, il était donc possible que certains de ses proches se trouvent dans la cour pour décompresser. Courant sur les derniers mètres, elle apparut donc à l'entrée de la cour intérieure, les joues rougies et légèrement essoufflée.

« Kate ! Kate ! » Elle avait repéré la Serpentard, qui ne pouvait décidément pas être prête pour ce qui l'attendait. Elle arriva à sa hauteur en quelques pas rapides. « Tu ne devineras jamais ce qui vient de se produire. C'est complètement fou. Enfin pas si fou, je savais que ça se produirait, mais je ne pensais pas que ça se produirait maintenant ! Et à la bibliothèque en plus, ça n'est pas hyper romantique, non ? » Elle posa un regard inquiet sur la blonde. Réalisant qu'elle n'avait pas encore révélé l'information principale, elle prit une inspiration, et déclara calmement - malgré l'excitation latente : « Adam Miller m'a embrassée. » Sa mère disait toujours qu'il ne fallait pas se fier aux hommes trop beaux comprendre que son père est moche et qui le savaient, mais Stef ne pouvait s'accorder avec elle sur ce sujet. Bien sûr qu'elle voulait sortir avec un garçon beau - comme l'était Adam ! Elle n'avait pas envie de se tourner un jour vers lui en classe et de se retrouver nez à nez avec un moche ! On a perdu tout sens des priorités. Qu'importait qu'il ait embrassée d'autres filles par le passé, elle savait qu'eux deux, c'était différent. C'était le destin.

[ 1072 ]
Revenir en haut Aller en bas

Katarzyna Ells
Katarzyna Ells
Serpentard

Parchemins : 105
Âge : 15 ans • 31.10.2000 - Tokyo, JP
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Coeur d'artichaut [ Kate ] Empty
MessageSujet: Re: Coeur d'artichaut [ Kate ]   Coeur d'artichaut [ Kate ] EmptyMar 10 Nov - 13:03

Katarzyna & Estefania.
Boom clap the sound of my heart, the beat goes on and on and on and on and boom clap you make me feel good come on to me, come on to me now. Boom clap, the sound of my heart, the beat goes on and on and on and on and boom clap you make me feel good, c me on to me, come on to me now.
La journée de cours avait été particulièrement ennuyeuse, et Kate avait profité de chaque petit moment de répit pour boire du thé. Il n’était d’ailleurs pas rare de la voir se promener dans l’école avec un travel mug rempli à ras-bord. Si les professeurs lui avaient fait certaines remarques au début, ils avaient rapidement laissé tomber. Apparement, à Mahoutokoro, le thé était monnaie courante et tous les étudiants passaient leur temps entre magie, devoirs et thé. Suivant la saison, Kate passait d’un sobacha chaud et réconfortant, à un Oolong glacé, en passant pas de nombreux thés verts sans oublier son précieux matcha, qu’elle se réservait néanmoins pour les moments de relaxation intense, où personne ne viendrait la déranger.

Lorsqu’elle avait enfin pu quitter les salles de classe, elle était tout d’abord passée par les cuisines pour remplir sa tasse de thé puis s’était dirigée, bien emmitouflée, vers la cour intérieure, pour profiter un peu de la fin d’après-midi, avant de devoir rentrer dans sa salle commune. Assise en tailleur sur le bord de la fontaine, adossée à l’une des colonnes, Kate sirotait son thé fumant, quand sa boule de poils rousse fit irruption et vint se lover sur les jambes de sa maîtresse. Inari, magnifique main coon roux, était le chat de la jeune sorcière depuis ses douze ans, et son entrée à Mahoutokoro. Alors bien évidement, elle l’avait emmenée avec elle à Poudlard et elle semblait s’acclimater assez bien. Les souris anglaises devaient être les mêmes que les souris japonaises... A peu de choses près. La blondinette passa donc son temps à gratouiller son matou, tout en buvant son thé, qui lui réchauffait le corps et lui permettait de supporter le froid ambiant. C’était sans compter sur Estefania Kostas, boule d’énergie, qui fit irruption dans la cour comme si sa vie en dépendait. Quino a encore essayé de te tuer avec un Frisbee à dents de serpent ? Il va vraiment falloir renforcer la sécurité à Poudlard !

Inari, surprise par l’arrivée tonitruante de la camarade de sa maîtresse, feula avant de se carapater en quatrième vitesse. Fronçant les sourcils faut arrêter chaton tu vas avoir des rides elle leva les yeux vers la greco-argentine, qui semblait plus excitée que jamais. Avait-on appris le tragique décès de Karen? -Quoi? On a le droit de rêver ! « Stef? Qu’est-ce que... » Elle n’eut pas le temps de finir sa phrase que la rouge et or se lança dans une longue explication c’est de famille, à laquelle l’anglo-japonaise ne comprit pas grand chose. Elle ne voyait pas ce que quelque chose de si fou pouvait se passer a la bibliothèque, car connaissant cette vieille harpie de Mme Pince, aucune joie ni aucun bonheur ne pouvait être célébré dans cette salle, mais Stef semblait visiblement toute retournée. « Mais de quoi tu parles enfin? » parvînt-elle tout juste à placer, alors que son amie faisait une pause pour reprendre son souffle. Et finalement, Stef lui révéla le pot aux roses. Bouche bée, la blondinette regardait son amie, étrangement calme, alors qu’elle venait d’échanger son premier baiser -où tout du moins, il lui semblait qu’il s’agissait de son premier baiser, elle ne tenait pas de comptes, voyez-vous contrairement à certaines. « Attends, attends, attends. Tu peux répéter? Et avec un peu plus de calme et de contenance? Et de détails bien sûr. » Parce que là, ça avait été un peu un beau fouilli. « On est d’accord qu’on parle du cinquième année ? Celui que tu regardes comme si t’allais l’épouser à chaque fois que tu le croises? » Parce que bon, ce n’était pas que Stef était un vrai petit coeur d’artichaut mais... Elle l’avait quand même bassinée avec un certain Louis à la rentrée, et ne parlons même pas de Derek l’an passé ! « Et Alexandre alors? Je croyais que tu l’aimais bien? C’était quand même lui, ton cavalier au bal. » Et pas Adam Miller ! Kate elle, avait été en compagnie de Hachi, sans grande surprise. Mais Stef y avait été avec Alexandre, et clairement, il n’était pas Adam Miller !
acidbrain
Revenir en haut Aller en bas

Estefanía Kostas
Estefanía Kostas
Gryffondor

Parchemins : 455
Âge : 14 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


Coeur d'artichaut [ Kate ] Empty
MessageSujet: Re: Coeur d'artichaut [ Kate ]   Coeur d'artichaut [ Kate ] EmptyMer 11 Nov - 1:00

Stef avait les joues rougies, à la fois d'excitation et de sa course. Elle n'arrivait pas à croire que ça s'était produit. Non seulement avait-elle eu son premier baiser, mais qui plus est, avec Adam Miller on ne le répètera jamais assez, c'est-à-dire, le garçon le plus beau de cinquième année déso Quino et de toute évidence, son âme sœur les Kostas ont des parents tout à fait normaux, pour ceux qui, à ce stade, se poseraient la question. Elle s'était déjà tant consacrée à des béguins sans aboutissements et sans espoirs qu'une part d'elle n'y avait peut-être pas vraiment cru. Ce n'était pas faute d'avoir essayé de générer des conversations avec son aîné pourtant : des choses à revoir sur leur devoir de Soin en binôme ("Le mieux c'est de tout refaire je pense"), des questions sur le cursus de cinquième année ("Tu as eu un Troll à ta BUSE blanche ? Vraiment ? Fascinant dis m'en plus il va falloir prendre des cours de rattrapage si tu veux qu'on se marie Adam"), des discussions sur les options de Gryffondor pour leur dernier match de Quidditch de l'année ("Victoire m'a demandé si je savais comment faire disparaître un corps, tu trouves ça inquiétant ou pas ?"). Le moins qu'on puisse dire, c'était que quand elle avait quelque chose en tête, elle ne manquait pas de détermination. Mais de là à ce que ça aboutisse à un baiser au beau milieu de la bibliothèque ? Elle ne l'avait même pas imaginé dans ses rêves elle voyait plutôt ça près du lac en fait.

Elle avait déboulé dans la cour avec les yeux fous l'objectif de repérer ses amies, et elle fut ravie en apercevant Kate. Elle ne connaissait certes pas la Serpentard depuis aussi longtemps que disons Eurydice, mais elle restait quand même une amie à qui elle pouvait se confier. Kate était seule : ça suffisait à Stef, qui ne remarqua même pas qu'elle avait fait fuir son chat dans la panique. Debout face à la blonde, elle se lança dans un récit décousu qui lui valut l'incompréhension de son amie (et des protestations somme tout frustrantes tu ne fais pas d'efforts Kate !) « Oui bien sûr qu'on parle du cinquième année ! Tu connais quelqu'un d'autre avec un nom aussi commun ? Adam Miller, il est en cinquième année à Gryffondor, tu vois bien qui c'est. Le brun aux yeux bleus ? Comme quelqu'un d'autre que je connais. Il est trop beau. » insista-t-elle d'un air rêveur, avant de se laisser tomber sur le banc à côté de Kate j'espère que t'avais rien de prévu je m'installe pour deux ou trois heures.

Acquiesçant docilement, et plus calmement, elle tacha de reprendre l'histoire depuis le début : « OK donc comme je te le disais, j'étais à la bibli - pour emprunter un manuel pour le devoir de sortilèges, dans le coin tout au fond là, avec la lumière un peu tamisée ambiance club de strip-tease. » Elle s'interrompit pour vérifier que Kate suivait, cette fois. « Je trouve mon livre et là je me retourne pour aller voir la vieille Pince et boum ! » Regard entendu vers son amie. « Il était là ! Adam ! T'imagines la coïncidence » Elle enchaîna très vite avant que Kate ne puisse l'interrompre pour pointer du doigt le fait que ça ne devait pas être si rare que ça de tomber sur une connaissance à la bibliothèque de l'école, la veille du rendu d'un devoir. « Bref. On s'est regardé. Je lui ai souri et lui aussi. Et après je ne sais pas trop ce qui s'est passé, il s'est juste rapproché et on s'est embrassé, et là Pince a débarqué en nous criant dessus, et en disant qu'on manquait de respect aux livres ou j'sais pas quoi. » Elle leva les yeux au ciel, s'apprêtant à poursuivre en demandant des informations techniques à Kate - notamment : la bibliothèque, bon ou mauvais signe ? - mais fut coupée dans son élan par l'évocation d'Alexandre. Se sentant rougir à nouveau, elle écarquilla les sourcils, décontenancée. « On y allés en tant qu'amis. Comme quand j'y étais allée avec Ash l'an passé, et déjà avec Alexandre l'année d'avant. Comme ça on se retrouve tous ensemble ensuite au bal. » dit-elle raisonnablement, même si une part d'elle lui soufflait qu'il y avait une différence entre aller au bal avec Alexandre cette année, et s'y rendre avec Ash l'année précédente, par exemple. Mais elle ne savait pas tout à fait mettre le doigt dessus c'est juste en dessous du mot "déni", plisse un peu les yeux.

« Pourquoi tu dis que je "l'aime bien" comme ça ? Bien sûr que je l'aime bien, on est amis. » insista-t-elle en scrutant le visage de la blonde. Puis : « Et tu ne m'as pas répondu, tu trouves que la bibliothèque c'est nul comme endroit pour un premier baiser ? Je n'ai pas trop eu de liberté sur le choix du lieu. » se défendit-elle en frottant machinalement ses joues pour les faire revenir à leur état normal - à savoir, non chauffantes, non rougies, merci.
Revenir en haut Aller en bas

Katarzyna Ells
Katarzyna Ells
Serpentard

Parchemins : 105
Âge : 15 ans • 31.10.2000 - Tokyo, JP
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Coeur d'artichaut [ Kate ] Empty
MessageSujet: Re: Coeur d'artichaut [ Kate ]   Coeur d'artichaut [ Kate ] EmptyDim 15 Nov - 17:15

Si Kate était obnubilée par son thé la plupart du temps, elle mettait cependant un point d’honneur à être au courant des histoires de coeur de ses amies. Elle savait que sa meilleure amie, Circé en pinçait sur un Poufsouffle de cinquième année, que Stef changeait de crush tous les quatre matins et que Lu crevait d’amour pour son meilleur ami et partenaire de danse qui ne semblait pas très décidé à lui prouver qu’il tenait à elle puisqu’il était toujours en Argentine, alors que Lu était déjà au Royaume-Uni depuis plus de six mois. Elle, elle ne cachait pas qu’elle appréciait grandement Itachi et qu’elle ressentait quelques sentiments amoureux pour le jaune et noir. Cependant, vu que ce dernier n’était absolument pas perspicace, quand bien même elle lui disait clairement qu’elle l’aimait, elle ne cherchait pas vraiment plus loin. Elle était trop préoccupée par sa haine envers ce pays froid et pluvieux qu’elle détestait tellement pour se soucier d’autre chose. Par contre, elle trouvait toujours le temps de se soucier des affaires de ses amies, donc elle accueilli la gryffondor avec plaisir, même s’il lui fallu un peu de temps pour comprendre ce dont elle lui parlait et ce qu’elle essayait de lui raconter. Sois plus claire enfin Estefenia, on dirait que tu ne sais pas parler !

Alors que la rouge et or lui confirma de qui elle parlait avec un regard lourd de sens, « Mais enfin Katarzyna, t’as le nez plongé dans tes sachets de thés toute la journée ou quoi ? Adam Miller, le dieu de Gryffondor ! », Kate hocha la tête, tout en répondant : « Oui oui, je vois qui c’est, tu baves devant lui tous les matins au petit-déjeuner et tous les soirs au dîner. » Son amie se laissa tomber à côté d’elle, tandis que Kate sécurisait, par réflexe, sa tasse posée sur le banc. Avec les Kostas, on n’était jamais assez prudents, elle ne le savait que trop bien. Elle laissa la brune lui raconter un peu plus en détails, la fixant de ses yeux bleus, sa tasse entre les mains, sans l’interrompre. Elle savait bien qu’il aurait été bête de stopper Stef dans son récit, et de toute façon, elle voulait absolument tout savoir. « Typique de cette vieille harpie, moi ça ne m’étonne pas qu’elle soit toute seule à un âge aussi avancé. Elle est aigrie au possible, je suis sûre qu’un bon thé lui ferait du bien ! » C’était bien simple de toute manière, le thé résolvait tous les soucis d’après la petite blonde. Si seulement, Kate, si seulement !

Selon l’avis de Kate, son amie se défendait bien trop pour que tout cela soit honnête. Elle allait jusqu’à lui refaire l’historique de ses cavaliers au bal, par Merlin ! « Non mais Stef, moi aussi je l’aime bien… Mais bon, qu’Hachi soit mon cavalier au bal, ça, c’est sans arrière pensée vu qu’il ne comprend rien du tout… Mais bon… Alexandre, quand même… » Quoi ? Kate, mettre les deux pieds dans le plat et se ficher pas mal de ce que son amie pouvait bien ressentir ? Possible ! Mais visiblement, Stef avait besoin d’être secouée une bonne fois pour toute, sinon, Alexandre allait finir par se satisfaire d’un thé bas de gamme alors qu’un cru prestigieux aurait pu s’offrir à lui. Et l’inverse était également vrai pour son amie ! Non, vraiment, Kate faisait ça pour leur bien à tous les deux ! « Bah… Oui, sûrement ? Je ne sais pas moi, je n’ai jamais embrassé un garçon. » Elle haussa les épaules, un peu perdue, ne sachant pas vraiment ce que son amie voulait entendre. « L’important, c’est que ça s’est passé non ? Et qu’il n’y a pas eu de drame avant ou après ? Et puis surtout, est-ce qu’il embrasse bien ? Parce que s’il a les capacités d’une vache ruminante, non merci… » Elle frissonna de la tête aux pieds en imaginant une telle scène et chassa bien vite cette idée de son esprit. Elle adressa un petit sourire taquin à la rouge et or, se rapprochant un petit peu d’elle, ses yeux bleus plantés dans les yeux noisettes de la jeune fille en face d’elle. « Alors, ça fait quoi ? Je veux tout savoir ! » Si Kate ne courrait pas après les garçons et qu’elle n’en n’avait, du coup, jamais embrassé un -elle n’avait pas non plus embrassé de fille, donc vraiment, elle ne savait rien de tout cela- elle n’était pas contre quelques petits détails. Et puis, si Stef l’avait cherchée pour lui raconter tout cela, elle ne serait sûrement pas contre lui dire quelques petites choses, pas vrai ? Elle s’en servirait avec Quino ou Hachi, c’est jamais perdu.
acidbrain
Revenir en haut Aller en bas

Estefanía Kostas
Estefanía Kostas
Gryffondor

Parchemins : 455
Âge : 14 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


Coeur d'artichaut [ Kate ] Empty
MessageSujet: Re: Coeur d'artichaut [ Kate ]   Coeur d'artichaut [ Kate ] EmptyVen 20 Nov - 23:03

Stef ne prit même pas offense à la description que Kate fit d'Adam. A la place, elle opina légèrement du chef et haussa les épaules d'un air conciliateur. Elle n'avait pas vraiment cherché à cacher son béguin pour Adam, en tout cas pas auprès de ses amies - à savoir Lu', Eurydice, Victoire et Kate. Elle ne le criait pas non plus sur les toits, elle n'avait pas envie de passer pour une folle ou pire, qu'Adam l'apprenne, merci bien. Elle avait tout à fait ses confiance en ses amies, elles ne lui avaient jamais donné de raison de changer d'avis. Outre les filles, il y avait bien évidemment Quino et Tina - la famille c'était sacré -, quand bien même son Poufsouffle de frère n'était pas connu pour sa discrétion hôpital et charité, vous ici ? En plus, elle était encore un peu froissée par le traitement du silence imposé par Quino pendant les six derniers mois. Heureusement, cette époque était derrière eux et elle comptait lui parler, mais avec précaution.

« Hmhm. » Elle réfléchit un instant pas trop longtemps non plus pour ne pas se fatiguer. « Tu crois pas qu'il lui faudrait un mec ? On pourrait peut-être la caser avec quelqu'un. Genre... L'enfermer dans un cagibi avec Rusard. Je pourrais demander à mon frère...  » Elle se fit pensive, car si Quino était toujours partant pour ce type de magouille, elle doutait quand même du bienfondé d'une telle manœuvre. Ça sentait surtout le carnage quand Pince et Rusard seraient sortis de leur cagibi, non ?

Stef raconta ensuite toutes les étapes du grand baiser, mais fut totalement prise de court par la question de Kate au sujet d'Alexandre. Elle lui répondit en toute innocence, et s'attira un regard chargé de sous-entendu. « Quoi 'quand même' ? Il ne se passe rien avec Alexandre ! » se défendit-elle, les sourcils froncés, hésitante. « Si ? » demanda-t-elle à Kate, l'air décontenancé. Comment pourrait-il se passer quelque chose avec Alexandre sans même qu'elle soit au courant ? Aller au bal avec Alexandre était différent de s'y rendre avec Ash, elle le savait, mais ça ne voulait rien dire de spécial. Il lui avait offert un bracelet à Noël, mais c'était normal de se faire un cadeau, même entre amis. Et certes, elle s'était sentie jalouse qu'il danse avec Lu', mais là encore, ça ne prouvait rien : elle avait aussi été jalouse d'Ash et de Dominique. C'était dans sa nature de se montrer possessive. « Tu as offert quoi à Hitachi comme cadeau déjà ? » interrogea-t-elle de but en blanc, l'air toujours vaguement perturbée. Il fallait dévier le temps de mieux comprendre.

Kate eut alors le bon goût de revenir au sujet initial de leur conversation, à savoir Adam Miller mais sa réponse fit soupirer Stef de déception. « T'as raison c'est nul. C'est pas du tout romantique comme endroit, en plus Pince rôde là-bas. » Pourquoi avait-il fallu qu'Adam l'embrasse entre deux rangées de bouquins poussiéreux, hein ? Pourquoi ne l'avait-il pas fait lors d'une promenade dans le parc, comme dans ses rêves les plus fous ? Ou après une victoire de Gryffondor, dans la salle commune ? Elle haussa les épaules, ramenant les yeux vers Kate. « Non il n'y a pas eu de drame, à part qu'on s'est fait fait virer et que du coup, on n'en a pas vraiment parlé, tu vois ? On est juste parti en courant, et moi je suis venue ici. » résuma-t-elle platement. Que devrait-elle faire la prochaine fois qu'elle le verrait ? Devrait-elle l'embrasser ? Ou se comporter comme d'habitude ? A priori, ils ne sortaient pas ensemble, n'est-ce pas ? Elle regrettait à présent d'avoir décampé aussi vite, et dans une direction différente de celle choisie par Adam. Désemparée, elle déglutit avant de répondre : « Je crois que oui ? C'était très rapide... J'sais pas, j'ai failli me prendre son nez au début... » Il fallait qu'elle en parle à Lu', décréta-t-elle intérieurement, car Kate l'avait dit elle-même : elle n'avait pas d'expérience en la matière. Alors que Lu', elle, avait embrassé Thiago trois fois, et avait même failli aller plus loin. « C'était hm... bref mais intense ? » Elle grimaça : elle n'était pas faite pour ce genre de discussion. « Ses lèvres étaient chaudes... Et hm... c'est un peu ridicule, mais tu vois le truc comme si plein de papillons s'échappaient de ton ventre ? » Elle sentit ses joues rougir : elle n'allait pas poursuivre longtemps dans cette voie. «  Ça m'a fait ça. » Et elle n'en dirait pas plus sur le sujet ! C'était bien trop gênant.
Revenir en haut Aller en bas

Katarzyna Ells
Katarzyna Ells
Serpentard

Parchemins : 105
Âge : 15 ans • 31.10.2000 - Tokyo, JP
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Coeur d'artichaut [ Kate ] Empty
MessageSujet: Re: Coeur d'artichaut [ Kate ]   Coeur d'artichaut [ Kate ] EmptyDim 22 Nov - 21:33

Kate haussa un sourcil, ne sachant pas vraiment quoi penser de cette proposition. « Pince et Rusard ? Ça se tente, je suis sûre que Quino pourrait s’arranger pour les coincer dans un placard à balais oui… » Elle fit une pause, réfléchissant à la situation. « Je doute que l’école survive par contre, si ces deux-là se mettaient ensemble… » Mieux valait oublier cette idée, s’ils voulaient continuer à vivre leur petite vie d’étudiants tranquille et sans trop de soucis. Car si les deux adultes les plus irascibles se liaient contre les jeunes sorciers… Kate préférait ne même pas y penser !

A la question de Stef, Kate leva les yeux au ciel, presque blasée. Devait-elle vraiment enfoncer le couteau dans la plaie ? Vraiment, Stef n’y mettait pas du tout du sien ! « Avec moi, non, clairement, il ne se passe rien. » Elle esquissa un petit sourire plein de malice. Elle ne comprenait vraiment pas comment Stef pouvait être aussi aveugle ! Cela se voyait presque comme le nez au milieu de la figure qu’Alex en pinçait pour elle. Kate avait bien remarqué la tête qu’elle avait fait lorsque’Alex s’était dirigé vers la piste de danse en compagnie de Lucrecia pendant le bal, même si elle était restée dans son coin avec Hachi -histoire d’éviter, justement, tous les dramas et parce qu’ils ont été créés trop tard. « Des livres. Il y en avait un sur l’histoire du Japon et un sur l’histoire de Mahoutokoro. Je les aient pris en anglais bien sûr, mais je les avaient déjà lu en japonais. » Kate, butée et bornée, ne voulait pas que son meilleur ami ne se laissa aller et ne se complaise dans sa situation. Aussi, elle faisait tout ce qui était en son pouvoir pour le forcer à lire. Comme lui offrir des livres. Elle les liraient avec lui, bien entendu, s’il en avait envie et qu’il veuille un peu d’aide, mais elle se refusait de le laisser s’apitoyer sur son sort. Il était capable de faire de la magie, apprendre à lire correctement ne pouvait pas être bien plus compliqué ! Un poils plus long peut-être, mais c’était sans compter sur la détermination sans faille de Kate.

« Mais non ce n’est pas nul enfin ! Ne me fais pas dire ce que je n’ai pas dit. » Certes, il y avait plus romantique, mais après tout, le plus important, c’était que Adam Miller l’avait embrassée, non ? Elle laissa cependant Stef lui raconter la suite sans trop en rajouter. Elle n’avait pas envie que son amie pense qu’elle était jalouse -ce qu’elle n’était absolument pas- ou qu’elle se fichait complètement de ce qu’elle lui racontait -là encore, c’était totalement faux. A la description de ce que Stef, Kate laissa un « Oooooh. » s’échapper, sa bouche formant le O, les yeux pétillants. Même si elle aurait préféré que Stef embrasse Alex, elle ne pouvait nier qu’elle était contente que son premier baiser lui ai fait autant d’effet prends en de la graine Quino. C’était toujours mieux d’avoir un souvenir positif de son premier baiser qu’une seule et unique envie de l’oublier, parce qu’on vous avait mordu la lèvre, qu’on vous avait éclaté le nez -même si, visiblement, ce n’était pas passé loin-  ou que votre cher et tendre ait une haleine de chacal… Apparement, aucune de ces trois options n’était arrivée, donc Stef pouvait être contente de son baiser, non ? Même s’il avait eu lieu dans la bibliothèque, sous le nez et l’oeil inquisiteur de la vieille Pince ! « Je suis contente pour toi, si tu es contente. » Elle esquissa un petit sourire, totalement sincère. « Il faudrait que tu lui parles à lui, non ? Pour savoir si c’était juste comme ça, ou si vous êtes ensemble ? » Parce que bon, Kate ne savait pas trop comment tout cela se passait. Si Adam Miller avait embrassé son amie, c’était bien qu’il l’appréciait non ? Mais est-ce qu’il l’appréciait assez pour sortir avec elle ? Devant toute l’école ? Et surtout, est-ce que Stef en avait envie ? Car c’était une chose de baver nuit et jour sur Adam Miller, c’en était une autre d’être sa petite amie, pour de vrai ! « S’il te fait du mal, on lui casse les genoux par contre, tu es d’accord ? » Et bien quoi ? On n’embrassait pas les gens pour leur briser le coeur juste après !
acidbrain
Revenir en haut Aller en bas

Estefanía Kostas
Estefanía Kostas
Gryffondor

Parchemins : 455
Âge : 14 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


Coeur d'artichaut [ Kate ] Empty
MessageSujet: Re: Coeur d'artichaut [ Kate ]   Coeur d'artichaut [ Kate ] EmptyLun 30 Nov - 0:01

Si Kate était l'amie de Stef, et de la même année qu'elle, la Gryffondor n'était pas sans ignorer que Kate fréquentait aussi Quino, un fait qui l'arrangeait plutôt bien : à force d'avoir des amis en commun (comme Kate et Victoire), Quino ne pourrait plus continuer à la tenir écartée de sa vie à Poudlard ! On est sur un plan quinquennal pour conquérir le cercle restreint de Quino. Quant à l'idée d'un rapprochement entre Pince et Rusard, plus elle y réfléchissait, et plus Stef était d'accord avec Kate. Ça ne lui semblait plus être une si bonne idée que ça en fin de compte. « T'as raison on laisse tomber. Je vais lui trouver quelqu'un d'autre... » promit-elle sans jamais perdre le nord, car il y avait un vrai enjeu à tout ça ! Celui de voir Pince se calmer un peu dans les mois et années à venir. On n'avait pas idée d'être aussi aigrie.

Stef adressa un regard confus à Kate le dixième depuis le début de la conversation, elle prend exemple sur son frère quand celle-ci sembla lui dire qu'il ne passait rien entre Alexandre et elle - comprendre Kate. Elle n'avait jamais dit le contraire ! Elle aurait été au courant, s'il se passait un truc entre Alexandre et Kate. Et l'idée... n'était à vrai dire pas très agréable. Elle l'écarta de son esprit. « Je sais ça ! » répliqua-t-elle, un brin froissée, et pas sûre d'apprécier ce regard de Kate, qui semblait sous-entendre que son amie en savait plus sur sa personne qu'elle-même, alors qu'elle était quand même la principale concernée ! Perturbée par ces insinuations, elle réorienta la discussion sur Kate et Hitachi, et obtînt une réponse qui ne l'avançait pas beaucoup. Kate aimait bien Hitachi, et lui avait offert des livres, qui en apparence n'avaient rien de particulièrement romantique. En revanche c'était personnel dans les dents Nono : les sujets concernés les liaient tous les deux. « Alexandre m'a offert un bracelet. » souffla-t-elle en levant le poignet. Elle releva sa manche pour montrer le bijou à Kate, l'observant d'un air interdit. C'était juste un cadeau - un très beau cadeau, de qualité, qu'elle aimait beaucoup, mais ça ne voulait pas forcément dire quelque chose, si ? Elle commençait à en vouloir à Kate de l'embrouiller avec ses histoires.

Puis, Kate se rétracta sur le sujet "La bibliothèque comme coin pour pécho : méga sordide ou hyper branché ?", s'attirant un haussant d'épaules impuissant de la brune. Que ça soit nul ou pas, dans le fond, ça s'était produit et elle ne pouvait plus revenir en arrière. Rougissant à vue de nez en racontant les détails du baiser, Stef sentit son estomac se contracter, et fut soulagée que Kate n'insiste pas davantage. Elle n'était décidément pas à l'aise pour décrire ce qu'elle avait précisément ressenti. Adressant un sourire timide à la blonde, elle opina du chef : « Oui je n'étais pas du tout préparée à ça. Je voulais que ça se passe mais je ne pensais pas que ça arrivait comme ça. » nuança-t-elle, pensive. « Oui il faut que j'essaye de le retrouver, on est parti dans des directions totalement différentes tout à l'heure. Tu crois qu'on est ensemble ? Si ça se trouve il ne veut pas du tout sortir avec moi... » Elle attrapa machinalement l'une de ses mèches brunes pour en observer les pointes, et pour se donner contenance. Et elle, que voulait-elle exactement ? Parce que c'était bien beau de fantasmer sur Adam Miller, de s'imaginer en train de l'embrasser dans un décor féérique et de trouver qu'il était si beau. Mais après ? Maintenant qu'ils s'étaient embrassés, qu'est-ce qu'il se passait ? Clairement perdue, elle retrouva le sourire en entendant les paroles suivantes de Kate. « Oui c'est clair ! » approuva-t-elle en tapant son poing droit dans sa main gauche pour se donner un air de bonhomme - qui ne collait comiquement pas au reste de sa physionomie.

[ 663 ]
Revenir en haut Aller en bas

Katarzyna Ells
Katarzyna Ells
Serpentard

Parchemins : 105
Âge : 15 ans • 31.10.2000 - Tokyo, JP
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Coeur d'artichaut [ Kate ] Empty
MessageSujet: Re: Coeur d'artichaut [ Kate ]   Coeur d'artichaut [ Kate ] EmptyLun 30 Nov - 13:16

Katarzyna ne savait pas trop si toute cette histoire d’histoire d’amour pour Madame Pince était vraiment saine. La bibliothécaire était une vieille femme aigrie qui ne supportait pas tout un tas de choses : les enfants, le bruit, qu’on malmène un livre, les épanchements entre deux rayons, les bruits de mastication -encore que de ce côté là, la blonde pouvait comprendre, c’était dégoûtant, même si Madame Pince hurlait surtout à la honte que cela apportait de mettre des miettes de gâteau dans un de ses précieux ouvrages. Aux yeux de Kate, il semblait donc particulièrement difficile de trouver quelqu’un qui partagerait tout cela, et qui apprécierait la bibliothécaire en plus de cela. Franchement, de son point de vue, c’était peine perdue.

Alors qu’elle se moquait un peu de Stef, cette dernière démarra au quart de tour et Kate pouffa dans sa main. « Je le sais que tu sais, je te taquine. » D’ailleurs, même si elle devait bien avouer qu’Alex était plutôt mignon, Kate ne l’avait jamais vu que comme l’ami de Stef. Elle trouvait qu’ils s’accordaient bien ensemble et préférait nettement devoir se lancer dans une bataille avec Stef pour que la Gryffondor comprenne qu’il était peut-être plus qu’un simple ami, qu’aller elle-même vers le jeune sorcier. Elle en préférait un autre, que voulez-vous. Attrapant le poignet de son ami, elle posa son regard sur le bracelet. Elle l’avait déjà vu, de loin, mais comme Stef lui tendait d’elle-même son poignet, elle n’allait pas se faire prier ! « Il a bien choisi, il est beau ! En plus tu le mets, donc c’est qu’il te plaît. » La blondinette esquissa un sourire et enchaîna, avant que Stef ne puisse râler encore une fois: « Le bracelet, je parle du bracelet. » Parce qu’elle avait bien compris que tenter de faire avouer la Gryffondor sur des sentiments enfouis bien trop profondément et clairement pas avoués à sa propre petite personne allait être bien trop compliqué. Et vraiment, il faisait trop froid pour qu’elle ne passe trois heures à essayer de faire comprendre à la brune qu’elle se flouait complètement.

Étant très curieuse, il était tout à fait normal pour Kate de vouloir tout savoir, absolument tout, sur ce que Stef avait pu ressentir en embrassant Adam Miller. Ou plutôt en étant embrassée par Adam Miller. Pas qu’elle jalousait la jeune sorcière, loin de là, mais si elle lui offrait cette expérience sur un plateau d’argent, l’anglo-japonaise ne pouvait clairement pas la dédaigner d’un revers de la main. Alors que Stef lui demandait si cela voulait dire qu’ils étaient ensemble, un couple, la demoiselle fronça les sourcils. Dans tous les films et les livres qu’elle avait vu et lu, il valait mieux mettre les choses à plat plutôt que de s’accrocher à un espoir. « Je ne sais pas trop... Je veux dire, il ne t’as rien dit, il t’as juste embrassée... Il aurait pu y mettre un peu plus de formes, quoi. » Fronçant encore un peu plus les sourcils, elle reprit « C’est mieux que vous mettiez cartes sur table, peut-être que toi, tu n’as pas envie de sortir avec lui... L’embrasser c’est une chose, être sa copine, s’en est une autre ! Regarde Lu, elle a même failli coucher avec Thiago et pourtant y’a rien. » Mieux valait mettre toutes les chances de son côté non? En tout cas, si Adam Miller venait à briser le coeur de son amie, Kate, elle, irait lui briser les genoux sans ménagement, avec sa force de moineau.

« Parfait, Rambo. Maintenant, qu’est-ce que tu dirais de rentrer ? On va mourir de froid si on reste ici. Je peux te faire un thé, si tu veux. Mais je veux bien un chocolat chaud sinon. Avec plein de chantilly. » Elle fit une petite moue, réfléchissant à ce qu’elle avait envie de boire. Elle était généralement flanquée de son sempiternel thé, mais elle ne disait jamais non à un bon chocolat chaud, surtout en hiver. Surmonté d’une montagne de crème chantilly, de cannelle et de copeaux de chocolat, qui le pourrait ? Elle savait que certains y mettaient aussi des marshmallows, mais elle n’était pas très fan, ni du goût, ni de la consistance. « C’est dommage qu’on doive attendre les sorties à Pré-au-Lard pour des bièraubeurre et les chocolats chaud d’Honeydukes... Enfin, c’est ce qui en fait leur charme, je suppose? Je vais avec Erin chez Madame Piedoddu, j’espère qu’elle aura de bons thés ! Bon, ils seront tous de chez vous, mais je saurais m’en satisfaire... » Peut-être... Se relevant, elle glissa sa tasse, vide, dans son sac à dos, qu’elle passa sur son épaule puis pris de son amie par le bras pour l’emmener dans la chaleur bienvenue du château. Détour par la cuisine ou par la grande salle, Kate ne souhaitait pas rester dehors bien plus longtemps !
acidbrain


• 800 mots •
topic terminé
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Coeur d'artichaut [ Kate ] Empty
MessageSujet: Re: Coeur d'artichaut [ Kate ]   Coeur d'artichaut [ Kate ] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Coeur d'artichaut [ Kate ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Cellule 211 [DVDRiP]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Lieux de passage :: La Cour Intérieure-
Sauter vers: