Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le Deal du moment : -20%
Xiaomi Poco X3 Pro (256 Go) à 240€
Voir le deal
240 €

Partagez
 

 Playing with fire [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Alfie Hartley
Alfie Hartley
Indépendant

Parchemins : 168
Âge : 18 ans


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 12


Playing with fire [PV] Empty
Ξ Sujet: Playing with fire [PV]   Playing with fire [PV] EmptyMar 10 Nov - 22:39

Alfie & Peony


Fin janvier 2015

« Allez-y sans moi, les gars, je m'sens pas dans mon assiette. » expliqua un Alfie a l'air relativement patraque. La couverture remontée jusqu'au menton, il refusait de quitter son lit malgré la sortie à Pré-au-Lard qui était prévue ce jour-là. Histoire de pousser son jeu d'acteur jusqu'au bout, tandis que ses camarades de dortoirs l'observaient d'un air désolé, le garçon se leva précipitamment de son lit en envoyant la couette valser sur le côté pour foncer vers la salle de bains en baragouinant « Mauvaise idée les haricots dans le yaourt… » afin de simuler un vomi inattendu. La scène parut convaincre Léopold et Harvey - Noé, ce lâcheur, était déjà parti bécoter sa meuf oui, l'hôpital qui se fout de la charité, c'est très commun à Poudlard - car ceux-ci quittèrent la pièce, dégoûtés, sans demander plus d'explications. Une fois devant la cuvette, le batteur des vipères décida qu'il pouvait arrêter son cinéma et il s'assit par terre un moment, ses mains posées sur le sol froid.

Depuis quand Alfie avait-il commencé à mentir à ses meilleurs amis ? Eh bien, depuis qu'il fréquentait la sœur de Léopold, Dahlia, et paf, le drama, Peony, en secret, malgré les interdictions claires et répétées du Serpentard. Dès lors, le préfet avait tout intérêt à garder cette information pour lui et uniquement pour lui. Même le révéler à Noé était trop risqué pour l'instant. En plus, dans ce château, les murs avaient des oreilles et au final, à part les dortoirs, il n'y avait pas vraiment de lieu sûr pour révéler des secrets. Le grand blond ne savait pas encore combien de temps il pourrait gérer cette situation mais, pour le moment, il profitait simplement de l'instant présent. Ce flirt avec sa collègue préfète avait commencé lors d'une ronde peu après la rentrée de janvier pendant laquelle la jolie galloise avait fait le premier pas. Au final, en prenant autant de risques, Alfie éprouvait des poussées d'adrénaline qui le soulageaient presque ; il avait toujours vécu pour le défi, et braver des dangers de ce genre avait quelque chose d'excitant. Même s'il n'était pas toujours mis en duo avec la jolie rousse pour les rondes, quand c'était le cas, il remerciait McGo' de l'avoir nommé à ce poste. À ces occasions, ils étaient généralement tout seuls dans le château et pouvaient s'amuser loin des regards indiscrets. Malgré ce que l'on pouvait penser de lui, le Dom Juan était quelqu'un de respectueux envers les filles et jamais il ne se serait permis de franchir un cap avec l'une de ses fréquentations si celle-ci ne se sentait pas prête. Aussi respectait-il le fait que Peony découvrait seulement les sensations que pouvaient provoquer de simples baisers, et c'était logique.

C'est donc dans un esprit tout-à-fait innocent qu'il avait proposé à Peony qu'ils se retrouvent - en cachette, toujours - dans la Salle sur demande pendant que la plupart des autres étudiants arpentaient les rues de Pré-au-Lard. Après son cirque pour se faire passer malade, le jeune homme avait rejoint son lit et avait laissé de longues minutes s'écouler afin d'être sûr que la plupart de ses connaissances avaient quitté le château. Lorsqu'il songea qu'il avait assez attendu, il descendit dans la salle commune, où il devait rejoindre la cinquième année. « Salut Peo' ! » Pour la saluer, il lui fit un simple bisou sur la joue - ils étaient en public, après tout - mais, histoire de jouer avec le feu, il ne se gêna pas pour que ses lèvres frôlent dangereusement celles de sa collègue en éloignant son visage. De toute façon, les Serpentard ne grouillaient pas aux alentours ; même les plus jeunes avaient le droit de visiter le village sorcier voisin cette fois-ci. « J'espère que t'as pris ton maillot de bain… » lui demanda-t-il à voix basse, bien que ce volume sonore ne soit pas forcément nécessaire. Il n'y avait normalement rien de louche à ce que deux préfets se promènent dans le château un samedi tant qu'ils restaient habillés. Aussi, le septième année avait demandé à Peony qu'elle prenne des affaires pour se baigner sans lui apporter davantage de détails on va faire un 100m dans le Lac Noir, t'es prête ?.

Une fois sorti de la salle commune, et après avoir vérifié qu'il n'y avait personne pour le moment dans les cachots, Alfie se retourna vers la rouquine pour lui voler un baiser sensuel, puis il lui attrapa la main en lui adressant un sourire sincère. « Suis-moi. » lui dit-il, en avançant d'un pas décidé vers le Hall. Il prit ensuite directement la direction des escaliers, et grâce à ses six années et demie passées à Poudlard, il avait réussi à calculer la trajectoire des escaliers afin de les dompter on dirait pas comme ça mais il en a un peu dans le cerveau. De plus, le fait de ne pas avoir d'alcool dans le sang facilitait grandement la tâche. Arrivé au septième étage, le garçon s'approcha de la tapisserie de Barnabas le Follet - il commençait décidément à bien connaître cet endroit. Il imagina alors un endroit dans lequel il pourrait passer un moment tranquille en compagnie de la jeune fille, avec un petit plus. Lorsque la porte apparut enfin, le garçon ouvrit la porte afin de laisser passer Peony. « Honneur aux dames. »

L'intérieur de la pièce était tel qu'il l'avait imaginé : un endroit cosy, tamisé qui créait une ambiance romantique parfaite. Un large canapé trônait devant une cheminée dans laquelle des braises brulaient doucement. Le sourire du vert et argent s'élargit carrément quand il remarqua que son souhait avait été exaucé : un peu plus loin que le divan, on pouvait apercevoir un jacuzzi, juste assez grand pour contenir les deux élèves. Une table sur laquelle étaient posées des serviettes et des bougies parfumées se trouvait également à côté. Un soupir de soulagement sortit de ses lèvres. « J'trouvais que c'était vraiment dommage qu'on puisse pas entrer dans la salle de bains des préfets en même temps… » commenta-t-il d'une voix suave, alors qu'il refermait la porte de la Salle sur Demande, priant pour qu'elle ne s'ouvre pas dans les heures qui allaient suivre. Désormais à l'abri des regards, l'Anglais pouvait enfin souffler. Il pouvait se vider l'esprit tant que ses camarades de chambrée déambulaient dans les rues de Pré-au-Lard.


Playing with fire [PV] A5c9bb3bedfd6fcbd7bb68b326a715ba

« Salut, beauté. »
Playing with fire [PV] Serpen10
Revenir en haut Aller en bas

Peony Lloyd
Peony Lloyd
Préfete de Serpentard

Parchemins : 893
Âge : 16 ans - 16/09/1999
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 8


Playing with fire [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Playing with fire [PV]   Playing with fire [PV] EmptyMer 11 Nov - 13:28

Peony & Alfie.
You stand with your hand on my waistline it's a scene and we're out here in plain sight. I can hear them whisper as we pass by it's a bad sign. Something happens when everybody finds out, see the vultures circling, dark clouds. Love's a fragile little flame, it could burn out. 'Cause they got the cages, they got the boxes and guns. They are the hunters, we are the foxes and we run. Baby, I know places we won't be found and they'll be chasing their tails trying to track us down. 'Cause I know places we can hide.
En ce samedi de sortie à Pré-au-Lard, Peony aurait, en toute logique, du s’y rendre en compagnie de sa jumelle. Néanmoins, il était tout simple hors de question que la rouquine serve de chandelle à sa sœur et à son petit ami, surtout qu’elle n’appréciait pas spécialement ce dernier. « Non, Dahlia, je t’assure que je n’ai pas envie de sortir. Tu me ramèneras des chocolats et des bonbons, si tu veux, mais je ne viens pas. » surtout pas pour servir de cinquième roue au carrosse, merci bien. Après avoir débattu avec véhémence, sa sœur avait lâché l’affaire et l’avait laissée tranquille. Peony ne mentant jamais à Dahlia et s’ouvrant à sa sœur comme à un journal intime, cela avait été très dur de ne pas lui dire qu’elle allait passer l’après-midi avec Alfie, plutôt que dans sa salle commune à attendre que le temps passe. Mais c’était pourtant la vérité. Depuis la rentrée de janvier, Peony et Alfie fricotaient dans les couloirs vides lors des rondes qu’ils avaient ensemble, dans un étrange mélange de libération, de secret bien gardé et en même temps, de défi, puisque l’ombre de Leopold flottait toujours un peu au dessus d’eux. Si son frère venait à savoir que les mains baladeuses d’Alfie se promenaient sur le corps de sa précieuse petite sœur, la vipère ne donnait pas cher de son amant.

Bien entendu, Peony avait dit à sa sœur qu’elle avait embrassé Alfie un peu après la rentrée. Ce baiser avait eu quelque chose de libérateur, comme si son amour stupide pour son frère aîné s’était dissipé à l’instant même où ses lèvres avaient rencontré celles de l’anglais. Elle ne s’attendait à rien de sérieux, connaissant son collègue et ami, mais elle avait au moins le loisir de passer du bon temps en sa compagnie. Tout restait pour le moins innocent, malgré la réputation du septième année. Il ne la forçait en rien et la laissait aller à son rythme, prenant ses baisers comme ils venaient. La rousse ne savait pas tellement ce dont elle avait envie, mais pour le moment, tant qu’Alfie la regardait et l’embrassait, cela lui suffisait amplement. Elle avait donc été plus que ravie quand l’anglais lui avait proposé de passer l’après-midi du trente janvier en sa compagnie, profitant de l’absence de la majorité des élèves. Elle s’était retenue de sautiller comme une idiote, mais son cœur avait fait des sauts périlleux dans sa poitrine. Elle avait donc fait très attention à ce que tout soit parfait, tout du moins de son côté à elle, car Alfie gardait secret tout ce qu’il avait de prévu. Excepté pour le fait qu’elle devait prendre un maillot de bain, chose qui l’avait fait arquer un sourcil, perplexe. Alfie savait tout à fait qu’ils ne pouvaient pas se rendre dans la salle de bains des préfets ensembles, et il était tout simplement hors de question qu’elle aille se baigner dans le lac noir. C’était un coup à se faire bouffer par le calmar géant, non merci!

La rouquine s’était donc préparée avec attention ce matin là. Le choix du maillot de bain avait été crucial. Elle avait demandé l’avis de Viska, prétextant une préparation pour l’été à venir. Hésitant entre trois modèles de sa garde-robe, elle finit par en choisir un qu’elle n’avait mis que trop peu, puisqu’elle évitait sciemment le soleil avec sa peau laiteuse redoutant bien trop le soleil.

« Salut Alfifie! » Elle sentit ses lèvres, bien trop proches et en même temps bien trop loin des siennes. Elle l’embrassa à son tour, jouant moins avec le feu que le septième année. La Salle Commune était quasiment vide et les rares élèves encore présents se fichaient pas mal des agissements des préfets de leur maison, ils avaient l’habitude de les voir ensemble, il n’y avait donc rien de nouveau sous le soleil! « Oui, mais je ne vois pas pourquoi? On ne va quand même pas aller se baigner dans le Lac Noir?! » vraiment, cette partie là était possiblement celle qui lui faisait le plus peur.

Ses doutes et ses craintes s’envolèrent quand le blond l’embrassa sans retenue en dehors de la salle commune, baiser auquel Peony répondît sans se faire prier. La proximité de ses lèvres, quelques minutes plus tôt, lui avait déjà fait tourner la tête. Sa main dans celle de l’anglais, la rouquine le suivit, arrivant devant la salle sur demande au septième étage. Elle haussa un sourcil, un sourire taquin se dessinant sur ses lèvres. « La salle sur demande ? Qu’est-ce que tu as préparé ? Une piscine en salle ? » aka une piscine intérieure, ffs Peony ! Allusion à leur discussion sur le football -et le Quidditch, mais ils étaient d’accord sur le fait que le Quidditch en salle était une terrible idée qu’il fallait bien mieux éviter. Sa main toujours dans celle d’Alfie, elle entra dans la salle sur demande en première, l’entraînant avec lui. Et ce qu’elle y découvrit la surprit énormément. Tout était presque trop beau et trop parfait pour être vrai. Mais elle s’en fichait pas mal, elle était assez grande pour décider ce qu’elle voulait faire ou non. « Tu ne t’es pas moqué de moi, dis donc... » Elle se tourna vers le blond, posant ses lèvres roses sur celles de son camarade, sans aucune pudeur. « Et bien, au moins ici, tu ne risques pas de mourir noyé si Dahlia rentre dans la pièce... » laissa-t-elle entendre, un rire s’échappant de ses lèvres. « C’est magnifique. J'adore. Est-ce qu’on a vraiment besoin des maillots de bains, par contre ? » Pénétrant un peu plus dans la salle, tenant toujours la main du blond, Peony se dirigea vers le jacuzzi, l’air intéressé et la moue malicieuse. « On profite du jacuzzi en premier ? » Après tout, elle n’avait pas mis trois plombes à choisir un maillot de bain pour rien ! A voir combien de temps il resterait sur son dos, mais c’était un autre sujet.
acidbrain


Lately, I have desperately pondered spent my nights awake and I wondered what I could have done in another way to make you stay. Reason will not reach a solution I will end up lost in confusion. I don't care if you really care as long as you don't go so I cry and I pray, and I beg for you to love me. Go on and fool me. Pretend that you love me. Just say that you need me. doll heart.


Dernière édition par Peony Lloyd le Mer 18 Nov - 18:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Alfie Hartley
Alfie Hartley
Indépendant

Parchemins : 168
Âge : 18 ans


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 12


Playing with fire [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Playing with fire [PV]   Playing with fire [PV] EmptyMar 17 Nov - 11:52

Évidemment que la requête du jeune sorcier avait de quoi faire hausser plus d'un sourcil nouvelle expression créée de toutes pièces, je vous autorise à l'utiliser, ne me remerciez pas : il n'y avait pas vraiment d'endroit propice à la baignade dans le château écossais, à moins que l'on ait accès à la salle de bains des préfets, ce qui était le cas des deux vert et argent ; seulement, ceux qui avaient fait construire Poudlard étaient apparemment contre tout rapprochement intime entre une fille et un garçon : dès lors, Alfie ne pouvait même pas partager ses moments de détente dans l'énorme baignoire de la pièce en bonne compagnie. Fort heureusement, l'Anglais avait plus d'un tour dans son sac - à condition que son idée fonctionne, car dans le monde magique, on ne savait jamais à quoi s'attendre. Comme il avait toujours le mot pour rire, il décida de faire peur à sa collègue. « Ah ben si, c'est exactement ce qu'on va faire ! Ca te fait pas plaisir ?! » et de laisser échapper un rire léger, des fois qu'elle le prendrait au sérieux - on ne sait jamais.

Peu désireux de s'attarder dans la salle commune où quelques Serpentard trainaient encore, les deux tourtereaux se mirent en route pour le septième étage - ce qui faisait quand même une sacrée trotte. Alfie n'avait pas choisi l'étage le plus haut de Poudlard pour rien ; il avait forcément une idée derrière la tête et lorsqu'ils arrivèrent à destination, Peony reconnut l'entrée dissimulée de la salle sur demande. « Presque. » répondit le préfet à ses questions, un sourire aux lèvres. Il n'allait quand même pas gâcher la surprise en la lui révélant alors qu'ils étaient si proches du but. Une fois les deux étudiants à l'intérieur de la pièce, Alfie observa la réaction de son flirt, l'air confiant : l'endroit était romantique à souhait et qui pouvait résister à la tentation de se prélasser dans un jacuzzi, franchement ? « Je n'oserais pas ! » affirma-t-il à la suite des paroles de la rousse. Pour une fois qu'ils n'avaient pas à se soucier de se faire surprendre au détour d'un couloir, il n'allait pas se priver pour qu'ils passent un moment magique. Cette fois, le baiser de Peony fut moins réservé et le batteur des vipères l'accepta avec plaisir, savourant la sensation de ses lèvres. « À vrai dire, c'est pas forcément Dahlia qui me fait le plus peur dans ta famille ! » soutint-il, toutefois rassuré que Léopold soit à des kilomètres du château, probablement occupé, lui aussi, à draguer une jeune fille.

« J'suis content que ça te plaise ! J'étais pas forcément sûr que ça marche, cette idée de jacuzzi. On sait jamais à quoi s'attendre dans ce château, j'trouve. » Après tout, le jeune homme avait vécu toute son enfance dans le monde moldu, et même lorsqu'il avait appris qu'il était en réalité ce qu'on appelait un "sang-mêlé", il avait continué ce mode de vie. Après, ce n'est pas comme s'il avait vraiment eu le choix. Rester auprès de son père et de son demi-frère lui paraissait naturel. Et puis, cela faisait maintenant plusieurs années qu'il passait dix mois par an dans le monde magique. Comme si Peony avait lu dans les pensées de son amant, elle proposa de tester le bain à bulles en premier. Quelle merveilleuse idée ! Le grand blond acquiesça, se dirigeant vers le jacuzzi, un sourire satisfait sur les lèvres. « On est sur la même longueur d'ondes. » Il lâcha momentanément la main de la cinquième année pour déboutonner sa chemise - il avait fait un effort vestimentaire, en général, le week-end, c'était training de sport complet - avant de la lancer derrière lui sans ménagement. « Si t'as besoin d'aide pour te déshabiller, n'hésite pas à me demander hein… » proposa-t-il de son air malicieux. Il faisait déjà chaud dans la pièce mais, avec cette proposition, Alfie avait bien l'impression que la température était montée d'un cran.

Une fois en maillot de bain, le garçon attrapa à nouveau la main de Peony pour la faire grimper dans le bain, sans se priver de la dévorer du regard. Ils étaient seuls après tout, et il doutait que ça dérange la préfète de se sentir désirée par son collègue. Les deux vipères se mirent alors à l'aise et Alfie, habitué à ce type de baignoire, poussa sur un bouton vert, ce qui enclencha les remous dans l'eau. Il poussa un soupir de satisfaction : un jacuzzi et une jolie fille en maillot de bain, que demander de plus ? Désormais libéré de toute pensée stressante, le Serpentard ne se gêna pas pour attraper la rouquine par les hanches afin de l'attirer vers lui et de l'embrasser avec passion. Ils étaient enfin seuls.


Playing with fire [PV] A5c9bb3bedfd6fcbd7bb68b326a715ba

« Salut, beauté. »
Playing with fire [PV] Serpen10
Revenir en haut Aller en bas

Peony Lloyd
Peony Lloyd
Préfete de Serpentard

Parchemins : 893
Âge : 16 ans - 16/09/1999
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 8


Playing with fire [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Playing with fire [PV]   Playing with fire [PV] EmptyMer 18 Nov - 18:20

La cinquième année ne savait pas vraiment ce qu’elle attendait de cette après-midi en tête à tête avec son aîné. Elle connaissait Alfie et sa réputation, mais elle s’en fichait pas mal. Preuve en était, il ne lui avait encore pas sauté dessus, alors qu’ils avaient arrêté de se tourner autour depuis trois semaines pour laisser place à une passion plus dévorante, mais toujours plus ou moins innocente. Toujours est-il qu’il était hors de question qu’elle plonge dans le lac noir, et si Alfie blaguait là dessus, elle était sûre que d’autres en seraient capables. au pif, Louis, Quino... Elle le suivit jusqu’à la salle sur demande, où elle découvrit avec plaisir que cela n’avait rien à voir avec le calmar géant. « Oh, tu n’as rien à craindre d’Ash, il ne ferait pas de mal à une mouche! » blagua-t-elle, sachant pertinemment qu’il parlait plus de son frère aîné que du benjamin de la fratrie Lloyd. Et il n’avait pas tort. Peony ne savait pas vraiment comme Leo réagirait s’il savait que sa petite sœur fricotait avec Alfie, chose qu’il avait interdit pendant des années. Mais c’était bien trop tard pour qu’elle s’en soucie, le mal était déjà fait, alors autant en profiter un maximum.

Qu’Alfie se rassure, la rousse était tout à fait ravie par la pièce qu’il avait imaginé. Elle avait du mal à le laisser lui échapper, peut-être parce qu’il lui avait été interdit de le toucher bien trop longtemps. « Ça peut toujours se transformer en baignoire explosive, on n’est jamais trop prudent... » Et Merlin savait que tout était possible dans un château magique. Preuve en était, ils avaient réussi à faire sortir de nulle part une salle qu’avait imaginé Alfie. Ce n’était pas quelque chose que l’on voyait tous les jours! Alors que le septième année lâchait sa main pour se déshabiller, sa remarque  fit rire la rousse qui lui accorda un clin d’œil. « Allons, tu ne vas pas précipiter les choses, si ? Pour une fois qu'on peut prendre notre temps... » La température avait encore largement le temps de monter, entre eux, comme dans la pièce. Elle déposa un léger baiser sur les lèvres de son collègue préfet, avant d’enlever sa robe, dévoilant sa peau diaphane, ses taches de rousseurs et ses courbes. Peony était moins pulpeuse que certaines de ses camarades, mais elle avait tout de même tout ce qu’il fallait, là où elle en avait besoin. Elle ne se fit pas prier pour dévorer le jeune homme des yeux, bien qu’elle connaissait déjà plus ou moins certaines parties de son anatomie. Il était loin d’être pudique et il n’était pas rare qu’il se trimballe à poil partiellement dénudé dans leur salle commune. Elle prit la main tendue d’Alfie, le laissant la reluquer comme bon lui semblait. « La vue te plaît ? » souffla-t-elle, un léger rire s’échappant d’entre ses lèvres rosées.

Quand Alfie l’attira vers lui, un sourire étira les lèvres de la rouquine, avant qu’elle ne s’abandonne dans les bras du grand blond. Elle aussi était grande, mais Alfie la dépassait et elle n’avait clairement pas la même carrure encore heureux. Mince, un peu trop peut-être depuis le printemps dernier et sa violente dispute avec son frère, elle tentait de reprendre du poids ces derniers temps. Autant dire que ses innocents batifolages avec Alfie aidaient à la mettre de bonne humeur et à lui faire avaler plus qu’auparavant. À califourchon sur l’anglais, elle répondait à ses baisers ardents et passionnels, avec son habituelle fougue. Peony était une pile électrique, et elle avait hérité de toute l’énergie dans son duo avec Dahlia. Elle en profita pour que chaque centimètre de sa peau soit en contact avec celle de l’anglais, une de ses mains se perdant dans ses cheveux blonds, l’embrassant sans retenue. Elle sentait les mains du jeune homme sur son corps, et se décida, à pourquoi pas, aller plus loin. « Tu veux toujours me déshabiller ? » lui murmura-t-elle suavement à l’oreille, les yeux brillants, le corps et l’esprit dirigés par un désir qu’elle ne connaissait pas. Pas comme Alfie en tout cas. Mais après tout, cette après-midi n’était-elle pas destinée à déraper, de toute manière ? Le jacuzzi n’avait rien d’anodin et on ne pouvait pas dire qu’ils étaient particulièrement couverts, tous les deux en maillot de bain... et on a tous vu une scène dans un jacuzzi qui part en cacahuète
acidbrain


Lately, I have desperately pondered spent my nights awake and I wondered what I could have done in another way to make you stay. Reason will not reach a solution I will end up lost in confusion. I don't care if you really care as long as you don't go so I cry and I pray, and I beg for you to love me. Go on and fool me. Pretend that you love me. Just say that you need me. doll heart.
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Alfie Hartley
Alfie Hartley
Indépendant

Parchemins : 168
Âge : 18 ans


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 12


Playing with fire [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Playing with fire [PV]   Playing with fire [PV] EmptySam 21 Nov - 12:36

Désormais dans la salle sur demande aménagée pour que les deux tourtereaux passent une journée tranquille isolés des regards indiscrets, Alfie se sentait on ne peut plus détendu. Se prélasser dans le jacuzzi n'allait faire qu'augmenter cette sensation et le préfet s'en félicitait. Quelle merveilleuse idée avait-il eu en ce samedi enneigé ! Le reste de la fratrie Lloyd se trouvait en ce moment à Pré-au-Lard, aussi n'avait-il normalement rien à craindre. « Pourtant, il en impose avec sa carrure ! » blagua le septième année au sujet d'Ash déso frangin. Le petit frère de Peony n'était qu'en troisième année, aussi était-il normal qu'Alfie le voit comme un petit garçon inoffensif. Rien à voir avec Léopold, en soi. Parfois, l'Anglais se demandait comment les quatre membres de la famille Lloyd pouvaient avoir un lien de parenté, car ils semblaient tous différents les uns des autres. Néanmoins, Alfie n'avait pas vraiment de point de comparaison : son unique frère n'était que son demi-frère, aussi était-il normal qu'ils ne se ressemblent pas tant que ça.

« Dans ce cas, on mourra ensemble à la manière de Jeux d'Enfants ! » plaisanta-t-il à nouveau au sujet de la potentielle baignoire explosive. Ils s'approchèrent finalement du bain et Alfie ne se fit pas prier pour se déshabiller directement. Pour le coup, Peony marquait un point : ils pouvaient enfin prendre leur temps pour profiter l'un de l'autre. « T'as raison. » admit-il, un sourire en coin sur le visage. Bien qu'il garde toujours le contrôle de lui-même, il ne savait pas combien de temps il pourrait résister à la tentation de malencontreusement détacher le haut de maillot de sa partenaire. Un accident était si vite arrivé ! Il savoura à nouveau le baiser de la jeune fille, ce qui ne fit que faire grimper son excitation, et l'entrée dans le jacuzzi était alors la bienvenue. Gardant toujours ses mains pour lui, Alfie ne s'était en revanche pas gêné pour mater avec envie Peony, désormais en maillot de bain. Tiré de sa rêverie, il releva la tête vers le visage de son amie, pas embarrassé pour un sou. « Hein ? Désolé, j'ai été distrait par une splendide vue. » donna-t-il en guise de réponse.

Une fois dans le jacuzzi, le vert et argent n'attendit pas plus longtemps pour amener la jolie rousse vers lui, afin que leurs corps soient très proches l'un de l'autre. Le bruit des bulles couvrait celui des baisers fougueux échangés entre les deux élèves, tandis qu'Alfie laissait sa main droite caresser le dos de Peony et sa main gauche le bras droit de la vipère. Il ne pouvait s'empêcher de la laisser s'attarder sur la bretelle de son haut de maillot de bain, qui pouvait à tout moment glisser très facilement. Comme si elle avait compris ses intentions en même temps, venant d'Alfie, c'est pas bien compliqué, elle reprit la suggestion que son aîné avait formulé quelques minutes plus tôt. « T'es sûre ? » demanda-t-il sérieusement, peu désireux de précipiter Peony dans une étape marquante de sa vie. Après, rien ne forçaient les deux préfets à aller jusqu'au bout. Ils avaient tout leur temps pour découvrir et explorer le corps de l'autre.

-18:
 


Playing with fire [PV] A5c9bb3bedfd6fcbd7bb68b326a715ba

« Salut, beauté. »
Playing with fire [PV] Serpen10
Revenir en haut Aller en bas

Peony Lloyd
Peony Lloyd
Préfete de Serpentard

Parchemins : 893
Âge : 16 ans - 16/09/1999
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 8


Playing with fire [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Playing with fire [PV]   Playing with fire [PV] EmptyLun 23 Nov - 8:43

Si Leopold refusait que l’on touche à ses petites sœurs et qu’il tentait d’endurcir son petit frère, Peony elle, n’était pas en reste. Heureusement pour elle, ses sentiments pour son aîné n’avaient jamais été ébruités. Seule Dahlia était au courant -et Jensen, mais elle l’ignorait- et elle ne lui avait jamais fait de remarque désobligeante, même si elle avait bien tenté de lui faire comprendre que ce n’était pas sain. Cela n'empêchait pas que tout le monde savait que Peony adorait sa fratrie et que si l’on s’attaquait à sa famille, elle sortait généralement les griffes. « Attention Hartley, tu parles de mon petit frère... » Elle esquissa néanmoins un petit sourire, d’humeur taquine. Elle ne pouvait nier qu’Ash ne faisait pas vraiment peur déso carpette, contrairement à Leopold par exemple. Mais elle aimait énormément son petit frère, et comme pour toute sa fratrie, se jetterait devant un sortilège pour lui. Ash était celui qui, physiquement, lui ressemblait le plus, avec ses yeux noisettes. Pour le reste, il avait les cheveux de la même couleur que Lila et Leo. Peony s’était longtemps demandée pourquoi elle était la seule rousse de la famille, avant de comprendre comment fonctionnait les gènes. Elle adorait sa couleur de cheveux et ne se voyait absolument pas en changer, mais à une époque, elle devait avouer qu’elle s’était posée de nombreuses questions.

« Comme c’est romantique... Mais si on pouvait éviter de mourir, je t’avoue que ça m’arrangerait. » Surtout que si la salle sur demande explosait et qu’on les trouvait tous les deux en maillot, voire sans rien sur le dos, Leopold trouverait sans doute le moyen d’entrer tout de même dans une colère noire. Et elle préférait qu’il pleure sa mort plutôt qu’il ne la descende lui même dans les flammes de l’enfer. Non elle est pas du tout dans l’abus « Tu n’es pas mal non plus, mais je le savais déjà... » Sauf que là, il n’y avait personne d’autre pour admirer le corps d’Apollon du jeune homme, ce qui l’arrangeait grandement. Un sourire malicieux aux coins des lèvres, la rousse laissa l’eau chaude et bouillonnante entrer en contact avec sa peau, avant de retrouver les bras du septième année.

A califourchon sur Alfie, Peony profitait de leurs baisers enflammés pour laisser ses mains parcourir le corps de son amant. Sa nuque, ses épaules, ses bras, son dos, son torse, elle le découvrait, doucement, laissant la chaleur de l’eau lui embrumer l’esprit, lui réchauffer le coeur et le corps. Lorsque les prunelles azur du jeune homme se plongèrent dans les siennes, une fois sa petite question -tout à fait innocente- posée, un petit sourire taquin étira ses lèvres. « Oui. » répondit-elle simplement, hochant la tête de haut en bas en même temps, reprenant les lèvres de l’anglais avec bien plus de ferveur, serrant son corps laiteux contre celui, musclé, du septième année. Elle en avait été certaine à l’instant même où elle avait accepté de passer l’après-midi avec lui. Dans un coin de sa tête, elle avait espéré, peut-être, que le jeune homme la désire autant. Son coeur s’était réchauffé à son contact, maintenant qu’elle avait enfin pu tirer un trait sur son frère aîné. Les baisers du blond effaçaient complètement Leopold de son esprit, et elle s’abandonna à ses bras, dans l’eau chaude et les bulles qui éclataient contre son corps. Mais ils avaient toute l’après-midi devant eux…

-18:
 
acidbrain


Lately, I have desperately pondered spent my nights awake and I wondered what I could have done in another way to make you stay. Reason will not reach a solution I will end up lost in confusion. I don't care if you really care as long as you don't go so I cry and I pray, and I beg for you to love me. Go on and fool me. Pretend that you love me. Just say that you need me. doll heart.
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Alfie Hartley
Alfie Hartley
Indépendant

Parchemins : 168
Âge : 18 ans


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 12


Playing with fire [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Playing with fire [PV]   Playing with fire [PV] EmptyDim 6 Déc - 16:11

Lorsque Peony choisit de défendre son petit frère - ce qui était normal - Alfie haussa simplement les épaules en souriant. En soi, il n'avait rien dit de bien méchant et puis, sa remarque avait naturellement été lâchée sur un ton humoristique. Le préfet des vipères ne connaissait pas personnellement le benjamin des Lloyd mais en même temps, ils avaient un certain écart d'âge. Quoi qu'il en soit, le Serpentard avait d'autres plans en tête pour cette après-midi en tête-à-tête avec sa jolie collègue et ils ne comprenaient pas une conversation à propos d'Ash.

Puis, quand elle prononça le mot "romantique", le septième année ne put retenir un rire léger. De son point de vue, mourir main dans la main ne faisait pas rêver. On mourait, un point c'est tout. De toute façon, il doutait que quelqu'un ait pu piéger le jacuzzi dans lequel ils allaient se baigner, étant donné qu'ils étaient dans la salle sur demande et que la disposition de la pièce changeait en fonction des besoins de ses visiteurs. Ce décor, Alfie l'avait imaginé de toutes pièces, aussi était-il convaincu d'être le premier à y mettre les pieds. « Ca m'arrangerait aussi ! » répondit-il alors, dévorant son amie des yeux. Il avait certainement envie de passer des moments plus intimes avec elle avant de rendre l'âme. « Grande flatteuse… » lâcha-t-il d'une voix suave à la suite du compliment, avant de rentrer dans le bain à bulles.

Apparemment, ces fameux moments se présentèrent bien assez vite : en même temps, l'atmosphère qui régnait dans la pièce était déjà très caliente. Le contact des deux corps en ébullition ne faisait qu'augmenter le désir déjà présent. Lorsqu'il eut le feu vert, Alfie ne se fit pas prier pour profiter pleinement du corps de Peony.
-18:
 


Playing with fire [PV] A5c9bb3bedfd6fcbd7bb68b326a715ba

« Salut, beauté. »
Playing with fire [PV] Serpen10
Revenir en haut Aller en bas

Peony Lloyd
Peony Lloyd
Préfete de Serpentard

Parchemins : 893
Âge : 16 ans - 16/09/1999
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 8


Playing with fire [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Playing with fire [PV]   Playing with fire [PV] EmptyMar 8 Déc - 12:32

Qu’on soit bien d’accord, Peony ne trouvait pas ça du tout romantique de mourir dans la salle sur demande, ou de mourir tout court, même aux côtés d’Alfie. Elle avait dit ça sur le ton de l’ironie, bien entendu. Heureusement, Alfie rit à sa remarque et elle se dit qu’ils ne devaient pas risquer grand chose malgré tout, puisque le blond avait sûrement autre chose à faire de sa vie que de mourir cet après-midi. Et la rouquine aussi, cela tombait donc parfaitement bien, ils étaient d’accord sur ce point !

Elle esquissa un petit sourire satisfait quand il répondît à son compliment, la voix suave de l’anglais enveloppant la jeune sorcière. Finalement, Peony laissa entendre qu’elle était prête à aller plus loin avec lui et le jeune homme ne se fit pas prier pour répondre à sa demande. En même temps, l’interdît avait quelque chose d’affreusement affriolant, non?

-18:
 
acidbrain


Lately, I have desperately pondered spent my nights awake and I wondered what I could have done in another way to make you stay. Reason will not reach a solution I will end up lost in confusion. I don't care if you really care as long as you don't go so I cry and I pray, and I beg for you to love me. Go on and fool me. Pretend that you love me. Just say that you need me. doll heart.
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Alfie Hartley
Alfie Hartley
Indépendant

Parchemins : 168
Âge : 18 ans


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 12


Playing with fire [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Playing with fire [PV]   Playing with fire [PV] EmptyLun 18 Jan - 12:23

La conversation innocente d'abord entreprise par les deux Serpentard laissa bien vite place à une ambiance sensuelle : maintenant qu'ils étaient seuls, les baisers étaient plus fougueux et il y avait moins de retenue dans leurs gestes. En gros, ils étaient enfin libres de profiter du corps de l'un et de l'autre, sans s'inquiéter de se faire surprendre. La quasi totalité des élèves étaient en sortie à Pré-au-Lard et Alfie doutait que Rusard réussisse à trouver l'intitulé exact de la forme de la salle sur demande que le préfet avait imaginé. Quoi qu'il en soit, le septième année était prêt à pétrifier quiconque osait déranger son moment d'intimité avec Peony qu'il avait attendu depuis si longtemps.

-18:
 


Playing with fire [PV] A5c9bb3bedfd6fcbd7bb68b326a715ba

« Salut, beauté. »
Playing with fire [PV] Serpen10
Revenir en haut Aller en bas

Peony Lloyd
Peony Lloyd
Préfete de Serpentard

Parchemins : 893
Âge : 16 ans - 16/09/1999
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 8


Playing with fire [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Playing with fire [PV]   Playing with fire [PV] EmptyLun 1 Fév - 19:08

La tension entre Alfie et Peony était montée graduellement, au fur et à mesure du mois de janvier, leurs baisers relativement innocents laissant place à des mains baladeuses et des baisers bien moins chastes. Au final, l’issue de cette relation était courue d’avance, mais l’inexpérience de la jeune fille prévalait sur un dérapage au détour d’un couloir. Elle n’y accordait pas une importance phénoménale comme certain.e.s, mais elle préférait être en confiance et dans les bras de quelqu’un qu’elle aimait plutôt que du premier venu.

-18:
 

Lovée contre le blond, Peony serait volontiers restée ainsi encore des heures. Cependant, entre le moment où ils s’étaient retrouvés dans la salle commune, une fois certains que leurs camarades slash frère slash soeur slash gêneurs étaient tous partis à Pré-au-Lard, le temps qu’ils arrivent dans la salle sur demande et que tout ne s’emballe, il était presque déjà l’heure de retourner dans la salle commune des verts et argents pour faire comme si de rien n’était. Déposant un dernier baiser sur les lèvres du blond, la vipère se redressa, passant ses vêtements. Elle avait emmené des sous-vêtements de rechange, se doutant que le maillot de bain finirait trempé. « On remet ça bientôt ? » laissa-t-elle entendre, un petit sourire taquin aux lèvres. Se rapprochant d’Alfie, elle lui chuchota « Je crois que j’ai encore beaucoup à apprendre… » Et puis, tant qu’ils s’enflammaient aussi bien ensemble, autant en profiter non ?
acidbrain


• 671 mots •
topic terminé


Lately, I have desperately pondered spent my nights awake and I wondered what I could have done in another way to make you stay. Reason will not reach a solution I will end up lost in confusion. I don't care if you really care as long as you don't go so I cry and I pray, and I beg for you to love me. Go on and fool me. Pretend that you love me. Just say that you need me. doll heart.
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Contenu sponsorisé





Playing with fire [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Playing with fire [PV]   Playing with fire [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Playing with fire [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Fire Girls [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Année 25 (2015-2016)-
Sauter vers: