Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le deal à ne pas rater :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits – Français
0.48 €
Voir le deal

Partagez
 

 {PV Cordélia} Rencontre enfarinée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Edward Murphy
Edward Murphy
Commerce

Parchemins : 376
Âge : 25 ans (14 Août 1990)
Actuellement : Propriétaire du Hibou Enflammé/Barman


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 27


{PV Cordélia} Rencontre enfarinée Empty
Ξ Sujet: {PV Cordélia} Rencontre enfarinée   {PV Cordélia} Rencontre enfarinée EmptyVen 13 Nov - 15:54



Rencontre Enfarinée
Feat Cordélia Warldof




Ça fait longtemps qu'Edward n'a pas dormi si profondément qu'il en oublia de se réveiller. Lorsque le sorcier ouvre finalement ses yeux, il est surpris d'apercevoir le soleil glisser ses rayons aux travers de ses rideaux d’un vert sombre. Il s’étire, se tourne et regarde l’heure. Il sursaute quand il comprend qu’il est en retard, mais ce n’est pas pour ça qu’il se dépêche pour sortir du lit. Il sait parfaitement bien que cette journée s'annonce mal.

À Poudlard, quand le matin commençait comme ça, il lui arrivait constamment une bricole. La pire des bricoles qui a pu lui arriver, c’est de louper le sens des escaliers et de se retrouver au 3e étage au lieu du 1er. Et ce jour-là, comme fait exprès, Rusard traînait dans l’étage de l’infirmerie. Les cours ayant commencé, il avait fait perdre 20 points à Serpentard. Enfin, de la part de Rusard. Car lorsqu' il est arrivé en cours d’étude des Moldus, il avait de nouveau perdu 20 points ce qui avait fait perdre une place à leur maison.

Il profite de ne plus avoir de risque de perdre des points pour prendre son temps. Au moins jusqu’au moment où il serait bien réveillé. Après, se dit-il, je pourrais évoquer le fait de devoir me dépêcher. C’est donc avec une lenteur digne d’un troll endormi depuis 5 ans qu’Edward sort de son lit et se prépare. Il s’habille en noir aujourd'hui, car c’est la seule teinte de vêtement qu’il arrive à calculer. Et au moins il est sûr de n'effectuer aucun mauvais raccord. Car s’il y a bien quelque chose qu’il n’aime pas vestimentairement parlant, c’est bien d’avoir une tenue disgracieuse. Il n'oublie pas son café, mais ne mange rien. Quelque chose lui donne l’impression d'avoir un poids sur l’estomac. C’est certainement pour ça qu’il se sent raplapla.

Il allume sa cigarette, et se fait un nouveau café. Il est 8 heures, ce n’est pas si tard me direz-vous. Mais le soleil s’est réveillé avant lui. Et Edward aime bien contempler l’aube. Il juge ce changement magique. D’une magie pure et naturelle. La rencontre éphémère entre la nuit et le jour rend Ed mélancolique. Il ne sait pas vraiment pourquoi il est dans cet état et encore moins pourquoi il aime regarder l’aube.

L’heure tourne et Edward commence à se réveiller de manière efficace. Aujourd’hui, il ne travaille pas, mais il doit retrouver Mary et Oscar pour quelques formalités. Quand ils ont accepté d'être embauchés, ça a soulagé le jeune homme pour plusieurs raisons. Il n’a pas à faire d'entretiens d’embauche officiels, et il entretient une confiance aveugle envers eux. Seulement leur amitié ne supprime pas l’administration qui consiste à officialiser leur travail.

Il n’a plus de poudre de cheminette, il se rend donc à pied jusqu'à la séparation moldu/sorcier du chemin de traverse. Il croise beaucoup de gens. Si lui prend du temps et garde une marche posée, les Londoniens sont plus rapides et semblent pressés. Après avoir salué son ancien patron du chaudron baveur, Edward remet ses mains dans les poches et arrive devant le mur passage. Il lui faut un temps de réflexion pour se souvenir du code d’entrée.

Il soupire et entre enfin dans le monde magique. Comme à son habitude, le chemin de traverse est bondé. Les sorciers se croisent dans tous les sens. Il n’est pas encore arrivé au hibou enflammé… Il entre dans ce bain de foule et regarde autour de lui, de la même manière que lorsqu'il est venu ici pour la première fois avec son père. Sans trop s’en rendre compte, il accélère le pas tout en regardant les magasins qu’il connaît pourtant bien maintenant. Et ce qui doit arriver lorsqu'on ne regarde pas devant soi, arrive...

Sproutch !

Il se prend quelqu’un en pleine face. Par contre, deux choses sont différentes dans cette collision. D’abord le bruit… Ce n’est pas ce bruit quand on se prend quelqu’un. Et c’est la fumée blanche qui forme un nuage devant Edward. Il se met à tousser, comme étouffé par cette fumée. Il ne comprend pas… Le nuage le fait fermer les yeux et quand il les réouvre, il aperçoit d’abord le visage d’une femme, mis désolée mit amusé. C’est en penchant la tête sur ses habits qu’il comprend. Sa tenue noire, jusque-là, est maintenant d’un blanc immaculé. Un sac de farine à ses pieds, Edward comprend alors. Ses poings se ferment et ses yeux se ferment. Le goût farineux dans la bouche n'aide pas le sorcier à garder son calme. Il inspire profondément avant de regarder la femme. une seconde fois. Il sait que ce n’est pas la faute de la demoiselle, pourtant se retenir de grogner est difficile.

Il souffle, ce qui a pour effet de soulever la farine sur les lèvres et de former un nouveau nuage. Il tousse.

-Je vais rester calme, se murmure l’enfariné à lui-même…

Il se secoue la tête, et la poudre de blé tombe au sol. À ses pieds, un tapis blanc laisse deviner que la femme à perdu beaucoup de matière première. Il essaie au mieux de se débarrasser de la farine sur ses vêtements et récupère le sac. Il en reste encore un peu dedans qui n’a pas été souillé. Voyant que la brune à quand même pas d’autre sacs Edward se surprends

-Il y a mieux comme début de journée… Vous avez besoin d’aide pour porter tout ça… ? Je viens d’exploser tout un sac, ça serait la moindre des choses…

Premier pas vers la sociabilisation.. Le sorcier n’a pas crié sur la femme et surtout, il se propose de l’aider… C’est assez insolite.. Il préfère négliger le fait qu’il est encore plein de farine et essaie de sourire sans avoir l’air d’un abruti.

made by lizzou – icons & gif by tumblr



L'échec est une réussite S'il en  sort une leçon. Sinon c'est  un echec

©️️ sensitive

{PV Cordélia} Rencontre enfarinée Hibou_11
Revenir en haut Aller en bas

Cordélia Warldof
Cordélia Warldof
Commerce

Parchemins : 385
Âge : 38 printemps [01-10-76]
Actuellement : Propriétaire de la pâtisserie Warldof


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


{PV Cordélia} Rencontre enfarinée Empty
Ξ Sujet: Re: {PV Cordélia} Rencontre enfarinée   {PV Cordélia} Rencontre enfarinée EmptySam 14 Nov - 12:20



❝ Rencontre enfarinée ❞


Cordélia & Edward
Pourquoi est-ce que la farine de Cordélia était arrivée sur le Chemin de Traverse ? Croyez bien que la pâtissière était bien la première à se poser la question ! Une erreur de bordereau et la voici obligée de faire la coursière pour sa succursale de Londres. Comme la boutique londonienne était côté moldu, ils ne pouvaient pas utiliser la magie, c’est donc d’une façon traditionnelle que la jeune femme s’encombra de ses paquets de farine. L’ennui dans cette opération, somme toute pas si compliquée, c’est que Cordélia était d’une maladresse pathologique lorsqu’on l’éloignait de ses fourneaux. Très douée pour les gâteaux (et les potions), elle n’avait jamais été capable de viser quoi que ce soit correctement et se prenait régulièrement les meubles faute d’attention.

Elle ne fut donc pas spécialement surprise lorsqu’elle entra dans quelqu’un, lui renversant de la farine dessus au passage. Elle en avait presque autant que son vis à vis sur sa robe crayon : quelle idée avait-elle eu de mettre des talons pour porter des sacs de farine déjà ?! « Oups. » Fut son premier commentaire alors qu’elle se retenait de rire vu qu’en général, les dommages collatéraux de ses maladresses trouvaient ça bien moins drôle qu’elle. « Je suis vraiment désolée, j’ai voulu tout porter en une fois alors je ne voyais plus rien. » Et arriva donc ce qui devait arriver… Nolhan, son compagnon, dirait que c’était assez attendu comme résultat. Vu qu’il était aussi son assistant, il était toujours la première victime de Cordy, avec Julia, son associée. En général, les inconnus étaient épargnés, mais pour chaque règle il y a des exceptions ! Le pauvre jeune homme face à elle en était une.

« Oh, merci, c’est très gentil à vous, mais c’est entièrement ma faute. Je voulais emmener ça jusqu’à ma voiture côté moldu… mes collègues en ont besoin pour préparer la journée de demain. » Même avec la magie, on ne pouvait pas se passer de farine pour faire des gâteaux ! « Nous devrions peut-être nettoyer nos vêtements avant toute chose, vous permettez ? » demanda-t-elle en sortant sa baguette. Elle n’était pas la meilleure en sortilège mais elle avait trois enfants – encore que Stephen soit adulte maintenant – donc les sorts de nettoyage en tout genre avait été un impondérable dans sa vie. Mère célibataire à dix-neuf ans, elle se souvenait que la magie lui avait souvent sauvé la mise quand son aîné était décidé à salir ses bodys avec de la purée de carotte – et vu que sa petite dernière n’aurait trois ans qu’en avril prochain, elle en faisait encore l’expérience plus souvent qu’elle ne l’aurait voulu de tâches plus incongrues les unes que les autres. La farine était très simple à nettoyer à côté de ça !
BESIDETHECROCODILE


Amour sucré
Ce ne sera pas facile. Ce sera même très difficile. Il va falloir qu'on travaille sur ça tous les jours. Mais je veux le faire parce que je te veux toi. Je te veux, pour toujours, toi et moi tous les jours. (⚡) N'oublie jamais
Revenir en haut Aller en bas

Edward Murphy
Edward Murphy
Commerce

Parchemins : 376
Âge : 25 ans (14 Août 1990)
Actuellement : Propriétaire du Hibou Enflammé/Barman


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 27


{PV Cordélia} Rencontre enfarinée Empty
Ξ Sujet: Re: {PV Cordélia} Rencontre enfarinée   {PV Cordélia} Rencontre enfarinée EmptyDim 15 Nov - 13:56



Rencontre Enfarinée
Feat Cordélia Warldof




La femme s'excuse, et rajoute que c'est entièrement sa faute. Edward ne pense pas à la contredire. Si elle veut porter les responsabilités toute seule, n'importe pas le sorcier. Il hausse les épaules, et essaie d'oublier le regard des gens. En espérant que ça ne jase pas trop quand il sera au boulot. Il secoue la tête. S'il pense à ça maintenant, il ne voudra plus aller travailler. Donc, il propose à la sorcière s'il peut faire demi-tour, traversé à nouveau la foule armée des sacs de farines restant pour retourner du coté moldu. Qui aurait cru que l'ancien serpentard évoluerait au point de sacrifié son temps déjà bien entamé pour rendre service à une personne qui lui a explosé un sac de farine dessus.

Oui, Edward a entièrement assimilé le fait qu'elle voulait être responsable donc il n'avait plus aucune raison de culpabiliser. Il se laisse faire quant à l'aide de la magie, la dame supprime le reste de farine. De nouveau propre, il se sent déjà mieux. Le sac reste foutu. "Ses collègues ne feront pas grande chose avec la farine qui vient de finir là où les gens posent leurs semelles sales.

-Il va vous manquer pas mal de farine.

Cette réflexion est plutôt spontanée. Ed consulte le nom du fournisseur. Il pourrait exceptionnellement retrouver le meunier pour lui acheter un nouveau sac, mais est-ce qu'il en a vraiment envie... Il ne comprend pas réellement ce besoin de se racheter d'une faute qu'il n'aurait pas commis, s'il en croit la brune.  Une autre chose qui plonge Edward dans l' incompréhension, c'est pourquoi cette commande ce retrouve ici, si elle était destinée au monde moldu.

-Donnez-moi ça.. C'est le moins que je peux faire. Je vous suis.

C'est sans vraiment attendre de refus que le jeune attrape les sacs de farines restant, laissant le reste à la sorcière. Puis c'est gentiment qu'il marche dans le sillage de cette dernière. Dans le chaudron baveur, ignore les regards de ceux qui l'ont vu passer il n'y a pas longtemps. Il s'en fout au fond et lui laisse ouvrir le passage et la suit jusqu'à sa voiture. Quand il expliquera qu'il a joué au mec serviable, Mary va rire en pensant qu'il a juste rêvé et qu'il ne veut pas avouer être en retard.

Il est assez surpris. La vérité, c'est que cela ne lui ressemble pas. Il n'ose donc plus proposé une autre aide. De peur de paraître forceur, alors qu'il ne tolère pas ça, et qu'il est déjà en train de faire un effort en voulant corrigé son insociabilité.

-Je suppose que je vous laisse là.. Je ne sais pas trop comment dire ça, mais si vous avez besoin d'aide, je peux vous retrouver à votre magasin. Pour décharger votre voiture. Vu où j'en suis, je ne suis plus à une heure de retard...

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Hors RP:
 



L'échec est une réussite S'il en  sort une leçon. Sinon c'est  un echec

©️️ sensitive

{PV Cordélia} Rencontre enfarinée Hibou_11
Revenir en haut Aller en bas

Cordélia Warldof
Cordélia Warldof
Commerce

Parchemins : 385
Âge : 38 printemps [01-10-76]
Actuellement : Propriétaire de la pâtisserie Warldof


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


{PV Cordélia} Rencontre enfarinée Empty
Ξ Sujet: Re: {PV Cordélia} Rencontre enfarinée   {PV Cordélia} Rencontre enfarinée EmptyLun 16 Nov - 18:51



❝ Rencontre enfarinée ❞


Cordélia & Edward
Cordélia était une femme plutôt sociable et spontanée. À cause de ce caractère ouvert, elle n’avait pas toujours été à sa place dans la très stricte et sévère école Durmstrang, cela expliquait peut-être pourquoi elle s’était finalement installée au Royaume-Uni alors qu’elle était originellement américo-polonaise. Elle avait abandonné la nationalité de sa mère pour se faire naturaliser anglaise, ce n’était pas de gaieté de cœur mais elle avait trouvé que c’était plus simple vis à vis de ses enfants, et puis, ça faisait presque vingt ans déjà! qu’elle travaillait dans ce pays ! Elle y avait toute sa famille, sauf son père toujours aux États-Unis, ainsi que tous ses amis. Même si elle ne serait jamais une pure anglaise, elle se sentait quand même chez elle dans ce pays depuis la première fois qu’elle s’y était rendue avec sa délégation.

« Oui… j’espère que nous n’aurons pas trop de clients demain. » Admit-elle en constatant qu’elle avait perdu un très gros paquet de farine sur les trois. Décidément, rien n’allait avec cette commande : elle l’avait reçu en retard, pas au bon endroit et elle en perdait un tiers… il y avait des jours comme ça où rien ne voulait se faire simplement !

« Merci, ça ira plus vite à deux. » Confirma-t-elle en se dirigeant vers la sortie du Chemin de Traverse puis à sa voiture qu’elle avait garé le plus près possible quitte à se prendre une contravention. « Vous pouvez monter avec moi en voiture si vous voulez, je vous invite pour un gâteau ? Nous sommes la meilleure pâtisserie de Londres pour les sorciers. Tant qu’à être en retard, autant l’être pour de bonnes raisons. » S’amusa-t-elle.

Bien que pâtissière de formation, elle était à Londres pour gérer la succursale de son entreprise. Elle confiait à d’autres de gérer la boutique de la capitale, se concentrant pour sa part sur celle d’Aberdaron, là où elle vivait avec sa famille. Mais elle avait un appartement à Londres – en bonne petite fille de riche pleine aux as qu’elle avait toujours été -, ainsi qu’une voiture, pour pouvoir prêter main forte à son équipe londonienne facilement. La boutique étant côté moldu, il fallait sauver les apparences, même si la plus grande partie de leur clientèle était composée de sorciers. « Au fait, je ne me suis pas présentée, je suis Cordélia Warldof, propriétaire des Pâtisseries Warldof, ce qui a une certaine logique me direz-vous. » Elle sourit de nouveau, fermant son coffre désormais plein de farine, et ouvrant sa portière en attendant la réponse du jeune homme face à elle. Accepterait-il son invitation ou préférerait-il rattraper le temps perdu en se rendant là où il était attendu ?
BESIDETHECROCODILE


Amour sucré
Ce ne sera pas facile. Ce sera même très difficile. Il va falloir qu'on travaille sur ça tous les jours. Mais je veux le faire parce que je te veux toi. Je te veux, pour toujours, toi et moi tous les jours. (⚡) N'oublie jamais
Revenir en haut Aller en bas

Edward Murphy
Edward Murphy
Commerce

Parchemins : 376
Âge : 25 ans (14 Août 1990)
Actuellement : Propriétaire du Hibou Enflammé/Barman


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 27


{PV Cordélia} Rencontre enfarinée Empty
Ξ Sujet: Re: {PV Cordélia} Rencontre enfarinée   {PV Cordélia} Rencontre enfarinée EmptyMer 18 Nov - 20:14



Rencontre Enfarinée
Feat Cordélia Warldof






Edward ne voulait pas vraiment importuner la jeune femme. Et puis, il n’avait pas eu le temps de prévenir Mary. Il espère qu’elle comprendra et ne se fera pas de film improbable. Après avoir déposé les sacs de farine dans le coffre de la voiture, Edward écoute la réponse de la sorcière. Elle l’invite donc à la suivre pour prendre une de ses pâtisseries. Même s'il ne le montre pas, Edward reste quelqu’un de gourmand. Il évite généralement tout ce qui est sucré pour la simple et bonne raison qu’il ne sait plus réellement s’arrêter.

Tant pis. L'appel de la gourmandise est plus fort. Le Londonien regarde un jeune garçon faire du skate et sourit doucement pendant que la pâtissière ferme son coffre et se présente. Cordelia Warldof. Son nom dit quelque chose au brun même s'il ignore encore pourquoi. Il a beau se creuser la tête, il ne sait pas où il a aperçu ce nom de Famille.

-Edward Murphy. J'ai ouvert mon auberge, le Hibou enflammé, il y a à peine deux jours. Et pour vous répondre, c'est d'accord. Je vais rarement dans des pâtisseries, je ne sais jamais quand je dois arrêter de prendre des choses…

Après quelques secondes d’hésitation, Ed ouvre la portière coté passager et s'installe sur le siège. La voiture démarre. Il ferme les yeux et profite un instant du ronronnement du moteur. Sa propre voiture n’a pas roulé depuis longtemps. Être assis là lui rappelle alors que conduire lui manque. Il se promet de trouver du temps pour se faire une petite virée sur les routes de la Grande-Bretagne. Les paysages qui filent au rythme de sa propre vitesse rendent le jeune homme vraiment heureux.

Cordélia part enfin, et Edward contemple l'extérieur comme un enfant qui découvre une nouvelle ville. Pourtant, c’est le chemin qu’il fait dès qu’il n’a plus de stock de poudre de cheminette. N’étant pas un fervent utilisateur du transplanage, il préfère largement marcher ou passer par les cheminées. Quand il n’oublie pas de se procurer l'ingrédient essentiel…

-Vous travaillez depuis longtemps à Londres ? Demande le sorcier tout en observant un oiseau qui passe au-dessus des toits de la ville.

Au fur et à mesure qu’il avance, Edward devine petit à petit pourquoi ce nom lui dit quelque chose. Depuis tout à l’heure, ils empruntent la route pour aller chez lui. Et quand finalement Cordélia gare sa voiture, cela se confirme. Le Sorcier habite à quelques rues de là. Edward sort et récupère les sacs de farine après qu’elle ait ouvert son coffre.

-Il semblerait que je passe presque tous les jours devant votre pâtisserie… Après vous..

Comme dans le chemin de Traverse, Edward laisse Cordélia passer devant. Il fait attention de ne pas échapper ce qu’il garde dans ses bras laissant la jeune femme ouvrir la marche.


made by lizzou – icons & gif by tumblr



L'échec est une réussite S'il en  sort une leçon. Sinon c'est  un echec

©️️ sensitive

{PV Cordélia} Rencontre enfarinée Hibou_11
Revenir en haut Aller en bas

Cordélia Warldof
Cordélia Warldof
Commerce

Parchemins : 385
Âge : 38 printemps [01-10-76]
Actuellement : Propriétaire de la pâtisserie Warldof


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


{PV Cordélia} Rencontre enfarinée Empty
Ξ Sujet: Re: {PV Cordélia} Rencontre enfarinée   {PV Cordélia} Rencontre enfarinée EmptySam 21 Nov - 11:11



❝ Rencontre enfarinée ❞


Cordélia & Edward
« Ah oui, je vois, je crois que je suis passée devant ! Mais je ne viens pas si souvent que ça sur le Chemin de Traverse. Aujourd’hui, j’y ai été contrainte. Ils ont livré ma farine chez le glacier au lieu de ma boutique, et mes collègues ne pouvaient pas se déplacer. En temps normal, on ne fait pas ce genre d’aller retour, pas pour de la farine en tout cas. » Expliqua-t-elle d’un ton enjoué et joyeux. Cordélia avait beau avoir ce petit air aristocrate et cette assurance à toute épreuve – même quand elle renversait tout sur son passage -, elle restait une femme pleine d’entrain. En même temps, pourquoi ne le serait-elle pas ? Elle a un compagnon adorable, trois beaux enfants charmants et en pleine de santé, une entreprise florissante… Si on exceptait la menace de MS qui pesait sur elle et les siens, Cordélia vivait une vie parfaite.

« Et bien, il faut s’arrêter quand vous n’avez plus faim. Mais je ne suis pas un bon exemple, j’adore le sucré, si je m’écoutais je mangerais des gâteaux même une fois rassasiée ! » ça ne se voyait pas parce qu’elle ne se laissait pas aller à ses penchants sucrés – elle avait été mannequin dans son adolescence, elle ne pouvait pas raisonnablement prendre trop de kilos sans culpabiliser ! -, elle prenait bien des goûters avec ses enfants de temps en temps et un dessert par ci, par là, mais ne tombait pas dans l’excès. À la place, elle fabriquait des gâteaux et elle adorait ça.

« Je ne travaille pas vraiment à Londres. » Répondit-elle alors qu’ils étaient en route pour la pâtisserie londonienne. « Je dirige les Pâtisseries Warldof dans le pays mais je pâtisse pour la boutique d’Aberdaron. C’est à cause de cette histoire de farine que je suis venue aujourd’hui, ma collègue qui gère la succursale de Londres n’avait pas le temps d’aller passer un savon à qui de droit. Et puis, il fallait que je passe au Ministère pour voir mon fils de toute façon. » Raconta-t-elle avec simplicité avant de poursuivre : « On a du ouvrir la boutique de Londres il y a quinze ans maintenant. » Comme le temps passait ! Elle revoyait encore Stephen gambader d’une démarche maladroite entre les vitrines quand la boutique d’Aberdaron n’en était qu’à ses débuts.

Ils arrivèrent enfin à la boutique, déchargèrent la farine et entrèrent dans la boutique : « Ah oui ? C’est pourtant côté moldu ici. » En même temps, il ne s’était pas extasié devant sa voiture, donc il devait quand même s’y connaître un peu en monde non magique. Une fois à l’intérieur, elle le guida jusqu’à l’arrière boutique : « On peut mettre la farine ici. Payton, tu peux t’en occuper s’il te plaît ? » L’apprentie s’approcha en souriant et prit le relai. « Bien, voilà une bonne chose de faite. Maintenant dites moi ce que vous voulez manger, je vous laisse regarder ce que nous proposons peut-être ? » Mais ils avaient vraiment de tout (sauf des gâteaux aux fruits qui n’étaient pas de saison évidemment).
BESIDETHECROCODILE


Amour sucré
Ce ne sera pas facile. Ce sera même très difficile. Il va falloir qu'on travaille sur ça tous les jours. Mais je veux le faire parce que je te veux toi. Je te veux, pour toujours, toi et moi tous les jours. (⚡) N'oublie jamais
Revenir en haut Aller en bas

Edward Murphy
Edward Murphy
Commerce

Parchemins : 376
Âge : 25 ans (14 Août 1990)
Actuellement : Propriétaire du Hibou Enflammé/Barman


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 27


{PV Cordélia} Rencontre enfarinée Empty
Ξ Sujet: Re: {PV Cordélia} Rencontre enfarinée   {PV Cordélia} Rencontre enfarinée EmptySam 21 Nov - 22:45



Rencontre Enfarinée
Feat Cordélia Warldof




Edward hausse les sourcils, surpris. Qu'a fumé celui qui prépare les commandes avant de faire son travail ?

-De la farine. Chez le glacier. Je ne suis pas sûr que la glace à la farine soit très bonne… Constate Ed sous un ton neutre, évasif. Ses pensées sont déjà en train d’imaginer une blague qu’il aurait pu faire à Poudlard avec cette idée “farineuse”... Mais est ce que la farine peut seulement tenir en glace… Est ce que c’est seulement chimiquement réalisable cette histoire.. Enfin, remarque avec la magie, peut-être que ça peux produire quelque chose..

Cordélia sort le sorcier de ses rêveries étranges en proposant une solution super. Sauf qu’un rire étouffé échappe à l’homme. En effet, la simple vue de pleins de gâteaux peut lui suffire à éprouver la sensation de faim qui arrive aussi vite que sa voiture. Il se gratte la tête ; juste au-dessus de l’oreille.

-Vous ne diriez pas ça si vous connaissiez mon estomac..

Edward écoute les explications de la sorcière. Il est surpris de la confiance qu’elle porte à un parfait étranger. Enfin, il n’a sens doute pas l’allure d’un mage noir, mais quand même. De là, à lui dire où est son lieu de travail et donc inconsciemment où elle habite (du moins, c’est ce que s’imagine le Londonien) , qu’elle a un fils au Ministère… En l’espace de quelques phrases, il en sait beaucoup sur une personne vu il y a peu. Certes, lui s’en fout royalement. La naïveté de cette dame l'impressionne simplement. Qui laisse un homme qu’elle ne connaît pas, monter dans sa voiture, et lui raconter si facilement sa vie ?

-15 ans. Alors c’est peut-être ici que mon père a acheté les pâtisseries pour mon départ à l’école. Et oui, j’ai une maison à Londres côté Moldu. Mes parents ont vécu ici pendant un moment. J’ai hérité de cette maison. Enfin, je l’ai surtout demandé. Mon père voulait la vendre de toute façon.

Est-ce l'excès de confiance de Cordélia qui rend Edward aussi bavard sur sa vie.. ? Il l’ignore. Il grimace en observant les pâtisseries devant son nez. Il dépose les sacs à l’endroit indiqué par la pâtissière et regarde tout autour de lui. C’est tout à fait agréable. L’odeur particulière des pâtisseries éveille l’appétit d’Edward.. Quand on lui propose de choisir quelque chose, il n’a envie de répondre que par un seul mot. “Toute”.

-Euh.. Ce framboisier.. c’est français non ? Enfin, ce pudding.. Oh non ce crumble ! Ah.. Comment ça s’appelle ça ? Demande-t-il en présentant un gâteau (que l’on nommera mille-feuille) je n’ai jamais vu ce gâteau à Londres ... Oh, et ses Flapjackery ont l’air délicieux !

Edward relève la tête.. Et sourit un peu gêné…

Vous me recommandez quoi avant que je dévalise tout ?

HRP:
 

made by lizzou – icons & gif by tumblr



L'échec est une réussite S'il en  sort une leçon. Sinon c'est  un echec

©️️ sensitive

{PV Cordélia} Rencontre enfarinée Hibou_11
Revenir en haut Aller en bas

Cordélia Warldof
Cordélia Warldof
Commerce

Parchemins : 385
Âge : 38 printemps [01-10-76]
Actuellement : Propriétaire de la pâtisserie Warldof


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


{PV Cordélia} Rencontre enfarinée Empty
Ξ Sujet: Re: {PV Cordélia} Rencontre enfarinée   {PV Cordélia} Rencontre enfarinée EmptyJeu 26 Nov - 19:32



❝ Rencontre enfarinée ❞


Cordélia & Edward
« On a déjà vu des trucs plus bizarres... » Malheureusement, retrouver sa farine chez le glacier n’était pas le truc le plus bizarre qui lui soit arrivé. La magie avait des côtés bien pratiques mais quand il y avait des bugs dans la machine, ça ne faisait pas semblant de ne pas fonctionner ! Là, au moins, c’était dans la même ville. Une fois, sa commande de chocolat s’était retrouvé carrément au QG des entreprises Warldof, à New-York ! Ce n’était même pas le même continent ! Donc, vraiment, Cordélia n’avait pas été surprise… et à peine contrariée. En même temps, elle était plutôt joviale de nature.

Quant à la confiance qu’elle montrait, elle était effectivement une personne ouverte qui ne se méfiait pas facilement. Toutefois, elle savait se défendre aussi, que ce soit avec une baguette, ou avec ses avocats… seulement elle ne voyait pas pourquoi elle aurait eu besoin de tout ça maintenant alors qu’ils avaient une conversation agréable suite à un simple accident de farine. « C’est possible que ce soit ici, même s’il y a des tas de bonnes pâtisseries chez les moldus. » Cela dit, en général, les sorciers allaient chez elle - il fallait bien faire marcher le commerce « local » -. « Et vous vous plaisez à Londres ? Je n’ai jamais eu envie d’y vivre personnellement. J’aime le calme du pays de Galles. » Et elle aimait la tranquillité de base, elle avait vécu dans de grandes villes, des capitales, mais elle ne se sentait bien que dans les grands espaces.

Une fois débarrassés de la farine, elle invita le jeune homme à choisir ce qu’il voulait manger. « Je ne sais pas si c’est purement français, mais toutes les pâtisseries le sont un peu je suppose. » Sourit-elle au sujet du framboisier. « Ici c’est un mille-feuilles, nous avons aussi un très bon opéra que vous voyez là, et si vous tolérez bien les gâteaux crémeux, nous avons aussi des Paris-Brest. » Elle tapota sur le comptoir pour attirer l’attention de l’apprentie de la boutique : « Payton, tu peux nous préparer un assortiment pour mon invité s’il te plaît ? » Elle fit ensuite signe à Edward de la suivre vers le coin salon de thé pour qu’il puisse s’installer, lui tendant la carte des boissons. « Je vous conseille un thé fort ou un café avec ça pour faire passer tout ce sucre et vous laver le palais entre deux. »
BESIDETHECROCODILE


Amour sucré
Ce ne sera pas facile. Ce sera même très difficile. Il va falloir qu'on travaille sur ça tous les jours. Mais je veux le faire parce que je te veux toi. Je te veux, pour toujours, toi et moi tous les jours. (⚡) N'oublie jamais
Revenir en haut Aller en bas

Edward Murphy
Edward Murphy
Commerce

Parchemins : 376
Âge : 25 ans (14 Août 1990)
Actuellement : Propriétaire du Hibou Enflammé/Barman


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 27


{PV Cordélia} Rencontre enfarinée Empty
Ξ Sujet: Re: {PV Cordélia} Rencontre enfarinée   {PV Cordélia} Rencontre enfarinée EmptySam 28 Nov - 14:15



Rencontre Enfarinée
Feat Cordélia Warldof



Ed salut la jeune fille derrière le comptoir. Il peut sembler froid et distant, il n'en reste pas moins poli et gentil. Galant, c'est une nouveauté par contre. Enfin, il l'était bien avec Jade dans le passé. Même s'il ne sait pas trop si c'est de la galanterie ou une forme de soumission volontaire. Après mure réflexion, il préfère la première option. L'autre impose une trop image erronée de Jade qu'il adore. D'ailleurs, il espère qu'elle va bien. Depuis qu'il a quitté l'école, il n'a eu que des brides de nouvelles pendant une année grâce à Oscar, puis plus rien. Malgré son manque de romantisme, la réponse qu'il donne à Cordélia montre malgré lui une sorte de passion cachée.

-J'adore Londres. Pourtant, cette ville représente tout le contraire de mon caractère. Mais je trouve les architectures vraiment sublime. Si j'oublie les gens, j'aime observer les maisons, les rues, les jardins... Je trouve que Londres à un certain charme. Le mélange des époques me fascine également. Le Pays de Galles est magnifique aussi, mais je le trouve trop sauvage.

Pourtant, Edward aime la nature. Mais c'est un citadin bourgeois et il se sent bien en ville. Aillant toujours grandit dans ce cadre de vie, c'est assez compliqué de s'imaginer vivre en pleine nature. Même si le calme est important pour lui, être loin des villes ne lui plaît pas. Il écoute avec attention ce que lui dit Cordélia sur les pâtisseries. Se léchant mentalement les babines. Lorsque la jeune femme demande à celle derrière le comptoir de faire un assortiment, Edward est ravi. Il en oublie même son retard avec Mary.. Il aura de la chance si elle ne lui envoie pas une beuglante ici.

Il suit son hôte dans une pièce style salon de thé et observe autour de lui. C'est délicat. Même si ce n'est pas un style qu'il affectionne, ça reste dans l'ambiance d'un salon de thé. Il trouve même que ça à plus de charme que certains endroits qu'il a visité par le passé.  Il s'installe en face de Cordélia. Son air détaché finalement revenu. Il adopte une position placide et scrute le plafond avec insistance. Il semble perdu dans ses pensées quand elle lui donne la carte des boissons. Lui conseillant le thé ou le café.

-Je prendrais un café. Je crois qu'il m'e faudra pour affronter Mary quand je retournerais à mon auberge.

Si Mary est adorable quand elle est joviale, elle peut se transformer en une vraie vipère quand elle est en colère. Après tout, elle est de Serpentard elle aussi. Elle a un caractère fort et la patience ne fait pas partie de ses qualités. Sauf qu'en elle travaille sur un nouvel objet. Là, elle peut rester concentrée pendant des jours et fait preuve d'une imperturbable persévérance. Mais le problème, c'est qu'elle est têtue.. Elle ne va pas lui pardonné aisément son absence ce matin.

La jeune Payton, s'il se souvient bien de son nom, arrive avec un joli plateau. Dessus, se trouvent tous les gâteaux qu'il a cité tantôt. Impressionné, car il ne l'avait pas vu écouter, il la remercie et lui sourit. Il lui glisse sa demande de café avant qu'elle parte. Il la regarde retourner à son poste, des clients viennent d'arriver, puis il se re concentre ce qui se trouve sur la table. Les gâteaux sont joliment positionnés et les couleurs se complètent même si les styles sont entièrement différents. Ne sachant pas trop par lequel il doit commencer.

-C'est élégant.

Oui, ça ne semble pas sincère. Le ton d'Edward et plutôt neutre et légèrement froid. Il a juste repris sa façon d'être habituelle. Il le pense vraiment, et même si ce n'est pas de la manière qu'il voulait le dire, ça reste un compliment. Il commence par le framboisier, car c'est ce qui lui a le plus tapé dans l'œil la première fois. Il déguste avec une certaine nostalgie. Les yeux clos pour profiter des saveurs de framboise Edward semble ne plus être là.

-C'est savoureux. Ça me rappelle vraiment les pâtisseries que mon père achetait.


made by lizzou – icons & gif by tumblr



L'échec est une réussite S'il en  sort une leçon. Sinon c'est  un echec

©️️ sensitive

{PV Cordélia} Rencontre enfarinée Hibou_11
Revenir en haut Aller en bas

Cordélia Warldof
Cordélia Warldof
Commerce

Parchemins : 385
Âge : 38 printemps [01-10-76]
Actuellement : Propriétaire de la pâtisserie Warldof


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


{PV Cordélia} Rencontre enfarinée Empty
Ξ Sujet: Re: {PV Cordélia} Rencontre enfarinée   {PV Cordélia} Rencontre enfarinée EmptyMar 8 Déc - 11:59



❝ Rencontre enfarinée ❞


Cordélia & Edward
« Je comprends, Londres est une ville magnifique, mais je dois dire que je ne me serais pas imaginée y vivre. J’ai grandi à New York, et à l’époque j’aimais les mégalopoles, toutefois, en vieillissant, ce n’était plus ce que je cherchais. Je me suis tournée vers l’artisanat par recherche d’authenticité, je pense que j’ai suivi la même logique lorsque j’ai cherché un endroit où vivre. En plus, à l’époque, une nouvelle école de magie s’installait là-bas, il y avait toute une clientèle de jeunes à nourrir, c’était stimulant – même si ma pâtisserie a survécu à la fermeture de l’école -. » Cordélia se souvenait de Taliesin, ça n’avait pas duré longtemps : après la guerre contre Voldemort, plusieurs jeunes gens avaient commencé à faire preuve de dons magiques exceptionnels en plus de leurs pouvoirs de sorciers normaux. Une école avait ouverte pour s’occuper plus spécifiquement de ceux-ci là où vit Cordélia, seulement gérer un tel endroit n’était pas à la portée du premier venu, et l’école ferma au bout de quelques années. Les élèves restants avaient été transférés à Poudlard, tout simplement. La pâtissière avait suivi ça de loin vu qu’à l’époque elle savait à peine où donner de la tête entre Stephen – alors un bambin très éloigné du jeune homme qu’il était maintenant – et les débuts de sa boutique avec sa meilleure amie Julia. Mère célibataire à 19 ans, Cordélia avait commencé sa vie d’adulte en suivant le mouvement plutôt qu’en prenant réellement des décisions, mais vivre à Londres n’avait jamais été une option envisageable une fois qu’elle avait été seule.

La brune sourit d’un air poli une fois qu’ils furent installés dans la partie salon de thé de la pâtisserie. Tout était de couleur clair, allant du blanc au gris, avec de nombreux miroirs pour agrandir l’espace. Cordélia avait toujours aimé les lignes épurées, elles mettaient en valeur les couleurs de ses gâteaux. « Cette Mary est-elle donc si terrible ? » Sourit la patronne en faisant signe à Payton de s’occuper de tout, y compris du café, ce que fit avec diligence l’ancienne Poufsouffle.

Celle-ci revint un peu plus tard avec les gâteaux et le café, elle en avait aussi apporté un à Cordélia – même si l’anglo-polonaise n’avait jamais vraiment eu besoin de prendre des excitants, elle était naturellement une vraie pile -. « Le visuel est important, l’appétit s’ouvre en premier lieu par le regard. » Expliqua Cordy sans prendre garde au ton devenu plus froid. Elle buvait son café avec le même air avenant qu’elle avait depuis le début : sa meilleure amie vous dirait que de toute façon Cordélia était trop gentille. « Je suis presque sûre que c’est Payton qui a fait ce gâteau, elle débute dans le métier, elle sera contente que cela vous ai plu. » La pâtissière coula un regard vers l’apprentie qui était aussi la fille de son autre meilleure amie, Pénélope. Payton sortait tout juste de Poudlard et avait choisi de faire son apprentissage ici plutôt qu’avec elle au Pays de Galles pour rester proche de son petit copain. Cordy avait été très déçue qu’au final Payton sorte avec ce Louis plutôt qu’avec son fils Stephen, mais le lien qui avait uni l’ancienne Poufsouffle au Serpentard avait disparu lorsque Magicis Sacra lui avait effacé la mémoire quelques années auparavant. En perdant tous les souvenirs de son enfance heureuse avec lui, Stephen était devenu un indésirable trop collant. Même si Cordy aurait adoré avoir Payton pour belle-fille, elle la comprenait, et tout ce qui comptait c’était qu’elle s’était remise de cet affreux accident… bien que MS courait toujours, ce qui était l’une des seules sources de tracas pour la brune.
BESIDETHECROCODILE


Amour sucré
Ce ne sera pas facile. Ce sera même très difficile. Il va falloir qu'on travaille sur ça tous les jours. Mais je veux le faire parce que je te veux toi. Je te veux, pour toujours, toi et moi tous les jours. (⚡) N'oublie jamais
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





{PV Cordélia} Rencontre enfarinée Empty
Ξ Sujet: Re: {PV Cordélia} Rencontre enfarinée   {PV Cordélia} Rencontre enfarinée Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
{PV Cordélia} Rencontre enfarinée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Année 25 (2015-2016)-
Sauter vers: