AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le deal à ne pas rater :
Cdiscount :1 jouet acheté = 1 jouet offert
Voir le deal

Partagez
 

 Will you not be my Valentine ? [ Noé ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Dahlia Lloyd
Dahlia Lloyd
Préfète de Serdaigle

Parchemins : 1663
Âge : 16 ans {16/09/1999}
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


Will you not be my Valentine ? [ Noé ] Empty
MessageSujet: Will you not be my Valentine ? [ Noé ]   Will you not be my Valentine ? [ Noé ] EmptyMar 17 Nov - 1:00

Will you not be my Valentine ?

Dahlia & Noé
{ 10 Février 2016 }
In my defense, I have none
For never leaving well enough alone
But it would've been fun
If you would've been the one.
made by black arrow


On était le week-end précédant la fameuse date de la Saint-Valentin. L'ambiance au château était frigorifique. En quittant la salle commune de Serdaigle, Dahlia avait été exposée à un étrange spectacle : Peeves avait visiblement eu la diabolique/infantile (rayer la mention inutile) idée de déposer un seau d'eau glacée en équilibre au-dessus d'une porte du sixième étage. Le résultat en était que la victime malencontreuse (ou pas) s'avérait être nul autre qu'Argus Rusard. Lorsqu'elle l'avait croisé, le concierge avait ce qui s'apparentait à de tristement comiques stalactites "t" comme "tombe" lui sortant des narines. Un spectacle dont elle se serait bien passée un dimanche après-midi (ou tout autre jour de la semaine, en vérité : il n'y avait pas de bons jour pour observer des stalactites émergeant des trous de nez du concierge le plus antipathique des Andals, de Rhoynar et des Premiers Hommes d’Écosse ne nous emballons pas trop, on ne sait pas quel genre d'énergumène se cache dans le reste du Royaume-Uni). Si elle avait été superstitieuse, peut-être aurait-elle cru à un signe le Sinistros mon pauvre chéri mais elle ne l'était pas. Dahlia ne croyait qu'aux faits concrets, mesurables. Pas aux stalactites mystiques lui attestant qu'aujourd'hui était le jour où elle rompait avec Noé Montgomery.

L'ironie de la situation ne lui échappait pas, car pour rompre avec quelqu'un, encore fallait-il sortir avec cette personne, et il s'avérait que, qu'elle l'ait planifié ou non, Dahlia sortait avec Noé Montgomery. Ce n'était plus un fait discutable, c'était vraisemblablement avéré. Quelque part entre le moment où elle avait accepté de prendre ce premier verre de boisson non alcoolisée, Léo pose ce couteau avec lui parce que Noé lui plaisait et pourquoi s'en priverait-elle Joaquín Kostas a quitté la conversation., après ce moment donc où elle avait embrassé le Serpentard et celui où ils s'étaient rendus au bal de Noël ensemble, ils étaient devenus un couple. Noé n'était plus juste 'Noé', cette personne avec une étiquette qu'elle ne voulait pas définir, dont la présence à ses côtés était devenue rassurante, avec qui elle partageait tant de points communs et des différences a priori pas irréconciliables la passion foulards ça va pas être possible Nono, qu'elle avait embrassé discrètement mais non sans ardeur dans des coins sombres de l'école parce qu'ils n'étaient pas de la même maison et que son frère aîné était un sacré empêcheur de tourner en rond, avec qui elle avait passé plus d'un cap ils ont commencé la poterie ensemble, ce Noé oui il y en a un autre : le petit Gryffondor de deuxième année affectueusement surnommé Tête-de-Chèvre avait pris le titre de petit-ami par la force, on parle d'un coup d'état n'ayons pas peur des mots.

Elle avait pensé que la rupture viendrait de Noé. Elle avait senti, dans les semaines amenant au bal de Noël, que quelque chose ne collait pas tout à fait il était tétanisé par la peur que Peony le pousse "malencontreusement" dans les escaliers un soir pluvieux de décembre le pauvre. A vrai dire, elle avait initialement anticipé qu'ils flirteraient quelques temps, pendant l'été et à la rentrée, jusqu'à ce qu'ils ne s'aperçoivent (mais surtout qu'il ne s'aperçoive) que pousser l'expérimentation plus loin n'aurait pas de sens. Noé ne se prétendait pas romantique, mais elle en savait assez sur sa famille pour savoir que tout autour de lui, ce n'était que couples souriants par-ci et couples heureux par-là (le genre qu'on voyait sur les couvertures de magazine, ou les comédies romantiques qui avaient parfois été imposées à sa vue elle a l'édition collector de Love Actually en coffret double DVD). Il parlait de ses parents comme du couple parfait, et qu'il en ait conscience ou non, il tendait vers cet idéal-là. Mais ils ne seraient jamais cet idéal, tous les deux. Elle s'en savait incapable - elle n'était pas programmée comme ça. La moindre évocation mièvre la faisait frisonner d'effroi, et les jours menant à ce week-end fatidique lui avaient ouvert les yeux. L'expérimentation touchait à sa fin : Dahlia Lloyd n'était pas faite pour la vie rangée de couple.

Arrivée dans la Grande Salle, Dahlia y passa discrètement la tête, convaincue d'y trouver sa cible. Elle avait utilisé la tablette fournie par Vanellope en janvier pour se renseigner auprès de Peony : ni Noé, ni Léopold ne se trouvaient dans leur salle commune. En revanche, son frère avait mentionné un passage par les cuisines et un point de chute dans la Grande Salle pour ne pas rester trop près des Poufsouffles, entendable, plus adaptée pour se poser (et surtout, contempler les jeunes filles en fleurs traînant par là, devinait Dahlia). Elle tacha de faire signe à Noé : Léopold était visiblement en grande conversation avec celle qui serait peut-être l'heureuse élue de cette Saint-Valentin. Seulement, comme Noé ne voulait décidément pas regarder dans sa direction tu admires Léo je comprends, elle sortit sa baguette, la pointa dans la direction des deux garçons Avada Kedavra et murmura le sort tout en exécutant un mouvement rapide du poignet. L'une des pommes de pin décoratives posées sur les tables s'anima, s'élevant plusieurs centimètres au-dessus du blond, pour ensuite venir lui rebondir sur la tête. Quand il la vit, elle lui fit signe de la rejoindre je préfère que les gens viennent à moi.

« On va dehors ? J'ai une subite envie d'engelures, pas toi ? » proposa-t-elle aussitôt en désignant les portes menant au parc. Elle était habillée pour : bottes en cuir, collants en laine et écharpe aux couleurs de Poufsouffle Serdaigle accompagnaient son uniforme. Elle grimaça en apercevant des confettis roses dans les cheveux du blond : les décorations tape-à-l’œil de la Grande Salle faisaient vraisemblablement déjà des siennes. Elle se mit sur la pointe des pieds et tendit la main pour les attraper, et les montrer au Serpentard : « T'as été touché. Ils ont dû ensorceler le plafond en avance. » commenta-t-elle sans cacher son scepticisme devant ces pratiques. Pourquoi fallait-il toujours qu'ils en fassent trop ? Ses sourcils se froncèrent. « C'est fou quand même, le temps et les efforts que tout le monde fournit pour cette maudite fête ! A croire que personne n'a rien de mieux à faire et pourtant, crois-moi qu'il y a plus utile à accomplir que de préparer des milliers de petits confettis roses pour nous les faire tomber dessus au moindre mouvement de travers ! » Sa diatribe couvrit tout le trajet les menant jusqu'aux marches tu peux encore fuir Nono. Pour un peu, elle en aurait oublié le sujet de fond qui l'avait amenée là, mais pour un peu seulement, car sa décision n'avait été qu'exacerbée par l'approche de la fête à l'origine de tous ses maux.
Revenir en haut Aller en bas
 
Will you not be my Valentine ? [ Noé ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Solo Valentine Crowblack] La femme avant la bête /!\Hentaï/!\
» L'héritage du Feu [PV Valentine Crowblack]/!\Hentaï/!\[Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Extérieur du chateau :: Le Parc-
Sauter vers: