Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




-38%
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur robot Xiaomi Roborock S7 (version 2021) en stock et en ...
499 € 799 €
Voir le deal

Partagez
 

 #1 La fièvre de la Saint Valentin [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Viska Spingate
Viska Spingate
Serpentard

Parchemins : 1328
Âge : 16 ans (05/10/1999)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 8


#1 La fièvre de la Saint Valentin [PV] - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: #1 La fièvre de la Saint Valentin [PV]   #1 La fièvre de la Saint Valentin [PV] - Page 2 EmptyMer 2 Déc - 18:44

La fièvre de la Saint Valentin« C’est vrai. Quelque part, c’est moins grave si c’est une première année… parce que de toute façon même Brett n’irait pas sortir avec une fillette. » Viska n’était pas très proche des camarades de dortoir de Jensen. Elle ne savait pas trop pourquoi, mais en même temps, elle avait toujours eu plus d’amiEs que d’amIs. Jensen et Alan avaient longtemps été les grandes exceptions à cette règle même si elle considérait aussi Flynn ou Alfie comme des amis, seulement pas aussi proches. Viska était une fille très fille, ses sujets de conversation favoris étaient les fringues, les amours des autres tellement plus intéressants que les siens et il n’y avait bien que le Quidditch pour sauver une discussion avec, par exemple, Jensen. Encore que, maintenant, ils ne manquaient plus vraiment de sujet pour parler… parce qu’en vieillissant, Viska se confrontait de plus en plus à ce qui n’était pas des potins. Il y avait d’abord eu MS, puis les entraînements avec sa tante et maintenant Nathan. Son monde s’était élargi mais pas pour le meilleur, et ça ne l’avait guère rapproché des garçons de son année. Ce qu’elle savait de Brett se limitait à des échanges plus ou moins inspirés et dans lesquels elle avait l’impression que la question de son physique à elle était peut-être un peu trop revenu à traîner en sous-vêtement dans la salle commune en même temps, elle récolte ce qu’elle a semé.

De façon assez prévisible, et cette fois à l’initiative totale de Viska, ils cherchèrent le plaisir ensemble pour la seconde fois. La blonde avait toujours été très fière de ses talents de séductrice qu’elle avait commencé assez tôt à mettre en pratique. « Sage décision. » Souffla-t-elle alors à Jensen, amusée par sa promesse.

Sans gêne, elle était partie se chercher à boire mais profita de cette étape pour passer la nuisette que Jensen lui avait offerte. Elle se regarda dans le seul miroir de la pièce j’ai décidé arbitrairement qu’il y en avait un et sourit au compliment de son petit ami. « C’est vrai tu as bien choisi. » Mais combien de temps lui laisserait-il la garder ? Parce qu’elle sentait bien son regard sur elle… cela dit, ils devaient aussi reprendre des forces : contrairement à un mois auparavant, après le match de Quidditch contre Gryffondor, les deux adolescents avaient à la fois tout leur temps et des provisions. Viska se demandait sans une once de mauvaise foi pour une fois comment il était possible qu’ils soient autant attirés l’un par l’autre maintenant alors qu’il n’y avait absolument rien de physique entre eux avant les vacances de Noël. Mais cela faisait parti des choses qu’elle ne disait plus parce que la dernière fois qu’elle avait posé une question de ce genre, elle n’avait pas compris ce qui lui arrivait. Force était pourtant d’admettre qu’il y avait eu un avant et un après, d’autant plus frappant du côté de Jensen qu’il ne faisait carrément rien avant elle. Le choc était légèrement moins violent du côté de Viska… encore qu’elle n’était jamais vraiment sorti avec quelqu’un avant Jensen. À ce stade, il était impossible de mettre sur le même niveau Mylène et Jensen : elle était restée une semaine avec son amie moldu et ça n’avait vraiment rien eu de bien sérieux à côté de ce qu’elle vivait avec le sang pur. Parce que même si ça lui faisait très peur, au bout d’un mois et demi, on pouvait quand même dire que c’était un peu sérieux, non ?

D’un geste vague de la main, elle chassa ces pensées inutiles. La Saint Valentin lui montait un peu trop à la tête, il fallait qu’elle se calme ! Tout ça c’était la faute de Peony et Victoire, ces filles aimaient beaucoup trop les histoires d’amour pour leur propre bien ! Jensen s’était levé à son tour pour aller chercher quelque chose pour eux deux, et quand il revint ce fut avec des victuailles. « En même temps, tu as tout le temps faim. » Remarqua-t-elle. Ce qui était plutôt bien car si Jensen ne lui suggérait pas qu’ils aillent manger à intervalle régulier, elle oublierait sûrement de le faire. Quand elle était devant son assiette, elle mangeait sans problème, mais elle n’avait pas vraiment faim sûrement parce qu’elle avait bien trop sommeil pour ça.

« Non pas qu’on en ait besoin, mais tu savais que le chocolat était aphrodisiaque ? » Vraiment, ils n’avaient pas du tout besoin de ça pour stimuler leur désir, elle trouvait juste que c’était amusant de le souligner. Repoussant ses cheveux d’un seul côté de son visage, elle s’approcha pour mordre doucement dans la fraise qu’il lui tendait. Un peu de jus coula sur ses lèvres qu’elle lécha ostensiblement sans quitter des yeux son petit ami. Il avait beau avoir faim, elle demandait à voir combien de temps la nourriture passerait avant elle. Et encore, elle portait la nuisette, ce qui la couvrait… relativement. Car même ainsi vêtue, ou surtout parce qu’elle était partiellement couverte, elle se sentait sûre d’elle et sexy profite, ça va pas durer ça non plus. Elle avait toujours trouvé qu’en montrer juste assez était plus efficace pour faire monter la température que de tout dévoiler, et pourtant, elle n’était pas du genre pudique, loin de là !

Elle prit un chocolat, puisqu’elle en parlait, et le tendit à son tour à Jensen en souriant d’un air tranquille. Quand il l’eut pris, elle mangea de son côté une deuxième fraise dans l’idée de ne pas mélanger les goûts puis elle embrassa Jensen tout en passant un bras autour de son cou : « Fraise-chocolat, un mélange qui fonctionne toujours. » Le provoqua-t-elle quand cette brève étreinte fut terminée. Attrapant une nouvelle fraise, elle s’allongea et la posa au creux de son décolleté, la maintenant du bout des doigts : « Tu veux plus de fraise ? Ou alors tu préfères que je la mange… ? » Elle affichait un sourire en coin et un air détendu ainsi offerte sur les oreillers. Elle savait très bien comment faire craquer Jensen, elle l’avait toujours su, même si avant ils ne réglaient pas ses provocations avec des baisers et des caresses. Le feu dans leurs veines avaient trouvé un tout autre terrain, les cris une autre raison d’être… mais il faut dire aussi qu’ils n’avaient plus onze ans…

1 063
2981 12289 0



    Viska Coline Spingate

Revenir en haut Aller en bas

Jensen McGowan
Jensen McGowan
Capitaine de Serpentard

Parchemins : 608
Âge : 16 ans (20.06.2000)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 9


#1 La fièvre de la Saint Valentin [PV] - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: #1 La fièvre de la Saint Valentin [PV]   #1 La fièvre de la Saint Valentin [PV] - Page 2 EmptyMar 15 Déc - 18:12

Brett avait beau être avide d’attention, Jensen était plus ou moins sûr qu’il ne toucherait pas à une élève plus jeunes qu’eux. D’ailleurs, il ne semblait pas toucher à une seule élève tout court, donc l’un dans l’autre, ce n’était pas vraiment un souci, pas vrai? Il ne se privait pas de commentaires salaces de temps à autres, mais à part ça, Jensen ne l’avait jamais vu ou entendu se vanter d’avoir bécoté -ou plus- un.e autre élève. Grande gueule donc, mais à côté de ça, il n’était pas spécialement plus avancé que Jensen avant les vacances d’hiver.

Bien évidement, les deux adolescents s’accordaient parfaitement sur le plan physique. C’était surprenant et Jensen en était d’ailleurs le premier surpris, mais il préférait ne pas se poser de question. La dernière fois que Viska lui avait posé une question d’ailleurs, tout avait mal tourné, pendant un temps. Mieux valait donc éviter de réduire à néant l’ambiance enfiévrée qui régnait dans l’appartement de sa soeur pour le moment. Après tout, pourquoi faire compliqué, alors que tout était si simple ?

Alors que la blonde lui reprochait d’avoir "toujours faim", Jensen haussa les épaules, impuissant. Ce n’était pas sa faute s’il était en pleine croissance, si ? Cependant, il n’allait pas laisser Viska s’en tirer ainsi, c’était mal le connaître. « Ce n’est pas ma faute si tu m’épuises à la tache... » Il esquissa un sourire, blaguant plus qu’autre chose. Le désir qu’il avait pour la blonde à ses côtés était intarissable, donc les deux adolescents se valaient sur ce point là. Mais Jensen avait toujours été un gros mangeur, couple é d’un grand gourmand. Il semblait que cela soit de famille car il savait bien que les jumeaux Montgomery ne disaient jamais non à une -ou trois, hein Nono- pâtisseries, surtout si elles avaient été préparées par leur mère. « Ah bon? C’est pour ça qu’on offre ça aujourd’hui ? Pour pimenter les choses? » Même si eux n’en avaient clairement pas besoin, peut-être que d’autres couples étaient moins bien lotis. La jeune femme mordant dans la fraise qu’il lui tendait avec gourmandise et provocation, le capitaine des vert et argent senti une chaleur, désormais familière, lui parcourir le corps instantanément. Viska le faisait exprès, il n’était pas stupide, et il savait bien que la nuisette finirait par terre bien plus vite qu’elle ne le pensait.

Alors qu’elle lui tendait à son tour un chocolat, le jeune homme le récupéra de ses lèvres, passant par la même occasion et avec habilement sa langue sur les doigts de la demoiselle. Si elle voulait jouer, il le pouvait tout autant. Un sourire carnassier étira ses lèvres, alors que Viska reportait déjà son attention sur une seconde fraise, et qu’il avalait une deuxième praline. La blonde arriva rapidement à ses lèvres, son corps contre celui de l’écossais, qu’il serra un peu plus contre lui, avant qu’elle n’échappe à son étreinte. Son sourire s’allongea encore suite à sa proposition, et il fondit littéralement sur la blonde, la dévorant du regard et des lèvres.

acidbrain


• topic terminé •



So much more than royal.
And I know they're gonna hate but I don't care, I barely could wait to hit them with the snare and the bass. Square in the face, this fuckin' world better prepare to get laced because they're gonna taste my venom. (c)Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/
 
#1 La fièvre de la Saint Valentin [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Gendarme à New York [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Année 25 (2015-2016)-
Sauter vers: