Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le deal à ne pas rater :
Pack de 10 BD à 49€ – Le meilleur de DC COMICS
49 €
Voir le deal

Partagez
 

 Potions et conversations [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Viska Spingate
Viska Spingate
Serpentard

Parchemins : 1079
Âge : 16 ans (05/10/1999)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 8


Potions et conversations [PV] Empty
Ξ Sujet: Potions et conversations [PV]   Potions et conversations [PV] EmptyLun 30 Nov - 0:10

Potions et conversationViska avait moins de problème de sommeil depuis son retour. Ce n’était pas qu’elle ait moins peur vu qu’elle avait vécu l’horreur pendant les six jours qu’avaient duré son enlèvement, elle prenait simplement des potions beaucoup plus fortes. Néanmoins, celles-ci n’avaient pas une durée d’efficacité infinie. Après s’être préparée avec Peony en vu de son week-end avec Jensen dans la salle de bain des préfets, les deux filles s’étaient couchées tôt, mais Viska se réveilla seulement deux heures plus tard, des picotements désagréables dans tout le corps. Elle lâcha la main de Peony et s’extirpa avec délicatesse de leur lit pour attraper ses potions et descendre en silence dans la salle commune. Celle-ci était presque vide, en même temps il était tard, même pour un vendredi soir… mais la Serpentard repéra son préfet, Alfie, et s’approcha de lui. « Salut Alfie, je peux m’asseoir avec toi ? C’est l’heure des potions pour moi ! » Elle fit teinter avec légèreté ses flacons.

Vêtue d’un pyjama d’hiver en coton bleu clair, on pouvait apercevoir au niveau de son décolleté de nombreuses stries blanches, marques des brûlures infligées par son taré de père biologique. Bien que la famille sorcière de Viska soit en réalité spécialisée dans les armes blanches, Nathan torturait ses victimes avec un tisonnier chauffé à blanc. La Serpentard ignorait totalement d’où cela lui venait et elle s’en fichait complètement vu que le résultat était là : en attendant que son traitement magique soit terminé, sa peau ressemblait au pelage d’un tigre. Elle n’avait jamais porté son uniforme aussi strictement que ces trois derniers jours – auparavant, elle était à l’infirmerie -, fermant sa chemise jusqu’en haut et nouant sa cravate par-dessus, mettant la jupe à la longueur réglementaire et des collants opaques… même une fois passée entre les mains de Peony pour redonner volume et légèreté à ses cheveux et l’envelopper de crèmes hydratantes (tout ceci parfumé évidemment à la vanille), Viska avait des doutes sur son physique tel qu’il était actuellement…

Alors qu’elle devait partir en week-end le lendemain matin avec Jensen ! Elle espérait que ça irait. Peo’ lui avait certifié que Jensen se fichait des marques, des cicatrices, et de tout ces trucs… Viska avait bien entendu envie de la croire mais elle avait bien remarqué que malgré la présence quasi non stop de son petit ami auprès d’elle la journée, Jensen la touchait, certes, mais pas comme d’habitude. Il semblait que ce soit lié aux tendances incestueuses de Nathan. Viska avait du mal à comprendre comment son copain pouvait croire qu’elle allait le comparer avec un ex-mangemort pas très net. « Il est tard, tu ne dors pas ? » Elle coula un regard envieux vers le dortoir des garçons : même si elle adorait Peony, ce n’était quand même pas pareil que de dormir avec son copain. Jensen était resté de son retour à Poudlard à sa sortie de l’infirmerie avec elle, jour et nuit. Les adultes avaient bien essayé de le faire partir mais le capitaine des Serpentard avait la tête dure, et ce n’était pas Viska qui s’en était plainte pour cette fois.

Elle sentit des tremblements familiers la prendre, elle ouvrit le premier flacon de potion et l’avala cul sec. Elle grimaça, le goût n’étant pas fameux, mais c’était celle qui calmait ses nerfs donc la plus urgente à prendre. Aucun de ses proches amis n’étant présent, elle n’avait personne à qui s’agripper. Elle appréciait vraiment Alfie, mais que ce soit par sa relation avec Peony ou parce que Jensen ne serait vraiment pas fan de l’idée, elle n’allait pas s’accrocher à lui ! Attrapant sa bouteille d’eau, elle avala une longue gorgée pour faire passer le mauvais goût de sa première potion : il lui en restait encore trois à prendre !

{631}
2981 12289 0



    Viska Coline Spingate

Revenir en haut Aller en bas

Alfie Hartley
Alfie Hartley
Indépendant

Parchemins : 169
Âge : 18 ans


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 12


Potions et conversations [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Potions et conversations [PV]   Potions et conversations [PV] EmptyDim 10 Jan - 23:44

Certes, Alfie jouait avec le feu, et ce depuis une certaine ronde entre les deux préfets de Serpentard qui avait un peu dérapé. Seulement, c'était plus fort que lui : le jeune sorcier avait constamment besoin de défis, de se surpasser, en particulier dans ce genre de situations qui l'amenaient à satisfaire son ego et ses pulsions. Fricoter avec Peony en cachette lui apportait une sacrée dose d'adrénaline, sans oublier les moments intimes qu'ils passaient ensemble. Il n'avait pas envie que cette petite aventure, pour le moins dangereuse, s'arrête de sitôt. S'il devait mourir aux mains de Leopold parce que celui-ci découvrait ce que son traitre de meilleur ami réalisait dans son dos depuis des semaines, qu'il en soit ainsi. Pour le moment, Alfie voulait profiter de ses derniers mois à Poudlard en bravant des dangers encore inexplorés. Néanmoins, garder cette relation secrète demandait de l'organisation, et toute une mise en scène pour que l'aîné des Lloyd ne soupçonne rien. Les escapades nocturnes ne semblaient, de toute façon, pas préoccuper le grand brun : son ami avait l'habitude d'aller voir des filles à des heures tardives, et ce n'était pas la notion de couvre-feu ou cette histoire d'enlèvement intra muros qui allaient le ralentir.

En parlant d'enlèvement, ce fut la principale concernée qui apparut en bas de l'escalier menant aux dortoirs des filles alors qu'Alfie était affalé dans un fauteuil, somnolant à moitié devant un livre de cours, non j'déconne carnet reprenant l'effectif de l'équipe de Quidditch des vert et argent. Le septième année n'était pas capitaine mais il avait toujours aimé apporté son aide à Jensen, surtout qu'en ce moment, ce dernier n'avait pas vraiment la tête à ça. Néanmoins, il était hors de question que Serpentard perde sa position dans la coupe ! Ils étaient à une capture de vif d'or du titre. Alfie releva la tête vers Viska lorsque celle-ci lui demanda pour s'asseoir à côté de lui. Il lui adressa un sourire, bien visible malgré le crayon qu'il mordillait, et acquiesça. Le jeune homme se doutait que la blonde ne devait pas être au top de sa forme, aussi ne voyait-il pas l'intérêt de l'asséner de questions par rapport à la terrible expérience qu'elle avait vécu. Elle devait sûrement déjà avoir sa dose avec les gogoles toutes les commères qui trainaient dans le château. Comme elle en valait la peine, Alfie fit un effort surhumain pour se relever et laisser une place de libre pour Viska dans le canapé. En outre, il enleva même le crayon coincé entre ses dents et tapota son gilet au niveau du torse, à l'endroit où l'on pouvait distinguer une bosse qui ne laissait aucun doute sur son identité : « Si tu veux, j'ai une potion un peu plus forte pour t'aider à dormir. » proposa-t-il, d'un air taquin. Il était de notoriété publique que le garçon se transformait en véritable alcoolo aimait se bourrer la gueule de temps en temps, aussi ne se départait-il que rarement de son flacon de Whisky Pur-Feu - encore moins depuis le bal de Noël.

Alfie ne put ignorer les cicatrices qui semblaient désormais joncher le corps de la cinquième année. À la vue de ses blessures, le visage du blond se crispa un moment, tandis qu'il imaginait les horreurs que la leader de la BAM avait pu subir. Toutefois, hors de question d'aborder ce sujet maintenant. Viska devait déjà encaisser bien trop de pression comme ça. Puis, justement parce que l'humour était le meilleur remède contre les pensées maussades, le Serpentard répondit : « Ben en fait… Je dormais tranquille dans mon canap', puis tu m'as réveillé ! » Cette plaisanterie était, de toute façon, facile à saisir. Il n'était pas seul dans la salle commune et surtout, il n'était pas du genre à s'endormir au beau milieu de la salle commune *Pas envie que des meufs viennent profiter de mon corps à mon insu !*. De manière plus sérieuse, il rectifia : « En vrai, j'étais en train de revoir l'une des stratégies de Jensen pour le prochain match contre Serdaigle. Je sais que c'est dans un petit temps, mais on n'est jamais trop prudent, puis en plus, Fiona a l'air d'être sacrement douée ! » Bon, il n'avait pas demandé à Viska si elle avait vraiment envie de parler de Quidditch mais dans le pire des cas, ça lui changeait les idées, non ?

La jeune fille vida ensuite le contenu d'un des flacons, qui, comme elle lui avait fait comprendre, étaient une sorte de médicament. Le jeune homme pointa un doigt dans la direction des potions et observa « Vu ta tête, ça a pas l'air fameux… Ca te sert à quoi ? » C'était peut-être une bête question, mais il y avait quatre fioles posées devant Viska, aussi pensait-il que chacune avait un effet différent. Ce n'est pas qu'Alfie n'écoutait pas en cours de potions, c'est plutôt qu'il était trop occupé à mater la prof ou à se perdre dans son imagination débordante, parfois les deux en même temps. De toute façon, il arrivait à avoir les notes suffisantes pour ne pas se faire taper sur les doigts, aussi s'en contentait-il très bien.


Potions et conversations [PV] A5c9bb3bedfd6fcbd7bb68b326a715ba

« Salut, beauté. »
Potions et conversations [PV] Serpen10
Revenir en haut Aller en bas

Viska Spingate
Viska Spingate
Serpentard

Parchemins : 1079
Âge : 16 ans (05/10/1999)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 8


Potions et conversations [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Potions et conversations [PV]   Potions et conversations [PV] EmptyVen 22 Jan - 22:11

Potions et conversation« Beurk, jamais de la vie je ne boirais ton truc. » Viska affichait sa moue la plus dégoûtée : elle refusait de boire de l’alcool depuis toujours (même si la question se posait rarement vu son âge) et ne comprenait pas que quiconque en boive. En sportive accomplie, la jeune fille avait pour credo un esprit sain dans un corps sain, aussi elle ne buvait pas, ne fumait pas, mangeait trois repas par jour et dormait normalement huit heures minimum par nuit. Évidemment, dernièrement, avec ses insomnies, elle avait eu une hygiène de vie nettement moins parfaite, sans compter ses six jours en enfer qui avaient eu un effet déplorable sur sa peau et ses cheveux. En effet, l’une des raisons de faire aussi attention était aussi la beauté, Viska pour objectif d’être toujours parfaite en toute circonstance – vous comprendrez donc que les cicatrices n’étaient pas vraiment faciles à accepter pour elle vu qu’elles gâchaient son apparence -.

« Comme si je pouvais te réveiller avec ma discrétion légendaire. » répondit-elle sur le même ton de la plaisanterie : Viska était beaucoup de choses, mais discrète absolument pas. « Ah oui… c’est vrai que ce sont Noé et toi qui vous en occupez. Tu as déjà des idées pour la stratégie ? » demanda-t-elle vu qu’elle était une vraie fan de Quidditch. Si elle ne jouait plus, c’est parce qu’elle avait déjà pas mal d’activités en dehors des cours qui l’occupaient. Et puis, ils auraient peut-être fini par s’étriper avec Jensen : elle détestait beaucoup trop perdre pour son propre bien. « Tu crois que Jensen va finir par rejouer ? » Deux jours plus tôt, Peony lui avait dit qu’elle devait être patiente et que son petit ami reprendrait le Quidditch quand il le sentirait. Elle avait bel et bien pris note de ces sages paroles, mais elle souhaitait sincèrement que Jensen reprenne rapidement le sport. Elle aimait qu’il soit présent à ses côtés, elle pensait juste qu’un retour à une certaine forme de normalité s’imposait. Surtout que Jensen voulait passer pro’ après Poudlard.

Alfie lui demanda ensuite à quoi servait ses potions : « Celle que je viens de prendre est un genre de calmant vu que tu auras remarqué que mon retour s’accompagne de crises de nerf ». Ce qui était un doux euphémisme : elle s’évanouissait ou se mettait à hurler plusieurs fois par jour, ce dernier cas se produisant surtout quand quelqu’un avait le grande idée de la toucher par surprise. Jensen et Alexandre l’empêchait de se faire du mal ou de faire du mal aux autres quand elle perdait un peu trop le contrôle, heureusement pour tout le monde, elle avait perdu pas mal de force pendant sa convalescence couchée. « Les trois autres servent respectivement à : effacer mes cicatrices, soulager les picotements et les douleurs et enfin la dernière est un somnifère. Mais je les prends sans trop réfléchir, je n’ai aucune envie de savoir ce qu’ils mettent dedans » Elle n’était pas mauvaise en potions alors elle savait que parfois les ingrédients étaient dégueu, elle avait donc choisi une bienheureuse ignorance concernant son traitement.
2981 12289 0



    Viska Coline Spingate

Revenir en haut Aller en bas

Alfie Hartley
Alfie Hartley
Indépendant

Parchemins : 169
Âge : 18 ans


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 12


Potions et conversations [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Potions et conversations [PV]   Potions et conversations [PV] EmptySam 13 Fév - 0:10

Viska désormais installée près d'Alfie, les deux Serpentard pouvaient discuter tranquillement. La taille assez conséquente de leur salle commune permettait d'avoir des conversations relativement privées même si des élèves se trouvaient dans la pièce. Il suffisait de prendre ses distances par rapport aux autres et on n'oublie pas le masque sur le nez et le gel hydroalcoolique en entrant. « Mon petit doigt m'a toujours dit de ne jamais dire jamais ! » inventa-t-il, liant deux expressions qui n'avaient rien à voir l'une avec l'autre, le tout dans un but humoristique. Il n'était pas sûr que la jeune fille soit son meilleur public mais il n'était pas du genre à baisser les bras, surtout qu'elle avait probablement grandement besoin de rire en ce moment. Pour ce qui est de la consommation d'alcool, le préfet ne tenait pas à pervertir les plus jeunes années. Moins d'étudiants qui se saoulaient buvaient signifiait plus d'alcool pour Fifi !

Au moins, la blonde capta la réponse humoristique de son ami, ce qui était bon signe. Alfie avait constamment tendance à éviter les sujets tristes avec ses proches, ce qui pouvait être un problème car la vie était loin d'être un long fleuve tranquille. Cela dit, le jeune homme n'avait aucune raison de se plaindre dans la vie qu'il menait pour le moment. « Attends ! J'ai carrément cru qu'il y avait un éléphant dans la pièce tellement t'as fait du bruit. » renchérit-il en souriant, histoire de jauger la limite. Viska était loin d'être grosse, elle avait même une silhouette assez fine, aussi se doutait-il qu'elle comprendrait la blague. En ce qui concernait le Quidditch, il expliqua, en tapotant son crayon sur son cahier : « On a plutôt de la chance de tomber sur Serdaigle pour notre dernier match. Globalement, c'est l'équipe la moins soudée, mais ça veut pas dire que c'est la plus nulle. Du coup, pour la stratégie, je me suis dit que pour avoir l'avantage sur une équipe pas très solide, il faudrait les détruire de l'intérieur. Bon, dis comme ça, ça fait peur, mais si on arrive, sans faire de faute flagrante pendant le match, à monter les joueurs les uns contre les autres… Je sais pas, il y a quelque chose à creuser là-dedans, je dirais… Il faudrait que je réfléchisse à qui je vais viser avec les cognards. » N'est pas Serpentard qui veut et au niveau du Quidditch, Alfie pouvait se révéler impitoyable. La coupe était si proche ! Il ne fallait pas la laisser passer. Cependant, le problème des vert et argent était qu'ils avaient en quelque sorte perdu leur capitaine et le septième année n'avait aucune idée de comment le faire revenir. « Je pense que tu dois être la seule dans le château à pouvoir l'inciter à rejouer. Pas sûr que si moi je tente de lui faire les yeux doux, ça fonctionnera. » répondit-il en souriant, avant de déposer son cahier sur la table. Se creuser la tête pour chercher la victoire à son dernier match à Poudlard était loin d'être de la tarte.

Il acquiesça ensuite aux paroles de sa cadette. Il est vrai que les potions magiques semblaient plus efficaces et surtout plus rapides que les médicaments moldus. « Tu m'étonnes… » marmonna-t-il dans sa barbe. Toujours peu désireux de s'avancer sur le sujet de l'enlèvement de la jeune fille, il décida d'en changer. « Bon alors, il parait que ça chauffe pas mal chez les quatrième année ! Les deux nouveaux de Castelo-machin là, ils vont finir par se sauter dessus, nan ? » rapporta-t-il, se relevant un peu plus dans le divan. Quoi de mieux que des ragots sur les élèves de leur propre maison, franchement ? C'était un sujet bien plus enthousiasmant.


Potions et conversations [PV] A5c9bb3bedfd6fcbd7bb68b326a715ba

« Salut, beauté. »
Potions et conversations [PV] Serpen10
Revenir en haut Aller en bas

Viska Spingate
Viska Spingate
Serpentard

Parchemins : 1079
Âge : 16 ans (05/10/1999)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 8


Potions et conversations [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Potions et conversations [PV]   Potions et conversations [PV] EmptyLun 1 Mar - 7:45

Potions et conversationViska sourit aux paroles d’Alfie mais secoua négativement la tête : « Je t’assure que ton petit doigt se trompe, c’est un jamais définitif. En plus, ma tante me tuerait si je buvais de l’alcool. » Myrielle a oublié les péripéties de sa jeunesse, c’est triste! Ce dernier point n’était pas le plus important aux yeux de Viska mais elle devait admettre qu’elle ne tenait quand même pas à titiller l’instinct protecteur de sa tante, déjà bien mis à mal par les événements récents. Si elle avait paru assez calme pendant la semaine de la convalescence de Viska, la blonde se doutait que c’était le signe avant coureur de la tempête. Myrielle n’était pas quelqu’un de tempéré – Alex’ avait visiblement tout pris de ses pères ! -, à un moment ou un autre, elle allait exploser et sa nièce espérait ne pas être dans la pièce quand ça arriverait.

« Un éléphant ? Moi ? Non mais dis donc Mister Hartley, depuis quand parles-tu ainsi aux filles ?! Tu ne sous-entends pas que je suis grosse quand même ? » plaisanta-t-elle avec une bonne humeur partiellement feinte : Viska n’allait pas vraiment bien mais elle était capable de faire semblant d’être toujours la même au besoin. Même si elle s’était toujours bien entendu avec le septième année, ils n’étaient pas très proches, il ne servait donc à rien de le mettre face à cette version d’elle-même qu’elle n’était même pas sûre d’aimer. Il aurait bien le temps de comprendre que Viska n’était plus aussi légère qu’autrefois ultérieurement. De plus, même si son chagrin et ses angoisses n’étaient jamais loin, les heures qui avaient précédé et qu’elle avait passé avec Peony à se pomponner avait quand même induit plus de sérénité que les soirs précédents – la reprise des cours n’avait pas exactement été simple après deux semaines d’absence ! -.

« Effectivement, l’équipe n’est pas très stable… cela dit, de là à se tirer dans les pattes, je ne sais pas si c’est envisageable. En soi, les élèves de Serdaigle s’entendent bien entre eux si on oublie Leith, Chiara et Douglas qui sont insupportables. » Elle réfléchit, fronçant les sourcils sous la concentration. « Je dirais qu’il faudrait viser l’attrapeur, quel qu’il soit. Même si ce n’est pas une règle absolue, les matchs se jouent souvent au vif. » Elle se demanda qui serait attrapeur de Fiona Quincy ou de Douglas McLeod, les deux à l’avoir été le plus souvent chez les aigles.

Quant à la reprise du Quidditch de Jensen, elle pencha la tête en arrière en soupirant, regardant le plafond quelques secondes avant de se redresser, laissant ses cheveux ramenés d’un seul côté ce qui dévoilait pleinement les stries sur le haut de sa poitrine. Bizarrement, maintenant qu’elle était prise dans la conversation avec Alfie, elle n’y pensait plus vraiment. Viska avait ce talent de pouvoir tout compartimenter : il n’avait jamais été aussi utile que ces dernières semaines, le semblant de normalité de sa vie tenant au fait qu’elle soit capable de reléguer les souvenirs de sa captivité dans un coin. Cette technique avait cependant ses défauts et dans un miroir de ce qui se passait pour sa tante, les souvenirs lui explosaient violemment au visage. C’était à cause de ça qu’elle devait prendre ses potions.

« Jensen n’est pas du tout sensible à mes tentatives de lui faire les yeux doux… je suppose qu’il me voit arriver à des kilomètres aussi ! Il me connaît trop bien, c’est nul. Avec n’importe qui d’autre, il suffit que je batte des cils pour avoir raison... » ronchonna-t-elle en faisant la moue. Viska savait parfaitement jouer de son physique et de ses airs angéliques pour obtenir ce qu’elle voulait, c’était le B-A-BA quand on avait un caractère comme le sien, mais ça n’avait jamais eu grand effet sur Jensen. Non pas qu’elle ne lui fasse pas d’effet du tout, il n’était plus à prouver qu’il n’y avait aucun problème de ce côté là – encore que le bas blessait depuis qu’elle était sortie de l’infirmerie, mais elle comptait s’en occuper pendant le week-end qu’ils passeraient à Pré-au-lard -, ils étaient même sûrement l’un des couples les plus actifs dans ce domaine de l’école c’est en pratiquant qu’on s’améliore… Non, c’était juste que, comme elle l’expliquait, Jensen la connaissait trop bien pour s’y laisser prendre. Elle n’obtiendrait jamais qu’il reprenne les entraînements simplement parce qu’elle le lui demandait. Il serait même capable de mal le prendre vu que c’était pour rester avec elle qu’il n’y allait plus !

« Peony pense qu’il faut que je le laisse tranquille quelques temps… » Viska ponctua cette phrase d’un geste vague de la main destiné à montrer son impuissance face à tout ça. Jensen était au moins aussi têtu qu’elle, Peony avait donc sûrement raison : seul le temps réglerait le problème. Objectivement, elle n’était revenue en cours que trois jours auparavant, elle voulait donc peut-être un peu mettre la charrue avant les bœufs. Elle était pourtant animée de bonnes intentions : elle détestait cette impression persistante d’être un poids pour son entourage. Évidemment, Viska savait qu’elle n’était pour rien dans ce qui était arrivé, c’était Nathan le coupable, mais au final tout le monde souffrait à cause d’elle.

Le voile familier de la culpabilité qui était passé dans son regard s’envola cependant peu après lorsque Alfie se mit en mode « potin ». Viska avait toujours les ragots du moment qu’ils n’étaient pas méchants, aussi les histoires d’amour des autres étaient un peu le meilleur vivier qui soit dans ce domaine ! Elle sourit, enthousiaste : « Lu’ et Thiago ? Yep ! Y’a des chances ! Je ne sais pas trop ce qu’ils attendent, après tout, il a changé d’école pour la suivre ici, ce n’est pas rien quand même ! Je sens que la Plume va pouvoir s’en donner à cœur joie avec ces deux là ce qui m’évitera d’y être c’est pas plus mal, il y a tous les ingrédients d’une bonne histoire ! En même temps, il faut bien remplacer Victoire et son cher Teddy, il n’y a plus rien à tirer de ces deux-là et Poudlard a besoin de sa dose de drama amoureux ! » Cela dit, elle n’était pas très à jour sur le sujet : il faudrait qu’elle demande à Peony s’il y avait eu une évolution notable pendant son absence. C’était nettement plus amusant que de se mettre à jour sur les cours d’histoire de la magie !

1 084
2981 12289 0



    Viska Coline Spingate

Revenir en haut Aller en bas

Alfie Hartley
Alfie Hartley
Indépendant

Parchemins : 169
Âge : 18 ans


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 12


Potions et conversations [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Potions et conversations [PV]   Potions et conversations [PV] EmptyMar 23 Mar - 15:14

Même le double proverbe créé de toutes pièces par Alfie ne suffit pas à convaincre Viska de goûter au péché interdit, aussi le préfet se dit-il que cela ne servait à rien d'insister. « Ah ouais, j'comprends. » lâcha-t-il comme simple conclusion. D'après les rumeurs, mieux valait ne pas se frotter à Myrielle Symphonie. La vie était trop courte pour vouloir se faire assassiner !

Les paroles suivantes de la jeune fille furent heureusement accompagnées d'un sourire, ce qui rassura son interlocuteur. Il espérait ne pas avoir franchi une limite en la comparant à un éléphant. De toute évidence, il n'avait souligné que le côté sonore de l'animal. Viska était une jolie demoiselle avec un corps tout à fait au goût du septième année. Évidemment, celle-ci sortait désormais avec leur capitaine mais ce n'était pas comme si Alfie ne lui avait pas fait comprendre par le passé qu'elle lui plaisait physiquement. Quand il avait quelque chose à faire savoir, en général, il ne se gênait pas, peu importe le caractère cru de son discours. « Oula, pas du tout ! » s'exclama-t-il en étendant ses mains devant lui dans un geste de défense. Il tourna ensuite la tête de gauche à droite, histoire de voir qui traînait dans les parages, puis, voyant que la voie était libre, y alla de sa petite confession. « Si tu veux tout savoir, t'as un corps par-fait, de mon point de vue. » En tout cas, pour une fille de seize ans, Viska n'avait pas à se plaindre. Le grand blond avait prononcé ces dernières paroles un peu moins fort, pas qu'il craignait s'attirer les foudres de Jensen - il ne se serait probablement pas gêné pour rapporter ce même discours en présence du cinquième année, quoi que, il tenait à sa place au sein de l'équipe de quidditch - mais il ne préférait pas embarrasser la blonde plus que nécessaire. Il savait d'expérience que certaines filles n'aimaient pas forcément être complimentées en public et surtout, il était fort probable que Viska ne souhaite pas être davantage au cœurs des rumeurs qui circulaient dans le château ; elle était déjà assez servie de ce côté-là en ce moment.

Parmi toutes les équipes de quidditch, celle de Serdaigle semblait la moins soudée aux yeux du jeune homme, déjà parce que leur capitaine est inexistant peut-être parce que les postes des joueurs n'étaient pas fixes à chaque match et que l'on pouvait apercevoir de nouvelles têtes de temps à autre, têtes qui disparaissaient à nouveau le match suivant. Alfie, de son côté, avait toujours occupé le poste de batteur et était persuadé qu'il méritait sa place. En sept ans, il avait pu faire ses preuves et il était un peu triste à l'idée de disputer le dernier match de sa vie d'étudiant. « Ouais, c'est vrai que Fifi joue avec son petit frère, c'est déjà un avantage, mais bon, il est qu'en première année. » songea-t-il à voix haute, pour rebondir sur les hypothèses de la leadeuse de la BAM. Le Dom Juan sourit ensuite à l'énonciation de son amie (du moins, si elle occupait toujours le poste d'attrapeuse). « Argh, ça va me faire mal de devoir mettre Fiona hors d'état de nuire avec un cognard. » avoua-t-il, en prononçant cette fois-ci le prénom complet de la bleu et bronze.

À la vue des cicatrices bien visibles de son amie, Alfie frissonna. Il avait beau avoir vu un bon paquet de corps féminins nus, il ne pouvait nier que ces blessures-là étaient particulièrement sévères. Après, il ne trouvait pas que cela lui enlève son charme pour autant. Ce devait néanmoins être plus difficile pour Jensen. Le préfet décida de reporter son regard sur le visage angélique de son interlocutrice, toujours peu prompt à aborder ce sujet délicat. Elle lui confia alors sa frustration par rapport à ses vaines tentatives pour convaincre son petit ami de mettre un terme à ses élucubrations. Le batteur aurait pu à nouveau faire une remarque bien vaseuse sous forme de disquette pour souligner la beauté de la blonde mais il respectait quand même un minimum McGowan. Il laissa alors retomber ses mains à plat sur ses cuisses, l'air étonné. « Aaaah la la, Jensen, ce mâle alpha. qui parle ?! Ca doit être frustant, nan ? » Rien ne l'empêchait en revanche de la taquiner.

Et puis, comme par hasard, Viska choisit de citer Peony. Heureusement, le vert et argent était entraîné à faire face à ce genre de situations et il ne laissa rien paraître : a priori, la rousse n'était pas citée dans le but de gêner Alfie. Les deux étudiantes étaient juste plutôt proches et de plus, elles partageaient le même dortoir. De toute façon, si la préfète avait révélé quoi que ce soit à son amie, il espérait qu'elle avait pris des précautions pour être sûre que Viska n'ébruite pas les faits. Le jeune sorcier soupira. « C'est sa meilleure amie, elle doit sûrement avoir raison… » conclut-il, même s'il aurait préféré disputer sa dernière rencontre de quidditch en compagnie de son capitaine.

Histoire de partir sur un sujet plus léger, l'Anglais mentionna les deux nouveaux-venus de Castelobruxo, qui semblaient se tourner autour depuis l'arrivée du garçon. Si Viska était au courant de quoi que ce soit, Alfie voulait être au courant ! « J'avoue… » acquiesça-t-il, au sujet du changement d'école de Thiago. Quand même, traverser l'océan pour retrouver quelqu'un, ce n'était pas rien. Lui-même n'aurait pas été capable d'une telle action, même pour les plus beaux yeux qui soient ! En ce qui concerne la plume, le Serpentard était ravi d'être potentiellement évincé des nouveaux articles : avec le bal de Noël, il avait eu sa dose. « Ouais, c'est sûr que Vic' s'est bien calmée depuis qu'elle a enfin mis le grappin sur Lupin. On n'entend plus trop parler d'elle. » partagea-t-il au sujet de son ancien flirt, qui, pourtant, n'avait pas cessé d'intervenir dans sa vie pour y mettre un peu de piment, comme le lendemain du fameux bal, où il s'était pointé avec Joséphine. « Tu me tiendras au courant si jamais ça avance, cette histoire entre Lu et Thiago, hein ? » demanda-t-il, car la jeune fille avait plus de chances de les voir à l'œuvre que lui, qui était, mine de rien, dans les derniers mois de sa scolarité. Il avait hâte de voir s'il avait raison au sujet de ces deux tourtereaux !


Potions et conversations [PV] A5c9bb3bedfd6fcbd7bb68b326a715ba

« Salut, beauté. »
Potions et conversations [PV] Serpen10
Revenir en haut Aller en bas

Viska Spingate
Viska Spingate
Serpentard

Parchemins : 1079
Âge : 16 ans (05/10/1999)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 8


Potions et conversations [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Potions et conversations [PV]   Potions et conversations [PV] EmptyLun 5 Avr - 8:01

Potions et conversationViska ne faisait pas parti des filles qui refusaient les compliments. Elle posait certaines limites aux dragueurs de tout poil depuis qu’elle était en couple – et bien parce qu’elle n’était pas disponible justement ! -, mais elle pensait sincèrement qu’Alfie savait se tenir. Il ne ferait rien qui la mettrait mal à l’aise, encore moins après ses dernières péripéties. Elle commença donc par rire, amusée par les protestations du septième année, avant de lui adresser un clin d’oeil : « Merci, j’accepte le compliment. Soit dit en passant tu n’es pas mal non plus, pas aussi beau que Jensen dans mon classement personnel, mais au moins dans mon top cinq quand même ». Elle disait ça uniquement pour taquiner Alfie, elle ne classait pas réellement les garçons de l’école même s’il serait logique, dans le cas où l’envie de le faire pour de vrai la prendrait, qu’elle mette son petit ami à la première place. Quant à l’ego du septième année, il n’avait sûrement pas besoin d’elle : le jeune homme savait bien qu’il était séduisant. Viska avait même été tentée à un moment, mais c’était avant de connaître l’inclination de Peony. Aucun mec ne valait la peine de se fâcher avec ses amies, d’autant que la blonde avait eu plus de mal à entrer dans une relation sérieuse c’est pas parce que c’était rapide que c’était facile qu’à enchaîner les flirts.

Au demeurant, elle ne s’inquiétait pas qu’on les entende. Viska était habitée par l’idée (saugrenue selon la plupart de ses amis) que Jensen n’était pas du tout jaloux. Elle ne jeta donc même pas un regard aux autres élèves présents, trop occupée par sa conversation avec Alfie. En plus, ils parlaient de Quidditch : les membres de leur maison n’étaient pas des espions de Serdaigle pas vrai ? « Il faut se méfier des première année, ils ont parfois des talents insoupçonnés. » répondit-elle en premier lieu avant d’ajouter dans un haussement d’épaules circonspect « C’est le jeu, ceux qui ont peur de se prendre un cognard restent sur le banc. » Ce n’était pas pour cette raison qu’elle avait arrêté de pratiquer ce sport mais ça devait forcément en démotiver certains. Ils savaient tous à quoi ils s’exposaient lorsqu’ils jouaient un match – ou parfois aux entraînements, les accidents, ça arrivait -.

Elle sourit à la réponse d’Alfie au sujet de Jensen : mâle alpha, ça définissait tellement bien le comportement de son petit ami. Il essayait de tout contrôler, de la protéger… et n’était pas du tout influençable. « Extrêmement frustrant, mais tu sais comment on est lui et moi, on se cherche tout le temps. » La méthode avait changé – avant ils se criaient dessus -, l’intention restait cependant la même : ils évacuaient leur frustration mutuelle, car Viska ne doutait pas d’être en la matière un sujet permanent pour Jensen aussi. Même alors qu’en ce moment elle se contraignait à la docilité, il devait bien y avoir un ou deux trucs auquel il trouverait à redire s’il osait.

Par ailleurs, Viska savait parfaitement ce qui se tramait entre Peony et Alfie, la rousse le lui ayant raconté deux jours auparavant. Cependant, elle avait juré le secret, elle ne comptait donc pas en parler avec le blond, pas en public du moins – on ne sait jamais quelle oreille traîne dans les parages -. La préfète n’était arrivée dans la conversation que parce qu’elle était la plus à même de savoir ce qui se passait dans la tête de Jensen (Viska essayait mais elle y arrivait nettement moins bien quoi qu’elle puisse en penser). « De toute façon, on n’arrivera pas à lui faire faire quelque chose dont il n’a pas envie. » Et le Quidditch paraissait, bizarrement, à cent lieux de ses préoccupations actuelles. Viska avait beau être concernée au premier chef par ce qui occupait l’esprit de son petit ami – elle, son enlèvement, en gros ça tournait autour de ça -, elle ne pensait pas quelques semaines en arrière que quoi que ce soit puisse être plus important que le Quidditch pour Jensen. Et surtout pas elle. Mais ça c’était parce que son estime d’elle-même volait de plus en plus bas à mesure qu’elle vieillissait. Six jours de torture n’avaient pas aidé. Son physique mis à part, elle se sentait très nulle, heureusement pour Alfie ce n’était ni le lieu, ni le moment de s’en ouvrir à lui.

À la place, les deux Serpentard se firent un petit point potin pertinent prenons deux secondes pour noter l’allitération. « En même temps c’était presque le but de la vie de Vic’ d’être avec Ted, mais maintenant que c’est fait, ça n’a plus rien de bien passionnant à suivre. On sera probablement moins tranquille l’an prochain quand Teddy chéri sera aux abonnés absents, mais tu n’auras pas à subir ça toi. » Puisqu’il était de la même année que Ted, le petit veinard. Viska, de son côté, devrait sûrement entendre les lamentations de sa meilleure amie pendant quelques mois… mais c’était de bonne guerre vu qu’elle n’était pas beaucoup mieux. Moins obsessionnelle, certes, cela dit elle faisait quand même beaucoup tourner ses conversations girly autour de Jensen depuis quelques semaines il n’en demande pas tant pourtant. « Tu sais ce que tu veux faire après l’école au fait ? » demanda-t-elle, traversée par la pensée qu’elle n’en avait aucune idée alors qu’elle le savait pour d’autres septième année comme Erin ou Noé, la première se lançant dans la chanson tandis que le second se destinait à une carrière au Ministère.

« Bien entendu, sauf si Lu’ me fait jurer de garder un quelconque secret évidemment. Mais tout ce qui sera de l’ordre du ragot sera fidèlement rapporté, tu peux me faire confiance. Avec un peu de chance, ils ne vont pas tarder à s’enflammer ? Ce serait amusant à regarder. » Elle espérait bien que d’autres qu’elle finiraient au centre de Radio Poudlard prochainement, qu’il s’agisse de Thiago et Lu’ ou d’autres personnes. N’importe qui ferait l’affaire tant qu’ils éloignaient d’elle les regards curieux. Sur cette pensée, elle avala d’un trait une autre de ses potions car il le fallait bien.

1 024
2981 12289 0



    Viska Coline Spingate

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Potions et conversations [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Potions et conversations [PV]   Potions et conversations [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Potions et conversations [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Pour aller plus loin :: Le retourneur de temps-
Sauter vers: