Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Partagez
 

 [THEME PV] ça devient personnel.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Vanellope Reynolds
Vanellope Reynolds
Préfète de Gryffondor

Parchemins : 837
Âge : 16 ans [29.04]
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 6
FACECLAIM: Maisie Williams


[THEME PV] ça devient personnel. Empty
Ξ Sujet: [THEME PV] ça devient personnel.   [THEME PV] ça devient personnel. EmptyLun 30 Nov - 0:17

ça devient personnelMême si tout le monde n’était pas abonné à la Gazette, la nouvelle avait fait le tour de l’école bien avant l’heure du dîner. V refusait d’y croire, même maintenant qu’elle venait de recevoir un hibou express lui demandant d’aller dans le bureau de la directrice après le dîner.

Quelques heures plus tôt, séchant l’étude obligatoire, elle s’était rendu à la bibliothèque et s’y était enfermée dans des lectures concernant les familles de sang pur et l’histoire des Symphonie. Sa concentration avait été maximum pendant trois heures mais quand Mme Pince la prévint qu’il était l’heure qu’elle rejoigne ses camarades dans la Grande Salle pour l’intervention de la directrice, elle réalisa que bien qu’intéressants, aucun de ces livres ne lui disaient où pouvait bien se trouver Viska à l’heure actuelle. Plongée dans ses pensées, elle passa d’abord par les sanitaires pour s’asperger un peu d’eau sur le visage. Il fallait qu’elle réfléchisse calmement. On n’obtenait jamais rien en paniquant. Elle fixa cependant la vasque blanche pendant plusieurs secondes sans bouger, sentant une bile amère lui remonter dans la gorge. Si rien de ce qu’elle venait de lire ne lui apprenait comment aider son amie, en revanche elle en savait maintenant plus qu’elle ne l’aurait voulu sur Nathan Symphonie.

Mangemort notoire, évadé deux fois d’Azkaban – l’une des deux grâce à Voldemort avec tout un tas d’autres prisonniers, et la seconde fois sans explication notable -, il avait été non seulement condamné pour meurtre de haine mais aussi pour violences sur sa jeune sœur. Myrielle Symphonie, la mère de son camarade Alex’, avait été confiée aux services sociaux du Ministère puis à la famille d’une de ses amies quand elle avait quatorze ans. Son tuteur légal, Nathan, la battait et la brûlait avec un tisonnier jusqu’à ce qu’elle le dénonce. Il était aussi soupçonné d’inceste et de diverses autres maltraitances que sa sœur n’avait pas voulu confirmer devant le tribunal de l’époque. Le monde magique avait vraiment un problème pour ce qui était de gérer les hors la loi et en temps moins troubles, elle aurait sûrement évalué ça d’un œil critique…

Mais l’heure n’était pas au cynisme. Elle releva la tête, croisa son propre regard, un peu hagard derrière sa dureté habituelle. Un tic nerveux agita sa joue et elle abandonna les lieux pour se rendre à la Grande Salle. Là, elle chercha du regard Jensen McGowan. Elle n’éprouvait pas une affection sans borne pour le jeune homme, mais il était le petit ami de Viska. C’était aussi chez lui que leur amie commune s’était réfugiée pendant les vacances quand le Nathan avait fait sa première apparition. Il aurait peut-être plus d’info’ qu’elle… mais il n’était pas là. Pour une fois, elle comprenait et compatissait : si elle n’avait pas eu autant envie de savoir, elle aurait peut-être bien séchée elle aussi. V avait été vexée qu’après avoir accaparé sa meilleure amie au bal, le capitaine des Serpentard la prive de son unique flirt dans l’école. En plus, d’après Viska, il n’était même pas amoureux d’elle : ce crétin suffisant ne sortait avec elle que par convenance… enfin, cette version était à nuancer, V s’en rendait bien compte, parce que Viska lui disait aussi que Jensen n’était pas jaloux du tout, or il montrait absolument tous les signes du type possessif peut-être aussi parce qu’elle cache pas beaucoup son attirance pour la copine d’un autre ! Son amie ne paraissait donc pas une très bonne juge des sentiments de son copain et peut-être que Jensen était plus affecté que tout ce que les récits de Viska pouvaient laisser croire.

Elle ne trouva pas Victoire non plus. Le courage lui manqua d’aller à la pêche aux infos du côté de Prudence, surtout qu’elle verrait sûrement sa collègue à la réunion qui suivrait. Voyant Flynn, elle s’assit à côté de lui avec lassitude. « Tu sais pour Viska ? » Demanda-t-elle à voix basse même si c’était le sujet qui brûlait la plupart des lèvres. La Gazette avait sorti une édition spéciale dans l’après-midi et certains étaient même en train de la lire. Une photo de Viska, prise au bal, trônait au côté de celle de l’avis de recherche de son père biologique. Ils avaient les mêmes yeux, mais sur sa photo, Viska rayonnait, là où Nathan avait juste l’air dangereux.

V ne s’attarda pas là-dessus car la directrice prit la parole. En substance, elle reprit les nouvelles de la Gazette, avec toutefois deux précisions : 1) Viska avait été enlevée grâce à un sortilège contenu dans un objet qu’elle portait sur elle, probablement son bracelet familial, il avait du être ensorcelé pendant les dernières vacances d’hiver quand Nathan était venu la voir, 2) en découlait que les protections de Poudlard étaient toujours actives et que les autres élèves n’étaient pas en danger. Même si, en un sens, c’était rassurant… ça n’avançait à rien au sujet de Viska. La directrice affirma que des équipes du Ministère étaient à sa recherche et que les professeurs se tenaient prêt à leur venir en aide si nécessaire. Personne ne devait paniquer, personne ne devait s’inquiéter, tout irait bien.

« Tout ira bien mon œil. » Marmonna Vanellope une fois le discours terminé et le brouhaha ambiant de retour pour camoufler sa voix. « Le temps n’est pas l’allié de Viska, plus elle passera de temps avec ce taré et plus il y aura de chance qu’il lui fasse du mal. Comment peuvent-ils nous dire, calmement et à l’aise, que tout ira bien ?! » Furieuse contre les adultes, elle tapa du poing sur la table et les Gryffondors autour coulèrent un regard prudent vers leur préfète. Néanmoins, son amitié avec Viska était connue et personne ne se permit de lui faire de commentaire. « Je voulais voir McGowan pour lui demander s’il en savait plus… il connaît bien mieux que nous toutes les histoires de famille scabreuses de ‘Ska à cause de son truc de sang pur, mais il est pas là. Puis j’pense pas qu’il voudrait me parler de toute façon, seulement je sais pas, j’essaie de comprendre… il faut bien qu’on essaie au moins de faire ça… quelque chose… on ne peut pas juste… attendre… si ? » Elle ne regardait pas Flynn, elle avait la tête dans les mains et ne voyait rien d’autre que son assiette, vide.

Une des leurs avait disparu. C’était la première fois qu’un événement de Poudlard la touchait aussi directement… et bien que maîtresse d’elle-même d’ordinaire, elle sentait qu’elle perdait son calme. Elle était inquiète pour Viska mais, surtout, elle se sentait impuissante à l’aider. À quoi bon la magie si elle ne leur servait à rien, hein ?

1 112
(c) 2981 12289 0



    Vanellope Catherine Reynolds
    Fine comme une aiguille, forte comme une épée, ingénue et savante, tu ne supportes pas l’injustice... Pour toi c’est le seul désordre + aeairiel.

Revenir en haut Aller en bas

Flynn Mulligan
Flynn Mulligan
Gryffondor

Parchemins : 164
Âge : 15 ans (24 juillet 2001)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Michael Evans Behling/Rome Flynn


[THEME PV] ça devient personnel. Empty
Ξ Sujet: Re: [THEME PV] ça devient personnel.   [THEME PV] ça devient personnel. EmptyMar 1 Déc - 0:18


ça devient personnel

Should be waiting for the sun, looking 'round to find the words to sayShould be waiting for the skies to clear. There ain't time in all the world. Should be waiting for the sun and anyway, I got to hide away.
Flynn & Vanellope


Le brouhaha avait envahi Poudlard. Sur toutes les lèvres ne semblaient plus que se propager les mots "Viska", "enlèvement" et "ancien Mangemort". Les élèves étaient si dispersés que les professeurs devaient bien souvent les reprendre pour retrouver un tout petit peu de calme. Mais l’une des leurs avait disparue, alors comment pouvaient-ils réellement espérer que les jeunes restent tranquilles et sages ? Et pas n’importe qui, en plus. Viska était connue de tout le château, même des plus âgés d’entre eux, même les plus jeunes connaissaient son nom. Elle était la présidente de Sterne, l’une des deux créatrices de la Brigade Anti-Menace. Un enlèvement en pleine journée, dans les couloirs d’une école supposément sécurisée, imprenable (bien qu’après l’occupation par deux groupes de mages noirs en deux décennies pouvait faire douter de cette affirmation) ce n’était déjà pas anodin, alors celui de Viska…La nouvelle n’avait pas encore été annoncée officiellement par la direction mais l’enlèvement faisait la une de la Gazette et si on pouvait pas toujours prendre au sérieux certaines prises de position des journalistes bisous Rita, là, leurs informations étaient exactes. De toute façon, à partir du moment où Victoire avait enclenché le niveau maximum de son mode furie Nathan Symphonie peut trembler, c’était que les faits étaient avérés.

A un niveau personnel, outre devoir entendre Victoire ruminer tout ce qu’elle avait à ruminer (enfin, il supposait, car il n’avait en réalité que peu croiser son amie depuis le déjeuner, mais il la connaissait bien), Flynn lui-même s’inquiétait. Pourtant, n’importe lequel de ses proche pouvait certifier que l’angoisse n’était pas un sentiment qu’il semblait connaître il laisse ça à Ash. Mais là, il s’agissait de Viska. Avant de flirter avec elle, avant de l’inviter au bal de Noël, avant de lui offrir un bracelet brodé de l’emblème de sa famille, Flynn était avant tout son ami. Il avait peut-être passé plus de temps ces dernières semaines à la dragouiller devant son petit ami –en même temps quelle idée de sortir avec un type aussi suffisant que Jensen McGowan, d’autant qu’il était si coincé et facile à emmerder- plutôt qu’à discuter avec elle, il n’avait pas changé d’avis sur elle, bien au contraire.

Alors attention, Flynn n’était pas amoureux de Viska, non, il laissait les passions dramatiques et les amours impossibles à Ash, Nono, Tina, faites la liste d’autres que lui. Lui, il aimait flirter avec les personnes qui lui plaisait, peu importe qu’il s’agisse de garçons ou de filles, d’ailleurs, sans complications. D’ailleurs, c’était ce qui les avait rapprochés avec Viska. Elle était une fille sensuelle et séductrice et ils avaient naturellement débuté un jeu fort plaisant –qui s’était tout aussi naturellement arrêté lorsqu’elle était revenue des vacances de Noël, un Ecossais méprisant et vaguement jaloux accroché à son bras en permanence. Flynn ne taquinait pas Jensen parce qu’il était jaloux, il le faisait juste car c’est un casse-couilles de première c’était bien trop amusant de voir un mec aussi froid de nature en pétards ce garçon ne vivra pas vieux.

Malgré son égoïsme sa devise c’est "Mieux vaut elle que moi", une partie intégrante de sa personnalité, Flynn se faisait du souci pour Viska. Il n’y connaissait foutrement rien en histoires de Mangemorts détraqués, mais d’après ce qu’il avait compris dans les lignes de la Gazette, Nathan Symphonie, le père biologique de Viska et son kidnappeur, n’était définitivement pas à ranger dans la même case que Nelson Mandela dans son ancienne prison à la rigueur. Flynn ne savait pas quand, ou même si, Viska serait retrouvée et c’était sans doute l’un des facteurs les plus terrifiants : l’incertitude la plus totale régnait et aucun adulte ne semblait vouloir donner aux élèves la moindre explication. D’après les bruits de couloir, McGonagall prendrait la parole au dîner. Mais leur donnerait-elle des éléments de réponse ou se contenterait-elle de leur demander de retourner au boulot "Je rappelle que certains ont des BUSEs et des ASPICs à la fin de leur année, il ne faudrait pas songer à négliger votre scolarité à cause de simples retrouvailles père-fille" et fissa.

Attablé à la table des lions, Flynn attendait donc la prise de parole de la directrice. Il avait profité de cette journée étrange où même les professeurs semblaient ailleurs, et relâchaient forcément un peu leur attention pour éhontément faire affront au règlement vestimentaire en portant jean en cuir, Doc, et pull à carreaux rouges et noirs. Provocation ultime : il avait remplacé sa ceinture par sa cravate Flynn Mulligan, ce précurseur niveau mode, qu’il prétendait retrouver une semaine sur deux. Il cherchait des yeux Victoire car entre sa discussion avec McGowan, et son réseau de commères, la blonde aurait forcément des informations de première main, mais ce fut Vanellope qui le rejoignit. Il lui adressa un sourire. Son amie avait entretenu le même type de relations avec Viska que lui, et elle paraissait évidemment touchée par son enlèvement. « Oui. McGowan est venu l’annoncer à Victoire ce midi. » Flynn avait déjeuné avec Michael et leurs autres camarades de dortoir, mais ça ne l’avait pas empêché d’entendre la nouvelle avant que les deux cinquièmes années s’éloignent pour en parler de manière très vive. « Et toi ? Tu l’as appris dans la Gazette ? » A choisir, il préférait l’avoir appris indirectement via Jensen McGowan et pas comme tout le monde par voie de presse.

Peu après que V se soit installée à ses côtés, leur professeur de Métamorphoses prit la parole mais à part leur assurer qu’ils n’étaient pas en danger, que non, cette fois ci un groupe de mages noirs ne viendrait pas pour diriger l’école et remplacer les professeurs, et que bien sûr, les examens étaient maintenus, rien de neuf à signaler. Qu’est-ce que ça pouvait leur faire, franchement, à eux, les amis de Viska, qu’ils n’allaient pas se faire enlever à leur tour ? Ils voulaient l’assurance qu’elle reviendrait saine et sauve, pas juste qu’une équipe d’Aurors était chargée de la retrouver ! Encore heureux qu’ils étaient à sa recherche ! Elle était quand même détenue par un assassin ! « C’est le genre de formule qu’ils se sentent obligés de nous balancer, et peut-être que ça peut calmait les plus jeunes. » Mais eux, certainement pas. Jamais. « Il est peut-être encore avec Victoire. On aurait dit qu’ils complotaient un truc tous les deux, indiqua Flynn. Mais je ne sais pas s’il en sait plus. » Son ton était plus détaché, son attitude plus nonchalante que celle de V, pourtant il était touché d’une certaine façon. Et certainement agacé du discours officiel. Tout ça pour ça ! « On ne peut pas rester les bras croisés alors qu’on sait même pas ce que son père biologique lui inflige, approuva le garçon avant d’approcher sa main d’un des bras de V et de la presser. Mais que peut-on faire ? » Vanellope avait quinze ans. Lui quatorze. Ils étaient tous les deux nés-moldus, ne s’y connaissaient pas trop niveau Sang-Pur barjos, et seraient probablement surveillés par les autorités en raison de leur lien avec Viska et de leur caractère impétueux. Mais ils ne pouvaient décidément pas croire que tout irait bien.

1 192 mots




I love rock'n'roll
It's bugging me, grating me and twisting me around. Yeah I'm endlessly caving in and turning inside out. 'cause I want it now I want it now. And I'm breaking out, I'm breaking out, last chance to lose control. Rise up.


Dernière édition par Flynn Mulligan le Jeu 3 Déc - 22:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Vanellope Reynolds
Vanellope Reynolds
Préfète de Gryffondor

Parchemins : 837
Âge : 16 ans [29.04]
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 6
FACECLAIM: Maisie Williams


[THEME PV] ça devient personnel. Empty
Ξ Sujet: Re: [THEME PV] ça devient personnel.   [THEME PV] ça devient personnel. EmptyMar 1 Déc - 16:08

ça devient personnel« Plus ou moins. » répondit d’une voix blanche V sur le comment la nouvelle lui était parvenue. En réalité, elle avait entendu d’autres élèves commenter l’article d’une voix qui frôlait l’hystérie et leur avait pris le journal des mains pour vérifier de ses yeux que c’était vrai. « Oui, les plus jeunes, c’est vrai… oh mon dieu... » Pâlit encore V si cela était humainement possible. « Alex’ ! Tu as vu Alex depuis ce midi ? » S’inquiéta Vanellope subitement en cherchant des yeux leur cadet. Le troisième année était le cousin de Viska, à Gryffondor, en dehors de Victoire, Flynn et elle, c’était lui le plus concerné par la disparition de la vipère. Même plus qu’eux trois en fait puisqu’il s’agissait de sa famille. Comme dans une sorte de flash back morbide, V entendit Viska lui expliquer qu’Alexandre était comme le petit frère qu’elle n’avait jamais eu. Si elle, qui était plus âgée et moins proche se sentait mal, qu’en était-il de leur camarade ? Ne devrait-elle pas aller le chercher en tant que préfète ? Mais de l’agitation à la table des professeurs attira son regard et elle aperçut alors le troisième année à côté d’une grande femme rousse toute de noire vêtue. « Il est là, ce doit être sa mère à côté. » V n’avait jamais rencontré Myrielle et on ne pouvait pas dire qu’Alex lui ressemblait, mais si le fait qu’elle tienne Alex par les épaules n’avait pas été un signe suffisant, on pouvait voir qu’il y avait quelqu’un d’autre à qui cette rousse ressemblait : Viska. Une version plus âgée, plus grande et rousse de leur amie. V se souvint des accusations d’inceste et de maltraitance pour lesquelles Nathan avait été jugé… elle avait la première victime de l’ancien mangemort sous les yeux.

Rassurée pour ce qui concernait Alex – on ne pouvait pas faire mieux que sa mère pour s’occuper de lui n’est-ce pas ? -, elle en revint à Jensen et à son sentiment d’impuissance, partagé par Flynn qui avait posé la main sur son bras. Quittant Alex’ des yeux, elle posa ses prunelles grises sur Flynn d’un air perdu : « Je suppose que McGowan et Vic’ cherchent aussi ce qu’ils pourraient bien faire... » ce qui ne résolvait en rien leur dilemme. « J’ai été lire des trucs sur les Symphonie tout à l’heure à la bibliothèque, et sur les procès des Mangemorts aussi. » Commença-t-elle à expliquer en tâchant de garder contenance et sobriété. V ne paniquait pas, ce n’était ni dans son caractère, ni dans ses inclinations. Elle se moquait assez des emportements de Victoire pour ne pas l’imiter, même si ses nerfs étaient pour l’heure mis à rude épreuve.

« J’ai une vague idée de ce qu’il est en train de lui faire... » continua-t-elle avec un petit coup de menton en direction de la famille Symphonie, toujours en pleine conversation houleuse avec la directrice de l’école. Un moment perdue dans ses pensées, V s’ébroua dans un grand mouvement d’épaules pour essayer de dénouer la tension qu’elle sentait dans tout son corps.

« Qu’est-ce qu’on peut faire… qu’est-ce qu’on peut faire… » réfléchit-elle en bonne Choixpeau Floue Gryffondor-Serdaigle. « On pourrait voir si Prudence ne peut pas réunir la BAM ? Le hic c’est que je ne sais pas pour chercher quoi… c’est pas vraiment comme pour le passage vers Ilvermorny où, à défaut de savoir où on allait, on savait à peu près quelle était la mission. Là, on n’a pas la moindre petite piste… » Elle soupira, toujours songeuse et en arriva à la conclusion déprimante mais logique que… « Il n’y a rien à faire j’ai l’impression. » Elle secoua ses cheveux roses dans un geste qu’elle avait toujours quand elle était agacée. « Mais ce que je ne comprends pas c’est comment le bracelet de Viska a pu être enchanté, normalement on ne peut pas voyager directement depuis Poudlard… ce serait comme un portauloin amélioré ? Mais qui l’aurait fait ? De ce que j’ai lu sur lui, Nathan n’a rien d’un inventeur. » Une flamme nouvelle apparut alors dans le brouillard des yeux de la lionne : « S ! C’est S ! pas tout à fait mais tu chauffes! Ils ont enlevé Viska ces fumiers ! Putain je te jure que la prochaine fois qu’on croise MS, je leur casse la gueule à ces connards ! » Autant pour le self control…

Viska était l’une des leadeuses de la BAM. L’année précédente, elle avait retourné le château jusqu’à trouver le passage vers Ilvermorny, ce fut l’étape la plus réussie de leur expédition car une fois là-bas toute la Brigade s’était prise une belle raclée par les élèves nord américains. Peut-être que Freja et sa grande copine S en avaient eu marre que Viska fourre son nez partout et avaient voulu la faire enlever ! V s’emballe un peu, c’est pas aussi précis que ça comme motivation, mais elle est perturbée pour le moment! Magicis Sacra n’avait jamais eu aucun mal à briser les défenses de Poudlard, ils les avaient fait tourner en bourrique avec ça pendant des années, depuis quasiment aussi longtemps que V savait être une sorcière pour tout dire, donc la voilà leur explication : les seules personnes capables d’avoir enlevé Viska, c’étaient tous ces mages noirs de l’organisation qui leur pourrissait la vie et contre laquelle la BAM avait lutté ! La née moldue serra les poings, en colère contre les sang pur (y compris Jensen, même si ça lui passerait quand elle serait plus calme), en colère contre les adultes qui n’avaient jamais pensé qu’entre gens de cet acabit ils finiraient forcément par se mettre d’accord pour s’entraider. Viska et ses amis étaient un bourdonnement désagréable dans leur oreille et ils s’en étaient débarrassés comme on tri ses ordures.

Notons que ce n’était pas tout à fait l’explication réelle de l’enlèvement de Viska, mais à cet instant, V était sûre d’avoir raison… et cette explication en valait bien une autre vu le flou qui régnait dans l’école depuis la parution de la Gazette. Elle avait au moins le mérite d’expliquer comment les barrières magiques de Poudlard avaient été franchies. V se demandait pourquoi la directrice ne leur avait pas dit que MS était dans le coup… parce qu’ils n’en étaient pas sûrs encore ? Franchement ! C’était ridicule ! Tout le monde savait que les seuls à savoir faire des allers venues à Poudlard par x ou y méthode, c’était MS ! Pas besoin d’être auror pour ça !

{1 094}
(c) 2981 12289 0



    Vanellope Catherine Reynolds
    Fine comme une aiguille, forte comme une épée, ingénue et savante, tu ne supportes pas l’injustice... Pour toi c’est le seul désordre + aeairiel.

Revenir en haut Aller en bas

Flynn Mulligan
Flynn Mulligan
Gryffondor

Parchemins : 164
Âge : 15 ans (24 juillet 2001)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Michael Evans Behling/Rome Flynn


[THEME PV] ça devient personnel. Empty
Ξ Sujet: Re: [THEME PV] ça devient personnel.   [THEME PV] ça devient personnel. EmptyVen 4 Déc - 0:54


Flynn, Vanellope, Victoire et McGowan n’étaient évidemment pas les seuls touchés dans le château par la nouvelle de l’enlèvement de Viska. Evidemment, comme elle était populaire, beaucoup d’élèves étaient touchés de près ou de loin. Flynn pensa à Prudence, la meilleure pote de Viska, qui devait être également très abattue, et comme le mentionnait très justement V, il y avait aussi Alex, que Viska considérait comme un frère. Sans passer l’intégralité de son temps avec son camarade lion trainer avec des plus jeunes il laisse ça à Stefinou, Flynn n’avait rien contre lui et le trouvait même plutôt sympathique. Il pensa à sa propre réaction si Jessica se retrouverait kidnappée par son meurtrier de père biologique (et comme ils ne connaissaient pas tous deux l’identité de leurs parents naturels, ça restait possible qu'ils soient des criminels). Il savait qu’il n’aurait pas su lé gérer. « Non je l’ai pas croisé. Ça doit être horrible, en plus tout le monde ne parle plus que ça. » Comment garder son calme alors que la disparition de sa cousine était devenu le sujet principal de toutes les discussions de Poudlard ? Comment essayer de ne plus y penser pour ne pas devenir complètement fou quand personne ne vous laissait oublier ?

V lui indiqua la direction de la table des professeurs et Flynn détourna le regard de son amie pour le fixer sur Alex, qui était aux côtés d’une grande femme rousse qu’il savait être la tante de Viska pour avoir déjà fait un tour aux Mille Symphonies de la Mode une histoire de foulard à acheter. « C’est bien qu’ils aient laissé sa mère venir à Poudlard », commenta-t-il, sans pour autant être réellement surpris. Viska avait été kidnappé, et sa tante habitait dans le village voisin de Pré-au-Lard alors autant la faire venir pour réconforter son fils. Flynn se demandait si les parents moldus de Viska seraient aussi autorisés à pénétrer dans l’école comme cela avait été le cas à la fin de l’occupation de Magicis Sacra.

« Je pense. Tu connais Victoire, elle ne va pas se contenter de rester bien sage et respecter les consignes de la direction. » Flynn haussa les épaules. Vic possédait cette imprudence qui paraissait très caractéristique de Gryffondor. Le garçon cultivait aussi un goût certain pour le risque qu’il partageait notamment avec son pote et camarade de chambre Michael néanmoins, et c’était une différence notable avec Victoire pour le coup, il ne se mettait pas en danger pour les autres, il le faisait par pur passion de l’aventure.

En entendant V évoquer des livres sur les Symphonies, Flynn fronça les sourcils. Ce n’était clairement pas la bonne technique pour se rassurer, de toute évidence. « C’est les bouquins que Viska avait retrouvé lorsqu’elle faisait ses recherches sur son ascendance ? » Il lui semblait bien qu’elle avait été à la bibliothèque avec Prudence et Carmichaël pour ses recherches. D’ailleurs les deux Poufsouffles aveint-ils été mis au courant de l’enlèvement de Viska ? Flynn supposa qu’ils avaient au moins appris la nouvelle dans la Gazette. Même s’il n’était pas surprenant que McGowan les ait approchés, Vanellope et lui, le brun supposa qu’il n’avait pas non plus pris la peine de faire la tournée des proches de sa petite amie. Ce qui rendait son entrevue avec Victoire assez curieuse, car leur inimitié était connu de presque tout le château. Mais Flynn supposait qu’au moins leur envie d’agir les rapprochait.

Flynn serra davantage la petite main de V entre ses longs doigts fins de pianiste. « Je veux même pas y penser. Ça doit être terrible. » Il ne pouvait même pas imaginer ce que pouvait ressentir Viska en ce moment De la peur, très probablement, et pourtant, Godric savait à quel point leur amie était courageuse. Mais face à un individu tel que semblait l’être son père biologique, personne ne pouvait rester indifférent. Tout comme personne ne pouvait rester indifférent face au tremblement de terre que représentait la disparition d’une des leurs. « Ça permettrait à tout le monde de se réunir, de parler, ça apaiserait certains, mais côté action, comme tu le dis, on ne sait pas où ou quoi chercher. J’imagine que t’as trouvé aucune piste dans les manuels sur la famille de Viska ? » Il y avait bien une raison pour laquelle Nathan Symphonie échappait au Ministère depuis presque deux décennies. Les sorciers aimaient bien critiquer ils seraient pas Français par hasard ? les ratés des Aurors, parfois, ils pouvaient s’expliquer.

« C’est le problème », approuva Flynn d’un ton découragé. II fallait se rendre à l’évidence : ils n’étaient que des gamins coincés dans une école de sorcellerie où ils ne pouvaient même pas utiliser leur téléphone pour une simple recherche Google "comment retrouver un assassin en fuite" arrive au sommet du top des recherches en février. Il ne voulait pas rester les bras croisés, comme il venait de l’affirmer, car Merlin savait que ce n’était pas son genre mais en même temps…il étaient limités niveau actions. « Le père de Viska avait déjà tenté de l’enlever pendant les vacances d’hiver. P’têt que c’est à ce moment-là que le bracelet a été traficoté. Nathan aurait peut-être pu avoir de l’aide ? Dans l’Allée des Embrumes, j’suis sûr que les commerçants sont pas très très regardants sur ton identité. » V eut une meilleure intuition que lui, puisqu’elle parla de S et de Magics Sacra. « C’est les seuls qui ont réussi à percer les barrières de l’école alors ils auraient pu l’aider, oui. Mais quel est leur intérêt ? Tu crois que Viska est si gênante pour eux que ça ? » Attention, il ne diminuait pas l’action de Viska en tant que co-leadeuse de la Brigade Anti Menace, mais d’après les grands discours fumeux de Freja, les mages noirs ne craignaient pas grand monde, même pas la Ministre de la Magie en personne. Flynn sourit, un peu malgré lui, en constatant la fougue de V. Son amie était plutôt comme lui, très nonchalante de nature, elle n’était pas aussi expansive qu’une Victoire mais un peu moins d’expansivité ça fait pas de mal non plus mais forcément, là, le sujet était si sensible qu’il était logique qu’elle ne garde pas son calme. Même McGowan avait paru péter les plombs au déjeuner bien, qu’encore une fois, il n’était pas rare de l’entendre hausser le ton face à Victoire.

1 064 mots



I love rock'n'roll
It's bugging me, grating me and twisting me around. Yeah I'm endlessly caving in and turning inside out. 'cause I want it now I want it now. And I'm breaking out, I'm breaking out, last chance to lose control. Rise up.


Dernière édition par Flynn Mulligan le Sam 5 Déc - 11:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Vanellope Reynolds
Vanellope Reynolds
Préfète de Gryffondor

Parchemins : 837
Âge : 16 ans [29.04]
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 6
FACECLAIM: Maisie Williams


[THEME PV] ça devient personnel. Empty
Ξ Sujet: Re: [THEME PV] ça devient personnel.   [THEME PV] ça devient personnel. EmptySam 5 Déc - 10:09

ça devient personnelVu le remue ménage qu’on pouvait deviner à la table des professeurs, V doutait que la tante de son amie ne soit venue là simplement pour consoler son fils ou prendre des nouvelles. Elle était clairement en train de faire un scandale. Grand bien lui fasse, après tout, V n’était pas loin de vouloir en faire un elle-même. C’était quoi cette école dans laquelle on se faisait envahir pendant deux mois et où des jeunes filles se faisaient soit oubliettée, soit enlevée ? « Je ne sais pas si elle a vraiment demandé la permission de venir, regarder la tête de McGo’ ? » En d’autres circonstances, la préfète aurait plaint sa directrice – une femme qu’elle aimait bien et admirait pour ses talents -, mais là elle pensait bien trop à la disparition de Viska pour compatir. McGo’ ne pouvait certes pas être tenue pour entièrement responsable de ce désastre mais elle n’était pas non plus innocente, aucun des adultes ne l’étaient. Sinon ils auraient pris les peurs de Viska bien plus au sérieux plutôt que de croire leur foutue école imprenable !

« Oui… et McGowan non plus… Viska nous répétait à l’envie qu’il n’est pas amoureux d’elle, mais je l’imagine mal rester tranquille alors que sa copine a été enlevée. Moi, en tout cas, à sa place, je ne pourrais pas… juste… attendre. » Déjà, de sa position de simple amie et ancien flirt de la Serpentard, elle sentait que les journées allaient devenir longues et difficiles. Alors pour le cercle proche de Viska… l’attente allait sûrement confinée à la torture. V se rendait compte qu’en cet instant, elle aurait aimé avoir de meilleurs rapports avec le capitaine des Serpentards pour se greffer aux plans qu’ils montaient sûrement avec Vic’. Seulement, elle n’avait pas arrêté – avec Flynn d’ailleurs – de chercher des noises au Serpentard ces dernières semaines. Elle doutait qu’il accueille son aide avec reconnaissance… elle risquait même de ne faire que le gêner.

De toute façon, elle ne voyait pas ce que les deux capitaines allaient bien pouvoir monter comme plan car si les aurors n’arrivaient pas à remonter la trace de Viska, comment le pourraient-ils ? Ce n’était pas comme avec MS qui faisait ses trucs dans le château, leur permettant une fouille minutieuse des lieux. Là, Viska était quelque part dans le monde extérieur, et rien ne disait qu’elle soit même en Écosse à cette heure. « Oui, ceux-là, et j’ai aussi lu les différents compte rendu de procès des mangemorts. C’était… édifiant. » Et terrifiant, mais Flynn devait s’en douter, l’ancien groupuscule de mages noirs n’étaient pas réputées pour être des enfants de chœurs.

Bien entendu, c’était terrible, et elle ne répondit rien à cette assertion, se contentant d’un petit signe de tête pour montrer qu’elle pensait la même chose. Déglutissant difficilement, elle serra la main de Flynn et se mit à réfléchir. C’était encore ce qu’elle faisait de mieux, après tout elle inventait des choses par tous les saints ! Malheureusement, sa réflexion la conduit rapidement à une impasse : « Non… il n’y avait rien dans les livres. En même temps, je suppose que s’il était aussi facile de trouver des infos susceptibles de retrouver Viska, elle serait déjà de retour. » Quant à réunir la BAM, sans objectif, ce serait inutile… panser collectivement leurs plaies n’avait aucun intérêt. Pas pour retrouver la Serpentard en tout cas.

V ne connaissait pas particulièrement l’allée des embrumes, en revanche, comme le reste de Poudlard, elle était familière des coups fourrés de MS. C’est pourquoi elle les incrimina aussitôt quand Flynn proposa d’autres explications. « Il est sûrement allé la voir pour son bracelet, il ne croyait pas vraiment qu’elle serait au rendez-vous qu’il lui avait fixé… il avait seulement besoin qu’elle le croit. » En déduisit V d’une voix blanche… et pourtant, la lionne se souvenait très bien que Viska avait dit n’avoir aucun problème de sommeil lorsqu’elle était chez McGowan, elle avait commencé à se sentir mal une fois à Poudlard. Ce qui voulait dire que le bracelet ne pouvait percer que les barrières de leur école, et pas celles installées ailleurs : il allait peut-être être temps pour Poudlard de moderniser leurs sortilèges de sécurité !!! Si seulement ils avaient compris ça avant… V n’était pas pour enfermer les gens contre leur volonté, mais cloîtrer Viska chez McGowan ou dans un autre endroit sécurisé aurait été bien mieux que la situation actuelle ! En plus, Viska était tellement amouraché de son crétin de copain que V était sûre que si on l’avait enfermée avec, elle aurait à peine protesté. Et c’est en pensant ceci que la Gryffondor se rendit compte qu’elle ne ressentait plus de jalousie… elle aurait largement préféré que son amie soit là, avec McGowan dans les pattes, plutôt qu’elle ne savait où, en danger… ou en tout cas, probablement en danger...

« Non… enfin.. j’en sais rien en fait… c’est peut-être juste pour l’exemple, genre regardez ce qu’on fait quand vous essayez de nous mettre des bâtons dans les roues. Mais… si MS est impliqué, Viska ne risque rien pas vrai ? Ils n’ont pas arrêté de dire, quand ils nous faisaient cours, qu’ils ne faisaient pas de mal aux mineurs, et Viska n’a que seize ans ! » Donc si MS avait aidé Nathan Symphonie, Viska était peut-être en sécurité… malgré tout ce que la préfète avait pu lire sur lui et qui n’avait rien de très encourageant… Freja Blomberg et sa petite bande de sang pur dégénérés étaient toujours très fiers de prôner une certaine forme de non violence et de faire leurs coups par des manipulations diverses plutôt que par le combat. Payton Harris était la seule vraie victime connue en dehors des batailles… et même durant celles-ci, personne ne lançait des sorts de mort, ni d’un côté, ni de l’autre. MS n’était pas comme les Mangemorts, mais Nathan, lui, en était un… et pas le plus équilibré d’entre eux (même si l’équilibre, ça ne fait pas tout, ce mec était tout simplement méchant, point), il avait tué des moldus pour Voldemort ! Même si MS avait juré ne pas faire de mal aux élèves des différentes écoles, est-ce qu’on pouvait leur faire confiance alors qu’ils s’associaient avec… ça ?

{1 041}
(c) 2981 12289 0



    Vanellope Catherine Reynolds
    Fine comme une aiguille, forte comme une épée, ingénue et savante, tu ne supportes pas l’injustice... Pour toi c’est le seul désordre + aeairiel.

Revenir en haut Aller en bas

Flynn Mulligan
Flynn Mulligan
Gryffondor

Parchemins : 164
Âge : 15 ans (24 juillet 2001)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Michael Evans Behling/Rome Flynn


[THEME PV] ça devient personnel. Empty
Ξ Sujet: Re: [THEME PV] ça devient personnel.   [THEME PV] ça devient personnel. EmptySam 5 Déc - 13:08


Il n’était pas étonnant aux yeux de Flynn de voir la tante de Viska, la personne la plus proche de la blonde du côté sorcier, à Poudlard. Elle devait bien voir des trucs avec l’équipe professorale. Et Alexandre devait être soulagé d’avoir retrouvé sa mère et de partager son chagrin et sa colère avec quelqu’un de proche. C’est bien ce qu’ils essayaient de faire ave V en ce moment même, ils se réconfortaient comme ils le pouvaient, et tentaient de trouver ce qu’ils pouvaient faire car même si V était un Choixpeau flou, ils étaient tout de même tous deux de purs Gryffondors, l’inaction, ils laissaient ça à d’autres. « Ouais t’as p’tet raison. McGo a l’air à deux doigts de l’attaque ça tombe bien il serait temps qu’on change de direction. » La tante de Viska n’avait clairement pas l’air commode et les profs semblaient avoir du mal à contenir son humeur massacrante. Si son amie tirait son sacré caractère d’elle, Flynn souhaitait bien du courage aux adultes.

Flynn ne comptait vraiment pas s’appesantir sur la nature des sentiments de Jensen McGowan envers Viska mais moi je peux vous écrire des paragraphes entiers dessus, ni sur le capitaine des Serpentards tout court. Viska pouvait dire ce qu’elle voulait, que son petit ami prenne aussi mal que Vanellope et lui la drague de manière assez innocente en soit dénotait forcément un attachement certain. « J’pourrais pas non plus », approuva-t-il simplement puisqu’il paraissait assez évident que McGowan était décidé à faire quelque chose, mais comme eux le quoi restait encore à définir. Il serait forcément surveillé de près par les profs, d’autant que deux d’entre eux faisaient partie de sa famille plus techniquement mais bon. Flynn avait toute confiance en la capacité de nuisance de Victoire en revanche qui n’est pas la nièce de Fred et George pour rien, cependant, qui paraissait déterminée à ne laisser personne l’arrêter, même si ça signifiait exploser le château "Rusard collez donc Miss Weasley dans les cachots, ça ne lui fera pas de mal et on est jamais trop prudents".

Après avoir appris la nouvelle V s’était donc plongé dans la lecture de bouquins concernant la famille de Viska. Flynn n’était pas sûr que parcourir des lignes racontant d'anciens procès et des meurtres lui ferait du bien mais chacun gérait sa frustration et sa peur comme il le pouvait. « Je me demande comment il a réussi à s’échapper d’Azkaban après ça. » Le garçon n’accordait pas spécialement d’intérêt aux vieilles histoires des sorciers, surtout lorsqu’elles étaient racontées par un fantôme au ton monocorde à qui il était bien plus rigolo de lancer des projectiles pour qu’ils le traverse. « Oui. Son père échappe depuis des années au Ministère, c’est un homme sûrement très malin. » Autrement dit, il ne laisserait pas les Aurors le retrouver facilement et Viska se trouvait dans une sacré panade pour toute demande de réconfort, merci d’appeler Flynn Mulligan. Bien sûr, la blonde pouvait se défendre mais face à un type comme son père…qui avait reçu le même type d’entrainement qu’elle et durant plus d’années qu’elle…Il y avait des raisons d’être inquiet.

S’interroger sur la manière dont Nathan avait réussi à enlever Viska, alors qu’elle se trouvait à Poudlard, finit par aboutir à la conclusion finalement assez logique qu’il avait dû être aidé et pas par n’importe qui, probablement par Magicis Sacra en personne qui étaient les derniers en date à avoir percé les défenses de l’école de sorcellerie. « Donc Nathan voulait que Viska retourne à Poudlard…Mais pourquoi ? Pourquoi ne s’est-il pas contente de l’enlever chez ses parents ? Il en avait sûrement la possibilité. » Est-ce que c’était juste histoire de réussir un plus gros coup ? De faire parler de lui ? Mais l’ancien Mangemort s’était fait discret pendant des années alors quel intérêt il aurait à revenir sur le devant de la scène ? Et quelles pouvaient bien être les motivations de MS dans toute cette histoire ? « Ouais mais pareil, ils se tiennent tranquille, je vois pas en quoi enlever une fille leur apporterait quelque chose…Même si c’est la fille qui dirige la Brigade. P’tet que c’est juste pour prouver qu’ils peuvent encore infiltrer Poudlard comme ils le veulent, supposa le lion. Mais entre ce qu’ils disent et ce qu’ils font…C’est bien à cause d’eux que l’ancienne préfète des Poufsouffles s’est retrouvé amnésique, non ? » L’agression remontait déjà à plusieurs années mais cela avait fait le tour de Poudlard. Tout le monde avait été au courant. Et puis, le père biologique de Viska avait été du côté de Voldemort, et ses soldats n’avaient tout à fait les mêmes valeurs que MS.

784 mots



I love rock'n'roll
It's bugging me, grating me and twisting me around. Yeah I'm endlessly caving in and turning inside out. 'cause I want it now I want it now. And I'm breaking out, I'm breaking out, last chance to lose control. Rise up.
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Vanellope Reynolds
Vanellope Reynolds
Préfète de Gryffondor

Parchemins : 837
Âge : 16 ans [29.04]
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 6
FACECLAIM: Maisie Williams


[THEME PV] ça devient personnel. Empty
Ξ Sujet: Re: [THEME PV] ça devient personnel.   [THEME PV] ça devient personnel. EmptyDim 6 Déc - 11:49

ça devient personnel« Ouais… McGo commence peut-être à être un peu vieille pour tout ça. » confirma V sans une once de méchanceté : c’était un fait que la directrice de Poudlard paraissait un peu dépassée depuis l’arrivée de MS dans leur vie. Elle était pourtant une sorcière très douée, mais peut-être trop centrée sur le Royaume-Uni pour lutter contre une organisation de niveau mondial. V en pensait autant pour les gens du Ministère qui paraissaient avoir du mal à accorder leurs violons avec les autres pays. En tout cas, la seule action commune avait été la libération d’Ilvermorny, et si l’école avait été sauvée de l’emprise de l’organisation, les membres importants couraient toujours. Freja Blomberg courait toujours. V supposait que si les aurors pouvaient couper la tête du serpent, toute l’organisation tomberait ou pas.

« Je n’aurais jamais cru éprouver un jour autant de pitié pour McGowan. » admit-elle un peu plus tard alors qu’ils évoquaient le tête à tête entre leur amie Victoire et le petit ami de Viska. Bien entendu, le Serpentard ne devait avoir que faire de sa compassion : comme Flynn et elle, il ne devait que souhaiter le retour de Viska. La lionne ne s’inquiétait pas que du côté disparition, elle se demandait aussi comment serait leur amie après une certaine durée avec son père biologique : est-ce qu’ils arriveraient à récupérer la même Viska qu’ils connaissaient depuis des années ? Tout dépendrait de ce qu’elle était en train de subir, supposa V non sans sentir sa gorge s’assécher à cette pensée. Elle se servit un peu d’eau pour faire passer cette sensation. Etait-elle la seule à se demander dans quel état ils retrouveraient la vipère ?

« Il a réussi à s’échapper à cause de son trouble de la personnalité : tu sais que les détraqueurs surveillent toujours Azkaban, même s’ils ne sont plus les seuls à le faire depuis la dernière guerre ? Et bien, les détraqueurs aspirent les sentiments, l’âme, des prisonniers. C’est même pour ça qu’ils ont été mis là, au moins ils ne font du mal qu’à des gens qui ont fait des choses mal tu vois… seulement Nathan Symphonie a été diagnostiqué lors de son premier procès comme était un atteint d’un trouble sociopathe. Il n’a pas les mêmes codes moraux que les gens normaux, il se pense donc sincèrement innocent. Et ça, c’est quelque chose que les détraqueurs ne peuvent pas attaquer. Sans compter que ça provoque une forme d’anesthésie des sentiments, les détraqueurs ont donc peu d’effet sur les gens comme lui. Ensuite, il lui a suffi de passer les gardes normaux, ce qui n’a visiblement pas été très compliqué vu qu’il est bien plus agile sans magie que la plupart des sorciers… regarde Viska déjà, et il est bien plus expérimenté qu’elle. » V avait raconté ça d’un ton posé, comme si elle faisait un exposé en classe, parler de ses recherches la distrayait des vrais problèmes, ceux qu’elle ne pouvait pas résoudre juste avec un peu d’imagination et quelques recherches. Et vu ce qu’elle venait de raconter, elle n’avait pas besoin d’en rajouter sur le côté malin de Nathan Symphonie : malheureusement personne ne doutait qu’il serait difficile de retrouver Viska…

« Je ne sais pas… ce n’était peut-être pas le bon moment pour lui… ou alors il ne voulait pas que l’enlèvement de Viska ait lieu chez les moldus ? Laisser des traces scientifiques ? Viska était sûre qu’il vivait comme un moldu, donc s’il l’avait enlevée physiquement, peut-être que les moldus auraient trouvé des preuves. Leur police n’a pas l’air plus nulle que la nôtre après tout. » Il suffisait de regarder toutes les séries américaines pour se dire que les moldus auraient eu leur chance si Nathan avait laissé des traces traditionnelles. Mais dans le fond, V n’en savait rien, elle ne pouvait qu’émettre des suppositions : le résultat restait, lui, inchangé. Nathan avait attendu deux mois pour réellement enlever sa fille, et il y avait forcément une raison à ça.

« MS ne fait jamais rien sans avoir une idée derrière, c’est à peu près tout ce qu’on peut affirmer je crois. » confirma la préfète sans y trouver beaucoup de réconfort. « Oui, c’était eux. Enfin… c’était S surtout de ce que j’ai compris quand elle nous faisait cours. On est loin du résultat zéro victime dont ils sont si fiers... » Elle soupira en repoussant son assiette, restée vide. « Je ne sais pas si je vais réussir à avaler quoi que ce soit ce soir. Tu crois que je peux emporter du pain au cas où j’aurais un creux dans la nuit ? » Parce qu’elle n’était pas sûre, non plus de dormir.

{787}
(c) 2981 12289 0



    Vanellope Catherine Reynolds
    Fine comme une aiguille, forte comme une épée, ingénue et savante, tu ne supportes pas l’injustice... Pour toi c’est le seul désordre + aeairiel.

Revenir en haut Aller en bas

Flynn Mulligan
Flynn Mulligan
Gryffondor

Parchemins : 164
Âge : 15 ans (24 juillet 2001)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Michael Evans Behling/Rome Flynn


[THEME PV] ça devient personnel. Empty
Ξ Sujet: Re: [THEME PV] ça devient personnel.   [THEME PV] ça devient personnel. EmptyDim 13 Déc - 21:52

Flynn se demandait bien quand la vieille McGonagall casserait enfin sa pipe prendrait sa démission. A priori, les sorciers vivaient bien plus vieux que les moldus, ce qui impliquait visiblement qu’ils s’accrochent à leurs postes pendant plus longtemps, mais comme Vanellope le faisait très justement remarquer, leur professeur de Métamorphes semblait dépassée par cette histoire. Après l’occupation de l'école par un groupe de mages noirs une seconde fois en deux décennies, voilà qu’elle devait faire face à l’enlèvement d’une élève et aux conséquences qui recouvraient la gestion d’élèves inquiets et la fureur de la famille de Viska. Aussi il acquiesça à la remarque de son amie. Même la très aimée McGonagall n’échappait pas aux critiques, et beaucoup de sorciers estimaient qu’il était temps qu’elle laisse sa place à quelqu’un d'autre. Flynn, lui, la trouvait plutôt compétente, et doutait sincèrement que quiconque aurait pu empêcher l’enlèvement de Viska, même elle n’avait pas l’air de vouloir changer quoi que ce soit aux ondes qui brouillaient tout appareil moldu. D’accord, le bouclier magique était là pour assurer la sécurité de Poudlard mais quand on voyait à quel point il semblait être facile pour les mages noirs de briser ce même bouclier.

« T’es trop gentille V. C’est sûr, j’voudrais pas être dans la même situation que lui, mais le jour où j’éprouverais de la pitié pour ce type n’est pas encore arrivé. » Ce n’était pas, en soi, qu’il n’aimait pas McGowan, qui était, par ailleurs, le meilleur pote de Michael. Si son camarade de chambre et Viska appréciaient l’Ecossais, c’était sans doute pour une raison, mais Flynn ignorait laquelle. Ce type était d’une condescendance rare et surtout, il était intolérant, et c’était un défaut qui mettait en pétard Flynn, lui d’ordinaire si nonchalant. Bien sûr, le Serpentard avait passé le bal de Noël avec Fiona, et apparemment, elle avait passé une bonne soirée, pour autant, il restait désagréable aux yeux du Gryffondor, qui avait pris un malin plaisir à dragouiller Viska sous son nez pour le faire chier cet amour des emmerdes lui attirera des problèmes un jour.

Comme les plats et les boissons étaient arrivés après le discours de McGonagall, un tour de magie que Flynn ne se lassait pas de voir tous les jours, le garçon grignota un peu de poulet et de purée alors que V se contentait d’eau. Il fallait dire qu’évoquer le CV de Nathan Symphonie, mangemort et tueur de moldus de son état, avait de quoi couper l’appétit. « Il y a qui du coup à part les détraqueurs ? » Il n’avait jamais vraiment suivi en Histoire de la Magie, mais en même temps, Binns ne parlait que de trolls et de géants en guerre, il ne se souvenait même pas qu’il ait donné un cours sur Azkaban ou sur le règne de Voldemort, même s’il était aussi possible que ce soit l’une des classes qu’il ait séché ou lors de laquelle il avait pioncé toute l’heure sur sa table. « Ça fait peur…V, il échappe depuis des années aux Aurors, il utilise pas de magie pour pas être retrouvé…Tu crois que Viska a une chance de revenir ? » Sa voix était devenue blanche, il avait pâli. Il ne voulait pas se montrer pessimiste, ce n’était pas vraiment un trait de sa personnalité, mais il fallait regarder les faits : le Ministère n’avait aucune idée d’où était passé Symphonie avant qu’il ne réapparaisse subitement. Tout le monde était sur le pied de guerre depuis qu’il avait rendu visite à Viska, mais ça ne l’avait pas empêché de réussir à enlever sa fille grâce à une sorte de bracelet-Portoloin. Tout le monde était remonté, car cette fois ci, il avait enlevé une mineure, une élève, mais est-ce que la motivation seule permettrait aux Aurors de le pister ?

« Peut-être…Mais s’il s’est fait discret chez les sorciers, il n‘est peut-être fait discret chez nous aussi... » Il avait dit chez nous pour parler des moldus car même s’il était content d’avoir des pouvoirs magiques et qu’il s’était parfaitement intégré à l’école de sorcellerie, il avait parfois du mal à qualifier son monde d’origine, ses pères, sa sœur aînée comme des moldus, une entité si différente de lui.

Il acquiesça de nouveau aux paroles de V. Magicis Sacra semblait toujours avoir des plans, même s’il ne savait vraiment pas ce que la disparition de Viska pourrait leur apporter. Peut-être à ce que Poudlard se retrouve comme figé ? Peut-être que c’était juste parce que l’annonce officielle venait de tomber, mais la stupeur et la terreur s’affichaient sur nombre de visages. Beaucoup, notamment en cinquième année n’avaient rien fait de la journée, comme sonnés. « On ne gagne pas la guerre sans faire de victimes », souleva-t-il. Il n’avait jamais cru aux grands discours de Freja, pas quand elle proposait tranquillement aux nés-moldus que leurs familles soient oubliettés. « Je suis sûr que tu peux prendre ce que tu veux. Tu crois que les Poufsouffles survivent comment sinon ? », plaisanta-t-il histoire de finir la conversation sur une note d’humour, car leurs camarades jaunes et noirs étaient connus pour leurs razzias régulières aux cuisines, qui se trouvaient juste à côté de leur salle commune. Flynn avait fini son plat mais comme pour prouver ses paroles, il prit une pomme, et une assiette avec du pudding au chocolat dans ses mains avant de se lever. « Tu viens ? J’te jouerai un bon air de Muse à la gratt’ à la salle commune. » Et sur ces mots, il décampa de la Grande Salle, où une pesanteur désagréable continuait de régner.

Terminé pour Flynn



I love rock'n'roll
It's bugging me, grating me and twisting me around. Yeah I'm endlessly caving in and turning inside out. 'cause I want it now I want it now. And I'm breaking out, I'm breaking out, last chance to lose control. Rise up.
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Contenu sponsorisé





[THEME PV] ça devient personnel. Empty
Ξ Sujet: Re: [THEME PV] ça devient personnel.   [THEME PV] ça devient personnel. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[THEME PV] ça devient personnel.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Village Hentaï
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Année 25 (2015-2016)-
Sauter vers: