Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le deal à ne pas rater :
Xiaomi Mi True Wireless 2S – Écouteurs intra-auriculaires sans-fil ...
44.79 €
Voir le deal

Partagez
 

 Stay with me [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Erin Hazzard
Erin Hazzard
Sport & Culture

Parchemins : 631
Âge : 18 ans {01.07.1998}
Actuellement : Chanteuse et mannequin


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


Stay with me [PV] Empty
Ξ Sujet: Stay with me [PV]   Stay with me [PV] EmptyLun 30 Nov - 0:37

Stay with meViska avait été enlevée le jeudi précédent et ils étaient déjà le dimanche. L’ambiance dans la salle commune des Serpentard étaient moroses, sans compter que Jensen n’était plus que l’ombre de lui-même. L’équipe de Quidditch n’avait pas eu d’entraînement, Sterne non plus, Erin se retrouvait alors avec un temps considérable et beaucoup de stress à gérer. Elle décida alors de travailler sur ce qui serait son deuxième single. La guitare à la main, son carnet devant elle avec un crayon, elle se mit au boulot sans se préoccuper de ce qui se passait autour juste après le dîner et jusqu’à assez tard. Il finit par ne rester quasiment que Noé, assis, on vous le donne en mille, devant la cheminée. Elle se leva pour le rejoindre, toujours avec son instrument. « Eh ! Ça va ? » Erin n’était pas très sûre que qui que ce soit puisse aller bien alors que l’une des leurs avait été enlevée… mais c’était une manière comme une autre d’entamer la conversation. Elle-même n’était pas au meilleur de sa forme même si, en tant qu’aînée dans sa maison et dans l’école, elle essayait de rassurer les plus jeunes et donc de rester calme. Pour une fois, son flegme et son recul face aux situations était utile, elle faisait parti de ceux qui gardaient la tête froide. Après, elle reconnaissait que bien qu’amie avec Viska, elle n’en était pas aussi proche que ne l’était Victoire, Peony et évidemment Jensen. Si ça avait été Candys ou Tempérance… elle aurait peut-être paniqué un peu plus.

Mais Viska, et bien, c’était une fille solide. Elle avait toujours cette aura qui éblouissait la métis… alors elle avait décidé de faire confiance à sa camarade pour se sortir de ce mauvais pas. « L’école s’est un peu arrêté de tourner… du moins à Serpentard… alors j’ai terminé la chanson de mon deuxième single. » Prenant sa guitare, elle commença à jouer quelques accords en souriant avant d’arrêter et de s’adosser dans le fauteuil, son regard tourné vers les flammes, comme à son habitude. « La musique m’aide toujours à gérer. » confia-t-elle avant de jeter un œil vers le dortoir des garçons. Elle avait l’impression de ne pas avoir vu son capitaine de la journée. Est-ce qu’il mangeait correctement au moins ? Elle se mordit la lèvre inférieure… ne sachant guère comment elle pourrait l’aider. Après tout, en dehors du terrain de Quidditch, ils n’étaient pas vraiment proches. Elle ne lui parlait quasiment que quand il y avait justement Viska pour entretenir la conversation.

« Tu sais comment va Jensen ? » Après tout, le jeune homme était le cousin (ou un truc approchant) de Noé, et puis surtout, il avait plus de chance de le croiser dans les dortoirs qu’elle – Erin se tenait sagement éloignée de celui des garçons vu les phénomènes qu’ils avaient dans son année -. « Je comprends qu’il ait annulé l’entraînement de Quidditch, mais j’ai l’impression que c’est la vie elle-même qu’il a mis en suspens. C’est pas ce que Viska voudrait. » Un pli soucieux barra son front même si, dans le fond, elle ne savait pas pourquoi elle disait tout ça à Noé… sûrement qu’elle avait besoin d’extérioriser. Et puis, ce n’est pas comme si elle n’avait pas pensé au blond ces dernières heures puisqu’il était au cœur de sa chanson. Quand elle écrivait sur l’amour, elle finissait toujours par parler de Noé, il faut dire qu’elle n’avait pas été amoureuse de Ted malgré presque un an de relation, et maintenant elle était avec Bartley mais tout s’était aussi fait trop vite pour qu’elle puisse se prétendre amoureuse de l’ancien préfet en chef. Au final, elle n’avait jamais aimé que Noé, et elle faisait donc des chansons sur lui. Celle pour son deuxième single était une vraie réussite. Elle était sûre qu’elle plairait à l’intéressé pour une fois c’est peut-être un poil trop optimiste ma petite Erin, et elle se disait aussi qu’elle allait peut-être la lui jouer puisqu’elle venait de la terminer.

670
2981 12289 0


Everything I need
My world’s been hectic seems electric
But I’ve been waking up with your voice in my head
And I’m trying to send a message
And let you know that every single minute I’m without you I regret it


Florissone
Revenir en haut Aller en bas

Noé Montgomery
Noé Montgomery
Ministère

Parchemins : 1513
Âge : 18 ans (22 mai 1998)
Actuellement : Assistant stagiaire dans le cabinet de la sous-secrétaire d'Etat


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


Stay with me [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Stay with me [PV]   Stay with me [PV] EmptyVen 4 Déc - 2:00


Stay with me

I'm going under and this time I fear there's no one to save me. This all or nothing really got a way of driving me crazy. I need somebody to heal, somebody to know, somebody to have, somebody to hold. It's easy to say, but it's never the same. I guess I kinda liked the way you numbed all the pain.
Noé & Erin

Viska avait été enlevée. La terrible nouvelle avait fait le tour du château voilà quelques jours. Encore plus que les autres, Serpentard avait été secouée par ce choc. Viska était l’une des leurs, et pas des moindres. Mais plus que la disparition d’une camarade, Noé déplorait la perte d’une personne de sa famille. La blonde était la cousine d’Alexandre, son propre cousin (éloigné, certes, mais ça ne comptait pas aux yeux du jeune homme) et depuis les vacances de Noël semble-t-il, la petite amie de son cousin Jensen. Noé avait pu constater l’attachement grandissant, enfin d’après sa propre interprétation et la mienne, de l’Ecossais pour la présidente de Sterne, ces dernières semaines, un attachement qui ne pouvait que se voir encore plus aujourd’hui alors qu’il était dans tous ses états depuis la disparition de Viska. Il avait même suspendu tous les entraînements de Quidditch ! Or, tout le monde savait que you can’t cancel Quidditch Jensen prenait très au sérieux son rôle de capitaine, dont il avait obtenu le poste cette année à la suite du départ de Derek qui manque à Nono tous les jours, sachez-le. Cela dit, ils s’étaient semblé donner le mot car du côté de Victoire, qui, et il n’aurait jamais cru que c’était humainement possible ce qui tombe bien vu qu’elle est pas à cent pourcent humaine, était encore pire que Jensen en ce qui concernait la compétition –bien que les deux cinquièmes années réussissaient à se montrer compétitifs même pour ça- que Jensen, et des Gryffondors, tout était aussi annulé. Sterne ne se réunissait même plus, ce que même Opaline aurait compris. Au final beaucoup d’élèves ne semblaient plus avoir goût en rien. Noé pensa de nouveau à Alexandre que Candys couvait de son mieux. Leur cousin, et de manière tout à fait compréhensible, allait mal et tant pour lui que pour Jensen, Noé n’était pas bien sûr de ce qu’il pouvait faire rappelons qu’il est zéro niveau réconfort. Il se sentait impuissant et ce n’était vraiment pas un sentiment qu’il appréciait même si tous les sentiments sont nuls.

Les flammes dansaient dans les yeux marron, héritage de son père et sa caractéristique physique commune avec Line, de Noé. Il ne savait plus bien depuis combien de temps il fixait le feu qui brûlait dans la cheminée de la salle commune. Les braises rougeoyantes avaient presque un pouvoir apaisant sur le grand blond qui, assis sur le canapé, les mains sur les genoux, la chemise boutonnée jusqu’au col, et le pantalon parfaitement repassé, figurait parfaitement une statue de cire qui vote pour Nono à Madame Tussauds ? Il ne détourna la tête du foyer qu’à l’interpellation d’Erin. « Mieux que certains. Moins bien que d’autres », éluda-t-il. Aucune émotion ne filtrait derrière son expression impassible. Tout ce qu’il pouvait ressentir avait été enfermé dans une case de son cerveau. Il s’était réfugié dans ce pseudo contrôle car c’était au moins quelque chose qu’il pouvait maîtriser. « Toi ? » Mais Erin était comme lui, elle savait garder la tête froide malgré les fortes émotions qui pouvait la traverser, et il l’avait plus vu proche des petits de leur maison et de Candys qu’en train de passer sa colère sur des troncs d’arbre big up Alex. « Carrément. Et ni Jensen, ni Peony et Candys ne se sentent d’attaque pour animer le groupe où est donc Alfie et ses bouteilles d’alcool quand on en a besoin ? » Il cessa d’ancrer son regard dans celui de la métisse pour le passer sur sa guitare. « Ah oui ? Tu me fais écouter dans deux secondes il va regretter d’avoir proposé cette idée ? » D’un naturel assez curieux, Noé ne se cachait pas non plus qu’il adorait écouter Erin chanter en même temps vous avez entendu la voix de Rosé ? et jouer. Il la trouvait incroyablement douée et ne doutait pas qu’elle réussirait à percer dans le milieu de la musique. Elle le méritait. « C’est un moyen sain d’exprimer ce qu’on a sur le cœur », approuva-t-il simplement concernant les vertus de la musique. Lui-même ne s’était jamais lancé et peut-être s’agissait-il d’un regret car il aurait bien aimé savoir jouer d’un instrument –mais il n’était jamais trop tard pour apprendre, n’est-ce pas ? Il chantait juste, cependant, même s’il ne s’agissait clairement pas d’un de ses hobbys.

« Pas bien. Il arrive pas du tout à gérer, même si, tu sais comment il est, il veut pas trop l’avouer ni en parler. Pour te dire, il parait qu’il a été demandé de l’aide à Victoire. » Et pourtant les deux capitaines se détestaient ! Ça se voyait que Jensen était complètement perdu, paumé et effrayé, et qu’il n’avait aucune idée de la manière dont il pouvait gérer ses émotions. « Oui, il a pas du tout la tête à assurer les entraînements, confirma Noé. Et je crois qu’il vaut mieux éviter de lui parler de ce que Viska voudrait. Il te répondrait probablement que ce qu’elle voudrait, c’est de ne pas être aux mains d’un sociopathe. » Mais Erin n’avait pas tort, avec le kidnapping de Viska, c’était comme si tout son quotidien qui avait été bouleversé. Tout était stoppé et l’Ecossais n’arrivait pas à avancer c’est parce qu’il est AMOUREUX.

879 mots




Home is wherever I'm with you
I stared up at the sun, thought of all of the people, places and things I've loved. I stared up just to see with all of the faces, you were the one next to me. If I lose myself tonight, it'll be by your side. If I lose myself tonight, it'll be you and I.


Stay with me [PV] Minist10


Dernière édition par Noé Montgomery le Dim 20 Déc - 11:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Erin Hazzard
Erin Hazzard
Sport & Culture

Parchemins : 631
Âge : 18 ans {01.07.1998}
Actuellement : Chanteuse et mannequin


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


Stay with me [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Stay with me [PV]   Stay with me [PV] EmptySam 5 Déc - 16:34

Stay with me« Pareil. » Confirma-t-elle, certaine que Noé avait conscience qu’Erin n’était pas du genre à perdre son sang froid même si ça dépend des circonstances. Quant à leur capitaine et leurs préfets… elle soupira : « En même temps, est-ce qu’on pouvait vraiment espérer que le château continue de fonctionner comme si de rien n’était ? Ce serait accepter l’inacceptable. » Faire comme si de rien n’était alors que l’une des leurs avait été enlevée, ça semblait incongru. Surtout concernant le Quidditch, leur capitaine sortait avec Viska, quoi que les deux cinquième année prétendent sur leurs sentiments respectifs (on notera qu’Erin était plus au point sur la version de Viska à ce sujet), ça ne pouvait pas laisser le jeune homme insensible. En fait, ça paraissait même être tout le contraire, et la métis s’inquiétait que le stress ne ronge la santé de Jensen. Elle en connaissait un rayon dans ce domaine et il ne fallait pas prendre à la légère les conséquences physique d’un choc de cette ampleur.

Laissant momentanément la question de l’état de Jensen de côté mais Noé allait sûrement avoir besoin de cette bouée très bientôt, Erin évoqua ce à quoi elle s’était occupé l’esprit pour penser à autre chose que Viska. Noé lui demanda si il pouvait écouter, elle lui sourit et répondit avec une simplicité non feinte : « Bien entendu. » Mais avant, elle se préoccupa du sort de son capitaine dont elle demanda des nouvelles déso Noé, t’es pas la priorité là. Elle en profita pour vérifier ses cordes vu que ça faisait des heures qu’elle jouait. « Je n’avais pas l’intention de le lui dire – ça donne un peu l’impression qu’elle ne reviendra pas comme formule, c’est clairement pas ce dont il a besoin -. Seulement… quand Viska reviendra, elle n’aura pas besoin d’une épave comme petit copain. » Le tact et Erin, voilà, voilà...

Le sujet « Jensen » étant plus ou moins clos, elle annonça : « C’est bon pour ma guitare, tu es prêt ? » NON. Elle s’installa plus confortablement pour tenir sa guitare et commença à chanter la ballade qui parlait, justement, de Noé et elle. Aucun doute n’était permis puisque de subtils références à leurs conversations passées étaient glissées dans la chanson, y compris leur promesse de toujours pouvoir se retrouver pour se consoler l’un l’autre. Même si la chanson parlait d’un amour terminé, elle était plus mélancolique qu’elle n’était triste, avec même une pointe d’espoir. C’était ce qu’Erin avait voulu faire passer dans sa chanson, parce qu’après tout, Noé et elle, ce n’était pas une histoire d’amour, mais ils étaient quand même encore très bons amis. Il avait juste fallu qu’elle apprenne à enterrer les sentiments qu’elle avait eu pour lui, qu’elle les mette en chanson pour réussir à passer à quelqu’un d’autre : peut-être Bartley ? Elle ne le savait pas encore, sa relation avec l’ancien Serdaigle était trop fraîche, elle ne l’avait même vu qu’une fois depuis la rentrée de janvier.

Quand elle eut terminé, elle plaqua sa main sur les cordes pour en faire totalement cesser la vibration et leva les yeux vers Noé : « Alors, qu’est-ce que tu en penses ? » lui demanda-t-elle sans penser une seule seconde que son texte pourrait poser problème à Noé.

548
2981 12289 0


Everything I need
My world’s been hectic seems electric
But I’ve been waking up with your voice in my head
And I’m trying to send a message
And let you know that every single minute I’m without you I regret it


Florissone
Revenir en haut Aller en bas

Noé Montgomery
Noé Montgomery
Ministère

Parchemins : 1513
Âge : 18 ans (22 mai 1998)
Actuellement : Assistant stagiaire dans le cabinet de la sous-secrétaire d'Etat


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


Stay with me [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Stay with me [PV]   Stay with me [PV] EmptyDim 6 Déc - 4:53

Noé et Erin n’avaient pas été très proches durant des années, n’étaient pas restés amis après les divers débâcles survenus l’an dernier pour rien. Ils géraient leur douleur, leur tristesse, leur frustration de la même manière : avec un sang-froid inébranlable. Il était rare qu’ils ne maitrisent pas leurs émotions et ne les cachent derrière leur expression impassible. Aussi ne fut-il absolument pas étonné de la réponse de la jeune fille quant à son état actuel. Tout le monde était retourné à Serpentard sauf Karen qui s’en fout, et eux, même s’ils ne faisaient pas partie intégrante du cercle de Viska, ils la côtoyait quotidiennement et la fréquentait lors des réunions de la Brigade Anti Menace. Ils ne pouvaient décemment rester de marbre, même si leur expression froide pouvait le laisser penser. « Je pense que les profs auraient bien voulu que les clubs tournent comme avant pour que tout le monde ait un semblant de normalité. Mais ce n’est pas possible. » Pas quand on leur demandait de mettre au placard la nouvelle si effrayante et angoissante de l’enlèvement d’une de leurs camarades par un ancien Mangemort. Alors peut-être que cela faisait plus de mal que du bien de ne pas s’occuper, car l’on pensait forcément à ça, mais il semblait que beaucoup d’élèves n’avaient pas le cœur à ne serait-ce qu’essayer de penser à autre chose.

Mais évidemment, que la plupart des clubs aient momentanément arrêté leur activité laissait beaucoup de temps libre aux sorciers. Alfie, Léo et Harvey avaient pris la décision commune d’utiliser tout ce temps libre en quête de jeunes damoiselles à consoler et Noé se retrouvait seul, devant la cheminée, avec Erin. Ils étaient peut-être assis dans la salle commune des Serpentards, mais c’était un peu leur lieu rien qu’à eux d’où l’image centrale de leur aesthetic pour ceux qui n’auraient pas capté cette subtile référence. La jeune fille, elle, comblait les heures vides à travers son exutoire : la musique. Elle accepta de chanter pour lui et Noé lui adressa un sourire ravi il déchantera vite. En attendant d’écouter les cordes grésiller, la voix douce de son amie résonner, ils abordèrent le cas de Jensen. Son cousin inquiétait Noé et en plus, il était moins facile à approcher Alexandre quoique. Il ne s’entrainait plus au Quidditch, semblait à peine se nourrir et trainait son âme en peine dans tout le château. Noé n’était pas sûr qu’il laisse quiconque l’aider, ou qu’on puisse même l’aider, mais il se tenait prêt à lui apporter son soutien même si encore une fois, pas sûr que Jensou en veuille de son soutien vu qu’il est nul niveau réconfort. « Certainement. Mais pour le moment, agir autrement que comme une épave lui demande certainement trop d’efforts. Si…Quand Viska reviendra, je reste persuadé que le bon vieux Jensen compétitif et arrogant qu’on connait réapparaitra un peu différent mais bon. » Sans doute cette épreuve l’aura marqué profondément, mais avec Viska à ses côtés, Jensen irait probablement mieux.

Pour penser à autre chose que des sujets sur lesquels ils n’avaient aucun contrôle, il n’y avait rien de mieux que la musique ou pas et il adressa un simple sourire à Erin lorsqu’elle lui demanda s’il était prêt. C’était plutôt à lui de lui demander ça car de toute évidence, lui n’est pas prêt à ce qu’il va entendre. Les doigts fins d’Erin commencèrent à pincer les cordes, l’autre main positionnée de manière à plaquer les accords. L’air dégageait une certaine douceur mais aussi de la mélancolie, une impression qui ne fit que se renforcer avec les paroles. De plus en plus blême et ça se dit impassible au fur et à mesure qu’Erin prononçait les paroles de sa chanson, Noé fut bien content qu’elle se concentre sur la guitare et évite de le regarder. La chanson avait aussi des accents plus joyeux mais ce ne fut que remuer davantage Noé. Parce que les mots d’Erin le mettaient face à toutes ses erreurs, à toutes ses contradictions, à tout ce qu’il avait fait de mal. Et du mal, Merlin savait qu’il lui en avait fait. "Si facilement avec des mots durs tu as laissé des cicatrices dans mon cœur, chantait-elle, sans aucunes excuses, je me réconforte seule à nouveau." Elle s’était sentie si trahie qu’il tombe amoureux de Tempérance, sa meilleure amie, si bouleversée. Elle avait dû tenter de se reconstruire seule après qu’il lui ait brisé le cœur en miettes, sans même le savoir, mais "Comme toujours, j’ai peur que tu puisses me laisser." Vraiment ? Croyait-elle toujours qu’elle comptait si peu à ses yeux ? Qu’il serait capable de l’oublier ?

Les paroles tournaient en boucle dans le cerveau de Noé. A un moment donné, il s’était levé, pris d’un tremblement dont il ne connaissait pas l’origine et qu’il voulait à tout prix cacher. Posté devant la cheminée, les yeux rivés sur les flammes, il tentait de se calmer. Il savait que la chanson parlait de leur histoire, ou de leur non histoire, plus précisément, car tout faisait écho à leurs discussions passées, aux moments justement partagés devant cette cheminée. "Quand l’obscurité viendra, je serais ton feu." Un crépitement dans la cheminée. "Avant que la nuit noire ne m’emprisonne, ne me laisse pas." Non, il ne le comptait pas. Mais cette phrase n’était-elle pas plutôt destinée à Bartley ? Au gars qui saurait la rendre heureuse alors que lui n’avait su que la faire pleurer telle une "triste mélodie" ? "Je te déteste tant mais je t’aime." Était-ce encore ce qu’elle ressentait aujourd’hui ? Non. Elle ne l’aimait plus. Elle n’était plus amoureuse de lui, et ce, depuis un moment. Elle avait su effacer cet amour écoutez donc Kill this love qui ne lui avait jamais apporté que du chagrin. Un amour dont Noé cherchait encore l’origine. "Ne me demandes pas pourquoi c’est toi", pourtant, il s’interrogeait toujours, plus d’un an après avoir tout appris. Et comment il avait pu laisser passer ça. Elle resterait à tout jamais son plus grand peut-être. Son plus grand regret. "Je ne souhaite pas grand-chose maintenant, reste juste avec moi." Mais elle avait quelqu’un d’autre auprès de qui rester. Quelqu’un qui l’aimait comme elle le méritait. Quelqu’un qu’elle n’aurait pas pensé trouver, comme elle le lui avait confié après le bal, mais qui s’était déclaré pile au bon moment. Avec un timing impeccable. Ce timing qui n’avait, finalement, jamais été de leur côté.

Avec un temps de retard, Noé réalisa que le grattement de la guitare s’était arrêté et qu’Erin lui avait posé une question. "Plutôt qu’écouter les paroles dissuasives des autres, je préfère notre lourd silence." Ça avait été toujours le cas, car ils savaient se réconforter avec la simple présence de l’autre mais là, c’était clairement pas le moment pour rester silencieux. Noé déglutit et tourna un visage impassible vers Erin.« C’était magnifique. Ta voix est magnifique. Les paroles sont…tristes mais justes. » Trouves quelque chose d’intelligent à dire. Trouves quelque chose d’intelligent à dire. Trouves quelque chose… « Mais tu sais, tu n’as pas besoin de me le demander. Je reste avec toi. Tout le temps que tu voudras. » Un second crépitement fit s’étinceler davantage le foyer de la cheminée. Les yeux marron, le regard presque aussi brûlant que les flammes qui léchaient le bois, de Noé se posa sur Erin. Il avait sorti un truc, et c’était définitivement pas la déclaration la plus intelligente qui soit jamais sortie de sa bouche.

1 243 mots



Home is wherever I'm with you
I stared up at the sun, thought of all of the people, places and things I've loved. I stared up just to see with all of the faces, you were the one next to me. If I lose myself tonight, it'll be by your side. If I lose myself tonight, it'll be you and I.


Stay with me [PV] Minist10


Dernière édition par Noé Montgomery le Dim 20 Déc - 11:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Erin Hazzard
Erin Hazzard
Sport & Culture

Parchemins : 631
Âge : 18 ans {01.07.1998}
Actuellement : Chanteuse et mannequin


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


Stay with me [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Stay with me [PV]   Stay with me [PV] EmptyDim 6 Déc - 22:08

Stay with me« Les profs croient vraiment qu’on est des êtres insensibles, ça fait limite peur. » En réalité, Erin voyait à peu près quel était l’objectif des « adultes » de l’école techniquement ces deux là sont majeurs, c'est ça qui fait peur, les maintenir occupés, tout ça, mais Viska était présidente de Sterne, quant à Jensen il était capitaine, ça faisait quand même deux activités extra-scolaire qui ne pouvaient, dignement, pas se tenir. D’autres clubs, comme celui du journal, avait poursuivi ses activités, mais Erin n’en faisait pas parti.

« J’espère bien parce que tu sais comment est Viska, si elle voit que Jensen va mal, elle va se mettre à faire semblant d’aller bien. Sur la fin, on aurait cru qu’elle allait dormir debout mais elle continuait à soutenir mordicus que tout allait bien et qu’elle avait juste de petits problèmes de sommeil. » Erin secoua la tête d’un air désolé : « Ces jeunes m’inquiètent… enfin… il sera bien temps de s’en occuper quand le Ministère aura retrouvé Viska. » Elle ponctua cette phrase d’un petit soupir : elle préférait mille fois devoir gérer l’après que de vivre dans leur incertitude actuel. Ne pas savoir, c’était le pire, ils se levaient tous les jours avec le doute : leur camarade était-elle encore vivante ?

Préférant laisser ce sujet déprimant de côté – ce n’était pas comme si en parlait ferait revenir la jeune fille -, elle commença à chanter sa chanson à Noé. Concentrée sur sa guitare, elle ne vit pas tout de suite le trouble qui habitait son ami. Elle ne l’avait jamais jouée en entier jusqu’ici donc elle se devait de rester concentrée pour ne pas se tromper. Lorsqu’elle eut terminé, elle se rendit compte que Noé n’était plus là où elle l’avait laissé : il était désormais debout devant la cheminée. « Le but ce n’est pas vraiment que ce soit triste… je visais plutôt la mélancolie comme sentiment. » Elle fit une petite moue avant d’ajouter dans un haussement d’épaule. « Tu penses sûrement que c’est triste parce que ça parle de nous deux, mais je suis sûre que pour les autres ça atteindra son but. » cela dit, dans toute l’histoire de l’année dernière, ce qui était triste pour Noé c’était que Tempérance soit déjà prise, pas qu’elle, elle l’aime. Dans leur histoire commune, c’était elle qui l’avait aimé à sens unique pendant des années (si, si, passé deux ans ça fait du pluriel!).

« Non, Noé, tu ne restes pas avec moi. Pas vraiment, pas comme ça. C’est une chanson d’amour, et nous, nous sommes amis. » Elle posa sa guitare et commença à entortiller une mèche de ses cheveux teints en rose pâle autour de son index. Elle était calme, lucide, tout ceci n'étant jamais que des faits que Noé connaissait déjà. Alors pourquoi lui semblait-il nerveux ? « Mais ne te mets pas martel en tête, c’est juste une bonne histoire pour mes chansons : je ne suis pas amoureuse de Bartley, et Victoire me tuerait si j’écrivais sur Ted, sans compter que notre histoire manquait un peu de… je ne sais pas… de passion peut-être. Sûrement à cause de l’obstacle Victoire justement remarque. » Ou parce qu’elle était sortie avec Ted pour faire diversion ? C’était plutôt ça, mais cette partir là devait rester un secret pour le bien de Noé, comme pour celui de Tempérance. Au final, Erin n’avait aimé pour de bon que Noé, même si elle était prête à laisser sa chance à Bartley… sauf qu’elle ne le voyait presque pas pour le moment. Elle supposait que leur relation deviendrait plus naturelle quand elle aurait quitté Poudlard. Actuellement, ils s’envoyaient des lettres, c’était mignon, mais là encore… rien de très passionné.

621
2981 12289 0


Everything I need
My world’s been hectic seems electric
But I’ve been waking up with your voice in my head
And I’m trying to send a message
And let you know that every single minute I’m without you I regret it


Florissone
Revenir en haut Aller en bas

Noé Montgomery
Noé Montgomery
Ministère

Parchemins : 1513
Âge : 18 ans (22 mai 1998)
Actuellement : Assistant stagiaire dans le cabinet de la sous-secrétaire d'Etat


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


Stay with me [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Stay with me [PV]   Stay with me [PV] EmptyDim 20 Déc - 12:37

Noé n’était pas sûr que les professeurs jugent les élèves vraiment insensibles. Ils voyaient bien comment ils réagissaient à toutes les situations liées à Magicis Sacra, d’abord le harcèlement envers les élèves de Serpentard, qu’avait subi Erin, l’amnésie de l’ancienne préfète des Poufsouffles, celle qu’avait remplacé Lucas, l’occupation de l’école, et désormais l’enlèvement de Viska. Les enseignants eux-mêmes n’étaient pas insensibles et Noé le savait pour en connaître personnellement beaucoup trop certains d’entre eux. Après tout, ils avaient été des adolescents et des jeunes adultes un jour si si, même McGo, certains avaient vécu sous le joujou joug de Voldemort, ils se souvenaient probablement d’avoir vécu des situations similaires. « Je ne pense pas qu’ils croient réellement qu’on puisse rester de marbre face à cette situation, eux-mêmes sont forcément secoués, mais ils sont bien obligés de tenir ce genre de discours histoire de garder la face. » Ils ne pouvaient décemment annuler les cours en attendant que Viska soit retrouvée. Si elle était retrouvée un jour.

« On peut s’aveugler de manière très importante pour prouver au monde que tout va bien. » Il jeta un bref coup d’œil à Erin avant de reposer ses yeux sur la cheminée. Il savait que Jensen ferait de son mieux pour soutenir Viska, surtout après avoir eu l’impression de la perdre mais est-ce qu’elle le laisserait faire ? C’était une question à la réponse bien incertaine et sans se montrer trop pessimiste, le moment où la blonde reviendrait lui paraissait encore loin. Ils ne recevaient guère de nouvelles de l’équipe d’Aurors partis à sa recherche et peut-être que c’était uniquement pour ne pas informer MS et Nathan Symphonie au passage mais Noé avait tendance à trouver cela inquiétant. « Oui. On verra bien quel comportement aura Jensen à ce moment-là. » Mais vu que Symphonie n’était définitivement pas un enfant de chœur, il était probable que Viska leur revienne bien amochée et le blond ne doutait pas que cela secouerait une nouvelle fois Jensen. Son cousin n’angoissait actuellement pas pour rien. Et encore une fois, toutes ces suppositions partaient du principe que Viska reviendrait bien un jour.

La musique envahit bientôt la salle commune, remplaçant le silence et les crépitements réguliers des braises du foyer. Les paroles d’Erin tournèrent dans l’esprit de Noé, chassant toutes ses préoccupations actuelles. Pour les remplacer par d’autres qui finirent par s’imposer complètement, le sortant finalement de son immobilité précédente. Il se sentait agité, soudainement, et il lui semblait qu’il n’arrivait plus tout à fait à se contrôler. Raison pour laquelle il s’était éloigné du canapé. Un peu de distance ne pouvait lui faire de mal. Un peu de distance ne pouvait que lui permettre de se ressaisir. Il fallait qu’il chasse ce trouble venu de nulle part car cette attitude ne lui ressemblait guère. « Non, c’était mélancolique que je voulais dire. Nostalgique. » Il laissa passer quelques secondes. « Notre histoire n’est pas triste », affirma-t-il avec force, peut-être tentant de s’en convaincre au passage. Elle ne l’était plus, pour être exact. Ils avaient réussi à se retrouver, après une mauvaise passe. Il avait fallu qu’ils digèrent chacun de leur côté, qu’ils avancent, qu’ils passent à autre chose avant de pouvoir redevenir amis, même si c’était une amitié différente d’avant.

Sa main trembla légèrement aux prochains mots d’Erin. Pourtant, elle avait raison. Ils étaient amis. Ils ne connaitraient jamais d’histoire d’amour, en tout cas pas ensemble. Ce n’était pas parce que les paroles parlaient de lui, d’eux, qu’il devait forcément se reconnaître dans toutes. « C’est vrai. Cette histoire n’est pas destinée à s’écrire. Quelque chose comme ça », souffla-t-il d’une voix froide. Que lui prenait-il à la fin ? C’était bien qu’elle n’attende pas de lui qu’il reste auprès d’elle. C’était sain. Ça voulait vraiment dire qu’elle ne l’aimait plus et c’était une bonne chose, n’est-ce pas ? « Tu n’as pas à te justifier, t’écris ce que tu veux », répondit-il, en tentant de pas prendre mal il a l’ego fragile décidément le fait que leur relation, et que lui au passage, était relégué comme simple source d’inspiration c’est plutôt un honneur Nono enfin. « Je sais pas si ton copain appréciera que t’écrives sur un autre en revanche. » Il haussa un sourcil. Il s’était relativement bien entendu avec Bartley à l’école mais ils n’avaient pas été assez proches pour que l’ancien préfet en chef lui parle de ses sentiments pour Erin. Et s’il savait ce qu’elle avait ressenti pour lui, sûrement ne devait-il pas être très fan de lui. Ce qui pouvait se comprendre, Noé lui-même se détestait un peu pour avoir tant fait souffrir son amie même s’il avait décidé de laisser sa culpabilité au placard. Il n’était pas bon de vivre avec trop longtemps.


Home is wherever I'm with you
I stared up at the sun, thought of all of the people, places and things I've loved. I stared up just to see with all of the faces, you were the one next to me. If I lose myself tonight, it'll be by your side. If I lose myself tonight, it'll be you and I.


Stay with me [PV] Minist10


Dernière édition par Noé Montgomery le Dim 21 Mar - 14:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Erin Hazzard
Erin Hazzard
Sport & Culture

Parchemins : 631
Âge : 18 ans {01.07.1998}
Actuellement : Chanteuse et mannequin


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


Stay with me [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Stay with me [PV]   Stay with me [PV] EmptyDim 20 Déc - 16:14

Stay with meLa métis comprit ce que son ami tentait de lui expliquer au sujet des professeurs mais ne trouva rien à y ajouter. Quant au fait de s’aveugler, de faire semblant, elle devait admettre que ça n’avait jamais été trop son truc. Autant elle pouvait paraître froide et renfermée quand on ne la connaissait pas, autant on pouvait facilement lire comme dans un livre ouvert en elle dès qu’on la connaissait un peu. Elle était particulièrement peu douée pour cacher quand elle allait mal : « Il faudra juste être là pour eux le moment venu. » dit-elle pour conclure au sujet de Jensen et Viska, même si à son niveau elle serait plus présente pour la jeune fille. Jensen était son capitaine mais en dehors du Quidditch rien ne les liait vraiment.

Une fois sa chanson dévoilée, Erin trouva Noé étrange. Il paraissait... agité ? « Question de perspective je suppose. On ne peut pas vraiment parler d’histoire d’amour réussie nous concernant tous les deux, même si je reconnais que triste n’est pas le meilleur terme... après tout c’est du passé et cela a construit ceux que nous sommes aujourd’hui. » Et elle aimait bien ce qu’elle était maintenant. Elle se sentait plus libre, plus sereine, plus elle-même en somme. Non pas que Noé l’ait empêché d’être ce qu’elle voulait à l’époque, son problème avait plutôt été lié à sa dépression et à MS, mais son chagrin d’amour avait eu l’heur de la faire réagir, de la sortir de son marasme, de la faire entrer dans l’action.

En réaction à la froideur de Noé, elle étendit ses jambes, s’enfonçant dans son fauteuil, un bras sur l’accoudoir. Elle observait son ami avec suspicion : à défaut d’un meilleur terme, elle aurait dit qu’il était bizarre. Il avait presque l’air déçu de sa réponse à elle, simple et factuelle. Noé regrettait-il l’époque où il était le seul qui comptait pour elle ? L’idée était amusante à défaut d’être séduisante. En effet, Erin ne comptait pas retomber dans le piège de sentiments sans retour : Noé avait fait son choix à l’époque en tombant amoureux de la mauvaise fille. « En effet, ce n’est pas faute d’avoir essayé pourtant… Comme quoi, parfois, être les personnes idéales l’une pour l’autre ça ne suffit pas. » Erin restait intimement persuadée qu’elle aurait été la petite amie parfaite pour Noé, seulement s’il ne l’aimait pas, ça n’avait aucun sens. Ce qu’elle voulait maintenant c’était être avec quelqu’un qui ne verrait qu’elle, comme Ted ne voyait que Victoire, ou Candys avec Derek. Et entre Noé et elle, il y avait toujours une troisième personne qui empêchait ça, Tempérance en premier lieu.

« C’était plus une explication qu’une justification. » répondit-elle du même ton froid que celui qu’il utilisait avec elle : s’il voulait jouer à ça, ils pouvaient être deux. Erin avait eu beau être harcelée depuis l’enfance, elle n’avait jamais été de ceux qui courbent la tête sans protester, elle avait toujours eu ce petit côté à se rebiffer mais sans faire de grosses vagues. Elle était la personnification même de la personne qui réagissait d’une façon passive agressive aux comportements qui lui déplaisaient. Noé pouvait déjà s’estimer heureux que, dans un premier temps, elle n’ait pas répondu sa première idée, à savoir qu’elle ne lui devait rien et qu’il devrait déjà être bien content qu’elle lui donne un contexte.

Il acheva de l’agacer quand il fit mention de Bartley. Surtout parce qu’il ne prononça pas son prénom, comme si l’ancien préfet en chef avait perdu son identité pour Noé au moment où il avait commencé à sortir avec elle. Est-ce que ça le dérangeait à ce point qu’un garçon l’aime ? Pensait-il sincèrement que ce fut impossible sous prétexte que lui ne l’avait pas fait ? Un sourire qui n’augurait rien de bon pour Noé passa sur ses lèvres tandis qu’elle se redressait et se levait du fauteuil dans une lenteur calculée pour s’approcher de son ami. Les flammes dansaient dans ses yeux quand elle posa la main sur le bras de Noé, puis elle pencha la tête légèrement sur le côté pour croiser le regard du jeune homme, ses cheveux formant comme un léger voile entre le feu et eux. « Bartley sait très bien ce qu’il en est. » commença-t-elle avec une douceur feinte « Mais toi Noé, si je ne te connaissais pas si bien, je dirais que tu es jaloux… » L’estocade était donnée. Erin ne croyait pas réellement qu’il soit jaloux de son petit ami, elle le provoquait seulement parce qu’elle ne comprenait pas sa subite mauvaise humeur et que ça faisait plus d’une année qu’elle avait décrété que Noé n’aurait plus cet ascendant sur elle. S’il était de mauvais poil, qu’il aille régler ça avec Candys, pas avec elle. Surtout pas après une si jolie chanson !
2981 12289 0


Everything I need
My world’s been hectic seems electric
But I’ve been waking up with your voice in my head
And I’m trying to send a message
And let you know that every single minute I’m without you I regret it


Florissone
Revenir en haut Aller en bas

Noé Montgomery
Noé Montgomery
Ministère

Parchemins : 1513
Âge : 18 ans (22 mai 1998)
Actuellement : Assistant stagiaire dans le cabinet de la sous-secrétaire d'Etat


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


Stay with me [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Stay with me [PV]   Stay with me [PV] EmptyDim 20 Déc - 17:56


Hormis pour les personnes très proches de lui, et dont faisait incontestablement partie Erin, il n’était pas toujours facile de lire derrière la carapace de froideur qui entourait Noé presque constamment. Encore aujourd’hui, il avait revêtit ce simulacre de contrôle, et paraissait imperméable au reste du monde, mais il n’y avait rien de plus faux. « Oui. J’espère juste que Jensen nous laissera être là pour lui. » Il soupira. En employant le nous, il pensait à sa jumelle et à lui, car il savait qu’Erin n’était pas spécialement proche de son capitaine. En effet, Jensen semblait plutôt d’humeur à repousser toutes les personnes qui tentaient de l’approcher, sauf ceux qui ne lui laissait pas le choix et Victoire Candys faisait partie de ces personnes qui ne lâchaient rien. Noé, lui, avait plutôt tendance à respecter l’envie d’être seul avec ses pensées. Cela lui arrivait souvent, même s’il était aussi vrai qu’il partageait tout au final avec Candys. Mais il ne pouvait rien cacher à sa sœur, ils partageaient la même âme après tout. Elle serait toujours sa meilleure confidente.

Son impassibilité habituelle se fissura un petit peu…Non, complètement lorsqu’Erin chanta. Ses paroles remuaient tant de choses en lui, tant de pensées qu’il avait tenté d’écarter, qu’il s’était juré d’enterrer dans un coin de son esprit et de ne plus ressortir, jamais. Et il ne savait lui-même plus comment se comporter. Il n’avait clairement pas l’habitude d’être aussi agité et troublé. La dernière fois…remarquez ça devait probablement déjà être avec Erin, lors de leur discussion après le bal de Noël. « On ne peut pas parler d’histoire d’amour tout court, remarqua-t-il d’un ton détaché, mais peut-être teinté d’une certaine tristesse, justement. Enfin, pas dans le sens où on l’entend généralement. » C’est-à-dire qu’elle l’avait aimée pendant des mois, des années et que lui, tel le crétin aveugle qu’il se savait être encore, n’avait rien capté. Pendant tout ce temps-là, il n’avait rien vu de l’évidence qui était sous son nez, pendant tout ce temps-là, il ne l’avait vue que comme sa plus proche amie. S’il ne s’était agi que de ça, à la rigueur, mais il avait fallu qu’il lui brise le cœur en prime. Non, on ne pouvait décidément pas parler d’histoire d’amour réussie, ce point était important à souligner.

Quant à construire ceux qu’ils étaient aujourd’hui, Erin n’avait pas totalement tord, mais Noé se serait bien passé de toute la souffrance qui avait accompagné cette histoire il est définitivement pas prêt pour la suite. Il ouvrit la bouche pour confirmer qu’effectivement, tout ça était du passé, ils avaient laissé ça derrière eux, sinon, ils ne pourraient même pas passer ce moment ensemble tous les deux, mais il n’arriva pas à le formuler. Rien que la pensée ne paraissait pas convaincante à son cerveau. Il ne pouvait décemment affirmer que cette histoire appartenait au passé alors qu’une simple musique le bouleversait complètement. Alors il se contenta de refermer la bouche et de rester silencieux, seul le crépitement des flammes derrière lui brisait le silence, seule la lueur rougeoyante des flammes illuminait son visage.

A la prochaine phrase d’Erin, les tremblements l’agitèrent de plus belle tu l’as cherché mon lapin. Il se retint de commencer à faire les cent pas devant le foyer de la cheminée car se montrer nerveux ne faisait certainement pas partie de ses habitudes. Qu’Erin évoque d’un ton aussi tranquille ce qui resterait probablement la plus grosse erreur de sa vie, son plus grand regret, ne renforçait que davantage son humeur chamboulée. Il passa sa main dans ses cheveux blonds, vaguement agacé, puis répliqua d’un ton grinçant : « Dis pas ça. » Il ne pouvait le supporter. Il ne pourrait pas supporter d’avoir laissé s’échapper la personne idéale pour lui sans rien faire, sans rien dire. D’être juste resté planté et l’avoir regardé partir sans rien faire. Pire : d’avoir été à l’origine de sa fuite. « La personne idéale pour toi, c’est pas un mec qui s’est aveuglé pendant des années et qui a trouvé le moyen de tomber amoureux de ta meilleure amie », précisa-t-il, car ses précédents mots pouvaient prêter à confusion. Il repassa la main dans ses cheveux et cessa de la regarder pour fixer une chaise, la tapisserie, le plafond, peu importe, n’importe quoi qui pourrait lui permettre de reprendre ses esprits. Il avait fait les bons choix, voilà un an. Il n’aurait pas pu sortir avec elle alors qu’il avait encore Tempérance en tête. Alors qu’il venait seulement de découvrir l’amour qu’Erin lui avait porté. Il n’aurait pas pu. L’autre option aurait fini par causer plus de mal que de bien. Il avait fait le bon choix.

Noé ne rebondit pas sur la notion d’explication/justification, c’était jouer sur les mots, et ça n’avait guère d’importance. Comme il le lui avait affirmé : elle écrivait sur ce qu’elle voulait, et il n’avait rien à dire. En un clin d’œil, il aperçut le sourire d’Erin et il la vit se lever pour s’approcher de lui. Non. Il n’était pas d’accord comment ça on s’en fout ? Ne pouvait-elle pas rester loin de lui, dans ce fauteuil ? Il ne gérait déjà pas bien ses émotions à une distance raisonnable alors maintenant qu’elle était tout près de lui…Il ne se sentait pas bien, non, c’était certain au moins est-il réaliste. Il tressaillit lorsqu’elle posa sa main sur son bras musclé, j’insiste ce qui était tout à fait ridicule car il était habitué à son contact depuis leur premières année et qu’ils n’avaient jamais été sans se prendre dans les bras pour se réconforter. Il ne sut pas bien quoi répondre à l’affirmation que Bartley était au courant de tout. Il supposait que ça avait une certaine logique, le préfet en chef avait accompagné Erin au bal de Noël de l’Enfer et c’était mieux de débuter une relation sans secrets ni tabous. Noé déglutit par la suite et ouvrit la bouche pour nier mais ce fut : « Peut-être un peu », qui sortit de sa bouche. « Mais je sais que je n’en ai aucun droit, alors ça finira par me passer », ajouta-t-il d’un ton rauque en ancrant ses yeux marron dans les siens. Après tout ce qu’il s’était passé, au moins pouvait-il se montrer honnête avec elle. Au moins se montrait-il honnête avec elle.


Home is wherever I'm with you
I stared up at the sun, thought of all of the people, places and things I've loved. I stared up just to see with all of the faces, you were the one next to me. If I lose myself tonight, it'll be by your side. If I lose myself tonight, it'll be you and I.


Stay with me [PV] Minist10
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Erin Hazzard
Erin Hazzard
Sport & Culture

Parchemins : 631
Âge : 18 ans {01.07.1998}
Actuellement : Chanteuse et mannequin


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


Stay with me [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Stay with me [PV]   Stay with me [PV] EmptyDim 20 Déc - 19:59

Stay with meLaissant le sujet de Jensen, Erin chanta, et la suite lui fit regretter de ne pas s’être attardée plus longtemps sur les malheurs qui accablaient son capitaine. Noé était devenu bizarre et elle ne comprenait pas pourquoi. Après tout, ce n’était jamais qu’une chanson. Même si elle parlait de leur histoire avortée, cela n’en restait pas moins qu’un morceau comme elle en avait écrit beaucoup d’autres cette année. Peut-être que la part d’eux deux s’était évaporé dans le fait d’être chanté non uniquement par elle mais par toutes les filles de Magic Mix ? Car l’amour qu’elle devait détruire dans Kill this love, c’était déjà celui qu’elle éprouvait pour lui, et il n’avait alors pas paru aussi troublé. « Et bien… c’était une histoire, et moi j’étais amoureuse, alors en un sens c’était quand même une histoire d’amour : mon histoire d’amour à moi. Que ça n’ait pas tourné comme je voulais est un autre point je pense, et je ne suis certainement pas la seule à le penser. » termina-t-elle pour rebondir sur la référence à ces fameux gens qui mettaient d’autres mots sur ceux d’histoire d’amour. Elle avait bien conscience d’avoir dit plus tôt à Noé que c’était une chanson d’amour et qu’eux étaient amis, mais c’était différent dans le sens où ils étaient amis maintenant mais qu’il n’y avait pas si longtemps, elle le voyait différemment. Dernièrement, son cœur ne vacillait plus. Elle était pleinement consciente qu’une part d’elle aimerait toujours Noé, mais d’une manière différente, moins absolue, exclusive et passionnée. Elle savait qu’elle pourrait maintenant aimer quelqu’un d’autre sincèrement bien que d’une autre façon. C’était pour ça qu’elle avait accepté de sortir avec Bartley, pour qu’ils se laissent une chance que ce quelqu’un ce soit lui.

Peu sensible à la nervosité de Noé (qu’elle constatait sans vraiment en comprendre la cause), elle haussa les épaules avec la nonchalance que lui offrait le fait d’avoir, de son côté, tourné cette page de leur histoire commune : « Tu ne te définis pas par les sentiments que tu as pu avoir pour Tempérance ou ceux que tu n’as pas eu pour moi, ça c’est juste la raison qui a fait que bah… ça ne s’est pas fait. Ce qui ne veut pas dire que je ne suis pas la personne la plus proche de toi en dehors de Candys et vice-versa. On en revient à ce que je disais : sur le papier ça aurait du marcher, et dans la pratique ça a toujours coincé. » Et si elle avait trouvé que c’était la fin du monde l’année précédente, maintenant elle en avait fait son deuil. Comme il l’avait lui-même dit, il y avait des histoires qui n’étaient pas destinées à s’écrire, c’était triste que la leur soient de celles-ci, mais ce n’était pas comme si ils y avaient pu quelque chose non plus.

Dire qu’Erin ne fut pas surprise de la réponse de Noé serait un mensonge. Elle avait lancé ça seulement pour le taquiner, parce qu’il l’avait un peu agacée, elle n’avait pas réellement pensé qu’il puisse être jaloux (même juste un peu) de Bartley. Elle avait été en couple pendant un an avec Ted et ç’avait eu l’air de ne lui faire ni chaud ni froid. Pourtant, elle avait bien des fois tenu la main ou embrasser le Poufsouffle quand il était à proximité – car faire ce genre de geste n’avait d’intérêt que s’ils avaient un public dans leur cas -, en revanche sa relation avec Bartley restait quelque chose de très lointain et d’encore assez flou en comparaison. Elle pressa le bras musclé si tu insistes de Noé comme pour attirer son attention. Toute cette conversation était absurde, vraiment. « Mais enfin… ça n’a pas de sens ! » protesta-t-elle pour commencer vu que c’est la réaction qui lui vint spontanément « Je veux dire… pourquoi ?! J’ai été avec Ted pendant presque un an, juste sous ton nez, Bartley n’est même pas là ! » Elle pouvait éventuellement concevoir que Noé soit mal à l’aise, vu leur passif, de la voir dans les bras d’un autre… sauf qu’il n’y avait rien à voir en l’état.

S’il fallait être honnête, les yeux dans les yeux comme ils l’étaient, la seule chose qu’elle pouvait ajouter à ça était : « Je ne suis même pas amoureuse de lui ! » Franchement, comme rival, on avait vu plus sérieux. D’autant que Bartley ne faisait qu’occuper une place dont Noé n’avait pas voulu à l’époque où elle était toute disposée à la lui donner. Comment pouvait-on éprouver de la jalousie pour quelque chose dont on n’avait pas voulu ? L’idée lui vint que Noé se comportait comme un enfant gâté qui se rendait compte qu’il regrettait un jouet une fois qu’on l’avait donné à quelqu’un d’autre. Mais elle n’était pas un jouet et, malgré toute l’affection qu’elle avait pour lui, elle ne pouvait pas juste faire comme s’il n’avait rien dit. Il allait falloir qu’il s’explique un minimum car tout ceci lui apparaissait bien trop obscur.

Forte de cette résolution, elle lâcha son bras, mais resta à son côté, bras croisés sur sa poitrine. Ils avaient un vrai problème avec les cheminées : il fallait toujours qu’ils se confient quand ils étaient à côté d’un bon feu. Elle se demanda ce que ça disait d’eux, de leur relation… en dehors du fait qu’ils étaient le/la confident-e l’un de l’autre évidemment. Cela ne posait pas de difficulté la plupart du temps, sauf bien sûr quand, comme ici, c’était d’eux qu’ils devaient parler. Un eux qui ne devrait pourtant pas exister et auquel elle avait renoncé. Comment sa chanson avait-elle pu mener à ça ? Parfois, quand l'obscurité viendra, je serai ton feu, dans ce monde qui n'est que mensonge, la seule vérité c'est toi, la seule vérité, certes... mais pas nécessairement celle qu'elle imaginait en écrivant sa chanson.
2981 12289 0


Everything I need
My world’s been hectic seems electric
But I’ve been waking up with your voice in my head
And I’m trying to send a message
And let you know that every single minute I’m without you I regret it


Florissone
Revenir en haut Aller en bas

Noé Montgomery
Noé Montgomery
Ministère

Parchemins : 1513
Âge : 18 ans (22 mai 1998)
Actuellement : Assistant stagiaire dans le cabinet de la sous-secrétaire d'Etat


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


Stay with me [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Stay with me [PV]   Stay with me [PV] EmptyDim 20 Déc - 21:49

Noé ne comprenait pas bien comment le topic était devenu aussi intense alors que c’était pas prévu, mais Mymy et moi on est plutôt contentes ils avaient pu passer d’une musique innocente personne n’a dit que c’était censé être innocent censé leur faire oublier qu’une des leurs avait été enlevée et que Jensen et Alex en étaient, évidemment, tout retournés, à une tension palpable comme celle qu’il sentait naître en ce moment entre eux. De mémoire, le blond n’avait jamais connu une telle tension dans l’un de ses échanges avec Erin, sauf sans doute lors de leur conversation après le bal désastreux. A croire que les échanges au coin du feu, ça ne leur réussissait plus. Le pire sans doute, aux yeux du Serpentard, était qu’il était à l’origine de ce climat étrange qui régnait désormais. Il voyait bien qu’Erin ne comprenait pas bien son comportement et à vrai dire, lui non plus. Ce n’était pas la première chanson d’elle qu’il entendait, et pas la première qui parlait de l’amour qu’elle avait ressenti pour lui, mais c’était certainement la première fois qu’il se sentait aussi touché. Peut-être que c’était lié au fait qu’elle ne la chante que pour lui, qu’ils étaient tous les deux seuls dans cet endroit rempli de souvenirs. Empli d’eux.

Noé croisa les mains derrière son dos, adoptant une posture rigide qui lui était plutôt coutumière, mais pas tant que ça avec Erin, le temps de réussir à contrôler ses tremblements. Disserter sur la qualification d’histoire d’amour ne lui parut guère important. Si Erin considérait que leur histoire était une histoire d’amour, c’en était une, point. Lui avait du mal à mettre cette étiquette, car il avait appris les sentiments d’Erin, avait dû les digérer, et lui dire au revoir dans un laps de temps malgré tout assez court, puis il s’était résolu à oublier Tempérance et sachant qu’il ne pourrait lui retourner son amour, elle avait tenté de passer à autre chose de son côté, avec Ted. Ce qu’il voulait, aurait voulu, aurait pu vouloir n’avait guère d’importance. Il se sentait incapable d’être avec elle après lui avoir brisé le cœur et en ayant la certitude que l’amour, ça se forçait pas. Maintenant…non, tout ça, c’était du passé. C’était trop tard. Elle l’avait bien dit. Tout ça c’est du passé. Alors il finit par le dire, même si ça ne sonnait pas tout à fait juste : « De toute façon, comme tu l’as dit, c’est du passé. » Et il n’y avait aucune raison pour qu’il se sente comme il se sentait. Il n’y avait aucune raison pour que les paroles de la métisse ne cessent de tourner dans sa tête continuellement, comme le rappel constant qu’ils auraient pu connaître cette fameuse histoire d’amour mais qu’il était passé totalement à côté.

Il sentit qu’ils s’aventuraient sur un terrain dangereux lorsqu’elle affirma qu’ils étaient faits l’un pour l’autre, techniquement. « Peut-être, mais c’est ce que j’ai ressenti ou non qui as tout fichu en l’air, je le sais très bien. Le type idéal n’inflige pas autant de mal, se borna-t-il. Et en pratique…oui, ça a coincé. On saura jamais ce que ça aurait pu donner, ou ce que ça pourrait donner. » Alors pourquoi se torturer ainsi ? Tout ça n’avait aucun sens. Comme elle venait de le dire, ils étaient extrêmement proches. Et ils avaient retrouvé cette proximité que parce qu’ils avaient tous deux avancé et laissé le temps cicatriser les blessures. Noé en était content, car il n’aurait jamais pensé qu’ils pourraient retrouver une telle relation. Une raison de plus qui rendait incompréhensible son attitude et sa manière de réagir. Ne pouvait-il jamais arrêter de tout gâcher ?

Avouer à voix haute qu’il pouvait être ne serait-ce qu’un peu jaloux de Bartley le soulagea d’un poids et en même temps, il savait bien qu’Erin ne se contenterait pas de ce semi aveu. Sa jalousie venait de nul part. Il n’avait pas tombé amoureux d’elle comme elle de lui, il la considérait toujours comme une personne indispensable dans sa vie mais il s’appliquait à ignorer cet immense point d’interrogation qui clignotait dans sa tête. Ça n’avait aucun sens. Ils avaient peut-être le timing le plus pourri du monde sorcier mais s’intéresser à elle de cette manière au moment pile où elle s’était complètement détourné de lui c’est totalement mon genre on est d’accord était juste ridicule. Il n’était pas ce gosse qui voulait soudainement de la peluche qu’il avait délaissé juste parce qu’un autre enfant l’avait pris. Non. Alors il répondit : « Je sais que ça n’a pas de sens. » Noé haussa les épaules musclées également, si vous voulez tout savoir, tentant de paraître plus détaché qu’il ne l'était. « J’en sais rien ok ! avoua-t-il d’une voix plus forte. Je sais même pas pourquoi. Bartley est le gars parfait pour toi, je suis sûr qu’il te rendra heureuse et qu’il t’apportera tout ce que tu mérites, et je suis vraiment content pour toi, mais… » Mais il se rendait finalement compte qu'il aurait aimé être ce gars parfait qui saurait la rendre heureuse. Sauf que ce n’était pas le cas. Et que c’était trop tard il n’est jamais trop tard. Et que c’était bête de finalement l’avouer quand elle commençait une nouvelle relation avec quelqu’un d’autre. La vérité, c’est qu’il n’avait jamais réellement cru au couple d’Erin et de Ted. Peut-être parce qu’il savait l’importance que revêtait Victoire aux yeux du Métamorphomage et que ces deux-là pouvaient même faire croire au plus handicapé sentimental des handicapés sentimentaux bisous Abell du passé que l’amour existait et que certaines personnes étaient destinées l’une à l’autre. Peut-être aussi parce qu’il était concentré sur sa propre guérison à l’époque où ce couple était né, et qu’il avait surtout été content qu’Erin trouve du réconfort auprès de quelqu’un. Mais Bartley…C’était différent. Il la sentait prête à tomber amoureuse à nouveau, et il était le candidat parfait pour ça. Noé se sentait tellement égoïste. Il aurait dû être plus content encore à l’idée qu’elle se détache complètement et qu’elle connaisse une belle histoire d’amour. Au lieu de ça, il était hanté par les regrets.

Un bouillon de surprise illumina fugacement ses yeux marron. Il était à deux doigts de lui demander pourquoi elle sortait avec Bartley vu qu’elle ne l’aimait pas mais ça aurait été hypocrite venant d’un garçon qui sortait d’une relation de six mois avec une fille dont il n’était pas amoureux et qui ne l’était pas de lui. « La jalousie n’a rien de rationnel, finit-il par dire d’un ton prudent. Notre discussion après le bal, et maintenant ta chanson, je crois juste que je me laisse trop facilement remuer, et que les questions que je me pose depuis plus d’un an sont revenus en force. Faut juste que j’accepte qu’elles resteront sans réponses, et c’est tout. » Erin lâcha son bras, recula pour prendre une position défensive et il expira, prenant conscience qu’il avait vaguement retenu son souffle lorsqu’elle était près d’elle. Qu’à un moment donné, il avait dû se retenir de ne poser ses yeux sur ses lèvres, envahi par le trouble et l’intensité qui se dégageait de l’instant mais il n’y aura pas de baiser dans ce topic déso pas déso Ashounette. Maintenant qu’une distance convenable s’était rétablie et qu’il avait lâché ce qu’il avait sur le cœur, ça devrait aller mieux, non ?


Home is wherever I'm with you
I stared up at the sun, thought of all of the people, places and things I've loved. I stared up just to see with all of the faces, you were the one next to me. If I lose myself tonight, it'll be by your side. If I lose myself tonight, it'll be you and I.


Stay with me [PV] Minist10


Dernière édition par Noé Montgomery le Dim 21 Mar - 14:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Contenu sponsorisé





Stay with me [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Stay with me [PV]   Stay with me [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Stay with me [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Année 25 (2015-2016)-
Sauter vers: