Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le deal à ne pas rater :
SEAGATE – Disque Dur Externe – Expansion portable – 4To – USB ...
79.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Rock'n'cheminée ϟ Flynn Mulligan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Graham Bishop
Graham Bishop
Préfet de Gryffondor

Parchemins : 1607
Âge : 16 ans (12/07/1999)
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 11


Rock'n'cheminée ϟ Flynn Mulligan Empty
Ξ Sujet: Rock'n'cheminée ϟ Flynn Mulligan   Rock'n'cheminée ϟ Flynn Mulligan EmptyLun 30 Nov - 23:52





The Fat Lady swung forward to reveal the entrance hole, and they climbed into the Gryffindor common room, which was crowded and noisy.

Crayon en bouche, le garçon était en train d'éplucher ses prises de notes sur le Polynectar, assis en tailleur sur le plus grand canapé de la salle commune des Gryffondor, près des flammes crépitantes de la cheminée dont la chaleur était des plus divines en cette période hivernale. La sixième année n'avait rien de très drôle pour le garçon. S'il s'en sortait toujours aussi bien sur les travaux pratiques (et heureusement qu'il y trouvait un minimum de plaisir), la rédaction de parchemins pour des travaux de recherches sur les différents sujets qu'ils étudiaient était une vraie plaie. À quoi ça servait de savoir pourquoi on utilisait trois mesures de sisymbre dans le Polynectar et non deux ? Ce n'était pas comme s'il désirait réinventer la potion quand même. Bon, il était de mauvaise fois. Pour une personne qui souhaitait se spécialiser dans le domaine de la potion, il savait qu'il était nécessaire de savoir comment et pourquoi tel ingrédient réagissait avec un autre ou pourquoi encore il fallait tourner deux fois dans le sens des aiguilles d'une montre et non pas dans le sens inverse. Tout cela avait un sens et il était important de le connaître pour ne pas rater sa potion ou pour inventer ses propres breuvages, mais franchement. Quand est-ce qu'il allait réellement faire lui même du polynectar ? Il ne prévoyait pas de s'infiltrer dans une quelconque organisation pour l'instant voyons. Mais après une heure intensive à essayer de finir le devoir commencé déjà avant le diner, il s'avoua vaincu pour la soirée. Les parchemins n'étaient qu'à rendre que pour la semaine prochaine et ce soir c'était vendredi, début du weekend, il était temps de décompresser. Il avait voulu prendre un peu d'avance pour ne pas passer son weekend à potasser et il avait réussi sa mission, maintenant place à la détente.

La salle commune de Gryffondor s'était peu à peu remplie d'élèves alors que le diner se terminait dans la Grande Salle. Avec le couvre feu imposé à tous même un vendredi soir, forcément la salle commune restait l'endroit où se retrouver pour s'amuser et faire un peu la fête. Sur l'heure du coucher les directeurs de maison étaient un peu plus laxistes le weekend et heureusement. De toute façon la tâche revenait d'abord aux préfets de faire respecter l'heure du coucher et autant dire que Graham ne se pressait jamais. Le garçon se leva de sa place et déposa ses devoirs dans son sac à dos qu'il laissa sur le canapé afin que personne ne s'imagine venir le lui piquer (oui il était de ce genre là au cas où ça vous étonne encore) puis il se dirigea vers l'un de ses cadets, un quatrième année du nom de Flynn Mulligan, plutôt sympa et aimé de ses paires et surtout qui avait de bons goûts musicaux. Il lui posa la main sur l'épaule pour l'interpeller. « Hey Mulligan, ça roule ? » demanda-t-il interrompant la conversation qu'il avait peut-être avec ses camarades. « Tu peux nous mettre un peu de musique pour ambiancer les Gryffondors là qu'on profite un peu de ce vendredi soir ? » demanda-t-il indiquant au loin le gramophone, relique pour les moldus, mais qui était l'un des seuls appareils pouvant fonctionner à Poudlard car sans électricité bien qu'il soit modifié par la magie pour jouer toutes sortes de vinyl. Des bacs entiers de ces derniers se trouvaient à côté de l'appareil avec divers genres musicaux disponibles même s'il savait le goût de Flynn pour le rock. Au moins il y aurait de l'ambiance et de quoi danser car oui, Graham possédait quelques pas de danses à son actif tant qu'on ne lui demandait pas d'ouvrir le bal de Poudlard.  

(616)

(c) SIAL ; icons sial




Strike up the band and make the fireflies dance, Silver moon's sparkling
An actor is a fool for God.
Revenir en haut Aller en bas

Flynn Mulligan
Flynn Mulligan
Gryffondor

Parchemins : 131
Âge : 14 ans (24 juillet 2001)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Rock'n'cheminée ϟ Flynn Mulligan Empty
Ξ Sujet: Re: Rock'n'cheminée ϟ Flynn Mulligan   Rock'n'cheminée ϟ Flynn Mulligan EmptyLun 22 Fév - 15:06


Rock'n'cheminée

She's got a smile that it seems to me reminds me of childhood memories where everything was as fresh as the bright blue sky. Now and then when I see her face it takes me away to that special place and if I stared too long, I'd probably break down and cry.
Flynn & Graham

Il était particulièrement drôle pour le fainéant notoire qu’était Flynn Mulligan de regarder les autres élèves de sa maison se décarcasser avec leurs devoirs tous les soirs de semaine même les jeudis, alors qu’il avait tenté d’instaurer des soirées pré étudiantes tandis que lui ne glandait rien. Il observait, sourire goguenard aux lèvres, leurs yeux faire des aller retour constant entre leurs bouquins de cours et leur parchemin s’apercevant qu’à chaque mot gratté avec peine, ledit parchemin semblait toujours aussi long. Lui se contentait de torcher ses divers exercices le soir pour le lendemain dans son lit. Malgré les diverses remarques qu’il avait reçu de ses professeurs, il ne comptait certainement pas commencer ses révisions des semaines avant les examens, il avait autre chose à faire de sa vie, merci bien. Il se contenterait de se mettre (un peu) au travail pour les BUSEs et basta, bien qu’il songeait très sérieusement que les enseignants de Poudlard surestimait totalement leur difficulté. De toutes manières, il comptait bien abandonner plusieurs matières, donc dans certaines, il ne se donnerait même pas la peine d’obtenir un Acceptable.

Flynn portait une certaine affection aux soirées dans la salle commune des Gryffondors, en dépit du fond sonore constitué uniquement de plumes qui glissaient sur des feuilles de parchemin et des crac réguliers des flammes dans la cheminée et non de musique. Après le dîner, et attendant comme d’habitude le dernier moment avant l’heure du couvre-feu, non qu’il n’ait pas l’habitude de le bafouer, pour remonter en compagnie de ses camarades de dortoir, il s’était affalé dans l’un des fauteuils confortables de la salle pour discuter avec ses amis. Il était encore tôt et il était hors de question qu’il n’aille se pieuter avant tout le monde un vendredi soir. C’est dans une posture nonchalante qui le représentait bien que Graham Bishop le trouva. Le jeune homme de sixième année était censé être leur préfet mais y mettait bien moins de cœur que Vanellope, alors même que sa pote n’était pas réputée pour être l’une des plus strictes en la matière rôle détenu par Nate, évidemment. Flynn ne l’avait que très peu vu réprimander les lions et il s'accommodait fort bien de cette attitude, lui qui n’aimait guère qu’on lui dresse un tas d’interdictions -de toute évidence faites pour être transgressées. « Tranquille et toi beau gosse ? » Loin d’être un complet charo dragueur, il n’était pas rare que le métis lance de petites remarques aux filles et aux garçons qui lui plaisait. Il estimait que tant qu’il ne tombait pas dans la lourdeur déployée par les septièmes années de Serpentard, adresser un compliment et des remarques positives ne pouvaient pas faire de mal. « A ton service mon cher préfet ! C’est vrai que l’ambiance est beaucoup trop calme là, on se croirait chez les Serdaigles ! » Oh qu’on ne se trompe pas, Flynn n’avait rien contre les Serdaigles, il avait même des potes Serdaigles comme Fiona, la meilleure amie de Graham, avec qui il avait de sérieux débats sur la musique, mais on ne pouvait pas affirmer qu’il s’agissait des personnes les plus fun du monde sorcier.

Flynn se leva donc de son fauteuil et se dirigea vers le gramophone. C’était clairement l’une de ses meilleures trouvailles à Poudlard, ça et la salle sur demande qui prenait l’apparence du bar de son père, avec un grand piano au milieu. Fouinant dans la catégorie rock des vinyles, il en extirpa Appetite For Destruction, l’un des albums les plus vendus de l’histoire. D’accord, Gun N’Roses était considéré comme un groupe de hard rock, mais Sweet Child of Mine n’avait rien de très violent et le solo à la basse de Duff McKagan était l’un des premiers que Flynn avait tenté de maîtriser. Les premières notes de la musique retentirent. Il avait fallu un petit temps pour que le lion apprenne à utiliser cet outil d’une autre époque mais il arrivait désormais sans problèmes. Retournant auprès de Graham, les mains tapotant sur ses jambes l’air du morceau, Flynn lui lança : « Tu approuves mon choix j’espère ? » Mais qui oserait ne pas apprécier un tel classique ?


I love rock'n'roll
It's bugging me, grating me and twisting me around. Yeah I'm endlessly caving in and turning inside out. 'cause I want it now I want it now. And I'm breaking out, I'm breaking out, last chance to lose control. Rise up.


Dernière édition par Flynn Mulligan le Mar 20 Avr - 1:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Graham Bishop
Graham Bishop
Préfet de Gryffondor

Parchemins : 1607
Âge : 16 ans (12/07/1999)
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 11


Rock'n'cheminée ϟ Flynn Mulligan Empty
Ξ Sujet: Re: Rock'n'cheminée ϟ Flynn Mulligan   Rock'n'cheminée ϟ Flynn Mulligan EmptyDim 11 Avr - 22:44





The Fat Lady swung forward to reveal the entrance hole, and they climbed into the Gryffindor common room, which was crowded and noisy.

Mulligan était un mec populaire en devenir. Le genre pas prise de tête qui s’entendait bien avec tout le monde et puis il n’était pas méchant pour un sous. En tout cas pour ce qu’en avait vu Graham. Les seuls plaintes qu’il avait reçu à l’égard du quatrième année était sur sa capacité à finir en heure de colle ou à faire retirer des points à leur maison, mais en dehors de cela, rien. Et Merlin seul savait que les élèves adoraient se plaindre auprès de leurs préfets sans pour autant confronter la personne directement (ce à quoi Graham répondait volontiers « ben débrouilles toi, je suis pas une beuglante »). Il se demandait d’ailleurs le point de vue de Vanellope sur la question, mais il n’était clairement pas prêt à entreprendre un débat avec sa camarade préfète sur la façon de résoudre les conflits entre élèves. Tout ce qui touchait à son rôle de préfet, vous le savez à présent, il préférait l’éviter à tout prix.

Mais il ne s’adressait aucunement à son cadet en tant que préfet, mais en tant que simple camarade de maison qui désirait un peu d’ambiance dans cette salle commune un peu morne. Après une semaine de cours plus difficiles les uns que les autres (apparemment sixième année rimait avec torturer, verbe que semblait adorer utiliser ses professeurs) et des trous dans son emploi du temps qui n’avaient même pas suffit à l’aider à finir les devoirs qui lui avaient été donnés (ses premiers jours en sixième année où il avait pu profiter de ces temps libres pour papillonner, semblaient être un lointain souvenir), le jeune homme avait décidé de dire stop au travail personnel et de le reporter au reste du weekend. Il voulait décompresser et Mulligan allait l’y aider.

Après l’avoir interpellé d’une main sur l’épaule et de la plus basique des politesses, le préfet rouge et or ne s’attendit pas à la réponse de son cadet. Flynn ne manquait pas d’être avenant. « Ça se passe. Beau gosse, mec, fais attention, les rumeurs courent vite à Poudlard. » répondit-il en souriant. Sa bisexualité n’était un secret pour personne d’autant plus qu’à son sujet la rumeur avait vite circulé, mais il ne savait pas particulièrement où Flynn se tenait sur le sujet et peut-être n’apprécierait-il pas (malheureusement le monde était fait ainsi) qu’on porte des conclusions qui ne lui étaient pas propres sur sa sexualité. En soi, son cadet n’était pas mal, Graham aurait pu ouvertement lui retourner le compliment, mais n’étant jamais sorti avec qui que ce soit, on ne pouvait pas dire que les capacités de drague du préfet soient vraiment optimales. À côté de ça il n’avait jamais eu quelqu’un qui le décontenançait complètement et lui faisait perdre tout son champ lexical non plus alors aux yeux des autres il gardait une composition assez cool.

Mulligan accepta avec grand plaisir sa demande et attendit de voir ce dont il était capable. Il n’avait pas de toute quant aux goûts musicaux de son cadet, mais s’il était sous un mauvais jour on pouvait toujours s’attendre à un mauvais choix. Graham attendit patiemment installé sur l’accoudoir du fauteuil dans lequel s’était trouvé Flynn peu avant. Il l’admira à l’action remarquant que quelques élèves portèrent des regards intrigués dans sa direction. Personne n’osait vraiment utiliser le gramophone de peur de se retrouver victime des moqueries de leurs camarades s’ils n’avaient pas de bons goûts musicaux, tous sauf les élèves ne manquant guère d’assurance tel que Graham ou Flynn. Lorsque ce dernier revint vers son ainé, il lui demanda sa validation. « C’est parfait mec. Tu gères comme d’hab. » répondit le préfet rouge et or en se levant pour laisser son fauteuil libre au jeune Mulligan. Il regarda de nouveau autours de lui et si certains semblaient exaspérés d’être sortis de leur soir de devoir par de la musique un peu trop bruyante à leur goût, d’autres apprécièrent le changement d’ambiance. « Allez les Gryffondors, un peu d’ambiance, c’est Vendredi soir, la foutue semaine est terminée ! » clama-t-il. Un mec comme Isaac l’aurait sans doute foudroyé du regard, mais il n’était pas là à l’heure actuelle, donc personne pour venir gâcher ce moment. Bougeant doucement au rythme de la musique Graham demanda à son camarade : « Comment ça s’est passé ta semaine toi ? Combien de retenue tu t’es pris ? » Plaisanta-t-il sourire aux lèvres. Un autre préfet aurait clairement réprimandé Mulligan depuis bien longtemps, mais ce n’était pas le cas de Graham très clairement. La seule personne qu’il réprimanderait volontiers ne serait-ce que pour le nombre de conneries qu’il débitait à la minute c’était Isaac et personne d’autres (ou peut-être son pote Tony aussi).

(777)

(c) SIAL ; icons sial




Strike up the band and make the fireflies dance, Silver moon's sparkling
An actor is a fool for God.
Revenir en haut Aller en bas

Flynn Mulligan
Flynn Mulligan
Gryffondor

Parchemins : 131
Âge : 14 ans (24 juillet 2001)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Rock'n'cheminée ϟ Flynn Mulligan Empty
Ξ Sujet: Re: Rock'n'cheminée ϟ Flynn Mulligan   Rock'n'cheminée ϟ Flynn Mulligan EmptyMar 20 Avr - 2:01

Certains élèves prenaient peur dès lors qu’ils apercevaient l’un de leurs préfets arriver dans leur direction. Flynn ne faisait pas partie de ces personnes-là. Déjà, en tant que pur Gryffondor, il se targuait de ne pas réellement connaître la peur espèce d’inconscient que tu es, et en plus avec des préfets comme Vanellope, qui était sa pote même si elle n’hésiterait certainement pas à lui coller une retenue si elle le jugeait nécessaire sans qu’il ne puisse invoquer leur amitié pour tenter d’y échapper, et Graham, dont on se demandait pourquoi, au juste, il gardait son insigne année après année alors qu’il se plaignait tous les jours de ce poste. D’ailleurs, ce n’était visiblement pas pour le rabrouer, lui demander de se mettre au travail et plus vite que cela, ou il ne savait quoi encore, qu'il venait lui parler.

Passant sur les politesses d’usage, comme quoi, malgré ce que sa grand-mère Bethany pouvait bien dire, il savait se montrer courtois de temps à autre, Flynn sourit à la remarque de Graham. Visiblement, son préfet n’avait pas jamais dû jeter un coup d’œil à la chambre des quatrièmes années celle qu’il partageait notamment avec Michael, sinon il n’aurait pas manqué de repérer le drapeau aux couleurs de l’arc en ciel qu’il avait accroché au mur qui lui était réservé dès son arrivée à Poudlard. « Si j’avais dû faire attention aux rumeurs, j’aurais arrêté de porter du noir sur mes ongles il y a longtemps. Apparemment, selon radio Poudlard, ça montre une lointaine ascendance avec un vampire. » Il haussa les épaules, l’air tranquille. Il cultivait un look grunge depuis des années, et il n’y aurait renoncé pour rien au monde. Au contraire, les bruits de couloir sur son apparence, sa tendance à se mettre de l’eyeliner tout en respirant la virilité (parce que le maquillage n’avait rien à voir avec le genre, ni l’attitude), et son comportement de mauvais garçon l’amusait plus qu’autre chose. Si certains n’avaient que ça à faire de leur vie de lancer des rumeurs stupides, c’était leur problème, lui ne comptait pas faire reposer ses journées uniquement sur du vide.

Flynn savait que de nombreuses rumeurs avaient circulé autour de Graham, c’était d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles il se permettait de louer l’apparence de son camarade car même si on était en 2016, certains garçons ne supportaient pas l’idée qu’un autre garçon les drague. Prenez Isaac, par exemple. Flynn appréciait l’italien, mais on ne pouvait pas dire qu’il s’agissait de l’individu le plus ouvert du monde entier. Tout comme McGowan et j’ai failli écrire McGonagall. Il ne lui serait jamais venu à l’idée d’aller complimenter le petit-ami de Viska. Remarquez, le voire s’énerver en deux secondes, être prêt à lui envoyer un sort en pleine figure pour seulement deux mots pourrait être amusant.

« Je suis content que ça te plaise. L’inverse m’aurait obligé à ne plus jamais t’adresser la parole », plaisanta le métis alors que Graham approuvait son choix. Peu décidé à se rassoir, Flynn tapotait toujours le rythme de la musique sur sa cuisse, et avec son pied également. Il n’avait rien contre la danse, d’ailleurs, il faisait partie de Sterne. Le lion siffla pour accompagner la phrase de Graham, il était temps que leurs camarades laissent de côté leurs plumes et leurs parchemins et s’amusent enfin ! Du coin de l’œil, il aperçut Victoire qui se levait avec grâce et motivait avec son autorité habituelle ses camarades de cinquième année à faire de même. Il pouvait toujours compter sur l’énergique blonde pour participer aux soirées improvisées. « Tu te débrouilles pas mal Bishop ! », lança-t-il en remarquant le pas de danse de son aîné –la plupart des mecs étaient raides comme des piquets, même quand ils bougeaient, mais pas lui. « Il n’y a pas une seule minute avec Binns où je n’ai pas dormi. Je suis en overdose des hérissons-pique-aiguilles, et même Hagrid m’a déçu en nous présentant de bêtes licornes, relata-t-il d’une voix décontractée. Niveau retenues, j’m’en suis pris que deux, c’est une petite semaine. » Flynn se demandait souvent pourquoi ses professeurs s’acharnaient à le coller alors qu’ils voyaient bien que cela ne suffisait pas à le calmer –mais à priori, selon leurs dires, ils en avaient dompté des plus coriaces que lui "après les Maraudeurs, les jumeaux Weasley, l’armée de Roy, Klein et Kostas, on a tout vu".


I love rock'n'roll
It's bugging me, grating me and twisting me around. Yeah I'm endlessly caving in and turning inside out. 'cause I want it now I want it now. And I'm breaking out, I'm breaking out, last chance to lose control. Rise up.
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Contenu sponsorisé





Rock'n'cheminée ϟ Flynn Mulligan Empty
Ξ Sujet: Re: Rock'n'cheminée ϟ Flynn Mulligan   Rock'n'cheminée ϟ Flynn Mulligan Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Rock'n'cheminée ϟ Flynn Mulligan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Pour aller plus loin :: Le retourneur de temps-
Sauter vers: