AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




-33%
Le deal à ne pas rater :
Samsung HW-T420 – Barre de son 2.1 – 150W – Bluetooth (via ODR)
109.99 € 163.51 €
Voir le deal

Partagez
 

 Revoir l'ordre de ses priorités ϟ Alexandre Symphonie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Nathaniel Baker
Nathaniel Baker
Préfet de Serdaigle

Parchemins : 318
Âge : 13 ans (30/05/2002)
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


Revoir l'ordre de ses priorités ϟ Alexandre Symphonie Empty
MessageSujet: Revoir l'ordre de ses priorités ϟ Alexandre Symphonie   Revoir l'ordre de ses priorités ϟ Alexandre Symphonie EmptyMer 2 Déc 2020 - 0:07





There was a flurry of rumor about her disappearance when the rest of the school arrived back from their Christmas holidays, because of course everyone thought that she had been attacked.

Nathaniel l'avait dit ! Nathaniel l'avait prédit ! Mais le garçon n'était définitivement pas content de ce qui était arriver. Viska Spingate, la Serpentard qui avait un peu un rôle de leader au sein de la brigade anti menace, s'était faite enlevée. Le préfet l'avait bien dit que ce qu'ils faisaient tous était dangereux et qu'il fallait laisser les adultes gérer, sinon il y aurait d'horribles conséquences, mais personne ne désirait vraiment l'écouter. Même pas son ami Alexandre à qui il faisait la tête. Et il en payait le prix, un prix terrible puisque celle sur qui il voulait garder un oeil n'était plus. Attention, ne vous méprenez pas, Nathaniel bien que content d'avoir eu raison, ne se réjouissait absolument pas de l'enlèvement de la jeune fille, au contraire, surtout que ça mettait le Gryffondor dans un sacré état et ça, le jeune Serdaigle s'en rendait bien compte. Il ne connaissait pas spécialement la cousine de son ami (ou ex-ami tout est une question de perspective temporel), mais il avait bien compris qu'elle était importante pour lui même s'il n'en avait pas tous les tenants et les aboutissants. Il avait lu un peu de textes sur la famille Symphonie ayant enfin pu avoir accès à la Réserve grâce à l'un de ses professeurs, mais rien qui n'expliquait pourquoi Alexandre tenait tant à suivre Viska dans les aventures de la Brigade Anti Menace. Cela dit sa lecture s'était avérée utile aussi pour comprendre un peu l'histoire de l'enlèvement de la Serpentard car en effet, Magicis Sacra ne semblait pas les seuls à être derrière tout ça, il y avait une histoire de famille aussi plutôt bizarre, un jour Nathaniel se donnerait pour mission d'interroger Alexandre lorsqu'il lui reparlerait (si ce jour arrivait).

« Mr Symphonie est encore absent ? » demanda le Professeur. En salle de classe Nathaniel jeta un oeil aux élèves derrière leurs pupitres. En effet le rouge et or n'était pas à sa place habituelle et ce n'était pas le premier cours qu'il manquait depuis l'enlèvement de sa cousine. Franchement, ce n'était pas sérieux. Certes, ça le touchait, mais quand même, ce n'était pas une raison pour gâcher son apprentissage. S'il espérait que sa cousine revienne, alors il ne devait pas mettre sa vie en pause, se lamenter ne servait à rien. C'était le dernier cours de la journée, une classe qu'ils avaient en commun avec les Gryffondor de leur année et Nathaniel demanda à l'un des camarades d'Alexandre s'il savait où il était.

Direction la salle commune de Gryffondor à présent que les cours de la journée étaient terminés.. C'était là-bas que son camarade et ami avait été aperçu pour la dernière fois. Il y avait bien sûr un problème de taille, préfet ou non, Nathaniel n'avait absolument pas accès à la salle commune des rouges et or. Mais il aviserait une fois arrivé devant le tableau de la Grosse Dame. D'ailleurs... Grimpant les dernières marches qui le séparait du portrait, le jeune homme arriva devant le portrait d'une femme bien en forme dans une robe de soie. « Bonjour Madame, excusez moi, vous voudriez bien m'ouvrir s'il vous plait je souhaiterais parler à un ami. » demanda-t-il. Elle le jaugea du regard voyant très bien qu'il portait les couleurs de Serdaigle. « Mot de passe ? » interrogea-t-elle dans le doute. Il lui servit son plus beau sourire. « Je suis désolée, mais si vous n'avez pas le mot de passe, vous ne pouvez pas entrer. » ajouta-t-elle. Le garçon se recula surtout que derrière lui des élèves de Gryffondor souhaitaient rentrer dans leur salle commune, mais aux regards qu'ils lui lançaient, ils n'étaient pas prêts à l'y inviter. Comment pouvait-il faire s'il n'avait ni mot de passe, ni invitation ? Mais oui ! Il ferait tout simplement en sorte que ce soit Alexandre qui vienne à lui.

Le garçon revint à la charge près du portrait au même moment où un garçon et une fille de peut-être un an ses ainés se pointèrent des escaliers. « Excusez moi, est-ce que vous pouvez demander à Alexandre Symphonie de venir dans le couloir s'il vous plait, c'est très urgent. » Les deux élèves acceptèrent et passèrent le portrait une fois que Nathaniel fut à une distance assez éloignée pour ne pas entendre le mot de passe. Mais après cinq minutes, son ami Gryffondor n'arriva toujours pas. Il arrêta un autre élève, un garçon de deuxième année cette fois. « Dis moi, tu peux me chercher Alexandre Symphonie s'il te plait ? Un troisième année aux allures de sportif. Dis lui que Nathaniel l'attends de tout urgence devant sa salle commune s'il te plait. » demanda-t-il de nouveau. Le deuxième année acquiesça et passa le portrait de la Grosse Dame à son tour. Cette dernière guettait le Serdaigle interloquée. Le portrait s'ouvrit et Nathaniel fut soulagé. Jusqu'à ce qu'il découvre qu'il ne s'agissait absolument pas d'Alexandre, mais d'un tout autre élève, une fille d'ailleurs, qui ne faisait que sortir de sa salle commune. Après cinq minutes supplémentaires, il décida de passer aux choses sérieuses. « Excuses moi ! » Il interpella le même troisième année qui lui avait indiqué où se trouvait Alexandre. « Je peux te demander un service s'il te plait ? Tu peux demander à Alexandre de venir devant la salle commune pour parler de la malédiction familiale ? Merci ! » L'élève le regarda confus ne comprenant pas de quoi il parlait et disparut à travers la porte derrière le portrait. Si avec ça son ami rouge et or n'apparaissait pas, alors Nathaniel se chargerait de détruire la porte elle-même pour entrer. Ou inventer une excuse auprès du Professeur Clarks pour qu'il vienne de toute urgence chercher Alexandre. Mais mentir à un professeur ne viendrait qu'en dernier, c'était la pire des choses à faire pour Nathaniel alors déjà il allait harceler tous les élèves de Gryffondor et menacer Alexandre de révéler ses secrets familiaux s'il ne se pointait pas immédiatement. Oui, ce n'était peut-être pas la meilleure des façons de reparler à son ami rouge et or, mais il était impératif qu'Alexandre arrête de rater les cours et ce même si cela signifiait faire une trève pendant quelques minutes le temps que Nathaniel le convainque de revenir en classe. C'était faisable non ?

(1034)

(c) SIAL ; icons sial




good loses. good always loses, because good has to play fair. evil doesn't. she is evil.
Revenir en haut Aller en bas

Alexandre Symphonie
Alexandre Symphonie
Gryffondor

Parchemins : 170
Âge : 13 ans (3 juin 2002)
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


Revoir l'ordre de ses priorités ϟ Alexandre Symphonie Empty
MessageSujet: Re: Revoir l'ordre de ses priorités ϟ Alexandre Symphonie   Revoir l'ordre de ses priorités ϟ Alexandre Symphonie EmptyVen 4 Déc 2020 - 12:34

Revoir l'ordre de ses priorités« Putain Nate qu’est-ce que tu me veux !? » Fut la manière – assez impolie, il faut l’admettre, et à des lieux du comportement normal d’Alex – dont il accueillit Nate une fois sorti de sa salle commune. Depuis la disparition de Viska le jeudi précédent – et ils étaient lundi en fin de journée -, Alex n’avait pas mis les pieds dans une salle de classe et, donc, n’avait pas croisé le préfet de Serdaigle. En même temps, avait-il envie de voir quelqu’un qui se réjouirait de la disparition de sa cousine ? Car, vu la haine de Nate contre la BAM, Alex ne doutait pas que son ancien ami ne soit très satisfait de la tournure qu’avaient prise les événements. Raison pour laquelle il n’avait aucune intention d’être aimable. Déjà qu’il n’avait pas vraiment réussi à l’être avec Stef – qu’il aimait pourtant sincèrement -, alors Nate ne partait pas très bien.

Depuis presque un an que le Serdaigle l’ignorait sciemment, Alex’ avait pris la chose avec philosophie. Après tout, tout le monde ne pouvait pas être d’accord, et si Nate préférait ne pas lui parler, et bien soit. Alex’ avait tourné le problème dans tous les sens et il n’y avait clairement pas de solution au différent qui les opposait : jamais il n’abandonnerait la BAM. Jamais il n’abandonnerait Viska. Si tant est que sa cousine soit encore vivante pour qu’il lui serve encore à quelque chose évidemment.

Alex’ s’en voulait de ne pas avoir su protéger la Serpentard de la menace que représentait leur famille. Maudite par droit d’aînesse, elle se retrouvait maintenant en proie avec le pire phénomène de foire des Symphonie. S’il n’allait pas en cours, c’était parce que c’était encore la manière la plus pacifique à sa disposition pour montrer à l’école combien ils avaient failli à tous les protéger, en commençant par Viska. Cela dit, il savait aussi que lui avait manqué à la promesse qu’ils s’étaient faites sa mère et lui de compenser la malédiction, d’être là pour l’épauler. Un seul devait avoir la marque, ça ne voulait pas dire que les autres ne pouvaient pas être . Alex avait beau avoir deux ans de moins que Viska (presque trois en fait), il avait longtemps été l’héritier désigné, et il avait été entraîné pour ça, pour la violence, le combat, l’assassinat. Il était plus grand, plus fort, plus habile que sa cousine. Et ne parlons même pas des raisons de l’enlèvement de Viska qui étaient à vomir, surtout pour Alex qui avait une conscience aiguë qu’en la circonstance, sa cousine remplaçait sa mère dans l’esprit de Nathan. Depuis que ce dernier avait fait son retour, Alex’ aurait du passer plus de temps avec Viska, ou parler aux Serpentard pour qu’ils le fassent, mais ils avaient eu confiance dans les protections de Poudlard, et ils avaient tous eu tord.

Dardant de son regard très bleu et de toute sa hauteur l’aiglon, ses pensées sombres étaient quasiment indéchiffrables, même s’il avait les traits tirés de quelqu’un qui n’avait ni beaucoup dormi, ni mangé suffisamment. On était assez loin de l’Alex’ avenant et doux auquel Poudlard était habitué. L’inquiétude le rongeait, le rendant incapable de faire quoi que ce soit, à part taper dans des troncs d’arbre, courir jusqu’à l’épuisement, et fixer le plafond depuis son lit. C’était dans cette dernière position que ses camarades lions étaient venus le trouver, trois fois, pour lui dire que Nate voulait le voir. « C’est pas une manière de demander à quelqu’un de venir te voir, et puis c’est quoi cette histoire sur la malédiction ? Avec Viska aux mains d’un ancien mangemort, tu crois que c’est vraiment la priorité de parler de ça ? T’as mangé des bonbons avariés avant de venir ou quoi ? J’ai mieux à faire que de parler à quelqu’un d’aussi borné que toi, de toute façon tu comprends jamais rien. » Cracha-t-il avec toute la colère qu’il ressentait contre tout le monde et personne précisément. S’il s’était calmé tout seul face à Stef, parce qu’il s’en était voulu de la brusquer inutilement ce qui avait bien raté soit dit en passant, il n’avait pas autant de scrupule avec un ami qui l’avait lâché il y a des mois de ça.

697
(c) 2981 12289 0


FLORISSONE

Mister Poudlard 2015

Alexandre Symphonie

Revenir en haut Aller en bas

Nathaniel Baker
Nathaniel Baker
Préfet de Serdaigle

Parchemins : 318
Âge : 13 ans (30/05/2002)
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


Revoir l'ordre de ses priorités ϟ Alexandre Symphonie Empty
MessageSujet: Re: Revoir l'ordre de ses priorités ϟ Alexandre Symphonie   Revoir l'ordre de ses priorités ϟ Alexandre Symphonie EmptyDim 6 Déc 2020 - 19:50





There was a flurry of rumor about her disappearance when the rest of the school arrived back from their Christmas holidays, because of course everyone thought that she had been attacked.

Nathaniel attendit patiemment devant le tableau de la Grosse Dame qui le regardait d'un air hautain. Sans doute était-ce dû au fait qu'il ne faisait pas parti des Gryffondors et qu'en plus de cela il embêtait chacun des élèves qui tentaient de pénétrer dans la salle commune qu'elle protégeait. Cependant, son plan, bien qu'ayant pris son temps, finit par être un grand succès. Le tableau se mit une nouvelle fois à bouger et Alexandra sortit de la salle commune, mais ne manqua pas d'agressivité ce qui fit sursauter Nathaniel. « Pas la peine d'être impoli. » répondit sèchement le Serdaigle après avoir brièvement été décontenancé. Il s'étonna d'ailleurs de s'être ressaisit aussi vite, mais il avait une mission accomplir et il savait que rapidement le Gryffondor pouvait de nouveau se replier dans sa salle commune rendant impossible toute communication.

Ce qui marqua le plus le bleu et bronze ce fut les traits de son ami (oui car malgré sa stupidité, Alexandre était toujours son ami). Le visage fatigué, blafard, ce n'était pas comme ça que Nathaniel l'avait connu et ce même si près d'un an était passé depuis qu'ils avaient parlé ensemble. Mais en attendant il ne manquait pas d'agressivité à revendre si bien qu'une nouvelle fois il engueula le bleu et bronze. Point de vulgarité cette fois cela dit. Une fois qu'il eut terminé de vider son sac, le préfet de Serdaigle s'éclaircit la voix d'un mouvement théâtre et à son tour à enguirlander son camarade : « En même temps c'est dur de comprendre quand ton ami ne t'a pas expliqué quoique ce soit Alexandre ! » Derrière le rouge et or, la Grosse dame haussa les sourcils, rejointe bientôt par une sorcière à chapeau qui se glissa dans le portrait de la gardienne des Gryffondor. « Et c'était en partie pour que tu viennes que j'ai demandé à ce qu'on te dise ça puisque j'ai eu beau t'envoyer plusieurs personnes, tu n'es jamais arrivé. Je me suis dit qu'avec ça tu daigneras peut-être sortir. » ajouta-t-il sans une once de fierté d'avoir vu son plan se dérouler à merveille. Mais il n'avait pas le temps de trop se réjouir, maintenant qu'il avait Alexandre face à lui, il n'avait pas une seule seconde à perdre. Deux missions devaient être remplies. La première, faire revenir Alexandre en cours, ça restait tout de même le plus important et la seconde, l'amener à lui expliquer ce qui le liait autant à sa cousine pour qu'elle soit la seule et unique raison qu'il se mette en danger en allant aux réunions de la Brigade Anti Menace, car jusqu'ici, y aller parce que c'était sa cousine, n'était pas une raison suffisante. Si elle sautait d'un pont allait-il la suivre parce qu'elle était sa cousine ? Il devait y avoir quelque chose en plus et le cerveau de Nathaniel lui faisait imaginer que ça avait un lien avec cette malediction familiale.

« Bref. » Le garçon se reprit et ajouta : « Si je suis venu te voir c'était pour savoir comment tu allais, parce que tu as encore séché les cours aujourd'hui et ça ne va pas t'aider. » expliqua-t-il. Mais il s'attendait déjà à ce que pourrait lui répondre Alexandre, il avait passé ce scénario dans sa tête à plusieurs reprises : « Et oui je sais, tu vas me dire " Depuis quand tu t'inquiètes pour moi après m'avoir fait la gueule pendant toute une année. " eh bien crois moi que j'ai aussi mené mon enquête de mon côté même si ça m'a pris du temps. » dit-il. Il tournait un peu autours du pot, mais Nathaniel aimait ménager le suspense. « Et puis voyons, tu sais très bien que je ne mangerais jamais de bonbons encore moins des avariés. » ajouta le préfet vexé qu'Alexandre puisse l'imaginer avaler ces produits maléfiques. Mais là n'était pas la question. « Donc, j'imagine que toute cette prise de position vis à vis de la BAM et ton entêtement à vouloir suivre Viska à chaque réunion a plus avoir avec le simple lien de deux cousins j'imagine non ? Et même si je n'ai pas tout compris dans ce que j'ai lu dans la bibliothèque de l'école, c'est une longue histoire de famille c'est ça ? » demanda-t-il. Nathaniel désirait montrer à Alexandre qu'il n'avait pas juste brasser de l'air et qu'il avait, contrairement à ce que le Gryffondor pensait, cherché à le comprendre. Alors certes, cela ne serait pas arrivé sans les pistes d'Eurydice, mais d'un autre côté le bleu et bronze n'aurait pas pu deviner si son ami n'était pas resté aussi mystérieux. Toute cette dispute était en partie de la faute du Gryffondor aussi s'il n'était aussi têtu dans ses secrets. N'étaient-ils pas amis justement ?

(782)

(c) SIAL ; icons sial




good loses. good always loses, because good has to play fair. evil doesn't. she is evil.
Revenir en haut Aller en bas

Alexandre Symphonie
Alexandre Symphonie
Gryffondor

Parchemins : 170
Âge : 13 ans (3 juin 2002)
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


Revoir l'ordre de ses priorités ϟ Alexandre Symphonie Empty
MessageSujet: Re: Revoir l'ordre de ses priorités ϟ Alexandre Symphonie   Revoir l'ordre de ses priorités ϟ Alexandre Symphonie EmptyLun 7 Déc 2020 - 11:17

Revoir l'ordre de ses prioritésÀ la mention de son impolitesse (qui n’était pas une norme chez lui), Alex’ se contenta d’un regard noir en réponse. Quant à la suite, le lion ne voyait pas à quoi faisait référence Nate : leur dernière vraie conversation remontait à quasiment un an, et il était clairement passé à autre chose de son côté. « Par Merlin ! Qu’est-ce que je ne t’ai pas expliqué ENCORE ? Et encore une fois est-ce que c’est bien LE MOMENT ! » Ils avaient eu des mois pour parler, des mois où Alex aurait été tout à fait ouvert à une conversation, où il aurait été calme et à l’écoute, mais non, il fallait que Nate choisisse la disparition de Viska pour venir le voir ! « Je suis sorti par ce que tu harcèles mes camarades de maison et qu’au bout d’un moment ça va bien. Tu ne t’es pas dit, juste, que j’avais peut-être mieux à faire ? Que je pouvais être occupé ? Voire que je n’étais peut-être tout simplement pas à Poudlard ? Qu’est-ce que tu viens m’emm… m’embêter sérieux ! » Pesta le Gryffondor avec toujours cette mauvaise humeur qui l’habitait depuis des jours. Et encore, il l’était moins qu’au début, parce qu’il sortait avec Stef maintenant, donc il faisait l’effort de se mélanger au moins aux Gryffondor, même s’il refusait toujours d’aller en cours.

Quant à la suite, bien qu’une veine palpitait sur la tempe d’Alex’ démontrant que sa tension était trop élevée pour son propre bien, il n’interrompit pas Nate. À la mention des bonbons, il se souvint qu’en effet, Nate n’en mangeait pas, fait qu’il avait oublié et moi aussi mais, en même temps, durant l’année écoulée, ça n’avait pas été l’info à conserver absolument sur le Serdaigle. Toute cette conversation lui paraissait incongrue et sortie de nulle part, Nate lui parlait comme s’ils étaient encore amis, sauf qu’au bout d’un an sans se parler, Alex pensait que… non. Ils avaient des amis communs, ils allaient aux mêmes cours, mais leur vie s’était déroulée indépendamment l’un de l’autre. C’était triste, mais c’était comme ça. On arrête pas de parler aux gens du jour au lendemain, même pour bouder. Surtout pour bouder. Ils n’avaient plus cinq ans quand même !

« Ma. Cousine. A. Disparu. Nate. » répéta Alex’ en détachant chaque mot pour être sûr que l’information monte jusqu’au cerveau du préfet. « Qu’est-ce qui se passe dans ton cerveau pour que tu crois que c’est le moment de venir me rire au nez sur le mode ahah tu vois je te l’avais bien dit ? Surtout que ce n’est pas MS qui a enlevé Viska mais mon oncle, ce qui est pire, parce que lui il tue des gens tu vois. » Il souffla pour essayer de garder son calme, que n’aurait-il pas donné pour que quelqu’un soit présent là, tout de suite, pour faire tampon entre Nate et lui. Parce que là, Alex avait très très envie de le cogner. Il ne le ferait pas, parce qu’il était non violent – aussi bizarre que cela soit pour un Symphonie -, mais il en avait quand même très envie alors qu’il s’imaginait que le préfet venait simplement lui exposer sa fierté d’avoir raison. À la décharge d’Alex’, il n’était pas au top de sa concentration et ne voyait pas du tout quel était l’objectif visé par Nate.

Se pinçant très fort l’arête du nez pour essayer, malgré tout, de faire avancer cette conversation ubuesque, il reprit avec tout le self contrôle dont il pouvait faire preuve actuellement (pas grand donc) : « Je te l’ai déjà dit, Viska est importante. Jamais je ne l’abandonnerai, jamais je ne la trahirai, et ce sera d’autant plus vrai quand elle sera revenue... » La voix d’Alex se brisa et il serra les poings. « Tu dis avoir été à la bibliothèque, alors tu sais que nous sommes des assassins. C’est moi qui aurais du être maudit, pas Viska, je m’entraîne presque depuis ma naissance pour ça, mais on a découvert qu’elle était la fille de Nathan, alors ma malédiction est devenue la sienne. Mais ça n’aurait pas du se passer comme ça, j’aurais du être près d’elle, la protéger… et l’école aussi aurait du la protéger. On l’a tous abandonné, alors j’ai pas besoin que tu viennes là… pour je ne sais même pas quoi en fait… » Et comme il ne pouvait pas frapper Nate, Alex fit quelque chose d’inédit : il pleura.
(c) 2981 12289 0


FLORISSONE

Mister Poudlard 2015

Alexandre Symphonie

Revenir en haut Aller en bas

Nathaniel Baker
Nathaniel Baker
Préfet de Serdaigle

Parchemins : 318
Âge : 13 ans (30/05/2002)
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


Revoir l'ordre de ses priorités ϟ Alexandre Symphonie Empty
MessageSujet: Re: Revoir l'ordre de ses priorités ϟ Alexandre Symphonie   Revoir l'ordre de ses priorités ϟ Alexandre Symphonie EmptyDim 20 Déc 2020 - 23:46





There was a flurry of rumor about her disappearance when the rest of the school arrived back from their Christmas holidays, because of course everyone thought that she had been attacked.

L'agressivité d'Alexandre pouvait être terrifiante alors Nathaniel se promit de ne pas flancher. Le Serdaigle était plutôt calme comme garçon et ne se voyait pas spécialement participer à une bagarre, mais ils avaient de très bons arguments alors il ne pouvait décemment pas lâcher maintenant d'autant plus qu'il avait fait le premier pas en recontactant de lui-même Alexandre quand bien même il n'approuvait pas son désir de participer aux réunions de la Brigade Anti Menace. Pour autant, le Gryffondor ne manquait pas de faire peur, alors Nathaniel se concentra sur le bleu des yeux du garçon, oui voilà, concentré sur l'iris d'Alexandre, il ne flancherait pas et les paroles agressives du Gryffondor glisseraient sur lui comme des gouttes de pluie sur une surface qu'on avait imperméabilisé à l'aide du sortilège Impervius. « Pour qui tu me prends ! Bien sûr que je me suis renseigné avant pour savoir où tu te trouvais, sinon je ne serais pas venu jusqu'ici. Je sais très bien ce que je fais. » rétorqua-t-il en prenant soin d'ignorer complètement les premières possibles raisons qu'avait évoquées Alexandre n'ayant pas d'arguments pour contre ces dernières.

Mais là n'était pas le sujet. Nathaniel s'était déplacé pour une très bonne raison, l'absentéisme d'Alexandre et son histoire familiale (oui l'ordre avait son importance pour le Serdaigle, le premier était plus important à ses yeux que le second). Mais Alexandre sonnait comme un disque rayé, alors le bleu et bronze leva les yeux au ciel. Disparue, disparue certes, mais quand même. Il se retint de répondre quoique ce soit, laissant parler le Gryffondor. Il n'apprécia pas cependant l'insinuation de son ami. « Je ne te rie pas au nez, absolument pas, ce n'est pas mon genre. » répondit-il. Mais par chance pour le Serdaigle, Alexandre entra un peu plus dans le vif du sujet (enfin !) Enfin il expliqua clairement à Nathaniel ce qu'il en était de l'histoire de sa famille et pourquoi il s'entêtait autant à vouloir participer aux missions de la Brigade Anti Menace pour veiller sur sa cousine (plus âgée et sans doute plus capable que lui selon le bleu et bronze). Enfin il donnait les explications logiques qu'avait toujours voulues entendre Nathaniel, mais soudainement il se retrouva avec un Alexandre en pleurs.

Là par contre il était un peu dépassé. Il tapota l'épaule de son ami. « Tu sais, je sais que ça ne va rien changer dans ta tête parce que t'es vraiment têtu, mais malheureusement à moins d'être attaché à elle H24, et je ne suis pas sûr que ce soit possible au niveau de l'intimité, tu ne peux pas être tout le temps avec elle, personne ne peut être tout le temps avec elle et malheureusement c'est ainsi. » Il continua de tapoter l'épaule du garçon de manière mécanique. Il doutait que ses mots soient un tant soit peu réconfortant alors il tenta de trouver autre chose. « Le coupable dans l'histoire c'est ton oncle, ni toi, ni l'école, ni tout le monde. Protéger quelqu'un n'est nécessaire que si on cherche à nuire à cette personne. Dans le cas de Viska il s'agit de ton oncle, dans le cas du monde des sorciers il s'agit de Magicis Sacra. Tu vois ce que je veux dire ?  » Il ne savait même pas vraiment où il voulait en venir. Il aimerait bien déculpabiliser Alexandre qui semblait s'être investi d'une grande mission, alors qu'il n'avait que treize ans. « Et puis appelle moi grand optimiste, mais si tu veux protéger ta cousine quand elle reviendra, parce que oui je pense qu'elle reviendra, insultes moi si ça t'énerve que je dise ça je m'en fiche, eh bien ce n'est pas en cessant de participer aux cours qui peuvent te fournir des outils supplémentaires que tu y arriveras. » ajouta le garçon. Il arrêta de tapoter l'épaule de son camarade pour croiser les bras afin de soutenir son sérieux. En effet, tous les cours n'étaient pas voués à leur enseigner l'art du duel, mais si on y mettait un peu du sien il y avait de quoi utiliser certains sorts ou certaines potions de manière bien efficace, il suffisait de faire preuve d'imagination. « Et si tu as besoin d'aide pour ça, je peux t'aider. » Tant que ça touchait aux cours ou à de l'apprentissage supplémentaire, Nathaniel voulait bien faire un effort, mais qu'Alexandre n'aille pas se mettre bêtement en danger tout de même.

(c) SIAL ; icons sial




good loses. good always loses, because good has to play fair. evil doesn't. she is evil.
Revenir en haut Aller en bas

Alexandre Symphonie
Alexandre Symphonie
Gryffondor

Parchemins : 170
Âge : 13 ans (3 juin 2002)
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


Revoir l'ordre de ses priorités ϟ Alexandre Symphonie Empty
MessageSujet: Re: Revoir l'ordre de ses priorités ϟ Alexandre Symphonie   Revoir l'ordre de ses priorités ϟ Alexandre Symphonie EmptyLun 28 Déc 2020 - 0:04

Revoir l'ordre de ses priorités« Parce que tu m’espionnes en plus ? Et bien bravo, c’est du propre ! » Répondit Alex’ du tac-au-tac peu enclin à laisser Nate avoir le dernier mot. D’ailleurs, même si le Serdaigle lui disait que ce n’était pas son genre de lui rire au nez, le lion avait tendance à croire le contraire, car qui boudait pendant un an pour revenir comme une fleur en pleine situation de crise ? Tout les amis de la famille Symphonie visiblement ! Une très forte envie de cogner son ancien ami étreignait Alex’ mais, encore une fois, le Gryffondor était très pacifiste par rapport à la moyenne de sa famille, aussi se contint-il bien qu’il en vint à pleurer de colère et de frustration.

Il laissa Nate lui tapoter l’épaule, même si ça l’agaça plus que ça ne le calma, et l’écouta d’un air mi-sombre, mi-outré. « Tu ne comprends rien ! Viska n’aurait jamais du revenir à Poudlard, il aurait fallu la mettre dans un endroit qui soit vraiment protégé ! Cette école a plus de trou qu’un morceau de gruyère ! Donc si, c’est la faute de l’école, et par extension c’est aussi ma faute parce que Viska n’aurait jamais du être seule au moment de sa disparition. Elle n’a que quelques années d’entraînement, elle n’arrivera pas à battre cet homme, mais si j’étais avec elle, à nous deux, on y arriverait ! Une arme frappe ou se brise MERDE ! Je ne suis pas sensé être là à attendre comme le dernier des inutiles ! » Jensen relate très fort. Alex’ tremblait, en parti à cause des sanglots qui entrecoupaient ses paroles, et en parti à cause de toute la colère accumulée. Cette dernière était principalement dirigée contre lui-même : même s’il n’était effectivement pas directement responsable des actes de Nathan, en revanche c’était sa faute si sa cousine avait choisi de porter la marque. Comme lui n’aimait pas se battre et n’avait pas un très gros instinct de compétition, elle avait pris sa place. Viska aurait été plus heureuse si elle n’avait jamais su qu’elle était une Symphonie, même s’il supposait que les entraînements l’avaient mieux préparé à affronter Nathan…

« Et je ne retournerai pas en cours à écouter les sornettes des profs alors qu’ils ont laissé ma cousine se faire enlever. En plus tous leurs sortilèges pourries ne me serviraient à rien en dehors de Poudlard, on n’a pas le droit de faire de la magie à l’extérieur et même sans ça tu ne crois quand même pas que mon oncle a laissé sa baguette à Viska ? Tu crois qu’il est stupide ou quoi ? » Son oncle était un sociopathe ainsi qu’un meurtrier incestueux, mais de ce qu’Alex’ savait de lui, il n’était pas bête. Contre des adolescents, récupérer leurs baguettes était un jeu d’enfant pour lui. La doctrine des Symphonie était de ne jamais se reposer sur la magie pour se battre et survivre. Au-delà de la rancune qu’Alex nourrissait à l’égard de l’école, l’argument de Nate n’avait aucune valeur à ses yeux à cause de cette pensée, profondément ancrée dans sa famille, et qui avait toujours fait que si les Symphonie assassinaient des gens, ils n’utilisaient pas de sortilège de mort pour ça.

D’un geste rageur, il essuya ses larmes et fixa le Serdaigle de ses yeux aciers alors dénués de toute chaleur pire que Noé pour réconforter ? Voici Nate!. Il commençait à comprendre pourquoi son ancien ami était là et cette révélation ne lui plaisait pas. « En fait c’est pour ça que tu es venu ? Tu t’en fous de mon chagrin ou de mes inquiétudes, tout ce qui t’intéresse c’est de jouer au préfet parfait parce que tu sais que ceux de ma maison s’en foutent que je sèche ! » Donc, en gros, il n’était pas là en tant qu’(ex) ami, il était juste là pour se faire mousser, comme d’habitude.

655
(c) 2981 12289 0


FLORISSONE

Mister Poudlard 2015

Alexandre Symphonie

Revenir en haut Aller en bas

Nathaniel Baker
Nathaniel Baker
Préfet de Serdaigle

Parchemins : 318
Âge : 13 ans (30/05/2002)
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


Revoir l'ordre de ses priorités ϟ Alexandre Symphonie Empty
MessageSujet: Re: Revoir l'ordre de ses priorités ϟ Alexandre Symphonie   Revoir l'ordre de ses priorités ϟ Alexandre Symphonie EmptyVen 1 Jan 2021 - 18:26





There was a flurry of rumor about her disappearance when the rest of the school arrived back from their Christmas holidays, because of course everyone thought that she had been attacked.

Alexandre pouvait vraiment être borné quand il le voulait. Comment ne pouvait-il pas voir que Nathaniel était là, en AMI, pour SON BIEN. Il voyait le mal partout, un vrai paranoïde et persécuté. « Mais bien sûr que non je ne t'espionne pas. J'ai juste demandé à quelqu'un de ton dortoir où tu te trouvais c'est tout. » répondit le préfet bleu et bronze pour se défendre. Après tout il n'aurait pas su où se trouvait Alexandre s'il n'avait pas été cherché lui-même l'information et il ne faisait que lui expliquer comment il avait deviné où il se trouvait et pourquoi il n'avait aucun doute sur la localisation contrairement à ce que pouvait supposer son camarade rouge et or. Sauf qu'Alexandre semblait déterminé à lui faire des reproches.

Cela dit, quand Alexandre commença à verser quelques larmes, Nathaniel le prit comme un appel à l'aide. Voilà, il allait enfin pouvoir se vider et accepter l'aide que fournissait le préfet des Serdaigle non ? Le jeune garçon tenta de le rassurer, de lui expliquer que ce n'était aucunement sa faute ce qu'il s'était passé. Mais en plus d'être persécuté, Alexandra semblait aussi être un martyr. Alors il l'écouta dire ô combien tout était de sa faute et pourquoi tout était de sa faute (et de la faute de l'école aussi). « Je suis désolé, mais même si tu avais été avec, si ton oncle a reçu de l'aide de Magicis Sacra comme le dise les rumeurs, je doute que tu aurais pu faire quelque chose en plus. » rétorqua le garçon. Parce qu'au cas où Alexandre l'avait oublié, Nathaniel avait vu de ses propres yeux ce qu'était capable de faire Magicis Sacra alors même qu'il n'était qu'en première année et avant même qu'ils n'annexent l'école, lorsqu'ils n'étaient que trois élèves, dont Prudence Faraday, sur le terrain de Quidditch. Un jour qui l'avait marqué et qui avait toujours influencé son choix de ne pas faire de vague et de laisser les adultes gérer tout ça.

Mais Alexandre semblait non raisonnable. Le rouge et or continuait de critiquer l'inutilité des cours de l'école, de la magie même puisque de toute façon en étant capturé Viska n'aurait pas de baguette magique. Nathaniel se retint de lui répondre que même avec les meilleurs connaissances de combat à mains nues, en étant physiquement neutralisé, une personne n'arriverait à rien. Mais, le rouge et or poussa le bouchon un peu trop loin ensuite et dévisagea le préfet avec une agressivité que ce dernier n'apprécia aucunement. Certes Nathaniel n'avait pas été parfait sur la dernière année, il pouvait l'admettre, un peu, mais de là à dire que la seule raison de sa venue était entièrement égoïste, le bleu et bronze ne l'acceptait pas. « Mais par Merlin tu vas la fermer oui !!! » Sachez que Nathaniel n'employait jamais, mais alors ja-mais de vulgarité et il n'élevait pas la voix non plus. Derrière Alexandre, la Grosse Dame et la sorcière qui l'avait rejointe peu après, ne bougèrent pas d'un centimètre, contemplant la discussion avec attention et curiosité, attendant de voir comment les choses allaient évoluer. « Je te propose de l'aide, DE L'AIDE ! Je t'ai boudé pendant un an parce que j'ai détesté te voir aller aux réunions de la brigade parce que c'était dangereux. J'ai vu ce qu'ils étaient capables de faire, bien sûr que j'étais inquiet pour toi ! Et en plus t'as jamais voulu m'expliquer pourquoi tu t'obstinais à y aller. Maintenant je l'ai compris et je te propose mon aide, mais non tu dis que je suis égoïste alors que je ne faisais que m'inquiéter pour toi ! Parce que... il hésita un instant avant d'ajouter la suite, mais les mots finirent par sortir d'eux même de sa bouche. Parce que tu es mon ami Alexandre et le premier que j'ai jamais eu ! » hurla presque le bleu et bronze. Son visage était rougi par la colère et ce fut à son tour d'avoir les larmes aux yeux même s'il se retint de pleurer, seuls ses yeux étaient pour le moment humide. Quel idiot cet Alexandre, l'obligé à vider son sac comme ça et à ne rien comprendre alors que ses intentions étaient bonnes. Il ne voulait que son bien alors pourquoi il ne pouvait pas comprendre ça par Merlin.

(711)

(c) SIAL ; icons sial




good loses. good always loses, because good has to play fair. evil doesn't. she is evil.
Revenir en haut Aller en bas

Alexandre Symphonie
Alexandre Symphonie
Gryffondor

Parchemins : 170
Âge : 13 ans (3 juin 2002)
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


Revoir l'ordre de ses priorités ϟ Alexandre Symphonie Empty
MessageSujet: Re: Revoir l'ordre de ses priorités ϟ Alexandre Symphonie   Revoir l'ordre de ses priorités ϟ Alexandre Symphonie EmptyDim 3 Jan 2021 - 19:45

Revoir l'ordre de ses prioritésDemander à quelqu’un où il se trouvait, c’était l’une des définitions possibles de l’espionnage, mais Alex’ préféra ne pas polémiquer plus longtemps, il était de toute façon pris par l’émotion. « Peut-être que je n’aurais rien pu faire mais au moins elle n’aurait pas été toute seule, tu imagines seulement comme elle doit avoir peur ? » cracha-t-il en continuant de pleurer par à coups.

Et comme il semblait qu’il faille que Nate partage cette détresse, il se mit à craquer aussi, mais la colère d’Alex’ ne retomba pas pour autant. Être amis ne donnait aucun droit au préfet sur sa vie. Il n’avait ni à s’expliquer, ni à se justifier auprès de lui. « L’amitié ce n’est pas gesticuler en donnant des ordres et s’attendre à être obéi. » contrecarra froidement mais avec moins de sanglots dans la voix Alexandre. « Tu aurais du te contenter des explications que je t’avais donné et prendre mes raisons pour acquises. Je ne t’ai rien dissimulé, je t’ai dit que j’allais aux réunions de la BAM par loyauté envers Viska. Tu n’as pas à juger les origines de cette loyauté selon ton petit système de valeur personnel. Si je ne t’ai rien dit au sujet de la malédiction, ce n’est pas parce que j’avais honte, mais uniquement parce que tu aurais du te contenter de tolérer mes choix. Vouloir me forcer à abandonner Viska, c’était m’imposer ta vision du monde, et ça n’a rien à voir avec de l’amitié. » Alex avait assez mal vécu la bouderie de Nate mais aurait probablement été plus tolérant et à l’écoute sans le stress d’imaginer sa cousine entre les mains de son sociopathe de père incestueux. Il craignait de ne jamais la retrouver, voire de la retrouver morte, alors les états d’âme de Nate n’avait que peu de prise sur lui à ce moment précis, alors même qu’il se serait montré empathique et compréhensif en d’autres circonstances. Nate avait très mal choisi son moment pour venir, Alex se rendait compte de l’effet du timing sur sa propre réaction. Il n’était pas assez à l’écoute, il n’avait pas envie d’écouter, ce qui ne lui ressemblait pas.

« Ecoute, Nate... » commença-t-il en prenant une profonde inspiration par le nez pour se calmer. « Je comprends que tu étais… disons… animé de bonnes intentions. Mais je ne suis pas moi-même ces derniers jours, j’ai besoin… de solitude. » à la base, il allait carrément se réfugier dans le froid du parc, mais maintenant qu’il sortait avec Stef il prenait un peu plus soin de sa santé, ce qui était déjà un énorme progrès par rapport aux premiers jours de la disparition de Viska durant lesquels manger était devenu quelque chose de relativement accessoire. Il prenait des potions pour dormir, il se nourrissait, et il ne tapait presque plus dans les arbres, même si sa rage restait encore bien présente, comme Nate pouvait en témoigner vu qu’il en faisait les frais. « Il vaudrait mieux qu’on parle une autre fois. » conclut-il en serrant les poings pour essayer de réellement retrouver son calme.

515
(c) 2981 12289 0


FLORISSONE

Mister Poudlard 2015

Alexandre Symphonie

Revenir en haut Aller en bas

Nathaniel Baker
Nathaniel Baker
Préfet de Serdaigle

Parchemins : 318
Âge : 13 ans (30/05/2002)
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


Revoir l'ordre de ses priorités ϟ Alexandre Symphonie Empty
MessageSujet: Re: Revoir l'ordre de ses priorités ϟ Alexandre Symphonie   Revoir l'ordre de ses priorités ϟ Alexandre Symphonie EmptyLun 25 Jan 2021 - 23:09





There was a flurry of rumor about her disappearance when the rest of the school arrived back from their Christmas holidays, because of course everyone thought that she had been attacked.

L'argument d'Alexandre tenait la route. Enfin à moitié. « Qui sait si tu n'aurais pas fini mort avant ? » demanda Nathaniel complètement alarmé par le raisonnement de son camarade d'école. Non mais vraiment, Alexandre n'avait-il aucun respect pour sa vie ? À un moment on était tout de même au niveau d'un troll des montagnes là. Mais la bêtise d'Alexandre ne s'arrêtait pas là et franchement Nathaniel n'en pouvait plus. N'entendait-il pas ? Et puis c'était quoi ces arguments d'ailleurs ? Jamais le bleu et bronze n'avait donné d'ordre. Il avait justement " fortement " conseillé à Alexandre d'arrêter de se rendre aux réunions de la Brigade Anti Menace parce qu'il n'avait pas compris à ce moment pourquoi le rouge et or tenait autant à s'y rendre. Mais tout ça apparemment Nathaniel n'avait même pas besoin de le savoir ou de le comprendre. Tu parles d'une amitié. Bien sûr que le Serdaigle ne pensait pas que tout devait être dit entre deux amis, mais une histoire comme celle-ci quand même ce n'était pas rien. Le garçon commença à se demander si l'idée qu'ils s'étaient faits du lien qui les unissait était la même.

« " Imposer ma vision du monde ". Franchement tu perds la tête. » Nathaniel ne comprenait absolument pas d'où venait ce genre d'argument de la part d'Alexandre. « Mais tu sais quoi, je persiste en disant que je regrette de ne pas avoir su tout ça bien avant parce qu'au moins j'aurais compris tes motivations... » Il maintenait sa position. Les secrets d'Alexandre, qui en plus de ça n'avait pas lieu d'être, l'avait blessé. Nathaniel n'était pas un monstre, certes il jugeait la mise en danger de tous les élèves appartenant à la Brigade Anti Menace, comme idiote, mais la position d'Alexandre était différente, lui il avait voulu juste protéger sa cousine pour des raisons claires et précises que maintenant le bleu et bronze comprenait. Mais non, pour Alexandre il était juste un pseudo dictateur qui ne méritait même pas d'essayer de connaitre un peu mieux celui qu'il considérait son ami. Soit.

Il ne sut pas si ce fut une tentative d'Alexandre pour s'excuser, mais le rouge et or tenta de se justifier. Inutile de dire qu'après tout ce qu'il venait de débiter à Nathaniel juste avant, le bleu et bronze n'entendit rien de ce que son interlocuteur lui adressa. « Mais, avant qu'on se quitte... pour de bon. » commença-t-il à dire. Il respirait assez fort pour retenir ses larmes parce qu'il n'allait certainement pas en verser pour Alexandre maintenant. « Il y a autre chose que je regrette finalement dans tout ça. Avoir pensé pendant tout ce temps que nous avons été amis. Parce que oui l'amitié ce n'est pas gesticuler en donnant des ordres, si tu penses que c'est ce que je faisais. Oui j'aurais pu te croire aveuglément, mais excuses-moi de ne pas avoir compris. Mais en tout cas l'amitié c'est aussi savoir faire confiance l'autre avec son histoire familiale quand c'est nécessaire et là ça l'était. Mais apparemment tu en es incapable. » lâcha-t-il sèchement. Le petit Nathaniel était définitivement en colère, mais surtout très triste. « Promis à partir d'aujourd'hui tu peux être sûr que tu n'entendras plus parler de moi. Bonne continuation. » Il lâcha un dernier petit sourire exagéré qui étouffa brièvement un sanglot et tourna le dos à Alexandre avant de s'en aller, laissant finalement les larmes couler sur son visage. Le pas rapide, il fit de son mieux pour gagner la salle commune des Serdaigle où il pourrait s'isoler dans son dortoir et pleurer à sa guise.

(Fin du rp pour Nathaniel)

(c) SIAL ; icons sial




good loses. good always loses, because good has to play fair. evil doesn't. she is evil.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Revoir l'ordre de ses priorités ϟ Alexandre Symphonie Empty
MessageSujet: Re: Revoir l'ordre de ses priorités ϟ Alexandre Symphonie   Revoir l'ordre de ses priorités ϟ Alexandre Symphonie Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Revoir l'ordre de ses priorités ϟ Alexandre Symphonie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Lieux de passage :: Les Couloirs et Escaliers-
Sauter vers: