Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le Deal du moment : -41%
Pompe Bosch EasyPump avec batterie 3,6V ...
Voir le deal
39.91 €

Partagez
 

 En toute intimité ϟ Isaac Hudson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Graham Bishop
Graham Bishop
Préfet de Gryffondor

Parchemins : 1611
Âge : 16 ans (12/07/1999)
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 11


En toute intimité ϟ Isaac Hudson Empty
Ξ Sujet: En toute intimité ϟ Isaac Hudson   En toute intimité ϟ Isaac Hudson EmptyMar 8 Déc - 0:47





At the top of a spiral staircase — they were obviously in one of the towers — they found their beds at last: five four posters hung with deep red, velvet curtains. Their trunks had already been brought up. Too tired to talk much, they pulled on their pajamas and fell into bed.

Le jeune homme sécha ses cheveux avant d'enfiler ses vêtements. L'eau de la baignoire de la salle de bain des préfets était quant à elle en train de se vider du bassin. Avec la pluie qui frappait les carreaux de la fenêtre de la pièce, le garçon était bien content d'être à l'intérieur et d'avoir pris un bon bain. Il plaignait un peu les joueurs de Quidditch de son école qui parfois devant s'entrainer dans ces conditions. Il faisait froid, c'était boueux, bref, rien de très agréable. Au moins lui avait tout le loisir de se lover dans le canapé de sa salle commune au coin du feu, jouant de son autorité en tant que préfet pour qu'on lui fiche la paix. Puis même s'il n'avait jamais voulu du titre, il ne pouvait clairement pas se plaindre de cet avantage qu'était la salle de bain des préfets, surtout depuis cette année où des rumeurs avaient tourné concernant sa sexualité. Il ne savait pas comment, mais cela coïncidait grandement avec le baiser qu'Alan lui avait fait dans le Poudlard Express là où jusqu'ici personne n'avait mis en cause qu'il était hétérosexuel. Spoiler alert si vous n'avez pas suivi jusqu'ici, Graham ne l'était pas. Après une année à s'être posé la question, il avait finalement accepté sa bisexualité même s'il n'était pas sûr que cela serait le cas pour tout le monde, notamment son père qui reniait déjà que son fils soit un sorcier. L'école était différente. Il n'avait jamais accordé grande importance à ce qui pouvait se dire sur lui sachant que personne n'osait venir les lui dire en face et si jamais quelqu'un voulait s'en prendre à lui, ce dernier risquait de se manger un beau poing (pas besoin de magie). Pour autant il n'avait pas fait de grand coming-out, se contentant de tenir au courant ses deux meilleurs amis et quiconque lui poserait la question parmi ses autres camarades, mais jamais volontairement parce que cela lui appartenait et il trouvait injuste d'avoir à faire un quelconque coming-out ce qui ne lui était pas demandé lorsque tout le monde pensait qu'il était hétérosexuel.

Mais il y avait eu un évènement en particulier qui avait intensifié les rumeurs sur son sujet après le bal, ce fut Perrine Dubois. Cette Gryffondor de cinquième année avec qui il avait de nouveau décidé d'aller au bal de Noël (puisque Fiona avait décidé, elle, de l'abandonner pour Jensen McGowan) avait, après avoir vu que sa campagne pour redonner à Graham son titre de Mister Poudlard avait échoué, hurler à tout le monde que c'était parce que le rouge et or était gay. Pas dans la salle de bal, non, elle s'était retenue, mais elle avait insisté pour qu'il la suive dans le hall et qu'il explique ses rumeurs à cause desquelles il n'avait pas été élu alors qu'elle avait " tant " travaillé pour qu'il ait le titre. « Alors c'est parce que tu es gay c'est ça ? Je ressemble à un garçon c'est ça ? » lui avait-elle dit à ce moment. Il n'avait pas pu s'empêcher de lever les yeux au ciel ce jour là. En revanche la voix portante de Perrine avait attiré bien du monde. « Je suis bi, voilà ça te fait plaisir ? Maintenant tu peux aller voir un autre peut-être ? Y a pas un nouveau Mister Poudlard à emmerder ? » La fausse blonde parut scandalisé et quitta le préfet l'air offensé. En attendant son coming out n'était pas tombé dans l'oreille de sourds car la rumeur passa d'une possible homosexualité à une certaine bisexualité. Il n'y eut qu'une chose qui stoppa net les rumeurs dans son dos, ce fut l'enlèvement de Viska Spinsgate.

On ne reviendra pas dessus (d'autant plus que c'est maintes fois abordés autre part et qu'on a des sujets plus intéressants à parler ici), mais en effet, ce fut l'évènement majeur qui permis à Graham de ne plus avoir de nombreux regards sur lui quoiqu'il fasse que ce soit dans la salle commune des Gryffondors, dans la Grande Salle, en cours, ou même dans son dortoir. Déjà qu'il ne s'était jamais entendu avec les autres garçons de son année à Gryffondor, mais l'inconfort qui était présent lorsqu'il était dans la même pièce qu'eux n'avait fait que s'accentuer depuis la rentrée. Alors clairement, ne pas partager la même salle de bain que ces abrutis n'avait pu qu'être bénéfique pour le préfet de Gryffondor, surtout cette année.

Serviette autours des épaules, trousse de toilette dans une main, sac de linges sales dans l'autre, le garçon regagna sa salle commune. Il était tard et ça allait bientôt être l'heure de se coucher. Il ne fut pas étonné de voir que la pièce commençait petit à petit à se vider. Les plus jeunes étaient généralement les premiers à se coucher, malgré quelques exceptions et certains aimaient profiter d'une certaine intimité dans ses moments là. Il ne manqua pas du regard un petit couple en train de s'embrasser langoureusement dans les marches qui menaient à son dortoir. Sa présence ne semblait pas du tout les déranger et il accéda à son dortoir comme s'il avait toujours été invisible. À l'intérieur il fut étonné de ne pas y trouver grand monde. Enfin étonné, ce n'était pas non plus une si grande surprise que ça, le couvre feu n'était pas encore atteint et les élèves pouvaient toujours vaquer à leurs occupations, mais le dortoir lui donna une sérieuse impression de vide et il ne comprit toujours pas pourquoi. La seule personne déjà présente était bien évidemment Isaac Hudson, un autre de ses camarades qu'il n'appréciait pas. Ce mec était toujours à faire la gueule et surtout lui-même n'aimait pas Graham. Des arguments suffisants pour que Graham ne l'aime pas non plus. « Hudson. » lança-t-il à l'adresse du jeune homme. Oui parce que même s'il ne l'appréciait pas, ce n'était pas non plus une raison pour le snober (il était sûr qu'il en entendrait parler de toute façon). Le jeune homme étendit sa serviette contre la gris près de la cheminée centrale du dortoir et rangea ses affaires dans son coffre quand finalement il comprit ce qu'il manquait dans la pièce. « Ils sont passés où les deux demeurés ? » demanda-t-il à Isaac. Il se permettait de les appeler comme ça parce qu'il n'avait pas l'impression qu'il s'agissait de personnes auxquelles tenaient réellement son camarade Gryffondor si déjà il avait quelqu'un à qui tenir. En attendant il trouvait un peu suspicieux leur absence et se demandait bien ce qui avait pu se passer.

(c) SIAL ; icons sial




Strike up the band and make the fireflies dance, Silver moon's sparkling
An actor is a fool for God.
Revenir en haut Aller en bas

Isaac Hudson
Isaac Hudson
Gryffondor

Parchemins : 119
Âge : 17 ans • 28/05/1999
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


En toute intimité ϟ Isaac Hudson Empty
Ξ Sujet: Re: En toute intimité ϟ Isaac Hudson   En toute intimité ϟ Isaac Hudson EmptyVen 11 Déc - 21:24

Isaac & Graham.
Why you always in a mood? Fuckin 'round, actin' brand new I ain't tryna tell you what to do but try to play it cool. Baby, I ain't playin' by your rules. Everything look better with a view.
Isaac n’aimait pas tout un tas de choses. Parmi la longue liste -qui faisait au moins quinze rouleaux de parchemins au bas mot, n’étant jamais dans l’excès- il y avait ses camarades de dortoir. Entre les deux abrutis qui se prenaient pour les larbins d’Evan, qui le suivait à la trace et exauçait tous les désirs du septième année et Graham Bishop, dont la simple existence insupportait l’italien pour une raison qu’il ignorait totalement -il se butait à dire que cela était « physique, sa tronche me revient pas »-, le jeune homme avait de quoi faire. Pourtant, ils étaient dans le même dortoir depuis leur rentrée en première année, donc ils avaient clairement eu le temps de s’apprivoiser. Et pourtant, rien n’y faisait, Isaac ne les supportait pas et était d’ailleurs bien content de trouver un dortoir vide lorsqu’il entra dans ce dernier. Il se déshabilla rapidement, alla prendre une douche bien méritée et alors qu’il était toujours torse nu -mais en jogging- en train de ranger ses affaires, quand les deux abrutis arrivèrent dans la pièce, l’air passablement énervés et suivis du professeur Clarks, ce qui fit hausser un sourcil à l’italien. Leur professeur de vol, directeur de la maison Gryffondor était rarement dans la salle commune. Encore moins dans les dortoirs.

C’est donc sous les yeux d’un Isaac particulièrement curieux que les deux idiots récupèrent toutes leurs affaires, fermant leurs malles pour ce qui semblait être la dernière fois. Finalement, le directeur de la maison des rouges et or se décida à expliquer à Isaac que ses petits camarades -il se retint de dire qu’ils n’étaient ni « ses » ni « petits » ni « camarades »- quittaient l’école après avoir été désignés coupables d’agression sur un cinquième année, sans donner de nom, et il entendit l’un des deux tocards marmonner « petit pédé », ce qui lui fit hausser un sourcil. Il n’était pas idiot, il savait que des rumeurs circulaient, notamment sur l’un de leur dortoir -personne n’ignorait que Perrine Dubois s’offusquait de ne pas être la compagne de Mister Poudlard et plus encore, que celui sur lequel elle avait jeté son dévolu était potentiellement de l’autre bord- mais Isaac n’en n’avait jamais parlé avec le principal intéressé. Surtout parce qu’il ne l’appréciait pas tant que ça et qu’il se foutait bien de ce le préfet faisait. Cela étant, il devait bien avouer qu’il ne comprenait pas. Isaac avait cette mentalité très étriquée de Calabre, où l’on restait très rural, très « ancien » malgré le fait que la technologie était présente comme partout. Et surtout, il y avait la fierté italienne, qui en ajoutait une grosse couche, qui l’avait poussé à fréquenter des filles relativement tôt et a grincer des dents à chaque mention de bi- ou homosexualité -et ne parlons pas de pansexualité, il n’y comprenait rien.

Les deux débiles ayant quittés le dortoir, Isaac s’était installé sur son lit pour lire le chapitre de la semaine suivante en cours de potions, qu’il avait continué après ses BUSEs. Alors qu’il était plongé dans sa lecture, l’un des deux lions restant débarqua dans le dortoir et rien qu’à entendre sa voix, Isaac fit une grimace. Par Merlin. « Bishop. » répondit-il avec autant d’entrain que le préfet. Il ne lui porta pas plus d’attention, le laissant vaquer à ses occupations sans vraiment se soucier de ce qu’il fichait. Après tout, il le disait bien assez, il n’aimait pas Graham Bishop et n’avait absolument rien à faire de ce qu’il pouvait faire de ses journées. C’était sans compté sur le fait que son camarade de dortoir ne se décide à lui adresser la parole. « Expulsés. » lui dit-il, refermant son livre et posant ses prunelles brunes sur le jeune homme. « Ils ont agressé un cinquième année apparement, mais je ne sais pas qui. » Et en même temps… Il s’en foutait royalement. Dommage que Bishop n’ai pas été de la partie, trois en moins d’un coup, ça l’aurait bien arrangé quand même. « T’es préfet, tu devrais pas être au courant de ces trucs là ? » Parce que bon, autant que cela serve non ? Même si visiblement, Bishop avait tout du préfet en carton.
acidbrain


J'ai senti la coco c'est qu'c'est trop tard.
Rien de plus étrange que la fin qui monte en moi. Rien de plus étanche que mon cœur quand rien ne va. Des armes blanches dans mon cœur quand tout s'en va. Plus rien ne va et c'est mieux comme ça, la vie déjà s'est trop joué de moi...
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Graham Bishop
Graham Bishop
Préfet de Gryffondor

Parchemins : 1611
Âge : 16 ans (12/07/1999)
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 11


En toute intimité ϟ Isaac Hudson Empty
Ξ Sujet: Re: En toute intimité ϟ Isaac Hudson   En toute intimité ϟ Isaac Hudson EmptySam 19 Déc - 18:54





At the top of a spiral staircase — they were obviously in one of the towers — they found their beds at last: five four posters hung with deep red, velvet curtains. Their trunks had already been brought up. Too tired to talk much, they pulled on their pajamas and fell into bed.

Isaac Hudson, ennemi juré. À vrai dire Graham ne savait pas vraiment pourquoi ils ne s'aimaient pas, mais c'était comme ça. Ils ne s'aimaient pas. C'était de ce genre de relation où l'animosité était tout simplement physique. Avec ses bougonnements incessants, son camarade était plus que détestable et en plus de ça le sentiment était réciproque. Pour autant le regard du préfet ne manqua pas de noter que son némésis (oui il avait carrément ce titre) était torse-nu et une chose était sûre, Isaac prenait soin de son corps. Etait-il mieux foutu que Graham ? Disons qu'ils avaient des corps différents. Déjà Isaac était plus grand et peut-être un peu plus épais. Mais bon, il était toujours détestable même si son corps ne l'était pas.

Si habituellement Graham prenait soin d'adresser le moins possible la parole à son camarade, après tout toutes leurs discussions finissaient bien souvent par des joutes verbales, une chose intrigua bien trop le préfet pour qu'il reste silencieux. L'absence des affaires de deux des garçons de leur chambre était suspicieuse et il n'avait aucune idée de la raison. Ce n'était pas qu'il était inquiet pour eux, il ne les appréciait pas, mais s'ils avaient disparu pour de bon, le savoir permettrait de le célébrer. Il ne lui en resterait plus qu'un à éliminer (oui Isaac Hudson). Alors il posa la question au brun. Ce dernier détacha son regard de son livre pour le rediriger vers Graham. Par Merlin, faisait-il vraiment tout le temps la tête ou était-ce son visage de base ? « Oh. » se contenta de répondre le préfet en écoutant la raison que lui donna Isaac pour l'expulsion des deux imbéciles. Et le cinquième année en question, Graham se demandait bien qui cela pouvait-être. Un garçon sans doute, rares étaient les cas d'altercations entre garçons et filles, en tout cas pas physique. Mais peut-être qu'il s'agissait d'un duel de magie ? Mais il n'avait entendu parler de personne qui avait subi un gros sort, sinon cela ne serait, pour sûr, pas passé inaperçu. Mais avant qu'il ne put ajouter quoique ce soit, Isaac usa de sa langue de vipère (Il aurait peut-être dû aller à Serpentard non ?) « Non malheureusement on n'a pas l'actualité en temps réel même en étant préfet. Je suis sûr que demain Clarks nous l'aurait dit, mais puisque t'étais là je t'ai demandé c'est tout. » répondit-il, esquissant un sourire, lèvres pincées, montrant clairement qu'il ne se laisserait pas attaquer comme ça, même s'il n'appréciait pas son rôle de préfet (en dehors de la salle de bain, il fallait quand même dire qu'elle était parfaite cette petite salle de bain).

Le garçon s'installa sur son lit en tailleur et récupéra son agenda sur sa table de nuit, là où tous ses devoirs étaient notés. Mais avant de l'ouvrir il demanda : « Et heu, t'as une idée pourquoi ils ont fait ça ou de qui il s'agit ? » Oui, Graham ne pouvait s'empêcher de parler à Isaac, mais malheureusement il était le seul présent qui semblait détenir l'information et il ne pourrait attendre le lendemain pour savoir. Surtout que s'il imaginait bien le Professeur Clarks expliquer, à Vanellope et lui, que deux étudiants avaient été virés, il ne l'imaginait pas dévoiler clairement la victime de cette agression ou le pourquoi du comment. Si jusqu'ici rien n'avait circulé dans l'école, il serait difficile d'en apprendre plus maintenant que les deux élèves n'étaient plus.

Quant à son agenda, Graham ne put s'empêcher de soupirer en voyant ce qu'il avait à finir pour le lendemain. Il avait quasiment fini son devoir de potions, mais il lui restait encore à rédiger la conclusion de ses parchemins sur l'élixir éternel. Il avait repoussé trop de fois l'échéance et malheureusement il ne lui restait plus beaucoup de temps. Il jeta son agenda sur la table de nuit ce qui ne manqua pas de faire du bruit, avant de fouiller dans son sac pour en ressortir le parchemin, sa plume et son encrier ainsi qu'un livre pour lui servir de surface plane et stable.

(c) SIAL ; icons sial




Strike up the band and make the fireflies dance, Silver moon's sparkling
An actor is a fool for God.
Revenir en haut Aller en bas

Isaac Hudson
Isaac Hudson
Gryffondor

Parchemins : 119
Âge : 17 ans • 28/05/1999
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


En toute intimité ϟ Isaac Hudson Empty
Ξ Sujet: Re: En toute intimité ϟ Isaac Hudson   En toute intimité ϟ Isaac Hudson EmptyDim 20 Déc - 0:19

Isaac avait toujours été plutôt sportif. Plus jeune, alors qu’il n’avait fait preuve d’aucune forme de magie encore, il pratiquait le football et était même en club à Reading. Il jouait souvent avec ses cousins lorsqu’il allait en vacances en Italie et passait de nombreuses soirées devant la télévision familiale, à regarder et décortiquer les matchs et les techniques, mais aussi à supporter son équipe préférée, Arsenal, qui n’avait pas à rougir vu sa position dans le classement. Côté italien, sa fierté le poussait à supporter la Reggina 1914, même si le palmarès de cette dernière n’était pas phénoménal. Preuve en était, elle n’évoluait même pas en première ligue. Cependant, le foot ne faisait pas tout, et jusqu’à il y a quelques années, Isaac était le genre de mec grand et élancé, mais pas spécialement musclé. Comme il ne s’était jamais décidé à jouer au Quidditch pour sa maison, il ne s’entraînait pas particulièrement non plus, il fallait bien l’avouer. Puis il avait eu un déclic et avait commencé à prendre soin de lui et de son corps. Et maintenant, il en était plutôt fier, et ne se cachait pas. C’était en grand partie pour cela qu’il était toujours torse-nu, parce qu’il se fichait pas mal du regard de ses camarades de classe sur son corps. Sa chaine en argent autour du cou, son Italie natale et un corail comme pendentifs, c’était bien assez non? En tout cas, ses conquêtes ne semblaient pas s’en plaindre.

La réponse mono syllabaire de son camarade de chambre le surpris un peu. Il avait quand même donné une information de qualité ! Graham aurait clairement pu faire un effort. « C’est plutôt courant ces derniers temps. Entre Spingate et cette histoire. Vous faites vachement bien votre taf. » Okay, il le cherchait peut-être un peu, mais en même temps, c’était la vérité non? Spingate s’était fait agressée en fin d’année passée, mais avait la chance d’être assez coriace pour étaler son agresseur et lui passer un savon. Au final, l’agresseur en question avait lui aussi été expulsé de l’école. Mais n’était-ce pas le travail des préfets, notamment les plus âgés ? Comme quoi, Bishop ne servait à rien dans cette école.

Bien décidé à continuer sa lecture pour son devoir de potions, et persuadé que la discussion s’arrêterait là avec Graham Bishop, puisqu’ils ne s’aimaient pas et qu’ils évitaient sciemment de se parler depuis presque six ans, Isaac avait replongé son nez dans son livre. Hop, fin du rp. Ah, non, c’était sans compté sur le préfet qui semblait particulièrement curieux. Pourtant, un seul coup d’œil vers ce dernier permis à l’italien de voir qu’il avait sorti de quoi étudier. Ne pouvait-il donc pas étudier en silence ? Sans lui parler ? Ils le faisaient très bien depuis des années pourtant ! Poussant un soupir, il haussa les épaules. « Le professeur Clarks n’a rien dit. Par contre un à murmuré un truc. Ça doit être un mec. » Isaac fît une pause, cherchant comment tourner le « petit pédé » avec un peu plus d’élégance, encore qu’il se fichait pas mal de répéter des mots qui n’étaient pas les siens de base. « Il a parlé d’un petit pédé, mais j’en sais pas plus, c’est pas mon truc. » Par contre, d’après les rumeurs -où d’après Perrine en tout cas- c’était les truc de Graham. Grand bien lui fasse, s’il pouvait rester loin de lui, Isaac appréciait nettement. A choisir, il préférait nettement se taper la meilleure amie du préfet. Beaucoup plus à son goût. Que tu crois chaton, que tu crois.
acidbrain


J'ai senti la coco c'est qu'c'est trop tard.
Rien de plus étrange que la fin qui monte en moi. Rien de plus étanche que mon cœur quand rien ne va. Des armes blanches dans mon cœur quand tout s'en va. Plus rien ne va et c'est mieux comme ça, la vie déjà s'est trop joué de moi...
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Graham Bishop
Graham Bishop
Préfet de Gryffondor

Parchemins : 1611
Âge : 16 ans (12/07/1999)
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 11


En toute intimité ϟ Isaac Hudson Empty
Ξ Sujet: Re: En toute intimité ϟ Isaac Hudson   En toute intimité ϟ Isaac Hudson EmptyDim 20 Déc - 19:37





At the top of a spiral staircase — they were obviously in one of the towers — they found their beds at last: five four posters hung with deep red, velvet curtains. Their trunks had already been brought up. Too tired to talk much, they pulled on their pajamas and fell into bed.

Graham leva les yeux au ciel. Apparemment il était impossible d'avoir une conversation civilisée avec le gamin qu'était Isaac. Il fallait toujours qu'il envoie des pics surtout quand rien ne le concernait. Mais s'il voulait jouer à ça, Graham allait s'en donner à coeur joie, d'autant que le préfet des rouges et ors (oui parce que lui était préfet), n'avait pas sa langue dans sa poche. Alors certes, leur rôle comprenait la surveillance des élèves et ce qui était arrivé à Viska Spingate (et encore ce n'était rien à côté de ce qui allait arriver) et à cet élève de cinquième année était malheureux, mais les préfets ne pouvaient malheureusement pas être partout. « Tss désolé Hudson, mais ne confonds pas les préfets avec des super-héros, jusqu'ici nous sommes pas dotés d'une capacité à sentir le danger et à voler aussi vite que l'éclair vers lui. » rétorqua-t-il en haussant les épaules avant d'ajouter une pique de son propre crû : « En même temps si tu avais été élu préfet tu l'aurais su, mais ce n'est pas le cas. » Il ponctua sa remarque d'un sourire. Bien que son élection au titre de préfet ne lui plaisait pas, Graham s'en servit là maintenant. Après tout il était vrai qu'avec ses bons résultats et sa rigueur, Isaac apparaissait comme un meilleur spécimen de préfet, mais non, Graham avait été celui choisi par la directrice de l'école et puisque son camarade de sixième année tenait à lui faire des reproches, il n'hésiterait pas à le titiller de son côté aussi.

Pour autant Isaac détenait certaines informations que Graham apprécierait bien avoir et s'il ne comptait pas oublier son devoir de potions pour autant, il ne manqua pas de questionner l'italien sur ce qu'il savait (d'autant plus que cela restait plus intéressant que le devoir de potions en lui-même). De ce qu'Isaac savait, apparemment la victime était un mec. Pas surprenant, c'était la première hypothèse du préfet. La suite fut en revanche bien plus intéressante et plus révélatrice pour Graham. Il avait peut-être bien une idée de la personne dont il s'agissait avec ce que Isaac avait entendu. « Ça n'a pas besoin d'être le " truc de quelqu'un " pour avoir des informations sur la question tu sais. Heureusement que les sorciers qui ont combattu à la bataille de Poudlard ne se sont pas dits " Oh c'est un problème de né-moldus ça ne me concerne pas ". » pesta le Gryffondor. En fait il prenait mal un peu ce que venait de dire son camarade (comme beaucoup de choses que disait le jeune homme à vrai dire) sans doute parce qu'il se sentait un peu plus concerné sur le sujet ? Il se concentra ensuite sur son devoir et sa conclusion, relisant ce qu'il avait noté dans sa tête, et râlant à voix haute à coup de « Rah c'est relou ! » lorsqu'il n'arrivait pas à mettre les mots pour conclure. Si seulement il avait pu avoir Lucas sous la main plutôt que Isaac pour pouvoir l'aider. Parce qu'il était bien évidemment hors de question de demander son aide à ce gars là. Après tout il dirait sans doute que ceux qui avaient des difficultés dans la rédaction des parchemins n'étaient " pas son truc ". « Quel naze. » lâcha à voix haute Graham en levant de nouveau les yeux en l'air, ses pensées s'échappant de sa bouche.

(c) SIAL ; icons sial




Strike up the band and make the fireflies dance, Silver moon's sparkling
An actor is a fool for God.
Revenir en haut Aller en bas

Isaac Hudson
Isaac Hudson
Gryffondor

Parchemins : 119
Âge : 17 ans • 28/05/1999
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


En toute intimité ϟ Isaac Hudson Empty
Ξ Sujet: Re: En toute intimité ϟ Isaac Hudson   En toute intimité ϟ Isaac Hudson EmptyLun 28 Déc - 22:03

Isaac laissa un rire moqueur s’échapper d’entre ses lèvres suite aux paroles de son camarade de chambre. Était-il seulement sérieux ?! Il ne pouvait clairement pas penser sincèrement qu’il y avait une part de super héros en lui ?! Franchement, aux yeux de l’italien, il n’avait rien du sauveur que pouvait être, par exemple, Captain America. « Calme ta joie Bishop, t’as rien d’un super héros. T’as que des chevilles énormes et une tête qui ne passe plus les portes. » Mauvais, Isaac ? Du tout, il disait juste ce qu’il pensait, et il n’y avait là rien de nouveau sous le soleil. « Non merci, j’ai pas besoin d’un poste à la con pour me sentir valorisé, moi. Ni d’un titre pourri pour me trouver une meuf. » Ce n’était un secret pour personne qu’Isaac fréquentait des filles dans l’école. Il ne s’en cachait pas, même s’il n’en faisait pour autant pas une affaire d’état ou une compétition, comme certains septièmes années. En soit, il faisait sa petite vie de son côté, sans se soucier des autres et de ce qu’ils pouvaient penser. Tant que ses résultats étaient excellents, c’était largement assez.  Pour le reste, il n’allait certainement pas admettre que de toute façon peu importait le poste qu’il aurait pu avoir à Poudlard, ses parents le regarderaient toujours comme l’enfant prodige devenant l’enfant dont on préférait éviter de parler.

A la remarque de son camarade de chambre, l’anglo-italien haussa un sourcil, ne comprenant pas du tout où le préfet voulait en venir. « Tu t’enflammes là, ça n’a rien à voir. » Fallait-il réellement qu’un né-moldu dans son genre se mêle de cette histoire ? Parce que franchement, ce que Graham disait n’avait aucun sens. La troisième guerre concernait toujours la même personne, le Mage Noir, qui était un sang-mêlé, tout comme Harry Potter. Mais il laissa tout ça de côté pour renchérir sur le sujet. « C’est ton mec qui s’est fait défoncer pour que tu t’énerves comme ça ? T’es pas foutu de le protéger ? Il est pas capable de se protéger tout seul ? Tu les choisis aussi bien que tes dindes, dis donc. » La dinde en question étant vie é évidement Perrine Dubois. La franco-anglaise était la reine des dindes et collait le préfet comme une mouche collait une poubelle... Alors que franchement, elle n’était pas spécialement la mieux placée. Dubois était complètement folle. Pourtant, elle n’était pas si désagréable à regarder, mais sa façon d’être et l’amour incompréhensible qu’elle avait pour Bishop la rendait particulièrement laide aux yeux de l’Italie. Alors qu’il entendait Graham ronchonner dans son coin, il n’y prêta tout d’abord pas d’attention, jusqu’à ce qu’il l’entende traiter quelqu’un de "naze" et qu’il s’agisse potentiellement de sa petite personne. « T’as un problème, Bishop ? Parce que si tu veux qu’on se mette sur la gueule, je vais pas me retenir. » Et Isaac avait confiance en ses chances de gagner. Après tout, il était plus grand et plus musclé que Graham. Mais Bishop ne valait pas la peine qu’il se fatigue pour un abruti. « Va trouver Perrine va, visiblement t’es pas foutu de faire un truc tout seul de toute façon. » Genre sa campagne pour être élu Mister Poudlard. Personne ne sera surpris de savoir qu’Isaac n’avait pas du tout voté pour son camarade de chambre. Et comme Perrine ne lui faisait pas peur le moins du monde, il se fichait pas mal qu’elle débarque en furie le lendemain, quand le préfet serait allé pleurer dans ses jupons.
acidbrain


J'ai senti la coco c'est qu'c'est trop tard.
Rien de plus étrange que la fin qui monte en moi. Rien de plus étanche que mon cœur quand rien ne va. Des armes blanches dans mon cœur quand tout s'en va. Plus rien ne va et c'est mieux comme ça, la vie déjà s'est trop joué de moi...
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Graham Bishop
Graham Bishop
Préfet de Gryffondor

Parchemins : 1611
Âge : 16 ans (12/07/1999)
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 11


En toute intimité ϟ Isaac Hudson Empty
Ξ Sujet: Re: En toute intimité ϟ Isaac Hudson   En toute intimité ϟ Isaac Hudson EmptyJeu 31 Déc - 21:37





At the top of a spiral staircase — they were obviously in one of the towers — they found their beds at last: five four posters hung with deep red, velvet curtains. Their trunks had already been brought up. Too tired to talk much, they pulled on their pajamas and fell into bed.

Combien de fois Isaac avec ses propos amenait Graham à lever les yeux au ciel. En six ans, peut-être un million de fois si ce n'était plus. Le préfet rouge et or le fit de nouveau. « Tss, toi calme ta joie Hudson. J'ai dit justement que nous n'étions pas des super-héros. Le coton-tige ça existe hein. » Son camarade de chambre le cherchait, il allait le trouver. Graham n'avait pas sa langue dans sa poche et il n'allait clairement pas se retenir. Et bien évidemment l'italien faisait comprendre que le poste ne l'intéressait absolument pas. Graham n'y croyait pas une seule seconde à voir comment il trouvait que Isaac faisait tout pour être parmi les meilleurs élèves. Un titre de préfet lui aurait sans aucun doute tellement fait plaisir et cela aurait paru logique que le brun soit élu à la place de Graham mais la directrice de l'école en avait malheureusement décidé autrement. Cela dit il n'aurait sans doute pas apprécié avoir Isaac sur le dos, ce qui se serait sans doute passé si ce dernier avait été élu à la place de Graham. « Jaloux much Hudson ? » Il avait envie de dire à son camarade ô combien toutes ces histoires de Mister Poudlard ou de préfet l'embêtait à un point, mais d'un autre côté pourquoi est-ce qu'il irait se confier à un mec qui le détestait ? « Après je ne savais pas que tu faisais les comptes. Tu as besoin de te valoriser à ce point ? Ta vie est si triste que ça ? » ajouta-t-il un grand sourire forcé sur le visage montrant clairement l'agressivité passive dont il faisait preuve.

Si Graham s'enflammait, Isaac lui était déjà embrasé (il ne pouvait pas juste finir en cendre et laisser le préfet tranquille ? Ce serait encore plus efficace) mais le premier n'apprécia pas du tout ce qui vint ensuite. « Non mais ta gueule en fait non ? » répondit-il subitement laissant la vulgarité s'échapper de sa bouche. Ce n'était pas tant que Isaac parle de " dindes " après tout c'était le terme qu'employait constamment Graham (quel voleur ce mec), mais plutôt la façon dont il parlait d'Alan. Déjà il n'était même pas sûr qu'il s'agissait d'Alan même si les suspicions du jeune homme allait en ce sens, mais c'est surtout l'agressivité dont faisait preuve Isaac qui lui déplaisait. Ce genre de chose, était tout bonnement terrible, surtout si elles arrivaient à cause de l'intolérance des agresseurs et ce n'était clairement pas un sujet sur lequel il fallait jouer ou plaisanter. « D'abord je n'ai ni mec, ni meuf ok alors tu te calmes. Ensuite tu penses vraiment que c'est marrant de se foutre de la tronche de ceux qui se font tabasser ? T'aurais aimé participé c'est ça ? » 

Il s'arrêta peu après d'adresser la parole à son camarade de chambre, de toute façon il se doutait bien que rien ne changerait dans cet idiot. Mais son devoir n'était pas plus agréable et malheureusement il ne pouvait pas compter sur l'aide d'Isaac qui prendrait bien le soin de se moquer de lui à la moindre occasion. En insultant à demi-mot son camarade de chambre, Graham s'attira de nouveau ses foudres. « Pourquoi t'as besoin de jouer des poings pour prouver que t'es un homme ? C'est un peu ridicule. » rétorqua-t-il sans plus de sourire. Qu'Isaac cherche à lui mettre la main dessus, c'est pas parce qu'il était mieux taillé, que Graham se laisserait faire, il pourrait toujours crever. « Qu'est-ce t'as avec les personnes qui sont intéressés par moi ? T'aimerais être à leur place c'est ça ? Tu veux m'aider mon petit Isaac ? » Sa dernière question il la posa avec une voix un poil plus aigüe imitant le ton du demoiselle. À se focaliser tellement sur les " dindes ", les " meufs ", son " mec " ou " Perrine ", Graham allait finir par se poser des questions sur les sentiments d'Isaac à son égard.... Noooon, ce mec devait sans doute juste vouloir l'embêter et usait le moindre truc qui lui passait par l'esprit.

(679)

(c) SIAL ; icons sial




Strike up the band and make the fireflies dance, Silver moon's sparkling
An actor is a fool for God.
Revenir en haut Aller en bas

Isaac Hudson
Isaac Hudson
Gryffondor

Parchemins : 119
Âge : 17 ans • 28/05/1999
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


En toute intimité ϟ Isaac Hudson Empty
Ξ Sujet: Re: En toute intimité ϟ Isaac Hudson   En toute intimité ϟ Isaac Hudson EmptyDim 3 Jan - 15:07

Isaac et Graham ne s’étaient jamais entendus, pour x ou y raisons, dès les premiers jours de leur scolarité. Pourtant, ils partageaient le même dortoir depuis les débuts, mais rien n’y faisait, les deux Gryffondors ne s’entendaient pas et ne s’entendraient probablement jamais. Et à dire vrai, était-ce si mal que cela ? Par vraiment, en tout cas, Isaac se fichait bien de ce que l’autre idiot pouvait faire. Il leva lui aussi les yeux au ciel, à la réponse du préfet en carton. Il avait beau dire ce qu’il voulait, tout le monde savait que Graham ne passait plus les portes avec ses chevilles et sa tête de pastèque. A la remarque du lionceau, Isaac haussa un sourcil. Il était sérieux ? « T’aimerais bien. » répondît-il simplement. Le jour où Isaac serait jaloux de Graham, les poules auront des dents. « Je n’ai pas besoin de faire des comptes. Te crois pas plus important que tu ne l’es vraiment. » Car en vrai, il ne l’était pas tant que ça, bien au contraire. À moins qu’Isaac n’ait une vision biaisée de la situation, mais il en doutait fortement.

La soudaine vulgarité de Graham arracha un sourire mesquin à Isaac. Il ne prenait aucun plaisir à savoir qu’un élève ait été agressé, loin de là, mais voir comment Graham réagissait au quart de tour par contre... Quand il lui dit qu’il n’avait ni mec, ni meuf, Isaac feignit la surprise, avant de répondre. « Pas très étonnant. » lâcha-t-il tout d’abord concernant le célibat de son camarade de dortoir. Isaac n’étant pas particulièrement violent, il n’avait jamais frappé quiconque juste par plaisir, se défendant seulement. Et encore, ces situations là n’avaient pas été particulièrement nombreuses. Encore moins au château, preuve en était, ils ne s’étaient jamais tapé dessus avec Graham. « T’es vraiment con ma parole. Tu crois tout savoir des gens, mais tu sais rien du tout. » Et en même temps, Isaac n’avait jamais discuté plus que ça avec Graham. Ils étaient presque de parfaits étrangers l’un pour l’autre, malgré les nombreuses années passées dans le même dortoir.

Isaac a haussa un sourcil à la remarque du sixième année. C’était l’hôpital qui se foutait de la charité là non ? Parce que quand même, on ne pouvait pas dire que Bishop était particulièrement innocent dans tout cela. Alors qu’il continuait dans son non-sens, sous-entendant qu’Isaac pouvait être jaloux des rares personnes gravitant autour du préfet. Est-ce qu’il s’entendait parler ?! Il débitait ânerie après ânerie. « Tu prends tes rêves pour la réalité. T’es pas mon genre. » Clairement pas même. Mais la colère et la tension se faisaient de plus en plus sentir, il préféra couper court à cet échange sans grande importance. « Va te faire foutre Bishop. » lâcha-t-il froidement, en italien, une bouffée de colère le prenant à la gorge. La meilleure option restait la fuite, il n’était pas stupide. Car toute cette histoire lui retomberait sur le dos, et il était hors de question qu’il se retrouve éjecté de l’école à cause d’un tocard comme l’anglais. Aussi, il se leva de son lit, laissant son livre derrière lui, sortant de son dortoir en pestant en italien. Il ne savait pas quoi, mais quelque chose le dérangeait réellement chez Bishop. Si les premières années avaient été rythmées par des altercations d’opinions divergentes, ce qui était toujours le cas, la haine d’Isaac semblait de plus en plus importante. Pourquoi ? Il n’en n’avait aucune idée. Heureusement pour lui, l’une des septièmes années avec qui il avait pour habitude de s’éclipser était dans la salle commune des rouge et or, et ne se fit pas prier pour un moment en tête à tête avec le sixième année.
acidbrain


• 610 mots •
terminé pour Isaac


J'ai senti la coco c'est qu'c'est trop tard.
Rien de plus étrange que la fin qui monte en moi. Rien de plus étanche que mon cœur quand rien ne va. Des armes blanches dans mon cœur quand tout s'en va. Plus rien ne va et c'est mieux comme ça, la vie déjà s'est trop joué de moi...
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Graham Bishop
Graham Bishop
Préfet de Gryffondor

Parchemins : 1611
Âge : 16 ans (12/07/1999)
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 11


En toute intimité ϟ Isaac Hudson Empty
Ξ Sujet: Re: En toute intimité ϟ Isaac Hudson   En toute intimité ϟ Isaac Hudson EmptyDim 17 Jan - 0:15





At the top of a spiral staircase — they were obviously in one of the towers — they found their beds at last: five four posters hung with deep red, velvet curtains. Their trunks had already been brought up. Too tired to talk much, they pulled on their pajamas and fell into bed.

Graham lâcha un petit rire. Isaac se défendait, mais en attendant c'est lui qui n'arrêtait pas de dire que son camarade de chambre se mettait dans une position au-dessus ou qu'il se vantait ou quoique ce soit d'autres le rendant complètement envieux du titre de préfet de Graham. Ce dernier en était persuadé, Isaac aurait sans aucun doute voulu l'être à sa place. Le titre de ronchon de service lui aurait sied à merveille cela dit. Et puis qu'est-ce qu'il se contredisait. Un coup Graham avait besoin d'un titre de préfet pour avoir une copine, un autre cela n'était pas étonnant qu'il n'ait personne, il fallait qu'il choisisse le mec. « C'est toi qui parle ? Tu juges sans savoir et après tu la ramènes. » rétorqua le préfet en jetant un regard dédaigneux à son camarade. Et puis en plus de ça le gigolo de service pouvait parler. Graham n'était pas sans savoir qu'Isaac se plaisait très certainement à aller voir toutes les filles qui voulaient bien de lui et il ne tarderait sans doute pas à tomber éperdument dans les bras de la pauvre Perrine. Au moins ils iraient bien l'un avec l'autre, deux cervelles de moineau.

Par la suite, quand Isaac sur-réagit quelle drama-queen aux propos de Graham qui aurait pu passer tout à fait inaperçu si son camarade ne laissait pas trainer ses oreilles un peu partout et qu'en plus de ça il le menaça de le frapper, Graham ne se laissa pas faire une seule seconde. Pire encore, il évoqua la dinde (aka Perrine pour ceux qui ne suivent pas) et invita Graham à aller la retrouver. Pour quelqu'un qui n'appréciait pas le préfet, Isaac semblait vachement informé sur la vie privée de son préfet. « Pas assez facile pour toi c'est ça ? » lança Graham décidément sur sa lancée pour enflammer son camarade le plus que possible (il l'avait cherché après tout non ?). Peut-être aurait-il fallu que les deux finissent par se battre, ça aurait fait du bien à leur nerfs, mais l'anglo-italien battit en retraite abandonnant toute idée de se battre contre son préfet (cela donnait la victoire à ce dernier non ?). Qu'il aille se pavaner avec ses abdos saillants pour se trouver une dinde sur qui extérioriser sa colère à deux balles, au moins maintenant Graham avait le dortoir pour lui seul et pourrait au moins s'énerver contre son devoir comme il le sentait sans avoir les reproches d'Isaac. Franchement, quel naze vraiment et ce depuis la première année. Le Gryffondor se demandait vraiment ce que Fiona pouvait voir en lui. Il n'était jamais de bonne humeur, critiquait tout tout le temps, bref, s'il avait à choisir entre Rusard et Hudson, Graham choisirait sans sourciller le premier. Au moins ils pourraient discuter des diverses manières de pendre le second par les chevilles à des chaines pour lui faire payer ses impolitesses. Sur cette drôle de pensée, soupirant, le garçon se remit à la conclusion de son devoir s'imaginant déjà au fond du lit d'ici peu et sans aucun doute Isaac revenir au milieu de la nuit après une aventure avec une des filles de l'école. Quel tocard.

(Terminé pour Graham)

(c) SIAL ; icons sial


)


Strike up the band and make the fireflies dance, Silver moon's sparkling
An actor is a fool for God.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





En toute intimité ϟ Isaac Hudson Empty
Ξ Sujet: Re: En toute intimité ϟ Isaac Hudson   En toute intimité ϟ Isaac Hudson Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
En toute intimité ϟ Isaac Hudson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un peu d'intimité... [ pv : Perséphale et Hentaï]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Année 25 (2015-2016)-
Sauter vers: