AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




-46%
Le deal à ne pas rater :
-46% sur SanDisk Carte microSDXC UHS-I pour Nintendo Switch 128 Go
23.18 € 42.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 J'arrête le Quidditch [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Alexandre Symphonie
Alexandre Symphonie
Gryffondor

Parchemins : 170
Âge : 13 ans (3 juin 2002)
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


J'arrête le Quidditch [PV] Empty
MessageSujet: J'arrête le Quidditch [PV]   J'arrête le Quidditch [PV] EmptyJeu 17 Déc - 13:31




J'arrête le Quidditch !


Alex&Stef

vendredi 4 mars 2016

Viska était revenue vivante et Alex’ avait eu l’impression qu’un poids immense avait quitté ses épaules. Néanmoins, pendant ces six jours, beaucoup de choses s’étaient passées qui faisaient que sa vie ne pouvait pas redevenir exactement comme avant l’enlèvement de sa cousine. Même si Jensen s’était déjà donné la mission de la protéger, Alex’ s’était juré que son oncle n’attraperait pas sa cousine une seconde fois, et il passait donc beaucoup plus de temps avec Viska et ses amis. Il avait bien conscience d’être d’une utilité très relative vu qu’elle était accrochée à son petit ami, mais ils n’étaient pas trop de deux pour faire fuir les curieux. En effet, depuis qu’elle avait repris les cours, Viska fuyait le regard des autres. Même si ils n’avaient pas vraiment eu l’occasion d’en discuter tous les deux (Jensen étant toujours présent), Alex’ se doutait que c’était en partie par gêne d’être un objet de curiosité, mais aussi à cause des marques physiques de son passage entre les mains de Nathan. Brûlée sur tout le corps, Viska était couverte du même genre de cicatrices qu’Alex connaissait bien pour avoir toujours pu voir celles de sa mère. Heureusement, celles de la blonde finiraient par disparaître à grand renfort de potions. Elle avait aussi un peu maigri et il avait fallu lui couper les cheveux. Publiquement, c’était surtout de ce dernier point qu’elle se plaignait, mais Alex n’était pas idiot et il avait bien remarqué que Viska n’avait jamais été habillée aussi chaudement que ces trois derniers jours.

Ce qui inquiétait le jeune lion était cependant moins l’état physique de sa cousine que son état psychologique. Elle paraissait perpétuellement sur le point de s’évanouir et/ou de fondre en larmes. Ce qu’elle ne faisait pas pour autant, et il se demandait si elle n’irait pas mieux si elle se lâchait une bonne fois pour toute. Comme il ne pouvait pas vraiment le lui conseiller, il la surveillait d’un air inquiet, participant parfois aux conversations avec les quelques personnes accompagnant Viska. Alex’ n’avait aucun mal à s’intégrer étant naturellement plutôt facile à vivre.

Il avait quand même repris le chemin des cours, ayant toute confiance en Jensen, mais avait en revanche annoncé à Victoire qu’il abandonnait le Quidditch au moins pour la saison en cours. Il fallait qu’il s’entraîne plus sérieusement aux arts martiaux, et il n’avait vraiment pas la tête à la compétition – sachant que ce n’était déjà pas son truc à la base -. Il ne se désinscrit cependant pas de Sterne vu que Viska finirait bien par y revenir un jour et qu’en attendant, ça restait une activité qu’il avait en commun avec Stef.

Maintenant qu’il avait annoncé sa décision à Victoire, il se disait que la prochaine sur sa liste allait devoir être sa petite amie. Il espérait qu’elle comprendrait sa décision même si, elle, elle était très dans la compétition. Son histoire avec la brune avait été la seule lumière pendant la disparition de Viska. Vu que sa cousine n’était revenue que depuis trois jours en classe, il n’avait pas encore l’occasion de voir les deux filles en même temps, mais il s’était fait une joie de raconter qu’il sortait avec Stef à Viska. Ça avait eu l’heur de réellement distraire la Serpentard, c’était toujours ça ! Il ne comprendrait jamais cette passion de certaines filles pour les potins : ça le dépassait totalement !

« Ah Stef ! Tu es là ! Justement, je te cherchais ! » Il lui sourit en s’approchant d’elle, son sac négligemment jeté sur l’épaule. « Tu as du temps là ? Non ? Bon bah topic terminé alors! Je voulais te parler d’un truc. » Il lui tendit la main pour qu’elle le suive dans un coin plus tranquille qu’en plein milieu du couloir. Une fois qu’ils furent assis sur un banc, il se lança directement dans le vif du sujet, pas la peine de tourner mille ans autour du pot : « J’en ai déjà parlé à Victoire, je vais quitter l’équipe de Quidditch ». Au moins, c’était dit !
(c) DΛNDELION


FLORISSONE

Mister Poudlard 2015

Alexandre Symphonie

Revenir en haut Aller en bas

Estefanía Kostas
Estefanía Kostas
Gryffondor

Parchemins : 588
Âge : 14 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


J'arrête le Quidditch [PV] Empty
MessageSujet: Re: J'arrête le Quidditch [PV]   J'arrête le Quidditch [PV] EmptyVen 18 Déc - 20:21


   
J'arrête le Quidditch !
Alexandre + Estefanía
(c) princessecapricieuse


Stef savait qu'elle pouvait se montrer excessive l'heure est à l'introspection personnelle à Gryffondor. Elle ne faisait jamais les choses à moitié. Dans tout ce qu'elle entreprenait, c'était tout ou rien, et c'était aussi très vrai dans ses relations avec son entourage. Elle tirait son énergie de la présence de ses proches autour d'elle, et elle ne se lassait ainsi jamais de la compagnie de ceux qui étaient chers à son cœur. Ce principe s'appliquait d'autant plus à sa relation avec Alexandre : il était son premier vrai petit-ami, et quand bien même elle avait été aveugle - ou s'était mis des œillères - pendant ce qui semblait correspondre a minima à plusieurs mois, elle était entièrement investie dans son couple depuis le soir où Alexandre et elle s'étaient embrassés dans le parc de l'école. Alexandre la connaissait. Il savait qu'elle était caractérielle, souvent surexcitée, occasionnellement trop susceptible et parfois trop possessive. Ce n'était pas ses plus beaux traits, mais ils faisaient partie d'elle, et il semblait les avoir acceptés : mieux que ça, il lui avait dit qu'il l'aimait, ce qui amenait un sourire un peu niais sur son visage à chaque fois qu'elle y repensait (et ça arrivait souvent). Seulement, elle ne voulait pas le faire fuir non plus, en lui imposant sa présence constante alors qu'elle savait à quel point les dernières semaines avaient été difficiles pour lui. Maintenant que Viska était de retour à Poudlard, il avait besoin d'être auprès d'elle, et elle comprenait. Sans doute aurait-elle fait pareil si quelque chose de similaire était arrivé à Tina, Quino, Lu' ou Gabriel, prête à les protéger contre l'école toute entière - corps professoral compris. Elle comprenait, donc, et elle se raisonnait aussi en se disant que sortir avec Alexandre n'était aucunement une excuse ou une raison pour négliger le reste de ses proches. Elle ne voulait certainement pas devenir le genre de personne qui oubliait tous ses amis pour un garçon. Même si quoi qu'elle y fasse, ses pensées semblaient constamment se tourner vers lui.

Heureusement, le Quidditch était une bonne distraction. Le match contre Poufsouffle suivrait celui opposant Serdaigle à Serpentard, et Stef ne comptait pas laisser les Blaireaux gagner. L'équipe de Serpentard était affaiblie de par l'absence de son capitaine (ce dont elle ne se réjouissait certainement pas au vu du contexte, mais un avantage restait un avantage !), celle de Serdaigle manquait d'unité et Poufsouffle avait rarement été en aussi mauvaise position. Relâcher leurs efforts maintenant serait simplement stupide. Le destin voulut que ses pensées soient justement tournées vers le sport préféré des sorciers lorsqu'Alexandre la trouva au sortir du cours de Défense Contre les Forces du Mal. Victoire n'était pas de son année, alors elle n'avait pas encore pu discuter d'une nouvelle stratégie qu'elle avait en tête avec elle, mais Michael, si, et Stef ne s'en était donc pas privé. Ils n'étaient clairement pas amis, le Gryffondor avait des fréquentations nettement trop douteuses pour ça - Mulligan et Karen ? Vraiment ? - mais ils étaient coéquipiers, et parfois, c'était plus important que tout le reste. Leur équipe devrait être soudée s'ils voulaient l'emporter.

Son regard s'éclaira pourtant en apercevant son petit-ami. Elle adressa un signe de tête à Michael avant de s'approcher rapidement d'Alexandre. Son sourire s'élargit en entendant qu'il la cherchait. « C'est vrai ? Le cours de Défense a fini un peu tard ! » précisa-t-elle avant d’acquiescer avec aisance : « Oui bien sûr. » La fin de sa phrase l'inquiéta presque aussitôt. Est-ce qu'on ne disait pas que c'était toujours mauvais quand quelqu'un vous annonçait qu'il "voulait vous parler d'un truc" ? Surtout quand cette personne s'avérait être votre petit-ami ? « Rien de grave j'espère ? » s'enquit-elle en attrapant doucement sa main pour le suivre. Elle avait beau essayer, elle arrivait difficilement à contenir les questions qui se multipliaient dans son esprit et lui brûlaient les lèvres. Heureusement, Alexandre n'entretînt pas le suspense trop longtemps. Sa déclaration lui fit lâcher sa main, qu'elle tenait encore. « Quoi ? » Elle secoua lentement la tête, incrédule. « Mais pourquoi ? Pour toujours ? Tu ne peux pas faire ça Alexandre, on va se retrouver avec un remplaçant super nul c'est sûr, on a besoin de toi ! » affirma-t-elle fermement, avant de reprendre son souffle, puis de soupirer. « Est-ce que c'est pour pouvoir passer plus de temps avec Viska ? » Car si c'était ça, elle comprendrait. Elle n'en serait pas ravie car Alexandre était réellement un atout pour leur équipe, mais la famille passait avant tout, c'était un point sur lequel ils avaient toujours été parfaitement en phase.




estefanía; — Reputation precedes me, they told you I'm crazy. I swear I don't love the drama, it loves me. ;;



Dernière édition par Estefanía Kostas le Mar 22 Déc - 0:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Alexandre Symphonie
Alexandre Symphonie
Gryffondor

Parchemins : 170
Âge : 13 ans (3 juin 2002)
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


J'arrête le Quidditch [PV] Empty
MessageSujet: Re: J'arrête le Quidditch [PV]   J'arrête le Quidditch [PV] EmptySam 19 Déc - 16:38


« Non, ne t’inquiète pas, rien de grave. » C’était vrai, ça n’avait rien de dramatique d’arrêter le Quidditch. Les circonstances qui avaient motivé cette décision l’étaient en revanche, mais elles n’avaient rien de neuves pour Stef qui en avait suivi tous les développements. Il était avec elle quand il avait reçu le patronus de sa mère, comme il séchait les cours, il accompagnait Stef aux siens et pendant qu’elle y était, il se planquait dans le parc. Personne ne le cherchait vraiment par ailleurs : dans la situation de cette semaine là, il y avait pire qu’un Gryffondor qui sèche les cours sauf pour Nate.

Comme prévu, Stef ne prit pas la nouvelle avec beaucoup d’enthousiasme. Alex’ était retourné en classe dès le lendemain du retour de Viska, mais le Quidditch n’avait rien d’obligatoire. Le Gryffondor savait qu’il ne prendrait aucun plaisir à jouer, voire même qu’il n’aurait pas la concentration pour le faire, en l’état actuel des choses. Il était soulagé que sa cousine soit vivante, un poids énorme qu’il n’imaginait même pas avoir avait quitté ses épaules quand le patronus avait délivré son message lui annonçant qu’elle était en sécurité, à l’infirmerie. Il avait serré Stef dans ses bras, à deux doigts de pleurer de soulagement, mais il ne craqua pas – sa mère n’aurait pas aimé qu’il se laisse aller en publique alors que la famille était en crise -. Presque dix jours plus tard, il essayait encore de trouver une solution pour se rendre utile, et se libérer du temps était le premier impératif. Viska avait protesté – les mots « Non mais les mecs vous êtes sérieux ?! » avaient été prononcés, englobant le cas de Jensen et le sien -, mais sa décision était prise.

« Oui. Je sais que je ne sers pas à grand-chose et qu’elle a déjà Jensen, mais hier nous n’avons pas été trop de deux. » Viska gérait son retour pas si mal que ça, elle avait cependant deux problèmes majeurs qui inquiétaient Alex : 1) elle était extrêmement anxieuse et faisait des malaises, 2) elle contrôlait moins bien que d’habitude sa colère. Un septième année trop curieux lui avait tapoté l’épaule la veille, Viska avait hurlé (de peur en premier lieu) et elle avait failli refaire le portrait du curieux. Alex’ l’avait ceinturée, heureusement malgré leur différence d’âge, il était plus grand et plus fort qu’elle. Jensen s’était chargé de dégager le type, ce qui valait mieux pour son propre bien. Viska était encore faible, mais elle aurait encore pu lui faire mal sans leur intervention.

Ça avait été un peu panique à la Grande Salle mais bon, majoritairement, le retour de Viska en classe se passait mieux que ce qu’Alex avait craint. Il trouvait qu’elle ne s’en sortait pas si mal même si Jensen et elle étaient traumatisés. « Et ce n’est pas pour toujours, seulement… Nathan est encore en liberté, je n’ai pas la tête à jouer. » Il espérait cependant que ce point-ci ne durerait pas trop longtemps. « Je suis sûr que vous trouverez un autre batteur, tout aussi bon, si ce n’est meilleur que moi… » Tenta-t-il, pour positiver un peu. « Tu ne m’en veux pas, hein ? » s’inquiéta-t-il : il savait combien sa petite amie pouvait être dans la compétition.
(c) DΛNDELION


FLORISSONE

Mister Poudlard 2015

Alexandre Symphonie

Revenir en haut Aller en bas

Estefanía Kostas
Estefanía Kostas
Gryffondor

Parchemins : 588
Âge : 14 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


J'arrête le Quidditch [PV] Empty
MessageSujet: Re: J'arrête le Quidditch [PV]   J'arrête le Quidditch [PV] EmptySam 19 Déc - 22:17

Alexandre la rassura relativement en lui disant qu'il n'y avait rien de grave. Au vu de ce qui était arrivé à sa cousine dernièrement, toute éventualité était possible. Il n'était pas totalement lui-même depuis l'enlèvement, et ce quand bien même Viska était désormais de retour à Poudlard - mais a priori, dans un état physique et psychologique altéré. Au moins Alexandre avait-il recommencé à aller en classe, ce qui était préférable car elle n'était pas certaine que les professeurs lui auraient accordé un passe-droit éternel. Elle le suivit en repoussant fermement la petite voix qui lui soufflait qu'accessoirement, il y avait la possibilité que ça les concerne eux deux (même si elle n'avait noté aucun signe avant-coureur !) Ça aurait été considéré comme grave de toute façon, non ? Se faire larguer, oui, mais en apothéose svp

Assise à côté d'Alexandre, Stef réagit - comme toujours - au quart de tour, mais elle s'adoucit tout aussi rapidement. Elle avait une suspicion concernant la raison poussant Alexandre à vouloir arrêter le Quidditch, car à son avis, il ne s'agissait pas juste d'une lassitude à l'égard du management autoritaire imposé par Victoire. Elle attrapa sa main à nouveau, observant distraitement leurs doigts entrelacés, les siens plus fins et éternellement glacés par le temps hivernal. Elle releva la tête vers Alexandre. « Oui c'est vrai. Elle a de la chance de t'avoir avec elle, je suis sûre qu'elle t'en est très reconnaissante. » commenta-t-elle en repensant, elle aussi, à la scène de la veille. Effectivement, le renfort d'Alexandre n'avait pas été de trop - au contraire. Elle ne pouvait même pas imaginer ce que ressentait Viska en ce moment - qui plus est elle ne la connaissait presque pas de base - mais ce qui paraissait évident, c'était qu'elle était traumatisée - et avec de bonnes raisons.

Ils en revinrent néanmoins au Quidditch - sujet initial et source du "il faut qu'on parle", et Stef se sentit reprendre espoir en entendant Alexandre dire qu'il ne quittait pas l'équipe pour toujours. Elle aimait partager cette activité avec lui. Bien sûr, il leur restait Sterne, mais ça n'était pas tout à fait pareil. Elle était forte en Quidditch, c'était un domaine dans lequel elle brillait et où elle aimait être vue. La danse, sans être un calvaire, n'était pas son point fort. Bien sûr, contrairement à Victoire, Alexandre n'avait jamais partagé sa compétitivité parfois excessive, mais ça c'était moins grave : elle était assez compétitive pour deux ou trois. « Je comprends. » répondit-elle, et elle était sincère. Elle n'était pas déraisonnable à ce point. Son oncle sociopathe qui avait kidnappé et torturé sa cousine était toujours en fuite on ne sait où et ils étaient désormais très conscients du fait que Poudlard n'offrait pas une protection à toute épreuve. Comment pourrait-elle le pousser à jouer - ou même à s'intéresser - au Quidditch dans ces circonstances ? Sans parler du fait que ça ne servirait strictement à rien à partir du moment où il n'avait pas la tête à participer si c'est pour être nul tu peux partir finalement Alex'.

Elle sourit. « J'en doute, mais c'est pas grave. On peut revoir un peu notre stratégie. » songea-t-elle sans pousser davantage sur le sujet. Elle aurait tout le temps d'y réfléchir plus tard. A la question d'Alexandre, elle secoua aussitôt la tête, puis leva la main pour faire repasser ses longs cheveux bruns derrière son oreille. « Non, bien sûr que non ! Ta famille passe avant le reste c'est normal. »  Elle continua avec conviction. « C'est qu'un jeu au final, quelle importance ça a, qu'on gagne ou qu'on perde. Tant qu'on joue bien et qu'on donne tous le meilleur de nous-mêmes... » Elle n'en rajouta pas une couche, de toute évidence, dire tout ça lui en avait déjà couté : comme si elle était le genre de personne à penser que l'important, c'était de participer ! Ha, une vraie philosophie de perdant. L'important c'était de gagner, c'était une évidence, mais l'important, c'était aussi Alexandre, et elle se disait qu'elle plaçait les deux sur un même pied d'égalité - peut-être même que son petit-ami passait au-dessus au vu des vaillants efforts qu'elle venait de faire pour le rassurer.




estefanía; — Reputation precedes me, they told you I'm crazy. I swear I don't love the drama, it loves me. ;;

Revenir en haut Aller en bas

Alexandre Symphonie
Alexandre Symphonie
Gryffondor

Parchemins : 170
Âge : 13 ans (3 juin 2002)
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


J'arrête le Quidditch [PV] Empty
MessageSujet: Re: J'arrête le Quidditch [PV]   J'arrête le Quidditch [PV] EmptyDim 20 Déc - 19:06


« Hum… reconnaissante, je ne sais pas trop. Je la soupçonne de nous trouver un peu lourds mais de ne pas nous le dire pour pas nous froisser. » Alex’ voulait bien reconnaître qu’il se montrait peut-être un peu trop protecteur, et que Jensen n’était pas mieux (si ce n’est pire) que lui. À leur décharge, non seulement sa disparition avait été traumatisante, mais son retour n’avait pas été une partie de plaisir non plus. Couverte de bandage des pieds à la tête, son état physique était la preuve que ses craintes à lui s’étaient réalisées. Mais songer à ça avait tendance à l’inquiéter, aussi serra-t-il la main de Stef dans la sienne, autant pour lui communiquer sa chaleur que pour chasser ces images de son esprit.

Il se sentit rassuré que sa petite amie lui dise qu’elle comprenait. Il avait vraiment craint qu’elle lui en veuille vu l’importance qu’avait la coupe de Quidditch pour elle. Les tentatives, louables, de Stef pour le rassurer ne passèrent d’ailleurs pas inaperçues. Il la savait trop impliquée pour penser tout ceci réellement, mais il appréciait l’effort qu’elle faisait pour se montrer compréhensive. « Comme si tu pouvais réellement penser un truc pareil, mais tu es trop mignonne d’essayer de t’en persuader. » Il s’approcha encore d’elle et l’embrassa avec douceur, libérant sa main pour l’enlacer et l’attirer sur ses genoux. Même s’il n’était qu’en troisième année, il était assez grand pour faire ce genre de geste sans que cela ne fasse ridicule mièvre à la limite, c’est tout. Alex avait toujours fait plus vieux que son âge physiquement, et grandir dans un milieu très porté sur la compétition et la réussite s’était chargé aussi de le faire mûrir. Pas pour tout cela dit, il n’était par exemple pas d’un grand sérieux en cours, se contentant du minimum pour ne pas redoubler et trouvant que c’était amplement suffisant. En même temps, il passait déjà beaucoup de temps à s’entraîner pour être au niveau requis par sa mère, il ne pouvait pas être bon partout !

« Si tu comprends, c’est le principal, je ne voudrais pas que tu me vois comme un lâcheur… seulement là, c’est compliqué pour moi. Ce serait déjà horrible si Viska avait subi ça de la part d’un étranger, mais là c’est mon oncle qui l’a torturée. » Non pas qu’il connaisse l’oncle en question, il n’avait jamais rencontré Nathan puisqu’il était déjà en cavale à sa naissance. Pour ce qu’il en avait su ces treize dernières années, il aurait tout aussi bien pu être mort, et ça aurait mieux valu pour tout le monde que ce soit le cas. « Et puis, je n’aime pas trop l’idée de continuer à jouer au Quidditch alors que Jensen, qui est capitaine, n’a pas repris. C’est pas un concours de celui qui sera le plus investi, mais ça me donnerait l’impression de pas assurer… Moi j’ai pas l’intention de passer pro un jour en plus. » Viska était inquiète que Jensen ne planifie toujours aucun entraînement mais à chaque fois qu’elle avait évoqué le sujet, il tomba parfaitement à plat. Alex avait presque pu voir les tentatives de sa cousine s’effondrer en plein vol. Elle avait cherché du soutien de son côté à lui mais il avait botté en touche : Jensen était grand, il savait ce qu’il faisait. C’était pas son petit cousin de treize ans qui allait lui donner des conseils ! Surtout que, malgré tout, ils étaient dans des équipes différentes. D’où, aussi, un certain conflit de loyauté. Actuellement, si on avait proposé à Alex de devenir un Serpentard, il aurait accepté sans hésiter. Heureusement pour tout le monde, les transferts de maison étaient impossibles, il restait donc un Gryffondor qui squattait occasionnellement la table des vipères.

« Enfin, voilà, en gros les raisons c’est ça, mais je suis sûr qu’avec le temps ça va se tasser et tout redeviendra normal. » Il doutait que tout le monde, lui y compris, puisse s’en remettre d’ici aux grandes vacances. Nathan était toujours en fuite, l’année entrait finalement dans sa dernière phase et avec elle la fameuse coupe, mais Alex’ se disait qu’il pouvait raisonnablement espérer reprendre le Quidditch à la rentrée prochaine. « Si Vic’ ne me vire pas du terrain, je pourrai toujours venir vous encourager de temps en temps. » Mais peut-être considérerait-elle que son cousin était passé à l’ennemi, ce qui n’était pas complètement faux, il devait bien l’admettre. Pas dans le sens où il allait aider les autres équipes, mais dans celui où il espérait que toutes, Serpentard y compris, allaient pouvoir rester dans la course à la coupe.
(c) DΛNDELION


FLORISSONE

Mister Poudlard 2015

Alexandre Symphonie

Revenir en haut Aller en bas

Estefanía Kostas
Estefanía Kostas
Gryffondor

Parchemins : 588
Âge : 14 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


J'arrête le Quidditch [PV] Empty
MessageSujet: Re: J'arrête le Quidditch [PV]   J'arrête le Quidditch [PV] EmptyLun 21 Déc - 1:13

Stef savait - forcément - qu'Alexandre passait beaucoup de temps en compagnie des Serpentards pour être auprès de Viska, et globalement, tout Poudlard savait que Jensen McGowan était constamment vissé aux côtés de la blonde, prêt à repousser les curieux et les gêneurs. Elle imaginait que ça pouvait devenir beaucoup, surtout si on y ajoutait le fait que Jensen avait totalement arrêté le Quidditch, qu'à présent Alexandre aussi, et qu'ils avaient tous les deux déjà séché un paquet de cours. Ça venait d'une bonne intention et d'un désir de protéger Viska après qu'elle se soit volatilisée dans l'enceinte même du château, mais elle pouvait comprendre que ça soit parfois oppressant - surtout si les deux garçons s'y mettaient de manière simultanée. « En même temps, vue la façon dont elle a disparu, c'est compréhensible que vous soyez tendus, elle le sait. » Elle s'avançait peut-être un peu, parce qu'elle ne connaissait pratiquement pas Viska, mais du peu qu'elle l'avait côtoyée et à partir de tout ce qu'avait pu lui dire Alexandre à son sujet, elle se doutait que la meneuse de la BAM, bien que dynamique et a priori, indépendante, devait aussi se mettre à la place de son petit-ami et de son cousin. Ils avaient tous les deux un peu vrillé en son absence. « Laissez-la quand même un peu respirer si elle le demande. » dit-elle délicatement. Ce qui n'était pas certain non plus. Après ce qui lui était arrivé, si elle avait été à sa place, Stef voudrait constamment être entourée pour être sûre de ne pas pouvoir disparaître sans trace à nouveau.

Vînt ensuite le moment de détromper Alexandre : non, elle ne lui en voulait pas, comment le pourrait-elle ? Par contre, elle y mit un peu trop de zèle lorsqu'elle parla de Quidditch, parce qu'il la grilla en deux-deux. En même temps, elle ne s'était même pas convaincue elle-même, et ils avaient eu suffisamment de discussions sur l'importance de la victoire (à ses yeux) pour que le garçon sache qu'elle en faisait trop. Elle éclata d'un rire cristallin à sa réponse. « Tu me trouves mignonne ? » répondit-elle en haussant les sourcils avec malice, avant qu'il ne s'approche pour l'embrasser. Elle se sentit fondre contre lui, oubliant brièvement le Quidditch et les stratégies alternatives qui se dessinaient déjà dans son esprit. Les baisers étaient certainement l'une de ses nouveautés préférées parmi les développements qu'avait connu leur relation. Être juste amis, c'était surfait dit-elle.

Elle capitula ensuite. « OK je ne pense pas du tout comme ça, il n'y a que les perdants qui disent que l'important c'est de participer. Mais c'est pas dramatique. Il y a toujours des solutions. » décréta-t-elle avec positivisme, car c'était avec un esprit conquérant qu'on l'emportait - et non pas en baissant les bras avant même d'avoir essayé ! « Bien sûr que je comprends Alexandre, il n'y a pas que le Quidditch dans la vie, tu sais ? » ajouta-t-elle sans pouvoir tout à fait garder son sérieux, une étincelle amusée  brillant dans ses yeux. Toujours dans les bras du brun, elle retrouva pourtant toute sa sobriété quand Alexandre évoqua son oncle. « C'est tellement horrible. Je ne comprends pas ce qui peut pousser quelqu'un à agir comme ça. C'est son propre père... » murmura-t-elle doucement. Jamais au monde son père ne pourrait faire une chose pareille - ni même l'un de ses oncles, d'ailleurs. Ce qui était arrivé à Viska lui paraissait si surréaliste. Alexandre et elle avaient des contextes familiaux décidément très différents dans un autre registre sa famille à elle comprend Quino pour mémo.

« Tu penses qu'il ne jouera pas le dernier match, alors ? S'il ne s'entraîne plus j'imagine que non... » Elle n'imaginait pas trop une situation où elle déciderait d'arrêter la compétition (celle de Quidditch, ou l'équitation quand elle était chez elle), quand bien même elle était bouleversée, mais il fallait admettre qu'elle n'avait jamais eu à l'être à ce point (et elle espérait que ça n'arriverait jamais !) « Tu n'as pas besoin de te justifier de toute façon. Si tu ne veux pas jouer, c'est ton droit. Vic' a réagi comment d'ailleurs ? » Elle espérait que son amie n'avait pas trop câblé. Elle comprendrait son point de vue, certes, mais le bien-être de son petit-ami passait quand même avant : de toute évidence, Alexandre avait l'esprit occupé par bien trop de choses, et le Quidditch n'en faisait pas partie. Victoire avait plutôt intérêt à ne pas l'avoir houspillé (mais Stef supposait que leur capitaine comprenait aussi, Viska était sa meilleure amie après tout).

Elle hocha la tête en soupirant, espérant sincèrement qu'Alexandre avait raison. Ce second semestre avait vraiment commencé de manière très sombre (hormis le rayon de soleil qu'avait été leur relation en toute modestie !). Si le Ministère pouvait se dépêcher d'arrêter le père de Viska, ce serait un véritable soulagement, et un premier pas dans la bonne direction. « Juste 'de temps en temps' ? Attends, tu ne peux pas rater mes performances, même en entraînement je te garantis que ça vaut le détour. » dit-elle pour apporter plus de légèreté à la discussion, la voix teintée d'une pointe de vantardise exacerbée - on ne se refait pas.




estefanía; — Reputation precedes me, they told you I'm crazy. I swear I don't love the drama, it loves me. ;;

Revenir en haut Aller en bas

Alexandre Symphonie
Alexandre Symphonie
Gryffondor

Parchemins : 170
Âge : 13 ans (3 juin 2002)
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


J'arrête le Quidditch [PV] Empty
MessageSujet: Re: J'arrête le Quidditch [PV]   J'arrête le Quidditch [PV] EmptyLun 28 Déc - 0:06


« Tendus » était un euphémisme pour décrire l’état dans lequel Jensen et lui étaient depuis le jour de l’enlèvement de Viska. Alex’ vivait dans un sentiment constant de culpabilité tandis que son cousin qui sort avec sa cousine, merci la complexité de l’arbre généalogique des Montgomery-Symphonie semblait lui plongé en plein cauchemar. Plus encore que lui, il paraissait craindre que Viska ne s’évapore une nouvelle fois. En même temps, il supposait que si c’était Stef qui avait subi de tels événements, il aurait été sûrement encore plus bizarre : même si c’était sûrement un peu démodé et dépassé de nos jours, Jensen et lui avaient reçu une certaine éducation. Ils étaient sensés protéger leurs copines parce qu’ils étaient des gentlemen. Alex’ avait bien conscience des limites inhérentes à de tels raisonnements : d’abord ils n’étaient tous que des adolescents, et ensuite Viska, tout comme Estefania, était parfaitement capable de se débrouiller seuls. Mais c’était plus fort qu’eux, ils avaient cet instinct là, ou en tout cas Alex’ l’avait, et c’était parce qu’il pensait qu’il aurait du être capable de protéger sa cousine, d’être là pour elle, qu’il en faisait un peu trop maintenant qu’elle était revenue. Qu’ils soient deux sur le coup n’y changeait pas grand-chose au final puisque les deux cousins étaient globalement d’accord sur la marche à suivre, et dans l’immédiat, Viska se laissait conduire. C’est sur ce dernier point qu’Alex doutait sur la durée : la docilité n’était pas le trait de caractère principal des femmes Symphonie.

« Oh… ne t’inquiète pas trop pour Viska, si elle a besoin de respirer, elle saura nous le faire savoir. » Et lui n’aurait aucun mal à s’y plier dans une mesure raisonnable, mais pour ce qui était de Jensen, ça paraissait un peu moins évident. Alex’ voyait mal le capitaine de Serpentard laisser sa petite amie respirer si lui n’y était pas prêt. Mais bon, chaque chose en son temps, il serait grand temps pour ses cousins de recommencer à se hurler dessus.

« Toujours. Je te trouve toujours mignonne. » insista-t-il : Alex’ n’était pas certain de la marche à suivre quand un garçon se déclarait, puis sortait avec la fille, et devait ensuite attendre que celle-ci se décide à la lui retourner. Néanmoins, suivant en ceci l’éducation de son père, il se laissait aller à penser que quelques compliments ne pouvaient pas faire de mal, surtout quand ils étaient sincères.

« Je me disais aussi... » plaisanta-t-il au sujet du pieu mensonge qu’elle proposa pour le rassurer mais qui fut tout aussi rapidement éventé. « Je suis sûr que Vic’ trouvera une solution pour palier à mon absence. » Prit-il ensuite la peine de confirmer, leur capitaine n’étant pas du genre à lâcher la coupe – encore que dans ce domaine ils allaient de surprise en surprise -. Il n’insista pas sur le fait qu’il n’y avait pas que le Quidditch dans la vie, il se rendait bien compte que même si cette assertion était tout ce qu’il y avait de plus exacte, elle n’était pas très naturelle à une compétitrice comme sa petite amie.

« Oui… même si en fait, il ne la voit pas comme sa fille, c’est l’un des problèmes. » Nathan ne cherchait pas à avoir une relation père-fille, il se cherchait une compagne qui ressemblerait à sa mère. Il avait essayé avec la mère d’Alex’, qui s’était rebellée, et avait ensuite mis en place ce projet d’avoir une fille pour la remplacer. Viska avait assuré qu’il n’avait pas réussi à lui faire du mal comme ça, ça avait été la seule consolation vu l’état dans lequel elle avait été retrouvée. Le Gryffondor avait encore des envies de meurtre rien que d’y penser, et pourtant il n’était pas violent par nature.

« Je ne sais pas du tout… Viska voudrait qu’il rejoue, mais lui n’a pas l’air plus motivé que ça. Il lui faut peut-être plus de temps ? » Suggéra-t-il, car il avait l’impression que ce n’était pas en seulement une dizaine de jours qu’on pouvait surmonter des événements aussi graves que ceux-là. En plus, Viska n’allait pas bien, quoi qu’elle essaie de faire croire à tout le monde. Le temps était sûrement la clef de tout, la seule solution à leur portée. « Pas si mal que ça. Elle a un peu râlé, mais elle a eu l’air d’avoir compris que Viska a plus besoin de moi que l’équipe pour l’instant. » S’il ne servait peut-être pas grand-chose pour ce qui était de surveiller qu’elle ne fasse pas des folies comme reprendre la danse ou oublier de manger, en revanche qu’il soit là pour la ceinturer au besoin était réellement utile car ça ne s’improvisait pas totalement. Jensen avait la force nécessaire, mais il n’avait jamais fait d’art martiaux, c’était bel et bien le seul domaine dans lequel Alex était certain que sa présence apportait vraiment quelque chose au couple formé par ses cousins.

« Certes, je ne doute pas que tu sois l’élément le plus brillant de l’équipe, mais si j’arrête le Quidditch pour passer plus de temps avec ma cousine, je ne peux pas venir sans cesse traîner aux entraînements. » Il le releva avec sagesse mais Stef y avait sûrement déjà songé elle-même, aussi prenait-il un ton plaisant et presque taquin. « Il reste… le match contre Poufsouffle c’est ça ? Alan a l’air plus en forme dernièrement, il sera peut-être plus dur à battre qu’on le songeait au départ. » Alex’ n’était pas un très grand fan du capitaine de Poufsouffle qui avait fait pleurer sa cousine à force de la snober (et dernièrement, c’était devenu un critère quasiment rédhibitoire), mais c’était un très bon joueur, avec une équipe encore solide, donc celle-ci serait peut-être difficile à battre, même pour Gryffondor, plutôt habitué à les vaincre. « Enfin bon, vous serez bien entraînés vous aussi. » Il était même possible que cela devienne spartiate sur les derniers temps connaissant Vic’, mais ce serait le dernier match de la saison, donc ils avaient encore plusieurs semaines avant de découvrir qui emporterait la coupe de Quidditch. Pour sa santé mentale et sa tranquillité, il espérait que ce serait Gryffondor – Stef prendrait très mal de perdre, ça ne faisait aucun doute -.

1 042
(c) DΛNDELION


FLORISSONE

Mister Poudlard 2015

Alexandre Symphonie

Revenir en haut Aller en bas

Estefanía Kostas
Estefanía Kostas
Gryffondor

Parchemins : 588
Âge : 14 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


J'arrête le Quidditch [PV] Empty
MessageSujet: Re: J'arrête le Quidditch [PV]   J'arrête le Quidditch [PV] EmptyDim 17 Jan - 10:51

Stef n'ajouta rien concernant Viska, essentiellement parce qu'elle ne la connaissait pas suffisamment pour émettre de grandes suppositions à son sujet. Alexandre était nettement mieux placé pour le coup, et elle espérait juste qu'il avait raison, et que la Serpentard parviendrait à se faire entendre si elle venait vraiment à se sentir étouffée par les attentions de son petit-ami et de son cousin. Au vu des airs de porte de prison qu'affichait dernièrement Jensen McGowan, elle avait quand même quelques doutes, mais dans le fond, ça n'était pas ses oignons. Ce qui la regardait bien plus, c'était ce que son petit-ami pensait d'elle, à savoir qu'il la trouvait toujours mignonne, un compliment qui lui valut un sourire ravi de la part de la gréco-argentine. Elle n'avait jamais trop douté de son apparence - sa mère était réputée pour sa beauté, le reste de sa fratrie n'avait rien à lui envier, aussi s'était-elle toujours sentie plutôt sûre d'elle sur ce point. Même à l'époque où elle remettait en question les prétendus sentiments qu'Alexandre aurait pour elle d'après Kate, elle ne doutait pas trop du fait qu'il la trouvait a minima jolie les chevilles vont bien merci, elle voulait bien reconnaître que ce genre de chose se sentait entre gens beaux on se reconnaît, normal. Cela dit, se l'entendre dire maintenant qu'ils sortaient ensemble avait quelque chose de différent : la satisfaction était toute autre. « Tu n'es pas mal non plus. » concéda-t-elle gracieusement, une lueur de malice brillant dans ses yeux bruns. Alexandre était beau, c'était indiscutable, et tout à fait objectif - elle en avait toujours été consciente.

Décidément, elle était incapable de mentir bien longtemps semblait-il, encore que là, elle devait carrément avoir battu un record de vitesse. Il faut dire que le Quidditch était un sujet qui lui tenait hautement à cœur. Quant au fait de le remplacer, elle ne doutait pas que Victoire devait avoir au moins cinq plans de contingence prêts à l'emploi dans son esprit ("Plan A - Situation : Attaque d'une Joséphine enragée sur la personne du Capitaine - Solution : Casser les genoux des joueurs adverses ; Fournir des amphétamines au Capitaine ; N.B : Trouver comment se procurer des amphétamines"). Néanmoins, elle restait prudemment optimiste de son côté, car elle ne pensait pas que remplacer Alexandre efficacement serait si aisé que ça. Ils avaient vu passer d'autres joueurs lors des sélections, et ça n'était pas pour rien qu'ils ne faisaient pas partie de l'équipe actuellement.

Quant à Nathan Symphonie, c'était un nom qui était sur toutes les lèvres dernièrement, et dont la mention avait le mérite de faire relativiser toute problématique liée aux études ou même au Quidditch. La simple évocation de ses actes suffisait à glacer le sang de la Gryffondor, qui était bien en peine de se représenter comment on pouvait en arriver à de telles extrémités. « Quelle horreur... » murmura-t-elle, incapable de trouver d'autres mots assez justes pour décrire la situation, ou réconforter Alexandre, dont il s'agissait tout de même de l'oncle. « Je peux te prêter l'un de mes oncles si tu veux. Ils sont un peu plus calmes du côté de mon père en Grèce. Ton talent pour la danse sera un atout. » promit-elle, cherchant à détendre l'atmosphère, faute de pouvoir réellement apporter des solutions à Alexandre, ou à Viska.

Parler d'un sujet aussi banal que le Quidditch après avoir discuté d'un père incestueux avait forcément quelque chose d'un peu bizarre, tout comme il avait été improbable de suivre les cours normalement alors que l'une des élèves de l'école avait été enlevée en son sein même, par un Mangemort tristement célèbre (qui s'avérait être son propre père, certes). Pourtant c'était a priori à ça que ressemblaient leurs vies désormais ! « L'année prochaine sûrement ? J'ai entendu dire qu'il voulait devenir pro, et pour ça, il faudra forcément qu'il reprenne les matchs. » nota-t-elle raisonnablement au sujet de Jensen, avant de poursuivre en interrogeant Alexandre sur la réaction de Victoire à son annonce. Pas question qu'il se fasse enguirlander injustement par leur capitaine ! Duel à l'aube Victoire. « Bon ça va alors, tant mieux ! » Car si ça avait été le contraire, Stef aurait eu deux mots à dire à Victoire, quand bien même cette dernière était une amie proche !

Son moment "vantardise éhontée et volontairement forcée" fut calmé par les arguments raisonnables d'Alexandre : il ne quittait pas l'équipe pour venir l'admirer jouer, ça n'aurait simplement pas de sens (et là pour le coup, Victoire serait justifiée de lui en vouloir !). « Je sais, je sais. » confirma-t-elle en levant les yeux au ciel avec un poil d'exagération, avant de répondre à sa question sur le prochain et dernier match : « Oui c'est ça, il faut qu'on les batte si on veut avoir une chance de gagner la coupe. J'ai essayé de faire parler un peu Quino pour en savoir plus sur leur stratégie, mais pour une fois il a décidé de se montrer opaque. » Et elle n'y avait peut-être pas mis tout son cœur, car elle n'avait pas envie de réitérer les écueils du passé. La dernière fois qu'elle lui avait fait un interrogatoire détaillé, ça avait fini par une bouderie injustifiée de six mois, donc non merci ! « Pas question de perdre contre Poufsouffle. » confirma-t-elle avec assurance. « On ne perd jamais contre eux, en plus. » Et c'était peut-être l'année des nouveautés, mais celle-là, elle s'en passerait très bien.




estefanía; — Reputation precedes me, they told you I'm crazy. I swear I don't love the drama, it loves me. ;;

Revenir en haut Aller en bas

Alexandre Symphonie
Alexandre Symphonie
Gryffondor

Parchemins : 170
Âge : 13 ans (3 juin 2002)
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


J'arrête le Quidditch [PV] Empty
MessageSujet: Re: J'arrête le Quidditch [PV]   J'arrête le Quidditch [PV] EmptySam 6 Fév - 12:32


« Voyons, on sait tous les deux que je suis plus que pas mal, je suis Mister Poudlard quand même. » rétorqua Alex’ sur le ton de la plaisanterie. Il avait été le premier surpris de son élection le soir du bal et n’en faisait guère l’étalage depuis, mais même si dans la moyenne familiale, il était l’un des plus modestes, ça ne pouvait que faire plaisir d’avoir été élu. Surtout qu’il n’était qu’en troisième année même si sa haute taille et sa musculature pouvaient le faire oublier. On lui aurait aisément donné une ou deux années de plus, ce qui l’arrangeait bien dans la mesure où sa copine était effectivement dans l’année au-dessus ! Au moins, ils n’avaient pas l’air ridicule du tout quand ils étaient ensemble.

De plus, Alex’ n’était pas aveugle et il savait parfaitement qu’il avait son lit d’admiratrices – plutôt chez les filles de seconde ou première année pour le coup -. Au delà de sa silhouette de sportif, il supposait que c’étaient ses yeux bleus et son air avenant qui plaisait, mais c’était un point qu’il préférait éviter de trop évoquer en présence de Stef. La jeune fille avait toujours souffert d’une possessivité à la limite du pathologique (qu’il était bien en peine de comprendre, lui qui avait supporté avec stoïcisme l’aventure de l’élue de son coeur avec l’autre crétin de Miller!). Vous savez ce qu’on dit : mieux vaut ne pas réveiller l’eau qui dort.

Le sujet bifurqua ensuite du Quidditch à Nathan, raison principal de l’abandon d’Alex auprès de son équipe. Naturellement jovial, Alex’ se para toutefois d’un sourire qui manquait de chaleur suite à la plaisanterie de sa petite amie : il lui était d’autant plus difficile d’oublier ce qui était arrivé à Viska qu’il n’ignorait pas que sa mère avait vécu exactement le même genre de torture dans son adolescence. « Merci, mais ne t’en fais pas, j’ai d’autres oncles parfaitement fréquentables. Encore heureux d’ailleurs. » Son ton était léger mais le coeur n’y était pas. Cela dit, il avait effectivement deux autres oncles en ligne direct, y compris le demi-frère de sa mère, qui étaient exactement ce qu’on attendait de membres de sa famille. Alex’ avait aussi une tante, du côté de son père biologique, qui était leur marraine à Ayelet et lui. Il en avait été très proche dans son enfance, mais depuis qu’il était à Poudlard, il avait moins d’occasion de voir sa tante Dawn. Il avait laissé sa place d’enfant chéri à Ayelet quelque part.

« Oui, d’ici l’an prochain, il sera peut-être plus détendu ? » Alex était certes plus modéré que sa cousine mais il ne partageait pas nécessairement son optimisme à toute épreuve. Jensen n’avait vraiment pas l’air bien. En apparence, il réagissait comme lui, en mode sur-protecteur, mais Alex’ n’était pas certain que dans le fond ils éprouvent la même chose. Cela paraissait logique par ailleurs, Viska était sa cousine, pas sa copine.

Repartant sur le sujet du Quidditch, Alex’ réfléchit aux dernières statistiques de la compétition. « La coupe dépend aussi du match Serdaigle contre Serpentard, non ? » Car si Serpentard l’emportait, ils auraient gagné la coupe, et les trois autres maisons devraient alors se battre uniquement pour la seconde place. « Le match est dans longtemps vu que ce sera le dernier, Quino a peut-être été opaque parce qu’ils n’ont pas encore de stratégie. » C’était possible après tout vu que le dernier match serait seulement fin mai. « C’est vrai, traditionnellement, Gryffondor gagne toujours contre Poufsouffle, mais on ne sait pas vraiment pourquoi... » C’était cependant une habitude ancienne car elle datait de l’époque où Opaline était capitaine de Gryffondor, or sa cousine avait quitté l’école depuis déjà un moment.

641
(c) DΛNDELION


FLORISSONE

Mister Poudlard 2015

Alexandre Symphonie

Revenir en haut Aller en bas

Estefanía Kostas
Estefanía Kostas
Gryffondor

Parchemins : 588
Âge : 14 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


J'arrête le Quidditch [PV] Empty
MessageSujet: Re: J'arrête le Quidditch [PV]   J'arrête le Quidditch [PV] EmptyVen 12 Fév - 22:10

Stef leva les yeux au ciel, amusée malgré elle. « Comme si je ne le savais pas. » rétorqua-t-elle, tout en se refusant à énoncer tout haut le nom auquel elle avait pensé tout bas, c'est-à-dire celui de Perrine Dubois. La Gryffondor était une véritable menace. Pas au sens où Stef la craignait - qui plus est, Alexandre ne lui avait jamais donné la moindre raison de douter -, mais parce qu'elle était une véritable plaie pour l'humanité on n'exagère jamais dans cette famille. Tout le monde savait qu'elle faisait une fixette sur Graham Bishop depuis qu'il était devenu Mister Poudlard, et Stef n'était pas dupe : elle se doutait que tôt ou tard, elle pourrait tourner son regard vers Alexandre et apprécier ce qu'elle voyait. Eh bien qu'elle ne s'emballe pas trop, Stef comptait bien se mettre en plein milieu du chemin, les mains sur les hanches et l'air pas commode. Son petit-ami était beau, il était aussi - et surtout - son petit-ami.

Faute de trouver comment réconforter Alexandre - car la situation semblait carrément inextricable : il ne pouvait pas se défaire de son oncle, aussi ignoble soit-il -, Stef misa sur l'humour, avec un résultat mitigé. Elle était bien consciente de ne pas avoir réussi à lui remonter le moral, et regretta de ne pas pouvoir faire plus. Mais elle n'était pas assez naïve pour croire qu'elle pourrait faire quoi que ce soit contre Nathan Symphonie là où Viska - qui était pourtant entraînée - avait à peine réchappé de sa captivité et où le Ministère avait systématiquement échoué. L'ombre de son oncle planait de manière sinistre au-dessus de la tête d'Alexandre, et pour l'instant, il faudrait faire avec semblait-il. Adressant un faible sourire à son petit-ami, Stef pressa sa main pour lui montrer que, faute d'être utile, elle était là.

Ils évoquèrent ensuite Jensen, le capitaine de l'équipe de Quidditch de Serpentard, et Stef hocha la tête, sans certitudes pourtant. « J'espère pour lui en tout cas. Avec les vacances ça sera peut-être plus facile de déconnecter un peu. Ici c'est compliqué... » Après tout, c'était à Poudlard que Viska avait été enlevée. Difficile d'être complètement détendu dans de pareilles conditions : ils savaient à présent tous que le château n'était pas plus imprenable qu'Azkaban. Et si Stef ne tenait pas spécialement à ce que l'équipe de Serpentard brille, elle n'était pas non plus mauvaise joueuse au point de souhaiter à leur capitaine de ne jamais revenir. Même Victoire s'était rapprochée de lui lors de la disparition de Viska, et ces deux-là étaient connus pour être de véritables ennemis jurés.

« Oui parce qu'on a perdu contre eux. » admit-elle d'un air grincheux. « Mais si Serdaigle les bat, on peut encore gagner. Il faut juste qu'ils fassent un effort. » Certes, Serdaigle ne leur devait rien, d'autant plus que s'ils gagnaient effectivement, alors la course au titre se jouerait entre les trois équipes - hors Poufsouffle. Mais ça n'était quand même pas la lune : Serdaigle gagnait - de préférence avec peu de points - contre Serpentard, et Gryffondor battait Poufsouffle à plate couture. On avait vu plus improbable. Par contre, l'idée que leurs adversaires n'aient pas encore de stratégie la fit lâcher un rire incrédule : « Tu crois ? C'est pas comme ça qu'ils vont gagner ! » déclara-t-elle avec une assurance à la limite de l'indécence. Et elle n'avait pas fini. Haussant les épaules, elle répondit avec nonchalance à son petit-ami : « Parce qu'on est meilleur tout simplement. » Pourquoi chercher midi à quatorze heures ? Les meilleurs gagnaient, c'était ainsi que la vie était faite - sauf dans le cas du match contre Serpentard, où il y avait clairement eu une injustice d'ordre cosmique.

« En parlant de Quidditch, on a un entraînement auquel je ne vais pas être en avance ! Tu m'accompagnes à la salle commune ? Il faut que j'aille chercher mes affaires. Sauf si tu veux m'annoncer qu'on doit absolument quitter Sterne ? Ce serait triste mais s'il le faut... » ne blagua-t-elle qu'à moitié, car elle était loin d'être une experte de la danse. Elle n'était pas catastrophique, mais elle n'était clairement pas à l'aise, et un fossé se dressait entre son niveau et celui d'Alexandre. Pas l'endroit pour briller en sa présence, en somme. Pour cela, elle préférait nettement le terrain de Quidditch, mais cette option était compromise pour l'instant. Du coup elle ne se plaignait pas tant que ça, tant qu'il lui restait une activité où elle pouvait coller Alexandre, elle restait plutôt contente. Même si c'était celle où elle passait pour un boulet - on faisait avec ce qu'on avait !

[ Terminé pour Stef ! ]




estefanía; — Reputation precedes me, they told you I'm crazy. I swear I don't love the drama, it loves me. ;;

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





J'arrête le Quidditch [PV] Empty
MessageSujet: Re: J'arrête le Quidditch [PV]   J'arrête le Quidditch [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
J'arrête le Quidditch [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Lieux de passage :: La Cour Intérieure-
Sauter vers: