AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Partagez
 

 Cool attitude [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Aoi Summers
Aoi Summers
Serpentard

Parchemins : 24
Âge : 14 ans {8 mars 2002}
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Cool attitude [PV] Empty
MessageSujet: Cool attitude [PV]   Cool attitude [PV] EmptyLun 28 Déc - 0:08

Cool attitudeEn ce début du mois de mars, Aoi allait bientôt avoir 14 ans, le huit pour être exact. Elle considérait que sa date d’anniversaire était un signe vu que c’était aussi le jour international des droits de la femme, en tout cas ça l’était chez les moldus, elle ne savait pas si les sorciers se souciaient de ce genre de chose. Mais avoir (enfin) 14 ans, pour Aoi, cela signifiait surtout avoir atteint l’âge pour postuler à Magic Mix! Ce n’était pas tant qu’elle soit fan de pop – ce serait même plutôt le contraire – c’était plutôt la danse, les parties rappées des chansons et les costumes qui l’attiraient. Elle n’avait plus que quelques jours à attendre pour pouvoir demander une audition : elle avait tellement hâte qu’elle était encore plus changeante que d’habitude !

Au moment où Aoi aperçut Cassie, elle était d’ailleurs dans les bras d’un quatrième année qui profitait de la peau que dégageait la tenue du dimanche de la Serpentard. À savoir que le week-end, trop heureuse de se débarrasser de son uniforme, Aoi revêtait une des tenues qu’elle s’était cousue : ce jour-là elle avait choisi un croc top très court (surtout pour la saison) avec une veste à carreaux par dessus et une mini-jupe plissée noire. Depuis quelques mois, Aoi flirtait outrageusement (plus ça énervait Itachi, plus c’était drôle), mais quand elle vit son amie, elle repoussa les mains du jeune homme qui la tenait avec une certaine fermeté : « C’est tout pour aujourd’hui, je dois aller voir ma pote ! » Et comme elle était venue à lui, avec fierté et assurance, elle repartit dans le même état d’esprit, sans un regard pour celui qu’elle avait simplement considéré comme une occupation agréable. « Cassie ! Attends-moi ! » lança-t-elle en courant vers la Gryffondor, le sourire aux lèvres.

Bien qu’issues de deux mondes totalement différentes, les deux filles s’entendaient très bien. Elles avaient en commun ce petit côté rebelle qui les poussait à aller à l’encontre de l’ordre établi. Attrapant avec légèreté le bras de la jeune fille, elle lui sourit amicalement. « Alors ma chérie, dis-moi, quels sont tes projets pour ce dimanche ? » De sa main libre, Aoi repoussa un rideau de cheveux bruns. Depuis le début de l’année, elle les avait teint deux fois, mais l’ambiance qui avait régné dernièrement dans sa salle commune l’avait poussé à plus de sobriété, au moins au niveau capillaire. Il fallait l’admettre, à lire les journaux, elle avait même craint un deuil. Fort heureusement pour tout le monde, il n’en avait rien été. Elle finirait donc probablement par repasser au blond ou au rouge sous peu, il fallait juste qu’elle attende un peu, car même avec la magie, les colorations pouvaient être très agressives, surtout qu’en troisième année ils ne maîtrisaient pas toutes les magies esthétiques, loin de là. Elle doutait parfois de l’intérêt des sortilèges qu’ils apprenaient en classe quand tant d’opportunités semblaient exister dans le monde magique. « De mon côté, j’avais songé à me taper ce garçon là-bas, mais finalement, je le trouve un peu trop pressant. Ou ennuyeux. Oui, c’est ça, à la lumière de ton apparition, il m’est apparu parfaitement insipide. » Aoi rit, elle singeait volontairement le langage de la sœur aînée de Cassie pour s’en moquer. La jeune fille ne comprenait pas (vraiment pas) les bourgeois, et pourtant, elle en fréquentait de manière assez assidue deux : Karen et Kate étaient de parfaites petites filles de bonne famille. Son frère paraissait, au contraire d’elle, attiré par les demoiselles bien élevées… Encore un exemple, s’il en manquait, qu’elle ne voyait pas du tout la vie comme Itachi.

« Enfin ! J’ai bientôt 14 ans ! Je vais pouvoir postuler à Magic Mix ! J’espère juste que comme Erin doit s’occuper de Sterne en ce moment, ça ne va pas repousser mon audition ! J’ai déjà tellement d’idées de costumes à soumettre à Peony ! » Mais elle supposait que la plus âgée des Magic Mix trouverait bien un moment pour elle puisque la vie reprenait petit à petit son court à Poudlard. Viska était revenue, les septièmes années remplaçaient le couple qu’elle formait avec Jensen dans leurs obligations, Poudlard allait prochainement redevenir une forteresse : tout était bien qui finissait bien et rien ne devrait entraver ses projets à elle.

723
2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Cassandra Fawley
Cassandra Fawley
Gryffondor

Parchemins : 49
Âge : 14 ans { 16/09/2001 }
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Cool attitude [PV] Empty
MessageSujet: Re: Cool attitude [PV]   Cool attitude [PV] EmptySam 16 Jan - 12:57


 
Cool attitude
Cassandra + Aoi
Début Mars 2016
(c) princessecapricieuse


Depuis sa première année, Cassie avait remarqué que lorsqu'elle se trouvait dans les parages du Saule Cogneur, on tendait à ne pas trop venir la déranger. En fait, à part Nate et à l'occasion Cece, lorsqu'elle était particulièrement remontée contre elle, elle s'y trouvait plutôt tranquille. Les élèves semblaient généralement préférer la proximité du Lac Noir à celle de l'arbre le plus hostile du parc - ce qui l'arrangeait bien. Elle joua avec plusieurs allumettes pyromane en devenir avant de se décider à allumer sa cigarette, autre création moldue méprisée par ses parents, autre pratique pouvant sans doute la faire atterrir en retenue. Elle espérait surtout que le préfet de Serdaigle ne rôdait pas encore dans les parages, ou elle était bonne pour un énième sermon, elle le savait. Elle appréciait la compagnie de Nate, mais elle aurait préféré des contextes où elle n'avait pas l'impression de se trouver en face de son conseiller d'orientation dédié ("Et sinon, tu te vois dans cinq ans, Cassandra ? Quels sont tes desseins les plus profonds ? Tes aspirations secrètes ?") D'autant plus qu'à part cette petite infraction au règlement, elle s'était montrée relativement sage dans la journée : son manuel de divination d'Etude des Moldus se trouvait même à ses côtés, preuve qu'elle avait besoin d'un truc lourd pour caler ses feuilles à rouler l'avait récemment utilisé.

Elle inspira une dernière bouffée d'air et éteignit la cigarette dont elle rangea soigneusement le mégot pour le jeter à la première occasion - pas question de polluer le parc avec ça. Jouer avec sa santé était une chose, altérer l'environnement en était une autre. Sans doute n'était-il pas intelligent de fumer non plus, mais elle avait pris la décision butée - et peut-être immature - de faire tout l'inverse de ce que ses parents ou Cece souhaitaient. Et puis, fumer avait le mérite de la détendre. Seule avec ses pensées, elle se sentait en fait plutôt bien ses poumons moins.

Elle posa les pieds dans le Hall et se fit aussitôt héler. Un sourire apparut sur son visage en reconnaissant la voix d'Aoi, et elle s'arrêta, laissant le temps à son amie de la rejoindre. Ses yeux cernés de noir croisèrent ceux de la Serpentard, avant d'apercevoir l'élève de quatrième année resté derrière elle. Son sourire s'élargit davantage, même si elle ne commenta pas tout de suite. « Salut ! » De sa main non prise, elle présenta le manuel qu'elle tenait. « Crois-le ou non, je faisais mes devoirs. Peut-être que les discours moralisateurs de Nate commencent à me monter à la tête ? » Elle haussa les épaules avec amusement.  « C'est pas mal les avions, non ? Qu'est-ce qu'on en dit ? Quand je pense que les moldus arrivent à faire voler des mastodontes de cinquante tonnes... Mes parents n'y comprennent vraiment rien. » décréta-t-elle d'un ton péremptoire, puis, adressant un regard plein d'espoir à son amie : « Tu aurais un chewing-gum ? » Parce que fumer, c'était sympa, mais garder l'odeur sur soi pendant toute la journée ensuite, ça l'était moins.

La déclaration d'Aoi sur ses propres activités du dimanche surprit puis ravit Cassie, qui rit à son tour avant de poursuivre : « Que dis-tu ? Ma simple présence aurait suffi à te détourner de tes activités de femme dissolue ? » retourna-t-elle en mimant à son tour sa propre mère - ou parfois, Cece. Si elle avait aussi les réflexes provenant de son éducation, elle faisait désormais de son mieux pour les éradiquer, ou au moins, les amoindrir. Elle haussa les sourcils. « Te le taper, vraiment ? » interrogea-t-elle en se sentant vaguement enfantine. Il faut dire que sous ses airs de rebelle, on ne pouvait pas dire que ça suivait tout à fait sur le plan des relations amoureuses et surtout, tout ce qu'il y avait derrière. Ce n'était pas exactement un sujet qu'elle se plaisait à discuter avec Isla. Accessoirement, elle était en ce moment trop occupée par son opposition véhémente au système établi pour se soucier des garçons - ou des filles.

« Exact, d'ailleurs, tu veux faire quelque chose pour ton anniversaire ? A part postuler pour Magic Mix, cela s'entend. » Elle grimaça à sa propre formulation, avant de reprendre : « Tu sais ce que tu vas faire pour ton audition exactement ? » Si elle soutenait Aoi, elle ne partageait pas vraiment sa passion pour la mode ou pour la danse (sa propre pratique correspondant surtout à ce qu'on avait attendu d'elle lors des soirées de ses parents). Cela étant dit, elle adhérait assez au style vestimentaire affiché par son amie, quand bien même le look du jour était peu couvrant pour un début de mois de mars en Ecosse !
Revenir en haut Aller en bas

Aoi Summers
Aoi Summers
Serpentard

Parchemins : 24
Âge : 14 ans {8 mars 2002}
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Cool attitude [PV] Empty
MessageSujet: Re: Cool attitude [PV]   Cool attitude [PV] EmptyLun 18 Jan - 20:46

Cool attitudeAoi grimaça à la mention du préfet de Serdaigle qui n’était clairement pas sa personne préférée de l’école. Il passait son temps à houspiller tout le monde, comme si Aoi pouvait en avoir quelque chose à faire de son opinion : elle avait déjà son frère pour lui faire la morale, merci mais non merci. Cela dit, elle adoptait avec lui une technique imparable qui consistait à faire comme s’il n’existait pas, ça fonctionnait dans 90 % des cas. « Merlin… j’espère que non. Poudlard va devenir très ennuyeux si tu retournes du côté lumineux de la force. » Cassie n’aurait peut-être pas la référence à Star Wars mais tant pis, ça se tentait. D’ailleurs, puisqu’elles parlaient des moldus… « J’ai jamais pris l’avion, mais ça a l’air bien pratique pour les non-sorciers. Quant à tes parents, j’croyais qu’on avait déjà un consensus concernant ce qu’ils comprenaient ou non. » Aoi haussa les épaules avec désinvolture passant à la recherche d’un chewing gum dans les poches de sa veste. Les cigarettes étaient un produit de luxe qu’elle ne consommait que lorsqu’elle pouvait taxer quelqu’un d’autre – on ne pouvait donc pas vraiment la qualifier de fumeuse régulière – mais elle essayait d’avoir tout de même de la pâte à mâcher à la menthe sur elle, déjà parce que des fois avant un flirt ça pouvait pas faire de mal de se rafraîchir l’haleine, ils n’étaient pas chez les sauvages non plus. Elle finit donc pas mettre la main sur son paquet dont elle nota qu’il était presque vide. « Tiens, c’est menthe forte par contre. » prévint-elle son amie « Tu pourrais me filer une clope en échange ? J’ai épuisé mon stock depuis plusieurs jours. » demanda-t-elle car on ne savait jamais quand lui prendrait sa prochaine envie de fumer – chez elle c’était par crise -. Itachi ignorait qu’elle avait cette petite manie puisqu’elle arrivait à s’en passer si nécessaire. Elle préférait qu’il continue de ne pas le savoir vu qu’il n’apprécierait sûrement pas – alors qu’il pouvait parler addiction, hein, l’accro au café ! -.

« Les potes avant les mecs meuf. » confirma-t-elle quant au fait qu’elle avait laissé son flirt du moment pour la rejoindre. En plus, il n’était pas si intéressant que ça. « Pas jusqu’au bout probablement : j’ai décidé que je conclurai uniquement avec un mec capable de me faire tourner la tête d’un baiser. Celui-ci n’était pas mauvais, mais on n’atteignait pas encore l’extase. » Aoi avait conscience d’avoir des préoccupations qui n’étaient pas de son âge – bises à Eurydice et ses cols montants ! -, mais vu qu’elle avait commencé à travailler pour gagner sa pitance à quatre ans à peine, elle n’avait aucun scrupule à faire uniquement ce dont elle avait envie. Elle n’avait pas eu d’enfance, donc autant se mettre à l’aise avec les côtés fun de l’âge adulte !

« Hum… je ne sais pas trop. Je comptais un peu sur toutes mes amies riches pour m’organiser quelque chose tu vois ? » plaisanta-t-elle vu qu’elle n’avait réellement aucune idée de ce qu’elle allait faire pour son anniversaire. Jusqu’à assez récemment dans sa vie, personne ne le lui fêtait à part Itachi et Yukino. Elle n’était même pas tout à fait sûre de savoir comment on fêtait un anniversaire : ses seules certitudes étaient que ça impliquait un gâteau et des bougies vu que ça avait été le premier truc de ré-introduit après leur libération. Leur famille d’accueil leur faisait un gâteau pour leur anniversaire – du goût de leur choix – et ils avaient aussi un petit cadeau, plus symbolique qu’autre chose. L’année précédente, elle avait eu une grosse boîtes de fil à coudre de toutes les couleurs, elle supposait qu’elle aurait sûrement encore un article de mercerie : elle avait toujours besoin de matériel pour ses créations.

Quant à son audition : « Ouaip, j’ai bossé sur un enchaînement sur une des compos d’Erin. J’y ai rajouté une partie rappée pour me démarquer. J’dois avoir toutes mes chances mais on n’est jamais trop prudentes. » Dixit les filles qui fument derrière le saule cogneur, rappelons-le.
2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Cassandra Fawley
Cassandra Fawley
Gryffondor

Parchemins : 49
Âge : 14 ans { 16/09/2001 }
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Cool attitude [PV] Empty
MessageSujet: Re: Cool attitude [PV]   Cool attitude [PV] EmptyHier à 14:04

« Le côté lumineux de la force ? » répéta Cassie, tout naturellement confuse. La télévision n'était pas un artefact admis ou reconnu chez les Fawley - quand bien même elle en avait vu en cours d'Histoire des Moldus - et elle n'avait pas encore eu l'opportunité d'explorer seule le Scarborough moldu en quête de cinéma (même si c'était tout à fait à l'ordre du jour : elle avait de grands plans pour son retour à la maison cet été). Elle devinait pourtant que Aoi citait quelque chose au vu de l'étrangeté de la formulation, et se sentait vaguement frustrée de ne pas saisir. Il n'était jamais agréable de se savoir dépassée. Autre invention moldue, autre intérêt de la part de Cassie, qui montra son livre de cours à son amie, curieuse d'avoir son avis sur le grand sujet des avions. S'ils n'avaient pas l'immédiateté du transplanage, ils semblaient tout de même fort pratiques pour des trajets longue distance, une prouesse qui n'impressionnait néanmoins pas ses parents, ne put-elle s'empêcher de souligner amèrement - c'était plus fort qu'elle. Comme Aoi le releva, ça n'était pas nouveau, mais cette situation était si énervante qu'elle éprouvait le besoin de déplorer leur attitude au moins une fois par jour, pour faire bonne mesure. Qu'ils soient intolérants était déjà une chose, mais si jamais ils étaient affiliés d'une quelconque manière à MS - comme elle le craignait mais n'était pas prête à accepter ou confronter pour l'instant -, il n'y aurait plus de retour arrière possible cette fois.

Il n'était pas non plus surprenant qu'Aoi n'ait jamais pris l'avion. De ce qu'en savait Cassie, ça semblait être un mode de transport plutôt cher, et la Gryffondor était familière de l'histoire personnelle de son amie. Prendre l'avion ne devait pas être une priorité chez les Summers. « Peut-être qu'on pourra le prendre ensemble pour une destination paradisiaque un jour. Je suis intriguée d'en voir un de plus près. » Et elle serait ravie d'avoir Aoi avec elle pour l'expérience - aux frais des Fawley si elle ne s'était pas débrouillée pour être déshéritée d'ici là. A priori et d'après les insinuations de Cece, ça n'était pas pour tout de suite, rapport à son statut de benjamine favorisée. Mais là encore, Cassie avait ses doutes - cela dit, elle comptait bien tirer la corde tant que faire se peut. « Rien tu veux dire ? » conclut-elle, pince sans rire au sujet d'Isla et William (les appeler par leurs prénoms pour les irriter : + 10 points).

D'habitude, Cassie prenait des chewing-gum avec elle pour ôter l'odeur de cigarette, quelque chose de mentholé qui lui évoquait vaguement du bain de bouche, mais son paquet était vide. Heureusement, elle savait qu'Aoi partageait sa stratégie, et elle espérait bien qu'elle saurait la dépanner sur le moment. « Merci bien ! Ça fera l'affaire. Ceux aux fruits sont pires de toute façon. » Ou du moins, le mélange des deux goûts. « Oui bien sûr. » acquiesça-t-elle en extrayant son paquet de la poche de sa veste en jean pour en sortir une cigarette qu'elle tendit à la Serpentard. « Tu veux que je te passe un paquet ? Je pourrai t'en taxer si j'oublie les miennes comme ça. » Elle haussa les épaules, se sentant plus à l'aise dans cette nonchalance affichée que dans les formulations ampoulées qu'on lui avait inculquées en grandissant. Accessoirement, elle était sincère dans sa proposition : elle était connue pour ne pas être très soigneuse de ses affaires (un reproche que Cece lui faisait nettement trop souvent à son goût), alors égarer un paquet n'aurait rien d'une nouveauté.

Elle adressa un sourire en coin à la brune, ravie de cette déclaration sur l'amitié. Elle croyait comprendre que l'adage était mis en péril chez les élèves des années au-dessus de la leur, mais elle souhaitait croire qu'elle ne se laisserait pas prendre à ce piège-là. Ça paraissait si bête. « Il faut dire ça aux vieux, ça n'a plus l'air si évident pour eux. » On n'avait pas idée de se disputer pour un garçon. Elle haussa ensuite les sourcils, intriguée par les déclarations d'Aoi. « L'extase ? Vraiment ? » Dans sa tête, elle voyait sa mère - Isla - lui rappeler d'être prudente et surtout bien sage. Il s'agissait de se montrer correcte - mieux : convenable en toute circonstance. Bien comme il faut. Cassie se disait que ça valait le coup de tester cette règle là aussi, mais peut-être pas tout de suite. Ça ne l'intéressait pas assez, et elle visait déjà pléthore des restrictions ancestrales d'Isla en l'état actuel des choses. « Je crois que ça me dépasse un peu ces histoires. Tu crois que je changerais d'avis si j'embrassais quelqu'un moi aussi ? » Elle ne jugeait pas être particulièrement en retard, sans pour autant être en avance. Eurydice ne paraissait pas plus avancée qu'elle, et Nate et Ash non plus.

Ayant rangé son paquet dans sa poche, et le bras toujours accroché à celui d'Aoi, Cassie embraya aisément sur le sujet "anniversaire", ses yeux pétillant à la perspective d'une célébration. Elle avait toujours été une enfant joviale et dynamique, des traits qui avaient été mis à mal par la froideur de sa sœur aînée à son égard, mais qui retrouvaient leurs droits quand elle était à Poudlard. « On pourrait faire quelque chose à Pré-au-Lard ! C'est quand déjà la prochaine sortie ? Et toutes tes amies riches, vraiment ? Je vais finir par croire que tu es intéressée. » nota-t-elle, clairement amusée. Elle se dit qu'elle pourrait peut-être approcher le sujet avec Itachi et Yukino, qui seraient susceptibles d'avoir leur propre idée sur la question. Avec l'enfance qu'ils avaient eue, elle se disait qu'une fête ne serait jamais de trop.

« Tu as écrit ton propre rap ? » Elle détestait cette impression persistante d'être sa mère quand elle prononçait le mot rap - comme s'il s'agissait d'une rare maladie équatoriale dont elle maîtrisait uniquement le nom. Comme pour le reste, elle essayait de rattraper un retard créé par dix ans de Celestina Moldubec en intraveineuse. Les influences musicales de Flynn et de Vanellope étaient heureusement d'une grande aide sur ce point, et si elle n'aurait certainement pas rapé elle-même, elle n'était pourtant pas aussi ignorante que son esprit semblait parfois le lui hurler. « Tu sais si tu auras beaucoup de compétition ? Je me demande qui d'autre serait susceptible de se lancer. » Il fallait quand même être à la fois bonne en danse et en chant, ce qui n'était pas une évidence pour le commun des mortels !
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Cool attitude [PV] Empty
MessageSujet: Re: Cool attitude [PV]   Cool attitude [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Cool attitude [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Lieux de passage :: Le Hall d'entrée-
Sauter vers: